Le jeu sur Internet : revue générale et synthèse de la littérature

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le jeu sur Internet : revue générale et synthèse de la littérature"

Transcription

1 Résumé Le jeu sur Internet : revue générale et synthèse de la littérature Robert J. Williams, Ph.D. 1 Robert T. Wood, Ph.D. Ce projet de recherche a pris fin en juillet Sujet de la recherche Dépouillement de 269 articles traitant du jeu sur Internet. Sur ce nombre, environ la moitié venaient de périodiques sanctionnés par des pairs. Le reste des articles émanaient de sources variées, notamment (mais sans s y limiter) des rapports de l industrie et du gouvernement, des actes de colloque, des reportages et des sites Web consacrés à la problématique du jeu. Définitions Online.casinocity.com : Sans doute le portail le plus important et le plus utilisé de jeu en ligne. On y trouve une liste constamment actualisée des sites en ligne disponibles avec des liens y donnant accès. Les sites sont cotés en fonction de leur popularité relative, établie d après la fréquentation des sites et leur utilisation réelle par les millions de personnes qui les visitent. Sur le portail, on trouve aussi une liste exhaustive des territoires qui offrent du jeu en ligne, le nom des propriétaires des sites, des logiciels de jeu et des nouvelles sur le jeu en ligne. Bien qu il soit impossible de vérifier indépendamment la popularité mentionnée pour chaque site, les auteurs et d autres chercheurs (à savoir, McNeal, 2006) ont constaté que la majeure partie de l information fournie sur le portail est assez juste. Bourses aux paris (betting exchanges) : À l inverse des preneurs aux livres, où le client parie contre la «maison», qui perçoit habituellement une commission de cinq à dix pour cent, les bourses aux paris opposent les joueurs entre eux. Les transactions coûtent donc moins cher, la commission se situant autour de deux pour cent. Les paris portent essentiellement sur les sports et les courses de chevaux, mais il arrive qu on parie sur la politique et la télévision réalité. Sites de jeux d adresse : Ces sites proposent une grande variété de jeux (par ex., casse tête, jeux de stratégie, sports comme le billard et le golf miniature, cartes, jeux d arcade, questionnaires et jeux vidéo). En général, des frais sont réclamés pour participer à un tournoi, le ou les gagnants remportant la majeure partie de la cagnotte. Quelquefois, le match se livre contre une personne précise; à d autres occasions, il se joue contre le détenteur du plus haut pointage. Unlawful Internet Gambling Enforcement Act (UIGEA) : Loi américaine prohibant aux fournisseurs de transactions financières de transférer des fonds aux sites en ligne qui acceptent des paris sur la probabilité de l issue d un concours, d un événement sportif ou d un jeu de hasard. Ne sont pas visés par cette loi la vente en 1 1 Au sujet du chercheur principal : Robert Williams, Ph.D., enseigne à la School of Health Sciences et est coordonnateur à l Alberta Gaming and Research Institute.

2 ligne de billets de loterie (par le biais de terminaux chez les détaillants) dans un État, les paris sur les courses de chevaux entre États et d autres formes de jeu électronique à l intérieur de l État, pourvu que l État en question permette de tels paris. Il est difficile de savoir si cette loi s applique aux jeux d adresse. E Commerce and Online Gaming Regulation and Assurance (ecogra) : Organisme de normalisation de l industrie à adhésion facultative fondé en Il élabore des normes minimales pour protéger le consommateur (notamment assurer la sécurité des données et responsabiliser l industrie du jeu), veiller à l équité du jeu (y compris par des règles, la certification de l équipement et le maintien de dossiers sur les transactions) et veiller à une conduite responsable (entre autres, des mesures contre le blanchiment de l argent et des restrictions au niveau de la publicité). L organisation certifie que les sites de jeu en ligne paient promptement, que les renseignements sont stockés en sûreté, que les jeux en sont bien de hasard, que la publicité est honnête et que les pratiques en matière de pari sont responsables. Pour l instant, l ecogra n a certifié qu environ 116 sites. Historique 1) Création d un logiciel de jeu par Microgaming en 1994/1995 2) Développement de protocoles de communication sécurisant les transactions financières en ligne en ) Premier cas répertorié de jeu en ligne : achat de billets de loterie au Liechtenstein le 7 octobre ) Les premiers sites de jeu en ligne étaient des loteries, des courses hippiques et des casinos. 5) Premier bingo sur Internet offrant des prix en argent en ) Première salle de poker sur Internet en 1998; le poker en ligne connaît une expansion majeure à partir de ) Ouverture d un site sur le territoire Mohawk de Kahnewake, au Québec, en 1999 Statistiques mondiales Selon la source d information en ligne casinocity, on estime ce qui suit : il existe sites de jeu sur Internet; 436 sociétés en sont les propriétaires; 45 territoires hébergent les sites de jeu Internet. Il est très difficile d établir les revenus, mais il existe des estimations : 12 milliards de dollars en 2005; 15,2 milliards de dollars en 2006; les revenus devraient provisoirement baisser en 2007 à cause de l interdiction des paris en ligne aux États Unis. Estimation des recettes du poker en ligne : 365 millions de dollars en 2003; 2,4 milliards de dollars en On pense que les paris sur les courses hippiques, les casinos en ligne et le poker en ligne engrangent environ 95 % de la totalité des recettes. Il n existe pas de chiffres fiables sur la part des recettes par pays, mais les États Unis et la région Asie Pacifique devraient constituer les marchés les plus importants, l Europe arrivant au troisième rang. 2

