Candidate Booklet. For the Municipal Election on November 3, 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Candidate Booklet. For the Municipal Election on November 3, 2013"

Transcription

1 Candidate Booklet For the Municipal Election on November 3, 2013

2 Table of Contents Page A Word from the Mayor 2 Presentation of the City 3 Map of Electoral Districts 6 Code of Ethics and Conduct of Elected Officials 7 Code of Ethics and Conduct of Municipal Employees 12 City Budget City Council 21 General Management 23 Finance Department and Treasury 27 Municipal Clerk and Legal Services Office 29 Joint Municipal Court 31 Land Management 33 Recreation and Community Services 38 Public Library 40 Communications and Special Projects 41 Deux-Montagnes Regional Police Department 43 Intermunicipal Fire Department 46 1

3 A WORD FROM THE MAYOR Municipal elections represent a key moment in the life of a municipality. An election is a fundamental manifestation of democracy: by casting their ballots, citizens determine who will be chosen to defend their interests and protect their assets. Elected municipal officials play a crucial role, that of representing citizens in all their diversity while seeing to the city's economic, cultural and community development as well as city planning. Peaceful, inclusive and unique, the City of Deux-Montagnes is characterized by its vivacious population and dynamic community sector. Although major efforts have been made in recent years to maintain the quality of services that comply with citizens' expectations and their ability to pay, significant challenges await future city council members. Decisions will have to be taken to ensure the City's future, and newly elected officials must have the legitimacy needed to act and to determine its fate. Submitting your candidacy for the municipal election is evidence of your dedication to the citizens of Deux-Montagnes and to the smooth running of the City. In order to help you become more familiar with the inner workings of the Municipality, the Municipal Council asked the Chief Administrative Officer and the other department directors to provide you with a Candidate Booklet. It contains a wealth of useful information about the City, including each department's mandate and the budget for Hopefully, this information will help increase your knowledge and prepare you for the various issues and challenges you are likely to face in the near future. Sincerely, Mayor 2

4 PRÉSENTATION DE LA VILLE Fondée officiellement le 18 août 1921, la municipalité de Saint-Eustache-sur-le-Lac comptait { l époque une population de moins de 300 résidents permanents. C est dans le quartier du Grand-Moulin que se sont installés les premiers habitants du lieu qui devait s appeler, en 1963; la Ville de Deux-Montagnes. On raconte que le toponyme Deux-Montagnes tirerait ses origines des deux montagnes que les coureurs des bois, les voyageurs et, avant eux, les Amérindiens, apercevaient sur la rive nord-ouest du lac après le portage de Sainte-Anne-de-Bellevue. L une d elles est la montagne du Calvaire et l autre, sa jumelle, est la colline de Saint-Joseph-du-Lac. Territoire : Deux-Montagnes est, par la densité de sa population, la deuxième ville du territoire de la M.R.C. Deux- Montagnes. S étendant sur 5, 94 km 2, la Ville de Deux-Montagnes est divisée en 6 districts, soit les quartiers du Grand-Moulin, du Lac, de l Olympia, de la Gare, du Coteau et du Golf. Bordée en partie par le lac des Deux Montagnes et la rivière des Mille Îles, garnie de la réserve naturelle du boisé Roger-Lemoine, sillonnée d une piste cyclable, parsemée de nombreux bâtiments historiques et investie de deux gares de train de banlieue, la Ville de Deux-Montagnes possède un cachet unique et verdoyant, protégé par une vision et une pratique environnementales. Vision stratégique de la Ville: «Ville verte et inclusive, bordée par un lac et une rivière, Deux-Montagnes construit son avenir en se basant sur les principes contemporains de développement durable. Elle vise en tout temps à respecter l environnement qui l entoure, honorer l histoire qui la caractérise et promouvoir l harmonie de la population qui l habite.» À ses débuts, la Ville était renommée en tant que zone de villégiature. Mais graduellement, les résidences familiales permanentes ont fait leur apparition. Aujourd hui, la population de Deux-Montagnes, qui s élève { près de habitants, comporte une grande diversité culturelle et linguistique. Règne ici un esprit communautaire effervescent qui fait de Deux-Montagnes une ville vivante, animée, charitable et accueillante. Deux-Montagnes se veut une ville aux dimensions humaines, écologiques et aux attraits multiples. 3

5 Quelques statistiques : Population: Âge médian de la population : habitants 38,9 ans Variation de la population entre 2006 et 2011: 0,9 % Total de logements privés: Pour un profil complet de la population de Deux-Montagnes, consultez Statistiques Canada. Nombre total d employés municipaux : 236 (Incluant les employés temporaires, les policiers et les pompiers) Détail des catégories d employés : Cadres : 21 Cols blancs : 53 Cols bleus : 59 Brigadiers : 3 Pompiers : 36 Policiers : 57 Élus : 7 4

6 Identification visuelle de la Ville Le logo : De ce logo officiel émanent les caractéristiques géographiques et sociales de la Ville de Deux-Montagnes. Les deux triangles représentent les deux montagnes qui sont { l origine même de l appellation de la ville, soit la montagne du Calvaire et la colline de Saint-Joseph-du-Lac. La base ondulée des triangles rappelle les deux plans d eau bordant Deux- Montagnes, soit le lac des Deux Montagnes et la rivière des Mille Îles. Le croisement entre les deux triangles symbolise l esprit d entraide et communautaire exceptionnel des gens qui habitent le territoire. Il rappelle également l étroite collaboration entre les deux communautés linguistiques de Deux- Montagnes, sa population étant composée de 20 % d anglophones et de 80 % de francophones. Les couleurs du logo, le vert et le bleu, font écho à la vision écologique de Deux-Montagnes et évoquent un des attraits importants du territoire : la nature. Le vert pour le boisé Roger-Lemoine, les arbres, la piste cyclable et les parcs, le bleu pour les deux cours d eau qui bordent près de la moitié de la ville. L illustration de la Ville : L illustration est composée de plusieurs éléments clés, notamment, les deux montagnes, représentent les vallons et le nom de la ville. Ils dominent l arrière-scène du paysage. Les deux cours d eau qui bordent la ville, la rivière des Milles îles et le lac, sont au premier plan. Puis, la voie ferrée symbolise l ascension vers un avenir plus vert, elle rend la ville très accessible, ouverte et invitante. On repère aussi des maisons. La première d entre elles, avec son toit et sa lucarne, fait un clin d œil { l hôtel de ville et montre le patrimoine architectural de la ville. On aperçoit aussi deux clochers. Non seulement ils rappellent le patrimoine historique, mais évoquent les deux langues, les deux cultures, qui vivent en harmonie à Deux-Montagnes. Les armoiries de la Ville : L arrière-plan rouge représente le sang versé lors du début de la colonie, commémorant l histoire héroïque de nos ancêtres. La fleur de lys représente la communauté francophone, la rose d argent représente la communauté anglophone, la surface ondulée d argent représente la rive du lac des Deux- Montagnes, la lance et la hallebarde rappellent les luttes sanglantes de 1837, les deux épées croisées représentent les luttes suivies d une période d amitié entre les deux communautés, les branches et les feuilles d érables représentent le Canada. La poignée de main souligne la bonne entente alors que la devise «IN LABORE UNITAS» signifie Ensemble dans une cause commune. 5

7 LA CARTE DES DISTRICTS ÉLECTORAUX (2009) 6

8 LE CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ÉLUS DE LA VILLE DE DEUX-MONTAGNES (RÈGLEMENT 1442) CONSIDÉRANT que la Loi sur l éthique et la déontologie en matière municipale, entrée en vigueur le 2 décembre 2010, impose aux municipalités locales de se doter d un code d éthique et de déontologie applicable aux élus municipaux; CONSIDÉRANT que le conseil de toute municipalité qui n a pas un tel code conforme aux exigences de la Loi sur l éthique et la déontologie en matière municipale doit l adopter par règlement au plus tard le 2 décembre 2011; CONSIDÉRANT que les formalités prévues à la Loi sur l éthique et la déontologie en matière municipale ont été respectées; EN CONSÉQUENCE, LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : I APPLICATION DU CODE Article 1 Le présent code s applique { tout membre du conseil de la municipalité. II BUTS DU CODE Article 2 Le présent code poursuit les buts suivants : 1 accorder la priorité aux valeurs qui fondent les décisions d un membre du conseil de la municipalité et contribuer à une meilleure compréhension des valeurs de la municipalité; 2 instaurer des normes de comportement qui favorisent l intégration de ces valeurs dans le processus de prise de décision des élus et, de façon générale, dans leur conduite à ce titre; 3 prévenir les conflits éthiques et s il en survient, aider { les résoudre efficacement et avec discernement; 4 assurer l application des mesures de contrôle aux manquements déontologiques. III VALEURS DE LA MUNICIPALITÉ 7

9 Article 3 Les valeurs suivantes servent de guide pour la prise de décision et, de façon générale, la conduite des membres du conseil de la municipalité en leur qualité d élus, particulièrement lorsque les situations rencontrées ne sont pas explicitement prévues dans le présent code ou par les différentes politiques de la municipalité, soit : 1 l intégrité : tout membre du conseil valorise l honnêteté, la rigueur et la justice. 2 la prudence dans la poursuite de l intérêt public : tout membre du conseil assume ses responsabilités face { la mission d intérêt public qui lui incombe. Dans l accomplissement de cette mission, il agit avec professionnalisme, ainsi qu avec vigilance et discernement. 3 le respect envers les autres membres du conseil, les employés de la municipalité et les citoyens : tout membre du conseil favorise le respect dans les relations humaines. Il a droit à celui-ci et agit avec respect envers l ensemble des personnes avec lesquelles il traite dans le cadre de ses fonctions. 4 la loyauté envers la municipalité : tout membre du conseil recherche l intérêt de la municipalité. 5 la recherche de l équité : tout membre du conseil traite chaque personne avec justice et, dans la mesure du possible, en interprétant les lois et règlements en accord avec leur esprit. 6 l honneur rattaché aux fonctions de membre du conseil : tout membre sauvegarde l honneur rattaché à sa fonction, ce qui présuppose la pratique constante des cinq valeurs précédentes : l intégrité, la prudence, le respect, la loyauté et l équité. IV RÈGLES DE CONDUITE Article 4 Application Les règles énoncées dans le présent règlement doivent guider la conduite d un élu { titre de membre du conseil, d un comité ou d une commission : 1 de la municipalité ou 2 d un autre organisme lorsqu il y siège en sa qualité de membre du conseil de la municipalité. 8

10 Article 5 Objectifs Les règles énoncées dans le présent règlement ont notamment pour objectifs de prévenir : 1 toute situation où l intérêt personnel du membre du conseil peut influencer son indépendance de jugement dans l exercice de ses fonctions; 2 toute situation qui irait { l encontre des articles 304 et 361 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (L.R.Q., chapitre E-2.2); 3 le favoritisme, la malversation, les abus de confiance ou autres inconduites. V CONFLITS D INTÉRÊTS Article 6 Il est interdit à tout membre du conseil municipal : 1 d agir, de tenter d agir ou d omettre d agir de façon { favoriser, dans l exercice de ses fonctions, ses intérêts personnels ou, d une manière abusive, ceux de toute autre personne; 2 de se prévaloir de sa fonction pour influencer ou tenter d influencer la décision d une autre personne de façon { favoriser ses intérêts personnels ou, d une manière abusive, ceux de toute autre personne; 3 de solliciter, de susciter, d accepter ou de recevoir, pour lui-même ou pour une autre personne, quelque avantage que ce soit en échange d une prise de position sur une question dont un conseil, un comité ou une commission dont il est membre peut être saisi; 4 d accepter tout don, toute marque d hospitalité ou tout autre avantage, quelle que soit sa valeur, qui peut influencer son indépendance de jugement dans l exercice de ses fonctions ou qui risque de compromettre son intégrité; 5 d utiliser les ressources de la municipalité ou de tout autre organisme visé { l article 4, { des fins personnelles ou { des fins autres que les activités liées { l exercice de ses fonctions; 6 d utiliser, de communiquer, ou de tenter d utiliser ou de communiquer, tant pendant son mandat qu après celui-ci, des renseignements obtenus dans l exercice ou { l occasion de l exercice de ses fonctions et qui ne sont pas généralement à la disposition du public, pour favoriser ses intérêts personnels ou ceux de toute autre personne; 9

