La newsletter des risques naturels. Edition 01/15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La newsletter des risques naturels. Edition 01/15"

Transcription

1 La newsletter des risques naturels Edition 01/15

2 CONTENU Edition 01/ Préface Martin Jordi 4 Alerte grêle 5 Congrès de la gestion du risque inondation à Wangen a. A. 6 Vivre avec les avalanches 7 Nouvelles entrées dans le RPG 8 Conseil de lecture 9 Mentions légales

3 L'union fait la force En Suisse, de nombreux acteurs s'engagent de manière intense pour la prévention des risques naturels. Ainsi, des offices fédéraux, des services météorologiques, des institutions de formation, des organisations privées, des entreprises et des assurances se sont, dans la même mesure, donné pour tâche de protéger la population et les biens matériels des événements naturels violents. En fait, pour la protection contre les risques naturels aussi, on peut dire que : «L'union fait la force». Ces dernières années, l'aeai a donc coopéré de plus en plus avec différents partenaires pour mener à bien des projets passionnants. Une collaboration plus intense permet selon l'aeai de s'encourager mutuellement et conduit à de meilleures résultats. En effet, les projets communs sont mieux acceptés et peuvent être réalisés plus rapidement. De plus, la collaboration entre partenaires assure davantage d'efficacité aux démarches mises en place. Pour ces raisons, l'aeai continuera à l'avenir de miser sur le travail d'équipe en matière de prévention des risques naturels. C'est seulement ainsi que les objectifs les plus élevés peuvent être atteints et que les mesures et projets existants peuvent être améliorés en permanence. Martin Jordi Responsable de département Prévention des risques naturels 3

4 Alerte grêle Les données radar confirment qu'en Suisse, il grêle plus souvent et plus intensément que par le passé. Les dégâts causés par la grêle aux bâtiments augmentent également. Les parties de construction exposées, comme les stores vénitiens extérieurs et autres fermetures et protections solaires, sont particulièrement souvent touchées. Pour cette raison, l'aeai a développé un système d'alerte moderne en collaboration avec SRF Meteo et d'autres partenaires. Dès qu'un bâtiment est menacé par un danger de grêle accru, SRF Meteo envoie un signal à un système électronique de gestion du bâtiment. Ensuite, les stores remontent automatiquement et sont épargnés par la grêle. Quand l'averse de grêle est terminée, un deuxième signal fait en sorte que les stores reviennent dans la position désirée. Le signal n'est pas crypté et peut donc être traité par différents systèmes de gestion du bâtiment. Pour que le dispositif d'alerte soit en mesure de prévenir efficacement les dommages, une fiabilité maximale est requise. Les prévisions se fondent donc sur des calculs très complexes et très coûteux, eux-mêmes basés sur des modèles météorologiques dont les données proviennent des radars, des éclairs et des stations météorologiques. Le système se réfère aussi à des données statistiques. Il calcule en tout plus de 714 millions de valeurs par jour, ce qui permet de faire une prévision grêle fiable toutes les 5 minutes. En cas d'urgence, le signal est transmis aussi bien par Internet que par SMS à l'appareil de commande. Le système d'alerte est encore en phase de test. Cette phase dure trois ans en tout et se terminera à la fin de l'année Il est envisagé de mettre ensuite le système sur le marché et de le rendre disponible pour un large public. 4

5 Congrès de la gestion du risque inondation à Wangen an der Aare Le 28 août, l'aeai a organisé pour la première fois un Congrès de la gestion du risque inondation en collaboration avec des fabricants de systèmes de protection issus de l'économie privée. Des inondations ont été simulées grâce à un appareil unique en son genre placé sur le terrain de l'armée suisse à Wangen an der Aare. La manifestation a trouvé un écho très positif parmi les 250 participants. Outre ce simulateur d'inondation impressionnant, les personnes présentes ont pu apprécier les exposés captivants présentés par différents experts tout comme l'échange intensif d'informations. La large couverture médiatique de l'événement a confirmé l'intérêt que suscite le thème de la protection contre les inondations dans toute la Suisse. Le Congrès de la gestion du risque inondation était une manifestation unique. Cependant, les responsables se demandent si le simulateur d'inondation ne devrait pas aussi être utilisé à l'avenir comme installation de test. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) et Egli Engineering AG ont conclu un contrat en ce sens. Ce contrat prévoit d'effectuer des vérifications et de déterminer ensuite s'il peut s'avérer judicieux et intéressant du point de vue économique, pour les fabricants de systèmes mobiles de protection contre les inondations, de soumettre leurs produits à divers tests neutres sur cette installation. 5

6 Vivre avec les avalanches Les avalanches comptent parmi les risques naturels les plus violents. Leur force est gigantesque et leur action destructrice. Dans les Alpes suisses, de nombreuses résidences, installations de tourisme et de sport d'hiver ainsi que des forêts et des voies de circulation sont exposés au risque d'avalanche chaque année. C'est pour cette raison que nous avons commencé très tôt dans notre pays à développer des mesures de prévention et à écarter le danger autant que possible. Dès 1953, la commune bernoise de Gadmen a élaboré la première carte des dangers de Suisse. Ce document définissait les zones dans lesquelles on ne pouvait pas construire en raison d'un risque d'avalanche élevé. Aujourd'hui, la protection contre les avalanches a atteint un très haut niveau et les zones de danger sont clairement définies à l'échelle suisse. Cependant, les masses neigeuses peuvent toujours engendrer de gros dégâts. Ce sont surtout les événements exceptionnels, comme en hiver 1999, qui sont difficiles à prévenir. Cet hiver-là, le dommage économique a dépassé les 600 millions de francs et 17 personnes ont perdu la vie. Ainsi, les avalanches ne doivent pas être perçues comme un risque naturel contrôlable ou anodin. Si l'on observe les risques moyens au niveau des bâtiments des cantons avec ECA*, on voit également que par exemple, les cantons de montagne comme les Grisons ou Glaris enregistrent régulièrement de gros dégâts. En effet, les avalanches sont la cause de près de la moitié des dommages aux bâtiments causés par des dangers naturels depuis Malgré le fait que le montant annuel des dommages n'a cessé de diminuer depuis les années 1950, le risque ne doit pas être sous-estimé, notamment parce que, outre les énormes dégâts matériels, ce sont des vies humaines qui sont menacées par les masses neigeuses. 6

7 Tôles fines 21 nouvelles entrées dans le RPG Dans le cadre d'une collaboration entre associations, l'aeai, l'association de la technique du bâtiment suissetec et l'institut pour la technique solaire SPF ont testé conjointement la résistance des tôles fines à la grêle. Les tests ont eu lieu conformément aux conditions d'essai adaptées de l'aeai. Les tôles fines subissent très facilement des dommages esthétiques dus aux grêlons. Même si toutes les tôles fines courantes remplissent parfaitement le critère important de l'étanchéité après un orage de grêle violent, elles sont souvent considérées comme défectueuses en raison des bosses. Ces dernières ne représentent cependant qu'un problème esthétique et n'affectent pas la fonctionnalité des tôles. Les tests avaient donc pour but de certifier les tôles dont la classe de résistance correspond au moins à RG3 dans la catégorie «Aspect». 21 des tôles testées ont pu être attribuées à l'indice exigé RG3. Elles ont ensuite été présentées aux membres de la commission du répertoire de protection éléments naturels (RPG) pour examen final, puis enregistrées dans le Répertoire suisse de la protection contre la grêle. Le RPG comprend ainsi une catégorie importante supplémentaire et regroupe un nombre croissant de composants que l'on retrouve dans les enveloppes modernes des bâtiments. 7

8 Conseil de lecture Les avalanches représentent un danger naturel qui met la vie des gens en danger dans de nombreuses régions de montagne. Plusieurs mesures de protection techniques existent pour sécuriser les zones habitées et les voies de circulation, notamment des paravalanches, le déclenchement artificiel et différents systèmes de surveillance et d'alerte. Le manuel spécialisé «Technischer Lawinenschutz» (disponible en allemand et en anglais uniquement) propose au lecteur un aperçu complet des bases de la protection technique contre les avalanches et présente en détail les méthodes de planification, de construction et de calcul. Il aborde également l'entretien des ouvrages de protection et des mesures techniques temporaires. Des experts européens reconnus de la protection technique contre les avalanches ont contribué à l'élaboration de ce manuel. Les systèmes de protection et les méthodes présentés correspondent à l'état actuel de la technique et se basent sur les standards normatifs de la Suisse et de l'autriche. Ce livre s'adresse aux ingénieurs et projeteurs chargés de la conception et de l'exécution de mesures techniques de protection contre les avalanches. Mais il est aussi destiné aux lecteurs d'autres disciplines qui sont confrontés aux questions de protection contre les avalanches ISBN-10: App Répertoire suisse de la protection contre la grêle Le Répertoire suisse de la protection contre la grêle est désormais disponible sous forme d'app gratuite pour les tablettes. Toutes les informations du répertoire peuvent ainsi être consultées facilement n'importe où. L'app est disponible pour les systèmes d'exploitation ios, Android et Windows. 8

9 Mentions légales La newsletter des risques naturels Editeur Tous droits réservés 2015 Association des établissements cantonaux d aussurance icendie AEAI Bundesgasse 20 CH-3001 Bern Rèalisation Silvan Gruber Auteurs Silvan Gruber Martin Jordi Rolf Meier 9

Le point sur les dangers naturels

Le point sur les dangers naturels Le point sur les dangers naturels 01/2014 Contenu OBJECTIF PRÉVENTION 01/2014 3 Préface Martin Jordi 8 Prevent-Building 4 Définition de la hauteur des systèmes de protection contre les crues 9 Conseil

Plus en détail

RÉPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRÊLE

RÉPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRÊLE RÉPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRÊLE Protection efficace des bâtiments Demander maintenant une reconnaissance Qu est-ce que le Répertoire suisse de la protection contre la grêle? Le Répertoire

Plus en détail

Notice technique. Travaux de ferblanterie et couvertures métalliques résistants à la grêle. Avril 2015. Domaine ferblanterie enveloppe du bâtiment

Notice technique. Travaux de ferblanterie et couvertures métalliques résistants à la grêle. Avril 2015. Domaine ferblanterie enveloppe du bâtiment Avril 2015 Notice technique Domaine ferblanterie enveloppe du bâtiment Travaux de ferblanterie et couvertures métalliques résistants à la grêle Les dommages causés aux bâtiments par la grêle sont en augmentation

Plus en détail

Comment protéger un bâtiment contre la grêle

Comment protéger un bâtiment contre la grêle Comment protéger un bâtiment contre la grêle Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR À PROPOS DE LA GRÊLE Les

Plus en détail

INVITATION AU CONGRÈS «RÉSISTANCE DES ENVELOPPES DE BÂTIMENTS : TEST À TOUT VENT» 28 AOÛT 2015, SURSEE

INVITATION AU CONGRÈS «RÉSISTANCE DES ENVELOPPES DE BÂTIMENTS : TEST À TOUT VENT» 28 AOÛT 2015, SURSEE INVITATION AU CONGRÈS «RÉSISTANCE DES ENVELOPPES DE BÂTIMENTS : TEST À TOUT VENT» 28 AOÛT 2015, SURSEE CONGRÈS «RÉSISTANCE DES ENVELOPPES DE BÂTIMENTS : TEST À TOUT VENT» Madame, Monsieur, Venez découvrir

Plus en détail

Révision partielle de l'ordonnance sur l'alarme (OAL) Rapport explicatif

Révision partielle de l'ordonnance sur l'alarme (OAL) Rapport explicatif Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de la protection de la population Berne, le 8 avril 2013 Révision partielle de l'ordonnance sur l'alarme

Plus en détail

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR Regio Basiliensis et ARFE COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR LES POPULATIONS, L ECONOMIE ET LES REGIONS II. Forum ARFE du 22 février 2008 en coopération avec la Regio Basiliensis

Plus en détail

Prise en compte des dangers naturels dans l aménagement du territoire et les permis de construire

Prise en compte des dangers naturels dans l aménagement du territoire et les permis de construire Prise en compte des dangers naturels dans l aménagement du territoire et les permis de construire Guide pratique Annexes Département du territoire et de l environnement Direction générale de l environnement,

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION SUR LES SYSTÈMES D'ALERTE PRÉCOCE MULTIRISQUES axé sur la coordination et la coopération au plan institutionnel

ATELIER DE FORMATION SUR LES SYSTÈMES D'ALERTE PRÉCOCE MULTIRISQUES axé sur la coordination et la coopération au plan institutionnel ATELIER DE FORMATION SUR LES SYSTÈMES D'ALERTE PRÉCOCE MULTIRISQUES axé sur la coordination et la coopération au plan institutionnel 22 25 mars 2010 Hôtel et centre de conférence Radisson Europa San José,

Plus en détail

IHS-nf 9663 Ordonnance sur la protection en cas d'urgence au des installations nucléaires

IHS-nf 9663 Ordonnance sur la protection en cas d'urgence au des installations nucléaires IHS-nf 9663 Ordonnance sur la protection en cas d'urgence au des installations nucléaires du 28 novembre 1983 Le Conseil fédéral suisse, vu les articles 11 et 37 de la loi du 23 décembre 1959" sur l'énergie

Plus en détail

Le Service Sismologique Suisse (SED)

Le Service Sismologique Suisse (SED) Le Service Sismologique Suisse (SED) Histoire et mission du SED Le Service Sismologique Suisse enregistre en moyenne deux séismes par jour. Environ dix par an sont suffisamment forts pour pouvoir être ressentis

Plus en détail

Comment protéger un bâtiment contre la tempête

Comment protéger un bâtiment contre la tempête Comment protéger un bâtiment contre la tempête Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR À PROPOS DE LA TEMPÊTE

Plus en détail

Séminaire et assemblée générale de la Société suisse des spécialistes en protection incendie et en sécurité

Séminaire et assemblée générale de la Société suisse des spécialistes en protection incendie et en sécurité Séminaire et assemblée générale de la Société suisse des spécialistes en protection incendie et en sécurité «Sécurité dans les bâtiments complexes» Exposé présenté par Dr. h.c. Pierre Ecoffey Directeur

Plus en détail

Comment protéger un bâtiment contre les inondations, les crues et les eaux superficielles

Comment protéger un bâtiment contre les inondations, les crues et les eaux superficielles Comment protéger un bâtiment contre les inondations, les crues et les eaux superficielles Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie CE QUE

Plus en détail

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Concept de formation pour les - spécialistes en protection AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Association des établissements cantonaux d'assurance AEAI Formation

Plus en détail

Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie

Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) Conditions d'essais AEAI n 13 Bardeaux

Plus en détail

Evaluations statistiques

Evaluations statistiques 1 / 20 Evaluations statistiques Statistiques annuelles 2013, analyse pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 15.01.2014 Centre national de

Plus en détail

Notes de mise à jour du logiciel

Notes de mise à jour du logiciel Notes de mise à jour du logiciel dss V1.8.0 aizo ag publie des notes de mise à jour du logiciel (SRN) pour vous informer sur les modifications et actualisations logicielles des produits existants. Numéro

Plus en détail

PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS

PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS Certificate of Advanced Studies PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS Prescriptions Ingénierie Concepts www.cas-pibat.ch www.postformation.ch Certificate of Advanced Studies PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS

Plus en détail

Directive cantonale relative aux "Services d'alerte"

Directive cantonale relative aux Services d'alerte Service des forêts, de la faune et de la nature Inspection cantonale des forêts Prévention des dangers naturels Chemin de la Vulliette 4 1014 Lausanne Directive N : IFOR-DN-Données de base-2012/01 Directive

Plus en détail

Gestion des dangers naturels risques liés aux crues. L essentiel en bref

Gestion des dangers naturels risques liés aux crues. L essentiel en bref Gestion des dangers naturels risques liés aux crues L essentiel en bref le Contexte Les dangers naturels, qu il s agisse d avalanches, de glissements de terrain ou de crues, ont toujours représenté une

Plus en détail

Planification des mesures d urgence dans le cadre de la protection contre les crues

Planification des mesures d urgence dans le cadre de la protection contre les crues Planification des mesures d urgence dans le cadre de la protection contre les crues Thomas Schneider, Ingénieur-Géologue UNIL/EPFL, CSD Ingénieurs Conseils SA, Sion - Lausanne Dans le cadre de la protection

Plus en détail

Nous protégeons l essentiel

Nous protégeons l essentiel Assurance des installations solaires dans le canton de Vaud Etablissement d'assurance contre l'incendie et les éléments naturels du canton de Vaud (ECA) 1 Plan 1. L ECA ECA en Suisse Missions Une institution

Plus en détail

520.12. Ordonnance sur l alerte et l alarme. (Ordonnance sur l alarme, OAL) Dispositions générales. du 18 août 2010 (Etat le 1 er janvier 2014)

520.12. Ordonnance sur l alerte et l alarme. (Ordonnance sur l alarme, OAL) Dispositions générales. du 18 août 2010 (Etat le 1 er janvier 2014) Ordonnance sur l alerte et l alarme (Ordonnance sur l alarme, OAL) 520.12 du 18 août 2010 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 75, al. 1, de la loi fédérale du 4 octobre 2002

Plus en détail

EXPERT EN PROTECTION INCENDIE

EXPERT EN PROTECTION INCENDIE FORMATION AEAI EXPERT EN PROTECTION INCENDIE Combiner théorie et pratique avec certificat AEAI Formation modulaire en emploi INFORMATIONS WWW.AEAI.CH www.aeai.ch Défis dans la protection incendie En raison

Plus en détail

Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois

Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois Bref rapport de la Haute école spécialisée bernoise, Institut de la construction bois, des structures et de l architecture Projet

Plus en détail

Acceptabilité et gouvernance des risques naturels en Europe (France, Italie, Suisse) : convergence vers une gestion intégr

Acceptabilité et gouvernance des risques naturels en Europe (France, Italie, Suisse) : convergence vers une gestion intégr Journée e d information d échanges La gestion des risques naturels en territoire de montagne application aux risques de crues Acceptabilité et gouvernance des risques naturels en Europe (France, Italie,

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

Aide à l'exécution de la LIM: les garanties

Aide à l'exécution de la LIM: les garanties Berne, le 7 avril 2000 mod Aide à l'exécution de la LIM: les garanties L'art. 12 de la LF du 21 mars 1997 sur l'aide aux investissements dans les régions de montagne (LIM) exige que: "le canton veille

Plus en détail

Vers une rénovation saine et durable Transformez votre maison grâce à nos conseils. Centre de formation

Vers une rénovation saine et durable Transformez votre maison grâce à nos conseils. Centre de formation Centre de formation Vers une rénovation saine et durable Transformez votre maison grâce à nos conseils Jeudi 9 février 2012 à Bienne / Jeudi 15 mars 2012 à Lausanne Contenu Installer un nouveau chauffage,

Plus en détail

Utilisation des fusibles string

Utilisation des fusibles string Utilisation des fusibles string aux Sunny Mini Central 9000TL / 10000TL / 11000TL Contenu Avec la standardisation des documents techniques, les fabricants de panneaux solaires se voient contraints à donner

Plus en détail

Listes de contrôle concernant les mesures à prendre par les organes de conduite des régions et communes après un accident dans une centrale nucléaire

Listes de contrôle concernant les mesures à prendre par les organes de conduite des régions et communes après un accident dans une centrale nucléaire Listes de contrôle concernant les mesures à prendre par les organes de conduite des régions et communes après un accident dans une centrale nucléaire Explications générales concernant les listes de contrôle

Plus en détail

Accord sur la délimitation et les actions récursoires. - l'association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI)

Accord sur la délimitation et les actions récursoires. - l'association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI) ASA SVV Accord sur la délimitation et les actions récursoires entre - l'association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI) et - l'association Suisse d'assurances (ASA) 1/5 1 Parties à

Plus en détail

Application mobile de l IRM version 2.1

Application mobile de l IRM version 2.1 Application mobile de l IRM version 2.1 IRM application mobile v2.1 / Android iphone 08/05/2015 1 Table des matières Table des matières 1 Téléchargement 2 Installation 3 Configuration 3.1 Premier écran

Plus en détail

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 GESTION DE CRISE Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 AUTORITES COMPETENTES Le maire sur le territoire de sa commune Le préfet lorsque l'événement dépasse les capacités de la

Plus en détail

Prévention des dangers naturels- Plan d'alarme et d'intervention communal (PAI) Bases techniques et conditions de subventionnement

Prévention des dangers naturels- Plan d'alarme et d'intervention communal (PAI) Bases techniques et conditions de subventionnement Notice DN02 Plan d'alarme et d'intervention / Février 2014 NOTICE Prévention des dangers naturels- Plan d'alarme et d'intervention communal (PAI) Bases techniques et conditions de subventionnement Sommaire

Plus en détail

Perspectives conjoncturelles pour la branche des garages 2015

Perspectives conjoncturelles pour la branche des garages 2015 Perspectives conjoncturelles pour la branche des garages 2015 Analyses et prévisions mandatées par l'union professionnelle suisse de l automobile (UPSA ) Perspectives sectorielles de BAKBASEL Octobre 2014

Plus en détail

Le Conseil-exécutif du Canton de Berne, Le Gouvernement de la République et Canton du Jura,

Le Conseil-exécutif du Canton de Berne, Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, Convention BEJUNE relative à la mobilité des élèves des écoles de formation générale du niveau secondaire 2 dans l'espace défini par les trois cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel des 26 et 27 mars

Plus en détail

Evolution de l'environnement juridique et fiscal

Evolution de l'environnement juridique et fiscal Evolution de l'environnement juridique et fiscal Présentation de Monsieur David Hiler, Conseiller d'etat Septembre 2013 A partir de 2008, la pression internationale s'intensifie Page 2 La Suisse, une économie

Plus en détail

3003 Berne, le 30 octobre 2000. Mesdames, Messieurs,

3003 Berne, le 30 octobre 2000. Mesdames, Messieurs, 3003 Berne, le 30 octobre 2000 $X[ $XWRULWpVFDQWRQDOHVGH VXUYHLOODQFHGHOpWDWFLYLO,1)267$5,QIRUPDWLRQVUHODWLYHVjFHUWDLQVDVSHFWVGHOLQWURGXFWLRQ Mesdames, Messieurs, Lors de la procédure de consultation relative

Plus en détail

Modèle global des transports du canton de Berne (MGT BE)

Modèle global des transports du canton de Berne (MGT BE) Direction des travaux publics, des transports et de l énergie du canton de Berne www.be.ch/mgt Modèle global des transports du canton de Berne (MGT BE) Fiche d information Le canton de Berne dispose depuis

Plus en détail

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Forum SMBV Pointe de Caux - Épouville Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Préfecture de la Seine-Maritime SIRACED PC - septembre 2011 le SIRACEDPC Service Interministériel

Plus en détail

Auto-diagnostic discriminations et diversité : Que nous disent les utilisateurs? Présentation des statistiques d'utilisation de l'outil Janvier 2010

Auto-diagnostic discriminations et diversité : Que nous disent les utilisateurs? Présentation des statistiques d'utilisation de l'outil Janvier 2010 CENTRE DES JEUNES, DES DIRIGEANTS ET DES ACT EURS DE L'ECONOMIE SOCIALE Auto-diagnostic discriminations et diversité : Que nous disent les utilisateurs? Présentation des statistiques d'utilisation de l'outil

Plus en détail

Condition d'examen AEAI n 01 TUILES ET TUILES EN BÉTON

Condition d'examen AEAI n 01 TUILES ET TUILES EN BÉTON Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) Condition d'examen AEAI n 01 TUILES ET

Plus en détail

Campagne«Respecter, c est protéger»

Campagne«Respecter, c est protéger» Campagne«Respecter, c est protéger» Newsletter Newsletter Juillet 2014 Patronage et partenaires Patronage - Office fédéral de l environnement (OFEV) - Club alpin suisse (CAS) Partenaires - Communauté de

Plus en détail

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances 6 Avantages économiques procurés par le secteur des assurances Sans les assurances, rien ne va plus dans notre monde moderne Le secteur des assurances constitue un pilier central de l économie helvétique

Plus en détail

Politique en matière d'inondations basée sur les 3 P : vous êtes prêts?

Politique en matière d'inondations basée sur les 3 P : vous êtes prêts? Politique en matière d'inondations basée sur les 3 P : vous êtes prêts? Atelier STAR-FLOOD 26.03.15 Hannelore Mees Aline Lacroix Joost Dewelde Eddie De Block Le P de préparation Directive européenne Inondations

Plus en détail

ALERTE ET GESTION DES CRUES ÉCLAIRS SUR LES PETITS BASSINS VERSANTS URBAINS

ALERTE ET GESTION DES CRUES ÉCLAIRS SUR LES PETITS BASSINS VERSANTS URBAINS ALERTE ET GESTION DES CRUES ÉCLAIRS SUR LES PETITS BASSINS VERSANTS URBAINS Utilisation du radar HYDRIX et de la plateforme RAINPOL sur la commune d ANTIBES JUAN-LES-PINS European Local Authorities Rencontres

Plus en détail

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission.

En conséquence, toutes les banques qui souhaitent notes de commerce, doit obtenir l'autorisation de la Commission. Le système bancaire Shvetsarii caractérisé par des règles strictes. Toutes les banques et institutions financières impliquées dans les activités bancaires, doivent s'inscrire auprès de la Commission bancaire

Plus en détail

Vue d'ensemble. Département fédéral des affaires étrangères Direction consulaire Bundesgasse 32 3003 Berne. Berne, mai 2015

Vue d'ensemble. Département fédéral des affaires étrangères Direction consulaire Bundesgasse 32 3003 Berne. Berne, mai 2015 Département fédéral des affaires étrangères Direction consulaire Bundesgasse 32 3003 Berne Berne, mai 2015 Prise de position au sujet de l'ordonnance sur les personnes et les institutions suisses à l'étranger

Plus en détail

Forêts protectrices contre les dangers naturels

Forêts protectrices contre les dangers naturels Amt für Wald, Wild und Fischerei WaldA Protection contre les dangers naturels Schutz vor Naturgefahren Route du Mont Carmel 1, Case postale 155, 1762 Givisiez T +41 26 305 23 43, F +41 26 305 23 36 www.fr.ch/sff

Plus en détail

Cortado Corporate Server

Cortado Corporate Server Cortado Corporate Server La recette du succès pour la mobilité d entreprise En bref : Solution «MDM» de pointe Sécurité et contrôle maximal Des fonctionnalités «Cloud Desktop» impressionnantes pour la

Plus en détail

VÉRIFIEZ SI VOS SITES WEB SONT PRÊTS POUR LE «BLACK FRIDAY» 11 MÉTHODES POUR METTRE FIN AUX PROBLÈMES DE PERFORMANCES

VÉRIFIEZ SI VOS SITES WEB SONT PRÊTS POUR LE «BLACK FRIDAY» 11 MÉTHODES POUR METTRE FIN AUX PROBLÈMES DE PERFORMANCES VÉRIFIEZ SI VOS SITES WEB SONT PRÊTS POUR LE «BLACK FRIDAY» 11 MÉTHODES POUR METTRE FIN AUX PROBLÈMES DE PERFORMANCES COMMENT PRÉVENIR LES PROBLÈMES DE DENSITÉ DU TRAFIC TOUT AU LONG DE L'ANNÉE Les problèmes

Plus en détail

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Le 29 janvier 2015 Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Campagne conducteur-d-elite.ch: suivre des cours, c est avoir une conduite plus sûre. L objectif de la campagne

Plus en détail

DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES RÉFÉRENCES INTERNET POUR LES COMMUNES VAUDOISES

DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES RÉFÉRENCES INTERNET POUR LES COMMUNES VAUDOISES DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES POUR LES COMMUNES VAUDOISES RÉFÉRENCES INTERNET Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95 51 info.energie@vd.ch

Plus en détail

Protection contre les incendies d une installation électrique

Protection contre les incendies d une installation électrique Protection contre les incendies d une installation électrique La protection des bâtiments contre les incendies fait partie des obligations incontournables lors de constructions, les mesures anti-feu sont

Plus en détail

Evolution du travail intérimaire en Suisse romande

Evolution du travail intérimaire en Suisse romande Evolution du travail intérimaire en Version actualisée, 2011 Octobre 2011 Observatoire Romand et Tessinois de l'emploi Office cantonal de l emploi Rue des Savoises 3 1211 Genève 28 Impressum Titre Evolution

Plus en détail

François Dessemontet, professeur à l'université de Lausanne, docteur en droit, avocat. Les langues et la Loi en Suisse

François Dessemontet, professeur à l'université de Lausanne, docteur en droit, avocat. Les langues et la Loi en Suisse François Dessemontet, professeur à l'université de Lausanne, docteur en droit, avocat Les langues et la Loi en Suisse I. Historique A. Géographie et histoire La Suisse compte quatre langues nationales,

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Neugasse 6 CH8005 Zürich Tél.: +41 (0)44 250 88 11 Fax: +41 (0)44 250 88 22 Email: blaettler@holzenergie.ch Tél.: +41 (0)21 310 30 36 direct Répertoire des appareils de chauffage conforme à l OPair Feuille

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Android. Version du produit : 3.6

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Android. Version du produit : 3.6 Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Android Version du produit : 3.6 Date du document : novembre 2013 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control...3 2 À propos de ce guide...4 3

Plus en détail

Condition d'examen AEAI n 01 TUILES

Condition d'examen AEAI n 01 TUILES Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) Condition d'examen AEAI n 01 TUILES 01.06.2014

Plus en détail

Troubles respiratoires Toux Asthme L OZONE NUIT! Informez-vous et agissez! www.ozone-info.ch

Troubles respiratoires Toux Asthme L OZONE NUIT! Informez-vous et agissez! www.ozone-info.ch L OZONE NUIT! Informez-vous et agissez! Troubles respiratoires Toux Asthme www.ozone-info.ch Quels sont les effets de l'ozone? sur votre santé Les effets sur la santé sont très différents d'un individu

Plus en détail

Cyberadministration: adoption du plan d action 2015

Cyberadministration: adoption du plan d action 2015 Cyberadministration: adoption du plan d action 2015 Berne, 21.10.2014 - Lors de sa séance du 15 octobre 2014, le Comité de pilotage de la cyberadministration suisse a intégré six projets dans son plan

Plus en détail

Evolution démographique récente et projections démographiques

Evolution démographique récente et projections démographiques Office cantonal de la statistique OCST AT - GENÈVE Evolution démographique récente et projections démographiques Introduction Rappel : la dernière édition des projections démographiques pour le canton

Plus en détail

Invitation à la conférence de protection incendie AEAI «Prescriptions de protection incendie 2015»

Invitation à la conférence de protection incendie AEAI «Prescriptions de protection incendie 2015» Invitation à la conférence de protection incendie AEAI «Prescriptions de protection incendie 2015» Conférence de protection incendie AEAI «Prescriptions de protection incendie 2015» Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application mobile to store à destination des acheteurs de presse Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse Imaginée par Presstalis, disponible le 2 Juin sur App Store et Google play, Zeens

Plus en détail

PRÉAVIS N 13/11. Création d'un mur de confinement sur le site de Roche

PRÉAVIS N 13/11. Création d'un mur de confinement sur le site de Roche PRÉAVIS N 13/11 Création d'un mur de confinement sur le site de Roche SIGE, septembre 2013 Feuille de contrôle du document No de préavis Objet Auteur(s) Délégué du Comité Date de dépôt Date de séance commission

Plus en détail

L assurance contre les dommages dus à des événements naturels

L assurance contre les dommages dus à des événements naturels L assurance contre les dus à des s naturels I. Résumé L assurance des dus à des s naturels couvre les causés aux meubles et aux immeubles par les hautes eaux, les inondations, les tempêtes, la grêle, les

Plus en détail

Commission pour la technique de construction

Commission pour la technique de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Commission pour la technique de Récapitulation des concordances admissibles entre la classification

Plus en détail

Cas pratique TAXI À LA DEMANDE

Cas pratique TAXI À LA DEMANDE Cas pratique TAXI À LA DEMANDE Actualisé le: 04.08.2008 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre les immissions Laupenstrasse 22, 3011 Berne Téléphone 031 633 57

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

KBB 16, PLACE LONGEMALLE CH-1204 GENÈVE. Accords fiscaux sur l imposition à la source : «les accords Rubik» Février 2013

KBB 16, PLACE LONGEMALLE CH-1204 GENÈVE. Accords fiscaux sur l imposition à la source : «les accords Rubik» Février 2013 KBB 16, PLACE LONGEMALLE CH-1204 GENÈVE! Accords fiscaux sur l imposition à la source : «les accords Rubik» Février 2013 Les «accords Rubik» sont une série d accords conclus entre la Suisse et différents

Plus en détail

Installations sportives en Suisse: statistiques 2012

Installations sportives en Suisse: statistiques 2012 Politikstudien Forschung Beratung I N T E R F A C E Installations sportives en Suisse: statistiques 2012 Bases statistiques avec indicateurs d'économie d'entreprise et d'énergie Oliver Bieri Interface

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE CONSEIL FEDERAL SUISSE

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE CONSEIL FEDERAL SUISSE ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE CONSEIL FEDERAL SUISSE RELATIF A L'IMPOSITION DES REMUNERATIONS DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS signé à Paris le 11 avril 1983, complété par l'échange

Plus en détail

Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (CNA) Informations relatives à la formation de cariste

Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (CNA) Informations relatives à la formation de cariste Informations relatives à la formation de cariste "L'essentiel en bref Pourquoi une formation? Objectif de sécurité: Les caristes doivent justifier d'une formation pratique et théorique leur permettant

Plus en détail

Le produit ne comprend pas forcément tous les éléments de la photo. Se référer à la fiche détaillée du produit pour plus d'informations.

Le produit ne comprend pas forcément tous les éléments de la photo. Se référer à la fiche détaillée du produit pour plus d'informations. Toute prise de commande au titre d'un produit figurant au sein de la boutique en ligne du site web TRDracing.fr suppose la consultation préalable des présentes conditions générales. En conséquence, le

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité

Assurances de biens et de responsabilité Enquête Juin 2011 Assurances de biens et de responsabilité Inondations du Var des 15 et 16 juin 2010 Bilan chiffré au 31 mai 2011 1 LES INONDATIONS DU VAR DES 15 ET 16 JUIN 2010 SYNTHESE Les conséquences

Plus en détail

Études de bachelor en sciences forestières. Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL

Études de bachelor en sciences forestières. Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL Études de bachelor en sciences forestières Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL Des études à la dimension environnementale 2 Un tiers du territoire suisse est couvert

Plus en détail

Information de presse

Information de presse Information de presse ab Des estimations provisoires de Swiss Re sigma indiquent que les catastrophes naturelles et techniques ont entraîné des dommages pour la société à hauteur de 52 milliards USD en

Plus en détail

L augmentation des risques naturels en montagne, liés au changement climatique

L augmentation des risques naturels en montagne, liés au changement climatique L augmentation des risques naturels en montagne, liés au changement climatique La montagne en France : ¼ du territoire, 6 massifs, 12 régions, 48 départements, 6200 communes Au-delà du changement climatique,

Plus en détail

Règlement relatif aux maisons Amis de la Nature Suisse

Règlement relatif aux maisons Amis de la Nature Suisse Amis de la Nature Suisse Table des matières Art. 1 Introduction... 3 Art. 2 Cahier des charges du ressort Maisons auprès du comité FSAN... 3 Art. 3 Achat et aliénation de maisons des Amis de la Nature...

Plus en détail

Assurer la sécurité des biens et des personnes contre les dangers naturels

Assurer la sécurité des biens et des personnes contre les dangers naturels U_18 PLAN DIRECTEUR CANTONAL FICHE DE COORDINATION Assurer la sécurité des biens et des personnes contre les dangers naturels Etat d'information création : 23.05.11 actualisation : Version adoptée par

Plus en détail

Rupture d approvisionnement en gaz

Rupture d approvisionnement en gaz Rupture d approvisionnement en gaz Définition L infrastructure de distribution de gaz naturel désigne les conduites, les réservoirs, les stations et centrales de distribution avec leurs centres de calcul

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

DROIT DE PRET PUBLIC AU ROYAUME-UNI

DROIT DE PRET PUBLIC AU ROYAUME-UNI DROIT DE PRET PUBLIC AU ROYAUME-UNI Par Jim Parker Contexte Le DPP a été mis en place par la Loi de 1979 sur le droit de prêt public, qui accorde aux auteurs britanniques un droit juridique, distinct du

Plus en détail

Évaluations statistiques

Évaluations statistiques 1 / 20 Évaluations statistiques Statistiques annuelles 2010, analyses pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 18.03.2011 Centre national

Plus en détail

Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012

Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012 Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012 Les principes : Partenariat METEO-FRANCE / FNHPA Toujours un «package météo» à 3 niveaux, avec : - un bulletin d affichage destiné à vos clients - un service

Plus en détail

MINISTERE DE LA JUSTICE COMMISSION RELATIVE A LA COPROPRIÉTÉ

MINISTERE DE LA JUSTICE COMMISSION RELATIVE A LA COPROPRIÉTÉ MINISTERE DE LA JUSTICE COMMISSION RELATIVE A LA COPROPRIÉTÉ Recommandation n 8 relative aux appels de fonds que le syndic peut exiger des copropriétaires Le 7 janvier 2008 LA COMMISSION, Vu les articles

Plus en détail

Le système «PREVENIR ET ASSURER» des Etablissements cantonaux d assurance (ECA) en 2001

Le système «PREVENIR ET ASSURER» des Etablissements cantonaux d assurance (ECA) en 2001 Le système «PREVENIR ET ASSURER» des Etablissements cantonaux d assurance (ECA) en 2001 (J. P. Marty, directeur de l Association des établissements cantonaux d assurance incendie, AEAI) 2 Prévention et

Plus en détail

Encourager l innovation et l esprit d entreprise. Instruments pour le tourisme et développement régional

Encourager l innovation et l esprit d entreprise. Instruments pour le tourisme et développement régional Encourager l innovation et l esprit d entreprise Instruments pour le tourisme et développement régional «L innovation et l esprit d entreprise sont les clés pour des régions fortes et un tourisme compétitif.

Plus en détail

Association suisse de techniques de chauffage, d aération et de climatisation

Association suisse de techniques de chauffage, d aération et de climatisation ImmoClimat Suisse Association suisse de techniques de chauffage, d aération et de climatisation Portrait ImmoClimat Suisse Portrait 1 Le milieu de nos activités Le marché suisse de la technique du bâtiment

Plus en détail

CONSTRUCTION CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR PROTÉGER LE SOL

CONSTRUCTION CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR PROTÉGER LE SOL CONSTRUCTION CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR PROTÉGER LE SOL NÉCESSITÉ DE PLANIFIER Une protection des sols efficace débute avec la planification de l ouvrage. Avant même que les premières machines pénètrent

Plus en détail

DocuWare Mobile Product Info. La GED au service de la mobilité. Avantages

DocuWare Mobile Product Info. La GED au service de la mobilité. Avantages DocuWare Mobile Product Info La GED au service de la mobilité DocuWare Mobile vous permet d'accéder à une armoire DocuWare directement à partir de votre smartphone ou tablette. Vous pouvez consulter des

Plus en détail

Le dernier rapport sur les prix des véhicules automobiles montre que la nouvelle exemption par catégories ne produit pas encore d'effets positifs

Le dernier rapport sur les prix des véhicules automobiles montre que la nouvelle exemption par catégories ne produit pas encore d'effets positifs IP/03/1117 Bruxelles, le 25 juillet 2003 Le dernier rapport sur les prix des véhicules automobiles montre que la nouvelle exemption par catégories ne produit pas encore d'effets positifs Le dernier rapport

Plus en détail

Présentation de l application Smartphone «Risques Nice»

Présentation de l application Smartphone «Risques Nice» Présentation de l application Smartphone «Risques Nice» Dans le cadre de sa politique de gestion des risques, la ville de Nice a souhaité mettre les nouvelles technologies de l information au service des

Plus en détail

INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION INCENDIE

INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION

Plus en détail

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Nous assurons ce que vous avez construit sans pourquoi ni comment. Ainsi, l ensemble des propriétaires immobiliers des environ 400 000

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

ETABLISSEMENTS CANTONAUX D ASSURANCE. Analyse des événements. Grêle 2009. Etude des orages de grêle du 26 mai et du 23 juillet 2009

ETABLISSEMENTS CANTONAUX D ASSURANCE. Analyse des événements. Grêle 2009. Etude des orages de grêle du 26 mai et du 23 juillet 2009 ETABLISSEMENTS CANTONAUX D ASSURANCE Analyse des événements Grêle 2009 Etude des orages de grêle du 26 mai et du 23 juillet 2009 Impressum Editeur Tous droits réservés 2012 Union intercantonale de réassurance

Plus en détail