Transmission de donnée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transmission de donnée"

Transcription

1 Transmission de donnée Les supports de transmission Mise en situation. Les supports de transmissions permettent d interconnecter les équipements actifs d un réseau. Le choix des supports dépend de la distance à couvrir mais aussi de leur immunité aux parasites. Leur choix dépend, en fait du système de câblage envisagé. Nous nous intéressons ici qu aux supports concernant les réseaux numériques de transmission de données. Le câble à paires torsadées. C'est le support de transmission le plus simple, donc le moins cher. Il est constitué de paires de fils électriques (généralement 4 paires). La paire torsadée constitue actuellement le support privilégié des réseaux locaux. Il nous vient du monde de la téléphonie. Les fils de cuivre ou d'aluminium des différentes paires sont isolés les uns des autres par du plastique et enfermés dans un câble. Chaque paire est également torsadée sur elle même, ceci afin d'éviter les phénomènes de diaphonie (interférence entre conducteurs). Propriétés communes des câblages à base de paires torsadées Débit relativement important : de 10 à plus de quelques centaines de Mbps sur de courtes distances. Distance maximale entre le concentrateur et le n ud : 100 mètres dans le cas d'un réseau Ethernet. Pose très facile Coût : le moins cher du marché (< 5 F/m) Perturbation électromagnétique possible (un blindage permettra de palier à ce problème) Connectique RJ45 Liaisons Point à Point uniquement. Caractéristiques électriques du câble. Les différentes caractéristiques d'un type de câble à paires torsadées sont : L impédance : Les valeurs courantes sont 100 Ohms (câble téléphonique et réseau), 120 Ohms (recommandé par France Télécom) et 150 Ohms (pour Token Ring). La fréquence (en HZ) : Cette valeur est a rapprocher du débit, par exemple un câble 100 Mhz utilisé dans le cadre d'un réseau local Ethernet permettra des débits théoriques de 100 Mbits/sec. le nombre de brins : on distingue le câble multibrins destinés aux câbles courts (cordons), souple mais subissant une atténuation du signal plus élevé, du câble monobrin plus rigide, d'atténuation plus faible, qui est destiné à relier armoire de brassage et prises murales par exemple. le diamètre du fil : de 0,5 à 0,9 mm. Plus le diamètre du fil est important, plus les distances de transmission pourront être importantes. La gigue de phase doit être inférieure à 15 ns. L atténuation : Sur un câble de bonne qualité l'atténuation varie de 50 à 40 db/km. Une perte de 11,5 db correspond dans ce type de câble à une distance de 165 à 230 m donc bien supérieure à 100 m. Diaphonie : c'est le couplage inductif ou capacitif entre paire émission et paire réception. Elle doit être 34,5 db à 5 Mhz et 30dB à10 MHz. Elle dépend du nombre de paires utilisées dans les câbles le blindage : Il permet l'atténuation des perturbations électromagnétiques. o UTP Unshielded Twisted Pair : Paire torsadée non blindée, c'est le plus généralement utilisé à cause de son faible coût o STP ou SUTP Screened Unshielded Twisted Pair : Paire torsadée à blindage global, offrant une meilleure protection contre les parasites électromagnétiques. #Niedercorn LT «la Briquerie» THIONVILLE Les supports de transmission & page 1/8

2 o FTP Foiled Twisted Pair : Paire écrantée, c'est à dire protégée par un écran constitué par une mince feuille d'aluminium o SFTP Screened Foiled Twisted Pair : le «must» Remarque : Un câble blindé ou écranté devra être relié à une terre informatique, dans le cas contraire l'écran peut faire antenne et générer un surcroît de parasites. Afin de simplifier le choix du câble mais aussi des équipements de connexion, on utilise un classement en catégories pour l ensemble des éléments du câblage. Les différents types de câblage sont classés par l'eia/tia (Electronic Industries Association / Telephony Industries Association) en 5 catégories. A l'heure actuelle, la catégorie 5e s'impose! Catégorie Domaine d'application Taux de transfert maxi. 1 Télécommunications 2 Low Speed Lan 3 Lan 10 Base T par exemple 10 ou 16 Mbits/sec 4 Lan Token Ring par exemple 16 ou 20 Mbits/sec 5 ou 5e 100 baset, FDDI 100 Mbits/sec Une sixième catégorie est disponible pour les réseaux dont le débit est compris entre 300 et 600 Mbits/sec. Le câble coaxial. Les câbles coaxiaux ne sont utilisés dans le domaine des réseaux que dans le cas de l Ethernet 10B2. Propriétés communes aux câbles coaxiaux Débit relativement important : 200 m à 10 Mbps bouchon ou terminateur 50 Ohms à chaque extrémité. Pose relativement facile moyennant quelques précautions (rayon de courbure minimum de 5 cm). Coût : bon marché (inférieur à 5 F/m). Bonne protection contre les perturbations électromagnétiques, néanmoins cette protection est comparable à celle obtenue avec les paires torsadées. Par contre le câble coaxial produit beaucoup moins d'interférences sur les autres câbles que les paires torsadées. Toute rupture dans le câblage empêche tout transfert de données entre toutes les machines du segment. Câble RG 58 C/U Câble RG 62 A/U Impédance (Ω) 50 Capacitance* (pf/m) 101 Ø extérieur (mm) 4.95 Diélectrique: Nature Ø (mm) Pe 2.95 Tresses: Nature Nombre CuE 1 Gaine extérieure nature PCV Masse (Kg/Km) 45 Affaiblissement moyen (db/100m): à 10MHz à 200MHz à 400MHz Impédance (Ω) 93 Capacitance (pf/m) 45 Ø extérieur (mm) 6.15 Diélectrique: Nature Ø (mm) J+Pe 3.71 Tresses: Nature Nombre CuR 1 Gaine extérieure nature PCV Masse (Kg/Km) 157 Affaiblissement moyen (db/100m): à 10MHz à 200MHz à 400MHz #Niedercorn LT «la Briquerie» THIONVILLE Les supports de transmission & page 2/8

3 Les éléments d un câblage Ethernet fin (thinnet) sont les suivants : des prolongateurs BNC, des connecteurs BNC en T, des bouchons de terminaison BNC. La fibre optique. Les fibres optiques sont issues d'une technologie relativement récente (les premiers essais datent de 1972). Le principe des fibres optiques est celui de la propagation de la lumière dans un milieu protégé assurant un minimum d'atténuation. Son immunité aux perturbations électromagnétiques et ses caractéristiques de transmission du signal en font le support idéal des transmissions haut débit pour les liaisons inter bâtiments. Une fibre optique est composée de substances (en silice, quartz fondu ou plastique) d'indices de réfraction différents : Le c ur dans lequel se les ondes propagent (diamètre 10, 50 ou 62,5 microns). La gaine, en général, dans les mêmes matériaux que le c ur mais avec des additifs - qui confine les ondes optiques dans le c ur. Le revêtement de protection, généralement en plastique, qui assure la protection mécanique de la fibre. Une fibre optique est basée sur le principe de la réflexion totale d'une onde lumineuse, dans le milieu diélectrique de la fibre. Le c ur confine la plus grande partie de l'énergie lumineuse transportée tandis que la gaine, d'indice plus faible, se charge de réfléchir le rayon circulant dans le c ur. Le phénomène de réflexion totale permet aux rayons d'incidence ad hoc de se propager à l'intérieur du noyau ; à chaque réflexion, il n'y a aucune perte de puissance. Les caractéristiques de vitesse de propagation du signal dans la fibre sont encore améliorées lorsque le noyau est si étroit qu'il n'y a qu'un angle de propagation de la lumière possible. Les fibres sont, ensuite, assemblées en câbles regroupant plusieurs fibres (de 2 à 40 fibres par câble). Cet assemblage peut se faire en : "structure serrée" (gaine plastique appliquée directement sur la fibre) utilisée pour les cordons de brassage ou les câblage à l'intérieur d'un bâtiment. Une gaine plastique est appliquée directement sur la gaine optique. Ce type de structure renforce mécaniquement la fibre, et lui apporte la souplesse nécessaire à la réalisation des cordons de brassage ou des câbles à l'intérieur des immeubles. "structure libre" (plusieurs fibres placées à l'intérieur d'un tube) utilisée pour les liaisons inter bâtiments. Les différents types de fibres peuvent être fournis avec des gaines spécifiques pour l'emploi à l'extérieur, dans des milieux chimiquement perturbés, et avec des armures anti-rongeurs. Contrairement aux câble cuivre, la transmission du signal dans une fibre optique est unidirectionnelle (le signal ne va que dans un seul sens), toute liaison sera donc composée de 2 fibres, une pour chaque sens. #Niedercorn LT «la Briquerie» THIONVILLE Les supports de transmission & page 3/8

4 La distinction entre fibre monomode et multimode concerne les modes de propagation de la lumière dans la fibre, unique pour la fibre monomode (coeur de diamètre très petit, 10 microns environ), multiple pour la fibre multimode. Dans le cas d'une fibre multimode, plusieurs longueurs d'onde lumineuse traverse la fibre, pour une fibre monomode au contraire, une seule longueur d'onde est utilisée ce qui supprime les problèmes d'interférences. Avec une fibre monomode on augmente donc la distance maximale et le débit autorisé, mais également le prix. Ce type de fibre est généralement réservé aux services télécom sur de longues distances. Au cours de ce processus, il subit une réfraction. Mais si l'angle d'impact est supérieur à un angle limite défini par rapport à la normale à l'interface, alors le rayon est réfléchi dans le verre. Ce phénomène s'appelle réflexion totale. Les fibres multi modes Ce sont des fibres dont la partie centrale (là où est guidée la lumière) a un diamètre grand devant la longueur d onde utilisée. L étude de la propagation peut donc se faire de façon simplifiée mais correcte par l optique géométrique, c est à dire le calcul des trajectoires des rayons. Fibres optiques à saut d indice. C est le type de fibre le plus simple, directement issue des applications optiques traditionnelles. Dans cette fibre, le c ur est homogène et d indice n 1. Il est entouré d une gaine optique d indice n 2 inférieur à n 1. Ces deux indices sont peu différents et sont dans un rapport de l ordre de 1,5. La gaine otique joue un rôle actif dans la propagation, et ne doit pas être confondue avec les revêtements de protection déposés sur la fibre. D après la loi de Descartes, un rayon lumineux injecté va rester guidé dans la fibre (dans le c ur) si son angle d'inclinaison reste inférieur à 0, donné par : Le rayon est dans ce cas guidé par réflexion totale au niveau de l interface c ur gaine, sinon il est réfracté dans la gaine. Ceci reste vrai si la fibre cesse d être rectiligne, à condition que le rayon de courbure reste grand devant son diamètre. Du faites de leurs performances moyennes (100 MHz /km), elles ne sont utilisées que pour des distances courtes. Malgré les faibles performances de ces fibres optiques, celle-ci sont les moins onéreuses. Fibres optiques à gradient d indice L'indice de réfraction coeur/gaine présente une courbe parabolique avec un maximum au niveau de l'axe. Les rayons lumineux suivent un parcours sinusoïdal. La bande passante est comprise entre 600 et 3000 MHz/km. Les diamètres les plus fréquents sont 62.5µm et 50µm. Leur coeur n est plus homogène : la valeur de l indice décroît depuis l axe jusqu à l interface, suivant la loi : où r est la distance à l axe, D la différence relative d indice, et a l exposant de profil d indice (proche de 2). La gaine d indice n 2 n intervient pas directement, mais élimine les rayons trop inclinés. L ouverture numérique est l angle du cône des rayons transmis. #Niedercorn LT «la Briquerie» THIONVILLE Les supports de transmission & page 4/8

5 L avantage essentiel de ce type de fibre est de minimiser la dispersion du temps de propagation entre les rayons, sans utiliser pour cela l ouverture numérique trop faible. Ce type de fibre optique est la plus utilisée pour des liaisons informatiques sur des distances moyennes. Les fibres optiques monomodes Un seul mode, appelé fondamental, se propage à l'intérieur de la fibre. La bande passante est supérieure à 10 GHz/km. Le diamètre du coeur (9µm) et l'ouverture numérique sont si faibles que les rayons lumineux se propagent parallèlement avec des temps de parcours égaux. Ne subissant pas la dispersion intermodale, ce type de fibre est surtout utilisé pour des distances très longues. La fenêtre optique La fenêtre optique est la plage de longueurs d'ondes utilisées. Cette plage est déterminée par le type de fibre et sera choisie de manière à obtenir le moins d'atténuation. L'atténuation est due à la diffusion et à l'absorption des matériaux utilisés et éventuellement aux mauvaises conditions de pose (rayon de courbure). On utilise 3 longueur d'ondes : 850, 1300 et1500 nm (infra rouge). Exprimée en décibels/km, elle est exprimée par un rapport entre la puissance émise et la puissance reçue. Affaiblissements caractéristiques des fibres optiques Affaiblissement à 850nm Affaiblissement à 1300nm Fibre 62.5µ 3.5dB/km 1.5dB/km Fibre 50µ 2.7dB/km 1.0dB/km Un affaiblissement de 3 db correspond à une perte de 50 % du signal. Les longueurs d'onde généralement utilisées dans les équipements correspondent aux longueurs d'onde 850nm et 1300nm. Propriétés communes aux fibres optiques Débit: supérieur à 10 Gigabits par seconde. Point à point uniquement Distance maximale : portée de quelques kilomètres en monomode et quelques dizaines de kilomètres en multimode. Pertes très faibles. Pose délicate (matériau rigide, respect d'angles de courbures importants). Connexion de plus en plus aisée grâce à l'utilisation de connecteurs préencollés et de pinces à sertir ou encore les fours à fusion. Coût élevé de l ordre de 10 à 100 F/mètre. Insensibilité aux perturbations électromagnétiques, grande sécurité (écoutes clandestines très difficiles à réaliser). Convertisseurs optique-numérique sont encore d'une technologie coûteuse. Utilisées dans des liaisons point à point généralement dans le câblage primaire. #Niedercorn LT «la Briquerie» THIONVILLE Les supports de transmission & page 5/8

6 Test de la fibre optique ou budget optique Le budget optique exprime le capital d'affaiblissement d'une liaison optique, c'est à dire la perte de puissance maximale autorisée pour la liaison. L'affaiblissement total du signal qui traverse la fibre doit toujours se situer en dessous du budget optique. A l'affaiblissement du câble s'ajoutent les pertes correspondant aux connecteurs et épissures réalisées. La mesure de l'affaiblissement d'un lien fibre optique est indispensable avant sa mise en service. Elle se fait à l'aide d'une source optique adaptée à la longueur d'onde d'utilisation (850nm, 1300nm) et d'un mesureur de puissance. Mise en uvre. La pose de la fibre est une opération délicate. Une fois le budget optique réalisé, on met en place les éléments actifs équipés de modules optiques. Les cordons de brassage permettent de relier ces derniers aux prises du tiroir optique. Pour relier la fibre optique aux éléments du réseau, on utilise principalement 3 sortes de prises : ST, SC ou LC Epissures : Elles permettent de raccorder deux fibres simples, appelées "brins", de manière définitive. L'épissure peut être réalisée par juxtaposition (épissure mécanique) ou par fusion des deux fibres. Epissures : atténuation caractéristique Multimode Monomode Nominal Maxi Nominal Maxi Fusion 0.1dB 0.15dB 0.15dB 0.3dB Mécanique 0.15dB 0.3dB 0.2dB 0.3dB La liaison HF. Quelles soient radio, hertzienne ou infrarouges, les ondes permettent dans certaines conditions de servir de support de communication pour les réseaux informatiques. L'émission peut se faire à partir de cellules (émetteur arrosant une petite zone géographique) comme dans le cas du téléphone portable, à partir d'un satellite géostationnaire dans le cas d'une communication intercontinentale pour Internet par exemple ou tout simplement à partir d'un émetteur de signaux infrarouges (comme ceux utilisés dans une vulgaire télécommande de télévision) pour un réseau local sans fil. Par rapport aux autres techniques, les ondes hertziennes ou infrarouges n'ont pas besoin de support physique. Ce type de média est utilisé par certains réseaux locaux sans fils. #Niedercorn LT «la Briquerie» THIONVILLE Les supports de transmission & page 6/8

7 Les grandes étapes du câblage d'un bâtiment sont : Les systèmes de câblage. le choix de la topologie et des supports utilisés. Ces choix sont guidés par un grand nombre de facteurs : les caractéristiques du réseau futur ou existant, de sa taille, du nombre d'équipements le constituant, des utilisations prévues du réseau, de la configuration des bâtiments, etc... le repérage du cheminement des câbles. On distingue parfois différents niveaux de câblage o câblage primaire : liaisons entre immeubles o câblage secondaire : liaisons entre les étages d'un immeuble o câblage tertiaire : liaisons entre les pièces d'un immeuble, les ordinateurs d'une même salle Les contraintes liées à ces différents niveaux de câblage vont être très différents. Pour les câblage primaires et secondaires, le nombre de câble et les distances à parcourir seront souvent importants, par contre l'équipement reste généralement en place un certain temps, on utilisera généralement des chemins de câbles (sortes de cornières métalliques perforées supportant des faisceaux de câbles) qui pourront être dissimulés dans des faux plafonds ou des faux planchers, ou éventuellement en façade le long des couloirs. Pour le câblage situé à l'intérieur des bureaux, la réorganisation des espaces de travail (disposition, nombre et types d'équipements) doit être envisageable, d'autre part le câblage doit être le plus discret possible. On utilise généralement des goulottes murales, des faux planchers ou plafonds, des systèmes intercarpet (les câbles passent entre 2 épaisseurs de moquette), des protèges câbles etc... Afin de rendre plus souple une installation réseau, la tendance actuelle consiste en l'utilisation combinée de câblage mural et d'armoire de brassage qui permettent le branchement "à la demande" des différents équipements. Schéma d'utilisation d'une armoire de brassage (en rouge : les cordons "mobiles" permettant la réorganisation du réseau) La pose des câbles et leur raccordement aux équipements. Cette opération commence généralement par les percements de cloisons qui s'imposent, la pose des différents supports des câbles (goulottes, chemins de câbles, etc...). Les câbles sont ensuite "tirés" et raccordés aux réglettes de brassages, aux prises murales, etc... Afin de faciliter les tâches de maintenance du réseau, ces opérations s accompagnent d'une opération d'étiquetage des différentes prises. #Niedercorn LT «la Briquerie» THIONVILLE Les supports de transmission & page 7/8

8 Les tests du câblage. Cette opération est indispensable, elle permet de mesurer la performance de chaque câble par des tests réflectométriques (on envoie un signal électrique à une extrémité et on l'analyse à l'autre bout) qui vont permettre de déterminer des paramètres importants comme la longueur, les affaiblissements, les paradiaphonies, etc.. Câblage des prises RJ45. Pour les câblages intégrés des bâtiments, on utilise essentiellement des prises RJ45 pour les paires torsadées. Le connecteur RJ45 se présente sous la forme suivante : Les contacts 1 et 2 d'une part et les contacts 3 et 6 d'autre part doivent être connectés aux deux conducteurs d'une même paire. Certains câbles "pré câblés" du commerce ne respectent pas cette contrainte et introduisent la diaphonie sur le segment. Entre deux équipements terminaux la paire émission de l'un doit être connectée à la paire réception de l'autre. Il est parfois nécessaire de réaliser un câble croisé lorsque l on veut relier deux éléments du même type (machine ou élément actif). Différentes normes existent pour le repérage des couleurs : EIA / TIA 568A croisé France Télécom BCS EIA /TIA 568 A droit 1 Blanc/Vert Gris Incolore Blanc/Orange 2 Vert Blanc Bleu Orange 3 Blanc/Orange Rose Gris Blanc/Vert 4 Bleu Orange Orange Bleu 5 Blanc/Bleu Jaune Jaune Blanc/Bleu 6 Orange Bleu Blanc Vert 7 Blanc/Marron Violet Violet Blanc/Marron 8 Marron Marron Marron Marron Masse Noir M Noir Noir Prises femelles... BLANC/ORANGE... ORANGE... BLANC/VERT...BLEU... BLANC/BLEU...VERT... BLANC/MARRON...MARRON Prises mâles câbles droits : Idem que les prises femelles. Le câblage doit être le même pour les deux connecteurs. câbles croisés : Le premier connecteur doit être câblé normalement et le deuxième câblage doit être réalisé à l aide du modèle suivant :...BLANC/VERT...VERT...BLANC/ORANGE...BLEU...BLANC/BLEU...ORANGE...BLANC/MARRON...MARRON #Niedercorn LT «la Briquerie» THIONVILLE Les supports de transmission & page 8/8

Ethernet & système de câblage

Ethernet & système de câblage Le câblage des réseaux Ethernet Performance Coût d installation Utilisation sur une longue durée Évaluation des coûts de câblage le coût du support le coût des équipements aux extrémités des câbles, le

Plus en détail

Électronique et Composants de Systèmes - ECoSys

Électronique et Composants de Systèmes - ECoSys Électronique et Composants de Systèmes - ECoSys Dr. Djilali IDOUGHI Département de Matématique Informatique MI Faculté des Sciences Exactes Université A. Mira de Bejaia www.ecosys-mi.weebly.com 2016/2017

Plus en détail

Supports de transmission

Supports de transmission Supports de transmission La paire torsadée 3-2 La paire torsadée - suite - L écrantage: on entoure toutes les paires d un même câble d une tresse métallique ou d un feuillard fin en aluminium Blindage:

Plus en détail

LES SUPPORTS PHYSIQUES

LES SUPPORTS PHYSIQUES LES SUPPORTS PHYSIQUES Dans le domaine des télécommunications et réseaux plusieurs types de supports physiques sont utilisés, les plus courants étant: 1. Le coaxial 2. La paire torsadée TP Twisted Pair

Plus en détail

Câbles de cuivre. Câbles symétriques

Câbles de cuivre. Câbles symétriques Câbles de cuivre Câbles symétriques La paire torsadée Est constituée de 2 conducteurs torsadés ensemble Impédance 1 caractéristique constante sur toute sa longueur Les quartes Une quarte est constituée

Plus en détail

Chapitre N 6: Les équipements d un réseau local

Chapitre N 6: Les équipements d un réseau local Exercice : Donner le nom de chaque composante. Les équipements d un réseau local I introduction : Dans un réseau, les ordinateurs doivent avoir en plus des logiciels et des protocoles, un ensemble d équipements

Plus en détail

Notions générales sur les câbles réseau. Préliminaire

Notions générales sur les câbles réseau. Préliminaire Notions générales sur les câbles réseau Préliminaire Un câble réseau, permet de faire la liaison entre des stations de travail (ordinateurs) entreelles via un HUB ou un SWITCH. Ce câble regroupe en fait,

Plus en détail

Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique

Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique 1 4 critères à considérer Spectre du signal: chaque méthode utilise des fréquences différentes. Interférences et distorsions dépendent des fréquences.

Plus en détail

Chapitre 3: Conception d un LAN. Professeur: Adama COULIBALY Département de Math-Info - FST

Chapitre 3: Conception d un LAN. Professeur: Adama COULIBALY Département de Math-Info - FST Chapitre 3: Conception d un LAN Professeur: Adama COULIBALY Département de Math-Info - FST Sommaire Composantes d un réseau local Étapes d implantation d un réseau local Cas d étude Composantes d un réseau

Plus en détail

Systèmes de câblage. Câblage horizontal

Systèmes de câblage. Câblage horizontal Systèmes de câblage Architecture type ½ Câblage horizontal et vertical Types de câbles et caractéristiques ½ En paires torsadées ou fibres optiques Normalisation ½ Normes internationales ½ Normes européennes

Plus en détail

Partie 2 : transmission des données. Nicolas Baudru mél : page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 2 : transmission des données. Nicolas Baudru mél : page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 2 : transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Notions de signaux 2 Supports de transmission

Plus en détail

Grade. Système Breveté! UTE C 90-483 NF C 15-100

Grade. Système Breveté! UTE C 90-483 NF C 15-100 Coffretsde de communication communication Coffrets E@sy Grade MODUL Grade E@SYMODUL Profitez de tous les médias triple play de votre Box internet (Télévision, internet, téléphone) sur les prises RJ de

Plus en détail

Architecture matérielle des réseaux

Architecture matérielle des réseaux Architecture matérielle des réseaux Alain AUBERT alain.aubert@univ-st-etienne.fr 0 Le Médium : élément passif d interconnexion 1 1 Le Médium Câbles coaxiaux protection électromagnétique bonne difficulté

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

Le câblage réseaux. F. Nolot

Le câblage réseaux. F. Nolot Le câblage réseaux F. Nolot 1 Objectif Réussir à transmettre des données Sur des distances de plus en plus grande À des vitesses de plus en plus importante Existence de 3 types de câbles Câble coaxial

Plus en détail

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input)

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input) > CÂBLES & CONNECTIQUES Câbles Cordons RJ-45 LA CONNECTIQUE RJ EXPLIQUÉE : MULTIBRIN - MONOBRIN LEQUEL CHOISIR? Un réseau peut avoir les meilleurs Hubs de commutation au monde, le routeur le plus efficace,

Plus en détail

Jarretières fibre optique - Pigtails / Patchords

Jarretières fibre optique - Pigtails / Patchords Jarretières fibre optique Branchement rapide Fiabilité : expertise Nexans Connecteurs haute précision Un produit KINOPTIC Câble de qualité Description Application Nexans associe la abilité de férules de

Plus en détail

Figure 1 : câble coaxial

Figure 1 : câble coaxial LYCEE BENI KHEDACHE DISCIPLINE: SYSTÈMES D EXPLOITATION ET RÉSEAUX PROFESSEUR : Chapiittrree 6 LES EQUIPEMENTS D'UN RÉSEAU LOCAL I. Introduction : Pour assurer le bon fonctionnement d'un réseau, en plus

Plus en détail

Les supports physiques de transmission: Le câble à paires torsadées

Les supports physiques de transmission: Le câble à paires torsadées Les supports physiques de transmission: Le câble à paires torsadées A. Présentation : Il supporte tous les réseaux V D I actuels haut débits et très haut débit. Pour des contraintes de distance il est

Plus en détail

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES TRAVAUX PRATIQUES FIBRES OPTIQUES Dans cette séance de travaux pratiques, une optique en silice multimode est étudiée avec un laser continu pour examiner la question du couplage laser-, et déterminer l

Plus en détail

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année IUT Béziers Victor Lomné Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année 3. Réseaux : couche physique 3.1. Modes de communication et de liaison 3.2. Principes de transmission 3.3. Supports de transmission

Plus en détail

LTC 46xx et LTC 47xx - Unités de transmission sur fibres optiques

LTC 46xx et LTC 47xx - Unités de transmission sur fibres optiques CCTV LTC 46xx et LTC 47xx - Unités de transmission sur fibres optiques LTC 46xx et LTC 47xx - Unités de transmission sur fibres optiques Disponible en modèles vidéo ou données Aucun réglage requis Longue

Plus en détail

POUR COMMANDER APPELEZ AU Réseaux 1-1

POUR COMMANDER APPELEZ AU Réseaux 1-1 POUR COMMANDER APPELEZ AU 1 Réseaux 1-1 Réseaux POUR COMMANDER APPELEZ AU 2 Dans ce catalogue, nous vous proposons une gamme complète de produits, spécifiques à cet environnement. Toute l équipe de la

Plus en détail

CÂBLES CONFIGURABLE PRECONNECTORISES DATA CENTER

CÂBLES CONFIGURABLE PRECONNECTORISES DATA CENTER CÂBLES CONFIGURABLE PRECONNECTORISES DATA CENTER Les câbles 48 fibres 250µ avec des membres de renforcement aramide et des gaines LSZH,consistent en 48 fibres 250µ, multimode OM1,OM2,OM3,OM4 ou monomode

Plus en détail

Fibre Optique. Frédéric Fumfack & Ben Younes Chaouki & Ould Khaye Youssef

Fibre Optique. Frédéric Fumfack & Ben Younes Chaouki & Ould Khaye Youssef Fibre Optique Frédéric Fumfack & Ben Younes Chaouki & Ould Khaye Youssef Plan Théorie Constitutions des fibres Types de fibres Connexions Couplages & Mesures de qualité FO vs Cu Présentation : Domaine

Plus en détail

Couche physique Médias et équipements

Couche physique Médias et équipements Couche physique Médias et équipements Concepts de base - Unité de mesures Terminologie - Convention Différents types de média : Cuivre - Fibre Optique Hertzien Equipements des différentes couches : répéteur,

Plus en détail

Communications Numériques par Fibre Optique

Communications Numériques par Fibre Optique Université Mohammed Premier École Nationale des Sciences Appliquées d Oujda Cours de la 5 ème Année : Cycle d Ingénieurs Module 5M4 Version 1.0 (Septembre 2009) Communications Numériques par Fibre Optique

Plus en détail

Le câblage réseaux 5 0 0 2 ot ol F. N

Le câblage réseaux 5 0 0 2 ot ol F. N Le câblage réseaux Objectif Réussir à transmettre des données Sur des distances de plus en plus grande À des vitesses de plus en plus importante Existence de 3 types de câbles Câble coaxial Les paires

Plus en détail

La fibre optique. L'essentiel. L'Internet de demain

La fibre optique. L'essentiel. L'Internet de demain La fibre optique L'essentiel L'Internet de demain Alben21 - Tous droits réservés - Edition 2012 Constituée d'un cœur entouré d'une gaine réfléchissante, la fibre optique est un "tuyau" très fin dans lequel

Plus en détail

Réseau multimédia résidentiel

Réseau multimédia résidentiel Réseau multimédia résidentiel Guide 200 LexCom Home Essential Performance Premium Les solutions LexCom Home permettent de distribuer dans un logement toutes les fonctionnalités offertes par les outils

Plus en détail

La FIBRE OPTIQUE. Présentation du 20 juin 2002

La FIBRE OPTIQUE. Présentation du 20 juin 2002 La FIBRE OPTIQUE Présentation du 20 juin 2002 1 SOMMAIRE Théorie Types de fibres Constitution des fibres Connexion Couplages Mesures Transceiver 2 UN PEU DE THEORIE Lorsqu'un faisceau lumineux heurte obliquement

Plus en détail

PDF created with FinePrint pdffactory trial version

PDF created with FinePrint pdffactory trial version Nom : S4-2 Installations Electriques des Bâtiments Page 1 sur 1 1. Pourquoi la VDI? Le premier réseau courant faible fut sans aucun doute le téléphone (nous ne parlerons pas ici de la radio ni de la télévision

Plus en détail

OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Exercices

OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Exercices Construction graphique des rayons réfracté et réfléchi. D'après : Claude Divoux, 2003 Etape 1 Tracer 2 arcs de cercles de centre I (le point d incidence) et de rayons respectivement proportionnel à l indice

Plus en détail

Coffret de communication Brasseur multimédia Grade 1

Coffret de communication Brasseur multimédia Grade 1 Coffret de communication Brasseur multimédia Grade Profitez de tous les médias triple play de votre Box internet (Télévision, internet, téléphone) sur les prises RJ45 de votre logement. Dimensions : 5

Plus en détail

Chapitre VI : Les Equipements d un d Réseau Local. 23/04/2013 Mr. Smiai Adnen 1

Chapitre VI : Les Equipements d un d Réseau Local. 23/04/2013 Mr. Smiai Adnen 1 Chapitre VI : Les Equipements d un d Réseau Local 23/04/2013 Mr. Smiai Adnen 1 I : INTRODUCTION : Pour assurer le bon fonctionnement d'un réseau, en plus des logiciels et des protocoles, les ordinateurs

Plus en détail

Schéma d'une salle informatique

Schéma d'une salle informatique Schéma d'une salle informatique Switch dans local brassage Cordons de brassage Armoire de brassage Pré-câblage bâtiment Prises murales PC Schéma de connexion des switches réseau «étudiants» Switch 1 Gbit

Plus en détail

Exemple d installation

Exemple d installation Coffretsde de communication communication Coffrets E@sy Grade MODUL Grade E@ SY MODUL Profitez de tous les médias triple play de votre Box internet (Télévision, internet, téléphone) sur les prises RJ de

Plus en détail

Boîtes de distribution de zone

Boîtes de distribution de zone 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : (+33) 05 55 06 87 87 - Télécopie : (+33) 05 55 06 88 88 SOMMAIRE Page 1. Caractéristiques générales....1 2. Présentation... 1-2 3. Mise en situation...3 4. Caractéristiques

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Thème : Défis du XXI ème siècle. Partie : Transmettre et stocker de l information. Cours 33 : Procédés physiques de transmission et de stockage optique I. Transmission de l information. 1. Procédés physiques

Plus en détail

Chapitre 4 : L'accès réseau. Initiation aux réseaux

Chapitre 4 : L'accès réseau. Initiation aux réseaux Chapitre 4 : L'accès réseau Initiation aux réseaux 1 Chapitre 4 : Les objectifs Les étudiants seront capables de : Expliquer comment les protocoles et services de couche physique prennent en charge les

Plus en détail

RESEAUX INFORMATIQUES

RESEAUX INFORMATIQUES Société & développement durable Technologie Communication 3.2 Constituants d un système 3.2.4 Transmission de l information, réseaux & internet RESEAUX INFORMATIQUES 1 Généralités Un réseau informatique

Plus en détail

Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole. 11/09/2015 www.udppc.asso.

Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole. 11/09/2015 www.udppc.asso. Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole 11/09/2015 www.udppc.asso.fr Si vous repérez une erreur, merci d envoyer un message

Plus en détail

Différentes Connexions Internet

Différentes Connexions Internet Différentes Connexions Internet A.Simon R.Sciaux A.Magand B.Matuchet 29 Janvier 2015 Sommaire I. Introduction... 3 II. Le Wifi... 4 III. La technologie laser... 5 IV. Fibre Optique... 6 V. Le CPL Courant

Plus en détail

ACOLAN - cuivre Index

ACOLAN - cuivre Index 8 Index Type de câble Catégorie Type de gaine Nombre de paires Page Câbles 00 Ohms Rocades UTP catégorie 5 /PVC/Pe 5P/50P/00P/00P 5-56 Rocades FTP catégorie 5 /PVC P/6/8P 57-59 Capillaires UTP catégorie

Plus en détail

RESEAU DE COMMUNICATION VOIX DONNEE IMAGE PRE-CABLAGE BANALISE

RESEAU DE COMMUNICATION VOIX DONNEE IMAGE PRE-CABLAGE BANALISE Nom : Prénom: Classe: Date: RESEAU DE COMMUNICATION VOIX DONNEE IMAGE PRE-CABLAGE BANALISE SAVOIRS ASSOCIES : S4: Installations communicantes. S4-1: Systèmes communicants: -Architecture des réseaux de

Plus en détail

Exemple d installation

Exemple d installation Coffretsde de communication communication Coffrets Brasseur Grade multimédia Grade Brasseur multimédia Dimensions : 7 x 0 x 97 mm Dimensions : 0 x 0 x 97 mm Profitez de tous les médias triple play de votre

Plus en détail

Généralités sur la fibre optique

Généralités sur la fibre optique 1. Fibre optique Une fibre optique est un fil en verre ou en plastique très fin qui a la propriété d'être un conducteur de la lumière et sert dans la transmission de données et de lumière. Elle offre un

Plus en détail

CPE Nanur-Hainaut 2009 Rudi Réz

CPE Nanur-Hainaut 2009 Rudi Réz Power Over Ethernet CPE Nanur-Hainaut 2009 Rudi Réz INTRODUCTION POE = Power Over Ethernet Transport de l alimentation jusque 12 Watts sur un câble Ethernet en plus des données à 100 Mbits. Quelques questions

Plus en détail

Transmission de données - Le câblage

Transmission de données - Le câblage Transmission de données - Le câblage Septembre 2015 1. Les différents types de câblage 2. Le câble coaxial 3. Transceiver : la connexion entre Thinnet et Thicknet 4. Les connecteurs pour câble coaxial

Plus en détail

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace.

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace. Transmission de l information Le long des fils et fibres, et dans l espace. Dans le manuel 10 p 293, 11, 13 Essentiel p 290 Essentiel p 294 24 p 296 Plan Introduction Types de supports La paire de cuivre

Plus en détail

Institut Supérieur d Administration des Affaires de Sfax Filière Système d Information des Affaires

Institut Supérieur d Administration des Affaires de Sfax Filière Système d Information des Affaires Institut Supérieur d Administration des Affaires de Sfax Filière Système d Information des Affaires Travaux Pratiques : Systèmes d information avancés Niveau : 4 ème année SIA TP 1 Introduction aux réseaux

Plus en détail

Problématique des supports

Problématique des supports Réseaux S. Vialle 2 Supports de communication & codages Problématique des supports Les différents types de supports Transmission des données Bilan des supports et transmissions 1 Réseaux Problématique

Plus en détail

Prise RJ 45 LCS 2 Cat. 6A STP

Prise RJ 45 LCS 2 Cat. 6A STP 870 LIMOGES Cedex Téléphone : (+33) 05 55 06 87 87 - Télécopie : (+33) 05 55 06 88 88 Mosaic TM Page 765 73 794 76 1. Caractéristiques générales....1 2. Présentation...1 3. Mise en situation...1 4. Caractéristiques

Plus en détail

STS IRIS ère année durée : 2h. T.P. numéro 3 :

STS IRIS ère année durée : 2h. T.P. numéro 3 : T.P. numéro 3 : Transmission d un signal par une fibre optique. Buts du TP : le but de ce troisième TP est d étudier la transmission d un signal à travers un système constitué par un photoémetteur + une

Plus en détail

STI 21 Édition 4 /Septembre 2010

STI 21 Édition 4 /Septembre 2010 STI 21 Édition 4 /Septembre 2010 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès au service Local Ethernet Résumé : Ce

Plus en détail

CEM des cartes rapides / Lignes de transmission

CEM des cartes rapides / Lignes de transmission Ecole d électronique CNRS-IN2P3 CEM des cartes rapides / Lignes de transmission Philippe DUNAND Qu est ce qu une électronique rapide? Amplitude Amplitude Représentation d un signal sinusoïdal Représentation

Plus en détail

EASYLAN. Testeur et certificateur LAN, CAT 3 à 6, 300 MHz

EASYLAN. Testeur et certificateur LAN, CAT 3 à 6, 300 MHz Testeur et certificateur LAN, CAT 3 à 6, 300 MHz L'EASYLAN est un testeur LAN haut de gamme en matière de certification de câblage en cuivre, câbles optiques et réseaux, jusqu à 300 MHz. Il enregistre

Plus en détail

L une des questions qui se pose à nous est de savoir comment voyagent les informations que nous envoyons dans le réseau. Dans ce cours nous allons

L une des questions qui se pose à nous est de savoir comment voyagent les informations que nous envoyons dans le réseau. Dans ce cours nous allons L une des questions qui se pose à nous est de savoir comment voyagent les informations que nous envoyons dans le réseau. Dans ce cours nous allons développer les différents supports physiques qui servent

Plus en détail

Chapitre 3 Supports physiques

Chapitre 3 Supports physiques Chapitre 3 Supports physiques IUT A Service Direction 19 août 2004 1 1. Paires torsadées Fils de cuivre isolés dans une gaine plastique regroupés en paires qui s entortillent (se torsadent) Débits normalisés

Plus en détail

Les supports de transmission cuivre

Les supports de transmission cuivre Les supports de transmission cuivre LES SUPPORTS DE TRANSMISSION CUIVRE... 15 1 - LE CABLE COAXIAL :... 16 1.1 AVANTAGES :... 16 1.2 INCONVENIENTS :... 16 1.3 TRANSPORT DE L INFORMATION :... 16 2 - LE

Plus en détail

Panneaux et blocs RJ 45 LCS 2 Cat. 6

Panneaux et blocs RJ 45 LCS 2 Cat. 6 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : (+33) 05 55 06 87 87 - Télécopie : (+33) 05 55 06 88 88 Panneaux et blocs RJ 45 LCS 2 Cat. 6 Page 335 61 335 64 1. Caractéristiques générales....1 2. Présentation...2 3.

Plus en détail

AMSI2005092710 - Les câbles réseau Page 1/5

AMSI2005092710 - Les câbles réseau Page 1/5 AMSI2005092710 - Les câbles réseau Page 1/5 Les câbles réseau 1. Le câble coaxial 1.1. Composition du câble Une partie centrale faîte d un fil de cuivre : elle transporte les signaux constituant les données.

