UNICEF. UNICEF senegal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNICEF. UNICEF senegal"

Transcription

1 UNICEF senegal UNICEF senegal 1

2 UNICEF senegal 2 UNICEF senegal Droit à une famille aux loisirs à la protection à la survie et au développement à l égalité à un environnement sain à la paix à la santé à l expression à l éducation

3 Preface Children s protection and well-being is a basic building block of a country s future. Senegal has made great progress in the field of child rights this past decade. It not only is the first West African country to have established an independent institution with an ombudsperson to promote the rights of the child, but also will hopefully become the first country in Africa to abandon the harmful practice of female genital cutting and the first West Africa country to establish an independent institution with an ombudsperson to promote the rights of the child. However, despite much progress, there is still a long road ahead before all obstacles to the full realization of children s rights are overcome. Senegal s main cities have a great number of children living and begging on the streets who miss out on their basic rights, such as to primary education or access to health, and are exposed to extreme violence, abuse and exploitation. Even among children living with their families, 17% of them are affected by malnutrition and under-nutrition. As food prices rise and the global financial crisis continues, children s suffering worsens. UNICEF has been working in Senegal since 1958 to promote child survival, education, protection and social policy in order to help all children develop to their full potential. A sub-office was opened in Ziguinchor in 1999 to address the special needs of Senegal s isolated, conflict-affected region, where mines are still scattered throughout villages and generations continue to be affected by psychological distress following the conflict and ongoing mine accidents. UNICEF supports the implementation of simple, high-impact, low-cost and innovative initiatives, such as the Kangaroo method to reduce neonatal mortality rates, Connecting Classrooms to encourage adolescent participation and the use of SMS messaging to strengthen nutrition monitoring. We hope that this kit will give you a glimpse into our work and we invite you to help us fulfil mothers and children s dreams of peace and new opportunities. Mariam Coulibaly Ndiaye, UNICEF Representative Dakar, July 2009 La protection et le bien-être des enfants constituent les fondations essentielles de l avenir d un pays. Le Sénégal a accompli de remarquables progrès dans le domaine des droits de l enfant au cours de la dernière décennie. Il est non seulement le premier pays ouest africain à avoir mis en place une institution indépendante dotée d un médiateur en vue de promouvoir les droits des enfants, mais il aspire également à devenir le premier pays africain à interdire la pratique néfaste de l excision et le premier pays en Afrique de l Ouest à mettre en place une institution indépendante avec un porte-parle pour promouvoir le droit des enfants. Cependant, malgré les progrès importants, le chemin à parcourir reste long avant que le pays ne surmonte tous les obstacles à la pleine réalisation des droits des enfants. Dans les principales villes du Sénégal, de nombreux enfants vivent dans la rue où ils mendient, privés de leurs droits fondamentaux tels que le droit à l éducation de base ou l accès aux soins de santé. Ils y sont exposés à une violence extrême, aux abus et aux exploitations. Même parmi les enfants vivant au sein de leurs familles, 17% sont affectés par la malnutrition et la sous-alimentation. Avec l augmentation des prix des denrées alimentaires et la persistance de la crise financière internationale, les souffrances de ces enfants s aggravent. L UNICEF œuvre au Sénégal depuis 1958 pour la promotion de la survie, de l éducation, de la protection et des politiques sociales pour l enfance, dans le but de favoriser l épanouissement de tous les enfants. Un sousbureau a été ouvert en 1999 à Ziguinchor pour répondre aux besoins spécifiques de la, région enclavée et affectée par les conflits, où des mines restent disséminées dans les villages et où des générations entières continuent de souffrir de la détresse psychologique due aux conflits et aux accidents continus suite aux mines. L UNICEF soutient la mise en œuvre d initiatives simples et innovantes, à fort impact et à faible coûts, tels que la «méthode Kangourou» qui aspire à réduire les taux de mortalité néonatale, l initiative pour «Connecter les Ecoles» qui encourage la participation des adolescents ou l utilisation de messages SMS pour renforcer la surveillance de la nutrition. Nous espérons que ces documents vous donneront un aperçu de notre travail et nous vous invitons à nous aider à concrétiser les rêves de paix et d opportunités nouvelles que nourrissent les mères et leurs enfants. Mariam Coulibaly Ndiaye, Représentante de l UNICEF Dakar, Juillet 2009 Faced with unique challenges in a multi-faceted country, UNICEF, in partnership with the government and development partners, has adopted an exceptional programme based on new and innovative partnerships to help children succeed and grow. Face aux défis d un pays aux multiples facettes, l UNICEF, en association avec le Gouvernement sénégalais et les partenaires au développement, a adopté un programme spécial fondé sur des partenariats nouveaux et innovants pour aider les enfants à grandir sainement et réussir. 4 UNICEF senegal UNICEF senegal 5

4 Preface Innovative approaches to reaching children Approches innovantes pour atteindre les enfants UNICEF Senegal leads the way in hosting new approaches to serving children. Cash transfer pilot programmes, for example, aim to provide poor households with children at risk with financial support to afford basic goods every month. UNICEF is also starting to support projects using new technology, such as SMS text messaging to reach vulnerable groups and those in remote areas. SMS messaging is being used to teach literacy and to enable youth to share ideas and encourage adolescent participation. Community health workers are also trained and equipped to use SMS messaging to monitor nutrition growth. L UNICEF Sénégal est en tête des nouvelles approches au service de l enfant. Les programmes pilotes de transferts d espèces visent par exemple à fournir un soutien financier aux ménages ayant des enfants à risque pour qu ils puissent acheter chaque mois des produits de première nécessité. L UNICEF a également commencé à soutenir des projets utilisant les nouvelles technologies, comme les messages SMS, afin d atteindre les groupes vulnérables et ceux des zones reculées. Les messages SMS sont utilisés pour alphabétiser les jeunes et leur permettre de partager leurs idées, ainsi que pour encourager la participation des adolescents à leur propre éducation. Des agents de santé communautaires sont également formés et équipés pour utiliser des messages SMS dans le cadre de la surveillance de la croissance nutritionnelle. The international financial crisis affects several sources of revenue n Aid flows comprising 2% of the country s GDP. n Remittances from immigrants living and working abroad (comprising 8% of Senegal s GDP). n Foreign direct investment: A delay or cancellation could affect Senegal s current budget and foreign reserves. n Financing flows: With shrinking access to credit, Senegal s large public-private investment projects could soon be abandoned or delayed. n Exports: The private sector risks losing income from foreign trade. Processed fish and groundnut products could suffer from a decline in demand. 1 Source: IMF Country Report, No. 09/5 - January Source: Rapport Pays FMI n 09/5 - Janvier La crise financière internationale affecte plusieurs sources de revenus n Les flux d aide représentant 2% du PIB national. n Les envois d argent des immigrés vivant et travaillant à l étranger (représentant 8% du PIB du Sénégal). n L Investissement direct etranger: Un retard ou une annulation de ce dernier pourrait affecter le budget actuel du Sénégal ainsi que les réserves. n Les flux financiers : Avec la diminution de l accès au crédit, les grands projets d investissement publics-privés du Sénégal pourraient être bientôt abandonnés ou retardés. n Les exportations : Le secteur privé risque de subir des pertes de revenus issus du commerce extérieur. On pourrait observer une baisse de la demande en produits halieutiques et à base d arachides. Effects of the global economic and financial crisis on Senegal 1 Effets de la crise économique et financière internationale sur le Sénégal 1 Senegal has been strongly affected by the global economic and financial crisis as well as rising food prices. As fewer funds are available for development, families are cutting back on essential goods. It is thought that school enrolment could decline and child labour could increase. Interruptions in a child s early schooling and nutritional levels can permanently erode children s development. In order to mitigate the effect of the crisis on the poorest households, UNICEF is committed to reaching out to its partners to make the most of current resources. Le Sénégal est durement affecté par la crise économique et financière internationale, ainsi que par la hausse des prix des denrées alimentaires. Compte tenu de la réduction des fonds disponibles pour le développement, les ménages sont contraints de réduire les dépenses liées aux produits de première nécessité. Une baisse du taux de scolarisation et une augmentation du travail des enfants sont prévisibles. Les abandons scolaires survenant au cycle primaire et la chute des niveaux nutritionnels peuvent compromettre définitivement le développement des enfants. Afin d atténuer les effets de la crise sur les ménages les plus défavorisés, l UNICEF s est engagé à étendre son action auprès de ses partenaires dans le but de mettre à profit les ressources actuelles. 6 UNICEF senegal UNICEF senegal 7

5 Senegal MAURITANIA a few facts A few facts Quelques données Population (2008) 12,853,000 (estimation) Religions Muslim Musulmans 95%, Christian Chrétiens 4%, Traditional Animistes 1% Ethnic groups Groupes ethniques Wolof Wolof 43%; Fulani (Peulh) and Toucouleur Fulani (Peul) et Toucouleur 23%; Serer Sérère 15%; Diola, Mandingo and others Dioula, Mandingues et autres 19% Languages Langues French (official), Wolof, Pulaar, Serer, Diola, Mandingo, Soninke. Français (officielle), Wolof, Pulaar, Sérère, Dioula, Mandingue, Soninké. Population under 18 (2007) Population de moins de 18 ans(2007) 5,998,000 Population under 5 (2007) Population de moins de 5 ans (2007) 1,942,000 Infant mortality rate (under 1), ( ) 72/59 Taux de mortalité infantile (de 0 à 1 an), ( ) Under-5 mortality rate, 1970/1990/2007 ( ) 276/149/114 Taux de mortalité de 0 à 5 ans, 1970/1990/2007 ( ) Life expectancy at birth (2007) Espérance de vie à la naissance (2007) 57 years ans GNI per capita (2007) INB par habitant (2007) US$ US$ Total adult literacy rate, % Taux total d alphabétisation des adultes Primary school net enrolment, % Taux net de scolarisation à l école primaire, % of infants with low birth weight, % % d enfants ayant un faible poids à la naissance, Estimated number of people (all ages) living with HIV (2007) 67,000 Nombre estimé de personnes (tous âges) vivant avec le VIH (2007) Estimated number of children (aged 0-14) living with HIV (2007) 3,100 Nombre estimé d enfants (de 0 à 14 ans) vivant avec le VIH (2007) % of population below national poverty line, 2005 national/urban/rural 50.6/40/62.2 % de la population nationale/urbaine/rurale vivant en dessous du seuil de pauvreté, 2005 % of children aged 5-14 years involved in child labour activities (2005) 35% % d enfants de 5 à 14 ans impliqués dans le travail des enfants (2005) Child marriage , urban/rural Mariage précoce , urbain/rural 23/55 Birth registration , urban/rural (% of total births) 75/44 Enregistrement des naissances , urbain/rural (% des naissances totales) Sources: UNICEF, United Nations Population Division and United Nations Statistics Division, World Bank, UNESCO Education for All 2000 Assessment, Multiple Indicator Cluster Surveys (MICS) and Demographic and Health Surveys (DHS). Since the 1980 s, Senegal has been one of the most stable democracies in Africa. It benefits from many natural assets: fish, phosphates, peanuts and a climate that attracts tourists from around the world. Although poverty is widespread and unemployment high, the country has one of the region s more stable economies. One longstanding scar persists on Senegal s landscape. A long-running, low-level separatist war in the southern region has claimed thousands of lives. A cease fire agreement was signed at the end of 2004, raising hopes for reconciliation. UNICEF works throughout Senegal, and throughout the six most vulnerable regions of Matam, Tambacounda, Kedougou, Ziguinchor, Kolda and Sedhiou. Senegal depends heavily on foreign assistance. In 2007, about 23% of Senegal s budget (approximately US$ 630 million) was contributed by foreign donors. Depuis les années 1980, le Sénégal est l une des démocraties les plus stables en Afrique. Le pays jouit de plusieurs atouts naturels : poisson, phosphates, arachide et un climat qui attire les touristes du monde entier. Bien que la pauvreté soit répandue et le taux de chômage élevé, le pays possède l une des économies les plus stables de la région. Une séquelle subsiste cependant sur le paysage sénégalais - une longue guerre séparatiste dans le sud de la région de la a fait des milliers de victimes. Un accord de cessez-le-feu a été signé à la fin de l année 2004, faisant naître des espoirs de réconciliation. L UNICEF mène ses activités sur l ensemble du Sénégal, notamment dans les six régions les plus vulnérables du pays, à savoir Matam, Tambacounda, Kedougou, Ziguinchor, Kolda et Sedhiou. Le Sénégal dépend largement de l aide extérieure : en 2007, près de 23% du budget du Sénégal (environ 630 millions US$) provenait de l aide de bailleurs étrangers. Dakar Thiès Diourbel Saint-Louis Louga SENEGAL Fatick Kaolack GAMBIA Kolda Ziguinchor Sedhiou GUINEA -BISSAU Matam Tambacounda GUINEA MALI 8 UNICEF senegal UNICEF senegal 9

