Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Franche-Comté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Franche-Comté"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de Franche-Comté 2011

2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de Franche-Comté 2011

3 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : BESANCON Etablissement : Université de Franche-Comté Demande n S3MA Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Information et communication Présentation de la mention Ce master propose une formation à la conception multimédia, croisant le domaine de la communication et de l informatique. Il donne aux étudiants des savoir-faire techniques pertinents tout en gardant une approche réflexive et critique nécessaire à la conception et à la réalisation de projets multimédia. C est un point fort. Les métiers proposés sont intéressants, avec une bonne dimension pratique. L organisation est bonne, avec une sensibilisation aux métiers en fin de S1 pour une spécialisation en S2. Les partenariats sont nombreux et devraient offrir des coopérations et stages variés. La mention comporte une seule spécialité. Les diplômés peuvent prétendre aux emplois suivants : Chef de projet multimédia ; Chef de projet Web ; Expert en technologie Internet et multimédia ; Gestionnaire site e-business ; Webmaster Intranet ; Développeur site e-business. Ces métiers exigent un fort savoir technique, associant aussi bien savoir intellectuel et capacité d analyse que connaissances pratiques. Indicateurs Effectifs constatés 35 M1 40 M2 Effectifs attendus 35 à 40 Taux de réussite 97,5 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) 8 ( ) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) 8 Bilan de l évaluation Appréciation globale : La formation est bonne et bien articulée. Elle conduit à des compétences à la fois critiques et professionnellles, le tout sur un «mode projet», dominant dans ce secteur. Adossée à deux laboratoires, la formation permet aux enseignants-chercheurs de diffuser leurs recherches face aux étudiants. De plus, les cours par des professionnels ouvrent sur le monde de l entreprise, très changeant dans le multimédia. 1

4 La recherche repose sur deux laboratoires : le LASELDI (Laboratoire de sémio-linguistique, didactique et informatique), EA 2281, et le LIFC (Laboratoire d informatique de Franche-Comté), EA 4157, permettant ainsi un travail pluridisciplinaire sur le thème du multimédia. Points forts : La bonne organisation pédagogique. La cohérence des objectifs scientifiques et professionnels. La finesse des contenus pour aboutir à des métiers précis. Le croisement entre communication et informatique. L offre bien positionnée recevant l appui des acteurs du Nord et de la Franche comté. Un master singulier et sans équivalent dans le Grand Est. Point faible : L absence de politique de formation continue. Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : A+ Recommandations pour l établissement Il aurait été intéressant de mieux préciser les coopérations. De même si l ouverture internationale est mentionnée, son contenu reste à préciser et à développer. Pour plus de finesse, il conviendrait d assurer à l échelle de la mention, le suivi des étudiants et pas seulement déléguer cette tache au service spécialisé de l université. La mention gagnerait à prévoir la mise en place de l alternance et de la formation continue. 2

5 Appréciation par spécialité Produits et services multimédia Cette mention n ayant qu une spécialité «Produits et services multimédia», voir l appréciation de la mention. 3

6 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : BESANCON Etablissement : Université de Franche-Comté Demande n S3MA Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Lettres, arts, humanités, théâtres du monde (LAHTHEM) Présentation de la mention Ce master mention «Lettres, arts, humanités, théâtres du monde» associe lettres classiques, lettres modernes et arts du spectacle. Il propose en même temps une formation soutenue à l édition de texte, aux technologies de la numérisation et de la conservation du patrimoine. Il permet ainsi l inscription en doctorat ou bien une entrée plus immédiate dans le monde du travail. Ses débouchés professionnels sont les métiers de l enseignement supérieur et de la recherche, les métiers de l enseignement secondaire, les métiers de l édition et du livre, de la conservation du patrimoine, de la documentation, et les métiers de la culture, des arts et de la gestion du spectacle. Le master se décline en quatre spécialités : -«Sciences de l Antiquité : critique des textes et représentations du monde» ; -«Savoirs littéraires et sciences des textes» ; -«Théâtres et cultures du monde» ; -«Métiers de l enseignement du second degré, lettres». Des passerelles existent entre les spécialités, puisqu à chaque semestre trois UE sur cinq sont mutualisées. Chaque spécialité ouvre en outre des possibilités de parcours spécifiques, avec d autres masters de l établissement : -Parcours «Archives, corpus» (à partir de la spécialité «Sciences des textes») vers le master «Discours, textes, communication, documentation». -Parcours «Regards croisés sur le monde antique» (ou «Humanités»), à partir de la spécialité «Sciences de l Antiquité», vers les masters «Histoire, histoire de l art et philosophie». -Parcours «Arts et musicologie», à partir de toutes les spécialités. Indicateurs Effectifs constatés 64 Effectifs attendus 125 Taux de réussite 70 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR 1

7 Bilan de l évaluation Appréciation globale : Ce master a l originalité d associer lettres classiques, lettres modernes, arts du spectacle et formation aux techniques de l édition, de la création de bases de données, de la numérisation et de la conservation du patrimoine. Son architecture est bien construite, avec une mutualisation d UE qui permet l établissement de liens entre les spécialités, la réorientation éventuelle des étudiants, ainsi que la création de parcours spécifiques en liaison avec d autres masters de l Université de Franche-Comté. La formation, assurée par une équipe nombreuse et compétente d enseignants-chercheurs de l Université de Franche-Comté, est diversifiée et riche. Elle propose des spécialités innovantes. Elle est en outre bien adossée à quatre laboratoires de recherche : EA 3187 (Archives, textes et sciences des textes [ASTS]), EA4011 (Institut des sciences et techniques de l antiquité [ISTA]), EA 3224 (Laboratoire littérature et histoire des pays de langues européennes), EA (LASELDI), ainsi qu à l ED 38 (Langages, espaces, temps, sociétés) et à la MSHE de l UFC (USR 3124). Les deux laboratoires ASTS et ISTA sont spécialisés en archives, numérisation, corpus de textes et édition de textes, et permettent l organisation de stages indispensables à l acquisition de ces compétences. Le semestre 4 est consacré au stage en laboratoire ou au stage professionnel, ainsi qu à la rédaction du mémoire de recherche ou du rapport de stage. La présentation des stages durée, contenu, exigences - manque néanmoins de précision et même de clarté. Si les stages dans les laboratoires sont importants pour compléter la formation en techniques de la création de bases de données, de l édition, de la numérisation, les liens établis avec les acteurs professionnels extérieurs à l université ne sont pas suffisants pour assurer tous les autres débouchés souhaités. Le suivi professionnel des étudiants est à améliorer. Enfin, une augmentation importante des effectifs presque leur doublement - est prévue, sans explication dans la présentation générale de la mention, et les résultats relatifs au devenir des étudiants ne sont pas transmis. Points forts : Bonne architecture de la mention, qui propose des formations innovantes et établit des passerelles avec d autres masters de l université. Bon adossement à la recherche et notamment à des laboratoires spécialisés en archives, numérisation, corpus de textes et édition de textes. L orientation patrimoniale bénéficie fortement de la compétence de ces laboratoires reconnus. Articulation intéressante entre recherche fondamentale et savoirs spécialisés, et l élargissement du domaine scientifique par rapport aux études littéraires «traditionnelles». Point faible : La politique des stages : manque de précision dans la présentation, stage insuffisant pour la voie professionnalisante, déséquilibre entre mémoire de recherche et rapport de stage. Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : A 2

8 Recommandations pour l établissement Il faudrait développer les liens avec les acteurs professionnels extérieurs à l université et renforcer les stages pour la voie professionnalisante. Le rapport de stage pourrait être remplacé par un mémoire professionnel pour une meilleure formation des étudiants engagés dans la voie professionnalisante. L adossement, à ce jour, trop limité aux milieux professionnels extérieurs à l université (entreprises d édition, de gestion du spectacle, professionnels du théâtre) gagnerait à s étoffer. Il faudrait améliorer la visibilité sur les effectifs attendus à partir de Une formation continue pourrait être mise en place, en même temps qu une formation en alternance. 3

9 Appréciation par spécialité Sciences de l Antiquité : critiques des textes et représentations du monde Présentation de la spécialité : La spécialité est une filière de recherche en lettres classiques, sous la forme traditionnelle de l analyse des textes et des contextes, mais aussi sous la forme plus «technique» de l édition de textes anciens, de la constitution de bases de données et de leur utilisation pour la recherche. Elle s appuie alors sur les spécificités de l ISTA (EA 4011). Les débouchés sont forcément peu nombreux et relèvent des métiers de l enseignement et de la recherche avant tout. Indicateurs : Effectifs constatés 9 Effectifs attendus 10 Taux de réussite 75 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR Appréciation : Comme dans toute la mention, chaque semestre se compose de cinq UE, trois mutualisées et deux de spécialité : langue, littérature et civilisation antiques, éditions de textes et sciences humaines. Des parcours individualisés sont envisageables, en raison de la mutualisation possible avec d autres masters Sciences humaines et sociales (SHS) : les étudiants peuvent, au sein d un parcours «Humanités» communs à quatre disciplines complémentaires pour l étude de l Antiquité (lettres classiques, histoire ancienne, philosophie, histoire de l art et archéologie), s inscrire, à chacun des trois premiers semestres du master, soit à une UE de la mention LAHTHEM soit à, une UE dispensée dans le cadre des trois autres masters Sciences humaines et sociales (SHS). Cet effort de pluridisciplinarité sur les études anciennes enrichit considérablement la formation. Même si la pluridisciplinarité est à encourager, la spécialité mérite d être maintenue en tant que telle, malgré les effectifs réduits (ce qui est fréquent en lettres classiques), pour qu elle garde sa spécificité linguistique et littéraire, ainsi que son adossement à un laboratoire spécialisé dans la constitution de bases de données, la production de données informatisées pour l étude des textes, et l utilisation des techniques informatiques pour l édition. Points forts : Formation spécifique de recherche en lettres classiques, indispensable dans une université et son domaine «Arts, lettres, langues». Formation disciplinaire plus ouverte que traditionnellement pour les lettres classiques, notamment avec le parcours «Humanités» et l utilisation des technologies modernes. Bon adossement à la recherche, les liens étroits avec le laboratoire ISTA. Une formation spécifique aux textes anciens pour les techniques de l édition de texte, de la création de bases de données, et de la conservation du patrimoine. Points faibles : Des effectifs étudiants faibles, comme souvent en lettres classiques. Des difficultés à trouver des stages à l extérieur du laboratoire. 4

10 Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Il faudrait clarifier la présentation des stages (durée et contenu ; double possibilité d un stage dans le laboratoire à orientation de recherche et d un stage hors de l EA à orientation plus professionnelle). Savoirs littéraires et sciences des textes Présentation de la spécialité : Cette spécialité de lettres modernes est orientée vers les techniques de la conservation du patrimoine, de l archivage des documents et de l édition. Elle exige une culture générale vaste, ainsi que la maîtrise très sûre d au moins une langue étrangère. La formation, qui présente un éventail complet (outils, savoirs théoriques et spécialisés) est assurée par une équipe resserrée de quatre membres. Elle prépare au doctorat, notamment pour l édition de texte et la critique génétique, mais aussi, pour la voie professionnalisante, aux métiers du livre, du patrimoine et de la culture. Indicateurs : Effectifs constatés 32 Effectifs attendus 40 Taux de réussite 80 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR Appréciation : L orientation de la spécialité vers les métiers du patrimoine ainsi que vers les métiers de l édition est d autant plus justifiée et intéressante que la formation est adossée à un laboratoire de recherche performant dans les techniques de numérisation et d indexation d archives et doté d un matériel de pointe, le laboratoire ATST, ainsi qu à un pôle de recherche de la MSHE «Archives, bases, et corpus». Quant au stage proposé pour la voie professionnalisante, sa durée n est pas significative, ce qui affaiblit les possibilités d insertion professionnelle des étudiants dans le monde des entreprises et les collectivités locales. Les intervenants extérieurs sont aussi peu nombreux. Points forts : Un bon adossement à la recherche et à un laboratoire spécialisé. Une formation à la numérisation spécifique, ainsi qu aux technologies modernes informatiques de l édition de texte. Un nombre important d étudiants. Points faibles : Des stages trop courts. Des intervenants extérieurs trop peu nombreux. 5

11 Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement La politique des stages serait à améliorer, pour allonger leur durée et renforcer la pertinence de leur contenu. Un vrai mémoire professionnel devrait être exigé des étudiants qui font leur stage en dehors de l EA. Des liens plus nombreux, notamment en dehors de la région, devraient être noués avec des partenaires professionnels pour faire connaître la spécialité et augmenter les débouchés professionnels des étudiants. Théâtres et cultures du monde. Présentation de la spécialité : La spécialité propose une formation spécifique dans le domaine des arts du spectacle extra-européens, en Asie, en Afrique et en Amérique latine. Elle suppose l apprentissage de langues étrangères et souvent de langues de l Extrême-Orient, étant donné l importance des liens établis avec l Asie. La formation est assurée par des littéraires, des linguistes, des sociologues et des professionnels du spectacle. Les débouchés professionnels sont les métiers de la recherche et de l enseignement supérieur, les métiers de la conservation du patrimoine et les métiers de la culture et du spectacle. Indicateurs : Effectifs constatés 23 Effectifs attendus 25 Taux de réussite 50 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR Appréciation : Les objectifs scientifiques et professionnels de cette spécialité présentent un grand intérêt. Les programmes, assurés par une équipe compétente, sont divers et riches. Grâce à une ouverture internationale importante, la politique des stages est excellente, avec notamment des contacts nombreux avec des universités asiatiques. La spécialité prépare à la recherche «traditionnelle» (analyses des textes dramatiques et de leur contexte, ou des pratiques scéniques), mais aussi, grâce à son adossement au laboratoire ATST, à la numérisation et à l archivage des documents, et donc aux métiers de la conservation du patrimoine spécifiquement liés au théâtre. Ces débouchés (recherche et patrimoine) semblent plus importants que ceux des métiers de la culture et du théâtre. Les liens apparaissent aussi peu nombreux avec des professionnels du théâtre en Asie, Afrique ou Amérique latine. Points forts : L originalité et la richesse de la formation. La très bonne ouverture internationale, les nombreuses possibilités d échanges avec les universités étrangères et de stages à l étranger. Le bon adossement à un laboratoire de recherche. Point faible : La faiblesse des liens avec les professionnels des arts du spectacle extra-européens. 6

12 Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Pour renforcer la voie professionnalisante en direction des milieux du théâtre (et pas seulement du patrimoine ou de la recherche), des liens plus nombreux devraient être noués avec les professionnels des arts du spectacle extraeuropéens. Métiers de l enseignement du second degré, lettres Cette spécialité sera évaluée a posteriori. 7

13 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : BESANÇON Etablissement : Université de Franche-Comté Demande n S3MA Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Langues et cultures étrangères Présentation de la mention La mention «Langues et cultures étrangères» est une offre de formation orientée vers les métiers de l enseignement des langues, de la recherche et de la culture. Elle propose, autour d une thématique interculturelle et pluridisciplinaire, trois spécialités, «Langues et études culturelles» (destinée pour l essentiel à former des futurs chercheurs par une poursuite d études dans le cadre d un doctorat), «Métiers de l enseignement et de la formation» (préparation au concours de recrutement de l enseignement secondaire CAPES, avec passerelle possible vers la recherche) et «Traduction et interprétation pour les relations euro-méditerranéennes» (nouvelle spécialité exclusivement professionnelle, destinée à former des traducteurs de haut niveau). La mention s appuie sur trois centres de recherche locaux (spécialités représentées : littérature, civilisation, linguistique, didactique, informatique), des intervenants professionnels extérieurs et une politique de stages professionnalisants pour toutes les disciplines. Indicateurs Formation créée récemment. Peu de données disponibles. Effectifs constatés Effectifs attendus Taux de réussite Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) M1 54 / M M1 48 / M M1+M M1 14 défaillants M2 10 défaillants NR NR NR Bilan de l évaluation Appréciation globale : Les objectifs sont variés, tant sur le plan scientifique que professionnel. L interdisciplinarité et l interculturalité sont au cœur des préoccupations et supposent un approfondissement des connaissances, à la fois dans les domaines classiques des études littéraires (littérature, civilisation, culture, linguistique) et dans les autres champs disciplinaires des sciences humaines, notamment en sociologie, mais aussi un affinement de l esprit critique 1

14 et une réelle aptitude méthodologique. Il s agit, selon les spécialités proposées, de former essentiellement des enseignants de collège et de lycée, des enseignants-chercheurs et des traducteurs. L ouverture interculturelle offre également la possibilité des métiers de la médiation culturelle, même si cet aspect n est pas vraiment développé dans le dossier. Replacée dans son contexte, cette formation dispose régionalement d une originalité limitée à l interculturel (point peu développé du dossier par comparaison à la recherche) et à la traduction. De même, l adossement professionnel est inégal : évident pour l enseignement (partenariat avec l Institut universitaire de formation des maîtres), il est moins pertinent pour la recherche, la traduction et l interculturel, en raison, notamment, d une politique de stages assez floue et de débouchés professionnels insuffisamment pris en considération. Des partenariats internationaux allant au-delà de la seule possibilité pour les étudiants d étudier un an à l étranger (notamment dans le cadre du programme Erasmus) sont à l état de projet et demanderaient à être clarifiés et développés. Enfin, la formation en continue ou en alternance n est véritablement prise en compte que pour la spécialité «Traduction et interprétation pour les relations euro-méditerannéennes». L organisation de la mention fait apparaître une structure très largement héritée du traditionnel master enseignement et recherche, à la fois pour ce qui concerne l offre disciplinaire, assez figée, notamment en première année de master, et l équipe pédagogique, dominée par les enseignants d études anglaises. Par contraste, la politique des stages manque de clarté à l échelle de la mention (stage obligatoire ou simplement recommandé, possibilité de l effectuer en interne au détriment d une ouverture internationale pour l étudiant et l université) et le pilotage de la formation n est lui-même pas stabilisé : les procédures d évaluation sont rapidement mentionnées sans que soit véritablement abordée la question de son utilisation. Il n y a pas de bilan de fonctionnement disponible en raison du caractère récent de la création de la formation (en 2008). La difficulté vient de ce que les chiffres présentés varient d une source à l autre, ce qui limite la possibilité d une évaluation. Il apparaît que le recrutement est très local, en contradiction partielle avec la volonté d ouverture affichée, même s il convient de prendre en compte le caractère récent de la formation. Les prévisions de croissance sont optimistes au regard de l attractivité inégale de la formation proposée. L autoévaluation a été réalisée uniquement en interne, sans regard extérieur et sans indication du protocole suivi, en dehors de la mention d un questionnaire envoyé en début d année aux étudiants, qui ne constitue pas précisément une autoévaluation. Les réserves évoquées par les étudiants n ont été qu en partie prises en compte. L insuffisance de la spécialisation des enseignements est ainsi laissée de côté. Points forts : L adossement à plusieurs équipes de recherche constitue un atout scientifique et pédagogique majeur, notamment pour les spécialités destinées à former des enseignants et des chercheurs. La professionnalisation est clairement construite pour ces deux mêmes spécialités. La mise en œuvre de la formation continue constitue un atout. L ouverture interculturelle est bienvenue, de même que les efforts d individualisation du suivi des étudiants. Points faibles : La politique des stages souffre de manière générale d un réel manque de clarté, qui nuit à la professionnalisation de la formation. La professionnalisation dans les secteurs autres que la recherche et l enseignement, c est-à-dire l interculturel et la traduction (spécialités qui fondent la spécificité de la mention), est insuffisamment prise en considération. L ouverture internationale est limitée en dépit de la présentation qui en est faite. Le faible nombre d étudiants extérieurs et l absence (temporaire?) d échanges véritables entre collègues et institutions est problématique pour une formation en master tournée vers l interculturalité. Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : B 2

15 Recommandations pour l établissement Le dossier présenté gagnerait tout d abord à montrer clairement l articulation entre les trois spécialités que comporte le parcours, la spécialité «Traduction et interprétation pour les relations euro-méditerannéennes» n étant pas intégrée dans la présentation générale. Dans la perspective d une professionnalisation réelle et non subie, il apparaît souhaitable de se doter d une politique de stages claire (stage obligatoire à l extérieur de l université, à l étranger, avec un suivi rigoureux), ainsi que d une intégration manifeste des professionnels dans une formation qui pour le moment est essentiellement disciplinaire et centrée sur la recherche, ce qui ne correspond pas à toutes les spécialités représentées. Au regard de l accent mis sur l interculturalité, une ouverture internationale solide (partenariats développés, présence de collègues étrangers notamment) serait de nature à favoriser la mobilité étudiante et la diffusion des idées et des pratiques et à limiter l ampleur du seul recrutement local. 3

16 Appréciation par spécialité Langues et études culturelles Présentation de la spécialité : La spécialité vise à former des enseignants-chercheurs, des animateurs dans le domaine de l interculturel, voire des traducteurs sur la base de connaissances disciplinaires, théoriques et méthodologiques. Il s agit d une spécialité essentiellement centrée sur la recherche, avec la rédaction d un mémoire, en première et en seconde année, ce qui implique, en plus des savoirs disciplinaires, une méthodologie solide et le développement de réelles aptitudes rédactionnelles. Indicateurs : Effectifs constatés Effectifs attendus Taux de réussite Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants : 51 M1 / 24 M : 48 M1 / 34 M : 55 M : M1 14 défaillants / M2 10 défaillants NR NR NR Appréciation : Les objectifs proposés sont ambitieux et correspondent bien à la formation d enseignants-chercheurs. De même, l organisation, qui propose un mélange original (et apparemment apprécié des étudiants) de cours magistraux, de travaux dirigés et de travail en groupe), permet une fructueuse diversité de traitement. En revanche, le discours devient beaucoup plus évasif en ce qui concerne le domaine interculturel, qui semble plus raccroché à une conception traditionnelle du master qu intégré à sa définition. La professionnalisation en dehors de la carrière d enseignantchercheur, forcément très limitée numériquement, n est pas véritablement prise en compte, l absence dans le dossier de liste d intervenants extérieurs constituant un signe de ce désengagement. De même, l articulation du stage long à l étranger (qui peut remplacer le mémoire de recherche) n est pas évidente. Les restructurations superficielles apportées à un master recherche classique laissent à penser que la modernité (affichée sous les traits de l interculturalité) recouvre des réalités beaucoup plus traditionnelles. Point fort : Cette spécialité propose une solide formation à la recherche qui couvre tous les champs nécessaires et y ajoute une transversalité bienvenue. Elle est pilotée par une équipe pluridisciplinaire d enseignantschercheurs, disposant d une connaissance naturelle des qualités requises. Elle peut se prévaloir d une expérience historique, en continuité avec les pratiques antérieures. Point faible : L intitulé de la spécialité est flou et trompeur, trop proche de l intitulé de la mention et gommant la limitation de la formation à la seule recherche. La prise en compte de l aspect professionnalisant de l interculturel est largement insuffisante. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B 4

17 Recommandations pour l établissement Les étudiants ne devenant pas tous des enseignants-chercheurs, il pourrait être utile de s interroger sur leur avenir et d adapter l offre de formation en amont. Il serait souhaitable, en vue d offrir une plus grande attractivité à la formation, d en modifier contenus et intitulés et d accorder une plus large place à l interculturel et à ses applications professionnelles, ce qui supposerait une refonte plus complète de l offre de formation. Métiers de l enseignement et de la formation Cette spécialité sera évaluée a posteriori. Traduction et interprétation pour les relations euro-mediterraneenes (TRIREM) Présentation de la spécialité : La spécialité proposée est exclusivement professionnelle et nouvelle, tout en se fondant sur la présence historique d une formation de traducteurs sur le site. Elle se donne pour objectif de former à un haut niveau des étudiants majoritairement en provenance des pays du bassin méditerranéen. La formation combine la pratique de la traduction, le renforcement des connaissances dans les domaines de référence et l utilisation des nouvelles technologies appliquées aux exigences des métiers auxquels la spécialité prépare. Indicateurs : Création : peu ou pas de données disponibles Effectifs constatés NR Effectifs attendus 10 en formation initiale 10 formation continue Taux de réussite - Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants - Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non - Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants - Appréciation : La spécialité est originale dans le bassin de formation, demandée sur le plan international et fondée sur une structure des enseignements complète, alliant connaissances théoriques, savoirs de référence, matières d application et maniement des nouvelles technologies. Elle s appuie sur une équipe pédagogique véritablement pluridisciplinaire et comprenant de nombreux professionnels, un réseau de contacts dans les entreprises et les organismes demandeurs. De plus, elle intègre dès le départ la formation continue dans la définition de ses enseignements (calendrier et modes de diffusion des cours) dans la mesure où le recrutement sera ouvert aux professionnels. L ouverture à l international du recrutement, si elle est souhaitée, constitue cela dit un point d interrogation car les modalités de sa mise en œuvre ne sont pas présentées. De même, on peut s interroger sur la pertinence locale du choix de l Euroméditerranée comme point d appui de la spécialité. Enfin, l articulation avec les autres spécialités du master n apparaît guère, tant il est vrai que ce dossier est à de nombreux points de vue une réalisation autonome. Points forts : Le projet présente une belle cohérence entre enseignements, modalités de formation et adaptation professionnelle. Les enseignements sont variés, à la fois disciplinaires et appliqués, toujours dans l optique de leur application. Les modalités de formation et d évaluation sont adaptées au public visé, favorisant nettement la formation continue. 5

18 Points faibles : Même si le projet semble solide, il subsiste un certain flou quant à la forme définitive du recrutement, lié aux exigences en termes de niveau de langue et à l ouverture à l étranger et aux professionnels déjà en poste. Le choix de l Euro-Méditerranée, quoiqu à la mode, semble peu pertinent dans le contexte géographique du site. L intégration de l arabe demeure assez marginale. L articulation avec les autres spécialités du master est au mieux minimale, de sorte qu on ne comprend guère les raisons du choix d une spécialité plutôt que d une mention autonome. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement Le projet gagnerait en pertinence si la dimension euro-méditerranéenne était adossée à des partenariats avec des institutions des pays concernés, et notamment les pays du Maghreb. Il est également souhaitable, pour améliorer la lisibilité de l offre, que le projet apparaisse administrativement autonome par rapport aux autres spécialités du master, avec lesquelles il n entretient que des liens marginaux. 6

19 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : BESANÇON Etablissement : Université de Franche-Comté Demande n S3MA Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Langues étrangères appliquées Présentation de la mention La mention «Langues étrangères appliquées» est destinée à former des cadres trilingues intervenant dans la gestion de projets internationaux. Elle se fonde sur une maîtrise des langues de communication, ainsi que des domaines de références. La professionnalisation se rencontre à plusieurs niveaux, par l enseignement de matières d application, l intervention de professionnels et l existence de stages pratiques en entreprise à l international. En outre, les responsables de la formation se montrent sensibles à l évolution du marché du travail en adaptant les contenus aux évolutions techniques et professionnelles. La mention comporte trois spécialités, «Management et développement international», qui forme des spécialistes en gestion d équipe et de projets, «Aménagement et développement régional européen», orientée vers la gestion territoriale, et enfin «Langues et commerce électronique», formation innovante pour un marché en pleine expansion. Indicateurs Effectifs constatés 80 Effectifs attendus 100 Taux de réussite 85 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) 80 % Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) 100 % Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) 100 % Bilan de l évaluation Appréciation globale : La formation proposée a une vocation strictement professionnelle, même si les enseignants qui interviennent sont tous membres de centres de recherche spécialisés. Les objectifs professionnels sont présentés clairement pour chaque spécialité, ce qui montre la qualité du travail réalisé en amont et la bonne connaissance de l environnement professionnel. D essence pluridisciplinaire, la formation est à la fois intégrée dans l offre de formation proposée sur le site et spécifique. Elle est clairement tournée vers les milieux socio-professionnels, avec des partenariats engagés avec des organismes locaux, dont la chambre de commerce et d industrie. L ouverture internationale est présente, mais guère avec les pays anglo-saxons, ce que la spécificité de la formation n explique qu en partie. La formation en alternance est difficile à mettre en place en raison de la structure des enseignements. En revanche, la formation continue est possible. 1

20 La structure de la formation est claire et conforme à la fois aux attentes et aux objectifs annoncés. Elle combine approfondissement en langues et matières d application. Chaque année est divisée en un semestre de cours et un semestre, partiellement ou totalement dédié au stage, ce qui permet une bonne immersion pratique des étudiants. Selon les sites et les ressources disponibles, la mutualisation des enseignements est variable, mais dans tous les cas, on observe une adéquation de l équipe pédagogique aux contenus et la présence bienvenue d intervenants extérieurs. Cette adéquation se retrouve dans le temps, avec une adaptation de la formation aux remarques pertinentes des étudiants et à l évolution du marché du travail. Le fonctionnement est variable selon les spécialités (notamment en ce qui concerne le recrutement, nettement local pour la spécialité «Management, national et international» pour les deux autres spécialités), mais on observe une augmentation générale des effectifs, avec une intégration professionnelle aisée, notamment pour «Développement régional» et «Commerce électronique». Les effectifs sont destinés à se stabiliser, afin d assurer l accueil et la formation des étudiants dans les meilleures conditions. L auto-évaluation est permanente, à la fois interne (étudiants et enseignants) et externe (intervenants, professionnels, analyse de l évolution du marché). Elle est systématiquement suivie d effets, par une évolution de l offre, ce qui confère à ce dossier une grande valeur. Points forts : La principale qualité de cette formation est son efficacité, avec un suivi personnalisé des étudiants et une excellente intégration sur le marché du travail. Celle-ci est le résultat d une politique permanente d évaluation de la formation et d adaptation, tout en conservant la force d une formation universitaire solide et pointue à la fois. Points faibles : On perçoit une certaine hétérogénéité entre des spécialités innovantes (Commerce électronique), au profil clairement défini, et une spécialité en retrait (Management et Développement International), dont la lisibilité est moindre. L ouverture internationale mériterait d inclure les pays anglo-saxons. L articulation avec la recherche, même s il s agit d une formation professionnelle, pourrait être plus affirmée. Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Il apparaît souhaitable de développer des partenariats outre-manche et pas seulement sur le continent, au besoin en faisant évoluer l offre de formation. Afin de rendre l offre plus claire, il conviendrait de donner à la spécialité «Management et développement international» un profil plus affirmé, ce qui améliorerait sa reconnaissance sur le marché. 2

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Licence Lettres appliquées

Licence Lettres appliquées Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Lettres appliquées Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des connaissances et innovation de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ocean indien : géographie et histoire de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université des Antilles et de la Guyane Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie contemporaine de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Evaluation des diplômes Masters Vague E Evaluation réalisée en 2013-2014 Académie : Versailles Etablissement déposant : Université Paris-Sud Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues et interculturalité de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences de gestion de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Master Science politique

Master Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université Paul Cézanne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Les formations à l université Stendhal

Les formations à l université Stendhal Les formations à l université Stendhal Une palette innovante et diversifiée L université Stendhal propose une palette diversifiée de formations à travers ses 5 Unités de formation et de recherche (UFR)

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

Master Métier du livre jeunesse

Master Métier du livre jeunesse Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Métier du livre jeunesse Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Affaires internationales et ingénierie économique de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit et gestion de la santé de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires et fiscalité de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences physiques pour l'environnement de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes anglophones de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En vertu

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Nice Sophia Antipolis

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Nice Sophia Antipolis Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de Nice Sophia Antipolis 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de Nice Sophia

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Expertise internationale de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biogéosciences de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie, gestion, administration de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie, psychanalyse de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international et européen de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université d Orléans

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université d Orléans Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université d Orléans 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université d Orléans 2011 Evaluation des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Audit, contrôle, finance de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Master Information communication

Master Information communication Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Information communication Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences de l'université Lille 2 - Droit et Santé

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences de l'université Lille 2 - Droit et Santé Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences de l'université Lille 2 - Droit et Santé Juillet 2009 2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences de l'université Lille

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention :

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : L3 LANGUES, LITTERATURES ET CIVILISATIONS ETRANGERES 180 ES Spécialité : Allemand Volume horaire étudiant : cours magistraux travaux dirigés

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Éditeur

Licence professionnelle Éditeur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Éditeur Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Ingénierie, conception, organisation et gestion des systèmes de restauration collective

Licence professionnelle Ingénierie, conception, organisation et gestion des systèmes de restauration collective Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Ingénierie, conception, organisation et gestion des systèmes de restauration collective Université Toulouse II - Jean Jaurès UT2J Campagne

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Université Bordeaux Montaigne (déposant) Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Lettres de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence Sciences de gestion

Licence Sciences de gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation

Licence Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de l éducation Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'innovation, de la communication et de la culture de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable

Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'environnement littoral et marin de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Information et communication de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie de l Université Paris-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation -2012 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de la

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes européennes et relations internationales de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence Economie et gestion

Licence Economie et gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Master Géographie et aménagement

Master Géographie et aménagement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Géographie et aménagement Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Master Sciences de l éducation

Master Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences de l éducation Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences de la préservation et de la transmission du patrimoine culturel de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018

Plus en détail

Rapport sur l offre de formation «licence»

Rapport sur l offre de formation «licence» Section des Formations et des diplômes Rapport sur l offre de formation «licence» de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E - 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Travail et études sociales de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management et organisation de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Littératures, arts et oralités du monde de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Licence Arts, mention Arts du spectacle et audiovisuel

Licence Arts, mention Arts du spectacle et audiovisuel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts, mention Arts du spectacle et audiovisuel Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master Diplôme national supérieur d expression plastique (DNSEP)

Plus en détail