Questions et réponses Pour la sortie programmée de l'énergie nucléaire (Initiative sortir du nucléaire)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Questions et réponses Pour la sortie programmée de l'énergie nucléaire (Initiative sortir du nucléaire)"

Transcription

1 Questions et réponses Pour la sortie programmée de l'énergie nucléaire (Initiative sortir du nucléaire) En renonçant à l'énergie atomique, ne va-t-on pas au devant d'une pénurie de courant électrique? On entend souvent dire que le nucléaire est une "énergie propre" et qu'elle ne produit pas de CO2. Ne pourrait-elle pas être une solution à la crise climatique? Aujourd'hui, la technologie a fait d'énorme progrès. Ne peut-on pas considérer que le nucléaire est sûr? La recherche ne va-t-elle pas bientôt nous permettre de maîtriser les dangers de l'atome, par exemple avec la fusion nucléaire? Avons-nous les moyens d'investir dans les énergies renouvelables alors que nous avons déjà des centrales nucléaires qui assurent un approvisionnement en électricité bon marché? La sortie du nucléaire doit s accompagner d une politique résolue de promotion des énergies renouvelables. Comment y parvenir si tous les projets visant à produire du courant solaire, éolien ou hydraulique sont contestés au nom de la protection de la nature, du paysage ou du patrimoine? Les Verts vont-ils continuer à s opposer au pompage-turbinage (par ex. au Grimsel)? Les grandes centrales à gaz offrent-elles une solution, ou les Verts vont-ils continuer à les combattre? Pouvons-nous nous financièrement nous permettre de sortir du nucléaire? Le PS a déjà lancé une initiative pour sortir du nucléaire. L initiative des Verts estelle donc réellement nécessaire? Les Verts ont déjà lancé une initiative pour l économie verte. Ne prévoit-elle pas la sortie du nucléaire? Comment assurer la sécurité d approvisionnement avec des énergies renouvelables qui ne produisent pas en ruban? Pour développer les énergies renouvelables et les capacités de stockage, il faut adapter le réseau de transport. Les Verts continuent-ils à s opposer aux lignes à haute tension? Après que le Conseil fédéral et le parlement aient décidé l abandon de l énergie nucléaire en Suisse, a-t-on vraiment encore besoin de l initiative pour la sortie du nucléaire? 1

2 En renonçant à l'énergie atomique, ne va-t-on pas au devant d'une pénurie de courant électrique? Les représentants des compagnies d électricité invoquent toujours le danger de la «pénurie» pour justifier le recours à l énergie nucléaire. Cette menace a été brandie à plusieurs reprises durant les trente dernières années : en 1986, par exemple, le président de la Confédération prédisait que sans la construction d une nouvelle centrale à Kaiseraugst, la Suisse serait plongée dans le noir. Les Verts ont réussi à empêcher les centrales prévues à Kaiseraugst et à Graben deux projets déjà bien avancés qui auront coûté 535 millions de francs aux contribuables et la pénurie annoncée ne s est pas produite. Les Verts ont lancé quatre ans après la catastrophe de Tchernobyl un moratoire sur la construction de centrales nucléaires. Aucune pénurie ne s est fait sentir dans les années On entend souvent dire que le nucléaire est une énergie "propre" et qu'il ne produit pas de CO2. Ne pourrait-il pas être une solution à la crise climatique? C est effectivement la stratégie de communication des grands groupes qui soutiennent le nucléaire. Il s agit cependant d un leurre. Le nucléaire n a aucune influence bénéfique sur l évolution du climat. Le nucléaire sert à produire près de 40 % du courant électrique consommé en Suisse. Il ne faut cependant pas oublier que l électricité ne constitue qu un peu plus d un cinquième de la facture énergétique de notre pays, due en grande partie aux usages du pétrole (chauffage, processus industriels, transports), principaux responsables des émissions de CO2. Pour toutes ces applications, le nucléaire, qui fournit seulement 9% de l énergie consommée, est simplement hors sujet. Remplacer les combustibles fossiles par de l électricité d origine nucléaire pour lutter contre l effet de serre est absurde car cette solution, techniquement inaboutie, serait de toute façon beaucoup trop coûteuse. À l échelle mondiale, elle exigerait la construction immédiate de quelque réacteurs, qui auraient tôt fait d épuiser l ensemble des réserves d uranium de la planète tout juste suffisantes pour 50 ans d utilisation au régime actuel. Sans compter les dangers que présenterait cet arsenal dispersé à la surface du globe, en particulier dans des régions politiquement instables. Les centrales délabrées de l ex-empire soviétique laissent imaginer ce qu il pourrait advenir du parc nucléaire ultra-sécurisé des puissances occidentales en cas de crise économique mondiale. Par ailleurs, la production de courant nucléaire émet elle aussi une quantité non négligeable de CO2. L extraction et l enrichissement du combustible consomment de l énergie fossile de même que son acheminement jusqu aux centrales, parfois sur des dizaines de milliers de kilomètres. Mais le bilan carbone du nucléaire doit également prendre en compte le démantèlement des centrales et les gigantesques chantiers qu implique l enfouissement des déchets et la maintenance des dépôts sur plusieurs siècles. On le constate aussitôt, cette énergie n a rien de «propre». Pour réduire rapidement les émissions de CO2, il est beaucoup plus rentable de miser sur l efficacité énergétique et les énergies renouvelables. 2

3 Aujourd'hui, la technologie a fait d'énormes progrès. Ne peut-on pas considérer que le nucléaire est sûr? Quelques soient les précautions prises, les centrales nucléaires resteront dangereuses. Aucun des risques inhérent à cette technologie ne peut être complètement maîtrisé, dans la mesure où elle produit des rayonnements extrêmement toxiques pour tous les organismes vivants. On peut tant bien que mal se protéger des effets de radioactivité, on ne peut pas la supprimer. Le facteur humain, qui a joué un grand rôle dans la catastrophe de Tchernobyl, doit toujours être pris en compte pour évaluer la probabilité d un accident. Les facteurs physiques contribuent inexorablement à la détérioration, année après année, des conditions de sécurité initiales, mais peuvent aussi causer des dégâts imprévisibles (tremblements de terre, tornades, inondations du plus en plus fréquentes avec le changement climatique). Les installations nucléaires sont enfin des cibles de choix pour les attaques terroristes. Tout au long de son cycle, le courant nucléaire représente une menace pour l être humain et son environnement. L extraction de l uranium produit des déchets qui contaminent les eaux et provoquent des cancers dans les populations vivant à proximité des mines pour ne pas parler des personnes qui y travaillent, exposées à des gaz radioactifs. Des gravats toxiques sont abandonnés sur place. L enrichissement de l uranium produit à son tour des déchets : seul 20 % du volume traité peut servir comme combustible, les matériaux restant étant recyclés dans l industrie de l armement. La préparation du combustible et son utilisation dans un réacteur nucléaire peut provoquer des accidents catastrophiques en cas de défaillance des installations. Mais des fuites de radioactivité ne sont pas à exclure. L utilisation des cours d eau pour le refroidissement des réacteurs bouleverse les écosystèmes. L augmentation du taux de cancers au voisinage de certains sites est avérée, malgré les campagnes de désinformation régulièrement menées par les exploitants. Les transports de matériaux radioactifs jusqu aux usines de retraitement augmentent le risque d accidents. Le retraitement lui-même contamine l eau et l air. C est à ce stade qu est produit le plutonium, très convoité pour la fabrication de bombes atomiques. La prolifération des armes nucléaires qui menace la sécurité mondiale a du reste son origine dans des programmes civils. Le stockage des déchets pose un épineux problème. Aucune des solutions envisagées jusqu ici n est à même de garantir aux générations future une sécurité totale contre les risques de fuites radioactives et ceci durant des milliers d années! Les technologies mises en œuvre se sont heurtées à des obstacles imprévus. C est actuellement l enfouissement dans les couches géologiques profondes qui a la faveur de la Coopérative suisse pour le stockage des déchets radioactifs (NAGRA). Rien ne prouve que ce moyen sera meilleur que les autres. Au contraire, tôt ou tard, la radioactivité remontera à la surface, contaminant l eau et les terres cultivables, empoisonnant la flore et la faune, menaçant les bases mêmes de la vie. La seul façon de régler une fois pour toute la question des déchets nucléaires, c est de ne pas en produire! 3

4 La recherche ne va-t-elle pas bientôt nous permettre de maîtriser les dangers de l'atome, par exemple avec la fusion nucléaire? La fusion nucléaire tente de reproduire à l échelle terrestre les réactions énergétiques qui se produisent à l intérieur de notre soleil. La recherche sur le nucléaire absorbe une bonne partie des budgets dévolus au domaine énergétique dans les pays occidentaux, mais elle n a jamais réussi à développer un procédé de fusion économiquement viable. Les scientifiques les plus optimistes estiment qu il faudra plusieurs décennies avant d arriver à un résultat concluant. En attendant, ces expérimentations produisent de grandes quantités de substances dangereuses (plutonium, tritium), toutes susceptibles de tomber un jour ou l autre entre les mains de fabricants d armes. Alors que l efficacité énergétique et les énergies renouvelables sont déjà performantes! Avons-nous les moyens d'investir dans des installations renouvelables alors que nous avons déjà des centrales nucléaires qui nous assurent un approvisionnement en électricité bon marché? Le prix du kilowattheure nucléaire payé par les consommateurs est effectivement bon marché. Mais c est une illusion, car l industrie nucléaire est massivement subventionnée par l Etat. Les pouvoirs publics sont en effet actionnaires des centrales, qui représentent pour les banques un investissement bien trop risqué. Les contribuables financent ainsi indirectement la recherche sur l énergie atomique et les campagnes d information destinées à les persuader que les nucléaire est inoffensif voir bénéfique pour l environnement. Le traitement des déchets engloutit déjà des sommes faramineuses, et personne ne peut prévoir quels en seront les coûts à l avenir. Il faut également prendre en compte les frais de démantèlement des vieilles centrales, notoirement sous-estimés. Enfin, last but not least, les exploitants de centrales sont assurés en cas d accident pour la somme ridicule de 1,8 milliard de francs suisses. On estime qu en cas de fonte d un réacteur nucléaire (comme à Tchernobyl), les dégâts se chiffreraient à 4000 milliards Cherchez l erreur! Les montants astronomiques qu engloutit le nucléaire seraient bien mieux investies dans le développement des alternatives renouvelables. La sortie du nucléaire doit s accompagner d une politique résolue de promotion des énergies renouvelables. Comment y parvenir si tous les projets visant à produire du courant solaire, éolien ou hydraulique sont contestés au nom de la protection de la nature, du paysage ou du patrimoine? Les Verts s engagent depuis leurs débuts à tous les niveaux politiques pour la promotion des énergies renouvelables. Dans les années 1990, ils ont notamment soutenu l initiative énergie et environnement et l initiative solaire. 1 Ils ont œuvré au déplafonnement des la rétribution à prix coûtant des énergies renouvelables (RPC), pour laquelle près de 12'000 projets ont été enregistrés. Moins d un quart d entre eux ont reçu jusqu à présent une réponse positive. Les autres projets n ont pas pu être réalisés, car les partis bourgeois ont systématiquement refusé de lever le contingentement de la RPC, en particulier en ce concerne l énergie solaire. Ce sont eux qui véritablement s opposent à une réorientation de la politique énergétique. Si tous les projets actuellement sur la liste d attente de la RPC avaient été concrétisés, les trois plus anciennes centrales nucléaires de Suisse pourraient sans problème être arrêtées aujourd hui. C est pourquoi la RPC doit être 1 Initiative populaire destinée à encourager les économies d'énergie et à freiner le gaspillage (initiative énergie et environnement) et initiative populaire pour l'introduction d'un centime solaire (initiative solaire) 4

5 déplafonnée le plus rapidement possible, après que le Conseil national ait voté dans ce sens en juin Les installations de production d énergies renouvelables doivent être conformes aux normes légales comme n importe quel projet de construction. Les Verts veillent tout particulièrement au respect des critères environnementaux. Mais cela a bien sûr un prix. En augmentant le montant des incitations financières et en encourageant le progrès technologique dans les domaines solaire et éolien, on augmente non seulement la production, mais on réduit les conflits d intérêts. Energie éolienne : Le «concept d énergie éolienne pour la Suisse» fournit une base pour le choix des emplacements des parcs éoliens. Il a été élaboré par les Offices fédéraux de l aménagement du territoire (ARE), de l énergie (OFEN) et de l environnement (OFEV) sur la base d un consensus entre les secteurs électrique et éolien, les organisations de défense de l environnement (WWF et Pro Natura) ainsi que les autorités cantonales. Le concept dresse une liste de critères à remplir par les parcs éoliens 2 et définit les zones qui s y prêtent. Une bonne planification permet d exploiter le potentiel éolien de la Suisse, qui a atteint son niveau record en 2010 : les capacités de production ont augmenté de 150 % pour s élever à 42 mégawatts. Hydraulique : Les Verts continuent à considérer les petites centrales hydrauliques d un œil prudent. De type conventionnel, leur potentiel est minime, pour un impact environnemental important. Les centrales hydrauliques à tourbillon sont cependant porteuses d espoir, en particulier là où les cours d eaux sont canalisés. Il est beaucoup plus rentable de rénover rapidement les centrales hydrauliques existantes tant du point de vue de la production d énergie que de l économie et de l environnement. Ici, l application de nouvelles technologies offre un potentiel beaucoup plus important que la construction de petites centrales hydrauliques Oppositions et recours : Il faut savoir que les Verts ne sont pas une organisation habilitée à déposer des recours et qu ils ne sont donc pas impliqués dans ces procédures. En ce qui concerne les installations de production d énergies renouvelables, les oppositions et recours émanent pour la plupart des riverains et des communes. Les organisations de défense de l environnement ne déposent que rarement des oppositions ou des recours. En 2010, les organisations de protection de l environnement n ont recouru que contre six projets en matière d énergie renouvelable. 3 En comparaison, ce sont près de 10'000 projets qui sont bloqués en raison de la restriction encore valable pour les subventions affectées à la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC). Les organisations environnementales ne font recours que lorsqu elles veulent qu un projet soit examiné sur le plan de sa conformité aux lois. Les projets rejetés le sont en vertu des dispositions existantes, et non parce que le droit de recours existe. Les véritables obstacles au développement des énergies renouvelables sont les blocages politiques et la bureaucratie. Raison pour laquelle les Verts soutiennent une simplification des procédures et un renforcement des mesures d encouragement. 2 Le concept a été complété en 2010 par des «Recommandations pour la planification des installations éoliennes» (http://www.suisse-eole.ch/de/infothek/dokumentation/l-eolien-suisse-en-chiffres.html) 3 Cf. Communiqué de presse «Plus de la moitié des recours des organisations environnementales admis en 2010», de l Office fédéral de l environnement du 11 juillet

6 Les Verts vont-ils continuer à s opposer au pompage-turbinage (par ex. au Grimsel)? Le pompage-turbinage ne sert pas à produire de l énergie, mais à la stocker et à la valoriser. Lors des opérations de pompage-turbinage, l eau est pompée dans un lac de barrage avec des machines qui consomment de l électricité et turbinée pour produire du courant en cas de besoin, c est-à-dire surtout pendant les heures de pointe. Au printemps et lors de fortes précipitations, les lacs de barrages peuvent atteindre leur niveau maximum sans recours au pompage. Dans ce cas, le courant produit est réellement renouvelable. Sur l année, le courant nécessaire au pompage excède cependant la production, en raison des pertes dues au frottement. La production d un kilowattheure au moyen du pompage-turbinage nécessite 1,3 KWh de courant pour actionner les pompes. 4 Ce courant provient actuellement principalement des centrales à charbon et des centrales nucléaires du réseau européen. Il est bon marché et permet aux entreprises d électricité de réaliser des gains importants. Il n y a en principe rien à objecter à ce principe. Mais il est faux de prétendre que le courant produit par pompage-turbinage est «vert». Les Verts sont cependant convaincus que les énergies renouvelables doivent disposer de capacités de stockage suffisantes, de manière à compenser les variations quotidiennes, saisonnières et annuelles. Malgré le développement des énergies renouvelables, l Europe ne dispose pas encore de capacités de stockage suffisantes. Il faut évaluer la contribution que la Suisse peut fournir au système de production renouvelable en Europe grâce aux installations de pompage-turbinage dans les Alpes. Par sa position centrale et son réseau à haute tension, notre pays est la plaque tournante du marché de l électricité en Europe occidentale. Cette position stratégique avantage son économie et son industrie et garantit son approvisionnement en électricité, à condition qu à l avenir, les pompes fonctionnent avec du courant écologique, et non avec du courant produit à base de charbon ou de nucléaire. La politique doit urgemment mettre en place une réglementation garantissant le respect de ce critère. Une chose est déjà sûre : les installations de pompage-turbinage existantes en Suisse suffisent déjà à compenser les variations de production des énergies renouvelables. La différence entre les périodes de forte consommation et les périodes creuses se situe entre 1900 et 3400 mégawatts par jour. Ces écarts de performance sont comblés par les installations de pompage-turbinage, qui produisent un total de 9650 mégawatts. Ces réserves sont ainsi bien assez grandes. 5 Du reste, le pompage-turbinage n est pas la seule technologie permettant de stocker le courant et pour compenser les énergies renouvelables aléatoires. Pour ce faire, on dispose également des centrales à air comprimé, de l électrolyse de l eau et de la méthanation. 6 Finalement, ne l oublions pas : tous les barrages à accumulation peuvent être utilisés pour compenser les énergies renouvelables aléatoires (solaire et éolien). En ce moment, plusieurs chantiers sont en route pour agrandir les installations de pompage-turbinage ou pour en construire de nouvelles : Linth-Limmern, Lago Bianco, Nant de Drance et Grimsel. Seul un recours contre le rehaussement du barrage du Grimsel a été déposé par les organisations environnementales. Il s agit d un cas particulier, car c est le seul lac de barrage se trouvant dans une zone protégée selon la Constitution. En 4 Ces valeurs varient selon les installations. En moyenne, il faut compter avec une perte d énergie de l ordre de 25%. (Source : «Pumpspeicherung Position der KSU-Verbände», centre de coordination des organisations de défense de l environnement, 2007). 5 Source : «Pumpspeicherung Position der KSU-Verbände», centre de coordination des organisations de défense de l environnement, La méthanation est un procédé de conversion de l hydrogène, issu de l électrolyse de l eau, et du dioxyde de charbon en méthane et en eau. Le méthane peut ensuite être utilisé pour produire de l électricité. 6

7 acceptant l initiative Rothenthurm, le peuple suisse a décidé de protéger les marais. Les tribunaux doivent décider s il faut assouplir cette protection en faveur de la compensation saisonnière. Les grandes centrales à gaz offrent-elles une solution, ou les Verts vont-ils continuer à les combattre? Il est possible de sortir du nucléaire tout en protégeant le climat. C est pourquoi les Verts approuvent le couplage chaleur-force (CCF). Le courant est produit par le gaz, et la chaleur résultant du processus est utilisée pour le chauffage. Si tous les chauffages à mazout étaient remplacés par cette technologie, le bilan climatique serait positif, et l efficacité énergétique augmenterait du fait de l utilisation conjointe de courant et de chaleur. Cela n est possible que dans une mesure limitée pour les grandes centrales à gaz. Les Verts sont donc par principe opposés aux grandes centrales à gaz. Leur scénario de sortie du nucléaire montre du reste qu il n y a pas besoin d y recourir si l on met en œuvre une politique ambitieuse. Les émissions de CO2 des centrales à gaz doivent dans tous les cas être pleinement compensées, en Suisse ou en Europe par la participation au Système communautaire d'échange de quotas d'émission (ETS). Il est certain que la compensation sur le territoire suisse apporte de la valeur ajoutée et améliore le bilan CO2 de notre pays. Avec l ETS, l argent est investi à l étranger. Une question fondamentale se pose avec les centrales à gaz : la production d électricité doit-elle continuer à être assurée par des entreprises géantes et par des grandes centrales, ou ne doit-elle pas plutôt être produite dans les régions pour les régions comme les Verts le préconisent dans l agriculture? La production décentralisée de courant a de nombreux avantages. Elle est dynamique et innovante, et offre un meilleur contrôle démocratique. Pouvons-nous nous financièrement nous permettre de sortir du nucléaire? Le courant va de toute façon renchérir, car nos besoins augmentent. Pour tout ce qui aujourd hui fonctionne avec les énergies fossiles, il faudra avoir recours demain aux énergies renouvelables. La voiture électrique en est un exemple. C est pourquoi les mesures pour augmenter l efficience et économiser l énergie sont tout aussi importantes. Le courant est précieux, il ne faut donc pas le gaspiller. Qui consomme déjà deux fois moins aujourd hui n aura pas à souffrir si les prix doublent. Les organisations de défense de l environnement tablent sur une augmentation du prix du courant de seulement 5 francs par ménage et par année. Les nouvelles estimations de la Confédération prévoient une augmentation du prix par kwh de près de 15 %. Un ménage dépensant annuellement 700 francs pour sa consommation d électricité devrait ainsi payer 100 francs de plus, mais les économies de courant réalisées permettront de réduire, voire annuler ce montant. Le courant que nous consommons aujourd hui provient de centrales hydroélectriques et de vieilles centrales nucléaires qui sont pour la plupart déjà amorties. Son prix est historiquement bas. En tenant compte de l inflation, il a passé de 16,5 et 22,5 centimes le kilowattheure en 2000 à 12,5 et 20 centimes le kilowattheure en En réalité, il a donc baissé de plus de 15 %. Ces coûts bas découragent les investissements dans de nouvelles installations, pourtant urgemment nécessaires. Le renouvellement de notre 7 Source : Association des entreprises électriques suisses,

8 système de production coûte cher. Mais ces dépenses se révéleront payantes à moyen terme. Du reste, dans le secteur des énergies renouvelables, les prix sont en chute libre. L éolien en est un bon exemple. Il est aujourd hui quatre fois moins cher qu en 1990, une baisse due pour moitié à des économies d échelle (réduction des coûts grâce à une production de masse) et à des améliorations technologiques (augmentation du rendement des installations). Il faut rappeler que le courant nucléaire est bon marché parce qu il ne couvre pas ses coûts réels. Aucune compagnie d assurance au monde ne serait prête à assurer une centrale nucléaire contre les accidents. Les centrales nucléaires suisses sont donc elles-mêmes responsables mais sont sous-assurées. Le coût d un accident comme Tchernobyl est évalué à milliards par la Confédération. 8 L élimination des déchets radioactifs hautement dangereux n est pas non plus comprise dans le prix du courant nucléaire un problème qu on ne sait actuellement pas résoudre. Le PS a déjà lancé une initiative pour sortir du nucléaire. L initiative des Verts est-elle donc réellement nécessaire? L initiative du PS veut obtenir qu au moins la moitié de l énergie consommée en Suisse soit produite à partir de sources renouvelables d ici Actuellement, la part des énergies fossiles est de plus de 70 % de la consommation totale et celle de l énergie nucléaire se situe aux alentours de 10 %. Les énergies renouvelables représentent quant à elles près de 20 % (hydraulique 13 %, bois 4 %). Le PS aimerait augmenter la proportion des énergies renouvelables à 30 % de la consommation totale d énergie. Le texte ne précise pas si c est la part du fossile ou celle du nucléaire qui doit diminuer d autant. Les Verts soutiennent l initiative Cleantech et sont présents dans le comité de lancement avec Franziska Teuscher. Ils estiment néanmoins qu une initiative supplémentaire est nécessaire pour exiger explicitement de sortir du nucléaire. Les Verts ont déjà lancé une initiative pour l économie verte. Ne prévoit-elle pas la sortie du nucléaire? L initiative pour une économie verte veut diminuer la consommation de ressources de la Suisse, pour arriver à une empreinte écologique équivalent à une planète. Cela n implique par forcément la sortie du nucléaire. C est pourquoi nous avons aussi besoin de l initiative pour la sortie du nucléaire. Comment assurer la sécurité d approvisionnement avec des énergies renouvelables qui ne produisent pas en ruban? Miser sur les énergies renouvelables implique évidemment que l on dispose de possibilités de stockage. Mais c est aussi la cas avec les énergies fossile et nucléaire, car il faut garantir l approvisionnement pendant les heures de pointe. La solution consiste à mettre en place un réseau intelligent (Smart Grid) pour optimise de façon coordonnée la production, le stockage et la consommation, dans le but de disposer d un système efficient et fiable. 8 Source : «Catastrophes et situations d urgence en Suisse», Office fédéral de la protection de la population,

9 Pour développer les énergies renouvelables et les capacités de stockage, il faut adapter le réseau de transport. Les Verts continuent-ils à s opposer aux lignes à haute tension? Pour approvisionner à long terme toute l Europe en énergies renouvelables avec l éolien du Nord (Mer du Nord), le solaire du Sud (Sahara, Espagne, Italie, Grèce) et le pompageturbinage des Alpes, il faut disposer d un réseau à très haute tension (Supergrid) au niveau international, et de réseaux intelligents (Smartgrids) au niveau local. Tous deux doivent être développés de façon ciblée. L interconnexion de la Suisse avec les futures liaisons internationales à très haute tension soit être assurée. Notre pays pourra ainsi jouer un rôle-clé sur le marché de l électricité. Les réseaux locaux de distribution doivent être adaptés à un nouveau mode d approvisionnement, en grande partie décentralisé. Il s agit moins d une extension que d une adaptation des réseaux. Les lignes aériennes sont certes plus économiques que les lignes souterraines. L enterrement des lignes doit cependant être préféré dans les régions densément construites car il est mieux accepté par la population. Après que le Conseil fédéral et le parlement aient décidé l abandon de l énergie nucléaire en Suisse, a-t-on vraiment encore besoin de l initiative pour la sortie du nucléaire? L initiative pour la sortie du nucléaire n a rien perdu de son actualité. Les décisions du Conseil fédéral sont des déclarations d intention, qui peuvent être annulées après l élection de décembre prochain, si une majorité du nouveau collège se rallie à la position du lobby nucléaire. Le Parlement peut lui aussi revenir sur sa décision. Les motions qu il a adoptées sur la sortie du nucléaire sont un signal important et un pas dans la bonne direction. Lors du procès de législation, la portée peut encore être affaiblie et même rejetée. Il est essentiel que les instances politiques prennent un engagement juridiquement contraignant pour sortir du nucléaire. Elles doivent fixer des mesures concrètes permettant d atteindre ce but. Le projet de loi sur la sortie du nucléaire ne sera pas soumis au Parlement avant la prochaine législature, probablement en Le Parlement peut la refuser, ce qui nous ramènerait à la situation d avant la catastrophe de Fukushima, c est-à-dire le combat contre de nouvelles centrales nucléaires. L initiative est nécessaire pour exercer sur le gouvernement et le Parlement une pression qui les pousse à prendre les bonnes décisions. De plus, contrairement au Conseil fédéral et au parlement, l initiative demande que la durée d exploitation des centrales nucléaires soit clairement limitée. Les laisser fonctionner jusqu à ce que leur sécurité ne soit plus assurée, comme le voudrait le Conseil fédéral, signifie qu elles resteront en service le plus longtemps possible, et continueront durant tout ce temps à menacer la population. L initiative exige une modification de la Constitution. Seules des dispositions constitutionnelles peuvent garantir que la Suisse sorte effectivement du nucléaire dans les meilleurs délais et que le Parlement ne puisse plus revenir en arrière. Une décision irrévocable permet à l économie de planifier ses investissements. Et elle oblige les entreprises d électricité à consacrer au développement des énergies renouvelables les milliards qu elles s apprêtaient à mettre dans la construction et la rénovation de centrales nucléaires. 9

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse 23 OCTOBRE 2012 FICHE THEMATIQUE : PENURIE D ELECTRICITE un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse Le Conseil fédéral et le Conseil national souhaitent sortir du nucléaire à

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Argumentaires Contre

Argumentaires Contre Parlamentsdienste Services du Parlement Servizi 13.095 del Parlamento Servetschs dal parlament Argumentaires Contre Remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l énergie. Initiative populaire

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Tournant énergétique indispensable, défis immenses

Tournant énergétique indispensable, défis immenses Communiqué de presse Position des Académies suisses à l approvisionnement suisse en électricité Tournant énergétique indispensable, défis immenses Berne/Zurich, 9 août 2012. La transition vers des énergies

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

AES Scénarios pour l approvisionnement électrique du futur. Synthèse du rapport

AES Scénarios pour l approvisionnement électrique du futur. Synthèse du rapport AES Scénarios pour l approvisionnement électrique du futur Synthèse du rapport IMPRESSUM Editeur: Association des entreprises électriques suisses (AES), Aarau Conception / graphiques / illustrations: Silvia

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Forum des jeunes Perspectives énergétiques. Catalogue de l exposition

Forum des jeunes Perspectives énergétiques. Catalogue de l exposition 003756817 Forum des jeunes Perspectives énergétiques Catalogue de l exposition Ecole cantonale de Glaris La classe glaronnaise a traité le thème par une approche sociologique et orientée vers le résultat.

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Rénover son bâtiment Mode d emploi

Rénover son bâtiment Mode d emploi Un Article de presse de Fribourg, le 31 mai 2010 Rénovation, énergie solaire : comment bien faire et quel financement? Rénover son bâtiment Mode d emploi En Suisse, près de deux millions de bâtiments,

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

A) Les réactions de fusion nucléaire dans les étoiles comme le Soleil.

A) Les réactions de fusion nucléaire dans les étoiles comme le Soleil. INTRODUCTION : Un enfant qui naît aujourd hui verra s éteindre une part importante de nos ressources énergétiques naturelles. Aujourd hui 87% de notre énergie provient de ressources non renouvelables (Charbon,

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Une Suisse renouvelable!

Une Suisse renouvelable! Une Suisse renouvelable! Sur la voie d un approvisionnement reposant à 100% sur les énergies renouvelables Dr. Rudolf Rechsteiner, Bâle février 2009 sur mandat du Parti socialiste suisse 2 Résumé La Suisse

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité

Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité Document connaissances de base, état: octobre 2013 1. Synthèse Contrairement aux simples centrales à accumulation, les centrales

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Janvier 2009 Ecobilan de l énergie nucléaire: efficacité et préservation de l environnement Le terme de «courant vert» est souvent utilisé dans la discussion publique. Il faut généralement

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA PROBLÉMATIQUE ÉNERGÉTIQUE

SENSIBILISATION À LA PROBLÉMATIQUE ÉNERGÉTIQUE Diapositive 1 SENSIBILISATION À LA PROBLÉMATIQUE ÉNERGÉTIQUE Mastère OSE janvier2011 Diapositive 2 LA FILIÈRE ÉNERGÉTIQUE, CAS DE L ÉLECTRICITÉ EN FRANCE Diapositive 3 La filière énergétique Pour quels

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

L'éolien, aujourd'hui et demain

L'éolien, aujourd'hui et demain CENTRALE EOLIENNE VIKTORIAPLATZ 2 JUVENT SA 3000 BERNE 25 TELEPHONE 031 330 51 11 C/O BKW FMB ENERGIE SA TELEFAX 031 330 58 03 L'éolien, aujourd'hui et demain Martin Pfisterer Président de JUVENT SA et

Plus en détail

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com CARNET de la construction durable en béton Preuves à l appui 1 2 La maison en béton : un impact maîtrisé sur l environnement, page 5 La maison en béton

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme?

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? Le 28 mars 2014 Patrick Schaub Analyste - énergétique Titre Sommaire Développement du marché photovoltaïque

Plus en détail

2011 Japon, séisme, tsunami et accident nucléaire

2011 Japon, séisme, tsunami et accident nucléaire Résumé des événements 2011 Japon, séisme, tsunami et accident nucléaire Le 11 mars 2011, un séisme de degré 9 sur l échelle de Richter a frappé la région nord du Japon, provoquant un puissant tsunami.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

Terrorisme nucléaire. Michel WAUTELET Université de Mons 6 août 2011

Terrorisme nucléaire. Michel WAUTELET Université de Mons 6 août 2011 Terrorisme nucléaire Michel WAUTELET Université de Mons 6 août 2011 Terrorisme nucléaire Menace ou risque? - Avril 2010, Washington: Barack Obama réunit un sommet de 47 pays sur le sujet - Terrorisme?

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Dr. Christian Hey Conseil d Experts sur l`environnement, Allemagne (SRU) 1 Introduction Mesdames et messieurs, Je vous remercie de m avoir invité à

Plus en détail

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle Florence Chapuis et Nicolas Goldberg Souvent présenté comme un modèle, le programme allemand de développement des énergies renouvelables

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Sommaire Rénovation optimale Rénovation optimale Gaz naturel/biogaz Choisir le système de chauffage approprié Chaudière à condensation Chaudière à

Plus en détail

La Commission. canadienne de sûreté nucléaire Présentation à la Conférence nationale sur l assurance au Canada. suretenucleaire.gc.

La Commission. canadienne de sûreté nucléaire Présentation à la Conférence nationale sur l assurance au Canada. suretenucleaire.gc. La Commission Terry Jamieson Vice-président, Direction générale du soutien technique Commission canadienne de sûreté nucléaire Le 23 septembre 2014 canadienne de sûreté nucléaire Présentation à la Conférence

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

ALLEMAGNE : LE NUCLEAIRE, FAUSSE PISTE TRÈS COUTEUSE Les mythes de l industrie nucléaire allemande

ALLEMAGNE : LE NUCLEAIRE, FAUSSE PISTE TRÈS COUTEUSE Les mythes de l industrie nucléaire allemande ALLEMAGNE : LE NUCLEAIRE, FAUSSE PISTE TRÈS COUTEUSE Les mythes de l industrie nucléaire allemande Traduction officieuse de Atomkraft - ein teurer Irrweg -Die Mythen der Atomwirtschaft, Ingrid Müller,

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique

La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique Commentaire (photos de la centrale électrique Schwarze Pumpe au sud de Berlin) Lorsque la centrale électrique Schwarze Pumpe

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

Travaux dirigés de géographie économique TD 12 : Géographie économique de la transition énergétique en Allemagne

Travaux dirigés de géographie économique TD 12 : Géographie économique de la transition énergétique en Allemagne Université Paris IV L1GEECOT Travaux dirigés de géographie économique TD 12 : Géographie économique de la transition énergétique en Allemagne Questions 1. Quelle est la ressource mobilisée aujourd hui

Plus en détail

Quelle est la combinaison gagnante?

Quelle est la combinaison gagnante? LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE LE PLUS AVANTAGEUX Quelle est la combinaison gagnante? O. Lesage et R. Vanparys Le prix du mazout atteint des sommets ces derniers temps et cela fait mal au portefeuille. Le prix

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase OrganisaBon : Amis de Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase, 19.01.2012 UNE HISTOIRE ORDINAIRE Il était une fois en 1970 ConstrucBon d une villa

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie.

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. ² Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. La production mondiale d énergie exprimée en équivalent tonnes de pétrole (TEP) est de plus

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

Stratégie pour L approvisionnement

Stratégie pour L approvisionnement Stratégie pour L approvisionnement de la Suisse en électricité dans le contexte européen --------------------------------------------------- Urs Meister (Traduction : Jan Marejko) ---------------------------------------------------

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

électricité Et développement

électricité Et développement électricité Et développement DUrable 1 Thalès (Grec) En frottant de l ambre jaune sur sa toge, il constate qu il est possible d attirer de petits objets. Il découvre le phénomène de l électricité statique.

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

Adoptées par le comité constitutif du Parti vert'libéral genevois le 29 septembre 2010 à Genève

Adoptées par le comité constitutif du Parti vert'libéral genevois le 29 septembre 2010 à Genève Parti vert'libéral genevois Lignes directrices Environnement Adoptées par le comité constitutif du Parti vert'libéral genevois le 29 septembre 2010 à Genève 1. Introduction Un environnement de qualité

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

Poste N o 4: calculons avec l eau Information aux enseignants

Poste N o 4: calculons avec l eau Information aux enseignants Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail Les élèves lisent les textes fournis et font les exercices de calcul sur la fiche de travail. Ils tentent ensuite de décrire les résultats obtenus avec

Plus en détail

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires The better electric. 391 MWc puissance photovoltaïque construite par BELECTRIC 2011. BELECTRIC est le leader mondial de l étude, la fourniture et la réalisation (EPC) de systèmes photovoltaïques selon

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 ///////////////////////

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// 1 I. ENERGIEWENDE : ÉTAT DES LIEUX En 2011, la chancelière allemande Angela Merkel a décidé d accélérer la sortie du nucléaire.

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Blandine Antoine Élodie Renaud LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Sommaire Préface... 11 Introduction... 15 I. LA PRODUCTION D ÉNERGIE Introduction à la production d énergie... 31 Thème 1 Énergies Fossiles...

Plus en détail

Perspectives énergétiques 2035/2050 Troisième rapport

Perspectives énergétiques 2035/2050 Troisième rapport Office fédéral de l énergie OFEN Perspectives énergétiques 235/25 Troisième rapport 1. Demande d énergie finale scénarios III et IV 2. Offre d électricité scénario III Forum du 26 avril 26 377863 1 Demande

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel

Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel Question Christa Mutter Examen d alternatives à l investissement dans la centrale à charbon de Brunsbüttel QA3184.08 Question «Toute chose a deux côtés, le charbon en a deux mauvais» (Reinhard Bütikofer,

Plus en détail

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre 056-061 Gires 29/10/08 11:00 Page 56 ÉNERGIE ET MATÉRIAUX : QUELQUES NOUVEAUX REGARDS Le captage et le stockage géologique de CO 2 : une des solutions pour lutter contre le changement climatique L utilisation

Plus en détail

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie 1 Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D Equilibres et enjeux internationaux de l énergie Séminaire 3 : The German Energiewende after the elections and before the EU-2030

Plus en détail

SITUATION INITIALE...2

SITUATION INITIALE...2 Département fédéral de l environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Berne, le 4 août 2008 Rapport sur les résultats de l audition relative à la modification de la loi sur

Plus en détail

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 2010 NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 15 mai 2009 Français Original : anglais Troisième

Plus en détail