Plus en détail

paramètres d'une ligne Transmissions guidées supports cuivres

paramètres d'une ligne Transmissions guidées supports cuivres paramètres d'une ligne Transmissions guidées supports cuivres 1 Introduction Câble symétrique Conducteurs de même nature ayant la même origine et la même destination. Paire torsadée Quarte Câble asymétrique

Plus en détail

Bac Professionnel Systèmes Electroniques Numériques. La Fibre optique

Bac Professionnel Systèmes Electroniques Numériques. La Fibre optique La Fibre optique 1 Historique: L'idée d'utiliser la lumière comme support véhiculant des informations n'est pas récente. Dès la plus haute antiquité, les hommes ont utilisé des sources optiques (soleil,

Plus en détail

LE MATERIEL RESEAU 1. LA CARTE RESEAU

LE MATERIEL RESEAU 1. LA CARTE RESEAU LE MATERIEL RESEAU Dans le support précédent, nous avons vu les raisons de la mise en place d un réseau, qui permet l échange de données, de fichiers et le partage de périphériques comme des imprimantes.

Plus en détail

The Right Connection

The Right Connection Achères, Edition 2016 La connectique Réseau The Right Connection Tél. : +33 (0)1 39 222 444 - Fax : +33 (0)1 39 222 440 - mcl@mclsamar.com Informations données à titre indicatif et peuvent être modifiées

Plus en détail

Mini-GBIC ProCurve. Utilisés avec les solutions suivantes

Mini-GBIC ProCurve. Utilisés avec les solutions suivantes Mini-GBIC ProCurve Utilisés avec les solutions suivantes Mini-GBIC ProCurve Gigabit SX-LC (J4858B) 1 port 1000Base-SX (IEEE 802.3z Type 1000Base-SX) Connecteur : LC Dimensions (P x L x H) : 5,69 x 1,37

Plus en détail

!2#()4%#452% 0(93)15% cours@urec.cnrs.fr 1

!2#()4%#452% 0(93)15% cours@urec.cnrs.fr 1 cours@urec.cnrs.fr 1 1994-1996 : Jean-Paul Gautier Modifications 1997 : Bernard Tuy 1998 : Jean-Paul Gautier 2 Supports Fils de cuivre Câbles symétriques Câbles asymétriques Fibre optique Câblage, définitions

Plus en détail

I. Introduction. II. Architectures : topologies physiques Topologie en bus Topologie en étoile

I. Introduction. II. Architectures : topologies physiques Topologie en bus Topologie en étoile I. Introduction Un réseau local est un réseau informatique de taille géographique restreinte. Il peut concerner, par exemple, une salle informatique, une habitation particulière, un bâtiment, un établissement

Plus en détail

Panneaux et blocs RJ 45 LCS 2 Cat. 6A

Panneaux et blocs RJ 45 LCS 2 Cat. 6A 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : (+33) 05 55 06 87 87 - Télécopie : (+33) 05 55 06 88 88 Panneaux et blocs RJ 45 LCS 2 Cat. 6A Page 0 335 70/73/84 0 335 76/77 1. Caractéristiques générales....1 2. Présentation...1

Plus en détail

Câbles. de transmission de données

Câbles. de transmission de données Câbles de transmission de données Table des matières Domaines d utilisation... / Tableau de sélection... /4 Pages Câbles de transmission de données en PVC LiYY Câble de transmission de données en PVC...

Plus en détail

CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux

CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux Contexte d information Titre du document Nom du fichier Cours AMSI Ethernet et Token Ring CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames 1] Les normes

Plus en détail

Introduction. Louise Julien Réseaux privés - Est du Canada Chargée compte Défense nationale Corning Cable Systems. àlafibreoptique

Introduction. Louise Julien Réseaux privés - Est du Canada Chargée compte Défense nationale Corning Cable Systems. àlafibreoptique Introduction ti L i J li Réseaux privés - Est du Canada Chargée compte Défense nationale Corning Cable Systems àlafibreoptique g y Corning Cable Systems Fondée en 1977, consolidée en 2000 Siecor, Siemens

Plus en détail

Catalogue Solution multimédia (VDI)

Catalogue Solution multimédia (VDI) Catalogue Solution multimédia (VDI) Magasin et showroom : Rue du Pré-de-la-Fontaine 19 1217 Meyrin (Satigny) Service 24h/7j au 022 343 32 72 et sur www.fecsa.ch FEC vous propose ses solutions de coffrets

Plus en détail

Mosaic TM Prise RJ 45 LCS 2 Cat. 6

Mosaic TM Prise RJ 45 LCS 2 Cat. 6 870 LIMOGES Cedex Téléphone : (+33) 05 55 06 87 87 - Télécopie : (+33) 05 55 06 88 88 Mosaic TM Page 765 61 765 44 765 94 1. Caractéristiques générales....1 2. Présentation...2 3. Mise en situation...2

Plus en détail

M21. Conception d'un interréseau

M21. Conception d'un interréseau M21 Conception d'un interréseau Définition Inter-réseau deux ou plusieurs réseaux locaux interconnexion de niveau 3 (routeurs) contenu dans un immeuble ou étendu sur la planète Conception d'un inter-réseau

Plus en détail

Les supports physiques de transmission: La recette d un d. câblage. Les supports physiques de transmission: La recette d un câblage LP LAVOISIER

Les supports physiques de transmission: La recette d un d. câblage. Les supports physiques de transmission: La recette d un câblage LP LAVOISIER Page 1 Les supports physiques de transmission: La recette d un d câblage A. L objectif de la vérification d un câblage La vérification d un système de précâblage est une étape très importante. Les différents

Plus en détail

Réflectométrie optique résolue en temps (OTDR)

Réflectométrie optique résolue en temps (OTDR) TP A 7 Réflectométrie optique résolue en temps (OTDR) Version du 8 juillet 2014 Les questions P1 à P9 doivent être préparées avant la séance. Sommaire 1 Présentation............................. 2 1.1

Plus en détail

solution complète de câblage optique

solution complète de câblage optique axolan O P T I C solution complète de câblage optique s o f i m @ s o f i m. a x o n - c a b l e. f r >1< axolan O P T I C FABRICANT EXPERT DE SOLUTIONS RÉSEAUX VOIX-DONNÉES-IMAGES, SOFIM DISPOSE D UNE

Plus en détail

INITIATION AUX RÉSEAUX INFORMATIQUES

INITIATION AUX RÉSEAUX INFORMATIQUES INITIATION AUX RÉSEAUX INFORMATIQUES Définition du réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des informations.

Plus en détail

Téléinformatique. Cours 2: Couche Physique. Couche physique (1) Quels supports de transmission pour les données?

Téléinformatique. Cours 2: Couche Physique. Couche physique (1) Quels supports de transmission pour les données? Téléinformatique Antoine Gallais, Maître de Conférences Université Louis Pasteur, Département Informatique Equipe Réseaux et Protocoles du LSIIT Antoine.Gallais@dpt-info.u-strasbg.fr http://clarinet.u-strasbg.fr/~gallais

Plus en détail

Connections vers systèmes communicants

Connections vers systèmes communicants Système complet de type VDI AUTOCOM PABX IP 2 VOIR PAGE 29 CAMÉRA IP VOIR PAGE 29 2 -IP PLATINE RJ/RJ45 Switch AUTOCOMMUTATEUR IP ONDULEUR Réseau ETHERNET IP câblé en prise RJ45 Réseau Téléphonique Analogique

Plus en détail

POUR BIEN CHOISIR LE CABLE

POUR BIEN CHOISIR LE CABLE CABLE POUR BIEN CHOISIR LE CABLE CARACTERISTIQUES 1 SECTION La section des fils conducteurs exprimée en mm² détermine la puissance admissible, elle-même exprimée en Ampères. 2 SOUPLESSE / RIGIDITÉ la souplesse

Plus en détail

TRAVEAUX PRATIQUE ENO DE ZIGUINCHOR

TRAVEAUX PRATIQUE ENO DE ZIGUINCHOR TRAVEAUX PRATIQUE ENO DE ZIGUINCHOR Présentation du groupe Boubacar Diallo, Pierre Sioghene Diatta, Alassane Mbaye, Fatou Amadou Diedhiou, Nicola Gomis Plan I Généralités sur les réseaux et modèle de référence

Plus en détail

Panneau/Bloc RJ 45 pour LCS 6 Catégorie 6

Panneau/Bloc RJ 45 pour LCS 6 Catégorie 6 87045 LIMOGES Cedex Téléphone: 05 55 06 87 87 - Télécopie: 05 55 06 88 88 Panneau/Bloc RJ 45 pour LCS 6 Référence(s): 327 00/01/02/06/07/10/11/12 SOMMAIRE PAGE 1. Caractéristiques générales... 1 2. Montage...

Plus en détail

Mosaic TM Prise RJ 45 LCS 2 Cat. 6

Mosaic TM Prise RJ 45 LCS 2 Cat. 6 870 LIMOGES Cedex Téléphone : (+33) 05 55 06 87 87 - Télécopie : (+33) 05 55 06 88 88 Mosaic TM Prise RJ LCS 2 Cat. 6 Page 765 61 765 44 765 94 1. Caractéristiques générales....1 2. Présentation...2 3.

Plus en détail

PARTIE III : AGIR. Chapitre 21

PARTIE III : AGIR. Chapitre 21 PARTIE III : AGIR Exploiter des informations pour comparer les différents types de transmission. Caractériser une transmission numérique par son débit binaire. Évaluer l affaiblissement d un signal à l

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Réseaux informatiques Prof: COULIBALY ADAMA Plan du cours Chapitre 1: Généralités Chapitre 2: Les protocoles Modèle OSI TCP/IP, UDP, FTP, TELNET, etc. Chapitre 3: Conception d un LAN Équipements d interconnexion

Plus en détail

Stage de travail sur le verre

Stage de travail sur le verre Stage de travail sur le verre Aide mémoire a l usage des stagiaires laborants en physique Structure Composition Propriétés mécanique Elaboration Propriétés optique Assemblages verre - métal Structure Structure

Plus en détail

Les équipements des réseaux informatiques

Les équipements des réseaux informatiques CHAPITRE 2 Les équipements des réseaux informatiques Objectif général : Présenter à l étudiant tous les composants logiciels et matériels d un réseau informatique et lui rendre capable de différencier

Plus en détail

Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis

Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis Alexandra Kästner, Spécialiste produit en Spectroscopie moléculaire, Analytik Jena

Plus en détail

COMPAX Module de raccordement 8 ou 10 paires

COMPAX Module de raccordement 8 ou 10 paires COMPAX Module de raccordement 8 ou 10 paires Homologué Cat 5 ou Cat 5E (version écrantée) Raccordement en face avant sur CADs pour fils de Ø 0,32 à 0,8mm Câblage arrière ou latéral via canaux passe-fils

Plus en détail

Lois de Snell-Descartes

Lois de Snell-Descartes PCSI 1 Cours Chapitre 2 Lois de Snell-Descartes Rayon incident + Dioptre n1 n2 Normale au dioptre i1 i'1 i2 Rayon réfracté Rayon réfléchi Figure.1 Lumière incidente, rééchie et réfractée * L'expérience

Plus en détail

Confections de câbles Catalogue 11

Confections de câbles Catalogue 11 Confections de câbles Catalogue 11 Catalogue général Vue d ensemble de nos catalogues 01 02 03 04 Câbles d installation Câbles de commande, TT-Flex Câbles de distribution basse tension Câbles à fibres

Plus en détail

TABLEAUX DE COMMUNICATION NÉO

TABLEAUX DE COMMUNICATION NÉO 8432 / 17.01 TABLEAUX DE COMMUNICATION NÉO Conforme XP C 90-483 TDC NÉO Grade 2 TV Grade 2 TV LB217 LB218 1 enveloppe TdC NÉO 1 DTI RJ45 1 filtre DSL+Tel 1 répartiteur TV-SAT RJ45 2S 4S connecteurs Gr2

Plus en détail

Câbles. de transmission de données

Câbles. de transmission de données Câbles de transmission de données Table des matières Domaines d utilisation... /3 Tableau de sélection... /5 Pages Câbles de transmission de données en PVC LiYY... /5-6 LiYY TP TP: Twisted Pairs - en paires...

Plus en détail

DVI DONNÉES, VOIX ET IMAGE

DVI DONNÉES, VOIX ET IMAGE DVI DONNÉES, VOIX ET IMAGE Connecteur RJ45 Cat. 6 UTP Connecteur RJ45 Cat. 5e UTP Copleur pour Connecteurs de Fibre Optique SC APC Duplex Copleur pour Connecteurs de Fibre Optique LC Duplex La Série DVI

Plus en détail

Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations

Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations 1. Vocabulaire et technologies pouvant intervenir dans les études documentaires. Le débit de données Il s agit du nombre de bits (c'est-à-dire

Plus en détail

SpiderLINE TM et cordon de brassage pré-confectionné

SpiderLINE TM et cordon de brassage pré-confectionné 48 SpiderLINE TM et cordon de brassage pré-confectionné Connecteur 52 Câble fibre optique pré-confectionnné 54 Pieuvre SpiderLINE TM LT 55 Pieuvre Breakout SpiderLINE TM BC 56 Pieuvre Riser SpiderLINE

Plus en détail

ACOLAN OPTIQUE ET CUIVRE

ACOLAN OPTIQUE ET CUIVRE ACOLAN OPTIQUE ET CUIVRE Câbles à hauts débits pour réseaux locaux Des solutions pour un monde en réseau ACOLAN OPTIQUE ET CUIVRE À propos d ACOME ACOME réalise plus de % de son chiffre d'affaires à l'exportation.

Plus en détail