Le jeu sur Internet : revue générale et synthèse de la littérature

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le jeu sur Internet : revue générale et synthèse de la littérature"

Transcription

1 Résumé Le jeu sur Internet : revue générale et synthèse de la littérature Robert J. Williams, Ph.D. 1 Robert T. Wood, Ph.D. Ce projet de recherche a pris fin en juillet Sujet de la recherche Dépouillement de 269 articles traitant du jeu sur Internet. Sur ce nombre, environ la moitié venaient de périodiques sanctionnés par des pairs. Le reste des articles émanaient de sources variées, notamment (mais sans s y limiter) des rapports de l industrie et du gouvernement, des actes de colloque, des reportages et des sites Web consacrés à la problématique du jeu. Définitions Online.casinocity.com : Sans doute le portail le plus important et le plus utilisé de jeu en ligne. On y trouve une liste constamment actualisée des sites en ligne disponibles avec des liens y donnant accès. Les sites sont cotés en fonction de leur popularité relative, établie d après la fréquentation des sites et leur utilisation réelle par les millions de personnes qui les visitent. Sur le portail, on trouve aussi une liste exhaustive des territoires qui offrent du jeu en ligne, le nom des propriétaires des sites, des logiciels de jeu et des nouvelles sur le jeu en ligne. Bien qu il soit impossible de vérifier indépendamment la popularité mentionnée pour chaque site, les auteurs et d autres chercheurs (à savoir, McNeal, 2006) ont constaté que la majeure partie de l information fournie sur le portail est assez juste. Bourses aux paris (betting exchanges) : À l inverse des preneurs aux livres, où le client parie contre la «maison», qui perçoit habituellement une commission de cinq à dix pour cent, les bourses aux paris opposent les joueurs entre eux. Les transactions coûtent donc moins cher, la commission se situant autour de deux pour cent. Les paris portent essentiellement sur les sports et les courses de chevaux, mais il arrive qu on parie sur la politique et la télévision réalité. Sites de jeux d adresse : Ces sites proposent une grande variété de jeux (par ex., casse tête, jeux de stratégie, sports comme le billard et le golf miniature, cartes, jeux d arcade, questionnaires et jeux vidéo). En général, des frais sont réclamés pour participer à un tournoi, le ou les gagnants remportant la majeure partie de la cagnotte. Quelquefois, le match se livre contre une personne précise; à d autres occasions, il se joue contre le détenteur du plus haut pointage. Unlawful Internet Gambling Enforcement Act (UIGEA) : Loi américaine prohibant aux fournisseurs de transactions financières de transférer des fonds aux sites en ligne qui acceptent des paris sur la probabilité de l issue d un concours, d un événement sportif ou d un jeu de hasard. Ne sont pas visés par cette loi la vente en 1 1 Au sujet du chercheur principal : Robert Williams, Ph.D., enseigne à la School of Health Sciences et est coordonnateur à l Alberta Gaming and Research Institute.

2 ligne de billets de loterie (par le biais de terminaux chez les détaillants) dans un État, les paris sur les courses de chevaux entre États et d autres formes de jeu électronique à l intérieur de l État, pourvu que l État en question permette de tels paris. Il est difficile de savoir si cette loi s applique aux jeux d adresse. E Commerce and Online Gaming Regulation and Assurance (ecogra) : Organisme de normalisation de l industrie à adhésion facultative fondé en Il élabore des normes minimales pour protéger le consommateur (notamment assurer la sécurité des données et responsabiliser l industrie du jeu), veiller à l équité du jeu (y compris par des règles, la certification de l équipement et le maintien de dossiers sur les transactions) et veiller à une conduite responsable (entre autres, des mesures contre le blanchiment de l argent et des restrictions au niveau de la publicité). L organisation certifie que les sites de jeu en ligne paient promptement, que les renseignements sont stockés en sûreté, que les jeux en sont bien de hasard, que la publicité est honnête et que les pratiques en matière de pari sont responsables. Pour l instant, l ecogra n a certifié qu environ 116 sites. Historique 1) Création d un logiciel de jeu par Microgaming en 1994/1995 2) Développement de protocoles de communication sécurisant les transactions financières en ligne en ) Premier cas répertorié de jeu en ligne : achat de billets de loterie au Liechtenstein le 7 octobre ) Les premiers sites de jeu en ligne étaient des loteries, des courses hippiques et des casinos. 5) Premier bingo sur Internet offrant des prix en argent en ) Première salle de poker sur Internet en 1998; le poker en ligne connaît une expansion majeure à partir de ) Ouverture d un site sur le territoire Mohawk de Kahnewake, au Québec, en 1999 Statistiques mondiales Selon la source d information en ligne casinocity, on estime ce qui suit : il existe sites de jeu sur Internet; 436 sociétés en sont les propriétaires; 45 territoires hébergent les sites de jeu Internet. Il est très difficile d établir les revenus, mais il existe des estimations : 12 milliards de dollars en 2005; 15,2 milliards de dollars en 2006; les revenus devraient provisoirement baisser en 2007 à cause de l interdiction des paris en ligne aux États Unis. Estimation des recettes du poker en ligne : 365 millions de dollars en 2003; 2,4 milliards de dollars en On pense que les paris sur les courses hippiques, les casinos en ligne et le poker en ligne engrangent environ 95 % de la totalité des recettes. Il n existe pas de chiffres fiables sur la part des recettes par pays, mais les États Unis et la région Asie Pacifique devraient constituer les marchés les plus importants, l Europe arrivant au troisième rang. 2

3 3 Les joueurs en ligne ont tendance à être de sexe masculin on estime qu ils constituent environ 68 % de la totalité aux États Unis mais cette proportion varie avec la nature du jeu : 85 à 92 % de ceux qui parient sur les sports et les courses hippiques devraient être des hommes; les amateurs de jeux de casino en ligne sont répartis également entre les deux sexes, bien que certaines études laissent croire à une plus grande prévalence des femmes. L âge moyen des joueurs semble varier avec le pays et la nature du jeu : en Amérique du Nord, les joueurs ont tendance à être plus jeunes; en Europe et en Australie, ils ont tendance à être plus âgés; un sondage d ecogra révèle que la fourchette d âge la plus courante pour les joueurs de poker en ligne est de 26 à 35 ans, alors qu elle est de 46 à 55 ans pour ceux qui affectionnent les jeux de casino; au Canada/Amérique du Nord : o 6 % des jeunes de 15 à 17 ans de la Nouvelle Écosse rapportent avoir joué au poker pour de l argent en 2006; o 9 % des étudiants du secondaire de Montréal (Québec) signalent avoir parié de l argent sur Internet; o environ 50 % des étudiants des niveaux secondaire et collégial/universitaire d un échantillon nord américain signalaient avoir joué sur des sites de jeu en ligne ne réclamant pas d argent (à savoir, sites de jeu gratuits). Jeu sur Internet contre installations de jeu Le jeu en ligne présente les avantages que voici sur les installations physiques : il est plus commode, d accès plus facile et disponible 24 heures par jour; il préserve l anonymat du joueur; il a tendance à offrir un meilleur rendement sur les mises en raison de frais généraux minimes et d une plus grande concurrence entre les sites [pour une analyse approfondie des stratégies qu emploient les exploitants des sites de jeu pour recruter leur clientèle, on lira le rapport final et le résumé de recherche (affiché sur le site Web de l OPGRC) de Wiebe intitulé : Internet gambling: Strategies to recruit and retain gamblers]; il pourrait offrir plus couramment un service multilingue; le jeu est plus rapide; les sites comprennent parfois des sections «gratuites» où l intéressé peut se familiariser avec le jeu ou se «perfectionner»; certains chercheurs pensent que les probabilités de gagner sur les sites gratuits tendent à favoriser le joueur au lieu du casino; il donne au joueur plus d occasions de tricher ou de blanchir de l argent (par piratage en modifiant les gains, par des pratiques déloyales ou par l utilisation de programmes informatiques appliquant les meilleures stratégies contre les autres joueurs); les sites sont plus accessibles pour ceux qui ne peuvent entrer dans un casino (par ex., jeunes ou employés du propriétaire du site); il pourrait constituer une solution attrayante pour ceux fortement sous l influence de drogues ou de l alcool; sa réglementation varie considérablement.

4 Réglementation actuelle Les sites Web consacrés au jeu ne sont pas aussi bien réglementés que les installations physiques et les moyens visant à protéger les joueurs varient considérablement dans leur nature et dans leur portée (à savoir, piètres restrictions pour les joueurs n ayant pas l âge légal). 4 Dans de nombreux pays, le jeu en ligne n est visé par aucune législation claire. Le Canada restreint le jeu en ligne, de telle sorte que seuls les résidents peuvent fréquenter les sites canadiens. D autres pays exploitent des sites de jeu en ligne, mais en interdisent l accès à leurs citoyens (l Australie en est un). D autres encore interdisent toute forme de jeu en ligne (États Unis), alors que certains les autorisent sans restriction (Pays Bas). L industrie du jeu en ligne a effectué plusieurs tentatives pour mettre des normes en place. L ecogra y a réussi dans une certaine mesure, agréant 116 sites, mais les organisations qui ont essayé de protéger les joueurs avant elle n ont guère connu de succès. Même aux endroits où le jeu est illégal, la réglementation est difficile à appliquer. Par exemple : o les joueurs américains contournent l Unlawful Internet Gambling Enforcement Act (UIGEA) fédérale en déposant de l argent dans des institutions financières non américaines qui leur servent d intermédiaires pour parier; o de nombreux sites de jeu en ligne s assurent que les relevés de carte de crédit ou les relevés bancaires n indiquent pas que la transaction concerne le jeu; o ni les joueurs ni les gouvernements n ont beaucoup de recours, car les sites relèvent souvent de compétences étrangères ou parce que les pays concernés n appliquent pas assez rigoureusement leur réglementation. Pour une analyse plus exhaustive de la réglementation du jeu en ligne dans le monde, on lira le rapport final et le résumé de recherche (affiché sur le site de l OPGRC) de Wiebe et Lipton intitulé Internet gambling: An overview of regulations. Le jeu en ligne en Amérique du Nord Canada Exploiter un site Web de jeu est légal pourvu que la clientèle se limite aux résidents de la province. Les exploitants d établissements de jeu des provinces de l Atlantique et de la Colombie Britannique proposent des paris sportifs en ligne (on peut parier sur l issue de plusieurs matchs mais pas d un seul), des loteries interactives et des billets de loterie en ligne aux résidents. Il est légal de parier sur les courses de chevaux en recourant à un appareil de télécommunications. Woodbine Entertainment, un exploitant torontois d hippodrome, accepte les paris en ligne du Canada; bien que la légalité des paris placés dans d autres provinces manque de clarté, jusqu à présent, aucun résident canadien n a été poursuivi pour une telle activité. Certains groupes autochtones (le plus connu étant la Première Nation de Kahnawake, au Québec) appliquent leurs propres lois sur le jeu. La Kahnawake Gaming Commission (KGC) accueille actuellement plus de sites de jeu 374 que n importe quelle autre compétence dans le monde et se classe cinquième pour le nombre de transactions. Le gouvernement du Québec considère que les activités de Kahnawake

5 sont illicites. Cependant, en dépit de plusieurs enquêtes provinciales et fédérales, aucune poursuite n a été entamée. Beaucoup de sites en ligne d autres groupes des Premières Nations du Canada ont enregistré leurs opérations dans le territoire de Kahnawake. Estimation de la prévalence (l an dernier, au Canada) o o de 1999 à 2003 : de 0,2 à 2,0 % de personnes (moyenne de 0,6 %) jouent en ligne; 2007 : de 1,5 % à 3,1 % (l estimation supérieure inclut les valeurs mobilières à risque élevé et la spéculation sur séance). États Unis L UIGEA fédérale est entrée en vigueur en octobre Il est illégal pour les fournisseurs de jeu sur Internet d accepter les transferts d argent de joueurs en ligne susceptibles d émaner des États Unis. Les restrictions ont réduit les paris des citoyens américains d environ 25 %. Approximativement la moitié des sites en ligne n acceptent plus les paris des résidents américains. Les grandes sociétés fabriquant des logiciels de jeu ne permettent plus que leurs plateformes servent à la prestation de services de jeu de hasard aux résidents des États Unis. Problèmes de jeu Bien qu on n ait pu établir aucune relation de cause à effet entre le jeu en ligne et les problèmes de jeu, de solides preuves indiquent que les joueurs en ligne sont significativement plus enclins de devenir des joueurs pathologiques. Des études sur les établissements de jeu situent la proportion de joueurs pathologiques autour de 2,5 % en moyenne (AGRI, 2007). À titre de comparaison : o une étude de Griffiths, Wood et Parke (2006) révèle que 18 % des universitaires jouant au poker en ligne éprouvent des problèmes de jeu selon les critères du DSM IV; o Ladd et Petry (2002) ont constaté que la note SOGS des universitaires qui jouent sur Internet est quatre fois plus élevée que la note moyenne de ceux qui ne jouent pas sur Internet; o Wood et Williams (2007a) ont constaté que 23 % des personnes jouant sur Internet éprouvent des problèmes de jeu modérés et que 20 % de plus connaissent des problèmes graves (selon l ICJE). Pratiques recommandées pour une industrie du jeu responsable sur Internet (ecogra, 2007) 5 1) Mise en place de mécanismes pour interdire le jeu aux personnes de moins de 18 ans 2) Programme d auto exclusion clairement identifié pendant au moins 6 mois, sans diffusion de matériel publicitaire à la personne concernée durant ce laps de temps, et possibilité qu une personne dépose une demande d exclusion au nom d un tiers 3) Lien avec une page Web sur la protection du joueur et la responsabilisation du jeu sur laquelle on trouvera une méthode simple et reconnue d auto évaluation permettant d établir les risques de problèmes de jeu et donnant d autres explications sur l auto exclusion, le plafonnage des mises et d autres pratiques responsables du site 4) Capacité pour les joueurs de limiter leurs mises quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles 5) Affichage d une horloge en permanence à l écran

6 6) Indication claire à l écran de la valeur de chaque crédit joué Tendances prévues du jeu sur Internet 6 Les revenus de l industrie devraient continuer de progresser fortement Croissance particulièrement vive sur le marché asiatique Forte croissance des bourses de paris et des jeux d adresse, sans doute à cause des chances plus élevées de gain pour les parieurs et du coût plus modeste de la structure pour les exploitants, mais aussi parce qu il s agit d une nouveauté Plus grande consolidation du marché Croissance du jeu sur les appareils sans fil (par ex., ordinateurs portatifs et téléphones mobiles) Mouvement vers la légalisation et la réglementation du marché en vue d en accroitre les retombées (revenus du jeu, revenus fiscaux, emplois, réduction des capitaux qui quittent le pays) et pour mieux protéger les joueurs (équité dans le jeu, pratiques responsables, etc.) Hausse de la proportion de problèmes de jeu Multiplication des services de consultation en ligne Arguments contre le jeu sur Internet 1) Activités et pratiques responsables laissant à désirer pour maints exploitants en ligne existants 2) Difficulté de garantir que les sites adhéreront un jour à des normes minimales sur le plan de la responsabilisation 3) Vraisemblance d une importante contribution des joueurs pathologiques aux revenus des sites de jeu en ligne 4) Aspects du cautionnement juridique d un produit aussi douteux 5) Forte possibilité que le jeu en ligne accroisse le nombre et la proportion de joueurs pathologiques. Une légalisation ne fera que rehausser la légitimité et l accessibilité du jeu en ligne, si bien que les activités et les problèmes de jeu se multiplieront au sein de la population 6) On a émis l hypothèse que le jeu en ligne est la forme de jeu présentant le plus haut risque d engendrer des problèmes (Williams, West et Simpson, 2007). Arguments pour la légalisation et la réglementation du jeu sur Internet 1) Il est presque impossible d interdire le jeu en ligne parce qu on peut difficilement bloquer l accès de chaque joueur aux sites et parce qu il est difficile de poursuivre les entreprises qui proposent légalement de tels services à partir d un autre pays. 2) Il n est jamais bon de promulguer des lois qu on enfreindra largement, car cela pourrait inciter le nonrespect général de la loi. 3) Les gens devraient avoir la liberté de choisir (même si un tel choix est nocif pour certains). 4) Les retombées économiques sont importantes (revenus du jeu, revenus fiscaux, emplois, diminution des capitaux qui quittent le pays). 5) Il est préférable de protéger les joueurs (équité dans le jeu, pratiques responsables, etc.).

7 Solutions à mi chemin entre la prohibition et la légalisation 7 1) On pourrait légaliser les formes de jeu moins problématiques (par ex., vente de billets de loterie en ligne). 2) On pourrait interdire l accès aux sites étrangers. 3) On pourrait légalement restreindre l accès des sites domestiques aux non résidents.

Résumé Jeu sur Internet : prévalence, tendances, difficultés et politiques envisageables

Résumé Jeu sur Internet : prévalence, tendances, difficultés et politiques envisageables Résumé Jeu sur Internet : prévalence, tendances, difficultés et politiques envisageables Robert T. Wood, Ph.D. 1 Robert J. Williams, Ph.D. 2 1 Sujet de la recherche Paramètres démographiques des joueurs

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

Article. Jeux de hasard 2011. par Katherine Marshall

Article. Jeux de hasard 2011. par Katherine Marshall Composante du produit n o 75-001-X au catalogue de Statistique Canada L emploi et le revenu en perspective Article Jeux de hasard 2011 par Katherine Marshall 23 septembre 2011 Statistique Canada Statistics

Plus en détail

Une présentation au nom du secteur canadien des courses de chevaux

Une présentation au nom du secteur canadien des courses de chevaux Compétitivité et légalité du marché canadien du jeu Recommandations au Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles au sujet du projet de loi C-290 Une présentation au nom

Plus en détail

Mémoire remis au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles Paris sportifs

Mémoire remis au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles Paris sportifs Mémoire remis au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles Paris sportifs Sommaire Le présent mémoire décrit le fonctionnement des paris sportifs légaux en Australie et fait particulièrement

Plus en détail

Jeux d argent problème de jeu jeu pathologique

Jeux d argent problème de jeu jeu pathologique Tabac, alcool, drogues, jeux de hasard et d argent Àl heure de l intégration des pratiques Jeux d argentd Serge Chevalier Élisabeth Papineau Silo No. 5 Denis Tremblay, 1998 Jeux d argent problème de jeu

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE. CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France

CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE. CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France PROPOSITION REDIGEE PAR XS CONSEIL ID REGISTER XS CO137752272 31 JUILLET 2011 --------------------

Plus en détail

Le coût social du jeu excessif

Le coût social du jeu excessif Le coût social du jeu excessif Jeu et précarité Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu Claude Jeanrenaud Dimitri Kohler Institut de recherches économiques Université de Neuchâtel

Plus en détail

JEUX EN LIGNE RISQUES ET ENJEUX

JEUX EN LIGNE RISQUES ET ENJEUX JEUX EN LIGNE RISQUES ET ENJEUX 1 CHRISTIAN KALB 24 SEPTEMBRE 2013 PREAMBULE : AVEC INTERNET, LE CRIME EST DEVENU UNE GRANDE PUISSANCE 1989 : Chute du «Mur» Des États perdent leur souveraineté Le Crime

Plus en détail

Conseil du jeu responsable

Conseil du jeu responsable Conseil du jeu responsable Mémoire à l intention du Sénat du Canada Préparé par : Le Conseil du jeu responsable du Canada Objet : Projet de loi C-290, Loi modifiant le Code criminel (paris sportifs) Le

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes

Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes Résumé de recherche Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes Robert Ladouceur, Ph.D. 1 Francine Ferland, Ph.D. Christiane Poulin, M.D., M.Sc., F.R.C.P.C.

Plus en détail

Site Web de paris sportifs

Site Web de paris sportifs HENAUD Benoît Numéro d auditeur 05-39166 Version V1.2 Date de mise à jour 31/03/2008 1/21 Table des matières 1. Objectif du document... 3 2. Présentation... 3 2.1. Présentation du projet... 3 2.2. Situation

Plus en détail

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE Magali Dufour, Ph.D. Faculté de médecine et des sciences de la Santé Natacha Brunelle, Ph.D. Université du Québec à Trois-Rivières Sévrine

Plus en détail

Protection des joueurs. Etienne Marique Magistrat Président de la Commission belge des jeux de hasard

Protection des joueurs. Etienne Marique Magistrat Président de la Commission belge des jeux de hasard Protection des joueurs Etienne Marique Magistrat Président de la Commission belge des jeux de hasard Contenu Commission des jeux en Belgique Comment la technologie de l information aide-t-elle à la protection

Plus en détail

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs Déposer une plainte Guide à l intention des investisseurs Le présent guide contient de l information sur ce qui suit : des conseils sur la façon de déposer des plaintes efficaces; le rôle de la Commission

Plus en détail

Réglementation des jeux de casino

Réglementation des jeux de casino Chapitre 4 Section 4.01 Commission des alcools et des jeux de l Ontario Réglementation des jeux de casino Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.01 du Rapport annuel 2010 Contexte

Plus en détail

Guide. des paris. Comment ça marche? www.pmur.ch

Guide. des paris. Comment ça marche? www.pmur.ch www.pmur.ch Comment ça marche? Cayenne.ch Illustrations: Alain Robert des paris 9 Guide Pari Mutuel Urbain Romand Société de la Loterie de la Suisse Romande Rue Marterey 13, Case postale 6744, 1002 Lausanne

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Choisir le bon compte d épargne

Choisir le bon compte d épargne OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte d épargne Un compte d épargne est un bon moyen de mettre de l argent de côté pour atteindre des objectifs à court terme ou constituer un fonds d urgence pour

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

Enquête sur la prévalence du jeu au Nouveau-Brunswick de 2014. Ministère de la Santé et ministère des Finances

Enquête sur la prévalence du jeu au Nouveau-Brunswick de 2014. Ministère de la Santé et ministère des Finances Enquête sur la prévalence du jeu au Nouveau-Brunswick de 2014 Ministère de la Santé et ministère des Finances Rapport 27 mai 2015 TABLE DES MATIÈRES Résumé... 5 Contexte de l enquête... 5 Méthodologie...

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 11 octobre 2013 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 - (N 1395) Commission Gouvernement Non soutenu AMENDEMENT présenté par M. Lamour ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE 34,

Plus en détail

Jeux et paris sur Internet mobile «Le m-gambling

Jeux et paris sur Internet mobile «Le m-gambling Sommaire exécutif Jeux et paris sur Internet mobile «Le m-gambling» Réalisé en collaboration avec le Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP). Le présent document présente

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

Prévalence et évolution des jeux de hasard et d argent en ligne : données du québec

Prévalence et évolution des jeux de hasard et d argent en ligne : données du québec Prévalence et évolution des jeux de hasard et d argent en ligne : données du québec Sylvia Kairouz, Ph.D. chaire de recherche sur l étude du jeu Département de sociologie et d anthropologie Université

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

JInvestors. Groupe. Imagine. Consultation relative à l offre d assurance par internet au Québec. Objet: Madame, A. Commentaires généraux

JInvestors. Groupe. Imagine. Consultation relative à l offre d assurance par internet au Québec. Objet: Madame, A. Commentaires généraux Groupe JInvestors Le 23 mai 2012 Anne-Marie Beaudoin Secrétaire générale Autorité des marchés financiers 800, square Victoria, 22e étage C.P. 246, tour de la Bourse Montréal (Québec) H4Z 1G3 Télécopieur:

Plus en détail

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs)

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) 1. Veuillez indiquer auxquels des types de jeux suivants vous avez déjà joué dans votre vie. Pour chacun, répondez «pas du tout», «moins d une fois

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

LE PMU à la Réunion Jeu responsable

LE PMU à la Réunion Jeu responsable LE PMU à la Réunion Jeu responsable La démarche Jeu responsable 05/05/2011 1 L agence PMU de la Réunion en chiffres Un réseau de 160 points de ventes (11 000 au national) CA 2010 de 165,3 millions (2%

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet Analyse d impact réglementaire FILTRATION DES SITES ILLÉGAUX DE JEUX EN

Plus en détail

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET LES NORMES ET INTERNET Comment profiter de la disponibilité des normes frança ises, européennes, internationales et étrangères sur Internet, sans tomber dans les pièges de la violation du droit d auteur

Plus en détail

À propos des casinos du québec

À propos des casinos du québec À propos des casinos du québec M O N T R É A L C H A R L E V O I X L A C - L E A M Y À propos des casinos du Québec Les casinos du Québec ont rapidement acquis une réputation enviable dans l industrie

Plus en détail

LE JEU CHEZ LES JEUNES

LE JEU CHEZ LES JEUNES LE JEU CHEZ LES JEUNES NOTRE POLITIQUE : 19 ANS ET PLUS Le jeu est une option de divertissement pour les adultes. Dans cette perspective, Loto Atlantique s engage à continuer de soutenir les initiatives

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS SUR LE SECTEUR CANADIEN DU JEU VIDÉO

FAITS ESSENTIELS SUR LE SECTEUR CANADIEN DU JEU VIDÉO Faits essentiels 2014 contient des renseignements exclusifs émanant de diverses sources incluant FAITS ESSENTIELS 2014 SUR LE SECTEUR CANADIEN DU JEU VIDÉO 1. Étude exclusive réalisée par le NPD Group,

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 9 bis du 25 novembre 2008 C2008-61 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 31 juillet

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Frais bancaires Troisième rapport annuel 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Aperçu Cette année, le rapport annuel porte sur : 1. L attitude des Canadiens à l égard des frais bancaires

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration La société ROCOLUC S.A. est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d

Plus en détail

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES Compte rendu des décisions de la réunion de la TNMP à Québec (les 20 et 21 novembre 2003) : Les Parties ont présenté un

Plus en détail

Le poker en ligne et sa réglementation Québec, Canada et ailleurs

Le poker en ligne et sa réglementation Québec, Canada et ailleurs Le poker en ligne et sa réglementation Québec, Canada et ailleurs 10 septembre 2014 Conférences sur le jeu Chaire de recherche sur l étude du jeu Université de Concordia (sera présentée en anglais) Préambule

Plus en détail

Institut national de santé publique du Québec

Institut national de santé publique du Québec POUR UNE PERSPECTIVE DE SANTÉ PUBLIQUE DES JEUX DE HASARD ET D ARGENT Estimation des montants misés par joueur selon le jeu Institut national de santé publique du Québec Novembre 2001 AUTEURS Serge Chevalier

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

Jeux d argent en ligne

Jeux d argent en ligne Quelques résultats 10 juin 2010 Nobody s Unpredictable Rappel méthodologie 1 500 individus représentatifs de la population française internaute interrogés en ligne Terrain réalisé Mi mai 2010 2 L ouverture

Plus en détail

Au cours de votre vie. Au cours des 12 derniers mois Moins d une fois par mois. Plus d une fois par semaine. Une fois par mois. Une fois par semaine

Au cours de votre vie. Au cours des 12 derniers mois Moins d une fois par mois. Plus d une fois par semaine. Une fois par mois. Une fois par semaine Le SOGS (South Oaks Gambling Screen) (American Journal of Psychiatry, 1987) 1.Indiquez quel (s) type (s) de jeu vous avez déjà pratiqué au cours de votre vie et pour chaque jeu spécifiez combien de fois

Plus en détail

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Section Revenu à la retraite et fiscalité Avril 2004 Note : Le présent document est tiré du Portrait de l établissement et du retrait

Plus en détail

desjardinssecuritefinanciere.com

desjardinssecuritefinanciere.com Assurance collective efficaces simples sécurisés desjardinssecuritefinanciere.com Votre régime entre vos mains Les services en ligne offerts par Desjardins Sécurité financière vous permettent de prendre

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

Réservé exclusivement aux membres de la FCEI. La force du nombre

Réservé exclusivement aux membres de la FCEI. La force du nombre Réservé exclusivement aux membres de la FCEI La force du nombre Contenu Conseils 4 Solutions de trésorerie Planification efficace Bases pour un bon départ Information 6 Perfectionnement Scotia Certificat

Plus en détail

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR SAVOIR POUR CHOISIR Si vous aimez jouer aux machines à sous ou aux appareils de loterie vidéo, cette publication est pour vous. Elle pourrait vous aider à limiter

Plus en détail

LA NOUVELLE LEGISLATION BELGE RELATIVE AUX PARIS SPORTIFS

LA NOUVELLE LEGISLATION BELGE RELATIVE AUX PARIS SPORTIFS LA NOUVELLE LEGISLATION BELGE RELATIVE AUX PARIS SPORTIFS Présentation, Points principaux, Analyse, Fiscalité Bruxelles, 18.11.2010 Thibault Verbiest www.ulys.net Avocat aux barreaux de Bruxelles et de

Plus en détail

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008 FEDERAL Commissaire à la protection de la vie privée du Canada PROVINCIAL Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'alberta Commissaire à l'information et à la protection de

Plus en détail

N 864 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 864 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 20 mai 2008 N 864 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 7 mai 2008. PROPOSITION

Plus en détail

Participation aux jeux de hasard et d argent

Participation aux jeux de hasard et d argent Chapitre 5 Participation aux jeux de hasard et d argent Isabelle Martin, Rina Gupta, Jeffrey Derevensky Université McGill Centre international d études sur le jeu et les comportements à risque chez les

Plus en détail

Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc.

Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc. Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc. Merci de vous procurer et de lire l énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services

Plus en détail

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape www.cedarfinance.com Index 3 Les meilleures raisons pour commencer le trading d Options Binaires 4 Les Options Binaires: Histoire 5 Comment réaliser

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA Les présentes conditions s appliquent au programme de Récompenses MasterCard de La Banque Wal-Mart du Canada

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle»

Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle» Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle» (Du 5 mars 2012) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Le

Plus en détail

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Mémoire prébudgétaire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Association des infirmières et infirmiers du Canada www.cna-aiic.ca

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES Document d information Le coût élevé des études retarde l accès des étudiants à l autonomie financière Compte tenu

Plus en détail

Étude de marché et etude des pratiques dans divers pay. Rapport sommaire à l intention du Comité de Transition de L industrie des Courses de Chevaux

Étude de marché et etude des pratiques dans divers pay. Rapport sommaire à l intention du Comité de Transition de L industrie des Courses de Chevaux Étude de marché et etude des pratiques dans divers pay Rapport sommaire à l intention du Comité de Transition de L industrie des Courses de Chevaux 11 Octobre 2013 INTRODUCTION À l été 2013, OLG a commandé

Plus en détail

Le compte bancaire qui vous convient Ce que vous devez savoir

Le compte bancaire qui vous convient Ce que vous devez savoir 01 Le compte bancaire qui vous convient Ce que vous devez savoir Vous disposez d un vaste choix : il existe plus de cent forfaits bancaires offerts par plus de vingt banques au Canada. Vous pouvez comparer

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration L opérateur est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d exploiter,

Plus en détail

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS)

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) Raj K. Chawla La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) est entrée en vigueur en 1991. Contrairement à la taxe sur les ventes des fabricants qu elle a remplacée, laquelle était perçue seulement

Plus en détail

Jeux de hasard : miser gros

Jeux de hasard : miser gros Jeux de hasard : miser gros Tableau 1 Dépenses des ménages consacrées aux jeux de hasard Au moins Autres Casinos et un jeu de Loteries loteries/ machines hasard d État tombolas à sous Bingos Pourcentage

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

ÉVALUATION DES PROGRAMMES PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX D UTILISATION D ANTIDÉMARREURS AVEC ÉTHYLOMÈTRE : BULLETIN DE L AN 2008

ÉVALUATION DES PROGRAMMES PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX D UTILISATION D ANTIDÉMARREURS AVEC ÉTHYLOMÈTRE : BULLETIN DE L AN 2008 ÉVALUATION DES PROGRAMMES PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX D UTILISATION D ANTIDÉMARREURS AVEC ÉTHYLOMÈTRE : BULLETIN DE L AN 2008 AOÛT 2008 RÉSUMÉ Huit provinces et un territoire ont implanté des programmes

Plus en détail

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs cinq pratiques déplorables Allocution d Elise Thériault Avocate, Service juridique, Option consommateurs Montréal, 26 novembre 2009 À l approche des Fêtes, nous souhaitons vous présenter les résultats

Plus en détail

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX DE RECHERCHE IMPLIQUANT DES ANIMAUX ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 20 DÉCEMBRE 2005 MODIFIÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 3 JUIN 2008 ET

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Par David Goldstein, président directeur général de l AITC 2 Association

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL Dans le cadre de la consultation publique sur le Projet de schéma d aménagement et de développement

Plus en détail

Règlement général des billets virtuels à prétirage

Règlement général des billets virtuels à prétirage Règlement général des billets virtuels à prétirage 1 ère édition - juin 12 Sommaire 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Articles 1 à 6 3-4 Pages 2 BILLETS VIRTUELS ET PLANS DE LOTERIE Articles 7 et 8 5 3 PARTICIPATION

Plus en détail

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Introduction 9 STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Par Sven Milelli INTRODUCTION Structures organisationnelles 11 Il existe une grande variété de structures juridiques possibles pour l exploitation d une entreprise

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu Le taux de au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu 1 JEAN-MICHEL COSTES OBSERVATOIRE DES JEUX 5èmes Assises nationales de la FFA Paris 27 septembre 2012 Plan 2 duction

Plus en détail

Les attentes des consommateurs sont-elles satisfaites?

Les attentes des consommateurs sont-elles satisfaites? Les attentes des consommateurs sont-elles satisfaites? Point de vue européen Intro Prise en compte des intérêts des consommateurs, par les autorités publiques, n est pas récente, même si différences importantes

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Charte Européenne IAB Europe relative à la Publicité Comportementale en Ligne

Charte Européenne IAB Europe relative à la Publicité Comportementale en Ligne Introduction Définitions La Charte Charte Européenne IAB Europe relative à la Publicité Comportementale en Ligne Introduction Les sociétés signataires (les Sociétés ) ont élaboré une charte de bonnes pratiques

Plus en détail

Dossier de Presse 3 juillet 2009. Publicité et Jeux d argent

Dossier de Presse 3 juillet 2009. Publicité et Jeux d argent Dossier de Presse 3 juillet 2009 Publicité et Jeux d argent 1 Sommaire Le marché des jeux en France p.3 Le dispositif de régulation professionnelle de la publicité p.4 Elaboration de la nouvelle Recommandation

Plus en détail

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

Direction de la recherche parlementaire

Direction de la recherche parlementaire Mini bulletin MR-105F LES CARTES DE CRÉDIT À FAIBLE TAUX D INTÉRÊT : UNE INNOVATION Terrence J. Thomas Division de l économie Le 27 janvier 1993 Bibliothèque du Parlement Library of Parliament Direction

Plus en détail

Le travail après la retraite

Le travail après la retraite Grant Schellenberg, Martin Turcotte et Bali Ram L es travailleurs prennent leur retraite de diverses façons. Certains quittent un emploi de longue date, faisant une transition nette du travail aux loisirs.

Plus en détail

Ventes de véhicules automobiles neufs

Ventes de véhicules automobiles neufs N o 63-007-X au catalogue Ventes de véhicules automobiles neufs Février 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données

Plus en détail

Caractéristiques démographiques des utilisateurs du système d évaluation du crédit

Caractéristiques démographiques des utilisateurs du système d évaluation du crédit Sommaire Dans ce rapport, on examine l expérience des consommateurs en matière d évaluation du crédit. Les agences d évaluation du crédit sont des sociétés privées qui collectent et organisent l information

Plus en détail

S assurer ou pas? LIVRE BLANC

S assurer ou pas? LIVRE BLANC LIVRE BLANC S assurer ou pas? L assurance crédit vous protège si vos créances à l étranger ne vous sont pas payées. C est une excellente façon de gérer les risques, mais elle a un prix. Quand des exportateurs

Plus en détail