Appui SIE :Développement de services web ADES/SIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appui SIE :Développement de services web ADES/SIE"

Transcription

1 Appui SIE :Développement de services web ADES/SIE Rapport final BRGM/ RP FR Décembre 2006

2 Appui SIE : Développement de services web ADES/SIE Rapport final BRGM/ RP FR décembre 2006 Étude réalisée dans le cadre des projets de Service public du BRGM 2006 (06EAUA06) Convention MEDD/BRGM 2006 n CV F. Pasquier Avec la collaboration de L.CHERY, P.LAGARDE et A. MAUCLERC Vérificateur : Nom : LAGARDE Pierre Date : 05/02/2007 Approbateur : Nom : PENNEQUIN Didier Date : 05/02/2007 Original signé Original signé Le système de management de la qualité du BRGM est certifié AFAQ ISO 9001:2000. I M AVRIL 05

3 Mots clés : Services web, ADES, Système d Information sur l Eau, SANDRE, qualité des eaux souterraines, point d eau, bancarisation données qualité des eaux souterraines. BRGM, 2006, ce document ne peut être reproduit en totalité ou en partie sans l autorisation expresse du BRGM.

4 Synthèse Dans le cadre de sa mission de service public sur les eaux souterraines, le BRGM procède à l animation et au déploiement de la banque nationale des données quantitatives et qualitatives sur les eaux souterraines ADES (Accès aux Données sur les Eaux Souterraines), système d information national sur les eaux souterraines. En 2005, le Ministère de l Ecologie et du Développement Durable a fixé un schéma général d architecture général pour le Système d Information sur l Eau SIE (livre vert de l architecture du SIE, Janvier 2005) se basant sur la mise en œuvre de portails de services web. Ce présent rapport liste et décrit l'ensemble des délivrables remis dans le cadre de ce projet, dans le cadre de la convention d'application 2006 MEDD/BRGM n CV Le BRGM a réalisé une première mise en œuvre de cette architecture dans le cadre d ADES : l ouverture d un service web d accès aux données qualité sur les eaux souterraines présentes dans Ades. Ce document décrit de manière synthétique les modalités d accès à ce service et les principes de fonctionnement qui ont dicté son développement. BRGM/RP FR Rapport final 3

5

6 Sommaire 1. Objectifs et présentation de l étude Schéma de principes Contenu du service Web ADES : Monitoring SERVICE MONITORING DU SANDRE MISE EN ŒUVRE DANS LE CONTEXTE ADES LIMITATIONS DE LA MISE EN ŒUVRE BRGM AU REGARD DE LA SPECIFICATION SANDRE ACCES AU SERVICE MONITORING ADES...12 Liste des annexes Annexe 1 Description technique des services...13 Annexe 2 Schéma de réponse GetCapabilities...29 Annexe 3 Schéma de réponse GetSiteDescription...31 Annexe 4 Schéma de réponse GetData...37 BRGM/RP FR Rapport final 5

7

8 1. Objectifs et présentation de l étude Le Système d Information sur l Eau piloté par la Direction de l Eau, élabore progressivement une architecture adaptée pour la diffusion des données sur l eau en France. Cette architecture décrite dans le livre vert sur l Architecture du Système d Information sur l Eau (ASIE, janvier 2005) se fonde sur une approche distribuée découplant les services de fourniture de données des services de visualisation de l information. Depuis 2000, dans le cadre d une convention MEDD-BRGM, le BRGM est chargé de la gestion technique (définition, architecture, développement) et de l animation de la banque des eaux souterraines : ADES. Cette banque collecte des données provenant de l ensemble de la France et de la plupart des producteurs d informations qualité et quantité sur les eaux souterraines sur la métropole et les DOM. Il parait tout naturel que ADES, banque intégrée au SIE, se conforte aux nouvelles règles d architecture et propose, progressivement, de compléter son accès Web par un accès sous la forme de services Web. La connaissance de la ressource en eau, de son état et de ses usages est un enjeu majeur pour la politique de l eau, qu il s agisse des actions réglementaires et de planification, ou encore de l information du public ; tous les acteurs de l eau, dont l Etat, ont besoin de disposer de manière pérenne d informations fiables, actualisées et pertinentes. La modernisation du Système d Information sur l Eau a pour objectif de répondre à ces besoins, conformément aux exigences de la directive européenne de 2000 sur la politique de l eau. L objectif est de rendre les données de surveillance des eaux souterraines accessibles par des services web, qui doivent pouvoir être invoqués à partir de sites web (notamment les portails de bassin) ou plus généralement des applications (par exemple pour des traitements locaux). L implémentation de ces services doit être conforme aux spécifications techniques des services ASIE ( Le cadre de l étude a consisté à mettre en œuvre le service Web de recherche et de consultation des données qualité sur les points d eau tel que le SANDRE (Service d Administration Nationale des Données et Référentiels sur l Eau) l a défini. Dans un premier temps le schéma de principes est présenté puis dans une dernière partie le contenu du webservices est résumé avec l information sur son accessibilité. BRGM/RP FR Rapport final 7

9

10 2. Schéma de principes Le schéma ci-après décrit le principe de la mise en œuvre d un portail de services pour la banque ADES. Ce portail offre un accès à la base de données Ades sans «passer» par l interface Web du site Internet Ades. Si un partenaire développe un outil adhoc, il pourra se constituer son propre site Internet (de bassin, de région, ) ou site multithématique sans dupliquer l information de la base Ades. BD ADES XML Application Partenaires : Portail de bassin Portail multithématique Traitement WISE Dans cette version actuelle, le portail de services est en parallèle du portail Web Ades. Néanmoins, à terme, le portail Web ADES deviendra un «client» du portail de services ADES. BRGM/RP FR Rapport final 9

11

12 3. Contenu du service Web ADES : Monitoring 3.1. SERVICE MONITORING DU SANDRE Le service web mis en œuvre dans le cadre de ce projet a été défini par le Sandre sous le terme générique «Consultation des données qualité des eaux» [Monitoring]. Un document de spécifications a été publié en version provisoire par le Sandre (version 0.3). Il définit les grandes «fonctionnalités» suivantes : - la recherche d un site de mesure dans le domaine de l eau (superficielle, souterraine et littorale) ; - la visualisation d une fiche descriptive sur ce site de mesure ; - la récupération de métadonnées sur les données qualité disponibles sur un ou plusieurs sites de mesure ; - la récupération des données sur un ou plusieurs sites de mesures données suivant des critères géographiques et thématiques, Le lecteur se reportera à cette spécification pour une analyse détaillée du service Web MISE EN ŒUVRE DANS LE CONTEXTE ADES Le service Monitoring du Sandre a été mis en œuvre par le BRGM uniquement pour la thématique des eaux souterraines pour la consultation des points d eau et des données qualité publiées dans le site public Ades (c'est-à-dire la base de données publique Ades). Les services disponibles sont donc : - la recherche d un ou plusieurs points d eau selon des critères géographiques et thématiques liées aux eaux souterraines ; - la récupération des données contenues dans la fiche Point d eau (piézométrie et qualité) - la récupération des données disponibles par année sur un point d eau ; - la récupération des données sur un point d eau des critères géographiques et thématiques liées aux eaux souterraines. BRGM/RP FR Rapport final 11

13 3.3. LIMITATIONS DE LA MISE EN ŒUVRE BRGM AU REGARD DE LA SPECIFICATION SANDRE Actuellement, le service développé autour d ADES met en œuvre le standard du Sandre avec les limitations suivantes : - Seules les opérations synchrones sont mises en œuvre ; - Le domaine interrogeable est uniquement le domaine des eaux souterraines (code 4) ; - Pour la recherche géographique, seule le système de projection WGS84 (epsg : 4626) est autorisé ; - Les codes Sites sont uniquement des codes BSS (code schemaagency = 3) ; - Les critères de recherche sont limités à la thématique des eaux souterraines, c'est-à-dire les référentiels administratifs (district, bassin) ou référentiels géologiques (masse d eau et BD RHF V1) - Les critères analytiques portent toujours sur le support Eau et le type de prélèvement physico-chimiques. La recherche par famille de paramètres n est pas opérationnelle ACCES AU SERVICE MONITORING ADES Le point d accès Internet au service Monitoring Ades est le suivant : Ce point d accès respecte les règles définies par les spécifications techniques de l architecture du SIE (janvier 2006). Ce point d accès est disponible selon les deux protocoles techniques des web services définis par le Sandre : - un accès en mode REST accessible via - un accès en mode SOAP avec la mise à disposition du fichier de découverte du service (wsdl) : Le descriptif technique est réalisé dans les annexes 1 à 4 de ce document. 12 BRGM/RP FR Rapport final

14 Annexe 1 Description technique des services La présente annexe reprend les éléments importants de la spécification Sandre : Monitoring en mettant en évidence les adaptations au contexte opérationnel de la banque ADES. 1. Généralites Tous les services décris par la suite sont implémentés pour répondre à une invocation en REST ou en SOAP sans distinction quant au contenu des données transmises en conformité avec les spécifications techniques des services ASIE 1 dans un environnement.net. Pour le protocole SOAP, les services sont implémentés de façon à respecter la normalisation Basic Profile version du WSI. De plus les opérations présentées respectent les WSDL fournis par le SANDRE Dans la suite, tous les paramètres des opérations présentées sont obligatoires si le contraire n est pas indiqué. Lorsqu un paramètre est erroné l utilisateur est averti de façon précise sur la source de ce qui ne convient pas au service en renvoyant une exception. Les paramètres suivants sont donc toujours exploités lors d un appel en REST pour toutes les opérations aussi bien en GET qu en POST: - Service Chaîne de caractère précisant le service appelé, dans notre cas seule la valeur «SANDRE : Monitoring» est acceptée. Dans le cas contraire une exception 3 de type 1003 est renvoyé. - Request La correspondance entre le code des exceptions et leur signification est établie en annexe. BRGM/RP FR Rapport final 13

15 Chaîne de caractère précisant l opération appelée, respectivement «GetCapabilities», «GetSites», «GetSiteDescription», «GetDataAvailability» et «GetData» selon l opération souhaitée. Si l opération n est pas prise en charge par le diffuseur de données une exception de type 1001 est levée. - Version Précise le numéro de version du webservice, dans l état actuel seule la valeur «1.0.0» est acceptée. Dans le cas contraire une exception de type 1002 est renvoyée. Par exemple, st=getcapabilities L opération «GetCapabilities» est la seule à supporter le mode GET 4, les autres services sont appelés en mode POST. En effet, ceux-ci ayant des paramètres complexes pouvant dépasser la capacité de l URL fournie en GET, on les insère dans des fichiers XML qu on passe ensuite à une requête HTTP POST. 2. Description des opérations 2.1. OPERATION «GETCAPABILITIES» Description Cette opération sans arguments présente à l utilisateur une description détaillée des opérations supportées par le fournisseur de données via son service «Monitoring» sous la forme d un fichier XML normalisé Spécificités REST et SOAP En REST, cette opération est appelée par la méthode «GET» du protocole HTTP avec les paramètres décrits précédemment. Pour le protocole SOAP, aucun argument n est nécessaire. Le résultat est normalisé par les WSDL fournis par le SANDRE. 4 Les opérations ne supportent qu un seul mode à la fois, GET ou POST mais pas les deux. 5 Schéma en annexe 14 BRGM/RP FR Rapport final

16 L annexe 2 décrit le schéma de réponse à l opération getcapabilities OPERATION GETSITES Description Cette opération permet de rechercher un ensemble de sites et de disposer des informations descriptives sur le site en fonction de critères de recherche de type métier ou spatiaux Paramètres - domain L utilisateur doit fournir la thématique concernée, dans notre cas seule la valeur «4» est autorisée (Eaux souterraines). - spatialconstraints Ce paramètre optionnel permet d indiquer des critères de recherche spatialisés conformément au schéma suivant : BRGM/RP FR Rapport final 15

17 Pour le rectangle englobant, le système de projection doit toujours être indiqué en «epsg :4326», les éléments «LowerCorner» et «UpperCorner» doivent être des chaînes de caractère contenant deux décimaux séparés par un espaces pour les coordonnées X et Y. Exemple de rectangle englobant sous forme XML: <BBOX> <Envelope srsname="epsg:4326"> <lowercorner> </lowerCorner> <uppercorner> </upperCorner> <Envelope> </BBOX> L opération de recherche est de type ET entre les critères et de type OU au sein d un critère. Les caractères spéciaux suivant peuvent être utilisés : * : Joker.? : Remplacement d un caractère. \ : Caractère d échappement autorisant la signification des deux caractères précédents. - domainconstraints 16 BRGM/RP FR Rapport final

18 Le paramètre optionnel «domainconstraints» permet de définir les critères de recherche métier conformément au schéma suivant : De même que pour le filtre spatial, l opération de recherche est de type ET entre les critères et de type OU au sein d un critère. Les caractères spéciaux «*,?,\» décris précédemment peuvent être utilisés. - outputformat Un seul format de réponse est permis : text/xml il doit être spécifié dans le paramètre «outputformat». - outputschema Le schéma de données à retourné par le fournisseur est spécifié par le paramètre «outputschema». La seule valeur acceptée est Code erreur possible Code Cause 1005 La BBOX du filtre spatial n est pas valide BRGM/RP FR Rapport final 17

19 1006 Le SRS de la BBOX demandé n est pas «epsg :4326» 1008 La thématique est différente de «4» 1009 Le filtre spatial n a pu être interprété (REST uniquement) 1010 Le filtre métier n a pu être interprété (REST uniquement) 1011 Format de réponse différent de «text-xml» 1012 Valeur d un paramètre non reconnu 1013 Schéma de réponse différent de Réponse du service La réponse au service getsite est conforme au schéma suivant : Ce schéma correspond au schéma de réponse spécifié par le paramètre «outputschema». 18 BRGM/RP FR Rapport final

20 2.3. OPERATION GETSITEDESCRIPTION Description Cette opération permet à l utilisateur de récupérer la description d un site depuis son code BSS. Les informations retournées sont des informations invariantes sur les points d eau spécifiés Paramètres - Domain L utilisateur doit fournir la thématique concernée, dans notre cas seule la valeur «4» est autorisée (Eaux souterraines). - Sites Ce paramètre permet à l utilisateur de spécifier une liste de site pour lesquels il souhaite obtenir des informations selon la schématisation suivante : Par exemple : <Sites> <CdSite schemaagency= 3 > </CdSite> <CdSite schemaagency= 3 > </CdSite> </Sites> Le schéma d identification doit toujours être 3 pour les eaux souterraines 6. On ne permet pas l utilisation de caractères spéciaux pour ce paramètre. 6 Code national attribué pour la BSS/ADES BRGM/RP FR Rapport final 19

21 - outputformat Deux formats de réponse sont permis et spécifiés par ce paramètre optionnel: o o text/xml multipart/x-gzip Ce paramètre sert donc à définir si on souhaite une réponse sous forme compressée ou non. Par défaut on prend «text/xml» comme format. - outputschema Le schéma de données à retourné par le fournisseur est spécifié par le paramètre «outputschema». La seule valeur acceptée est Erreurs Code Cause 1008 La thématique est différente de «4» 1014 Le paramètre «sites» n a pu être interprété (REST uniquement) 1011 Format de réponse différent de «text-xml» et «multipart/x-gzip» 1012 Valeur d un paramètre non reconnu 1013 Schéma de réponse différent de 20 BRGM/RP FR Rapport final

22 Réponse du service La réponse du service est un document XML compressé ou non selon ce que souhaite l utilisateur sous forme d un tableau de byte. Ce tableau est encodé en binaire en base 64 7, la compression utilisée s il y en a une est le GZIP 8. La réponse s appuie sur les schémas XML Sandre sur les eaux souterraines. L annexe 3 décrit le contenu du schéma de réponse OPERATION GETDATAAVAILABILITY Description Cette opération permet d obtenir les informations sur le nombre de prélèvements et le nombre d analyses sur un ou plusieurs sites pour toutes les années disponibles dans le système d information du fournisseur de service Paramètres - domain L utilisateur doit fournir la thématique concernée, dans notre cas seule la valeur «4» est autorisée (Eaux souterraines). - sites Ce paramètre permet à l utilisateur de spécifier une liste de site pour lesquels il souhaite obtenir des informations selon la schématisation suivante : 7 Le schéma correspondant est développé en annexe. 8 BRGM/RP FR Rapport final 21

23 Par exemple : <Sites> <CdSite schemaagency= 3 > </CdSite> <CdSite schemaagency= 3 > </CdSite> </Sites> Le schéma d identification doit toujours être 3 pour les eaux souterraines 9. On ne permet pas l utilisation de caractères spéciaux pour ce paramètre. - outputformat Seul le format «text/xml» est permis pour ce paramètre facultatif. - outputschema Le schéma de données à retourné par le fournisseur est spécifié par le paramètre «outputschema». La seule valeur acceptée est : Code erreurs Code Cause 1008 La thématique est différente de «4» 1014 Le paramètre «sites» n a pu être interprété (REST uniquement) 1011 Format de réponse différent de «text-xml» 1012 Valeur d un paramètre non reconnu 1013 Schéma de réponse différent de 9 Code national attribué pour la BSS/ADES 22 BRGM/RP FR Rapport final

24 Réponse du service La réponse du service getdataavailability est conforme au schéma suivant : ShemaAgency vaudra toujours «3» de la même manière que précédemment. De même, le compartiment concerné (TypePrélèvement) vaudra toujours «100» (Physico-chimique) OPERATION GETDATA Description Cette opération permet d obtenir les données ou les informations sur les prélèvements/analyses ou le nombre de prélèvements / d analyses pour un ensemble de sites de mesures selon des contraintes analytiques, temporelles ou des critères métiers Paramètres - domain L utilisateur doit fournir la thématique concernée, dans notre cas seule la valeur «4» est autorisée (Eaux souterraines). BRGM/RP FR Rapport final 23

25 - sites Ce paramètre permet à l utilisateur de spécifier une liste de site pour lesquels il souhaite obtenir des informations selon la schématisation suivante : On ne permet pas l utilisation de caractères spéciaux pour ce paramètre. - temporalconstraints Ce paramètre précise les contraintes temporelles que l utilisateur souhaite utiliser comme filtre pour l opération getdata. Les contraintes temporelles se limitent à une date de début des données et une date de fin, selon le schéma suivant : On ne permet pas l utilisation de caractères spéciaux pour ce paramètre. - analyticconstraints Le paramètre analyticconstraints précise les critères de recherche liés aux paramètres selon le schéma suivant : 24 BRGM/RP FR Rapport final

26 L élément TypeDePrelevementBiologique doit toujours prendre la valeur «100» (Physico-chimique). De même CdSupport prendra toujours la valeur «3», sinon aucun résultat ne pourra être trouvé. On ne permet pas l utilisation de caractères spéciaux pour ce paramètre. - domainconstraints Ce paramètre décrit les autres critères de recherches liés aux métiers, selon la schématisation suivante : BRGM/RP FR Rapport final 25

27 L attribut SchemaAgency doit obligatoirement prendre l une des valeurs suivantes : SANDRE SIRET L attribut Role n admet qu une seule valeur possible : «PROD (producteur de données)» On ne permet pas l utilisation de caractères spéciaux pour ce paramètre. - outputformat Deux formats de réponse sont permis et spécifiés par ce paramètre optionnel: o o text/xml multipart/x-gzip Ce paramètre sert donc à définir si on souhaite une réponse sous forme compressée ou non. Par défaut on prendra «text/xml» comme format de réponse. - outputschema Le schéma de données à retourné par le fournisseur est spécifié par le paramètre «outputschema». Seules les deux valeurs suivantes sont acceptées en fonction du type de réponse que l utilisateur souhaite : 26 BRGM/RP FR Rapport final

28 La seconde réponse est définie selon les spécifications XML du Sandre sur les eaux souterraines disponibles sur Code erreurs Code Cause 1008 La thématique est différente de «4» 1014 Le paramètre «sites» n a pu être interprété (REST uniquement) 1011 Format de réponse différent de «text-xml» et «multipart/x-gzip» 1012 Valeur d un paramètre non reconnu 1013 Schéma de réponse différent de et de Contraintes temporelles incorrectes (REST uniquement) 1016 Contraintes analytiques incorrectes (REST uniquement) 1010 Contraintes métiers incorrectes (REST uniquement) 1017 Le traitement n a pas été réalisé pour une raison précisée dans le message d erreur Réponse du service L opération revoie à l utilisateur une réponse de type DataSites lorsque celui-ci spécifie « comme schéma de réponse sous forme de tableau de byte en binaire base 64, une fois réinterprétées, les informations de la réponse suivent le schéma suivant : BRGM/RP FR Rapport final 27

29 Lorsque le schéma spécifié est « les informations réinterprétées sont de type GWSiteData10 et respectent le schéma décrit en annexe 4 de ce document. 10 Schéma en annexe 28 BRGM/RP FR Rapport final

30 Annexe 2 Schéma de réponse GetCapabilities BRGM/RP FR Rapport final 29

31 30 BRGM/RP FR Rapport final

32 Annexe 3 Schéma de réponse GetSiteDescription BRGM/RP FR Rapport final 31

33 32 BRGM/RP FR Rapport final

34 BRGM/RP FR Rapport final 33

35 34 BRGM/RP FR Rapport final

36 BRGM/RP FR Rapport final 35

37 36 BRGM/RP FR Rapport final

38 Annexe 4 Schéma de réponse GetData BRGM/RP FR Rapport final 37

39 38 BRGM/RP FR Rapport final

40 BRGM/RP FR Rapport final 39

41 Centre scientifique et technique Service EAU 3, avenue Claude-Guillemin BP Orléans Cedex 2 France Tél. :

Site Web ADES sur les eaux souterraines, version 2. Présentation générale

Site Web ADES sur les eaux souterraines, version 2. Présentation générale Partenariat 2011 Domaines Savoirs Action 22 Site Web ADES sur les eaux souterraines, version 2. Présentation générale Rapport final S. Gabillard (BRGM) Janvier 2013 Document élaboré dans le cadre de :

Plus en détail

Forages Domestiques. Documentation à destination des Mairies et services de l Etat Déclaration en ligne. BRGM/RP09-169-FR Janvier 2010

Forages Domestiques. Documentation à destination des Mairies et services de l Etat Déclaration en ligne. BRGM/RP09-169-FR Janvier 2010 Forages Domestiques Documentation à destination des Mairies et services de l Etat Déclaration en ligne BRGM/RP09-169-FR Janvier 2010 Forages Domestiques Documentation à destination des Mairies et services

Plus en détail

Guichet ONEGATE. Collecte des opérations transfrontalières de cartes de paiement des établissements de crédit

Guichet ONEGATE. Collecte des opérations transfrontalières de cartes de paiement des établissements de crédit Guichet ONEGATE Collecte des opérations transfrontalières de cartes de paiement des établissements de crédit Manuel utilisateur destiné aux remettants VERSION 2.0 S e p t e m b r e 201 1 Diffusion : publique

Plus en détail

Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France

Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France Rapport final BRGM/RP-53826-FR Mars 2005 Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France Rapport final BRGM/RP-53826-FR

Plus en détail

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr Le cadre de travail Le système d information sur l eau (SIE) est un dispositif pour le partage des

Plus en détail

Manuel d utilisation de la version en ligne. Février 2013

Manuel d utilisation de la version en ligne. Février 2013 Manuel d utilisation de la version en ligne Février 2013 Sommaire I- Contrôle de la saisie dans les formulaires... 3 II- Module de configuration... 4 1- Données créancier... 5 2- Préférences... 6 III-

Plus en détail

Provence Promotion. Cahier des charges V1.1 LOGICIEL DE GESTION DES ENGAGEMENTS COMPTABLES. Le 01/07/09

Provence Promotion. Cahier des charges V1.1 LOGICIEL DE GESTION DES ENGAGEMENTS COMPTABLES. Le 01/07/09 Provence Promotion LOGICIEL DE GESTION DES ENGAGEMENTS COMPTABLES Cahier des charges V1.1 Le 01/07/09 1 Sommaire 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1 OBJECTIFS... 3 1.2 BESOINS... 3 1.3 OBJECTIFS GENERAUX... 3 2

Plus en détail

Utilisation des webservices

Utilisation des webservices Utilisation des webservices V1.4 Évolution du document: Version Nature des changements Date 1.0 Création du document (Florent Veyrès ADULLACT Projet) 01/09/11 1.1 Mis à jour par Florent Veyrès 21/01/13

Plus en détail

TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE NOTE TECHNIQUE - N 49 -

TIERS PAYANT ETENDU SP SANTE NOTE TECHNIQUE - N 49 - SP SANTE NOTE TECHNIQUE - N 49 - Destinataires : Les correspondants Documentation déclarés. Paris, le 09 juillet 2009 Madame, Monsieur, Nous vous adressons, ci-joint, la note technique N 49. Elle a pour

Plus en détail

ebir th Liste de contrôle Communes ebirth service web pour les agents de l Etat civil Version 2.0

ebir th Liste de contrôle Communes ebirth service web pour les agents de l Etat civil Version 2.0 ebir th ebirth service web pour les agents de l Etat civil Communes Version 2.0 Table des matières 1 INTRODUCTION... 3 2 ETAPES A SUIVRE POUR L UTILISATION DU SERVICE WEB EBIRTH... 4 3 ANNEXE : TABLEAU

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance» Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «société d assurance» «professionnel indépendant» (Convention complète) 1 Notice explicative... 2 1.1 Préambule... 2 1.2 Référencement du concentrateur...

Plus en détail

Portail du Consommateur. Guide d utilisation. Du dépôt de requêtes

Portail du Consommateur. Guide d utilisation. Du dépôt de requêtes Portail du Consommateur Guide d utilisation Du dépôt de requêtes Sommaire 1. CONNEXION A L APPLICATION DE GESTION DES REQUETES :... 3 2. INSCRIPTION AU DEPOT DE REQUETE :... 4 3. DEPOT D UNE NOUVELLE REQUETE

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

Avis n 2012 05 du 18 octobre 2012 relatif aux changements de méthodes comptables, changements d estimations comptables et corrections d erreurs

Avis n 2012 05 du 18 octobre 2012 relatif aux changements de méthodes comptables, changements d estimations comptables et corrections d erreurs Avis n 2012 05 du 18 octobre 2012 relatif aux changements de méthodes comptables, changements d estimations comptables et corrections d erreurs Sommaire 1. CHAMP D APPLICATION... 2 2. CHANGEMENTS DE METHODES

Plus en détail

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence Système de Pilotage Programme d Urgence Actualités Rôle du PMO Gestion de projet Prince2 Gestion Risques La suite Actualités Le rôle du PMO Dans le cadre du plan d actions défini lors de la présentation

Plus en détail

Logiciel de production de références technico-économiques en agriculture

Logiciel de production de références technico-économiques en agriculture Logiciel de production de références technico-économiques en agriculture Objectifs du logiciel Fonctionnalités du logiciel Caractéristiques techniques du logiciel 1. Objectifs du logiciel Collecter, stocker

Plus en détail

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France»

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Plan Séisme Chantier N 1- Action 1.4.2 Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Rapport AFPS Contrat AFPS / MEDD N CV05000137

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

Examen de la saisine Définition de l'architecture du SINP. Contributeurs : Frédéric Gosselin, Pascal Dupont

Examen de la saisine Définition de l'architecture du SINP. Contributeurs : Frédéric Gosselin, Pascal Dupont Examen de la saisine Définition de l'architecture du SINP Contributeurs : Frédéric Gosselin, Pascal Dupont Questions posées Question principale : Les résultats du groupe de travail «GT Architecture» apportent-ils

Plus en détail

Guide de développement de «WorkFLows» avec SharePoint Designer 2013

Guide de développement de «WorkFLows» avec SharePoint Designer 2013 Guide de développement de «WorkFLows» avec SharePoint Designer 2013 Ce document décrit les étapes nécessaires à la création de flux de travail appelé «WorkFlow». (Référence DSI-DT-Guide-Développement-Workflows-V2

Plus en détail

Sommaire MANUEL D INSTALLATION... 2 MANUEL D UTILISATION... 4

Sommaire MANUEL D INSTALLATION... 2 MANUEL D UTILISATION... 4 Sommaire MANUEL D INSTALLATION... 2 MANUEL D UTILISATION... 4 Manuel d installation Versions Le plugin Topaze est un plugin de type Activité pour Moodle 2.x, disponible en Français et Anglais. Il est actuellement

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

Quoi de neuf dans Optymo 5.0

Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, les textes en caractères

Plus en détail

Guide d utilisation de la plateforme de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité STELA

Guide d utilisation de la plateforme de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité STELA Guide d utilisation de la plateforme de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité STELA 1- Entrer sur STELA 1 - Insérez votre certificat électronique KEYNECTIS (clé USB) dans un port USB

Plus en détail

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9 Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk AMI Enterprise Discovery version 3.9 Février 2005 Sommaire 1 Objectifs d AMI Help Desk...3 2 Principes de fonctionnement...3 2.1 Mode de travail

Plus en détail

des Données et Référentiels sur l'eau

des Données et Référentiels sur l'eau SERVICES WEB Service d'administration Nationale des Données et Référentiels sur l'eau Consultation des données d assainissement Description des services Version : 0.1 Création du document en version 0.1

Plus en détail

Déclarations et EDI TVA

Déclarations et EDI TVA Fiche procédure n 15 Mars 2014 Déclarations et EDI TVA L écran de déclarations TVA et demandes de remboursements permet de remplir la déclaration TVA sur un formulaire de type CERFA. Cet écran gère tous

Plus en détail

Chiffrement et signature électronique

Chiffrement et signature électronique Chiffrement et signature électronique (basée sur le standard X509) Frédéric KASMIRCZAK 1 Sommaire I. La cryptologie base de la signature électronique... 3 1. Les systèmes symétriques à l origine de la

Plus en détail

Gestion des ouvrages d art avec WebOA

Gestion des ouvrages d art avec WebOA Gestion des ouvrages d art avec WebOA Notre solution de gestion des ouvrages d arts repose sur 2 outils : IMAOA destiné à l administrateur, WebOA destiné aux utilisateurs. Nous présentons ici l interface

Plus en détail

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr

De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre. Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr De la «normalisation» à l échange des données sur l eau : le Sandre Dimitri MEUNIER : d.meunier@oieau.fr La problématique Quand 2 personnes discutent, elles choisissent une langue commune et un ensemble

Plus en détail

Déclaration des mouvements de main-d œuvre par échange de données informatisées. Informations de mise en œuvre

Déclaration des mouvements de main-d œuvre par échange de données informatisées. Informations de mise en œuvre Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Déclaration des mouvements de main-d œuvre par échange de données informatisées Informations de mise en œuvre Mai 2008 1/11

Plus en détail

MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE

MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE Procédure Historique Version Date Nature de la modification 01 07/02/02 Création 02 03/02/03 03 19/11/03 04 20/06/05 1. Changement de codification de la présente procédure

Plus en détail

Monter un site Intranet

Monter un site Intranet Monter un site Intranet S il n est pas difficile de créer un site Web basique grâce à IIS, ceux d entre vous qui ne sont pas initiés aux langages de développement Web auront du mal à satisfaire les besoins

Plus en détail

Référentiel Clientèle d ERDF Contenu et dispositif d évolution

Référentiel Clientèle d ERDF Contenu et dispositif d évolution Référentiel Clientèle d ERDF Contenu et dispositif d évolution Identification : ERDF-NOI-CF_53E Version : 2 Nombre de pages : 5 Version Date d'application Nature de la modification Annule et remplace 1

Plus en détail

Guide de développement de «workflow» avec SharePointDesigner 2013

Guide de développement de «workflow» avec SharePointDesigner 2013 Guide de développement de «workflow» avec SharePointDesigner 2013 1 Sommaire I Ouverture du site sous SharePoint Designer page 6 II Création du workflow page 9 III Paramétrage du workflow (spécifique à

Plus en détail

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU REVUE DE DIRECTION 1. REFERENCES NORMATIVES Il existe de nombreuses normes et référentiels qui abordent différentes thématiques ayant des finalités spécifiques. Néanmoins, chaque norme et référentiel que

Plus en détail

PRIMVER Population 2.0.2 Manuel d utilisation 1.0 13-05-2014. Révision Description Ecrit par Date 1.0 Version initiale P. Rouxhet 13-05-2014

PRIMVER Population 2.0.2 Manuel d utilisation 1.0 13-05-2014. Révision Description Ecrit par Date 1.0 Version initiale P. Rouxhet 13-05-2014 Produit : Service : Version du service : Type de document : Révision du document : Date du document : PRIMVER Population 2.0.2 1.0 13-05-2014 Historique Révision Description Ecrit par Date 1.0 Version

Plus en détail

PRIMVER Population 2.0.2 Manuel d utilisation 2.0 22-04-2015

PRIMVER Population 2.0.2 Manuel d utilisation 2.0 22-04-2015 Produit : Service : Version du service : Type de document : Révision du document : Date du document : PRIMVER Population 2.0.2 2.0 22-04-2015 Historique Révision Description Ecrit par Date 1.0 Version

Plus en détail

Etats qualitatifs et quantitatifs des eau souterraines. ADES : la banque de données nationale sur les eaux souterraines

Etats qualitatifs et quantitatifs des eau souterraines. ADES : la banque de données nationale sur les eaux souterraines ADES : la banque de données nationale sur les eaux souterraines ADES. National groundwater database Laurence Chery*, Aline Cattan** * BRGM service EAU BP6009 45060 Orléans cedex 2 Email : l.chery@brgm.fr,

Plus en détail

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27001 Deuxième édition 2013-10-01 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences Information technology

Plus en détail

Circulaire DHOS/E3 n 187 du 22 avril 2004 relative à l organisation des droits d accès à la plate-forme de service e-pmsi.

Circulaire DHOS/E3 n 187 du 22 avril 2004 relative à l organisation des droits d accès à la plate-forme de service e-pmsi. Liberté. Égalité. Fraternité Paris, le 16/04/2004 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la santé et de la protection sociale DIRECTION DE L'HOSPITALISATION Sous-direction de la Qualité et du Fonctionnement

Plus en détail

Documentation du serveur de jeu

Documentation du serveur de jeu Documentation du serveur de jeu Introduction Ce document décrit le rôle de notre serveur de jeu et les fonctionnalités qu il fournit à l application Android. Nous détaillerons aussi l architecture et les

Plus en détail

Méthodologie de conceptualisation BI

Méthodologie de conceptualisation BI Méthodologie de conceptualisation BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information

Plus en détail

CAPELO - COMPLÉMENTS AU DOSSIER DE

CAPELO - COMPLÉMENTS AU DOSSIER DE CAPELO - COMPLÉMENTS AU DOSSIER DE CARRIÈRE Manuel de l utilisateur de l application en ligne 11/04/2011 Tour du Midi / Zuidertoren Bruxelles1060 Brussel T +32 (0)2 791 50 00 F +32 (0)2 791 50 99 www.capelo.be

Plus en détail

Ce que dit la norme 2009

Ce que dit la norme 2009 Mettre en œuvre un système d archivage électronique : les apports de la norme révisée Ce que dit la norme 2009 Formation APROGED 2009 1 Domaine d application de la norme Politique et pratiques d archivage

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE Demande d informations - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISÉE RFI_Veille_Automatisée.docx Nom de l entreprise DEMANDE D INFORMATIONS (Request For Information) - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE R F I S o l u

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5

Introduction :... 3. L accès à Estra et à votre propre espace... 4. Connexion... 4. Votre espace personnel... 5 ESTRA SOMMAIRE Introduction :... 3 L accès à Estra et à votre propre espace... 4 Connexion... 4 Votre espace personnel... 5 Home d Estra et Fonctions generales... 7 Home... 7 Rechercher un document...

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) POUVOIR ADJUDICATEUR DEPARTEMENT DE LA CHARENTE OBJET DE LA CONSULTATION RÉALISATION D UNE MISSION DE DIAGNOSTIC SUR L ACCESSIBILITÉ

Plus en détail

PRIMAVERA RISK ANALYSIS

PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRINCIPALES FONCTIONNALITÉS Guide d analyse des risques Vérification de planning Modélisation rapide des risques Assistant de registres de risques Registre de risques Analyse de

Plus en détail

La plateforme d'échanges pour la reprise des matériaux. Mode d emploi

La plateforme d'échanges pour la reprise des matériaux. Mode d emploi La plateforme d'échanges pour la reprise des matériaux Mode d emploi 18 juin 2014 Une forte évolution de la reprise ces dernières années Le montant des recettes matériaux issues de la collecte sélective

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH

GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH Guide d utilisation WebEDI IXPath Page 1 sur 20 GUIDE D UTILISATION WEBEDI IXPATH SOMMAIRE 1. Objet... 2 2. Introduction... 2 3. Processus d échange entre OCP et un fournisseur... 4 4. Exploitation WebEDI

Plus en détail

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Cofinancé par le PNUD/FEM n 00083689 Termes de référence Recrutement d un consultant national Assistance pour l actualisation

Plus en détail

igold Manager est une solution de reporting puissante et dynamique, favorisant la visualisation de votre activité.

igold Manager est une solution de reporting puissante et dynamique, favorisant la visualisation de votre activité. 1 2 Présentation igold Manager igold Manager est une solution de reporting puissante et dynamique, favorisant la visualisation de votre activité. Il permet d afficher une synthèse des informations nécessaire

Plus en détail

Dubulon. Correction d adresses Dédoublonnage. Tutoriel

Dubulon. Correction d adresses Dédoublonnage. Tutoriel Correction d adresses Dédoublonnage Tutoriel Version 0.9.65 - mai 2010 ( 270 rue du Faubourg Saint-Martin 75010 PARIS Tél. : 01 53 35 03 04 Internet : www.trig.fr ( SARL au capital de 36 810 RCS PARIS

Plus en détail

Quick Business V4.2 Nouveautés

Quick Business V4.2 Nouveautés Quick Business V4.2 Nouveautés Edition du 5 septembre 2007 By SOMMAIRE I. Introduction 4 II. Les achats 4 II.1. Les consultations fournisseurs 4 II.2. La fiche produit 4 II.2.1. Gestion des numéros de

Plus en détail

ECE/TRANS/WP.1/2015/4. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

ECE/TRANS/WP.1/2015/4. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.1/2015/4 Distr. générale 12 janvier 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de

Plus en détail

Déploiement des manuels numériques sur tablette. Mode d emploi intégrateur / administrateur

Déploiement des manuels numériques sur tablette. Mode d emploi intégrateur / administrateur Déploiement des manuels numériques sur tablette Mode d emploi intégrateur / administrateur Table des matières Introduction... 3 Etape 1 : récupération de l application sur les stores... 3 Etape 2 : création

Plus en détail

Diag Up Export Spécifications

Diag Up Export Spécifications Diag Up Export Spécifications Présentation Diag Up est une plate forme logicielle qui permet d élaborer des modèles de diagnostic dans des domaines aussi variés que la qualité, la transmission d entreprises,

Plus en détail

1. Introduction / Identification

1. Introduction / Identification Table des matières 1. Introduction / Identification... 3 2. Création de campagne... 4 1.1. Création de campagne / nouvelle campagne...4 1.1.1. Nommage de la campagne...4 1.1.2. Gestion des contacts...4

Plus en détail

Guide utilisateur INFORMATION PUBLIC EN LIGNE MON GUIDE DES DROITS ET DEMARCHES

Guide utilisateur INFORMATION PUBLIC EN LIGNE MON GUIDE DES DROITS ET DEMARCHES INFORMATION PUBLIC EN LIGNE MON GUIDE DES DROITS ET DEMARCHES Sommaire Mon Guide des Démarches Administratives Préambule... 3 Qu est-ce que «Mon guide des démarches administratives»?... 3 Pré-requis...

Plus en détail

Bonnes pratiques en sécurité sociale

Bonnes pratiques en sécurité sociale Bonne pratique implémentée depuis: 2008 Bonnes pratiques en sécurité sociale Standard d Interopérabilité des Organismes de la Protection Sociale (INTEROPS) Une pratique des Organismes de la Protection

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

LE PORTAIL INTERNET / INTRANET DES ARS www.ars.sante.fr. Agence Régionale desanté

LE PORTAIL INTERNET / INTRANET DES ARS www.ars.sante.fr. Agence Régionale desanté LE PORTAIL INTERNET / INTRANET DES ARS www.ars.sante.fr Agence Régionale desanté Le portail ARS en trois points 1 Un site national et 26 sites régionaux Le portail regroupe un site Internet / national

Plus en détail

flashcode, les aspects techniques

flashcode, les aspects techniques flashcode, les aspects techniques Avril 2008 Sommaire» Qu est ce qu un code barre 2D flashcode?» Définition» Qu est ce qu un mode direct / indirect?» Principes» Étapes de lecture dans le cas d un mode

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Avis N 110 Conseil du 30 septembre 2011

Avis N 110 Conseil du 30 septembre 2011 Conseil de l Education et de la Formation Les acquis d apprentissage, du concept à la mise en œuvre : pour une approche transparente et cohérente des pratiques entre opérateurs d enseignement et de formation

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

SOLUTION.Services. ALTECH le 19/10/2012. Tel : 02.31.30.75.75 Mobile : 06.07.21.55.95 E-mail : gtouzan@altech.fr. Page 1 de 16

SOLUTION.Services. ALTECH le 19/10/2012. Tel : 02.31.30.75.75 Mobile : 06.07.21.55.95 E-mail : gtouzan@altech.fr. Page 1 de 16 SOLUTION.Services ALTECH le 19/10/2012 Rédacteur : Gilles TOUZAN Tel : 02.31.30.75.75 Mobile : 06.07.21.55.95 E-mail : gtouzan@altech.fr Page 1 de 16 SOMMAIRE La couverture fonctionnelle de SOLUTION.Services...

Plus en détail

Expertise d une solution de vote électronique par Internet Appel à proposition de prix

Expertise d une solution de vote électronique par Internet Appel à proposition de prix UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE Tél.: 03 44 23 44 23 Fax : 03 44 23 43 00 Direction des Systèmes d Information Dossier technique suivi par Rafia Berenguier (Rafia.Berenguier@utc.fr) Expertise d une solution

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DES OUTILS AUTONOMES : L OUTIL DE GESTION DE PARAPHEUR

MANUEL D UTILISATION DES OUTILS AUTONOMES : L OUTIL DE GESTION DE PARAPHEUR MANUEL D UTILISATION DES OUTILS AUTONOMES : L OUTIL DE GESTION DE PARAPHEUR Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés achatpublic.com. Ce

Plus en détail

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Version 1 Service Hot Line Aareon 2009 page 1 de 15 Table des matières 1 Saisie d une demande d intervention... 3 1.1 Accès au site

Plus en détail

Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience

Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience 1. Situation de départ Utilisation de l outil intranet pour l ensemble du personnel dans 2 cadres différents : - Intranets

Plus en détail

Cadre de réponse Acquisition et mise en œuvre du Logiciel d Administration et de Gestion du Service Militaire Adapté : LAGON

Cadre de réponse Acquisition et mise en œuvre du Logiciel d Administration et de Gestion du Service Militaire Adapté : LAGON Cadre de réponse Acquisition et mise en œuvre du Logiciel d Administration et de Gestion du Service Militaire Adapté : LAGON Projet «LAGON» 1 Sommaire 1 Objet du document 4 2 Compréhension du contexte

Plus en détail

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE»

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE» Mise en œuvre de la directive 2008/9/CE du 12 février 2008 Dématérialisation de la procédure de remboursement de TVA supportée dans un autre État membre. Fiche n 4 bis : Les modalités de dépôt d une deman

Plus en détail

En 4 semaines seulement!

En 4 semaines seulement! Votre intranet prêt à l emploi En 4 semaines seulement! Innovate Communicate Collaborate Share Team room Team room est un système de gestion documentaire qui permet le contrôle des versions, des check

Plus en détail

Projet «Vote Electronique V2» Spécifications

Projet «Vote Electronique V2» Spécifications Projet «Vote Electronique V2» Spécifications Version 1.0 9 décembre 2007 Historique des révisions Date Version Description Auteur 27/05/2003 1.0 Equipe Vote électronique V2 specs_fonctionnelles.1.1 25/11/2002

Plus en détail

Manuel d utilisation du formulaire «études de sol» à l attention des experts agréés en pollution du sol en Région de Bruxelles-Capitale.

Manuel d utilisation du formulaire «études de sol» à l attention des experts agréés en pollution du sol en Région de Bruxelles-Capitale. 1 POLLUTION DES SOLS Manuel d utilisation du formulaire «études de sol» à l attention des experts agréés en pollution du sol en Région de Bruxelles-Capitale. SOMMAIRE CHAPITRE I : INTRODUCTION... 2 CHAPITRE

Plus en détail

Transfert de fichiers EFIDEM

Transfert de fichiers EFIDEM Transfert de fichiers EFIDEM Traitement XML Format de fichier/message XML pour l envoi de SMS en mode transfert de fichiers/messages 26/10/2011 Contenu EFIDEM...2 Principe...2 Transfert de fichiers...3

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» L édition de CD/DVD Rapport rédigé par Peter Stockinger

Plus en détail

Périmètre de la solution

Périmètre de la solution Périmètre de la solution Tests unitaires : Pouvoir créer rapidement un nouveau cas de test à la suite de l ajout ou de l évolution d une règle de gestion. Ne pas avoir à coder chaque nouveau cas de test.

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Module Marchand Maroc Telecommerce

Module Marchand Maroc Telecommerce Module Marchand Maroc Telecommerce Procédure de suivi des transactions en ligne via le Back Office Maroc Telecommerce Version 2.0 Historique des versions N de version Date de version Nature de la modification

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

PROCEDURE D'APPEL DU WEBSERVICE PERMETTANT DE CONTROLER LES FICHIERS XML-SANDRE Version 4

PROCEDURE D'APPEL DU WEBSERVICE PERMETTANT DE CONTROLER LES FICHIERS XML-SANDRE Version 4 PRCEDURE D'APPEL DU WEBSERVICE PERMETTANT DE CNTRLER LES ICHIERS XML-SANDRE Version 4 Titre : PRCEDURE D'APPEL DU WEBSERVICE DU PARSEUR V4 PERMETTANT DE CNTRLER LES ICHIERS XML-SANDRE Créateur : Système

Plus en détail

TP Protocole HTTPS avec Pratiquer l algorithmique

TP Protocole HTTPS avec Pratiquer l algorithmique TP Protocole HTTPS avec Pratiquer l algorithmique Introduction : Le protocole HTTPS permet l échange de données entre client et serveur de manière sécurisée, en ayant recours au cryptage (technologie SSL).

Plus en détail

Guide d implémentation. Paiement par identifiant Fichier des cartes arrivant à expiration

Guide d implémentation. Paiement par identifiant Fichier des cartes arrivant à expiration Guide d implémentation - Echange de fichiers - Paiement par identifiant Fichier des cartes arrivant à expiration Version 1.1 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

SYNTHESE DU PROJET. Hub pour la simplification de l accès aux données sur l eau pour les

SYNTHESE DU PROJET. Hub pour la simplification de l accès aux données sur l eau pour les PIA transition numérique de l Etat et modernisation de l action publique SYNTHESE DU PROJET Titre du projet : réutilisateurs Hub pour la simplification de l accès aux données sur l eau pour les Acronyme

Plus en détail

Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels 2007-2008 Table des matières Introduction...........................................................

Plus en détail

SA x-y. Sommaire A P P R O B A T I O N D O C U M E N T A U F O R M A T P D F N O N M A I T R I S E S I I M P R I M E

SA x-y. Sommaire A P P R O B A T I O N D O C U M E N T A U F O R M A T P D F N O N M A I T R I S E S I I M P R I M E G E S T I O N D ' I M M E U B L E S E T A D M I N I S T R A T I O N D E C O P R O P R I E T E S M A N U E L Q U A L I T E - MQ I N D I C E A N O V E M B R E 2012 Page 2 sur 8 Sommaire 1 - Diffusion du

Plus en détail

Le génie Logiciel (suite)

Le génie Logiciel (suite) Le génie Logiciel (suite) Lors du cours précédent, on a étudié différents cycles de vie, dont la cascade, ou la spirale. Analyse des besoins L analyse des besoins est une étape menant à l élaboration de

Plus en détail

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme Rapport d audit Date de l audit : lundi 2 décembre 2013 concerné(s) : Direction ; réalisation et maintenir les sous processus traiter les confirmations métrologiques. Référentiel(s) : ISO 9001 : 2008 Objectif

Plus en détail

Manuel de transmission des rapports des établissements de paiement

Manuel de transmission des rapports des établissements de paiement Rapports réglementaires Manuel de transmission des rapports des établissements de paiement Version 1.1 Ne pas communiquer ou reproduire sans autorisation de la Bourse de Luxembourg Référence : ManuUtil_EFile_Transmission_ReportingEDP_FR.doc

Plus en détail

Support de Formation

Support de Formation Support de Formation Les Commandes ASTRE GF Support de Formation : Les Commandes Page 1/13 Table des matières TABLE DES MATIERES... 2 1.1 SCHEMA DES ELEMENTS CONSTITUTIFS D UN BON DE COMMANDE (CAS GENERAL)...

Plus en détail

DESCRIPTION DU PLUGIN D AUTHENTIFICATION AVEC CAS POUR SPIP

DESCRIPTION DU PLUGIN D AUTHENTIFICATION AVEC CAS POUR SPIP Secrétariat général Service des Politiques support et des Systèmes d Information entre de prestations et d Ingénierie Informatique Département Opérationnel de l Ouest Décembre 2013 DESRIPTION DU PLUGIN

Plus en détail