Club Suisse des utilisateurs Display. 19 mai 2014 à Lausanne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Club Suisse des utilisateurs Display. 19 mai 2014 à Lausanne"

Transcription

1 Club Suisse des utilisateurs Display 19 mai 2014 à Lausanne

2 Outil Display : état de la situation, adaptation aux systèmes nationaux de performance énergétique et évolutions techniques de l outil Gaëtan Cherix Directeur CREM

3 Objectifs du projet DISPLAY Lancer une campagne d affichage volontaire des performances énergie climat des bâtiments municipaux Rendre compréhensible l énergie et le climat aux non spécialistes Encourager l action de la population Encourager l action interne de la municipalité Être pensé avec et par des villes Pouvoir être utilisé partout en Europe

4 Le poster DISPLAY Étiquette Énergie Progression des performances Faire progresser le bâtiment vers la classe A Énergies Utilisées

5 Le poster DISPLAY Réalisé sur la base de toutes les consommations d énergie mesurées (chauffage, électricité, eau chaude, refroidissement), ramenées en énergie primaire

6 Rappel, types d énergie Energie finale Energie facturée (essence, gaz naturel, etc.) Energie utilisable (sortie du collecteur solaire) Energie primaire Energie finale et énergie utilisée pour transformer la ressource énergétique en énergie finale (extraction, raffinage, transport, etc.) Energie grise Energie utilisée pour la fabrication / conditionnement /transport de biens et de matériaux (production de ciment, habits, nourriture, 6 etc.)

7 Le poster DISPLAY

8 Affectations DISPLAY

9 Relever toutes les données de l année de référence. (factures, consommations) Rechercher les paramètres de calcul Lancer un calcul DISPLAY Méthodologie d actions Permet l évaluation de la consommation énergétique actuelle du bâtiment Expertiser le bâtiment Solutions techniques Impression du Poster DISPLAY Campagne de communication

10 DISPLAY, état actuel en EU

11 DISPLAY, état actuel en CH 106 Partenaires du projet Display - 95 collectivités publiques participent au projet - 90 communes - 1 District - 2 cantons - 2 Offices fédéraux - 11 entreprises privées participent au projet - 2 services industriels - 4 bureaux techniques - 1 régie immobilière - 3 associations - 1 école

12 DISPLAY, état actuel et évolution DISPLAY en Suisse Un total de 2177 bâtiments pour la Suisse Nombre de bâtiments par type (2012) Crèches Enseignemen Enseignemen Administratif Piscines Salle de gym Dépôts Sociaux - Centres Centres de Logements

13 Etat État actuel en en Suisse Collectivités suisses signataires Aigle Ardon Avry Ayent Baar Bienne Bubikon Bulle Burgdorf Bussigny Châble Charmey Chaux-de-Fonds Châtel-St-Denis Chêne-Bourg Parc régional Chasseral Chermignon Coldrerio Confignon Cossonay Crissier Delémont Dietikon Domdidier Ecublens Unesco biosphäre Entlebuch Farvagny Freienbach Fribourg Fully Genève Gland Gletterens Grand-Saconnex Grenchen Hünenberg Icogne Küssnacht Lausanne Lancy La Chaux Le Flon Le Locle Lens Leysin Lucerne Lumino Lyss Martigny Martigny District Mendrisio Meyrin Mollens Montana Monthey Montreux Mont sur Lausanne Morges Moutier Neuchâtel Onex Opfikon Orbe Oftringen Parc régional Chasseral Plan-les-Ouates Porrentruy Prilly Pully Randogne Renens Risch Rochefort Romont Saxon Sion Sierre Sachseln Saint-Imier Schaffouse Tramelan Triengen Trubschachen Val-de-Travers Vernier Vevey Villars-sur-Glâne Yverdon-les-Bains Zurich Zuchwill Winterthur Canton du Valais Canton de Neuchâtel Office fédéral de l énergie Office fédéral des constructions et de la logistique

14 Etat actuel en Suisse DISPLAY continue son avancée, en Suisse et en Europe 6 nouvelles communes DISPLAY est inscrit au côté du CECB dans la Loi Neuchâtel sur l énergie, comme outil de réalisation d étiquette énergie des bâtiments

15 DISPLAY et le CECB Le CECB et DISPLAY utilisent le cahier technique 2031 de la SIA comme base de calcul commune Le CECB a pour objectif d amener plus de transparence sur le marché de l immobilier et de promouvoir la rénovation des bâtiments DISPLAY a pour but de diminuer les consommations d énergie et l impact environnemental des bâtiments DISPLAY utilise: Les facteurs de conversion nationaux, tels que définis par l OFEN et l EnDK Les facteurs européens définis dans DISPLAY (BD GEMIS)

16 DISPLAY Sélection facteurs

17 «Normalisation suisse» DISPLAY et le CECB DISPLAY utilise : Les facteurs de conversion nationaux, tels que définis par l OFEN et l EnDK Les facteurs SIA définis dans le CT 2031.

18 DISPLAY et le CECB Le CECB et DISPLAY sont complémentaires Le CECB a pour priorité les logements, voire les bâtiments d administration simples DISPLAY, se basant sur la méthode de calcul du cahier technique 2031, permet de faire des étiquettes pour quasi tous les types de bâtiments publics, dont les affectations mixtes! En fonction des discussions entre la Confédération, les cantons et la SIA, adaptation à des facteurs d énergie primaire uniformisés?

19 DISPLAY et CECB Mise à jour pour le cahier technique SIA ème séance de révision du CT Objectif: l accent est porté sur Ensemble des catégories de bâtiments Électricité Nouveau benchmark des classes «Ordre du jour» Les travaux de préparation de la révision du cahier technique SIA 2031 sur le certificat énergétique ont bien avancé, il faut une séance de commission. En effet, après plusieurs rencontres avec l'équipe du CECB, nous avons je pense trouvé une voie pour préparer une version en harmonie avec le certificat CECB+ des cantons. Une nouvelle version du cahier technique est quasi prête pour la consultation. Il manque quelques données quantitatives et une coordination avec la SIA 380/1, SIA 380/4, SIA 416 et SIA 2024.

20 CECB La suite Site : : réalisé par le SEFH pour le salon Prim Vert :

21 Evolutions techniques DISPLAY Affiche Evolution Menu et sélection du bâtiment

22 Evolutions techniques Affiche Evolution Choix des années à comparer

23 Evolutions techniques Affiche Evolution - Poster Contextualisation des mesures entreprises Comparaison des étiquettes de performance Contextualisation des coûts Comparaison des consommations

24 Mise en application de la Loi NE Evolutions structurelles de l outil (facteurs, etc.) Facteurs SIA, marquage, etc Marquage électrique : en saisissant le mix électrique du fournisseur, il est donc possible d obtenir les facteurs primaires/coefficients CO2 locaux.

25 Mise en application de la Loi NE Evolutions techniques sur la plateforme - Edition

26 Mise en application de la Loi NE Evolutions techniques sur la plateforme Posters certifiés Descriptions et recommandations Authentification de l expert

27 Mise en application de la Loi NE Processus de mise en application Prérequis identiques à celle du CECB Formation : 1 journée de cours : Utilisation de Display Check-list lors de la visite sur site, pièges à éviter, etc..

28 Mise en application de la Loi NE Comparaison de la valeur ajoutée CECB est «cher» pour quelqu un qui ne veut pas de rénovation DISPLAY doit être l alternative, une première photo (Simplicité) Comparaison des méthodes et tarifs (visites, etc.) Type Prix CECB PrixCECB Plus Maison familiale Habitation collective Bâtiment Admin Selon moyens investis

29 Certification des experts DISPLAY Organisation d une formation (1/2 1 jour) Seules les personnes disposant des connaissances requises seront certifiées (idem CECB) Prévoir des clauses d exclusion? L expérience a montré que des cas de tricherie sont possibles Affichage de la liste d experts formés sur le site de DISPLAY, dans une «rubrique» suisse

30 Conformité des documents Ajout d une checkbox : apple certificat officiel Le nom exact de l expert apparaît sur l affiche Une localisation officielle de chacun des bâtiment est nécessaire (vérification des objectifs et relances) EGID, Adresse, etc. Procédure pour la vérification de la qualité des documents (scan des documents à uploader?) Création d un compte «administrateur» qui permet de consulter les données uniquement pour les bâtiments marqués : apple certificat officiel

31 Valeur ajoutée DISPLAY Simplicité Information «factuelle», - pas d interprétation Objectif de communication (Affiche DISPLAY) Outils de communication associés: Campagne Plateforme Web de création/ gestion des affiches

32 Objectifs du projet DISPLAY Lancer une campagne d affichage volontaire des performances énergie climat des bâtiments municipaux Rendre compréhensible l énergie et le climat aux non spécialistes Encourager l action de la population Encourager l action interne de la municipalité Être pensé avec et par des villes Pouvoir être utilisé partout en Europe

33 Références et échanges d expérience

34 Merci de votre attention

Enjeux globaux Actions locales

Enjeux globaux Actions locales Enjeux globaux Actions locales 1 Brigitte Dufour-Fallot Directrice Bio-Eco, Cossonay Enjeux globaux Actions locales Les gaz à effet de serre et l'approvisionnement en énergie = des enjeux globaux. Une

Plus en détail

Mise en place de la réglementation DPE et évolutions de Display Mémo à titre d information

Mise en place de la réglementation DPE et évolutions de Display Mémo à titre d information Mise en place de la réglementation DPE et évolutions de Display Mémo à titre d information L arrêté définissant les conditions exactes de mise en application du Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

Plus en détail

Bâtiment et développement durable, dernières nouveautés!

Bâtiment et développement durable, dernières nouveautés! Centre Ecoparc - Neuchâtel Bâtiment et développement durable, dernières nouveautés! Label MINERGIE-ECO et Programme DISPLAY par Christian Trachsel délégué communal à l él énergie de la Ville de Neuchâtel

Plus en détail

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés Objectif du diagnostic énergétique Revue de quelques méthodes d analyse énergétique des bâtiments

Plus en détail

Présentation OCEN 28 juin 2013

Présentation OCEN 28 juin 2013 Présentation OCEN 28 juin 2013 Laurent ISOARD Historique ImmoStar 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Chiffres clés 2013 Employés 10 + 5 ImmoLabel 3 800 ImmoData 2 700 ImmoParc 340 ImmoDiag 342 ImmoConcept /

Plus en détail

Certificat énergétique cantonal des bâtiments

Certificat énergétique cantonal des bâtiments Certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB www.cecb.ch CECB Certificat énergétique cantonal des bâtiments Le HEV soutient le CECB «L association suisse des propriétaires fonciers (HEV Schweiz)

Plus en détail

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Chauffage électrique - parlons en Après la crise pétrolière

Plus en détail

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains Exemple 3 = Jura : Un exemple pratique qui montre l intérêt pour les communes Michel Hirtzlin, chef de service SID SOMMAIRE 1. Brève introduction 2. Le processus

Plus en détail

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Contenu Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Actualités dans le domaine de l énergie et des bâtiments Le programme Ecobuilding Comment entreprendre les rénovations Les check-up

Plus en détail

Séance d information CEI 6 février 2013

Séance d information CEI 6 février 2013 Le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB) un outil probant d'analyse et de conseil Bureau EHE SA Route de la Fonderie 2 CH 1700 Fribourg Tél. +41 (0)26 309 20 90 Fax +41 (0)26 309 20 98 information@bureau-ehe.ch

Plus en détail

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions La rénovation thermique avec Ecobuilding Situation actuelle L opportunité de rénover maintenant Le programme Ecobuilding

Plus en détail

Bâtiments et société à 2000 watts

Bâtiments et société à 2000 watts Bâtiments et société à 2000 watts Francine Wegmüller 7 novembre 2012 Table des matières 1. 2. 3. 2 Bâtiments et société à 2000 watts Les énergies renouvelables dans le bâtiment Conclusions 1. Bâtiments

Plus en détail

SIG-Energie des bâtiments. Base de données nationale relative à la consommation d énergie des bâtiments

SIG-Energie des bâtiments. Base de données nationale relative à la consommation d énergie des bâtiments SIG-Energie des bâtiments Base de données nationale relative à la consommation d énergie des bâtiments Un projet de la SIA sous la direction d OPAN concept SA Avec le soutien de: Consommation d énergie

Plus en détail

Convention de collaboration

Convention de collaboration Convention de collaboration Les Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1227 Le Lignon entre (ci-après SIG) d une part, et (ci-après l Entreprise) d autre part, (ci-après individuellement la

Plus en détail

Plan directeur énergie citinergy CAD bois

Plan directeur énergie citinergy CAD bois Plan directeur énergie citinergy CAD bois Daniel Rey, délégué à l énergie 5 novembre 2015 L énergie dans les bâtiments Évolution des besoins 2010 2020 2030 thermique pour le chauffage 100 80 10 pour l

Plus en détail

Votre spécialiste de l immobilier commercial et administratif

Votre spécialiste de l immobilier commercial et administratif Votre spécialiste de l immobilier commercial et administratif Groupe MK, un partenaire à la fois généraliste et expert Bien plus qu un savoir-faire dans le domaine immobilier professionnel, nous vous orons

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 20 décembre 2007 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 4 sur 224 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté

Plus en détail

l encoche Crans-Montana Cité de l énergie revue d information de la commune de Montana Décembre 2010 - N 14

l encoche Crans-Montana Cité de l énergie revue d information de la commune de Montana Décembre 2010 - N 14 revue d information de la commune de Montana Décembre 2010 - N 14 Crans-Montana Cité de l énergie 2010 Commune de Montana, sauf mention spéciale en fin d article. Reproduction autorisée avec mention de

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 INDUSTRIE TERTIAIRE Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

23ème Grand Prix des Villes Sportives

23ème Grand Prix des Villes Sportives Saint-Légier-La Chiésaz / Blonay Classement final, aux points Rang Dos. Ville 1 2 3 4 5 6 7 8 Total 1 19 St-Légier-La Chiésaz 4 3 1 2 1 3 1 1 16 2 21 Sion 10 4 2 1 2 1 8 8 36 3 20 St-Maurice 3 6 8 3 6

Plus en détail

Lausanne. Présentation du programme et du modèle d encouragement. Tournée de présentation 2015. Sandra Stettler Egon AG 02.09.2015

Lausanne. Présentation du programme et du modèle d encouragement. Tournée de présentation 2015. Sandra Stettler Egon AG 02.09.2015 Lausanne Tournée de présentation 2015 Présentation du programme et du modèle d encouragement Sandra Stettler Egon AG 02.09.2015 Sommaire 1. Qu est-ce que l automation des bâtiments (immotique)? 2. Automation

Plus en détail

Programme Chaleur renouvelable

Programme Chaleur renouvelable Programme Chaleur renouvelable 27 septembre 2013 Matthias Rüetschi Responsable du programme Plan présentation Contexte Description du programme Communication aux propriétaires de villas Simulateur web

Plus en détail

Présentation du programme d automatisation du bâtiment

Présentation du programme d automatisation du bâtiment Présentation du programme d automatisation du bâtiment Conditions de participation Programme Office fédéral de l énergie OFEN Conditions de participation >= une période de chauffage >=80% mazout / gaz-naturel

Plus en détail

Plateforme mobilité inter-entreprises

Plateforme mobilité inter-entreprises Plateforme mobilité inter-entreprises Résultats de la géolocalisation inter-entreprises 2012 9 octobre 2013 P.1 Contexte Historique de la gestion de la mobilité dans les entreprises de la Riviera: 2005

Plus en détail

Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie

Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie Cité de l énergie, Le Mont sur Lausanne 15.09.2015 COO.2207.110.3.959423

Plus en détail

Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG

Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG Economies d énergie, d argent et de CO 2 Les bâtiments anciens qui n'ont bénéficié d'aucun assainissement depuis longtemps consomment beaucoup d énergie

Plus en détail

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie Joël Lazarus L association energo Les grandes lignes Association des institutions publiques

Plus en détail

Gestion intégrée de l énergie à la Ville de Montréal

Gestion intégrée de l énergie à la Ville de Montréal Gestion intégrée de l énergie à la Ville de Montréal Patrice Leroux, ing. PA LEED, CEM Chef de section Énergie et Environnement Yannik Sauvé, MGP Conseiller planification énergie Julien Harvey-Vaillancourt,

Plus en détail

Bilan d'émissions de GES

Bilan d'émissions de GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : Code SIREN : Adresse : Nespresso France 1, Boulevard Pasteur 75015 PARIS Bilan d'émissions de GES Nespresso France SA Nombre de

Plus en détail

Rénovation de bâtiments publics

Rénovation de bâtiments publics Rénovation de bâtiments publics Conrad Lutz architecte Ecohome 7.10.2013 Yann Arthus-Bertrand / La terre Vue du ciel Consommation suisse d énergie Electricité Gaz 10% nucléaire 13% Carburants 34% 70% Énergies

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

La norme ISO 50001 - Enjeux... Facteur de réussite... Perspectives... Vendredi 27 septembre 2013

La norme ISO 50001 - Enjeux... Facteur de réussite... Perspectives... Vendredi 27 septembre 2013 Bienvenue La norme ISO 50001 - Enjeux... Facteur de réussite... Perspectives... Vendredi 27 septembre 2013 D une politique énergétique volontariste Gaël DUPOND Chef du Service Energie Direction des Travaux

Plus en détail

Certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB

Certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB Certificat énergétique cantonal des bâtiments Christian Freudiger Adjoint scientifique DT - ScanE Les Rencontres du ScanE 24 avril 2009 Genève Uniforme pour toute la Suisse et donc en 3 langues Gebäudeenergieausweis

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) Nouvelle ordonnance adoptée le 07 juin 2007,publiée au Moniteur belge le 11 juillet 2007 entrée en vigueur prévue juillet 2008 1. POURQUOI

Plus en détail

Cercle Indicateurs, Audit urbain

Cercle Indicateurs, Audit urbain 21 Développement durable et disparités régionales et internationales 1381-1300 Cercle Indicateurs, Audit urbain Mesurer le développement durable et les conditions de vie dans les villes Neuchâtel, 2013

Plus en détail

Incitatif écoénergie Rénovation pour les bâtiments

Incitatif écoénergie Rénovation pour les bâtiments Incitatif écoénergie Rénovation pour les bâtiments Division des bâtiments Office de l efficacité énergétique (OEE) Ressources naturelles Canada (RNCan) http://oee.nrcan.gc.ca/commerciaux/appuifinancier/existant/ameliorations/index.cfm?attr=20

Plus en détail

On n a pas de pétrole, mais des sapins

On n a pas de pétrole, mais des sapins On n a pas de pétrole, mais des sapins Echange d expérience du 25 février 2010 à Valpellets SA UTO-Uvrier Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) 14h15 Accueil Actualités

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables

Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables Commune d Orbe Service CUBE CP 32 Hôtel de Ville 1350 Orbe T +41 24 442 92 15 F +41 24 442 92 49 cube@orbe.ch www.orbe.ch Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies

Plus en détail

Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières

Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières 1 Sophie Borboën c/o Bio-Eco, Cossonay Plan de l exposé 2 Programmes fédéraux Programmes cantonaux Informations détaillées dans le dossier des participants

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Rencontre municipale de l énergie, le 5 avril 2013 Présenté par Siméon LeBlanc écoénergie sur l efficacité énergétique pour les bâtiments Division

Plus en détail

Les Français et l énergie

Les Français et l énergie Les Français et l énergie Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie novembre 2005 Note méthodologique Etude réalisée pour :Le Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie par l

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006 relatif au

Plus en détail

sia Construction durable Bâtiment Recommandation SIA 112/1 2004 Amendements au modèle de prestations SIA 112

sia Construction durable Bâtiment Recommandation SIA 112/1 2004 Amendements au modèle de prestations SIA 112 Recommandation SIA 112/1 2004 sia Construction durable Bâtiment Amendements au modèle de prestations SIA 112 schweizerischer ingenieur- und architektenverein société suisse des ingénieurs et des architectes

Plus en détail

FA Renseignez-vous auprès de votre caisse de compensation, pour savoir si la contribution aux frais administratifs serait adaptée en 2015.

FA Renseignez-vous auprès de votre caisse de compensation, pour savoir si la contribution aux frais administratifs serait adaptée en 2015. Personnel Bouclement annuel 2014 Travaux de bouclement 2014 Recommandation : Archivage des certificats de salaire au format PDF Après l impression des certificats de salaire, nous recommandons de les archiver

Plus en détail

OPTIMISONS ENSEMBLE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DE VOTRE HABITATION.

OPTIMISONS ENSEMBLE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DE VOTRE HABITATION. OPTIMISONS ENSEMBLE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DE VOTRE HABITATION. SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Passez à l action pour consommer moins! Chauffage, production d eau chaude, enveloppe du bâtiment, ventilation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic

Plus en détail

Conseil en énergie pour les propriétaires Offre neutre et personnalisée

Conseil en énergie pour les propriétaires Offre neutre et personnalisée Conseil en énergie pour les propriétaires Offre neutre et personnalisée Faites des économies d énergie et d argent Les propriétaires le savent bien: la lessive, la cuisine et l éclairage consomment de

Plus en détail

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA Amt für Verkehr und Enegie VEA Conférence AFMC Fribourg, 8 novembre 2011 Politique énergétique «Société à 4000 Watts» Entre mesures contraignantes et programmes d incitation Serge Boschung(FR), Chef de

Plus en détail

Le management de l énergie au service de la performance énergétique

Le management de l énergie au service de la performance énergétique Le management de l énergie au service de la performance énergétique Hubert F ORTIN Responsable maintenance et travaux neufs Responsable SMé H ubert.fortin@fr.lnpf.com Lactalis Nestlé Ultra F rais L AVA

Plus en détail

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL Plan Directeur des Energies 2015-2045

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL Plan Directeur des Energies 2015-2045 Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL Plan Directeur des Energies 2015-2045 1 Conditions cadres Cadre politique: Stratégie énergétique 2050 du Conseil Fédéral et engagements internationaux Groupe

Plus en détail

BIENVENUE. Développement durable et appels d offres publics

BIENVENUE. Développement durable et appels d offres publics BIENVENUE Développement durable et appels d offres publics Quelles possibilités? Quelles contraintes? 28 septembre 2006 Neuchâtel Association ECOPARC & Association Romande pour la Protection des Eaux et

Plus en détail

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Présentation FRCE BATIBOUW Le 2 mars 2009 Union Européenne 2007-2020 Rappel des objectifs - 20 % 20 % +20 % Co2 Energies renouvelables Efficacité énergétique

Plus en détail

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rappel du contenu de l appel l à projets BFM, 3 octobre 2012 Carine LASBRUGNAS, Chargée de mission Conseil Régional du Limousin Contexte du bâtiment

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises

Réforme III de la fiscalité des entreprises Réforme III de la fiscalité des entreprises Impact pour le Canton de Vaud et négociations Canton-Communes Union des Villes Suisses 9 janvier 2015 Claudine Wyssa, syndique de Bussigny Présidente de l UCV

Plus en détail

Assainissement énergétique

Assainissement énergétique Assainissement énergétique Opportunités énergétiques et économiques Pierre Renaud, Directeur, Planair SA Conseiller en matière d énergie pour le Jura bernois Apéritif-énergie 1 2 Plan de la présentation

Plus en détail

CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle»

CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle» FORMATION CONTINUE CAS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Efficience énergétique industrielle» 2 Situation et contexte Notre société prend aujourd hui conscience

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Programme Bâtiments. Rénover les bâtiments pour une protection efficace du climat!

Programme Bâtiments. Rénover les bâtiments pour une protection efficace du climat! Programme Bâtiments Rénover les bâtiments pour une protection efficace du climat! Décidez-vous à entreprendre une rénovation! Nous vous soutenons dans cet effort. En vue d une contribution durable à une

Plus en détail

Les naturalisations en Suisse: importantes disparités selon la nationalité d origine et entre les communes

Les naturalisations en Suisse: importantes disparités selon la nationalité d origine et entre les communes OFS BFS UST Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Service d information Informationsdienst Servizio informazioni Servetsch

Plus en détail

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont Delémont, capitale solaire Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont SOMMAIRE Produire son énergie solaire 1) Introduction Pierre Brulhart, Conseiller communal 2) Les projets Michel

Plus en détail

Chapitre Notre entreprise. Sous-chapitre (s) Ressources Humaines et Président Comité Développement Durable

Chapitre Notre entreprise. Sous-chapitre (s) Ressources Humaines et Président Comité Développement Durable Caroline 9 CP 288-1001 Lausanne Tél. 021 348 21 11 www.retraitespopulaires.ch 2 Chapitre Notre entreprise Sous-chapitre (s) Perry Fleury Responsable Service Ressources Humaines et Président Comité Développement

Plus en détail

«7. Des recommandations de travaux et d'amélioration de la gestion thermique du bien et de ses équipements visant à réduire les consommations

«7. Des recommandations de travaux et d'amélioration de la gestion thermique du bien et de ses équipements visant à réduire les consommations G / Bail forma tab DPE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l'arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants à usage principal d'habitation proposés à

Plus en détail

3 COMMUNIQUER SUR VOS ACTIVITES Communication interne Communication avec le grand public Communication avec les médias

3 COMMUNIQUER SUR VOS ACTIVITES Communication interne Communication avec le grand public Communication avec les médias 3 COMMUNIQUER SUR VOS ACTIVITES Communication interne Communication avec le grand public Communication avec les médias Dans un premier temps, préparez un plan d action détaillé de votre communication Display.

Plus en détail

La rénovation thermique en toute simplicité

La rénovation thermique en toute simplicité Présentation en 4 étapes La rénovation thermique en toute simplicité La plateforme Ecobuilding Accompagnement et suivi Lois et Subventions Conclusion S. Pasche C. Weinmann F. Gass S. Pasche Ecobuilding

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET BÂTIMENT DURABLE - L ENJEU DE L ENERGIE GRISE

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET BÂTIMENT DURABLE - L ENJEU DE L ENERGIE GRISE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET BÂTIMENT DURABLE - L ENJEU DE L ENERGIE GRISE BATIMENTS ET ENERGIE LES ENJEUX Bâtiments neufs de plus en plus performants (bâtiments à énergie positive, RT 2012 ) Bâtiments

Plus en détail

Intégrateur économies. Plan stratégique et modèles de financement de projets de réhabilitation énergétique. Green House Rue Royale 47, www.fedesco.

Intégrateur économies. Plan stratégique et modèles de financement de projets de réhabilitation énergétique. Green House Rue Royale 47, www.fedesco. Plan stratégique et modèles de financement de projets de réhabilitation énergétique Christophe Madam Directeur Technique Origine Capital Date Nom :Fedesco : : 6 :Initiative : création 500 -S.A. 000 :Mars

Plus en détail

L audit énergétique Pourquoi? Comment? Namur, le 16 octobre 2015 G. Fallon KN0WENERGY

L audit énergétique Pourquoi? Comment? Namur, le 16 octobre 2015 G. Fallon KN0WENERGY Pourquoi? Comment? Namur, le 16 octobre 2015 G. Fallon KN0WENERGY Un audit énergétique = analyse d un bâtiment du point de vue énergétique. - Isolation - Ventilation & étanchéité - Chauffage et eau chaude

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? MINERGIE Walter Meier Blue-Expert-Apéro : Ventilation Edition 2014 www.minergie.

Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? MINERGIE Walter Meier Blue-Expert-Apéro : Ventilation Edition 2014 www.minergie. Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? MINERGIE Walter Meier Blue-Expert-Apéro : Ventilation Edition 2014 Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? Sources : - Heinrich Huber, FHNW,

Plus en détail

Valable du 13.12.2015 au 10.12.2016. Vos meilleures correspondances. RER Vaud.

Valable du 13.12.2015 au 10.12.2016. Vos meilleures correspondances. RER Vaud. RER Vaud. Vos meilleures correspondances. Valable du 13.12.2015 au 10.12.2016. Table des matières. Tout sur le trajet en train 4 Lausanne Morges Allaman: RER Vaud S3, S4 6 Lausanne Vallorbe: RER Vaud S2

Plus en détail

Votre combinaison gagnante!

Votre combinaison gagnante! Votre combinaison gagnante! Abonnement Inter et City-Ticket. Régions Genève et Vaud. Sommaire. Abonnement Inter p. 4 Abonnement Inter Genève p. 6 Abonnement Inter Lausanne ou Morges p. 8 Abonnement Inter

Plus en détail

Campagnes promotionnelles dans les gares.

Campagnes promotionnelles dans les gares. Campagnes promotionnelles dans les gares. Notre offre. Plus d un million de contacts potentiels par jour et un large éventail de possibilités. Chaque jour, plus d un million de personnes fréquentent les

Plus en détail

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions!

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions! 1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil Energie : état de la situation et quelques solutions! 12 décembre 2012 Jean-Marc Zgraggen Responsable unité Maîtrise de l énergie 26

Plus en détail

Développement durable: du concept à l action

Développement durable: du concept à l action RESPONSABILITÉ SOCIALE DES ENTREPRISES: EFFET DE MODE OU RÉEL FACTEUR DE SUCCÈS? PETIT-DÉJEUNER PME & START-UP, 18 FEVRIER 2011 Développement durable: du concept à l action Yves Loerincik, Quantis 1 Quantis

Plus en détail

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Création et vision Le Centre de Recherches Energétiques et Municipales CREM a été conjointement créé en 1986 par la Ville de Martigny et

Plus en détail

squad Centre de compétences transfrontalier en planification et suivi des quartiers durables

squad Centre de compétences transfrontalier en planification et suivi des quartiers durables squad Centre de compétences transfrontalier en planification et suivi des quartiers durables Programme Interreg IVA janvier 2014 juin 2015 Résumé du projet Personnes de contacts : Partie Suisse : Gilles

Plus en détail

Guide d utilisateurs de la base de données Ski Alpin

Guide d utilisateurs de la base de données Ski Alpin Guide d utilisateurs de la base de données Ski Alpin 1- Athlètes Ajouter Mise à jour 2- Bénévoles Ajouter Mise à jour 3- Entraîneurs Ajouter Mise à jour 4 -Officiels Ajouter Mise à jour 5- Administrateurs

Plus en détail

PROJET MEU. Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine. Présentation Décryptagéo

PROJET MEU. Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine. Présentation Décryptagéo PROJET MEU Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine Massimiliano Capezzali, Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique Fédérale (EPFL)

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

Un engagement écologique à long terme

Un engagement écologique à long terme Un engagement écologique à long terme Modalités d octroi des primes nova naturstroum valables du 1 er janvier 2013 au 31 décembre 2013 Enovos a pris l initiative de constituer un fonds d investissement

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

que devez vous savoir avant le 26/09/2015?

que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Réglementation ErP - éco-conception et étiquetage énergétique Réglementation ErP, éco-conception et étiquetage énergétique : que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Préparez-vous au mieux à la réglementation

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins Antonin Bouchard, ing., D.E.S.S. Directeur associé, exploitation & redéploiement 10 avril 2008 Colloque San-Tech Collaboration: M. Vincent Lacouline OBJECTIFS

Plus en détail

Organisation générale des secours dans le canton du Valais. Vincent Favre, directeur OCVS

Organisation générale des secours dans le canton du Valais. Vincent Favre, directeur OCVS Organisation générale des secours dans le canton du Valais Vincent Favre, directeur OCVS Bases légales Promouvoir la qualité et la rapidité des secours aux personnes accidentées, malades ou en danger par

Plus en détail

Plan Stratégique Energétique

Plan Stratégique Energétique Plan Stratégique Energétique I Contexte général 1 Part de l énergie du logement dans la consommation globale Le bâtiment, premier consommateur d énergie en France. 2 2 Enjeux internationaux L Union Européenne

Plus en détail

Vue imprenable sur le lac Superbe propriété de 10 pièces

Vue imprenable sur le lac Superbe propriété de 10 pièces Vue imprenable sur le lac Superbe propriété de 10 pièces votre rêve à portée de main A vendre Superbe propriété de 10 pièces avec beau terrain Prix de vente: CHF 4 900 000.00 Adresse du bien 1807 Blonay

Plus en détail

Table ronde "Fibre optique jusque dans les ménages (FTTH)" premier bilan

Table ronde Fibre optique jusque dans les ménages (FTTH) premier bilan Commission fédérale de la communication ComCom et Office fédéral de la communication OFCOM Table ronde "Fibre optique jusque dans les ménages (FTTH)" premier bilan Marc Furrer, président de la ComCom Conférence

Plus en détail

Maintenance technique de centres commerciaux

Maintenance technique de centres commerciaux Maintenance technique de centres commerciaux 30 centres commerciaux gérés au quotidien Maintenance des installations techniques Nettoyage et entretien des parties communes Gestion et nettoyage du parking

Plus en détail

1to1 energy e-help: la prestation de conseil en énergie pour les particuliers

1to1 energy e-help: la prestation de conseil en énergie pour les particuliers 1to1 energy e-help: la prestation de conseil en énergie pour les particuliers Fa it e s d e s é c o n o m i e s d e c o û t s e t d é n e r g i e Introduction Les propriétaires d une maison individuelle

Plus en détail

Diagnostic énergétique complet Le réseau REG Grand Lyon Réseau des résidences Economes en énergie du Grand Lyon. et plan pluri-annuel en copropriété

Diagnostic énergétique complet Le réseau REG Grand Lyon Réseau des résidences Economes en énergie du Grand Lyon. et plan pluri-annuel en copropriété Diagnostic énergétique complet Le réseau REG Grand Lyon Réseau des résidences Economes en énergie du Grand Lyon et plan pluri-annuel en copropriété Jean LAMBERT Copropriétaire «Les Fontanelles», Lyon 3ème

Plus en détail

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers.

E.D.I. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix. Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. La garantie d une expérience au service de la qualité et du juste prix Votre expert depuis plus de 10 ans dans les diagnostics immobiliers. 1 Le DPE 2011, comment ça marche? 2 Un DPE à quoi ça sert? Un

Plus en détail

LES ECONOMIES D ENERGIE Vecteur important du développement durable

LES ECONOMIES D ENERGIE Vecteur important du développement durable Vecteur important du développement durable REPARTITION GLOBALE DE LA CONSOMMATION D ENERGIE POURQUOI LIMITER LA CONSOMMATION D ENERGIE? QUELS SONT LES MOYENS : LES IMPULS? QUELS SONT LES BESOINS? QUELLES

Plus en détail

Evénements 3.0. Lancement le 23 mars sur le Salon Produrable. www.3-0.fr

Evénements 3.0. Lancement le 23 mars sur le Salon Produrable. www.3-0.fr Evénements 3.0 Le portail des solutions développement durable pour les événements professionnels Lancement le 23 mars sur le Salon Produrable www.3-0.fr Le portail Evénements 3.0 Les objectifs 3.0 Aider

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail