AU FORUM SECURITE OCTOBRE 2014 EXPO BEAULIEU LAUSANNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AU FORUM SECURITE 29 31 OCTOBRE 2014 EXPO BEAULIEU LAUSANNE"

Transcription

1 AU FORUM SECURITE OCTOBRE 2014 EXPO BEAULIEU LAUSANNE Participation GRATUITE pour tous les visiteurs Mesure de formation continue reconnue

2 Mercredi 29 octobre 2014 Alarm over IP état actuel et futur Discours d ouverture Jean-Roland Schuler, Professeur, Ecole d Ingénieurs et d Architectes de Fribourg AoIP A quand la maturité? Stéphane Jaquet, Directeur - Fondateur, DCC Consulting, Paudex Evolution du cadre normatif depuis 2010 et changement de paradigme (IP) Les prochaines normes, directives et autres documents importants Quels nouveaux services peut-on envisager? A quand la maturité? AoIP Vraies et fausses alarmes Gilles Dupraz, Division défense incendie et secours, ECA Vaud, Pully La défense incendie et secours vaudoise Vraies et fausses alarmes, constat Les pistes de solution AoIP Une foison de possibilités Alexandre Iseppi, Directeur, ETIC Etudes, Ingénierie et Conseil SA, Préverenges Incendie, effraction, technique, quoi d autre? Niveaux de sécurité Retour sur investissement AoIP - Des solutions modernes: de nouvelles possibilités grâce à l emploi des applications mobiles et à l analyse de données Pascal Hulalka, Directeur Innovation & Developpement, Sitasys AG, Langendorf Utilisabilité - les possibilités offertes par les SmartPhones et le Data Warehouse Ouverture des protocoles propriétaires à l intégration des protocoles ouverts Efficacité - Plug & Play, processus et certificats AoIP Mobilisations, Alarmes & Notifications au CHUV Patrick Zahnd, Chef de projet Infrastructure informatique et télécoms, CHUV, Lausanne et Pierre Merminod, Adjoint au Chef de la Sécurité, CHUV, Lausanne Tour d horizon des télécoms Organisation de la sécurité et des alarmes au CHUV Exemples de réalisation et retour d expérience Discussion et fin de la manifestation

3 INTERVENANTS DU FORUM SECURITE Jean-Roland Schuler Ing. en électricité EPFL/ETS. Il a travaillé 10 ans dans la commande de processus industriel. Depuis 1998, il est professeur à l Ecole d Ingénieurs et d Architectes de Fribourg, où il enseigne la sécurité informatique, les systèmes embarqués et les télécommunications. Il enseigne aussi la sécurité infor - matique aux Universités de Fribourg et de Genève. Stéphane Jaquet Ingénieur en électricité diplômé EPF. Plus de 20 ans d expérience dans les systèmes d informations et les nouvelles technologies. Membre actif d Electrosuisse, en particulier du groupe de travail en charge des systèmes de transmission d alarmes. En 2012 il a fondé sa propre société DCC Consulting. Gilles Dupraz Ingénieur HES en électrotechnique, Instructeur fédéral sapeur-pompier. Depuis 1998, chef de groupe puis chef de service à la division défense incendie et secours de l établissement d assurance contre l incendie et les éléments naturels du Canton de Vaud, (ECA). A ce jour, responsable du centre de traitement des alarmes 118, Vaud. Alexandre Iseppi Ingénieur dipl. EPFL en systèmes de communication, Master Eurecom en communication mobiles, Ingénieur HES en électrotechnique. Plus de 15 ans d expérience dans l analyse de risque, les concepts et les systèmes de sécurité, les radiofréquences et les centres de traitement d alarmes. Depuis 2001, Directeur d ETIC, Etudes, Ingénierie et Conseil SA. Pascal Hulalka Ingénieur Télécom, Postgrade d Ingénieur de Gestion, Directeur Innovation et Développement chez Sitasys AG, Expert au niveau Suisse et Européen dans le domaine de la transmission d alarmes. Auparavant employé par Ascom comme Chef de projet dans la mise en place de système d aide à l engagement des forces de police puis Directeur Recherche et Développement. Une expérience riche de plus de 10 années dans le secteur de l alarming. Patrick Zahnd Chef de projet Infrastructure informatique et télécoms, CHUV. Ingénieur HES, Spécialiste télécoms et chef de projets IT dans le domaine de la santé depuis En charge des projets autour du déploiement des infrastructures des technologies de l information au CHUV comme la téléphonie fixe sur IP, la téléphonie mobile et les applications associées. Pierre Merminod Adjoint au chef de la sécurité CHUV Spécialiste de la sécurité dans les institutions de santé et du social Chargé de sécurité pour la protection incendie AEAI Automaticien Spécialiste MCR pour le CHUV et l EPFL jusqu en 2010.

4 Mercredi 29 octobre 2014 L être humain et la sécurité Discours d ouverture Peter Cosandey, lic. en droit, Peter Cosandey Management Consulting, Baar Situation et sentiment de sécurité Benoît Antille, Capitaine, Police Cantonale Valaisanne, Sion Vision générale en Valais et en Suisse Situation objective, quels chiffres retenir? Sentiment subjectif, réalité ou fiction? Regards vers le futur, crainte ou sérénité? Culture de sécurité la définir et la vivre Anny Wahlen, M.Sc Psychologue du Travail et des Organisations, Paris VIII, Equation-Equilibre Anny Wahlen, consulting, coaching, training, Gland Qu est-ce qu une culture de sécurité? Déterminer votre culture de sécurité De la définition à l application Rôles, responsabilités et facteurs de succès Collaborateurs comme délinquants Peter Cosandey, lic. en droit, Peter Cosandey Management Consulting, Baar Auteurs Motifs Découverte Signaux d alarmes typiques (Red Flags) Déroulement d une enquête interne Sauvegarde de moyens de preuve Discussion et fin de la manifestation

5 INTERVENANTS DU FORUM SECURITE Peter Cosandey lic. en droit, propriétaire de Peter Cosandey Management Consulting. Ancien partenaire et fondateur du départment Forensic chez KPMG ( ) et procureur en chef à Zurich ( ). Gestionnaire d enquêtes en matière de délits économiques, corruption et blanchiment d argent depuis 35 ans. Benoît Antille juriste, capitaine, membre de l Etat-major de la police cantonale valaisanne. Chef du service administratif et juridique. Membre de la commission concordataire romande concernant les entreprises de sécurité. Anny Wahlen Après 10 ans dans des fonctions RH de gestion du développement individuel et organisationnel dans des entreprises multinationales, spécialisation dans les thèmes Santé et Travail et plus particulièrement dans l analyse et la gestion des risques psychosociaux. Accompagnement, interventions et formations en organisation, avec pour objectif de concilier les impératifs organisationnels avec la santé et la sécurité de chacun. Travaille également dans la sécurité évènementielle.

6 Mercredi 29 octobre 2014 Sécurité au travail les acteurs au quotidien Discours d ouverture Yvan Bonzon, Ingénieur de sécurité, Swissi SA, Neuchâtel Moyens de prévention proposés par la Suva, une solution pour respecter les obligations légales Marc Truffer, Directeur sécurité au travail, Suva, Lausanne Situation des accidents professionnels en Suisse Charte et règles vitales : moins d accident en respectant les contraintes légales Comment appliquer ce moyen simple dans votre entreprise La pratique du médecin du travail en entreprise Dr méd Urs von Rotz, Médecin du travail et responsable de l unité santé et sécurité au travail, Ville de Lausanne Mission du médecin du travail Les examens médicaux : d embauche, périodiques Les visites MSST Maintien en emploi / réinsertion professionnelle Zoom sur quelques points du concept de santé et sécurité à l EPFL France Hammel, Ingénieure de sécurité CFST et spécialiste en protection incendie AEAI, EPFL, Lausanne Organisation de la sécurité Détermination des dangers, évaluation des risques Organisation en cas d urgence Protection de la santé Concepts de santé et sécurité au travail Yvan Bonzon, Ingénieur de sécurité, Swissi SA, Neuchâtel Concept MSST, les solutions Par quoi commencer? L analyse, ses outils L importance du suivi Discussion et fin de la manifestation

7 INTERVENANTS DU FORUM SECURITE Yvan Bonzon Ingénieur de sécurité CFST et spécialiste en protection incendie, Swissi SA, Neuchâtel. Après avoir passé 3 ans dans le domaine du soudage dans le ferroviaire en tant que superviseur (IWE), 4 ans dans le domaine de l'assurance qualité puis 4 ans en tant que Responsable «EHS» Santé, Sécurité et Environnement dans une société travaillant dans l'aéro-spatiale, muni également d'un Diplôme emba, il travaille depuis 2012 en tant que conseiller en matière de santé et sécurité au travail, gestion des risques, protection incendie et est responsable du développement technologique chez Swissi SA. Marc Truffer Dr Ing.-chimiste, Directeur, division sécurité au travail pour la Suisse romande, Suva. Dirige depuis 2005 la division sécurité au travail (60 collaborateurs) qui concentre ses activités de prévention dans les domaines de l industrie et de la construction. Responsable au niveau Suisse des formations en sécurité au travail de la Suva et pour la CFST. Membre de la CFST. Dr méd Urs von Rotz Médecin du travail et MAS work&health, médecine du travail et ergonomie, membre du comité de la SSMT et de SwissErgo. Depuis 2010, il dirige l unité santé et sécurité au travail de la Ville de Lausanne et définit la stratégie en matière de santé et sécurité au travail. Il s investit particulièrement pour la conception, l organisation du travail permettant le maintien en emploi jusqu à la retraite. France Hammel Diplômée de South Bank University à Londres en sciences alimentaires, puis expérience professionnelle acquise dans les domaines biotech et alimentaire chez Serono et Nestlé. Collaboratrice du Domaine de Sécurité, Prévention et Santé (DSPS) à l EPFL depuis 2005, avec formation d ingénieure de sécurité CFST puis de spécialiste en protection incendie AEAI.

8 Jeudi 30 octobre 2014 Aspects et perspectives de la protection incendie Discours d ouverture Cécile Maire, Conseillère, Swissi SA, Neuchâtel La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire Jean-Paul Bassin, Conseiller et formateur, Swissi SA, Neuchâtel Objectifs globaux connus Classes de combustibilité (selon EN et EN ) Classement des matériaux de construction Identifier le type d incendie - Dernière innovation en matière de systèmes aspirants de détection de fumée Isabelle Vinage, Dr. Sc. Techn. ETH, Directrice des ventes, Wagner Schweiz AG, Wallisellen Détection de fumée haute sensibilité Identification du type de particules Réaction appropriée en cas d incendie ou d alarme intempestive Déclenchement de différentes actions en fonction de la nature du feu Economie de coûts grâce aux tests intégraux standardisés Roland Stucki, Inspecteur technique en protection incendie, Swissi SA, Neuchâtel Définitions Expériences faites Périodicité Directives AEAI La notion juridique de proportionnalité en matière de protection incendie Dr Xavier Borghi, Avocat et ingénieur civil diplômé EPFZ, Reetz Sohm Rechtsanwälte, Küsnacht Principes généraux en matière de protection incendie Proportionnalité et protection incendie Pratique des autorités et jurisprudence Aspects juridiques des nouvelles normes de protection incendie Discussion et fin de la manifestation

9 INTERVENANTS DU FORUM SECURITE Cécile Maire Diplômée universitaire en mécanique générale, chargée de sécurité au travail CFST et spécialiste CFPA en prévention incendie. Depuis 2007, conseillère dans les domaines de la prévention incendie et de la sécurité au travail au sein de Swissi SA à Neuchâtel. Jean-Paul Bassin Constructeur électronicien avec brevet fédéral, spécialiste en protection incendie CFPA EU, conseiller et formateur, Swissi SA, Neuchâtel. Depuis 2000 membre du pool d ingénieurs des spécialistes en prévention, formateur et coordinateur du centre de formation Swissi en Suisse romande. Isabelle Vinage Dr. Sc. techn. ETH, Directrice des ventes, Wagner Schweiz AG. Plusieurs années d expérience dans les domaines de la conception, du développement et de l utilisation de systèmes de détection d incendie. Roland Stucki 25 ans au service de Securiton SA, Zollikofen comme «chef de projet, formateur» dont 15 ans cadre. Depuis 2007 chez Swissi SA, Neuchâtel tant que conseiller, inspecteur technique en protection incendie. Dr Xavier Borghi Avocat et ingénieur civil diplômé EPFZ, titulaire d un doctorat en ingénierie de l Université de Cambridge. Après plusieurs années d expérience en tant qu ingénieur sur plusieurs grands projets d infrastructure en Suisse et à l étranger, il œuvre depuis 2009 au sein d études d avocats spécialisées en droit de la construction et conseille ses clients dans tous les domaines du droit privé et public de la construction et de l immobilier.

10 Jeudi 30 octobre 2014 Aléas naturels Discours d ouverture Lionel Fontannaz, Prévisionniste, MétéoSuisse, Genève Vivre avec les dangers naturels Bernard Loup, Dr sc. nat, Géologue CHGEOL ; Division Prévention des dangers OFEV, Berne Leçons du passé Gestion intégrée des risques Actions prioritaires Prévision et gestion des intempéries à MétéoSuisse Lionel Fontannaz, Prévisionniste, MétéoSuisse, Genève Court historique des «avertissements» météorologiques en Suisse Processus de prévision, établissement des seuils d avertissements Notion de facteurs aggravants, une approche pluridisciplinaire incontournable Quelques études de cas situation orageuse, canicule, vague de froid Obligation de rendre compte de la qualité des avertissements Vers de nouvelles demandes festivals, entreprise Surveillance et prévisions des crues à l échelon national Coralie Amiguet, Prévisionniste, Division Hydrologie OFEV, Berne La centrale de prévision des débits de l OFEV Monitoring permanant Prévisions et alertes Vues d ensemble des produits Discussion et fin de la manifestation

11 INTERVENANTS DU FORUM SECURITE Lionel Fontannaz Diplômé des Sciences de la Terre en Géologie-Géophysique, Météorologue Prévisionniste à l Office Fédéral de Météorologie et de Climatologie (MétéoSuisse) depuis plus de 25 ans. Expérience dans le domaine des avertissements météo - rologiques en région alpine. Expérience en communication de crise notamment auprès des Médias Romands. De 2003 à 2012, responsable du service de prévision pour l Ouest de la Suisse et le Valais. Témoin et acteur de l évolution des processus de décision en matière de prévision des dangers météorologiques en Suisse. Intervenant régulier dans des modules de gestions des risques à l EPFL et Université de Genève. Depuis 2011, présentateur météo à temps partiel à la RTS. Bernard Loup doctorat géologie Université Genève en 1991 plus post-doc Entre , canton de Fribourg, Service des constructions et de l aménagement: élaboration des données de base sur les dangers et transposition dans l aménagement du territoire. Depuis 2008 expert pour les mouvements de terrain, Division Prévention des dangers, OFEV. Coralie Amiguet Master en Géographie (2010). Depuis 2011, prévisionniste dans la section prévisions des débits à l Office fédéral de l Environnement, envois des alertes crues et des bulletins, responsable de la partie produits et clients, participe à l organe de conduite dangers naturels.

12 Jeudi 30 octobre 2014 Vidéosurveillance: quelle technologie pour quels besoins? Comment bien choisir pour valoriser au mieux vos investissements Mot d introduction Arnaud Ducrot, Chief Technology Officer, Protectas SA, Grand-Saconnex Analyse de risques et définition des besoins Bernard Rego, Chargé de sécurité, Vacheron Constantin, Plan-les-Ouates Vidéosurveillance extérieure Vidéosurveillance intérieure Qui intervient? Vidéosurveillance : la valeur ajoutée de l intégrateur/ constructeur Eric Gros, Ingénieur de vente système et vidéo, Siemens Suisse SA, Lausanne Système de management vidéo VMS Analyse d images et recherche forensic, pour l aide à l exploitation L intégration dans les systèmes de supervision Utilisation des caméras thermiques dans la pratique Daniel Convers, Sales Engineer, Axis Communications GmbH, Epagny / Munich Concepts de base des caméras thermiques Portée Mythes Principes d optimisation Série de caméras en réseau AXIS Recommandations sur la vidéosurveillance Yves-Alain Hirschi, Deputy Chief Information Officer, Police Cantonale, Genève Contexte général - genèse, préambule et objectif Contexte légal - notions générales de droit Contexte technique - fragmentation d un projet Discours de synthèse Arnaud Ducrot, Chief Technology Officer, Protectas SA, Grand-Saconnex Discussion et fin de la manifestation

13 INTERVENANTS DU FORUM SECURITE Arnaud Ducrot Chief Technology Officer chez Protectas SA. MBA, ISO & Risk Manager certification, CAS information security. Président du forum Genevois de la Sécurité (FGS). Chairman of the board, Swiss chapter, ASIS international. Bernard Rego Ingénieur ETS Génie électrique. Ingénieur de sécurité CFST. Expérience en sûreté +20 ans donc +10 ans domaine du luxe. Expériences reconnues : Concepts globaux de sûreté (nouvelles constructions). Eric Gros Depuis 1996, il a travaillé comme Product Manager, puis ingénieur de vente pour une PME active dans la sécurité (vidéosurveillance sécurité). Il a rejoint Siemens Suisse SA en 2005 pour reprendre la vente des activités de vidéosurveillance en Suisse romande et a été nommé mandataire commercial en Le 1er octobre 2012, Eric Gros a été nommé au poste d ingénieur de vente systèmes, pour l intégration de systèmes complexes pour la Suisse romande au sein de Siemens Suisse SA. Daniel Convers Sales Engineer chez Axis Communications GmbH, basé à Munich pour Le middle Europe (DACH et BENE- LUX). Technicien en télématique, engagé chez Axis comme Sales Engineer. 24 ans d expérience dans les installations de basse tension, télécommunications et de sécurité. Yves-Alain Hirschi Deputy CIO, Police Genève Après 14 ans au sein de la police genevoise, dont 6 passés au sein de la Brigade de criminalité informatique (spécialisation dans le domaine de la vidéosurveillance forensique), Y-A Hirschi a rejoint le service de la sécurité de l information police après avoir obtenu un MAS InfoSec. Il pilote également un groupe de travail au sein du Forum Genevois de la Sécurité depuis 4 ans qui élabore des recommandations sur la vidéosurveillance.

14 Vendredi 31 octobre 2014 Intégration des systèmes nouvelles approches de la planification de la sécurité Discours d ouverture Christian Künzler, Ingénieur HES, Conseiller en sécurité, Künzler&Partners SA, Bienne Interaction entre les systèmes de sécurité et les processus d exploitation Christian Künzler, Ingénieur HES, Conseiller en sécurité, Künzler&Partners SA, Bienne Le concept de sécurité sous l angle des processus d exploitation Les interactions entre l homme et la technique Les nouvelles exigences posées aux systèmes de sécurité Exemples pratiques Vidéosurveillance Alfred Jucker, Product manager CCTV Suisse Romande, Siemens Suisse SA, Renens Comment et où la technique vidéo peut-elle aider l utilisateur? L importance sans cesse croissante des caméras intelligentes dans la solution globale Option d interfaces d un système de contrôle Tendances et développements de la vidéosurveillance Trends et nouvelles technologies dans le monde du contrôle d'accès André Marques, Chef de vente Suisse romande, Kaba SA, Crissier Les systèmes modernes de contrôle d accès possibilités et limites Tendances et développements du contrôle d accès Intrusion Henry Tröhler, Chef product management international pour installation de signalisation d effraction et d agression, Securiton AG, Zollikofen Les fonctions centrales des systèmes de détection d effraction Interactions entre les systèmes de détection d effraction et les autres installations EN , quelles sont les possibilités des systèmes de détection d effraction actuels Système de transmission d alarme qu exigent les directives SES SAI? Tendances et développements

15 11.30 Synthèse et enseignements de la journée Christian Künzler, Ingénieur HES, Conseiller en sécurité, Künzler&Partners SA, Bienne Discussion et fin de la manifestation INTERVENANTS DU FORUM SECURITE Christian Künzler Il a acquis son savoir-faire en construction, technique, organisation ainsi que dans la gestion de projets dans diverses entreprises. Depuis 2011 il gère l entreprise Künzler & Partners SA. Avec ses conseillers il dirige de grands projets dans les domaines de Security et Safety. Alfred Jucker Electricien Radio-TV dipl., Economiste d entreprise dipl.oek., Product manager CCTV, Siemens Suisse SA, Renens. Depuis 2000 membre du team de compétence CCTV Siemens pour le support technique et de vente lors de la conception de systèmes de surveillance vidéo. Formateur interne des spécialistes. André Marques Chef de vente, chez Kaba SA, pour le marché Suisse romand, diplômé en marketing/communication complété par un BREVET de chef de vente, plus de 10 ans d'expérience dans la vente. Il gère l'organisation de vente, les grands projets dans le domaine du contrôle d'accès et contribue au développement de l'entreprise dans sa région. Henry Tröhler Inst. El. Dipl., chef product management international pour installation de signalisation d effraction et d agression, Securiton SA, Zollikofen. Chargé depuis 1986 de l étude et de l élaboration de projet, de la réalisation, de la formation ainsi que de la conception technique d installation de signalisation d effraction et d agression. Préside la commission de travail technique pour installation de signalisation d effraction et d agression dans la SES et est membre de la Commission technique TK 79 au sein du Comité électrotechnique suisse (CES) pour l élaboration des normes et des dispositions relatives à la sécurité. Ainsi que membre d EURALARM dans la section «security».

16 Vendredi 31 octobre 2014 La sécurité est l affaire de tous Discours d ouverture Raoul Rimet, Directeur, Securitas SA, Lausanne; Association des entreprises suisses de services de sécurité VSSU Vie nocturne et sécurité à Lausanne Grégoire Junod, Conseiller municipal, Direction du logement et de la sécurité publique, Lausanne Evolution Un programme d actions cohérent La place des clubs et la sécurité privée dans un concept global Critères de sélection des entreprises privées de sécurité Yves Berchten, Directeur général, Protectas SA, Lausanne Critères qualitatifs - respect du cadre légal capacité d innovation et de réaction Rapport Qualité - Prix - «Benefits for the Customers» Objectifs répondre aux besoins du client Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisses romande Benoît Rey, Avocat, Conseiller juridique, Direction de la sécurité et de la justice et Secrétaire et président e.r., CES, Fribourg Le système du CES Les expériences réalisées avec le CES La formation continue exigée par le CES Les développements du CES depuis La sécurité privée en tant que partenaire des autorités André Duvillard, Délégué de la Confédération et des cantons, Réseau national de sécurité, Berne La sécurité privée: un instrument de la politique de sécurité? Sécurités publique et privée : partenaires indissociables de très nombreuses manifestations/événements Une législation fédérale dans le domaine des entreprises de sécurité est-elle envisageable? Débat et conclusion Raoul Rimet, Directeur, Securitas SA, Lausanne; Association des entreprises suisses de services de sécurité VSSU

17 INTERVENANTS DU FORUM SECURITE Raoul Rimet Directeur de Securitas SA, direction régionale de Lausanne. Lors de son parcours, depuis plus de 30 ans chez Securitas, il a occupé diverses fonctions d encadrement. Notamment, de 1998 à 2003, il a occupé le poste de directeur de la Société Emeresse (société du groupe Securitas) en tant que Management Risq pour Expo 02. En 2004, il a rejoint la direction de Neuchâtel (400 collaborateurs) en tant que Directeur régional, jusqu en Au 1er janvier 2006, il a repris la direction de Securitas Lausanne (1200 collaborateurs). Il est également membre du Comité directeur de Securitas Suisse. Grégoire Junod ancien président du groupe socialiste au Grand Conseil vaudois et conseiller municipal depuis Dès 2012, il reprend la direction du logement et de la sécurité publique à Lausanne, abandonnant la culture et les assurances sociales et reprenant la police. Yves Berchten Directeur Général du Groupe Protectas SA depuis 2005, précédemment Directeur Régional, et Chef de Département de cette même entreprise à Genève. Généraliste, orienté clients, qualité et résultats, au bénéfice de 29 ans d expériences dans le domaine de la sécurité privée. Benoît Rey avocat, conseiller juridique de la Direction de la sécurité et de la justice du canton de Fribourg (DSJ). Il a participé à l élaboration et à la mise en œuvre du concordat romand sur les entreprises de sécurité. Il a été désigné par la CLDJP comme secrétaire et président e.r. de la Commission concordataire concernant les entreprises de sécurité. Dans le cadre de son activité à la DSJ, il instruit les procédures relatives aux mesures administratives prises contre des entreprises de sécurité et des agents de sécurité. Il préside aussi la Commission fribourgeoise d examens pour les entreprises de sécurité. André Duvillard Juriste de formation, il est Délégué de la Confédération et des cantons au Réseau national de sécurité (RNS) depuis Auparavant, il a commandé durant 7 ans la police neuchâteloise. Dans sa fonction d adjoint au commandant de la police cantonale entre 1997 et 2005, il a œuvré à la mise en œuvre du Concordat romand sur les entreprises de sécurité.

18 ORGANISATION DU FORUM SECURITE Le congrès FORUM SECURITE aura lieu du 29 au 31 octobre 2014 dans la halle 36 d Expo Beaulieu Lausanne. Les conférences sont gratuites pour tous les visiteurs du salon SECURITE LAUSANNE Reconnaissance de formation Swissi SA Reconnaissance par Swissi SA des conférences «Alarm over IP état actuel et futur», «Sécurité au travail les acteurs au quotidien» et «Aspects et perspectives de la protection incendie» en tant que formation continue pour les chargés de sécurité en protection incendie et pour les spécialistes en protection incendie. 4 conférences le mercredi 29 octobre 2014 matin (demi-journée) 4 conférences le mercredi 29 octobre 2014 après-midi (demi-journée) 4 conférences le jeudi 30 octobre 2014 matin (demi-journée) SSST Ce congrès est reconnu par la SSST comme mesure de perfectionnement: Participation à 4-6 interventions sur la sécurité au travail et la protection de la santé pendant les 3 journées du FORUM SECURITE (= 1 unité de perfectionnement pour 2 heures de perfectionnement au minimum) La visite du salon donne droit à un autre point (1 unité de perfectionnement).

19 SES Ce congrès est reconnu par l association SES comme mesure de perfectionnement. La participation à la conférence «Intégration des systèmes nouvelles approches de la planification de la sécurité» est reconnue pas la SES en tant que formation continue spécialisée d une demi-journée pour personne qualifiée SAI. Vendredi 31 octobre 2014 matin AEAI Pour chacune des deux conférences sur la protection incendie, l AEAI reconnaît une unité de perfectionnement, qui équivaut à une demi-journée de perfectionnement. Mercredi 29 octobre 2014 matin Jeudi 30 octobre 2014 matin Inscriptions Il est possible de s inscrire directement en ligne à l adresse Organisation du FORUM SECURITE Exhibit & More SA, Bruggacherstrasse 26, Case postale 185 CH-8117 Fällanden-Zurich, Tél. +41(0)

20 EXPO BEAULIEU LAUSANNE Autoroute Prendre la sortie n 9 Lausanne-Blécherette et suivre les panneaux «Beaulieu». Parking Le parking d Expo Beaulieu Lausanne est ouvert 24h/24h. Capacité: 580 places. Bus et train Expo Beaulieu Lausanne se trouve à 10 minutes en bus de la gare CFF de Lausanne. Ligne 2: Bellerive Désert arrêt «Beaulieu» Ligne 3: Gare CFF Bellevaux arrêt «Beaulieu-Jomini» Ligne 21: Gare CFF Blécherette arrêt «Beaulieu» Adresse Expo Beaulieu Lausanne MCH Beaulieu Lausanne SA Av. des Bergières 10 Case postale 89 CH-1000 Lausanne 22 Pas de lecteur de QR Code? Téléchargez-le sur App Store. No QR Code reader? Download it from App Store.

SALON ROMAND DE LA SÉCURITÉ

SALON ROMAND DE LA SÉCURITÉ WWW.SECURITE-EXPO.CH SALON ROMAND DE LA SÉCURITÉ 2 4 NOVEMBRE 2016 EXPO BEAULIEU LAUSANNE 2 Avant-propos A l origine, SECURITE LAUSANNE était une plateforme commerciale destinée aux acteurs du secteur

Plus en détail

Horaire de cours 31 janvier 26 septembre 2015

Horaire de cours 31 janvier 26 septembre 2015 Horaire de cours 31 janvier 26 septembre 2015 Version du 7 janvier 2015 Sous réserve de modifications Organisé en partenariat : Aspects généraux de la communication d entreprise et bases de la communication

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies en investigation financière [CAS IF] Certificate of Advanced Studies in Financial Investigation [CAS FI]

Certificate of Advanced Studies en investigation financière [CAS IF] Certificate of Advanced Studies in Financial Investigation [CAS FI] Certificate of Advanced Studies en investigation financière [CAS IF] Certificate of Advanced Studies in Financial Investigation [CAS FI] Les Hautes écoles spécialisées Les Hautes écoles spécialisées (HES),

Plus en détail

BIENVENUE à la HAUTE ÉCOLE de TRAVAIL SOCIAL et de la SANTÉ - EESP - LAUSANNE

BIENVENUE à la HAUTE ÉCOLE de TRAVAIL SOCIAL et de la SANTÉ - EESP - LAUSANNE BIENVENUE à la HAUTE ÉCOLE de TRAVAIL SOCIAL et de la SANTÉ - EESP - LAUSANNE ANNÉE ACADÉMIQUE 2011-2012 Structure, mandat, évolutions de la politique de formation de l EESP PAOLA RICHARD-DE PAOLIS, DIRECTRICE

Plus en détail

PLATEFORME COMMERCIALE ROMANDE DE LA SÉCURITÉ

PLATEFORME COMMERCIALE ROMANDE DE LA SÉCURITÉ WWW.SECURITE-EXPO.CH PLATEFORME COMMERCIALE ROMANDE DE LA SÉCURITÉ 29 31 OCTOBRE 2014 EXPO BEAULIEU LAUSANNE 2 Avant-propos La première édition de «SECURITE» a été un véritable succès et annonçait de nombreuses

Plus en détail

[ Alarmes sur IP À quand la maturité? ]

[ Alarmes sur IP À quand la maturité? ] [ Alarmes sur IP À quand la maturité? ] Stéphane Jaquet DCC Consulting, Directeur Membre du TK79 / Electrosuisse 29 octobre 2014 Agenda 1 ère partie: 1. Evolution du cadre normatif depuis 2010 et changement

Plus en détail

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE Responsables: S. Nahrath, professeur à l IUKB P. Knoepfel, professeur à l IDHEAP THÉMATIQUE ET OBJECTIFS Depuis la mise en place de la politique

Plus en détail

8 ÈME JOURNÉE DE L INDUSTRIE DE SWISSMEM. Les voies royales, les contraintes et les tendances futures dans la formation professionnelle

8 ÈME JOURNÉE DE L INDUSTRIE DE SWISSMEM. Les voies royales, les contraintes et les tendances futures dans la formation professionnelle 8 ÈME JOURNÉE DE L INDUSTRIE DE SWISSMEM MERCREDI 2 JUILLET 2014 MESSEZENTRUM ZÜRICH WALLISELLENSTRASSE 49 8050 ZURICH Les voies royales, les contraintes et les tendances futures dans la formation professionnelle

Plus en détail

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap?

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Séminaire romand pour cadres d INSOS Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Du 25 au 27 novembre 2015 Séminaire INSOS Les institutions pour personnes en situation de handicap

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau»

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» 2 Formation continue en relation avec l exploitation des réseaux

Plus en détail

Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisse romande

Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisse romande Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisse romande Benoît Rey, av., Secrétaire et président e.r. de la CES Le Plan I. Le système du CES II. Expériences avec le CES III. Formation continue

Plus en détail

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet 6 modules de 2 jours du 2 octobre au 14 décembre 2012 En partenariat avec Swiss Sport Management Center LE SPORT, UN PHÉNOMÈNE À MANAGER Le sport est

Plus en détail

Intégration des systèmes nouvelle approche de la planification de la sécurité Partie Intrusion

Intégration des systèmes nouvelle approche de la planification de la sécurité Partie Intrusion Intégration des systèmes nouvelle approche de la planification de la sécurité Partie Intrusion Henry Tröhler, Chef product management international SAI Securiton SA, Zollikofen Agenda 1. Les fonctions

Plus en détail

ALPS MANAGEMENT + PARTNERS

ALPS MANAGEMENT + PARTNERS 2 / 12 Le Hameau 10, rue de la Bérarde Case Postale 30 CH 1936 Verbier SWITZERLAND T +41 27 771 28 62 info@alpsmanagement.ch 3 / 12 Créée le 26 mars 2012 sous l impulsion de François Besson et Vincent

Plus en détail

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel.

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel. P 16 Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration Monika Ribar Andrea Hämmerle Andreas Hunziker Conrad Löffel Alexandra Post Quillet Peter Siegenthaler Hans-Jürg Spillmann Daniel Trolliet P 17 Conseil

Plus en détail

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI]

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Les Hautes écoles spécialisées Les Hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Quels changements pour les cantons et les communes?

Quels changements pour les cantons et les communes? MCH2-Lanouvelle présentation des comptes: Quels changements pour les cantons et les communes? Professeur Nils Soguel - Evelyn Munier, chargée de mission 7 et 8 mai - 21 et 22 mai 2015 SÉMINAIRE POUR SPÉCIALISTES

Plus en détail

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne INSIGHT Invitation 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne La Fondation d investissement pour la prévoyance en faveur du personnel IST a le plaisir de vous inviter à son prochain séminaire institutionnel

Plus en détail

Swiss Sport Management Center

Swiss Sport Management Center Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet 6 modules de 2 jours du 7 octobre au 17 décembre 2010 En partenariat avec Swiss Sport Management Center LE SPORT, UN PHÉNOMÈNE À MANAGER Le sport est

Plus en détail

BIENVENUE. Développement durable et appels d offres publics

BIENVENUE. Développement durable et appels d offres publics BIENVENUE Développement durable et appels d offres publics Quelles possibilités? Quelles contraintes? 28 septembre 2006 Neuchâtel Association ECOPARC & Association Romande pour la Protection des Eaux et

Plus en détail

Etudes postgrades HES Lutte contre la criminalité économique

Etudes postgrades HES Lutte contre la criminalité économique ILCE Institut de lutte contre la criminalité économique EXECUTIVE MASTER OF ECONOMIC CRIME INVESTIGATION Etudes postgrades HES Lutte contre la criminalité économique Cycle d études en emploi reconnu par

Plus en détail

«TOUR-DE-SUISSE MANUFUTURE-CH 2011»

«TOUR-DE-SUISSE MANUFUTURE-CH 2011» «TOUR-DE-SUISSE MANUFUTURE-CH 2011» Ven dredi, 18 n ove mbre 20 11 Invitation Madame, Monsieur, L association ManuFuture-CH Association a le plaisir de vous inviter à la seconde étape de la TOUR-DE-SUISSE

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers CENTRE DE FORMATION Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Nos formations à Genève Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Objectifs La volonté du Centre de Formation

Plus en détail

Formation continue CAS. en expertise technique dans l immobilier. en «Expertise technique dans l immobilier»

Formation continue CAS. en expertise technique dans l immobilier. en «Expertise technique dans l immobilier» Formation continue CAS en expertise technique dans l immobilier Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Expertise technique dans l immobilier» 2 3 Situation et contexte Chaque bâtiment subit des dégâts

Plus en détail

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO)

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) La HES-SO compte près de 15'000 étudiantes et étudiants dans 27 écoles dans les cantons de l Arc jurassien (Berne francophone,

Plus en détail

Journée valaisanne sur la Performance et santé en entreprise Invitation

Journée valaisanne sur la Performance et santé en entreprise Invitation Journée valaisanne sur la Performance et santé en entreprise Invitation Vendredi 24 avril 2015 de 09h00 à 16h00 Clinique romande de réadaptation, Sion Gestion des absences et prévention: un investissement

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies en investigation numérique [CAS IN] 6 formations de haut niveau pour les spécialistes de l investigation numérique

Certificate of Advanced Studies en investigation numérique [CAS IN] 6 formations de haut niveau pour les spécialistes de l investigation numérique Certificate of Advanced Studies en investigation numérique [CAS IN] 6 formations de haut niveau pour les spécialistes de l investigation numérique Les Hautes écoles spécialisées Les Hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Handicap et diagnostic à l aube de la vie: espoir ou dérive? Regards croisés sur le diagnostic préimplantatoire COLLOQUE GRAND PUBLIC

Handicap et diagnostic à l aube de la vie: espoir ou dérive? Regards croisés sur le diagnostic préimplantatoire COLLOQUE GRAND PUBLIC Handicap et diagnostic à l aube de la vie: espoir ou dérive? Regards croisés sur le diagnostic préimplantatoire COLLOQUE GRAND PUBLIC CENTRE DE CONGRÈS ET D EXPOSITIONS BEAULIEU - LAUSANNE MARDI 30 AOÛT

Plus en détail

Programme des cours 2014

Programme des cours 2014 Formation continue Programme des cours 2014 Votre formation permanente nous importe! En notre époque fiévreuse actuelle, la formation permanente régulière revêt une grande importance. Presque quotidiennement,

Plus en détail

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap?

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Séminaire romand pour cadres d INSOS Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Du 25 au 27 novembre 2015 Séminaire INSOS Les institutions pour personnes en situation de handicap

Plus en détail

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI]

Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Master of Advanced Studies en lutte contre la criminalité économique [MAS LCE] Master of Advanced Studies in Economic Crime Investigation [MAS ECI] Les Hautes écoles spécialisées Les Hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Kit Média. smart living lab Route de la Fonderie 8 Case postale 487 1701 Fribourg. www.smartlivinglab.ch

Kit Média. smart living lab Route de la Fonderie 8 Case postale 487 1701 Fribourg. www.smartlivinglab.ch Kit Média smart living lab Route de la Fonderie 8 Case postale 487 1701 Fribourg www.smartlivinglab.ch Table des matières 1. Vision... 2 2. Genèse du projet... 3 3. Activités du smart living lab... 5 3.1.

Plus en détail

Planification des mesures d urgence dans le cadre de la protection contre les crues

Planification des mesures d urgence dans le cadre de la protection contre les crues Planification des mesures d urgence dans le cadre de la protection contre les crues Thomas Schneider, Ingénieur-Géologue UNIL/EPFL, CSD Ingénieurs Conseils SA, Sion - Lausanne Dans le cadre de la protection

Plus en détail

LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Formation Formation continue Réformes professionnelles Recherche et développement Formation continue LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Si les compétences de votre fiduciaire sont importantes, soyez attentifs aux initiales STVIUSF. UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES

Si les compétences de votre fiduciaire sont importantes, soyez attentifs aux initiales STVIUSF. UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES Union Suisse des Fiduciaires Schweizerischer Treuhänder-Verband Unione Svizzera dei Fiduciari Uniun Svizra dals Fiduziaris Swiss Fiduciary Association STV USF Si les compétences de votre fiduciaire sont

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

2 ème 5 7 11 2015 EXPO BEAULIEU LAUSANNE UN TEMPS D AVANCE POUR TOUS LES PROS DU GÉNIE CIVIL ET DU GROS ŒUVRE. édition. www.batiromandie.

2 ème 5 7 11 2015 EXPO BEAULIEU LAUSANNE UN TEMPS D AVANCE POUR TOUS LES PROS DU GÉNIE CIVIL ET DU GROS ŒUVRE. édition. www.batiromandie. Salon professionnel romand des machines et équipements de chantier 5 7 11 2015 EXPO BEAULIEU LAUSANNE 2 ème édition UN TEMPS D AVANCE POUR TOUS LES PROS DU GÉNIE CIVIL ET DU GROS ŒUVRE www.batiromandie.ch

Plus en détail

DOSSIERS DE PRESSE CURRICULUM VITAE DES ORGANES DE DIRECTION PAX HOLDING ET PAX, SOCIÉTÉ SUISSE D ASSURANCE SUR LA VIE SA

DOSSIERS DE PRESSE CURRICULUM VITAE DES ORGANES DE DIRECTION PAX HOLDING ET PAX, SOCIÉTÉ SUISSE D ASSURANCE SUR LA VIE SA DOSSIERS DE PRESSE CURRICULUM VITAE DES ORGANES DE DIRECTION PAX HOLDING ET PAX, SOCIÉTÉ SUISSE D ASSURANCE SUR LA VIE SA CURRICULUM VITAE DES ORGANES DE DIRECTION CONSEIL D ADMINISTRATION ET DIRECTION

Plus en détail

LE CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITÉ DE LAUSANNE

LE CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITÉ DE LAUSANNE LE CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITÉ DE LAUSANNE Faculté de droit et des sciences criminelles co-dirigé par: M. Denis Piotet, Professeur à l Université de Lausanne Me Yves Noël, Avocat, Professeur

Plus en détail

Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique

Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique 11 jeudis et un vendredi, du 18 septembre au 17 décembre 2015

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CA S EN MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Management de projets de construction»

FORMATION CONTINUE CA S EN MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Management de projets de construction» FORMATION CONTINUE CA S EN MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Management de projets de construction» 2 Situation et contexte Dans le secteur de la construction,

Plus en détail

manifestation d intérêt master of advanced studies mas epfl en expertise dans l immobilier 2012 2015

manifestation d intérêt master of advanced studies mas epfl en expertise dans l immobilier 2012 2015 manifestation d intérêt master of advanced studies mas epfl en expertise dans l immobilier 2012 2015 Nom... Prénom... Adresse privée Rue... NPA... Localité... Pays... Tél... Fax... Email... Date... Signature...

Plus en détail

Chantiers sans interruption de trafic: La sécurité des chantiers

Chantiers sans interruption de trafic: La sécurité des chantiers Annonce pour le cours de formation continue VSS Chantiers sans interruption de trafic: 12 avril 18 avril 21 avril 26 avril 3 mai 2016 HEIG-VD, Bâtiment St-Roch, Yverdon-les-Bains COURS DE FORMATION CONTINUE

Plus en détail

Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail

Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail Ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail 822.116 du 25 novembre 1996 (Etat le 5 décembre 2006) Le Conseil fédéral suisse, Vu l art. 83, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT UNIQUE EN SUISSE ROMANDE En partenariat avec : En collaboration avec : LE MOT DES DIRECTEURS LES VOIES DE L EXCELLENCE L envol : vers un titre

Plus en détail

Rapport du Bureau de la commission interparlementaire de contrôle des HES SO - S2

Rapport du Bureau de la commission interparlementaire de contrôle des HES SO - S2 Rapport du Bureau de la commission interparlementaire de contrôle des HES SO - S2 Mesdames et Messieurs les Présidents des Grands Conseils des cantons de Fribourg, Vaud, Valais, Neuchâtel, Genève et Jura,

Plus en détail

automation Grands thèmes: Systèmes d entraînement, capteurs, commande et robotique

automation Grands thèmes: Systèmes d entraînement, capteurs, commande et robotique automation Grands thèmes: Systèmes d entraînement, capteurs, commande et robotique electronics Grand thème: Électronique industrielle LAUSANNE 17 18 Juin 2015 ZURICH 24 25 Juin 2015 «AUTOMATION & ELECTRONICS

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Collaborateur Fichier Central

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Collaborateur Fichier Central CENTRE DE FORMATION Diplôme Collaborateur Fichier Central Nos formations à Genève Diplôme Collaborateur Fichier Central Objectifs Le Centre de Formation VisionCompliance a mis en place la formation métier

Plus en détail

Santé au travail et entreprise

Santé au travail et entreprise Formation postgrade Institut universitaire romand de Santé au Travail Certifiée par la Société Suisse de Médecine du Travail (SSMT) Santé au travail et entreprise Octobre 2015 Novembre 2016 En partenariat

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPT OU UN DIPLÔME ES

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPT OU UN DIPLÔME ES Informaticien-ne de gestion BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPT OU UN DIPLÔME ES LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent

Plus en détail

Conventions de prestations (CP) entre gestionnaires d infrastructure ferroviaire et cantons conformément à l art. 32a de la loi sur les chemins de fer

Conventions de prestations (CP) entre gestionnaires d infrastructure ferroviaire et cantons conformément à l art. 32a de la loi sur les chemins de fer Conventions de prestations (CP) entre gestionnaires d infrastructure ferroviaire et cantons conformément à l art. 32a de la loi sur les chemins de fer Dispositions générales Version 0.5, juillet 2012 Table

Plus en détail

1er Forum régional du logement d'utilité publique 26 septembre 2014, Fribourg

1er Forum régional du logement d'utilité publique 26 septembre 2014, Fribourg Maillefer, Lausanne 1er Forum régional du logement d'utilité publique 26 septembre 2014, Fribourg Aula de l'université de Fribourg Avenue de l'europe 20 1700 Fribourg Bienvenue Le Forum des coopératives

Plus en détail

Demande d admission en tant que membre associé

Demande d admission en tant que membre associé Demande d admission en tant que membre associé Nom de l entreprise (selon inscription au registre du commerce RC) ou département sécurité d une société La demande d admission en tant que membre associé

Plus en détail

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens Convention régissant les relations techniques et financières dans le cadre du crédit de construction de la rénovation urbaine de la Gare de Renens, lot 3 «espaces publics». Conclue entre les Municipalités

Plus en détail

Programme Session corse de sensibilisation à la gestion de crise territoriale

Programme Session corse de sensibilisation à la gestion de crise territoriale Programme Session corse de sensibilisation à la gestion de crise territoriale Du mercredi 16 au mardi 22 octobre 2013 Organisé par le Haut comité français pour la défense civile, en partenariat avec le

Plus en détail

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Concept de formation pour les - spécialistes en protection AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Association des établissements cantonaux d'assurance AEAI Formation

Plus en détail

22 mai 2014 Le sort de l enfant dans le droit du divorce. 21-22 août 2014 L audition des enfants dans les procédures relatives au droit de la famille

22 mai 2014 Le sort de l enfant dans le droit du divorce. 21-22 août 2014 L audition des enfants dans les procédures relatives au droit de la famille 22 mai 2014 Le sort de l enfant dans le droit du divorce 21-22 août 2014 L audition des enfants dans les procédures relatives au droit de la famille 20 novembre 2014 L enfant dans la procédure civile Le

Plus en détail

INSTITUT DE SÉCURITÉ

INSTITUT DE SÉCURITÉ INSTITUT DE SÉCURITÉ Organisation de l extinction dans l entreprise Fiche de sécurité 1801-00.f précédemment Feuille SPI AE 7 Page 1 Généralités 2 2 Formation du personnel 2.1 Principes fondamentaux 2

Plus en détail

le Salon de l Innovation

le Salon de l Innovation Découvrez notre nouvelle plate-forme: le Salon de l Innovation 13 e GS1 Forum Suisse de Logistique INNOVATIONS: impacts sur la Supply Chain, de l achat au service client Salle polyvalente, Ecole Polytechnique

Plus en détail

Sécurité routière, Gestion des points noirs (procédure BSM)

Sécurité routière, Gestion des points noirs (procédure BSM) Annonce pour le cours de formation continue VSS Sécurité routière, Gestion des points noirs (procédure BSM) 26 août 3 septembre 4 septembre 2015 EPFL, Lausanne COURS DE FORMATION CONTINUE VSS Sécurité

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 1 er décembre 2013) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL),

Plus en détail

depuis 1992 NOTRE DÉMARCHE

depuis 1992 NOTRE DÉMARCHE Certificate of Advanced Studies RESSOURCES HUMAINES octobre à juin 4 universités pour former les acteurs RH aux actions stratégiques dans les organisations www.masrh.ch depuis 1992 + de 20 ans d expérience

Plus en détail

Invitation à l Assemblée générale ordinaire des actionnaires de la Banque Cantonale Vaudoise. Halle 7, Beaulieu, Lausanne Jeudi 3 mai 2012 à 16h

Invitation à l Assemblée générale ordinaire des actionnaires de la Banque Cantonale Vaudoise. Halle 7, Beaulieu, Lausanne Jeudi 3 mai 2012 à 16h Invitation à l Assemblée générale ordinaire des actionnaires de la Banque Cantonale Vaudoise Halle 7, Beaulieu, Lausanne Jeudi 3 mai 2012 à 16h Madame, Monsieur, Chers actionnaires, Au nom du Conseil

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

CAS. Cité de l énergie. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Cité de l énergie»

CAS. Cité de l énergie. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Cité de l énergie» Formation continue CAS Cité de l énergie Certificate of Advanced Studies HES-SO «Cité de l énergie» 2 3 Situation et contexte Le label «Cité de l énergie» certifie que les communes mènent activement une

Plus en détail

CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %)

CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %) La Municipalité de Montreux met au concours un poste de : Tâches principales : CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %) Conseiller et aider la Municipalité, les services, les supérieurs hiérarchiques et les

Plus en détail

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance.

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. www.myesmart.com Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. «Facile la vie à la maison!» Pour un habitat durable et connecté Et si votre habitat

Plus en détail

LEADERSHIP ET GRH PUBLICS CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES. Sous la direction du Professeur Yves Emery. 12 mercredis > du 15 avril au 1 er juillet 2015

LEADERSHIP ET GRH PUBLICS CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES. Sous la direction du Professeur Yves Emery. 12 mercredis > du 15 avril au 1 er juillet 2015 LEADERSHIP ET GRH PUBLICS Sous la direction du Professeur Yves Emery 12 mercredis > du 15 avril au 1 er juillet 2015 CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES IDHEAP Institut de hautes études en administration publique

Plus en détail

. LE CATALOGUE. PHENIX CONSEILS

. LE CATALOGUE. PHENIX CONSEILS A u d i t s, C o n s e i l s E t u d e s d e R i s q u e s. LE CATALOGUE. PHENIX CONSEILS I n g é n i e r i e F o r m a t i o n s & A s s i s t a n c e t e c h n i q u e Créée en janvier 2005, la société

Plus en détail

Commerce d électricité en Suisse

Commerce d électricité en Suisse . Commerce d électricité en Suisse Conditions-cadres et évolution des prix sur le marché libéralisé Jeudi 3 décembre 2009, 13h30 à 17h15 Site de la Saidef, Posieux (Fribourg) Co organisateur : Energy Center

Plus en détail

de la passion du travail à son addiction?

de la passion du travail à son addiction? Le workaholism: de la passion du travail à son addiction? Congrès d Addiction Suisse Jeudi 22 janvier 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne Le workaholism: de la passion du travail à son addiction? Le travail

Plus en détail

Lausanne. Beaulieu Lausanne 06-07 mai 2015. Réservez un stand dès maintenant! Le salon des technologies et prestations de services du laboratoire

Lausanne. Beaulieu Lausanne 06-07 mai 2015. Réservez un stand dès maintenant! Le salon des technologies et prestations de services du laboratoire Beaulieu Lausanne 06-07 mai 2015 Le salon des technologies et prestations de services du laboratoire Réservez un stand dès maintenant! Scannez simplement le code QR ou visitez notre site web www.easyfairs.com/laboteclausanne

Plus en détail

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificat de formation continue Certificate of Advanced Studies Management de l énergie janvier septembre 2013 f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i Avec le soutien de Office

Plus en détail

POLITIQUE DE L EMPLOI ET RÉINSERTION PROFESSIONNELLE SÉMINAIRE POUR SPÉCIALISTES ET CADRES

POLITIQUE DE L EMPLOI ET RÉINSERTION PROFESSIONNELLE SÉMINAIRE POUR SPÉCIALISTES ET CADRES POLITIQUE DE L EMPLOI ET RÉINSERTION PROFESSIONNELLE Responsable: Professeur Giuliano Bonoli Quatre journées : 22, 23 septembre et 6, 7 octobre 2015 SÉMINAIRE POUR SPÉCIALISTES ET CADRES IDHEAP Institut

Plus en détail

3.2.2. Prévision et gestion des crues en Valais : le projet MINERVE

3.2.2. Prévision et gestion des crues en Valais : le projet MINERVE 3.2.2. Prévision et gestion des crues en Valais : le projet MINERVE Dominique BÉROD (Etat du Valais- service des routes et des cours d eau) Dominique Bérod présente MINERVE, un programme récent en Valais

Plus en détail

LA FORMATION DES PSYCHOLOGUES EN SUISSE ROMANDE

LA FORMATION DES PSYCHOLOGUES EN SUISSE ROMANDE LA FORMATION DES PSYCHOLOGUES EN SUISSE ROMANDE Contexte Dans le cadre de l application de la Déclaration de Bologne dans les universités suisses et dans l attente de la future loi fédérale sur la psychologie

Plus en détail

de formation continue universitaire en

de formation continue universitaire en Certificat de formation continue universitaire en Q U A L I T E D E S S O I N S Sécurité, Implication du patient, Efficacité Février 2008 - Juin 2009 Contexte et enjeux La qualité des soins constitue un

Plus en détail

Globalisation : Quel rôle pour les Ressources Humaines?

Globalisation : Quel rôle pour les Ressources Humaines? HR Sections romandes En collaboration avec Madame la Professeure Susan Schneider de : Nous avons le plaisir de vous convier à participer au 6 ème Congrès HR sections romandes sur le thème Globalisation

Plus en détail

15 ÈME SÉMINAIRE AVRIL 2012 INSCRIPTIONS DU 03 AU 06 À LA CRÉATION D ENTREPRISES SENSIBILISATION DOCTORANTS POST-DOC MASTERS PERSONNELS DE LABORATOIRE

15 ÈME SÉMINAIRE AVRIL 2012 INSCRIPTIONS DU 03 AU 06 À LA CRÉATION D ENTREPRISES SENSIBILISATION DOCTORANTS POST-DOC MASTERS PERSONNELS DE LABORATOIRE 15 ÈME SÉMINAIRE DU 03 AU 06 AVRIL 2012 INSCRIPTIONS SENSIBILISATION À LA CRÉATION D ENTREPRISES DOCTORANTS POST-DOC MASTERS PERSONNELS DE LABORATOIRE A destination de l ensemble des doctorants (séminaire

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2015) La Direction

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 1 er décembre 2015) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL),

Plus en détail

Chapitre 2 La formation des formateurs et formatrices

Chapitre 2 La formation des formateurs et formatrices La qualité de la formation Chapitre 2 La formation des formateurs et s Formateurs et s d adultes : quatre niveaux de formation officiellement reconnus 60 Certificat de formateur/ d adulte FSEA (niveau

Plus en détail

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS CONTEXTE ET THÉMATIQUE Durant les vingt dernières

Plus en détail

Séminaire et assemblée générale de la Société suisse des spécialistes en protection incendie et en sécurité

Séminaire et assemblée générale de la Société suisse des spécialistes en protection incendie et en sécurité Séminaire et assemblée générale de la Société suisse des spécialistes en protection incendie et en sécurité «Sécurité dans les bâtiments complexes» Exposé présenté par Dr. h.c. Pierre Ecoffey Directeur

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2009) La Direction

Plus en détail

Événementiel & Sponsoring

Événementiel & Sponsoring Stratégie Événementiel & Sponsoring Activation Résultats Amplification Pour votre formation continue Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 3 POURQUOI UNE FORMATION EN SPONSORING ÉVÉNEMENTIEL?... 4

Plus en détail

PORTRAIT DE BERINFOR. Berinfor SA. Zürich Lausanne Düsseldorf

PORTRAIT DE BERINFOR. Berinfor SA. Zürich Lausanne Düsseldorf PORTRAIT DE BERINFOR Berinfor SA Zürich Lausanne Düsseldorf Berinfor SA Présentation de l entreprise Ch. de Mornex 3 1003 Lausanne Suisse www.berinfor.ch 2015 NOTRE ENTREPRISE Nous travaillons exclusivement

Plus en détail

Les Conférences de la Sécurité à Genève Mardi 9 juin 2015

Les Conférences de la Sécurité à Genève Mardi 9 juin 2015 Auditorium de la FER, 98, rue Saint Jean, Genève Les Conférences de la Sécurité à Genève Mardi 9 juin 2015 Vos interlocuteurs : Dominique LEGRAND Tél. +33 607 860 768 Mail : DL@an2v.org Arnaud DUCROT Tél.

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPC OU UNE MATURITÉ ACADÉMIQUE/GYMNASIALE

BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPC OU UNE MATURITÉ ACADÉMIQUE/GYMNASIALE Informaticien-ne de gestion BACHELOR OF SCIENCE APRÈS UNE MPC OU UNE MATURITÉ ACADÉMIQUE/GYMNASIALE LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied

Plus en détail

Journée 2009 de droit bancaire et financier

Journée 2009 de droit bancaire et financier CENTRE DE DROIT BANCAIRE ET FINANCIER Journée 2009 de droit bancaire et financier Mercredi 11 novembre 2009 Centre International de Conférences Genève (CICG) Nouvelle réglementation bancaire Responsabilité

Plus en détail

N E W S. Les Policiers Recruteurs genevois ont découvert Savatan L Académie de police prépare le 4 avril 2016

N E W S. Les Policiers Recruteurs genevois ont découvert Savatan L Académie de police prépare le 4 avril 2016 N E W S 9 juin 2015 / no 13 Photo de famille à Savatan pour les Policiers Recruteurs de la Police cantonale genevoise. Avec, tout à g (avec lunettes), Jean-Philippe Brandt, Communication Police cantonale

Plus en détail

Opérateur-trice de drone civil de sécurité et surveillance. ASS Académie de sécurité sàrl

Opérateur-trice de drone civil de sécurité et surveillance. ASS Académie de sécurité sàrl Opérateur-trice de drone civil de sécurité et surveillance Objectifs : Offrir une formation professionnelle théorique et pratique, à destination de personnes travaillant dans le domaine de la sécurité

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Demande d'un crédit d investissement de CHF 345'030.--, échelonné sur cinq ans, pour soutenir la mise en place du programme

Plus en détail

AoIP - DES SOLUTIONS MODERNES

AoIP - DES SOLUTIONS MODERNES AoIP - DES SOLUTIONS MODERNES De nouvelles possibilités grâce à l emploi des applications mobiles et à l analyse de données Pascal Hulalka Sitasys, Head Innovation & Development Membre du TK79 / Electrosuisse,

Plus en détail

Travail et santé psychique. mardi 15 novembre 2011, Palais des Congrès Bienne

Travail et santé psychique. mardi 15 novembre 2011, Palais des Congrès Bienne 2011 Congrès annuel PRO MENTE SANA Travail et santé psychique mardi 15 novembre 2011, Palais des Congrès Bienne Travail et santé psychique Le congrès annuel de Pro Mente Sana 2011 a pour thème «Travail

Plus en détail

LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Formation continue LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE L Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle EHB IFFP

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Collaborateur Fichier Central

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Collaborateur Fichier Central CENTRE DE FORMATION Diplôme Collaborateur Fichier Central Nos formations à Genève Diplôme Collaborateur Fichier Central Objectifs Le Centre de Formation VisionCompliance a mis en place la formation métier

Plus en détail