3 3 Les joueurs en ligne ont tendance à être de sexe masculin on estime qu ils constituent environ 68 % de la totalité aux États Unis mais cette proportion varie avec la nature du jeu : 85 à 92 % de ceux qui parient sur les sports et les courses hippiques devraient être des hommes; les amateurs de jeux de casino en ligne sont répartis également entre les deux sexes, bien que certaines études laissent croire à une plus grande prévalence des femmes. L âge moyen des joueurs semble varier avec le pays et la nature du jeu : en Amérique du Nord, les joueurs ont tendance à être plus jeunes; en Europe et en Australie, ils ont tendance à être plus âgés; un sondage d ecogra révèle que la fourchette d âge la plus courante pour les joueurs de poker en ligne est de 26 à 35 ans, alors qu elle est de 46 à 55 ans pour ceux qui affectionnent les jeux de casino; au Canada/Amérique du Nord : o 6 % des jeunes de 15 à 17 ans de la Nouvelle Écosse rapportent avoir joué au poker pour de l argent en 2006; o 9 % des étudiants du secondaire de Montréal (Québec) signalent avoir parié de l argent sur Internet; o environ 50 % des étudiants des niveaux secondaire et collégial/universitaire d un échantillon nord américain signalaient avoir joué sur des sites de jeu en ligne ne réclamant pas d argent (à savoir, sites de jeu gratuits). Jeu sur Internet contre installations de jeu Le jeu en ligne présente les avantages que voici sur les installations physiques : il est plus commode, d accès plus facile et disponible 24 heures par jour; il préserve l anonymat du joueur; il a tendance à offrir un meilleur rendement sur les mises en raison de frais généraux minimes et d une plus grande concurrence entre les sites [pour une analyse approfondie des stratégies qu emploient les exploitants des sites de jeu pour recruter leur clientèle, on lira le rapport final et le résumé de recherche (affiché sur le site Web de l OPGRC) de Wiebe intitulé : Internet gambling: Strategies to recruit and retain gamblers]; il pourrait offrir plus couramment un service multilingue; le jeu est plus rapide; les sites comprennent parfois des sections «gratuites» où l intéressé peut se familiariser avec le jeu ou se «perfectionner»; certains chercheurs pensent que les probabilités de gagner sur les sites gratuits tendent à favoriser le joueur au lieu du casino; il donne au joueur plus d occasions de tricher ou de blanchir de l argent (par piratage en modifiant les gains, par des pratiques déloyales ou par l utilisation de programmes informatiques appliquant les meilleures stratégies contre les autres joueurs); les sites sont plus accessibles pour ceux qui ne peuvent entrer dans un casino (par ex., jeunes ou employés du propriétaire du site); il pourrait constituer une solution attrayante pour ceux fortement sous l influence de drogues ou de l alcool; sa réglementation varie considérablement.

4 Réglementation actuelle Les sites Web consacrés au jeu ne sont pas aussi bien réglementés que les installations physiques et les moyens visant à protéger les joueurs varient considérablement dans leur nature et dans leur portée (à savoir, piètres restrictions pour les joueurs n ayant pas l âge légal). 4 Dans de nombreux pays, le jeu en ligne n est visé par aucune législation claire. Le Canada restreint le jeu en ligne, de telle sorte que seuls les résidents peuvent fréquenter les sites canadiens. D autres pays exploitent des sites de jeu en ligne, mais en interdisent l accès à leurs citoyens (l Australie en est un). D autres encore interdisent toute forme de jeu en ligne (États Unis), alors que certains les autorisent sans restriction (Pays Bas). L industrie du jeu en ligne a effectué plusieurs tentatives pour mettre des normes en place. L ecogra y a réussi dans une certaine mesure, agréant 116 sites, mais les organisations qui ont essayé de protéger les joueurs avant elle n ont guère connu de succès. Même aux endroits où le jeu est illégal, la réglementation est difficile à appliquer. Par exemple : o les joueurs américains contournent l Unlawful Internet Gambling Enforcement Act (UIGEA) fédérale en déposant de l argent dans des institutions financières non américaines qui leur servent d intermédiaires pour parier; o de nombreux sites de jeu en ligne s assurent que les relevés de carte de crédit ou les relevés bancaires n indiquent pas que la transaction concerne le jeu; o ni les joueurs ni les gouvernements n ont beaucoup de recours, car les sites relèvent souvent de compétences étrangères ou parce que les pays concernés n appliquent pas assez rigoureusement leur réglementation. Pour une analyse plus exhaustive de la réglementation du jeu en ligne dans le monde, on lira le rapport final et le résumé de recherche (affiché sur le site de l OPGRC) de Wiebe et Lipton intitulé Internet gambling: An overview of regulations. Le jeu en ligne en Amérique du Nord Canada Exploiter un site Web de jeu est légal pourvu que la clientèle se limite aux résidents de la province. Les exploitants d établissements de jeu des provinces de l Atlantique et de la Colombie Britannique proposent des paris sportifs en ligne (on peut parier sur l issue de plusieurs matchs mais pas d un seul), des loteries interactives et des billets de loterie en ligne aux résidents. Il est légal de parier sur les courses de chevaux en recourant à un appareil de télécommunications. Woodbine Entertainment, un exploitant torontois d hippodrome, accepte les paris en ligne du Canada; bien que la légalité des paris placés dans d autres provinces manque de clarté, jusqu à présent, aucun résident canadien n a été poursuivi pour une telle activité. Certains groupes autochtones (le plus connu étant la Première Nation de Kahnawake, au Québec) appliquent leurs propres lois sur le jeu. La Kahnawake Gaming Commission (KGC) accueille actuellement plus de sites de jeu 374 que n importe quelle autre compétence dans le monde et se classe cinquième pour le nombre de transactions. Le gouvernement du Québec considère que les activités de Kahnawake

5 sont illicites. Cependant, en dépit de plusieurs enquêtes provinciales et fédérales, aucune poursuite n a été entamée. Beaucoup de sites en ligne d autres groupes des Premières Nations du Canada ont enregistré leurs opérations dans le territoire de Kahnawake. Estimation de la prévalence (l an dernier, au Canada) o o de 1999 à 2003 : de 0,2 à 2,0 % de personnes (moyenne de 0,6 %) jouent en ligne; 2007 : de 1,5 % à 3,1 % (l estimation supérieure inclut les valeurs mobilières à risque élevé et la spéculation sur séance). États Unis L UIGEA fédérale est entrée en vigueur en octobre Il est illégal pour les fournisseurs de jeu sur Internet d accepter les transferts d argent de joueurs en ligne susceptibles d émaner des États Unis. Les restrictions ont réduit les paris des citoyens américains d environ 25 %. Approximativement la moitié des sites en ligne n acceptent plus les paris des résidents américains. Les grandes sociétés fabriquant des logiciels de jeu ne permettent plus que leurs plateformes servent à la prestation de services de jeu de hasard aux résidents des États Unis. Problèmes de jeu Bien qu on n ait pu établir aucune relation de cause à effet entre le jeu en ligne et les problèmes de jeu, de solides preuves indiquent que les joueurs en ligne sont significativement plus enclins de devenir des joueurs pathologiques. Des études sur les établissements de jeu situent la proportion de joueurs pathologiques autour de 2,5 % en moyenne (AGRI, 2007). À titre de comparaison : o une étude de Griffiths, Wood et Parke (2006) révèle que 18 % des universitaires jouant au poker en ligne éprouvent des problèmes de jeu selon les critères du DSM IV; o Ladd et Petry (2002) ont constaté que la note SOGS des universitaires qui jouent sur Internet est quatre fois plus élevée que la note moyenne de ceux qui ne jouent pas sur Internet; o Wood et Williams (2007a) ont constaté que 23 % des personnes jouant sur Internet éprouvent des problèmes de jeu modérés et que 20 % de plus connaissent des problèmes graves (selon l ICJE). Pratiques recommandées pour une industrie du jeu responsable sur Internet (ecogra, 2007) 5 1) Mise en place de mécanismes pour interdire le jeu aux personnes de moins de 18 ans 2) Programme d auto exclusion clairement identifié pendant au moins 6 mois, sans diffusion de matériel publicitaire à la personne concernée durant ce laps de temps, et possibilité qu une personne dépose une demande d exclusion au nom d un tiers 3) Lien avec une page Web sur la protection du joueur et la responsabilisation du jeu sur laquelle on trouvera une méthode simple et reconnue d auto évaluation permettant d établir les risques de problèmes de jeu et donnant d autres explications sur l auto exclusion, le plafonnage des mises et d autres pratiques responsables du site 4) Capacité pour les joueurs de limiter leurs mises quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles 5) Affichage d une horloge en permanence à l écran

6 6) Indication claire à l écran de la valeur de chaque crédit joué Tendances prévues du jeu sur Internet 6 Les revenus de l industrie devraient continuer de progresser fortement Croissance particulièrement vive sur le marché asiatique Forte croissance des bourses de paris et des jeux d adresse, sans doute à cause des chances plus élevées de gain pour les parieurs et du coût plus modeste de la structure pour les exploitants, mais aussi parce qu il s agit d une nouveauté Plus grande consolidation du marché Croissance du jeu sur les appareils sans fil (par ex., ordinateurs portatifs et téléphones mobiles) Mouvement vers la légalisation et la réglementation du marché en vue d en accroitre les retombées (revenus du jeu, revenus fiscaux, emplois, réduction des capitaux qui quittent le pays) et pour mieux protéger les joueurs (équité dans le jeu, pratiques responsables, etc.) Hausse de la proportion de problèmes de jeu Multiplication des services de consultation en ligne Arguments contre le jeu sur Internet 1) Activités et pratiques responsables laissant à désirer pour maints exploitants en ligne existants 2) Difficulté de garantir que les sites adhéreront un jour à des normes minimales sur le plan de la responsabilisation 3) Vraisemblance d une importante contribution des joueurs pathologiques aux revenus des sites de jeu en ligne 4) Aspects du cautionnement juridique d un produit aussi douteux 5) Forte possibilité que le jeu en ligne accroisse le nombre et la proportion de joueurs pathologiques. Une légalisation ne fera que rehausser la légitimité et l accessibilité du jeu en ligne, si bien que les activités et les problèmes de jeu se multiplieront au sein de la population 6) On a émis l hypothèse que le jeu en ligne est la forme de jeu présentant le plus haut risque d engendrer des problèmes (Williams, West et Simpson, 2007). Arguments pour la légalisation et la réglementation du jeu sur Internet 1) Il est presque impossible d interdire le jeu en ligne parce qu on peut difficilement bloquer l accès de chaque joueur aux sites et parce qu il est difficile de poursuivre les entreprises qui proposent légalement de tels services à partir d un autre pays. 2) Il n est jamais bon de promulguer des lois qu on enfreindra largement, car cela pourrait inciter le nonrespect général de la loi. 3) Les gens devraient avoir la liberté de choisir (même si un tel choix est nocif pour certains). 4) Les retombées économiques sont importantes (revenus du jeu, revenus fiscaux, emplois, diminution des capitaux qui quittent le pays). 5) Il est préférable de protéger les joueurs (équité dans le jeu, pratiques responsables, etc.).

7 Solutions à mi chemin entre la prohibition et la légalisation 7 1) On pourrait légaliser les formes de jeu moins problématiques (par ex., vente de billets de loterie en ligne). 2) On pourrait interdire l accès aux sites étrangers. 3) On pourrait légalement restreindre l accès des sites domestiques aux non résidents.

Institut national de santé publique du Québec

Institut national de santé publique du Québec POUR UNE PERSPECTIVE DE SANTÉ PUBLIQUE DES JEUX DE HASARD ET D ARGENT Estimation des montants misés par joueur selon le jeu Institut national de santé publique du Québec Novembre 2001 AUTEURS Serge Chevalier

Plus en détail

Réglementation des jeux de casino

Réglementation des jeux de casino Chapitre 4 Section 4.01 Commission des alcools et des jeux de l Ontario Réglementation des jeux de casino Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.01 du Rapport annuel 2010 Contexte

Plus en détail

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009 Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne Jeudi 5 mars 2009 Pourquoi ouvrir le marché des jeux en ligne? La situation actuelle : Un marché légal

Plus en détail

Mémoire remis au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles Paris sportifs

Mémoire remis au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles Paris sportifs Mémoire remis au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles Paris sportifs Sommaire Le présent mémoire décrit le fonctionnement des paris sportifs légaux en Australie et fait particulièrement

Plus en détail

Participation aux jeux de hasard et d argent

Participation aux jeux de hasard et d argent Chapitre 5 Participation aux jeux de hasard et d argent Isabelle Martin, Rina Gupta, Jeffrey Derevensky Université McGill Centre international d études sur le jeu et les comportements à risque chez les

Plus en détail

Mémoire de la British Columbia Lottery Corporation au Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles concernant le projet

Mémoire de la British Columbia Lottery Corporation au Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles concernant le projet Mémoire de la British Columbia Lottery Corporation au Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles concernant le projet de loi C-290 LE 22 OCTOBRE 2012 Résumé Ce mémoire est

Plus en détail

Jeux et paris sur Internet mobile «Le m-gambling

Jeux et paris sur Internet mobile «Le m-gambling Sommaire exécutif Jeux et paris sur Internet mobile «Le m-gambling» Réalisé en collaboration avec le Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP). Le présent document présente

Plus en détail

JEUX EN LIGNE RISQUES ET ENJEUX

JEUX EN LIGNE RISQUES ET ENJEUX JEUX EN LIGNE RISQUES ET ENJEUX 1 CHRISTIAN KALB 24 SEPTEMBRE 2013 PREAMBULE : AVEC INTERNET, LE CRIME EST DEVENU UNE GRANDE PUISSANCE 1989 : Chute du «Mur» Des États perdent leur souveraineté Le Crime

Plus en détail

LE RÔLE DU POKER EN LIGNE DANS LES TRAJECTOIRES DE JEU DE HASARD ET D ARGENT

LE RÔLE DU POKER EN LIGNE DANS LES TRAJECTOIRES DE JEU DE HASARD ET D ARGENT LE RÔLE DU POKER EN LIGNE DANS LES TRAJECTOIRES DE JEU DE HASARD ET D ARGENT Magali Dufour, Ph.D. Élise Roy, MD., MSc. Université de Sherbrooke et Natacha Brunelle, Ph.D. Université du Québec à Trois-Rivières

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

Étude de marché et etude des pratiques dans divers pay. Rapport sommaire à l intention du Comité de Transition de L industrie des Courses de Chevaux

Étude de marché et etude des pratiques dans divers pay. Rapport sommaire à l intention du Comité de Transition de L industrie des Courses de Chevaux Étude de marché et etude des pratiques dans divers pay Rapport sommaire à l intention du Comité de Transition de L industrie des Courses de Chevaux 11 Octobre 2013 INTRODUCTION À l été 2013, OLG a commandé

Plus en détail

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs)

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) 1. Veuillez indiquer auxquels des types de jeux suivants vous avez déjà joué dans votre vie. Pour chacun, répondez «pas du tout», «moins d une fois

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu Le taux de au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu 1 JEAN-MICHEL COSTES OBSERVATOIRE DES JEUX 5èmes Assises nationales de la FFA Paris 27 septembre 2012 Plan 2 duction

Plus en détail

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?»

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?» Les multiples facettes du jeu Québec, 30 mai 2012 «Les jeux en ligne, quelle influence en France?» M. Grall-Bronnec, G. Bouju, M. Lagadec J. Caillon, J.L. Vénisse Le contexte des jeux de hasard et d argent

Plus en détail

Le coût social du jeu excessif

Le coût social du jeu excessif Le coût social du jeu excessif Jeu et précarité Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu Claude Jeanrenaud Dimitri Kohler Institut de recherches économiques Université de Neuchâtel

Plus en détail

La Française des jeux

La Française des jeux La Française des jeux En 2006, la Cour a contrôlé les comptes et la gestion de la Française des jeux pour les exercices 1998 à 2004. Ce contrôle a donné lieu à rapport particulier communiqué à l entreprise,

Plus en détail

Luxembourg Gambling Survey 2010. Enquête sur la pratique des jeux de hasard auprès des élèves des écoles secondaires luxembourgeoises

Luxembourg Gambling Survey 2010. Enquête sur la pratique des jeux de hasard auprès des élèves des écoles secondaires luxembourgeoises LXGS 2010 Luxembourg Gambling Survey 2010 Enquête sur la pratique des jeux de hasard auprès des élèves des écoles secondaires luxembourgeoises Katia Duscherer & Carlos Paulos CePT Centre de Prévention

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Intervention au Colloque de Bruxelles du jeudi 31 octobre 2013 (Mallorie Trannois)

Intervention au Colloque de Bruxelles du jeudi 31 octobre 2013 (Mallorie Trannois) Intervention au Colloque de Bruxelles du jeudi 31 octobre 2013 (Mallorie Trannois) Tout d abord, je voulais remercier Monsieur Marique de m avoir invité à donner mon point de vue lors de la table ronde

Plus en détail

Conditions-cadres et évolution en Suisse

Conditions-cadres et évolution en Suisse Traduction du résumé du rapport «Glücksspiel im Internet» Contexte La Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ) a reçu de la Confédération le mandat «d examiner les bases légales quant à la question

Plus en détail

Le poker en ligne et sa réglementation Québec, Canada et ailleurs

Le poker en ligne et sa réglementation Québec, Canada et ailleurs Le poker en ligne et sa réglementation Québec, Canada et ailleurs 10 septembre 2014 Conférences sur le jeu Chaire de recherche sur l étude du jeu Université de Concordia (sera présentée en anglais) Préambule

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

9.11 Les jeux de hasard et d argent

9.11 Les jeux de hasard et d argent 9.11 Les jeux de hasard et d argent Maud Pousset, Marie-Line Tovar 288 Les jeux de hasard et d argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. Leur offre s est étoffée,

Plus en détail

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE Magali Dufour, Ph.D. Faculté de médecine et des sciences de la Santé Natacha Brunelle, Ph.D. Université du Québec à Trois-Rivières Sévrine

Plus en détail

Enquête sur la prévalence du jeu au Nouveau- Brunswick de 2009

Enquête sur la prévalence du jeu au Nouveau- Brunswick de 2009 Enquête sur la prévalence du jeu au Nouveau- Brunswick de 2009 Préparée pour : Ministère de la Santé et Société des loteries et des jeux du Nouveau-Brunswick Gouvernement du Nouveau-Brunswick Édifice du

Plus en détail

Coût des opérations bancaires

Coût des opérations bancaires Bureau de la consommation Coût des opérations bancaires Coût des opérations bancaires On peut obtenir cette publication sur demande en médias substituts. Communiquer avec le Centre de diffusion de l information

Plus en détail

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR SAVOIR POUR CHOISIR Si vous aimez jouer aux machines à sous ou aux appareils de loterie vidéo, cette publication est pour vous. Elle pourrait vous aider à limiter

Plus en détail

HEC MONTRÉAL LES DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE DES PARIEURS SPORTIFS SUR INTERNET. Par. Marc DI GASPERO. Sciences de la gestion (Option Marketing)

HEC MONTRÉAL LES DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE DES PARIEURS SPORTIFS SUR INTERNET. Par. Marc DI GASPERO. Sciences de la gestion (Option Marketing) HEC MONTRÉAL LES DÉTERMINANTS DE LA PERFORMANCE DES PARIEURS SPORTIFS SUR INTERNET Par Marc DI GASPERO Sciences de la gestion (Option Marketing) Mémoire présenté en vue de l obtention du grade de maîtrise

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

La filière française compte 195 casinos autorisés sur le territoire national pour l exercice 2010/2011 (Source : les casinos.org). Il en existait 155

La filière française compte 195 casinos autorisés sur le territoire national pour l exercice 2010/2011 (Source : les casinos.org). Il en existait 155 "Rechute de l activité de la filière casinos" Analyse et traitement par Coach Omnium Extrait de notre grande étude prospective sur les casinos français, réalisée pour le FAFIH et ses partenaires. L OFFRE

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 - (N 1395) Commission Gouvernement Non soutenu AMENDEMENT présenté par M. Lamour ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE 34,

Plus en détail

LE JEU CHEZ LES JEUNES

LE JEU CHEZ LES JEUNES LE JEU CHEZ LES JEUNES NOTRE POLITIQUE : 19 ANS ET PLUS Le jeu est une option de divertissement pour les adultes. Dans cette perspective, Loto Atlantique s engage à continuer de soutenir les initiatives

Plus en détail

Version complète disponible sur demande.

Version complète disponible sur demande. Sommaire exécutif «Monitoring Card» Stratégies de pré-engagement Réalisé en collaboration avec le Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP). Le présent document présente

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Réguler les jeux d'argent : Le rôle de l'autorité Bruxelles le 12 octobre 2010. Intervention de M. Jean-François VILOTTE, Président de l ARJEL

Réguler les jeux d'argent : Le rôle de l'autorité Bruxelles le 12 octobre 2010. Intervention de M. Jean-François VILOTTE, Président de l ARJEL Réguler les jeux d'argent : Le rôle de l'autorité Bruxelles le 12 octobre 2010 Intervention de M. Jean-François VILOTTE, Président de l ARJEL SOMMAIRE la loi n 2010-476 du 12 mai 2010 la régulation, point

Plus en détail

I. INTRODUCTION LUXEMBOURG

I. INTRODUCTION LUXEMBOURG Institut suisse de droit comparé Schweizerisches Institut für Rechtsvergleichung Istituto svizzero di diritto comparato Swiss Institute of Comparative Law LUXEMBOURG ISDC - Dorigny - CH-1015 Lausanne (Suisse)

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Introduction 9 STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Par Sven Milelli INTRODUCTION Structures organisationnelles 11 Il existe une grande variété de structures juridiques possibles pour l exploitation d une entreprise

Plus en détail

ANNEXE I Note d information : jeu en ligne et jeu de bienfaisance.

ANNEXE I Note d information : jeu en ligne et jeu de bienfaisance. TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Brève description du processus d examen stratégique d OLG, de la directive gouvernementale au présent rapport, en passant par la consultation des partenaires. RÉSUMÉ La

Plus en détail

I. INTRODUCTION GREECE

I. INTRODUCTION GREECE Institut suisse de droit comparé Schweizerisches Institut für Rechtsvergleichung Istituto svizzero di diritto comparato Swiss Institute of Comparative Law GREECE ISDC - Dorigny - CH-1015 Lausanne (Suisse)

Plus en détail

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION AGENCE CANADIENNE DU PARI MUTUEL EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION - DOCUMENT DE DISCUSSION - Mai/juin 2006 INTRODUCTION L industrie canadienne des courses de chevaux a connu une profonde mutation

Plus en détail

Réglementation des jeux de casino

Réglementation des jeux de casino Chapitre 3 Section 3.01 Commission des alcools et des jeux de l Ontario Réglementation des jeux de casino Contexte En vertu du Code criminel du Canada, les provinces se voient accorder la responsabilité

Plus en détail

LES PROBABILITÉS DE GAINS

LES PROBABILITÉS DE GAINS LES PROBABILITÉS DE GAINS JOUER À DES JEUX DE HASARD La seule chose que tous les jeux de hasard ont en commun, c est que le fait de gagner ou de perdre se fait de façon aléatoire. Même si le rêve de gagner

Plus en détail

Sommaire exécutif «Monitoring Card» Stratégies de pré-engagement

Sommaire exécutif «Monitoring Card» Stratégies de pré-engagement Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) Sommaire exécutif «Monitoring Card» Stratégies de pré-engagement 27 février 2012 1 Tous droits de reproduction, de traduction

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France

Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France Bilan 2011 du marché des jeux en ligne en France Présentation des données du 4 ème trimestre 2011 Mardi 7 février 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne Rappel A ce jour, 46 agréments ont été délivrés

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS - 11 - SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS La recherche d un meilleur équilibre pour l activité des opérateurs légaux Proposition 1 : maintenir l interdiction des jeux de chance et de hasard en ligne et évaluer

Plus en détail

Concours «Tournoi NHL 16» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours «Tournoi NHL 16» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «Tournoi NHL 16» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours Tournoi NHL 16 (ci-après le «Concours») est organisé par Le SuperClub Vidéotron ltée au bénéfice de Le SuperClub Vidéotron ltée au nom

Plus en détail

JEUX PATHOLOGIQUES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES (Janvier 2007)

JEUX PATHOLOGIQUES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES (Janvier 2007) JEUX PATHOLOGIQUES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES (Janvier 2007) Entrée de jeu : «Au Québec, les jeux de hasard et d argent se retrouvent sous différentes formes comme les casinos, les jeux de cartes, les loteries,

Plus en détail

Le jeu pathologique en Suisse: quelques données épidémiologiques*

Le jeu pathologique en Suisse: quelques données épidémiologiques* Le jeu pathologique en Suisse: quelques données épidémiologiques* Guido Bondolfi, médecin associé, département de Psychiatrie, Hôpitaux Universitaires de Genève; Christian Osiek, psychologue, professeur

Plus en détail

Le compte bancaire qui vous convient Ce que vous devez savoir

Le compte bancaire qui vous convient Ce que vous devez savoir 01 Le compte bancaire qui vous convient Ce que vous devez savoir Vous disposez d un vaste choix : il existe plus de cent forfaits bancaires offerts par plus de vingt banques au Canada. Vous pouvez comparer

Plus en détail

Protection des joueurs. Etienne Marique Magistrat Président de la Commission belge des jeux de hasard

Protection des joueurs. Etienne Marique Magistrat Président de la Commission belge des jeux de hasard Protection des joueurs Etienne Marique Magistrat Président de la Commission belge des jeux de hasard Contenu Commission des jeux en Belgique Comment la technologie de l information aide-t-elle à la protection

Plus en détail

Barème de frais des produits et services

Barème de frais des produits et services Barème de frais des produits et services Le 4 mai 2015 Barème de frais des produits et services Sommaire Comptes bancaires 4 Compte de chèques 4 Compte Mérite 6 Compte Élan 7 Compte Épargne Privilège 8

Plus en détail

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public 5R000-040048/001/CY Présenté à : L Agence de la consommation en matière financière du Canada 24 mars 2005 Table

Plus en détail

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale 1 Ce Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale définit un cadre de référence pour le développement des campagnes

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

#voyageac787 d AIR CANADA CONCOURS TWITTER ET INSTAGRAM

#voyageac787 d AIR CANADA CONCOURS TWITTER ET INSTAGRAM #voyageac787 d AIR CANADA CONCOURS TWITTER ET INSTAGRAM Détails Le 787-9 Dreamliner d Air Canada est arrivé et effectue ses premiers vols. Les passagers ont la chance de gagner un voyage en partageant

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Les jeux d argent et de hasard sur Internet en France en 2012

Les jeux d argent et de hasard sur Internet en France en 2012 Le point sur la recherche en cours Les jeux d argent et de hasard sur Internet en France en 2012 Juin 2013 Marie-Line Tovar, Jean-Michel Costes, Vincent Eroukmanoff Face à l offre illégale grandissante

Plus en détail

Les jeux d argent et de hasard sur Internet en France en 2012

Les jeux d argent et de hasard sur Internet en France en 2012 Le point sur la recherche en cours Les jeux d argent et de hasard sur Internet en France en 2012 tendances Juin 2013 Marie-Line Tovar, Jean-Michel Costes, Vincent Eroukmanoff Face à l offre illégale grandissante

Plus en détail

Comparaison des chiffres d affaires des marchés français, italien et espagnol Données de supervision. Direction des agréments et de la supervision

Comparaison des chiffres d affaires des marchés français, italien et espagnol Données de supervision. Direction des agréments et de la supervision Comparaison des chiffres d affaires des marchés français, italien et espagnol Données de supervision Direction des agréments et de la supervision Publication des bilans 2012 de l AAMS et du DGOJ L autorité

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Organisation de loterie

Organisation de loterie Demande d adhésion de la WLA Organisation de loterie World Lottery Association Publication juillet 2014 1/13 La WLA La World Lottery Association (WLA) est l association professionnelle mondiale des loteries

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE AMENDEMENT APRÈS L'ART. 5 ASSEMBLÉE NATIONALE N I 363 (2 ème rect.) 14 octobre 2011 LOI DE FINANCES POUR 2012 - (n 3775) (Première partie) Commission Gouvernement AMENDEMENT présenté par M. Jean-François Lamour ----------

Plus en détail

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177 La corruption à la Ville de Montréal II Le Journal de Montréal Projet 11679-177 1 er novembre 2012 2 La présente étude a été réalisée par le biais d un sondage Internet auprès de 629 Montréalais, âgés

Plus en détail

COMPORTEMENTS DE JEU ET JEU PATHOLOGIQUE SELON LE TYPE DE JEU AU QUÉBEC EN 2002

COMPORTEMENTS DE JEU ET JEU PATHOLOGIQUE SELON LE TYPE DE JEU AU QUÉBEC EN 2002 COMPORTEMENTS DE JEU ET JEU PATHOLOGIQUE SELON LE TYPE DE JEU AU QUÉBEC EN 2002 Février 2004 AUTEURS Serge Chevalier Institut national de santé publique du Québec Denis Hamel Institut national de santé

Plus en détail

L ACTUALITÉ FÉDÉRALE

L ACTUALITÉ FÉDÉRALE L ACTUALITÉ FÉDÉRALE Quelle monnaie pour une Écosse indépendante? Patrick Leblond Université d Ottawa École supérieure d affaires publiques et internationales Dans quelques jours, soit le 18 septembre,

Plus en détail

«Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France»

«Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France» «Baromètre de l enregistrement des joueurs sur les sites agréés en France» www.legigame.com QU EST-CE QUE LE BAROMETRE LEGIGAME? L ouverture du marché des jeux de hasard et d argent sur Internet s est

Plus en détail

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Cette initiative fait partie du plan quinquennal du Manitoba pour une meilleure protection du consommateur.

Plus en détail

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Solutions d épargne-retraite collective Appuyés

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Le 18 novembre 2014 Combien de joueurs? Enquête en ligne, réalisée par TNS Sofres, entre le 13 et le 25 septembre 2014, auprès d un échantillon

Plus en détail

SOUMISSION DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

SOUMISSION DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE SOUMISSION DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE AU CONSEIL CANADIEN DES RESPONSABLES DE LA RÉGLEMENTATION D ASSURANCE ET LES ORGANISMES DE RÉGLEMENTATION DES SERVICES D ASSURANCE AU CANADA (CISRO) COMITÉ

Plus en détail

Comprendre les frais de carte de crédit. Cartes de crédit à vous de choisir

Comprendre les frais de carte de crédit. Cartes de crédit à vous de choisir Comprendre les frais de carte de crédit Cartes de crédit à vous de choisir À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de ses

Plus en détail

Le secteur sans but lucratif et bénévole de l'ontario

Le secteur sans but lucratif et bénévole de l'ontario Le secteur sans but lucratif et bénévole de l'ontario Faits saillants régionaux de l Enquête nationale auprès des organismes à but non lucratif et bénévoles Auteurs : Katherine Scott Spyridoula Tsoukalas

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Frais bancaires Troisième rapport annuel 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Aperçu Cette année, le rapport annuel porte sur : 1. L attitude des Canadiens à l égard des frais bancaires

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE. CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France

CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE. CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France PROPOSITION REDIGEE PAR XS CONSEIL ID REGISTER XS CO137752272 31 JUILLET 2011 --------------------

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES RELATIVES AUX LICENCES DE LOTERIE CHAPITRE 3 : POLITIQUES GÉNÉRALES RELATIVES À LA DÉLIVRANCE DES LICENCES DE LOTERIE

MANUEL DE POLITIQUES RELATIVES AUX LICENCES DE LOTERIE CHAPITRE 3 : POLITIQUES GÉNÉRALES RELATIVES À LA DÉLIVRANCE DES LICENCES DE LOTERIE MANUEL DE POLITIQUES RELATIVES AUX LICENCES DE LOTERIE CHAPITRE 3 : POLITIQUES GÉNÉRALES RELATIVES À LA DÉLIVRANCE DES LICENCES DE LOTERIE Table des matières 3.1.0 Introduction... 95 3.1.1 Définition du

Plus en détail

Réponse du Geste à la consultation publique lancée par la Commission Européenne Jeux d argent en ligne Livre Vert

Réponse du Geste à la consultation publique lancée par la Commission Européenne Jeux d argent en ligne Livre Vert Réponse du Geste à la consultation publique lancée par la Commission Européenne Jeux d argent en ligne Livre Vert Le Geste a institué une commission «Jeux en ligne» en 2008 à la demande de ses membres

Plus en détail

Jeux d argent en ligne

Jeux d argent en ligne Quelques résultats 10 juin 2010 Nobody s Unpredictable Rappel méthodologie 1 500 individus représentatifs de la population française internaute interrogés en ligne Terrain réalisé Mi mai 2010 2 L ouverture

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Coûts sociaux du jeu dans les casinos

Coûts sociaux du jeu dans les casinos BÜRO FÜR ARBEITS- UND SOZIALPOLITISCHE STUDIEN BASS AG KONSUMSTRASSE 20. CH-3007 BERN. TEL +41 (0)31 380 60 80. FAX +41 (0)31 398 33 63 INFO@BUEROBASS.CH. WWW.BUEROBASS.CH Coûts sociaux du jeu dans les

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

CONCOURS L ESCAPADE DE GOLF SUPRÊME DE GOLF TOWN («CONCOURS»)

CONCOURS L ESCAPADE DE GOLF SUPRÊME DE GOLF TOWN («CONCOURS») CONCOURS L ESCAPADE DE GOLF SUPRÊME DE GOLF TOWN («CONCOURS») CE CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS CANADIENS ET EST RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. COMMENT PARTICIPER Aucun achat ni paiement

Plus en détail

responsabilité engagements

responsabilité engagements Charte Jeu responsable responsabilité Notre Nos engagements Introduction Sommaire Acteur majeur du marché des jeux en France, le PMU est aujourd hui devenu un opérateur global. En complément de son cœur

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010

Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010 Conférence de presse du 6 mai 2008 Salle des Solives, 1er étage Maison Supersaxo à Sion Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010 Projet des Centres d Aide et de

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Choisir le bon compte d épargne

Choisir le bon compte d épargne OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte d épargne Un compte d épargne est un bon moyen de mettre de l argent de côté pour atteindre des objectifs à court terme ou constituer un fonds d urgence pour

Plus en détail

Site Web de paris sportifs

Site Web de paris sportifs HENAUD Benoît Numéro d auditeur 05-39166 Version V1.2 Date de mise à jour 31/03/2008 1/21 Table des matières 1. Objectif du document... 3 2. Présentation... 3 2.1. Présentation du projet... 3 2.2. Situation

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Puisque ce numéro de la Revue, tout comme celui de janvier 2004, est consacré à l assurance automobile, j ai choisi

Plus en détail