Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples"

Transcription

1 Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples Lynne Franjié Université Stendhal-Grenoble 3 Colloque «Traduction et veille multilingue» ETI, mai 2008

2 Introduction Une terminologie propre : Un vocabulaire nouveau et ancien à la fois : La terminologie d un métier et d un domaine d études très prisés et en pleine expansion. Une pratique de plus en plus large. Une réflexion théorique nécessaire Tous les types de veille sont basés sur les médias. La veille des veilles : la veille médias

3 Qu est-ce la veille médias? Définition : un suivi des informations traitées par différentes sources médiatiques, ciblées en fonction d un sujet déterminé. Moyen : des outils informatiques sophistiqués. Objectif : fournir aux parties intéressées les informations dont elles ont besoin pour les aider dans la prise de décision stratégique. «S informer maintenant pour mieux agir demain»

4 Un nouveau métier: le traducteur-veilleur Les activités de veille sont rarement cantonnées aux frontières nationales. La veille est souvent multilingue : le processus de traduction intervient dans l opération de veille médias. Naissance de nouveaux termes en traduction : «traduction-veille» et «traducteur veilleur».

5 Qu est-ce que la traduction-veille La traduction : Partie intégrante de la veille. Une fonction complémentaire de la recherche et de l analyse. La veille médias : de nouvelles opportunités de travail pour les traducteurs. Offres d emploi nombreuses sur Internet : où les trouver?

6 Offres d emplois pour traducteurs : «Media Analyst» Information pertinente dans l offre d emploi du «media analyst» : «Desirable: Read and translate/comprehend/ write a second Asian language apart from English e.g. Malay, Chinese, Korean etc. and qualifications and / or experience in quantitative and/or qualitative research/ analysis». La veille multilingue dans les fiches métiers des traducteurs : Fiche expert d un traducteur français-italien : «veille multilingue». CV d un traducteur sur un site de veille technologique : «veille technologique et concurrentielle»

7 L affichage de la veille multilingue : encore du chemin à parcourir Une spécialité en plein essor : affichée par les traducteurs, exigée par les recruteurs. Pédagogie nécessaire pour expliquer l intérêt et les enjeux de la veille. Affichage encore timide de la combinaison entre veille et traduction.

8 Les Types de traduction-veille La traduction-veille : En quoi consiste la traduction-veille? Comment s articule-t-elle avec la recherche et l analyse d information? Trois types de veille : Traduire Rechercher Analyser (T.R.A) Rechercher Traduire Analyser (R.T.A) Rechercher Analyser Traduire (R.A.T)

9 Traduire Rechercher Analyser (T.R.A) La demande d information émane du client ou du personnel de l entreprise. Traduction : Traduire en langue étrangère la terminologie spécialisée utilisée par les commanditaires Objectif : définir le champ correspondant de la recherche dans la langue cible. Recherche : traitement dans les médias de la dernière lessive commercialisée Analyse : analyser les résultats avant de les livrer aux clients.

10 Rechercher Traduire Analyser (R.T.A) Choix par le traducteur du sujet de recherche en relation avec les intérêts du client ou de l entreprise. Recherche : requête lancée dans la langue étrangère. Traduction : Rendre accessibles les résultats de l opération aux collaborateurs de l entreprise ou aux clients. Traduire des données saillantes ou stratégiques pour l entreprise ou pour ses clients. Analyse des résultats : Exemple : étudier la communication des concurrents concernant un produit de la même gamme

11 Rechercher Analyser Traduire (R.A.T) Recherche en langue étrangère lorsque le ou les partenaires sont étrangers. Analyse en langue étrangère : les rapports intermédiaires d analyse sont faits en langue étrangère. Traduction : Mettre à la disposition des décideurs le fruit des recherches menées. Traduction du rapport de synthèse finale (adressé à l entreprise commanditaire). Totalité du processus de veille en langue(s) étrangère(s)

12 Intérêt de la traduction-veille pour le traducteur La traduction-veille circonscrit dans des limites raisonnables la tâche la plus classique (i.e. la traduction proprement dite) Risque de marginalisation pour le traducteur-veilleur s il ne s investit pas totalement dans les phases précédant la synthèse finale. La stimulation intellectuelle que représente la maîtrise de la totalité du processus de veille. Traduction-veille : une fonction de communication complète qui exige un traducteur accompli.

13 Le Traducteur veilleur : un communicateur multilingue Questionnement : Y a-t-il une différence entre traduction et communication multilingue? Le métier de veille médiatique : une illustrationtype de la communication multilingue Le traducteur est chargé des tâches qui sont généralement confiées aux spécialistes de communication : études de marché, synthèses, actions de communication en langue étrangère. Exemple : localiser un site Internet est une œuvre de communication multilingue.

14 Veille médias et veille concurrentielle La veille médias répond aux questions suivantes : Quelles sont les dernières campagnes de communication des concurrents dans tel ou tel pays? Quelle est la couverture médiatique qui a été faite des produits de ses marques dans ces pays? Comment ses produits sont-ils présentés dans la presse locale ou dans les médias de la région? Quel support d information local le concurrent utilise-t-il pour la promotion de ses produits ou services dans les pays cibles? Quelles sont les tendances de l opinion concernant son secteur d activité économique dans telle région du monde? Réponses pertinentes grâce à la veille multilingue qui a une fonction concurrentielle dans le domaine de l économie.

15 La problématique de la traduction-veille : connaître le point de vue de l Autre Questionnement : Quel est l intérêt d une veille médias en plusieurs langues, portant sur des pays et des aires linguistiques et culturelles différents? Faire de la veille médias pour connaître le point de vue de l Autre. La veille multilingue : un outil garantissant la diversité culturelle et linguistique. Un outil permettant de préserver la multiplicité des points de vue.

16 Exemple : Le Courrier International Naissance du Courrier International (1990) : un symbole en soi. Mission : Couvrir les événements internationaux d un autre point de vue, d une autre perspective. Contenu : L actualité dans le monde tel qu elle est vue par la presse locale : Des rubriques hebdomadaires consacrées aux différentes aires géographiques. Un dossier spécial : une question/un thème abordé en détail dans chaque numéro. L Agence Courrier International : agence de veille multilingue. Veille multilingue dans les domaines politique, économique, sanitaire pour les départements étrangers des entreprises. Mais affichage timide de la traduction : «équipe de journalistes et de correspondants étrangers».

17 Le Point de vue de l autre et la méthode de traduction-veille Comment le point de vue de l Autre se manifeste-t-il dans le processus de traduction-veille? Le choix des médias. Le choix des informations. La manière de traduire.

18 Le Choix des médias Un choix «politique» : faire de la veille médias pour connaître la culture de l Autre. La veille ne doit pas se limiter aux médias «principaux» pour éviter l ethnocentrisme Le traducteur veilleur est un communicateur de tous les points de vue auxquels ses langues de travail lui permettent d accéder.

19 Le Choix des informations Le point de vue de l Autre n est pas un mais multiple (même au sein d un même média) : Plusieurs types d informations que le traducteur veilleur peut ou non choisir de diffuser : L information centrale L information périphérique L information complémentaire

20 La Manière de traduire Les stratégies de traduction Traduire et synthétiser : l information et le point de vue de l Autre. Traduire et adapter : l information «culturelle». Traduire et décider : analyse et explicitation du point de vue de l Autre.

21 Exemples de veille multilingue Exemple de sociétés de veille multilingue. La société de veille «Monitor CE» : société de veille en Europe de l Est. activités de veille médias et de traduction/localisation. Langues : tchèque et anglais. La société de veille «Mideast Wire» : Société de veille au Liban. Activités de veille médias. Langues : arabe, perse et anglais.

22 Contre-exemple: le MEMRI Le Middle East Media Research Institute (MEMRI) : Fondé en 1998 par un ex-colonel du Mossad israélien. Activités : Veille multilingue sur les médias arabes, iraniens, turcs et urdus/pachtous. Traduction d articles écrits et d extraits audio/vidéo vers l anglais, l allemand, l hébreu, l italien, le français, l espagnol et le japonais. Analyse et synthèse des tendances politiques, idéologiques, intellectuelles, sociales, culturelles et religieuses du Moyen- Orient. Mais de nombreuses critiques : Manque de déontologie : partialité. Sélectivité des informations. Qualité des traductions.

23 Ni traduction littérale ni communication orientée La «communication orientée» : colloque de Grenoble Éviter la «communication orientée» en respectant les impératifs de la veille. Exemple : veille multilingue sur la guerre du Liban de Sélectivité dans le choix des supports médiatiques arabes. Sélectivité dans le choix des articles figurant dans ces journaux. Le choix des stratégies de traduction : omission d informations importantes, atténuation des positions politiques, explicitation en ajoutant des contenus qui peuvent orienter le lecteur (traduction-analyse)

24 La Mission éthique du traducteur De nombreux traductologues : Pym (1997), Meschonnic (Éthique et politique du traduire, 2007), Baker (2006) se sont penchés sur la question de la mission éthique du traducteur avec des approches parfois différentes les unes des autres. Le traducteur est investi d une mission stratégique mais soumise à l éthique : quand il traduit des messages importants, il ne transmet pas seulement une information, mais communique aussi une vision du monde particulière. Cette dimension éthique et politique doit être au cœur du travail du traducteur veilleur. Le choix des supports, des informations et des stratégies de traduction garantit une veille médiatique juste et fiable.

25 Conclusion Le traducteur et la révolution informationnelle et technologique : Le traducteur : un expert multilingue. Le traducteur : un expert en analyse. Le traducteur : un expert en médias L enjeu de la veille multilingue dans le domaine des médias : Promouvoir le nouveau rôle du traducteur Éviter que la traduction soit un «accessoire» ou une «option» La compétence interculturelle et la vision du traducteur sont primordiales

26 Webographie indicative Argus de la presse : Brainsfeed/Eurosis : CDI Presse : MEMRI : Mideastwire : Spotter : TNS Intelligence Media : Up2News :

27 Bibliographie indicative L Argus de la presse (2006), Veille et études médias, Au Cœur des stratégies de communication, Le Livre blanc, Paris, Argus de la Presse. Baker M. (2006), Translation and Conflict, Londres/New York, Routledge. Delmas R., Massit-Folléa F. (dir.) (1995), Vers la société de l information, Savoir, pratiques, médiations, Paris, Editions Apogée. Franjié L. (2007), Traduction-veille et analyse médias», Revue Traduire, N 215, pp Goodenough W.H. (1964), «Cultural Anthropology and Linguistics», in Hymes D. (ed.), Language in Culture and Society, A Reader in Linguistics and Anthropology, New York, pp Guidère M. (2007), Revue Traduire, N 215, pp Meingan D., Lebo I. (2004), Maîtriser la veille pour préparer l intelligence économique, Knowledge Consult. Meschonnic H. (2007), Éthique et politique du traduire, Paris, Moirand S. (2006), Analyser le discours de la presse quotidienne, Paris, PUF. PYM A. (1997), Pour une éthique du traducteur, Ottawa, Presses Université Artois.

LA VEILLE MULTILINGUE ET LE PROCESSUS DE TRADUCTION. Marilena MILCU, Assistant Professor, PhD, Lucian Blaga University of Sibiu

LA VEILLE MULTILINGUE ET LE PROCESSUS DE TRADUCTION. Marilena MILCU, Assistant Professor, PhD, Lucian Blaga University of Sibiu LA VEILLE MULTILINGUE ET LE PROCESSUS DE TRADUCTION Marilena MILCU, Assistant Professor, PhD, Lucian Blaga University of Sibiu Abstract: In globalization era translator s profession, all its specific tasks,

Plus en détail

Éthique et politique. James Archibald, McGill University jak.archibald@mcgill.ca

Éthique et politique. James Archibald, McGill University jak.archibald@mcgill.ca Éthique et politique de la médiation m humanitaire James Archibald, McGill University jak.archibald@mcgill.ca Éthique et politique : le questionnement préalable Questions de politique Avant d intervenir,

Plus en détail

Premier colloque international sur la veille stratégique multilingue. Université de Genève (ETI, Suisse) 28-29 mai 2008

Premier colloque international sur la veille stratégique multilingue. Université de Genève (ETI, Suisse) 28-29 mai 2008 Premier colloque international sur la veille stratégique multilingue Université de Genève (ETI, Suisse) 28-29 mai 2008 La Veille multilingue : défense et illustration de la traduction stratégique Mathieu

Plus en détail

Table des matières. Qui sommes-nous? Nos services. Pourquoi ETN? Nos tarifs. Contact

Table des matières. Qui sommes-nous? Nos services. Pourquoi ETN? Nos tarifs. Contact Table des matières Qui sommes-nous? 3 Nos services Traduction Localisation Interprétation Matériel d interprétation Traduction-Copywriting Relecture d épreuve Révision/Correction de traduction Conseil

Plus en détail

Profil du formateur EMT Compétences du formateur en traduction

Profil du formateur EMT Compétences du formateur en traduction 1 Introduction Version du 12 Septembre 2013 Profil du formateur EMT Compétences du formateur en traduction Ce document, rédigé sous les auspices de l'emt (master européen en traduction), décrit les compétences

Plus en détail

QUELLES COMPÉTENCES DÉVELOPPER AU CADRE D UNE FORMATION UNIVERSITAIRE À LA TRADUCTION SPÉCIALISÉE?

QUELLES COMPÉTENCES DÉVELOPPER AU CADRE D UNE FORMATION UNIVERSITAIRE À LA TRADUCTION SPÉCIALISÉE? PROFESSIONAL COMMUNICATION AND TRANSLATION STUDIES, 2 (1-2) / 2009 115 QUELLES COMPÉTENCES DÉVELOPPER AU CADRE D UNE FORMATION UNIVERSITAIRE À LA TRADUCTION SPÉCIALISÉE? Deliana VASILIU Bucharest Academy

Plus en détail

Appel d offre : traductions pour. l Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) (2012-2015)

Appel d offre : traductions pour. l Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) (2012-2015) Appel d offre : traductions pour l Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) (2012-2015) 1- Présentation générale et objet de la mise en concurrence L Observatoire français des drogues

Plus en détail

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1 Semestre 1 Institutions et sociétés Economie et sociétés Grammaire théorique et 18 CM : traduction théorique et Acquisition lexicale et grammaticale Compréhension L étudiant se familiarise avec le vocabulaire

Plus en détail

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL Master européen en traduction spécialisée Syllabus - USAL L Université de Salamanque propose une spécialisation en Traduction éditoriale et technique au cours du premier semestre TRADUCTION EDITORIALE

Plus en détail

La formation des interprètes judiciaires en Pologne. Prof. Małgorzata Tryuk Institut de Linguistique appliquée Université de Varsovie

La formation des interprètes judiciaires en Pologne. Prof. Małgorzata Tryuk Institut de Linguistique appliquée Université de Varsovie La formation des interprètes judiciaires en Pologne Prof. Małgorzata Tryuk Institut de Linguistique appliquée Université de Varsovie La loi du 25 novembre 2005 sur le métier du traducteur assermenté Art.

Plus en détail

Euromap Technologies de la langue Réalisations en France

Euromap Technologies de la langue Réalisations en France Plan : ELDA, responsable du projet Euromap en France Répertoire des acteurs et outils TL Site Euromap France Localisation et diffusion de la lettre d information Euromap Stimulation de l intégration des

Plus en détail

INGÉNIERIE EN TRADUCTION & INTERPRÉTATION

INGÉNIERIE EN TRADUCTION & INTERPRÉTATION INGÉNIERIE EN TRADUCTION & INTERPRÉTATION Vo tre savoir- faire sa t Votre savoir-faire sans frontières n i f r os n s { Edito Edito / Notre savoir-faire pour traduire et interpréter vos besoins Depuis

Plus en détail

LICENCE ANGLAIS-ALLEMAND

LICENCE ANGLAIS-ALLEMAND LICENCE ANGLAIS-ALLEMAND Mention : Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales Présentation La licence Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) vise à

Plus en détail

IHECS Programmes en français

IHECS Programmes en français Programmes en français I. Baccalauréat en Communication appliquée Programme disponible pour les étudiants de seconde ou troisième année : A. Premier semestre (Septembre/Janvier) Usages sociaux des nouveaux

Plus en détail

Corinne WECKSTEEN Professeur agrégée d anglais, Maître de Conférences en traductologie, Université d Artois, UFR Langues Etrangères

Corinne WECKSTEEN Professeur agrégée d anglais, Maître de Conférences en traductologie, Université d Artois, UFR Langues Etrangères Corinne WECKSTEEN Professeur agrégée d anglais, Maître de Conférences en traductologie, Université d Artois, UFR Langues Etrangères Membre permanent de «Textes et Cultures», équipe d accueil 4028. Axe

Plus en détail

ouveaux enjeux et défis de la traduction spécialisée

ouveaux enjeux et défis de la traduction spécialisée ouveaux enjeux et défis de la traduction spécialisée PROJET DE RECHERCHE Stage professionnel Université de Bourgogne Dijon, France, UFR Langues et Communication période 22 septembre- 13octobre 2013 Elena-Cristina

Plus en détail

a) Informations institutionnelles b) Informations sur la spécialisation

a) Informations institutionnelles b) Informations sur la spécialisation La Traduction Spécialisée Etat des lieux (mars 2012) Document réalisé par Marinellaa COMAN &Ancuta Guta, Université de Craiova, Roumanie 1 La traduction de spécialité se pratique avec succès dans toutes

Plus en détail

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage Master 1 T2M Instructions pour la rédaction des notes de stage I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et la

Plus en détail

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I Traduction spécialisée humanistico-littéraire (français- catalan/espagnol) I 4 heures par semaine troisième année - deuxième trimestre (janvier-mars) Traduction spécialisée humanistico-littéraire (anglais-

Plus en détail

Atteindre le plus grand nombre : les langues et la communication à l OMS

Atteindre le plus grand nombre : les langues et la communication à l OMS ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CONSEIL EXECUTIF EB105/20 Cent cinquième session 24 novembre 1999 Point 7.2 de l ordre du jour provisoire Atteindre le plus grand nombre : les langues et la communication

Plus en détail

www.pwc.fr Language Services

www.pwc.fr Language Services www.pwc.fr Language Services La qualité de votre communication traduit aussi votre valeur Une approche centrée sur vos attentes PwC Language Services s engage à vos côtés pour dynamiser votre communication

Plus en détail

METS. Nouvelle offre de formation 2008-2009 IPLV-UCO ANGERS

METS. Nouvelle offre de formation 2008-2009 IPLV-UCO ANGERS METS Nouvelle offre de formation 2008-2009 IPLV-UCO ANGERS Semestre 1 : Module «Gestion de Projets de traduction» CREDITS : 25 PREREQUIS : le cursus préalable de l étudiant doit comprendre des éléments

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er juillet 2010) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail

Aide à la décision : Technologies et indicateurs pour le Marketing et la Communication

Aide à la décision : Technologies et indicateurs pour le Marketing et la Communication Aide à la décision : Technologies et indicateurs pour le Marketing et la Communication Présentation du projet de veille et d analyse mis en place pour Air France Spotter 2012 Tous droits réservés PRESENTATION

Plus en détail

Les masters en langues

Les masters en langues Traduction-Interprétation Études anglophones traduction littéraire : Paris Études européennes et langues étrangères et échanges internationaux traduction économique et juridique : Juriste international

Plus en détail

La Veille multilingue : outils et ressources pour les traducteurs. Jean-Paul PINTE Institut Catholique de Lille

La Veille multilingue : outils et ressources pour les traducteurs. Jean-Paul PINTE Institut Catholique de Lille La Veille multilingue : outils et ressources pour les traducteurs Jean-Paul PINTE Institut Catholique de Lille Premier Colloque International sur la veille multilingue Genève les 28 et 29 mai 2008 Nous

Plus en détail

La recherche documentaire Guide méthodologique

La recherche documentaire Guide méthodologique La recherche documentaire Guide méthodologique Page 1 Table des matières 1. Préparer sa recherche... 3 Définir le sujet... 3 Réunir l information de base... 3 Cerner le sujet... 3 Identifier des mots clés...

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHÈSE "EST" (SOUS-PROJET 1)

RAPPORT DE SYNTHÈSE EST (SOUS-PROJET 1) RAPPORT DE SYNTHÈSE "EST" (SOUS-PROJET 1) Compétences en langues pour les industries de la langue et les professions langagières Rapport de synthèse pour l Europe de l'est I. Introduction Ce rapport de

Plus en détail

Une certification, POURQUOI? Une certification est un titre reconnu qui permet de valider vos compétences dans une langue étrangère et donc de :

Une certification, POURQUOI? Une certification est un titre reconnu qui permet de valider vos compétences dans une langue étrangère et donc de : Une certification, POURQUOI? Une certification est un titre reconnu qui permet de valider vos compétences dans une langue étrangère et donc de : Valoriser vos compétences en langue sur votre CV, en évitant

Plus en détail

ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE

ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE Droit & Economie (5 ECTS) 2ème quadri Bloc 1 Fondements

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Cergy-Pontoise Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

KIT REVENDEUR Agence de communication

KIT REVENDEUR Agence de communication Gagnez en réactivité Augmentez votre chiffre d affaires Evitez les devis fournisseurs Devenez agence de communication internationale Bénéficiez du meilleur prix sans négocier KIT REVENDEUR Agence de communication

Plus en détail

L expression de la qualité. groupe

L expression de la qualité. groupe L expression de la qualité groupe Le groupe BTL 2 L expression de la qualité Le groupe Business & Technical Languages est un acteur majeur de la formation linguistique auprès des entreprises. Cours en

Plus en détail

Le parcours «langues étrangères appliquées»

Le parcours «langues étrangères appliquées» Le parcours «langues étrangères appliquées» Assises universitaires de français Kévin Bacquet Université d État de la région de Moscou Les langues étrangères dans l enseignement supérieur en 3 options :

Plus en détail

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE Remarque : L utilisation du masculin pour désigner les personnes ne vise

Plus en détail

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux Frédéric Marcoul Responsable R&D de Spotter fmarcoul@spotter.com Ana Athayde Président Directeur Général de Spotter aathayde@spotter.com RÉSUMÉ

Plus en détail

Licence Professionnelle Hôtellerie-Tourisme CONTENUS DES ENSEIGNEMENTS PARCOURS B UE 1 : LANGUE A : ANGLAIS

Licence Professionnelle Hôtellerie-Tourisme CONTENUS DES ENSEIGNEMENTS PARCOURS B UE 1 : LANGUE A : ANGLAIS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE UNIVERSITE D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE UFR ip DROIT ECONOMIE GESTION Licence Professionnelle Hôtellerie-Tourisme CONTENUS DES ENSEIGNEMENTS PARCOURS B UE 1 : LANGUE

Plus en détail

LANGUE TRADUCTION ET CULTURE

LANGUE TRADUCTION ET CULTURE Année Universitaire 2013-2014 Département d Etudes portugaises et brésiliennes MAQUETTE DES ENSEIGNEMENTS LICENCE LEA- PORTUGAIS LICENCE 3 SEMESTRE 5 LANGUE TRADUCTION ET CULTURE Tableau des enseignements

Plus en détail

Lighthouse projects sprl

Lighthouse projects sprl Traduction Localisation Didier Lebrun business development& account management La société fournit des solutions de localisation multilingues afin d optimiser les processus de traduction. o support marketing

Plus en détail

Diplôme d Université Lobbying Européen

Diplôme d Université Lobbying Européen Diplôme d Université Lobbying Européen en partenariat avec l Université de Strasbourg I S E L Institut Supérieur Européen du Lobbying European Institute for Advanced Studies in Lobbying Paris Strasbourg

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode ROME ROME Formacode

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

MASTER LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES ET RÉGIONALES. Parcours Langues et Technologies (LT) www.univ-littoral.fr

MASTER LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES ET RÉGIONALES. Parcours Langues et Technologies (LT) www.univ-littoral.fr ARTS, LETTRES & LANGUES MASTER LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES ET RÉGIONALES Parcours Langues et Technologies (LT) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION A l issue de la formation,

Plus en détail

Master européen en traduction (EMT) Foire aux questions (FAQ)

Master européen en traduction (EMT) Foire aux questions (FAQ) Master européen en traduction (EMT) Foire aux questions (FAQ) Questions d'ordre général Compétences requises pour l'emt La procédure de sélection EMT Aspects techniques Questions d ordre général 1. Qu

Plus en détail

Programme de la séance : les realia dans les brochures de voyage

Programme de la séance : les realia dans les brochures de voyage Programme de la séance : les realia dans les brochures de voyage Acquis d apprentissage Textuel : 3 (reconnaissance des objets culturels spécifiques à sa propre culture et connaissance des stratégies permettant

Plus en détail

Ordonnance sur la traduction au sein de l administration générale de la Confédération

Ordonnance sur la traduction au sein de l administration générale de la Confédération Ordonnance sur la traduction au sein de l administration générale de la Confédération 172.081 du 19 juin 1995 (Etat le 1 er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 36 et 61, al. 1, de la loi

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

TRAD ONLINE. LIVRET D ACCUEIL «mieux nous connaître pour mieux travailler ensemble»

TRAD ONLINE. LIVRET D ACCUEIL «mieux nous connaître pour mieux travailler ensemble» TRAD ONLINE LIVRET D ACCUEIL «mieux nous connaître pour mieux travailler ensemble» NOS ENGAGEMENTS ENVERS NOS CLIENTS Une équipe disponible, à l écoute et aimable en toute occasion Un traitement en toute

Plus en détail

Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter)

Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter) Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter) Les compétences seront travaillées de la 6 ème à la 3 ème, la validation se fera à partir de la

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation -2012 Section

Plus en détail

Présentation www.educa-langues-enfants.com

Présentation www.educa-langues-enfants.com Présentation Educa-langues-enfants, partenaire de la campagne Piccolingo, initiative de l Union Européenne dont l objectif est de sensibiliser à l apprentissage précoce des langues étrangères : «Tout enfant

Plus en détail

FACULTE DE L INFORMATION Introduction : Le département de l Information de l'université internationale de l'afrique a été créé pour la première fois

FACULTE DE L INFORMATION Introduction : Le département de l Information de l'université internationale de l'afrique a été créé pour la première fois FACULTE DE L INFORMATION Introduction : Le département de l Information de l'université internationale de l'afrique a été créé pour la première fois à la faculté de Charia en 1991, de nombreux étudiants

Plus en détail

Appel d offre : Traductions pour. l Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT)

Appel d offre : Traductions pour. l Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) Appel d offre : Traductions pour l Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) 1- Présentation générale et objet de la mise en concurrence L Observatoire français des drogues et des toxicomanies

Plus en détail

Le projet collaboratif 2.0

Le projet collaboratif 2.0 Florence Gicquel et Aref Jdey En collaboration avec Alpha Diallo Le projet collaboratif 2.0 Pour mobiliser la Documentation au service de l entreprise é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des

Plus en détail

Animation force de vente LE GEOMARKETING

Animation force de vente LE GEOMARKETING PARTIE THEORIQUE : Animation force de vente LE GEOMARKETING I QU EST-CE QUE LE GEOMARKETING? Le géomarketing est la prise en compte, à des fins marketings, de la réalité spatiale des activités économiques.

Plus en détail

Chapitre 1. Analyse de l environnement international...

Chapitre 1. Analyse de l environnement international... Table des matières Introduction....................................................................... 1 Remerciements....................................................................... 2 Chapitre

Plus en détail

CONTRIBUTION DES CORPUS A L ENRICHISSEMENT DES DICTIONNAIRES

CONTRIBUTION DES CORPUS A L ENRICHISSEMENT DES DICTIONNAIRES CONTRIBUTION DES CORPUS A L ENRICHISSEMENT DES DICTIONNAIRES BILINGUES GÉNÉRAUX. APPLICATION AU DOMAINE DE LA VOLCANOLOGIE POUR L ENSEIGNEMENT DE LA TRADUCTION SPÉCIALISÉE. Résumé : Les données de deux

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

CFMS. Certificat de Médiateur - Sourd. Métiers Sourds

CFMS. Certificat de Médiateur - Sourd. Métiers Sourds Certificat de Médiateur - Sourd Métiers Sourds 7 rue des Tamaris 44300 Nantes Tramway Ligne 1 : Souillarderie @ contact@steum.com fax 09 70 06 88 58 skype steumcontact www.steum.com Contexte L information

Plus en détail

CHAMP SOCIAL ÉDITIONS

CHAMP SOCIAL ÉDITIONS Les textes logiques de C. S. Peirce du Dictionnaire de J. M. Baldwin CHAMP SOCIAL ÉDITIONS Introduction générale Au cours des années quatre-vingt Gérard Deledalle a conçu l idée de mettre à la disposition

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er octobre 2014) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

RAMSES II ESTIS Ecole supérieure de traducteurs et d interprètes Langues européennes et orientales

RAMSES II ESTIS Ecole supérieure de traducteurs et d interprètes Langues européennes et orientales RAMSES II ESTIS Ecole supérieure de traducteurs et d interprètes Langues européennes et orientales P : 1/5 Dans un monde où la communication a atteint un niveau technologique important, posséder dans ses

Plus en détail

Curriculum vitae. 1. Renseignements personnels Prénom : CHRAIM Prénom du père : Michel Nom : Joseph

Curriculum vitae. 1. Renseignements personnels Prénom : CHRAIM Prénom du père : Michel Nom : Joseph Curriculum vitae 1. Renseignements personnels Prénom : CHRAIM Prénom du père : Michel Nom : Joseph Prénom et nom de la mère : Maryam Nationalité(s) : Libanaise et Française Date de naissance :02/09/1948

Plus en détail

MUTATIONS ECONOMIQUES LES ATTENDUS D'AGEFOS PME SUR LE PROJET: TOURISME

MUTATIONS ECONOMIQUES LES ATTENDUS D'AGEFOS PME SUR LE PROJET: TOURISME MUTATIONS ECONOMIQUES LES ATTENDUS D'AGEFOS PME SUR LE PROJET: TOURISME CE DOCUMENT EST A DESTINATION DES ORGANISMES DE FORMATION SOUHAITANT SE POSITIONNER SUR LE DISPOSITIF MUTATIONS ECONOMIQUES TOURISME.

Plus en détail

@promt Expert 8.0. Description abrégée. Avantages. PROMT Translation Software

@promt Expert 8.0. Description abrégée. Avantages. PROMT Translation Software @promt Expert 8.0 Description abrégée Conçu pour les utilisateurs experts et les agences de traduction, @promt Expert 8.0 offre toutes les caractéristiques de @promt Professional avec en plus : Intégration

Plus en détail

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT Titre enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles de niveau II délivré par Université Catholique de l Ouest IPLV (J.O du

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation sous la direction du professeur Jean Quirion JULIAN ZAPATA ROJAS Candidat à la Maitrise ès arts en traductologie École de traduction et d interprétation Université d Ottawa Plan de la présentation Quelques

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES. ACTION : ATELIER DE FORMATION DES FORMATEURS Aux TICs

TERMES DE REFERENCES. ACTION : ATELIER DE FORMATION DES FORMATEURS Aux TICs I A Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Gabès Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale En 6 : On attend d'un élève de 6 qu'il sache se repérer dans le CDI, trouver une fiction et un documentaire,

Plus en détail

Huitième session. Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous

Huitième session. Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous IFAP-2014/COUNCIL.VIII/Inf.10 Paris, le 27 mars 2014 Original anglais Distribution limitée Huitième session Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous 19-20 mai 2014 Maison de l UNESCO,

Plus en détail

Description du projet. La visée

Description du projet. La visée Description du projet La visée «Dans une conjoncture économique difficile et incertaine, dans un environnement de travail sans cesse évolutif, devant des risques répétés de perte d emploi,, celui qui pourra

Plus en détail

1.3 Propriétés, fonctions et processus culturels clés... 8 1.4 Toutes les cultures évoluent dans la mondialisation... 11

1.3 Propriétés, fonctions et processus culturels clés... 8 1.4 Toutes les cultures évoluent dans la mondialisation... 11 Table des matières Introduction........................................................................... 1 Chapitre 1. Analyse de l environnement international...................... 5 Introduction................................................................................

Plus en détail

La démarche pédagogique. Présentation générale du dossier pédagogique. Présentation du dossier : «Eau rare, eau précieuse»

La démarche pédagogique. Présentation générale du dossier pédagogique. Présentation du dossier : «Eau rare, eau précieuse» Présentation du dossier : «Eau rare, eau précieuse» Présentation générale du dossier pédagogique L Unicef vous propose un dossier pédagogique : «Eau rare, eau précieuse» pour sensibiliser les élèves à

Plus en détail

Foire aux questions du Grand dictionnaire terminologique

Foire aux questions du Grand dictionnaire terminologique Foire aux questions du Grand dictionnaire terminologique Office québécois de la langue française Juin 2012 1 Brève description du GDT 1. Qu est-ce que le GDT? 2. Pourquoi ne puis-je obtenir une traduction

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

ANNEE 2015-2016. le 03 juillet 2015 DEMANDE D ADMISSION EN MASTER «PROFESSIONNEL» (uniquement pour les étudiants titulaires de diplômes français)

ANNEE 2015-2016. le 03 juillet 2015 DEMANDE D ADMISSION EN MASTER «PROFESSIONNEL» (uniquement pour les étudiants titulaires de diplômes français) 1 ANNEE 2015-2016 le 03 juillet 2015 DEMANDE D ADMISSION EN MASTER «PROFESSIONNEL» (uniquement pour les étudiants titulaires de diplômes français) (diplômes étrangers : dates et procédures spécifiques

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES TICs DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES TICs DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique L Université de Gafsa Et L Université de la Manouba TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES

Plus en détail

Plan d études 2015-2016 de la Maîtrise (Ma) en Traduction Mentions

Plan d études 2015-2016 de la Maîtrise (Ma) en Traduction Mentions Plan d études 2015-2016 de la Maîtrise (Ma) en Traduction Mentions Mentions Domaines de l'enseignement Traduction argumentée et révision (tronc commun) Traduction spécialisée Spécialité Traductologie Technologies

Plus en détail

@promt Professional 8.0

@promt Professional 8.0 @promt Professional 8.0 Description abrégée Le logiciel de traduction idéal pour répondre aux besoins quotidiens d une entreprise : Traduction de courriers électroniques, de pages Internet et de documents.

Plus en détail

«Vous ouvrir le Monde»

«Vous ouvrir le Monde» «Vous ouvrir le Monde» Tél. : + 33 (0)1 30 58 07 17 Fax. : + 33(0)1 70 24 85 50 Email : info@traductions-jef-cfk.com Et : traduction-jef-cfk@orange.fr Site internet : www.traductions-jef-cfk.com Cabinet

Plus en détail

Traductologie et traduction «pragmatique»

Traductologie et traduction «pragmatique» TRIBUNE Jean-Yves Le Disez Traductologie et traduction «pragmatique» La traductologie est désormais une discipline relativement reconnue dans de nombreuses universités françaises. Le terme recouvre sans

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience EXPERT (TE) INTERNATIONAL (LE) LIVRET 2 : Dossier de reconnaissance de la valeur de l expertise

Validation des Acquis de l Expérience EXPERT (TE) INTERNATIONAL (LE) LIVRET 2 : Dossier de reconnaissance de la valeur de l expertise Validation des Acquis de l Expérience EXPERT (TE) INTERNATIONAL (LE) LIVRET 2 : Dossier de reconnaissance de la valeur de l expertise Cadre réservé à l Institut des Experts Internationaux Date de recevabilité

Plus en détail

Surveillance et intelligence média Comment utiliser votre outil de recherche et d archives pour bonifier vos analyses de sujets d actualité

Surveillance et intelligence média Comment utiliser votre outil de recherche et d archives pour bonifier vos analyses de sujets d actualité Surveillance et intelligence média Comment utiliser votre outil de recherche et d archives pour bonifier vos analyses de sujets d actualité Annie Chatel Formatrice et conseillère SURVEILLANCE ET INTELLIGENCE

Plus en détail

Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5. Devenez remarquable

Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5. Devenez remarquable Devenez remarquable Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5 Supplément Programme ne peut être remis indépendamment de la brochure IDRAC Paris Lyon Nice Montpellier Nantes TOULOUSE grenoble

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

7/26/2011. Analyse des besoins. Contextualisation. Univers de pensée et univers de croyance. Droit et interculturel. Les bases de connaissances

7/26/2011. Analyse des besoins. Contextualisation. Univers de pensée et univers de croyance. Droit et interculturel. Les bases de connaissances Dixième Forum international sur la déontologie et les bonnes pratiques. 19,20,21 mai 2011 Tribunal de Grande Instance de Paris Les NTIC au service de la communication interculturelle dans le domaine du

Plus en détail

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique CMAIS - L intelligence au service de l informa on Veille Conseil Stratégie E-Réputaon Communicaon Geson des risques www.cmais-strat.com

Plus en détail

Circuit, le magazine des langagiers

Circuit, le magazine des langagiers Grille tarifaire 2014-2015 Circuit, le magazine des langagiers Circuit est le magazine de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ). Publié en ligne quatre fois par

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Journées de la Prévention INPES 3 avril 2009- Paris Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Jérôme Elissalde Agent de valorisation et de transfert des connaissances

Plus en détail

GUIDE POUR L ETABLISSEMENT D UN PEL

GUIDE POUR L ETABLISSEMENT D UN PEL GUIDE POUR L ETABLISSEMENT D UN PEL 1 Guide pour l établissement d un PEL Qu est-ce que le Portfolio européen des langues? Le PEL est un instrument permettant aux personnes qui étudient ou ont étudié

Plus en détail

Introduction à la communication interculturelle

Introduction à la communication interculturelle PETER STOCKINGER, PU Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) Introduction à la communication interculturelle (Cours ICL 2A 01 c) Paris, Institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Présentation du. Le CFA en quelques mots. formasup. CFA FORMASUP Paris. Cfa. Paris

Présentation du. Le CFA en quelques mots. formasup. CFA FORMASUP Paris. Cfa. Paris Présentation du CFA FORMASUP Le CFA en quelques mots Depuis sa création en 1998, le CFA FORMASUP développe sa vocation d ensemblier entre le monde universitaire, le monde de l entreprise et la sphère publique.

Plus en détail

Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation

Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation MASTER AFFAIRES INDUSTRIELLES INTERNATIONALES PROGRAMME DE LA FORMATION SOMMAIRE Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation Page 1 sur 6 Objectifs Préparer des cadres de culture

Plus en détail

UE 1 : LANGUE A : ANGLAIS

UE 1 : LANGUE A : ANGLAIS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE UNIVERSITE D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE UFR ip DROIT ECONOMIE GESTION Licence Professionnelle Hôtellerie-Tourisme CONTENUS DES ENSEIGNEMENTS PARCOURS A UE 1 : LANGUE

Plus en détail

Quelle place et quel rôle pour les professeurs de langues et cultures dans une approche transversale de la formation au management?

Quelle place et quel rôle pour les professeurs de langues et cultures dans une approche transversale de la formation au management? La nouvelle référence La Business School de la première Université de France Quelle place et quel rôle pour les professeurs de langues et cultures dans une approche transversale de la formation au management?

Plus en détail