C O M M U N I Q U E D E P R E S S E

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C O M M U N I Q U E D E P R E S S E"

Transcription

1 C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Après des mois de rebondissements, le réseau de la de l Aire urbaine (BLHD) est aujourd hui activé dans ses grandes fibres et les services afférents sont disponibles. L Aire urbaine passe véritablement à l Aire numérique. MALGRE LES DIFFICULTES, UN OBJECTIF PRINCIPAL : TERMINER LE RESEAU Après des mois de tensions entre le SMAU et son délégataire, Alliance Connectic, les deux parties ont convenu, au printemps 2010, de mettre leurs différends momentanément de côté, en oeuvrant en priorité à l ouverture du réseau haut débit et très haut débit antennes WifiMax sont installées (sur 31 prévues), soit un taux d avancement de 87 % ZA sont raccordées en fibre optique sites publics sont adductés. A la faveur des travaux, d autres sites ont pu être raccordés en supplément. Soit un taux global d avancement de plus de 95 %. Ainsi, le réseau syndical est aujourd hui activé dans sa quasi intégralité pour ce qui est du réseau linéaire offrant par là-même de nombreux services en termes de haut débit (2 Mbps) et de très haut débit (100 Mbps) : - les 300 km de fibre optique prévus sont installés. - tous les NRA de l Aire urbaine sont dégroupés avec au moins 2 opérateurs. Les 36 NRA sont raccordés par le délégataire. Sur les 19 NRA non dégroupés en 2010, 15 le sont depuis quelques semaines enregistrant abonnés en 4 mois, soit environ 815 abonnés Triple play par mois. A TITRE D INFORMATION : > sur le NRA de Blamont, le nombre d abonnés est passé de 6 à 145 entre février et mars 2011; LES SERVICES AUX PARTICULIERS ET AUX ENTREPRISES SONT DISPONIBLES Les utilisateurs - entreprises et habitants - peuvent à présent prendre contact avec les opérateurs ou éventuellement, à titre de conseil, avec Alliance Connectic pour avoir accès aux différents services. Certains n ont d ailleurs pas attendus pour profiter pleinement des apports du réseau syndical : on compte en effet plusieurs structures d ores et déjà connectées au très haut débit parmi lesquelles Faurecia et le Centre Hospitalier Belfort-Montbéliard. Une 40 aine d entreprises et structures publiques étudient par ailleurs la possibilité d une connexion très haut débit. > durant la même période, sur le NRA d Héricourt - qui compte par ailleurs le plus grand nombre d abonnés - le chiffre est passé de 198 à 682 ;

2 C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Côté WifiMax, la grande majorité des antennes est à présent active et permet d offrir une solution aux ex-zones d ombre et zones blanches principalement situées dans les territoires périphériques des deux agglomérations de Belfort et Montbéliard. Sur les 27 stations de base ouvertes aujourd hui, les bénéficiaires se réjouissent des débits assurés, non pas à 2 Mbps, mais jusqu à 6 Mbps et ce, dès l ouverture du réseau et au même tarif (29,99 ). Le SMAU veillera tout particulièrement à ce que l objectif de départ, soit 99,76 % des ménages éligibles à 2 Mbps minimum, soit respecté. Cette exigence constante est au coeur des préoccupations du SMAU. Depuis un peu plus de 2 mois, Ozone - opérateur WifiMax - enregistré plus de 300 abonnements, ce qui dépasse les prévisions commerciales de départ. LE SMAU VEILLERA A LA BONNE REALISATION DES AJUSTEMENTS NECESSAIRES Comme ce fut le cas pour le passage à la TNT, et comme on peut le constater dans tous les territoires impliqués dans l aménagement numérique, la réalité de la couverture, malgré tous les calculs théoriques, ne peut être connue qu une fois le réseau complètement ou en grande partie activé. Le SMAU a donc demandé à Alliance Connectic une étude radio complémentaire pour couvrir l ensemble des difficultés résiduelles. Pour plus d informations : Rubrique BLHD du site internet du SMAU : aire urbaine/ Contact : Foudil TEGUIA, Directeur du SMAU Les élus du SMAU seront extrêmement vigilants - c est une garantie que seule la puissance publique peut apporter - à ce que tous les problèmes soient traités dans les meilleures conditions possibles.

3 1 LES FO NDEM ENTS La de l Aire urbaine (BLHD) relève d une longue réflexion qui a démarré dès le début des années Les élus du Nord-Est Franche-Comté, sous l égide du Syndicat mixte de l Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle (SMAU), ont ainsi voulu donner corps à une nouvelle utopie concrète pour le territoire et ses habitants : celle d un aménagement numérique équilibré, vecteur de développement économique et d attractivité. Il est rapidement apparu que les grands opérateurs télécoms, et notamment l opérateur historique, étaient peu enclins à investir d eux-mêmes à l échelle d un territoire comme l Aire urbaine, dont le potentiel était jugé trop réduit en dehors des noyaux urbains. Hormis les 2 communautés d agglomération qui auraient pu développer chacune un coeur de réseau interne en fibre optique, les territoires dits «périphériques», en réalité partie intégrante de notre bassin de vie, risquaient d être durablement exclus du déploiement numérique. Ce qui aurait conduit à reproduire une fracture numérique à l intérieur même de l Aire urbaine. La solidarité territoriale a donc été, dès le départ, le maître mot de l opération. Le projet part du principe que les infrastructures numériques sont indispensables pour attirer de nouvelles entreprises créatrices d activités innovantes notamment dans le domaine des Technologies de l Information et de la Communication (TIC), mais aussi pour maintenir celles déjà en place qui ne peuvent se passer d accès performants aux réseaux mondiaux. Cela est vrai aussi pour les particuliers qui font de la connexion Internet un critère majeur d installation dans les communes. Une partie importante du projet est ainsi directement tournée vers le monde économique avec l apport du très haut débit (100 Mbps). L un des objectifs prioritaires de la BLHD est la résorption de toutes les zones d ombre (là où le réseau est accessible mais les équipements trop éloignés pour fournir une qualité de service convenable) et les zones blanches (non desservies) de l Aire urbaine grâce à la combinaison de technologies complémentaires permettant de couvrir l ensemble des ménages de l Aire urbaine avec au moins 2 Mbps. Il existait dans l Aire urbaine des situations de monopoles de fait qui nuisaient à la concurrence et donc aux prix et aux prestations proposés aux consommateurs (entreprises et particuliers). Outre la réalisation de l infrastructure haut débit, le projet prévoit une «ouverture du réseau à l ensemble des opérateurs dans des conditions objectives, transparentes et non-discriminatoires».

4 1 LES FO NDEM ENTS Ainsi, le réseau est loué à tous les fournisseurs d accès candidats (comme Orange, Free, Alice, Neuf, AOL, etc ) qui proposent ensuite leurs offres commerciales aux particuliers et aux entreprises. Cette mise en concurrence ouvre des perspectives positives en termes de tarifs et de prestations avec la possibilité d offres dites «Triple play» (téléphonie, internet, télévision) sans compter tous les services innovants qu il reste à inventer. Le SMAU répond ainsi à une demande sociale sans pour autant se substituer aux différents opérateurs qui exploitent le réseau. Le projet de la BLHD a mobilisé toutes les collectivités de l Aire urbaine comme en témoigne son plan de financement. Sur un investissement total de près de 18 millions d, les collectivités territoriales apportent près de 8 millions d, soit plus de 44 % : État Région Conseils généraux Autres collectivités (EPCI, communes isolées) Total participation publique sollicitée Après que le SMAU se soit doté de la compétence haut débit requise (au sens de l arrêté inter préfectoral n du 25 juillet 2006), une délégation de service publique (DSP) pour l établissement et l exploitation d un réseau de communications électroniques haut débit a été engagée. Plusieurs éléments ont conduit le SMAU à confier le projet à une entreprise spécialisée à travers une DSP : - La complexité institutionnelle de l Aire urbaine : 3 conseils généraux, 11 intercommunalités ayant chacune une compétence dans les infrastructures haut débit. Il fallait donc un maître d ouvrage unique. - Les caractéristiques du secteur des télécommunications, très risqué et en constante évolution, avec des méthodes de commercialisation concurrentielle éloignées de la culture du service public. La DSP permet de transférer une partie des risques à des entreprises à même d y faire face. - L aspect financier : l entreprise apporte plus de la moitié des fonds de premier établissement, sans compter les coûts de commercialisation et de maintenance. 99,76 % : objectif de couverture à un minimum de 2 Mbps. 20 ans : durée de la DSP. 36 : nombre de NRA dégroupés. 54 : nombre de zones d activités reliées à la fibre optique. 130 : nombre de sites publics reliés à la fibre optique. 31 : nombre de stations de base (BS) WifiMax auxquelles pourraient se rajouter de nouvelles antennes en fonction des besoins. 300 : nombre de km de fibre optique. La BLHD permet d apporter le haut débit à tous par le biais essentiellement d un réseau de fibre optique et d un réseau de stations de base WifiMax. Mais ce n est pas une fin en soi et la BLHD doit être considérée comme un cœur de réseau sur lequel pourront se greffer ensuite des programmes plus ambitieux. Il s agit donc du premier étage de la fusée «révolution numérique» pour apporter, aujourd hui et demain, tous les services nécessaires aux acteurs et habitants du bassin de vie. Le support en sera très probablement la fibre optique.

5 2 L E P A R C O U R S La de l Aire urbaine (BLHD), premier projet sous pilotage du Syndicat mixte de l Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle (SMAU), est un dossier de longue haleine. Après une période de réflexion, d étude et de traitement des questions juridiques, une délégation de service public a été lancée en 2006 dont l aboutissement fût la signature du contrat de concession avec Alliance Connectic, le 15 mars 2008, passage à la concrétisation de l ambition des élus. Depuis, des difficultés de différentes natures, que l on retrouve dans d autres territoires, ont modifié la marche du projet jusqu à l issue favorable, en termes de services, que l on connait aujourd hui. Si les collectivités du Nord-Est Franche-Comté ont initié la réflexion sur le haut débit à l échelle de l Aire urbaine dès 2000, ce n est qu à partir de 2002, date de sa création, que le SMAU devient le chef de file du projet BLHD. Parallèlement aux études, préalable essentiel au dimensionnement du projet, le SMAU s engage dans un processus de prise de compétence «haut débit». Ainsi, depuis juin 2006, le SMAU détient, par délégation des 3 Conseils généraux, la compétence dite : «Construction et gestion d infrastructures de télécommunications ou de communications électroniques porteuses de réseaux ouverts au public». Le lancement à l été 2006 de la procédure de délégation de service public (DSP) aboutit, le 15 mars 2008, à la signature du contrat de concession avec Alliance Connectic (AC). Le réseau devait être achevé en Dans les mois qui suivent la signature du contrat, le délégataire fait cependant savoir que les paramètres économiques de la délégation ont fortement évolué et demande au SMAU de contribuer au rétablissement du plan d affaires. Parallèlement, le délégataire rencontre des difficultés techniques importantes pour déployer la fibre optique et le Wimax, technologie hertzienne prévue initialement pour la couverture des zones blanches. Cette période de tension est close au printemps 2010 avec trois faits majeurs : - une réunion publique le 23 avril où le SMAU et AC affichent devant les Maires de l Aire urbaine leur volonté d aller au bout des travaux. - l adoption, le 27 mai, par le Comité syndical du SMAU d une nouvelle technologie hertzienne en remplacement du Wimax : le WifiMax, plus performant, plus facile à déployer et moins couteux pour l usager. - l ajournement des discussions financières, d un commun accord, dans l attente de l achèvement complet du réseau.

6 L E P A R C O U R S 2 débit haut locale Boucle Dès lors, le SMAU et AC travaillent en bonne intelligence pour finaliser les travaux un semestre plus tard et réceptionner le réseau optique en novembre Le calibrage du réseau WifiMax, plus complexe, demande encore quelques ajustements. Dans les années , la BLHD a fait partie d une vague de projets publics (dits RIP pour «réseaux d initiative publique») un peu partout en France avec le même objectif : couvrir les zones blanches et préparer l arrivée du très haut débit avec la fibre optique. Un bilan de ces projets met en évidence que l accès à internet est un sujet compliqué à traiter pour les collectivités territoriales, quelque soit le territoire concerné. Secteur marchand par excellence, internet correspond à une demande nouvelle, pressante et exigeante des habitants, cibles d offres publicitaires alléchantes qui éludent la diversité des situations et ses implications techniques : l ADSL n est pas une solution universelle! D une façon générale, la plupart des RIP relatifs au haut débit ont été confrontés à des retards importants, à des approximations dans l évaluation des coûts de construction et d exploitation, à l évolution très rapide des technologies et des besoins, et à l enchevêtrement des réseaux et des acteurs. Charge aux collectivités d arbitrer entre leurs contraintes financières et le respect des objectifs initiaux. En ce qui concerne les technologies hertziennes, notamment le Wimax et le WifiMax, la difficulté réside plutôt dans la modélisation des couvertures, les ondes étant sensibles à de nombreux paramètres. Les études théoriques sont donc systématiquement prises en défaut par la réalité du terrain nécessitant des adaptations après le 1 er déploiement d antennes. En somme, les collectivités ont été pionnières sur un terrain qui leur était peu familier, mêlant haute technicité et concurrence exacerbée entre opérateurs, qui fait passer parfois l intérêt des usagers au second plan. L introduction (ou ré-introduction) de la notion de service publique dans ce secteur ne se fait pas sans heurts mais commence aujourd hui à porter ses fruits. L accès à internet s apparente de plus en plus à un service de première nécessité sans qu existent pour autant des réponses cohérentes avec des moyens financiers, et dans certains cas législatifs, adaptés. La situation critique du réseau cuivre (support du téléphone et de l ADSL) appartenant encore à France Télécom, privatisée en 1998 mais toujours en situation de monopole, en est l exemple le plus frappant.

7 3 LE RESEAU OPTIQUE N LEPUIX RIERVESCEMONT 6 km AUXELLES-HAUT GIROMAGNY VESCEMONT ROUGEMONT-LE-CHATEAU AUXELLES-BAS CHAUX LAMADELEINE- VAL-DES-ANGES LEVAL ROUGEGOUTTE ETUEFFONT PETITEFONTAINE PETITMAGNY ROMAGNY-SOUS- ROUGEMONT LACHAPELLE- SOUS-ROUGEMONT GROSMAGNY BOURG- FELON SOUS-CHATELET LACHAPELLE-SOUS-CHAUX ANJOUTEY SAINT-GERMAIN- LE-CHATELET ANGEOT EVETTE-SALBERT SERMAMAGNY ELOIE ROPPE VALDOIE VETRIGNE OFFEMONT DENNEY LAGRANGE EGUENIGUE BETHONVILLIERS VAUTHIERMONT MENONCOURT LARIVIERE REPPE LACOLLONGE FONTAINE PHAFFANS CRAVANCHE BESSONCOURT FRAIS ETOBON CHENEBIER CHALONVILLARS MANDREVILLARS CHAGEY BUC FOUSSEMAGNE PEROUSE ESSERT CHEVREMONT BELFORT CUNELIERES PETIT- POP BELFORT CROIX FONTENELLE MONTREUX- CHATEAU BAVILLIERS DANJOUTIN VEZELOIS NOVILLARD COURMONT SAULNOT CHAMPEY LE VERNOY LUZE COUTHENANS COISEVAUX VERLANS TREMOINS TAVEY URCEREY ECHENANS- ARGIESANS ANDELNANS SOUS- MONT-VAUDOIS BOTANS SEVENANS BANVILLARS MEROUX MOVAL DORANS BERMONT BREVILLIERS BOUROGNE HERICOURT TREVENANS CHATENOIS- LES-FORGES CHAVANNES- AUTRECHENE BRETAGNE LES-GRANDS BREBOTTE CHAVANATTE VELLESCOT CHARMOIS GROSNE RECOUVRANCE SUARCE FROIDEFONTAINE BORON 36 NRA dégroupés 2 POP (point de présence opérateur) 300 km de fibre optique 54 ZA et 130 sites publics raccordés à la fibre optique TAILLECOURT POP NUMERICA DASLE VANDONCOURT SELONCOURT CHAVANNE GRANDVILLARS VYANS- BUSSUREL DAMBENOIS AIBRE LAIRE LE-VAL VILLERS- NOMMAY MORVILLARS SUR-SAULNOT BETHONCOURT ALLENJOIE JONCHEREY SEMONDANS GRAND- RAYNANS CHARMONT DESANDANS MEZIRE VIEUX- BROGNARD CHARMONT ECHENANS ISSANS ALLONDANS FESCHES- THIANCOURT LE-CHATEL DELLE ARCEY SAINT-JULIEN FECHE- LES-MONTBELIARD SOCHAUX DAMPIERRE- L'EGLISE MONTBELIARD SAINTE- ETUPES LES-BOIS BADEVEL DUNG SUZANNE PRESENTEVILLERS EXINCOURT COURCELLES- L-MTB ARBOUANS AUDINCOURT VOUJEAUCOURT VALENTIGNEY BART SAINTE-MARIE MONTENOIS BAVANS BRETIGNEY BEUTAL LOUGRES DAMPIERRE-SUR- LE-DOUBS BERCHE LONGEVELLE-SUR-DOUBS ETOUVANS CROIX MATHAY COLOMBIER-FONTAINE MANDEURE HERIMONCOURT ECOT BONDEVAL ABBEVILLERS THULAY SAINT-MAURICE- COLOMBIER MESLIERES ROCHES- VILLARS-SOUS-ECOT BOURGUIGNON LES-BLAMONT GLAY ECURCEY BLAMONT PONT-DE-ROIDE GOUX-LES-DAMBELIN AUTECHAUX- DANNEMARIE ROIDE LEBETAIN BEAUCOURT MONTBOUTON SAINT-DIZIER-L'EVEQUE VILLARS-LE-SEC Légende LEPUIX-NEUF FAVEROIS COURTELEVANT RECHESY FLORIMONT COURCELLES DAMBELIN VALONNE PIERREFONTAINE-LES-BLAMONT REMONDANS- VAIVRE NEUCHATEL- URTIERE VILLARS-SOUS- DAMPJOUX FEULE NOIREFONTAINE SOLEMONT DAMPJOUX VILLARS-LES- BLAMONT Réseau fibre optique POP (Point de présence opérateur) Limite des départements Limite des EPCI Limite du Pays de l'aire urbaine Sources : NRA : Données AC et France Télécom

8 4 LE RESEAU WIFIMAX N Couverture prévisionnelle en attente des compléments nécessaires à une couverture intégrale : - 4 plaques - 27 BS activées sur 31 prévues - 3 BS supplémentaires à l étude Plaque 1 - Saulnot - Saulnot - Héricourt (Mont-Vaudois) - Trémoins - Bussurel - Champey - Laire - Le Vernoy ETOBON CHENEBIER CHAGEY 6 km Plaque 2 - Bessoncourt - Bessoncourt* - Vezelois - Belfort-Salbert - Buc - Grosmagny - Chavannes les Grands - Lepuix-Neuf - Croix - Brebotte (2) Après activation des 27 premières stations de base (BS), il s avère que plusieurs secteurs du périmètre de l Aire urbaine demeurent en zone blanche. la finalisation des 4 BS en cours de réalisation ne comblerait pas ce vide. Le SMAU a donc demandé à son délégataire de compléter sa couverture théorique afin d atteindre l objectif contractuel de 99,76 % de foyers de l Aire urbaine à un minimum de 2 Mbps. COURMONT SAULNOT CHAMPEY LE VERNOY CHAVANNE ARCEY BRETIGNEY DESANDANS MONTENOIS BEUTAL LONGEVELLE-SUR-DOUBS LUZE COISEVAUX TREMOINS SEMONDANS ECHENANS AIBRE COUTHENANS VERLANS RAYNANS SAINT-JULIEN LES-MONTBELIARD SAINTE-MARIE LOUGRES COLOMBIER-FONTAINE BAVANS VILLARS-SOUS-ECOT GOUX-LES-DAMBELIN DAMBELIN VALONNE TAVEY ISSANS LAIRE HERICOURT ALLONDANS DUNG PRESENTEVILLERS ETOUVANS SOLEMONT ECOT BERCHE MONTBELIARD BART PONT-DE-ROIDE URCEREY BREVILLIERS VOUJEAUCOURT MATHAY BOURGUIGNON FEULE NOIREFONTAINE DAMPJOUX BUSSUREL BANVILLARS BETHONCOURT ARGIESANS ECURCEY DORANS CHATENOIS- LES-FORGES SOCHAUX VALENTIGNEY BOTANS ANDELNANS BERMONT NOMMAY SEVENANS MOVAL TREVENANS DAMBENOIS MANDEURE EXINCOURT TAILLECOURT BONDEVAL PIERREFONTAINE-LES-BLAMONT AUDINCOURT SELONCOURT THULAY BLAMONT ETUPES MEROUX BOUROGNE ALLENJOIE DASLE HERIMONCOURT FECHE- L'EGLISE SAINTE- SUZANNE COURCELLES- L-MTB ARBOUANS DAMPIERRE-SUR- LE-DOUBS SAINT-MAURICE- COLOMBIER ROCHES- LES-BLAMONT AUTECHAUX- ROIDE REMONDANS- VAIVRE NEUCHATEL- URTIERE VILLARS-SOUS- DAMPJOUX VILLARS-LES- BLAMONT Plaque 4 - Pont de Roide - Pont de Roide TDF* - Dambelin - Pont de Roide les Salliers - Remondans-Vaivre - Montpreuvoir - Ecot - Noirefontaine - Saint-Maurice-Colombier - Valonne - Beutal - Lomont VEZELOIS CHARMOIS MORVILLARS MEZIRE VANDONCOURT MESLIERES GLAY BADEVEL BEAUCOURT MONTBOUTON ABBEVILLERS DANNEMARIE NOVILLARD AUTRECHENE FROIDEFONTAINE BREBOTTE RECOUVRANCE GRANDVILLARS CHAVANNES- LES-GRANDS VYANS- LE-VAL VILLERS- SUR-SAULNOT GRAND- CHARMONT BROGNARD VIEUX- CHARMONT FESCHES- LE-CHATEL DAMPIERRE- LES-BOIS Sources : DELLE BRETAGNE GROSNE THIANCOURT LEBETAIN SAINT-DIZIER-L'EVEQUE CROIX Légende VELLESCOT JONCHEREY VILLARS-LE-SEC LEPUIX RIERVESCEMONT LAMADELEINE- VAL-DES-ANGES VESCEMONT ROUGEMONT-LE-CHATEAU AUXELLES-HAUT GIROMAGNY LEVAL ROUGEGOUTTE ETUEFFONT PETITEFONTAINE AUXELLES-BAS ROMAGNY-SOUS- PETITMAGNY ROUGEMONT LACHAPELLE- CHAUX SOUS-ROUGEMONT GROSMAGNY BOURG- FELON SOUS-CHATELET SAINT-GERMAIN- LACHAPELLE-SOUS-CHAUX ANJOUTEY ANGEOT LE-CHATELET LAGRANGE ELOIE EGUENIGUE VAUTHIERMONT SERMAMAGNY BETHONVILLIERS ROPPE LARIVIERE MENONCOURT REPPE EVETTE-SALBERT VALDOIE VETRIGNE LACOLLONGE OFFEMONT FONTAINE PHAFFANS DENNEY CRAVANCHE FRAIS BESSONCOURT BELFORT PEROUSE FOUSSEMAGNE CHALONVILLARS ESSERT CHEVREMONT CUNELIERES PETIT- CROIX FONTENELLE MONTREUX- MANDREVILLARS BUC BAVILLIERS DANJOUTIN CHATEAU ECHENANS- SOUS- MONT-VAUDOIS BORON FAVEROIS Puits fibre BS activée FLORIMONT CHAVANATTE SUARCE BS en cours de traitement Rebond hertzien Limite des départements Limite des EPCI COURTELEVANT COURCELLES LEPUIX-NEUF RECHESY Plaque 3 - Delle - Delle - Villars le Sec - Boron Limite du Pays de l'aire urbaine

9 5 COMMERCIALISATION La de l Aire urbaine (BLHD) est d ores et déjà entrée dans sa phase active de commercialisation et les services sont disponibles pour tous les types d utilisateurs, plusieurs structures ayant déjà franchi le pas du haut, voire du très haut débit. des opérateurs spécialisés ci-dessous (liste non-exhaustive fournie par Alliance Connectic (AC), cette dernière pouvant intervenir à titre de conseil : Patrick ZENTAR / tél ) 3 grands types de technologies permettent d accéder au haut et très haut débit dans l Aire urbaine grâce à la BLHD : la fibre optique, l ADSL (ou SDSL pour les professionnels) et le WifiMax. Revue de détail. Pour mémoire, le délégataire Alliance Connectic, chargé de construire et d exploiter le réseau, est un «opérateur d opérateurs». Autrement dit, il met l infrastructure à disposition de façon neutre à des fournisseurs d accès spécialisés (FAI) selon les technologies concernées. Ce sont ces FAI qui proposent librement des abonnements aux clients finaux (particuliers, entreprises, administrations). Completel : Chantal MUSER / tél SFR : Fabien LACOUR / tél Alsatis : Xavier PRISKER / tél RMI Adista : agence de Strasbourg / tél Trinaps : Florian FERY / tél Ces opérateurs, après avoir analysé les besoins du client, feront eux-mêmes le nécessaire auprès d AC pour s'informer de la proximité du réseau et du coût de raccordement. Les opérateurs formuleront alors une offre d abonnement en fonction de tous ces paramètres. Liste des 54 zones d activités raccordées en fibre optique Raccordement des entreprises et administrations par la fibre optique 54 zones d activités (voir encart) et 130 sites publics sont aujourd hui raccordés en limite de parcelle. Les structures situées à proximité des 300 km de fourreaux installés sont également facilement raccordables. Les entreprises et administrations qui souhaitent disposer d une connexion par la fibre optique doivent contacter

10 5 COMMERCIALISATION Abonnements DSL (ADSL et SDSL) Les centraux téléphoniques (ou NRA) de l Aire urbaine sont désormais tous dégroupés avec au moins 2 opérateurs. Les entreprises et internautes éligibles aux services DSL peuvent donc s adresser aux fournisseurs d accès habituels présents sur le NRA auquel ils sont raccordés. Attention : le dégroupage n augmente que marginalement les débits. Il permet essentiellement de faire baisser le prix de l abonnement et d accéder au Triple play (télévision) si la longueur de ligne et le débit le permettent. WifiMax Les internautes ne disposant pas d un débit suffisant par l ADSL (seuil de 2 Mbps) peuvent se tourner vers le WifiMax et les opérateurs spécialisés (Ozone : tél ). Sur le réseau de 31 stations de base (BS) prévu, 27 sont aujourd hui opérationnelles : Bessoncourt, Boron, Belfort-Salbert, Buc, Croix, Delle, Grosmagny, Chavannes-les-Grands, Lepuix-Neuf, Vézelois-Chèvremont, Villars-le-Sec, Beutal, Bussurel, Champey, Dambelin, Héricourt (Mont-Vaudois), Ecot, Lomont, Remondans-Vaivre, Montpreuvoir (Feule), Noirefontaine, Pont-de-Roide (2 BS), Saint-Maurice-Colombier, Saulnot, Trémoins, Valonne. 4 autres BS devraient être installées avant l été : Laire, Le Vernoy et Brebotte, cette dernière dépendant d un relais à installer dans le Bassin de la Bourbeuse. Par la fibre optique FAURECIA à Bavans et Audincourt a été la 1 ère entreprise à se connecter au très haut débit par la BLHD en «Le très haut débit a été l un des critères dans l agrandissement du centre de recherche de Bavans [ ] Sur les sites de R&D, le besoin d une ligne à haut débit est nécessaire de façon à assurer des échanges rapides de données volumineuses». Extrait de la plaquette «Le haut débit dans l Aire urbaine» éditée par AC, octobre 2010 Une fibre relie les 2 pôles du Centre Hospitalier Belfort- Montbéliard depuis l été «Avec cette connexion à très haut débit, la communication entre nos 3 sites hospitaliers de Belfort, de Montbéliard et du Mittan n a quasiment plus de limite technique et permet de les considérer comme un site virtuel unique. Ces nouvelles technologies rendent possibles certaines pratiques comme la télémédecine et la vidéo dans la prise en charge des patients». Extrait de la plaquette «Le haut débit dans l Aire urbaine» éditée par AC, octobre 2010 Le Conseil Régional a fait savoir qu il souhaitait connecter les 12 lycées de l Aire urbaine. Plusieurs contrats sont en cours notamment avec General Electric et Free, des contacts étant également bien avancés par exemple avec CITELE à Offemont ou la ville d Audincourt. Par l ADSL On compte abonnés sur 19 centraux téléphoniques dont 815 abonnés au Triple play. C est le NRA d Héricourt qui compte le plus grand nombre d abonnés (680), suivi par celui d Hérimoncourt (330) et de Pont-de- Roide (280). Par le WifiMax 300 ménages ont souscrit un abonnement WifiMax après 2 mois de commercialisation. A noter : le passage direct, au même tarif (29,99 ), à un débit de 6 Mbps.

11 6 G L O S S A I R E Quelques termes explicités pour s y retrouver dans le vocabulaire technique de la de l Aire urbaine (BLHD). (Asymetric Digital Subscriber Line) Technologie DSL la plus répandue pour accéder au haut débit. Elle permet d avoir des connexions haut débit avec un débit descendant supérieur au débit montant, sans garantie de débit plancher. BLHD de l Aire urbaine Belfort- Montbéliard-Héricourt-Delle. Dégroupage Opération technique qui permet aux nouveaux opérateurs d utiliser le réseau local de l opérateur historique, constitué de paires de fils de cuivre, pour desservir directement leurs abonnés. L usage du réseau local de l opérateur historique, qui n a plus le droit d en refuser l accès, est néanmoins rémunéré par l opérateur nouvel entrant. DSL (Digital Suscriber Line) Technologie ayant pour objet de transmettre des débits élevés sur la ligne de l abonné, simultanément à une communication téléphonique. Cette technologie permet d améliorer les performances des réseaux d accès et en particulier de la ligne d abonné du réseau téléphonique classique, constituée de fils de cuivre. DSLAM Situé sur le réseau de l'opérateur local, au niveau du répartiteur, il fait partie des équipements utilisés pour transformer une ligne téléphonique classique en ligne ADSL permettant la transmission de données, et en particulier l'accès à Internet et au haut débit. La fonction du DSLAM est de regrouper plusieurs lignes ADSL sur un seul support, qui achemine les données en provenance et à destination de ces lignes. DSP Délégation de service public. FTTx (Fiber To The x) Consiste à amener la fibre optique au plus près de l'utilisateur, afin d'augmenter la qualité de service (en particulier le débit) dont celui-ci pourra bénéficier. La technologie FTTx se divise en plusieurs catégories en fonction des usages prévus : FTTh : Fiber To The Home (fibre jusqu au domicile), FTTB: Fiber To The Building (fibre jusqu à l immeuble), FAI (Fournisseur d Accès à Internet) Société qui propose des abonnements Internet. Appelé aussi opérateurs ou providers. Leurs sites proposent de nombreux services : gratuit, actualité, sélection de liens, etc. Fibre optique Support de transmission très fin constitué de silice revêtue d une protection qui permet de transférer des débits numériques par signaux lumineux sur de grandes distances sans amplification. Mbps ou Mbit/s (Mégabits par seconde) Vitesse de transmission sur les lignes spécialisées ou le câble.

12 G L O S S A I R E 6 débit haut locale Boucle NRA (Noeud de raccordement des abonnés) Le répartiteur téléphonique (aussi appelé NRA, pour Noeud de Raccordement Abonné) est le lieu situé dans le central téléphonique où se font toutes les connexions entre le réseau filaire desservant les clients d'un opérateur de télécommunications (la boucle locale) et les grandes infrastructures. Le NRA est aussi le lieu du réseau téléphonique où s effectue le dégroupage par les opérateurs ADSL. POP Point Of Presence - Point de présence opérateur - Point de collecte régional. Il en existe 2 dans l Aire urbaine : à Numérica à Montbéliard et sur les hauts de Belfort. Wi-Fi / WifiMax / WiMax Le WifiMax est un dérivé «amélioré» et à longue portée (5-6 km au lieu de 100 m autour des bornes Wi-Fi classiques) de la norme Wi-Fi (IEEE ), qui fonctionne sur l une des 2 fréquences possibles : 5,4 GHz (l autre étant 2,4 GHz). Par comparaison, le Wimax est une norme complètement différente (IEEE ) qui fonctionne en France sur la fréquence 3,5 GHz. ZO Zone d Ombre. RIP (Réseau d Initiative Publique) Un RIP est un réseau de communications électroniques décidé et mis en oeuvre par une (ou des) collectivité(s) territoriale(s). SDSL (Symetric Digital Subscriber Line) Technologie de la famille des DSL qui permet, par l association de paires de cuivre torsadées, d obtenir un débit symétrique. Cette offre est destinée aux professionnels. SR Sous Répartiteur. TIC Technologies de l information et de la communication. Triple Play Offre commerciale dans laquelle un opérateur propose à ses abonnés (à l'adsl, au câble, ou à la fibre optique) un ensemble de trois services dans le cadre d'un contrat unique : l'accès à l'internet, la téléphonie fixe et la télévision sans amplification.

Le Haut Débit. dans l Aire urbaine

Le Haut Débit. dans l Aire urbaine Le Haut Débit dans l Aire urbaine Sommaire EDITO Madame, Monsieur, Réseau à haut débit du SMAU Un accès pour tous et des offres variées L apport du réseau à haut débit du SMAU Coté pratique Quelle couverture?

Plus en détail

Le haut débit dans l Aire urbaine La fibre optique dans votre entreprise

Le haut débit dans l Aire urbaine La fibre optique dans votre entreprise Le haut débit dans l Aire urbaine La fibre optique dans votre entreprise Sommaire EDITO 2. Le réseau à haut débit de l Aire urbaine Un accès pour tous et des offres variées La BLHD apportera aux entreprises

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du code de l'environnement 1. Cet état des risques est établi sur la base des informations mises à disposition

Plus en détail

Novembre 2009. les chiffres clés. de l Aire urbaine. Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle

Novembre 2009. les chiffres clés. de l Aire urbaine. Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle Novembre 2009 les chiffres clés de l Aire urbaine situation et accessibilité L Aire urbaine au cœur de l Europe à grande vitesse L Aire urbaine dans le classement des villes françaises en fonction de la

Plus en détail

HORIZON TRÈS HAUT DÉBIT. Quelle connexion pour mon entreprise? Focus sur la fibre optique

HORIZON TRÈS HAUT DÉBIT. Quelle connexion pour mon entreprise? Focus sur la fibre optique HORIZON TRÈS HAUT DÉBIT Quelle connexion pour mon entreprise? Focus sur la fibre optique Votre connexion internet est-elle adaptée aux besoins de votre entreprise? Le sera-t-elle encore demain? 5questions

Plus en détail

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence 1 MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence Dès 1995, le

Plus en détail

Hautes-Pyrénées Numérique

Hautes-Pyrénées Numérique Le numérique jusqu aux étoiles 3 décembre 2010 3 décembre 2010 : coup d'envoi des premières offres commerciales www.hautes-pyrenees-numerique.fr Pour tous renseignements Hautes-Pyrénées Numérique 3 décembre

Plus en détail

Desserte du lycée COURBET

Desserte du lycée COURBET Desserte du lycée COURBET Le matin : Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi Horaire de passage Horaire d'arrivée au Courbet Andelnans (Froideval) Berger, l'assise LYCE 07:24 07:50 Anjoutey Anjoutey,

Plus en détail

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique)

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) 4 phases de déploiement dans la région Limousin Les différentes unités d œuvre en jeu dans ces déploiements sont représentées dans le tableau ci -dessous.

Plus en détail

Sous-série 2 X. Bureaux de bienfaisance et d assistance

Sous-série 2 X. Bureaux de bienfaisance et d assistance Sous-série 2 X Bureaux de bienfaisance et d assistance BUREAUX DE BIENFAISANCE 2 X 1 Bureaux de bienfaisance : circulaires, instructions, 1873-1926. 2 X 1-2 Commissions administratives : arrêtés de nominations

Plus en détail

NOUVEAU PROJET D INTERVENTION POUR L AMENAGEMENT NUMERIQUE DU DEPARTEMENT DES VOSGES

NOUVEAU PROJET D INTERVENTION POUR L AMENAGEMENT NUMERIQUE DU DEPARTEMENT DES VOSGES NOUVEAU PROJET D INTERVENTION POUR L AMENAGEMENT NUMERIQUE DU DEPARTEMENT DES VOSGES 1 Table des matières I. Axe 1 - Résorption des zones blanches haut débit et fourniture d un débit plancher de 2 Mbps

Plus en détail

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique!

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! 0 Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! L objectif régional est simple et ambitieux : se rapprocher au plus vite de 100 % de Bourguignons connectés, quel que soit

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2008-2013

Programme Local de l Habitat 2008-2013 Programme Local de l Habitat 2008-2013 de la Communauté de l Agglomération Belfortaine D i a g n o s t i c Arrêt du projet Agence d'urbanisme du Territoire de Belfort mars 2007 Sommaire Partie I La structuration

Plus en détail

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat.

Résultats du sondage et définition du besoin. Généralités techniques. Et bon sens. Quelles améliorations possibles. Réponses et débat. Résultats du sondage et définition du besoin Généralités techniques Et bon sens Quelles améliorations possibles Page 2 /35 Réponses et débat Sondage Les questions posées Comment jugez-vous la qualité de

Plus en détail

3.2 Analyse de la pénétration du Haut Débit dans le Jura

3.2 Analyse de la pénétration du Haut Débit dans le Jura 3.2 Analyse de la pénétration du Haut Débit dans le Jura Le taux moyen de pénétration du haut débit dans le Jura, toutes technologies confondues (ADSL et hertziennes) est de 60%, soit près de 77 000 abonnés

Plus en détail

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés En présence des opérateurs Bouygues, Free, Numéricâble, Orange et SFR Présentation aux professionnels de l immobilier 6 février 2014 Page 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

ANJOU NUMERIQUE. Réunion avec les EPCI

ANJOU NUMERIQUE. Réunion avec les EPCI ANJOU NUMERIQUE Réunion avec les EPCI DÉROULÉ DE LA PRÉSENTATION 1- Rappel du contexte 2- les technologies très haut débit 3- le schéma d ingénierie 4- le montage et l association des EPCI 5- Des questions?

Plus en détail

Illustrations des bonnes pratiques

Illustrations des bonnes pratiques Illustrations des bonnes pratiques Proposer des points de collecte propres, sécurisés et aménagés Critère 1.6.1. Convention passée avec les communes Communauté d Agglomération de Belfort (90) Labellisation

Plus en détail

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE : LES ACTEURS, LES TECHNOLOGIES ET LES DYNAMIQUES TERRITORIALES

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE : LES ACTEURS, LES TECHNOLOGIES ET LES DYNAMIQUES TERRITORIALES AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE : LES ACTEURS, LES TECHNOLOGIES ET LES DYNAMIQUES TERRITORIALES Julie Chabroux chef de l unité «collectivités territoriales» ARCEP L ARCEP - Une autorité administrative indépendante!

Plus en détail

sommaire L objectif du Département

sommaire L objectif du Département sommaire L objectif du Département 3 L objectif du Département 4 La Délégation de Service Public (DSP) 5 Le haut débit 6 Les technologies 7 Le réseau NET27 8 Eligibilité au haut-débit 9 Conditions d éligibilité

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

Les dossiers de presse du Conseil général du Loiret

Les dossiers de presse du Conseil général du Loiret Les dossiers de presse du Conseil général du Loiret Lancement du Très Haut Débit dans le Loiret Une chance unique pour le territoire 13-055 MCOM - Photo : Thinksock Vendredi 25 janvier 2013 Contact presse

Plus en détail

Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune?

Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune? Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune? 1 er juillet 2013 Ordre du jour MELISA COMMENT SE RACCORDER

Plus en détail

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie Tous droits réservés Communauté d Agglomération Dracénoise Octobre 2010 Internet et le haut débit en Dracénie Explication et évolution du réseau Conception & réalisation Nexus Communication 04 93 92 92

Plus en détail

Présentation du Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique S.D.T.A.N. rs à la régie intéressé reste possible dès lors que le

Présentation du Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique S.D.T.A.N. rs à la régie intéressé reste possible dès lors que le é public de travaux + régie intéressée structure porteuse conserve les risques techniques et ion et à la construction du réseau dans le cadre du ant alors un besoin de financement de l ordre de 39 ssée

Plus en détail

Fiche de transmission d un projet lancé sur le fondement de l article L. 1425-1 du Code général des collectivités territoriales

Fiche de transmission d un projet lancé sur le fondement de l article L. 1425-1 du Code général des collectivités territoriales Fiche de transmission d un projet lancé sur le fondement de l article L. 1425-1 du Code général des collectivités territoriales L article L. 1425-1 du CGCT impose aux collectivités de transmettre à l Autorité

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

Argumentaire sur Traitement des zones d ombre ADSL Par l APIE (Association Porte de l Isère Environnement)

Argumentaire sur Traitement des zones d ombre ADSL Par l APIE (Association Porte de l Isère Environnement) Membre de la FRAPNA Isère Argumentaire sur Traitement des zones d ombre ADSL Par l () 1 - Rappel du principe du haut débit ADS L Sur la ligne téléphonique, les fréquences basses (notion de bas débit) transmettent

Plus en détail

SYNTHÈSE SEPTEMBRE 2013 SDTAN ARDÈCHE-DRÔME. Avec la participation financière de :

SYNTHÈSE SEPTEMBRE 2013 SDTAN ARDÈCHE-DRÔME. Avec la participation financière de : SYNTHÈSE SEPTEMBRE 2013 SDTAN ARDÈCHE-DRÔME L E S C H É M A D I R E C T E U R D A M É NAG E M E N T N U M É R I Q U E D E L A R D È C H E E T D E L A D R Ô M E VO L E T I N F R A S T R U C T U R E S N

Plus en détail

Déploiement de la fibre optique sur le territoire de Lamballe Communauté

Déploiement de la fibre optique sur le territoire de Lamballe Communauté Déploiement de la fibre optique sur le territoire de Lamballe Communauté Dossier de presse Contact presse Lamballe Communauté : Service Communication 02 96 50 13 50 communication@lamballe-communaute.fr

Plus en détail

contexte actuel de l'ant : La montée vers le Très Haut Débit

contexte actuel de l'ant : La montée vers le Très Haut Débit Aménagement Numérique des Territoires contexte actuel de l'ant : La montée vers le Très Haut Débit AG des maires du Pays de Retz - 10/12/11 Hervé Saulnier-Rome Définition de l'a.n.t Aménagement numérique

Plus en détail

Rencontre professionnelle organisée par l ANDGDGARD - SYNTHESE -

Rencontre professionnelle organisée par l ANDGDGARD - SYNTHESE - Aménagement numérique du territoire : enjeu des collectivités territoriales pour un égal accès aux nouveaux services numériques, au réseau du savoir et au développement économique. Rencontre professionnelle

Plus en détail

Supplément au magazine du département de l oise

Supplément au magazine du département de l oise Supplément au magazine du département de l oise le très haut débit p Interview d Yves Rome, Sénateur, Président du co Yves Rome avec Fleur Pellerin, ministre déléguée, chargée des PME, de l Innovation

Plus en détail

Comprendre et améliorer son débit internet

Comprendre et améliorer son débit internet Comprendre et améliorer son débit internet Lorraine Pour une entreprise, accéder à Internet est devenu vital. Les débits et réseaux accessibles s avèrent néanmoins très variables d un territoire à l autre.

Plus en détail

Schéma Directeur Départemental d Aménagement Numérique du Doubs (SDDAN) Déploiement d un réseau d initiative publique à très haut débit

Schéma Directeur Départemental d Aménagement Numérique du Doubs (SDDAN) Déploiement d un réseau d initiative publique à très haut débit SYNDICAT MIXTE DOUBS TRES HAUT DEBIT Schéma Directeur Départemental d Aménagement Numérique du Doubs (SDDAN) Déploiement d un réseau d initiative publique à très haut débit 24 octobre 2013 Le SDDAN, le

Plus en détail

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange Plus plus d informations, connectez-vous sur www.avoirlafibre.com N vert : 0800 38 38 84* * Appel gratuit depuis une ligne fixe

Plus en détail

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Le Limousin à Très Haut Débit Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE 1 Communiqué de synthèse - Lundi 14 avril 2014 Le Limousin accueille la Mission France Très Haut Débit Le lundi 14

Plus en détail

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare Les réseaux étendus Solutions proposées en France Les réseaux étendus Ils fonctionnent au-delà de la portée géographique des réseaux LAN. Ils utilisent les services d'opérateurs de télécommunication. Ils

Plus en détail

COMPTE RENDU DE REUNION DES COMMISSIONS ENERGIE 90

COMPTE RENDU DE REUNION DES COMMISSIONS ENERGIE 90 SIAGEP Syndicat intercommunal d aide à la gestion des équipements publics 29 boulevard Anatole France BP 322 90 006 BELFORT Cedex Tél. : 03 84 57 65 87 Mail : vdemesy@siagep90.fr COMPTE RENDU DE REUNION

Plus en détail

Gilles QUIQUENNEL MANCHE NUMERIQUE

Gilles QUIQUENNEL MANCHE NUMERIQUE Gilles QUIQUENNEL MANCHE NUMERIQUE OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE 14 ème SYMPOSIUM Réseaux Data et Télécoms LES INFRAS Les acquis Avant Après Programme 2006-2014 - Dégroupage DSL -1500 km s

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

Réunion de restitution Diagnostic du territoire. 17 décembre 2010

Réunion de restitution Diagnostic du territoire. 17 décembre 2010 Étude pour la résorption des zones blanches et des zones d ombre et l amélioration de la desserte très haut débit des zones urbaines et des zones d activités du Pays Vitryat Réunion de restitution Diagnostic

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR TERRITORIAL D AMENAGEMENT NUMERIQUE DE L AIRE URBAINE Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle (SDTAN)

SCHEMA DIRECTEUR TERRITORIAL D AMENAGEMENT NUMERIQUE DE L AIRE URBAINE Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle (SDTAN) SCHEMA DIRECTEUR TERRITORIAL D AMENAGEMENT NUMERIQUE DE L AIRE URBAINE Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle (SDTAN) Synthèse du SDTAN du Syndicat Mixte de l Aire Urbaine Belfort Montbéliard Héricourt Delle

Plus en détail

PLAN LOCAL d'urbanisme Projet arrêté

PLAN LOCAL d'urbanisme Projet arrêté PLAN LOCAL d'urbanisme Projet arrêté 12 Annexe : Aménagement numérique du territoire Projet de PLU arrêté par Délibération du Conseil Municipal du : Le Maire Juin 2015 1. Le projet THD Un projet THD (Très

Plus en détail

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014 Réunion d information Accès Internet 25 avril 2014 Rappel des étapes 2011 : lancement de la démarche de gestion Associant les communes, CCI, AEZA, Grand Lyon Objectif : améliorer le «cadre de vie» des

Plus en détail

L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS

L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS Économie L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS SYNTHÈSE DE L ÉTUDE L installation de la fibre optique très haut débit 100 Mégabits/s dans les principaux immeubles

Plus en détail

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION -Eléments dans le cadre de la GTEC du Pays de Figeac - Contenu de l analyse Cette fiche étudie l accessibilité et la qualité du réseau numérique sur le département

Plus en détail

Schéma directeur territorial d aménagement numérique de la Mayenne. Mars 2011. SDTAN de la Mayenne Mars 2011 Page 1/19

Schéma directeur territorial d aménagement numérique de la Mayenne. Mars 2011. SDTAN de la Mayenne Mars 2011 Page 1/19 Schéma directeur territorial d aménagement numérique de la Mayenne Mars 2011 SDTAN de la Mayenne Mars 2011 Page 1/19 Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 1.1. Contexte... 3 1.2. SDTAN et SCoRAN... 3

Plus en détail

Réseau Haut et Très Haut-Débit de l Ardèche et de la Drôme :

Réseau Haut et Très Haut-Débit de l Ardèche et de la Drôme : Réseau Haut et Très Haut-Débit de l Ardèche et de la Drôme : La fibre optique se déploie à grande échelle sur les réseaux électriques Démonstration de pose de fibre optique sur une ligne moyenne tension

Plus en détail

OISE TRES HAUT DEBIT FAQ

OISE TRES HAUT DEBIT FAQ OISE TRES HAUT DEBIT FAQ (Questions les plus fréquentes) SMOTHD - FAQ - 10/2013 1 1 - Le projet OISE THD 1.0-2004/2012, le haut débit : Teloise Le Réseau d Initiative Publique (RIP) haut débit, Teloise,

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Jeudi 12 juillet 2012. THD Seine est un projet du Conseil général des Hauts-de-Seine

DOSSIER de PRESSE. Jeudi 12 juillet 2012. THD Seine est un projet du Conseil général des Hauts-de-Seine DOSSIER de PRESSE Jeudi 12 juillet 2012 Contacts presse Conseil général des Hauts-de-Seine Grégoire Lebouc 01 47 29 32 32 glebouc@cg92.fr Sequalum Agence de communication VAE SOLIS Marie-Gabrielle SORIN

Plus en détail

La desserte des entreprises par le RIP MELIS@ DIRECCTE le 26 juin 2014

La desserte des entreprises par le RIP MELIS@ DIRECCTE le 26 juin 2014 La desserte des entreprises par le RIP MELIS@ DIRECCTE le 26 juin 2014 1. L apport du RIP Melis@ aux entreprises 2. La democratisation de la FO auprès des TPE/PME 3. Les conditions d éligibilité à la fibre

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES

APPEL A PROPOSITION 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES APPEL A PROPOSITION 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES Dispositif : AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES (7.2.A) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Accroître la couverture du

Plus en détail

THD : une mobilisation des collectivités publiques à la hauteur de l enjeu d avenir

THD : une mobilisation des collectivités publiques à la hauteur de l enjeu d avenir THD : une mobilisation des collectivités publiques à la hauteur de l enjeu d avenir Le Département, la Région avec le soutien de l Etat vont mobiliser dans les cinq années à venir plus de 133 millions

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

SYNTHESE DE LA RÉUNION D INFORMATION SUR LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE SUR NOTRE ZONE D ACTIVITÉS

SYNTHESE DE LA RÉUNION D INFORMATION SUR LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE SUR NOTRE ZONE D ACTIVITÉS SYNTHESE DE LA RÉUNION D INFORMATION SUR LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE SUR NOTRE ZONE D ACTIVITÉS DATE ET LIEU : Jeudi 21 février 2013 SALLE GEORGES ALTER Accueil de l Association du Pôle d Activités

Plus en détail

HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015. Dossier de présentation générale

HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015. Dossier de présentation générale HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015 Dossier de présentation générale Octobre 2009 SOMMAIRE Pages Introduction 5 1) L état des lieux et les objectifs du conseil général 7 1.1) Les services disponibles

Plus en détail

SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT. DANS LA MANCHE Quels enjeux? GLOSSAIRE page 14 LE TRÈS HAUT DÉBIT

SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT. DANS LA MANCHE Quels enjeux? GLOSSAIRE page 14 LE TRÈS HAUT DÉBIT SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT DANS LA MANCHE page 3 - Quels enjeux? - Le Très Haut Débit dans le département de la Manche : quelle ambition? - La fibre : c est quoi? Quels avantages? Quels usages? LE RÉSEAU

Plus en détail

Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA)

Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA) Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA) Terminologie : La «boucle locale» est traditionnellement le dernier segment de câble cuivre qui relie l abonné à son point d accès réseau

Plus en détail

PAU-PYRENEES, UNE AGGLOMERATION 100% HAUT ET TRES-HAUT DEBIT

PAU-PYRENEES, UNE AGGLOMERATION 100% HAUT ET TRES-HAUT DEBIT DOSSIER DE PRESSE PREMIERE EN FRANCE : AXIONE RACCORDE LE 5 000 EME USAGER A L INTERNET TRES HAUT DEBIT Le Très Haut Débit est désormais une réalité en France. Axione, filiale d ETDE (Bouygues Construction),

Plus en détail

Schéma Directeur d Aménagement Numérique du Territoire de la Meurthe-et-Moselle SYNTHESE

Schéma Directeur d Aménagement Numérique du Territoire de la Meurthe-et-Moselle SYNTHESE 43, rue des Meuniers 94 300 Vincennes France Direction de l Aménagement 01 49 57 05 05 www.tactis.fr Mission Développement Numérique des Territoires 48, Esplanade Jacques Baudot C.O. 900 19 54035 NANCY

Plus en détail

Quelles actions des pouvoirs publics en faveur du large bande et de l Internet?

Quelles actions des pouvoirs publics en faveur du large bande et de l Internet? 5ème Colloque mondial des régulateurs Session V Genève, 9 décembre 2004 Quelles actions des pouvoirs publics en faveur du large bande et de l Internet? Audrey Baudrier Présidente de la CE1 de l UIT-D Rapporteur

Plus en détail

Service Informatique - SIAGEP

Service Informatique - SIAGEP Service Informatique - SIAGEP Le service informatique C'est un service optionnel payant du SIAGEP à destination uniquement des collectivités adhérentes L adhésion au service se fait sur la base de la maintenance

Plus en détail

La stratégie et l expérience d un porteur de SDTAN

La stratégie et l expérience d un porteur de SDTAN La stratégie et l expérience d un porteur de SDTAN schéma directeur territorial d aménagement numérique le 19 mars 2015 Une ambition politique initiée en 2005 Un territoire rural : 26 000 km² (5 % du territoire

Plus en détail

Aménagement numérique du territoire. Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015

Aménagement numérique du territoire. Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015 Aménagement numérique du territoire Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015 1. La fibre optique 2. Le MiMo Le FttH : un réseau d initiative publique Sur le territoire de la Manche, il n y a pas d initiative

Plus en détail

Une initiative du Conseil général de la Loire (8 906 500 ) avec le soutien de la Région Rhône-Alpes (5 486 400 ) et de l union Européenne (2 107 100

Une initiative du Conseil général de la Loire (8 906 500 ) avec le soutien de la Région Rhône-Alpes (5 486 400 ) et de l union Européenne (2 107 100 Une initiative du Conseil général de la Loire (8 906 500 ) avec le soutien de la Région Rhône-Alpes (5 486 400 ) et de l union Européenne (2 107 100 ). Sommaire Communiqué de presse : LOTIM Télécom met

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DES PRESTATIONS DEVANT ETRE ASSUREES PAR LE DELEGATAIRE. Page : 1

RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DES PRESTATIONS DEVANT ETRE ASSUREES PAR LE DELEGATAIRE. Page : 1 DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR LA CONCEPTION, L EXTENSION, L EXPLOITATION TECHNIQUE ET COMMERCIALE DU RESEAU DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES A TRES HAUT DEBIT DE NANTES METROPOLE RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

LES AIDES FINANCIÈRES 2015

LES AIDES FINANCIÈRES 2015 Favoriser la rénovation de l existant LES AIDES FINANCIÈRES 2015 Conditions applicables à compter du 1er janvier 2015 Les mesures fiscales Les aides sous conditions de ressources Les prêts Les aides des

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

Aménagement Numérique des Territoires Lorrains

Aménagement Numérique des Territoires Lorrains Conférence annuelle du Tourisme Lorrain - 19 novembre 2014 Maison Régionale des Sports - TOMBLAINE Aménagement Numérique des Territoires Lorrains Etat des lieux, enjeux et perspectives Conseil Régional

Plus en détail

Programme Local de l Habitat. 2-1 Document d orientations générales Habitat 2014-2019

Programme Local de l Habitat. 2-1 Document d orientations générales Habitat 2014-2019 Programme Local de l Habitat 2014-2019 2-1 Document d orientations générales Habitat Diversifier (encore) l offre de logements, horizon principal d une politique locale de l habitat plus partenariale et

Plus en détail

80% des français utilisent un ordinateur à leur domicile pour accéder à Internet

80% des français utilisent un ordinateur à leur domicile pour accéder à Internet 80% des français utilisent un ordinateur à leur domicile pour accéder à Internet Foire aux questions FTTH grand public 1 Pour quels usages? Foire aux questions FTTH grand public 2 Et les besoins en débits

Plus en détail

Aménagement numérique des territoires

Aménagement numérique des territoires Aménagement numérique des territoires Comprendre l'évolution des réseaux Nantes TIC et territoires ruraux : un enjeu de Développement Durable Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

RAPPORT D'ACTIVITE2008. De l'infrastructure à la délivrance des services...

RAPPORT D'ACTIVITE2008. De l'infrastructure à la délivrance des services... RAPPORT D'ACTIVITE2008 De l'infrastructure à la délivrance des services... EDITO SARTEL : une entreprise locale au service du territoire... Après plus de 2 ans de déploiement de ses infrastructures, l

Plus en détail

atlas du commerce dans le Pays de Montbéliard

atlas du commerce dans le Pays de Montbéliard L agence de développement et d urbanisme au service du pays de Montbéliard et de l aire urbaine www.adu-montbeliard.fr blog.adu-montbeliard.fr atlas du commerce dans le Pays de Montbéliard février 2011

Plus en détail

Réunion de restitution Scénarios techniques et montages. Comité de Pilotage 4 juillet 2011

Réunion de restitution Scénarios techniques et montages. Comité de Pilotage 4 juillet 2011 Étude pour la résorption des zones blanches et des zones d ombre et l amélioration de la desserte très haut débit des zones urbaines et des zones d activités du Pays Vitryat Réunion de restitution Scénarios

Plus en détail

Cartographies de l offre mobile disponible sur le territoire

Cartographies de l offre mobile disponible sur le territoire 4.4.2 Cartographies de l offre mobile disponible sur le territoire SCHEMA DIRECTEUR TERRITORIAL D AMENAGEMENT NUMERIQUE DU JURA Mise à jour n 1 p. 49 SCHEMA DIRECTEUR TERRITORIAL D AMENAGEMENT NUMERIQUE

Plus en détail

Réseaux publics à très haut débit : pourquoi et comment agir?

Réseaux publics à très haut débit : pourquoi et comment agir? Réseaux publics à très haut débit : pourquoi et comment agir? Mars 2015 Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement Direction territoriale Ouest - 9 rue

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 Opération de montée en débit (MED) : l essentiel à savoir. 2

SOMMAIRE. 1 Opération de montée en débit (MED) : l essentiel à savoir. 2 Document / mode opératoire à l attention d une collectivité locale, pour un projet de montée en débit par action à la sous boucle locale cuivre, s appuyant sur l offre de référence de France Télécom pour

Plus en détail

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs Céliéno La REG.I.E.S. (Régie Intercommunale d Énergies et de Services) développe sur le département de l Eure-et-Loir un important réseau de fibre optique. Le déploiement de la,, permet de réduire la fracture

Plus en détail

Présentation du projet très haut débit en Nord-Pas de Calais et sa déclinaison locale. Communauté de communes de l Atrébatie

Présentation du projet très haut débit en Nord-Pas de Calais et sa déclinaison locale. Communauté de communes de l Atrébatie Présentation du projet très haut débit en Nord-Pas de Calais et sa déclinaison locale Communauté de communes de l Atrébatie Sommaire 1. Présentation et rôle du syndicat mixte 2. Le Très Haut Débit, un

Plus en détail

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique Sommaire SERVICE DE FIBRES NOIRES... 2... 2... 2... 3 SERVICE D HEBERGEMENT... 3... 3... 3... 4 SERVICE DE BANDE PASSANTE POINT A POINT... 5... 5... 5... 5 SERVICE DE RACCORDEMENT IP POINT MULTIPOINT...

Plus en détail

Dossier de presse. Le Très Haut Débit en Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Dossier de presse. Le Très Haut Débit en Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Dossier de presse Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Sommaire a :... page 2 a Une logique de solidarité territoriale et d équilibre à l échelle du département... page 3 a Les phases de travaux...

Plus en détail

Le très haut débit. Points de repère et perspectives

Le très haut débit. Points de repère et perspectives Le très haut débit Points de repère et perspectives Point presse du 10 Novembre 2006 photo: Modesto Alexandre Eléments de contexte 2 Le marché français du haut débit est dynamique Évolution du parc d accès

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

15 novembre 2013 Cotita Ouest. Intervenant : S. PUJOL

15 novembre 2013 Cotita Ouest. Intervenant : S. PUJOL Les SDTAN en Bretagne et en Pays de la Loire 15 novembre 2013 Cotita Ouest Intervenant : S. PUJOL Ministère de l'écologie, du Développement durable, du Logement et des Transports www.ant.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Réunion des entreprises

Réunion des entreprises Réunion des entreprises Présentation du délégataire de service public Vaucluse Numérique, société délégataire du projet Vaucluse Numérique Créée le 8 février 2012. Actionnariat : 25 % ETDE - 75 % Axione

Plus en détail

Présentation de février 2012. Kit de commercialisation

Présentation de février 2012. Kit de commercialisation Présentation de février 2012 Kit de commercialisation Sommaire Présentation du Partenariat Public-Privé (PPP) objectifs de la Région Languedoc-Roussillon réalisations techniques planning de déploiement

Plus en détail

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT COMMUNIQUE DE PRESSE Laon, le jeudi 1 er octobre 2015 AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE

Plus en détail

Dispositif : Aménagement numérique des territoires

Dispositif : Aménagement numérique des territoires Dispositif : Aménagement numérique des territoires Axe 7 Objectif Thématique 2 : Améliorer l accès aux technologies de l information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur qualité Investissement

Plus en détail

Programme cadre d actions de la Région Aquitaine pour le développement vers le très haut débit des infrastructures de communications électroniques

Programme cadre d actions de la Région Aquitaine pour le développement vers le très haut débit des infrastructures de communications électroniques Programme cadre d actions de la Région Aquitaine pour le développement vers le très haut débit des infrastructures de communications électroniques Table des matières I- 2003/2009 un schéma régional haut

Plus en détail

Synthèse Janvier 2014. numérique & territoires. d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr

Synthèse Janvier 2014. numérique & territoires. d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr numérique & territoires Synthèse Janvier 2014 Impact territorial des Réseaux d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr synthèse Le diagnostic établi fin 2013 par l IDATE pour le compte de

Plus en détail

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL Conseil municipal du 15 décembre 2008 1 PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) 1. Le Très Haut Débit, pourquoi?

Plus en détail

OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE. 16 septembre 2014 COTITA OUEST

OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE. 16 septembre 2014 COTITA OUEST OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE 16 septembre 2014 COTITA OUEST LES INFRAS Les acquis Avant Après Programme 2006-2014 - Dégroupage DSL -1500 kms de fibre pour 138 NRA opticalisés(sur 146) -équipement

Plus en détail

Plan France Très Haut Débit Dossier de presse

Plan France Très Haut Débit Dossier de presse Plan France Très Haut Débit Dossier de presse éditorial Axelle LEMAIRE Secrétaire d'etat chargée du Numérique Le Gouvernement a fait du numérique une de ses priorités stratégiques. La couverture du territoire

Plus en détail

Le chef-lieu en route vers la révolution numérique

Le chef-lieu en route vers la révolution numérique Saint-Denis : Le chef-lieu en route vers la révolution numérique Forte de ses 146 500 administrés et de son statut de chef lieu, Saint-Denis se positionne comme la ville incontournable en matière d innovation

Plus en détail

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Une documentation Côtière Informatique Mise à jour du 20/01/2014 Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Sommaire : 1) La face cachée de la technologie ADSL2+ page 1 2) Les caractéristiques de sa

Plus en détail

Roannais Agglomération et le SIEL déploient la fibre optique à l habitant

Roannais Agglomération et le SIEL déploient la fibre optique à l habitant Lundi 3 mars 2014 Communiqué Roannais Agglomération et le SIEL déploient la fibre optique à l habitant Roannais Agglomération et le Syndicat intercommunal d énergies du département de la Loire (SIEL) annoncent

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNION DES SECTEURS D'ENERGIE DU DEPARTEMENT DE L'AISNE Rue Turgot CS 90666-02007 LAON CEDEX - Tél. 03 23 27 15 80 - Fax 03 23 27 15 81 - Courriel - contact@useda.fr COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ce 24 juillet 2015,

Plus en détail