11 7 dans les douze mois qui suivent la fin de son mandat, d occuper un poste d administrateur ou de dirigeant d une personne morale, un emploi ou toute autre fonction, de telle sorte que lui-même ou toute autre personne tire un avantage indu de ses fonctions antérieures à titre de membre du conseil de la municipalité; 8 de détourner { son propre usage ou { l usage d un tiers un bien appartenant { la municipalité. Le membre est réputé ne pas contrevenir au paragraphe 2 lorsqu il bénéficie des exceptions prévues aux quatrième et cinquième alinéas de l article 9. Article 7 Tout don, toute marque d hospitalité ou tout autre avantage reçu par un membre du conseil municipal et qui n est pas de nature purement privée ou visée par le paragraphe 4 de l article 6 doit, lorsque sa valeur excède 200 $, faire l objet, dans les trente jours de sa réception, d une déclaration écrite par ce membre auprès du greffier de la municipalité. Cette déclaration doit contenir une description adéquate du don, de la marque d hospitalité ou de l avantage reçus, et préciser le nom du donateur ainsi que la date et les circonstances de sa réception. Le greffier tient un registre public de ces déclarations. Article 8 Un membre du conseil municipal ne doit pas avoir sciemment un intérêt direct ou indirect dans un contrat avec la municipalité ou un organisme visé { l article 4. Un membre du conseil municipal est réputé ne pas avoir un tel intérêt dans les cas suivants : 1 il a acquis son intérêt par succession ou par donation et y a renoncé ou s'en est départi le plus tôt possible ; 2 l'intérêt du membre consiste dans la possession d'actions d'une compagnie qu'il ne contrôle pas, dont il n'est ni un administrateur ni un dirigeant et dont il possède moins de 10% des actions émises donnant le droit de vote ; 3 l'intérêt du membre consiste dans le fait qu'il est membre, administrateur ou dirigeant d'un autre organisme municipal, d'un organisme public au sens de la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, d'un organisme à but non lucratif ou d'un organisme dont la loi prévoit que cette personne doit être membre, administrateur ou dirigeant en tant que membre du conseil de la municipalité ou de l'organisme municipal ; 10

12 4 le contrat a pour objet une rémunération, une allocation, un remboursement de dépenses, un avantage social, un bien ou un service auquel le membre a droit à titre de condition de travail attachée à sa fonction au sein de la municipalité ou de l'organisme municipal ; 5 le contrat a pour objet la nomination du membre à un poste de fonctionnaire ou d'employé dont l'occupation ne rend pas inéligible son titulaire ; 6 le contrat a pour objet la fourniture de services offerts de façon générale par la municipalité ou l'organisme municipal ; 7 le contrat a pour objet la vente ou la location, à des conditions non préférentielles, d'un immeuble ; 8 le contrat consiste dans des obligations, billets ou autres titres offerts au public par la municipalité ou l'organisme municipal ou dans l'acquisition de ces obligations, billets ou autres titres à des conditions non préférentielles ; 9 le contrat a pour objet la fourniture de services ou de biens que le membre est obligé de faire en faveur de la municipalité ou de l'organisme municipal en vertu d'une disposition législative ou réglementaire ; 10 le contrat a pour objet la fourniture d'un bien par la municipalité ou l'organisme municipal et a été conclu avant que le membre n'occupe son poste au sein de la municipalité ou de l'organisme et avant qu'il ne pose sa candidature à ce poste lors de l'élection où il a été élu ; 11 dans un cas de force majeure, l'intérêt général de la municipalité ou de l'organisme municipal exige que le contrat soit conclu de préférence à tout autre. Article 9 Le membre du conseil municipal qui est présent à une séance au moment où doit être prise en considération une question dans laquelle il a directement ou indirectement un intérêt pécuniaire particulier doit divulguer la nature générale de cet intérêt, avant le début des délibérations sur cette question. Il doit aussi s'abstenir de participer à ces délibérations, de voter ou de tenter d'influencer le vote sur cette question. Lorsque la séance n est pas publique, le membre du conseil municipal doit, en plus de ce qui précède, divulguer la nature générale de son intérêt, puis quitter la séance, pour tout le temps que dureront les délibérations et le vote sur cette question. Lorsque la question à propos de laquelle un membre du conseil municipal a un intérêt pécuniaire est prise en considération lors d une séance { laquelle il est absent, il doit, après avoir pris connaissance de ces délibérations, divulguer la nature générale de son intérêt, dès la première séance à laquelle il est présent après avoir pris connaissance de ce fait. 11

13 LE CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES EMPLOYES MUNICIPAUX (RÈGLEMENT NUMÉRO 1477) CONSIDÉRANT que la Loi sur l éthique et la déontologie en matière municipale, entrée en vigueur le 2 décembre 2010, impose aux municipalités locales et aux municipalités régionales de comté de se doter d un code d éthique et de déontologie applicable aux employés municipaux; CONSIDÉRANT que le conseil de toute municipalité qui n a pas un tel code conforme aux exigences de la Loi sur l éthique et la déontologie en matière municipale doit l adopter par règlement au plus tard le 2 décembre 2012; CONSIDÉRANT que les formalités prévues { la Loi sur l éthique et la déontologie en matière municipale ont été respectées ; CONSIDÉRANT qu un avis de motion a été donné le 11 octobre 2012 ; EN CONSÉQUENCE, LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : I APPLICATION DU CODE Article 1 Le présent code s applique { tout employé de la ville de Deux-Montagnes. II BUTS DU CODE Article 2 Le présent code poursuit les buts suivants : 1 accorder la priorité aux valeurs de la municipalité ; 2 instaurer des normes de comportement qui favorisent l intégration de ces valeurs ; 3 prévenir les conflits éthiques et s il en survient, aider { les résoudre efficacement et avec discernement; 4 assurer l application des mesures de contrôle aux manquements déontologiques. III VALEURS DE LA MUNICIPALITÉ 12

14 Article 3 Les valeurs suivantes servent de guide pour la conduite des employés de la municipalité, particulièrement lorsque les situations rencontrées ne sont pas explicitement prévues dans le présent code ou par les différentes politiques de la municipalité, soit : 1 l intégrité : tout employé valorise l honnêteté, la rigueur et la justice. 2 la prudence dans la poursuite de l intérêt public : tout employé assume ses responsabilités face à la mission d intérêt public qui lui incombe. Dans l accomplissement de cette mission, il agit avec professionnalisme, ainsi qu avec vigilance et discernement. 3 le respect envers les autres employés, les élus de la municipalité et les citoyens: tout employé favorise le respect dans les relations humaines. Il a droit à celui-ci et agit avec respect envers l ensemble des personnes avec lesquelles il traitedans le cadre de ses fonctions. 4 la loyauté envers la municipalité : tout employé recherche l intérêt de la municipalité, dans le respect des lois et règlements. 5 la recherche de l équité : tout employé traite chaque personne avec justice, dans le respect des lois et règlements. 6 l honneur rattaché aux fonctions d employés de la municipalité : tout employé sauvegarde l honneur rattaché à sa fonction, ce qui présuppose la pratique constante des cinq valeurs précédentes: l intégrité, la prudence, le respect, la loyauté et l équité. IV RÈGLES DE CONDUITE Article 4 : Application Les règles énoncées dans le présent règlement doivent guider la conduite des employés de la municipalité. Article 5 : Objectifs Les règles énoncées dans le présent règlement ont notamment pour objectifs de prévenir : 1 toute situation où l intérêt personnel de l employé peut influencer son indépendance de jugement dans l exercice de ses fonctions; 2 toute situation qui irait { l encontre de toute disposition d une loi ou d un règlement du gouvernement ou d un règlement du conseil municipal ou d une directive s appliquant { un employé; 3 le favoritisme, la malversation, les abus de confiance ou autres inconduites. 13

15 Article 6 : Conflits d intérêts Il est interdit à tout employé municipal : 1 d agir, de tenter d agir ou d omettre d agir de façon { favoriser, dans l exercice de ses fonctions, ses intérêts personnels ou, d une manière abusive, ceux de toute autre personne; 2 de se prévaloir de sa fonction pour influencer ou tenter d influencer la décision d une autre personne de façon à favoriser ses intérêts personnels ou, d une manière abusive, ceux de toute autre personne; 3 de solliciter, de susciter, d accepter ou de recevoir, pour lui-même ou pour une autre personne, quelque avantage que ce soit en échange d une prise de position; 4 d accepter tout don, toute marque d hospitalité ou tout autre avantage, quelle que soit sa valeur. Article 7 : Utilisation des ressources de la municipalité Il est interdit { tout employé d utiliser les ressources de la municipalité { des fins personnelles ou à des fins autres que les activités liées { l exercice de ses fonctions, sous réserve d une politique particulière encadrant cette utilisation. La présente interdiction ne s applique pas lorsqu un employé utilise, { des conditions non préférentielles, une ressource mise à la disposition des citoyens. Article 8 : Utilisation ou communication de renseignements confidentiels L employé ne doit pas faire usage de l information { caractère confidentiel qu il obtient dans l exécution ou { l occasion de son travail. Ces obligations survivent pendant un délai raisonnable après la cessation de l emploi, et survivent en tout temps lorsque l information réfère { la réputation et { la vie privée d autrui. Article 9 : Abus de confiance et malversation Il est interdit { un employé de détourner { son propre usage ou { l usage d un tiers un bien appartenant { la municipalité. Article 10 : Mécanismes de prévention L employé, qui croit être placé, directement ou indirectement, dans une situation de conflit d intérêts réelle, potentielle ou apparente, ou qui est susceptible de contrevenir autrement au présent code d éthique et de déontologie, doit en aviser son supérieur immédiat. Dans le cas du directeur général, il doit en aviser le maire. Article 11 : Manquement et sanction 14

16 Un manquement { une règle prévue au présent code d éthique et de déontologie par un employé peut entraîner, sur décision de la municipalité et dans le respect de tout contrat de travail, l application de toute sanction appropriée à la nature et à la gravité du manquement. Article 12 : Autre code d éthique et de déontologie Le présent code ne doit pas être interprété comme restreignant les obligations imposées à un employé municipal par la loi, un règlement, un code de déontologie professionnel, un contrat de travail incluant une convention collective, une politique ou directive municipale. Article 13 : Entrée en vigueur Le présent règlement entre en vigueur conformément à la loi. 15

17 CITY BUDGET 2013 BUDGET 2013 BUDGET 2012 REVENUS TAXES PAIEMENTS TENANT LIEU DE TAXES AUTRES REVENUS DE SOURCES LOCALES TRANSFERTS TOTAL - REVENUS $ $ DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT ADMINISTRATION GÉNÉRALE SÉCURITÉ PUBLIQUE * TRANSPORT HYGIÈNE DU MILIEU SANTÉ ET BIEN-ÊTRE AMÉNAGEMENT, URBANISME ET DÉVELOPPEMENT LOISIRS ET CULTURE FRAIS DE FINANCEMENT TOTAL - DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT $ $ DETTE - Remboursement à long terme EXCÉDENT ACTIVITÉS FINANCIÈRES AVANT $ $ AFFECTATIONS AFFECTATIONS Surplus accumulé non affecté 0 0 Réserves financières et Fonds Réservés Montant à pourvoir dans le futur TOTAL - AFFECTATIONS $ $ * Inclus le Service de police et le Service d incendie pour toutes les municipalités desservies pour chacun des services. Les charges de Deux- Montagnes correspondent environ { 38 % pour le Service de police et { 50% pour le Service d incendie. 16

18 DEFINITION OF MAIN OFFICES According to the Manuel de la présentation de l information financière municipale, December 2012, Ministry of Municipal Affairs, Regions and Land Occupancy. General Administration: This office includes all activities related to administration and to municipal management as an autonomous body. Unless otherwise indicated, the remuneration of treasurers falls under the purview of this office. Public Safety: This office includes all activities related to the protection of persons and property. In addition, this office includes all other expenditures related to safeguards, prevention and emergency measures with regard to civil security. Transportation: This office includes all activities related to the planning, organization and maintenance of road networks and beltways. Activities related to the transportation of persons and goods also fall under the purview of the transportation office. Environmental Health: This office includes all activities involving expenditures related to water, the wastewater system, waste materials, watercourses and the protection of the environment. Health and Well-Being: This office includes all activities related to public health and well-being services. It also includes all childcare, social housing and income security activities. Urban Planning and Development: This office includes all economic activities related to the design and maintenance of the development plan and of the general plan. It also includes expenditures related to the design of various programs to promote the area's economic situation. Specifically, these expenditures are related to research, design, planning, management and economic interest with regard to urban planning as well as industrial, commercial and touristic development. Recreation and Culture: This office includes all economic activities related to the planning, organization and management of programs related to recreation and culture. It also includes all donations and grants awarded to relevant organizations. Finally, it includes expenditures related to equipment management and heritage activities. Financing Costs: This office includes expenditures related to the finance charges of municipal activities. The return of capital is excluded from this office because it is not a municipal duty. This office includes the following items: long-term debt, interest, other financing costs and future benefits. 17

19 18

20 PROPERTY TAX PER $100 VALUATION Residential $ $ Buildings of 6 or more units $ $ Non-residential buildings $2.639 $2.834 FIXED PRICING Drinking water $169 $166 Wastewater $163 $160 Waste materials $150 $147 Public transportation $65 $64 Snow removal $113 $111 Above ground pools $25 $25 Inground pools $35 $35 PRICING PER $100 VALUATION Paving by-law 1122 (2003) $ $0.020 Filtration plant by-law 1324 $ $0.026 Special environment $ $

21 IMPACT ON AN AVERAGE SINGLE-FAMILY DWELLING IN 2013 COMPARED TO Difference Average dwelling value $222,770 $196,378 $26,322 Tax per $100 Valuation General property tax $ $ $ By-law 1122-paving $ $ $ By-law 1324-filtration plant $ $ $ Special environment $ $ $ Fixed Pricing Drinking water $169 $166 $3 Wastewater $163 $160 $3 Waste materials $150 $147 $3 Public transportation $65 $64 $1 Snow removal $113 $111 $2 TOTAL $2,635 $2,585 $50 20

22 CITY COUNCIL The City Council determines the City's general policies and adopts municipal by-laws and resolutions. It is responsible for approving the annual budget and fixing tax rates. It sees to the overall smooth running of the City. Organizational Chart THE MAYOR The Mayor represents the entire population. He presides over Council meetings and has the right to oversee, investigate and control the running of municipal services. He forwards mandates issued by the Council to the Municipal Administration. CITY COUNCILLORS Council members represent the citizens in their district. They are involved in the Council's decisionmaking process and in community life. They sit on standing committees and on the intermunicipal and municipal committees to which they are assigned. 21

23 THE MAYOR'S OFFICE Head of the Mayor's Office: Fabienne Côté 803 chemin d Oka, Deux-Montagnes The Head of the Mayor's Office maintains the Council's agenda and ensures consistency in the availability of its members. She ensures that the Council is properly represented at public activities at both the local and regional levels. She processes and forwards requests from internal stakeholders, citizens and others as well as financial requests issued by various organizations. She plans and organizes various civic activities and coordinates working meetings, including those of standing committees. COUNCIL BUDGET Code Program Actual 2013 Budget Comments 100 Remuneration $215, Employer contributions $49, Transportation and communication $12, Professional services $9,300 Meeting of the Union des Municipalités du Québec in Montréal 500 Leasing, maintenance and repairs 600 Non-durable goods $5, Durable goods 800 Financing costs 900 Grants to organizations $20,500 TOTAL $312,200 22

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Victoriaville CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Règlement numéro 986-2011 Adopté le 2011 Entrée en vigueur le 2011 ARTICLE 1 : TITRE Le titre

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL A BY-LAW CONCERNING THE CHIEF ADMINISTRATIVE OFFICER En vertu de l autorité que lui confère la Loi sur les municipalités, L.R.N.-B.

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Remission Order in Respect of a Transfer of a Sahtu Dene and Metis Settlement Corporation s Assets under a Self-Government Agreement

Remission Order in Respect of a Transfer of a Sahtu Dene and Metis Settlement Corporation s Assets under a Self-Government Agreement CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Remission Order in Respect of a Transfer of a Sahtu Dene and Metis Settlement Corporation s Assets under a Self-Government Agreement Décret de remise relatif à un transfert

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Main Point of Contact with the Government of Canada in case of Death Act Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès S.C. 2015, c.

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

FORMATION D INGENIEURS B.T.P. PAR L APPRENTISSAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP

FORMATION D INGENIEURS B.T.P. PAR L APPRENTISSAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP Réglant sous forme de stages dans une tierce entreprise, l accueil d un apprenti pour complément

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

3. Prepare and administer the Campus annual operating and capital budgets.

3. Prepare and administer the Campus annual operating and capital budgets. Posting number: 14-129 Title: Campus: Coordinator, Administrative Services St. Lawrence Campus Champlain Regional College requires the services of a COORDINATOR, ADMINISTRATIVE SERVICES for a regular full-time

Plus en détail

CORPORATION DU VILLAGE DE / OF THE VILLAGE OF CASSELMAN

CORPORATION DU VILLAGE DE / OF THE VILLAGE OF CASSELMAN CORPORATION DU VILLAGE DE / OF THE VILLAGE OF CASSELMAN PROCÈS VERBAL RÉUNION EXTRAORDINAIRE Le jeudi, 8 mars 2012 à 19h15 Hôtel de Ville 751, rue St-Jean Casselman, ON K0A 1M0 1. APPEL À L ORDRE : La

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL ADMINISTRATION ACT DÉCRET 1984/208 O.I.C. 1984/208 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL ADMINISTRATION ACT DÉCRET 1984/208 O.I.C. 1984/208 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT Pursuant to subsection 42(1) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council is pleased to and doth hereby order as follows: 1. The annexed Public Property Regulations are made

Plus en détail

WHEREAS that article 79 follows the Municipal Powers Act permits municipalities to adopt by-laws to regulate nuisances;

WHEREAS that article 79 follows the Municipal Powers Act permits municipalities to adopt by-laws to regulate nuisances; RÈGLEMENT DE SÉCURITÉ PUBLIQUE NUMÉRO RM 330-A CONCERNANT LE STATIONNEMENT - SÛRÉTÉ DU QUÉBEC BY LAW ON PUBLIC SAFETY NUMBER ON RM 330-A CONCERNING PARKING SÛRÉTÉ DU QUÉBEC ATTENDU que la Sûreté du Québec,

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE LA NATION THE NATION MUNICIPALITY ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU SPECIAL COUNCIL MEETING

MUNICIPALITÉ DE LA NATION THE NATION MUNICIPALITY ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU SPECIAL COUNCIL MEETING 386 MUNICIPALITÉ DE LA NATION THE NATION MUNICIPALITY ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU SPECIAL COUNCIL MEETING CONSEIL LE LUNDI 5 NOVEMBRE 2012 MONDAY, NOVEMBER 5 TH, 2012, À 16 H AT 4:00 P.M. HÔTEL DE VILLE,

Plus en détail

Arrondissement de Pierrefonds-Roxboro

Arrondissement de Pierrefonds-Roxboro DISCOURS DU BUDGET 2013 La démarche de réforme du financement des arrondissements entamée au début de cette année par monsieur Michael Applebaum président du comité exécutif de la Ville de Montréal et

Plus en détail

The Landscape of Grand Pré Society Request for Proposals: 2014-2015 Audit. For French please see pages 4-6. Purpose

The Landscape of Grand Pré Society Request for Proposals: 2014-2015 Audit. For French please see pages 4-6. Purpose The Landscape of Grand Pré Society Request for Proposals: 2014-2015 Audit For French please see pages 4-6 Purpose The Landscape of Grand Pré Society / Société du Paysage de Grand-Pré is seeking proposals

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4. CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.

RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4. CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c. PROPERTY ASSESSMENT AND TAXATION ACT CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.P-4 LOI SUR L'ÉVALUATION ET L'IMPÔT FONCIERS RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O.

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU LUNDI 20 JUIN 2005, À 19 h, AU 90, AVENUE ROOSEVELT

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU LUNDI 20 JUIN 2005, À 19 h, AU 90, AVENUE ROOSEVELT PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU LUNDI 20 JUIN 2005, À 19 h, AU 90, AVENUE ROOSEVELT N 7 Présents : M me Suzanne Caron M. Ciff Carrie M. Nichols Stephens et M me Ava Couch, directrice de l'arrondissement

Plus en détail

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Calculation of Interest Regulations Règlement sur le calcul des intérêts SOR/87-631 DORS/87-631 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 Published by the Minister

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 (New) Danger as a Normal Condition of Employment 905-1-IPG-070 (Nouveau) Danger constituant une Condition normale de l emploi 905-1-IPG-070 1. Subject 1. Objet Clarification

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Filed December 19, 2000

Filed December 19, 2000 W-13 Workers Compensation Act 2000-63 NEW BRUNSWICK REGULATION 2000-63 under the WORKERS COMPENSATION ACT (O.C. 2000-622) Regulation Outline Filed December 19, 2000 Citation..........................................

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT SPECIAL WARRANT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL Pursuant to subsections 19(2) and (3) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council hereby issues this

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4 PROPERTY ASSESSMENT AND TAXATION ACT CONSOLIDATION OF CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.P-4 LOI SUR L'ÉVALUATION ET L'IMPÔT FONCIERS CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF

Plus en détail

Raymond Lazure, Clément Quenneville, Linda Gagnon, Yves Lalonde, Kenneth Jr. Fraser 1.0 OUVERTURE DE LA SÉANCE / OPENING OF THE MEETING

Raymond Lazure, Clément Quenneville, Linda Gagnon, Yves Lalonde, Kenneth Jr. Fraser 1.0 OUVERTURE DE LA SÉANCE / OPENING OF THE MEETING A une séance ordinaire du Conseil municipal, tenue LE 3 FÉVRIER 2014 à 19H30 à l endroit régulier des séances, en conformité avec le Code municipal de la province du Québec, sous la présidence de la mairesse,

Plus en détail

Systems Software Development Contract Remission Order. Décret de remise sur les contrats de mise au point de logiciel CONSOLIDATION CODIFICATION

Systems Software Development Contract Remission Order. Décret de remise sur les contrats de mise au point de logiciel CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Systems Software Development Contract Remission Order Décret de remise sur les contrats de mise au point de logiciel SI/86-31 TR/86-31 Current to November 16, 2015 À jour

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Règlement sur les baux visés à la Loi no 1 de 1977 portant affectation de crédits. Appropriation Act No. 1, 1977, Leasing Regulations CODIFICATION

Règlement sur les baux visés à la Loi no 1 de 1977 portant affectation de crédits. Appropriation Act No. 1, 1977, Leasing Regulations CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Appropriation Act No. 1, 1977, Leasing Regulations Règlement sur les baux visés à la Loi no 1 de 1977 portant affectation de crédits C.R.C., c. 320 C.R.C., ch. 320 Current

Plus en détail

Flexible, professionnelle et moderne Une gestion immobilière proche de vous. Flexible, professional and modern A property management close to you

Flexible, professionnelle et moderne Une gestion immobilière proche de vous. Flexible, professional and modern A property management close to you 1 Flexible, professionnelle et moderne Une gestion immobilière proche de vous Flexible, professional and modern A property management close to you Gestion Immobilière Property Management 2 L ENTREPRISE

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Sylvain Joly Robert Myles Wade Wilson. Mme Véronica Mollica, secrétaire du conseil de l arrondissement / Secretary of the Borough Council

Sylvain Joly Robert Myles Wade Wilson. Mme Véronica Mollica, secrétaire du conseil de l arrondissement / Secretary of the Borough Council Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de l arrondissement de Greenfield Park tenue le 2 novembre 2015 à 19 h 30, au bureau de l arrondissement situé au 156, boulevard Churchill, Longueuil, sous

Plus en détail

Le maire : Les conseillers :

Le maire : Les conseillers : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE WESTMOUNT RÈGLEMENT 1448 Lors d une séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Westmount dûment convoquée et tenue à l hôtel de ville le 2 juillet 2013 et à

Plus en détail

BILL 9 PROJET DE LOI 9

BILL 9 PROJET DE LOI 9 Bill 9 Government Bill Projet de loi 9 Projet de loi du gouvernement 1 st Session, 40 th Legislature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 1 re session, 40 e législature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 BILL

Plus en détail

Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act

Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act Loi visant le soutien aux aînés vulnérables et le renforcement de l économie canadienne S.C. 2011,

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

Members' Salaries Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur les traitements des députés

Members' Salaries Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur les traitements des députés THE LEGISLATIVE ASSEMBLY ACT (C.C.S.M. c. L110) Members' Salaries Regulation, amendment LOI SUR L'ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE (c. L110 de la C.P.L.M.) Règlement modifiant le Règlement sur les traitements des

Plus en détail

Canadian Films and Video Tapes Certification Fees Order. Décret sur les droits d émission de visas de films et bandes magnétoscopiques canadiens

Canadian Films and Video Tapes Certification Fees Order. Décret sur les droits d émission de visas de films et bandes magnétoscopiques canadiens CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Canadian Films and Video Tapes Certification Fees Order Décret sur les droits d émission de visas de films et bandes magnétoscopiques canadiens SOR/82-550 DORS/82-550

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

National Parks Land Rents Remission Order. Décret de remise concernant les baux dans les parcs nationaux CONSOLIDATION CODIFICATION

National Parks Land Rents Remission Order. Décret de remise concernant les baux dans les parcs nationaux CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION National Parks Land Rents Remission Order Décret de remise concernant les baux dans les parcs nationaux SI/2000-23 TR/2000-23 Current to October 15, 2015 À jour au 15

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

FEUILLE RESUME APPEL A CANDIDATURE ARSLA 2012

FEUILLE RESUME APPEL A CANDIDATURE ARSLA 2012 FEUILLE RESUME APPEL A CANDIDATURE ARSLA 2012 Titre du projet / Title of the project Etude Abstract en Français Somme totale demandée (en euros) / Proposed budget (in euros) Expertise / Expertise Indiquer

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

Carol A. LaRonde Courtier Immobilier Inc. & Laura Pittaro Courtier Immobilier Inc. RE/MAX Royal (Jordan) Inc. 450-458-7051

Carol A. LaRonde Courtier Immobilier Inc. & Laura Pittaro Courtier Immobilier Inc. RE/MAX Royal (Jordan) Inc. 450-458-7051 Chambre immobiliere du grand Montreal CIGGM Greater Montreal Real estate Board GMREB. REVUE DE PRESSE CIGM Les résultats publiés par la Société Canadienne D hypothèque et de logement dans son cadre d analyse

Plus en détail

Minority Investment (Banks) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (banques) Current to January 25, 2016. À jour au 25 janvier 2016

Minority Investment (Banks) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (banques) Current to January 25, 2016. À jour au 25 janvier 2016 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Banks) Regulations Règlement sur les placements minoritaires (banques) SOR/2001-402 DORS/2001-402 À jour au 25 janvier 2016 Published by the Minister

Plus en détail

Procès verbal / Minutes. Réunion extraordinaire - budget / Extra ordinary meeting - Budget. Mercredi le 17 décembre 2014

Procès verbal / Minutes. Réunion extraordinaire - budget / Extra ordinary meeting - Budget. Mercredi le 17 décembre 2014 Mercredi le 17 décembre 2014 À la session extraordinaire du Conseil de la Municipalité d Otter Lake, tenue à la date susmentionnée à 19H00, au 15, avenue Palmer (Bureau Municipal), et à laquelle sont présents

Plus en détail

LOI SUR L AMÉNAGEMENT AGRICOLE AGRICULTURE DEVELOPMENT ACT. 1 In this Act, lands means properties to which the Lands Act applies. R.S., c.4, s.1.

LOI SUR L AMÉNAGEMENT AGRICOLE AGRICULTURE DEVELOPMENT ACT. 1 In this Act, lands means properties to which the Lands Act applies. R.S., c.4, s.1. AGRICULTURE DEVELOPMENT ACT LOI SUR L AMÉNAGEMENT AGRICOLE Interpretation 1 In this Act, lands means properties to which the Lands Act applies. R.S., c.4, s.1. Agriculture Development Council 2 The Commissioner

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL Boischatel, le 13 janvier 2014. Procès-verbal de la session régulière du Conseil municipal de Boischatel, tenue le 13 ème jour du

Plus en détail

Resident Canadian (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur les résidents canadiens (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION

Resident Canadian (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur les résidents canadiens (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Resident Canadian (Insurance Companies) Regulations Règlement sur les résidents canadiens (sociétés d assurances) SOR/92-284 DORS/92-284 Current to August 4, 2015 À jour

Plus en détail

Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt)

Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Aggregate Financial Exposure (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur le total des risques financiers (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2001-365 DORS/2001-365

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

AUX AGENTS IMMOBILIERS QUALIFICATIONS OF AGENTS AND SALESPERSONS REGULATIONS

AUX AGENTS IMMOBILIERS QUALIFICATIONS OF AGENTS AND SALESPERSONS REGULATIONS REAL ESTATE AGENTS LICENSING ACT QUALIFICATIONS OF AGENTS AND SALESPERSONS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.15(Supp.) In force September 15, 1992; SI-013-92 LOI SUR LA DÉLIVRANCE DE LICENCES AUX AGENTS IMMOBILIERS

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Bill 234 Projet de loi 234

Bill 234 Projet de loi 234 1ST SESSION, 39TH LEGISLATURE, ONTARIO 58 ELIZABETH II, 2009 1 re SESSION, 39 e LÉGISLATURE, ONTARIO 58 ELIZABETH II, 2009 Bill 234 Projet de loi 234 An Act to amend the Taxation Act, 2007 to provide for

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN

PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN PLAN DIRECTEUR DES PARCS, MILIEUX NATURELS ET ESPACES VERTS PARKS, NATURAL HABITATS AND GREEN SPACES MASTER PLAN Présentation publique du jeudi 10 septembre, 2009 Public presentation of Thursday, September

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada. Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act CODIFICATION CONSOLIDATION

Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada. Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act CODIFICATION CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada S.C. 1985, c. 9 S.C. 1985, ch. 9 Current to September 10,

Plus en détail

Specialized Financing (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les activités de financement spécial (sociétés de portefeuille bancaires)

Specialized Financing (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les activités de financement spécial (sociétés de portefeuille bancaires) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Specialized Financing (Bank Holding Companies) Regulations Règlement sur les activités de financement spécial (sociétés de portefeuille bancaires) SOR/2001-477 DORS/2001-477

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Gestion des revenus. Référé par les services de la Protection de l enfance

Gestion des revenus. Référé par les services de la Protection de l enfance Gestion des revenus Référé par les services de la Protection de l enfance Qu est-ce que la gestion des revenus (Income Management)? La Gestion des revenus (Income Management) est un moyen pour vous aider

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

LOI SUR LE PROGRAMME DE TRAVAUX COMPENSATOIRES L.R.T.N.-O. 1988, ch. F-5. FINE OPTION ACT R.S.N.W.T. 1988,c.F-5

LOI SUR LE PROGRAMME DE TRAVAUX COMPENSATOIRES L.R.T.N.-O. 1988, ch. F-5. FINE OPTION ACT R.S.N.W.T. 1988,c.F-5 FINE OPTION ACT R.S.N.W.T. 1988,c.F-5 LOI SUR LE PROGRAMME DE TRAVAUX COMPENSATOIRES L.R.T.N.-O. 1988, ch. F-5 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY S.N.W.T. 1997,c.3 S.N.W.T. 2003,c.31 In force April 1, 2004;

Plus en détail

805-1-IPG-012. Table of Contents. Table des matières. Page. 1. Subject 1 1. Objet. 2. Issue 1 2. Sujet. 3. Question 1 3. Question

805-1-IPG-012. Table of Contents. Table des matières. Page. 1. Subject 1 1. Objet. 2. Issue 1 2. Sujet. 3. Question 1 3. Question 805-1-IPG-012 Vacation Pay Canada Labour Code Part II Division IV Indemnité de vacances Code canadien du travail Partie II Section IV Table of Contents Table des matières Page 1. Subject 1 1. Objet 2.

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787

Plus en détail

LOI SUR LES SUBVENTIONS AUX PIONNIERS (SERVICES PUBLICS) PIONEER UTILITY GRANT ACT

LOI SUR LES SUBVENTIONS AUX PIONNIERS (SERVICES PUBLICS) PIONEER UTILITY GRANT ACT Pursuant to section 12 of the Pioneer Utility Grant Act, the Commissioner in Executive Council orders as follows LOI SUR LES SUBVENTIONS AUX PIONNIERS Le commissaire en conseil exécutif, conformément à

Plus en détail

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 ACTION INTERSECTORIELLE SUR L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET LES JEUNES Le 14 aôut, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN

Plus en détail

Règlement sur les soins dentaires administrés aux civils. Civilian Dental Treatment Regulations CODIFICATION CONSOLIDATION

Règlement sur les soins dentaires administrés aux civils. Civilian Dental Treatment Regulations CODIFICATION CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Civilian Dental Treatment Regulations Règlement sur les soins dentaires administrés aux civils C.R.C., c. 682 C.R.C., ch. 682 Current to November 16, 2015 À jour au 16

Plus en détail

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) SOR/98-33 DORS/98-33 Current to September

Plus en détail

SOMMAIRE DES PRÉOCCUPATIONS ET DES ORIENTATIONS SUMMARY OF THE CONCERNS AND ORIENTATIONS

SOMMAIRE DES PRÉOCCUPATIONS ET DES ORIENTATIONS SUMMARY OF THE CONCERNS AND ORIENTATIONS SOMMAIRE DES PRÉOCCUPATIONS ET DES ORIENTATIONS SUMMARY OF THE CONCERNS AND ORIENTATIONS Préoccupation : la protection du couvert végétal typique de la cité jardin Concern: Protecting the vegetation cover

Plus en détail

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations Règlement sur les renseignements à inclure dans les notes de crédit et les notes de débit (TPS/ TVH) SOR/91-44

Plus en détail

EDUCATION ACT LOI SUR L ÉDUCATION O.I.C. 2001/123 DÉCRET 2001/123 LOI SUR L ÉDUCATION EDUCATION ACT

EDUCATION ACT LOI SUR L ÉDUCATION O.I.C. 2001/123 DÉCRET 2001/123 LOI SUR L ÉDUCATION EDUCATION ACT Pursuant to section 306 of the Education Act, the Commissioner in Executive Council orders as follows: 1 The attached Temporary Employees Regulation is hereby made. 2 Order-in-Council 1998/66 is revoked.

Plus en détail

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to:

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to: 2012-08-23 Corporations Canada 9th floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean Edmonds sud 365, avenue Laurier ouest Ottawa

Plus en détail

Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke

Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke Procès verbal de l assemblée du conseil d administration de la régie intermunicipale du

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question:

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question: 100004371 Social Finance Accelerator Initiative July 10, 2015 Question: Although I have not yet heard a response about my two prior questions, I have another question relating to the DOS Security Requirement.

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

554 Ontario, Sherbrooke, Québec, Canada, J1J 3R6 MAIN RESPONSIBILITIES

554 Ontario, Sherbrooke, Québec, Canada, J1J 3R6 MAIN RESPONSIBILITIES Posting number: 14-120 Title: Campus: Work Location: Coordinator, Continuing Education Lennoxville Campus 554 Ontario, Sherbrooke, Québec, Canada, J1J 3R6 Position and Functions: Champlain Regional College

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail