Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Limiter les impacts des opérations de nettoyage et de désinfection.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Limiter les impacts des opérations de nettoyage et de désinfection."

Transcription

1 Equipements durables Limiter les impacts des opérations de nettoyage et de désinfection LE CONTEXTE Règlementaire Selon la loi du 13 juillet 1992, tout producteur ou détenteur d'un déchet est tenu d'en assurer ou d'en faire assurer l'élimination dans les conditions propres à éviter les nuisances pour l'environnement. Au-delà d'en avoir légalement la responsabilité et selon les articles L et R du Code de l Environnement, tout producteur de déchets d'emballage (comme les bidons de produits lessiviels) doit justifier que ses déchets ont été recyclés. (conservation des bordereaux d élimination et de valorisation des déchets). En matière de classifications des produits lessiviels, le décret du 18 avril 2002 classe les déchets dangereux suivant leur degré de nocivité. Ces déchets doivent être éliminés dans des installations autorisées et ne peuvent être mélangés avec d autres types de déchets. Un arrêté du 30 décembre 2002 est consacré aux conditions de stockage des déchets dangereux. Par ailleurs, d après l article 29.2 du règlement sanitaire départemental type, il est interdit de rejeter à l égout toute matière solide, liquide ou gazeuse susceptible d être la cause de dégradations ou d une gène de fonctionnement des ouvrages d assainissement collectif. Enfin, le Plan National Santé Environnement, développé en France pour la période est venu confirmer la volonté de l'état de réduire les émissions polluantes, et notamment les rejets en eaux usées. Le Better Tomorrow Plan Dans le cadre de sa feuille de route stratégique du Développement Durable, Sodexo s'est engagé à référencer des équipements et des fournitures issus de filières durables dans tous les pays où le groupe est présent d ici à Ceci se traduit par un accroissement de la part des produits de nettoyage et d entretien responsables dans les fournisseurs référencés Sodexo. 1

2 Quel est mon Ecart par Objectif Standard Indicateur Indicateur Standard objectif de rapport à Comment lire l'indicateur? Indicateurs environnementaux de Cuisine de l'année année en Restaurant l'année en l'objectif Que mesure-t-il? principe Centrale précédente cours cours? (%) Consommation d'eau totale (lavage, cuisine ) Consommation d'eau pour servir un couvert. Mesure la mise en l/couvert par couvert æ 0,00 œuvre des bonnes pratiques et l'efficacité des équipements hydroéconomes. Consommation de l'ensemble des énergies Performance (chauffage, éclairage, machine, froid ) par kw h/couvert æ 0,00 énergétique couvert servi. Mesure l'efficacité de la mise en œuvre des bonnes pratiques énergétiques. Tonnage total de déchets (mélangés, triés, Production de graisses, huiles ) par couvert. Mesure l'efficacité des actions de réduction des déchets par Kg/couvert æ 0,00 déchets à la source, les restes de repas. Alerte couvert des dérives liées à la surproduction de déchets. Part du tonnage des déchets qui sont triés et Taux de valorisation valorisés par rapport au tonnage de déchet % ä 0,00 des déchets total. Mesure le respect des consignes de tri et la mise en place d'un tri des déchets. Masse de polluants organiques mesurés par la Rejet de DCO DCO rejetée dans le réseau des eaux usées. g/couvert par couvert æ 0,00 Mesure l'efficacité des préventions de la pollution et l'application des bonnes pratiques. Efficacité économique /couvert 0,00 du programme So.Eco Direction Qualité France - Bonnes Pratiques Environnementales Mise à jour : Août 2009 Coût des différentes consommations eau, énergie et gestion des déchets par couvert servi. Mesure l'efficacité économique des bonnes pratiques environnementales LE PARTI PRIS SODEXO Les opérations de lavage et de désinfection chez Sodexo couvrent : Nettoyage et la désinfection des cuisines selon les procédures en place Machine à laver la vaisselle (desserte plateaux, plonge) Plonge manuelle Nettoyage extérieur (bennes déchets, conteneurs...) Pour effectuer ses opérations de désinfection et de lavage, Sodexo a opté pour la gamme éco-labellisée du fournisseur référencé Par ailleurs, Sodexo s'engage à : accompagner son fournisseur dans le développement d'une gamme éco-labellisée, lorsque cela est possible proposer à son client des solutions alternatives de nettoyage, comme par exemple, le nettoyage vapeur pour les nettoyages intensifs. GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Les gestes pour limiter les impacts des opérations de nettoyage et de désinfection sur l'environnement 1 J'identifie les produits dont j'ai besoin pour effectuer les opérations de lavage et de désinfection 2 Je commande les produits dont j'ai besoin auprès du fournisseur Sodexo référencé - Ecolab (Cf. Catalogue Achat) Si les produits dont j'ai besoin existent dans la gamme éco-labellisée, je favorise cette gamme. 3 Je respecte les conditions de stockage des produits lessiviels conformément aux exigences So-Eco J'affiche notamment : Les plans de nettoyage et de désinfection Le plan de rangement des produits lessiviels L'attestation d'utilisation de produits éco-labellisés 4 Je forme mes équipes aux bonnes pratiques d'utilisation des produits lessiviels Pour cela, j'utilise le guide «la prévention de la pollution des eaux» et les instructions opérationnelles relatives aux produits lessiviels. Je forme mes équipes sur : L utilisation de ces produits lessiviels et le respect des plans de nettoyage, Le rangement des produits afin d éviter les mélanges, Le comportement à adopter en cas de déversement accidentel Le nettoyage des bidons vides de produits lessiviels 5 J'affiche les consignes d'utilisation et de rangement des produits lessiviels 6 Je renseigne les indicateurs Sodexo dans le Tableau de Bord So Eco : J indique la quantité de produits lessiviels consommés 7 Une fois par an, je mets en place les actions préconisées suite à l'audit 360 d'ecolab (qui atteste du bon fonctionnement du dispositif de nettoyage et de la bonne utilisation des produits lessiviels) 2

3 Zoom sur les actions au quotidien Je vérifie le bon fonctionnement des équipements de lavage pour éviter toute surconsommation (grilles et bondes de la machine à laver) J'utilise les produits lessiviels indiqués pour chaque zone à nettoyer le lave-vaisselle en veillant à l'optimisation de son remplissage les raclettes pour le nettoyage des sols et je récupère les déchets dans les dégrilleurs des siphons Je contrôle le dosage de produits lessiviels (sur les pistolets de nettoyage et la machine à laver) l'application des consignes de dosage manuel. (verre mesureur, limiteur de dose...) les températures de l'eau en veillant à adapter les températures au juste besoin qu'aucune eau de nettoyage contenant des produits lessiviels ou des déchets ne soient rejetés dans les réseaux d'eau extérieures. que les bouchons des produits lessiviels sont correctement refermés Les conditions de stockage Je stocke les produits lessiviels sur des bacs de rétention si la zone est connectée aux eaux usées Je range les produits lessiviels en respectant la nature des produits ILS ONT FAIT LES BONS CHOIX Xxx LA CUISINE CENTRALE DE GRASSE Je ferme à clé le local des produits d entretien. Je mets à disposition de mon équipe les Fiches de Données Sécurité (FDS)*, en version papier, pour les produits que j'utilise. * Plus de détail dans Ce qu'il faut savoir Pour réduire la consommation de ses produits lessiviels, la Cuisine Centrale de Grasse a opté pour le nettoyage vapeur pour le nettoyage de certaines zones tels que les plans de travail. CONTACTS ET RÉFÉRENCES POUR ALLER PLUS LOIN : Comment rincer les bidons de produits lessiviels? Je rince les bidons de produits lessiviels avant de les jeter en diluant le fond avec de l eau. > Si bidon vidé: 1 rinçage jusqu au bas de l étiquette > Si non vidé: 2 rinçages jusqu en bas de l étiquette Je protège mes mains et mon visage avec les équipements de protection individuelle ( EPI). Que faire en cas de déversement accidentel de produits lessiviels? Je commence par stopper le déversement afin de réduire la quantité de produits lessiviels déversée. Je récupère le produit renversé en l absorbant et jette l absorbant dans la poubelle et non dans les égouts. J assure le nettoyage de la zone concernée pour éviter tout risque de glissade Je recherche les causes du déversement pour éviter que cela se reproduise. CONTACT SODEXO Christophe GRILLON Acheteur : CONTACT ECOLAB Philippe MEUNIER Directeur Développement Durable : AUTRE FICHE A CONSULTER Améliorer la Qualité des eaux usées et pluviales Choisir des équipements de cuisine durables 3

4 CE QU'IL FAUT SAVOIR A propos de la gamme Ecolab La gamme Clean d'ecolab est une gamme très large, certifiée par deux labels de référence que sont l écolabel Swan* et l écolabel Européen*. Cette gamme est constituée de produits qui présentent de nombreux avantages : moindres impacts sur l environnement tout au long de leur cycle de vie (matières premières, production, packaging, utilisation, élimination) plus rapidement dégradés dans la nature moins dangereux pour la santé du personnel contrôlés par des organismes indépendants sur le respect des cahiers des charges Ecolabels *Définition page 5 A propos des fiches données Sécurité (FDS) LES CHIFFRES CLÉS Les FDS donnent des informations sur la toxicité du produit dans l'environnement et notamment dans les milieux aquatiques. On y trouve une ou toutes les informations suivantes : Ecotoxicité : l'écotoxicité se mesure par des données sur la concentration nécessaire de produits pour tuer ou inhiber une population aquatique. Plus la concentration est faible, plus le produit est écotoxique. Traitabilité : ce chapitre décrit si le produit peut être traité dans une station biologique (station d'épuration de la ville) ou doit être traité dans une station physico chimique. Persistance et dégradabilité : ce chapitre repose sur la Demande Chimique en Oxygène (DCO) et la Demande Biologique en Oxygène (DBO). La DCO correspond à la contribution du produit à la pollution organique des eaux usées. La DBO mesure la partie biologique de la DCO. Plus ces chiffres sont faibles, moins le rejet est polluant. A propos du bionettoyage par la vapeur l Le bio-nettoyage par la vapeur est, comme son nom l'indique, un procédé permettant le nettoyage des équipements et pièces par un système de projection de vapeur d'eau. L eau est injectée dans une chaudière jusqu à une température comprise entre 130 et 160 C. C. L eau est transformée en vapeur sèche. La vapeur produite est transférée avec une gaine flexible jusqu à une poignée de commande. L opérateur fixe sur cette poignée l accessoire adapté au type de surface à traiter. Il suffit alors d appliquer la vapeur sur la surface pour obtenir un nettoyage et une désinfection efficaces. A propos de la Gamme 70 De produits détergents et d'entretien sont produits en France Entreprises produisent des produits certifiés Ecolabel européen en France, alors qu'ils étaient 10 il ya encore 5 ans En plus de la gamme Clean d'ecolab, Sodexo a sélectionné une gamme de produits lessiviels éco-responsable : la gamme ATOUT VERT. Les produits sont en effet : 100 % d origine naturelle, exclusivement issus de la Chimie Végétale des Laboratoires SALVECO ; sans dérivés pétroliers, sans additifs chimiques. c très facilement biodégradables sur 100 % de la formule et écologiquement optimisés respectueux de l utilisateur biodégradables 100% végétaux à base d huiles essentielles. Après avoir obtenu le premier Ecolabel Européen, la gamme ATOUT VERT bénéficie aujourd hui du label Ecocert. Les indicateurs Sodexo Volume d'achats de produits éco-labellisés : soit 2 % du CA ( sur 2009) % de produits éco-labellisés par rapport à la totalité des produits lessiviels utilisés : en cours Nombre de machines vapeur en place : en cours Nombre de produits éco-labellisés référencés : 14 4

5 QUESTIONS RÉPONSES POUR ALLER PLUS LOIN Le coin des experts Quelle est la différence entre produit vert, produit biodégradable et produit éco-labellisé? Les produits biodégradables sont des produits qui se décomposent à une vitesse raisonnable dans certaines conditions (chaleur ). Les produits «vert» ou écologiques sont des produits dont le fabricant affirme qu ils sont respectueux de l environnement. Les produits écolabellisés sont des produits certifiés respectueux de l environnement notamment car ils minimisent les impacts sur l environnement tout au long de leur cycle de vie et sont plus rapidement dégradés dans la nature. Ils respectent en outre un cahier des charges français ( NF) et européen. Quelle est la différence entre ECOLABEL et ECOCERT? Un ECOLABEL est un label écologique attribué par un organisme indépendant à un produit susceptible de réduire certains impacts négatifs sur l'environnement par comparaison avec d'autres produits de la même catégorie. Un écolabel est accordé par une organisation de certification qui garantit que le produit concerné a un impact réduit sur l'environnement. Par exemple, les produits de la gamme CLEAN d'ecolab sont certifiés par deux Ecolabels que sont l écolabel Swan et l écolabel Européen. ECOCERT est un organisme de contrôle et de certification intervenant principalement dans l'agriculture biologique qui délivre le label ECOCERT. Ce label impose des règles environnementales exigeantes dans la composition des produits d entretien professionnels. Par exemple, la gamme de produits 100% dégradables d'atout VERT est labellisée ECOCERT. Qu est-ce que l'éco-label Swan? L écolabel Swan a été créé en Europe du Nord ; son équivalence en Union Européenne est l Ecolabel Européen. Ce label garantit que le produit d entretien est plus respectueux de l environnement tout au long de son cycle de vie. Quels sont les impacts environnementaux d'une opération de nettoyage? Le nettoyage consomme de l'eau et de l'énergie pour produire de l'eau chaude ; l'énergie consommée produit des gaz à effet de serre (GES). Les produits lessiviels peuvent nuire au traitement de l'eau et charger les eaux usées en polluants (phosphates, substances non dégradables...). Les rejets d'eaux usées sont gras et souillés de matières organiques. Ces eaux usées doivent être traitées avant d'être rejetées dans la rivière. Un surdosage amplifie inutilement tous ces impacts. Qu'est-ce que la loi Détergent? Le règlement détergent n 648/2004, entré en vigueur le 8 octobre 2005, vise tous les produits annonçant une fonction de lavage et/ou de nettoyage. Ce règlement précise et renforce les tests de biodégradation et l étiquetage des produits. La législation stipule que : les détergents doivent être soumis à des méthodes d essais plus strictes portant sur la biodégradabilité finale, en imposant qu elle soit de 60% minimum après 28 jours. les étiquettes doivent désormais obligatoirement comprendre des informations sur le contenu des détergents et des produits d entretien et indiquer les ingrédients susceptibles de provoquer des allergies. Qu'est-ce que le règlement REACh? Le règlement REACH ( en anglais : Registration, evaluation and authorization of chemicals (REACh) est un règlement du Parlement européen et du Conseil de l'union européenne, adopté le 18 décembre 2006, qui met en place un système intégré unique d'enregistrement, d'évaluation et d'autorisation des substances chimiques dans l'union européenne. Son objectif est d'améliorer la protection de la santé humaine et de l environnement, tout en maintenant la compétitivité et en renforçant l'esprit d innovation de l'industrie chimique européenne. Glossaire L écolabel la fleur (écolabel européen ou EU-Flower) : a été créé à l initiative de la communauté européenne. Il couvre plus de 28 applications dont 5 concernant les produits d hygiène. Il couvre aussi les établissements d hébergement touristiques (par exemple le Club Med à Opio en Provence et quelques hôtels Best Western disposent de cet écolabel). Biocide Le mot biocide désigne une large famille de substances chimiques qui regroupe les pesticides, et les produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques, et les antibiotiques à usages médicaux, vétérinaires, domestiques ou industriels, les désinfectants de l eau, de l air, des sols, des piscines, surfaces de travail, WC, etc. Qu'est-ce que la Directive Biocide? La directive Biocide est une directive européenne n 98/8/CE du 16/12/1998 et transposée en droit Français par une ordonnance du 11/04/2001. Elle concerne la mise sur le marché des produits biocides. Cette directive vise à réduire les risques environnementaux liés aux biocides. 5

6 QUESTIONS RÉPONSES POUR ALLER PLUS LOIN Cap sur le terrain Pourquoi faut-il rincer les bidons de produits lessiviels? Les bidons de produits lessiviels sont considérés, s'ils ne sont pas rincés, comme des déchets dangereux. Pour être traités, ils doivent suivre une filière de collecte spécifique qui est onéreuse. Sodexo a fait le choix de «banaliser» ces déchets, en les rinçant. De cette façon, les bidons ne sont plus considérés comme des déchets dangereux mais comme des déchets banals. Existent-ils des produits désinfectants éco-labellisés? Non, les produits désinfectants ne sont pas écolabellisés. Les produits désinfectants représentent pourtant 25% du volume des produits lessiviels utilisés. Attention, il ne faut donc pas substituer les produits désinfectants que vous utilisez par des produits détergents avec écolabel. Que couvre la gamme de produits Clean d'ecolab? La gamme de produits Clean d'ecolab couvre 50% des produits lessiviels utilisés et nécessaires en cuisine. Cela signifie donc, que dans 50% des cas, il sera nécessaire de recourir aux autres gammes d'ecolab qui ne sont pas écolabellisés. Pourquoi séparer les acides et les bases dans le stockage des produits lessiviels? Acides et bases sont deux produits corrosifs à des ph très différents. Les acides ont des ph entre 1 et 7 et les bases ont des ph entre 7 et 14. Lorsque l'on mélange un acide et une base, ils réagissent ensemble et dégagent de la chaleur ou un composé chimique dangereux. C est pourquoi il est obligatoire de les séparer. Pourquoi dois-je mettre en place des bacs de rétention? Il est nécessaire de mettre en place des bacs de rétention pour éviter le mélange des produits incompatibles entre eux et susceptibles d'être dangereux. Les bacs de rétention, permettent également, en cas d'écoulement, de limiter les rejets de produits lessiviels dans le réseau des eaux usées et pluviales. Ou puis-je trouver les Fiches de Données Sécurité (FDS)? Vous pouvez imprimer les Fiches de Données Sécurité sur le site : Quelles sont les familles de produits couvertes par l'écolabel? Les familles de produits couvertes par l'écolabel sont : La plonge automatique Les additifs de rinçage La plonge manuelle Les détergents sol Les détergents multi-surface Le nettoyage des mains non désinfectants Quelles sont les familles de produits non couvertes par l'écolabel? Les familles de produits non couvertes par l'écolabel sont : La rénovation et le trempage de la vaisselle Les détartrants Les dégraissants La protection de l'inox Pour un better tomorrow Que peut espérer Sodexo dans les années futures en matière de consommation de produits lessiviels? Aujourd'hui, la Direction des Achats et la Direction Qualité et Développement Durable travaillent à la rationalisation de la gamme de produits lessiviels en restauration. Cette rationalisation a pour objectif de : Substituer les produits standards par des produits éco-labellisés Proposer des produits moins dangereux pour la sécurité des équipes ou des produits aux conditionnements plus ergonomiques. A terme, Sodexo souhaite que l'ensemble des produits lessiviels référencés soient TOUS Eco-labellisés. 6

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Améliorer la Qualité des eaux usées et pluviales. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Améliorer la Qualité des eaux usées et pluviales. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan Consommation d'eau Améliorer la Qualité des eaux usées et pluviales LE CONTEXTE Règlementaire D après l article 29.2 du règlement sanitaire départemental type, il est interdit de rejeter à l égout toute

Plus en détail

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Sodexo Le Better Tomorrow Plan Nos actions de progrès en bio nettoyage Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Présentation de l entreprise Sodexo Depuis la création de l entreprise en 1966, Sodexo est le partenaire

Plus en détail

Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT

Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT 3 types de peinture Peintures solvantées Composées de liants alkydes, vinyls, acryliques,

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

Cahier des bonnes pratiques pour un nettoyage écologique des locaux du Conseil Général de la Gironde

Cahier des bonnes pratiques pour un nettoyage écologique des locaux du Conseil Général de la Gironde Le Conseil Général ménage votre santé! Cahier des bonnes pratiques pour un nettoyage écologique des locaux du Conseil Général de la Gironde Sommaire 1. Pourquoi créer ce cahier pratique du nettoyage écologique?

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage

CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS Organisme de formation spécialisé dans l hygiène et le nettoyage Arnaud REBÊCHE Un constat s impose : le secteur de la propreté et du multi services, dans la restauration,

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G KR-G Page 1 de 5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE 1.1 Identificateur de produit : Nom du produit : KR-G 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

COMMENTAiRES/ DECISIONS

COMMENTAiRES/ DECISIONS Plate-forme d'échanges affichage environnemental des PGC Date : 2009-12-21 Assistante: Lydia GIPTEAU Ligne directe : + 33 (0)1 41 62 84 20 Lydia.gipteau@afnor.org GT Méthodologie Numéro du document: N

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

Un plan départemental de prévention des déchets

Un plan départemental de prévention des déchets Un plan départemental de prévention des déchets Le Conseil Général s est engagé, accompagné de l Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME), dans une démarche de réduction de la production

Plus en détail

01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1

01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1 01601 EPAC 2408 -------------------- FICHE DE DONNEES DE SECURITE Conforme à 2001/58/CE et à NF ISO 11014-1 EPAC1 / LV Création : 20/02/08 Edition n 01 du 20/02/08 1. IDENTIFICATION 1.1 Désignation Nom

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

FICHES DE DONNES DE SECURITE Selon le règlement CE 1907/2006 modifié par le règlement UE n 453/2010

FICHES DE DONNES DE SECURITE Selon le règlement CE 1907/2006 modifié par le règlement UE n 453/2010 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/MELANGE ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE 1.1 Identification de la substance/ mélange Nom de la substance/mélange : OXYDOR 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

Paraméthoxyphénol. Identité chimique. Applications. Evaluation des dangers, Exposition et Recommandations pour la gestion des risques

Paraméthoxyphénol. Identité chimique. Applications. Evaluation des dangers, Exposition et Recommandations pour la gestion des risques Résumé Sécurité GPS Contacts Identité chimique Paraméthoxyphénol Désignation commerciale Paraméthoxyphénol Numéro CAS 150 76 5 Nom chimique (IUPAC) 4 methoxyphenol Formule chimique C7H8O2 Synonymes EMHQ,

Plus en détail

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage»

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d utilisation Avantage des produits «BIO» et des ECOLABEL 1) Caractéristiques certifiées (label européen): les liquides vaisselles

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

Construire un plan de nettoyage et de désinfection

Construire un plan de nettoyage et de désinfection Construire un plan de nettoyage et de désinfection Docteur Régine POTIÉ-RIGO Médecin du Travail Mlle Laetitia DAVEZAT IPRP Ingénieur Hygiène/Sécurité Mme Laetitia MARCHE Technicienne des services généraux

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Le choix des produits d entretien

Le choix des produits d entretien écol'air Un établissement qui respire, c'est bon pour l'avenir! Le choix des produits d entretien pour une meilleure qualité de l air intérieur 1 4 Stratégies Le choix des produits d entretien pour une

Plus en détail

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux Formation Initiale du personnel A l hygiène et à l entretien des locaux Formation initiale à l hygiene et l entretien des locaux 1.Principes d hygiène fondamentaux 1.1. Notions de base sur les salissures:

Plus en détail

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles Produits vaisselle HalaGastro F11 Détergent pour lave-vaisselle avec chlore actif. Concentration d'utilisation: 0.3 0.5%, ph à 1.0%: 11.7 10600410-0002 10600410-0004 10600410-0007 Bidon 12 kg Bidon 25

Plus en détail

REGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE APPLICABLE DANS LES GARAGES ET CARROSSERIES AUTOMOBILE

REGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE APPLICABLE DANS LES GARAGES ET CARROSSERIES AUTOMOBILE SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2009 REGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE APPLICABLE DANS LES GARAGES ET CARROSSERIES AUTOMOBILE Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 22/04/09 1) Nomenclature

Plus en détail

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6 Acides et bases Acides et bases Page 1 sur 6 Introduction Sont réputés acides et bases au sens des règles de sécurité en vigueur en Suisse, les solides ou liquides qui ont une réaction acide ou alcaline

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées

Plus en détail

Vulcano Pièges Fourmis

Vulcano Pièges Fourmis FDS Conforme au règlement 1907/2006/CE et 1272/2008/CE 16-12-10- Page 1/5 FICHES DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Produit : Utilisation : Fournisseur : Vulcano Pièges

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Sommaire Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Préparation et distribution des repas 1. Objectifs La distribution des repas peut présenter des pratiques diverses et nécessite de présenter de manière synthétique

Plus en détail

Au-delà du savoir-faire, un savoir être environnemental

Au-delà du savoir-faire, un savoir être environnemental Au-delà du savoir-faire, un savoir être environnemental Demandez et conservez le bordereau de suivi des déchets dangereux car il reste le témoin de leur destination et de la certification de leur élimination.

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction du Commerce Wilaya de Skikda. Service de la qualité

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction du Commerce Wilaya de Skikda. Service de la qualité République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction du Commerce Wilaya de Skikda Service de la qualité Produits Chimiques L'action entreprise par la Communauté européenne dans

Plus en détail

Métallerie / Serrurerie

Métallerie / Serrurerie Votre activité peut être liée à celles de traitement de surface/polissage et de décapage. Si vous êtes dans ce cas, reportezvous aux fiches correspondantes. 1 Les déchets Les déchets issus de votre activité

Plus en détail

SECTEUR D ACTIVITE : GARAGE

SECTEUR D ACTIVITE : GARAGE SECTEUR D ACTIVITE : GARAGE Que dit la loi? Règlementation : - Article L.1331-1 du Code de la Santé Publique «Les immeubles non raccordés au réseau public de collecte des eaux usées sont équipés d'une

Plus en détail

Guide branchement Eaux usées

Guide branchement Eaux usées Guide branchement Eaux usées Description du branchement Le raccordement au réseau public d assainissement collectif consiste à mettre en place un branchement d assainissement, allant de la limite de votre

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

GUIDE D ENTRETIEN. de votre dispositif d Assainissement Non Collectif SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif Décider, construire et vivre le Saulnois SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif GUIDE D ENTRETIEN de votre dispositif d Assainissement Non Collectif Sommaire Introduction p 3 Les ouvrages

Plus en détail

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Arrêté du Gouvernement wallon du 25 septembre 2008 déterminant les conditions sectorielles

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ selon le règlement (CE) 453/2010 modifiant le règlement (CE) 1907/2006 (REACH)

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ selon le règlement (CE) 453/2010 modifiant le règlement (CE) 1907/2006 (REACH) FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ selon le règlement (CE) 453/2010 modifiant le règlement (CE) 1907/2006 (REACH) EAU DE JAVEL CONCENTRÉE A 9,6 % DE CHLORE ACTIF 1- IDENTIFICATION DU MÉLANGE ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Le choix des produits d entretien

Le choix des produits d entretien Le choix des produits d entretien pour une meilleure qualité de l air intérieur 1 4 Stratégies Le choix des produits d entretien pour une meilleure qualité de l air intérieur Sommaire Page 2 / QUELS LIENS

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE 1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE La station d épuration du SIARE (Syndicat Intercommunal d Assainissement de la Région d Etampes), inaugurée en 003, s intègre parfaitement dans le paysage de la vallée

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SECURITÉ Demand CS

FICHE DE DONNÉES DE SECURITÉ Demand CS 01. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ Nom commercial Code produit Usage envisagé LAMB97201 A UTILISER COMME INSECTICIDE UNIQUEMENT Le produit doit être utilisé conformément à l'étiquette Apparence

Plus en détail

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable»

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» L éco-responsabilité va dans le sens du développement durable, «le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif

Risques spécifiques Création : 17/03/1994. ocif COMPAGNIE GENERALE DES INSECTICIDES 9 rue Louis Armand ST OUEN L'AUMONE 95315 CERGY PONTOISE Cedex Tél: 01.34.64.11.73 Fax: 01.30.37.15.90. FICHE DE DO EES SECURITE Réf. : GUEP2 Risques spécifiques Création

Plus en détail

Produits dangereux. Définition

Produits dangereux. Définition Produits dangereux Définition Les produits dangereux sont capables de provoquer des effets indésirables en cas de contact ou d ingestion. Ces effets peuvent se manifester sous forme de : intoxication ;

Plus en détail

Système Général Harmonisé de Classification et d étiquetage des produits chimiques

Système Général Harmonisé de Classification et d étiquetage des produits chimiques Système Général Harmonisé de Classification et d étiquetage des produits chimiques Dr Jean Grondin Lætitia Davezat Stéphane Castex Septembre 2009 - R2 Sommaire Contexte règlementaire Le SGH REACH Les changements

Plus en détail

Fabriquer ses produits ménagers naturels. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013

Fabriquer ses produits ménagers naturels. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013 Fabriquer ses produits ménagers naturels Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013 Fabriquer ses produits ménagers naturels Programme Intérêt de fabriquer ses produits Les principaux ingrédients

Plus en détail

FICHE DE DONNEE SECURITE

FICHE DE DONNEE SECURITE Degy Anti-fourmis 28/03/12 page1/6 FICHE DE DONNEE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DU FOURNISSEUR Désignation commerciale: DEGY ANTI-FOURMIS Utilisation de la préparation : Produit

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU RHONE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON ARRETE N 2013-07-15-R-0287 commune(s) : Villeurbanne objet : Autorisation de déversement

Plus en détail

6 Traitement des produits (cuisson, tranchage, assemblage ) Cuisson

6 Traitement des produits (cuisson, tranchage, assemblage ) Cuisson 6 Traitement des produits (cuisson, tranchage, assemblage ) 35 Cuisson 36 Fabrication culinaires maîtrisées Manger varié J aime J aime pas 37 Le respect des recettes : fiches techniques 38 Tests de dégustations

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS MISE EN CONFORMITÉ DE L ASSAINISSEMENT INTÉRIEUR D UNE PROPRIÉTÉ

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS MISE EN CONFORMITÉ DE L ASSAINISSEMENT INTÉRIEUR D UNE PROPRIÉTÉ VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS MISE EN CONFORMITÉ DE L ASSAINISSEMENT INTÉRIEUR D UNE PROPRIÉTÉ Ce document regroupe, sous forme de fiches, les informations nécessaires à la réalisation des travaux de

Plus en détail

Et après mes travaux?

Et après mes travaux? 10 Et après mes travaux? Voilà, les travaux sont terminés! Vous vous (ré)installez confortablement dans votre logement. Comment profiter le plus longtemps possible des améliorations que vous venez d apporter

Plus en détail

Contexte professionnel n 3 : Éco Clean

Contexte professionnel n 3 : Éco Clean Contexte professionnel n 3 : Éco Clean Table des matières I - Conditions de travail 3 II - Éco Clean : entretien d'immeubles et communs 5 III - Appartement meublé - résidence Calypso 7 IV - Classement

Plus en détail

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Restauration

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Restauration Vous voulez démarrer une activité de restauration ambulante ou sédentaire. Cette fiche rassemble l essentiel de la réglementation en matière d'environnement, d hygiène et de sécurité ainsi que quelques

Plus en détail

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Si vous ne pouvez pas être relié au réseau du tout-à-l égout, vous devez disposer d un système d assainissement autonome pour traiter vos eaux

Plus en détail

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008.

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008. BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008 SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL Pourquoi agir Pour les acheteurs publics et privés, les attentes en matière d hygiène

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Page 1 / 5

Fiche de données de sécurité Page 1 / 5 Fiche de données de sécurité Page 1 / 5 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom commercial: Natural Fournisseur: Andermatt Biocontrol AG Stahlermatten 6 CH-6146 Grossdietwil

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Page : 1/8 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Identification de la préparation Utilisation de la préparation Identification de la Société / Entreprise Adresse : Eosine

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) Si vous réalisez également des activités de démontage des voitures ou des travaux sur la carrosserie, reportez-vous également aux fiches correspondantes. 1 Les déchets Les déchets issus de votre activité

Plus en détail

Classification et étiquetage des produits chimiques

Classification et étiquetage des produits chimiques Classification et étiquetage des produits chimiques 2013 PREAMBULE Le danger inhérent à un produit chimique doit être identifié et porté à la connaissance de toute personne susceptible d être en contact

Plus en détail

CLP : Obligations, impacts et opportunités pour les entreprises

CLP : Obligations, impacts et opportunités pour les entreprises CLP : Obligations, impacts et opportunités pour les entreprises Forum de la Sécurité et Santé au Travail Luxexpo, 27 mars 2014 Laurène CHOCHOIS Helpdesk REACH & CLP Luxembourg www.reach.lu - www.clp.lu

Plus en détail

SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise

SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets ARTICLE 1 OBLIGATIONS GENERALES 1. La présente Annexe s'applique aux activités

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE FICHE DE DONNEES DE SECURITE ULTIMEG 2002T DATE DE RÉVISION : 03/02/2005 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE NOM DE PRODUIT ULTIMEG 2002T NO DE PRODUIT : U2002T DISTRIBUTEUR

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE Page : 1/5 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Code du produit 9703130 No CAS: 56-81-5 Numéro CE: 200-289-5 Emploi de la substance / de la

Plus en détail

CRMA Limousin > Nettoyage à sec : quelle réglementation? Nettoyage à sec : quelle réglementation?

CRMA Limousin > Nettoyage à sec : quelle réglementation? Nettoyage à sec : quelle réglementation? CRMA Limousin > Nettoyage à sec : quelle réglementation? Nettoyage à sec : quelle réglementation? Sommaire page 2 > A { Qu est ce qu une Installation Classée pour la Protection de l Environnement (ICPE)?

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 16 N SIREN 200 000 990 Code APE 751 Administration publique

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Bienvenue à Recycl eau, Le réseau d assainissement de Ressons le Long c est :

Bienvenue à Recycl eau, Le réseau d assainissement de Ressons le Long c est : 1 Bienvenue à Recycl eau, Le réseau d assainissement de Ressons le Long c est : POSTE DE REFOULEMENT RESEAU D ASSAINISSEMENT - 6150 mètres de tuyau gravitaire en grès - 1600 mètres de tuyau de refoulement

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail

ACHAT DE PRODUITS, MATÉRIEL ET PRESTATIONS DE NETTOYAGE

ACHAT DE PRODUITS, MATÉRIEL ET PRESTATIONS DE NETTOYAGE GUIDE DE L ACHAT PUBLIC DURABLE ACHAT DE PRODUITS, MATÉRIEL ET PRESTATIONS DE NETTOYAGE GROUPE D ÉTUDE DES MARCHÉS DÉVELOPPEMENT DURABLE (GEM DD) Juillet 2009 Sommaire Champ d application du guide... 1

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques Les effluents des établissements hospitaliers J. DROGUET - Présentation Hopitech 2007 Contexte Les établissements hospitaliers sont de gros consommateurs d eau (env 800-1000 L/lit). Les différents types

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise 1.1. - Identification de la substance ou de la préparation FREECAN 1.2.- Emploi de la substance : déboucheur Concentrations utilisées:

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Conforme au règlement (CE) n 1907/2006 (REACH), Annexe II France 1. FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ BOSTIK COLLE CARRELAGE MURS ET PLANS DE TRAVAIL INTERIEUR IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET

Plus en détail

1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise

1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Art.-No.: 593 0223, 593 0230 Utilisation de la substance/préparation Produit

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise. Peinture Aimant

1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise. Peinture Aimant Page: 1 de 6 1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise. Nom du produit: Utilisations: Identification de l'entreprise: Peinture dispersion à base d'eau pour l'usage intérieur.

Plus en détail

Ménage au naturel. Les recettes!

Ménage au naturel. Les recettes! Pas toujours facile de faire le ménage face à tous les produits proposés en magasin et à leur potentielle dangerosité tant pour l environnement que pour la santé. Il est pourtant possible de choisir! De

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nr. Article- Produit : 48785 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251 51 51.

Plus en détail

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation Présenté par l'ars de Poitou-Charentes UFC Que Choisir le 17 février 2011 L évolution de la société et la volonté d assurer un haut niveau

Plus en détail

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Mise à jour: 05.11.2010 Version 2 / Page 1 de 5 1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom commercial du produit:

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Actualisé 22/02/2008 - FL GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Un bon entretien de votre spa comporte 2 étapes indissociables : le traitement mécanique et le traitement chimique. TRAITEMENT

Plus en détail

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques Chapitre VI : Fiche n VI.1 : Gale Fiche n VI.2 : Tubeculose pulmonaire (accessible dans la prochaine version) Fiche n VI.3 : Gastro-entérite Fiche n VI.4 : Infection respiratoire aigüe basse Sommaire Sommaire

Plus en détail