Les débats féministes sur le «genre» en France et en Allemagne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les débats féministes sur le «genre» en France et en Allemagne"

Transcription

1 Humboldt Universität zu Berlin Philosophische Fakultät III Université de Paris 8 ECOLE DOCTORALE Théories et pratiques du sens Graduate School «Gender as a category of knowledge» Laboratoire CRESPPA-GTM Dissertation zur Erlangung des akademischen Grades doctor philosophiae (Dr. phil.) / Doctorat de Science Politique Les débats féministes sur le «genre» en France et en Allemagne Théories voyageuses et traductions culturelles déposée à la faculté philosophique III de l Université Humboldt de Berlin par Cornelia Möser, M.A., , Dannenberg/Elbe Präsident Prof. Dr. Dr.h.c. Christoph Markschies Le président Prof. Dr. Pascal Binczak Dekan der Phil. Fak. III Prof. Dr. Bernd Wegener Directeur de l École Doctorale Laurence Gavarini Soutenance : janvier 0 Directrices : Prof. Dr. Christina von Braun Prof. Dr. Eleni Varikas Jury : Prof. Dr. Anne Berger ; Prof. Dr. Renate Kroll ; Prof. Dr. Dorothea Dornhof ; N.N. ; Lisa Gabriel

2 Remerciements Je remercie beaucoup celles qui m ont donné un interview ou des remarques et critiques importantes : Lila Abu-Lughod, Karin Aleksander, Anne Berger, Marie-Hélène Bourcier, Christina von Braun, Maxime Cervulle, Astrid Deuber-Mankowsky, Gabriele Dietze, Elsa Dorlin, Dorothea Dornhof, Jane Gallop, Elizabeth Grosz, Nacira Guénif- Souilamas, Volker Hess, Marianne Hirsch, Stefan Hirschauer, Antje Hornscheidt, Rada Iveković, Gudrun Axeli Knapp, Elisabeth Ladenson, Rosemarie Lagrave, Ilana Löwy, Michèle Riot-Sarcey, Avital Ronell, Gayatri Chakravorty Spivak, Inge Stephan, Eleni Varikas, Vojin Saša Vukadinović. Je remercie beaucoup celles qui m ont accompagnée, soutenue et inspirée : la bourse Elsa-Neumann du land Berlin, le «Deutscher Akademischer Austauschdienst», le Centre Interdisciplinaire d Études et de Recherches sur l Allemagne (CIERA), le laboratoire «Gender as a category of knowledge», le laboratoire CRESPPA-GTM, les doctorant.e.s d Eleni Varikas, Christina von Braun, Eleni Varikas, le queerfeminist saloon Berlin, Elsa Fernandez, Camille Martin, Marie-Pierre et Hélène Harder, Elise Revon-Rivière, Eva Gianoncelli, Malek Bouyahia, Franck Freitas, Aurélie Audeval, Agnès Chetaille, Fabienne Bailly, Camille Fauroux, Tomislav Jancar, Sasha Disko, Zohar Milchgrub, Marie-Véronique Buntzly, Karima El Kharraze, Eric Dem Collec, Lotte Arndt, Bini Adamczak, Jana Tschurenev, Guillaume Le Denmat, Tobias Schwarz, Benjamin Bliumis, Patrícia Nunes, Salima Amari, Julie Roustain, David Pachali, Jessica Dorrance, Vinita Cheema, Hark Machnik, Evelyn Rack, Rosa Eidelpes, ma colocation et ma famille. Remerciements

3 Table des matières REMERCIEMENTS... TABLE DES MATIERES... INTRODUCTION...7 I - Théories voyageuses et traductions culturelles... II - Contextualisation : les défis et les contraintes...6. LES DEBATS FEMINISTES SUR LE GENRE... I - Dans des contextes différents?... A - La «réunification»... B - De la condition postsocialiste à l ère mondiale... C - Les traditions théoriques. «Changer la société. Radicalement.»...7 II - Le «débat Butler». Négocier le féminisme et le genre...89 A - Deux manques de matérialité...97 B - Des générations de féminisme...0 C - Un changement de paradigme dans ou par la théorie féministe?... D - Hate speeches et boundary work... III - Le «débat défensif» contre l épouvantail américain... A - L (in)traduisibilité... Table des matières

4 B - Les couleurs nationales du débat sur la traduction...7 C - Competing universalisms...9 IV - Conclusion...6. THEORIES VOYAGEUSES ET TRADUCTIONS CULTURELLES...6 I - Traduire le féminisme : Gender Genre Geschlecht...6 A - Qu est-ce qu une traduction?...6 B - Intraduisibilité et nationalisme...68 C - Traduction culturelle et activisme de traduction...7 D - Gender Genre Geschlecht...7 II - «Écriture féminine» ou «weibliches Schreiben»?...77 A - Les premières traductions dans les années B - Réceptions croisées dans les années C - La réception de l affidamento par le féminisme ouest-allemand...8 D - Les effets sur les débats sur le genre en Allemagne...89 III - French Theory et French Feminism...9 A - Le French Feminism...96 B - Nationalisme et othering Please excuse my French!...0 C - Le retard original et le déplacement... D - L incompréhensible et la perte de radicalité...7 E - Déconstruction : domestication vs maison pour femmes battues... IV - «L obsession théorique allemande»...9 A - Les «H» (Hegel, Husserl, Heidegger) et les lectures de Kojève... B - La décennie et le nouvel humanisme...0 C - L antihégélianisme et les post-nietzschéens... D - Théorie critique et théories postmodernes... E - Le féminisme français contemporain aux postnietzschéens...6 V - Théories voyageuses, théories errantes?...6 A - Féministes nomades et la production de savoir critique...6 B - Voyages exemplaires...6 C - Conclusion. Les essentialistes, c est les autres PRODUIRE DE LA PENSEE FEMINISTE...78 I - Institutionnalisation de la pensée féministe...78 A - La misère dans la recherche féministe française...80 B - Les postulats méthodiques de Maria Mies...8 Table des matières

5 C - Féminisme autonome vs. féminisme d État...8 D - En dehors de l université...97 E - Restructuration de la recherche féministe est-allemande...0 F - La question disciplinaire...0 G - Le «retard» et la recherche transnationale... H - Sortir du «ghetto»?...7 II - Narrer la pensée féministe...9 A - Le paradoxe de l histoire et la fabrication des récits... B - Les livres d introduction en France... C - Les récits allemands de l origine du genre... D - L université réformée et l héritage du mouvement des femmes...7. CONCLUSION.... BIBLIOGRAPHIE...6 Table des matières

6 Résumé français Afin d interroger les processus de traduction théorique, cette thèse entreprend une analyse des débats féministes en France et en Allemagne. Elle se concentre sur les aspects producteurs des transformations de traduction en suivant les chemins des transferts culturels présents dans les débats sur le genre. En commençant par une analyse et contextualisation des débats, l auteure expose que ce que les participant.e.s des débats présentent comme «théories de genre» est intensément influencé par la soi disant «French theory». Les parallèles flagrants entre les débats intenses sur le «French feminism» aux Etats-Unis dans les années 980 et les débats sur le genre mettent en relief la possibilité d une construction stratégique d un corps théorique qui interroge ou attaque des ensembles théoriques hégémoniques. Or le «French feminism» qui aux Etats-Unis mène aux dits cultural wars, c est-à-dire la configuration compétitive entre Théorie critique et Théorie postmoderne est déjà le résultat de transferts théoriques. Ils emmène par la suite à l obsession théorique allemande d un groupe de théoricien français entre 960 et 980. Ce qui paraît être antagonique a donc connu une période d interrelation intense auparavant. La traduction dans ce sens doit être comprise comme facteur central d un mode de production de savoir mondialisé Les débats sur le genre sont étroitement lié aux espoirs d améliorer la pauvre institutionnalisation de la recherche féministe en France et en Allemagne. Cela dit la science féministe a entrepris d écrire l histoire de sa pensée. L auteure met en relief les dangers notamment téléologiques de ce projets en discutant les récits les plus fréquents. The feminist gender debates in France and Germany. Traveling theories under translation. English abstract This thesis analyzes the feminist gender debates in the 990s and 000 in France and Germany in order to examine the processes of translation. It follows the paths of the cultural transfers that took place in the feminist gender debates and focuses on the productivity of the transformations that occur through translation. Starting from an analysis of these debates and their contextualization, the author argues that the theories that the participants in these debates identify as gender theory are in fact primarily theories that are strongly influenced by so-called French theory. The conspicuous similarities between the tense debates on French feminism in the US in the 980s and the French and German gender debates provide insight into the strategic construction of theoretical canons, that then undermine or even attack hegemonic theoretical sets. Looking more closely at the French feminism debate in the US, the author goes onto examine the 980s culture wars : the competing constellation of critical theory and so-called postmodern theory or deconstruction. What appears to be conflicting here actually had earlier moments of non-conflictual interrelation as the analysis of the French obsession with German modernist theory from the 960s to the end of the 980s show. In this context, translation must be understood as a central factor in the globalized knowledge production. For feminist researchers in France and Germany, the gender debates correlate with their institutionalization what also led them to write the history of feminist thinking. I discuss the teleological pitfalls in this project by considering the gender debate s most frequently-occurring narratives. Mots clés : Théorie féministe ; cosmopolitisme ; traduction et interprétation aspect politique France ; traduction et interprétation aspect plitique Allemagne ; identité sexuelle Keywords : Feminist theory ; cosmopolitanism ; gender studies ; traveling theories ; France ; Germany ; French feminism Laboratoire de rattachement en France : CRESPPA-GTM, site CNRS Pouchet, 9, rue Pouchet, 789 Paris France ; Laboratoire de rattachement en Allemagne : Graduate School «Gender as a category of knowledge», Sophienstraße a, 078 Berlin Allemagne. Résumés, mots clés, laboratoires 6

7 Introduction Depuis au moins deux décennies, le champ de la recherche féministe vit des transformations importantes. Comme il s agit d un champ de recherche relativement jeune, ce processus est accompagné de nombreuses discussions qui témoignent d un haut degré d autoréflexion. Cependant les circonstances qui exposent la recherche féministe à ces changements concernent également d autres champs de recherche. Ainsi, une analyse des processus, des étapes et des forces à l œuvre dans ce cas précis peut servir à une compréhension plus large des conditions de production de savoir aujourd hui et des effets de transformations des années passées. L objet de mon étude, les débats féministes sur les «théories du genre» en France et en Allemagne, peut permettre d éclaircir ces changements dans le mode de production académique parce qu il s agit de débats relativement récents et saisissables dans des actes de colloques, des recueils, des articles de journaux et des manuels. Mais il s agit aussi d un champ de recherche relativement restreint comparé à d autres, par exemple, celui des disciplines universitaires, ce qui le rend facilement appréhendable. Puisque, au-delà des raisons objectives, les choix relèvent souvent d expériences subjectives, il faut recontextualiser le chemin qui a conduit à ce choix. Il résulte de l expérience «Théories du genre» est un terme peu utilisé. La plupart du temps on parle des «théories des genres». Je récuse le dernier car il évoque une recherche qui s intéresse à des genres préétablis, au lieu d examiner les conditions de leur émergence. Le terme «théories du genre» au singulier ne part pas des genres existants mais s intéresse plus à un système ou une structure sociale. Les alternatives «théories genre» et «théories du genre» me semble le mieux traduire gender theories car, dans cette abstraction relative, la multiplicités des approches qu on regroupe sous ce terme est respectée. Introduction 7

8 d une étudiante en gender studies qui arrive à Paris en 00 dans le cadre d un échange universitaire et se trouve confrontée à une perte de repères quasi totale concernant le savoir canonique appris à Berlin. Les références évoquées alors dans les séminaires en France ne correspondaient nullement à tout ce qu elle avait appris sur la théorie féministe française en Allemagne. Parallèlement, les références que ses études en gender studies lui avaient apportées étaient presque entièrement inconnues en France, ce qui rendait difficile l échange académique. Mes séjours fréquents à Paris entre 00 et 00 m ont permis d assister à un changement assez important des attitudes vis-à-vis des «théories du genre» en France au fil des années. Ces séjours m ont permis d être présente à de nombreux colloques et conférences que je mentionne dans ce travail. Ce n est pas le cas pour les débats allemands. Ayant commencé mes études en 999, je n ai vécu que les derniers échos du «débat Butler» qui ont connu une apogée vers 99, si l on s en tient au nombre de publications. Le projet d analyser les débats sur les «théories du genre» en France et en Allemagne cherche donc à comprendre le fonctionnement de la production de savoir dans l ère des sciences mondialisées. Pour vraiment saisir les enjeux actifs dans ces processus, il est toutefois nécessaire d interroger leurs conditions d émergence. «Ce qui au début des années 990 est traité de controverse sur la différence est déjà le conglomérat des interprétations diverses dans des différentes théories et pratiques qui dans leur connexion anglo-américaine, française et allemande ne sont à débrouiller que si les correspondances et rejets réciproques sont à reconstruire». En gros, Dorothea Dornhof, chercheuse à la faculté de Sciences Culturelles (Kulturwissenschaften) de l université Viadrina à Francfort sur Oder, résume ici mon projet de thèse : débrouiller les différentes connexions, correspondances et rejets qui traversent ces débats sur les «théories du genre». Puisque ces débats ont fait fureur jusqu aux rubriques culture et société de grands médias, mon projet pourrait risquer de contribuer à un effet de mode. Or c est précisément le fait qu il y ait autant de débat qui m incite à ce travail. Cependant la motivation qui le guide ne s arrête pas à ce constat-là. Vincent Descombes qui a entrepris un projet similaire pour le «structuralisme» constate : «Il doit être clair que les textes dont je vais traiter ne sont pas Dorothea Dornhof, «Postmoderne», in Christina von Braun et Inge Stephan (dir.), Ein Handbuch der Gender-Theorien, Köln, Weimar, Wien: Böhlau, 00, p. 67. «Was zu Beginn der 90er Jahre als Kontroverse um Differenzen verhandelt wird, ist bereits das historisch gewachsene Konglomerat vielfältiger Deutungen in unterschiedlichen Theorien und Praxen, die in ihrer anglo-amerikanischen, französischen und deutschen connection nur zu entwirren sind, wenn die gegenseitigen Korrespondenzen und Verwerfungen rekonstruiert werden sollen.» Introduction 8

9 nécessairement les plus intéressants qui aient été publiés pendant la période contemporaine.» Il affirme que sa bibliographie se compose d abord des «textes que tout le monde cite et que tout le monde tient pour dignes d être cités», ensuite des textes que «tout le monde cite» mais que «quelques-uns jugent insignifiants», troisièmement, des «textes cités par quelquesuns mais qui sont tenus pour supérieurs aux textes de et» et finalement des «textes ignorés par tout le monde à l exception des auteurs respectifs». Descombes pointe ici des effets de communauté scientifique que Pierre Bourdieu qualifierait de «magie sociale», c est-àdire qu un événement a lieu, parce que tout le monde dit qu il a lieu. Dans un très grand nombre de textes qui ont été analysés pour ce travail, les préfacières et les éditrices constatent qu un changement important a eu ou est en train d avoir lieu, certaines vont jusqu à le qualifier de «changement de paradigme» (voir chapitre.ii.c). Cependant, il semble compliqué de préciser ce qui a réellement changé. Le but de cette analyse consiste donc à prendre ces énoncés qui pointent ou produisent le changement comme point de départ afin de comprendre ce qui l a provoqué. Quels sont leurs fins et contre quoi se dirigent-ils? Pourquoi un ensemble de textes déclarés intraduisibles à un moment deviennent soudainement traduisibles? Qu est-ce qui a changé et permis leur traduction? Qu est-ce qui l empêchait avant? Et pourquoi la traduction s est-elle finalement faite de cette manière et non d une autre? Une autre question soulevée par ce travail est celle de l immédiateté. Comment écrire sur un «événement» qui est à peine passé, voire toujours en cours? Edward Saïd s est également posé la question et y répondait : «There is therefore no alternative but to be personal and somewhat impressionistic in the manner of a participant observer, although we are fortunate that a great number of actual texts that are part of the encounter are still available, read, and used. I shall consequently operate on the assumption that what I shall address will, in effect, be a public history tied to verifiable changes and continuities in the contemporary history of critical practice, despite the personal tone of my remarks.» Pour Saïd, il est donc tout à fait possible d écrire sur des phénomènes en train de se dérouler et il me semble qu il est même important de les accompagner de manière critique tout en se rappelant qu il s agit d une perspective particulière qui comme elle parle au milieu de ce dont elle parle ne peut Vincent Descombes, Le Même et l autre : quarante-cinq ans de philosophie française (9-978). Paris: Éditions de Minuit, 979, p.. Ibid. Par exemple, dans Pierre Bourdieu, Langage et pouvoir symbolique. Paris: Seuil, 00, p. 6. Edward W. Said, «The Franco-American Dialogue : A Late-Twentieth-Century Reassessment», in Ieme van der Poel et Sophie Bertho (dir.), Traveling theory : France and the United States, Madison, London: Fairleigh Dickinson University Press, Associated University Presses, 999, p.. Introduction 9

10 qu avoir une vision partiale, personnelle et, comme le dit Saïd, peut être quelquefois impressionniste. Mais c est précisément cette perspective d aujourd hui à travers laquelle les débats et les processus de traductions et de transferts vont être mis en lien avec les débats sur le genre. Ainsi ce travail ne propose pas cette perspective avec l idée de la revendiquer comme la seule vérité possible sur les débats en cours. Au contraire, il la propose avec l envie de contribuer à mettre en relief la présence des discussions et des controverses précédentes dans les débats sur les «théories du genre». Ainsi il cherche à inviter à une compréhension des processus en cours qui perçoit la conflictualité et la prend en compte comme élément constitutif. Cela évite le piège d une construction historiographique de la pensée féministe procédant d une vision téléologique et linéaire qui défend que la recherche féministe est nécessairement ce qu elle est et sait par conséquent aussi ce qu elle doit devenir. Ce travail se situe à l interconnexion de questionnements soulevés par de nombreuses publications, riches et variées, mais qui présentent une certaine dispersion. Plusieurs articles ont été publiés sur les débats sur les «théories du genre» : pour la France, il y a notamment un article de Jérôme Vidal, pour l Allemagne, il y a deux articles de Patricia Purtschert. Aucun travail n a été fait sur les deux. En ce qui concerne les travaux sur la France et l Allemagne, il y a surtout des travaux comparatistes. Même si ce travail veut éviter explicitement la méthode de la comparaison, il n empêche que ces travaux représentent une base importante et nécessaire. De nombreux articles ont été publiés sur les théories voyageuses et les transferts culturels, mais aucun d entre eux ne traite de la pensée féministe. Le travail important sur les transferts culturels dans le féminisme fait par Ingrid Galster concerne les Jerôme Vidal, «A propos du féminisme. Judith Butler en France : Trouble dans la réception», Mouvements, 006, vol. Amérique latine, le tournant à gauche? (7/8), pp Voir : Patricia Purtschert, «Des réactions troublantes : La réception de Trouble dans le genre de Judith Butler dans le monde germanophone», Sociétés contemporaines, 008, vol. 7, pp. 9-7 et Patricia Purtschert, «Feministischer Schauplatz umkämpfter Bedeutungen. Zur deutschsprachigen Rezeption von Judith Butlers Gender Trouble», Widerspruch, 00, vol., pp Sur l activisme féminste anti-ivg voir Kristina Schulz, Der lange Atem der Provokation. Die Frauenbewegung in der Bundesrepublik und in Frankreich Frankfurt/M: CampusVerlag, 00, sur la participation des femmes dans les parlements voir Catherine Achin, Le mystère de la chambre basse: comparaison des processus d entrée des femmes au Parlement : France-Allemagne, Paris: Dalloz, 00. Ieme van der Poel et Sophie Bertho, Traveling theory : France and the United States. Madison, London: Fairleigh Dickinson University Press, Associated University Presses, 999, Federico Celestini et Helga Mittelbauer, Ver-rückte Kulturen. Zur Dynamik kultureller Transfers. Tübingen: Stauffenburg Verlag, 00, Studien zur Inter- und Multikultur, vol. ; Mathias Middell, «Kulturtransfer und Historische Komparatistik - Thesen zu ihrem Verhältnis», Comparativ, 000, vol.. Voir : Introduction 0

11 voyages entre les États-Unis et la France. Ce travail m a beaucoup inspiré et m a aidé à m approcher des transferts au sein du triangle France, Allemagne, États-Unis, avec quelques références à l Italie à certains moments précis. I - Théories voyageuses et traductions culturelles Pourquoi est-ce que ce travail refuse la perspective comparatiste alors qu un travail sur la France et l Allemagne pourrait parfaitement s y prêter? Même si la comparaison peut aider à rendre visible des soi disantes particularités d un contexte, la comparaison binationale sousentend pourtant toujours la motivation de trouver une quelconque particularité nationale, ce qui n est explicitement pas le but de cette recherche. Il ne s agit pas de déduire de ces particularités des connaissances sur l Allemagne ou la France mais davantage d apprendre sur les structures et fonctionnements de la recherche féministe dans les deux contextes. Pour moi, les comparaisons s inscrivent dans une perspective de «dialogues des cultures» qui prennent celles-ci comme données. Au lieu de suivre une telle conception, ma perspective s est inspirée des travaux de Rada Ivekovic sur la traduction : «Nous avons opposé le concept de traduction, dans son sens contextuel, au concept de dialogue des cultures, qui considère les cultures comme des communautés fermées et naturelles.» Partant d une compréhension qui voit la culture comme contestée, hétérogène et en train de se faire, une analyse des transferts et des traductions permet une analyse plus dynamique et surtout plus sensible aux conflits, contradictions et tensions à l intérieur d une culture en mouvement. Ainsi elle reste ouverte à d autres lignes de convergences mais aussi de dissonances et de conflits que de ceux entre la France et l Allemagne. Bien qu elle soit évitée comme méthode de travail, la comparaison représente toutefois un objet important de cette recherche. A plusieurs moments, ce sont les participant.e.s aux débats qui ont recours à des comparaisons entre la France et les États-Unis, par exemple, afin d expliquer l impossibilité de la traduction en raison de l incompatibilité des cultures distinctes. Au lieu de procéder par une méthode comparatiste, le concept de «théories voyageuses» d Edward Saïd m a été très utile pour développer une démarche propre. D autres modèles comme celui du «transfert interculturel» de Michael Werner et Michel Espagne ou bien Ingrid Galster, «Les chemins du féminisme entre la France et les États-Unis», in Nicole Racine et Michel Trebitsch (dir.), Intellectuelles. Du genre en histoire des intellectuelles, Bruxelles: Complexe, 00. Rada Ivekovic, «De la perte généralisée de sens : Hégémonie et langue globale. Traduire le silence de la plebe», transversal, 006, vol. /06 (polture and culitics). Voir : /ivecovic/de. Même si on peut trouver des similarités entre cette notion de traduction et celle dans la théorie acteur-réseau de Bruno Latour et al., les deux ne sont pas identitiques. Michel Espagne et Michael Werner (dir.), Transfert. Les relations interculturelles dans l espace francoallemand (XVIIIe -XIXe siècle). Paris: Recherches sur les Civilisations, 988. Introduction

12 celui du «transfert culturel» et de «l acculturation» de Helga Mittelbauer et de Frederico Celestini ont été recusés en faveur de celui des théories voyageuses non seulement parce que le dernier met l accent sur l objet du voyage et évite par là une compréhension trop statique des contextes ou des cultures. Le modèle de théories voyageuses laisse aussi beaucoup plus de place au processus des voyages, et crée ainsi tout un espace entre un contexte d origine et celui d arrivée. De cette manière, les mécanismes et fonctionnements des transferts sont focalisés, ce qui correspond mieux au projet de cette thèse : la recherche de savoir comment et pourquoi les théories voyagent. Qu est-ce qui facilite et qu est-ce qui empêche ou rend difficile ces voyages? Qu est-ce qui les façonne? Dans The world, the text, and the critic, Saïd développe un modèle de quatre étapes dans le processus de voyages théoriques. Cette perspective se prête notamment à mon objet d étude en raison de ce que Said appelle le «misreading», le contresens de lecture. Avec l exemple de la réception de Histoire et conscience de classe de Georg Lukacs à travers Lucien Goldmann en France mais aussi par Raymond Williams en Angleterre, il rejette à la fois la perspective selon laquelle toute lecture doit toujours et forcément être fausse et son contraire : qu une véritable lecture soit possible. D un geste beaucoup moins dramatique, il constate, que de toutes façons des transferts théoriques ont lieu tout le temps : «For borrow we certainly must if we are to elude the constraints of our immediate intellectual environment. Theory we certainly need, for all sorts of reasons that would be too tedious to rehearse here. What we also need over and above theory, however, is the critical recognition that there is no theory capable of covering, closing off, predicting all the situations in which it might be useful.» À cette nécessité de se référer à d autres théories, à cette circulation nécessaire du savoir et des théories, il oppose la nécessité de tout de même juger les «misreadings» : it seems to me perfectly possible to judge misreadings (as they occur) as part of a historical transfer of ideas and theories from one setting to another. ( ) when it is elevated to a general principle, the idea that all reading is misreading is fundamentally an abrogation of the critic s responsability. It is never enough for a critic taking the idea of criticism seriously simply to say that interpretation is misinterpretation or that borrowings inevitably involve misreadings. Pour rendre compte de cette responsabilité, Saïd appelle à une «critical consciousness» qu il oppose à la théorie. Cette conscience critique «is a sort of spatial sense, a sort of measuring faculty for locating or situating theory, and this means that theory has to be grasped in the place and the time out of which it emerges as a part of that time, working in and for it, res- Celestini et Mittelbauer, Ver-rückte Kulturen. Zur Dynamik kultureller Transfers, op. cit. Edward W. Said, The world, the text, and the critic. Cambridge, Mass.: Harvard University Press, 98. Ibid., p.. Ibid., p. 6. Introduction

13 ponding to it». Le travail de cette thèse souhaite développer une telle conscience critique et souhaite adopter cette définition de Saïd comme son programme méthodique : The critical consciousness is aware of the differences between situations, aware too of the fact that no system or theory exhausts the situation out of which it emerges or to which it is transported. And above all, critical consciousness is awareness of the resistances to theory, reactions to it elicited by those concrete experiences or interpretations with which it is in conflict. Indeed I would go as far as saying that it is the critic s job to provide resistances to theory, to open it up toward historical reality, toward society, toward human needs and interests, to point up those concrete instances drawn from everyday reality that lie outside or just beyond the interpretive area necessarily designated in advance and thereafter circumscribed by every theory. Puisque j adhère également au constat de Saïd que «no reading is neutral or innocent, and by the same token every text and every reader is to some extent the product of a theoretical standpoint, however implicit or unconscious such a standpoint may be», j essaie de rendre visible là où je peux, mes points de vue et les traditions dans lesquelles mes analyses s inscrivent. Partant de mon objet d analyse, je me suis rapidement rendue compte qu une lecture renseignée par ses contextes historiques et politiques peut mieux éclaircir les positions prises, le ton parfois violent des contributions, mais aussi les styles d argumentation. C est pourquoi avant l exposition des débats mêmes, j essaie de contribuer à cette compréhension en exposant quelques facteurs qui me semblent importants. Ils ont été choisis en fonction des constats ou allusions dans les contributions aux débats mêmes. Parfois pourtant, il s agit aussi de thématiques qui sont évitées dans les débats mais dont je soutiens qu elles par leur absence-présence résonnent et par là façonnent le déroulement des débats. La même méthode est employée dans l analyse et la présentation des débats. Si majoritairement il s agit de questions et sujets qui ont dominé les contributions aux débats, j ai essayé d être sensible aux omissions significatives qui dans les débats analysés sont d une importance majeure. Les théories voyageuses effectives dans les débats ainsi que l institutionnalisation de la recherche féministe étant autant des contextes influents aux débats que parfois leurs objets sont discutées dans les deux autres chapitres car la complexité de leur signification et la manière dont ils interviennent dans les débats exigent une analyse plus détaillée. Dans la tentative de comprendre quel rôle la construction du French feminism joue dans les débats, j ai dû non seulement constater que cette histoire de «théories voyageuses» est loin d être la seule qui joue un rôle dans les débats sur les «théories du genre». Je me suis Ibid., pp. -. Ibid., p.. Ibid., p.. Sur le problème de l arbitraire dans la contextualisation voir la prochaine partie sur les défis de la contextualisation. Introduction

14 également rendu compte que le French feminism en soi contient déjà plusieurs étapes de voyages théoriques qui le précèdent et qui affichent de nombreuses similarités avec les débats sur les «théories du genre» (voir chap. ). Afin de retracer ces voyages, j ai suivi à partir des débats sur le genre les auteur.e.s et «paradigmes» mentionnés pour décrire ce qu on y entend par «théories du genre». Ce corpus de textes anglophones et majoritairement de provenance étatsunienne regroupe des discussions et interprétations du French feminism et de la French theory. Or, ce corpus aussi, comme celui des «théories du genre», est constitué d une selection d auteur.e.s qui en France ne se comprenaient pas forcément comme faisant partie d une école ou d un courant auto-déclaré. C est plutôt par la réaction négative d un «nouvel humanisme» en France dans les années 980 qu ils ont été étiquetés et critiqués. Le deuxième chapitre cherche donc à comprendre l émergence de cette situation qui a encouragé ces voyages théoriques. Pour s en approcher, il interroge aussi le projet des dits «anti-humanistes» des années 960. Contre quoi se sont-ils opposés et qu est-ce qui a inspiré les réflexions qui par la suite deviennent si importantes pour la recherche féministe? À quels instances est-ce que des travaux féministes ont contribué à ces réflexions? Notamment en raison de l observation qu à plusieurs moments des étapes du voyage, il est argumenté que telle ou telle théorie aiderait à l institutionnalisation d un projet de recherche, j examine dans le troisième chapitre les liens entre l institutionnalisation de la recherche féministe en France et en Allemagne et les premières tentatives pour écrire l histoire de cette pensée. Les interférences entre le mouvement politique et la théorie féministe exige également un cadre analytique national car la politique féministe qui a choisi la voie institutionnelle s adresse à des institutions étatiques et donc nationales. Les limitations sont inhérentes à la politique de l institutionnalisation même et vont être mises en relief dans l analyse. Pourtant les arguments clefs de ces discussions se ressemblent tant qu il est possible et même nécessaire de les confronter en dehors de leur contexte national particulier. Ceci à l exception d éléments liés aux événements historiques précis, comme par exemple la soi disante réunification ou le colloque de Toulouse. Pour m en approcher des tentatives d écrire l histoire de la pensée féminste, j ai analysé des livres et des textes d introduction aux «théories du genre» qui révèlent également que ce qui est entendu par gender, genre, ou Geschlecht diffère énormément d une position à l autre. Bien que les types de textes que j ai analysés et interrogés soient multiples (il s agit d actes de colloques, de journaux, de recueils, d anthologies, de manuels ainsi que de monographies), «Soi disante» car il s agit d un terme nationaliste. Une critique féministe sera développé plus bas. Pour les actes du colloques voir AFFER (dir.), Femmes, féminismes et recherche. Toulouse: AFFER, 98. (Actes du colloque). Introduction

15 j ai accordé une attention inhabituelle à un type de textes qui sont probablement parmi les textes les plus ignorés : il s agit des introductions et des préfaces. C est en effet souvent dans ces textes-là que les explications de ce qu est le genre se trouvent, ainsi que des récits sur les changements en cours, des estimations sur l état de la recherche féministe, des énoncés programmatiques et des réflexions sur la signification des débats sur les «théories du genre», ou encore dans les mots de la traductrice de Of Grammatology, Gayatri Chakravorty Spivak : «We think of the Preface, however, not as literary, but as an expository exercise. It involves a norm of truth, although it might well be the insertion of an obvious fiction into an ostensibly true discourse.» Dans la troisième partie, c est à ces «normes de vérité» et de «fictions» que je me suis intéressée. Ceci implique nécessairement de fabriquer des récits, et exige de se rendre compte à quel point ce terrain est contesté, à quel point les différentes perspectives luttent pour l hégémonie définitionnelle. Si, dans ce troisième chapitre, j expose les différents récits et participe donc à cette fabrication, je risque de prétendre à une position extérieure à ces luttes que je ne peux évidemment pas tenir, car en tant que chercheuse féministe je suis toujours déjà impliquée dans ce processus. Pourtant, il me semble important de participer à cette auto-réflexion féministe car il s agit de l histoire de tout un courant scientifique, mais aussi de toute une tradition militante. Le caractère trilingue de ce travail est l effet mais aussi la nécessité de multiples processus de traduction. Sans vouloir prétendre que gender, genre et Geschlecht seraient intraduisibles, j ai laissé dans mes propres traductions ces mots dans leur version originale pour ne pas omettre les déplacements de sens en jeu, ne serait-ce que dans les usages des termes. Ils sont tous les trois des résultats de débats multiples, multidisciplinaires et historiques. Ils connotent donc tous des choses différentes, et c est ce que je souhaite préserver en refusant à des moments précis leur traduction. Lorsqu il s agit de mes propres traductions, j ai mis l original dans la note de bas de page. Ceci permet aussi de vérifier l original lorsque j ai tenté des traductions de terminologies comme «Frauen- und Geschlechterforschung». En effet, le vocabulaire de la recherche féministe pose des défis réels à la traductrice en raison des usages et des connotations diverses. Ce n est pas limité au gender ; traduire «Frauenforschung» par «recherche féminine», par exemple, suggère une inscription théorique très différente du terme allemand. J ai essayé de contribuer à une meilleure compréhension par des explications en notes de bas de page lorsque je l estimais nécessaire. Gayatri Chakravorty Spivak, «Translator s Preface», in Jacques Derrida (dir.), Of grammatology, Baltimore: Johns Hopkins University Press, 976, p. x. Introduction

16 II - Contextualisation : les défis et les contraintes Lorsque les théories et les concepts voyagent, ils traversent divers processus de traduction et de transformation. Chercher à retracer ces voyages, c est parfois confronter des situations et des phénomènes qui semblent être de l ordre de l intraduisible. L objet des premiers débats féministes en France sur les «théories du genre» a par exemple été de démontrer de manière interdisciplinaire que le gender n était pas traduisible dans le contexte français. Ceci concernait d un côté le domaine linguistique, mais aussi le contexte politique et culturel. Même s il faut comprendre cette argumentation dans un contexte de politiques hégémoniques, la question de «l intraduisible» se pose dans toute théorisation de la traduction. Si l on veut comprendre ce qui s est passé dans le champ de la théorie féministe en France et en Allemagne au moment des débats sur le genre, on ne peut pas se limiter à une typologie des arguments et des usages. Une telle démarche ne permet pas de saisir les croisements multiples qui structurent les débats et encadrent aussi l avenir de la recherche féministe. Les débats sont incompréhensibles sans la prise en compte des facteurs qui les ont structurés. On a affaire ici aux problèmes de la traduction d un contexte. Ainsi, «l intraduisible» devient un objet central de l analyse. Car c est en s intéressant à l intraduisible, à ce qui ne peut pas rentrer dans le nouveau contexte, mais aussi à ce qui va du coup être ajouté pour l adapter, qu on échappe à la fatalité et à la violence de l intraduisible borné. Comme le souligne Rada Ivekovic, l intraduisible n est pas une fatalité, si l on a recours à la contextualisation. Les théories et les concepts voyagent sans contextes et dans une certaine mesure, c est ici que réside leur potentiel novateur et créateur : laisser derrière eux leurs contextes d émergence dont ils portent pourtant des traces. Donc, le travail de contextualisation ne cherche pas à réparer les dégâts que les voyages ont fait aux théories. Il ne s agit ni de préserver un original de départ, ni de déterminer la forme de la traduction réussie, donc de l arrivée. Michael Werner propose de différencier deux manières différentes de contextualiser : celle qui part du cadre, et celle qui part de l objet de la recherche. La contextualisation que je De manière exemplaire on peut considérer les actes du colloque en mars 989 à Paris qui seront discutés plus bas. Cf. Marie-Claude Hurtig, Michèle Kail et Hélène Rouch (dir.), Sexe et genre. De la hiérarchie entre les sexes. Paris: Éditions du CNRS, 99 (00). Pour une explication plus détaillée voir chap..iv. Comme le dit Pierre Bourdieu dans Pierre Bourdieu, «Les conditions sociales de la circulation internationale des idées», Romanistische Zeitung für Literaturgeschichte, 990, vol. (/), p.. Beaucoup de réflexions de cette partie sont inspirées par ma participation au séminaire «faire la preuve» du CIERA du au septembre 007 et notamment de l intervention de Michael Werner, sans titre dans la section «Temps et historicité». Introduction 6

17 propose ici part de son objet, c est-à-dire des débats sur les «théories du genre». Il est possible de déduire des argumentations qu on trouve dans ces débats l influence de certains facteurs contextualisants parfois implicites, parfois explicites. Puisque les contextes et leurs textes sont réciproquement constitutifs, voire interactifs, il est difficile de «prouver» l impact d un facteur de contexte particulier sur un texte et vice versa. Ainsi, on verra comment, par exemple, une certaine tradition de pensée dans un milieu académique va favoriser un ensemble d arguments qui vont, en revanche, rassurer la construction de ce milieu académique pour laquelle cette tradition de pensée est constitutive. De même pour le rapport au mouvement politique : si je soutiens, par exemple, que l émergence d une «troisième vague» du mouvement féministe à la fin des années 990 est un facteur important de contexte pour les débats sur le genre en France, ceci est valide dans les deux sens : d un côté, un certain usage / rejet des «théories du genre» sert ces groupes à se constituer, se former en tant que tels. Ils vont influencer les débats en y participant : soit de manière active, soit en étant leur objet. De l autre côté pensés à partir des débats ces groupes gagnent leur statut d importance pour les débats, par leurs référence prises, qu elles soit affirmatives ou rejetantes. L arbitraire d une telle entreprise réside dans la détermination du début et de la fin de cette contextualisation. Je choisis un ensemble de facteurs qui me semblent être significatifs parmi d autres, je les mets en relief et les «crée» en tant que tels. C est ici que réside un moment d agency dans la traduction. Si l on comprend la contextualisation comme forme particulière de traduction, cet arbitraire n apparaît plus comme de la violence, mais tout son contraire : le choix dépend de l usage que je fais du contexte. Clore la traduction en prétendant qu il n y a qu une seule et vraie traduction indépendante de l espace et du temps correspond à une vision de la langue qui la conçoit comme un objet figé. Mais si, au contraire, on considère les langues et les traductions comme étant d abord simultanées (ce n est pas la langue qui précède la traduction, mais langue et traduction entretiennent un rapport de réciprocité) et ensuite vivantes et transformables par leurs usages, l acte de la traduction et ainsi de la contextualisation deviennent des actes politiques, voir progressistes et producteurs. En me référant à Jacques Revel et Jean-Claude Passeron dans Penser par cas, je différencie trois usages possibles d une contextualisation : l usage normatif, l usage argumentatif et l usage interprétatif. Ces outils théoriques vont être particulièrement utiles pour la (re)construction des contextes pour les débats sur les «théories du genre». Sur cette base, je fais une interprétation particulière non seulement d un espace-temps à la fin du XX e siècle, Jacques Revel et Jean-Claude Passeron (dir.), Penser par cas. Paris: Éd. de l École des hautes études en sciences sociales, 00. Enquête. Ibid., pp Introduction 7

18 mais aussi du rôle que ces débats ont pu jouer pour l avenir de la théorie et pour la pratique féministe. De la même manière, le contexte me sert comme argument pour valider l importance de ces débats pour tout un champ de recherche, voire une perspective scientifique. J explique mon choix de certains éléments particuliers du contexte par les références que je trouve dans les contributions aux débats. Il y a dans cette pratique un geste prescriptif voir normatif inévitable. L opération de la contextualisation engendre le danger de laisser prise à un déterminisme : par exemple qu un facteur de contexte précis évoque inévitablement une réaction unique. Michael Werner parle dans ce cas d «espaces de validité». Ces «espaces de validité» me semblent être de natures diverses : ce qui est capable de faire preuve et ainsi de faire autorité dans un espace n est pas seulement géographiquement différenciable. C est une des raisons de mon refus de passer par une perspective comparatiste pour analyser les débats en France et en Allemagne. Ces «espaces de validité» ou plutôt «espaces-temps de validité» en l occurrence peuvent également être de nature temporelle (par exemple, la perte de capacité d autorité des arguments marxistes au cours des années 990), mais ils peuvent également être construits par un ensemble de paradigmes partagés, une tradition théorique ou une préférence pour une certaine épistémologie. Ces processus de construction d espace-temps de validité peuvent avoir un grand impact sur la perception individuelle. La différence, par exemple, entre le courant «matérialiste» du MLF et son adversaire autour du groupe «Psychanalyse et Politique» était une réalité effective du champ politique des années 970. Pourtant, en lisant les textes et les analyses des deux courants 0 ans plus tard, les différences d analyses me semblent être moins contradictoires qu elles n étaient visiblement éprouvées par les acteur.e.s de l époque. De même pour les différences spatiales, comme le pose Pierre Bourdieu : «Les différences sont si grandes entre les traditions historiques, tant dans le champ intellectuel proprement dit que dans le champ social pris dans son ensemble, que l application à un produit culturel étranger des catégories de perceptions et d appréciation acquises à travers Le sexisme de grands auteur ne s explique pas seulement par le contexte de l époque alors même qu il existe déjà des pensée émancipatrices. Werner se réfère à une compréhension foucaldienne du discours. Pour moi, la notion «espace de validité» s oppose à une compréhension déterministe du contexte. Elle décrit comment à un moment et endroit précis certains énoncés sont valable alors que d autres énoncé présent au même endroit au même moment sont marginalisés. L importance du temps et de l espace implique aussi que les rapports entre énoncés validés et énoncés non validés peuvent changer à tout moment dans les limites d une certaine inertie sociale. Cf. «L invention du French Feminism : une démarche essentielle», in Christine Delphy, L ennemi principal : Penser le genre. Paris: Editions Syllepse, 00. Introduction 8

19 l expérience d un champ national peut créer des oppositions fictives entre des choses semblables et de fausses ressemblances entre des choses différentes.» Ces réflexions abstraites sur la contextualisation ont accompagné mon processus de construction des contextes pour les débats féministes sur les «théories du genre» en France et en Allemagne. Déjà pour la catégorisation par pays, cette réflexion m a obligé à relativiser l impact des facteurs sur chaque pays. Car, par exemple, un des facteurs qui vont structurer la réception des «théories du genre» en Allemagne est la réception dans les années 980 des «théories structuralistes françaises» qui figurent également sous le label «sémiotique textuelle». Ici la production théorique française sert de contexte de réception en Allemagne. Mais c est seulement un ensemble spécifique de textes et d auteur.e.s qui vont être traduit.e.s dans les années 980. Il s agit donc d un contexte qui influencera la réception des «théories du genre», mais qui est, en même temps, créé par la recherche universitaire en Allemagne même. Après la contextualisation, cette réflexion sur les voyages théoriques va être reprise dans le chapitre sur les conditions de la production théorique par la traduction (cf. chapitre ). Les grandes axes de ma contextualisation tentent de situer les débats dans un champ constitué par de nombreux facteurs historiques, politiques et sociaux. Les aspects que je voudrais évoquer concernent premièrement l entourage historique et politique, deuxièmement les traditions théoriques et troisièmement les rapports entre le mouvement politique et la recherche universitaire. C est notamment le deuxième aspect de contextualisation, celui qui interroge les références théoriques adoptées par la recherche féministe en France et en Allemagne, qui comporte des difficultés particulières. Les références sont faites en fonction de la situation des féministes dans les universités, c est-à-dire, proche de la Nouvelle Gauche en ce qui concerne la France et l Allemagne. L entreprise de construction d un ensemble de références qualifiées comme importantes pour la réception semble être en décalage avec une épistémologie féministe qui avait commencé, comme le rappelle Linda Alcoff «as a critique of the tradition (including a critique of the dominant narratives about what that tradition is).» Déjà dans le recueil Feminist Epistemologies, Alcoff et al. essaient de «moving beyond critique to Bourdieu, «Les conditions sociales de la circulation internationale des idées», p. 6. Il faut ajouter à cette observation de Bourdieu que les champs nationaux eux-mêmes se construisent et reconstruisent par cette différence évoqué au moment du transfert, de la traduction ou de la comparaison. Terme utilisé pour décrire le mouvement gauchiste de la fin des années 960 qui se caractérise entre autre par des nouvelles formes d organisation et de manière plus générale par un marxisme moins orthodoxe. Kristina Schulz en a donné une bonne description au chapitre de son livre Schulz, Der lange Atem der Provokation. Die Frauenbewegung in der Bundesrepublik und in Frankreich Elle y interroge notamment le rapport entre cette nouvelle gauche et le mouvement féministe. Linda Alcoff et Elizabeth Potter, Feminist epistemologies. New York: Routledge, 99, Thinking gender, p.. Introduction 9

20 reframe the problematic of knowledge». On pourrait donc dire qu il y a une tradition féministe de rupture avec les traditions, seraient-elles l orthodoxie marxiste ou les traditions sociales plus généralement. Mais ce paradoxe va plus loin encore, car c est dans leurs critiques que les féministes se sont tout de même référées aux traditions existantes. Le deuxième problème se réfère aux effets de pouvoir et d exclusion que cette construction implique nécessairement. En ce sens, il importe de revenir sur les disciplines au sein desquelles la recherche féministe s est institutionnalisée, en y pointant les thèmes et les références majeures. Mais une caractéristique de la recherche féministe en Allemagne et en France à ses débuts est notamment qu elle a commencé en dehors de l institution. Ici il est donc obligatoire de délimiter ma recherche, car une analyse exhaustive de la production de savoir dans les mouvements des femmes en France et en Allemagne dépasserait le cadre de ce travail. Je propose des pistes de recherche possibles dans le troisième chapitre lors de la discussion du rapport entre la recherche universitaire et la recherche extra-universitaire. On pourrait donc dire que si dans le premier chapitre ces traditions théoriques sont étudiées, elles sont présentées, dans le deuxième chapitre, comme étant entre autres le produit de multiples processus de voyages théoriques pour finalement, dans le troisième chapitre, être discutées en rapport avec un mode de production théorique désormais mondialisé. Ibid., p.. Introduction 0

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva.

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva. The master thesis The master thesis (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) Code: thesis-writing Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva thesis-writing Menu 1. Introduction: le mémoire est

Plus en détail

féminisme et de nuire aux femmes et à leurs intérêts. A partir de l intention de contrer ce danger, un certain nombre d études ont été menées sur le

féminisme et de nuire aux femmes et à leurs intérêts. A partir de l intention de contrer ce danger, un certain nombre d études ont été menées sur le 1. Introduction Cette étude porte sur le sujet des hommes en mouvement 1 en Suisse. Son objectif général est de décrire et de comprendre l affirmation, à la fois identitaire et politique, de ce mouvement,

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation 1 PENSER LA MONDIALISATION Par Zaki LAÏDI (CERI-Sciences Po Paris) I Problématique Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation exerce sur le sens et l action

Plus en détail

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Janvier - Février 2009 Par Anne-Laure ALLAIN Rita Soussignan est directeur-adjoint du CESAM,

Plus en détail

Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage»

Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage» Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage» Pour en savoir davantage : Bruno, E., Chaliès S., Euzet, J.P., Méard, J. (2007). Les règles de métier à l épreuve de la pratique de classe, l exemple

Plus en détail

Etude empirique de la valeur d utilité de l immobilier des entreprises : un actif associé à la gestion du risque des sociétés

Etude empirique de la valeur d utilité de l immobilier des entreprises : un actif associé à la gestion du risque des sociétés Les nouveaux enjeux et défis du marché immobilier : comment y contribuer? Chaire Ivanhoé Cambridge ESG UQÀM Etude empirique de la valeur d utilité de l immobilier des entreprises : un actif associé à la

Plus en détail

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision Conclusion générale Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la rédaction de cette thèse. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision rationnelle compatible

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

de données >> Méthodologies qualitatives

de données >> Méthodologies qualitatives FR Collecte de données >> Méthodologies qualitatives 1 collecte de données >> méthodologies qualitatives page 13 1. L observation page 45 2. l entretien individuel page 73 3. le focus group page 107 4.

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire?

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Cette question s inscrit dans le contexte où plusieurs acteurs

Plus en détail

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège LASNIER, Monique. Plan institutionnel d'aide à la réussite et à la persistance.collège

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles UE.4 S6 Initiation à la démarche de recherche 6. Évaluation Le moment viendra où le jury mettra fin à l entretien. L épreuve étant terminée, acceptez cette limite même s il ne vous semble pas avoir fait

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques 2328 DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques I ENJEU SOCIAL : UN DEBAT DANS LE CHAMP PROFESSIONNEL Il existe un débat récurrent

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé 2013 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Ipsos Public Affairs 24/06/2013 1 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Table

Plus en détail

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 «Évolution du concept de formation à travers l analyse de Cahiers de l Asdifle» C est dans le cadre d un partenariat entre l Asdifle et l Université Paris VII que j

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Academic genres in French Higher Education

Academic genres in French Higher Education Academic genres in French Higher Education A Cross-disciplinary Writing Research Project Isabelle DELCAMBRE Université Charles-de-Gaulle-Lille3 Equipe THEODILE «Les écrits à l université: inventaire, pratiques,

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Conciliateurs de Justice depuis un certain nombre d années, nous avons traité et acquis une expérience certaine concernant l ensemble des conflits du quotidien qui préoccupent nos concitoyens

Plus en détail

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme?

Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Pouvons-nous citer votre nom et celui de votre entreprise sur le site ou désirez-vous rester anonyme? Je m appelle Julie Remfort et je travaille au Ministère des Finances à Paris. Quel métier faites-vous

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1 de la Pratique 1 1. Objectifs Sensibiliser l étudiant à l intérêt et aux objectifs de l APP Structurer la rédaction de l APP : pertinence du choix de la situation et de sa description, pertinence du questionnement

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION Marcel JAEGER - Directeur Général, IRTS Montrouge / Neuilly sur Marne Je ne vais traiter que du projet d établissement ou de service, et non pas

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

Formation AVS/EVS Adaptation à l Emploi 2013/2014

Formation AVS/EVS Adaptation à l Emploi 2013/2014 Formation AVS/EVS Adaptation à l Emploi 2013/2014 PRÉVENTION/GESTION DES CONFLITS J-L NIGAUD PRÉAMBULE CONFLIT : Un des modes d expression parmi d autres du «Vivre ensemble» dans tout groupe social. Système

Plus en détail

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête 1. Les faits L enquête sous forme de questionnaire a été menée durant le mois d octobre 2011 auprès des assistants diplômés

Plus en détail

BIG ROCKS OF REALITY Représentations, partis et politiques publiques

BIG ROCKS OF REALITY Représentations, partis et politiques publiques V è m e Ecole d Eté de Politique Comparée 22 26 JUIN 2009 ---------------------------- BIG ROCKS OF REALITY Représentations, partis et politiques publiques Responsable Daniel-Louis SEILER Directeur de

Plus en détail

Aspects de droit anglais

Aspects de droit anglais UNIVERSITE PANTHEON-SORBONNE MASTER ETUDES JURIDIQUES COMPARATIVES EXAMEN TERMINAL ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 Tous documents autorisés Veuillez rédiger une réflexion comparative personnelle et critique

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises politique adoptée par le CECS le 6 novembre 2002 Suite à l adoption par le Comité des études de cycles supérieurs en psychologie du projet de modification

Plus en détail

Patrice Laroche. Les relations sociales en entreprise

Patrice Laroche. Les relations sociales en entreprise Patrice Laroche Les relations sociales en entreprise Dunod, Paris, 2009 ISBN 978-2-10-054248-2 Sommaire Introduction 1 Chapitre 1 Le contexte et les principaux acteurs des relations sociales en France

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Fou de la pub. Cahier de l élève. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation

Fou de la pub. Cahier de l élève. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation 2 e cycle du secondaire OPTIONS Arts plastiques ou Arts plastiques et multimédia Fou de la pub ou pub de fou! Cahier de l élève Nom : SAÉ rédigée par Lyne Meloche pour le - 1 - Tâche 1 Je prends le temps

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE

CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE Introduction Le concept de condition nécessaire est largement utilisé en philosophie, quelquefois explicitement pour définir d autres concepts importants.

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Aspects de droit anglais

Aspects de droit anglais MASTER ETUDES JURIDIQUES COMPARATIVES ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 Veuillez rédiger une réflexion comparative personnelle et critique relativement à la citation qui suit tirée d'un ouvrage du philosophe

Plus en détail

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Centre de cas 7 99 2011 001 Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Document produit par la professeure Anne MESNY, marginalement révisé par la professeure Alix MANDRON 1 En

Plus en détail

www.cadredesanté.com «En quoi les espaces de réflexion permettent-ils aux soignants de dispenser des soins de qualité?».

www.cadredesanté.com «En quoi les espaces de réflexion permettent-ils aux soignants de dispenser des soins de qualité?». Une pratique réflexive pour des soins de qualité Descriptif : Une recherche clinique, réalisée auprès d infirmières et de puéricultrices, illustre l enrichissement des pratiques de soins par la création

Plus en détail

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE n Quelles sont les différences et les similarités, d après certaines caractéristiques du milieu familial et les réponses au questionnaire, entre les élèves de 9 e année inscrits au cours théorique et au

Plus en détail

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE I. B. M. le juge [...] RAPPORT D'EXAMEN. LE plaignant formule deux (2) reproches à l endroit du juge intime soit:

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE I. B. M. le juge [...] RAPPORT D'EXAMEN. LE plaignant formule deux (2) reproches à l endroit du juge intime soit: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CONSEIL DE LA MAGISTRATURE CM-8-90-55 DANS L'AFFAIRE DE: I. B. plaignant et M. le juge [...] intimé RAPPORT D'EXAMEN LE plaignant formule deux (2) reproches à l endroit du juge

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne Une nouvelle muséologie pour le musée moderne André Desvallées, dir., Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie André Desvallées, dans cet extrait de Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage LE RAPPORT DE STAGE Le rapport de stage a pour objet de présenter des faits et des réflexions sur un stage d apprentissage qui, généralement, s est déroulé dans le cadre d un programme de formation professionnelle.

Plus en détail

Qu est-ce que la virtualisation?

Qu est-ce que la virtualisation? I Qu est-ce que la virtualisation? L actuel et le virtuel Considérons pour commencer l opposition facile et trompeuse entre réel et virtuel. Dans l usage courant, le mot virtuel s emploie souvent pour

Plus en détail

CLASSICISME ET INTERDISCIPLINAIRTÉ Une brève analyse bibliométrique des références à Paul Ricœur

CLASSICISME ET INTERDISCIPLINAIRTÉ Une brève analyse bibliométrique des références à Paul Ricœur CLASSICISME ET INTERDISCIPLINAIRTÉ Une brève analyse bibliométrique des références à Paul Ricœur Cette note vise à évaluer la diffusion de l œuvre de Paul Ricœur dans l univers des revues scientifiques.

Plus en détail

é d u c a t i on n a t i o n a l e ÉVALUATIONS NATIONALES CM2 Des résultats aux perspectives pédagogiques

é d u c a t i on n a t i o n a l e ÉVALUATIONS NATIONALES CM2 Des résultats aux perspectives pédagogiques é d u c a t i on n a t i o n a l e ÉVALUATIONS NATIONALES CM2 Des résultats aux perspectives pédagogiques Evaluation des des élèves en CM2 Constats et perspectives pédagogiques pour les écoles de l Hérault

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES

B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES B) METHODOLOGIE ET HYPOTHESES 1.1 Méthodologie Ce mémoire contient deux méthodologies différentes. La première correspond à la revue de la littérature et a pour objectif la documentation dans des sources

Plus en détail

Master en urbanisme et aménagement du territoire

Master en urbanisme et aménagement du territoire Institut supérieur d'urbanisme et de rénovation urbaine Master en urbanisme et aménagement du territoire L ISURU propose une formation unique de Master en urbanisme et aménagement du territoire (120 ects)

Plus en détail

Texte révisé d un protocole sur le commerce illicite des produits du tabac présenté par le Président et débat général

Texte révisé d un protocole sur le commerce illicite des produits du tabac présenté par le Président et débat général Conférence des Parties Organe intergouvernemental de négociation d un protocole sur le commerce illicite des produits du tabac Troisième session Genève (Suisse), 28 juin-5 juillet 2009 Point 4 de l ordre

Plus en détail

QUATRE ÉLÉMENTS À NE PAS SOUS-ESTIMER DANS LE CONTEXTE D UNE TRANSMISSION D ENTREPRISE

QUATRE ÉLÉMENTS À NE PAS SOUS-ESTIMER DANS LE CONTEXTE D UNE TRANSMISSION D ENTREPRISE QUATRE ÉLÉMENTS À NE PAS SOUS-ESTIMER DANS LE CONTEXTE D UNE TRANSMISSION D ENTREPRISE Table des matières 1. Introduction... 1 2. Développement... 2 2.1. Droit successoral, réserve des héritiers... 2 2.2.

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

Résumé de Thèse. David LAFARGE. Thèse de Doctorat en Sciences de l Éducation

Résumé de Thèse. David LAFARGE. Thèse de Doctorat en Sciences de l Éducation Résumé de Thèse Thèse de Doctorat en Sciences de l Éducation Analyse didactique de l enseignement-apprentissage de la chimie organique jusqu à bac+2 pour envisager sa restructuration David LAFARGE (ex-

Plus en détail

Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit.

Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit. Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit. I - AVANT-PROPOS II - DÉFINITION DE L ÉPREUVE DU BACCALAURÉAT III - QU EST-CE QUE DÉMONTRER

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES SOCIALES FACULTY OF ARTS SOCIAL SCIENCES

FACULTÉ DES SCIENCES SOCIALES FACULTY OF ARTS SOCIAL SCIENCES FACULTÉ DES SCIENCES SOCIALES FACULTY OF ARTS SOCIAL SCIENCES Please see below for English RESTRICTION DE COURS POUR L ANNÉE ACADÉMIQUE 2014-2015 ÉCOLE SUPÉRIEURE D AFFAIRES PUBLIQUES ET INTERNATIONALES

Plus en détail

L orientation à l université Les étudiants face au processus d orientation

L orientation à l université Les étudiants face au processus d orientation CHOUARRA NOURA (6502) UFR SCIENCES DE L EDUCATION ATER, Sociologie de l éducation EQUIPE PROFEOR UNIVERSITE LIILE 3 L orientation à l université Les étudiants face au processus d orientation Dans une réflexion

Plus en détail

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français Caroline Mraz Qu est-ce que le FOU? Le concept de Français sur objectif universitaire (FOU) a émergé en tant que nouvelle

Plus en détail

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE MARSEILLE ECOLE DOCTORALE 355 - ESPACES, CULTURES, SOCIETES CIRTA CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHE SUR LES TERRITOIRES ET LEUR AMENAGEMENT LES NON-DITS

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

MOI-questionnaire sur le concept de soi

MOI-questionnaire sur le concept de soi MOI-questionnaire sur le concept de soi Wilfrid LAROCHELLE QUEBEC conseiller d'orientation Atelier de pratique :français / Workshop of practices :French Nom des intervenants & Institutions d appartenance

Plus en détail

Le rôle d un tableau de bord

Le rôle d un tableau de bord CHAPITRE 1 Le rôle d un tableau de bord Introduction «Trop d informations tue l information.» Proverbe japonais Sur le plan théorique, un tableau de bord est un outil de reporting regroupant différents

Plus en détail

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES De quoi s agit-il? L examen d un CV, un entretien téléphonique ou en face à face, constituent autant d étapes qui peuvent donner

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

LE CHEMINEMENT ET LES RÉSULTATS SCOLAIRES DES JEUNES D ORIGINE IMMIGRÉE : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE ENTRE MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER

LE CHEMINEMENT ET LES RÉSULTATS SCOLAIRES DES JEUNES D ORIGINE IMMIGRÉE : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE ENTRE MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER LE CHEMINEMENT ET LES RÉSULTATS SCOLAIRES DES JEUNES D ORIGINE IMMIGRÉE : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE ENTRE MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER Sommaire Soumis au Conseil canadien sur l'apprentissage et à Citoyenneté

Plus en détail

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»?

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? Carlos Guevara «Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? La phrase du titre de mon exposé est de Lacan, le signe d interrogation est de moi. Cette phrase, vous pouvez la trouver dans

Plus en détail

POUR UN SAVOIR FEMINISTE : LE DIVORCE BELGE

POUR UN SAVOIR FEMINISTE : LE DIVORCE BELGE Trente ans d histoire du féminisme en Belgique autour de l Université des femmes (2/2) POUR UN SAVOIR FEMINISTE : LE DIVORCE BELGE Par René Begon, chargé de projet en éducation permanente au CVFE La notion

Plus en détail

CONDITIONS DE REUSSITE, DISPENSES, REPORTS ET CREDITS DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

CONDITIONS DE REUSSITE, DISPENSES, REPORTS ET CREDITS DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONDITIONS DE REUSSITE, DISPENSES, REPORTS ET CREDITS DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Position de la Fédération des Étudiant(e)s Francophones (F.E.F.) discutée puis adoptée lors des Conseils du 25 septembre

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française.

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. Dossier de presse rédigé par : Françoise de Viron, Présidente de la Commission Education tout au Long de la Vie (ETALV) du CIUF,

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

Qu est ce qui vous a amené à vous intéresser à cette technique?

Qu est ce qui vous a amené à vous intéresser à cette technique? INTERVIEW DE THIERRY CLEMENT Thierry CLEMENT (82) est l auteur du «Guide complet de l analyse technique pour la gestion de vos portefeuilles boursiers», publié aux Editions MAXIMA et parrainé par la revue

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR Les séminaires et la continuité à assurer Il est essentiel qu au terme de chaque séminaire, le bilan établi et mis en ligne soit examiné dans chaque lycée par l ensemble

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail