CERCLE ODONTO-STOMATOLOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CERCLE ODONTO-STOMATOLOGIQUE"

Transcription

1 ANNALES DU COSUL ET DU SPIX PERIODIQUE TRIMESTRIEL DU CERCLE ODONTO-STOMATOLOGIQUE DE L'UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN Juillet 2010 LE SPIX Le comité du Spix... 3 Le Spix au ski à Risoul... 3 SAINTE APOLLINE Aspects esthétiques en chirurgie orale et maxillo-faciale Pr. H. Reychler... 5 La place de l esthétique chez le jeune enfant A. Fortpied. 6 La récession gingivale S. Toma. 7 6 févier 2010 Banquet et assemblée générale de notre Ste Apolline... 9 ACTIVITES NON SCIENTIFIQUES Souper crêpes Half-time. 15 RUBRIQUE SCIENTIFIQUE Les loupes dans la pratique dentaire 17 ANNONCES Les entretiens du Cosul. 19 Se réconcilier avec l endodontie programme de cours. 20 Quelques abstracts. 24 HUMOUR ET FANTAISIE 28 ACCREDITATION 37 NOUVELLES DES ANCIENS 38 CORRECTION D ADRESSES.39 Si votre code postal a changé récemment ou si ce numéro vous est expédié à une mauvaise adresse, merci de nous renvoyer le formulaire de la dernière page dûment complété.

2 CONSEIL D'ADMINISTRATION DU COSUL Président d honneur Past-Présidente Président Vice-Président Secrétaire Trésorier Chargé de l accréditation Adressographe Activités non scientifiques Conseiller Scientifique Membres : Responsable du site web Responsable des sponsors Délégués du SPIX Pierre LECHIEN Nathalie LENOIR Sébastien VAN BREE Pierre CARSIN Marie-Christine PRANGER-BIAUMET Thomas VAN WIJNSBERGHE Jérémy DELANGRE Pierre CARSIN Pauline NOIRET Audrey TIELEMANS Pierre CARSIN Pierre DE POTTER Geoffroy LEFEVRE Vincent MARCHAL Bérengère THEYS Michel VAN BREE Tanguy RIHON Antoine ROUSSEAU Gauthier LESCRENIER Raphaël BINGEN Khôi LÊ TRONG LES ANNALES Conseillers Scientifiques Pierre BERCY Myriam DELATTE Charles PILIPILI Hervé REYCHLER Jean-Pierre VAN NIEUWENHUYSEN Christian VANZEVEREN Comité de rédaction pour le COSUL : Marie-Christine PRANGER-BIAUMET pour l EMDS : Sébastien BEUN Gauthier LESCRENIER Laurent BLANCHART Raphaël OLSZEWSKI Pierre CARSIN Julie RENEVIER Caroline GILLARD Stéphanie THEYS Jacques GRIMONSTER Audrey TIELEMANS Jérôme LASSERRE Sandra TOMA Khôi LÊ TRONG Selena TOMA Pierre LECHIEN Editeur responsable : Sébastien VAN BREE Assemblage et mise en page : Michelle BAILLEUX Adresse pour la correspondance : Madame Michelle BAILLEUX COSUL Ecole de médecine dentaire et de stomatologie Avenue Hippocrate, 10 / B-1200 BRUXELLES Tél Fax

3 LE SPIX Le Comité du Spix Le Spix est fier de vous présenter son comité constitué de nombreux étudiants, d horizons, d études et d années différentes ; tous réunis derrière la guindaille pour faire vivre le site de Louvain-en-Woluwe. Présidents : Gaëlle Colonval (Dent 22) - Pénègre Olivier (Optic13) Président de Calotte : Bingen Raphaël (Dent22) Présidents Bar : Antoine Pigeon (Dent12) - Alain Mugisha (Isei11) Trésoriers : Caroline Moxhet (Dent13) Olivier Dewaele (Dent13) Directeurs Maison : Nicolas Rombaux (Dent11) Maxime Seron (Kine13) Délégués Culture & Sports : Clara Escandre (Kine13) Kevin Ricaille (Dent11) Délégués Affiches/Infos : Etienne Payart (Dent11) Guillaume Fesquet (Dent11) Vincent Maron (Dent11) Le Spix au ski à Risoul Après d interminables nuits de blocus, un Noël tout juste fêté et un nouvel an à peine arrosé, l arrivée du ski est toujours très anticipée! En effet, quoi de mieux que 14 heures d autocar pour décompresser après un examen? Cette question reste sans réponse, mais tous les ans, c est avec un même succès que le Spix organise ses sports d hiver! Et cette année, c est vers Risoul, station située à 1850m d altitude quelque part dans les Alpes Françaises que nous nous sommes rendus! Avec un temps magnifique durant tout le séjour, la descente des nombreuses pistes de la «Forêt Blanche» fût un réel plaisir. Les adeptes de hors-piste ou de sapins avaient de quoi faire Et en fin de journée, rendez-vous était donné en bas des remontées pour le traditionnel vin chaud. En partenariat avec les (ir-)responsables d Odyssee, l après-ski était assuré avec au menu : Genépy, bières belges, vins chauds, tartiflettes et autres plats recommandés par votre nutritionniste (presque tous les clichés du ski étaient réunis). Un immense «Air-Bag» a même été déployé derrière un tremplin pour que chacun puisse parfaire son Double-Salto-1080 Initiative originale, même si 3

4 personne ne s y est osé, la faute aux litres de Palm offerts auparavant. Ce sera donc pour l année prochaine. Heureusement, après ces longues journées, la «descente» se prolongeait à «La Licorne», un des derniers bars ayant encore résisté à l invasion des hollandais!! Les tarifs y étaient plus que démocratiques, et Odyssee a même su nous y négocier un fût! Un vestige de ce bar est d ailleurs entreposé au Spix en mémoire de ces vacances. Venez le voir! Evidemment, cette semaine s est écoulée beaucoup trop rapidement et il y aurait encore mille anecdotes à raconter sur ce séjour, mais finalement le mieux reste encore de le vivre. Rendez-vous est donc pris pour l année prochaine! 4

5 Sainte Apolline Aspects esthétiques en chirurgie orale et maxillo-faciale : H. Reychler Abstract : La communication, constituée de deux parties, a pour objectifs de démontrer en les justifiant, les différents aspects esthétiques de la chirurgie dans ce secteur. Une partie reprendra les critères chirurgicaux indispensables à l obtention d une cicatrice dite esthétique. Si tout acte chirurgical endobuccal pourrait être par définition esthétique, des impératifs fonctionnels doivent être pris en compte et qui peuvent obliger le chirurgien à donner priorité à ces impératifs fonctionnels, y compris par exemple parodontaux : des exemples illustreront systématiquement ces abords chirurgicaux : incision marginale, abord pré-et rétroauriculaire, abord cervical, abord périorbitaire, abord bicoronal, abord transsinusal, abord translabial et jugal. Chacun de ces abords sera analysé afin d en ressortir une justification à la fois anatomique et physiologique, tout en répondant aux stricts critères chirurgicaux techniques. Résumé : La communication, constituée de deux parties, a pour objectifs de démontrer en les justifiant, les différents aspects esthétiques de la chirurgie dans ce secteur. Une partie reprendra, sans entrer dans les détails techniques, les critères chirurgicaux indispensables à l obtention d une cicatrice dite esthétique, sachant que l aspect esthétique n a pas que du sens dans des zones visibles à l œil. Si tout acte chirurgical effectué au sein de la cavité buccale pourrait être par définition esthétique car «caché», il n en est pas réellement ainsi, car outre les aspects esthétiques, des impératifs fonctionnels doivent être pris en compte et qui peuvent obliger le chirurgien à donner priorité à ces impératifs fonctionnels, y compris par exemple parodontaux : des exemples illustreront ce point en passant assez systématiquement en revue les différents sites des principales pathologies orales et maxillo-faciales et leurs abords chirurgicaux : incision marginale, abord pré-et rétroauriculaire, abord cervical, abord périorbitaire, abord bicoronal, abord transsinusal, abord translabial et jugal. 5

6 Ensuite, ces différents abords chirurgicaux effectués en dehors de la cavité buccale, sont analysés afin d en ressortir une justification à la fois anatomique et physiologique, tout en répondant aux stricts critères chirurgicaux techniques. La place de l esthétique chez le jeune enfant Depuis toujours, l être humain est attentif à l image qu il donne. Les hommes préhistoriques confectionnaient déjà des bijoux. Les guerriers Gaulois portaient des décorations pour montrer leur puissance. A la fin du XVI ème siècle et au début du XVII ème, des collerettes étaient mises autour du visage pour le mettre en valeur. La forme et la qualité différaient en fonction du statut social. Les somptueux tableaux des primitifs flamands en témoignent. La beauté s emble s associer à la richesse. L esthétique garde pour certains individus une place prépondérante. Qu en est-il au niveau dentaire? La demande esthétique vient-elle de l enfant ou des parents? L étude menée par T.Vale, P.Santos et coll. (2009) sur la perception de l esthétique dentaire en dentisterie pédiatrique peut nous éclairer. Cet article nous plonge directement dans le dessin, mode de communication nonverbale du jeune enfant et de l enfant. Bien avant que l enfant n exprime ce qu il pense avec des mots, il le fait par le dessin. Dès 21 mois, certain enfant distingue la notion de «belle dent» et de «vilaine dent» Les différents motifs esthétiques de première consultation des parents font principalement suite à un traumatisme, des troubles de l occlusion ou la présence de caries précoces. Dans le cas des traumatismes des dents temporaires, la dyschromie peut-être provoquée par un dommage minime et apparaît dans les 2 ou 3 mois suivant le traumatisme. Le traitement le plus approprié est l abstention thérapeutique et la surveillance. Cependant la dyschromie peut s accentuer et être l expression d une nécrose de la dent. C est alors qu un traitement endodontique ou une extraction sera indiqué en fonction du stade de la dent temporaire. Les malpositions dentaires motivent souvent les parents à consulter. Chez le jeune enfant, la double dentition au niveau des incisives inférieures n est pas une urgence et est assez fréquente. L extraction ne doit pas être précipitée. Les caries précoces du jeune enfant sont généralement prises en charge sous anesthésie générale en milieu hospitalier. Le dentiste généraliste par un bon diagnostic et la pose de ciment en verre ionomère peut contribuer à ralentir l évolution des lésions. Les différents matériaux mis à notre disposition nous permettent actuellement de répondre aux exigences esthétiques des enfants. 6

7 C est au praticien de faire le bon choix! A.FORTPIED Praticien Hospitalier Service de pédodontie et de soins aux handicapés Département de Médecine Dentaire et de stomatologie Cliniques Universitaires Saint-Luc, 1200 Bruxelles La récession gingivale Une récession gingivale peut-être définie comme un déplacement de la portion apicale de la gencive marginale libre au niveau de la jonction -cément avec exposition de la surface radiculaire. Les récessions peuvent survenir aussi bien dans une population avec une bonne hygiène dentaire qu avec une faible hygiène. La récession gingivale est donc due à une dénudation radiculaire localisée. Celle-ci est souvent confondue avec une rétraction parodontale avec perte gingivale et osseuse interdentaire qui correspond à une cicatrisation spontanée ou thérapeutique d une pathologie parodontale inflammatoire. Une récession gingivale n est jamais à elle seule à l origine de la perte des dents contrairement aux idées reçues, il est très important de rassurer le patient et ne pas céder à la panique. Les récessions gingivales ont une évolution assez lente, une surveillance stricte au fauteuil est de mise. L étiologie principale des récessions gingivales est une épaisseur d os alvéolaire vestibulaire/ lingual réduite. Il s ensuit des fenestrations et des déhiscences recouvertes d une gencive mince et labile qui va rapidement disparaitre par trauma tissulaire causé par un brossage vigoureux = cause prédominante dans le développement des récessions surtout chez les jeunes adultes. Quelles que soient la quantité de gencive et la qualité de la gencive, il est possible de maintenir une gencive exempte d inflammation en modifiant les mesures d hygiène et en adoptant des soins parodontaux de soutien non agressifs. Une intervention chirurgicale dont le seul but d augmenter la hauteur de gencive afin de maintenir une santé parodontale et de prévenir l apparition de récessions gingivales n est pas justifiée dans la majorité des cas. 7

8 La principale indication du recouvrement radiculaire est faite sur base d une demande esthétique de la part du patient. Avant d entreprendre une intervention de recouvrement radiculaire, il est impératif de contrôler les facteurs déclenchants en modifiant à tout prix la technique de brossage. Il ne faut pas recommander la méthode de Bass (inclinaison de la brosse à 45 + mouvement rotatif) mais une méthode hybride avec application d une force légère en direction coronaire à l aide d une brosse souple ou recommander une brosse à dent électrique avec un dentifrice non-abrasif. Une récession gingivale au niveau de la gencive attachée suit en général une évolution lente, indolore, par contre une récession gingivale au niveau de la muqueuse alvéolaire peut induire une gêne ou une douleur au brossage à cause de l accumulation de plaque. Une surveillance de la stabilité à partir de références (mesures à la sonde, photos) doit être instaurée. Si on observe une aggravation, une solution chirurgicale s impose. Les critères cliniques pour déterminer le résultat du recouvrement radiculaire à long terme est le niveau du tissu parodontal de soutien au niveau des zones proximales de la dent. Séléna TOMA 8

9 06 février 2010 Banquet et assemblée générale de notre Sainte Apolline Dans un oasis de verdure, au pied de la vénérable butte du Lion de Waterloo, le Wellington Café nous ouvre ses bras et nous offre mille bières différentes et alléchantes. Dès 18 heures, de nombreux convives en dégustaient déjà avec délice. Bien nombreux sont ceux qui avaient réservé un hôtel proche, et les taxis étaient ravis de les y amener selon leur désir. L assemblée générale est ouverte à 20h00 sous la présidence de notre président Sébastien Van Bree, en présence de Pierre Carsin, vice-président, Marie-Christine Biaumet-Pranger, secrétaire générale, Antoine Rousseau, le créateur du magnifique site parfaitement complet, Jérémy Delangre, responsable de l accréditation, Gauthier Lescrenier, qui a pris en charge les sponsors, le choix des repas petit-déjeuner et déjeuner de la journée scientifique, le montage de la sono le soir, l impression de tous les diplômes des jubilaires, l épouse de Vincent Marchal pour la jolie décoration des nombreux pins, Tanguy Rihon pour le choix des cadeaux en toute circonstance en vue des remerciements, nos past-présidents Nathalie Lenoir et Geoffroy Lefèvre, le trésorier Thomas van Wijnsberghe qui est aux sports de montagne, Michel Van Bree, Audrey Tielemans, pour son aide dans la lourde tâche des Annales si importantes, ainsi que pour les activités ludiques avec Pauline Noiret. Notre président Sébastien récapitule son programme, fruit d une intense année, au cours de laquelle il fut heureusement secondé par la délicate et souriante assistance de son comité. Pour rappel : - Journée interuniversitaire le 28 mars 2009 à Liège à l Amphithéâtre de l'europe, 9

10 et pour la partie récréative du soir, un dîner-spectacle "Chez Sullon" organisé par Vincent Marchal ; - Souper rencontre au champagne, «étudiants de 3 ème licence-anciens» en mars 2009 au «Kwak». - Entretiens du COSUL du 27 mai 09. Thème : Point sur la sixième année et être maître de stages. Orateur : Professeur Christian Vanzeveren - Remise des diplômes avec cocktail et discours ; le Cosul a remis le prix à l étudiant le plus solidaire ; Sébastien lui a aussi donné une enveloppe avec un bon pour un livre de dentisterie. - Eméritat du Professeur Jacques Grimonster, le 05 septembre 2009, ainsi qu une autre petite fête privée, afin de mieux le fêter encore et le remercier vivement, pour tout ce travail ardu dans la correction des textes à insérer dans les «Annales». - Entretiens du COSUL du 27 octobre 09 : Les lésions de la muqueuse buccale par le Dr Michèle Magremanne. - Souper de 250 crêpes le mercredi 02 décembre au Spix. Sébastien Beun qui assumera dorénavant la rédaction des annales, Jacques acceptant encore d y apporter son aide. Et enfin le soutien financier à diverses œuvres. L ordre du jour étant épuisé, le président ne clôture néanmoins pas. La salle est comble, et la participation est exceptionnelle, comme c est souvent le cas au cours de ces dernières années. Surprise renversante et magique qui réunit deux pôles!!! Il donne la parole au Président d Honneur, notre cher Pierre Lechien, qui appelle et élève le Professeur Christian Vanzeveren au titre de Maître de la Curette, titre agrémenté d une élégante écharpe en soie, dans les tons mauve et blanc, qui l habillera dorénavant à chaque fête de Sainte Apolline. Il fera la joie de ses anciens étudiants en composant les attendus des jubilaires de 5, 10, 15 et 20 ans. 5 ans 10 ans 10

11 15 ans 35 ans Applaudissements très cordiaux et acclamations de tous! Et soudain!!!! Tous les fidèles membres actuels et anciens du Cosul, entourent subrepticement Pierre Lechien, et le voilà auréolé du titre faramineux de Grand duc de l Ordre de la Curette, rehaussé d une écharpe restaurée par une fée du logis. Le banquet, très soigné et convivial, permet ensuite à 220 convives de s adonner sans réserve à leurs penchants gastronomiques, le tout, dans une ambiance empreinte de spontanéité. Retenons un énorme demi-homard en Belle Vue, suivi d un onctueux suprême de pintadeau. Les attendus aux jubilaires rayonnants, s intercalent allègrement dans un brouhaha complet; ils reçoivent une décoration tout en dégustant un verre de champagne. Les jeunes s impatientent. Ils ont envie de danser. Il est tard déjà! Il est vrai que la sono promet des dons extraordinaires. Tous veulent participer et voir!!! 11

12 Arrivent enfin les attendus des jubilaires de 50 ans, qui vont enfin aduler à nouveau notre président d Honneur, Grand Duc de l Ordre, au comble de l extase et de la béatitude, il s agenouille avec souplesse et élégance, et reçoit à nouveau un titre, celui de Grand-Croix, ainsi que ses 4 copains de cours dont Henri Van Waeyenberg, ex président du Cosul. Tous les membres les encerclent, applaudissent, et contribuent à leur succès. Et la nuit s envole dans une frénétique soirée dansante aidée d un open bar aux bières si variées et délicieuses, que vers 05 heures du matin, la piste vibrait encore! A l année prochaine. La fête se déroulera le 12 février 2011! Marie-Christine Biaumet Pranger Vous trouverez d autres photos sur le site du cosul.be 12

13 ACTIVITES NON SCIENTIFIQUES Souper Crêpes La Saint-Nicolas, ce n est pas que pour les enfants! Comme chaque année, le Cosul et Saint-Nicolas se réunissent pour nous offrir un souper crêpes dans ce bon vieux Spix. Ceux-ci nous ont généreusement apporté plus de 200 crêpes, sans oublier les habituels Grand-Marnier, Poire-Williams, Mandarine Napoléon, ainsi que l Amaretto qui eut un franc succès. Le grand flambeur attitré Michel- n étant pas disponible ce soir-là, ce sont les assistantes du service de PATD qui ont instinctivement trouvé leur place derrière les poêles. Manquant presque de mettre le feu au Spix, elles ont enchaîné les crêpes flambées ou nature à une vitesse infernale! Ce n était d ailleurs pas de trop pour nourrir la cinquantaine de personnes présentes, un record! Le bouche-à-oreille a fait son effet La soirée s est donc déroulée dans une ambiance conviviale, le fût et les crêpes sont partis à une vitesse impressionnante, et pour ne rien gaspiller les assistantes se sont même chargé des fins de bouteilles. Restez donc bien sages, et vivement l année prochaine 13

14 Fabuleux succès pour notre souper-crêpes du 02 décembre 2009 l occasion de la fête de Saint-Nicolas! organisé à Du jamais vu depuis des années! Dès 19h30, les étudiants étaient déjà presque tous présents, dans le local du Spix, respirant le savon, et coquet grâce aux jolies nappes blanches dressées sur les tables, enluminées de bougies. Pierre Carsin et Audrey avait amené un sacré renfort pour réchauffer les crêpes dans les quatre énormes poêles qui flambaient généreusement en permanence d enivrantes vapeurs de rhum, Cointreau, Amaretto, Grand Marnier, chocolat, jus d orange, sucre parfumé...et autres. A 20h40, les 210 crêpes étaient avalées, dans une ambiance joyeuse! Les étudiants qui arrivaient encore, ainsi que les organisateurs n ont même pas eu l occasion d en manger une seule. Nos chers trésorier, Thomas, et vice-président, Pierre C., bien aimés ont dû se résoudre à achever le contenu des bouteilles d alcool avec du Nutella, confiture de framboise et sirop de Liège. Bravo à ceux qui ont fait une telle publicité!!! Vive le mois de décembre 2010, avec plus de crêpes encore! Marie-Christine Biaumet-Pranger 14

15 Vous trouverez toutes les photos sur le site du cosul.be HALF-TIME La semaine Half-Time a débuté avec le traditionnel Week-End qui, cette année, a eu lieu à la côte belge. Malgré les nombreuses désertions déplorées au milieu du séjour, l ambiance conviviale et bon enfant a permis à certains de mieux se connaitre et de créer de nouvelles affinités. Ce fut aussi l occasion de peaufiner notre lancer de balles en vue du tournoi de Bière-Pong organisé par le SPIX. Le dimanche soir, le bar mauricien avec son ambiance tropicale et ses cocktails à base de rhum lançait une semaine de fête à l affluence record. Le lundi, chacun sortit son déguisement le plus extravagant pour la soirée scandaleuse où des Pekets de toutes les couleurs attendaient. Le mardi, malgré une forte odeur de fermentation laissée par 2 jours de guindaille, ce fut encore une soirée mémorable 15

16 à la Barbie et Ken où mini-jupes et muscles saillants firent monter la température. Le mercredi, le souper des licences, qui fut abondamment arrosé de vin et de sangria, nous donna l occasion de célébrer en grande pompe l anniversaire de Mister Jones. Les tables firent ensuite place à la piste de danse où les fêtards se déhanchèrent dans une soirée romaine rythmée par le son de DJ Clubber, alias le Romain (de son vrai nom). La semaine se termina en apothéose le jeudi soir par la Nuit Blanche qui, contrairement à ce que son nom pouvait laisser supposer, fut colorée par des participants couverts de la tête aux pieds de peinture fluorescente. L ambiance se prolongea jusque 5h du matin et les étudiants de 3ème année rentrèrent chez eux épuisés mais enchantés par cette semaine inoubliable. Caroline Moxhet 16

17 RUBRIQUE SCIENTIFIQUE Les loupes dans la pratique dentaire A l origine conçue par un opticien hollandais Hans Lippershey en 1608 pour nos beaux yeux, la loupe a été mise au point et perfectionnée par Galilée. Aujourd hui, elle occupe une place de plus en plus importante, voire indispensable dans notre pratique quotidienne. Avant de vous ouvrir les yeux sur cet outil captivant, permettez-moi de faire un rappel sur quelques notions importantes d optique. 1. Le grandissement : Le principe de la loupe est d obtenir une image virtuelle grandie à partir d un objet vu au travers d une lentille convergente. Le grandissement est le rapport de la taille de cette image sur celle de l objet de départ. C est ce rapport qu utilisent les firmes commerciales pour déterminer la puissance de la loupe (par exemple : 3.5X). Il s agit bien du grandissement et non du grossissement, erreur communément commise par la plupart des entreprises. 2. La résolution : La résolution est l aptitude à distinguer des détails fins. Il faut donc se méfier car certaines loupes sont dotées d une excellente résolution pour seulement une partie de leur champ de vision. 3. Le champ de vision : Le champ de vision est la surface totale exploitable vue au travers des loupes. Il dépend du grandissement et non pas du diamètre de la lentille. Plus les loupes sont puissantes, plus le champ de vision sera étroit et plus l adaptation pour le praticien sera difficile car plus fatiguant pour les yeux. 4. La profondeur de champ : La profondeur de champ correspond à la distance de netteté d une image à travers un objectif. Elle est comprise entre le premier plan net et le dernier plan net d une image. Plus les loupes sont puissantes, moins il y aura de profondeur de champ et moins il sera aisé de bouger autour du patient. C est une notion qu il faut bien sûr tenir à l œil! Les loupes sont indiquées pour pratiquement tous les actes en pratique quotidienne allant des soins conservateurs à la petite chirurgie. Elles doivent avant tout être adaptées à la pratique de celui qui les achète. Un grandissement moindre (2X à 3,5X) sera plus approprié pour des actes tels que la prophylaxie et les soins courants. Un grandissement plus important (4,5X à 6X) est requis pour les actes tels l endodontie et la chirurgie. 17

18 Plusieurs types de loupes existent. Elles ont différents poids (Galiléennes plus légères), montées sur lunettes ou un bandeau reposant sur la tête. Elles peuvent être fixées sur le verre (Through the lens : TTL) ou optique pivotante (Flip-up). Enfin il existe des Galiléennes (3 lentilles) ou Képlériennes (système de plusieurs lentilles, télescope plus longs). Parmi ces différents choix, il faut garder à l esprit que les loupes doivent avant tout être adaptées à l opérateur (écart interpupillaire, distance de travail, angle d inclinaison), ergonomiques (désinfection) et légères tant pour le praticien que pour le portefeuille! Sans vouloir vous jeter de la poudre aux yeux, on peut dire que les loupes apportent des avantages considérables. En effet, une fois bien adaptées et une fois l opérateur habitué, elles permettent un gain de temps, une précision visuelle et une ergonomie (augmentation de la distance dentiste-patient) considérablement meilleure. Cependant, le port de loupes demande une phase d apprentissage et une pathologie oculaire préexistante peut parfois poser problème. Par rapport au microscope, on notera une plus grande profondeur de champ, permettant au dentiste de bouger plus facilement autour du patient, les loupes sont plus «flexibles» pour des procédures requérant moins d agrandissement et, détail non sans moindre importance, un microscope, ça coûte les yeux de la tête. Quelques inconvénients par rapport à ce dernier peuvent être mis en évidence : le fait que l angle de vision et la mise au point des loupes se font par les adaptations de l opérateur peut engendrer des vices de posture. De plus les loupes ne permettent pas de modification du facteur de grandissement selon les besoins. Les loupes vous font les yeux doux? Voici quelques conseils à garder à l œil lors de votre acquisition : 1. Choisissez un grandissement en rapport à vos besoins dans votre activité (grandissement faible=champ de vision plus grand). 2. Avoir un champ de vision le plus large possible par rapport au grandissement nécessaire. 3. La distance de travail et l angle de vision doivent être calculés afin d avoir une position ergonomique. Une période d essai d au moins une semaine est donc nécessaire. 4. Myopes et forte accommodation = distance de travail diminuée. Presbytes et hypermétropes = distance de travail augmentée. 5. En ce qui concerne la résolution, assurez-vous que l image est cristalline en touts points. 6. Choisissez un poids que vous pouvez supporter toute une journée. 7. Il faut que la firme à qui vous faites appel vous offre une période d essai et vous aide lors de la transition bref, une firme à qui vous faites confiance les yeux fermés. Dans la littérature, plusieurs études in vitro et in vivo ont été réalisées. Celles-ci comparent l utilisation d une aide optique ou non lors de la recherche 18

19 des canaux en endodontie. Dans le cas où une aide optique est prise en compte, elles comparent l efficacité du microscope par rapport aux loupes. La tendance générale est qu il n y a pas de différence significative entre l utilisation du microscope et des loupes mais il existe néanmoins une différence entre l utilisation d aide optique ou non sur laquelle on ne peut fermer les yeux. En ce qui concerne la posture de l opérateur, une étude a montré une amélioration de celle-ci lors de l utilisation des loupes par des étudiants. De plus, cette étude a montré que cette amélioration était d autant plus considérable que les loupes sont portées précocement au cours de l apprentissage. En conclusion, de bons yeux permettent de bien voir mais dans la mesure où notre pratique nous amène à travailler dans une petite cavité avec un éclairage souvent difficile, les loupes permettent une vision des détails nécessaire à la précision du geste. On peut dire qu elles apportent des avantages dans pratiquement tous les domaines de la dentisterie. Elles nous aident à avoir les yeux bien en face des trous même un lendemain de guindaille! A bon entendeur Pour le service de PATD, Séverine Mateu-Ramis 19

20 ANNONCES Les Entretiens du Cosul Auront lieu le mardi 19/10/2010 à 20h15 au SODEHOTEL à Woluwé (avenue E. Mounier, 5 à 1200 Woluwé). Le thème: «Le passage en société du dentiste et ses leviers financiers» par Emmanuel Deg.raeve - société Deg and Partners - ancien chef de cabinet au Ministère des Finances, expert comptable et membre du Comité Exécutif de l'iec (Institut des experts comptables belges 20

21 21

22 22

23 23

24 24

25 Quelques abstracts Accuracy of three-dimensional (3D) craniofacial cephalometric landmarks on a low-dose 3D computed tomograph. Olszewski R, Reychler H, Cosnard G, Denis JM, Vynckier S, Zech F. Department of Oral and Maxillofacial Surgery, Av. Hippocrate 10, Saint Luc University Clinics, Université Catholique de Louvain, 1200 Brussels, Belgium. Objectives : The aim of this paper is to compare the accuracy of cephalometric landmark identification using three-dimensional CT (3D-CT) surface rendering with "high-dose" (200 mas) and "low-dose" (35 mas) CT protocols. The absorbed dose levels for radiosensitive organs in the maxillofacial region during the exposure for both 3D-CT protocols were also measured. Methods : The study population consisted of 15 human dry skulls examined with spiral 3D-CT. 12 cephalometric anatomical landmarks at 7 sites were identified on the 3D-CT surface renderings by 2 observers independently, twice each, using high-dose and low-dose protocols. In total, 1440 imaging measurements were made. Thermoluminescent dosemeters (TLDs) were placed at ten sites around the thyroid and submandibular glands and the eyes in an Alderson phantom for measuring the absorbed dose levels. Results : The intraobserver mean distances between 3D landmarks were smaller for all sites with the high-dose protocol (P = 0.37). There was a significant difference among the observers (P = ). Interobserver mean distances between 3D landmarks were smaller for four of the seven sites with the low-dose protocol. However, the global interobserver mean distances between 3D landmarks for all sites were smaller with the high-dose protocol (P = 0.028). The low-dose protocol reduced the radiation dose to the thyroid by 6.12, to the submandibular salivary glands by 5.91 and to the eye by 5.44, resulting in a global reduction factor of Conclusions : The accuracy in the landmark's identification was maintained when the milliampere-second values were reduced from 200 mas to 35 mas. We recommend use of the low-dose protocol for clinical 3D-CT cephalometric applications. Dentomaxillofac Radiol Jul;37(5):

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 Samedi 22 septembre 2012 10h15 à 12h00 Rencontre d'éveil à la foi pour l'enfant avec un de ses parents. Avant la séance : préparer la salle : 1

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Récit MIKALOU N A PAS MAL AUX DENTS! Tu es grand maintenant, dit maman. Il est temps d aller chez le «docteur des dents» Très occupé à

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 1 DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 2 futur immédiat aller + infinitif présent continu ou progressif être en train de + infinitif passé récent venir de + infinitif Ça va se passer Ça

Plus en détail

Mon prénom :... Mon nom :... Ma date de naissance :... Mon dentiste :... Son adresse :...... Son téléphone :...

Mon prénom :... Mon nom :... Ma date de naissance :... Mon dentiste :... Son adresse :...... Son téléphone :... Mon prénom : Mon nom : Ma date de naissance : Mon dentiste : Son adresse : Son téléphone : À quoi sert ma bouche? La bouche sert à manger, à parler et aussi à respirer. Elle sert à faire des sourires,

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Et enfin, le plus important dans la conjoncture actuelle, un logiciel de demande d'augmentation de salaire : un vatefaireware. LA PENSEE DU JOUR :

Et enfin, le plus important dans la conjoncture actuelle, un logiciel de demande d'augmentation de salaire : un vatefaireware. LA PENSEE DU JOUR : Un beau matin, un gamin demande à son père : " Papa, comment on fait les bébés?" - "Eh bien, vois-tu les cigognes apportent..." - "Non, je sais que c'est pas comme çà!" - "Ah bon, alors vois-tu, on trouve

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé histoire de dents des dents, pour quoi faire? et la salive? Mes dents assurent des fonctions essentielles à la vie : elles permettent la mastication

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine

Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine Leçon 18 L anniversaire de Charlotte Trois amis sont dans un café. Ils discutent d un sujet important: comment célébrer l anniversaire de leur copine Charlotte. Celle-ci va avoir vingt ans mercredi prochain.

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

I/ Compréhension orale Feuille du professeur MARJORIE ET LA GUITARE MAGIQUE.

I/ Compréhension orale Feuille du professeur MARJORIE ET LA GUITARE MAGIQUE. I/ Compréhension orale Feuille du professeur MARJORIE ET LA GUITARE MAGIQUE. Marjorie a un gros chagrin. Aujourd hui, il fait un temps superbe, c'est mercredi et il n y a pas d école. Son amie Sophie l

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers http://www.investir et immobilier.com Sommaire Sommaire... 2 1. Bien définir son objectif et sa stratégie... 3 2. Acheter dans un secteur

Plus en détail

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières S1 Voix OFF Moi, c'est *, née le 26 décembre 1972, à Saint-Caly- En-Saonois**, dans une famille composé d'astro physiciens, professeur de mathématiques, de physique chimie et même des boulanger ***(je

Plus en détail

Expliquer le corps humain aux enfants

Expliquer le corps humain aux enfants Expliquer le corps humain aux enfants Découvrir l organisation globale du corps, Connaître les principaux organes et savoir les localiser, a. Le cœur, les poumons, les intestins, les yeux Découvrir les

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Un skieur à l école. Compréhension de lecture Andrée Otte

Un skieur à l école. Compréhension de lecture Andrée Otte Compréhension de lecture Andrée Otte Un skieur à l école D après «Je me perfectionne en lecture» de Christian Lamblin, Ed. Retz Le maître vient de faire l appel. Tout le monde est présent sauf César. -Personne

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

1 an et demi plus tard

1 an et demi plus tard 1 an et demi plus tard Alors, les filles? Vous en pensez quoi? Je me tenais bien droite sur la petite estrade au milieu de la salle d essayage, simulant un bouquet entre mes mains et souriant de toutes

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

L hygiène bucco-dentaire de l enfant

L hygiène bucco-dentaire de l enfant L hygiène bucco-dentaire de l enfant mardi 8 mars 2005 imprimer l'article envoyer à un ami taille du texte en discuter sur les forums La prévention de la carie dentaire débute dès le plus jeune âge. Les

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

- bonjour, je m appelle amélie et toi? - moi, c est mario. - tu es en 3è année? - non je suis en 2è année.

- bonjour, je m appelle amélie et toi? - moi, c est mario. - tu es en 3è année? - non je suis en 2è année. bonjour, je suis amélie. bonjour, je suis mario. voici mon école. c est mon école. - bonjour, je m appelle amélie et toi? - moi, c est mario. - tu es en 3è année? - non je suis en 2è année. j ai 9 ans

Plus en détail

I/ Compréhension orale Feuille du professeur. Ma nouvelle mamie

I/ Compréhension orale Feuille du professeur. Ma nouvelle mamie I/ Compréhension orale Feuille du professeur Ma nouvelle mamie Pierre avait beaucoup de chagrin après la mort de sa grand-mère. Un jour, son papi est venu à la maison avec une femme. Il a dit : - Pierre,

Plus en détail

Quiz. Dentitions. Savais-tu que? Problèmes dentaires. Soins des dents. Cette image t amènera toujours à la page suivante.

Quiz. Dentitions. Savais-tu que? Problèmes dentaires. Soins des dents. Cette image t amènera toujours à la page suivante. Quiz Savais-tu que? Dentitions Cette image te ramènera toujours à cette page. Problèmes dentaires Soins des dents Cette image t amènera toujours à la page suivante. TES DENTITIONS Apparition des dents

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

3º ESO, 6 1 Trouve l'adjectif qui correspond. Donne la forme au masculin.

3º ESO, 6 1 Trouve l'adjectif qui correspond. Donne la forme au masculin. 3º ESO, 6 1 Trouve l'adjectif qui correspond. Donne la forme au masculin. a. dangereusement :... b. doucement :... c. tranquillement :... d. évidemment :... e. vraiment :... f. malheureusement... 2 Complète

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

a / à a / à A, c est le présent du verbe avoir, à la 3 ème personne du singulier. On peut le remplacer par le verbe au passé : avait.

a / à a / à A, c est le présent du verbe avoir, à la 3 ème personne du singulier. On peut le remplacer par le verbe au passé : avait. a un arbre [a] un ami mardi du chocolat une amie samedi papa avec quatre il va il y a un chat un canard â il a la classe alors un garçon avec un jardin un âne assez je m appelle un arbre maman à des arbres

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

Installer Mac OS X Lion

Installer Mac OS X Lion Installer Mac OS X Lion Mac OS X Lion est enfin arrivé. Bien évidemment, comme des millions d autres personnes à travers le monde, certains d entre vous n ont sans doute pas manqué de se jeter littéralement

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 31

Indications pédagogiques E1 / 31 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 31 E. APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 3 : DISTINGUER DANS UN MESSAGE UN PLAN D ARGUMENTATION Objectif

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or Document non contractuel / MOD.3321/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Histoire «dent» parler simplement!

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier».

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier». Bienvenue dans ce module de formation destiné aux personnes qui œuvrent en milieu hospitalier, que ce soit à des fonctions cliniques, techniques, administratives, de gestion ou de soutien. Ce module de

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС I. COMPRÉHENSION ORALE Texte 1 1. Pour aller en France, Maria

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES 1 le passé composé (avoir ou être) Mettez les verbes au passé composé (auxiliaires avoir ou être) 1. Elle (manger)... tous mes sandwiches! 2. Je (aller)...

Plus en détail

pasto fil N 0 2014/2015

pasto fil N 0 2014/2015 pasto fil N 0 2014/2015 Sens Préparer une nouvelle année, c est se mettre en projet habité d un apriori positif et de confiance. Nous pourrions dire se mettre en projet d «une année cadeau». Cela peut

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

Revise Edexcel GCSE French Practice Exam Paper. Audio Transcript

Revise Edexcel GCSE French Practice Exam Paper. Audio Transcript Revise Edexcel GCSE French Practice Exam Paper Audio Transcript Page 111 Birthdays Listening 69 Question 1 [Grade G] Example Pierre? Mon anniversaire, c est le 12 septembre. Part 1 Joséphine? Mon anniversaire,

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés Éducateur spécialisé, famille, parent, enfant, ado, Les vingt demandes adolescent, difficultés, éducatif, éducative, soutien parental, soutien à la parentalité, problèmes scolaires, relationnel, troubles

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 04

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 04 Learning by Ear Travail et éducation Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 04 Auteur: Njoki C. Muhoho Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie Adaptation : Sandrine Blanchard

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Envoyez de vraies cartes postales personnalisées

Envoyez de vraies cartes postales personnalisées La Poste, http://www.laposte.fr/, aime les nouvelles technologies et offre de plus en plus de nouveaux services en ligne afin de faciliter les démarches de ses clients. C est ainsi que la lettre recommandée

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

CENDRILLON. Charles PERRAULT

CENDRILLON. Charles PERRAULT CENDRILLON Charles PERRAULT Un gentilhomme avait une fille qui était très douce et très jolie. Ayant perdu sa femme, il épousa une veuve très orgueilleuse qui avait deux grandes filles encore plus orgueilleuses

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

Un sorcier pas comme les autres

Un sorcier pas comme les autres Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots inconnus et manifester sa compréhension dans un résumé, une reformulation et/ou des réponses à des questions / 7 Lis attentivement le texte suivant

Plus en détail

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Décembre 2015 À propos de moi Je m appelle Harman Chaudhry et je suis en troisième année de résidence (R3) en chirurgie orthopédique à l Université

Plus en détail

Foire aux questions :

Foire aux questions : Foire aux questions : DOSSIER DES ENFANTS : 1. Je viens d acheter la licence et j aurais aimé pouvoir reculer au début de l année avec le logiciel et il me dit que je ne peux pas. Est-ce possible de le

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail