Eugène Delacroix. La Liberté guidant le peuple. Icônes de la révolution. Musée des Beaux-Arts de Strasbourg. 16 septembre > 12 décembre 2004

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eugène Delacroix. La Liberté guidant le peuple. Icônes de la révolution. Musée des Beaux-Arts de Strasbourg. 16 septembre > 12 décembre 2004"

Transcription

1 Eugène Delacroix Musée des Beaux-Arts de Strasbourg 16 septembre > 12 décembre 2004 Service Communication 2, place du Château BP 1049/1050 F Strasbourg Tél (0) Fax (0)

2 1. PRÉSENTATION DE L ÉVÉNEMENT P PUBLICATION. P ÉLÉMENTS BIOGRAPHIQUES P ŒUVRES PRÉSENTÉES P AUTOUR DE L ÉVÉNEMENT P INFORMATIONS PRATIQUES. P. 11 ANNEXE : LISTE DES VISUELS DISPONIBLES 1. PRÉSENTATION DE L ÉVÉNEMENT Du 16 septembre au 12 décembre 2004, le musée du Louvre prêtera au musée des Beaux-Arts de Strasbourg, à titre vraiment exceptionnel, Le 28 juillet ; la Liberté guidant le peuple (28 juillet 1830), un des sommets de l art d Eugène DELACROIX (Charenton-Saint-Maurice (Val-de-Marne), Paris, 1863). Cet événement s inscrit dans la politique du Ministère de la Culture de prêter 22 chefs-d œuvre du Louvre dans autant de régions. Fidèle à son engagement dans les grandes opérations de démocratisation de la culture, le musée du Louvre s'associe à cette opération, au bénéfice des musées de la Ville de Strasbourg. Le prêt d'œuvres majeures des grands musées nationaux, dont le Louvre, illustre le souci de rendre accessibles les chefsd'œuvre des collections nationales au public le plus large et sur l'ensemble du territoire et, dans ce cas, au cœur de l Europe. En peignant cette gigantesque composition l année même des événements de 1830, Delacroix ne peignait pas seulement un tableau mais un symbole. Participant lui-même à la révolution qui chassait Charles X, Delacroix a réalisé un mélange de description de la barricade des émeutes (on reconnaît Notre-Dame à l arrière plan) et d allégorie. Il a voulu représenter l union du peuple parisien contre le régime ultra-réactionnaire des Bourbons. Ainsi un ouvrier et un étudiant sont figurés à gauche quand la Liberté / France (torse nu) brandit le drapeau tricolore, rappel de la Révolution de Enfin, figure impérissable, le «Gavroche» armé de pistolets. En 1830 le jeune Delacroix, protégé notamment par Thiers, a déjà peint des manifestes (La Barque de Dante en 1822, Scènes des massacres de Scio en 1824, Mort de Sardanapale en 1827) qui en font la figure de proue du mouvement romantique. Il porte à son plus haut point les ferments déjà présents chez son aîné Géricault ( ), auteur en 1819 du Radeau de la Méduse, déjà un tableau politique. Bien qu achetée par le gouvernement de Louis-Philippe, roi des Français, cette peinture ne fut pas exposée pendant longtemps, tant sa charge politique empêchait de goûter uniquement ses qualités picturales... Autour de ce grand tableau, plutôt que d évoquer sa genèse bien connue, il a paru plus pertinent de souligner sa charge symbolique en présentant deux autres icônes révolutionnaires (celles de 1789 et de 1848) : - ISIDORE PILS (Paris, Douarnenez, 1875) Rouget de Lisle chantant pour la première fois la Marseillaise chez Dietrich, maire de Strasbourg (Salon de 1849) Strasbourg, musée Historique - Ernest MEISSONIER (Lyon, Paris, 1891) La Barricade (juin 1848) Paris, musée d Orsay Le premier événement, qui eut lieu à Strasbourg, montre la naissance du patriotisme républicain autour du chant de La Marseillaise. Quant à l aquarelle de Meissonier, qui a appartenu à Delacroix, elle rappelle que la lutte révolutionnaire n est pas toujours exempte de violence. 1

3 2. PUBLICATION Eugène Delacroix, Musée du Louvre, Éditions Collection Solo / Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, pages Prix : 13,50 ISBN : Arlette Sérullaz, Conservateur général du Patrimoine, département des Arts graphiques, directrice du musée Eugène Delacroix, Vincent Pomarède, Conservateur en chef du Patrimoine, chargé du département des Peintures. Extrait [ ] «, une icône républicaine Acquise par Louis-Philippe à l issue du Salon pour francs afin d être exposée au Musée royal, alors musée de l art contemporain installé au palais du Luxembourg, La Liberté guidant le peuple ne fut pas montrée très longtemps, les gouvernants redoutant rapidement l impact sur le public d une œuvre qui représentait par nature un tel encouragement à l émeute, et dont l image, par ailleurs, avait été diffusée par la gravure dès son apparition. Hippolyte Royer- Collard, alors directeur des Beaux-Arts, le fit mettre en réserve, quelques années à peine après son entrée dans les collections royales, et, dès 1839, son successeur, François Cavé, dont la femme fut tant appréciée par Eugène Delacroix, autorisait le peintre à reprendre son tableau. D après divers témoignages, ce dernier l aurait alors mis en dépôt chez sa parente Madame Henri Riesner, dans le petit village de Frépillon ; La Liberté serait restée plus de dix ans dans ce bourg de la banlieue nord de Paris, ne réapparaissant qu en C est pourtant elle qui figure sur l affiche publicitaire pour Histoire de dix ans de Louis Blanc, publié en Depuis quelques temps, Eugène Delacroix, comme le prouvent diverses lettres adressées à la direction des Beaux-Arts, se plaignait de l état de conservation de son tableau et insistait pour que le gouvernement le présentât à nouveau au Luxembourg. Après que l on eut envisagé un moment de montrer l œuvre à Lyon cette année-là, Delacroix la récupérait une nouvelle fois, avant de la confier définitivement, en 1849, au musée du Luxembourg. Jusqu en 1855, le tableau fut néanmoins conservé dans les réserves, acquérant progressivement, en raison même de son absence de cimaises, le statut d œuvre mythique. Cette année-là, en effet, malgré les oppositions politiques persistantes, nous avons vu qu Eugène Delacroix a ajouté La Liberté à la liste des trente-cinq chefs-d œuvre qu il avait retenus. Et le public parisien pouvait alors redécouvrir ce tableau exceptionnel, qui demeurait ensuite au musée du Luxembourg, rarement exposé, jusqu en novembre 1874, date à laquelle il fut transporté définitivement au musée du Louvre et présenté en permanence depuis cette époque. Par son style et son sujet, La Liberté est devenue un des motifs les plus célèbres de l art français moderne ; en 1924, Maurice Denis choisit de le reprendre pour décorer une coupole du Petit Palais dédiée à l art romantique et réaliste. Ainsi, ce tableau a influencé de nombreux artistes, des sculpteurs, tel François Rude imposant cette iconographie vigoureuse dans son Départ des volontaires, sculptés sur l arc de triomphe de Paris, et des peintres, comme Honoré Daumier concourant en 1848 pour l obtention d une commande d un sujet allégorique représentant La République, proposé par le gouvernement de la Deuxième République. Mais c est véritablement après l avènement de la Troisième République, après la chute du Second Empire en 1871 et l abandon définitif des régimes monarchiques, que l allégorie imaginée par Delacroix allait être régulièrement utilisée à des fins idéologiques diverses, s identifiant de manière irréversible avec l idéal démocratique français puis avec la France toute entière et ses cinq Républiques successives, et devenant au XX e siècle une véritable icône républicaine, popularisée un temps par un timbre et un billet de banque, bien qu elle ait été initialement 2

4 conçue pour illustrer peut-être moins la souveraineté reconquise et plénière du Peuple que la Nation réunifiée autour du drapeau de En 1999, après un voyage homérique accompli à bord d un avion hors du commun conçu pour le transport des objets ou des matériaux de dimensions exceptionnelles, le célèbre Beluga, La Liberté guidant le peuple a été exposée durant un mois dans une salle entièrement réaménagée du Musée national de Tokyo. Plus de cent vingt mille visiteurs, respectueux et admiratifs, sont venus rendre hommage à cette icône de la peinture française présentée dans une immense vitrine devant laquelle avaient été installés de vastes gradins susceptibles d accueillir au moins cinq mille adorateurs par jour. Transportée comme une reine dans un avion affrété spécialement pour elle, à bord duquel elle voyagea seule, emballée dans plusieurs caisses et containers en raison de sa réelle fragilité, évoquée par une photographie aux dimensions gigantesques imprimée sur les flancs mêmes de l avion qui la portait, veillée par toutes les polices du Japon à son arrivée et conditionnée ensuite dans un espace contrôlé électroniquement par d innombrables détecteurs, La Liberté a changé de statut en la circonstance. Emportés par leur élan, les journalistes japonais n ont pas hésité à baptiser l œuvre d un nouveau nom, The Goddess of Liberty La Déesse de la Liberté -, qui résumait aussi bien son histoire que sa relation entretenue depuis plus d un siècle et demi avec tous les publics. Ainsi, après avoir été pour son auteur un épisode historique précis, Le 28 juillet, après avoir été une anecdote, véridique ou enjolivée, des événements de 1830, La Barricade, après avoir été un concept politique précis et républicain, La Liberté, le tableau de Delacroix est devenu un concept universel et quasi religieux : The Goddess of Liberty. Jamais sans doute une œuvre a-t-elle autant échappé à son créateur preuve définitive de la réussite de celui-ci. Voulue par Delacroix comme un acte de réconciliation entre tous les Français symbolisé par les trois couleurs du nouveau drapeau français, mais exécutée aussi comme un hommage rendu au nouveau souverain Louis-Philippe qui avait été imposé par les convulsions des Trois Glorieuses, conçue également comme une allégorie de la volonté farouche du Peuple souverain à assumer son destin, d Eugène Delacroix est donc devenue tout au long du XIX e siècle un symbole de la République, une allégorie de la Démocratie, avant de s imposer aujourd hui comme un mythe universel et intemporel de la Liberté : The Goddess of Liberty. Ainsi idéalisée et intangible, cette liberté demeure pourtant tout à la fois profondément humaine, charnelle et réelle, pierre angulaire d une composition faite de verticales ascendantes, rythmée par les correspondances subtiles des bleus, des blancs, des rouges et des roses vifs qui donnent à l harmonie générale du tableau, volontairement assourdie, une vibration particulière.» [ ] 1 Stéphane Guégan, «Du miroir à la liberté : Delacroix peintre libéral», dans La Méduse, n 9, mai 2000, p.3. 3

5 3. ÉLÉMENTS BIOGRAPHIQUES (extraits de l ouvrage Eugène Delacroix : la Liberté guidant le peuple, Musée du Louvre/RMN) 1798 Naissance à Charenton-Saint-Maurice, le 26 avril, de Ferdinand-Eugène-Victor Delacroix, fils de Charles Delacroix, diplomate de la Révolution et de l Empire, et de Victoire Oeben, descendante de la célèbre dynastie des ébénistes de Louis XV. Eugène Delacroix avait deux frères, Charles-Henry ( ), qui devint général sous l Empire, Henri ( ), tué à la bataille de Friedland, et une sœur, Henriette ( ) Mort de Charles Delacroix, qui avait été préfet à Marseille en 1803 et à Bordeaux en La famille Delacroix revient à Paris en janvier et le jeune Eugène entre au Lycée Impérial, futur lycée Louis-le-Grand Mort de Victoire Oeben. Eugène Delacroix est recueilli par sa sœur Henriette et son beaufrère, Raymond de Verninac Entre dans l atelier du peintre Guérin ( ) 1819 Reçoit sa première commande, La Vierge des moissons (église d Orcemont, près de Rambouillet) Théodore Géricault, élève comme Delacroix de Guérin, lui obtient la commande d une deuxième œuvre religieuse, La Vierge du Sacré-Cœur (cathédrale d Ajaccio) Au Salon, Dante et Virgile aux enfers (musée du Louvre). Cette même année, débute son Journal Au Salon, Scènes des massacres de Scio Voyage en Angleterre Au Salon, La Mort de Sardanapale (musée du Louvre). Publie la même année dix-sept lithographies illustrant la traduction par Alfred Stapfer du Faust de Goethe Expose à la Royal Academy de Londres L Assassinat de l Évêque de Liège (musée du Louvre), et montre, au mois d octobre, le Jeune Tigre jouant avec sa mère (musée du Louvre) Au Salon, plusieurs œuvres majeures, dont Le 28 juillet ou. Décoré de la Légion d honneur Voyage au Maroc avec la mission diplomatique du duc de Mornay (fin janvier-juillet) Reçoit la commande de son premier décor monumental, le Salon du Roi au Palais- Bourbon, actuelle assemblée nationale, terminé en décembre Au Salon, Femmes d Alger dans leur appartement (musée du Louvre) Première candidature à l Institut. Peint La Bataille de Taillebourg (château de Versailles), commandée par Louis-Philippe Début du chantier de la bibliothèque du Palais-Bourbon, achevé en Voyage en Hollande et en Belgique. 4

6 1840 Au Salon, La Justice de Trajan (Rouen, musée des Beaux-Arts). Reçoit en septembre la commande du décor de la bibliothèque du Palais du Luxembourg, actuel Sénat, achevé en décembre Au Salon, La Prise de Constantinople par les Croisés, commandée pour le château de Versailles et La Noce juive (toutes deux au musée du Louvre) Séjour à Nohant chez George Sand Publie treize lithographies inspirées du Hamlet de Shakespeare Loue une maison à Champrosay, en bordure de la forêt de Sénart Fait une cure dans la station thermale des Eaux-Bonnes, au cœur des Pyrénées. En décembre, mort de son frère, le général Charles-Henry Reprend son Journal le 19 janvier Chargé de décorer une des chapelles de l église Saint-Sulpice à Paris, qu il n achèvera qu en Reçoit la commande du décor du plafond central de la galerie d Apollon au musée du Louvre, terminé l année suivante. En juillet et août, second voyage en Hollande et en Belgique, suivi d un séjour en Allemagne En décembre, chargé du décor du Salon de la Paix, dans l ancien Hôtel de Ville de Paris, bâtiment qui fut détruit par un incendie en Prépare une rétrospective de son œuvre à l occasion de l Exposition universelle de 1855 et peint La Chasse aux lions (Bordeaux, musée des Beaux-Arts), partiellement détruite lors d un incendie de l hôtel de ville de Bordeaux en En janvier, élu à l Académie des Beaux-Arts après sept échecs. S installe à la fin de l année au 6, rue de Furstenberg, où il a pu faire construire un atelier (actuel musée national Eugène-Delacroix) Expose pour la dernière fois au Salon La galerie Martinet organise une rétrospective de son œuvre où figure La Mort de Sardanapale Inauguration de la chapelle des Saints-Anges dans l église Saint-Sulpice Le 13 août, à 7 heures du matin, meurt dans son domicile de la rue Furstenberg, veillé par Jenny Le Guillou, à son service depuis presque trente ans. Le 17 août, est enterré au cimetière du Père-Lachaise dans le tombeau qu il s est fait construire Du 17 au 29 février, vente à l hôtel Drouot des œuvres de son atelier. 4. ŒUVRES PRÉSENTÉES Eugène Delacroix (Charenton-Saint-Maurice, 1798 Paris, 1863) Le 28 juillet ; la Liberté guidant le peuple (28 juillet 1830) 5

7 Huile sur toile / 2, 60 x 3, 25 m Paris, Musée du Louvre 27, 28, 29 Juillet 1830, c est par une chaleur étouffante que Paris devient la scène de violents combats, ce sont les Trois Glorieuses. Le peuple de Paris lutte pour le départ du roi Charles X mais aussi pour l instauration d un régime républicain ; lutte qui débouche sur le règne de Louis- Philippe I er roi des Français! Au moment des Trois Glorieuses, Delacroix, déjà célèbre, vient d avoir 32 ans. Sa participation aux événements reste lointaine : il s agit plutôt pour lui d une observation et d un intérêt marqué, proche de la fascination, de l artiste face aux événements de son temps. Il a bien ressenti et compris cette aspiration violente de tout un peuple pour la liberté tant politique que sociale. Delacroix peint son tableau en trois mois. Il est enthousiaste à l idée de s attaquer à un sujet contemporain et a la volonté de demeurer le plus proche possible de la réalité des événements pour illustrer le courage du peuple français et la violence des combats dans les rues de Paris. Nostalgique de la Révolution française et bonapartiste convaincu, Delacroix exalte les vertus du peuple français et peint la réconciliation des Français autour du drapeau tricolore. J ai entrepris un sujet moderne, une barricade et si je n ai pas vaincu pour la patrie, au moins peindrais-je [sic] pour elle. Cela m a remis en belle humeur. Lettre d Eugène Delacroix à son frère le général Charles-Henry Delacroix le 28 octobre Delacroix a une ambition intense et des inquiétudes pour l évolution future de sa carrière compromise par le scandale de La Mort de Sardanapale au Salon de Il cherche à séduire les nouveaux gouvernants, l Etat étant un des principaux commanditaires. Delacroix admirait Le Radeau de la Méduse de Géricault (Salon de 1819), il en a gardé la composition triangulaire et sa violence macabre. En effet, l œuvre est centrée sur une opposition fondamentale, celle des morts sacrifiés au premier plan et des vivants triomphants, franchissant les barricades dans un nuage de poussière et passant au-dessus du monde des morts. Le blessé, à genoux aux pieds de la Liberté, se situe à la frontière entre les deux mondes, il évoque les souffrances d un peuple combattant pour son indépendance et son avenir. Vouloir identifier de manière précise chaque figure apparaît comme un contresens ; «les acteurs» de la Liberté doivent demeurer anonymes, tous les protagonistes sont à la fois «héros et acteurs». Ils sont des archétypes sociaux choisis pour accompagner cette étrange allégorie qu est la Liberté. Seule femme du tableau, armée, guerrière et protectrice, elle mène la foule des assaillants. Son costume à l antique et le bonnet phrygien sont conventionnels et en font une allégorie éternelle que le peintre a mêlé à une scène réaliste contemporaine. A côté d elle, un enfant, symbole de la fraîcheur de l engagement populaire ; il inspira à Victor Hugo, 32 ans plus tard, le personnage de Gavroche des Misérables. La Liberté franchit une barricade au milieu du feu, elle est escortée par les gamins et les hommes du peuple, ces véritables combattants de Juillet. [ ] Regardez ce tableau avec soin, il a une grande qualité. C est de vivre de la vie de 1830, c est de respirer l atmosphère chargée de poudre des trois jours, c est de grouiller sous le soleil de juillet. Ah! regardez cela : ce sont de vrais pavés, de vrais gamins, de vrais hommes du peuple. Et les soldats, comme ils sont bien tués, voyez le cuirassier du coin. On dit que Delacroix n a pas voulu faire une Liberté, et la preuve qu on a donnée, c est qu il lui avait mis à la main un fusil et non une pique. Delacroix ne lui a pas mis une pique, parce qu il n a pas voulu qu on la confondît avec la Liberté de Mais cette Liberté-là n est pas ma Liberté classique, c est une fille du peuple qui combat. Sans doute, est-ce que Liberté n est pas fille du peuple, est-ce qu il ne faut pas combattre pour combattre la Liberté? Alexandre Dumas, Delacroix, Paris, 10 décembre 1864 Initialement le titre de l œuvre, était Le 28 juillet et comportait en sous-titre la dénomination actuelle,. Lors de son exposition au Salon de 1831, le tableau reçoit un accueil mitigé, les critiques sont déroutés par l apparence de l œuvre. Ce qu on lui reproche le plus c est le réalisme des 6

8 personnages. Les plus réfractaires jugent inacceptable et indécent la figure de la Liberté : la nudité du torse, noirci par la poudre, dérange, la pilosité des aisselles, pourtant discrète, choque. Tous ces éléments sont perçus comme des traits de mauvais goût. Le tableau échappe rapidement à son créateur, il se métamorphose en une œuvre mythique, universelle et éternelle, identifiée avec l histoire de France au point de devenir une véritable «icône républicaine». Cette œuvre illustre l enthousiasme du peuple français pour les innombrables révolutions qui l ont mené vers la Liberté depuis la révolution de juillet 1830 jusqu à la libération de Paris, depuis les révoltes violentes de 1848 jusqu au Front populaire de L œuvre est acquise par l État à l issue du Salon de 1831 pour être exposée au Musée royal, alors musée de l art contemporain installé au palais du Luxembourg. Les gouvernants redoutent rapidement l impact sur le public d une œuvre représentant par nature un tel encouragement à l émeute. En 1839, Delacroix reprend son tableau, qui resta alors à l abri des regards du grand public durant plus de 20 ans, jusqu à une courte sortie pour l Exposition universelle de C est en intégrant le musée du Louvre en 1874 que l œuvre sera présentée en permanence (avec un prêt au Japon en 1999 qui lui avait gagné un très grand nombre d admirateurs). Isidore Pils (Douarnenez, Paris, 1875) Rouget de Lisle chantant la Marseillaise (Salon de 1849) Huile sur toile / 0, 74 x 0, 91 m Strasbourg, Musée Historique (dépôt du Louvre) Une des jeunes filles accompagnait. Rouget chanta. A la première strophe les visages pâlirent, à la seconde les larmes coulèrent, aux dernières le délire de l enthousiasme éclata. De Dietrich, sa femme, le jeune officier, se jetèrent en pleurant dans les bras les uns des autres. L hymne de la patrie était trouvé! Alphonse de Lamartine, Histoire des Girondins, livre seizième, 1847 Un jeune officier se tient devant un paravent largement éclairé. Le geste plein de flamme, il serre sur son cœur le texte du chant qu il déclame. Les regards de l assistance sont tous levés vers lui. L une des jeunes filles essuie une larme. La mise en scène théâtrale, la gestuelle, les attitudes et les expressions participent au pathétique de la représentation. Avril 1792 : le 24 ou le 25 avril la nouvelle de la déclaration de guerre arrive à Strasbourg. La ville est aux premières loges face à l ennemi. Le maire Frédéric de Dietrich regrette qu il n y ait pas de chant patriotique pour galvaniser les soldats. Rouget de Lisle, un jeune capitaine en garnison à Strasbourg, compose pendant la nuit un texte avec la musique. Le Chant de guerre pour l armée du Rhin dédié au maréchal de Luckner et publié à Strasbourg le 7 juillet, deviendra La Marseillaise quand des volontaires de Marseille le chanteront en entrant dans Paris. Le succès est tel que La Marseillaise sera déclarée Chant national le 14 juillet C est à la naissance de La Marseillaise que fait référence le tableau d Isidore Pils. Février 1848 : la révolution éclate à Paris, les rues se couvrent de barricades. Louis-Philippe abdique. La II e République est proclamée en mai. Un grand élan traverse le pays, l esprit de la Révolution renaît. La Marseillaise est partout à l honneur : à la Comédie Française la comédienne Rachel la récite en tenant un drapeau tricolore. L histoire révolutionnaire fournit de nombreux sujets aux artistes pour le Salon de C est là qu Isidore Pils présente Rouget de Lisle chantant pour la première fois La Marseillaise chez Dietrich maire à Strasbourg. Ignoré par la plupart des critiques du Salon, le tableau est acheté par l Etat pour «disparaître» pendant 27 ans. Il ne sera montré à nouveau au public que lors de l exposition organisée après la mort de Pils en En 1879, la III e République refait de La Marseillaise l hymne national et le tableau est exposé au Luxembourg (le musée d art contemporain de l époque) où il connaît un succès extraordinaire. Copié plus de 400 fois, largement diffusé par la gravure, c est le tableau le plus célèbre du musée. Il entre au Louvre en 1883 et est déposé à Strasbourg en 1919, après l armistice. 7

9 Cependant la scène représentée en 1849 par Pils ne correspond pas à la réalité historique (relatée par Madame de Dietrich dans une lettre adressée à son frère). Elle est une illustration fidèle d un passage de L Histoire des Girondins de Lamartine, publiée en 1847, qui répertorie les légendes révolutionnaires enrichies de multiples détails. Le tableau de Pils transpose le fait historique en mythe et en symbole. Reproduit dans la plupart des livres d histoire il connaît un destin national et appartient à la mémoire des Français. Cher frère [ ]. Comme tu sais que nous recevons beaucoup de monde et qu il faut toujours inventer quelque chose, [ ] mon mari a imaginé de faire composer un chant de circonstance. Le capitaine du génie, Rouget de Lisle, un poète et compositeur fort aimable, a rapidement fait la musique du chant de guerre. Mon mari, qui est bon ténor, a chanté le morceau [ ]. Moi, de mon côté, j ai mis mon talent d orchestration en jeu, j ai arrangé les partitions sur le clavecin et autres instruments. [ ] Lettre de Louise de Dietrich à son frère, mai 1792 Ernest MEISSONIER (Lyon Paris 1891) La Barricade Juin 1848 Aquarelle, traces de crayon H. 26 ; L. 21 cm R.F Musée d'orsay, Paris Œuvre singulière au sein d'une abondante production faite de portraits, de représentations militaires où «pas un bouton de guêtre ne manquait», et de scènes de genre dans l'esprit de la peinture hollandaise du XVII e siècle, cette aquarelle reflète une émotion rarement montrée par son auteur. Capitaine d'artillerie dans la Garde Nationale, Ernest Meissonier est témoin lors des affrontements de Juin 1848, du massacre des insurgés d'une barricade de la rue de l'hôtel de Ville. En 1890, dans une lettre au peintre Alfred Stevens, il décrit son profond attachement à cette œuvre et les circonstances tragiques de son exécution : «Parler de son œuvre et d'en dire tout le bien qu'il en pense n'est pas chose facile pour un artiste ; je n'ai pas à avoir de modestie pour ce dessin et je n'hésite pas à dire que si j'étais assez riche pour le racheter je le ferai tout de suite, même de préférence au tableau ; quand je l'ai fait j'étais encore sous la terrible impression du spectacle que je venais de voir, et croyez-le, mon cher Alfred, ces choseslà vous entrent dans l'âme, quand on les reproduit, ce n'est pas seulement pour faire une œuvre c'est qu'on a été ému jusqu'au fond des entrailles et qu'il faut que ce souvenir reste. [ ] je l'ai vue (la prise de la barricade) dans toute son horreur, ses défenseurs tués, fusillés, jetés par les fenêtres, couvrant le sol de leurs cadavres, la terre n'ayant pas encore bu tout le sang.» Son premier propriétaire fut Eugène Delacroix, ce que Meissonier rappelle dans cette même lettre : «Delacroix, ce grand artiste qui m'a aimé en fut si frappé dans mon atelier qu'une de mes plus grandes joies devant son émotion a été de la lui donner le soir même. Ce témoignage suprême vous suffit comme à moi, n'est-ce pas?». Dans son journal du 5 Mars 1849, Delacroix écrit : «J'ai été avec Meissonier chez lui, voir son dessin de la Barricade. C'est horrible de vérité, et quoiqu'on ne puisse dire que ce ne puisse être exact, peut-être manque-t-il le je ne sais quoi qui fait un objet d'art d'un objet odieux. J'en dis autant de ses études sur nature ; elles sont plus froides que sa composition Immense mérite malgré cela.» Relation plus nuancée, liée à la différence entre une notation quotidienne et un commentaire écrit cinquante années plus tard, années où s'engouffre toute la célébrité de Delacroix. Alors qu'en 1849 c'est Meissonier l'homme célèbre. On voit que Delacroix l'appréciait il disait même que de tous ses contemporains Meissonier était le plus assuré de survivre au grand étonnement de Baudelaire qui se demandait comment «l'auteur de si grandes choses jalousât presque celui qui n'excellait que dans les petites». 8

10 Près d un an après La Barricade, Meissonier réalise Souvenir de guerre civile, peinture de petit format conservée au Louvre, qui reprend la même scène, mais avec détachement. La méticuleuse attention au moindre détail et la perfection de la finition rappellent ses peintures de genre. Le terrible événement est ainsi réduit à une scène quelque peu morbide, où le raffinement du peintre aboutirait à une étrange négation de l humanité des personnages et de sa propre émotion. Considéré comme l'un des plus grands peintres français, Meissonier fut en même temps relégué par certains critiques au rang de «peintre de batailles» ou de «petites choses minutieuses», attirant nombre de mots d'esprits à son encontre dont le plus célèbre est sans doute celui de Degas : «Le géant des nains», faisant allusion à la petite échelle à laquelle il peignait d'ordinaire ses sujets, à ses négligeables imitateurs et à sa petite taille. Cela ne l'empêcha pas de connaître la gloire de son vivant, et même cette certitude de la gloire que donnent une grande fortune et les cotes les plus hautes pour ses œuvres. Après sa mort il fut très vite catalogué de Pompier, d'académique, de «Réaliste archaïsant», de peintre bourgeois et réactionnaire. Il n'était pas de bon ton de s'y intéresser. Et l'enthousiasme qu'il suscita chez Salvador Dali dans les années soixante ne fit qu'empirer le discrédit jeté sur son œuvre. C'est l'ouverture du musée d'orsay qui permit de poser un autre regard sur le XIX e siècle et de redécouvrir, entre autres, l œuvre de Meissonier. Acquise justement par le musée d Orsay en 1997, La Barricade eut dès sa création une place particulière pour Meissonier lui-même et pour la critique. D'un lyrisme tragique totalement inattendu dans son œuvre, elle échappa aux foudres de ses détracteurs car elle révélait un «autre» Meissonier, permettant de lever l'anathème porté sur l'artiste réactionnaire et antirévolutionnaire. Paul Roberts écrit en 1891 : «Un jour, au milieu des pavés, le génie est venu l'effleurer de son aile, le souffle révolutionnaire l'a soulevé, comme transfiguré, et cette page, cette merveille, est éclose du sang des rues.» 9

11 5. AUTOUR DE L ÉVÉNEMENT Une heure / une œuvre Jeudis 23 septembre, 7 et 21 octobre, 4 et 25 novembre, 9 décembre à 12h30 et en nocturne jeudis 30 septembre, 14 et 28 octobre, 2 décembre à 18h30 Un regard autre Jeudi 18 novembre à 18h30 par Rodolphe Burger, musicien Dialogue des arts Avec des solistes du Parlement de Musique mardi 16 novembre à 18h30 «Regards sur les révolutions» (réservation indispensable au Parlement de Musique : ) Tarif pour les activités en nocturne, entrée du musée incluse : 6, tarif réduit : 3,80 Il est conseillé d acheter les billets à l avance à la caisse du Palais Rohan. Conférences A l Auditorium des Musées (Musée d Art moderne et contemporain) Jeudi 4 novembre à 20h «La Liberté guidant le Peuple : l envers d une œuvre» par Vincent Pomarède, conservateur en Chef du Département des Peintures du musée du Louvre Mercredi 8 décembre à 20h «Etre artiste en 1830» par Christine Peltre, professeur à l Université Marc-Bloch Accueil des groupes Pour le confort de la visite, les groupes seront accueillis les matinées et nocturnes hors weekend. (réservation obligatoire au du lundi au vendredi) Pour des raisons de sécurité, la salle ne peut contenir que 30 personnes en même temps. Film La Liberté en voyage Le réalisateur Thomas Lang prépare un film autour de la mise en place de cet événement. Ce film évoquera la venue de l œuvre du musée du Louvre aux cimaises du musée des Beaux-Arts de Strasbourg. Il montrera les préparatifs et soulignera le côté exceptionnel de ce prêt. En partenariat avec la Maison de l Image et Ecart Production) 10

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet.

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. La liberté guidant le peuple Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. L'insurrection populaire du 27, 28 et 29 juillet 1830, à Paris, renverse Charles X, dernier roi bourbon de France

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

La liberté guidant le peuple,

La liberté guidant le peuple, La liberté guidant le peuple, (Huile sur toile, 1831, 2,60 x 3,25 m) d Eugène Delacroix XIXè Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet 1830, dite «les 3 glorieuses», à laquelle il

Plus en détail

DELACROIX Eugène (1798 1863)

DELACROIX Eugène (1798 1863) DELACROIX Eugène (1798 1863) PARLE DOCTEUR JEAN-CHARLES HACHET (1798-1863) Mise en page GUS ARTS Tous droits réservés. DELACROIX Eugène (1798-1863) «Ce qu'il y a de plus réel pour moi, ce sont les illusions

Plus en détail

Les symboles français

Les symboles français Fiche Pédagogique Les symboles français Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3-4 Fiche professeur.5-6 Transcription.7 Sources. 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR,

Plus en détail

Janvier 2015 - Semestre 3 Session 1 - Licence 2 - Art de l époque contemporaine R.G. Peinture d histoire

Janvier 2015 - Semestre 3 Session 1 - Licence 2 - Art de l époque contemporaine R.G. Peinture d histoire Janvier 2015 - Semestre 3 Session 1 - Licence 2 - Art de l époque contemporaine R.G. Sujet : Peinture d histoire A partir des documents ci-dessous et d exemples précis issus de vos connaissances et du

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration

le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration le 2 avenue de l observatoire historique du bâtiment école nationale d administration HISTORIQUE DU BÂTIMENT Robert II, dit Le Pieux (972-1031), fils et successeur de Hugues Capet, bâtit le premier en

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes 12 novembre 2012 Hôtel Drouot, Paris 1 VENTE Lundi 12 novembre 2012 Hôtel Drouot EXPERT Cabinet de BAYSER 69 rue Sainte-Anne 75002 Paris Tél. : +33

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC 1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC Dans la galerie Est du Palais du Luxembourg (aujourd hui l Annexe de la Bibliothèque) s ouvre le 14 octobre 1750 le Cabinet du

Plus en détail

Etudiant en bicorne de l Ecole Polytechnique.

Etudiant en bicorne de l Ecole Polytechnique. HISTOIRE DES ARTS ET XIXème SIECLE : Etude du tableau d Eugène Delacroix : La liberté guidant le peuple, 1830 Comment comprendre que ce tableau soit devenu le symbole d une République triomphante alors

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

La Période romantique (1800-1850)

La Période romantique (1800-1850) La Période romantique (1800-1850) D abord courant littéraire et musical, le romantisme apparaît en peinture comme mode d expression de sentiments intérieurs, ceux-là même que le rococo s appliquait tant

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Paris. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016. Résidence internationale de Paris. Paris 1 re découverte (2 jours/1 nuit)

Paris. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016. Résidence internationale de Paris. Paris 1 re découverte (2 jours/1 nuit) Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016 Résidence internationale de Paris ou autres hébergements collectifs Paris Classes accueillies : toutes classes Brochure page 76 Dernière mise

Plus en détail

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915)

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) COMMUNIQUE DE PRESSE avril 2015 L exposition de l été 2015 du musée du Faouët : Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) Matin de pardon en Bretagne, vers 1913. Huile sur toile. Collection picturale, Ville

Plus en détail

DIDON. Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres.

DIDON. Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres. DIDON Après l'assassinat de son mari Sychée, Didon part fonder Carthage sur de nouvelles terres. Didon construisant Carthage. William Turner, 1815. 155,5 cm x 23,2 cm L'oeuvre: Le beau se déplace donc

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours»

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours» «Tubes d un jour, tubes toujours» Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi APRES-MIDI DANSANT Dimanche 20 septembre de 14h à 18h A l espace loisirs Charentonneau Participation 6 Laissez-vous emporter

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Liens entre la peinture et la poésie

Liens entre la peinture et la poésie Liens entre la peinture et la poésie Ophélie dans Hamlet Ophélie est un personnage fictif de la tragédie d Hamlet, une célèbre pièce de William Shakespeare. Elle partage une idylle romantique avec Hamlet

Plus en détail

Colorie notre drapeau tricolore [3 couleurs] :

Colorie notre drapeau tricolore [3 couleurs] : Le dossier du CME : Les symboles de la République Les principaux symboles de la République ont en commun une date : la Révolution française de 1789! Cette période cruciale [importante] de l histoire de

Plus en détail

Va, pensiero. Ces chansons qui font l histoire Auteur : Sophie Junien-Lavillauroy Décembre 2013. Fiche pédagogique. Place dans les programmes

Va, pensiero. Ces chansons qui font l histoire Auteur : Sophie Junien-Lavillauroy Décembre 2013. Fiche pédagogique. Place dans les programmes Va, pensiero Ces chansons qui font l histoire Auteur : Sophie Junien-Lavillauroy Décembre 2013 01 Fiche pédagogique Place dans les programmes Collège - 4 e L étude de Va, pensiero s inscrit dans la troisième

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection mercredi 3 juin 2015 à 19h Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection exposition Vendredi 29 mai de 10 à 19 heures Samedi 30 mai de 11 à 19 heures Lundi 1er juin de 10 à 19 heures Mardi 2 juin de 10

Plus en détail

Visite au musée du Louvre Département des peintures française Fin XVIIIe-Début XIXe siècle

Visite au musée du Louvre Département des peintures française Fin XVIIIe-Début XIXe siècle LYCÉE JULES FERRY Visite au musée du Louvre Département des peintures française Fin XVIIIe-Début XIXe siècle Jacques Louis David et les fondements du néo-classicisme Le manifeste du néoclassicisme : Le

Plus en détail

Le Centre Georges Pompidou, Paris.

Le Centre Georges Pompidou, Paris. Le Centre Georges Pompidou, Paris. 1- L OEUVRE : Titre de l œuvre Centre Georges Pompidou aussi surnommé Beaubourg d après le nom du quartier dans lequel il fut construit. Nom de l auteur ou de l artiste

Plus en détail

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck > Exposition L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck Entretien avec Chandra Rajakaruna de la fondation Mona Bismarck À l occasion des festivités organisées pour le 60 e anniversaire

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

«Les marchés de Noël à Prague»

«Les marchés de Noël à Prague» «Les marchés de Noël à Prague» 29 novembre au 6 décembre 2014 Programme 1 er Jour, Montréal - Zurich Départ en fin de journée sur un vol Swiss Airlines vers Zurich. Souper servi à bord. 2 e Jour, Zurich

Plus en détail

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Courtyard by Marriott Paris Neuilly 58 Boulevard Victor Hugo 92200 FRANCE www.marriott.com/parcy Sommaire *Merci de noter que tous les tarifs indiqués

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

CRDP de l académie d Amiens, 2009. 1/5

CRDP de l académie d Amiens, 2009. 1/5 Louis-Léopold Boilly, L intérieur d un café, dit aussi La partie de dames au café Lamblin au Palais-Royal, huile sur toile, vers 1824, 38x55, musée Condé, Chantilly. L œuvre : Description formelle : Au

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

Accueil par notre guide accompagnateur. Circuit panoramique commenté dans Paris. ou visite guidée d un quartier de Paris à pied.

Accueil par notre guide accompagnateur. Circuit panoramique commenté dans Paris. ou visite guidée d un quartier de Paris à pied. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2014/2015 Résidence internationale de Paris ou autres hébergements collectifs Paris Classes accueillies : toutes classes Brochure page 78 Dernière mise

Plus en détail

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 5 décembre 2012 par Pauline Martineau Où peut-on voir ce célèbre tableau? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Du cinéma plein les yeux affiches de façade peintes par André Azaïs L EXPOSITION 1 er février > 27 avril 2014 Espace EDF Bazacle

Du cinéma plein les yeux affiches de façade peintes par André Azaïs L EXPOSITION 1 er février > 27 avril 2014 Espace EDF Bazacle Du cinéma plein les yeux affiches de façade peintes par André Azaïs L EXPOSITION 1 er février > 27 avril 2014 Espace EDF Bazacle À l occasion des 50 ans de la Cinémathèque de Toulouse, la Cinémathèque

Plus en détail

Chambord. Séminaires & réceptions

Chambord. Séminaires & réceptions Chambord Séminaires & réceptions Emplacements des espaces de location Lille Le Mont-St-Michel Paris Strasbourg Chambord Terrasses 12 Les terrasses Bordeaux 12 Toulouse Nice Corse Sommaire Bras de croix

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne La floraison tardive et luxuriante de dahlias à l automne dans le Petit Parc du Palais de Compiègne laisse la place de novembre

Plus en détail

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique PHIL@POSTE Communiqué de Presse Février 2015 35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique DU JEUDI 19 MARS AU SAMEDI 21 MARS 2015 Espace Champerret Hall C 6 rue Jean Ostreicher, 75017

Plus en détail

Carnets d Orient POINTS FORTS. La série C

Carnets d Orient POINTS FORTS. La série C Carnets d Orient La série C arnets d Orient de Jacques Ferrandez est un ensemble d albums huit sont parus, deux sont encore à venir qui ont pour thème la présence française en Algérie, de la conquête à

Plus en détail

Un art «engagé»? Place dans les programmes. Objectifs et démarche SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE 2 HISTOIRE-HISTOIRE DES ARTS

Un art «engagé»? Place dans les programmes. Objectifs et démarche SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE 2 HISTOIRE-HISTOIRE DES ARTS HISTOIRE-HISTOIRE DES ARTS 2 de SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE 2 Un art «engagé»? > PAR MARYVONNE CASSAN, PROFESSEURE D HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET D HISTOIRE DES ARTS, SERVICE ÉDUCATION DU MUSÉE DU LOUVRE 38 LE ROMANTISME

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud 1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud Exposition du 16 avril au 12 juillet 2015 Cette exposition est accessible pour des élèves du CE2 au CM1 L exposition p.03 La visite-atelier des scolaires p.06 Renseignements

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet MUSIQUE ET VARIATION Objectifs A être auditeur, interprète et créateur. A décrire, identifier et caractériser les éléments constitutifs du phénomène musical. A écouter sa production pour la corriger et

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

DE MÉMÉ À JEAN-NOËL GUÉRINI

DE MÉMÉ À JEAN-NOËL GUÉRINI Marie-Hélène Porri DE MÉMÉ À JEAN-NOËL GUÉRINI Un plagiat? Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur

Plus en détail

Courbet, un Watteau du laid? A propos d un Enterrement à Ornans (1851)

Courbet, un Watteau du laid? A propos d un Enterrement à Ornans (1851) Le texte qui suit est le synopsis d une intervention au stage «Histoire des arts» organisé au Lycée d Auxonne le 7 mars 2008. L objectif de ce stage était de montrer comment la démarche en histoire des

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU?

I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU? I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU? Le fair-play est une notion bien souvent employée à tort et à travers. Associée surtout au vocabulaire sportif, elle s applique aujourd hui à de multiples situations,

Plus en détail

Un grand spectacle pour lancer les commémorations

Un grand spectacle pour lancer les commémorations 24 avril 2014 Communiqué de presse Un grand spectacle pour lancer les commémorations «1914» est un spectacle de plein air, gratuit sur réservation, ouvert à 500 personnes. Il va raconter l histoire d un

Plus en détail

Provenance : Vente après décès d Eugène Delacroix, Paris, du 22 au 27 février 1864, lot n 219.

Provenance : Vente après décès d Eugène Delacroix, Paris, du 22 au 27 février 1864, lot n 219. Eugène Delacroix (Charenton-Saint-Maurice, 1798 - Paris, 1863) Paysage des environs de Frépillon Huile sur carton 15,6 x 26,8 cm Porte au dos le cachet de la vente après décès de l artiste Provenance :

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

rue a été percée en 1540. Ce n est qu au XIX e siècle qu elle a

rue a été percée en 1540. Ce n est qu au XIX e siècle qu elle a Cette rue a été percée en 1540. Ce n est qu au XIX e siècle qu elle a UN PARCOURS CULTUREL PARISIEN PLACÉ SOUS LE SIGNE DES ARTS AUTOUR DE SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS «Si par hasard Sur l Pont des Arts, Tu

Plus en détail

BnF Service d Action pédagogique de la Bibliothèque nationale de France

BnF Service d Action pédagogique de la Bibliothèque nationale de France PARTIE 3 les merveilles de la mer Éternelle source de rêve NIVEAU 2 De même qu on se prend à imaginer une vie dans les étoiles, n existe t-il pas un monde sous-marin peuplé d êtres aux allures humaines?

Plus en détail

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine rue du Palais Trévoux Dossier IM01000652 réalisé en 1991 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Jourdan

Plus en détail

CHARLES MENGE Rétrospective

CHARLES MENGE Rétrospective DOSSIER DE PRESSE E X P O S I T I O N La Grenette, galerie de la Ville de Sion Galerie Grande Fontaine Galerie de la Treille Galerie du Musée de l Evêché CHARLES MENGE Rétrospective 21 mars > 19 avril

Plus en détail

La belle époque est une construction plus mémorielle qu historique. Elle correspond aux années précédant la première guerre mondiale.

La belle époque est une construction plus mémorielle qu historique. Elle correspond aux années précédant la première guerre mondiale. La belle époque est une construction plus mémorielle qu historique. Elle correspond aux années précédant la première guerre mondiale. Cette période d'avant-guerre était alors vue comme un paradis perdu,

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs LE LIEN ARMEE NATION Réflexions et production du Trinôme de Créteil Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs de l IHEDN Le trinôme de Créteil : un pilote Journées de formation

Plus en détail