Les locaux techniques (LT) Câblage horizontal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les locaux techniques (LT) Câblage horizontal"

Transcription

1 PROJET TCS RECTORAT TOULOUSE E. DENIZOT / P. MANNI / B. BARRAQUE / N. DHOMONT SITE ACCACIA Description générale du projet de câblage Cahier des charges du client Les locaux administratifs : Les salles de cours Catégorie du câblage Améliorations optionnelles Description générale Le Local Technique principal (LT0) Local Technique Secondaire (LT1) : Liaisons rocades entre LT par fibres optiques Zones d influences des locaux techniques Chemins de câblage Les locaux techniques (LT) Câblage horizontal Normes, identification, recette et garantie Point sur la normalisation Identification des éléments Recette Garantie

2 Description générale du projet de câblage Ce document traite de l architecture physique du réseau demandé. C'est-à-dire du câblage des locaux, des locaux techniques et de leur lien. Ce document s attache aussi à décrire les éléments actifs du réseau LAN basés sur la commutation Ethernet. Cahier des charges du client Selon les spécifications du cahier des charges, 2 réseaux physiques distincts sont à réaliser : 1 réseau local dit CURSUS pour les étudiants 1 réseau local dit ADMIN pour le personnel de administratif et les enseignants. Nous avons choisi de séparer ces deux réseaux au niveau logique et non au niveau physique. La séparation sera tout de même effective, contrôlée et efficace. Les flux seront bien différenciés et la sécurité assurée par des contrôles d accès entre ces réseaux. La technique utilisée sera la mise en œuvre de réseaux virtuels VLAN. La seule communication possible se fera au niveau d un commutateur - routeur en paramétrant au cas par cas des autorisations par l intermédiaire de filtres (listes d accès ACL). Ces listes seront décrites dans le volet sécurité du projet. Schéma logique : Dans ce cas de figure, les deux réseaux ne sont pas physiquement distincts. Leur séparation s effectue au niveau 2 des commutateurs. C est le commutateur haute performance HP dans le local technique principal qui assurera le rôle d élément fédérateur et de routeur inter-vlan.

3 Le réseau souhaité est du type Ethernet 10 / 100 pour la circulation des flux TCP/IP. Nous proposons un réseau assurant des liaisons 100 Mb/s au poste de travail et intégrant le Gigabit Ethernet pour certains. Toutes les liaisons entre équipements de réseau et tous les serveurs bénéficieront d une connexion Gigabit Ethernet. Contrairement aux concentrateurs où la bande passante est divisée entre les équipements, la microsegmentation à la base du fonctionnement des commutateurs permet d obtenir une bande passante totalement dédiée (pendant un bref instant) entre deux équipements. Ce réseau est conçu pour une dizaine d année. Il est donc volontairement dimensionné au dessus des besoins exprimés afin de fournir une performance immédiate et préserver l évolutivité et l adaptabilité face à une demande sans cesse croissante et renouvelée. Le client doit considérer cette réalisation comme l élément fédérateur des communications multimédia de l entreprise. C'est-à-dire le moyen physique et logique de circulation des flux voix, données, images. Gestion de la qualité de service : Un réseau informatique doit aujourd hui permettre le contrôle de l utilisation de la bande passante ainsi que la gestion des priorités dans les flux. Les éléments actifs de réseau proposés permettront de mettre en œuvre la gestion de la qualité de service afin de prioriser les flux selon leur nature : communications intra/internet (FTP, http, SMTP), communications clients - serveurs TCP- IP. Dans un futur proche, des applications voix IP et vidéo seront très certainement utilisées d autant plus qu il s agit d un environnement d enseignement. L équipement central fédérateur proposé est un équipement de niveau 4 permettant d analyser les messages jusqu au niveau transport et d agir ainsi de manière très fine sur les paquets échangés. Ce commutateur-routeur dispose d une matrice de fond de panier à 136 Gb/s. Il accueillera les liaisons backbone.

4 Les locaux administratifs : Les bureaux seront câblés selon la demande du client et les plans fournis Acacia Plan I et II. 4 prises RJ45 banalisés VDI 1 seront installées à chaque emplacement indiqué. Un poste de travail administratif représente une connexion «data», une prise téléphone et 2 prises en attente. L une d elle peut être utilisée pour une imprimante réseau personnelle. 1 : Une prise est dite banalisée dans un câblage VDI (Voix Donnée Image) lorsqu elle peut être utilisée et donc brassée sur des équipements de type téléphonie ou informatique. Ces deux domaines peuvent d ailleurs complètement fusionner en téléphonie sur IP. L architecture proposée permettra une telle évolution. Les salles de cours Les salles de cours seront câblées entièrement à partir des baies dans les LT, pour 23 postes étudiants maximum et un poste enseignant. Les prises répondront exactement aux mêmes caractéristiques que celles des locaux administratifs. Une goulotte ceinturera la salle et permettra d installer proprement les 24 prises RJ45 Cat 6. L identification des prises permettra de brasser les postes enseignants sur le bon VLAN. Catégorie du câblage Le cahier des charges impose un câblage de catégorie 5 classe D, nous pensons que cette catégorie est obsolète. Le câblage est proposé en catégorie 6 classe E autorisant le Gigabit Ethernet. Chaque prise murale sera raccordée sur un câble : impédance 100 Ohms pour l'ensemble du câblage 4 paires torsadées, Catégorie 6 Classe E, Zéro halogène (LSOH), Jauge AWG 24 minimum, Conforme aux normes ISO et EN

5 Améliorations optionnelles Nous proposons les options de câblage suivantes : 1/ Le câblage des locaux non demandés Il nous semble intéressant de proposer cette option car la réalisation d un câblage sur l ensemble d un établissement n est pas une opération fréquente. L opération demandée permettra de mettre en service un réseau local pour probablement une durée d une dizaine d année. L ajout de prises supplémentaires n est pas impossible mais nécessite une nouvelle dépose des faux plafonds et une nouvelle gène du fonctionnement de l établissement. Tous travaux dans les locaux techniques seront ensuite moins faciles et potentiellement dangereux pour le réseau en exploitation. Certains locaux n ont pas été désignés par le client comme étant à câbler. Nous proposerons de le faire optionnellement. 2/ L installation de prises de réserve pour le réseau sans-fil L accès réseau sans fils est une demande de plus en plus courante dans les entreprises et les établissements d enseignement. Le pré-câblage des bornes lors de la création du réseau initial permet de réduire les coûts de déploiement ultérieurs. Il facilite et accélère les projets réseaux sans fils lorsque l infrastructure physique est déjà disponible. Nous proposons d installer des câbles en attente qui seront lovés dans les faux plafonds. Leur distance maximale de 90 m permettra de placer au mieux les bornes après choix d un système réseau sans fils et étude de propagation. Le plan fournit en annexe indiquera les emplacements proposés. 3/ 2 fibres optiques 12 brins Une seule fibre 12 brins permet la liaison de 6 ports (TX/RX). Dans ce projet, une fibre 12 brins est suffisante pour relier l ensemble des équipements entre les locaux mais ne permet aucun secours ni aucune extension. Nous proposons l installation d une deuxième fibre 12 brins. 4/ Impact des options dans les coûts L option «câbles pour wifi» est une option ayant un impact extrêmement faible par rapport à l ensemble. Son coût n est pas détaillé et est inclus dans l option câblage des locaux non prévus. Le coût fibre supplémentaire est indiqué. Seul le coût «locaux supplémentaires» est significatif pour l enveloppe globale.

6 Les locaux techniques (LT) Description générale Il sera nécessaire de dédier 2 locaux techniques pour installer les baies réseaux et les serveurs. Le choix du nombre et de la position des locaux techniques est le résultat d un réflexion intégrant les contraintes des normes (ISO 11801, EN 50173, EIA/TIA 568). En effet, le local technique principal étant situé à l arrivée du Point de présence opérateur PoP, il est impératif (et pratique) de réserver cette salle. Au regard de la norme, il faut prévoir un local technique tous les 1000m², or la surface de câblage du bâtiment est proche de 2000m² ; ce qui impose un local technique secondaire. Dans tous les cas deux locaux techniques sont indispensables pour respecter une distance de 90m entre le local et la prise terminale. Le local technique principal servira aussi de salle machine. A ce titre, il devra être climatisé et mis en conformité. Le local technique secondaire permettra de couvrir une zone différente et plus importante que le principal. Il rassemblera les câbles de sa zone d influence et contiendra des éléments actifs de réseau. Il ne contiendra pas de serveurs. Compte tenu du nombre élevé de prises à câbler, il sera nécessaire de réserver 2 petites salles voisines et d abattre la cloison intermédiaire. Les locaux devront être propres et suffisamment éclairés, au minimum 500 Lux. Une lampe de sortie de secours avec batterie sera installée à l intérieur, au dessus de la porte. Ces travaux ont été chiffrés mais ils peuvent être pris en charge par le client selon nos recommandations. Le local disposera d un extincteur adapté (sans eau) et d une détection incendie avec alarme. Il ne devra pas y avoir de passage d eau ou d évacuation en dessus des locaux ou à l intérieur. Le local disposera d une porte de 85 cm minimum et fermera à clé. 3 prises de courant 220v non ondulées seront nécessaires dans chaque local technique pour les diverses interventions des techniciens. Une alimentation secourue (onduleur) doit aussi être envisagée pour palier aux défauts du réseau électrique et protéger l installation (micro coupures, surtensions EDF, foudre ). Il faut absolument éviter d endommager les matériels mais aussi limiter les ruptures d exploitation.

7 Le Local Technique principal (LT0) Il couvrira la zone en jaune sur le plan Zones d influence des LT au chapitre Câblage Horizontal Réseau CURSUS prises / salle prises / petites salle Réseau ADMIN pour les enseignants par Nombre de prises nécessaires 23 3 Nombre de salle TTOTAL salle 4 prises / bureau Serveurs TOTAL CURSUS 190 TOTAL ADMIN 42 Total pour la baie 232 Partie optionnelle 1 Salle de cours Wifi 3 3 TOTAL avec les options 259 Description Baie 1 : armoire rack sur pied, fermée, de dime nsion 800*800 41U (description valable pour toutes les baies) Nombre de bureau à desservir : 6 Prises pour Serveurs : 10 Nombre de salles de cours (24 points) : 8 Nombre de salles à surface réduite (4 points) : 2 Nombre de salles de cours (24 points) Optionnelles : 1 Option wifi : 3 Eléments à intégrer dans la baie : 2 Tiroirs optiques pour réceptionner les fibres multimodes 12 brins en direction du local technique secondaire LT1. 17 Bandeaux RJ45 Cat 6 * 16 ports. 8 passes fils horizontaux. (tous les 2 bandeaux, un passe fil)

8 Baie 2 Cette baie hébergera les éléments réseau et les serveurs d applications pour : Les services : DNS, DHCP (pc étudiants), gestion des comptes, impression. Internet : navigation et courrier en séparant Etudiants et Admin Les applications administratives et les applications des étudiants. Les espaces bureautiques administration et professeurs. Les espaces bureautiques pour les étudiants. Le local étant étroit les serveurs seront rackables au format normalisé 19 pouces. Eléments de réseau à intégrer dans la baie : Les commutateurs : Ces équipements intégreront les normes 802.1q et 802.1p pour la création de VLAN et la gestion de la qualité de service. Commutateur routeur Gigabit fédérateur : Ce commutateur haute performance de niveau 3 et 4 avec vitesse de fond de panier très élevée permet de gérer les connexions serveurs et clients. Il sera utilisé pour le routage inter-vlan et la liaison des serveurs. Il assurera en outre la redondance de liens fibres optiques par la mise en œuvre du spaningtree. Il prend en charge 44 ports Gigabits. 4 emplacements sont libres pour différents types de connexion. Nous insérerons 4 cartes fibre optique 1000 SX pour le backbone. Commutateur haute performance, de type châssis à 8 emplacements. 6 cartes de 24 ports RJ 45 10/100 1 carte de 4 ports 1000 BaseT pour fédérer les 3 commutateurs suivants. Liaison backbone : 1 carte de 4 ports 1000 SX pour les liaisons redondantes vers le local technique secondaire LT1. 4 Commutateurs (dont 1 optionnel) de 24 ports RJ Mb/s équipés chacun d une carte 1000 BaseT pour le lien montant vers le commutateur type châssis. L ensemble de ces équipements permet de prendre en charge jusqu à 240 liaisons RJ45 à 100 Mb/s et 44 liaisons Gigabits. Un emplacement de réserve permet d envisager une extension de 24 prises RJ45 10/100 ou 1000 Mb/s.. Routeur pare feu WAN + Modem de maintenance sur tablette. 4 blocs d alimentation 220v de 1U chacun sont réservés pour l alimentation des équipements 17 U sont réservés pour l installation de serveurs en rack.

9 Local Technique Secondaire (LT1) : Il couvrira la zone en vert sur le plan Zones d influence des LT au chapitre Câblage Horizontal Ce répartiteur doit accueillir un nombre élevé de connexions. Nous proposons d installer 3 ou 4 baies selon les options choisies. Nombre de bureau à desservir : 0 Prises pour Serveurs : 0 Nombre de salles de cours (24 points) : 24 Nombre de salles à surface réduite (4 points) : 0 Nombre de salles de cours (24 points) Optionnelles : 9 Option wifi : 5 Nombre de prises Nombre de TTOTAL salle Réseau CURSUS prises / salle Réseau ADMIN pour les enseignants par salle TOTAL CURSUS 552 TOTAL ADMIN 24 Total pour la baie 576 Partie optionnelle Salle de cours 23 1 TOTAL avec les options Wifi

10 Baie 1, 2(*) et 3 identiques : armoire rack sur pied pour 192 ports 12 bandeaux RJ45 Cat 6 * 16 ports. 7 passes fils horizontaux. 1 commutateur châssis de 8 emplacements cartes. 1 carte 4 ports 1000 SX 1 carte 4 ports 1000 BT à 1Gb/s 6 cartes 24 ports 10/100 2 commutateurs 24+2 ports avec carte d extension 1000 BT à 1Gb/s L ensemble permet de couvrir 3*192 connexions. Baie 2(*) ajouter 2 tiroirs optiques 12 brins. (12 connexions). Baie 4 - armoire rack sur pied si l option de câblage des salles supplémentaires est retenue. (pour 240 ports) 15 bandeaux RJ45 Cat 6 * 16 ports. 8 passes fils horizontaux. 1 commutateur châssis de 8 emplacements cartes. 1 carte 4 ports 1000 SX équipés. 1 carte 4 ports 1000 BT à 1Gb/s 6 cartes 24 ports 100 Mb/s 4 commutateurs 24+2 ports avec carte d extension 1000 BT à 1Gb/s L ensemble permet de couvrir 240 connexions.

11 Liaisons rocades entre LT par fibres optiques Pour relier les 2 LT, une fibre optique 12 brins sera nécessaire. Une deuxième fibre, fortement conseillée, permettrait d établir des liens redondants entre les équipements de réseau. Ceux-ci intégreront le protocole spaning tree qui pourrait être mis en œuvre pour établir des chemins de secours en cas de panne du commutateur du local LT0. Caractéristiques des fibres : Nous utiliserons des fibres optiques multi modes 62,5/125 à gradient d indice. Les fibres seront conformes à la recommandation G.651. Les fibres auront les caractéristiques principales suivantes : Douze fibres par câble, Tubée libre, Etanchéité longitudinale, (gel hydrofuge ou ruban gonflant), Etanchéité radiale, (gel hydrofuge), Câble parfaitement diélectrique : pas de structure métallique, Bonne résistance à la traction et à la compression, Bonne protection mécanique (rongeur, écrasement), Gaine extérieure de couleur vive, pas de noir (confusion avec du RO2V), Gaine extérieure LSOH (0 halogène), Marquage : repère métrique tous les mètres. Equipement de raccordement : Un répartiteur optique 19" 1U permettra de raccorder toutes les fibres. L emplacement d un autre élément est prévu en option. Les fibres seront repérées (de 1 à n) sur le tiroir. Les numéros de câble seront reportés sur les bandeaux. Les connecteurs multimodes seront de type SC, les traversées seront de type SC/mini-Gbic.

12 Câblage horizontal Zones d influences des locaux techniques En jaune, la zone couverte par LT0 En vert, la zone couverte par LT1 Opt : indique un câblage optionnel. Wifi opt : indique l emplacement d un câble en réserve pour une borne sans fils.

13 Chemins de câblage Chaque local à distribuer est alimenté à partir des chemins de câble des circulations. La distribution se fera par les faux plafonds puis fourreaux ou goulottes dans les murs et/ou cloisons. Lorsque le câble quitte le chemin de câbles, celui-ci empruntera un autre support physique (fourreau, goulotte). Les supports suivants seront utilisés : Chemin de câble métallique galvanisé ajouré de type "dalle marine" à bord non coupant (sans capot) pour tous les cheminements horizontaux ou verticaux de la distribution primaire non visible. Dans le cas où le cheminement est apparent, une goulotte blanche de type identique à la goulotte de distribution (3 compartiments) sera utilisée Tube IRO diamètre 32 au minimum du chemin de câble à la descente de la prise, Goulotte blanche à deux compartiments de distribution de taille minimale 40x20 pour loger les câbles capillaires et les câbles courants forts VDI pour les descentes de prises. Au niveau des locaux techniques, les murs seront percés et des mandrins de diamètre suffisant installés pour permettre le passage des câbles du réseau horizontal avec 30% de réserve. Une descente de câble sera installée au plus proche de la baie de brassage. Le plan de cheminement est donné en annexe 2. En ce qui concerne les zones d influences des locaux techniques : - Le LT0 étant plus petit et intégrant les serveurs, il couvre une zone moins importante. - Le LT1 couvre une grande zone et doit contenir plusieurs baies. Il sera nécessaire d'abattre une cloison à l'emplacement prévu (où changer d'emplacement, mais les places sont rares ) Une option pourra être proposée si l entreprise se voit dans l incapacité ou le refus d effectuer une démolition de la cloison. Celle-ci serait de mettre directement les 4 baies dans le local voisin, juste en dessous (cf le schéma de câblage). L espace le plus adaptée est celui préconisé. Il impose la démolition de la cloison intermédiaire. Le chemin de câble desservant les salles plus en retrait en bas à droite du schéma devra passer par des faux plafonds dans les salles de cours numérotées 20 et 24 sur le plan de numérotation.

14 Normes, identification, recette et garantie Point sur la normalisation Les installations respecteront les normes en vigueur et satisferont aux spécifications : Des textes officiels en matière de protection des utilisateurs et de sécurité contre l incendie, des normes AFNOR en vigueur, des normes sur le câblage des immeubles et en particulier : ISO/CEI et EN50173/A1 Cette norme de l'eia/tia (568-A-5) de janvier 2001 est intégrée dans le projet ISO/CEI amendement 3. Tous les câblages respecteront les caractéristiques techniques du câblage VDI Catégorie 6, Classe E. EN Câblage capillaire. Relative aux câbles avec écran extérieur pour transmissions numériques destinés au câblage capillaire EN Brassage. Relative aux câbles avec écran extérieur pour transmissions numériques destinés au câblage de raccordement de terminal EN Câblage fédérateur. Relative aux câbles avec écran extérieur pour transmissions numériques destinés au câblages verticaux et campus. C Installations électriques UTE C Guide Pratique de l'union Technique de l'electricité EN55022 (*) Perturbations des systèmes de traitement de l'information CEI 1000 et Compatibilité ElectroMagnétique (*) Attention, cette norme ne s applique pas directement au système de câblage, mais aux appareils de traitement de l'information et concerne la compatibilité électromagnétique. Un équipement ne doit pas perturber mais ne doit pas non plus être perturbé. Cette norme ne s'applique pas aux câbles et aux connecteurs s'ils ne sont pas raccordés aux équipements actifs. Cependant, le système de câblage est concerné car il peut favoriser l'émission de perturbations ou dégrader l'immunité de l'ensemble connecté.

15 Identification des éléments L identification des éléments du réseau est l élément de base permettant d établir un cahier de recette et engager une garantie. Les plans complets avec les identifications seront remis au client en fin de chantier. Voici comment seront identifiés les éléments : Exemples : Les locaux techniques : LT0 (principal) et LT1 (secondaire) Les baies : LT0-1 et LT0-2. LT1-1, LT1-2, LT1-3, LT1-4 Les bandeaux RJ45 seront repérés par une lettre A, B, C etc. et chaque port par un numéro d ordre. Chaque prise sera identifiée par ces éléments : Local-baie-bandeau + port LT0-1-A1 Local technique principal, baie 1, bandeau A, port 1 LT1-1-C16 Local technique secondaire, baie 1, bandeau C, port 16 Les câbles seront repérés au feutre indélébile (à même le câble) ou avec une étiquette inamovible, aux deux extrémités (repérage visible avec le N de prise définitif même après raccordement sur les RJ45). Ce repérage sera situé sur le câble entre 20 et 50 cm de la prise installée (finie). Les prises RJ45 seront identifiées du coté répartiteur et du coté bureau. Les prises des enseignants seront repérées «ADM». Les tiroirs optiques seront identifiés : Fibre vers LT0 ou Fibre vers LT1 selon le local. Les 12 fibres auront un numéro de 1 à 12 sur chaque tiroir. Recette les tests finaux comprendront : Les essais de continuité, d'isolement et de dépairage pour : Vérifier la connectique, Déceler les défauts de croisement et de court-circuit, Déterminer que chaque paire est bien isolée par rapport aux autres paires et par rapport à la terre. Les essais de réflectométrie pour déterminer les longueurs et valider la qualité du câble.

16 Les essais d'atténuation et de paradiaphonie pour valider l'appartenance du système à la Catégorie 6, classe E. Ils seront réalisés avec toutes les combinaisons possibles et dans les 2 sens (NEXT et FEXT, ACR) La vérification des repérages inscrits sur les prises et les bandeaux, ainsi que leur localisation exacte sur les plans de recette. La recette sera réalisée avec un équipement certifié pour le standard Classe E (Matériel de test de type Classe E: Pentascanner, Wirescope ou équivalent). Garantie Ce câblage sera garantit 10 ans par le fabricant (XXX) et la maintenance sera effectuée par nos soins. L ensemble des éléments du câblage formera un tout cohérent certifié par le fabriquant. Le système fera l objet d une recette de bout en bout. C'est-à-dire depuis le cordon de brassage dans le répartiteur jusqu à l extrémité du cordon de liaison au poste de travail. L ensemble de ces éléments constituera un tout indissociable au regard de la garantie. D autres éléments apportés ultérieurement seront considérés comme étrangés au système de câblage et à la garantie. Tout autre élément installé ultérieurement devra être certifié Catégorie 6. Il est conseillé au client de réaliser les extensions futures avec un installateur agréer par le fabricant (XXX) afin de maintenir l homogénéité du site. Le système de câblage sous garantie (celui qui aura fait l objet d une recette) ne doit pas subir de modifications telles que des déplacements dans le chemin de câblage, des changements de prises ou des déplacements d éléments d extrémités par une autre entreprise. L environnement électromagnétique peut évoluer par l ajout de nouveaux matériels électriques sous la responsabilité du client. La garantie ne couvrira pas les baisses de performances du câblage résultant de ce changement d environnement. Contrat de maintenance et/ou éléments de secours pour les éléments actifs de réseau : Nous proposons optionnellement un contrat de maintenance Gold DRG 4H pour tout élément actif. Il permettra aux usagers de retrouver un accès rapide (sous 4H) au réseau. En plus ou en remplacement de cela, nous proposons, en option non incluse dans le calcul des coûts, un commutateur 24 ports, un châssis 8 emplacements, un routeur firewall, en secours sur le site de maintenance du rectorat le plus proche de l établissement. Ces matériels seront disponibles en spare pour l ensemble du réseau rectorat.

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère : Logiciel VDI LOGICIEL «Legrand» : VDI Système : Ordinateur Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Introduction à la VDI. Comprendre un câblage VDI. Pourquoi un faire un câblage

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires Pour téléphonie, informatique, ADSL, TV, sonorisation Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Type de

Plus en détail

RECOMMANDATIONS Pour la réalisation d'un pré-câblage informatique structuré 1 (Exigences minimales 2 )

RECOMMANDATIONS Pour la réalisation d'un pré-câblage informatique structuré 1 (Exigences minimales 2 ) M.E.S.R.S RECOMMANDATIONS Pour la réalisation d'un pré-câblage informatique structuré 1 (Exigences minimales 2 ) 1 Document conjointement élaboré par le MESRS et son partenaire en charge de la maintenance

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux divers des réseaux

Plus en détail

Guide du câblage universel

Guide du câblage universel Guide du câblage universel Jacques Nozick Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-212-11329-3 C AHIERS DES CHARGES TYPES 89 Cahier des charges descriptif n 2 Câblage des petits sites tertiaires POUR TÉLÉPHONIE,

Plus en détail

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom Nom.. Prénom.. Réseaux VDI Thème Date : Technologie 1 V. D. I. (Voix Données Images) Toutes les infrastructures de services et de bureaux utilisent de plus en plus des réseaux organisés pour transporter

Plus en détail

1 Avant propos... 3. 2 Le réseau informatique... 4 2.1 Le câble... 4 2.2 Les connecteurs... 4 2.3 La norme de câblage EIA/TIA 568B...

1 Avant propos... 3. 2 Le réseau informatique... 4 2.1 Le câble... 4 2.2 Les connecteurs... 4 2.3 La norme de câblage EIA/TIA 568B... SOMMAIRE 1 Avant propos... 3 2 Le réseau informatique... 4 2.1 Le câble... 4 2.2 Les connecteurs... 4 2.3 La norme de câblage EIA/TIA 568B... 5 3 L installation... 7 3.1 La baie de brassage (ou armoire

Plus en détail

Installation intérieure de télécommunications d un logement

Installation intérieure de télécommunications d un logement Installation intérieure de télécommunications d un logement 1 Installation intérieure de télécommunications d un logement Les besoins en termes de connectivité évoluent rapidement, c est pourquoi il est

Plus en détail

Téléphonie SOMMAIRE. Prise gigogne Filtre ADSL. Cordons téléphoniques Page 60. Accessoires téléphonie Pages 61/62. Répartiteurs & coupleurs Page 63

Téléphonie SOMMAIRE. Prise gigogne Filtre ADSL. Cordons téléphoniques Page 60. Accessoires téléphonie Pages 61/62. Répartiteurs & coupleurs Page 63 Téléphonie 0 SOMMAIRE Cordons téléphoniques Page 0 Prise gigogne Filtre ADSL Internet & téléphone sur la même ligne! Permet de séparer le signal téléphonique vocal et numérique DSL (à utiliser avec un

Plus en détail

axolan 5 e Système de câblage 5 e classe D (2000) - 100 MHz Prises, p. 2 Connectique de brassage, p. 3

axolan 5 e Système de câblage 5 e classe D (2000) - 100 MHz Prises, p. 2 Connectique de brassage, p. 3 axolan 5 e Système de câblage 5 e classe D (2000) - 100 MHz Ce système répond à la grande majorité des exigences des protocoles de transmission connus à ce jour, dont le Gigabit Ethernet. Il est supérieur

Plus en détail

1. Pourquoi le précâblage? 2. V.D.I. V voix D données I Images. 3. La norme

1. Pourquoi le précâblage? 2. V.D.I. V voix D données I Images. 3. La norme 1. Pourquoi le précâblage? Le premier réseau permettant l'échange d'informations fut sans aucun doute le réseau téléphonique. Dès les années quatre-vingt, l'arrivée de l'informatique a imposé la cohabitation

Plus en détail

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS Objectif : - Configurer un réseau de deux PC et un switch. - Effectuer l installation matérielle et configurer une caméra IP sur un réseau à

Plus en détail

Guide VDI Documents ressource 24/39

Guide VDI Documents ressource 24/39 Guide VDI Documents ressource 24/39 1 Câbler les paires en respectant la norme de câblage EIA/TIA 568, schéma de câblage A ou B. Les étiquettes sur chaque connecteur vous rappellent les codes couleurs

Plus en détail

Equipements de pré-câblage

Equipements de pré-câblage Equipements de pré-câblage Pourquoi le pré-câblage Contraintes de pré-câblage Structure liée aux équipements de réseaux Baies, boîtiers, alimentations, ventilation, local Cheminements, goulottes Câbles

Plus en détail

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images

Le câblage VDI. V: Voix D: Données I: Images Le câblage VDI D après le catalogue Legrand 1 ) Introduction : Les moyens actuels de communication sont en évolution permanente. Là où le téléphone était le seul système de communication, de nouveaux moyens

Plus en détail

Raccordement d immeubles à appartements

Raccordement d immeubles à appartements Raccordement d immeubles à appartements TGC-RES-SDU-2014/09 1 Raccordement d immeubles à appartements Le raccordement d un immeuble à appartements au réseau de Proximus est un incontournable. Cette démarche

Plus en détail

Anticipez les nouveaux usages du réseau domestique nodeis

Anticipez les nouveaux usages du réseau domestique nodeis Anticipez les nouveaux usages du réseau domestique nodeis nodeis, un brassage conçu pour durer Le déploiement rapide de la fibre optique favorise l émergence de nouveaux comportements numériques. Avec

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DU CABLAGE DU RESEAU INFORMATIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI

TERMES DE REFERENCE DU CABLAGE DU RESEAU INFORMATIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) TERMES DE REFERENCE DU CABLAGE DU RESEAU INFORMATIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Novembre 2013 1 1- Objectifs et besoins L'objet de ce document

Plus en détail

Optimisez vos réseaux locaux

Optimisez vos réseaux locaux Optimisez vos réseaux locaux La compréhension de vos besoins Les réseaux locaux constituent l'environnement invisible du monde interactif d'aujourd'hui. Ils sont omniprésents dans les entreprises, les

Plus en détail

Cahier des normalisations Réseau Informatique et Télécoms. A l attention des Architectes et Bureaux d ingénieurs

Cahier des normalisations Réseau Informatique et Télécoms. A l attention des Architectes et Bureaux d ingénieurs Département de la santé et de l action sociale Centre Hospitalier Universitaire Vaudois Direction des systèmes d information Rue du Bugnon 46-1011 Lausanne Tel 021 314 54 52 - Fax 021 314 54 55 Cahier

Plus en détail

Câble GRADE 3 SATELLITE Et le futur s installe à domicile

Câble GRADE 3 SATELLITE Et le futur s installe à domicile Câble GRADE 3 SATELLITE Et le futur s installe à domicile Câble GRADE 3 SATELLITE Le numérique à l ère du multimédia AVENIR L avènement du réseau internet haut débit, l augmentation des offres multiplay

Plus en détail

livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC LAN

livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC LAN livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC F LAN.net Introduction Ce livre blanc a pour but d aider les personnes intervenant dans la réalisation de réseaux

Plus en détail

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS Lamas-Technologies Siège social 27, avenue de l Opéra 75001 Paris France Tél:+33 (0) 611 532 281 - Fax: +33 (0) 170 247 109 Email : info@lamas-tech.com Eurl au capital de

Plus en détail

Câbles de cuivre. Câbles symétriques

Câbles de cuivre. Câbles symétriques Câbles de cuivre Câbles symétriques La paire torsadée Est constituée de 2 conducteurs torsadés ensemble Impédance 1 caractéristique constante sur toute sa longueur Les quartes Une quarte est constituée

Plus en détail

Lignes directrices relatives au câblage électrique et au câblage informatique dans les écoles

Lignes directrices relatives au câblage électrique et au câblage informatique dans les écoles Lignes directrices relatives au câblage électrique et au câblage informatique dans les écoles Mars 1999 Table des matières OBJET DU PRÉSENT DOCUMENT... 1 HISTORIQUE... 1 LIGNES DIRECTRICES RELATIVES À

Plus en détail

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input)

LES PRINCIPALES CONVENTIONS DE CÂBLAGE RJ-45 SIGNAUX. Transmit Data Plus (Outpout) Transmit Data Mines (Output) Receive Data Plus (Input) > CÂBLES & CONNECTIQUES Câbles Cordons RJ-45 LA CONNECTIQUE RJ EXPLIQUÉE : MULTIBRIN - MONOBRIN LEQUEL CHOISIR? Un réseau peut avoir les meilleurs Hubs de commutation au monde, le routeur le plus efficace,

Plus en détail

Dimensionnement : Cas du réseau d entreprise

Dimensionnement : Cas du réseau d entreprise Dimensionnement : Cas du réseau d entreprise Anthony Busson Master Pro Réseaux et Télécoms Plan Dimensionnement d un réseau d entreprise Structure du réseau (niveau 1) Architecture de niveau 2 Interconnections

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

Câblage et réseau dans les écoles

Câblage et réseau dans les écoles L'intégration des technologies de l'information et de la communication dans les écoles fribourgeoises Die Integration der Informations- und Kommunikationstechnologien an den Freiburger Schulen Câblage

Plus en détail

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique Sommaire SERVICE DE FIBRES NOIRES... 2... 2... 2... 3 SERVICE D HEBERGEMENT... 3... 3... 3... 4 SERVICE DE BANDE PASSANTE POINT A POINT... 5... 5... 5... 5 SERVICE DE RACCORDEMENT IP POINT MULTIPOINT...

Plus en détail

Câbles téléphoniques et de données Câbles de téléphonie privée et d alarme Câbles de centraux et de dégroupage Câblage résidentiel Câbles LAN

Câbles téléphoniques et de données Câbles de téléphonie privée et d alarme Câbles de centraux et de dégroupage Câblage résidentiel Câbles LAN On se réserve le droit.. Toutes les solutions pour réseaux haut débit Câbles de téléphonie privée et d alarme Câbles de centraux et de dégroupage Câblage résidentiel Câbles LAN Câbles téléphoniques et

Plus en détail

SOMMAIRE. p.6 CONCEPTION Organisation générale d un pré-câblage Schéma général

SOMMAIRE. p.6 CONCEPTION Organisation générale d un pré-câblage Schéma général SOMMAIRE p.3 LES NORMES Les organismes normatifs Le cuivre : correspondance entre catégories et classes Le cuivre : les différents types de blindage La fibre : multimode et monomode Quels produits pour

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 1 Câblage résidentiel - nouvelle norme

Cahier des charges descriptif N 1 Câblage résidentiel - nouvelle norme 1 Cahier des charges descriptif N 1 Câblage résidentiel - nouvelle norme Permis de construire à partir de juin 2003 Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Type de BRU : Préconisé

Plus en détail

LES RESEAUX DE COMMUNICATION

LES RESEAUX DE COMMUNICATION 1 LES RESEAUX DE COMMUNICATION L arrivée d internet, des chaînes numériques et d autres technologies numériques dans l habitat ont fait évoluer nos habitudes. Comment accéder à ces données? Quelles sont

Plus en détail

ACOLAN 2001 - Optique Câbles Intérieurs - LSOH Cordons

ACOLAN 2001 - Optique Câbles Intérieurs - LSOH Cordons Câbles Intérieurs - LSOH Cordons Description : Câbles pour cordons. 1-2 fibres à structure serrée 900 µm, gainées individuellement dans des jarretières optiques ø 2,5 mm. Structure renforcée par des fibres

Plus en détail

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013 Les bases de la commutation A Guyancourt le 14/03/2013 AGENDA Le modèle OSI (Open Systems Interconnection). Hub vs Switch. Le fonctionnement des commutateurs. Les Standards de câblage et les normes Ethernet

Plus en détail

Guide transversal VDIE

Guide transversal VDIE Cahier des infrastructures de communication multimédia Orientations générales et spécifiques techniques des opérations V.D.I.E Mis à jour le 25 mars 24 page sur 93 - INTRODUCTION... 5. - Les objectifs

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ la solution électrique maîtrisée ISO 9001:2008 Armoire IT MEDICAL L ARMOIRE IT MEDICAL est conçue pour alimenter les locaux à usage médical, plus particulièrement les

Plus en détail

SPECIFICATIONS TECHNIQUES ET FONCTIONNELLES (STEF) PRE REQUIS RECOMMANDATIONS

SPECIFICATIONS TECHNIQUES ET FONCTIONNELLES (STEF) PRE REQUIS RECOMMANDATIONS SPECIFICATIONS TECHNIQUES ET FONCTIONNELLES (STEF) PRE REQUIS - Disponibilité du réseau informatique Il est avant tout indispensable que le site du client dispose d un réseau informatique en place et que

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Adresse 28 rue Taine 75012 PARIS

DOSSIER TECHNIQUE. Adresse 28 rue Taine 75012 PARIS DOSSIER TECHNIQUE Adresse 28 rue Taine 75012 PARIS Date 04/11/2010 SOMMAIRE Introduction Vous avez pris ou allez prendre la décision d équiper votre résidence d un réseau très haut débit en fibre optique.

Plus en détail

Schéma directeur des réseaux établissement 2012

Schéma directeur des réseaux établissement 2012 N de version 1.0 1.1 Historique des versions Eléments modifiés Date 22/02/2012 Mises à jour 18/04/2012 Page 1 / 14 Rédacteur Christopher BOURGINE Benjamin TALON SOMMAIRE I.Introduction...2 II.Architecture

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux de communication des

Plus en détail

CABLAGE STRUCTURE. Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques

CABLAGE STRUCTURE. Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques dsrt CE/DM/PM /100528 CABLAGE STRUCTURE Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques LES REGLES DE CABLAGE APPLICABLES A L UNIVERSITÉ PAUL SABATIER Ce document reprend entre

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données Cahier des Clauses Techniques Particulières Convergence Voix - Données SOMMAIRE - Objet du document et du marché - Contexte et périmètre du projet - Configurations existantes et besoins - Services attendus

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique 1 COMMUNE DE PLOBSHEIM Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique Rédaction Version 2 : 27 /05/2014 Contact : Mairie de PLOBSHEIM M. Guy HECTOR 67115 PLOBSHEIM dgs.plobsheim@evc.net

Plus en détail

Câblage de réseaux informatiques

Câblage de réseaux informatiques Câblage de réseaux informatiques Architecture de réseaux Convergence Voix - Données - Images ARESSYS : votre partenaire pour la réalisation de vos réseaux informatiques / téléphoniques / vidéo ARESSYS

Plus en détail

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE

FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES D ENTREPRISE Auteur du Projet : Société organisatrice : Formateur : Mohamed A. Idjabou Durée : Début : / / FORMATION SUR LE CABLAGE DES RESEAUX INFORMATIQUES

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les

Plus en détail

Le très haut débit dans l habitat

Le très haut débit dans l habitat Le très haut débit dans l habitat Pourquoi un câblage résidentiel? Depuis plusieurs années maintenant, nous vivons au cœur d une révolution technologique sans précédent. Les outils et les techniques de

Plus en détail

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 Les Réseaux : Quelques Notions de base Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 1 Agenda Concepts et introduction aux réseaux Les Réseaux Locaux Internet Le Web Les Réseaux longue distance Exercices pratiques

Plus en détail

RapidNet -75% RapidNet RapidNet RapidNet Les différentes possibilités de faisceaux

RapidNet -75% RapidNet RapidNet RapidNet Les différentes possibilités de faisceaux Système de câblage structuré Solutions pré-connectées cuivre et fibre optique Solutions pré-connectées de câblage pour réseau LAN Déjà raccordé Déjà testé Juste à poser Pourquoi choisir HellermannTyton

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION Data Processing Commission Fast Advanced Software for Table soccer - v 1.0 Logiciel de gestion de tournoi de football de table MANUEL D INSTALLATION INSTALLATION INFORMATIQUE DE LA TABLE DE MARQUE & CONFIGURATION

Plus en détail

Présentation de l existant

Présentation de l existant Le présent marché à pour objet, la fourniture d équipements informatiques : microordinateurs de bureau équipés de systèmes d exploitation et de logiciels bureautiques pour remplacer le parc obsolète, d

Plus en détail

Une baie de brassage sera prévue pour accueillir les équipements :

Une baie de brassage sera prévue pour accueillir les équipements : 1. Contexte ANNEXE I MARCHES DE SERVICES: TERMES DE REFERENCE Le Service de l Action Antimines des Nations Unies (UNMAS), contribue à réduire la menace liée aux risques des restes d explosifs de guerre

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Télécom. Equipements télécom - page G2. Modules CAD page G2. Accessoires page G5. Cordons de brassage page G8. Câbles page G7

Télécom. Equipements télécom - page G2. Modules CAD page G2. Accessoires page G5. Cordons de brassage page G8. Câbles page G7 Télécom Equipements télécom - page G2 Modules CAD page G2 Accessoires page G5 Câbles page G7 Cordons de brassage page G8 Répartiteurs, fermes page G10 G1 Télécom Modules Compact CAD Modules catégorie 5

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UNE ARCHITECTURE RESEAU SECURISEE A HAUTE DISPONIBILITE ET MIGRATION DES DONNEES SUR MACHINES VIRTUELLES

MISE EN ŒUVRE D UNE ARCHITECTURE RESEAU SECURISEE A HAUTE DISPONIBILITE ET MIGRATION DES DONNEES SUR MACHINES VIRTUELLES OFFRE N 2013/01/03 MISE EN ŒUVRE D UNE ARCHITECTURE RESEAU SECURISEE A HAUTE DISPONIBILITE ET MIGRATION DES DONNEES SUR MACHINES VIRTUELLES OBJET DE LA CONSULTATION : Ce marché vise dans un 1 er temps,

Plus en détail

Dossier de mise en oeuvre de la communication

Dossier de mise en oeuvre de la communication REV. 1.3 Dossier de mise en oeuvre de la communication Bus de terrain MODBUS Réseau VDI sous protocole TCP/IP Web serveur Maître MODBUS Web serveur Maître MODBUS «Millenium II WEB» Contrôleur logique esclave

Plus en détail

Partagez plus avec Christie Brio

Partagez plus avec Christie Brio Partagez plus avec Christie Brio Plus de productivité. Plus de travail en équipe. Plus de choix Sommaire Christie Brio Enterprise Guide de déploiement Présentation..2 Où installer le boitier sur le réseau..

Plus en détail

Matériels FTTH Immeuble. Quadri fibre allégé. Point de Mutualisation Prysmian. 48 logements maximum

Matériels FTTH Immeuble. Quadri fibre allégé. Point de Mutualisation Prysmian. 48 logements maximum Diffusion libre Matériels FTTH Immeuble Quadri fibre allégé Point de Mutualisation Prysmian 48 logements maximum Année 2011 FT/OPF/DTF/DRIS/DIPF édition 1 HISTORIQUE DU DOCUMENT N ÉDITION DATE CHAPITRE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Travaux de courant faible. Bâtiment B (RDJ) - Bâtiment C (Sous-sol - RDC - 1 er étage) Bâtiment I (Atelier) Marché N 2015 66 001

CAHIER DES CHARGES. Travaux de courant faible. Bâtiment B (RDJ) - Bâtiment C (Sous-sol - RDC - 1 er étage) Bâtiment I (Atelier) Marché N 2015 66 001 CRP BEAUVOIR CAHIER DES CHARGES Travaux de courant faible Bâtiment B (RDJ) - Bâtiment C (Sous-sol - RDC - 1 er étage) Bâtiment I (Atelier) Marché N 2015 66 001 La présentation demandée au titre du présent

Plus en détail

Cadre Normatif. Voix Données Images (VDI) des collèges

Cadre Normatif. Voix Données Images (VDI) des collèges Cadre Normatif Voix Données Images (VDI) des collèges JUIN 2012 DEPARTEMENT DIRECTION DE L E-ADMINISTRATION ET DE LA MODERNISATION DES SERVICES & DIRECTION DES BATIMENTS ET DES ESPACES PUBLICS RECTORAT

Plus en détail

V- Présentation des Equipements

V- Présentation des Equipements V- Présentation des Equipements 1. Equipements actifs a. Commutateurs Afin d accroitre les performances et profiter d une évolutivité, nous avons décidé de construire notre réseau uniquement avec des équipements

Plus en détail

<1 > solutions intelligentes. pour réseaux hauts débits

<1 > solutions intelligentes. pour réseaux hauts débits solutions intelligentes pour réseaux hauts débits sofim@sofim.axon-cable.fr s o f i m o a. f Systemes de Cablage Cuivre axolan 5 e SYSTEME DE CABLAGE CAT. 5 e CLASSE D - 2000-100 MHZ CONNECTIQUE

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 10 01 Lisez l exposé. Un participant aux travaux pratiques choisit un câble tel qu il est illustré. Quels raccordements

Plus en détail

CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 41/62. Tournez la page S.V.P.

CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 41/62. Tournez la page S.V.P. CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 41/62 CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 42/62 CAPLP interne électrotechnique et

Plus en détail

Le lycée MASSE A est situé 2 avenue Félix Faure, 06050 ICE Cedex, il est composé de 7 bâtiments.

Le lycée MASSE A est situé 2 avenue Félix Faure, 06050 ICE Cedex, il est composé de 7 bâtiments. DESCRIPTIF DE NOS BESOINS Le lycée MASSE A est situé 2 avenue Félix Faure, 06050 ICE Cedex, il est composé de 7 bâtiments. Descriptif de l existant : Le système téléphonique existant est de type ALCATEL

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les locaux industriels

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les locaux industriels Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les locaux industriels 1. Lot n 1 : Electricité 2 1.1 Description des ouvrages... 2 1.2 Tableau général basse tension... 3 1.3 Tableaux divisionnaires

Plus en détail

Migration vers la téléphonie sur IP Etude pour l'université Pierre et Marie CURIE Campus JUSSIEU, PARIS

Migration vers la téléphonie sur IP Etude pour l'université Pierre et Marie CURIE Campus JUSSIEU, PARIS Migration vers la téléphonie sur IP Etude pour l'université Pierre et Marie CURIE Campus JUSSIEU, PARIS Sébastien VAUTHEROT DSI/CCRE 4, place JUSSIEU, tour 65/66 5ème étage, casier 171 75252 PARIS Cedex

Plus en détail

Deux fois plus simple. Deux fois plus rapide.

Deux fois plus simple. Deux fois plus rapide. Deux fois plus simple. Deux fois plus rapide. CÂBLAGE SANS OUTIL SPÉCIFIQUE Cat. 6 A 10 GB Ether. 500 MHz Blindage 360 PoE+ Data Voice MFP8 Cat.6 A Plug RJ45 de chantier sans outil Moins de soucis, plus

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI

TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION DE L EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Novembre 2013 1 1- Objectifs

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE RÉSEAUX

DIMENSIONNEMENT DE RÉSEAUX DIMENSIONNEMENT DE RÉSEAUX JCLA/2009-01-25 Jérôme-Charles Lallemand Lan - Niveau 1 - Physical layer 1 Lan - Niveau 1 - Médiums 3/70 Cu + prix + robustesse - débit Fo + débit + perturbations - prix - robustesse

Plus en détail

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA -------

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CHANGEMENT DU FIREWALL DE L IFMA --------------- Date limite d envoi de l'offre : 3 septembre

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES 1. Contexte Ce document décrit les différentes fournitures et prestations à mettre en œuvre dans le cadre du remplacement de la solution de proxy et firewall actuellement

Plus en détail

Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia

Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia 1. Préambule Les applications multimédia exigent l accès à des données dans toutes les pièces d un appartement. Il est

Plus en détail

Contraintes architecturales des RER Structure Interne d un RER

Contraintes architecturales des RER Structure Interne d un RER Contraintes architecturales des RER Structure Interne d un RER Dale Smith Network Startup Resource Center dsmith@nsrc.org Ce document est le résultat d un travail du Network Startup Resource Center (NSRC

Plus en détail

Réponse à l appel d offre pour le Rectorat de Toulouse

Réponse à l appel d offre pour le Rectorat de Toulouse Réponse à l appel d offre pour le Rectorat de Toulouse Romain Déglise Pierre Hernandez David Labrosse Philippe Martinez Sandra Peraire Master SIR Table des matières 1 Introduction 4 1.1 Description du

Plus en détail

Les réseaux informatiques et les réseaux de terrain

Les réseaux informatiques et les réseaux de terrain Fiches outils pour le raccordement, la mise en œuvre et de la configuration d'un équipement Ethernet dans un réseau de terrain industriel. Les réseaux informatiques et les réseaux de terrain (* Pour les

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Electricité et mise à la terre

Electricité et mise à la terre Electricité et mise à la terre... 2 Le bruit électrique... 2 Les décharges électrostatiques... 2 La mise à la terre du matériel informatique... 3 Le problème des terres multiples... 4 Les perturbations

Plus en détail

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent?

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent? Chapitre 1 Quelle couche du modèle de conception de réseau hiérarchique est le backbone à haut débit de l interréseau, où haute disponibilité et redondance sont vitales? Couche d accès Couche cœur de réseau

Plus en détail

Christelle CORDIVAL 3M

Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL ccordival@mmm.com Tel : +33 6 80 34 93 83 Passive Optical LAN (POL) La technologie opérateurs PON adaptée aux réseaux locaux 3M 2014. All Rights Reserved. Définition

Plus en détail

V D I.(Voix Donnée Image)

V D I.(Voix Donnée Image) V D I.(Voix Donnée Image) Objectifs: Définir les principes de la VDI. Énoncer et définir les principes de mise en oeuvre A - La VDI. 1-Introduction. Le premier réseau courant faible fut sans aucun doute

Plus en détail

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges COURANTS FORTS Mesure terre principale ( indiquer valeur) Contrôle des laisons équipotentielles et continuité de terre Contôles ou mesure isolement (indiquer la valeur) Mesure tension arrivée EDF Mesure

Plus en détail

Pacific Technology A. TECHNOLOGIES EMERGENTES POUR LE 10 GIGABIT ETHERNET

Pacific Technology A. TECHNOLOGIES EMERGENTES POUR LE 10 GIGABIT ETHERNET Pacific Technology Tel : 01 46 01 96 76 Fax : 01 46 01 03 00 Web : www.pacific-technology.fr A. TECHNOLOGIES EMERGENTES POUR LE 10 GIGABIT ETHERNET 1. Actif Le 10 Gigabit Ethernet sur cuivre a été ratifié

Plus en détail

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE Voix - Données - Images CABLAGE BANALISE MULTIMEDIA

REFERENTIEL TECHNIQUE Voix - Données - Images CABLAGE BANALISE MULTIMEDIA Version 3.2.1 30 mars 2009 Page : 2/55 SOMMAIRE 1. CONTEXTE ET OBJECTIF DU REFERENTIEL... 5 2. LE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES... 6 3. NORMES ET REGLEMENTS... 8 3.1. NORMES... 8 3.2. GARANTIES,

Plus en détail

REFERENCES REGIONALES POUR LE CABLAGE MULTIMEDIA DES LYCEES D ILE-DE-FRANCE

REFERENCES REGIONALES POUR LE CABLAGE MULTIMEDIA DES LYCEES D ILE-DE-FRANCE ET1 - EXIGENCES TECHNIQUES DE CÂBLAGE POUR LES LYCÉES DE LA RÉGION ILE DE FRANCE REFERENCES REGIONALES POUR LE CABLAGE MULTIMEDIA DES LYCEES D ILE-DE-FRANCE Partie II ARCHITECTURE TECHNIQUE ET MISE EN

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION Route de Longchêne 78 830 BULLION 01.34.85.43.00. MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES FOURNITURE DE SERVEURS ET DE STOCKAGE INFORMATIQUE N de Marché

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les bureaux et lieux de travail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les bureaux et lieux de travail Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les bureaux et lieux de travail 1. Lot n 1 : Electricité 2 1.1 Description des ouvrages... 2 1.2 Tableau général basse tension... 3 1.3 Tableaux

Plus en détail

LanXPLORER. idealnwd.fr

LanXPLORER. idealnwd.fr Faites des économies en utilisant un seul appareil pour remplacer les fonctionnalités d un ordinateur portable, d un testeur de câblage et d un testeur PoE (Power over Ethernet) Maximisez votre efficacité

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE ET FONCTIONNEL POUR LE CÂBLAGE VDI DES LYCEES DE LA REGION

REFERENTIEL TECHNIQUE ET FONCTIONNEL POUR LE CÂBLAGE VDI DES LYCEES DE LA REGION b CONSEIL REGIONAL REFERENTIEL TECHNIQUE ET FONCTIONNEL POUR LE CÂBLAGE VDI DES LYCEES DE LA REGION LIVRABLE FINAL Câblage informatique des lycées Indice Date Modifications 2 19/11/12 Suite à réunion 17/07/12

Plus en détail

1/ Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale Wingsm en version Hyper File :

1/ Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale Wingsm en version Hyper File : 1/ Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale Wingsm en version Hyper File : Version de novembre 2014, valable jusqu en mai 2015 Préalable Ce document présente

Plus en détail

Fourniture et mise en œuvre d'une plate-forme de téléphonie IP MARCHÉ N 2012-008. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Fourniture et mise en œuvre d'une plate-forme de téléphonie IP MARCHÉ N 2012-008. Cahier des Clauses Techniques Particulières Marché à procédure adaptée En application de l'article 28 du code des marchés publics (Décret n 2006-975 du 1 août 2006 portant code des marchés publics) NOR: ECOM0620003D Fourniture et mise en œuvre d'une

Plus en détail

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction...

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction... Table des matières Introduction 1 Structure du livre 2 Nouveautés par rapport à la 3 e édition 2 Conventions typographiques 3 1 Vue d ensemble des réseaux 5 Qu est-ce qu un réseau? 6 Pourquoi créer un

Plus en détail

Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références

Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références Coffret de communication sans brassage - Coffret basic Références Caractéristiques ABS/PC autoextinguible RAL 9010 Conforme à la norme NF C 61-910 Coffret Basic sans porte Références de commande Désignation

Plus en détail

L avenir de votre immeuble est entre vos mains.

L avenir de votre immeuble est entre vos mains. Carrément vous. Guide Technique L avenir de votre immeuble est entre vos mains. Fibre Contactez-nous au 0 805 700 373 * Quelques définitions ARCEP : Autorité de Régulation des Communications Électroniques

Plus en détail

Communicateur téléphonique IP/RTC

Communicateur téléphonique IP/RTC Alarmes sans fil Espace Daitem Transmission Espace 485-21X Communicateur téléphonique IP/RTC Le communicateur alerte à distance via le réseau ADSL (connexion à une box d accès Internet) ou via RTC une

Plus en détail

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée 1. description technique du Service (voir schémas explicatifs en fin de document) 1.1 pré-requis : débit minimal par prestation

Plus en détail