La dématérialisation, quels enjeux pour le monde de demain?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La dématérialisation, quels enjeux pour le monde de demain?"

Transcription

1 Projet Sciences Humaines La dématérialisation, quels enjeux pour le monde de demain? AUDINOT Alexandre GAUGRY Thierry HURMAN Nicolas PREVOSTO Gabriel Encadré par Hélène Prigent INSA de Rennes, département INFO, 3 ème année Année

2 Remerciements Nous souhaitons tout d abord remercier Vincent Jamin pour avoir accepté de prendre sur son temps libre afin de répondre à nos questions. Nous voulons également remercier Yves Sanquer pour nous avoir aidé dans le choix et l'approfondissement du sujet. Nous aimerions enfin remercier Hélène Prigent pour nous avoir conseillé et avoir été présente pendant toute cette monographie. 1

3 Sommaire INTRODUCTION 4 1. LA DEMATERIALISATION, UN CONCEPT RENAISSANT PRESENTATION De la sémantique à la définition Rappels historiques : de la tablette d argile à la tablette tactile Domaines concernés DEMOCRATISATION ET ASPECT GENERATIONNEL Un impact sur le commerce Les prérequis techniques : un frein au changement La dématérialisation : un investissement UNE UTILISATION SIMPLIFIEE POUR L UTILISATEUR Un accès facilité au contenu Le stockage sous forme numérique, gain d espace et de temps L interopérabilité : une problématique toujours présente LA DEMATERIALISATION : APPLICATIONS ET PROBLEMATIQUES UNE NOUVELLE GAMME D'USAGES Une économie troublée Des méthodes éducatives en changement Des habitudes culturelles fortement bouleversées De nouvelles voies encores peu explorées QUESTIONS INHERENTES AU STOCKAGE DE DONNEES Des problèmes de sécurité La polémique du piratage Des coûts environnementaux en constante augmentation Pérennité des données : un bilan mitigé UNE DEMATERIALISATION GENERALISEE EST-ELLE SOUHAITABLE? UN MARCHE A CONQUERIR Adaptation aux différentes générations Une solution financière attractive : UNE GENERALISATION TOTALE : QUELS RISQUES? : Dépendance envers les grands groupes : Des problèmes de confidentialité : Risques de la dépendance en énergie PROSPECTIVES ET PERSPECTIVES Un support adapté pour chaque usage Risques et avantages d une cohabitation Un vide juridique encore incomblé 32 CONCLUSION 34 ANNEXES 35 INTERVIEW DE VINCENT JAMIN 35 GLOSSAIRE 38 TABLE DES SIGLES 38 2

4 BIBLIOGRAPHIE 39 3

5 Introduction La dématérialisation, tel qu on l entend aujourd hui, est une méthode qui consiste à convertir l information d un support physique vers un support numérique. Avec l avènement de l ère informatique, un phénomène de numérisation massive a fait son apparition, grâce aux nombreuses possibilités qu elle offre. Il est en effet commun de nos jours de recevoir une facture par , de faire des recherches sur internet ou de regarder des vidéos sur Youtube. La dématérialisation a grandement changé le monde de l entreprise et la vie courante de par la versatilité des tâches qu il est possible de réaliser avec un ordinateur. De plus, bon nombres de contraintes inhérentes au support papier n ont plus cours avec le support numérique. Elle peut être appliquée à un champ de domaines très vaste, les documents, courriers et contenus multimédias n étant qu une fraction de ce qu il est possible de faire. Il n est pas bien difficile d imaginer toutes les applications possibles. Cependant, passer à la dématérialisation apporte son lot de déconvenues, et on peut donc se demander si ses avantages suffisants vis-à-vis de ses défauts, ainsi que son coût de mise en place et d entretien. Les contenus et services dématérialisés ayant une place toujours plus grande dans notre vie, on est alors en droit de s interroger sur les bienfaits d une généralisation de la dématérialisation : Va-t-on vers une disparition du format physique au profit du format numérique, ou peut-on envisager leur cohabitation? Pour répondre à cette question, on se proposera dans une première partie de définir de manière plus précise le terme dématérialisation, ainsi que les retombées directes de la numérisation. On s intéressera ensuite aux innovations et altérations sous-jacentes lors d une deuxième partie. Enfin, nous étudierons les perspectives d avenir apportées par la dématérialisation. 4

6 1. La dématérialisation, un concept renaissant 1.1 Présentation De la sémantique à la définition Selon le Larousse, dématérialiser signifie Rendre immatériel quelqu'un ou quelque chose, le dépouiller de sa matière concrète. Cette définition se fonde sur l utilisation actuelle du mot, qui reflète son usage au cours des 30 dernières années. Cependant, il y a bien des cas où le sens étymologique est différent du sens usuel ; il convient donc de vérifier si les deux sens coïncident. Le mot dématérialiser est un de ces mots : en effet, bon nombre de gens se méprennent sur le sens du mot dématérialisation. Cela est dû à la méconnaissance du préfixe dé. La définition Larousse mène à penser que le support est supprimé et que l objet dématérialisé n a donc plus de support matériel. Il n en est rien! Si on étudie quelque peu les suffixes français, on remarque que le préfixe a ou an implique une absence, alors que dé, dés ou dis signifient séparation, cessation, différence. Chose amusante, le mot dématérialisation implique une perte du support d origine, mais en aucun cas une absence de support récepteur, contrairement à ce que laisse croire la définition. Et cela n est pas étonnant : un objet numérisé semble avoir disparu. Pour des non-initiés, un cd dématérialisé (numérisé par exemple) semble ne plus avoir d existence réelle. De même, où est le volume d un ebook, quelle est sa masse? Son contenu est pourtant bien là, sous forme de bits. Cette erreur de langage (liée à la technique) a finalement provoqué l acceptation du mot tel qu il est. On peut cependant voir émerger des définitions plus proches du sens réel, telles que Action d'effectuer des tâches avec des outils informatiques sans utiliser de papier. Numérisation des informations, comme le propose linternaute.com, qui est plus proche du sens réel du mot. Un cas particulier de la dématérialisation est la numérisation. Le Larousse nous donne la définition suivante : Convertir une information analogique sous forme numérique. De la même manière, on a numérique : Qui relève des nombres ; qui se fait avec des nombres, est représenté par un nombre. On voit bien ici que la numérisation est un cas particulier de la dématérialisation. 5

7 1.1.2 Rappels historiques : de la tablette d argile à la tablette tactile En réalité, la question de la dématérialisation ne date pas d hier; en effet, elle apparait concrètement bien avant l ère numérique. Nous avons vu précédemment que le mot dématérialisation impliquait que le support d origine soit modifié. De ce fait, il s applique à tout changement majeur de support de stockage de la connaissance. Dès l aube de l humanité, l être humain a désiré conserver l information, en utilisant une méthode plus fiable dès que celle-ci fut développée. Le premier support de l information fut l oral ; celui-ci fut assez vite complété par des peintures rupestres, telles que celles de la grotte de Lascaux, puis par des documents écrits sur des tablettes à partir de 4000 avant JC ( toujours des dessins, la première trace d écriture datant de -3300). Ces documents ont régulièrement changé de support, pour des raisons technologiques, pécuniaires ou de praticité. Ainsi, les égyptiens utilisèrent conjointement des documents sur papyrus et des tablettes d argile. Pourtant plus difficiles à utiliser, elles continuèrent à exister car moins onéreuse et plus résilientes aux ravages du temps. On peut ainsi voir les tablettes d argiles comme l équivalent budget du papyrus. Le parchemin succèdera au papyrus (vers 200 Av JC), tout en étant utilisé conjointement à celui-ci (car là encore, plus onéreux). Les tablettes perdront alors leur place, remplacées par le papyrus. L histoire se répétera à nouveau avec le papier, inventé vers l an 0 en Chine. Celui-ci tarda à se démocratiser ; inventé peu après le parchemin, 1500 ans seront nécessaires pour que l imprimerie de Gutenberg permette au papier de faire disparaitre son ancêtre. Il ne faudra attendre que 200 ans pour qu une nouvelle révolution du stockage de l information se produise ; en effet, il s agit de l invention de l orgue de barbarie. Pour la première fois, la musique est stockée sur autre chose qu une partition et ce même document peut être lu par une machine. Une évolution à spectre plus large fera son apparition vers le milieu du 20 e siècle, sous la forme de l ordinateur et de ses cartes perforées. Peu après, les supports magnétiques feront leur apparition (vers 1970) avec les premières cassettes et disquettes, puis les disques durs et les divers disques (CD, DVD, Laser, Blu-Ray, HD-DVD). Aujourd hui, avec l essor d internet, des débits de transferts et des capacités de stockage, de plus en plus de contenus textuels et multimédias sont proposés sous forme dématérialisée, c est à dire sans leur support originel, le support commun d il y a 20 ou 30 ans. 6

8 On voit bien ici que l ancien support ne fut jamais immédiatement délaissé, et ce pour plusieurs raisons. En premier lieu, le coût de fabrication et de transition industrielle : il faut en effet moderniser les outils des fabricants et les former à les utiliser pour qu ils puissent fabriquer le nouveau bien. Dans un second temps, il faut former les utilisateurs de ces nouveaux supports. On n écrit pas de la même manière sur du papier et sur du papyrus. Enfin, nous nous apercevons qu une partie de la population reste en retrait et utilise toujours les moyens les plus anciens, pour des raisons pécuniaires ou d éducation. Ainsi, les troubadours, trouvères et autres crieurs publics furent nécessaires jusqu à ce que la majorité de la population sache lire. De même, la transition vers le numérique ne se fera pas totalement sans que la population apprenne à se servir des outils numériques. Que cela nous apprend-il? Il se produit le même phénomène à chaque changement de support : un temps est nécessaire à la mise en place de la dématérialisation, que ce soit pour l industrie ou pour l utilisateur. On peut donc y voir un écho à la situation actuelle du marché (davantage développée en partie 2). Certains rétorqueront que la coexistence de la voix et du papier n est due qu au fait que la parole est le propre de l homme, et que l on ne peut donc pas espérer une coexistence entre papier et format numérique. Cette discussion sera abordée plus tard dans cette monographie, notamment lors de l interview de Vincent Jamin (annexe 1) Domaines concernés De nos jours, la dématérialisation touche plusieurs domaines qui ne réagissent pas de la même manière à l apport du support numérique. On pensera en premier lieu aux documents textuels tels que des factures ou des livres. Il y a ici deux tendances très diverses : d une part, les documents utilitaires ou professionnels, tels que les courriers, les notes de services, les factures et les déclarations d impôts. Ceux-ci sont très implantés voire ont supplanté leur équivalent papier. Celui-ci n est généralement utilisé que pour des raisons juridiques (courriers recommandés) ou par ceux ne disposant ou ne souhaitant pas utiliser cette technologie. D autre part, il y a les livres et leur équivalent numérique, les ebooks. Ici, la cohabitation est très différente : même si les achats de livres numériques sont en hausse, ceux-ci ne détrônent pas le livre papier. Pour ce qui est des journaux, ils sont en perte sérieuse de vitesse : ils sont sévèrement assaillis par les autres medias, comme la télévision ou internet. 7

9 La cartographie est l un des domaines profitant le plus de la dématérialisation : les applications numériques ont quasiment éliminé leur équivalent papier. Celui-ci reste toujours disponible dans les commerces et bénéficie toujours d un marché. Il est à présent acheté davantage en tant que sécurité que pour une utilisation courante, afin de ne pas se perdre dans un endroit sans connexion au réseau cellulaire par exemple. La raison de cette transition rapide est le GPS et les cartes disponibles sur internet, via Google Maps par exemple. Ceux-ci sont un véritable gain pour l utilisateur, de par la fiabilité (mis à jour fréquemment) et le gain de temps qu ils offrent (calcul d itinéraire, de coûts de péages, avertisseurs d embouteillages ). Les jeux vidéo et les logiciels ont pour leur part grandement transité vers un commerce dématérialisé ; cela est sans surprise, car ce sont des créations d origine numérique. L industrie cinématographique et musicale est pour sa part assez réticente au changement, car une partie des intermédiaires se sent menacée ; cependant certains effectuent avec brio la transition et sont pionniers dans ce domaine (comme napster, premier service de vente de musique dématérialisée). Il y a aussi un invité surprise de cette dématérialisation : les réseaux sociaux. En effet, leur ancêtre est en réalité le trombinoscope ou annuaire des anciens élèves. Leur place est à présent prépondérante dans notre société, l exemple le plus flagrant étant Facebook, avec plus d un milliard d utilisateurs actifs. 1.2 Démocratisation et aspect générationnel Un impact sur le commerce La dématérialisation prend aussi de plus en plus de place dans les habitudes de consommation : dans certains domaines, le commerce de produits physiques décline au 8

10 profit des produits dématérialisés. Pour le jeu vidéo sur PC par exemple, le chiffre d affaires réalisé en téléchargement dépassait déjà significativement celui des CDs et cartouches physiques en 2009 (250 millions d euros contre 167 millions d euros, selon le groupe Gfk). Pour la musique, une étude de Nielsen Company & Billboard montre que, tandis que les ventes de musique digitalisée ont augmenté de 9.1% en 2012, celles de la musique au format physique (CDs) a baissé de 12.8%. En France, le numérique représentait plus de 30% des ventes au premier semestre Cela a accéléré la fermeture d enseignes qui n avaient pas su prendre le pas du numérique, telles Virgin Megastore, dont les magasins ont fermé en Que reste-t-il donc comme solution pour les magasins physiques? La plus évidente, mais pas nécessairement la plus simple, consiste à se mettre au commerce de produits dématérialisés Sans pour autant fermer leurs magasins physiques, certaines enseignes ont su se mettre à l ère du numérique. Ainsi, la FNAC, avec son nouveau service Digicopy, offre à ses clients ayant acheté un CD ou un vinyle une version digitalisée au format MP3. Selon elle, "Cela permet également de mieux valoriser les CD et vinyles en tant qu'objets". Une autre solution consiste à mettre en avant les avantages d un magasin physique par rapport à un magasin en ligne, le service client par exemple. En effet, les vendeurs peuvent conseiller les clients, et apportent ainsi une plus-value aux magasins. Pour l instant, seules les librairies semblent relativement épargnées par la dématérialisation. Selon Philippe Moati, Professeur d'économie à l'université Paris Diderot, ce serait grâce à un catalogue numérique encore relativement peu étoffé et des prix uniformes (rabais maximum autorisé: 5%) d'un détaillant à l'autre grâce à la loi Lang. Mais cette stabilité risque d'être mise à mal avec la diffusion des liseuses numériques. Un autre facteur jouant en la faveur des magasins physiques est que certains ne se sont pas encore mis au numérique, car cela demande des connaissances techniques Les prérequis techniques : un frein au changement La dématérialisation est en pleine évolution, et se démocratise de plus en plus. Mais il peut être difficile de faire le pas, sans certaines connaissances techniques. En effet, il faut pouvoir utiliser un appareil électronique pour stocker et lire le contenu dématérialisé, un ordinateur par exemple. Mais ce n est pas tout : dans certains cas, il faut savoir utiliser internet, afin d accéder à du contenu en ligne. En 2012, 78 % des français âgés de 15 ans ou plus déclaraient avoir un accès à Internet à leur domicile. Mais si 96 % pour les moins de trente ans en sont équipés, et que ce taux reste supérieur à 85 % avant 60 ans, il diminue à 62 % entre 60 et 74 ans et chute à 23 % à partir de 75 ans. Les personnes âgées peuvent donc difficilement avoir accès à la dématérialisation. Et parmi les causes de ce faible taux, on trouve le coût de la connexion et surtout le manque de compétence. 9

11 Mais ces personnes ne sont pas totalement laissées pour compte, puisque la transition vers la dématérialisation, bien que rapide, n a pas provoqué la disparition du support physique : le contenu multimédia, par exemple, est toujours accessible sous forme physique. Cependant, ce manque de compétences devient plus problématique dans le monde du travail : la dématérialisation est séduisante pour les entreprises de par le gain en efficacité qu elle entraîne, et elles sont de plus en plus nombreuses à franchir le pas. Mais leur personnel n est pas forcément qualifié pour se servir de documents dématérialisés ; il s agit alors de le former. D après Vincent Jamin, Directeur de la Division Dématérialisation Docapost DPS, il ne faut pas sous-estimer ce sujet, mais dans notre cas de figure, [la transition d archives physiques vers des archives numériques en entreprise,] globalement, l adoption ne pose aucun problème. Que faire, alors? Avec la prise d importance du contenu dématérialisé, en particulier dans le cadre professionnel, il est important de former les jeunes, qui en auront sans doute besoin dans leur travail. En France, le B2I (Brevet Informatique et Internet) donne aux collégiens et aux lycéens les bases pour pouvoir utiliser les technologies de l information. Mais demain, peut-être cet enseignement se développera-t-il, prenant plus de place dans l emploi du temps et permettant aux jeunes diplômés d utiliser avec facilité le format dématérialisé La dématérialisation : un investissement Si le support numérique offre de nombreux avantages, la dématérialisation de masses de données telles que les archives d une administration ne doit pas se faire sans réfléchir. En effet, elle comporte de nombreux coûts et demande une réorganisation des méthodes de travail et donc du personnel. Parmi les problématiques que ce changement soulève, le stockage des données n est pas à négliger. Il peut se faire sur des serveurs en interne, mais dans le cas où le volume de données est trop important il peut être plus avantageux de faire appel à un prestataire. Elles permettent non seulement d accéder à un espace de stockage sécurisé, mais également de tracer les documents et de les authentifier, notamment grâce aux signatures numériques. Mais dans tous les cas, et demande du temps pour effectuer le transfert des documents sous forme numérique. Dans le cadre d une entreprise, le passage au support numérique implique donc des coûts de mise en œuvre et un temps d adaptation où la productivité sera moins importante. Mais qu il s agisse d une enseigne qui se lance dans la vente en ligne au détriment de ses magasins physiques ou d une entreprise qui veut gagner en productivité en numérisant ses document papier, cela implique aussi une réorganisation du personnel : il faut former le personnel existant, éventuellement engager des experts (par exemple si les archives sont 10

12 stockées en interne), mais aussi parfois licencier. Car lorsque la numérisation permet de faire en un jour des démarches administratives qui se faisaient en une semaine, grâce à l acheminement instantané des documents et de l automatisation d une partie de leur traitement, le service en charge de ces documents se retrouve en sureffectif. Et pour ce qui est des magasins, la croissance du commerce sous forme dématérialisée nuit aux magasins physiques (voir section 1.2.1). Cela peut également appeler à une restructuration du personnel, voire parfois à une migration totale vers le support dématérialisé, comme le font certains journaux, tels The Cincinnati Post, devenu KyPost.com, ou encore The Capital Times. Entre les connaissances requises et le problème de coût, passer au format dématérialisé est un investissement, surtout pour les entreprises. Mais une fois le changement effectué, l utilisation des données est grandement facilitée. 1.3 Une utilisation simplifiée pour l utilisateur Comme dit plus haut, il faut des connaissances techniques pour tirer pleinement parti du format dématérialisé. Cependant, les avantages de la dématérialisation sont nombreux Un accès facilité au contenu L un des principaux avantages de la dématérialisation est qu elle facilite l accès au contenu. Il est possible non seulement d'accéder à ses données à distance, mais également de les partager plus facilement. Le contenu dématérialisé peut être stocké en local sur un disque dur, mais aussi être mis en ligne sur un espace de stockage. Il en existe de toutes sortes, pour les entreprises ou les particuliers, et pour tous les budgets (certains sont même gratuits pour de faibles volumes de données). Ils offrent l avantage considérable de pouvoir accéder aux données ainsi mises en ligne de n importe où ; plus besoin de transporter sa bibliothèque ou ses DVD, ou encore ses documents administratifs : l utilisateur n a besoin que d un appareil connecté à internet pour avoir accès à l intégralité de ses données. On peut donc avoir plus de données avec soi, tout en s encombrant moins. Cela peut être un avantage supplémentaire dans le cadre d entreprises possédant plusieurs établissements : il est alors possible d échanger des documents de manière quasi-instantanée, permettant un travail collaboratif entre les établissements. Et cela permet aussi de répartir les documents à traiter de manière plus souple en fonction des disponibilités du personnel. Un autre avantage de la dématérialisation est que les données dématérialisées peuvent être facilement partagées. Pas besoin de les transporter : elles peuvent parcourir de grandes distances un instant grâce à internet. Pas besoin non plus de s en séparer : il est très facile d en faire des copies afin de partager ses données tout en en gardant un exemplaire. 11

13 Mais ce n est pas tout : grâce à certains services en ligne, il est possible de travailler à plusieurs simultanément sur les mêmes documents. Par exemple, la rédaction de cette monographie a été effectuée grâce à Google Documents, permettant aux différents membres du groupe de travailler sur les mêmes fichiers même lorsqu il n était pas possible de se réunir, pendant les vacances par exemple. Cela est aussi très utile en entreprise, notamment lors de travaux impliquant plusieurs établissements éloignés géographiquement. Mais les avantages de la dématérialisation ne s arrêtent pas là : elle permet également de simplifier le stockage des données Le stockage sous forme numérique, gain d espace et de temps La dématérialisation profite grandement au stockage des données. Certes, elle peut demander du personnel qualifié ou l aide d un intervenant extérieur, mais ses avantages sont de taille. Un premier avantage est le faible encombrement de données numériques : un disque dur de quelques centimètres cube peut contenir un téraoctet de données, ce qui peut correspondre à des millions de pages de documents. Et si ceux-ci sont stockés sur internet, ils ne prennent alors plus du tout de place chez l utilisateur. Si ce passage au format dématérialisé permet donc de réduire la place du contenu multimédia chez les particuliers, le gain de place est encore plus flagrant dans l administration : des salles d archives au format papier laissent la place à un serveur, ou disparaissent complètement pour être stockées par un prestataire. Il est également plus facile de déplacer les données ainsi dématérialisées. Dans une entreprise, changer les archives de place est bien plus laborieux sous format papier que sous format numérique : il suffit alors de déplacer un serveur. Le problème disparaît même totalement si les données sont stockées en ligne. Un deuxième avantage réside dans le classement et la recherche de fichiers. Qu il s agisse de documents, de musiques ou de films, les contenus dématérialisés peuvent être archivés et indexés. Plus qu un simple stockage des données sous forme numérique, il s agit de rendre leur recherche plus facile. On trouve deux méthodes d indexation : l indexation par type, qui consiste à attribuer à chaque document des métadonnées (titre, auteur, date ), et l indexation par mots clés, qui permet d associer à chaque document une liste de mots le décrivant. Ces deux méthodes peuvent être utilisées simultanément pour faciliter d avantage leur recherche, mais cela rend la dématérialisation plus longue. Si cette étape est effectuée correctement, il est possible de retrouver un fichier en particulier à partir de son titre ou de quelques mots-clés. Cela entraîne un gain en simplicité et en rapidité : trouver un document physique peut prendre des dizaines de minutes, voir des heures, dans des archives par exemple. Avec la dématérialisation, ce temps est réduit à quelques secondes, quelques minutes tout au plus. 12

14 La dématérialisation facilite donc beaucoup l utilisation des données : cependant, c est à la condition que les solutions technologiques utilisées lors de la dématérialisation puissent fonctionner les unes avec les autres : on parle d interopérabilité L interopérabilité : une problématique toujours présente La dématérialisation permet d échanger des documents et des fichiers multimédia facilement et sans coût, mais seulement à condition que les outils technologiques le permettent. L interopérabilité est, selon le Larousse, la capacité de matériels, de logiciels ou de protocoles différents à fonctionner ensemble et à partager des informations. Il s agit de s assurer que les fichiers envoyés par une application puissent être récupérés par une autre, qui peut ne pas avoir été développée par la même entreprise. Pour cela, des normes ont été instaurées : le PDF/A, par exemple, est une version du format PDF standardisée par la norme ISO Cette version du format PDF est prévue pour l'archivage de documents : utiliser cette norme permet un échange plus simple des documents. Ainsi, il vaut mieux limiter le nombre de formats utilisés pour le même type de média. Cela permet que chaque type de média puisse être traité de la même manière. Un autre avantage est qu il est plus facile de s adapter aux nouvelles normes si tous les documents sont déjà sous le même format. Cependant, selon le journal du net, l interopérabilité n est pas qu une affaire de format : il faut également prendre en compte l interopérabilité de routage, c est-à dire des normes permettant d adresser un document (une facture par exemple) à son destinataire. Car sans une telle norme, on ne peut être sûr que le document soit bien reçu et traité, ce qui complique les échanges. Par exemple, toujours selon le journal du net, l envoi d une facture électronique est totalement impossible pour un client ponctuel. De ce point de vue, le format papier est toujours plus simple à utiliser. L interopérabilité est donc une problématique à ne pas négliger : mais ce problème n est pas insurmontable, et il permet de profiter des nombreuses applications du format dématérialisé. 13

15 2. La dématérialisation : applications et problématiques 2.1 Une nouvelle gamme d'usages Une économie troublée Habituellement, l une des premières considérations de l homme moderne est la rentabilité. Cela s applique aussi à la dématérialisation. De manière générale, un fort gain de temps pour une (comparativement) faible surcharge monétaire est rentable. L une des premières applications est la dématérialisation totale des documents administratifs et des factures. Cela est permis par la signature électronique (article du Code civil) : en 2009, 47% des entreprises utilisent des certificats électroniques pour leurs échanges. A titre d exemple, les mails avec accusé de réception de convocation aux assemblées générales de copropriété ont permis une économie de 250 millions d euros par an selon une étude de 2008 de l AFNOR. Depuis 2004, il n est plus nécessaire de conserver un équivalent papier d une facture : un équivalent numérique est suffisant, du moment qu il contient toutes les informations nécessaires. La transition a été d autant plus facilitée qu un format de fichier fut globalement adopté, le PDF. En effet, le PDF est normalisé ISO depuis 2005 et ISO depuis Cela permet de réduire les coûts (et donc augmenter les profits) et d augmenter la réactivité des entreprises ; il est ainsi possible de réaliser plusieurs versions d un contrat au cours d une même journée, chose impossible auparavant à cause des délais postaux. Un exemple plus direct est celui de la bourse ; les valeurs monétaires manipulées par les traders sont de nos jours bien plus grandes qu elles ne l étaient auparavant. Cela se traduit par un profit plus important, mais aussi par des désastres possibles également plus importants (le cas du trader Jérôme Kerviel par exemple). Cette augmentation des sommes engagées est due à la dématérialisation des échanges : en premier lieu avec la disparition des actions au porteur, un contrat de propriété signé. Celles-ci commencent à disparaître dès 1960, et en deviennent marginales dès Aujourd hui, il n est pas nécessaire ni suffisant légalement d éditer un titre d action (bien qu il soit encore aujourd hui possible d échanger ceux édités au siècle dernier). Les actions sont entièrement gérées en interne par les banques, dans les bourses. La possession de ces actions n étant qu un jeu 14

16 d écriture (à présent informatisé), il est très rapide de les échanger. De plus, les échanges entre les marchés (européen et américain par exemple) sont beaucoup plus nombreux. Certains usent même de programmes informatiques pour faire les transactions à leur place! On peut affirmer que les marchés financiers sont parmi les plus en avance sur le plan de la dématérialisation : les gains sont faramineux. Cependant les dommages collatéraux sont de plus en plus fréquents ; que se passe-t-il quand une entreprise perd un de ses actionnaires car celui-ci s est ruiné en bourse à cause d une autre société? Les dégâts causés peuvent être colossaux. L autre facette de l économie dématérialisée est son aspect à la demande. D abord par l apparition de magasins en ligne : ils furent au départ de simple vitrines en ligne pour permettre aux gens de choisir avant de se déplacer dans le magasin physique ; ils sont maintenant des acteurs à part entière, à tel point qu ils supplantent leurs équivalents physiques. On pensera au récemment disparu Virgin, ou aux magasins Fnac et Darty, à présent dans la tourmente face à des magasins accessibles uniquement en ligne (Cdiscount ), magasins dit de e-commerce. Ces entreprises risquent de disparaître, car elles n ont pour l instant pas de repreneurs au vu de leur faible rentabilité. La Fnac, qui avait pourtant un niveau de rentabilité de 4.2% en 2010, est passée sous la barre des 2% en Ces entreprises compensent pour l instant en se séparant de leurs activités les moins rentables, comme les filières italienne et espagnole pour Darty. Il semble en effet difficile de survivre face au géant américain Amazon, avec des dizaines de milliers de références et une vitesse de livraison supérieure à celle de ses concurrents. Ce dernier a de plus déjà embrassé le commerce de produits dématérialisés, sous forme de contenu téléchargeable ou à la demande. Pourquoi attendre que son film soit livré alors qu il est possible de l avoir dès l achat chez soi, sans avoir à se déplacer? L utilisateur actuel est très friand de contenu dématérialisé : en 2008, itunes Store est devenu le plus gros revendeur de musique aux US, dépassant ainsi Wal-Mart. Les ventes de CDs sont en baisse, mais celles de contenu dématérialisé en hausse : +29% de téléchargement de musique légale contre 19% de baisse de ventes de CD en Et cela ne s arrête pas là, des offres purement On Demand ont été lancées ; on pourra par exemple citer l exemple de Deezer qui propose de s abonner pour écouter toutes les musiques souhaitées en streaming de manière illimité. Ces offres très alléchantes sont au goût du jour, car elles permettent à l utilisateur non seulement de ne pas avoir à gérer sa collection musicale ou l espace disque occupée par celle-ci, mais aussi de découvrir de nouveaux morceaux (davantage traité en partie 2.1.3). L engouement est tel que plus de la moitié des jeunes consomment des contenus streamé. La Video on Demand (VOD) devrait d ailleurs supplanter le Blu-Ray dans les prochaines années ; sa croissance étant similaire à celle de la musique sur internet. Devant un tel constat, on est en droit de se demander si les produits et magasins physiques ne vont pas tout simplement disparaitre. 15

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com systemes@arrabal-is.com Généralités Généralités des systèmes Windows Les systèmes Microsoft sont au cœur du système d information de la majorité des entreprises, si bien qu environ 90% des postes utilisateurs

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde?

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? SOMMAIRE Introduction I. Les risques encourus avec un système de sauvegarde traditionnelle II. Les attentes

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

La postproduction. 2014 Pearson France Canon EOS 70D Philippe Garcia

La postproduction. 2014 Pearson France Canon EOS 70D Philippe Garcia 7 La postproduction 7 n La postproduction Revenons maintenant à la photo. Vous venez d immortaliser un instant et vous êtes satisfait de la prise de vue que vous avez contrôlée sur l écran arrière. Attention,

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Qu est-ce qu un livre numérique?

Qu est-ce qu un livre numérique? Le livre numérique Ce tutoriel peut être utilisé comme une introduction au concours «Bookin avec nous». Il présente en quelques slides les différents concepts associés au livre numérique et permet de mieux

Plus en détail

Exemples d utilisation

Exemples d utilisation Exemples d utilisation Afin de vous donner une indication de la puissance de Librex, voici quelques exemples de la façon dont le logiciel peut être utilisé. Ces exemples sont des cas réels provenant de

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Introduction ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Sauvegarder ses données à domicile ou sur Internet Qui n a jamais perdu des photos ou documents suite à une panne

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Tous les conseils de nos experts pour bien l utiliser.

Tous les conseils de nos experts pour bien l utiliser. BIEN COMMENCER AVEC MES SAUVEGARDES Tous les conseils de nos experts pour bien l utiliser. Retrouvez tous les conseils de nos experts sur fnac.com À SAVOIR Pourquoi sauvegarder? L espace de stockage des

Plus en détail

PROFITEZ-EN POUR DIGITALISER VOS PARCOURS DE PAIEMENT

PROFITEZ-EN POUR DIGITALISER VOS PARCOURS DE PAIEMENT PROFITEZ-EN POUR DIGITALISER VOS PARCOURS DE PAIEMENT DOCAPOST - SAS au capital de 69 705 520 euros 493 376 008 RCS Créteil - Siège social : 10-12 Avenue Charles de Gaulle - 94220 ChARENTON-LE-PONT - ref

Plus en détail

Sauvegarde. de données. Nos conseils de prise en main

Sauvegarde. de données. Nos conseils de prise en main Sauvegarde de données de prise en main Pourquoi sauvegarder? L espace de stockage de nos ordinateurs continue sans cesse d augmenter. Le nombre de données que nous y enregistrons est de plus en plus important,

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Le marché du livre et l émergence d une demande de livre numérique

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Le marché du livre et l émergence d une demande de livre numérique Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique Le marché du livre et l émergence d une demande de livre numérique Céline FEDOU, GFK Philippe PERSON, GFK 17 mars 2009 1 Philippe PERSON (GFK, directeur

Plus en détail

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES L EDI (Échange de Données Informatisées) est un processus d échange d informations, sous forme électronique, entre deux systèmes informatiques distincts. Cette technique utilisée au moins depuis deux décennies

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Qu est-ce qu une boîte mail

Qu est-ce qu une boîte mail Qu est-ce qu une boîte mail Sur Internet, la messagerie électronique (ou e-mail en anglais) demeure l application la plus utilisée. La messagerie permet à un utilisateur d envoyer des messages à d autres

Plus en détail

Les applications Lexmark

Les applications Lexmark Les applications Lexmark Aidez vos clients à exploiter tout le potentiel de leurs équipements avec les solutions Lexmark Les applications Lexmark ont été conçues pour permettre aux entreprises d enregistrer

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS IOS

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS IOS CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS IOS Photo Expert est une application pour Smartphone (IOS 6.0 et plus / Android 4.0 et plus) qui permet à son utilisateur de prendre des photos, de renommer

Plus en détail

Marc BESNARD Sept. 2012

Marc BESNARD Sept. 2012 Marc BESNARD Sept. 2012 Table des matières INTRODUCTION... 1 1. Le marché de la VOD... 2 1.1. De la consommation illégale à la consommation légale... 2 1.2. Eviter le phénomène de VOD à prix bradé... 2

Plus en détail

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sauvegarde Version 1.0 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sommaire I. Introduction... 3 II. Définition de la sauvegarde... 3 III. Stratégie de sauvegarde... 3 IV. Types de sauvegarde... 4 A. La sauvegarde

Plus en détail

Généralités sur le courrier électronique

Généralités sur le courrier électronique 5 février 2013 p 1 Généralités sur le courrier électronique 1. Qu est-ce que le courrier électronique? Voici la définition que donne, l encyclopédie libre lisible sur internet : «Le courrier électronique,

Plus en détail

LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE++ version 6.50. MEMSOFT Page 1 sur 18 Livre Blanc Architectures Oxygène++

LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE++ version 6.50. MEMSOFT Page 1 sur 18 Livre Blanc Architectures Oxygène++ LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE++ version 6.50 MEMSOFT Page 1 sur 18 Livre Blanc Architectures Oxygène++ Date du document : 17 novembre 2005 Ce livre blanc est destiné à l'information des professionnels

Plus en détail

Structurez votre communication

Structurez votre communication www.komibox.fr Structurez votre communication Présentation KOMIbox : Des applications pour répondre aux besoins des PME... Vous désirez mieux structurer votre communication et centraliser vos informations?

Plus en détail

Les applications embarquées Lexmark

Les applications embarquées Lexmark Les applications embarquées Lexmark Exploitez tout le potentiel de vos équipements avec les solutions Lexmark Les applications Lexmark ont été conçues pour permettre aux entreprises d enregistrer les,

Plus en détail

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon Alt-N Technologies Table des matières Pourquoi choisir MDaemon?... 2 MDaemon vs. Microsoft Exchange... 2 Sécurité... 3 Principales fonctionnalités... 3 Remplacer

Plus en détail

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ.

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. un FLUX DE TRAVAIL AUTOMATIQUEMENT AMÉLIORÉ. C est un fait, même si votre bureau est parfaitement organisé, les

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

www.developpement-de-photo.com

www.developpement-de-photo.com Le logiciel Zhai-On requière l'utilisation d'un lecteur code barre portatif. Des étiquettes code barre imprimables depuis l'interface du logiciel sont à coller sur vos cartes de visite. Vos clients reçoivent

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

Fichiers Audio et Vidéo

Fichiers Audio et Vidéo Fichiers Audio et Vidéo Formats, caractéristiques, compatibilités et conversions Mickaël MARCHAL Téléchargé sur http://www.lesitedemika.org Sommaire Les fichiers audio Concepts Qualité sonore Formats de

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps.

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. À propos de Texidium Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Kivuto,

Plus en détail

Tout n est pas perdu lorsque votre disque dur tombe en panne!

Tout n est pas perdu lorsque votre disque dur tombe en panne! Tout n est pas perdu lorsque votre disque dur tombe en panne! Récupérer les données perdues est simple avec Seagate Recovery Services et l Équipe technique fiable de STAPLES Business Depot/Bureau en Gros!

Plus en détail

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités VIALAR Yoann Année scolaire 2012-2013 Rapport d activités 1 Sommaire 1. Présentation de l entreprise a. Description b. Les activités 2. Les activités dans l entreprise a. Présentation de l activité c.

Plus en détail

14.1. Paiements et achats en ligne

14.1. Paiements et achats en ligne Chapitre 14 Sécurité et Internet Si Internet vous permet de vous connecter et d accéder à des services et des sites du monde entier, il est important aussi de comprendre qu une fois connecté au Web votre

Plus en détail

Les 5 points clés d une. Communication professionnelle efficace

Les 5 points clés d une. Communication professionnelle efficace Les 5 points clés d une Communication professionnelle efficace Communiquez comme une multinationale avec le budget d une TPE! www.communication-professionnelle.com wwwwww La communication est un volet

Plus en détail

Comment choisir son lecteur MP3?

Comment choisir son lecteur MP3? Comment choisir son lecteur MP3? Sommaire Ø Critère n 1 : le type et le nombre de formats supportés Ø Critère n 2 : la capacité de mémoire et de stockage Ø Critère n 3 : la connectique Ø Critère n 4 :

Plus en détail

L avenir du commerce est en ligne

L avenir du commerce est en ligne chapitre 1 L avenir du commerce est en ligne A llons-nous perdre l habitude «d aller» faire nos courses? Succomberons-nous plus facilement à l achat d impulsion au hasard de notre navigation sur le Web

Plus en détail

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ.

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. un FLUX DE TRAVAIL AUTOMATIQUEMENT AMÉLIORÉ. C est un fait, même si votre bureau est parfaitement organisé, les

Plus en détail

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme?

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Je m appelle Julie Remfort et je travaille au Ministère des Finances à Paris. Quel métier faites-vous

Plus en détail

Solution de gestion pour fiduciaires

Solution de gestion pour fiduciaires Solution de gestion pour fiduciaires www.fid-manager.be SOMMAIRE INTRODUCTION SOLUTION DE GESTION POUR FIDUCIAIRES BELGES Depuis 1986, A++ Informatique est une entreprise de développement de logiciels

Plus en détail

Formation Bureautique SRAL 2013-14. Choisir son micro ordinateur. Jean Pierre Dromain

Formation Bureautique SRAL 2013-14. Choisir son micro ordinateur. Jean Pierre Dromain Formation Bureautique SRAL 2013-14 Choisir son micro ordinateur Jean Pierre Dromain Avant Propos L informatique est une science ni unique ni stable Il faut vraiment faire attention pour savoir de quoi

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Livret des libertés numériques Produit dérivé du «Catalibre» 12 avril 2011

Livret des libertés numériques Produit dérivé du «Catalibre» 12 avril 2011 Livret des libertés numériques Produit dérivé du «Catalibre» 12 avril 2011 La vente forcée des ordinateurs et des logiciels M algré de nombreuses qualités, le logiciel libre reste largement bannide la

Plus en détail

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION Introduction L application cbox peut-être installée facilement sur votre

Plus en détail

FORUM ICT pour PME. le 21 septembre 2015

FORUM ICT pour PME. le 21 septembre 2015 FORUM ICT pour PME le 21 septembre 2015 «Les avantages de l archivage électronique au quotidien: quelle approche pour mon entreprise?» Vincent Kolaczynski, CK Définition Archivage : Action de conserver

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Compagnie Européenne d Assurances CaseStudy 1

Compagnie Européenne d Assurances CaseStudy 1 Compagnie Européenne d Assurances CaseStudy En cas de sinistre : la GEIDE Depuis juillet 2007, la Compagnie Européenne d Assurances, basée en France, gère les dossiers de ses clients au sein d une archive

Plus en détail

I. LE PROJET DE RENOUVELLEMENT DES SUPPORTS D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE

I. LE PROJET DE RENOUVELLEMENT DES SUPPORTS D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE SUIVI D UN PROJET D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE : LES DIFFICULTÉS D APPLICATION DU CADRE NORMATIF DANS LE MONDE BANCAIRE Le poste que j occupe au sein du service d archives du Crédit Lyonnais qui sont désormais

Plus en détail

B1-4 Administration de réseaux

B1-4 Administration de réseaux B1-4 Administration de réseaux Introduction École nationale supérieure de techniques avancées B1-4 Administration de réseaux 1 / 22 Désolé... L administration réseau ne s enseigne pas. c est un domaine

Plus en détail

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES LES RÉSEAUX INFORMATIQUES Lorraine Le développement d Internet et de la messagerie électronique dans les entreprises a été, ces dernières années, le principal moteur de la mise en place de réseau informatique

Plus en détail

Hadopi. Carnets de consommation #2. Note de présentation

Hadopi. Carnets de consommation #2. Note de présentation Hadopi Carnets de consommation #2 Note de présentation Carnets de consommation #2 Note de présentation L Hadopi a conduit une étude quantitative similaire à celle conduite en 2013, employant la méthode

Plus en détail

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise.

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. Protégez-vous en ligne. Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. CONSEILS PENSEZ CYBERSÉCURITÉ POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Si vous êtes comme la plupart des petites

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS ANDROID

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS ANDROID CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS ANDROID Photo Expert est une application pour Smartphone (IOS 6.0 et plus / Android 4.0 et plus) qui permet à son utilisateur de prendre des photos, de renommer

Plus en détail

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs La mise en œuvre d'une solution d archivage d e-mails peut apporter de nombreux avantages, tant sur le plan juridique et technique que financier,

Plus en détail

Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com

Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com Communiqué de presse 2011 Trouvez toute la musique, achetez au meilleur prix. Hubluc.com

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

G.E.D. Gestion Électronique des Documents

G.E.D. Gestion Électronique des Documents G.E.D Gestion Électronique des Documents L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Que ce soit par la communication, par les échanges

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Les modèles technologiques de la localisation

Les modèles technologiques de la localisation Les modèles technologiques de la localisation Les modèles technologiques de la localisation Cécile Martin Université Rennes 2 Avant d entrer en détails dans les modèles technologiques de la localisation,

Plus en détail

51 Idées pour créer son entreprise

51 Idées pour créer son entreprise Écrit et réalisé par William Le Rolland 51 Idées pour créer son entreprise Première impression : janvier 2011 Dernière édition le : 7 mars 2013 Ce même livre a été créé pour le format ebook et livre papier

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Pourquoi? Ainsi, la capacité de stockage peut-être un critère de choix L a rapidité de transfert : L ergonomie de votre clé :

Pourquoi? Ainsi, la capacité de stockage peut-être un critère de choix L a rapidité de transfert : L ergonomie de votre clé : Pourquoi? Alors que l on stockait 1,44 Mo sur une disquette, les premiers modèles de clés permettaientt de stocker 16 Mo. Les modèles actuels permettent d enregistrer 4000 Mo (4 Go) voir plus. Pour comparaison

Plus en détail

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie CRM ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion pour l industrie

Plus en détail

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 5 13. Configurer sa messagerie à l aide de l application Courrier Windows 8 et Windows RT offrent un outil dédié à la messagerie. Cette application, appelée simplement Courrier, vous propose

Plus en détail

Bilan et attentes des PME françaises

Bilan et attentes des PME françaises Bilan et attentes des PME françaises Une étude pour Juin 2013 Présentation de l étude Cette étude fait le point sur : La perception qu ont les décideurs de leurs télécoms ; Le recours à la VoIP et les

Plus en détail

Créer son adresse email

Créer son adresse email Rappel sur le courriel Une adresse courriel (ou email) est toujours composée de la manière suivante : Utilisateur@site.domaine @ : arobase touche Alt Gr + à.fr ;.com etc Qu est ce qu un Webmail? Un webmail

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Infolettre #6: SkyDrive

Infolettre #6: SkyDrive Infolettre #6: SkyDrive Table des matières AVANTAGES DE SKYDRIVE 2 DÉSAVANTAGES DE SKYDRIVE 2 INSCRIPTION AU SERVICE 2 MODIFIER VOTRE PROFIL 4 AJOUTER UN DOSSIER 5 AJOUTER DES FICHIERS DANS LE DOSSIER

Plus en détail

Gestion de l Identité Numérique

Gestion de l Identité Numérique Gestion de l Identité Numérique La France veut accélérer et consolider le développement de l Economie numérique, instaurer la confiance numérique et lutter contre la fraude et l usurpation d identité,

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation Notice d installation Page 1 sur 27 Sommaire I. Avant-Propos... 3 II. Lancement de l installation... 3 III. Installation Monoposte... 5 IV. Installation Réseau Serveur... 7 1. Le serveur Contient l application

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SOMMAIRE A qui s adresse ce kit?...3 Introduction sur le traitement des commandes...4 Challenges...5 Solution

Plus en détail

LA GESTION D ASTREINTE White Paper

LA GESTION D ASTREINTE White Paper LA GESTION D ASTREINTE White Paper GENERALITES SUR LA GESTION D ASTREINTE :... 2 POURQUOI METTRE EN PLACE UNE GESTION D ASTREINTE AUTOMATISEE?... 2 LA TRANSMISSION DE L INFORMATION, LE NERF DE LA GESTION

Plus en détail

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14 APPLE 1 Sommaire Histoire d Apple 3-4 L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8 Les nouveautés à venir... 9-13 Conclusion. 14 2 L histoire d Apple Apple fut fondée le 1er Avril 1976, en Californie, par Steve

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE CH : 3 EVOLUTION DES SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE 3.1 Systèmes de vidéosurveillance classique CCTV : 3.2 Systèmes de vidéosurveillance analogique avec magnétoscopes traditionnels

Plus en détail

4. Survol du système UO - SMARTStream

4. Survol du système UO - SMARTStream 4. Survol du système UO - SMARTStream 4.1 Plate-forme technologique SMARTStream est un système client-serveur dont la composante serveur roule à partir d un IBM RS-6000 (une petite boîte d apparence semblable

Plus en détail

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION Introduction L application cbox peut-être installée facilement sur votre ordinateur. Une fois l installation

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» La gestion des photos avec Windows 10 1 Généralités sur le jargon de l image numérique Les différents formats d image : une image enregistrée

Plus en détail

10 Savoir investir en Bourse avec Internet

10 Savoir investir en Bourse avec Internet INTRODUCTION Avec près de 7 millions de Français actionnaires en 2007, l investissement boursier est devenu depuis quelques années un important moteur de l épargne nationale. Dans un pays relativement

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax.

La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. EXERCICE 1 La communication entre le groupe SCCP et ses prestataires, transporteurs des céréales était traditionnellement basée sur un serveur de fax. La multiplication des modes de communication entre

Plus en détail

Manuel Utilisateur ENTREPRISE Assistance téléphonique : 0892 43 43 63 (0.34 / min)

Manuel Utilisateur ENTREPRISE Assistance téléphonique : 0892 43 43 63 (0.34 / min) Manuel Utilisateur ENTREPRISE Assistance téléphonique : 0892 43 43 63 (0.34 / min) Sommaire : 1. Introduction 2. Pré requis techniques 2.1. Configuration minimale requise pour la consultation des annonces

Plus en détail

Comment télécharger et

Comment télécharger et Dispositifs de lecture numérique Comment télécharger et lire un livre numérique sur tablette et liseuse? Par souci de synthèse nous retiendrons ici les modèles de tablettes et liseuses les plus utilisés

Plus en détail

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour «Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour Table des matières I. Le sujet de l article... 2 II. Réflexion sur les nouvelles menaces technologiques d aujourd hui... 2 A. Android, victime

Plus en détail

Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2

Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2 Installation et utilisation pédagogique du PGI EBP «Open Line» Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2 2 ) Notions importantes et principes de l applicati on :... 2 2.1) Notion de base de données

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

Solution universelle de Gestion Electronique de Documents et d Archives Numériques

Solution universelle de Gestion Electronique de Documents et d Archives Numériques contact@ezdev.fr Solution universelle de Gestion Electronique de Documents et d Archives Numériques Solution universelle de Gestion Electronique de Documents et d Archives Numériques // p.1 contact@ezdev.fr

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Procédure en cas de vol ou de perte de matériel IT

Procédure en cas de vol ou de perte de matériel IT Procédure en cas de vol ou de perte de matériel IT Directive DIT-13 Champ d application : Université 1 Introduction Le développement constant d appareils informatiques mobiles et performants (ultrabooks,

Plus en détail

L EXPORTATION d un PROJET.MVP

L EXPORTATION d un PROJET.MVP L EXPORTATION d un PROJET.MVP Présentation du problème : Le Projet de Montage Magix 17.MVP n est que l apparence du Film ou du Diaporama Vidéo (une maquette, une liste d instructions pour le logiciel).

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

Flexibilité et. TASKalfa 3010i TASKalfa 3510i PRINT COPY SCAN FAX. Multifonctions monochromes A3

Flexibilité et. TASKalfa 3010i TASKalfa 3510i PRINT COPY SCAN FAX. Multifonctions monochromes A3 PRINT COPY SCAN FAX TASKalfa 3010i TASKalfa 3510i Multifonctions monochromes A3 Flexibilité et productivité POUR les BUREAUX EXIGEANTS. FIABLES ET AUX MULTIPLES TALENTS. Nous avons développé cette gamme

Plus en détail