PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES."

Transcription

1 ! PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. Dossier de l Union des Espaces Culturels Autogérés Genève 2010

2 Introduction Le quartier des Cherpines est au coeur d'une vaste réflexion en matière d'aménagement du territoire. Ce projet urbanistique se veut un juste équilibre entre logements, industries, équipements publics et espaces dédiés au sport, à la culture et aux loisirs. Concernant le volet culturel, les besoins et les projets des artistes, collectifs, associations ou groupements, intéressé-e-s par le développement de la zone des Cherpines, sont recueillis au sein d un groupe de travail intitulé «Atelier artistique et culturel». Ce groupe comprend notamment des conseillers administratifs et municipaux des communes de Plan-les-Ouates et de Confignon, les élu-e-s en charge du projet d aménagement prévoient de réserver 10'000 m2 pour la culture dans la zone des Cherpines. La fédération UECA (Union des Espaces Culturels Autogérés) a pour but de défendre la diversité culturelle dans le canton de Genève, ainsi que de promouvoir et défendre le mode de fonctionnement autogéré. Par l invitation que lui a adressé la commune de Plan-les-Ouates, la fédération souhaite présenter un projet qui puisse répondre à la fois à des besoins locaux et à des besoins d envergure régionale tels qu elle les a recensé au sein de son dossier intitulé «Revendications de l UECA et recommandations aux partis et aux élu-e-s pour le soutien de la culture autogérée» (en annexe). En plus de l élaboration de ce dossier, l UECA propose également : - d aller à la rencontre des collectifs et associations des communes de Plan-les-Ouates et de Confignon, et ainsi de s appuyer sur les forces en présence pour le développement d un projet de salle pluridisciplinaire (une appropriation du projet par les individus, collectifs ou associations des communes citées est donc nécessaire) ; - d assurer la mise sur pied d une nouvelle association autogérée à but non lucratif autour du projet de salle pluridisciplinaire présenté au sein de ce dossier, et de suivre le développement de l association jusqu à la fin de la première année d activités (par exemple sous la forme d un mandat délivré par les communes à l UECA à titre d expert-conseil) ; - de mettre en réseau l association avec des partenaires régionaux, via la plateforme d échanges que constitue la fédération UECA. 1 Contexte Depuis la disparition ces dernières années de nombreux lieux culturels autogérés, nous observons à Genève une pénurie d espaces de représentation et de diffusion d activités culturelles de taille moyenne pouvant accueillir 300 à 400 personnes (cf. paragraphe 1.2 du dossier «Revendications de l UECA et recommandations aux partis et aux élu-e-s pour le soutien de la culture autogérée»). Les lieux publics restants ne peuvent répondre aux nombreuses demandes des artistes locaux.

3 2 Concept Le bâtiment projeté comporte deux espaces distincts : - au rez-de-chaussée, une salle modulable pouvant accueillir plusieurs disciplines artistiques (théâtre, danse, musique, cinéma) et comprenant un espace permanent d information et d accueil du public ouvert cinq jours par semaine (avec buvette), en plus des activités de représentation et de diffusion ; - au sous-sol, une salle essentiellement destinée à des activités musicales, mais celle-ci pourrait aussi accueillir des projections ou être utilisée comme espace de répétitions ou de réunions. Les activités produites au rez pourraient atteindre un niveau de décibels important (par exemple : un concert de rock avec batterie et guitares électriques), cependant une limite peut être définie en termes de fréquence et d horaires. Pour les activités musicales du sous-sol (musiques amplifiées lors des soirées djs ou musiques provenant des locaux de répétitions), l idée étant de les «enterrer» afin qu aucune nuisance sonore en émane que ce soit de jour comme de nuit. Pour toutes les questions d insonorisation, nous rendons attentifs les élu-e-s à la nécessité de mener un véritable travail de réflexion quant à la disposition des espaces, au choix des matériaux, ainsi qu à la mobilité du public aux alentours des lieux de culture. Une concertation en amont de la construction permettrait de prévenir d éventuels problèmes de voisinage. Concept principal : pluridisciplinarité et mixité des activités (cf. paragraphe 3.1 et annexe 4 : Mixité des activités et configurations d espaces du dossier «Revendications de l UECA et recommandations aux partis et aux élu-e-s pour le soutien de la culture autogérée»). L accent est mis principalement sur des projets artistiques «hybrides» mêlant différentes disciplines. Type d activités : expositions, projections, performances, conférences, workshops, débats, concerts, soirées djs, pièces de théâtre, spectacles de danse et de cirque. Si, à ces débuts, l association développe des projets artistiques s appuyant sur les artistes de la scène locale, celle-ci a pour objectif de proposer également des artistes internationaux dès la deuxième année. Valeur défendue par l UECA : le maintien de prix accessibles à tout public (cf. paragraphe 3.2 du dossier «Revendications de l UECA et recommandations aux partis et aux élu-e-s pour le soutien de la culture autogérée»). C est principalement de par sa politique de prix que s exprime la dimension sociale du lieu. Des collaborations peuvent être envisagées par la suite avec d autres associations du canton sous forme de partenariat (par exemple : coproductions, soirées de soutien).

4 3 Caractéristiques architecturales Un bâtiment comprenant 2 espaces distincts : - Rez-de-chaussée (hauteur sous plafond : min. 5m) : Capacité : 200 personnes. Superficie : 250 m2 dont 100 m2 accessibles au public, et 150 m2 comprenant les bureaux de l association, une buvette, un stock boissons, une petite cuisine, des loges pour artistes, un local technique, une scène, un vestiaire et des toilettes. Volume : 1'250 m3. - Salle en sous-sol : Capacité : 300 personnes. Superficie : 150m2 (hauteur sous plafond : 3m) ; 2 escaliers pour accès. Volume : 450 m3. Capacité totale : 500 personnes. Superficie totale : 400 m2. Volume total : 1'700 m3. 4 Modes de fonctionnement La nouvelle association réunit des individus motivés par le projet. Le comité de l association lance un appel d offre pour les postes suivants : - un/une programmateur-trice musique (50%). - un/une programmateur-trice cinéma et conférences (50%). - un/une programmateur-trice théâtre, danse, cirque (50%). - un régisseur de salle (30%) : responsable technique travaillant en collaboration avec un stagiaire CFMS (centre de formation aux métiers du son, Lausanne) et un stagiaire de l'école de décor de théâtre de Genève. - un-e responsable de la logistique (30%) : gestion du stock boisson de la buvette et élaboration des plannings du personnel pour la buvette, les vestiaires, la billetterie et le service de sécurité. - un-e comptable (30%). Les trois programmateurs-trices ont également à charge : - soit la communication (élaboration de flyers et affiches en collaboration avec le/la stagiaire graphiste, suivi de la distribution des divers supports promotionnels, relations médias, maintenance du site Internet en collaboration avec le webmaster). - soit l administration (contrats, salaires, assurance, Suisa, etc.). - soit la production (réservations transport et hôtel, suivi artistes). Tâches communes : organisation des réunions, gestion d équipe, représentation de l association, suivi des comptes en collaboration avec le-la comptable. Pour les autres tâches, l association s appuie sur une large équipe de bénévoles.

5 5 Budget prévisionnel Préambule : Dans son élaboration, ce budget prend en compte les éléments suivants : - 5 jours d ouverture du lieu par semaine ; - 4 soirées djs par mois (soit près d une par week-end), de 23h à 5h, avec un prix d entrée moyen de 10frs ; - une moyenne de 10 spectacles/concerts/représentations/projections par mois, à un prix moyen de 10frs ; - des prix très abordables sur la vente des boissons (exemple : bière pression à 3frs). Dépenses annuelles : - Salaires fixes : 3 postes à 50% sur une base de 2 300frs brut/mois et 3 postes à 30% sur une base de 1 500frs brut/mois => frs Charges patronales AVS, AI, APG, AC, AF, Amat, LAA, LPP => frs => Total charges salariales : => frs - Frais courants : Personnel pour soirées djs (ingénieur son, sécurité, buvette, vestiaire, caisse) Service bar Promotion (graphisme, impression, distribution) Nettoyage Loyer 1 ère année => frs => frs => frs => frs => 0frs => Total frais courants : => frs - Frais variables : Charges (volume de chauffage = 1'700 m3) : Cachets artistes : Production : => frs => frs => frs => Total frais variables : => frs => Total dépenses I : => frs Achats matériel et fournitures, T.V.A, Suisa, frais d administration, divers : => 5 % de total dépenses I : => frs Frais exceptionnels : investissement pour achats de matériel de scène la 1 ère année => frs => Recommandation pour le paiement d un loyer les années suivantes : 140'000 / 12 / 400m2 = 30frs/m2! => Total dépenses II : => frs

6 Recettes annuelles : Soirées djs Recettes billetterie spectacles Recettes buvette => frs => frs => frs => Total recettes : => frs Marge de manœuvre : prix billetterie, 1 jour d ouverture en plus. 6 Contrats Convention d utilisation des lieux renouvelable tous les 3 ans (puis 5 ans, lorsque l association aura fait ses preuves, et pour lui donner encore plus de stabilité) : - 1 ère année : mise à disposition gratuite pour couvrir les frais d investissement dus aux achats de matériel de scène. - 2 ème et 3 ème année : paiement d un loyer à 30frs/m2 (voir le budget prévisionnel ci-dessus), soit frs/mois. Subventionnement des activités de l association : aucun. Comme le démontre le budget prévisionnel, les activités développées par l association s autofinancent si le cadre défini par le préambule et la dimension des espaces sont respectés. Financement de la rénovation d un bâtiment existant ou de la construction d un nouveau bâtiment : le montage d une coopérative pourrait être une étape supplémentaire dans le processus participatif mis en place par les communes impliquées dans l aménagement de la zone des Cherpines. Ainsi, les artistes et acteurs culturels porteurs d un projet plus global réunissant espaces de représentations, espaces de création, espaces de répétitions et espaces de résidence pour artistes, pourraient définir le financement des travaux (recherche de fonds et montage d un plan financier validé par les communes) et les superviser en tant que maître d ouvrage. Le montage d une coopérative permettrait aux futurs utilisateurs du bâtiment de maîtriser les coûts de construction, et de faire en sorte que les loyers des différents espaces restent abordables. 7 Options au projet D autres types d espaces peuvent se greffer au projet comme des modules de différentes tailles ajoutés au volume des deux salles décrites dans ce dossier : - des ateliers d artistes *; - des locaux de répétitions (en sous-sol). Pour une gestion cohérente de l ensemble des espaces, il serait alors préférable d impliquer les futurs utilisateurs des espaces de création, plus individualisés, dans la vie associative du lieu. "!#$%&!'(!)&$*(+!,(!'-.//$0%.+%$1!2!'-34(!,(!56/(.7!89!).&+(1.%&(!,(!'-:;<3=!

7 8 Conclusion Points forts du projet : - une réponse au manque de lieux de représentation et de diffusion. - pluridisciplinarité et mixité des activités. - projet participatif liant des intérêts communaux et régionaux. - prix accessibles à tout public. - soutien de la scène locale.

SUBVENTION D AIDE AU PROJET DE DIFFUSION DE SPECTACLE VIVANT

SUBVENTION D AIDE AU PROJET DE DIFFUSION DE SPECTACLE VIVANT Les étapes SUBVENTION D AIDE AU PROJET DE DIFFUSION DE SPECTACLE VIVANT 1. Avant de déposer votre demande d aide au projet, vous devez vous assurer que votre projet répond aux critères de recevabilité

Plus en détail

Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme.

Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme. Règlement de La julienne Maison des arts et de la culture LC 33 37 du 9 octobre 007 (Entrée en vigueur : 10 octobre 007) Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement

Plus en détail

MAINS D'ŒUVRES FICHE TECHNIQUE DES ESPACES

MAINS D'ŒUVRES FICHE TECHNIQUE DES ESPACES MAINS D'ŒUVRES FICHE TECHNIQUE DES ESPACES Installé dans l ancien centre social et sportif des usines Ferodo Valeo, bâtiment de 4000m2 sur 4 niveaux, Mains d Œu - vres dispose d une infrastructure permettant

Plus en détail

BILAN MORAL DE L'ACTION REFERENCEE SOUS LE NUMERO 13 012059 01 - KAZ008

BILAN MORAL DE L'ACTION REFERENCEE SOUS LE NUMERO 13 012059 01 - KAZ008 BILAN MORAL DE L'ACTION REFERENCEE SOUS LE NUMERO 13 012059 01 - KAZ008 PRESENTATION Créé en mars 2013, le «Kaz Kabar» est une SCIC (Société Coopérative d Intérêt Collectif) qui a pour mission de contribuer

Plus en détail

ANNEXE À LA DÉLIBÉRATION

ANNEXE À LA DÉLIBÉRATION 3 ANNEXE À LA DÉLIBÉRATION 4 ESPACE PIERRE CARDIN PARIS, le 2012 PROJET DE CONTRAT ENTRE : LA SARL ESPACE PIERRE CARDIN 1-3 avenue Gabriel 75008 Paris Représenté par Monsieur Pierre Cardin ET La Région

Plus en détail

NVCC n 3090. Annexe I : Exploitants de lieux, producteurs ou diffuseurs de spectacles dramatiques, lyriques, chorégraphiques et de musique classique.

NVCC n 3090. Annexe I : Exploitants de lieux, producteurs ou diffuseurs de spectacles dramatiques, lyriques, chorégraphiques et de musique classique. NVCC n 3090 Annexe Annexe VI : Producteurs, diffuseurs, organisateurs occasionnels (y compris les particuliers) de spectacles de bal avec ou sans orchestre Préambule A. Détermination des annexes par secteur

Plus en détail

VI. travail et assurances sociales

VI. travail et assurances sociales VI. travail et assurances sociales A quelles règles êtes-vous soumis en tant qu employeur Ce chapitre vous fournit des indications sur les charges sociales obligatoires et sur certains aspects importants

Plus en détail

VRAC 21 avril 2007 - Visite au cinéma Casino de Cossonay

VRAC 21 avril 2007 - Visite au cinéma Casino de Cossonay VRAC 21 avril 2007 - Visite au cinéma Casino de Cossonay Un siècle! Par décision du Conseil municipal le 24 février 1896, quelques conseillers communaux de Cossonay fondent, avec le médecin et le pharmacien

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY Préambule Le présent règlement intérieur s applique aux salles municipales suivantes : - Salle de l Orangerie... 180 personnes debout, 150 assises -

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Direction de la Programmation

Direction de la Programmation Direction de la Programmation CONDITIONS DE LOCATION ET RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SAISON 2013-2014 Loyer de base par représentation plus Loyer variable (% sur les billets vendus) Salle Wilfrid-Pelletier

Plus en détail

Élaborer son. production. En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS

Élaborer son. production. En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS Élaborer son budget de production En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS Édito Conçu par le Pôle juridique du Centre national du

Plus en détail

PLATEFORME NATIONALE DES CAFES CULTURES

PLATEFORME NATIONALE DES CAFES CULTURES PLATEFORME NATIONALE DES CAFES CULTURES En 2008, se sont déroulées les premières rencontres nationales des cafés cultures à Nantes. Ces rencontres ont immédiatement été suivies par la création de «la plateforme

Plus en détail

Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris

Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris Lieux de vie essentiels à l émergence artistique et à la diversité culturelle, les cafés cultures peuvent se revendiquer en

Plus en détail

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.»

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» Le Son Art ouvre ses portes et vous offre un lieu unique en son genre. Une priorité : la rencontre

Plus en détail

4000M 2. à privatiser au cœur des puces de Saint-0uen

4000M 2. à privatiser au cœur des puces de Saint-0uen Mainsd Œuvres 4000M 2 à privatiser au cœur des puces de Saint-0uen Spectacle - Concert - Exposition Conférence - Tournage - Lancement de produit Séminaire - Mariage - Cocktail - Soirée Mains d Œuvres se

Plus en détail

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE Appel à partenaires Fiche de présentation 2/8 Présentation du projet : contexte et enjeux En 2013, le festival «Jardins en scène» est devenu «Jardins en scène, une saison

Plus en détail

17ème GALA ESIEE 17 n novembre 2 2006 Offres de contrats publicitaires

17ème GALA ESIEE 17 n novembre 2 2006 Offres de contrats publicitaires ème 17 GALA ESIEE 17 novembre 2006 Offres de contrats publicitaires Créé en 1985, le Gala ESIEE (Ecole Supérieure d'ingénieurs en Electronique et Electrotechnique) a su se construire une renommée qui,

Plus en détail

Devenons partenaires

Devenons partenaires Bureau Des Arts Bureau des Arts Chimie ParisTech Chimie Devenons partenaires BDA ENSCP - Chimie ParisTech 11, rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris Chimie ParisTech Créée en 1896, Chimie ParisTech est

Plus en détail

Concours & Talent show

Concours & Talent show Concours & Talent show Présentation FISU La Fédération internationale du sport universitaire (FISU) a été créée en 1949 au sein d institutions universitaires dans le but de promouvoir les valeurs sportives

Plus en détail

301.11 Allocations diverses CHF 300.00 302 Traitement du personnel administratif et technique. 302.01 Salaires personnel de supervision CHF 658.

301.11 Allocations diverses CHF 300.00 302 Traitement du personnel administratif et technique. 302.01 Salaires personnel de supervision CHF 658. Association «Crèche Les Galopins Marsens» 3 CHARGES 30 Charges du personnel 300 Jetons du comité 14'000.00 301 Traitement du personnel d'encadrement 301.00 Salaire garderie 728'000.00 14'933.50 741'431.05

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

RÈGLEMENT D UTILISATION DES LOCAUX COMMUNAUX

RÈGLEMENT D UTILISATION DES LOCAUX COMMUNAUX RÈGLEMENT D UTILISATION DES LOCAUX COMMUNAUX Utilisation des locaux et des environs Art. 1 Art. 2 Art. 3 Locaux à disposition 1 Les salles et annexes communales, à l exception des locaux définis en alinéa

Plus en détail

Contact Commercial : Cathy Dubourg 02 31 28 19 19 cdubourg@partouche.com www.casinocabourg.com

Contact Commercial : Cathy Dubourg 02 31 28 19 19 cdubourg@partouche.com www.casinocabourg.com Contact Commercial : Cathy Dubourg 02 31 28 19 19 cdubourg@partouche.com www.casinocabourg.com Nous accueillons Events d entreprises Events privés Réunions Séminaires Conventions Défilés Dîners de gala

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Direction des Affaires Culturelles Sous-Direction de la Création Artistique BUREAU DE LA MUSIQUE 31, rue des Francs Bourgeois 75188 Paris cedex 04 01 42 76 67 84 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUSIQUE

Plus en détail

Contrat d'engagement pour chef de chœur

Contrat d'engagement pour chef de chœur Union Suisse des chorales Contrat d'engagement pour chef de chœur Entre (Chœur) Et (chef de chœur) 1. Madame / Monsieur assure la direction musicale de /du choeur 2. L année chorale commence en règle générale

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

ARTISTE ENSEIGNANT, QUEL CADRE JURIDIQUE?

ARTISTE ENSEIGNANT, QUEL CADRE JURIDIQUE? ARTISTE ENSEIGNANT, QUEL CADRE JURIDIQUE? L'enseignement artistique est un sujet d'actualité car de plus en de compagnies et d artistes développent cette activité en parallèle de la production et de la

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 Préambule La Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées (FSJ) regroupe depuis 1996, des lieux

Plus en détail

le statut de l artiste et les cumuls d activités

le statut de l artiste et les cumuls d activités Association départementale pour le développement des arts vivants dans le Morbihan Fiche 19 Le statut de l artiste le statut de l artiste et les cumuls d activités Le statut de l artiste du spectacle 1)

Plus en détail

MAISON FOLIE WAZEMMES

MAISON FOLIE WAZEMMES MAISON FOLIE WAZEMMES TARIFS DE LOCATION ET DOSSIER TECHNIQUE SEPT.2012 MAISON FOLIE WAZEMMES Présentation RUE D'ESQUERMES RUE DES SARRAZINS MONTEBELLO RUE GAMBETTA RUE DU DUMERIN RUE DE WAGRAM RUE DU

Plus en détail

dossier technique La Maison 03 20 47 28 35 / www.lamaison.pro

dossier technique La Maison 03 20 47 28 35 / www.lamaison.pro 1 SOMMAIRE Présentation... 3 Plan du rez-de-chaussée... 4 Descriptif du rez-de-chaussée... 5 Plan du 1er étage... 6 Descriptif du 1er étage... 7 Nos options... 8 Règlement général... 9 Moyens d accès...

Plus en détail

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS DE LA MILESSE Règlement intérieur, relatif à l utilisation des salles CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS - RUE DES JONQUILLES LA MILESSE - TEL / 02 43 25 59.56 Ce règlement

Plus en détail

LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT. Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015

LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT. Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015 LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015 Les grands principes de la révision Renforcer les échanges avec le public sur les territoires

Plus en détail

Orchies, nœud central

Orchies, nœud central Orchies, nœud central Véritable nœud central de communication au sud-est de la Métropole Lilloise, Orchies se trouve en bordure de l A23, reliant Lille à Valenciennes. La Ville, dont le sénateur-maire

Plus en détail

APRÈS ART. 20 N 300 ASSEMBLÉE NATIONALE 27 novembre 2014 PLFR POUR 2014 - (N 2353) AMENDEMENT. présenté par M. Dufau et Mme Pires Beaune ----------

APRÈS ART. 20 N 300 ASSEMBLÉE NATIONALE 27 novembre 2014 PLFR POUR 2014 - (N 2353) AMENDEMENT. présenté par M. Dufau et Mme Pires Beaune ---------- ASSEMBLÉE NATIONALE 27 novembre 2014 PLFR POUR 2014 - (N 2353) Commission Gouvernement Adopté AMENDEMENT N o 300 présenté par M. Dufau et Mme Pires Beaune ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL n 1138/2008 concernant. Au Conseil communal de Lutry, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux,

PREAVIS MUNICIPAL n 1138/2008 concernant. Au Conseil communal de Lutry, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux, PREAVIS MUNICIPAL n 1138/2008 concernant les travaux généraux de réfection des chambres d hôtes de l Hôtel du Rivage et la création d un accès facilité aux personnes handicapées et à mobilité réduite Au

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION I. RESPECT DES LIEUX II. LIVRAISON, INSTALATION, DÉCORS III. RESPONSABILITÉ EN CAS DE BRIS OU DE DÉGAT IV. MODALITÉS DE LOCATION

CONTRAT DE LOCATION I. RESPECT DES LIEUX II. LIVRAISON, INSTALATION, DÉCORS III. RESPONSABILITÉ EN CAS DE BRIS OU DE DÉGAT IV. MODALITÉS DE LOCATION 6505, Saint-Hubert Montréal, Québec H2S 2M5 Site Internet: www.theatreplaza.ca Courriel: claudio@theatreplaza.ca Téléphone: (514) 278-6419 CONTRAT DE LOCATION Madame, Monsieur, Vous avez loué le Théâtre

Plus en détail

Association Dossier de demande de subvention 2016

Association Dossier de demande de subvention 2016 Association Dossier de demande de subvention 2016 A adresser au plus tard le 31 DECEMBRE 2015 à : Monsieur le Président du Conseil Départemental Hôtel du Département 1 rue du Pont Moreau CS 11096 57036

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition avril 2015 Rapport d étude Les loisirs, créateurs de lien social TNS 2015 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats

Plus en détail

Fiche Métier Le Chargé de Production dans le Spectacle Vivant

Fiche Métier Le Chargé de Production dans le Spectacle Vivant Fiche Métier Le Chargé de Production dans le Spectacle Vivant Margaux Luminet 01/11/2012 SOMMAIRE I. Deux exemples d offre d emploi... 2 II. Les caractéristiques du poste... 4 A. Le rôle du chargé de production...

Plus en détail

Nous vous souhaitons plein succès pour cette aventure!

Nous vous souhaitons plein succès pour cette aventure! 1! E N G E U U O B IQ T A A S R K P Ô E F ID LE GU AT PR IDE GURÉ UNUR RIQUE ISE AL PO ALISER SON RÉET POUR PROJ UN PROJET DE A A Z 2 3 INTRODUCTION Une organisation et une planification bien pensées sont

Plus en détail

Règlement de location de la salle de réceptions du Foyer

Règlement de location de la salle de réceptions du Foyer Place Saint-Etienne, 6 6723 Habay-la-Vieille 063 / 42 45 18 contact@cinelefoyer.net www.cinelefoyer.net Salle de cinéma Salle de réunions Salle de réceptions Activités culturelles Règlement de location

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal no 92 relatif à l'octroi d'un crédit pour financer la construction d un nouveau bâtiment des infrastructures et locaux polyvalents au lieu dit "Montoly" Date proposée

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559. 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559. 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010 M. l Adjoint MARIOT, Rapporteur : 1. Les principales caractéristiques

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION NOM DE L ASSOCIATION :

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION NOM DE L ASSOCIATION : DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION NOM DE L ASSOCIATION : 1 MODE D'EMPLOI du dossier : Vous devez compléter ce dossier qui comprend : 1 descriptif de votre structure (fiche signalétique p. 3) 1 dossier financier

Plus en détail

POLITIQUE DE TARIFICATION DE LOCATION DE LOCAUX ET PLATEAUX D ACTIVITÉS 2015-2016

POLITIQUE DE TARIFICATION DE LOCATION DE LOCAUX ET PLATEAUX D ACTIVITÉS 2015-2016 Location occasionnelle et à long terme dans les bâtiments et édifices municipaux de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures incluant les heures de glace à l aréna Acti-Vital 1. À l exception de l aréna

Plus en détail

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE UN ACTEUR CULTUREL IMPORTANT SUR VOTRE TERRITOIRE, UN PARTENAIRE POUR LES ENTREPRISES, DES ESPACES CONVIVIAUX À LOUER, DES SOIRÉES SPECTACLES LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE CONTACTS

Plus en détail

CENTRE CULTUREL DE LEUZE-EN-HAINAUT Budget 2015 I VENTES & PRESTATIONS 70/74 219.100,00 227.427,00. A. Chiffre d'affaires 70 64.500,00 70.

CENTRE CULTUREL DE LEUZE-EN-HAINAUT Budget 2015 I VENTES & PRESTATIONS 70/74 219.100,00 227.427,00. A. Chiffre d'affaires 70 64.500,00 70. Page 1 I VENTES & PRESTATIONS 70/74 219.100,00 227.427,00 A. Chiffre d'affaires 70 64.500,00 70.550,00 700001 A.P guitare PAF 5.000,00 5.200,00 700002 A.P. aquarelle PAF 600,00 1.000,00 700003 A.P. danse

Plus en détail

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 COMMISSION REGIONALE DES PROFESSIONS DU SPECTACLE VIVANT ET ENREGISTRE Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 STATISTIQUES POLE EMPLOI SPECTACLE POUR LA BASSE-NORMANDIE Actualisation mai 2012

Plus en détail

PRÉAVIS URGENT COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 5/2010 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS URGENT COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 5/2010 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS URGENT COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 5/2010 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Achat et installation d un pavillon de 4 salles de classes à la Nouvelle Promenade Municipalité de Payerne /

Plus en détail

B.A.-BA de la garde d enfants

B.A.-BA de la garde d enfants B.A.-BA de la garde d enfants pour la Suisse romande Vue d ensemble des variantes de garde les plus fréquentes pour les petits enfants - Crèche - Accueil familial de jour - Nounou - Babysitter, Au Pair

Plus en détail

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative Nom de la Type Signification Modalités IDENT char Identifiant du logement ELIGAD num Nombre de personnes éligibles (15 ans et plus) POIDSF

Plus en détail

,c est... un environnement dynamique et créatif une histoire tournée vers l avenir un cadre sur mesure

,c est... un environnement dynamique et créatif une histoire tournée vers l avenir un cadre sur mesure Le Pan Piper Le, c est... un environnement dynamique et créatif Situé dans le XI e arrondissement de Paris, entre la place de la Nation et le Père Lachaise, le Pan Piper a ouvert ses portes dans un quartier

Plus en détail

Gérardmer. Centre des Congrès Espace L.A.C. Congrès Séminaires. Banquets. Salons. Réunions. Spectacles

Gérardmer. Centre des Congrès Espace L.A.C. Congrès Séminaires. Banquets. Salons. Réunions. Spectacles Gérardmer Congrès Séminaires Banquets Salons Réunions Spectacles Centre des Congrès Espace L.A.C. Villa Monplaisir Espace L.A.C. Espace L.A.C. 2 UN SITE D EXCEPTION Carrefour entre la Lorraine et l Alsace,

Plus en détail

Gwadloup Festival «OFF» APPEL A PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE

Gwadloup Festival «OFF» APPEL A PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE Gwadloup Festival «OFF» EDITION 2013 APPEL A PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE Les dossiers sont à retirer : - A l accueil de Collectivité régionale à Basse-Terre - A l accueil de l espace régional au Raizet

Plus en détail

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements.

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements. Entre Romans et Valence, la capitale stratégique du Sud Rhône Alpes : la Drôme, vous offre de nombreux attraits culturels, historiques et gastronomiques. Un département aux multiples facettes, composées

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Pour vos assemblées générales, congrès, séminaires, petitsdéjeuners... choisissez l originalité, la nouveauté, le confort et

Plus en détail

FORMULAIRE 2015/2016 DE DEMANDE DE MISE À DISPOSITION D UNE SALLE À L ESPACE LAURE ÉCARD

FORMULAIRE 2015/2016 DE DEMANDE DE MISE À DISPOSITION D UNE SALLE À L ESPACE LAURE ÉCARD FORMULAIRE 2015/2016 DE DEMANDE DE MISE À DISPOSITION D UNE SALLE À L ESPACE LAURE ÉCARD 50 boulevard Saint-Roch - 06300 NICE Ce formulaire est à adresser à : Monsieur le Président du Conseil départemental

Plus en détail

DOSSIER FSDIE VOLET «AIDE AUX PROJETS ETUDIANTS»

DOSSIER FSDIE VOLET «AIDE AUX PROJETS ETUDIANTS» DOSSIER FSDIE VOLET «AIDE AUX PROJETS ETUDIANTS» COMMISSION : OCTOBRE FEVRIER MAI TITRE DU PROJET : RESPONSABLE DU PROJET (INDIVIDUEL OU POUR L ASSOCIATION) : Nom, prénom : N Carte Etudiant : Niveau d

Plus en détail

Les assurances sociales en Suisse

Les assurances sociales en Suisse Dimensions et enjeux / facteurs d influences des assurances sociales Introduction : Alain Berset souhaite bien cerner les perspectives et les enjeux actuels et futurs des assurances sociales, notamment

Plus en détail

Plan d action à l égard des personnes handicapées 2010-2011

Plan d action à l égard des personnes handicapées 2010-2011 Plan d action à l égard des personnes handicapées 2010-2011 Mise en contexte La loi assurant l exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

REGLEMENT D UTILISATION DES ESPACES OU SALLES DE LA DIRECTION DU PARC PHOENIX DIRECTION DU PARC PHOENIX

REGLEMENT D UTILISATION DES ESPACES OU SALLES DE LA DIRECTION DU PARC PHOENIX DIRECTION DU PARC PHOENIX REGLEMENT D UTILISATION DES ESPACES OU SALLES DE LA DIRECTION DU PARC PHOENIX R E G L E M E N T D U T I L I S A T I O N D E S E S P A C E S O U S A L L E S Page 1 Depuis sa création le Parc Phoenix, qui

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE PM Préavis n 46 18 novembre 2005 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant la 2ème série de compléments au budget 2005 Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

2014 - AT4- RESTAURATION ET HEBERGEMENT

2014 - AT4- RESTAURATION ET HEBERGEMENT 2014 - AT4- RESTAURATION ET HEBERGEMENT L article L4424-2 du code général des collectivités territoriales stipule que la collectivité territoriale de Corse assure l'accueil, la restauration, l'hébergement

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02.

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02. Listes des activites autorisees EN ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENTS 2 AU PROFIT DES PERSONNES PHYSIQUES 3 EN ASBL, ASSOCIATION DE FAIT 5 1 POUR LES POUVOIRS COMMUNAUX 7 Activités ALE autorisées en ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Le spectacle vivant en Russie

Le spectacle vivant en Russie Compte-rendu de la réunion organisée par le Bureau Export et le CNV 26 avril 2006 Le spectacle vivant en Russie Intervenants : Bialka Wlodarczyk, Bureau Export Moscou Igor Tonkikh, FeeLee et Club Ikra,

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CASINOS DU 29 MARS 2002. ETENDUE PAR ARRETE DU 2 AVRIL 2003 JORF 29 AVRIL 2003. CASINOS BROCHURE N 3167 RESUME

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CASINOS DU 29 MARS 2002. ETENDUE PAR ARRETE DU 2 AVRIL 2003 JORF 29 AVRIL 2003. CASINOS BROCHURE N 3167 RESUME CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CASINOS DU 29 MARS 2002. ETENDUE PAR ARRETE DU 2 AVRIL 2003 JORF 29 AVRIL 2003. CASINOS BROCHURE N 3167 RESUME Champ d application : Le champ d'application de la convention

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail

THÉÂTRE DE VERDURE. Règlement intérieur

THÉÂTRE DE VERDURE. Règlement intérieur THÉÂTRE DE VERDURE Règlement intérieur Article 1: OBJET Il est institué un règlement intérieur qui régit le fonctionnement du Théâtre de Verdure. Celui-ci a été approuvé par le Conseil municipal du Article

Plus en détail

Assemblée Générale des Etudiants de Louvain Rue des Wallons, 67, 1348 Louvain-la-Neuve 010/450.888 www.aglouvain.be

Assemblée Générale des Etudiants de Louvain Rue des Wallons, 67, 1348 Louvain-la-Neuve 010/450.888 www.aglouvain.be Conditions Générales de Location de la Salmigondis Art. 1. Destination des lieux Cette salle est destinée aux activités culturelles étudiantes ne dépassant pas 80 décibels, telles qu expositions, représentations

Plus en détail

L ARCHIPEL PLUSIEURS ESPACES PRIVATISABLES AUX FRONTIÈRES DE L ÉMERVEILLEMENT, DE L INSOLITE ET DU SOLIDAIRE. Un projet de l association

L ARCHIPEL PLUSIEURS ESPACES PRIVATISABLES AUX FRONTIÈRES DE L ÉMERVEILLEMENT, DE L INSOLITE ET DU SOLIDAIRE. Un projet de l association L ARCHIPEL PLUSIEURS ESPACES PRIVATISABLES AUX FRONTIÈRES DE L ÉMERVEILLEMENT, DE L INSOLITE ET DU SOLIDAIRE. Un projet de l association L ARCHIPEL UN LIEU CHARGÉ D HISTOIRE(S) Derrière la façade historique

Plus en détail

I IDENTIFICATION DE LA STRUCTURE :

I IDENTIFICATION DE LA STRUCTURE : EPCC ANJOU-THEATRE 49 Bd du Roi René BP 22155 49021 ANGERS cedex 2 Tél : 02.41.81.41.57 ou 02.41.81.46.38 Tél : 02-41-25-62-60 ou 02-41-25-62-68 www.cg49.fr ou www.culture.cg49.fr FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL A L APPUI D UNE DEMANDE DE CREDIT POUR LA RENOVATION DE LA CUISINE ET DES SANITAIRES DU CLUB-HOUSE DU FC HAUTERIVE Monsieur

Plus en détail

DEMANDE DE RESIDENCE

DEMANDE DE RESIDENCE DEMANDE DE RESIDENCE SepT CenT QuaTre VingT Trois Lieu porté par la compagnie 29x27 50 rue Fouré 44 000 NANTES Direction artistique : Gaëlle BOUILLY & Matthias GROOS Contact : Aurélia Roche Livenais +

Plus en détail

VENTE DE LA PARCELLE N 1011 INCLUANT LE BÂTIMENT ECA N 1021, COLLEGE DU BAS (ANCIENNE POSTE), IMPASSE DE LA POSTE 2/RTE DU VILLAGE 6, COLOMBIER

VENTE DE LA PARCELLE N 1011 INCLUANT LE BÂTIMENT ECA N 1021, COLLEGE DU BAS (ANCIENNE POSTE), IMPASSE DE LA POSTE 2/RTE DU VILLAGE 6, COLOMBIER Commune d'echichens PREAVIS N 11/2014 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL VENTE DE LA PARCELLE N 1011 INCLUANT LE BÂTIMENT ECA N 1021, COLLEGE DU BAS (ANCIENNE POSTE), IMPASSE DE LA POSTE 2/RTE DU VILLAGE

Plus en détail

Dossier d information

Dossier d information Dossier d information Théâtre Jean-Claude Carrière Un nouveau théâtre modulable Un nouveau théâtre modulable Avec la nouvelle salle de spectacle Jean-Claude carrière, le Département «investit» dans la

Plus en détail

INDICATIONS GÉNÉRALES

INDICATIONS GÉNÉRALES Directives du compte de résultat des cours interentreprises (CIE) (par profession et par organisateur) INDICATIONS GÉNÉRALES Les présentes directives définissent les normes pour remplir le compte de résultat

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION FESTSALL A MOUSCHELT

CONTRAT DE LOCATION FESTSALL A MOUSCHELT ADMINISTRATION COMMUNALE LINTGEN 1. Date(s) : du / / de 10.00 heures au / /, 09.00 heures. 2. Locataire : Nom : Adresse : CONTRAT DE LOCATION FESTSALL A MOUSCHELT N compte bancaire : Tél. : Fax. : E-mail

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

L article R 123-2 du Code de

L article R 123-2 du Code de ÉTANCHÉITÉ.INFO #40 décembre 2013 TECHNIQUE 29 Réglementation ERP Désenfumage des ERP : des règles générales complétées par des spécificités liées au type d exploitation Selon la taille et la nature de

Plus en détail

Le Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de Loire-Atlantique propose une journée de visites et d échanges autour de

Le Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de Loire-Atlantique propose une journée de visites et d échanges autour de construire une salle polyvalente Le Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de Loire-Atlantique propose une journée de visites et d échanges autour de 4 réalisations récentes à destination

Plus en détail

La fiscalité des associations. Les critères de non-lucrativité. fiche pratique 7. 1. La gestion désintéressée

La fiscalité des associations. Les critères de non-lucrativité. fiche pratique 7. 1. La gestion désintéressée La fiscalité des associations Mise à jour : avril 2005 fiche pratique 7 Les critères de non-lucrativité 1. La gestion désintéressée, 2. Une activité non concurrentielle Les locaux de l association L association

Plus en détail

CENTRE SPORTIF DE MALLEY - SITE DU CIGM

CENTRE SPORTIF DE MALLEY - SITE DU CIGM Cadre et but de l'étude PISCINE OLYMPIQUE Demande de la Ville de Lausanne pour une étude de faisabilité sur le site du CIGM à Malley. Etude de l'intégration d'une piscine olympique sur le site en complément

Plus en détail

Contacts. Calendrier de l appel à projets

Contacts. Calendrier de l appel à projets CAHIER DES CHARGES Contacts Département de la Seine-Saint-Denis Direction de la Culture, du Patrimoine, du Sport et des Loisirs Mission «La Culture et l Art au Collège» micaco@cg93.fr / 01 43 93 83 37

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT. Du 13 février 2014

DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT. Du 13 février 2014 DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT Du 13 février 2014 1. Préambule Il est préliminairement exposé que la base légale de ces

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

Découverte de la bibliothèque

Découverte de la bibliothèque Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg (Suisse) Fils rouges 1 Découverte de la bibliothèque Contenu 1. Informations générales 2. Introduction : La bibliothèque un centre d'accès à l'information

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU PLAN FEDERAL DE FORMATION

CAHIER DES CHARGES DU PLAN FEDERAL DE FORMATION CAHIER DES CHARGES DU PLAN FEDERAL DE FORMATION 1. Cadre général de la Formation Le Plan Fédéral de Formation s inscrit dans la mise en œuvre de la Motion d Orientation 2013-2016 et dans la réalisation

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail