Théâtre des amateurs de la vie associative

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Théâtre des amateurs de la vie associative"

Transcription

1 Martial Houvet Théâtre des amateurs de la vie associative Pratique de mise en œuvre & de mise en scène Publibook

2 Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires PARIS France Tél. : +33 (0) IDDN.FR R.P Cet ouvrage a fait l objet d une première publication aux Éditions Publibook en 2007

3 Chaque fois qu un effort est tenté, Chaque fois qu un certain renouveau Se fait jour au théâtre, A toute époque et dans tous pays, C est aux amateurs qu on le doit. J. Copeau

4

5 A Robert Dané Le comédien. 1923/2006 Robert Dané, employé du «Journal Sud Ouest» à la retraite, débuta sa carrière de comédien en1997 à 74 ans, dans la compagnie «En Scène» de Lanton. Il joua ensuite au «Théâtre » d Andernos ainsi qu au «Théâtre du Lys» de Lanton, jusqu à sa mort. En 9 années, il interpréta 6 rôles.

6

7 Préface Des traités de la mise en scène, j en ai lu un certain nombre. Le tout premier quand j avais seize ans, ce fut le magistral "la Mise en Scène théâtrale et se condition esthétiques" d André Veinstein. La lecture de ces pages me laissa hagard et interrogatif : "Et bah, la mise en scène, ce n est pas coton" Plus à ma portée de bachelier, "la Mise en scène dans le théâtre amateur" de Manfred Wekwerth, un disciple de Bertolt Brecht, me permit de me créer une base théorique solide, même si la dichotomie entre "amateur" et "professionnel" faite par l inestimable Manfred m a toujours paru un peu surfaite. Pour parfaire ma culture et mes pratiques, je me suis ensuite plongé avec délices dans "la formation de l acteur" de Constantin Stanislavski, puis dans "l Art du Théâtre" de Gordon Craig Sans oublier "les Notes de cours" de Louis Jouvet, "le travail de l Actor s Studio" de Lee Strasberg, les ouvrages de Patrick Pezin et le "Théâtre et la Mort" de Tadeuz Kantor! De quoi me dire que j avais le tour de la question. C était sans compter sur ma curiosité maladive, dès qu il s agit de lignes imprimées Je me suis donc mis à lire les premières pages de l ouvrage de Martial Houvet Et bien je suis allé de surprises en surprises, et des surprises plutôt positives. Cet ouvrage est riche d enseignement et peut profiter à une majorité de nos troupes fédérées. Qu il s agisse de la naissance de la troupe, du choix du metteur en scène, de la manière de résoudre les problèmes de décors et de costumes, du déroulement des répétitions, 9

8 du rôle de chacun dans le projet théâtral, de la psychologie des comédiens Tout est finement observé, analysé et riche d enseignement pratiques. Monsieur Houvet, bravo! Je ne saurais trop conseiller à une majorité de nos compagnies de lire cet ouvrage. Patrick Schoenstein Président de la FNCTA 1 Chevalier dans l ordre des Arts et des Lettres. 1 Fédération Nationale des Compagnie de Théâtre Amateur et d Animation. 10

9 Toi Toi qui n as jamais mis le pied, ni dans un atelier, ni dans une école de théâtre, toi qui ne viens pas du conservatoire, toi qui n as jamais pris de cours de théâtre, toi qui n as aucune connaissance de l expression scénique, toi qui n as aucune notion des règles de la mise en scène, toi qui n as aucune expérience du monde du théâtre, toi qui as un métier et qui es un professionnel dans un autre domaine, toi qui viens aux répétitions 1 h 30 le mardi et 1 h 30 le jeudi c est-à-dire 12 heures par mois quand tout va bien, toi qui viens aux répétitions après une journée de travail, après les conflits de famille et les soucis journaliers, toi qui ne nourris aucune ambition, toi qui es amateur et qui veux surtout le rester, toi qui viens dans une association de théâtre justement parce que tu ne sais pas pourquoi, toi qui ne sais pas ton texte 15 jours avant la première représentation, toi qui as 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80 ans et quelque fois plus, toi qui, à 75 ans, m as dit avoir fait du théâtre la dernière fois à la fête des écoles pour ton certificat d études, toi qui ne te prends pas au sérieux mais qui veux sérieusement jouer un rôle au théâtre, toi qui n es pas dans la noblesse du grand exercice de la pensée théâtrale, 11

10 toi qui n as pas lu, ni Brecht ni Artaud ni Becket et qui as eu raison, toi qui n as étudié, ni Craig, ni Stanislavski et qui as bien fait, toi qui n as rien à faire avec «la métaphysique, la psychologie, la dialectique, la sémantique, la rhétorique, la distanciation, la dramaturgie aristotélicienne etc. et tous les termes pompeux des grands penseurs du théâtre, toi à qui j ai dit «pourquoi tu viens» et qui m as répondu «je ne sais pas», toi qui es venu me voir avec cette simple lumière que l on appelle sourire, toi qui possèdes cette mine d or d expression scénique que j appelle «candeur», toi qui contiens ce merveilleux talent qui s appelle «étonnement», toi qui as peur, qui ne sais pas, toi qui es le plus beau des comédiens, ce petit livre est pour toi. 12

11 Avant-propos Cet ouvrage n a pas pour objet de prétendre que toutes entreprises de théâtre constituées de comédiens amateurs et désirant le rester, trouvent en ces lignes la réponse à tous les problèmes posés, et qu elles doivent obligatoirement utiliser les principes proposés. Selon les situations du théâtre d amateurs qui peuvent être surprenantes, selon les personnes, les volontaires de tout ordre, beaucoup d autres questions subsistent ou peuvent naître. Seule la sensibilité humaine pourra y trouver réponse sachant qu avant tout, l acte théâtral est un acte d amour. Tout d abord, la méthode ou les éléments de méthode introduits dans cet ouvrage, m ont paru être les mieux adaptés pour des personnes désirant jouer la comédie pour leur plaisir et n ayant aucune connaissance (ou très peu) des règles et autres principes permettant de comprendre et de mettre en œuvre, dans les meilleures conditions, la construction théâtrale. Ces méthodes, issues de certaines règles fondamentales, ont été ajustées ou réaménagées, voire schématisées, selon ma propre expérience, en fonction des difficultés rencontrées avec les comédiens amateurs de la vie associative, et aussi en fonction des différentes contraintes imposées par les règles des activités associatives dans leur ensemble. 13

12 Ces méthodes m ont semblé être celles avec lesquelles j ai pu obtenir les meilleurs résultats, surtout en matière de participation, de complicité et d échange mais aussi, à partir desquelles j ai pu puiser la patience et la persévérance nécessaires pour servir la volonté, la candeur, la maladresse et la poésie intérieure qui font toute la beauté et la grandeur des comédiens amateurs de la vie associative. Bien d autres méthodes existent évidemment. Des penseurs et hommes de théâtre dont voici quelques noms, Antoine, Stanislavski, M. Tchékhov, Craig, Appia, Copeau, Bretch, Artaud, Jouvet etc. ont élaboré avec talent et à partir de leurs expériences un certain nombre de règles qui, si elles apparaissent essentielles, suivant la vision qu elles donnent ou la sensibilité qu elles touchent, n ont pas forcément pris en compte l aspect innocent de cet amateur habité par la découverte, et qui ne nourrit aucune autre ambition que celle de se distraire et surtout, de rester amateur. Sans aucune prétention, pour avoir profondément ressenti tant d enthousiasme et de volonté dans les regards et les mots de tous ces comédiens, ces saltimbanques des spectacles chaotiques, ces équilibristes de l ombre, ces aventuriers de la scène, désarmés par un simple manque d appréciation de l acte théâtral, par l instabilité de la justesse du jeu, mais tellement attirant et tellement touchant, j ai voulu apporter un peu, un tout petit peu de choses utiles, afin qu ils puissent en un tour de magie, maquiller leur bonheur, comme un clown, en un tour de main, habille l immensité de son sourire. Ces comédiens de la vie associative m ont apporté beaucoup et je leur dois d avoir découvert un théâtre que je ne savais pas. Si ce petit livre existe, c est grâce à eux, et je les en remercie. 14

13 Notions d amateurisme Le Théâtre Amateur se porte bien. Il constitue, dans le foyer du monde théâtral, la forme la plus solide des disciplines de l expression scénique. Considérant que la durée de vie d une association de théâtre amateur varie entre deux et dix ans, et que le taux de disparition des troupes est sensiblement égal à celui de leur création, le théâtre amateur regroupe environ quatre mille troupes ou associations, lesquelles organisent environ quinze mille manifestations par an, attirant plus de deux millions de spectateurs et participants. Au douzième siècle, les pièces présentées en latin, à l université de Paris, sont interprétées par des étudiants, dans un esprit totalement amateur. Amateurs, sont aussi ceux du Parlement de Paris qui, à la même époque, donnent des spectacles satiriques. Rabelais à Montpellier, Montaigne à Bordeaux, restent dans le cadre de l amateurisme. Amateurs encore ces comédiens venus par centaine des populations religieuses et laïques, et qui en traversant les siècles, se produisent sur le parvis des églises. C est le roi Henri II (1519/1559) qui, en recevant à sa cour des collégiens pour une première représentation en langue française, ouvre la voie de l amateurisme vers le professionnalisme. Aujourd hui, on appelle «Théâtre Amateur» tout théâtre qui ne vit pas, de façon matérielle, de la pratique de cet Art. 15

14 Sa diversité varie selon l endroit où le théâtre se pratique. Les troupes se forment à l école, à la paroisse, à l entreprise, et bien évidemment, sur le terrain de la commune, surtout si celle-ci (c est souvent le cas) met, à la disposition des bénévoles, des lieux d expression tels que : salle des fêtes, salle d animation, maison de jeunes, centre culturel etc. Mais avant tout, afin d éclaircir le sujet, il me paraît essentiel d aborder succinctement l espace contenant l ensemble des comédiens évoluant dans le monde du spectacle et notamment du spectacle théâtral dans sa globalité. On entend, justement dans le monde du théâtre, les mots «professionnel» et «amateur». De façon générale, ces deux mots sont appliqués dans tous les domaines couvrant une quelconque activité. Seulement, dans les métiers que je qualifierai de classique (menuisiers, plombiers, bûcherons, etc.) les deux mots en question, sont bien situés dans des périmètres ne laissant aucune compromission. - Les ouvriers professionnels travaillant pour un client. - Les ouvriers amateurs travaillant pour eux-mêmes. Si un ouvrier (professionnel ou amateur) ne travaille, ni pour un client, ni pour lui-même, c est-à-dire pour quelqu un d autre, il y a deux situations : - Il le fait gracieusement, et dans ce cas, il le fait pour rendre service ou en échange d un service, - Il le fait à titre onéreux, donc "au noir" et il est hors la loi. Dans ces métiers, le travail amateur, étant relié au travail "fait pour soi", implique donc un résultat positif, et 16

15 bien souvent comparable au travail professionnel. D ailleurs, pour un travail mal fait ou mal fini, on utilise le mot "bricoleur". Il n en est guère de même, dans le monde du spectacle. Qu il soit professionnel ou amateur, le comédien "travaille" toujours pour un public. Et le public est toujours payant car, même chez les amateurs, il faut bien que les associations vivent. C est aussi pour cela que l on ne bricole pas au théâtre. En ce qui concerne les professionnels du théâtre, je les diviserai en deux groupes : - Le premier groupe contient les comédiens du «Star-system» (vedettes du théâtre, du cinéma, de la chanson ou autres domaines du show bisness fort connus du grand public). Ce sont des professionnels talentueux voire géniaux, complètement médiatisés, se produisant dans des lieux réputés. (grands théâtres, télévision etc.). Presque toujours, le public de ces productions, est constitué de spectateurs nettement plus attirés et intéressés par la «Star» que par la pièce. - Dans le deuxième groupe, on trouve les autres, (inter mi-temps, saltimbanques, clowns, etc, etc), sombrement inconnus, qui se produisent dans les petits théâtres, théâtre de second ordre, théâtre de poche, festivals, rues, places de village, chapiteaux, etc. Bien évidemment, certains comédiens professionnels de ce groupe peuvent accéder au monde du «Star-system» tandis que d autres n y parviendront jamais. Ces comédiens vivent médiocrement de leur Art, et comme certains amateurs, ont aussi des petits boulots palliatifs. Je ne développerai pas ici l activité du théâtre professionnel, ce n est pas l objet de ce recueil. 17

16 Rappelons ici, que le mot "Amateur", vient du latin "Amator" qui se traduit par "Celui qui aime". En ce qui concerne les amateurs du théâtre, je voudrais avant tout m arrêter sur la locution "Théâtre amateur" utilisée depuis le début de ce chapitre. L utilisation de la locution "Théâtre amateur", employée à toutes les sauces, soit avec un esprit péjoratif, soit sous une forme légère, soit avec une approbation encourageante, soit sous un regard douteux, soit sous un aspect sérieux etc, etc, ne met pas en évidence l appartenance des amateurs. Considérant que les amateurs appartiennent à deux groupes, j utiliserai deux locutions : - La locution "Théâtre amateur", pour les comédiens ne vivant pas de l art du théâtre, mais nourrissant l ambition de devenir comédiens professionnels. - La locution "Théâtre d amateurs" pour les comédiens ne vivant pas de l art du théâtre, mais désirant avant tout, rester amateur. Pourquoi "Théâtre amateur"? - Parce que dans la locution "Théâtre amateur", le mot "amateur" a une nature d adjectif épithète, qualifiant le nom commun "théâtre". C est donc le théâtre qui est qualifié d amateur. C est d ailleurs pour cela que le mot "amateur" s accorde au singulier. La notion d appartenance est dirigée vers le théâtre. Par conséquent, la volonté des comédiens qui fréquentent ce théâtre, n endosse pas forcément un caractère d amateur. Le terme "Théâtre amateur" nous semble, par le sens grammatical de l adjectif épithète du nom, plus approprié à un 18

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Martine Chotard-Verne L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

SITUATION DE L ENSEIGNEMENT DU THEATRE AU BURKINA FASO

SITUATION DE L ENSEIGNEMENT DU THEATRE AU BURKINA FASO SITUATION DE L ENSEIGNEMENT DU THEATRE AU BURKINA FASO Le lien entre le théâtre et la structure scolaire est évident pour tous ceux qui ont connaissance de la naissance et de l évolution du théâtre dans

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Dictionnaire de la SAPE

Dictionnaire de la SAPE Elvis G. Makouezi Dictionnaire de la SAPE Société des Ambianceurs et Personnes Elégantes Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

RELAIS MORTELS Mon Petit Éditeur

RELAIS MORTELS Mon Petit Éditeur Clémentine Séverin RELAIS MORTELS Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les

Plus en détail

D Projet d écriture FLA 10-2. Affiche publicitaire : Une soirée de magie. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

D Projet d écriture FLA 10-2. Affiche publicitaire : Une soirée de magie. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE D Projet d écriture Affiche publicitaire : Une soirée de magie FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : C La science au cœur du cirque Lecture D Une

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs Laurent Muhleisen La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs En 1989, les 6 e Assises de la traduction littéraire en Arles avaient pour thème la traduction théâtrale ; pour la première fois

Plus en détail

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE Lycée / septembre 2015 - juin 2018 Rapport sur l activité théâtrale en français dans

Plus en détail

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Jeanne Courouble avec la participation de l AFNOR Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook

Plus en détail

Le Guide de l officine de pharmacie

Le Guide de l officine de pharmacie Cédric Charlas Le Guide de l officine de pharmacie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

LE THÉÂTRE DES ARTS ÉVOLUTIFS. 7 Avenue du général Leclerc 56300 PONTIVY. E-mail : th.arts.evolutifs@gmail.com. Tél. : 06.23.26.21.

LE THÉÂTRE DES ARTS ÉVOLUTIFS. 7 Avenue du général Leclerc 56300 PONTIVY. E-mail : th.arts.evolutifs@gmail.com. Tél. : 06.23.26.21. LE THÉÂTRE DES ARTS ÉVOLUTIFS 7 Avenue du général Leclerc 56300 PONTIVY E-mail : th.arts.evolutifs@gmail.com Tél. : 06.23.26.21.21 1 Le Théâtre des arts évolutifs a le privilège de vous présenter sa première

Plus en détail

LE DESTIN DES MAREC Mon Petit Éditeur

LE DESTIN DES MAREC Mon Petit Éditeur Jean Le Cam LE DESTIN DES MAREC Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois

Plus en détail

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Mener une politique culturelle favorisant l éducation artistique pour les jeunes suppose l inscription de cette action en lien

Plus en détail

Le Mystère de la dame des sables

Le Mystère de la dame des sables Roland Ducrocq Le Mystère de la dame des sables Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Apprenez à communiquer avec votre corps

Apprenez à communiquer avec votre corps Cheikhouna Mbacke Apprenez à communiquer avec votre corps Pour devenir votre propre voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

MON BESTIAIRE DIDACTIQUE ET MES ALLÉGORIES INCONTOURNABLES POUR UN MANAGEMENT EFFICACE ET PERTINENT

MON BESTIAIRE DIDACTIQUE ET MES ALLÉGORIES INCONTOURNABLES POUR UN MANAGEMENT EFFICACE ET PERTINENT Jacky Satabin MON BESTIAIRE DIDACTIQUE ET MES ALLÉGORIES INCONTOURNABLES POUR UN MANAGEMENT EFFICACE ET PERTINENT Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

La compagnie Changer l'ampoule presente. La Famille Loyal Theatre d'improvisation deambulatoire

La compagnie Changer l'ampoule presente. La Famille Loyal Theatre d'improvisation deambulatoire La compagnie Changer l'ampoule presente La Famille Loyal Theatre d'improvisation deambulatoire La compagnie : Fondée en 2012 a la suite d'une belle rencontre a LEDA l'école professionnelle de l'acteur

Plus en détail

Suzon et son Octodon

Suzon et son Octodon Laure Saïdi Suzon et son Octodon et autres histoires pour jeunes collégiens Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

U/ID 30651/ULKA/ UGLKA

U/ID 30651/ULKA/ UGLKA (6 pages) OCTOBER 2012 Time : Three hours Maximum : 100 marks SECTION A (10 5 = 50 marks) (Exercices de Grammaire) 1. Remplacez les groupes soulignés par les pronoms en, y ou un autre pronom : Il connaît

Plus en détail

Le Défi e-no Smoking

Le Défi e-no Smoking Le Défi e-no Smoking Du même auteur «Comment arrêter de fumer en travaillant», Éditions First, 1991 «5 semaines pour une vie sans tabac», Méthode audio FirstAvantage, 1992 «30 Jours pour Apprendre à fumer»,

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Trois protocoles pour rester zen

Trois protocoles pour rester zen Lilyane Clémente Trois protocoles pour rester zen Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR

30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR 30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR DOSSIER D'INSCRIPTION A RETOURNER A AMATHEA avant le 24 mars 2014 SELECTION AUVERGNE les 10 et 11 mai 2014 A l Espace Culturel Les Justes au CENDRE (63 670)

Plus en détail

Le Voyage rêvé d Agatha Jiboulot

Le Voyage rêvé d Agatha Jiboulot Jean-François Mattei Le Voyage rêvé d Agatha Jiboulot Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

"Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles"

Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles "Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles" Joel Raffier (Journaliste au quotidien "Sud Ouest") a écrit sur le

Plus en détail

Jean-Paul II et l Afrique : analyse du discours sociopolitique

Jean-Paul II et l Afrique : analyse du discours sociopolitique Père Omer Katshioko Kapita Jean-Paul II et l Afrique : analyse du discours sociopolitique Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook Les Contes de Marie Marie Godin Les Contes de Marie La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Spectacle pour acteurs et marionnettes. Mise en scène collective. 6, place du Terrail Tél : 06 10 16 43 55 83440 Tourrettes

Spectacle pour acteurs et marionnettes. Mise en scène collective. 6, place du Terrail Tél : 06 10 16 43 55 83440 Tourrettes Spectacle pour acteurs et marionnettes Mise en scène collective Administration Contact Théâtre des 4 Vents Philip Ségura 6, place du Terrail Tél : 06 10 16 43 55 83440 Tourrettes Tél : 04 94 84 78 86 e-mail

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

Le Management des affaires

Le Management des affaires Anicet Bongo Ondimba Le Management des affaires Esquisse de réflexion sur 25 thèmes majeurs de management Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Rencontre avec Juliette Caron, documentaliste au Théâtre de l Odéon, le 5 avril 2011

Rencontre avec Juliette Caron, documentaliste au Théâtre de l Odéon, le 5 avril 2011 Rencontre avec Juliette Caron, documentaliste au Théâtre de l Odéon, le 5 avril 2011 La médiathèque Jean Louis Barrault, sous les toits de l Odéon En quoi consiste votre métier? Je suis documentaliste

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES S Y HOMOPHONES SI CI 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes s y si ci s y : pronom personnel se (e élidé devant une voyelle) à la troisième personne

Plus en détail

Panorama de la méthode en organisation

Panorama de la méthode en organisation Albert Moundosso Panorama de la méthode en organisation Les différents visionnaires, concepteurs et praticiens de l organisation du travail Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

émerveillement n'est pas terminé, il n'est pas prêt de descendre de son petit nuage. Elle comme moi sommes heureux de le voir ainsi, sa candeur comme

émerveillement n'est pas terminé, il n'est pas prêt de descendre de son petit nuage. Elle comme moi sommes heureux de le voir ainsi, sa candeur comme Joyeux anniversaire A la première heure du jour de ses huit ans, David dévale les escaliers, surexcité, dans son plus beau costume de Iron Man. Aujourd'hui, il reçoit ses amis à l'appartement puis ils

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2016. 1 Blainville en chansons Document d information

DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2016. 1 Blainville en chansons Document d information DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2016 1 Blainville en chansons Document d information FAQ : QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES Qu est-ce que Blainville en chansons? Blainville en

Plus en détail

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant 1 - Découverte : Le verbe au participe passé Rappel : le verbe au participe présent, c est : Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant C est grâce au participé présent

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Gilles Roux LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Pourquoi tant de chefs sont-ils nuls? Mon Petit Éditeur en collaboration avec les Éditions Majarogi Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :

Plus en détail

Les Griffes sous le gant suivi de Malcolm III, lion d Écosse

Les Griffes sous le gant suivi de Malcolm III, lion d Écosse Julien Bouchard-Madrelle Les Griffes sous le gant suivi de Malcolm III, lion d Écosse Nouveaux spectacles dans un fauteuil Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble Suite au succès de la première édition (38 numéros différents proposés, plus de 900 spectateurs sur 4 soirées, et un bonheur chaque fois renouvelé pour les clowns se produisant, ainsi que pour tous nos

Plus en détail

LES DÉTERMINANTS DU NOM

LES DÉTERMINANTS DU NOM LES DÉTERMINANTS DU NOM En bref Le déterminant précède le nom pour former un groupe nominal. Il s accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Paragraphes essentiels Il faut savoir

Plus en détail

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières 142 Nous Proclamons nos intentions de prières 143 NOUS PROCLAMONS NOS NTENTONS DE PRÈRES Par la prière universelle, les croyants présentent à Dieu leur prière pour ceux qui viennent de se marier, pour

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs?

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Problème No 1 : Votre enfant ne fait pas de son mieux Les enfants qui manquent de motivation ne fournissent qu un minimum d

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation. Comédiens, metteur en scène, vidéaste. Photos. La compagnie. Presse. Conditions de vente et d accueil CONTACT :

SOMMAIRE. Présentation. Comédiens, metteur en scène, vidéaste. Photos. La compagnie. Presse. Conditions de vente et d accueil CONTACT : SOMMAIRE Présentation Comédiens, metteur en scène, vidéaste Photos La compagnie Presse Conditions de vente et d accueil CONTACT : Cie Création Ephémère LA FABRICK 9, rue de la saunerie 12100 Millau Tél.

Plus en détail

Parle-moi comme la pluie et laisse-moi écouter page 1

Parle-moi comme la pluie et laisse-moi écouter page 1 Compagnie http://nes.sous.x.free.fr 199 rue du Faubourg Saint-Martin ; 75010 Paris 09.53.71.77.76 nes.sous.x@gmail.com N licence entrepreneur du spectacle 7502138 SIRET : 491 505 541 000 12 / NAF : 9001

Plus en détail

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le 14 ème Festival de Théâtre Amateur - Marseille 2012 1 L Esprit Fédéral «C est un réflexe naturel de vouloir se rassembler. De l âge des cavernes à la

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

«L Atelier Gildas BOURDET»

«L Atelier Gildas BOURDET» < «L Atelier Gildas BOURDET» Art Dramatique - Mise en Scène MORET SUR LOING GILDAS BOURDET Metteur en scène Direction Artistique et Pédagogique «J ai passé le plus clair de ma vie dans des salles de répétition,

Plus en détail

BAT-Calderon Prince Constant 15/09/2005 17:08 Page 1 LE PRINCE CONSTANT 1

BAT-Calderon Prince Constant 15/09/2005 17:08 Page 1 LE PRINCE CONSTANT 1 LE PRINCE CONSTANT 1 LE THÉÂTRE DE CALDERÓN AUX ÉDITIONS THÉÂTRALES En coédition avec la Maison Antoine Vitez édité sous la direction de Denise Laroutis le peintre de son déshonneur suivi de le magicien

Plus en détail

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook Hala Boudjemaa Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http ://www.publibook.com

Plus en détail

ÉCOLE PUBLIQUE DE LA SALLE - CENTRE DE DOUANCE

ÉCOLE PUBLIQUE DE LA SALLE - CENTRE DE DOUANCE ÉCOLE PUBLIQUE DE LA SALLE - CENTRE DE DOUANCE QUESTIONNAIRE À COMPLÉTER PAR L ENSEIGNANT.E DE L ÉLÈVE* (GRILLE DE RENZULLI/HARTMAN) Nom de l élève : École : Date de naissance de l élève : Niveau : Nom

Plus en détail

La Révision comptable

La Révision comptable Jean-Marc Bénard La Révision comptable Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne)

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne) Dossier de presse HOTEL PARADISO par Familie Flöz (Allemagne) Les artistes seront présents sur le territoire du 25 juin au 14 juillet 2014 2 HOTEL PARADISO Comédie masquée, à partir de 7 ans Durée : 1h30

Plus en détail

Ecoute. improcarré, Plaisir. c est mieux! Esprit d équipe. Lâcher-prise. Confiance. Confidentialité

Ecoute. improcarré, Plaisir. c est mieux! Esprit d équipe. Lâcher-prise. Confiance. Confidentialité c est mieux! Depuis 2 400 ans, l improvisation théâtrale nous offre un espace précieux pour développer notre créativité, apprendre sur nous-même, sur l autre et contribue, à sa juste place, à nous enseigner

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch 2013-2014 SOMMAIRE page Mot de la Direction 2 Description des cours réguliers 3-4 Résumé des cours 2013_14 5 Stages de vacances 2013_14 6 Spectacles (groupes de l école et Cie l Elastique citrique) 7 Animations

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE

L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE Saison 2015-2016 2011-1012 L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE Par Catherine Le Moullec, coordonnatrice académique théâtre OBJECTIFS ET ENJEUX Au théâtre, l affiche est un

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION CONSEIL RÉGIONAL DU QUÉBEC. Transcription partielle du reportage de J.E. diffusé le 7 novembre, 1997

CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION CONSEIL RÉGIONAL DU QUÉBEC. Transcription partielle du reportage de J.E. diffusé le 7 novembre, 1997 CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION CONSEIL RÉGIONAL DU QUÉBEC Annexe A CFTM-TV (TVA) au sujet de J.E. (Croisade pour un presbytère) (CBSC Decision 97/98-0555) Transcription partielle du

Plus en détail

Ce spectacle a été joué notamment :

Ce spectacle a été joué notamment : A partir de 6 ans Durée du spectacle : 45 min Ce spectacle a été joué notamment : Pour la ville de Versailles Au Château de Vaux le Vicomte A la bibliothèque de Neuilly Au Château de Breteuil Auteur /

Plus en détail

LECTURE DE CONTES DANS LE NOIR PAR LES PORTEUSES DE MOTS

LECTURE DE CONTES DANS LE NOIR PAR LES PORTEUSES DE MOTS LECTURE DE CONTES DANS LE NOIR PAR LES PORTEUSES DE MOTS 66 rue Jean Rameau, 13012 Marseille contact@coupdchapeau.fr www.coupdchapeau.fr Lecture de contes par les Porteuses de mots Les Porteuses de mots

Plus en détail

Appréciation pour les deux parties = Ensemble satisfaisant, quelques rapidités sur certains commentaires mais l ensemble est sérieux et complet!

Appréciation pour les deux parties = Ensemble satisfaisant, quelques rapidités sur certains commentaires mais l ensemble est sérieux et complet! Appréciation pour les deux parties = Ensemble satisfaisant, quelques rapidités sur certains commentaires mais l ensemble est sérieux et complet! 16.5/20 THEME 2 : Les ruptures artistiques Au XIX siècle,

Plus en détail

petites comédies rurales

petites comédies rurales petites comédies rurales Du même auteur aux éditions theâtrales de la paille pour memoire, 1985 le lit, 1985 plage de la liberation, 1988 terres promises, 1989 la chute de l ange rebelle, 1990 suzanne,

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet étreignez les étoiles une pièce de Lilian Lloyd mise en scène par louise huriet rencontres avec l'auteur le vendredi 21 février - à 16h, à la BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Compagnie de théâtre mobile. La petite marionnette qui se nourrit de la poésie de vos écrits pour vous révéler la sienne

Compagnie de théâtre mobile. La petite marionnette qui se nourrit de la poésie de vos écrits pour vous révéler la sienne Compagnie de théâtre mobile La petite marionnette qui se nourrit de la poésie de vos écrits pour vous révéler la sienne Dans une cage de verre se cache Zaza, l automate de papier. Elle n est pas diseuse

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Accueil dans la joie Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Entrée de Sandra Aria de la suite en ré majeur de Jean Sébastien BACH Accueil

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

L ENTRÉE DU TITANIC EN GARE DE LA CIOTAT

L ENTRÉE DU TITANIC EN GARE DE LA CIOTAT Pierre Minot L ENTRÉE DU TITANIC EN GARE DE LA CIOTAT Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur

Plus en détail

Théâtre de l Enfumeraie

Théâtre de l Enfumeraie FIN DE PARTIE Théâtre de l Enfumeraie Création 2007 L EQUIPE ARTISTIQUE Nigel Hollidge Diplômé d écoles théâtrales anglaises, il joue en France depuis plus de 15 ans avec notamment H. Nagmouchin, Abdel

Plus en détail

La mise en place d un département théâtre à Avignon, entre 1996 et 2007 Pascal Papini (entretien et transcription par Cécile Guillier) 2011

La mise en place d un département théâtre à Avignon, entre 1996 et 2007 Pascal Papini (entretien et transcription par Cécile Guillier) 2011 La mise en place d un département théâtre à Avignon, entre 1996 et 2007 Pascal Papini (entretien et transcription par Cécile Guillier) 2011 Le parcours de Pascal Papini : Pascal Papini a fait une formation

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Genèse du projet. Objectifs :

Genèse du projet. Objectifs : 1 Genèse du projet Entre rêve et poussière est le fruit d un travail de fin d étude porté par David Daubresse lors de sa dernière année au Conservatoire de Liège. Il s agissait de prendre en charge seuls

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

La gloire de mon père de Marcel Pagnol

La gloire de mon père de Marcel Pagnol Fiche Pédagogique La gloire de mon père de Marcel Pagnol Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3 4 Fiche professeur. 5 8 Transcription. 9 Sources. 10 1 Tableau descriptif Niveau

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur Ecoute par Isabelle Philippe et Alain Davignon Mise en scène : Catherine Vion Lumières : Michel Wermester Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur L une chante, l autre aussi. Elle écrit, il compose, des

Plus en détail

Le Tableau et la Scène Peinture et mise en scène du répertoire héroïque

Le Tableau et la Scène Peinture et mise en scène du répertoire héroïque Association pour un Centre de Recherche sur les Arts du Spectacle aux XVII e et XVIII e siècles http://acras17-18.org Colloque et ateliers Le Tableau et la Scène Peinture et mise en scène du répertoire

Plus en détail

Dossier d individualisation

Dossier d individualisation Dossier d individualisation THÈME : LES MOTS DE LIAISON Nom : Prénom : Classe : i Mode d emploi 1 Observe puis lis attentivement la fiche cours «accompagnement». 2 Vérifie si le cours est compris en travaillant

Plus en détail

ELLE EST MATHOPHILE! Prof de maths. Tout un programme, hein? Madame, les maths, ça sert quoi?

ELLE EST MATHOPHILE! Prof de maths. Tout un programme, hein? Madame, les maths, ça sert quoi? ELLE EST MATHOPHILE!...un solo en chansons sur les joies et les affres de l apprentissage des maths Prof de maths. Tout un programme, hein? Blouse blanche, chaussures rouges, c est une prof un peu vacharde

Plus en détail