6 Dakar Ziguinchor Sedhiou Kolda, the fertile southern region of Senegal, located between the Gambia and Guinea Bissau, was once considered the granary of the nation. The conflict between the Mouvement des Forces Démocratiques de s armed branch (MFDC, or Movement of the Democratic Forces of ) and the Senegalese army has created hardship for the population. The signing of the 2004 cease fire agreement, and improved security collaboration between Senegal and Guinea-Bissau, has increased security significantly. As a result, between 60,000 and 70,000 refugees and internally displaced persons have been able to return to the region. While this is promising, these returnees still require support to rebuild their lives and ensure their basic needs, and the skills to earn a sustainable income. Landmines also need to be cleared, as people (children especially) continue to be killed and harmed. In 1999, UNICEF established an office in Ziguinchor to support the region with education, health, stress management, conflict and mine prevention activities. However, in order to rebuild the lives and livelihoods of the population in, ongoing support is still greatly needed. La, région fertile située au sud du Sénégal entre la Gambie et la Guinée Bissau, était autrefois considérée comme le grenier de la nation. Le conflit entre la branche armée du Mouvement des Forces Démocratiques de (MFDC) et l armée sénégalaise a eu des effets désastreux sur la population. La signature en 2004 d un accord de cessez-le-feu et l amélioration de la collaboration entre le Sénégal et la Guinée Bissau en matière de sécurité ont sensiblement amélioré la situation sécuritaire. En conséquence, entre et réfugiés ainsi que des personnes déplacées à l intérieur du pays ont pu retourner dans la région. Bien que ce retour soit encourageant, les rapatriés ont toujours besoin d aide pour reconstruire leurs vies, subvenir à leurs besoins essentiels et acquérir les compétences leur permettant de s assurer des revenus durables. Il est également nécessaire d enlever les mines qui continuent à faire des victimes, en particulier parmi les enfants. En 1999, l UNICEF a ouvert un bureau à Ziguinchor pour apporter un soutien à la région en matière d éducation, de santé, de gestion du stress, d activités de prévention des conflits et de sensibilisation aux dangers liés aux mines. Il est toutefois indispensable de renforcer ce soutien pour permettre la reconstruction durable des foyers et des moyens de subsistance des populations de la région. Insecurity has been especially have on children. Nonfunctional schools and lack of teachers have added to the psychological stress that students and their teachers are experiencing. L insécurité a eu un impact particulièrement lourd chez les enfants. Les écoles qui se sont interrompues et le manque d enseignants sont des facteurs qui ont accru le stress psychologique des élèves et leurs enseignants. 10 UNICEF senegal UNICEF senegal 11

7 Much of the population in remains isolated because of road conditions, making it difficult to access markets, schools and health centres. Une grande partie de la population de reste isolée en raison du mauvais état des routes qui rend difficile l accès aux marchés, écoles et centres de santé. Mines Landmines remain scattered throughout, putting in danger close to 250,000 people, the majority of whom are young children. Although the Government of Senegal has started a humanitarian demining operation, more work needs to be done to protect the lives of civilians. Mines Les mines terrestres restent éparpillées à travers la, mettant en danger la vie de près de personnes dont les trois-quarts sont de jeunes enfants. Bien que le Gouvernement sénégalais ait commencé une opération de déminage humanitaire, beaucoup reste encore à faire pour protéger la vie des civils. The closure of health centres during the conflict, and shortages in equipment and personnel and difficulty of access, has led to a much higher infant mortality rate than in other parts of the country. Internally displaced persons (IDP) The vast majority of IDPs in have sought refuge with family, friends and host communities, and are often unable to ensure livelihood opportunities for themselves. Food security of IDPs has been particularly affected by rising food prices and limited access to farmland. Many efforts to farm and return home are interrupted by violence and landmines. In most areas where IDPs have returned, infrastructure and services remain limited. Personnes déplacées internes (IDPs) Les trois-quarts des IDPs en ont trouvé refuge auprès de leurs familles, de leurs amis et de communautés d accueil, et sont souvent dans l incapacité de subvenir à leurs besoins. La sécurité alimentaire des IDPs a été particulièrement menacée par la hausse des prix des denrées alimentaires et l accès limité aux terres agricoles. De nombreux efforts visant au retour dans la région et à la reprise des activités agricoles ont été interrompus par les violences et par la présence de mines. Dans la plupart des zones où les IDPs ont été rapatriés, les infrastructures et les services demeurent limités. La fermeture des centres de santé pendant la période du conflit et le manque d équipements et de personnel couplés aux difficultés d accès ont entraîné un taux de mortalité infantile beaucoup plus élevé dans cette région que dans d autres parties du pays. 12 UNICEF senegal UNICEF senegal 13

8 & Child Survival and Development Reducing maternal, neonatal and infant/child mortality through a package of highimpact interventions. & Survie et Développement de l Enfant Réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile à travers la mise en œuvre d un ensemble d interventions à fort impact. 14 UNICEF senegal UNICEF senegal 15

9 Snapshot of the context Despite an improvement in child survival, several preventable diseases: malaria, malnutrition, diarrhoeal diseases and acute respiratory infections (ARI) continue to take the lives of Senegal s children. A mother in Senegal has a 1 in 21 lifetime risk of death through delivery or pregnancy-related complications. Nearly 1 in 5 infants is born with low birth weight. As of 1970, 1 in 4 children did not survive to the age of 5. By 2007, 1 in 11 children did not survive to their fifth birthday. In 2007, 6 children out of 100 did not survive to their first birthday. 94% of children aged 6 to 59 months receive vitamin A supplements. Un aperçu du contexte Malgré une amélioration de la survie de l enfant, les enfants sénégalais continuent à mourir de maladies pouvant être évitées, comme le paludisme, la malnutrition, les maladies diarrhéiques et les infections respiratoires aiguës (IRA). Au Sénégal, le risque pour une femme de mourir en couches ou des suites de complications liées à la grossesse est de 1 sur 21. Près d 1 enfant sur 5 a un faible poids à la naissance. En 1970, 1 enfant sur 4 mourait avant l âge de 5 ans. En 2007, 1 enfant sur 11 n a pas atteint l âge de 5 ans. En 2007, 6 enfants sur 100 sont morts avant l âge d 1 an. 94% d enfants âgés de 6 à 59 mois reçoivent des suppléments en vitamine A. Survival Survie Survival Survival Survie 16 UNICEF senegal UNICEF senegal 17 UNICEF/ Pirozzi

10 Fighting neonatal mortality: the Kangaroo method Lutte contre la mortalité néonatale : la méthode Kangourou The Kangaroo method is a low cost method of keeping newborns and low birth weight babies healthy and warm. It was introduced by UNICEF in Senegal in 2008 in the Roi Baudoin Hospital to care for newborns weighing under 2 kilos. The method is extremely important for premature babies who need the warmth from skin-to-skin contact and energy from exclusive breastfeeding. This easily accessible and inexpensive method does not require specific knowhow and can save thousands of lives. This easily accessible and inexpensive method does not require specific knowhow and can save thousands of lives. Cette méthode facilement accessible et peu coûteuse ne nécessite pas un savoirfaire spécial et permet de sauver des milliers de vies. UNICEF supports a nutrition enhancement programme, including salt iodization, increased vitamin A and folic acid supplements to food. Maternal, newborn and child health continuum UNICEF supports an integrated package of high-impact child survival interventions, including an expanded programme on immunization plus, malaria prevention, prenatal consultations, emergency obstetric, neonatal care and prevention of mother-tochild transmission of HIV and AIDS services (PMTCT). Continuum de soins de santé maternelle, néonatale et infantile L UNICEF soutient un ensemble intégré d interventions de survie de l enfant à fort impact, notamment un programme élargi de vaccination «plus», la prévention du paludisme, les consultations prénatales, les soins obstétriques d urgence, les soins néonataux et les services de prévention de la transmission du VIH/SIDA de la mère à l enfant (PMTCT). L UNICEF soutient un programme d amélioration de la nutrition, notamment par la fourniture de sel iodé, l augmentation des suppléments en vitamine A et acide folique dans les aliments. Survival Survival Survival Survie Survie La «méthode Kangourou» est une méthode à faible coût permettant de garder les nouveaux-nés et les bébés ayant un faible poids à la naissance en bonne santé et au chaud. Elle a été introduite au Sénégal en 2008 à l hôpital Roi Baudoin pour la prise en charge des nouveaux-nés pesant moins de 2 kilos. Cette méthode est extrêmement importante pour les bébés prématurés qui ont besoin de chaleur à travers le contact peau à peau et d énergie à travers l allaitement maternel exclusif. UNICEF has helped with the elimination of maternal and infant tetanus. 80% of all pregnant women in Senegal today receive tetanus vaccination during their pregnancy. L UNICEF a contribué à l élimination du tétanos maternel et infantile. Aujourd hui, 80% des femmes enceintes sont vaccinées contre le tétanos pendant leur grossesse. 18 UNICEF senegal UNICEF senegal 19 UNICEF/ Pirozzi

11 Community-based care Soins communautaires UNICEF supports the expansion of community-based care for malaria and diarrhoeal disease - the biggest child killers in the country. UNICEF trains community health workers and equips local health centres to treat the most common deadly illnesses to prevent child death directly in the villages. L UNICEF soutient l extension de soins communautaires pour le paludisme et les maladies diarrhéiques qui sont les plus mortelles pour les enfants au Sénégal. L UNICEF forme des agents de santé communautaire et fournit des équipements aux centres de santé locaux pour le traitement des maladies mortelles les plus courantes, afin de prévenir la mortalité infantile directement dans les villages. Malaria Malaria is common in Senegal, despite large efforts to reduce cases. It can stunt a child s development and lead to a miscarriage in pregnant women. Most children die from malaria at home without receiving adequate treatment. In 2008, only 31% of children under the age of 5 slept under a treated mosquito net. Paludisme Le paludisme est une maladie répandue au Sénégal, malgré les nombreux efforts déployés pour limiter les nouveaux cas. Il peut ralentir la croissance d un enfant et provoquer une fausse couche chez la femme enceinte. La plupart des enfants meurent de paludisme à la maison, sans avoir reçu de traitement approprié. En 2008, seuls 31% des enfants de moins de 5 ans dormaient sous une moustiquaire imprégnée. Survival Survival Survival Survie Survie UNICEF supports bi-annual Child Survival Days campaign, during which treated mosquito nets are distributed. Properly used, these treated nets can reduce malaria transmission by 50% and child deaths by 20%. L UNICEF soutient la campagne semestrielle des Journées de Survie de l Enfant, pendant laquelle des moustiquaires imprégnées sont distribuées. Utilisées de manière adéquate, ces moustiquaires peuvent réduire la transmission du paludisme de 50% et la mortalité infantile de 20%. 20 UNICEF senegal UNICEF senegal 21

12 Improved water and sanitation Assainissement de l eau et amélioration des installations sanitaires With 98% clean water access in its urban areas, Senegal has nearly achieved universal urban access to clean water. Yet in rural areas, only 75.5% of the population has access to clean water. The chore of fetching water falls mainly to young girls, hindering their education and development. Access to safe drinking water, sanitation and hygiene must be expanded through the use of accessible latrines, community hand washing techniques and appropriate water storage mechanisms. Survival Survival Survival Survie Survie Avec 98% d accès à l eau potable en zone urbaine, le Sénégal a pratiquement réalisé l accès universel à l eau potable en zone urbaine. Cependant, en zones rurales, seule 75,5% de la population a accès à l eau potable. La corvée de l eau incombe principalement aux jeunes filles, ce qui constitue un obstacle à leur éducation et leur développement. L accès à l eau potable, aux installations sanitaires et à l hygiène doit être élargi grâce à l utilisation de latrines accessibles, de techniques communautaires de lavage des mains et de mécanismes appropriés de conservation de l eau. 22 UNICEF senegal UNICEF senegal 23

13 UNICEF aims to improve hygiene practices of caregivers by 70% to reduce death and disease, through simple hand washing and hygiene practices. L UNICEF aspire à améliorer de 70% les pratiques d hygiène chez les fournisseurs de soins afin de réduire la mortalité et les maladies grâce au simple lavage des mains et aux bonnes pratiques d hygiène. Promotion of good community practices Several cost-effective practices can save lives with minimal effort and expense, such as full immunization, vitamin supplements, early and exclusive maternal breastfeeding for the first 6 months of life, proper care of newborns, oral rehydration therapy, recognition of disease risk signs, proper hygiene and improved water purification and storage. Exclusive breastfeeding Only 34% of children in Senegal are exclusively breastfed. Exclusive breastfeeding for the first 6 months is the optimal way of feeding infants. WHO and UNICEF recommend the initiation of breastfeeding within the first hour of life and exclusive breastfeeding for the first 6 months. Promotion des bonnes pratiques communautaires Plusieurs pratiques économiques permettent de sauver des vies avec un minimum d efforts, et ce à moindre coût, à l instar de la vaccination complète, la supplémentation en vitamines, l allaitement maternel précoce et exclusif pendant les 6 premiers mois suivant la naissance, des soins appropriés pour les nouveaux-nés, la thérapie de réhydratation orale, la reconnaissance des signes de risques de maladie, une hygiène adéquate, l amélioration des systèmes d assainissement et de conservation de l eau. Allaitement maternel exclusif Seuls 34% des enfants au Sénégal bénéficient de l allaitement maternel exclusif. L allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois suivant la naissance constitue le meilleur moyen d alimenter les nourrissons. L OMS et l UNICEF recommandent de commencer l allaitement maternel dans la première heure suivant la naissance et de le poursuivre de manière exclusive pendant les 6 premiers mois de vie du bébé. Survival Survie Survival Survival Survie Hand washing Lavage des mains Hygiene and sanitation are critical to child health. UNICEF supports behavioural change communication that focuses on hand washing during critical times: after using the toilet, after changing infants, before eating and feeding children. L hygiène et la salubrité constituent des facteurs vitaux à la santé de l enfant. L UNICEF soutient la communication sur le changement des comportements, qui met l accent sur le lavage des mains aux moments critiques : au sortir des toilettes, après avoir langé les enfants, avant de manger et avant de nourrir les enfants. Recognizing grandmothers as influential household members, UNICEF reaches out to them to educate young mothers about important practices, such as hygiene and exclusive breastfeeding. Conscient de l influence des grand-mères au sein de la famille, l UNICEF étend son action jusqu à elles afin qu elles puissent 24 UNICEF senegal éduquer les jeunes mères sur certaines pratiques importantes telles que l hygiène et l allaitement maternel exclusif. UNICEF senegal 25

14 Supporting HIV-positive children and their families Soutien aux enfants séropositifs et à leurs familles UNICEF supports the Roi Baudouin Hospital s paediatric HIV and AIDS care programme (Unité Pédiatrique de Soin d Accompagnement) to help parents and children cope with the virus. L UNICEF apporte un soutien à l Unité Pédiatrique de Soins d Accompagnement de l Hôpital Roi Baudoin dans le but d aider les parents et leurs enfants à faire face au virus. HIV/AIDS VIH/SIDA Survie Survival Survie Survival Survival According to the most recent Demographic Health Survey, the prevalence rate of HIV and AIDS is estimated to be 0.9% among women and 0.4% among men. This relatively low rate is a result of community campaigns and the government s commitment to reduce at-risk behaviours. Great progress has been made in shoring up education, counselling and testing for HIV/AIDS, but more progress is needed. In 2007, only 52% of male youth reported using a condom during their last sexual encounter. Only 24% of male and 19% of female youth possess knowledge about the virus and its modes of transmission and prevention. D après l Enquête Démographique et Sanitaire la plus récente, le taux de prévalence du VIH/SIDA est estimé à 0,9% chez les femmes et à 0,4% chez les hommes. Ce taux de prévalence relativement bas est le résultat des campagnes communautaires et de l engagement du gouvernement à réduire les comportements à risque. Des progrès remarquables ont été accomplis dans le renforcement de la sensibilisation, des conseils et du dépistage du VIH/SIDA, mais beaucoup reste à faire. En 2007, seuls 52% des adultes de sexe masculin disent avoir utilisé un préservatif lors de leur dernier rapport sexuel. Chez les jeunes, seuls 24% des garçons contre 19% chez les filles sont informés sur le virus et ses modes de transmission et de prévention. There are more than 17,810 surviving children orphaned by HIV and AIDS in Senegal today. UNICEF supports efforts to strengthen paediatric case management and as a result, 42% of health centres throughout the country are able to provide care for children living with HIV/AIDS. Le Sénégal compte à ce jour plus de enfants orphelins du SIDA. L UNICEF soutient les efforts visant à renforcer la prise en charge des cas de SIDA chez les enfants. 42% des centres de santé à travers le pays sont ainsi en mesure de fournir des soins aux enfants vivant avec le VIH/SIDA. Thanks to UNICEF support, 92% of health centres in Senegal provide PMTCT services, but stigma and discrimination remains an obstacle to treatment and screening for many of the 67,000 people living with the virus. In areas such as Ziguinchor, the prevalence rate is as high as 2.2%. Grâce au soutien de l UNICEF, 92% des centres de santé au Sénégal assurent des services PTME, mais la stigmatisation et la discrimination demeurent un obstacle à la prise en charge et au dépistage pour bon nombre des personnes vivant avec le SIDA. Dans des zones comme Ziguinchor, le taux de prévalence atteint 2,2%. 26 UNICEF senegal UNICEF senegal 27

15 UNICEF supports out-patient nutritional therapy and introduced a programme of community treatment for acute malnutrition in Infants are weighed and measured on a regular basis to detect and treat malnutrition early. L UNICEF soutient l administration de soins nutritionnels externes et a lancé un programme de traitement communautaire pour la malnutrition aiguë en Le poids et la taille des enfants sont contrôlés régulièrement en vue de détecter et de traiter à temps les cas de malnutrition. Saving lives from home Community-based care for malnutrition 25% of children under the age of 5 in are underweight. The global economic crisis, drought and rising food prices have contributed to a large poverty increase. UNICEF supports community-led efforts to administer micronutrient supplements to mothers and monitor children s growth, while encouraging exclusive breastfeeding for infants under 6 months. Thanks to this community-based approach, malnutrition rates have been significantly reduced nationally, from 22% to 17%. Sauver des vies à la maison Soins communautaires pour pallier la malnutrition En, 25% des enfants de moins de 5 ans ont un poids insuffisant. La crise économique mondiale, la sécheresse et la hausse des prix des denrées alimentaires ont contribué à un accroissement sensible de la pauvreté. L UNICEF soutient les efforts déployés au niveau communautaire pour administrer des suppléments micro nutritionnels aux mères et surveiller la croissance des enfants, tout en encourageant l allaitement maternel exclusif pour les bébés de 0 à 6 mois. Grâce à cette approche communautaire, les taux de malnutrition ont été sensiblement réduits au niveau national, passant de 22% à 17%. In 2008, UNICEF distributed Plumpy nut - a peanut butter paste fortified with milk and vitamins - for malnourished children. This miracle food, which saves the lives of children each month, can be given by the caregiver at home. En 2008, l UNICEF a distribué du Plumpy nut - pâte d arachides renforcée au lait et aux vitamines - aux enfants souffrant de malnutrition. Cet «aliment miracle», qui sauve chaque mois la vie de nombreux enfants, peut être administré par le personnel soignant à domicile. 28 UNICEF senegal UNICEF senegal 29 Survival Survie

16 Education Building for Life Éducation Construire pour la Vie Secure and healthy learning environments, for life and community well-being: UNICEF promotes quality primary Education for All and seeks to improve completion rates through advocacy and teacher and community training. Assurer des milieux éducatifs sûrs et sains pour la vie et le bien-être communautaire: L UNICEF promeut une éducation de base de qualité à travers l initiative «Éducation pour Tous» et s attèle à améliorer les taux d achèvement du cycle primaire grâce à une activité de plaidoyer et à la formation des enseignants et des communautés. 30 UNICEF senegal UNICEF senegal 31

17 Snapshot of the context 88% of boys and 92% of girls are enrolled in primary school. While enrolment rates are promising, only 58% of children complete primary school. By secondary school, only 2 out of 5 children attend school regularly. The gender gap also widens after primary school, with the ratio of girl to boy students in secondary and middle school being 21:27. Less than half of Senegalese adults (43%) can read (2007). Un aperçu du contexte 88% des garçons et 92% des filles sont inscrits à l école primaire. Bien que ces taux de scolarisation soient encourageants, seuls 58% d enfants achèvent le cycle primaire. Au niveau secondaire, seuls 2 enfants sur 5 vont régulièrement à l école. L écart entre filles et garçons se creuse également après l école primaire, le ratio filles-garçons au niveau secondaire étant de Moins de la moitié des adultes sénégalais (43%) savent lire (2007). Éducation Education Éducation Education Education 32 UNICEF senegal UNICEF senegal 33

18 PDEF programme goals Objectifs du programme PDEF Achieve universal schooling for children ages 7 to 12 Train teachers and improve curriculum and school facilities Build capacity in primary education and secondary education Improve secondary facilities to handle the 35% new primary school graduates Increase early childhood development through an integrated community approach Prioritize enrolment and retention of girls Strengthen safe, protective and respectful environment of children s rights Assurer une éducation à tous les enfants âgés de 7 à 12 ans Former les enseignants et améliorer les programmes éducatifs et les infrastructures scolaires Renforcer les capacités d accueil aux cycles primaire et secondaire Améliorer les infrastructures du cycle secondaire afin de gérer 35% des lauréats ayant obtenu leur certificat d études primaires Accroître le développement de la petite enfance à travers une approche communautaire intégrée Rendre prioritaire la scolarisation des filles et limiter les abandons scolaires de ces dernières Renforcer la sûreté, la protection et le respect de l environnement des droits de l enfant In 2008, 3,804 teachers in UNICEF zones of intervention were trained in hygiene, nutrition, health and children s rights. En 2008, enseignants exerçant dans les zones d intervention de l UNICEF ont reçu une formation en matière d hygiène, de santé et de droits de l enfant. Quality basic education and gender equity Senegal has made great progress towards achieving the Millennium Development Goal of all boys and girls completing a full course of primary education. UNICEF and the government adhere to the Programme Décennal de l Éducation et de la Formation (PDEF, or 10-year Education Plan) and the National Action Plan to reach the Education for All objective by Parental education UNICEF supports the development of targeted messaging campaigns to teach parents how to offer babies and children the best possible start in life. We try to identify the best practices for infant development and we encourage parents to better take care of their children. Bienvenu Irenee Zevounou, UNICEF Education Chief Éducation de base de qualité et égalité des sexes Le Sénégal a accompli des progrès remarquables vers la réalisation de l Objectif du Millénaire pour le Développement pour l achèvement du cycle primaire pour tous les garçons et filles. L UNICEF et le Gouvernement sénégalais souscrivent au Programme Décennal de l Éducation et de la Formation (PDEF) et au Plan d Action National visant à la réalisation de l objectif «Éducation pour Tous» pour Éducation parentale L UNICEF soutient l élaboration de campagnes de messages ciblant les parents dans le but de leur apprendre comment assurer aux bébés et aux enfants le meilleur départ possible dans la vie. «Nous essayons d identifier les bonnes pratiques pour le développement de l enfant et nous encourageons les parents à mieux s occuper de leurs enfants.» Bienvenu Irenee Zevounou, Responsable de l Éducation à l UNICEF Éducation Education Éducation Education Education UNICEF s main objectives includes eliminate gender disparities in primary education, increase completion rates to 85% by 2015 through developing appropriate curriculum in non-formal education structures, improve learning conditions and provide 220,000 students (110,000 of which are girls), with a safe school environment in half of the schools in UNICEF s zone of concentration. Les principaux objectifs de l UNICEF incluent l élimination des disparités entre filles et garçons à l école primaire, l accroissement des taux d achèvement du cycle primaire jusqu à 85% d ici à l an 2015 à travers l élaboration de programmes appropriés dans les établissements non institutionnels, l amélioration des conditions éducatives et la mise à la disposition d un environnement scolaire sûr pour UNICEF senegal élèves (dont filles) dans la moitié des écoles des zones de concentration de l UNICEF. UNICEF senegal 35

19 ELP The Essential LearningPackage 35% of public schools in Ziguinchor, Kolda, Tambacounda and Matam (2,370 schools) have received UNICEF s Essential Learning Package. The ELP consists of a comprehensive kit of student and parent life skills, HIV/AIDS prevention, school health as well as teacher training. The ELP package includes: Water and sanitation facilities Hygiene education Regular health check-ups School feeding Student and parent education Participative school management Teacher training PSI Le Paquet de Services Intégré dans les Écoles 35% des écoles publiques de Ziguinchor, Kolda, Tambacounda et Matam (2.370 écoles) ont reçu le Paquet Essentiel Intégré fourni par l UNICEF. Ce dernier est constitué d un kit complet de connaissances pratiques pour les élèves et leurs parents en matière de prévention du VIH/SIDA, de santé scolaire et de formation des enseignants. Le paquet PSI comprend: Installations d eau et d assainissement Education à l hygiène Bilans de santé réguliers Distribution de repas scolaires Education des élèves et de leurs parents Participation à la gestion de l école Formation des enseignants 36 UNICEF senegal 37 Education Éducation UNICEF senegal

20 The Essential Learning Package Le Paquet PSI de Services Intégré dans les Ecoles ELP School gardens School gardens are used to teach children how to plant, eat nutritiously and apply their math skills at the market. The WFPsupported school feeding programme is supplemented by the fruits and vegetables from the garden. Additional crops are sold to generate income to further improve the school. All the vegetables grown on school grounds are pesticide free, which is also good for the environment. Jardins scolaires Les jardins scolaires sont utilisés pour apprendre aux enfants à cultiver, à manger des aliments nutritifs et à appliquer leurs connaissances mathématiques au marché. Le programme de cantine scolaire soutenu par le PAM est complété par des fruits et légumes en provenance du jardin. Des cultures supplémentaires sont mises en vente pour générer des revenus et apporter des améliorations ultérieures à l école. Les légumes cultivés sur le terrain scolaire ne reçoivent aucune application de pesticides, ce qui est également bon pour l environnement. The school feeding programme is a tremendous relief to displaced families. It is critical for students who often walk several kilometres to school to have sufficient nutrition for health and concentration. Le programme de distribution de repas scolaires apporte une assistance importante aux familles déplacées. Il revêt un aspect vital pour les élèves qui parcourent souvent plusieurs kilomètres pour arriver à l école, et leur assure l alimentation nécessaire à leur santé et à leur concentration. Water and sanitation facilities Schools receive assistance to build and improve sanitation, hygiene and washing facilities and receive wells. Separate toilets for girls and boys accommodate young girls privacy and ensure that they continue to go to school even after they menstruate. Menstruation has been identified as one of the key factors keeping girls away from school. School fence School fences are built by the communities with their own funds, to encourage commitment to education and the safety of schools. Eau et installations sanitaires Les écoles reçoivent une assistance pour construire et améliorer les installations sanitaires et encourager les pratiques d hygiène, et reçoivent un puits. Des latrines séparées pour les filles et les garçons sont construites pour préserver l intimité des jeunes filles et s assurer qu elles puissent continuer à aller à l école après leur menstruation. Les règles sont en effet l un des principaux facteurs qui empêchent les filles d aller à l école. Clôtures pour les écoles Des clôtures autour des écoles sont construites par les communautés à leurs propres frais afin d encourager l engagement dans l éducation et d assurer la sécurité des écoles. Education Éducation 38 UNICEF senegal UNICEF senegal 39

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Eau et assainissement pour tous Water and sanitation for all Faire connaitre facilement les moyens techniques, financiers, éducatifs ou de gouvernance pour faciliter

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Faire parvenir votre candidature avant le 2011 à : Send your application before, 2011 to: 789, rue Beaulieu 789, rue Beaulieu

Faire parvenir votre candidature avant le 2011 à : Send your application before, 2011 to: 789, rue Beaulieu 789, rue Beaulieu PSYCHO-ÉDUCATEUR(TRICE) PSYCHOEDUCATOR Située le long du Golfe St-Laurent, son territoire comprend dix villages anglophones et quatre villages francophones, s échelonnant de Kégaska à Blanc Sablon, incluant

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Laura E. Williamson - Project Director UNFCCC COP 17 Side Event December 2, 2011 Renewable Energy Policies for Climate Resilience, Sustainable Development and

Plus en détail

Sub-Saharan African G-WADI

Sub-Saharan African G-WADI Sub-Saharan African G-WADI Regional chapter of the Global network on Water and Development Information for Arid Lands Prof. Cheikh B. Gaye G-WADI Workshop 20-21 April 2010 Dakar, Senegal 35 participants

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE CETMO-ASE Version 08.01 Année de référence 2008 Février 2013 BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

BILL C-608 PROJET DE LOI C-608 C-608 C-608 ADOPTÉ AS PASSED HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

BILL C-608 PROJET DE LOI C-608 C-608 C-608 ADOPTÉ AS PASSED HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA C-608 C-608 Second Session, Forty-first Parliament, Deuxième session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-608 PROJET DE LOI C-608 An Act respecting

Plus en détail

SOS! Parent Teens Acculturation Conflict in Immigrant Families

SOS! Parent Teens Acculturation Conflict in Immigrant Families Inclusive Leadership & Intercultural Management Training & Coaching SOS! Parent Teens Acculturation Conflict in Immigrant Families Best Practices that Foster Positive Family-School Learning Conditions,

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / APPLICATION FORM Espace réservé pour l utilisation de la fondation This space reserved for foundation use

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES TRRAACE : La Lettre Electronique de TRRAACE TRRAACE Electronic Newsletter N HS 26/02/ 2005 TOUTES LES RESSOURCES POUR LES RADIOS AFRICAINES ASSOCIATIVES COMMUNAUTAIRES ET EDUCATIVES TRACKING RESOURCES

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL Supervisor Titre du poste de la superviseure ou du superviseur : Coordinator, Communications & Political Action & Campaigns Coordonnatrice ou coordonnateur de la Section des communications et de l action

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge Paludisme 2005 Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge NH.Tuan IFMT Séminaire du paludisme Déc. 2005 1 Laos National Policy for Malaria Diagnosis and Treatment 1. Use Guidelines for diagnosis

Plus en détail

Secrétaire générale Fédération Internationale du Vieillissement Secretary general International Federation on Ageing Margaret Gillis Canada

Secrétaire générale Fédération Internationale du Vieillissement Secretary general International Federation on Ageing Margaret Gillis Canada Vieillir et ne pas retourner dans le placard Jane Barrat Australie Secrétaire générale Fédération Internationale du Vieillissement Secretary general International Federation on Ageing Margaret Gillis Canada

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Sustainability Monitoring and Reporting: Tracking Your Community s Sustainability Performance

Sustainability Monitoring and Reporting: Tracking Your Community s Sustainability Performance Sustainability Monitoring and Reporting: Tracking Your Community s Sustainability Performance Thursday, February 11 th, 2011 FCM Sustainable Communities Conference, Victoria, BC The Agenda 1. Welcome and

Plus en détail

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate.

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Dear Administrator, A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Meeting the identification requirements

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est GISAfrica First phase closure meeting East African Pole SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est Ethiopia MAURITANIE MALI Kenya SENEGAL GUINEE Ouagadougou BURKINA FASO NIGER

Plus en détail

News Release. Governments of Canada, Yukon and the Little Salmon/Carmacks First Nation Invest in Water System Upgrades

News Release. Governments of Canada, Yukon and the Little Salmon/Carmacks First Nation Invest in Water System Upgrades News Release CanNor-10-026 Governments of Canada, Yukon and the Little Salmon/Carmacks First Nation Invest in Water System Upgrades Dawson City, Yukon, July 26, 2010 Citizens of Little Salmon/Carmacks

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Ondel ansek Kay Sommaire Il ressort du débat sur le développement économique de l Afrique subsaharienne (ASS) que les

Plus en détail

Cartographie et SIG en Santé Publique. Cartographie et SIG en Santé Publique July 4, 2011

Cartographie et SIG en Santé Publique. Cartographie et SIG en Santé Publique July 4, 2011 Cartographie et SIG en Santé Publique 1 Mandat de l'oms "La possession du meilleur état de santé qu'il est capable d'atteindre constitue l'un des droits fondamentaux de tout être humain" Constitution de

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Action concrète 14 Répertoire des compétences Féminines Africaines en Diaspora : Coopérer pour transcender en réalité

Action concrète 14 Répertoire des compétences Féminines Africaines en Diaspora : Coopérer pour transcender en réalité NGO official partner of UNESCO (consultative status) and in Special consultative status with the United Nations ECOSOC since 2012 Millennia2015, "An action plan for women's empowerment", Foresight research

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Evolution of inequalities in health care use in France

Evolution of inequalities in health care use in France Evolution of inequalities in health care use in France Florence Jusot University of Rouen Paris-Dauphine University (Leda-legos) & Irdes Paul Dourgnon Irdes & Paris-Dauphine University (Leda-legos) Context

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

COMPONENT: CAPACITY BUILDING

COMPONENT: CAPACITY BUILDING COMPONENT: CAPACITY BUILDING TITLE OF THE ACTIVITY 1 Context Target goups / Beneficiaries/actors Implementation strategy Capitalization of Experiences In spite of the efforts made by projects and FIDAfrique

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

CHAPTER 47 CHAPITRE 47

CHAPTER 47 CHAPITRE 47 2013 CHAPTER 47 CHAPITRE 47 An Act Respecting the Delivery of Integrated Services, Programs and Activities Loi concernant la prestation de services, programmes et activités intégrés Assented to December

Plus en détail

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 On sait avec certitude que des dizaines de milliers de familles vivant dans la partie ouest du Sahel sont en situation d extrême détresse à cause

Plus en détail

3 - We require more information in order to provide a firm price, as stipulated in the RFP.

3 - We require more information in order to provide a firm price, as stipulated in the RFP. Questions & Answers- Set 1 1 - Does the scope of work include development of new creative or will the agency be required to work with existing creative assets? If we are to work with existing creative

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN Présentation publique du jeudi 10 septembre, 2009 Public presentation of Thursday, September

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail