Sommaire. N 41 Décembre Bonjour à tous et bienvenue!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. N 41 Décembre 2003. Bonjour à tous et bienvenue!"

Transcription

1 N 41 Décembre 2003 Sommaire Page 1 : Editorial Page 2 : Le mot du président Pages 3-5 : Ceramnews La Russie, pôle de croissance dans l économie mondiale Les réseaux professionnels Axes de recherche de nouvelles recettes Remise des diplômes 2003 Pages 6-7 : Tribune libre Jean-Pierre KRZYKOWIAK Marie-Gabrielle LAMOUREUX Pages 8-9 : Portraits d ensciens Claude SCHNEIDER François BLANCHARD Pages : Réunions de groupe Page 19 : Réunions de promo Carnet Page 20 : Rions un peu Mots croises Edgardo Abozzo : Nativita, 1999, majolique polychrome avec lustres enfumées Bonjour à tous et bienvenue! C est avec beaucoup d enthousiasme que toute l équipe de la lettre de la céramique a préparé ce numéro un peu spécial, puisqu il est distribué aux anciens (cotisants ou non) dont nous avons pu retrouver les adresses. Nous espérons que vous aurez autant de plaisir à lire cette lettre que nous en avons eu à la réaliser. Bonnes fêtes de fin d année à tous et faites attention aux abus en tout genre! Le Comité d Edition Publication éditée par l'association Amicale des Anciens Elèves de l'ensci 47 à 73, avenue Albert-Thomas LIMOGES Cedex Tél/Fax : Site Internet :

2 LE MOT DU PRESIDENT Lors de l'assemblée Générale de Mai dernier, j'avais proposé de modifier l'organisation et le fonctionnement du Comité : réunions trimestrielles, mise en place de pôles d'action et réflexion, élargissement à des membres hors région du siège (ceci en plus des Présidents de Région déjà d'office au Comité). Cette organisation s'est progressivement mise en place. Le dernier comité qui s'est tenu le week-end du Octobre, afin de donner la possibilité aux membres hors région de s'y rendre et d'ainsi regrouper deux fois par an, (environ tous les six mois, l'autre est l'a.g.) un maximum de membres du Comité, en marque clairement la réalité. La lecture du compte-rendu de ce Comité qui a réuni 12 personnes dont 7 extérieures à la région de Limoges, vous permettra de connaître les actions et réflexions actuellement en cours. Je ne reviens donc pas sur les sujets abordés dans ce document. Les actions que nous menons ont pour but principal de répondre aux modifications nécessaires au suivi de l'évolution du monde du travail, du nombre d'ingénieurs formés, donc d'adhérents, de la communication. Nous avons d'ailleurs probablement du retard dans cette adaptation. Cependant ne vous y trompez pas, ceci n'est pas dû à l'ignorance ou au désintérêt du sujet de mes prédécesseurs, mais bien, et j'insiste sur ce point, par manque de temps des bénévoles du Comité. Il était clairement impossible à des membres en activité professionnelle de passer le temps nécessaire à la bonne marche de l'association dans l'organisation et le fonctionnement passé du Comité, en particulier de trouver le temps de mener les réflexions ci-dessus évoquées. L'implication d'un plus grand nombre est donc nécessaire. Nous devons assurer un équilibre au sein du Comité entre les membres qui disposent de temps libre, et ceux dont la charge de travail et les soucis professionnels (il y en a!) ne permettent pas une très grande disponibilité, autre équilibre à trouver entre ceux qui par leur situation géographique peuvent se réunir facilement et ceux hors région, car même si les moyens modernes de communication permettent à chacun d'entre nous (ou presque) de travailler sur un sujet, il faut néanmoins réunir un Comité trimestriellement. C'est ce que nous essayons de réaliser actuellement. Le rôle du Président devient alors d'initier, de coordonner les actions et bien évidemment d'y collaborer. Il doit mettre en musique le temps libre des Seniors qui apportent l'expérience, les contacts, le temps nécessaire à mener les actions plus lourdes, des jeunes qui apportent leur dynamisme, les idées novatrices et une part du temps nécessaire au bon fonctionnement, des "actifs" qui eux apporteront en plus de leurs idées, la majeure partie des cotisations indispensables à la vie de l'association et le réseau nécessaire au bon fonctionnement du service-emploi. Chacun d'entre nous doit apporter sa contribution à la marche de l'association et hors des actions menées par le Comité, sa présence dans les réunions de groupe ou à l'a.g. est une aide à la communication et au renforcement du réseau. Il est bien évident que l'association n'est pas la priorité de vie de chacun d'entre nous, mais la participation aux réunions ne doit pas être la sortie "par défaut". Elle doit prendre une petite (sa) place dans l'esprit de tous. Je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes de fin d'année. Le Président, Michel FILLOUX (71 ème promotion) Initialement, le compte-rendu du Comité qui s'est tenu le 18 Octobre devait être intégré à la Lettre de la Céramique. Des raisons professionnelles ont fait que le rédacteur n'a pu le terminer avant la date d'impression de la Lettre. En fonction de la date où il sera terminé, il sera ou joint à la présente Lettre, ou fera l'objet d'une expédition spécifique. L'Annuaire vous parviendra début Janvier, il ne sera pas accompagné de l'agenda. Cette année, le Comité a décidé de donner priorité financière à la mise en place du nouveau Site Internet.

3 CERAMNEWS : La Russie, pôle de croissance dans l'économie mondiale Depuis 3 ans, l'intérêt des entreprises françaises pour la Russie et ses perspectives de développement ne cesse de croître. Tout le démontre: le succès des réunions d'information sur ce marché, le volume des demandes adressées aux Missions Economiques en Russie et, témoignage encore plus tangible, la progression de nos exportations en Russie : +76 % entre 1999 et 2001, une tendance qui se poursuit. Près de 400 entreprises françaises sont déjà présentes en Russie dans de nombreux secteurs. Rien d'étonnant à cela. Il n'est pas exagéré de dire que la Russie est désormais un pays stable, tant sur le plan politique que du point de vue économique. Dans un monde en proie au ralentissement de l'activité, la Russie fait même figure de pôle de croissance. Un pôle de très grande taille, un pôle riche par ses années a combiné une croissance très dynamique et une amélioration significative des fondamentaux macroéconomiques et financiers. C'est ainsi que le PIB a augmenté de 20 % en volume depuis l'automne 1998 et le niveau de la production industrielle d'un tiers pour revenir à son niveau de Un important programme de réformes est mis en œuvre, notamment en matière de fiscalité, de propriété foncière, de gouvernance d'entreprise ainsi que de simplification du cadre réglementaire. Le statut "d'économie de marché" a été reconnu à la Russie tant par l'union Européenne que par les Etats-Unis. Les négociations d'adhésion du pays à l'organisation Mondiale du Commerce sont en bonne voie. L'environnement est donc beaucoup plus favorable pour les plan territorial les régions constituent désormais des marchés significatifs par l'apparition d'une culture entrepreneuriale dans la jeune génération. Les groupes diversifiés qui se sont constitués au lendemain de la crise de 1998 commencent à mettre en place des stratégies industrielles, ce qui va permettre de faire renaître un outil industriel largement tombé en déshérence. Certes, ce marché demeure difficile ; les obstacles administratifs y sont encore nombreux, quoiqu'en réduction ; le choix des interlocuteurs est fondamental ; en matière de conditions de paiement, la prudence s'impose. Mais il y a aujourd'hui en Russie de véritables opportunités qui doivent être saisies dès maintenant. L'environnement politique et ressources naturelles investisseurs. diplomatique est particulièrement considérables, comme par la qualité de ses hommes - héritage d'une tradition de formation de très bon niveau. Le rebond de l'économie russe au cours des 3 dernières Ce pays connaît aujourd'hui une véritable révolution, caractérisée notamment par la montée en puissance du secteur privé, par un développement plus équilibré sur le favorable lui aussi. Les relations bilatérales sont à la fois denses et variées, ce dont témoigne l'intensité des visites dans chaque sens. Texte transmis par Richard GAIGNON (93 ème promo)

4 CERAMNEWS Les réseaux professionnels Source : Courrier cadres n 1506, 25 septembre 2003 On parle de réseaux professionnels en ce qui concerne les associations d anciens élèves, Racing Club de France, Lions club. Cependant, il existe également d autres structures de professionnels en prise directe avec les réalités d un secteur ou d une fonction. Il s agit de clubs d amoureux d une région ou adeptes de la création d entreprise, sociétés savantes, associations corporatistes, organisations à vocations humanitaires Les objectifs de ces structures sont limpides : provoquer les rencontres entre cadres, favoriser les échanges, promouvoir une fonction «Ces réseaux permettent à leurs membres de se rassurer, de voir que leurs confrères connaissent les mêmes problèmes. En partageant leurs interrogations, ils évacuent une partie de la pression qu ils subissent au quotidien dans leur entreprise.» explique Jacky Tripeau, le responsable du club de pros achat du Loiret. Autre attrait : La solidarité entres membres. Point besoin d antenne emploi pour recevoir le coup de pouce de l un des adhérents et décrocher un job. Par souci d efficacité, la plupart de ces associations de bénévoles ont constitué des groupes de travail thématiques. Selon l importance du club, la disponibilité et la volonté des participants, ces rendez vous peuvent donner lieu à des synthèses de travail. Certains publient même des newsletters, histoire d en faire profiter le plus grand nombre. Les règles d or : - Donner pour recevoir Soyez acteur. Ces clubs fonctionnent sur l échange de bonnes pratiques et le retour d expériences. Ne vous contentez pas de recueillir des solutions. Mettez votre expérience au service des autres. Sinon, gare à votre réputation. - Participer à la vie de votre club Assister régulièrement aux réunions de travail, même si cela n est pas obligatoire. La vie et le fonctionnement de ces clubs reposent sur le bénévolat. Sans bonnes volontés, impossible de perdurer. - Laisser le temps travailler pour vous. Ne distribuez pas votre carte de visite dès la première rencontre en insistant sur votre envie de changer d'air. Avec le temps, vous bénéficierez naturellement de l entraide des membres du réseau. Et aussi des clubs virtuels L univers des groupes de discussion est riche de milliers de communautés dynamiques et interactives. Classés par spécialités, les centres d intérêt y sont accessibles via (onglet groupes) ou via et se prêtent particulièrement aux métiers de l ingénierie. Tous les domaines scientifiques et techniques y sont représentés et des centaines de professionnels y échangent au quotidien. Attention, il ne s agit pas de boîte à CV et les utilisateurs apprécient une participation sérieuse au débat. A la clef, des échanges enrichissants et la constitution d un bon réseau. A la demande du président de l'aaaee M. Filloux, Richard Gaignon anime un atelier dénommé "Axes de recherche de nouvelles recettes". Les objectifs sont d'une part de comprendre les raisons des défections ou des non renouvellements de cotisants, et d'autre part de trouver de nouvelles sources de recettes pour l'aaaee. C'est un sujet sérieux, vital pour l'association qui nécessite les réflexions et l'apport de tous! Cet atelier ne pourra être productif, créatif et représentatif que si vous y adhérez et y collaborez. Nous vous proposons ainsi d'envoyer vos suggestions sur les thèmes suivants à l'adresse (ou par écrit à l adresse de l'association). Vous pouvez aussi participer au forum animé par Sébastien Félix sur le site Les points à aborder dans vos réponses sont les suivants : 1 Raison(s) de l'érosion du niveau de cotisation. Veuillez indiquez vos points de vue tout en vous limitant à 5 causes, les hiérarchiser ; 2 - Quelles sont les actions qui permettraient d'augmenter le nombre des cotisants? L'association n'ayant pas des revenus financiers et humains infinis, veuillez la aussi indiquer les priorités ; 3 Quelles seraient les autres axes de recherche de revenus? Afin de faciliter le traitement des réponses (qui sont nombreuses), nous vous demandons : - de rester concis, éviter le style "chat" ; - de chiffrer si possible en terme de coûts et de moyens les idées que vous apportez, Nous vous remercions d'avance.

5 CERAMNEWS Article extrait du Populaire du Centre ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 MAI 2004 A nos camarades sans emploi Si vous vous inscrivez à l'assemblée Générale en versant les 15 d'arrhes, et que pour des raisons professionnelles vous ne puissiez être présents le 15 mai, vos arrhes vous seront remboursées. MILLES EXCUSES A NOS CAMARADES FÉMININES! Suite à une remarque judicieuse de notre camarade Lucie PRADIER (104 ème promo), le Président, le Président de la Région Aquitaine-Pyrénées et la Secrétaire de l'association s'excusent d'avoir utilisé le terme d"épouse" au lieu de celui de "conjoint" dans la convocation à l'a.g. que vous avez reçue récemment.

6 TRIBUNE LIBRE Intervention de Jean-Pierre KRZYKOWIAK (77ème) à Sèvres le 17 Mai 2003 lors de l Assemblée Générale des Anciens Elèves Je suis en pleine reconversion depuis quelques années. Faute de pouvoir retrouver un emploi stable en entreprise, je suis retourné sur «les bancs de l école» à 51 ans et j ai obtenu après un an de cours assidus, d examens éprouvants et d un mémoire interminable, un mastère de gestion globale des risques à la prestigieuse Ecole Normale Supérieure de Cachan. J ai l intention d ouvrir mon propre cabinet d ingénieur conseil en gestion de risques après une période probatoire, que j effectue actuellement, sous portage salarial. Les difficultés que j éprouve m ont amené à vouloir vous communiquer 2 messages : le premier s adresse à tous, y compris aux anciens qui ne cotisent plus (s ils peuvent encore m entendre ), le second plutôt aux jeunes élèves et au conseil d administration de l école. 1- Nous manquons de Solidarité! Les bulletins du service-emploi se suivent et se ressemblent bien tristement 16 offres parues dans le n 07 de juillet Apparemment 2 seulement émanent directement d un ancien. Plus de la moitié provient de cabinets conseil en recrutement ; L esprit de solidarité (c est un sujet d actualité avec la canicule) a toujours prévalu dans la plupart des grandes écoles comme l X, Arts et Métiers, Centrale,.Pourquoi pas chez nous? Quand je suis sorti de Sèvres en 1974, j entendais souvent : «Le monde de la céramique est petit, on se connaît tous». Depuis les effectifs des promos ont augmenté, beaucoup d anciens ont quitté l association. Je n ai pas besoin de souligner, je crois, qu en période de crise, l esprit de solidarité doit jouer encore plus, que cela soit pour un nouveau poste à pourvoir ou pour une offre de service. Donc, si vous en avez l opportunité et la possibilité, contactez d abord le service-emploi de l association. Beaucoup de jeunes, ou de moins jeunes à présent, en ont besoin et vous en seront d autant plus reconnaissants. Cela sera un jour peut-être votre tour, car changer d entreprise, de métier sera de plus en plus fréquent. Je suis également persuadé que la désaffection de beaucoup d anciens vis à vis de l association diminuerait car l emploi demeure, cela tout le monde en est conscient, le souci n 1 non seulement de notre association mais de la société. 2- le second point que je me suis contenté d effleurer concerne le cursus de l école. Contrairement à certaines affirmations utopistes que l on peut lire par ci par là je pense qu il n y a pas, à l heure actuelle, suffisamment de débouchés dans les entreprises françaises pour tous les diplômés sortants et ceux comme moi que l on a débarqué juste avant 50 ans (bientôt cela sera à 45.). Il faut donc soit s'expatrier, soit changer de métier Ou bien créer son propre emploi, ce à quoi je m attelle actuellement. Je suggère pour les futures recrues de leur demander dés l entrée à l école de préparer un projet de création d entreprise ou de son propre emploi dans le domaine de la céramique industrielle. Ils auraient 3 ans pour le préparer et pourraient pour les meilleurs d entre eux obtenir une bourse. Cela serait un fil conducteur pendant toute la scolarité et les motiverait davantage tout en contribuant à renforcer l avenir de notre école. Au cours de mon intervention il m a été signifié que ce type de projet existait déjà dans le cursus actuel. J insiste bien sur le fait qu il faudrait le systématiser pour chaque élève. La création d entreprise et l innovation sont des priorités pour le devenir de notre pays. Je vous remercie de votre attention et j espère que ces propos permettront d ouvrir un débat permanent lors de réunions d anciens et au sein des colonnes de notre bulletin d information. Jean-Pierre KRZYKOWIAK ( 77 ème )

7 Intervention de Marie-Gabrielle LAMOUREUX (97ème) à Sèvres le 17 Mai 2003 lors de l Assemblée Générale des Anciens Elèves Chers Camarades, Vous m'avez demandée il y a plusieurs mois de mettre par écrit le témoignage que j'ai fait oralement à la dernière Assemblée Générale concernant la recherche d'emploi que je menais à l'époque. Je ne me souviens pas des expressions dans le détail, donc il risque de ne pas être tout à fait fidèle. D'autre part, les sentiments que j'éprouve sont adaptés à ma situation personnelle et surtout familiale. Je n'ai pas perdu mon emploi, j'ai démissionné pour suivre mon conjoint. Mon premier réflexe a été de m'abonner à l'usine Nouvelle, je pensais alors que l'abondance des demandes d'emploi que j'y avais toujours vues, allait donner une réponse à mes problèmes. Puis j'ai vite réalisé que j'avais un handicap non négligeable, je n'étais pas mobile géographiquement. Alors quand on réduit une zone géographique à 100 km autour de son lieu d'habitation, il ne reste quasiment plus d'annonces qui puissent nous convenir. Bilan des opérations : s'abonner à un magazine coûte cher et ne donne pas de résultat. Il y a donc une solution beaucoup plus intéressante qui est de consulter des offres d'emploi sur internet, de répondre en ligne et de mettre son CV sur le site en question de façon à ce qu'il puisse être consulté. - La réponse en ligne nous met d'office dans les bases de données des cabinets de recrutements. Je pense sincèrement que c'est cela le plus intéressant, quand un cabinet vous contacte, c'est que vous avez le profil recherché. Il est en effet, beaucoup plus difficile "d'adapter" son CV à un profil pour être retenu par un cabinet de recrutement. - Déposer son CV pour qu'il soit consulté doit nécessiter des astuces que je n'ai pas pu saisir, car le mien a été visité 2 fois en 3 ou 4 mois. Je dirais donc qu'il est préférable d'utiliser Internet, y compris pour lire des articles de magazines. Mon deuxième réflexe a été de téléphoner à des personnes susceptibles de m'aider à "cibler" les destinataires de mes candidatures spontanées. Les personnes que j'ai contactées ont toujours été aimables mais jamais d'un grand "secours". Si j'utilise le mot secours, c'est bien parce qu'il arrive un moment où l'on peut se sentir en détresse et où on recherche vraiment de l'aide. On ne demande pas d'un Ancien qu'il soit charitable ou qu'il ait de la compassion, mais juste qu'il prenne 5 minutes de son précieux temps pour penser à notre situation et réfléchir à des contacts, ou éventuellement nous orienter vers d'autres personnes ; en bref, d'avoir un comportement actif dans sa réponse (c'est peut-être l'esprit d'équipe qui nous manque au bout d'un certain temps). (Je voudrais juste dire un mot sur les cabinets de recrutement. Autour de moi beaucoup de personnes ont eu des expériences positives. En ce qui me concerne, j'en ai eu une qui m'a laissée un goût amer. Après avoir répondu à une annonce, j'ai été contactée téléphoniquement et j'ai eu à ma charge de rappeler une personne qui m'a posée quelques questions et en 5 minutes, sans m'avoir questionnée ni sur mon passé professionnel ni sur mes souhaits d'évolution de carrière a pu se faire une opinion sur ma personne. Alors là, chapeau! Quand je pense que des sociétés utilisent des cabinets de recrutement et que cela leur coûte très cher pour qu'ils n'approfondissent pas leurs recherches, cela me met hors de moi). Ensuite, je suis allée me faire connaître et déposer mon CV dans les agences d'intérim qui ont d'une part, une bonne connaissance du tissu industriel régional, et d'autre part, ont parfois de bons conseils ou de bonnes idées. Neuf mois après, ma recherche d'emploi dans un secteur que j'avais choisi n'a pas abouti, alors je me suis orientée vers autre chose qui me permettait d'être active, c'est-à-dire d'être utile. Je suis aujourd'hui enseignante en SVT (Sciences de la Vie et de la Terre). Je ne pourrai pas estimer le retour sur investissement de mon employeur, mais une chose est sûre : il y a du boulot. Je ne pense toutefois pas que ce soit un tournant définitif de ma vie. Il est possible que dans quelques années une opportunité me permette de revenir dans le secteur privé et dans le monde de l'entreprise. J'espère qu'alors ma "flexibilité", ou ce que personnellement je qualifie d'adaptation à un moment donné de ma vie ne sera vue comme un handicap ou analysée comme une quelconque "instabilité" par un psychologue d'un cabinet de recrutement lambda. J'espère que d'autres témoignages seront plus positifs pour les métiers de la céramique. Marie-Gabrielle LAMOUREUX

