UNE PLATEFORME MULTI-MODALE POUR LA TÉLÉVIGILANCE MEDICALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNE PLATEFORME MULTI-MODALE POUR LA TÉLÉVIGILANCE MEDICALE"

Transcription

1 UNE PLATEFORME MULTI-MODALE POUR LA TÉLÉVIGILANCE MEDICALE Wided Souidene, Dan Istrate, Hamid Medjahed ESIGETEL LRIT, 1, Rue du Port de Valvins, Avon, France {wided.souidene, dan.istrate, Jérôme Boudy, Jean-Louis Baldinger, Imad Belfeki, François Delavault EPH/Telecom Sud Paris, 9, Rue Charles Fourier, Evry, France {jerome.boudy, jean-louis.baldinger, imad.belfeki, François Steenkeste INSERM U558 Toulouse France RESUME Cet article décrit les travaux de recherche d une équipe pluridisciplinaire regroupée autour du thème de la télévigilance médicale. Il recense les résultats d une collaboration de nombreuses années qui a abouti au développement et à la mise en place d une plateforme multimodale pour la télévigilance médicale. Cette plateforme est composée de trois systèmes hétérogènes mais complémentaires conçus pour assurer le maintient à domicile de personnes âgées en toute sécurité. Dans cet article, nous présentons une description détaillée des multiples capteurs que nous utilisons pour surveiller à distance l état de santé d une personne âgée et/ou d un patient à domicile. Il s agit précisément d un ensemble de microphones placés convenablement dans la maison, d un dispositif portable qui mesure des signaux physiologiques et détecte la chute et d un ensemble de capteurs infrarouges. Cette plateforme gérée et commandée à distance est utilisée par le personnel médical et/ou les proches de la personne afin d être informés de l état du patient ou de la personne âgée. Cette plateforme, telle qu elle a été conçue, présente deux avantages majeurs : tout d abord sa bonne acceptation par les utilisateurs finaux, car elle est moins intrusive que les autres systèmes de télésurveillance ou télévigilance présents sur le marché et ensuite sa fiabilité et sa robustesse car elle informe de l état de santé du patient en se basant sur la fusion de trois modalités distinctes. MOTS CLES Télévigilance médicale, télémédecine, signaux physiologiques, fusion de données, aide à la décision, interopérabilité. 1. Introduction La proportion de personnes âgées ne cesse d augmenter dans l ensemble des sociétés à travers le monde. Bien qu âgées, ces personnes désirent garder leur indépendance, leur autonomie et leur mode de vie. Il est donc de notre devoir, en tant que scientifiques, de leur proposer les moyens nécessaires pour leur permettre de continuer à vivre chez elles en toute sécurité. Ainsi, plusieurs équipes de recherche ont mis au point un certain nombre de systèmes de télévigilance médicale. Ceux-ci peuvent aller du tensiomètre portable à l électrocardiographe portable qui transmet les ECGs à des unités médicales distantes. Ces équipements sont de plus en plus nombreux sur le marché de la télésanté. La plupart permet la surveillance et le suivi de l état de santé de la personne âgée à distance. Néanmoins, rares sont les systèmes fiables capables d informer d un état critique de la personne âgée. En particulier, rares sont ceux qui prédisent ou détectent la chute de la personne. Afin d apporter des éléments de réponse à cette problématique, nous avons réuni un groupe de chercheurs venant d horizons différents afin de développer une plateforme à plusieurs modalités qui permet de répondre aux besoins ci-dessus identifiés puis formé un consortium nommé Quovadis 1. Cette plateforme administre un système constitué de : 1- Un ensemble de microphones répartis dans les pièces à vivre du domicile de la personne âgée. 2- Un dispositif portable qui permet de mesurer la fréquence cardiaque, de détecter la posture et les mouvements ainsi qu éventuellement la chute de la personne équipée. 1 Quovadis : Aide à Distance à la Vie Quotidienne pour des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs. Projet de recherche financé par l Agence Nationale de la Recherche (ANR) française.

2 3- Un ensemble de détecteurs infrarouges qui détectent la présence de la personne dans une pièce donnée et également la position debout de cette personne. Les données fournies par ces trois systèmes hétérogènes sont recueillies, traitées et fusionnées par le biais d une plateforme multimodale (EMUTEM). Ensuite, nous décrirons dans la section 2 le fonctionnement de chacun des systèmes cités ci-dessus et nous détaillerons la configuration de la plateforme EMUTEM (Environnement Multimodal pour la Télévigilance Médicale). Dans la section 3, nous analyserons le processus d acquisition des données. Enfin, nous présenterons nos conclusions et perspectives. 2. La plateforme EMUTEM Il a été constaté que la chute est l une des causes de décès importantes chez les personnes âgées. En France, les personnes âgées de 65 ans et plus sont victimes chaque année de accidents de la vie courante (AcVC) avec recours aux services d urgences médicales ce qui représente plus des trois quarts des décès annuels par AcVC. Environ 50% de ces AcVC résultent de chutes. Face à ce fléau dangereux pour la sécurité, la santé et la vie des personnes âgées, nous avons développé un système de télévigilance afin de prévenir et détecter les chutes. Nous avons réuni les efforts de trois équipes pluridisciplinaires afin de mettre en place une plateforme multimodale. Cette plateforme gère trois systèmes hétérogènes : un système sonore, un équipement portable et des détecteurs infrarouges. Dans la suite, chacun de ces systèmes sera décrit et sa contribution à la télévigilance sera explicitée Le terminal portable RFPAT Le terminal portable est constitué : d un terminal mobile : il s agit d un boîtier que le patient ou la personne âgée porte en permanence à la ceinture lorsqu elle est chez elle. Il mesure les données vitales de la personne et les transmet à une station réceptrice d un terminal fixe : il s agit d une station de réception. Ce terminal a un triple rôle : il mesure les données physiologiques du patient, notamment le pouls ambulatoire permanent il détecte avec une grande sensibilité les mouvements du patient et indique son d activité il détecte la chute du patient. Toutes les données recueillies par les différents capteurs RFPAT sont traitées dans le dispositif portable sans fil. Pour assurer une autonomie optimale de ce dernier, nous avons mis en œuvre une conception électronique à faible consommation. Ainsi, l architecture du système est basée sur 2 microcontrôleurs qui assurent l'acquisition et le traitement du signal et son émission vers le terminal fixe. Précisément, le terminal mobile (boîtier portable) comporte un certain nombre de traitements : Il enregistre les différents signaux physiologiques et actimétriques de la personne équipée Il effectue un prétraitement de ces signaux en vue de réduire l'impact du bruit d'environnement et du bruit résultant de l usage ambulatoire. En effet, la lumière et les mouvements du patient perturbent la mesure de la fréquence cardiaque. Ce dernier point est très important pour la conception et la fiabilisation des systèmes de télésurveillance à domicile. En fait, la mesure fiable des signaux physiologiques d'une personne en mode ambulatoire est une tâche difficile à réaliser. Pour le système RFPAT, nous avons fait le choix de résoudre le problème du bruit dans la phase d'acquisition. De plus, certains filtres numériques et algorithmes de réduction du bruit ont été mis en œuvre dans le terminal portable. Ces filtres et algorithmes ont été appliqués à tous les signaux acquis: les données relatives au mouvement, celles concernant la posture et les données physiologiques, ici la fréquence cardiaque. Les données de mouvement retracent l activité de la personne surveillée. Elles nous donnent des informations comme: «la personne est allongée», «elle est immobile», «elle est assise / debout», etc. Ces données nous renseignent également sur l état d agitation de la personne. En effet, nous calculons le pourcentage de temps durant lequel la personne est en mouvement et ce toutes les 30 secondes (de 0 à 100% pendant 30 secondes). Les données sur la posture nous disent si la personne est debout / assise. Ceci est intéressant dans la mesure où cela nous renseigne sur l activité de la personne. Grâce à un dispositif actimétrique intégré dans le terminal portable, nous pouvons

3 détecter les situations où la personne s approcherait du sol très rapidement. Cette information est interprétée comme une "chute" quand l'accélération dépasse un certain seuil dans une situation spécifique donnée. Le signal de pouls est fourni par un capteur photo-pléthysmographique connecté à l'appareil portable. Il est pré-conditionné et débruité au niveau du terminal mobile, ce qui nous donne des informations sur la fréquence cardiaque toutes les 30 secondes. Pour le mode ambulatoire, le défi consiste en la réduction du bruit. Dans (1) nous avons pu réduire l erreur des variations de mesure du pouls à 5% (mesure sur 1 minute rafraîchie toutes les 30 secondes), ce qui reste en conformité avec les recommandations des professionnels de santé. Une fois toutes ces données recueillies, pré-conditionnées et traitées par les algorithmes embarqués, elles sont transmises depuis le terminal mobile vers la station fixe. La configuration actuelle du module RFPAT est présentée à la Figure 1. Le terminal mobile, détecte également la chute éventuelle de la personne et transmet l alarme correspondante vers le PC de contrôle après validation algorithmique embarquée. 2.2 Le capteur sonore intelligent (ANASON) Figure 1: Configuration du module RFPAT Aujourd hui les dispositifs de vigilance et de soins à distance font face à un réel problème d'acceptation et d adoption par les utilisateurs finaux et les soignants. En effet, ce genre de systèmes est souvent jugé comme intrusif et non respectueux de la vie intime des personnes équipées. Les capteurs sonores, quant à eux, sont plus facilement acceptés par patients et/ou personnes âgées, leur famille et les soignants. Ils sont considérés comme moins intrusifs que les caméras, les vêtements intelligents, etc. Ainsi, afin de préserver la vie privée et l intimité du patient et/ou personne âgée tout en assurant sa sécurité, nous nous proposons d'équiper sa maison avec un certain nombre de microphones. Dans ce contexte, l'environnement sonore n'est pas enregistré en continu. Ces microphones permettent le contrôle à distance de l'environnement acoustique de la personne équipée. Le principal avantage de ce système consiste dans l'exécution en temps réel (2). Ainsi, nous analysons en permanence l'environnement sonore afin de détecter des situations de détresse et/ou des appels à l aide. Ce capteur décrit dans (3) est composé de quatre modules comme le montre la Figure 2 : Module M1: détection et extraction d évènements sonores. Le premier module M1 est en permanence à l'écoute de l'environnement sonore dans le but de détecter et d'extraire des sons ou des phrases utiles. Le signal extrait par le module M1 est traité par le module M2. Module M2: module de classification son/parole. Le deuxième module M2 est un module de classification à bas niveau (parole/son). Il traite le son reçu par le module M1 afin de séparer les signaux de parole des signaux de son. A titre d exemple un discours prononcé par le patient sera classé comme parole mais un claquement de porte ou des sons de pas seront classés comme son.

4 Figure 2: Architecture du capteur intelligent ANASON Module M3: étape de classification haut niveau (4). Ce module traite chaque classe déterminée par le module M2. Il consiste en deux sous-modules. Dans le cas où un label de son a été attribué au signal par le module M2, le sousmodule de reconnaissance des sons (M3.1) classe le signal entre huit classes sonores prédéfinies (5) (bris de verre, claquement de porte, bruit de vaisselle, etc.). Dans le cas de l attribution d une étiquette de parole, le signal extrait est analysé par un moteur de reconnaissance vocale (module M3.2) en vue de détecter les expressions de détresse («A l aide!», «Un docteur!», «A moi!», «Aidez-moi!», etc.). 2.3 Les détecteurs de mouvement infrarouge (GARDIEN) Dans la même optique de sauvegarde de la vie privée du patient, nous avons développé un système de télévigilance par infrarouge géré par notre plateforme multimodale. Ainsi, un ensemble de capteurs infrarouges ont été déployé dans l appartement test (6). Ces capteurs ont deux fonctionnalités: localiser la personne à domicile: les capteurs sont activés par la présence de la personne dans une certaine chambre. Seules les salles de séjour et la chambre à coucher sont équipées. Détecter la position verticale de la personne: Un capteur infrarouge est installé dans les pièces à vivre de l appartement (salle de séjour et / ou cuisine) afin de détecter si la personne est debout ou pas. En fait, il s agit d un capteur à champ horizontal qui détecte les mouvements dans un plan horizontal à une hauteur d un mètre et demi du sol. Cette seconde fonctionnalité est très utile afin de confirmer ou d'infirmer une détection de chute par les modules RFPAT ou ANASON. L ensemble de ces capteurs et des logiciels et du matériel utilisé pour la détection infrarouge forme un système baptisé GARDIEN (7). La figure 3 représente le système GARDIEN.

5 Figure 3: Système GARDIEN 2.4 Interface générale de la plateforme multimodale EMUTEM Afin de configurer et de gérer les trois modalités décrites ci-dessus, nous avons développé une plateforme qui a des fonctionnalités différentes et qui pourraient être facilement utilisée par un soignant à distance ou en local (8). Aujourd hui, cette plateforme est utilisée seulement pour contrôler et synchroniser les différents processus d'acquisition de données. L interface principale de la plateforme EMUTEM est présentée dans la Figure 4. Grâce à cette interface, l opérateur (soignant ou opérateur technique chargé de la configuration des différents modules) peut superviser la phase d'acquisition de données. Il doit d'abord choisir la modalité à enregistrer et ensuite configurer ses différents paramètres si nécessaire. Pour les modalités RFPAT et GARDIEN, nous avons seulement besoin de spécifier l'adresse IP et le numéro du port TC / IP à utiliser. Pour le capteur ANASON, nous avons besoin de choisir la carte son à utiliser pour l'enregistrement (si plusieurs sont disponibles). Nous devons également préciser la fréquence d'échantillonnage et l'emplacement du fichier de sauvegarde. Pour une utilisation finale, cette configuration est faite une seule et unique fois lors de la toute première installation des capteurs et de la plateforme au domicile du patient ou de la personne âgée (9). 3. Conclusions et perspectives Figure 4 : Panneau avant de la plateforme multimodale EMUTEM Au cours de cette première étape de nos travaux de recherche collaborative, nous avons développé une plateforme multimodale de télévigilance médicale. Cette plateforme assure la surveillance de l état de santé du patient/personne âgée et détecte les situations de détresse. Nous avons réuni trois différentes modalités afin d'assurer une sécurité optimale du patient/personne âgée dans un cadre confortable et de façon non intrusive. Nous proposons un appareil portable capable d'acquérir et de traiter les signaux physiologiques, un capteur intelligent analysant les sons de tous les jours en vue de

6 détecter les situations de détresse et un réseau de capteurs infrarouges qui localise la personne dans son domicile et détecte sa position verticale. Chaque module individuellement a été évalué en laboratoire et/ou avec des tests cliniques. Le module RFPAT après avoir été évalué et amélioré en laboratoire est en cours d une évaluation clinique à l Hôpital Broca de Paris. Le module Gardien a été aussi testé en conditions cliniques à l INSERM Toulouse. Le module ANASON a été testé en conditions de laboratoire et sera prochainement évalué dans des conditions réelles. Aujourd'hui, nous travaillons sur le développement de techniques de fusion adéquates pour mettre en commun les sorties de ces trois systèmes. Notre but ultime est de rendre ce système de télévigilance plus robuste en vue des fausses alarmes et des situations dangereuses non détectées. Cette plateforme pourrait aider le personnel médical à prendre en temps réel la bonne décision quant à l état de santé de la personne équipée et ce même à distance. Remerciements Nous remercions l Agence Nationale de la Recherche (ANR) qui finance le projet QuoVADis (TecSan 2007). Références [1] Tele-surveillance system for patient at home: The medeville system. Baldinger, J.L., et al ICCHP. [2] Information extraction from sound for medical telemonitoring. Istrate, D, et al. 2006a. IEEE Trans. on Information Technology in Biomedecine. pp [3] Generic implementation of a distress sound extraction system for elder care. Istrate, Dan, Vacher, M et Serignat, F. New York : s.n., 2006b. IEEE EMBS. pp [4] Stagera, M., Lukowiczb, P. et Trostera, G. Power and accuracy tradeoffs in sound-based context recognition systems. Pervasive and mobile computing. 2007, pp [5] Analysis of speech recognition techniques for use on a non-speech sound recognition system. Cowling, M. et Sitte, R. Sydney : s.n., Digital Signal Processing for Communication Systems. [6] Telesurveillance of elderly patients by use of passive infra-red sensors in a smart home. Banerjee, S, et al Telemed- Telecare. [7] Remote monitoring system for elders in a geriatric hospital. Steenkeste, F, et al. Arlington : s.n., International Conference on aging. [8] Analysis and Specification of Telemedical Systems Using Modelling and Simulation: the MOSAIKM Approach. Bott, O. J., et al Connecting Medical Informatics and Bio-Informatics, ENMI. pp [9] OURSES: A Telemedicine Project for Rural Areas in France. Telemonitoring of Elderly People. Prieto-Guerrero A., Mailhes C., Castanié F. Vancouver, Canada : s.n., EMBC. pp [10] Speaker identification and verification using gaussian mixture speeker models. Reynolds, D.A. 1995, Speech Communications, pp [11] Estimating the dimension of a model. Schwarz, G. 1978, Annals of statistics, pp [12] Well, D, et al. SAM ESPRIT PROJECT2589-multilingual speech input/output assessment, methodology and standardization. University College London : Final report. Technical Report SAM-UCLG004, [13] 3.5G Based Mobile Remote Monitoring System. Bajracharya, A., et al. Vancouver, Canada : s.n., EMBC. pp [14] Assessing elderly persons fall risk using spectral analysis on accelerometric data a clinical evaluation study. Marschollek, M., et al. Vancouver, Canada : s.n., EMBC. pp [15] Toward Real Time Detection of the Basic Living Activity in Home Using a Wearable Sensor and Smart Home Sensors. Bang S., Kim, Song S., Park S. Vancouver, Canada : s.n., EMBC. pp

«Audio et vidéo surveillance intelligente»

«Audio et vidéo surveillance intelligente» «Audio et vidéo surveillance intelligente» Jérôme Besnard Miriad Charles Lehalle - Miriad Sébastien Ambellouis INRETS Le plan La problématique La plateforme expérimentale mise en place Un exemple de détecteur

Plus en détail

en EHPAD : aujourd hui et demain :

en EHPAD : aujourd hui et demain : Place des Gérontechnologies en EHPAD : aujourd hui et demain : Dr A. Piau 1, S. Bismuth 2, P. Rumeau 1, Pr F. Nourhashémi 1 1- Gérontopôle, CHUT 2- Département de médecine générale, CHUT Définitions Gerontechnology

Plus en détail

Capteurs pour la santé et l autonomie. Nouvelles approches technologiques. pour le suivi sur les lieux de vie

Capteurs pour la santé et l autonomie. Nouvelles approches technologiques. pour le suivi sur les lieux de vie Capteurs pour la santé et l autonomie Nouvelles approches technologiques pour le suivi sur les lieux de vie Santé : nécessité de nouvelles approches Le nouveau contexte créé par les technologies de l information

Plus en détail

Reconnaissance d'activités en environnement intelligent. Dominique Vaufreydaz Équipe PRIMA Inria/Université Pierre Mendès-France

Reconnaissance d'activités en environnement intelligent. Dominique Vaufreydaz Équipe PRIMA Inria/Université Pierre Mendès-France Reconnaissance d'activités en environnement intelligent Dominique Vaufreydaz Équipe PRIMA Inria/Université Pierre Mendès-France Reconnaissance d'activités en environnement intelligent Dominique Vaufreydaz

Plus en détail

CID102L8. Polysomnographe Ambulatoire

CID102L8. Polysomnographe Ambulatoire CID102L8 Polysomnographe Ambulatoire CIDELEC - 20 rue des Métiers - 49130 SAINTE GEMMES SUR LOIRE - France Tel +33 (0) 2 41 66 20 88 - Fax +33 (0) 2 41 79 07 76 - Email : service.commercial@cidelec.net

Plus en détail

Dan Istrate. Directeur de thèse : Eric Castelli Co-Directeur : Laurent Besacier

Dan Istrate. Directeur de thèse : Eric Castelli Co-Directeur : Laurent Besacier Détection et reconnaissance des sons pour la surveillance médicale Dan Istrate le 16 décembre 2003 Directeur de thèse : Eric Castelli Co-Directeur : Laurent Besacier Thèse mené dans le cadre d une collaboration

Plus en détail

Systèmes d aide à l audio et à la vidéo surveillance dans les systèmes de transport

Systèmes d aide à l audio et à la vidéo surveillance dans les systèmes de transport Systèmes d aide à l audio et à la vidéo surveillance dans les systèmes de transport Sébastien AMBELLOUIS et Louahdi KHOUDOUR {sebastien.ambellouis,louahdi.khoudour}@inrets.fr 1 Plan de l'exposé La vidéo-surveillance

Plus en détail

L apport des technologies pour la détection de la fragilité et la prévention de la dépendance chez le sujet âgé

L apport des technologies pour la détection de la fragilité et la prévention de la dépendance chez le sujet âgé L apport des technologies pour la détection de la fragilité et la prévention de la dépendance chez le sujet âgé Eric Campo Journée découverte "De la détection de la fragilité à la dépendance : les apports

Plus en détail

Meeting Room : An Interactive Systems Laboratories Project

Meeting Room : An Interactive Systems Laboratories Project Travail de Séminaire DIVA Research Group University of Fribourg Etude de Projets Actuels sur l enregistrement et l analyse de Réunions Meeting Room : An Interactive Systems Laboratories Project Canergie

Plus en détail

Falcon Watch Système de surveillance à distance RF-5400

Falcon Watch Système de surveillance à distance RF-5400 communicationsassurées Falcon Watch Système de surveillance à distance RF-5400 Aiguisez vos sens Falcon Watch Surveillance à distance. Toute la journée, toute la nuit. Harris connaît les besoins en matière

Plus en détail

Téléphonie et Télématique au service de la surveillance de paramètres médicaux au domicile

Téléphonie et Télématique au service de la surveillance de paramètres médicaux au domicile Téléphonie et Télématique au service de la surveillance de paramètres médicaux au domicile M.D Jean-Michel Souclier *La téléphonie est un système de télécommunication qui a pour but la transmission de

Plus en détail

10/04/2014. Atelier 2 Stéphane Belin. secours

10/04/2014. Atelier 2 Stéphane Belin. secours Atelier 2 Stéphane Belin secours 1 La personne âgée: Contexte sociétal Augmentation des P.A. d ici à 2050 : + 62,3 % pour les > de 60 ans. + 149,9 % pour les > de 80 ans Au cours des 15 prochaines années

Plus en détail

BIO_MUL. (Biométrie & Multimodalité) Jean-François Bonastre - LIA. ACI Sécurité Informatique

BIO_MUL. (Biométrie & Multimodalité) Jean-François Bonastre - LIA. ACI Sécurité Informatique Communication Langagière et Interaction Pers onne-sys tème CNRS - INPG - UJF BP 53-38041 Grenoble Cedex 9 - France ACI Sécurité Informatique BIO_MUL (Biométrie & Multimodalité) Jean-François Bonastre -

Plus en détail

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité

SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS. fil. L œil sur la sécurité L œil sur la sécurité SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil SYSTÈME ANTI-INTRUSION SANS fil AVANTAGES Protège votre maison et donne plus de sécurité à votre famille. La sécurité est une valeur fondamentale pour

Plus en détail

SAUTER EY-modulo. Sécurité fiable pour les hôpitaux. Automatisation intelligente pour une efficacité énergétique maximale.

SAUTER EY-modulo. Sécurité fiable pour les hôpitaux. Automatisation intelligente pour une efficacité énergétique maximale. SAUTER EY-modulo Sécurité fiable pour les hôpitaux. Automatisation intelligente pour une efficacité énergétique maximale. La gestion technique du bâtiment par SAUTER la maîtrise de l automatisation pour

Plus en détail

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel Comment anticiper le temps réel? Une solution basée sur un modèle pour prévoir le trafic en temps réel PTV Optima est la clé pour une gestion du trafic réussie. Cette solution basée sur un modèle propose

Plus en détail

Solutions pour résidences sécurisées Easy Series pour des projets de villas et d'appartements

Solutions pour résidences sécurisées Easy Series pour des projets de villas et d'appartements Solutions pour résidences sécurisées Easy Series pour des projets de villas et d'appartements 2 Centrale Easy Series Fiabilité et sécurité simplifiée Augmentez la valeur de vos projets immobiliers innovants

Plus en détail

PROTECTION DE PÉRIMÈTRE AYANT FAIT SES PREUVES ENCORE PLUS SIMPLE AVEC LA NOUVELLE PLATEFORME

PROTECTION DE PÉRIMÈTRE AYANT FAIT SES PREUVES ENCORE PLUS SIMPLE AVEC LA NOUVELLE PLATEFORME DES SYSTEMES DE PROTECTION DE PÉRIMÈTRE ENCORE PLUS INTELLIGENTS MicroPoint II Système de détection sur clôture MicroTrack II Système de détection par câble enterré MicroWave 330 Barrière hyperfréquence

Plus en détail

Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré

Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré Principales caractéristiques : Jusqu'à 32 zones radio, sans fils (récepteur

Plus en détail

Foire aux questions. Qu est-ce que le logiciel ChartMD? Pourquoi devrais-je utiliser le logiciel ChartMD?

Foire aux questions. Qu est-ce que le logiciel ChartMD? Pourquoi devrais-je utiliser le logiciel ChartMD? Ricoh Canada Inc. ChartMD Foire aux questions Foire aux questions Qu est-ce que le logiciel ChartMD? Conçu précisément pour l environnement des soins ambulatoires, ChartMD est une solution logicielle de

Plus en détail

Interopérabilité d'un système de capteurs en télémédecine

Interopérabilité d'un système de capteurs en télémédecine Interopérabilité d'un système de capteurs en télémédecine Par P. Finet 1, 2,3, B. Gibaud 2,3, O. Dameron 4 and R. Le Bouquin Jeannès 2,3 1 Centre Hospitalier Intercommunal Alençon-Mamers, Alençon, F-61000

Plus en détail

Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités. Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS

Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités. Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS Sommaire Vision par Ordinateur? Vision par ordinateur et mobilités Quelques projets : Mobilités Vision

Plus en détail

L approche éthique en gérontechnologie

L approche éthique en gérontechnologie Colloque européen L art de vieillir chez soi Guéret 29 septembre Technologies et vieillissement: Jusqu où ne pas aller trop loin? L approche éthique en gérontechnologie Gérard Cornet; Alain Franco, Vincent

Plus en détail

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION Laboratoire Systèmes de Vision Embarqués CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION RT LIST DTSI - LSVE CEA/SACLAY 91191 GIF-SUR-YVETTE CEDEX

Plus en détail

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr SCHEMA DE CONNEXION Les schémas ci-dessous montrent l intégralité des installations possibles entre des instruments et un ordinateur où le Multiplexeur NMEA joue un rôle prépondérant. Dans chaque cas l

Plus en détail

Les capteurs biomédicaux

Les capteurs biomédicaux Les capteurs La gestion des échanges entre les capteurs et les applications médicales Référence : Frédérique Laforest 1 Au programme : distante 3. Un exemple : 802.15.4/ZigBee 2 1.1 Contexte 1.2 Objectifs

Plus en détail

Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, atteintes de maladies chroniques à domicile: proposition d un modèle organisationnel de soins

Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, atteintes de maladies chroniques à domicile: proposition d un modèle organisationnel de soins Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, atteintes de maladies chroniques à domicile: proposition d un modèle organisationnel de soins intégrant les techniques de l information et de la communication,

Plus en détail

Building Technologies

Building Technologies Building Technologies Sintony SI80 Le système de sécurité idéal pour la maison ou le bureau. Sintony SI80: Il a tout pour plaire... Sintony SI80, est le nouveau système de sécurité sans fil de Siemens.

Plus en détail

Partie I : Implantation d un réseau de neurones RBF sur des systèmes embarqués : la détection et la reconnaissance de visages en temps réel

Partie I : Implantation d un réseau de neurones RBF sur des systèmes embarqués : la détection et la reconnaissance de visages en temps réel 1 Partie I : Implantation d un réseau de neurones RBF sur des systèmes embarqués : la détection et la reconnaissance de visages en temps réel F.Yang M.Paindavoine GDR-ISIS 20 Janvier 2005 Paris 2 Plan

Plus en détail

Clermont Ferrand - Janvier 2003

Clermont Ferrand - Janvier 2003 DISDAMIN: Algorithmes de Data Mining Distribués Valerie FIOLET (1,2) - Bernard TOURSEL (1) 1 Equipe PALOMA - LIFL - USTL - LILLE (FRANCE) 2 Service Informatique - UMH - MONS (BELGIUM) Clermont Ferrand

Plus en détail

RASV, SAMSIT, TRIPS, ISCAPS, Vers une Vidéosurveillance Intelligente dans les Trains. Vincent DELCOURT ASC

RASV, SAMSIT, TRIPS, ISCAPS, Vers une Vidéosurveillance Intelligente dans les Trains. Vincent DELCOURT ASC RASV, SAMSIT, TRIPS, ISCAPS, Vers une Vidéosurveillance Intelligente dans les Trains Vincent DELCOURT ASC 1 Contexte: Introduction: Besoin Les actes de malveillance et les agressions sur le réseau SNCF

Plus en détail

Solutions informatiques (SI) Semestre 1

Solutions informatiques (SI) Semestre 1 Solutions informatiques (SI) Cette unité vise l acquisition de compétences générales à partir desquelles sont construites les compétences propres aux parcours de spécialisation. Elle comprend, d une part,

Plus en détail

Offrir l'évolutivité est la meilleure solution. Nouveau Système de Télévigilance 7 Professionnel.

Offrir l'évolutivité est la meilleure solution. Nouveau Système de Télévigilance 7 Professionnel. Offrir l'évolutivité est la meilleure solution. Nouveau Système de Télévigilance 7 Professionnel. 2 Efficacité rime avec personnalisation : Des solutions idéales pour un succès assuré Pour garantir des

Plus en détail

Solutions de surveillance OMICRON

Solutions de surveillance OMICRON Solutions de surveillance OMICRON Surveillance des décharges partielles sur les équipements haute tension M/G Allongement de la durée de vie des équipements haute tension Pourquoi assurer une surveillance?

Plus en détail

Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne

Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne Usages des données 3D urbaines pour les villes de Genève et Lausanne Rencontres SIG La Lettre : Le Grand Boom de la 3D Claudio Carneiro Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) Laboratoire de Systèmes

Plus en détail

LA SECURITE OPTIMALE SANS CLÉ.

LA SECURITE OPTIMALE SANS CLÉ. LA SECURITE OPTIMALE SANS CLÉ. SYSTEME 3060 NOUVEAUTES 2012 INNOVATIONS 2012 GRACE AU SYSTEME DE FERMETURE ET DE CONTROLE DES ACCES 3060 NUMERIQUE, NOUS AVONS UNE LONGUEUR D AVANCE. MOYENS D IDENTIFICATION

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX 15 Les solutions pour la maison L un des enjeux majeurs du maintien à domicile est la garantie, pour la personne en situation de dépendance

Plus en détail

Laboratoire 4 Développement d un système intelligent

Laboratoire 4 Développement d un système intelligent DÉPARTEMENT DE GÉNIE LOGICIEL ET DES TI LOG770 - SYSTÈMES INTELLIGENTS ÉTÉ 2012 Laboratoire 4 Développement d un système intelligent 1 Introduction Ce quatrième et dernier laboratoire porte sur le développement

Plus en détail

G-Inv - Inventaire des immobilisations. Description détaillée. G-Inv -

G-Inv - Inventaire des immobilisations. Description détaillée. G-Inv - G-Inv - Inventaire des immobilisations Description détaillée G-Inv - Inventaire des immobilisations Business Rules Solutions 70, rue Libourne Résidence du Centre 4 ème étage appt. 14, Casablanca - Maroc

Plus en détail

PosCon 3D. La mesure de bords dans une nouvelle dimension.

PosCon 3D. La mesure de bords dans une nouvelle dimension. PosCon 3D La mesure de bords dans une nouvelle dimension. Une nouvelle dimension. PosCon 3D pour la mesure de position des bords d un objet, quelle que soit la distance. Très innovant, le détecteur de

Plus en détail

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR s o l u t i o n s p o u r é le c t r i f i ca t i o n r u r a le swiss made power FR Système solaire autonome Efficace et simple Un système solaire autonome est une solution d électrification indépendante

Plus en détail

Rapport de certification PP/0002

Rapport de certification PP/0002 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

La maison intelligente. Présentation

La maison intelligente. Présentation La maison intelligente Présentation SANS ABONNEMENT le Kub e-sylife est un boitier Made in France innovant et unique permettant de : Améliorer la Sécurité en connectant toutes les alarmes déjà installées

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-3420 Désignation Caméra Internet sans fil à vision diurne et nocturne Clientèle cible Entreprises Secteur public Secteur de la surveillance Accroche marketing En

Plus en détail

Une tablette professionnelle

Une tablette professionnelle Page 1 Nouveau : une tablette robuste dotée de fonctionnalités professionnelles Une tablette professionnelle intelligente Casio Europe présente une toute nouvelle tablette à usage professionnel dotée de

Plus en détail

Outils logiciels SPC - une façon simple d optimiser les performances et la protection

Outils logiciels SPC - une façon simple d optimiser les performances et la protection Outils logiciels SPC - une façon simple d optimiser les performances et la protection SPC - Étendre l art moderne de la détection d intrusion www.spc-intruder-detection.com Answers for infrastructure.

Plus en détail

Evaluation des performances de programmes parallèles haut niveau à base de squelettes

Evaluation des performances de programmes parallèles haut niveau à base de squelettes Evaluation des performances de programmes parallèles haut niveau à base de squelettes Enhancing the Performance Predictability of Grid Applications with Patterns and Process Algebras A. Benoit, M. Cole,

Plus en détail

Le détecteur d ouverture est constitué de deux boîtiers. Lorsqu ils s écartent, l alarme se déclenche.

Le détecteur d ouverture est constitué de deux boîtiers. Lorsqu ils s écartent, l alarme se déclenche. DÉTECTEUR D OUVERTURE Principe Le détecteur d ouverture est constitué de deux boîtiers. Lorsqu ils s écartent, l alarme se déclenche. Vous êtes alerté par la sirène et par un message d alerte (Texto, mail,

Plus en détail

LE BIEN VIEILLIR VU PAR TARKETT DOSSIER DE PRESSE. *une expérience unique du revêtement de sol

LE BIEN VIEILLIR VU PAR TARKETT DOSSIER DE PRESSE. *une expérience unique du revêtement de sol LE BIEN VIEILLIR VU PAR TARKETT DOSSIER DE PRESSE *une expérience unique du revêtement de sol * FLOORINMOTION CARE DES ESPACES DE VIE CONNECTÉS AU SERVICE DU BIEN VIEILLIR En 2060, les personnes âgées

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel Plan du cours Introduction Théorie de la mesure Qualité du logiciel Mesure du produit logiciel Mesure de la qualité

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL. Tunstall AG, Alte Lyss-Strasse 12, 3270 Aarberg, Tel. 026 493 43 46, www.tunstall.ch, info@tunstall.

APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL. Tunstall AG, Alte Lyss-Strasse 12, 3270 Aarberg, Tel. 026 493 43 46, www.tunstall.ch, info@tunstall. APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL Société Le groupe Tunstall, avec siège en Angleterre, jouit d'une longue activité couronnée de succès dans le domaine des appels d'urgence et de communication.

Plus en détail

B : plus. Centrales d alarme B Series pour la protection de votre maison et de votre famille

B : plus. Centrales d alarme B Series pour la protection de votre maison et de votre famille B : plus Centrales d alarme B Series pour la protection de votre maison et de votre famille B : plus : sécurisé Obtenez-en plus de vos investissements en matière de sécurité. Votre maison est l un de vos

Plus en détail

Profil du candidat et connaissances techniques à connaître/maîtriser

Profil du candidat et connaissances techniques à connaître/maîtriser Utilisation d algorithmes de deep learning pour la reconnaissance d iris. jonathan.milgram@morpho.com Dans ce cadre, l'unité de recherche et technologie a pour but de maintenir le leadership Au sein de

Plus en détail

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL - Data Sheet Version 1.5 Développé par http://www.axivia.com/ PRESENTATION DU PRODUIT SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL est

Plus en détail

Programmation de services en téléphonie sur IP

Programmation de services en téléphonie sur IP Programmation de services en téléphonie sur IP Présentation de projet mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à la programmation

Plus en détail

Architecture d un laboratoire d expérimentation sur l habitat. Philippe Mabilleau ing. D O M U S

Architecture d un laboratoire d expérimentation sur l habitat. Philippe Mabilleau ing. D O M U S Architecture d un laboratoire d expérimentation sur l habitat Philippe Mabilleau ing. D O M U S Laboratoire d expérimentation sur l habitat Pour quoi faire? Contexte de l expérimentation avec un habitat

Plus en détail

ZETTLER Identification des personnes

ZETTLER Identification des personnes INFORMATION DE PRODUIT ZETTLER Identification des personnes Medicall 800 pour maisons de repos et maisons de retraite médicalisées Aperçu des caractéristiques de ZETTLER Medicall 800 : Identification des

Plus en détail

REUNION N 2 DU 31/01/2014

REUNION N 2 DU 31/01/2014 REUNION N 2 DU 31/01/2014 Réflexion projet Réunion sur les recherches effectuées (bibliographies,...) CONTENU 1. Rapport des recherches Pb montres : intrusif Lien Benjamin (important): étudie le comportement

Plus en détail

Manuel utilisateur de SmartLOG

Manuel utilisateur de SmartLOG Manuel utilisateur de SmartLOG Version : 1.1.1.1 du 21/11/14 Nom Société Fonction Date Rédacteur B. CHARLES ACTIO Chef de projets Test & mesures 10/07/2014 Approbateur D. RICHARD ACTIO Directeur Destinataire

Plus en détail

Barrières à infrarouge sérielles pour portes et fenêtres

Barrières à infrarouge sérielles pour portes et fenêtres Barrières à infrarouge sérielles pour portes et fenêtres Les barrières Winbeam/s et Doorbeam/s représentent la solution idéale pour la protection des accès dans le domaine civile et industriel. L ample

Plus en détail

D-19757-2009. Au-delà de la télémétrie INFINITY M300. Dräger. La technologie pour la vie.

D-19757-2009. Au-delà de la télémétrie INFINITY M300. Dräger. La technologie pour la vie. D-19757-2009 Au-delà de la télémétrie INFINITY M300 Dräger. La technologie pour la vie. 02 MT-4187-2006 MT-4488-2006 D-19730-2009 03 Intégrer la télémétrie au monitorage patient portatif Du point de vue

Plus en détail

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Le tensiomètre Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Un peu d'histoire C'est en 1628 que W. Harvey découvrit la circulation du sang. C'est pourtant seulement en 1730 que la pression

Plus en détail

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 - SUPERVISEUR HSE - 1- OBJECTIFS Donner une formation HSE d un niveau de supervision et notamment : Aider à la définition de la politique et des objectifs HSE. Comprendre

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

Création de centres d expertise nationaux

Création de centres d expertise nationaux Création de centres d expertise nationaux la CNSA soutien la création de centres d expertise nationaux associant dans un même projet chercheurs, entreprises et professionnels de la compensation du handicap

Plus en détail

Etude d un phénomène périodique

Etude d un phénomène périodique Seconde Thème santé Activité n (expérimentale) Etude d un phénomène périodique Connaissances Compétences - Savoir identifier un signal périodique, en repérant l'un de ses motifs - Savoir déterminer la

Plus en détail

Satisfaction du patient

Satisfaction du patient Satisfaction du patient Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642 57 26 E-mail

Plus en détail

Objets connectés : what s in the box?

Objets connectés : what s in the box? 35 Chapitre 2 Objets connectés : what s in the box? 1. Domotique Objets connectés : what s in the box? Tout le monde a forcément déjà entendu parler de la maison connectée, présentée comme l apogée de

Plus en détail

Détecteurs de mouvement Blue Line

Détecteurs de mouvement Blue Line Détecteurs de mouvement Blue Line 2 Blue Line : 5 détecteurs certifiés NF&A2P Type II pour des applications multiples La gamme de détecteurs de mouvement Blue Line conçus par les bureaux d études de Bosch

Plus en détail

Alarme domestique- Présentation

Alarme domestique- Présentation STI2D PROJET SIN Alarme domestique- Présentation Document réponses Séquence découverte Le fonctionnement du système d alarme domestique: (Démarche d investigation) Après avoir fait une présentation de

Plus en détail

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 12385

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 12385 Open Archive TOULOUSE Archive Ouverte (OATAO) OATAO is an open access repository that collects the work of Toulouse researchers and makes it freely available over the web where possible. This is an author-deposited

Plus en détail

HOPITEC 2010 1 HOPITEC 2010. Mutualisation des Ressources Techniques et Humaines. Solutions de surveillance & Diagnostique Patient

HOPITEC 2010 1 HOPITEC 2010. Mutualisation des Ressources Techniques et Humaines. Solutions de surveillance & Diagnostique Patient Mutualisation des Ressources Techniques et Humaines Solutions de surveillance & Diagnostique Patient Deauville, 8 octobre 2010 1 2 Les travaux de la mission Lasbordes -Ils ont pour objectif de compléter

Plus en détail

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 2 1- OBJECTIFS -INSPECTEUR HSE L inspecteur HSE est avant tout un technicien HSE mais il est formé aux multiples tâches d inspections : Vérifier la conformité dans l exécution

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Ocularis. NOVADIS 14 place Marie Jeanne Bassot 92 300 Levallois Perret Tel : +(33) 1 41 34 03 90 Fax : +(33) 1 41 34 09 91 www.novadis.

Ocularis. NOVADIS 14 place Marie Jeanne Bassot 92 300 Levallois Perret Tel : +(33) 1 41 34 03 90 Fax : +(33) 1 41 34 09 91 www.novadis. Ocularis NOVADIS 14 place Marie Jeanne Bassot 92 300 Levallois Perret Tel : +(33) 1 41 34 03 90 Fax : +(33) 1 41 34 09 91 www.novadis.eu Ocularis La dernière génération de plateforme VMS d OnSSI, Ocularis,

Plus en détail

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be Table des matières 1 Introduction...3 2 Pourquoi choisir Health@Work?...3 2.1 Concentrez-vous désormais sur vos activités clés...4 2.2 Nombreuses fonctionnalités

Plus en détail

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

Guide d utilisation de l utilitaire Intel One Boot Flash Update

Guide d utilisation de l utilitaire Intel One Boot Flash Update Guide d utilisation de l utilitaire Intel One Boot Flash Update Informations légales Ce, ainsi que le logiciel qu'il décrit est livré sous licence et peut uniquement être utilisé ou copié selon les termes

Plus en détail

868 MHz. VdS. Le premier système de détecteur de fumée dont le détecteur, le module radio et le module relais sont certifiés VdS*.

868 MHz. VdS. Le premier système de détecteur de fumée dont le détecteur, le module radio et le module relais sont certifiés VdS*. aluminium 868 MHz blanc polaire aluminium VdS GEPRÜFT Le premier système de détecteur de fumée dont le détecteur, le module radio et le module relais sont certifiés VdS*. 22 * Union des assureurs de biens

Plus en détail

Dossier de demande de formation 2014 de Surveillants de nuit qualifiés Maîtresses de maison

Dossier de demande de formation 2014 de Surveillants de nuit qualifiés Maîtresses de maison Dossier de demande de formation 2014 de Surveillants de nuit qualifiés Maîtresses de maison 1 Vous sollicitez une formation de surveillant de nuit ou de maîtresse de maison et vous avez besoin de plusieurs

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Technologie d alarme et de surveillance vidéo

Technologie d alarme et de surveillance vidéo Technologie d alarme et de surveillance vidéo Pour votre sécurité Système d alarme sans fil Secvest 2WAY En cas d effraction, d incendie, d innondation et d urgence Protection active contre les effractions

Plus en détail

A quels besoins répondent les bâtiments intelligents?

A quels besoins répondent les bâtiments intelligents? Le Bâtiment Intelligent A quels besoins répondent les bâtiments intelligents? Un exemple d application : Le Service GERHOME Carte d identité du projet GERHOME Nom du projet GERHOME : GERontology at HOME

Plus en détail

GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE

GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE INDUSTRIAL AUTOMATION Interactive Graphical SCADA System INSIGHT AND OVERVIEW GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE Page 1 de 27 Guide de démarrage rapide pour IGSS FREE50 Introduction Ce guide a pour but de vous

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE SECURITE

RECOMMANDATIONS DE SECURITE PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 14 février 2013 N 524/ANSSI/SDE RECOMMANDATIONS DE SECURITE

Plus en détail

P R O T E C T I O N E T C O M M U N I C A T I O N S D E M A R Q U E E S T D E D W A R D S

P R O T E C T I O N E T C O M M U N I C A T I O N S D E M A R Q U E E S T D E D W A R D S Détection et alarme de la série Signature Intelligente P R O T E C T I O N E T C O M M U N I C A T I O N S D E M A R Q U E E S T D E D W A R D S...et découvrez ce qui est possible aujourd hui. Rien ne

Plus en détail

SOLUTION PROFESSIONNELLE POUR VOTRE COMMERCE

SOLUTION PROFESSIONNELLE POUR VOTRE COMMERCE SMART HIGH-TECH 135 AV DU MAINE 75014 PARIS www.smart-tech.fr www.commerce-solutions.eu Directeur&Ingénieur Léon KING Tél. : +33 (0)1 43.21.26.65 Port.: +33 (0)6 29.90.06.59 Fax : +33 (0)1 70.24.88.73

Plus en détail

Système de contrôle d installations photovoltaïques

Système de contrôle d installations photovoltaïques Système de contrôle d installations photovoltaïques FRONIUS IG Signal Card & FRONIUS IG DatCom FACILITE DE LA COMMUNICATION KOMMUNIKATION- SFREUDIG SURVEILLANCE ET VISUA- LISATION DE L INSTALLA- TION PHOTOVOLTAÏQUE.

Plus en détail

MAISON INTELLIGENTE ET DEPENDANCE

MAISON INTELLIGENTE ET DEPENDANCE MAISON INTELLIGENTE ET DEPENDANCE MAISON INTELLIGENTE ET DEPENDANCE Genèse L'objectif des actions innovantes est d'identifier et de réaliser des projets fédératifs de grande envergure, visibles et innovants.

Plus en détail

Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées

Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées Les data loggers SOFREL LT et LT-US ont été conçus pour la surveillance des réseaux d eaux usées et pluviales (collecteurs, déversoirs d orage,

Plus en détail

Un fonctionnement optimum ainsi qu une augmentation de la durée de vie des tubes et des composants est assurée.

Un fonctionnement optimum ainsi qu une augmentation de la durée de vie des tubes et des composants est assurée. TRON a u d i o carte de monitoring & contrôle 0. Revison du document Rev 1- novembre 2007 Document initial 1. Introduction Cette carte compacte gère le fonctionnement de l appareil. La mise sous tension

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

Domotique Libre. la Domotique. Simplifions

Domotique Libre. la Domotique. Simplifions Domotique Libre DomoTab Démocratisons Simplifions Nathaël Pajani Techno-Innov Les Jeudis du Libre 05 Décembre 2013 CC-by-sa-nd (voir note en fin de présentation) la Domotique Domotique : késako Domotique

Plus en détail

MonitEM Système de monitoring continue

MonitEM Système de monitoring continue MonitEM Système de monitoring continue Nouveau design : plus efficace, pour un meilleur rendement Fiche Technique Sondes interchangeables avec reconnaissance automatique. Monitoring des champs électriques

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Guide relatif aux Mesures de Maîtrise des Risques instrumentées (MMRI)

Guide relatif aux Mesures de Maîtrise des Risques instrumentées (MMRI) Guide relatif aux Mesures de Maîtrise des Risques instrumentées (MMRI) 1 - Préambule L objet de ce guide est de définir des règles générales pour la prise en compte, dans les études de dangers, des mesures

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments

L efficacité énergétique dans les bâtiments https://intranet.swe.siemens.com/fr/intra/infrastructure-cities/bt/offre/ssp/buildingautomation/energie/pages/notre-offre.aspx L efficacité énergétique dans les bâtiments siemens.com/answers Kurt Detavernier

Plus en détail

LE SYSTEME D EMPREINTES NUMERIQUES LE PLUS VERSATILE: COURONNES, BRIDGES, INLAYS, IMPLANTS

LE SYSTEME D EMPREINTES NUMERIQUES LE PLUS VERSATILE: COURONNES, BRIDGES, INLAYS, IMPLANTS NEW 2015 RETOUR SONORE PROGRESS 3D PROGRESS LE SYSTEME D EMPREINTES NUMERIQUES LE PLUS VERSATILE: COURONNES, BRIDGES, INLAYS, IMPLANTS Real progress happens only when the advantages of a new technology

Plus en détail