Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples"

Transcription

1 Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples Lynne Franjié Université Stendhal-Grenoble 3 Colloque «Traduction et veille multilingue» ETI, mai 2008

2 Introduction Une terminologie propre : Un vocabulaire nouveau et ancien à la fois : La terminologie d un métier et d un domaine d études très prisés et en pleine expansion. Une pratique de plus en plus large. Une réflexion théorique nécessaire Tous les types de veille sont basés sur les médias. La veille des veilles : la veille médias

3 Qu est-ce la veille médias? Définition : un suivi des informations traitées par différentes sources médiatiques, ciblées en fonction d un sujet déterminé. Moyen : des outils informatiques sophistiqués. Objectif : fournir aux parties intéressées les informations dont elles ont besoin pour les aider dans la prise de décision stratégique. «S informer maintenant pour mieux agir demain»

4 Un nouveau métier: le traducteur-veilleur Les activités de veille sont rarement cantonnées aux frontières nationales. La veille est souvent multilingue : le processus de traduction intervient dans l opération de veille médias. Naissance de nouveaux termes en traduction : «traduction-veille» et «traducteur veilleur».

5 Qu est-ce que la traduction-veille La traduction : Partie intégrante de la veille. Une fonction complémentaire de la recherche et de l analyse. La veille médias : de nouvelles opportunités de travail pour les traducteurs. Offres d emploi nombreuses sur Internet : où les trouver?

6 Offres d emplois pour traducteurs : «Media Analyst» Information pertinente dans l offre d emploi du «media analyst» : «Desirable: Read and translate/comprehend/ write a second Asian language apart from English e.g. Malay, Chinese, Korean etc. and qualifications and / or experience in quantitative and/or qualitative research/ analysis». La veille multilingue dans les fiches métiers des traducteurs : Fiche expert d un traducteur français-italien : «veille multilingue». CV d un traducteur sur un site de veille technologique : «veille technologique et concurrentielle»

7 L affichage de la veille multilingue : encore du chemin à parcourir Une spécialité en plein essor : affichée par les traducteurs, exigée par les recruteurs. Pédagogie nécessaire pour expliquer l intérêt et les enjeux de la veille. Affichage encore timide de la combinaison entre veille et traduction.

8 Les Types de traduction-veille La traduction-veille : En quoi consiste la traduction-veille? Comment s articule-t-elle avec la recherche et l analyse d information? Trois types de veille : Traduire Rechercher Analyser (T.R.A) Rechercher Traduire Analyser (R.T.A) Rechercher Analyser Traduire (R.A.T)

9 Traduire Rechercher Analyser (T.R.A) La demande d information émane du client ou du personnel de l entreprise. Traduction : Traduire en langue étrangère la terminologie spécialisée utilisée par les commanditaires Objectif : définir le champ correspondant de la recherche dans la langue cible. Recherche : traitement dans les médias de la dernière lessive commercialisée Analyse : analyser les résultats avant de les livrer aux clients.

10 Rechercher Traduire Analyser (R.T.A) Choix par le traducteur du sujet de recherche en relation avec les intérêts du client ou de l entreprise. Recherche : requête lancée dans la langue étrangère. Traduction : Rendre accessibles les résultats de l opération aux collaborateurs de l entreprise ou aux clients. Traduire des données saillantes ou stratégiques pour l entreprise ou pour ses clients. Analyse des résultats : Exemple : étudier la communication des concurrents concernant un produit de la même gamme

11 Rechercher Analyser Traduire (R.A.T) Recherche en langue étrangère lorsque le ou les partenaires sont étrangers. Analyse en langue étrangère : les rapports intermédiaires d analyse sont faits en langue étrangère. Traduction : Mettre à la disposition des décideurs le fruit des recherches menées. Traduction du rapport de synthèse finale (adressé à l entreprise commanditaire). Totalité du processus de veille en langue(s) étrangère(s)

12 Intérêt de la traduction-veille pour le traducteur La traduction-veille circonscrit dans des limites raisonnables la tâche la plus classique (i.e. la traduction proprement dite) Risque de marginalisation pour le traducteur-veilleur s il ne s investit pas totalement dans les phases précédant la synthèse finale. La stimulation intellectuelle que représente la maîtrise de la totalité du processus de veille. Traduction-veille : une fonction de communication complète qui exige un traducteur accompli.

13 Le Traducteur veilleur : un communicateur multilingue Questionnement : Y a-t-il une différence entre traduction et communication multilingue? Le métier de veille médiatique : une illustrationtype de la communication multilingue Le traducteur est chargé des tâches qui sont généralement confiées aux spécialistes de communication : études de marché, synthèses, actions de communication en langue étrangère. Exemple : localiser un site Internet est une œuvre de communication multilingue.

14 Veille médias et veille concurrentielle La veille médias répond aux questions suivantes : Quelles sont les dernières campagnes de communication des concurrents dans tel ou tel pays? Quelle est la couverture médiatique qui a été faite des produits de ses marques dans ces pays? Comment ses produits sont-ils présentés dans la presse locale ou dans les médias de la région? Quel support d information local le concurrent utilise-t-il pour la promotion de ses produits ou services dans les pays cibles? Quelles sont les tendances de l opinion concernant son secteur d activité économique dans telle région du monde? Réponses pertinentes grâce à la veille multilingue qui a une fonction concurrentielle dans le domaine de l économie.

15 La problématique de la traduction-veille : connaître le point de vue de l Autre Questionnement : Quel est l intérêt d une veille médias en plusieurs langues, portant sur des pays et des aires linguistiques et culturelles différents? Faire de la veille médias pour connaître le point de vue de l Autre. La veille multilingue : un outil garantissant la diversité culturelle et linguistique. Un outil permettant de préserver la multiplicité des points de vue.

16 Exemple : Le Courrier International Naissance du Courrier International (1990) : un symbole en soi. Mission : Couvrir les événements internationaux d un autre point de vue, d une autre perspective. Contenu : L actualité dans le monde tel qu elle est vue par la presse locale : Des rubriques hebdomadaires consacrées aux différentes aires géographiques. Un dossier spécial : une question/un thème abordé en détail dans chaque numéro. L Agence Courrier International : agence de veille multilingue. Veille multilingue dans les domaines politique, économique, sanitaire pour les départements étrangers des entreprises. Mais affichage timide de la traduction : «équipe de journalistes et de correspondants étrangers».

17 Le Point de vue de l autre et la méthode de traduction-veille Comment le point de vue de l Autre se manifeste-t-il dans le processus de traduction-veille? Le choix des médias. Le choix des informations. La manière de traduire.

18 Le Choix des médias Un choix «politique» : faire de la veille médias pour connaître la culture de l Autre. La veille ne doit pas se limiter aux médias «principaux» pour éviter l ethnocentrisme Le traducteur veilleur est un communicateur de tous les points de vue auxquels ses langues de travail lui permettent d accéder.

19 Le Choix des informations Le point de vue de l Autre n est pas un mais multiple (même au sein d un même média) : Plusieurs types d informations que le traducteur veilleur peut ou non choisir de diffuser : L information centrale L information périphérique L information complémentaire

20 La Manière de traduire Les stratégies de traduction Traduire et synthétiser : l information et le point de vue de l Autre. Traduire et adapter : l information «culturelle». Traduire et décider : analyse et explicitation du point de vue de l Autre.

21 Exemples de veille multilingue Exemple de sociétés de veille multilingue. La société de veille «Monitor CE» : société de veille en Europe de l Est. activités de veille médias et de traduction/localisation. Langues : tchèque et anglais. La société de veille «Mideast Wire» : Société de veille au Liban. Activités de veille médias. Langues : arabe, perse et anglais.

22 Contre-exemple: le MEMRI Le Middle East Media Research Institute (MEMRI) : Fondé en 1998 par un ex-colonel du Mossad israélien. Activités : Veille multilingue sur les médias arabes, iraniens, turcs et urdus/pachtous. Traduction d articles écrits et d extraits audio/vidéo vers l anglais, l allemand, l hébreu, l italien, le français, l espagnol et le japonais. Analyse et synthèse des tendances politiques, idéologiques, intellectuelles, sociales, culturelles et religieuses du Moyen- Orient. Mais de nombreuses critiques : Manque de déontologie : partialité. Sélectivité des informations. Qualité des traductions.

23 Ni traduction littérale ni communication orientée La «communication orientée» : colloque de Grenoble Éviter la «communication orientée» en respectant les impératifs de la veille. Exemple : veille multilingue sur la guerre du Liban de Sélectivité dans le choix des supports médiatiques arabes. Sélectivité dans le choix des articles figurant dans ces journaux. Le choix des stratégies de traduction : omission d informations importantes, atténuation des positions politiques, explicitation en ajoutant des contenus qui peuvent orienter le lecteur (traduction-analyse)

24 La Mission éthique du traducteur De nombreux traductologues : Pym (1997), Meschonnic (Éthique et politique du traduire, 2007), Baker (2006) se sont penchés sur la question de la mission éthique du traducteur avec des approches parfois différentes les unes des autres. Le traducteur est investi d une mission stratégique mais soumise à l éthique : quand il traduit des messages importants, il ne transmet pas seulement une information, mais communique aussi une vision du monde particulière. Cette dimension éthique et politique doit être au cœur du travail du traducteur veilleur. Le choix des supports, des informations et des stratégies de traduction garantit une veille médiatique juste et fiable.

25 Conclusion Le traducteur et la révolution informationnelle et technologique : Le traducteur : un expert multilingue. Le traducteur : un expert en analyse. Le traducteur : un expert en médias L enjeu de la veille multilingue dans le domaine des médias : Promouvoir le nouveau rôle du traducteur Éviter que la traduction soit un «accessoire» ou une «option» La compétence interculturelle et la vision du traducteur sont primordiales

26 Webographie indicative Argus de la presse : Brainsfeed/Eurosis : CDI Presse : MEMRI : Mideastwire : Spotter : TNS Intelligence Media : Up2News :

27 Bibliographie indicative L Argus de la presse (2006), Veille et études médias, Au Cœur des stratégies de communication, Le Livre blanc, Paris, Argus de la Presse. Baker M. (2006), Translation and Conflict, Londres/New York, Routledge. Delmas R., Massit-Folléa F. (dir.) (1995), Vers la société de l information, Savoir, pratiques, médiations, Paris, Editions Apogée. Franjié L. (2007), Traduction-veille et analyse médias», Revue Traduire, N 215, pp Goodenough W.H. (1964), «Cultural Anthropology and Linguistics», in Hymes D. (ed.), Language in Culture and Society, A Reader in Linguistics and Anthropology, New York, pp Guidère M. (2007), Revue Traduire, N 215, pp Meingan D., Lebo I. (2004), Maîtriser la veille pour préparer l intelligence économique, Knowledge Consult. Meschonnic H. (2007), Éthique et politique du traduire, Paris, Moirand S. (2006), Analyser le discours de la presse quotidienne, Paris, PUF. PYM A. (1997), Pour une éthique du traducteur, Ottawa, Presses Université Artois.

Aide à la décision : Technologies et indicateurs pour le Marketing et la Communication

Aide à la décision : Technologies et indicateurs pour le Marketing et la Communication Aide à la décision : Technologies et indicateurs pour le Marketing et la Communication Présentation du projet de veille et d analyse mis en place pour Air France Spotter 2012 Tous droits réservés PRESENTATION

Plus en détail

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Journées de la Prévention INPES 3 avril 2009- Paris Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Jérôme Elissalde Agent de valorisation et de transfert des connaissances

Plus en détail

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1 Semestre 1 Institutions et sociétés Economie et sociétés Grammaire théorique et 18 CM : traduction théorique et Acquisition lexicale et grammaticale Compréhension L étudiant se familiarise avec le vocabulaire

Plus en détail

RESPONSABLE MARKETING

RESPONSABLE MARKETING LES VIDÉOS LESMÉTIERS.NET : ÉCONOMIE - GESTION - FINANCE RESPONSABLE MARKETING Production exécutive : Prod interactive GIP CARIF Île-de-France, 2006 Durée : 02 min 35 s L'enseignement de découverte professionnelle

Plus en détail

L expression de la qualité. groupe

L expression de la qualité. groupe L expression de la qualité groupe Le groupe BTL 2 L expression de la qualité Le groupe Business & Technical Languages est un acteur majeur de la formation linguistique auprès des entreprises. Cours en

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

Communication stratégique

Communication stratégique Programme de formation pour les étudiants de DEESCOM de l IEC Pau Communication stratégique Objectif pédagogique : Acquérir une démarche stratégique et rigoureuse en vue d occuper un poste à responsabilité

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHÈSE "EST" (SOUS-PROJET 1)

RAPPORT DE SYNTHÈSE EST (SOUS-PROJET 1) RAPPORT DE SYNTHÈSE "EST" (SOUS-PROJET 1) Compétences en langues pour les industries de la langue et les professions langagières Rapport de synthèse pour l Europe de l'est I. Introduction Ce rapport de

Plus en détail

Portail de l'union des Chambres de Commerce et d'industrie des pays européens en Tunisie

Portail de l'union des Chambres de Commerce et d'industrie des pays européens en Tunisie Portail de l'union des Chambres de Commerce et d'industrie des pays européens en Tunisie Appui aux investissements, opportunités d'affaires... Site Web Commun des Chambres de Commerce Mixtes Tuniso-Européennes

Plus en détail

La Veille multilingue : outils et ressources pour les traducteurs. Jean-Paul PINTE Institut Catholique de Lille

La Veille multilingue : outils et ressources pour les traducteurs. Jean-Paul PINTE Institut Catholique de Lille La Veille multilingue : outils et ressources pour les traducteurs Jean-Paul PINTE Institut Catholique de Lille Premier Colloque International sur la veille multilingue Genève les 28 et 29 mai 2008 Nous

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité Se former à la culture de l autre et aux affaires internationales La mondialisation des relations et des marchés, la valorisation

Plus en détail

LICENCE ANGLAIS-ALLEMAND

LICENCE ANGLAIS-ALLEMAND LICENCE ANGLAIS-ALLEMAND Mention : Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales Présentation La licence Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) vise à

Plus en détail

Stages en documentation pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle

Stages en documentation pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle Stages en documentation pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle De nombreux documentalistes se sont déjà interrogés sur la manière d organiser un stage en documentation

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P.

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. «A U D I T & C O N T R Ô L E DES O R G A N I S A T I O N S P U B L I Q U E S» U N I V E R S I T E P A R I S 1 P A N T H E O N -

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail

Premier colloque international sur la veille stratégique multilingue. Université de Genève (ETI, Suisse) 28-29 mai 2008

Premier colloque international sur la veille stratégique multilingue. Université de Genève (ETI, Suisse) 28-29 mai 2008 Premier colloque international sur la veille stratégique multilingue Université de Genève (ETI, Suisse) 28-29 mai 2008 La Veille multilingue : défense et illustration de la traduction stratégique Mathieu

Plus en détail

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation Master international de Management des Médias à distance Organisation pédagogique de la formation Session 2014/2015 Table des matières Organisation pédagogique... 1 UE 1 : Histoire, économie et mondialisation

Plus en détail

Veille institutionnelle, plurilinguisme et traduction: le cas d Interpol

Veille institutionnelle, plurilinguisme et traduction: le cas d Interpol Université de Genève Ecole de Traduction et d Interprétation 28-29 Mai 2008 Veille institutionnelle, plurilinguisme et traduction: le cas d Interpol Astrid GUILLAUME Maître de Conférences Université de

Plus en détail

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL Master européen en traduction spécialisée Syllabus - USAL L Université de Salamanque propose une spécialisation en Traduction éditoriale et technique au cours du premier semestre TRADUCTION EDITORIALE

Plus en détail

La veille informationnelle

La veille informationnelle La veille informationnelle Qu est-ce que c est? 1 Plan 1 Définition et objectifs 2 Exemples de veilles 3 Étapes de la veille 4 Éviter les écueils 5 Méthodes de veille 2 1 Définition et Objectifs «Activité

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION

MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION Domaine ministériel : Arts, Lettres, Langues Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 2

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Introduction à la communication interculturelle

Introduction à la communication interculturelle PETER STOCKINGER, PU Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) Introduction à la communication interculturelle (Cours ICL 2A 01 c) Paris, Institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

LA BOURSE DE CASABLANCA SE DOTE D UN NOUVEAU SITE WEB 4 QUI MET EN VALEUR UNE INFORMATION DISPONIBLE 8 ET QUI INTRODUIT DES NOUVEAUTES PRATIQUES 12

LA BOURSE DE CASABLANCA SE DOTE D UN NOUVEAU SITE WEB 4 QUI MET EN VALEUR UNE INFORMATION DISPONIBLE 8 ET QUI INTRODUIT DES NOUVEAUTES PRATIQUES 12 LA BOURSE DE CASABLANCA SE DOTE D UN NOUVEAU SITE WEB 4 QUI MET EN VALEUR UNE INFORMATION DISPONIBLE 8 ET QUI INTRODUIT DES NOUVEAUTES PRATIQUES 12 COMMENT S Y RETROUVER? 14 LA BOURSE DE CASABLANCA SE

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH»

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Présentation du Master 2 Management des Ressources Humaines Créé en 1991, le Master

Plus en détail

RAMSES II ESTIS Ecole supérieure de traducteurs et d interprètes Langues européennes et orientales

RAMSES II ESTIS Ecole supérieure de traducteurs et d interprètes Langues européennes et orientales RAMSES II ESTIS Ecole supérieure de traducteurs et d interprètes Langues européennes et orientales P : 1/5 Dans un monde où la communication a atteint un niveau technologique important, posséder dans ses

Plus en détail

Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH»

Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» 1 Présentation du Master Management des Ressources Humaines Accueillant chaque année

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

INGÉNIERIE EN TRADUCTION & INTERPRÉTATION

INGÉNIERIE EN TRADUCTION & INTERPRÉTATION INGÉNIERIE EN TRADUCTION & INTERPRÉTATION Vo tre savoir- faire sa t Votre savoir-faire sans frontières n i f r os n s { Edito Edito / Notre savoir-faire pour traduire et interpréter vos besoins Depuis

Plus en détail

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME)

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) EDM1201 : Presse écrite ou Internet I EDM1202 : Presse écrite ou Internet II EDM3201 : Journalisme télévisuel ou radiophonique I EDM3202

Plus en détail

Le parcours «langues étrangères appliquées»

Le parcours «langues étrangères appliquées» Le parcours «langues étrangères appliquées» Assises universitaires de français Kévin Bacquet Université d État de la région de Moscou Les langues étrangères dans l enseignement supérieur en 3 options :

Plus en détail

Responsable de la communication externe

Responsable de la communication externe Responsable de la communication externe Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Relations presse Relations publics En entreprise / organisation Autres appelations : Responsable

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Cergy-Pontoise Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

LA VEILLE MULTILINGUE ET LE PROCESSUS DE TRADUCTION. Marilena MILCU, Assistant Professor, PhD, Lucian Blaga University of Sibiu

LA VEILLE MULTILINGUE ET LE PROCESSUS DE TRADUCTION. Marilena MILCU, Assistant Professor, PhD, Lucian Blaga University of Sibiu LA VEILLE MULTILINGUE ET LE PROCESSUS DE TRADUCTION Marilena MILCU, Assistant Professor, PhD, Lucian Blaga University of Sibiu Abstract: In globalization era translator s profession, all its specific tasks,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations Une formation en communication spécialisée sur les publics Le master Communication et générations propose une spécialisation originale

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Littératures, arts et oralités du monde de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

Presse magazine Presse professionnelle et spécialisée Agences de presse

Presse magazine Presse professionnelle et spécialisée Agences de presse Veille presse presse proposons de surveiller l ensemble de la presse. 5 500 titres, soit plus de 10 000 publications lues chaque mois Presse quotidienne nationale PQR et PHR Presse magazine Presse professionnelle

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail

Quelle place et quel rôle pour les professeurs de langues et cultures dans une approche transversale de la formation au management?

Quelle place et quel rôle pour les professeurs de langues et cultures dans une approche transversale de la formation au management? La nouvelle référence La Business School de la première Université de France Quelle place et quel rôle pour les professeurs de langues et cultures dans une approche transversale de la formation au management?

Plus en détail

FACULTE DE L INFORMATION Introduction : Le département de l Information de l'université internationale de l'afrique a été créé pour la première fois

FACULTE DE L INFORMATION Introduction : Le département de l Information de l'université internationale de l'afrique a été créé pour la première fois FACULTE DE L INFORMATION Introduction : Le département de l Information de l'université internationale de l'afrique a été créé pour la première fois à la faculté de Charia en 1991, de nombreux étudiants

Plus en détail

Si vous écoutez tout, vous n entendrez rien! Cas de Generali Assurances

Si vous écoutez tout, vous n entendrez rien! Cas de Generali Assurances Si vous écoutez tout, vous n entendrez rien! Cas de Generali Assurances Processus d engagement sur les médias sociaux Stratégie Social Media 2 Social Media Research Social Media Optimisation Community

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Université Paris Dauphine rentrée 2014-2015 Licence Mention Sciences sociales

Université Paris Dauphine rentrée 2014-2015 Licence Mention Sciences sociales Université Paris Dauphine rentrée 2014-2015 Licence Mention Sciences sociales Parcours ouverts aux étudiants Khâgne BL, AL et SHS via les banques d épreuves BEL et L-SES Version décembre 2013 La Licence

Plus en détail

www.pwc.fr Language Services

www.pwc.fr Language Services www.pwc.fr Language Services La qualité de votre communication traduit aussi votre valeur Une approche centrée sur vos attentes PwC Language Services s engage à vos côtés pour dynamiser votre communication

Plus en détail

MASTER 2 INFORMATION ET COMMUNICATION PARCOURS RELATIONS PUBLIQUES

MASTER 2 INFORMATION ET COMMUNICATION PARCOURS RELATIONS PUBLIQUES MASTER 2 INFORMATION ET COMMUNICATION PARCOURS RELATIONS PUBLIQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Information, communication

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales

BTS Management des Unités Commerciales BTS Management des Unités Commerciales Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) ALTERNANCE ou INITIAL Fonction Le titulaire du BTS Management des Unités Commerciales intervient dans les fonctions suivantes :

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A)

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A) 13 Communication Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de renforcer la notoriété de l entreprise, de mettre en valeur ses produits, d améliorer la qualité de ses échanges d informations

Plus en détail

La Chasse de Tête (Approche Directe)

La Chasse de Tête (Approche Directe) Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur La Chasse de Tête (Approche Directe) «Chasseur de tête», une expression bien connue du public, mais dont la définition demeure toute aussi floue qu énigmatique.

Plus en détail

MASTER LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES ET RÉGIONALES. Parcours Langues et Technologies (LT) www.univ-littoral.fr

MASTER LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES ET RÉGIONALES. Parcours Langues et Technologies (LT) www.univ-littoral.fr ARTS, LETTRES & LANGUES MASTER LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES ET RÉGIONALES Parcours Langues et Technologies (LT) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION A l issue de la formation,

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Appel d offre : traductions pour. l Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) (2012-2015)

Appel d offre : traductions pour. l Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) (2012-2015) Appel d offre : traductions pour l Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) (2012-2015) 1- Présentation générale et objet de la mise en concurrence L Observatoire français des drogues

Plus en détail

Des nouveaux outils pour la veille sur Internet

Des nouveaux outils pour la veille sur Internet Des nouveaux outils pour la veille sur Internet D après un plan de Thomas Chaimbault de École Nationale Supérieure des Sciences de l Information et des Bibliothèques T. Pouzaud 2009-2010 1 Objectifs Apprendre

Plus en détail

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ Assistantes et assistants de langue en Suisse Définition et objectifs Dans

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Le projet collaboratif 2.0

Le projet collaboratif 2.0 Florence Gicquel et Aref Jdey En collaboration avec Alpha Diallo Le projet collaboratif 2.0 Pour mobiliser la Documentation au service de l entreprise é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

French Entrée. J'adore! Marketing Services

French Entrée. J'adore! Marketing Services Votre partenaire privilégié pour la promotion de la France en tant que destination touristique sur le marché britannique et anglophone. FrenchEntrée Services Marketing Votre partenaire privilégié pour

Plus en détail

Marc Meynardi International Sarl 13 Rue de la Poste 74000 ANNECY - France Tel : +33 (0) 450 104 845

Marc Meynardi International Sarl 13 Rue de la Poste 74000 ANNECY - France Tel : +33 (0) 450 104 845 Sommaire : A - Curriculum vitae B - Entreprise Activité de conseil Activité de formation C : Programme des formations 1. La Chine, puissance mondiale en devenir. Généralités Comprendre la culture Travailler

Plus en détail

DUT PUBLICITE. Présentation. «Le tremplin vers le monde de la publicité et des médias»

DUT PUBLICITE. Présentation. «Le tremplin vers le monde de la publicité et des médias» DUT PUBLICITE Présentation «Le tremplin vers le monde de la publicité et des médias» Pour répondre aux besoins des métiers de la communication, l IUT Publicité de Bordeaux 3 offre aux étudiants une formation

Plus en détail

Master européen en traduction (EMT) Foire aux questions (FAQ)

Master européen en traduction (EMT) Foire aux questions (FAQ) Master européen en traduction (EMT) Foire aux questions (FAQ) Questions d'ordre général Compétences requises pour l'emt La procédure de sélection EMT Aspects techniques Questions d ordre général 1. Qu

Plus en détail

La formation des interprètes judiciaires en Pologne. Prof. Małgorzata Tryuk Institut de Linguistique appliquée Université de Varsovie

La formation des interprètes judiciaires en Pologne. Prof. Małgorzata Tryuk Institut de Linguistique appliquée Université de Varsovie La formation des interprètes judiciaires en Pologne Prof. Małgorzata Tryuk Institut de Linguistique appliquée Université de Varsovie La loi du 25 novembre 2005 sur le métier du traducteur assermenté Art.

Plus en détail

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 DOSSIER VEILLE SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique - Introduction à la veille - Guide du routard Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 SOMMAIRE I - Définition et objectifs de la «veille»

Plus en détail

«Vous ouvrir le Monde»

«Vous ouvrir le Monde» «Vous ouvrir le Monde» Tél. : + 33 (0)1 30 58 07 17 Fax. : + 33(0)1 70 24 85 50 Email : info@traductions-jef-cfk.com Et : traduction-jef-cfk@orange.fr Site internet : www.traductions-jef-cfk.com Cabinet

Plus en détail

Datanomics se compose de trois parties. La première s attache à décrire le nouveau paysage des données (chapitre 1) et à étudier la question de leur

Datanomics se compose de trois parties. La première s attache à décrire le nouveau paysage des données (chapitre 1) et à étudier la question de leur 1 Avant-propos Les données sont partout. Leur utilisation est au cœur des stratégies des grandes entreprises du numérique qui se déploient aujourd hui dans nombre de secteurs traditionnels. Elles sont

Plus en détail

BACHELOR EUROPéEN. en MARKETING & promotion des ventes

BACHELOR EUROPéEN. en MARKETING & promotion des ventes Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année BACHELOR EUROPéEN en MARKETING & La 1ère année de Bachelor Européen en Marketing et Promotion des Ventes s organise autour

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commerce international agroalimentaire - Grande Région de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d

Plus en détail

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux Frédéric Marcoul Responsable R&D de Spotter fmarcoul@spotter.com Ana Athayde Président Directeur Général de Spotter aathayde@spotter.com RÉSUMÉ

Plus en détail

DEES MARKETING INTERNATIONAL DEESMI. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3

DEES MARKETING INTERNATIONAL DEESMI. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 DEES MARKETING INTERNATIONAL DEESMI Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 Fonction Dans un contexte de forte concurrence, les entreprises doivent réorganiser

Plus en détail

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim v020513 Code : FONDREC DU RECRUTEMENT A LA DELEGATION, LES FONDAMENTAUX D'UNE STRATEGIE CANDIDAT PERFORMANTE OBJECTIFS A l issue de la formation les stagiaires seront capables de : Maîtriser le process

Plus en détail

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage Master 1 T2M Instructions pour la rédaction des notes de stage I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et la

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

Euromap Technologies de la langue Réalisations en France

Euromap Technologies de la langue Réalisations en France Plan : ELDA, responsable du projet Euromap en France Répertoire des acteurs et outils TL Site Euromap France Localisation et diffusion de la lettre d information Euromap Stimulation de l intégration des

Plus en détail

Objectifs des ateliers

Objectifs des ateliers Tutoriel CV 1 Objectifs des ateliers Entrer dans un processus de professionnalisation désle 1ère cycle. Maîtriser les préalables à la recherche d'un stage : Initier une démarche de projet professionnel

Plus en détail

Chapitre 1. Analyse de l environnement international...

Chapitre 1. Analyse de l environnement international... Table des matières Introduction....................................................................... 1 Remerciements....................................................................... 2 Chapitre

Plus en détail

ALBERT CAmus 1913-2013. une ExposiTion numérique, interactiveㄛ ET multilingue

ALBERT CAmus 1913-2013. une ExposiTion numérique, interactiveㄛ ET multilingue ALBERT CAmus 1913-2013 une ExposiTion numérique, interactiveㄛ ET multilingue un projet offline/online novateur L Institut français lance un nouveau concept d exposition numérique dont la première déclinaison

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

GUIDE DU PARTICIPANT. à des activités de formation

GUIDE DU PARTICIPANT. à des activités de formation GUIDE DU PARTICIPANT à des activités de formation Ce guide vise à informer les membres de l Ordre des règles entourant la participation à des activités de formation, aux fins de l obligation de formation

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (FORMATIONS INITIALE ET CONTINUE)

MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (FORMATIONS INITIALE ET CONTINUE) MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (FORMATIONS INITIALE ET CONTINUE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Culture et

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

EHAM. Résultats et tendances Questionnaire en ligne

EHAM. Résultats et tendances Questionnaire en ligne EHAM Résultats et tendances Questionnaire en ligne INTRODUCTION Le projet EHAM a pour but la création d une formation pour dirigeants d hôpitaux au niveau transfrontalier et européen. Celle-ci doit les

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter)

Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter) Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter) Les compétences seront travaillées de la 6 ème à la 3 ème, la validation se fera à partir de la

Plus en détail

Automatiser sa veille sur Internet

Automatiser sa veille sur Internet Par Julien Flandrois, Directeur Commercial chez KB CRAWL SAS, éditeur français d outils de veille et d intelligence économique sur Internet depuis 1995. Pourquoi automatiser sa veille sur Internet? La

Plus en détail

«Utiliser pole-emploi.fr dans sa recherche d emploi» Pas à pas : déposer son CV en ligne

«Utiliser pole-emploi.fr dans sa recherche d emploi» Pas à pas : déposer son CV en ligne «Utiliser pole-emploi.fr dans sa recherche d emploi» Pas à pas : déposer son CV en ligne Sommaire Mon dossier de recherche d emploi Créer mon CV, le mettre en forme et le diffuser Imprimer mon CV, l envoyer,

Plus en détail

La recherche documentaire et la recherche d informations professionnelles. BU Sciences BIU Montpellier PPE 2012

La recherche documentaire et la recherche d informations professionnelles. BU Sciences BIU Montpellier PPE 2012 La recherche documentaire et la recherche d informations professionnelles 1 Introduction : la pratique étudiante Où commencez vous habituellement votre recherche d information? 84% des étudiants de 1er

Plus en détail

AFFAIRES INTERNATIONALES ET INGENIERIE ECONOMIQUE

AFFAIRES INTERNATIONALES ET INGENIERIE ECONOMIQUE MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION AFFAIRES INTERNATIONALES ET INGENIERIE ECONOMIQUE SPÉCIALITÉ AFFAIRES INTERNATIONALES PARCOURS MANAGEMENT INTERCULTUREL www.univ-littoral.fr Le parcours management interculturel

Plus en détail

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Introduction Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Marketing des services de l information Vos attentes Redéfinir clairement à qui vous vous adressez Mieux connaître les attentes de votre

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail