Fiche pédagogique «L Histoire sans fin»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche pédagogique «L Histoire sans fin»"

Transcription

1 Fiche pédagogique «L Histoire sans fin» Titre original : Die Unendliche Geschichte Genre : fantastique Réalisateur : Wolfgang Petersen Scénario : Wolfgang Petersen et Herman Weigel, d'après le livre de Michael Ende. Image : Jost Vacano, BVK. Musique : Klaus Doldinger, Giorgio Moroder. Sculptures : Ul de Rico, Colin Arthur. Effets spéciaux, trucages optiques : Brian Johnson. Chef décorateur : Rolf Zehetbauer. Production : B. Eichinger, B. Schaefers. Interprétation : Barret Oliver (Bastien), Gerald McRaney (son père), Thomas Hill (M. Koreander), Deep Roy (Teeny-Weeny, le Tout-Petit), Tilo Pruckner (Night Hob, l'elfe des nuits), Moses Gunn (Cairon), Noah Hathaway (Atreyu). Distribution : Warner Bros. Allemagne, USA, 1984, 90mn, couleur, fiction et animation Avertissement : Cette fiche donne des analyses et des propositions, en aucun cas des modèles. Le réalisateur «Lorsque Wolfgang Petersen entreprend de tourner L Histoire sans fin aux studios Bavaria en Allemagne, il réalise déjà des films dans son pays depuis Fort du succès de son dernier film, Le Bateau, sa première superproduction, il entreprend la réalisation d un film à très gros budget, L Histoire sans fin, adaptation partielle d un best-seller allemand écrit pas Michael Ende. Le film est réalisé dans les studios modernes Baravia à Munich, et renoue ainsi avec la tradition allemande des grands drames historiques, pour ce qui est des importantes constructions de décors. Il a reçu la collaboration technique, pour ses effets spéciaux et ses trucages très sophistiqués, de grands experts du cinéma américain : Collin Arthur, maquilleur de 2001, l Odyssée de l espace, Brian Johnson, ayant remporté l Oscar pour les effets spéciaux d Alien et de L Empire contre attaque, et bien d autres. Le succès de L Histoire sans fin, aujourd hui considéré comme un» classique» du cinéma pour enfants, a permis à son réalisateur d aller poursuivre sa carrière aux États-Unis, où il n a plus réalisé de films d une aussi grande ampleur de moyens.» Extrait Site Image Le film, L histoire sans fin imagination, vous avez dit imagination Le film hésite entre conte et mythe, mythe par les références aux origines, à l entropie, au néant mais conte par la quête œdipienne de Bastien le garçon qui rencontrera la Petite Impératrice. Mythe par les liens étroits avec la Genèse et le Déluge mais conte par la présence de personnages comme elfe, loup-garou ou princesse. Mythe par la destruction inéluctable des espaces mais conte par la fin heureuse du personnage. Le personnage du dragon résume bien cette bivalence, à la fois personnage fabuleux du mythe il est aussi un personnage chimérique de conte. La grande qualité de ce film même si le scénario est un peu faible c est de s appuyer et de développer l imaginaire - le livre est naturellement beaucoup plus riche, plus complexe et plus

2 profond que le film de Wolfgang Petersen. En effet, le film éponyme, amplement simplifié, raboté et romancé s achève lorsque Bastien donne son nouveau nom à l impératrice, recréant ainsi Fantasia et poursuit ses vœux dans le monde réel. Malgré cette fin fortement discordante, le film apporte une nouvelle pierre à la mise en abîme originelle. Le terrible Néant qui menace de détruire à tout jamais le pays de Fantasia, pays de l imaginaire, ce Néant donc est l absence de rêve ou d espoir, voire de culture chez les humains car les merveilleuses constructions de l imaginaire ne sont plus considérées que comme des mensonges par les humains. C est cette disparition de toute croyance dans les rêves qui crée le néant. Un parcours initiatique? Le film qui s appuie sur les 11 premiers chapitres du roman prend pour principe une alternance Bastien/Fantasia ou réalité/fantastique, il accumule les «clichés» du conte (animaux fantastiques, espaces célestes aux nuages et lumières extraordinaires, univers baroque).le film utilise des archétypes (Chez Jung, processus psychiques fondamentaux et universels qui peuvent prendre forme symbolique, notamment ils réapparaissent de manière régulière dans les contes de fées) : dualité homme/femme, mère, enfant sauveur, renaissance Le conte de fées est un univers merveilleux dans des espaces et des dimensions temporelles hors réalité avec des animaux qui parlent, des objets magiques et des personnages aux pouvoirs étranges. Il se fonde sur des conceptions hors de l espace et du temps. Il met en scène le passage de l enfant-adolescent à l âge adulte. Propp ( ) : Il définit 31 fonctions comme l éloignement des parents, la tâche difficile, le combat regroupées en sept catégories d actions / personnage-type : l agresseur, le donateur ou pourvoyeur, l auxiliaire, le personnage recherché, le mandateur, le héros et le faux héros. Propp ouvre ainsi la voie à un renouveau des études folkloriques grâce à sa grille de lecture qui peut être adaptée à des récits très variés. Brémond (1929) développe une logique du récit à partir de petites unités d actions (séquences narratives) qui peuvent se combiner à l infini : la situation initiale qui présente les personnages et les motifs de l action, le passage à l acte qui montre le héros en pleine épreuve et la situation finale qui marque la victoire du héros et le retour à une situation stable. Greimas ( ) établit les structures ou transformations actancielles, c'est-à-dire des phénomènes merveilleux ou réels qui modifient le quotidien et l ordre des choses (la citrouille devient carrosse) Le voyage imaginaire : Dans les contes traditionnels il y a toujours trois étapes, retrouvons les dans le film : 1- la séparation avec le groupe d origine : Société allemande confortable et très «clean», le petit déjeuner dans une cuisine «modèle» sans la maman, décédée, mais avec le père, cadre supérieur, qui fait la leçon à son fils. Poursuite par des voyous qui veulent racketter le garçon. - le passage : Bastien essoufflé pousse la porte d une librairie au libraire étrange (il lui annonce que le livre est dangereux), il emporte le livre «L Histoire sans fin» et se réfugie dans le grenier poussiéreux de l école pour le lire 2 - un séjour dans un autre monde : Arrivée dans une forêt avec gnome, elfe et chauvesouris. Le royaume de Fantasia. Un mal étrange frappe le royaume et la petite impératrice. Un jeune cavalier Atreyu (double de Bastien) va mener la quête aux nombreuses épreuves et péripéties (Tour d Ivoire, Marécages de la mélancolie, Oracle sudérien, Falkor le dragon, Porte des deux sphinx, Gmork la bête ) 3 - l entrée dans un nouveau statut : Face à l anéantissement du royaume de Fantasia par le Néant et à la mort annoncée de la petite impératrice, il faut un humain, Bastien se retrouve dans l histoire. En donnant le prénom de sa mère à l Impératrice il la sauve et peut redonner vie à Fantasia réduit en poussière par une série de vœux. Bastien a tous les pouvoirs (rôle du Créateur), juché sur le dos du dragon, il se venge même des voyous de son école

3 Les personnages principaux: Les humains - Bastien : Enfant timide et complexé, il a perdu sa mère et vit un peu dans les nuages, bien que son père lui demande d avoir»les pieds sur terre». Sa grande passion est la lecture et il va plonger dans l histoire merveilleuse de Fantasia. - Atryu : Enfant guerrier, beau et valeureux, il reçoit la mission de sauver le royaume de Fantasia et l impératrice - La petite Impératrice : femme-enfant elle dirige le royaume, elle est aussi vieille que lui malgré ses traits très enfantins. Elle est malade comme son pays rongé par le Néant. les autres, par ordre d'apparition : -Le mangeur de pierre (Golem : créature qui est ce que son nom indique), haut de plusieurs mètres, assez jovial, il se déplace sur un énorme tricycle. -Falkor : C est un dragon porte-bonheur au corps avec écailles et à tête de chien, toujours de bonne humeur, il protège Atreyu puis Bastien. -Gmork : Sorte de loup noir aux yeux brillants dont la mission est de tuer Atreyu pour l'empêcher de sauver Fantasia du Néant -La chauve-souris géante (cette chauve-souris dort beaucoup, même quand elle vole) -Artax (cheval blanc d'atreyu). Il meurt lorsqu'il s'enfonce dans de la vase, mais revit un peu plus tard dans le film, après le vœu de Bastien. -Morla-le-vénérable : C est une tortue savante immense et millénaire enfouie sous terre, sa carapace forme une montagne. Insensible à tout il conseille à Atreyu d'aller voir l'oracle du sud. Des pistes de lecture et de travail sur le film Avant la projection (Evitez l effet de surprise, peu pédagogique, mettez les élèves en situation d attente) Regarder la bande annonce : Regarder les affiches : Emettre des hypothèses - Analyser les affiches : les éléments du titre (typographie, couleurs, place) les personnages types, caractéristiques, tailles le décor : Tour d Ivoire, nuages, galaxie tricycle du mangeur de pierre - comparer les 2 affiches (bleu/rouge, aérien/pesant, fiction/élément réel.)

4 Lire des passages du roman : «Cette curieuse musique se rapprocha lentement et finalement, les premières créatures émergèrent du brouillard. Elles dansaient manifestement, mais ce n'était pas une danse gracieuse ou joyeuse: gesticulant de façon tout à fait bizarre, elles bondissaient, se roulaient sur le sol, rampaient à quatre pattes puis se redressaient de toute leur hauteur et se comportaient comme si elles étaient folles. Le seul accompagnement sonore était apporté par le roulement sourd et lent du tambour, les petites flûtes stridentes et les gémissements et halètement qui sortaient de toutes ces gorges» «Tandis que Bastien lisait ces mots et entendait en même temps la voix grave du Vieillard de la Montagne Errante, il commença à avoir des bourdonnements d'oreilles et des éblouissements. Ce qui était raconté là, c'était sa propre histoire! Et elle faisait partie de l'histoire sans fin. Lui, Bastien, apparaissait en tant que personnage dans le livre dont il s'était considéré jusqu'à présent comme le lecteur! Et qui sait si un autre lecteur n'était pas justement en train de le lire, croyant à son tour n'être qu'un lecteur et ainsi de suite jusqu'à l'infini!...» «Cependant, au lieu d une image terrifiante, il vit quelque chose à quoi il n était absolument pas préparé et qu il ne pouvait pas comprendre. Il vit un gros garçon au visage blême à peu près de son âge assis, les jambes croisées, sur une pile de nattes et en train de lire un livre. Il était enroulé dans des couvertures grises et déchirées. Les yeux de ce garçon paraissaient grands et leur expression très triste. Derrière lui, on discernait dans la lumière crépusculaire quelques animaux immobiles, un aigle, une chouette et un renard et, un peu plus loin, un objet brillait qui ressemblait à un squelette blanc. On ne pouvait pas l identifier précisément. Bastien sursauta quand il comprit ce qu il venait de lire. C était lui! La description coïncidait dans ses moindres détails. Le livre se mit à trembler entre ses mains. Cette fois, les choses allaient décidément trop loin! Il était pourtant absolument impossible que se trouvât dans un livre imprimé une réalité qui n existait qu à l instant même et pour lui seul. N importe qui d autre, arrivé à cette page, lirait la même chose. Ce ne pouvait être qu un hasard insensé.»

5 Après la projection Pour une verbalisation : Eviter si possible les : «Alors ça vous a plu?», «Comment avez-vous trouvé le film?» Les «j aime et j aime pas» sont peu constructifs. Dans un premier temps faire revivre l histoire et les éléments du film, faire raconter car la compréhension des personnages et la narration sont importantes, puis analyser : Si besoin aider par un questionnement : - Reconnait-on des personnages de contes? - Connaissez-vous d autres films fantastiques? - Des éléments vous paraissent-ils étranges? - Que veut dire «garder les pieds sur terre»? - Que se passe-t-il dans la librairie? - Quelles rencontres fait Bastien? - Le cheval Artax est-il vraiment mort? - Comment est la Tour d Ivoire? - Comment la petite impératrice est-elle sauvée? - Trouvez-vous Atreyu courageux? et Bastien? pourquoi? - Pensez-vous qu ils ont grandi pendant cette aventure? - Quel personnage aimeriez-vous être? - Ce film rend plutôt joyeux ou plutôt triste?... Le fait d avoir vu ce film va beaucoup aider pour la préparation au 3 ème film «Alice» Arts visuels L histoire est construite sur une mise en abyme de façon à ce que le lecteur (Damien) s identifie au héros (avec le livre le lecteur s identifie à Damien qui s identifie à ) La mise en abyme : La mise en abyme consiste à insérer une image dans une image qui apporte une nouvelle compréhension de l'image globale. C est un principe de mise à distance, qui questionne notre perception et notre compréhension des images. Un exemple célèbre est l'image de la Vache qui Rit, qui contient dans sa boucle d'oreille, la répétition de sa propre image, à l infini. Vache qui Rit Serge Bouvet Mise en abyme dans la ville de Maisons Laffite A l aide d une mage existante photocopiée plusieurs fois (zoomer pour avoir des images identiques mais de tailles différentes) créer une image finale avec mise en abyme. A partir de cette image retravailler en dessin, puis peinture.

6 Travailler en numérique des dessins et construire l image avec incrustation de l image 1 dans 2 puis 2 dans 3 Un travail photo peut être fait en portrait par exemple avec deux miroirs positionnés l un en face de l autre La mise en abyme crée une impression d infini, voire de vertige. Une image féérique ou merveilleuse : Réaliser des espaces oniriques ambigus par le dessin, la peinture, le collage ou le montage numérique. Jouer sur la mythologie, le bestiaire fantastique du Moyen Age, les paysages romantiques, le Surréalisme, la BD de science fiction Donner un titre en utilisant le vocabulaire utilisé dans le film (La forêt des Sphinx, les marécages de la tortue, la tour de verre, le pays des pierres.) Quelques images référence (voir aussi celles pour l histoire des Arts): L Empire des lumières, Magritte L Incal, Jean Giraud, alias Moebius.

7 Bestiaire fantastique Histoire des Arts Réaliser une activité de rencontre et lecture d œuvres plastiques ayant rapport avec les problématiques du film, œuvres qui font entrer dans la pensée et l imaginaire : - la symbolique du XIXème siècle - la mise en abyme - le fantastique - le surréalisme - la métaphore - trompe l œil et anamorphose - exemples : - rapport entre l homme et la force de la nature - solitude et impuissance - destruction et mort Mer de glace Caspar David Friedrich, 1824

8 - mise en abyme - jeu de miroirs - point de vue - qui est qui? Johannes Gumpp, autoportrai, les références - image dans l image - fenêtre sur - les idées - métaphore - la part de rêve et de songe pistes - Feuille d arbre/de papier - papier fait avec l arbre - atlas qui s ouvre sur le monde, grandes découvertes - l eau et le bois Vladimir Kush, atlas

9 - les références - image dans l image - fenêtre sur - les idées - métaphore - la part de rêve et de songe pistes - l idée du jeu et du plateau de jeu - gagner quoi dans la vie - la montagne, l or, les prospecteurs John Stephens, Life as a Board Game Faire une page «L Histoire sans fin» dans le cahier ou portfolio Histoire des arts. Bibliographie L'Histoire sans fin, Michael ENDE, livre de poche, coll. Fantasy n 6014, mars 2008 Ouvrages sur le cinéma Le vocabulaire du cinéma, Marie-Thérèse Journot, Armand Colin, activités autour du cinéma, Pierre Lecarme, Casterman 2008 Albums et livres sur les contes de fées : Poétique du conte, Belmont Nicole, Essai sur le conte de tradition orale, Gallimard, Psychanalyse des contes de fées, Bettelheim Bruno, trad. Théo Carlier, Robert Laffont, La Délivrance dans les contes de fées, Marie-Louise von Franz, J. Renard, Albums et livres sur les récits initiatiques Voyage au centre de la terre, Vingt mille lieues sous les mers, L Ile mystérieuse, Le château des Carpates : Jules Verne, livre de poche Nuno le petit roi, Mario Ramos, L Ecole des loisirs, 2002 Chœur de cristal, Frédéric Lenoir, Robert Laffont, 2014

10 Liens utiles : Extraits vidéo : bande annonce (anglais) : le dragon Falkor : https://www.youtube.com/watch?v=sa-sbrtqhvg mort d Artax : https://www.youtube.com/watch?v=rumfcx7ysig la bête, Gmork : https://www.youtube.com/watch?v=cgehrsg58xm Documents sur le film : Site Enfants de cinéma : Site image : Site Le France : Site pédagogique très riche : Dossier réalisé par Didier Lutz, CPD Arts visuels Allier, janvier 2015

Dispositif «Ecole et cinéma» 2006/2007. Cycle 2 : «L histoire sans fin» Wolfgang PETERSEN 1984

Dispositif «Ecole et cinéma» 2006/2007. Cycle 2 : «L histoire sans fin» Wolfgang PETERSEN 1984 INSPECTION ACADEMIQUE DU RHONE Dispositif «Ecole et cinéma» 2006/2007 Cycle 2 : «L histoire sans fin» Wolfgang PETERSEN 1984 1 Avant la projection pages 1-2 1-1 Le titre 1-2 L affiche 1-3 Le générique

Plus en détail

«La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.» François Mauriac

«La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.» François Mauriac «La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.» François Mauriac SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE La saison «École et Cinéma» 2015-2016 Éditorial Rencontres A. Préparer les rencontres 1. La rencontre

Plus en détail

Littérature : le fantastique

Littérature : le fantastique Littérature : le fantastique Objectif général : - Découvrir et identifier le genre littéraire fantastique par l étude d une œuvre longue (Jumanji de Chris Van Allsburg) et par sa mise en réseau avec d

Plus en détail

Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter

Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter Fénautrigues/Fiche atelier N 4 Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter Objectif de l'atelier : Produire, sélectionner et organiser des images afin de constituer un récit Fénautrigues / Fiche Livre 1

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Portraits Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

Commentaire [1]: Commentaire [2]:

Commentaire [1]: Commentaire [2]: LE RÊVE Commentaire [1]: Cartier, marque de luxe, n abandonne pas la stratégie du rêve même en période de Crise, au contraire. Dans la vidéo, son emblème, une panthère des neiges, fait un tour du monde

Plus en détail

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P Année scolaire 2015-2016 Mme Sicot 1 Préambule : Les élèves de la classe de 6 ème P ont d'abord rédigé diverses situations initiales à partir de cartes

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Composition de la fiche :

Fiche Pédagogique. Composition de la fiche : Fiche Pédagogique Cycle II - Cycle III Le Prince au petit pois Texte : Sylvie Chausse Illustrations : Anne Letuffe L atelier du poisson soluble, 2007. La princesse Toinon se mariera dès qu elle aura trouvé

Plus en détail

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia Le point sur le programme thème 3 : PARCOURS DE PERSONNAGES. CAPACITÉS : Champs linguistique : Analyser comment le personnage

Plus en détail

La maison aux 52 portes Auteur : Evelyne Brisou Pellen

La maison aux 52 portes Auteur : Evelyne Brisou Pellen La maison aux 52 portes Auteur : Evelyne Brisou Pellen Editeur : Pocket junior INTERET DU LIVRE : Difficultés textuelles : enchâssement de récit, passage d une vie, d une époque à une autre. Histoire en

Plus en détail

Ecole et cine ma, Le voyage de Chihiro

Ecole et cine ma, Le voyage de Chihiro Ecole et cine ma, Le voyage de Chihiro Des liens vers des pistes d exploitation en classe - Le cinéma d animation : http://www.ia94.ac-creteil.fr/arts_visuels/ecoleetcinema/ressources/cinema_animation.htm

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

DOCUMENT PEDAGOGIQUE

DOCUMENT PEDAGOGIQUE Musée national Marc Chagall Avenue Docteur Ménard 06000 Nice www.musee-chagall.fr Direction du développement culturel Service des visites-conférences Dossier suivi par : Cédric Scherer Tel.04 93 53 87

Plus en détail

Sélection de courts métrages. Livret d exploitation. Mario Amusco Suárez

Sélection de courts métrages. Livret d exploitation. Mario Amusco Suárez Fenêtre sur courts Sélection de courts métrages Livret d exploitation Mario Amusco Suárez CUBIERTA_LIVRETDVD.indd 2 21/3/11 16:17:52 CONTENUS 4 Introduction 5 Les crayons 13 Poteline 22 Bouts en train

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LA MONTAGNE MAGIQUE

Fiche d appréciation littéraire LA MONTAGNE MAGIQUE Fiche d appréciation littéraire LA MONTAGNE MAGIQUE AUTEUR : JIRÔ TANIGUCHI Jirô Taniguchi est né le 12 août 1947 à Tottori. Il débute dans la bande dessinée en 1970 avec Un Été desséché. De 1976 à 1979,

Plus en détail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail Ernest et Célestine Benjamin Renner,Vincent Patar et Stéphane Aubier 2012 France, Belgique, Luxembourg, 76 minutes, dessin animé, couleur Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie

Plus en détail

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur «À l heure où tout est prétexte à capturer les images et à les diffuser, il est important d offrir aux jeunes une éducation au regard.

Plus en détail

Hélène RAJCAK et Damien LAVERDUNT EXPOSITION. Emmanuelle Houdart ACTES SUD. éditeurs associés

Hélène RAJCAK et Damien LAVERDUNT EXPOSITION. Emmanuelle Houdart ACTES SUD. éditeurs associés Hélène RAJCAK et Damien LAVERDUNT Emmanuelle Houdart EXPOSITION ACTES SUD éditeurs associés 11 bâches et 27 dessins originaux Ces œuvres originales sont extraites du livre Histoires naturelles des animaux

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE LA MAISON À DORMIR DEBOUT EXPLOITATION PEDAGOGIQUE ALBUM MIJADE Titre de l album : La maison à dormir debout Auteur : Audrey Wood Illustrateur : Don Wood Format : 26 cm x 25,3 cm Âge : Dès 3 ans INTRODUCTION

Plus en détail

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 Communiqué de presse Jeune public Juin - Juillet - Août 2015 Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 La visite d un musée est l occasion d une rencontre avec des œuvres, un lieu, et leur

Plus en détail

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE PLAISIRS, DÉPLAISIRS, LE BESTIAIRE AMOUREUX D ANNETTE MESSAGER L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE Scénario et réalisation : Heinz Peter Schwerfel Coproduction : Centre Pompidou, WDR Artcore Film, Centre Pompidou,

Plus en détail

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème )

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Titre : Comme le Petit Chaperon Rouge de Perrault, apprenons à nous méfier des apparences... Pré requis de

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 Thème : adolescence : vie révée / vie réelle Après une mise en route sur les motivations qui poussent un jeune à quitter son

Plus en détail

Après l écriture du prénom, ils ne doivent pas tourner la page.

Après l écriture du prénom, ils ne doivent pas tourner la page. Consignes de passation Selon l effectif, le niveau d attention des enfants et le nombre d adultes présents, vous organiserez la passation en 2 ou 3 séances, de préférence le matin quand les enfants sont

Plus en détail

David CLAERBOUT. DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition du 31 janvier au 10 mai 2015. Partenaire des actions éducatives du FRAC Auvergne

David CLAERBOUT. DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition du 31 janvier au 10 mai 2015. Partenaire des actions éducatives du FRAC Auvergne David CLAERBOUT DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition du 31 janvier au 10 mai 2015 Partenaire des actions éducatives du FRAC Auvergne David CLAERBOUT Salué internationalement, exposé par les plus grandes institutions,

Plus en détail

Courant d air? Des pistes aériennes Printemps de l écriture. Rappel

Courant d air? Des pistes aériennes Printemps de l écriture. Rappel Courant d air? Des pistes aériennes Printemps de l écriture Rappel Les pistes proposées ci dessous interviennent à différents niveaux : 1. Les inducteurs d écriture Ils peuvent être à l origine des écrits.

Plus en détail

La Reine des fourmis a disparu

La Reine des fourmis a disparu La Reine des fourmis a disparu Séance 1 : Découverte de la couverture. Montrer l album sans rien dire. La couverture est cachée par 12 petits cartons sur lesquels sont proposés des indices. Chaque indice

Plus en détail

Carnet de voyage. 6 à 10 ans

Carnet de voyage. 6 à 10 ans Carnet de voyage 6 à 10 ans Nom : Prénom : Age : Taille : Profession : reporter Signes particuliers : Matériel emporté : explorateur Photo Salle 1 Bienvenue à Halocity! Pour visiter la ville, il te faut

Plus en détail

14 avril 1912 14 avril 2012

14 avril 1912 14 avril 2012 14 avril 1912 14 avril 2012 24/02/12 10:18 Découvrez l histoire du plus célèbre naufrage du xx e siècle, Le Titanic, à travers le témoignage étonnant de l un des survivants, Michel Navratil C était un

Plus en détail

LE SCENARIO. 1. Quelques repères pour aborder l écriture scénaristique.

LE SCENARIO. 1. Quelques repères pour aborder l écriture scénaristique. Sofia Norlin Scénariste-réalisatrice. LE SCENARIO 1. Quelques repères pour aborder l écriture scénaristique. Quand on pense faire un film, on le voit probablement déjà dans la tête. Quand on écrit le scénario,

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

À la découverte des mythologies du monde! (Niveau CM) Séquence sur Un empyrée de dragons De Jacqueline K. Ogburn, illustré par Nicoletta Ceccoli

À la découverte des mythologies du monde! (Niveau CM) Séquence sur Un empyrée de dragons De Jacqueline K. Ogburn, illustré par Nicoletta Ceccoli À la découverte des mythologies du monde! (Niveau CM) Séquence sur Un empyrée de dragons De Jacqueline K. Ogburn, illustré par Nicoletta Ceccoli Compétences C1 La maîtrise de la langue française - Participer

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD TEXTE 1 1. La maison du géant Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s appelait Kolos. Tout le monde

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Fiche pédagogique «U»

Fiche pédagogique «U» Fiche pédagogique «U» France, 2005, dessin animé, couleur, 75 mn Réalisation: Serge Elissalde. Scénario : Grégoire Solotareff. Musique : Sanseverino. Création graphique : Grégoire Solotareff. Création

Plus en détail

Mon carnet vietnamien. Liste des fiches

Mon carnet vietnamien. Liste des fiches Liste des fiches Fiche enseignant Fiche d identité du livre...p.2 Fiche enseignant Dispositif pédagogique possible...p.3 Fiche d aide à la compréhension Le système des personnages...p.5 Fiche d activités

Plus en détail

M comme Myss CC! De son vrai nom, Charlotte Legay, Myss CC naît en 1986. Ycroirez-vous? Dès l âge de 8 ans, parée de son crayon et de son imagination,

M comme Myss CC! De son vrai nom, Charlotte Legay, Myss CC naît en 1986. Ycroirez-vous? Dès l âge de 8 ans, parée de son crayon et de son imagination, M comme Myss CC! De son vrai nom, Charlotte Legay, Myss CC naît en 1986. Elle s inspire de sa terre d origine, les volcans, pour créer mille et une créatures enchanteresses. Une nature verdoyante, des

Plus en détail

Présentation d un film

Présentation d un film Fiches méthodologiques Présentation d un film Introduction : o La Nature de l œuvre : Quoi, quand et où? Type de film, nationalité, réalisateur, date o Contexte de production : Public visé, contexte historique,

Plus en détail

Kamishibaï. Kami signifie «papier» et Shibaï signifie «théâtre» (drame) d où la traduction littérale «pièce de théâtre sur papier»

Kamishibaï. Kami signifie «papier» et Shibaï signifie «théâtre» (drame) d où la traduction littérale «pièce de théâtre sur papier» Kamishibaï Kami signifie «papier» et Shibaï signifie «théâtre» (drame) d où la traduction littérale «pièce de théâtre sur papier» CG63/MD/Pôle Action culturelle Guide Kamishibaï Mise à jour juillet 2011

Plus en détail

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Que fait la lune, la nuit? POINTS FORTS. Dédicace d Anne Herbauts 2. L auteure 3. Bibliographie 3.

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Que fait la lune, la nuit? POINTS FORTS. Dédicace d Anne Herbauts 2. L auteure 3. Bibliographie 3. JANVIER 2010 LIRE C EST GRANDIR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Anne Herbauts 27,5 x 36 cm 32 p. dos toilé 14,95 Mention spéciale catégorie «Fiction Première Enfance» Bologne 1999. Prix des Libraires belges, Namur

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

Fiche pédagogique «Azur et Asmar»

Fiche pédagogique «Azur et Asmar» Fiche pédagogique «Azur et Asmar» Long métrage d animation de Michel Ocelot France, 2006, 99 mn Réalisation, scénario et dialogues : Michel Ocelot Assistant réalisateur : Éric Serre Décor : Anne-Lise Lourdelet

Plus en détail

SEQUENCE A PARTIR DE L ALBUM : C EST ENCORE LA FAUTE DU LOUP!

SEQUENCE A PARTIR DE L ALBUM : C EST ENCORE LA FAUTE DU LOUP! SEQ A PARTIR DE L ALBUM : C EST ENCORE LA FAUTE DU LOUP! Niveaux : Grande Section Domaine : S approprier le langage / Découvrir l écrit Périodes 2 ou 3 BO n 3 du 19 juin 2008 : «Ils [les élèves] acquièrent

Plus en détail

5. Le cinéma d animation, qu est-ce que c est?

5. Le cinéma d animation, qu est-ce que c est? 5. Le cinéma d animation, qu est-ce que c est? Tu peux maintenant découvrir une définition de l animation. Pour bien la comprendre, tu peux aussi fabriquer toi-même un jouet animé, comme c est expliqué

Plus en détail

La mythologie : Orphée

La mythologie : Orphée Mise en CYCLE 3 CM1-CM2 œuvre AUTOUR D'UN THÈME CYCLE La mythologie : Orphée Littérature, Arts visuels Année scolaire 2012-2013 Période 1, Cycle 3 CM1-CM2. Travail réalisé à l école J. Prévert de Guéret

Plus en détail

Films et fictions. Thèmes. Concept. Contenu. Les sites. Cinéma, littérature, musique, théâtre

Films et fictions. Thèmes. Concept. Contenu. Les sites. Cinéma, littérature, musique, théâtre Films et fictions Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre Concept TV5MONDE vous donne jusqu à trois rendez-vous «cinéma» chaque semaine et jusqu à 4 rendezvous «fictions». Des rediffusions sont prévues

Plus en détail

John Chatterton, détective

John Chatterton, détective École Supérieure de Pédagogie Juin 2006 Karlsruhe Séminaire «Littérature de jeunesse et didactisation» Patrick Geffard / Gérald Schlemminger John Chatterton, détective d Yvan Pommaux Analyse d un album

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon»

Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon» Séquence d apprentissage en petite section «l Ogre de Mouflette Papillon» Ecouter et comprendre un texte lu par l adulte Prendre des indices dans le texte pour entrer dans la compréhension de l'histoire

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES AUTEUR : CHRISTIAN OSTER Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement,

Plus en détail

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Animation du livre Fiche 2.1 Compréhension de texte Fiche 2.1 CORRIGÉ Fiche 2.2 Fiche «Éthique et culture religieuse»

Plus en détail

Cycle 2 3 Dossier pédagogique Fiches élèves Avant et après la projection à utiliser telles quelles, à adapter, modifier, améliorer

Cycle 2 3 Dossier pédagogique Fiches élèves Avant et après la projection à utiliser telles quelles, à adapter, modifier, améliorer UNE VIE DE CHAT Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol France, 2010, 70 min, couleurs, animation Cycle 2 3 Dossier pédagogique Fiches élèves Avant et après la projection à utiliser telles quelles, à adapter,

Plus en détail

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014 éduscol Ressources pédagogiques Ressources pour l'école maternelle Vocabulaire Grande section février 2014 MEN/DGESCO http://eduscol.education.fr NOTION TRAVAILLEE : LE CHAMP LEXICAL - LA GRADATION ENTRE

Plus en détail

La princesse qui n aimait pas les princes Alice Brière Haquet (1)

La princesse qui n aimait pas les princes Alice Brière Haquet (1) La princesse qui n aimait pas les princes (1) Il était une fois, dans un beau et paisible royaume, une jolie princesse qui réussit un jour une superbe mayonnaise. Conseillers et ministres, cuisiniers et

Plus en détail

VALISE RESSOURCE «ECOLE ET CINEMA» OU EST LA MAISON DE MON AMI?:

VALISE RESSOURCE «ECOLE ET CINEMA» OU EST LA MAISON DE MON AMI?: VALISE RESSOURCE «ECOLE ET CINEMA» OU EST LA MAISON DE MON AMI?: 1 CONNAISSANCES CAPACITÉS ATTITUDES :...2 2 PISTES D ACTIVITÉS POSSIBLES EN CLASSE :...4 2.1 Avant la projection du film :... 4 2.2 Après

Plus en détail

JEU DE PISTE MATERNELLES /CP KARL-JEAN LONGUET ET SIMONE BOISECQ DE LA SCULPTURE A LA CITÉ RÊVÉE. MUSÉE UNTERLINDEN 17 mars-17 juin 2012

JEU DE PISTE MATERNELLES /CP KARL-JEAN LONGUET ET SIMONE BOISECQ DE LA SCULPTURE A LA CITÉ RÊVÉE. MUSÉE UNTERLINDEN 17 mars-17 juin 2012 JEU DE PISTE MATERNELLES /CP KARL-JEAN LONGUET ET SIMONE BOISECQ DE LA SCULPTURE A LA CITÉ RÊVÉE MUSÉE UNTERLINDEN 17 mars-17 juin 2012 Le jeu du Faune (support papier 40x40cm, plié en 4) vous est réservé

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants Tu as entre 8 et 22 ans? Tu t occupes d un parent, grand-parent, d un frère ou d une sœur malade ou handicapé? Tu veux prendre un peu de temps pour toi? Viens participer à un séjour cinéma-répit où tu

Plus en détail

Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous!

Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous! Parisafari Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous! Magali Truel pour les textes et le chant des animaux Francesco Acerbis pour le

Plus en détail

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin.

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin. Réécriture Réécriture Réécriture La nouvelle fantastique Au XIX ème siècle, un genre nouveau naît et se développe : la nouvelle fantastique. La nouvelle est un récit bref, présentant des personnages peu

Plus en détail

Travail sur les techniques

Travail sur les techniques EXEMPLES D ACTIVITES POUR TRAVAILLER L ILLUSTRATION Travail sur les techniques - Rechercher et savoir repérer les différentes techniques utilisées dans l'illustration des livres de littérature de jeunesse

Plus en détail

Propositions de pistes à partir du cycle 1

Propositions de pistes à partir du cycle 1 Des clés Des clés pour ouvrir l armoire aux confitures, des clés pour ouvrir la boîte des friandises et le coffret à bijoux des clés pour ouvrir le tiroir des images des clés pour ouvrir la malle aux secrets

Plus en détail

Méthodologie Histoire des arts Bande dessinée!!!

Méthodologie Histoire des arts Bande dessinée!!! Méthodologie Histoire des arts Bande dessinée!!! L exposé 1. - L auteur / biographie sélective : on ne veut pas toute sa vie (comme Wikipédia) mais les éléments essentiels. A-t-il toujours été auteur de

Plus en détail

Prénom :.. Nom :... Langage oral. Lecture

Prénom :.. Nom :... Langage oral. Lecture CP EVALUATION FRANCAIS Fin du 3ème trimestre Prénom :.. Nom :... Langage oral LO04 - Raconter une histoire déjà entendue en s appuyant sur des illustrations. =Raconte l'histoire de Blanche Neige en t'aidant,

Plus en détail

3 à 5 ans. Foufours et Ouakari. de Gérard et Frédéric Stehr. 1. Le moment de l histoire

3 à 5 ans. Foufours et Ouakari. de Gérard et Frédéric Stehr. 1. Le moment de l histoire 3 à 5 ans 1. Le moment de l histoire Afin d'aider les enfants à comprendre cet album, vous pourrez, avant de le leur lire, leur en raconter le début : Foufours et Ouakari de Gérard et Frédéric Stehr «Cette

Plus en détail

Activités pour le début de l année scolaire

Activités pour le début de l année scolaire Activités pour le début de l année scolaire A. Dans une classe primaire. 1. Les photos : Le premier jour de la nouvelle classe, prenez une photo individuelle de chaque élève et plusieurs de la classe ensemble.

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

1/ a) P. 3, A1 : quel plan est employé?... c) Est-il jeune ou vieux?...

1/ a) P. 3, A1 : quel plan est employé?... c) Est-il jeune ou vieux?... L envolée sauvage Auteurs :... Éditeurs :... Différents âges de la vie 1/ a) P. 3, A1 : quel plan est employé?... b) Comment le personnage est-il arrivé dans cet endroit? Que vient-il faire? c) Est-il

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 3. Pierre Magnan, auteur à succès Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault,

Plus en détail

Les conséquences de la violence

Les conséquences de la violence LEÇON Années scolaire : Au sujet de l auteur : Durée : 1 re à 6 e année HabiloMédias De 2 à 3 heures Les conséquences de la violence Aperçu Les élèves reconnaissent l'absence ou la représentation irréaliste

Plus en détail

LE DESSIN DE. Créer un manga : toutes les étapes. Texte : Junichi Sugamoto. Illustrations : Mikio Kawanishi

LE DESSIN DE. Créer un manga : toutes les étapes. Texte : Junichi Sugamoto. Illustrations : Mikio Kawanishi LE DESSIN DE Créer un manga : toutes les étapes Texte : Junichi Sugamoto Illustrations : Mikio Kawanishi 1 Les genres se multiplient avec le temps Les mangas diversifient leurs thèmes : école, baseball,

Plus en détail

L ADAPTATION CINÉMATOGRAPHIQUE

L ADAPTATION CINÉMATOGRAPHIQUE FICHE 1 UN SUCCÈS MONDIAL Le livre d Antoine de Saint-Exupéry paraît aux États-Unis sous le titre The Little Prince : c est l unique édition du vivant de l auteur. D autres versions, dont l édition française,

Plus en détail

Roule Galette : un conte de randonnée

Roule Galette : un conte de randonnée Roule Galette : un conte de randonnée Littérature : lire et comprendre la construction du texte Lecture de la première partie du texte incluant la rencontre avec le loup. soit sous la forme d une lecture

Plus en détail

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture

Le Cercle d Éloan. Carnet d Écriture Le Cercle d Éloan Carnet d Écriture Introduction Un récit fantastique est un genre littéraire où l on transgresse les lois naturelles pour y introduire des éléments surnaturels. Le carnet d écriture du

Plus en détail

Le carnet de voyage Ouvrages utilisés dans la mise en œuvre du projet proposé : Réseau d'ouvrages : - SOMMAIRE

Le carnet de voyage Ouvrages utilisés dans la mise en œuvre du projet proposé : Réseau d'ouvrages : - SOMMAIRE Ce document, établi par un groupe de stagiaires en formation continue à l IUFM DE GUERET (janvier février 2004), est un projet de période en littérature avec des prolongements pluridisciplinaires possibles.

Plus en détail

Histoire «La boîte à couleurs»

Histoire «La boîte à couleurs» Histoire «La boîte à couleurs» Objectif pédagogique Découvrir la diversité des formes et des couleurs des espèces marines. Lien avec les programmes de l école primaire (2008) Domaine d activité «Découvrir

Plus en détail

Ma Mamie m a dit Conte de Papier et de Sons. Dossier Pédagogique

Ma Mamie m a dit Conte de Papier et de Sons. Dossier Pédagogique Ma Mamie m a dit Conte de Papier et de Sons Dossier Pédagogique 1 Le Petit Chaperon Rouge 2 Le Kamishibaï 3 Créer un Kamishibaï d après le Petit Chaperon Rouge Le Petit Chaperon Rouge, un conte oral et

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Alors, raconte!

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A2. Alors, raconte! ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau A2 Alors, raconte! Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain,

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire BIGLOUCHE

Fiche d appréciation littéraire BIGLOUCHE Fiche d appréciation littéraire BIGLOUCHE Auteur illustrateur: ALYSSA VERBIZH et MYRRHA VERBIZH Alyssa Verbizh est née en 1976 en Autriche Elle a fait des études de lettres, d allemand et de cinéma Depuis

Plus en détail

12 à 16 ans. Bjorn le Morphir. de Thomas Lavachery. Amorce

12 à 16 ans. Bjorn le Morphir. de Thomas Lavachery. Amorce 12 à 16 ans Bjorn le Morphir Amorce de Thomas Lavachery En cette année 1065, l hiver promet d être redoutable au Fizzland, petit royaume viking perdu dans les brumes du nord : plus terrible encore que

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire.

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE L'HISTOIRE D'UNE IMAGE Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. Matériel : photocopie d un page d album ou d'un livre (ne pas mettre de texte avec

Plus en détail

L accumulation LIRE POUR IMAGINER. 1 re étape DÉCOUVERTE DE L ALBUM. 2 e étape ÉCRITURE PAR IMITATION. 3 e étape OUVERTURE CULTURELLE

L accumulation LIRE POUR IMAGINER. 1 re étape DÉCOUVERTE DE L ALBUM. 2 e étape ÉCRITURE PAR IMITATION. 3 e étape OUVERTURE CULTURELLE LIRE POUR IMAGINER L accumulation 2 1 re étape DÉCOUVERTE DE L ALBUM 1. Présentation de l album 2. Mise en évidence de la structure de l histoire 3. Découverte du titre de l album Accumulation n. f. Ajouts

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES Née à Anvers, diplômée de La Cambre-Ecole nationale supérieure des arts visuels de Bruxelles, Marie-Jo Lafontaine est une artiste européenne

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

LA COULEUR LES LIVRES AU SERVICE DES APPRENTISSAGES EN SCIENCES ET EN LANGUE MATERNELLE

LA COULEUR LES LIVRES AU SERVICE DES APPRENTISSAGES EN SCIENCES ET EN LANGUE MATERNELLE LES S AU SERVICE DES APPRENTISSAGES EN SCIENCES ET EN LANGUE MATERNELLE LA COULEUR EN LIEN AVEC LA VISITE «DUEL DE VERRE AU GRAND CURTIUS» DU GRAND CURTIUS LIÈGE En construction.. Sélection construite

Plus en détail

Les chasseurs de trésors. Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Les chasseurs de trésors. Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Fiche B Fiche C Fiche C Fiche D Animation du livre Une chasse aux Appréciation de l œuvre CORRIGÉ Production écrite et

Plus en détail

Carnet de voyage. 11 à 16 ans

Carnet de voyage. 11 à 16 ans Carnet de voyage 11 à 16 ans Nom : Prénom : Age : Taille : Profession : reporter Signes particuliers : Matériel emporté : explorateur Photo Salle 1 Bienvenue à Halocity! Pour visiter la ville, il te faut

Plus en détail