8 PORTRAIT D ENSCIENS Notre rubrique accueille aujourd hui deux anciens : Mr Claude SCHNEIDER de la 86 ème promo et Mr François BLANCHARD de la 100 ème promo. Claude SCHNEIDER 86 ème promo GERANT DE SOCIETES Pourquoi avoir choisi de devenir céramiste? Au début, je me destinais à faire une carrière militaire. A l issue des concours, je me suis vite rendu compte que je n étais pas du tout fait pour ça et, après un bref passage par l école d ingénieurs de Strasbourg, j ai choisi d intégrer l Ecole de Céramique de Limoges. Ce qui t a le plus marqué à l ENSCI lors de ta scolarité : C est sans aucun doute l ambiance de camaraderie qui régnait dans ma promo. Il y a eu aussi la rencontre avec Nadine (ma femme depuis 23 ans, comme le temps passe ) En sortant de l école, que voulais tu faire? Voyager et créer ma propre entreprise Finalement, ton parcours professionnel a été : J ai commencé par travailler chez Thomson à Dijon pendant 3 ans, dans le secteur de la production de condensateurs multicouches. Ensuite, je suis parti pour Sao Paulo pour 2 ans comme chef de service dans ce même domaine. J ai un peu participé au démarrage de l usine de Manaus en Amazonie ; travailler avec des indiens Guaranis ne manque pas d intérêt. De retour en France pour quelques mois, je suis reparti au Portugal en tant que directeur d une usine de porcelaine Vista Alegre. J ai procédé au démarrage des fours, des atomiseurs et des presses pendant 2 ans. Puis, je suis revenue en France chez KPCL où j ai fait de l assistance technique à l export. Cette fonction m a permis de faire de nombreux déplacements dans les pays du Maghreb, au Portugal, en Espagne, en Egypte en Turquie, en Allemagne, Je suis alors passé directeur technique et je m occuppais en particulier de la création et de l évolution des filiales étrangères. Je suis ensuite devenu Directeur Général de KPCL Allemagne et République Tchèque : j ai d ailleurs vécu un an en Allemagne. En 1999, j ai crée la société LAMI SARL (carrière de feldspaths). En parrallèle j étais directeur d usine en Dordogne (CMP : carrière et broyage de CaCO 3 ) En 2002, j ai cessé mon activité à CMP pour travailler à mi temps pour la porcelainerie Royal Limoges où j étais directeur d usine. En 2003, j ai quité Royal Limoges pour me consacrer à plein temps au développement de ma société LAMI SARL, et j en ai profité pour créer également une 2 ème société ISOVAL spécialisée dans le recyclage de matériel électrique haute tension comportant du verre ou de la céramique. Ton métier, en quoi ça consiste? En tant que chef d entreprises, je suis polyvalent, le gérant doit tout faire : de la conduite des engins dans la carrière jusqu au contact des clients en passant bien évidemment par la comptabilité, la mise au point des produits, etc Je fais aussi parfois des grillades sur la carrière avec le personnel. Et maintenant, quels sont tes projets? Je vais tout faire pour développer ces entreprises que j ai créees. Que conseillerais tu aux jeunes diplômés qui viennent de sortir? Surtout, bien réfléchir à ce qu ils veulent faire et définir au mieux leur projet professionnel... et personnel. Si vous aimez la mer, n allez pas dans les tuiles et briques, peu d argiles près des côtes. Si vous voulez 12 enfants et être à la maison tous les soirs, évitez les jobs commerciaux. Si vous n aimez pas la vodka, évitez l assistance technique en Pologne. Autres activités en dehors de ton travail : Je suis un passionné de voile, j ai le mal de mer sans commentaire. Spécialités culinaires : Le baeckehof, le lapin aux pruneaux, le saumon à l unilatérale.

9 François BLANCHARD 100 ème promo INGENIEUR PROCESS Pourquoi avoir choisi de devenir céramiste? Après le bac, j ai intégré un DUT de Mesures Physiques ou l enseignement des matériaux avait une place prépondérante. L étude des différents groupes de matériaux m a fait découvrir celui des céramiques, plus particulièrement lors des travaux pratiques. L aspect multiple des céramiques, à la fois artistiques par les secteurs traditionnels de la porcelaine, le cristal et par les applications hautes technologiques des matériaux comme la zircone, qui m ont incité à me diriger vers cette voie. Ce qui t a le plus marqué à l ENSCI lors de ta scolarité: L aspect pratique de l enseignement, surtout avec la pièce de fin d année, est un très bon moyen de découvrir la céramique. Développer un sens pratique est une excellente chose car cela colle parfaitement avec le monde industriel. Sans oublier la camaraderie qui se développe entre les 40 élèves venant d horizon divers qui se prolonge des années après être diplômé. En sortant de l école, que voulais tu faire? Entre boulot Recherche & développement et job de terrain, mon cœur penchait plus du coté terrain. Cependant l armée ne m ayant pas oublié, j ai intégré avec 2 autres camarades de promotion un centre de recherche de l armée, qui m a conforté dans mon aspiration. Finalement, ton parcours professionnel a été : L armée bouclée, la période étant difficile coté emploi, j ai été embauché directement dans un SS2I durant 10 mois qui m ont permis en parallèle de chercher du boulot dans le secteur céramique. Ma première société céramique a été Tuiles Lambert ( aujourd hui intégré au groupe TERREAL), fabricant de tuiles terre cuite. J y ai exercé durant 3 ans mes compétences d un point de vue process, en assistance à 3 usines pour les problèmes de cuisson, séchage, De plus, j ai été chargé de la gestion de projet d investissement, domaine très enrichissant d un point de vue relationnel de par les aspects consultation de fournisseurs étrangers, négociation, et suivi de chantier. Après ces 3 ans, j ai quitté cette société pour fonder une famille dans le Nord ou j ai trouvé du travail en Belgique chez Ceratec. Quelques mots sur cette société? Ceratec est une société de 200 personnes, fournissant des manutentions, des séchoirs, des fours pour l industrie de la terre cuite. Elle opère sur les mêmes marchés que la multinationale française Ceric. Ton métier, ça consiste en quoi? Mi bureau d étude, à répondre à des offres pour des unités complètes de fabrication de tuiles ou de briques, ce qui demande de bonnes connaissances techniques ainsi qu une bonne vision de ce qu est un chantier. Mi mise en route, de ces mêmes installations, surtout du point du vue du séchage. Activité qui m amène à être 50% du temps en déplacement à l étranger. Et maintenant, quels sont tes projets? Continuer encore quelques années et après changer de casquettes ou partir vers un autre domaine que la terre cuite. Que conseillerais tu aux jeunes diplômés qui viennent de sortir? Ne comptez pas vos heures les premières années, car c est là que vous engrangerez le maximum de compétences. Gardez toujours l esprit curieux et critique, 2 qualités très utiles. Autres activités en dehors de ton travail : La famille, source d équilibre ainsi que le sport, l équitation en ce moment. Nous remercions vivement Claude et François de nous avoir fait partager leur expérience. Si toi aussi tu souhaites participer à cette rubrique n hésite pas à contacter notre secrétaire Marie Hélène LABORET.

10 RÉUNION DU GROUPE EST 19 et 20 septembre 2003 à Mettlach (Allemagne) Pour rapporter un événement il faut savoir prendre note des faits marquants. Au XVIIème siècle déjà, la chose était acquise. "Les faits se marquent sinon le souvenir décroît quand les faits se reculent". J'ai donc noté. Or donc, ce dernier week-end de l'été, alors que ça caniculait encore à tout va, la rencontre européenne des Céramistes Alsaciens et de l'est se déroula au bord des boucles de la Sarre. A Mettlach, siège multi-centenaire de Villeroy & Boch (V&B), Christian et Anita URBAN (60) avaient depuis le printemps déjà, avec force courriers, fax, mails et téléphones, préparé ce qui allait devenir des grands moments. Moments dont et malheureusement pour eux, Jean-Marie BURGIN (65), Olivier DESANTE (103), Emmanuel GARBE (101), Thierry LAMBS (97), Claude PUJOL (66), Patrice RENARD (77), Hélène SCHWAB (100) et Jacques VANDERSTEEN (104) excusés, n'ont pas pu jouir. La fiesta commença pianissimo le vendredi soir avec Bernard et Cécile FEHR (55), Jean-Pierre et Alice FLOC'HLAY (63), Nicolas PISARONI (105) et Thomas SCHMUTZLER (A.S.) avec son père qui trouvèrent table et couvert chez les autochtones organisateurs à l'esprit de partage humanitaire développé ce qui permis à Anita de présenter ses talents en gastronomie. Que faire à Mettlach un samedi ensoleillé? Pour les déjà arrivés : s'engouffrer (avec un enthousiasme financièrement contenu) dans les multiples boutiques V&B, déguster une bonne bière aux terrasses de la rue piétonnière, rêver devant la Sarre en regardant les bateaux à touristes, visiter le musée de la Céramique et attendre ceux qui se sont manifestés en début d'après-midi. Ainsi, Philipe et Anne-Marie SOIRON (75), Besma Ben SEDRINE (90) et Christian MARCHAL, François DUCLOUX (96), Thierry LOMBOIS (89), Bruno SPEISSER (99) et Nadia, Jean-Philippe NAUDET (99), Emile et Elisabeth PICHERIT (66), et notre président national Michel FILLOUX (71) exécutèrent un remake du même programme avant le regroupement des effectifs. Reprise des voitures pour Orscholz à quelques kilomètres de Mettlach, jusqu'au panorama de "la Boucle de la Sarre" en passant bien sûr par une station service pour bipèdes déshydratés. Le dîner nous retrouva tous à l'abtei-bräu la "the Brasserie" von Mettlach dans l'ambiance conviviale qui sévit dans ce genre d'établissement germain. La journée ayant été intense, c'est aux environs de l'heure à laquelle les horloges changent de date que les yeux décidèrent de se fermer sauf ceux de notre président national qui avait décidé de rentrer à la maison. Le rendez-vous du dimanche était fixé à 12:30 heures au "Schloss Ziegelberg". La matinée débuta grasse, puis conviviale avec petit-déj trainant et enfin libre. Libre de faire un tour du côté de Schengen pour avoir l'air d'appartenir à l'histoire. Libre de flâner sur les bords de la Moselle, temporairement luxembourgeoise. Libre de se ravitailler à Remich où, déjà avant l'évolution inflationniste d'octobre, le tabac et le pétrole accusaient une décote d'au moins 20%. Libre de se promener dans la douceur matinale des rives boisées de la Sarre. Libre de quitter l'hôtel pour se rendre au "Schloss Ziegelberg". Là, quelle vue de la terrasse du château sur Mettlach et sa vallée! Et c'est là que Laurent et Chantal et Damien TOULOUSE (87) et Edith FEBVRE (96) vinrent compléter la liste des présents. Et la fête, en plein air par un temps splendide, commença avec l'apéritif "sorti du sac" (comme on dit dans l'est) mais plus prosaïquement de glacière. Jean-Pierre FLOC' HLAY tira quelques bouchons de Crémant. Cécile FEHR eut des crampes au poignet à force de tartiner sa merveilleuse terrine (voir plus loin). Très officiellement, comme "présidente à vie", Besma y alla de son petit mot d'accueil. Christian en maître popotier confirmé nous assura que nous n'avions rien à craindre de la suite. Et ce fut le cas, jusqu'aux délicieuses pâtisseries qu'anita avait apportées. On parla aussi un peu.

11 * Comment ça va dans ta boite? * Quel âge ont tes enfants? * Combien de fois grand-père? * Ah bon, tu envoies des C.V. * Les vacances, les 35 heures, la retraite, etc... La vie quoi! Sur les 15 céramistes présents, 4 sont retraités et 3 devaient changer d'entreprise ou de situation. Après l'envoi d'un petit mot à Jean et Vety BREMON (54), ancien pilier du groupe expatrié dans le 66, les remerciements à Christian et Anita URBAN, notre présidente, dans un esprit plus européen que jamais, suggéra que la rencontre de l'année prochaine ait lieu à Munich avec Thierry LOMBOIS comme chef d'orchestre (le pôvre!). Est-ce bien raisonnable? On a encore 12 mois pour décider. Entre temps, ne perdons pas la table de vue... Emile PICHERIT (66 ème promotion) FOIES DE VOLAILLE EN TERRINE Origine : Cécile Fehr - 500g de foies de volaille - ¼ litre de vin blanc - 2c.soupe de Porto - 200g de beurre - 1 pincée de quatre épices - 1 truffe (facultatif) - sel et poivre du moulin Préparation Dans une casserole, mettre le vin blanc à bouillir. Plonger-y alors les foies. Dès que l'ébullition reprend, compter 3 minutes et sortir les foies. Egoutter. Hacher les foies. Incorporer le beurre en mixant. Mouiller au Porto (à défaut à l'armagnac). Saler, poivrer, ajouter la pincée de quatre épices et mixer. Garnir, en tassant bien, une ou plusieurs terrines. Mettre au frais.

12 Groupe Ile-de-France, ça bouge! Samedi 4 octobre 2003 a eu lieu le repas des Anciens Le mot du président du groupe Ile-de-France Après avoir goûté l agrément de marcher sur les larges trottoirs de l avenue Dausmenil, nous avons eu le plaisir de nous retrouver sous les voûtes du «Viaduc Café» dans le 12ème pour un dîner en soirée du 4 octobre. Cette réunion était organisée par Sébastien FELIX (103) et Vincent ROUMEAS (104). Elle avait un caractère de renaissance car la précédente date d octobre Après un apéritif pendant lequel les échanges furent nombreux, nous avons dégusté un agréable menu. Au cours du repas, des idées de réflexion ont été lancées : pourquoi un groupe d anciens? Pourquoi le groupe Ile-de-France, dans quel but? Ces questions ne sont pas nouvelles. Cependant, soit elles peuvent rester sans réponse, soit s il y a des réponses, celles-ci doivent être adaptées à l époque dans laquelle nous vivons. Un questionnaire dans ce sens a été proposé. Des réponses ont été fournies par 100% des présents. Des bonnes volontés ont été enregistrées pour s investir dans le fonctionnement du groupe Ile-de-France. C est encourageant. Nous nous efforcerons de donner la meilleure suite possible à cette manifestation. Gérard LAVERGNE (75), président du groupe IDF Etaient présents Y. Gomarin (50e), F. Coupet* (53e), C.Deplus* (57e), J-P. Lavénière (61e), B. Spite (62e), P. Magnier (63e), J. Nanty* (69e), M. Filloux* (71e), C. Sauzedde* (73e), G. Lavergne* (75e), JP. Krzykowiak* (77e), Y. Lumineau (78e), J.J. Vespérini (78e), F. Guinaudie (92z), J. Larue (97e), C. Pecquet (97e), O. Corblin (101e), N. Guérard (101e), V. Herchuelz* (101e), B. Leclercq* (102e), S. Cossu- Chapey (103e), S. Felix (103e), D. Neige (104e), F. Poeydemenge* (104e), L. Pradier (104 e), V. Rouméas (104e), G. Gaillard* (105e), M. Manzanares (105e) [* accompagnée]. Enfin nous tenons à remercier les 60 personnes qui se sont excusées. DERNIER EVENEMENT : Création du site internet régional ENSCI.IDF et l utilisation de l Comme l a souligné notre président, Gérard Lavergne, ce repas a été synonyme de nouveau départ. 200 personnes ont été sollicitées, 30 anciens ont répondu présents et plus de 60 se sont excusés de ne pas pouvoir venir. Il y a donc plus de 45% des franciliens qui se sont manifestés activement vers l AAAEE, ce qui démontre un véritable potentiel et intérêt envers l association. Pour organiser le repas, l a été massivement utilisé; ce qui a présenté l avantage de créer une véritable intéractivité entre les organisateurs et les invités, mais également des économies pour l AAAEE. Pour perdurer les liens entre les «anciens» franciliens, un site internet a été réalisé à leur attention tout en bénéficiant de la proximité géographique. Il offre à chacun des inscrits la possibilité de s exprimer lors de débats organisés, d avoir accès à des informations liées à l AAAEE et son activité régionale. Déjà plus de 40 personnes se sont inscrites au site (soit 50% des personnes invitées), et le point essentiel est le mélange des promotions où toutes les tranches d âge y sont représentées. Si vous désirez vous y inscrire ou avoir plus de renseignements, n hésitez pas à vous manifester en vous adressant à Sébastien FELIX ( PROCHAIN EVENEMENT : Réunion pour l organisation de nouveaux projets Lors de ce repas, un questionnaire a été distribué afin d en savoir plus sur nos convives, et évaluer leur désir de participation à faire de ce groupe, un ensemble actif et unifié. Les résultats ont été très positifs car une douzaine de personnes se sont manifestées pour s investir activement pour le groupe Ile-de-France. De ces réponses, nous allons organiser une réunion de travail le samedi 6 décembre en matinée à laquelle s ensuivra un repas chez Gérard Lavergne. Le président de l AAAEE, Michel Filloux, nous fera l honneur de se joindre à nous afin d y exposer ses objectifs et approuver nos décisions. Pour entamer un contact plus privilégié avec les «anciens» franciliens, un questionnaire sera envoyé pour mieux les connaître et à court terme, nous permettre de créer des fiches personnelles répertoriant leur métier, les professions exercées, les passions qui les animent, la description des entreprises dans lesquelles ils travaillent ou ont travaillé. Une base de données informatique sur le site ENSCI.IDF sera disponible et facilitera la recherche, ce qui permettra un véritable rapprochement entre les membres. Les différents points de ce projet et d autres, seront discutés lors de cette réunion pour bien cadrer les objectifs et la manière pour récolter ces informations. Si vous désirez en savoir plus sur les différents points abordés, écrivez-nous! Vincent ROUMEAS (104), Vice-Président IDF ( Sébastien FELIX (103), Commissaire (

13 RÉUNION DU GROUPE CENTRE-OUEST Le 18 Octobre 2003 La dernière réunion du groupe Centre-Ouest de l Association Amicale des Anciens Elèves de l ENSCI a eu lieu le Samedi 18 Octobre 2003 dans la région de Moutier d Ahun en Creuse. Pendant que les membres du bureau de l Association officiaient, les quelques anciens, ayant répondus favorablement à l invitation, ont pu découvrir ou redécouvrir le village médiéval de Moutier d Ahun. Cette petite bourgade de Creuse, habitée par un peu moins de 200 âmes, recèle un patrimoine historique et un artisanat hors du commun. En effet, sous la direction de notre guide Madame LACOTE nous avons pu admirer le somptueux pont dit "romain" (mais de pur style roman) qui fut construit au XI siècle sous lequel passe la Creuse et visiter l'église romane fondée en 997 dans laquelle se trouvent de magnifiques boiseries en hêtre et en châtaignier datant de 1673 (époque baroque), faites par Simon BAUER, un sculpteur Auvergnat. Enfin, une réunion de «Céramistes» ne serait pas, s il n y avait pas une visite en rapport avec notre formation, en l occurrence la découverte de l art du vitrail. C est au sein de l atelier de formation «Jaune d Argent» que nous avons pu avoir notre première initiation à cet art, dont la technique reste quasi identique à celle des premiers temps de l ère chrétien. Au point de vue artisanat, Moutier d Ahun accueille également un potier, qui en plus d œuvrer pour son Art, s occupe du musée de l Outils. La journée s acheva par un bon dîner au Coq d Or à Chénérailles, où nous avons pu déguster des produits locaux. M. Lachaud F. Gaillard R. Reynal M. Coignac (106 ème promotion) Etaient présents : Mrs et Mmes C. Lacote (87 e ), J-M Magnesse (75 e ) R. Reynal (106 e ) M. Coignac (106 e ) M. Cousin (65 e ) M. Lachaud (106 e ) J-M Sibra (93 e ) T. Genin (97 e ) N. Aspe (107 e ) P. Beauté (96 e ) P. Mignon (78 e ) M. Filloux (78 e ) J. Lamoureux (94 e ) F. Forgeron (107 e ). F. Gaillard (106 e ). Etaient excusés : Mrs et Mmes J. Kiennemann C. Lafaille J. Rigaud P. François G. Gasnier G. Gautron - A. Rossignol P. Orban M. Cartier J-C Darré X-F Tang H. Tixier D. Marchais J-P Dumet J-P Barrège R. Capel, - P. Vrytcheff E. Duba R. Merle V. Chaigneau P. Chemelat A. Coché B. Machefert C. Lebois C. Saltel.

14 RÉUNION DU GROUPE AQUITAINE-PYRÉNÉES du 26 Octobre 2003 Pour notre rendez-vous d'automne, nous avions décidé de nous retrouver à Eauze (32) et nous avons débuté la journée par la visite d une distillerie d Armagnac (devinée au nez) où nous avons pu constater la différence entre un alambic charentais et un alambic local. Nous sommes ainsi devenus incollables sur l'obtention du précieux liquide (à ne pas confondre avec de l'eau, bien sur!). Après dissipation des brumes alcooliques, nous nous sommes rendus au complexe touristique de l auberge de Guinlet où le repas s'est déroulé dans l habituelle convivialité de ces réunions. Nous regretterons seulement que la météo ne nous ait pas permis de mieux apprécier l originalité des lieux. Espérons qu elle sera plus favorable pour la prochaine réunion prévue sur la côte Atlantique courant octobre Certains ont noté que seuls 2 participants au repas sont en activité, et ce, malgré le nombre de convives. Cela prouve 3 choses : que la retraite a du bon, que le marché du travail est actuellement difficile et qu'il faut se serrer les coudes, et que la dynamique du groupe reste intacte par la présence de jeunes anciens. Etaient présents : M. Combes (106 e ), G. Barrère (71 e ), M. Brouard (58 e ) et Mme, B. Carrassus (106 e ) et Mme, J-R Collin (73 e ) et Mme, C.Cordelle (59 e ) et Mme, E. Gold-Dalg (68 e ) et Mme, B.Klein (69 e ) et Mme, R. Robin (58 e ) et Mme, J-M Sibra (93 e ) et Mme, auxquels s étaient joints Mr et Mme Macre plus connus des Anciens Elèves comme Mr et Mme Nicolas. Excusés : N. Aspe, J. Boudard, J. Borel, M. Bougoin, S. Chateigner, M. Cousin, M. Filloux, C. Ginestet, C. Lacote, P. Plan, C. Saltel, G.Vaillant. Gérard BARRÈRE (71 ème promotion) et Jean-Michel SIBRA (93 ème promotion)

15 RÉUNION DE LA 53 ème PROMOTION Du 5 au 9 Mai 2003 La promotion s est réunie du 05au 09/05/2003 pour la 10 ème fois,en Ille et Vilaine et Côtes d Armor,non loin du lieu où Jacques Angelle et son Epouse passent leur retraite. Un bref retour en arrière pour indiquer que la 53eme promotion baptisée LA COUVEE a regroupé ses poussins en 1979 (après 30 ans de sortie d école) puis en 1984 et Depuis cette dernière année, tous les deux ans, nous festoyons près du lieu de retraite de l un des nôtres. Nous n entrerons pas dans le détail de nos visites et agapes. Un hôtel restaurant sur le port de Dinan nous a accueilli. Les centres touristiques, de Dinan, Cancale, Saint-Malo etc ont été visités ainsi que de Rennes et sa région. Nous avons retrouvé pour trois jours nos souvenirs de l Ecole de Sèvres, de son internat et des chahuts!!!! Nous avons observé une minute de silence le 8 Mai à l occasion de l anniversaire de l armistice de 1945 et pensé particulièrement à nos deux camarades de promotion et amis qui ont pris part à la guerre, l un pour libérer notre Pays, l autre pour résister aux Nazis. Nous n avons pas oublié et n oublierons pas tous ceux qui par leur courage et leur esprit de sacrifice ont permis à la France de retrouver son indépendance et son rang dans le monde. Roger Pointud et son Epouse n ont pas pu se joindre à nous. Etaient présents les camarades : Mme et François Coupet, Mme et Jean-Jacques Coutureau, Mme et Pierre Crocq, Mme Dorette Happey, Mme et Pierre Massieye, Mme et Jean Moitron, Mme et Gustave Vaillant, Mme et Guy Verdenne, Jean Virlogeux, Mme et Jacques Angelle. Nous avons prévu de nous revoir en mai ou juin Jacques ANGELLE

16 RÉUNION DE LA 59 ème PROMOTION Les et 5 Juin 2003 Les jeunes de la 59 ème promotion et leurs épouses, (Tino Rossi chantait, la vie commence à 60 ans) se sont retrouvés le lundi 2 juin 2003, dans le Jura à Passenans à l'hôtel Revermont. Etaient présents : - Régine et Jean BUBENICEK - Serge CARPENTIER - Odile et Claude CORDELLE - Jaqueline et Michel DENIAU - Eliane et Claude LAFAILLE - Noëlle et Christian LUGAN - Catherine et Pierre RABUEL -Michel VERDON Etaient excusés : - Jean BRUNET - Andrée et Daniel MÉNARD Catherine et Pierre s'étaient chargés de la parfaite organisation des 3-4 et 5 juin. Journées amicales, culturelles et gustatives. * Premier jour, visite des salines d'arc-et-senans, où nous avons pu admirer la cité idéale construite entre 1773 et 1775 par l'architecte Claude Nicolas LEDOUX. Déjeuner au restaurant "La Truite de la Loup". Visite à Arbois de la maison de PASTEUR, qui, fils de tanneur, y vécut à partir de 4 ans, en Cette maison familiale possède les meubles et un laboratoire de PASTEUR. Fin de journée, visite d'une cave pour goûter, vin jaune, vin paillé et autre rouge corail. * Mercredi 4 Juin, à Poligny, visite de la maison du fromage Comté, rien ne nous a échappé, de la fabrication à la dégustation. Visite du château d'arlay, le propriétaire, exploitant agricole, nous fait les honneurs de la demeure, celle des Patrices de Haute-Bourgogne depuis 560, des Comtes de Chalon-Arlay depuis 1267, et des Princes d'orange dès le XV e Siècle. * Jeudi 5 Juin, visite du château de Frontenay, de l'église Saint-Pierre du X e Siècle, à Château- Chalon. Depuis le belvédère des roches de Baume, nous avons admiré le cirque de Baume, mais nous n'avons pas entrepris la descente au fond du cirque par les Echelles de Crançot. Après le petit déjeuner du Vendredi 6 Juin, nous nous sommes séparés, non sans avoir préparé les journées de 2004, en Mai, organisation prise en charge par Noëlle et Christian LUGAN dans le Périgord. C'est toujours avec le plus grand plaisir, 51 ans après notre entrée à l'ensci (qui ne s'appelait que ENSC), que nous nous sommes retrouvés, dans un esprit plus qu'amical, familial. Merci à Catherine et Pierre pour l'organisation du séjour, ainsi qu'à Odile et Claude CORDELLE pour l'envoi des cassettes qui nous permettent de revivre les bons moments passés ensemble. Claude LAFAILLE

