Procédures de tests en réflectométrie. Septembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Procédures de tests en réflectométrie. Septembre 2013"

Transcription

1 Procédures de tests en réflectométrie Septembre 2013

2 Procédure de certification des liaisons optiques avec un réflectomètre Pour les mesures optiques quelques rappels: - Outils calibré et avec le dernier logiciel interne disponible. - Des bobines amorces de bonne qualité et ayant les mêmes caractéristiques techniques que la fibre installée ou le plus proche possible. - Par exemple: si on certifie des liaisons en 50/125 OM3 il faut des bobines amorces en 50/125 OM3. Idem en OM4 certification avec des bobines en OM4. - Pour la monomode OS2 il faut des bobines amorces en OS2 et non en OS1. Page 2

3 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre -Entrer dans le réflectomètre l'indice de réfraction de la fibre aux deux longueurs d'ondes pour obtenir des mesures de longueurs aussi précises que possible. Par exemple l'om3 R&M: à 850 nm à 1300 nm Disposer d'outils pour nettoyer l'extrémité des fiches optiques est indispensable car c'est maintenant recommandé dans la norme ISO/IEC / Quelques exemples: Stylos, alcool isopropylique et tissus non pelucheux, lingettes spéciales, ou tout autre système de nettoyage approprié Page 3

4 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre -Une caméra pour vérifier la propreté des fiches optiques est un excellent outil ATTENTION : 80% des problèmes de liaisons optiques viennent de la propreté des connecteurs. Il faut donc bien nettoyer les connecteurs optiques avant de commencer à faire des mesures. Proposer un nettoyage régulier des connecteurs aux clients finaux en tant que maintenance. Page 4

5 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre AVANT de commencer toute campagne de test, il convient de tester les bobines amorces afin de s'assurer qu'elles ne sont pas endommagées et que leurs fiches ont de bonnes performances: Perte d'insertion et Réflectance - Les fiches des bobines entrent dans les mesures et donc leurs performances comptent dans les valeurs qui vont être mesurées par l'otdr - Prévoir le remplacement des fiches des bobines amorces qui sont endommagées à cause du nombre de mesures réalisées Page 5

6 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre -Il faut tester les bobines et ensuite les liaisons aux 2 longueurs d'ondes 850nm et 1300nm pour les fibres multimode et 1310nm et 1550nm pour les fibres monomodes et dans les deux directions. ATTENTION utiliser une traversée aussi appelée adaptateur MONO donc bleu pour effectuer cette mesure de vérification des bobines amorces. -La TRACE de la mesure des bobines aura cette forme: Un seul événement réfractif car une seule connexion entre les deux bobines. -Fournir au fabricant du système de câblage cette première trace permet de savoir si en cas de problème de performance cela vient des produits du fabricant et pas des bobines OTDR IL BA Bobine amorce BF Bobine de fin Fin de fibre Fin de fibre Page Longueur (m)

7 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre -Dans les cas ou les mesures sont réalisées en bouclage La TRACE de la mesure des bobines aura cette forme: Deux événements réfractifs car deux connexions entre les trois bobines. -Fournir au fabricant du système de câblage cette première trace permet de savoir si en cas de problème de performance cela vient des produits du fabricant et pas des bobines. OTDR IL BA Bobine amorce BB Bobine de bouclage BF Bobine de fin de fibre Fin de fibre Longueur (m) Wetzikon, / Page 7

8 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre Commencer les mesures dans le premier sens O->E: O->E Origine vers Extrémité : LT Principal vers LT d'étage par exemple - Il faut sauvegarder toutes les mesures en reprenant l'identifiant de chaque liaison - Les courbes dans le cas d'une liaison simple tiroir à tiroir auront un aspect proche de celui ci-dessous - Exemple: Les bobines font 500m et la liaison 200m donc fin de fibre à 1200m OTDR Côté origine IL Affichage sur l'otdr BA Bobine amorce C1 C2 Fin de fibre Liaison à certifier BF Bobine de fin Fin de fibre Longueur (m) Page 8

9 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre Commencer les mesures dans le deuxième sens: E->O Extrémité vers Origine LT d'étage vers le LT principal - Il faut sauvegarder toutes les mesures en reprenant l'identifiant de chaque liaison - Les courbes auront toujours cette forme : - Exemple : Les bobines font 500m et la liaison 200m Fin de fibre C1 Liaison à certifier C2 OTDR BF Bobine de fin BA Bobine amorce Côté extrémité IL Affichage sur l'otdr BA Bobine amorce BF Bobine de fin Fin de fibre Longueur (m) Page 9

10 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre Etablir un tableau avec les valeurs mesurées dans chacun des sens E->O et O->E - Etablir la somme des atténuations de chaque connecteur dans les deux directions - Calculer la moyenne d'atténuation de chaque connecteur ATTENTION au sens. O->E E->O Σ Somme X Moyenne Numéro du connecteur C1=0,224 C2=0,183 C1(O->E)+C1(E->O) 0,224+0,329=0,553 0,553/2=0,276dB Numéro du connecteur C2=0,197 C1=0,329 C2(O->E)+C2(E->O) 0,183+0,197=0,38 0,38/2=0,19dB Page 10

11 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre: Le re-bouclage Comment bien certifier en re-bouclant? Il faut dans ce cas 3 bobines amorces ayant toutes les trois les mêmes caractéristiques techniques que les fibres installées par exemple 50/125 OM3 OTDR Côté origine BA Bobine amorce BA Bobine de fin de fibre Liaison à certifier Fibre 1 C1 C2 Liaison à certifier C4 Fibre 2 C3 Bobine de bouclage Côté extrémité IL C1 Affichage sur l'otdr BA Bobine amorce Sens de mesure C2 BF Bobine de bouclage C3 Sens de mesure C4 BF Bobine de fin Fin de fibre Wetzikon, / Page Longueur (m)

12 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre: Le re-bouclage Comment bien certifier en re-bouclant? Il faut dans ce cas 3 bobines amorces ayant toutes les trois les mêmes caractéristiques techniques que les fibres installées par exemple 50/125 OM3 Bobine de fin de fibre Liaison à certifier Fibre 1 C1 C2 Côté origine OTDR BA Bobine amorce Liaison à certifier C4 Fibre 2 C3 Bobine de bouclage Côté extrémité IL C4 Affichage sur l'otdr BA Bobine amorce Sens de mesure C3 BF Bobine de bouclage C2 Sens de mesure C1 BF Bobine de fin Fin de fibre Wetzikon, / Page Longueur (m)

13 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre: Le re-bouclage Affichage sur l'otdr 1 ère mesure IL BA Bobine amorce C1 Sens de mesure C2 BF Bobine de bouclage C3 Sens de mesure C4 BF Bobine de fin Fin de fibre Longueur (m) Affichage sur l'otdr 2 ème mesure IL BA Bobine amorce C4 Sens de mesure C3 BF Bobine de bouclage C2 Sens de mesure C1 BF Bobine de fin Fin de fibre Wetzikon, / Page Longueur (m)

14 Procédure de certification de liaisons optiques avec un réflectomètre: Le re-bouclage Comment bien certifier en re-bouclant? Il faut dans ce cas établir la moyenne des 4 connecteurs mesurés et les présenter dans un tableau de mesure. Connecteurs Sens de la mesure O->E Sens de la mesure E->O Moyenne de la mesure C1 IL 0,432 RL -32,7 IL 0,285 RL -41,4 IL 0,432+IL 0,285 = 0,717 /2 = 0,358dB RL -32,7+ -41,4 = 74,1/2 = -37,05dB C2 IL 0,201 RL -42,2 IL 0,534 RL -31,2 IL 0,201+0,534 = 0,734/2 = 0,367dB RL -42,2+-31,2= 73,4/2 =-36,7dB C3 IL 0,307 RL -38,4 IL 0,472 RL -29,6 IL 0,307+0,472 = 0,779/2 = 0,389dB RL -38,4+-29,6 = 68/2 = 34dB C4 IL 0,119 RL -43,9 IL 0,487 RL -31,5 IL 0,119+0,487 = 0,606/2 = 0,303dB RL -43,9+-31,5 = 75,4/2 = -37,7dB Wetzikon, / Page 14

15 ATTENTION aux paramètres qui entrent dans la certification des liaisons optiques: - La Perte d'insertion IL (Insertion Loss) ou atténuation (IL Max 0,75dB) - La réflectance: Pic qui ne doit pas dépasser la limite de la norme (Grade M -26dB) - La longueur des liaisons est aussi une limite normalisée par application - Dispersion chromatique uniquement pour les liaisons monomodes et d'une longueur supérieure à 4000m La dispersion des mode de polarisation (PMD) est également un facteur limitatif pour les haut débit. Page 15

16 Principe de la réflectométrie Page 16

17 Tableau récapitulatif fibre multimode Types de fibres / Applications / Longueurs d ondes / Distances Type de fibre OM1 OM2 OM3 OM4 Longueur d onde 850nm 1300nm 850nm 1300nm 850nm 1300nm 850nm 1300nm Applications FFDI PMD 10/100 Base-SX 100 Base-FX 1000 Base-SX Base-LX GBase-SR N/A 33 N/A N/A GBase-LX GBase-LRM GBase-SR4 N/A N/A N/A N/A GBase-SR10 N/A N/A N/A N/A NB : N/A fibres ayant des performances inférieures aux minimas demandés dans l ISO/IEC juin 2011 L'OM2 n'est plus à proposer pour le 10G Wetzikon, / Page 17

18 Tableau récapitulatif fibre momonode Types de fibres / Applications / Longueurs d ondes / Distances Type de fibre OS1 OS2 Longueur d onde 1310nm 1550nm 1310nm Applications FFDI SMF-PMD Base-LX GBase-LR/LW nm 10GBase-ER/EW 40GBase-LR GBase-LR GBase-ER Wetzikon, / Page 18

19 Applications / Longueurs d'onde et distances Page 19

20 Les fibres monomodes normalisées L équivalent en normalisation TIA est la TIA 492CAAB pour les fibres optiques monomode. Toute l offre R&M est depuis Mars 2009 en OS2 même quand sur le catalogue ou sur une notice technique il est indiqué OS1. Les documentations techniques sont en cours de mise à jours. Page 20

21 OS1 et OS2 En avril 2010 la norme ISO/IEC éd ème AMD a ratifiée les fibres monomode OM4 et OS2. Leurs caractéristiques sont : Nous aurons dans ces nouvelles normes les classes OF-5000 et OF Les nouvelles fibres OM4 50/125 OS2 9/125 étant maintenant normalisées il est possible de la demander dans tous les nouveaux CCTPs. Page 21

22 OS1 et OS2 OS1 > trait plein (avec le pic de l eau) - Pic de l eau (Water Peak) (OH - Pic à 1383nm) - Famille ITU. G.652A/B---> B1.1 - A et C: PMD valeur limite : < 0.5ps / km 2, courte distance, Système < à 10Gb/s OS2 > trait en pointillé (sans pic de l eau) - Pas de Pic de l eau (Pas de Water peak) - Famille ITU-T G. 652C/D---> B1.3 (Un plus large spectre de longueur d onde utilisable pour le multiplexage) - B et D: PMD valeur limite : < 0.2ps / km 2, longue distance, Système > à 10Gb/s Page 22

23 OS1 et OS2 R&M a participé au travail sur la G.652.D. Nouvelles marques : OS1 et OS2 sont normalisées RAPPEL: toute l offre R&M en monomode est déjà en OS2 conforme à la norme : IEC Page 23

24 Exemples d événements obtenus avec un OTDR Atténuation ou Perte d Insertion ou IL La perte due à une connexion est significative de la qualité des composants qui permettent cette connexion : - Les deux fiches mâles - La traversée ou adaptateur beige pour la multimode (PhBr) bleu pour la monomode (céramique) et vert pour les connecteurs APC Angled Physical Contact - L atténuation ne devra pas dépasser 0,75dB Page 24

25 Attenuation Wetzikon, / Page 25

26 Exemples d événements obtenus avec un OTDR La hauteur du pic indique sa réflectance : Plus il est haut plus la connexion «réfléchit» et aura une mauvaise valeur de réflectance. En MULTI : Valeur de RL MAX -20dB (-26dB est meilleur que -20dB) En MONO: Valeur de RL MAX -35dB (-45dB est meilleur que -35dB) Ici la hauteur du pic est moins haute, la valeur de réflectance sera donc meilleure que celle-ci-dessus. Un pic plus bas est MEILLEUR! Page 26

27 Exemples d événements obtenus avec un OTDR La différence entre le point d entrée de l événement et le point de sortie indique la Perte d Insertion de l événement. Plus le décalage est important en hauteur moins la connexion est performante. L OTDR va dans le tableau des événements indiquer cette valeur et la localiser (distance) Cette valeur ne devra pas être supérieure à 0,75 db Page 27

28 Exemples d événements obtenus avec un OTDR Ici la fin de l événement est «quasiment» à angle droit et donc Il a la meilleure valeur en Perte d Insertion possible. La fin de l événement est très arrondie ce qui est souvent synonyme de connexion "sale et donc d'une Perte d'insertion plus grande et donc moins bonne. Le pic sera aussi très souvent plus haut car plus de réflectance. Conseil : TOUJOURS Nettoyer les fiches avant de les insérer dans un adaptateur ou une traversée Page 28

29 Exemples d événements obtenus avec un OTDR Perte d insertion POSITIVE!! par exemple :+0,013 db Il est possible d obtenir un gain pour un événement ce qui n est normalement pas possible. En effet seul des pertes d insertion devraient apparaître. Pourquoi? Trouve-t-on alors des gains? Cela vient du fait que le lien mesuré n a pas les mêmes caractéristiques techniques que les bobines amorcent. Par exemple : Fibre monomode installée en OS2 et bobines amorces en OS1 Page 29

30 La configuration de son OTDR - Bien fixer les seuils dans son OTDR : - 0,75dB pour une connexion Multi OU Mono - 0,3dB pour une épissure Multi ou Mono - -20dB pour la réflectance en multimode - -35dB pour la réflectance en monomode - Identiquer à l OTDR les IR (indices de réfractions de la fibre: Voir fiche technique) - Il peut y avoir des paramètres complémentaires à prendre en compte sur des mesures plus complètes liées à des applications opérateurs (dispersion chromatique, etc. Page 30

Démarrage et paramétrage

Démarrage et paramétrage Guide de prise en main Réflectomètre Noyes M200 Démarrage et paramétrage DETERMINER LE NOM DE FICHIER Création d un nom de fichier et emplacement Menu > Fichier > Dossier Avec la touche de sélection centrale

Plus en détail

Guide de sélection des fibres

Guide de sélection des fibres Introduction: Le but de ce guide de sélection est de vous fournir l aide nécessaire pour vous permettre de choisir la fibre la mieux adaptée à vos besoins (En fonction du type d équipement actif utilisé

Plus en détail

La Fibre Optique J BLANC

La Fibre Optique J BLANC La Fibre Optique J BLANC Plan LES FONDAMENTAUX : LA FIBRE OPTIQUE : LES CARACTÉRISTIQUES D UNE FIBRE : TYPES DE FIBRES OPTIQUES: LES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE LA FIBRE : QUELQUES EXEMPLES DE CÂBLES

Plus en détail

Tout savoir sur. la fibre optique. Livret didactique

Tout savoir sur. la fibre optique. Livret didactique Tout savoir sur Livret didactique la fibre optique EXPERIDE 10 place Charles Béraudier, Lyon Part-Dieu, 69428 LYON CEDEX 3, France Tel. +33 (0)4 26 68 70 24 Fax. +33(0)4 26 68 70 99 contact@experide-consulting.com

Plus en détail

ETHERNET : Distance supportée sur fibre optique

ETHERNET : Distance supportée sur fibre optique ETHERNET : Distance supportée sur fibre optique Un lien optique, est constitué par un ensemble de fibres, ponts de raccordement, épissures et autres éléments qui assurent une liaison efficace entre un

Plus en détail

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION?

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION? QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS LE MATCH µm VS 62,5 µm Dans les années 70, les premières fibres optiques de télécommunications avaient un coeur de µm : ces dernières ont été remplacées

Plus en détail

RESEAUX D ENTREPRISE QUELLE FIBRE DANS VOTRE INFRASTRUCTURE?

RESEAUX D ENTREPRISE QUELLE FIBRE DANS VOTRE INFRASTRUCTURE? RESEAUX D ENTREPRISE QUELLE FIBRE DANS VOTRE INFRASTRUCTURE? 1. L EVOLUTION DES RESEAUX LAN Si les années 80 et 90 furent une période d explosion des débits, la généralisation des applications Gigabit

Plus en détail

Transport optique à 40G / 100G FRNOG 16

Transport optique à 40G / 100G FRNOG 16 Transport optique à 40G / 100G FRNOG 16 Où trouvera t on du transport 40/100G? Dans le datacenter Portée ~ 100 m 100G Entre les datacenters (métro) Portée 10 à 40 km 100G Entre les datacenters (longue

Plus en détail

Agilent Technologies O T D R. Guide de poche. Agilent Technologies

Agilent Technologies O T D R. Guide de poche. Agilent Technologies Agilent Technologies O T D R Guide de poche Agilent Technologies Avertissements Les informations contenues dans ce document sont protégées par les lois sur le copyright. Tous droits réservés. Aucune partie

Plus en détail

La fibre optique technologie sept.-07

La fibre optique technologie sept.-07 La fibre optique 1 - LES FONDAMENTAUX :... 50 1.1 - SCHEMA GENERAL D UNE LIAISON OPTIQUE :... 50 1.2 - LOIS PHYSIQUES DE L OPTIQUE :... 50 2 - LA FIBRE OPTIQUE :... 52 2.1 - CONSTITUTION :... 52 2.2 -

Plus en détail

Francis CASTETS AFEIR

Francis CASTETS AFEIR Francis CASTETS AFEIR Organisme de Formation Certifié 2 Techniques, Méthodes et Outils Centre de Formation & d Expertise Certifié Réseaux locaux LAN VDI (Voix Données Image), Data Center, Réseaux Très

Plus en détail

1. Réalisation d une mesure

1. Réalisation d une mesure GUIDE D UTILISATION DE L OTDR MTS 2000 DE JDSU 1. Réalisation d une mesure Sélection du mode Smart OTDR Configuration de la mesure Lancement de l acquisition de la mesure 1.1. Sélection du mode SmartOTDR

Plus en détail

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures)

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Câble optique et connectique Connection fibre à fibre ou connecteur à ferrule: Exemples de connecteurs

Plus en détail

PURE : dans les data centres

PURE : dans les data centres PURE : Rendre planifiable en toute sécurité le câblage dans les data centres L EFFET PURE : DEUX FOIS PLUS DE CONNEXIONS ET * 15 MÈTRES DE LONGUEUR DE lien EN PLUS PreCONNECT PURE constitue une étape majeure

Plus en détail

1 Préambule 1. 2 Les étapes du contrôle 2. 3 Méthodologie de mesure et précautions opératoires 6. 4 Sanctions applicables 14

1 Préambule 1. 2 Les étapes du contrôle 2. 3 Méthodologie de mesure et précautions opératoires 6. 4 Sanctions applicables 14 SOMMAIRE C.R.E.D.O Page 1 Préambule 1 2 Les étapes du contrôle 2 3 Méthodologie de mesure et précautions opératoires 6 4 Sanctions applicables 14 5 Recette et documents de recette 16 6 Exploitation et

Plus en détail

Liaisons. Cuivre- page D4. Fibre optique- page D14. Panorama page D4. Cordons de brassage page D12. Câbles standard CL-C page D9

Liaisons. Cuivre- page D4. Fibre optique- page D14. Panorama page D4. Cordons de brassage page D12. Câbles standard CL-C page D9 Cuivre- page D4 Panorama page D4 Câbles prescription CL-MNC page D6 Câbles standard CL-C page D9 Cordons de brassage page D12 Fibre optique- page D14 Panorama page D14 Connecteurs optiques page D16 Pigtails

Plus en détail

Christelle CORDIVAL 3M

Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL 3M Christelle CORDIVAL ccordival@mmm.com Tel : +33 6 80 34 93 83 Passive Optical LAN (POL) La technologie opérateurs PON adaptée aux réseaux locaux 3M 2014. All Rights Reserved. Définition

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisateur MC100CM MC110CS Convertisseur média Fast Ethernet MC111CS MC112CS Convertisseur média Fast Ethernet WDM Rev:1.0.0 Page 7106500709 1 sur 13 Droits de reproduction et marque déposée

Plus en détail

Ethernet. Futurs Ethernet et VLAN. Ethernet. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 41. Ethernet

Ethernet. Futurs Ethernet et VLAN. Ethernet. Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 41. Ethernet Futurs et VLAN (Z:\Polys\Reseaux-locaux\2.-futurs et VLAN.fm- 11 octobre 2010 15:00) Bernard Cousin - IFSIC - Université Rennes I 41 PLAN Introduction L environnement Les prochains VLAN BIBLIOGRAPHIE.

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - PARTIE D. Mesures sur les fibres optiques

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - PARTIE D. Mesures sur les fibres optiques ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - PARTIE D TITRE : Mesures sur les fibres optiques 0 Temps de préparation :... h 5 minutes Temps de présentation devant le jury :.0 minutes Entretien avec le jury :..0 minutes GUIDE

Plus en détail

Des diodes (LEDs) indiquent l activité du convertisseur et peuvent faire un diagnostic en cas d erreur.

Des diodes (LEDs) indiquent l activité du convertisseur et peuvent faire un diagnostic en cas d erreur. Convertisseur de média Ethernet 100Base-FX/100Base-TX MICROSENS Généralités Le convertisseur de média 100Base-FX/100Base-TX de MICROSENS permet de connecter un segment câble paire torsadée (100Base-TX)

Plus en détail

Livre Blanc. Mesures impartiales de performances qualité pour connecteurs à Fibre Optique

Livre Blanc. Mesures impartiales de performances qualité pour connecteurs à Fibre Optique Livre Blanc Mesures impartiales de performances qualité pour connecteurs à Fibre Optique Mesures impartiales de performances qualité pour connecteurs à Fibre Optique. CONTENU 1. Introduction...3 2. Exigences

Plus en détail

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Livre blanc 10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Sommaire Introduction... 3 Le 10 Gigabit Ethernet et Les serveurs : une meilleure efficacité... 3 SAN contre Fibre Channel : plus simple et plus

Plus en détail

Nicolas ZERBIB CORNING

Nicolas ZERBIB CORNING Nicolas ZERBIB CORNING Evolutions récentes des technologies et architectures 40/100 Gb dans les Datacenters Nicolas ZERBIB Sales Director South and Eastern Europe CORNING OPTICAL COMMUNICATIONS EMEA Enterprise

Plus en détail

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET Jean-François L haire Diapositives commentées AVANT... Câblage en coaxial 1980: Signature de l'accord entre: INTEL DIGITAL XEROX - Micro-processeurs - Ordinateurs

Plus en détail

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34 ETHERNET 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s ~ Réseau local Ethernet ~ 34 Dénomination des différents Ethernet Distance ou type de support Transmission (Base = Baseband) Vitesse de transmission

Plus en détail

DIAMOND Composants Fibre Optique

DIAMOND Composants Fibre Optique DIAMOND Composants Fibre Optique CONNECTEURS ET PIÈCES INTERMÉDIAIRES SINGLE MODE PC/APC MULTIMODE PC Le connecteur DiaLink (brevet déposé) avec son format rond intelligent pose de nouveaux jalons en matière

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

La fibre optique CNAM

La fibre optique CNAM La fibre optique - Qu est-ce qu une fibre optique? - Principes de base - Monomode / Multimode - Atténuation, fenêtres de propagation - Principales caractéristiques - Transmission sur fibre optique - Boucle

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

CATALOGUE FIBRES OPTIQUES

CATALOGUE FIBRES OPTIQUES 2014 CATALOGUE FIBRES OPTIQUES 2015 BTS SN BAC PRO SEN BTS ELEC BAC PRO ELEEC IUT T&R Une offre pédagogique complète avec forma- Une offre complète d étude de la fibre optique Des systèmes pédagogiques

Plus en détail

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 1 Les fibres optiques : caractéristiques et fabrication 2 Les composants optoélectroniques 3 Les amplificateurs optiques

Plus en détail

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Ethernet 802.3 But de cette présentation Le protocole Ethernet est le protocole de couche 2 (du modèle OSI) le plus utilisé actuellement, dans les réseaux locaux Il repose sur l emploi de matériel «Ethernet»

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 8 01 Quelle couche OSI est responsable de la transmission binaire, de la spécification du câblage et des aspects physiques

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

Présentation de la société Excel

Présentation de la société Excel Présentation de la société Excel Présentation de la société Excel Présentation de la société Excel Les besoins des environnements d'entreprise actuels signifient que nous dépendons de plus en plus d'informations

Plus en détail

Les réseaux Ethernet: le câblage LP LAVOISIER. Le câblage. Page 1

Les réseaux Ethernet: le câblage LP LAVOISIER. Le câblage. Page 1 Les réseaux r Ethernet: Le câblage Page 1 A. Introduction Il existe trois noms utilisés pour désigner ces types de réseau: - Ethernet. -802.3. -CSMA/CD. 1. 802.3 802.3 est le nom que porte la norme qui

Plus en détail

CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 41/62. Tournez la page S.V.P.

CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 41/62. Tournez la page S.V.P. CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 41/62 CAPLP interne électrotechnique et énergie DOSSIER TECHNIQUE Session 2008 Page 42/62 CAPLP interne électrotechnique et

Plus en détail

RapidNet -75% RapidNet RapidNet RapidNet Les différentes possibilités de faisceaux

RapidNet -75% RapidNet RapidNet RapidNet Les différentes possibilités de faisceaux Système de câblage structuré Solutions pré-connectées cuivre et fibre optique Solutions pré-connectées de câblage pour réseau LAN Déjà raccordé Déjà testé Juste à poser Pourquoi choisir HellermannTyton

Plus en détail

III. Connectique et câblage réseaux

III. Connectique et câblage réseaux III. Connectique et Câblage des Réseaux Câblage et Connectique des Réseaux (1):L'application réseau est le programme informatique utilisant les capacités de communication du réseau : accès à des fichiers

Plus en détail

Convertisseur multimédia 10/100 Base-TX vers 100 Base-FX

Convertisseur multimédia 10/100 Base-TX vers 100 Base-FX Convertisseur multimédia 10/100 Base-TX vers 100 Base-FX Manuel d utilisation 1. Présentation Le IEEE802.3u Ethernet prend en charge deux types de connexion réseau pour les médias, tels que 10/100Base-TX

Plus en détail

Fiche technique. Connexion LC duplex. 48 ports haute densité sur un U (96 connecteurs LC) Design Modulaire. Facilité d intervention

Fiche technique. Connexion LC duplex. 48 ports haute densité sur un U (96 connecteurs LC) Design Modulaire. Facilité d intervention Fiche technique 3 Solutions pour Data Center MPO avec fibre OM3 Avec l introduction de cette nouvelle gamme, 3M offre une solution de connexion pour les data centers. Ce système breveté de construction

Plus en détail

COUPLEUR DIVISEUR, BANDE LARGE, DOUBLE FENÊTRE

COUPLEUR DIVISEUR, BANDE LARGE, DOUBLE FENÊTRE Caractéristiques: COUPLEUR DIVISEUR, BANDE LARGE, DOUBLE FENÊTRE Haute fiabilité Basses pertes d insertion Très basse PDL (Polarization dependent loss- Sensibilité à la polarisation) Uniformité excellente

Plus en détail

Les fibres optiques Notions fondamentales (Câbles, Connectique, Composants, Protocoles, Réseaux...) - 2ième édition

Les fibres optiques Notions fondamentales (Câbles, Connectique, Composants, Protocoles, Réseaux...) - 2ième édition Généralités sur les fibres optiques 1. Définition 17 2. Préjugés et vérités 18 3. Définition d'une liaison optique 20 4. Avantages des fibres optiques 22 4.1 Largeur de bande passante et débit 22 4.2 Affaiblissement

Plus en détail

Catalogue produits / version 1.0

Catalogue produits / version 1.0 Catalogue produits / version.0 R&M Data Center Souplesse, efficience et sécurité pour les centres de données R&M Data Center Produits et solutions pour votre centre de données Table des matières Sommaire/Get

Plus en détail

<1 > solutions intelligentes. pour réseaux hauts débits

<1 > solutions intelligentes. pour réseaux hauts débits solutions intelligentes pour réseaux hauts débits sofim@sofim.axon-cable.fr s o f i m o a. f Systemes de Cablage Cuivre axolan 5 e SYSTEME DE CABLAGE CAT. 5 e CLASSE D - 2000-100 MHZ CONNECTIQUE

Plus en détail

Communication par fibre optique: des Romains a nos jours. Camille-Sophie Brès Section Génie Electrique et Electronique

Communication par fibre optique: des Romains a nos jours. Camille-Sophie Brès Section Génie Electrique et Electronique Communication par fibre optique: des Romains a nos jours Camille-Sophie Brès Section Génie Electrique et Electronique Incroyable mais vrai. la fibre optique! Aussi mince qu un cheveu mais tres resistante

Plus en détail

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot FastEthernet et GigaBit Ethernet F. Nolot 1 FastEthernet et GigaBit Ethernet Rappel sur Ethernet F. Nolot 2 Ethernet? Regroupe 4 familles Ethernet et IEEE 802.3 : définition d'origine à 10 Mbps Fast Ethernet

Plus en détail

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref Réseau Ethernet M1 Info - Cours de Réseaux Z. Mammeri 1 1. Introduction Ethernet en bref Introduit par Metcalfe au début des années 70 (73-74) Commercialisé par Intel, Xeroc et Dec en 1976 Premier réseau

Plus en détail

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction DNS Sujet Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3 Réfraction I. Préliminaires 1. Rappeler la valeur et l'unité de la perméabilité magnétique du vide µ 0. Donner

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux divers des réseaux

Plus en détail

Configurations des fibres optiques MTP Excel

Configurations des fibres optiques MTP Excel Configurations des fibres optiques MTP Excel Contexte La gamme MPO Excel fait appel au connecteur MTP Elite fabriqué par US Conec. La gamme comprend les produits suivants : Câbles principaux MTP à MTP

Plus en détail

Spécial TELECOMS & Fibres

Spécial TELECOMS & Fibres Spécial TELECOMS & Fibres Equipements Scientifiques Le département Optique & Télécoms d Equipements Scientifiques propose une large gamme de composants et d instruments dans les domaines de la recherche

Plus en détail

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Formation CONTACTEZ- NOUS AU 01 69 35 54 70 OU VISITEZ NOTRE SITE INTERNET IDEALNWD.FR

Plus en détail

SOLUTIONS FIBRE OPTIQUE

SOLUTIONS FIBRE OPTIQUE CÂBLES OPTIQUES DONNÉES TECHNIQUES Transmission (Distance maximale en fonction de l application et du type de fibre) FENÊTRE OPTIQUE 850nm Gigalite Multimode 62,5/125 standard 275 mètres 10 33 mètres Gigalite

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE Exercice en classe EXERCICE 1 : La fibre à gradient d indice On considère la propagation d une onde électromagnétique dans un milieu diélectrique

Plus en détail

Notice d utilisation de la : Pro-Ject Debut & Debut Phono SB

Notice d utilisation de la : Pro-Ject Debut & Debut Phono SB Notice d utilisation de la : Pro-Ject Debut & Debut Phono SB 11 14 11 22 2 1 3 16 17 6 15 1 4 5 8 7 9 20 21 17 9a 3a 25 33 45/78 SPEED 24 10 11 13 12 2 PRO-JECT DEBUT/DEBUT PHONO SB Descriptif du produit

Plus en détail

Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV)

Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV) Le câble de Fibre Optique dans les installations de Vidéo Surveillance (CCTV) Évidemment, l emploi le plus fréquent de la fibre optique se trouve dans le domaine des télécommunications. Mais d autre part,

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence : DES-3026 Désignation Switch administrable L2 24 ports avec 2 emplacements disponibles et fonction SIM (Single IP Management) Clientèle cible PME et succursales Secteur

Plus en détail

Procédure de test pour réception câblage LANmark-7

Procédure de test pour réception câblage LANmark-7 Procédure de test pour réception câblage LANmark-7 Document technique Nexans Cabling Solutions Janvier 2012 - Revision 1.34 Table des matières 1 Introduction 3 2 Comment procéder? 4 2.1 Introduction 4

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité LASER. Aspet, le 26/06/2013

Sensibilisation à la Sécurité LASER. Aspet, le 26/06/2013 Sensibilisation à la Sécurité LASER Aspet, le 26/06/2013 Modes d émission LASER P c P 0 P moy 0 Emission pulsée Salve ou train de N impulsions Emission continue Q i t i t Longueur d onde λ Emission continue

Plus en détail

1. PRÉAMBULE 2 2. LES APPLICATIONS DES RÉSEAUX LONGUES DISTANCES 3 3. LES APPLICATIONS MÉTROPOLITAINES 15 4. QUELLE FIBRE POUR QUELLE APPLICATION?

1. PRÉAMBULE 2 2. LES APPLICATIONS DES RÉSEAUX LONGUES DISTANCES 3 3. LES APPLICATIONS MÉTROPOLITAINES 15 4. QUELLE FIBRE POUR QUELLE APPLICATION? SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE 2 2. LES APPLICATIONS DES RÉSEAUX LONGUES DISTANCES 3 3. LES APPLICATIONS MÉTROPOLITAINES 15 4. QUELLE FIBRE POUR QUELLE APPLICATION? 17 5. CABLES POUR RÉSEAUX LONGUES DISTANCES 26

Plus en détail

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques Date : ACTIVITÉ : Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels Niveau de maîtrise des savoirs 1 2

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

LA SÉCURITÉ RÉINVENTÉE

LA SÉCURITÉ RÉINVENTÉE LA SÉCURITÉ RÉINVENTÉE FireEye Network Threat Prevention Platform Plate-forme de prévention des cyberattaques lancées via le Web F I C H E P R O D U I T LA SÉCURITÉ RÉINVENTÉE POINTS FORTS Déploiement

Plus en détail

Brevet Amérique du sud novembre 2011

Brevet Amérique du sud novembre 2011 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 POINTS) Exercice 1 Cet exercice est un exercice à choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seule réponse est exacte. Une réponse correcte rapportera 1 point. L absence

Plus en détail

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains Rapport de mesure Référence : 2014-07001 FJ Référence 2014-07001 Client xxx Date 14/02/2014 Type d'optique Triplet ED Opérateur FJ Fabricant

Plus en détail

Sommaire. 1. Câble fibre optique. p. 4. 2. Panneau optique coulissant (Patch Panel) p. 5. 2.1 Panneau de brassage moulé (MPP) p. 5. p.

Sommaire. 1. Câble fibre optique. p. 4. 2. Panneau optique coulissant (Patch Panel) p. 5. 2.1 Panneau de brassage moulé (MPP) p. 5. p. Catalogue Fibre Optique 2010 Sommaire 1. Câble fibre optique 2. Panneau optique coulissant (Patch Panel) 2.1 Panneau de brassage moulé (MPP) 2.2 Traversées (Adaptateurs et Coupleurs) 2.2.1 Traversées

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

Spécifications Techniques d Accès au Service Corsicalink Networks

Spécifications Techniques d Accès au Service Corsicalink Networks Spécifications Techniques d Accès au Page 1 sur 19 Spécifications Techniques d Accès au Corsicalink Networks Spécifications Techniques d Accès au Page 2 sur 19 Document : Date : STAS JUIN 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

Ethernet. Sommaire. Histoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ethernet. Sommaire. Histoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ethernet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ethernet est un protocole de réseau local à commutation de paquets. Bien qu'il implémente la couche physique (PHY) et la sous-couche Media Access

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DES-3052P Désignation Switch PoE administrable 48 ports de niveau 2, doté de 2 ports Combo 1000Base-T/SFP et de 2 ports 1000Base-T Clientèle cible PME/Succursales Accroche

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DGS-3627 Désignation Switch Gigabit L3 empilable à 24 ports avec liaisons montantes 10 Gigabit en option Clientèle cible Environnements d'entreprise Gouvernement et secteur

Plus en détail

Les réseaux informatiques

Les réseaux informatiques Les réseaux informatiques François Preghenella experience [Sélectionnez la date] Avant propos Le cours suivant est composé de trois niveaux de difficulté référencé comme pour les pistes de ski. Piste bleu

Plus en détail

STI 28 Edition 1 / Mai 2002

STI 28 Edition 1 / Mai 2002 STI 28 Edition 1 / Mai 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès à l offre de service Inter LAN 2.0 ATM Résumé

Plus en détail

CABLAGE STRUCTURE. Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques

CABLAGE STRUCTURE. Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques dsrt CE/DM/PM /100528 CABLAGE STRUCTURE Téléphonie, informatique, alimentation des postes de travail bureautiques LES REGLES DE CABLAGE APPLICABLES A L UNIVERSITÉ PAUL SABATIER Ce document reprend entre

Plus en détail

«SESSION 2009» RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS ET EQUIPEMENTS ASSOCIES. Durée : 2 h 00 (Coef. 3)

«SESSION 2009» RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS ET EQUIPEMENTS ASSOCIES. Durée : 2 h 00 (Coef. 3) CONCOURS DE TECHNICIEN DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE COMMUNICATION «SESSION 2009» CONCOURS INTERNE Questionnaire à choix multiple, soumis au choix du candidat, portant sur le thème suivant : RESEAUX

Plus en détail

La fibre optique. s installe dans votre quotidien. 3M Télécommunications Solutions FTTH pour colonnes de communication

La fibre optique. s installe dans votre quotidien. 3M Télécommunications Solutions FTTH pour colonnes de communication 3M Télécommunications Solutions FTTH pour colonnes de communication Câblage pour l habitat collectif et individuel La fibre optique s installe dans votre quotidien quotidien Nouvelles réglementations Nouvelles

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 25

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 25 s Version du doc v1.1 Page 1 sur 25 Document : Date : STAS VPN Ethernet v1.1 20/09/2011 s Version du doc v1.1 Page 2 sur 25 Sommaire 1. Description du «VPN Ethernet»... 4 2. Périmètre géographique de l

Plus en détail

The Quality Connection. LEONI Datacom Solutions Data center

The Quality Connection. LEONI Datacom Solutions Data center The Quality Connection LEONI Datacom Solutions Data center 2 Les problèmes des centres de données Systèmes de câblage générique data center La réduction des coûts Solutions à câbles multiples Le coeur

Plus en détail

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE Capteur luxmètre à sonde détachable, idéal pour les expériences de polarisation, il permet de quantifier simplement et rapidement les principales sources et phénomènes lumineux.

Plus en détail

2.1. Éléments à votre disposition. 2.2. Travail demandé. 2.1.1. Matériel. 2.1.2. Documentation. 2.1.3. Logiciels

2.1. Éléments à votre disposition. 2.2. Travail demandé. 2.1.1. Matériel. 2.1.2. Documentation. 2.1.3. Logiciels ETUDE ENERGETIQUE DE FAISCEAUX U52 - MISE EN ŒUVRE DU SYSTÈME 2.1. Éléments à votre disposition 2.1.1. Matériel Voir cadre 3. 2.1.2. Documentation Voir cadre 1 2.1.3. Logiciels Voir cadre 2. 2.2. Travail

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

POUR VOS INTERCONNEXIONS, CHOISISSEZ LA FIABILITÉ D UN PARTENAIRE UNIQUE.

POUR VOS INTERCONNEXIONS, CHOISISSEZ LA FIABILITÉ D UN PARTENAIRE UNIQUE. LIGNES LOUÉES EASY CONNECT POUR VOS INTERCONNEXIONS, CHOISISSEZ LA FIABILITÉ D UN PARTENAIRE UNIQUE. Dans un monde où les distances se raccourcissent, les entreprises ont des exigences croissantes en termes

Plus en détail

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser TP vélocimétrie Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité ATTENTION : le faisceau du Hélium-Néon utilisé dans cette salle est puissant (supérieur à 15 mw). Il est dangereux et peuvent provoquer des

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

1 Gestionnaire de Données WORD A4 F - USB / 2014-04-05 / 6020 Alco-Connect

1 Gestionnaire de Données WORD A4 F - USB / 2014-04-05 / 6020 Alco-Connect 1 Gestionnaire de Données WORD A4 F - USB / 2014-04-05 / 6020 Alco-Connect Introduction... 4 Comment décrire le logiciel Cosmos?... 4 Quelles sont les fonctions de ce logiciel PC?... 4 Est-il possible

Plus en détail

Les colonnes montantes Verticasa

Les colonnes montantes Verticasa Le résidentiel : les solu Verticasa La solution OPTION fibre Étage En zone peu dense, l ARCEP préconise de distribuer le très haut débit à hauteur d une fibre par logement. Un seul opérateur sera susceptible

Plus en détail

Le câblage réseaux 5 0 0 2 ot ol F. N

Le câblage réseaux 5 0 0 2 ot ol F. N Le câblage réseaux Objectif Réussir à transmettre des données Sur des distances de plus en plus grande À des vitesses de plus en plus importante Existence de 3 types de câbles Câble coaxial Les paires

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

L'apport de la physique au diagnostic médical

L'apport de la physique au diagnostic médical L'apport de la physique au diagnostic médical L'application des découvertes de la physique à l'exploration du corps humain fournit aux médecins des informations essentielles pour leurs diagnostics. Ils

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Document mis à jour le 9 juillet 2015 B.B.S. Développement : 04.73.34.96.69 Fax : 04.73.34.10.03 info@bbs-developpement.com 1 SOMMAIRE 1. Installation 4 2. Configuration minimale 7

Plus en détail

La fibre optique jusqu au bureau

La fibre optique jusqu au bureau La fibre optique jusqu au bureau La fibre optique s installe de plus en plus dans les réseaux bureautique d immeubles ou LAN (local area network). Toutefois force est de constater que son domaine d application

Plus en détail

Packet Blazer FTB-8510G

Packet Blazer FTB-8510G MODULE DE TEST ETHERNET À 10 GIGABITS Packet Blazer FTB-8510G TESTS DE RÉSEAUX TRANSPORT ET DATACOM Plateformes compatibles Système universel de test FTB-400 Plateforme compacte FTB-200 Assure le rendement

Plus en détail

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet MICROSENS fiber optic solutions Description Le Bridge permet de connecter entre eux des segments Ethernet et Fast Ethernet de norme IEEE802.3u en adaptant automatiquement

Plus en détail

Notions fondamentales

Notions fondamentales Notions fondamentales Segment Ethernet Deux stations appartiennent au même segment si elles sont connectés directement entre elles par un support de transmission Domaine de collisions Deux stations appartiennent

Plus en détail

FIBRES OPTIQUES. B. AMANA et J.-L. LEMAIRE

FIBRES OPTIQUES. B. AMANA et J.-L. LEMAIRE FIBRES OPTIQUES B. AMANA et J.-L. LEMAIRE A/ THEORIE I INTRODUCTION Nous allons présenter ici les notions de base ainsi que les relations nécessaires à la réalisation du TP «Fibres Optiques». Le concept

Plus en détail