17 RÉUNION DE 66 ème PROMOTION Pentecôte 2003 Il y a 40 ans, à Sèvres, le Saint-Esprit finissait de descendre sur la 66 ème promotion et l'encre des diplômes d'ingénieur commençait à sécher. Cette année, les lauréats de 1963 s'étaient donnés rendez-vous dans l'arrière pays niçois, barycentre géographique approximatif de l'hexagone et de la côte ouest turque du côté d'izmir. Le samedi, ils sont venus, qui en avion et pour cause, qui en train afin de mesurer les charmes de la grève de la SNCF, enfin qui en voiture pour mieux comprendre les besoins d'effectifs de la Police et de la Gendarmerie (sur l'autoroute, entre Aix et Nice, impossible de rouler sur la file de droite à moins de 140 sans se faire doubler). Après un passage chez nos hôtes d'accueil : Guy et Monique Petitjean à Vence pour Pierre et Jacqueline Taupin et Emile Picherit, Michel et Thérèse Albenque à Roquefort les Pins pour Altan et Meral Dogu et Hélène Richard, leurs amis de Cagnes pour Jacques et Joséphine Gosselin, tous se retrouvèrent Au Mas des Géraniums à Opio. Bien sûr, ceux retenus ailleurs pour mariages et autres impedimenta de l'existence manquèrent au quorum : André et Marie-France Jacquet, Jean-Pierre et Anne-Marie Le Calvez, Bernard et Michelle Lorang, Elisabeth Picherit et Claude et Claudine Pujol. Ne leur donnons pas le blues. Ne parlons pas de la vue sur les oliviers, ni d'un rosé ni d'un rouge, qui pour contredire Rabelais n'enlevaient pas la soif en les buvant, ni des trésors que les assiettes nous révélaient, non plus que du petit cadeau de Turquie que Meral Dogu remit à chacun. Le dimanche, le deuxième acte eu pour décors à l'ouest, les hauteurs de Vence et à l'est, la colline avec la petite chapelle décorée par Matisse. Faut-il insister et dire que les Petitjean méritent d'avoir leur adresse dans le "Guide du Routard" (au moins). La température ne dépassa pas les 34 C et la piscine passa à marée haute avec l'afflux de corps étrangers. Tout Sévrien qui se respecte étant un sportif complet, l'intellect se mis au service d'un bridge quelque peu épique où l'évolution dans les méthodes d'annonces s'échelonnait entre "Albaran", "la 5 ème majeure" et "autres modernités". Par moment, la voix de Pierre émettait, dans le timbre qu'on lui connaît, les remarques qui lui semblaient de bon aloi. La Pinède de Roquefort accueillit le lundi les acteurs du troisième acte. Voilà encore une adresse qu'il faudrait faire figurer dans le guide des "Gîtes d'accueil". Ah qu'il fut sympa ce déjeuner sur table de pingpong à l'ombre des chênes verts. Ensuite, et au détriment des us et coutumes de la région, la sieste fut rayée du programme. Une marche harassante d'une vingtaine de mètres en plein soleil nous conduisit au lieu de nos futurs exploits. Un "Pétanquodrome" quasi de "compet" et à l'ombre. Il fallut trois manches pour départager les équipes mixtes. Parmi les novices, Hélène, Jacqueline et Meral se distinguèrent. A l'unanimité, la pétanque et la bonne humeur furent déclarées grands vainqueurs. Et puisque tout le monde partait le lendemain, nous avons été obligés de nous séparer sans presque avoir eu le temps de nous parler (menteur), sauf, quand même pour envisager de faire la prochaine réunion de promo en Turquie. Affaire à suivre et ça sera une autre histoire. Emile PICHERIT

18 La 71 ème fête ses 35 ans de Sortie Les 11 et 12 octobre 2003 Après le 20 ème anniversaire à Provins, le 30ème au Dorat, nous avons dignement fêté les 35 ans de sortie. Magistralement organisée par Aptérix dans son domaine de Durfort, cette réunion a regroupé (au fil de la plume), Mrs et Mmes Laurent, Buatois, Lachaud, Sabre, Boucher, Pinard, Mathieu, Filloux, Barrère. Nos camarades Teyton, Le Doussal, Sprumont, intéressés par la réunion n'ont pas pu être présents en raison de problèmes professionnels de dernière minute ou de problèmes familiaux. Au grés des possibilités de chacun, cette réunion s'est étalée du vendredi soir au dimanche soir, avec visite à Anduze et balades touristiques. Malgré nos 35 ans d'industrie, nous n'avons pas oublié nos vieilles racines profondes, la fatigue de nos libations du samedi soir n'ayant pas de prise sur des êtres aussi entraînés, notre camarade Aptérix qui connaît parfaitement ses forêts, nous a entraîné dans une recherche effrénée de cèpes, qui nous a permis d'agrémenter notre repas (déjà copieux) du dimanche. Le souhait de chacun a été de se retrouver l'année prochaine pour fêter les 40 ans d'entrée à l'ecole. Néanmoins, la question du lieu est en suspend. Saint-Pétersbourg, où notre camarade Buatois exerce ses talents de porcelainier, ou Vic-Fezensac où Barrère, le Bernard Palissy de la 71 ème bricole son four et ses céramiques à base de verre de bouteille. Cela dépendra de beaucoup de choses, néanmoins la réunion aura lieu. A l'année prochaine donc. Michel FILLOUX Juin ans après - Octobre 2003

19 CARNET Nos camarades nous ont fait part des naissances de : ERWANN THÉO Le 3 Avril 2003 Le 23 Juin 2003 Chez Alexa et Laurent GUYOT (101 ème ) Chez Jean-Marc SINKORA (94 ème ) et Madame ALIX HÉLOÏSE et VICTOR Le 23 Juin 2003 Le 8 Juillet 2003 Chez Carol (100 ème ) et Lionel (99 ème ) DUMONT Chez Laurence et Michel COMBE (92 ème ) L'Association adresse tous ses vœux de bonheur aux bébés et ses félicitations à leurs parents. Nos camarades nous font part de leur mariage : Laurent GUYOT (101 ème ) et Alexa CANADA Le 16 Août 2003 Frédric MAZEL (97 ème ) et Christelle DAVID (100 ème ) Le 20 Septembre 2003 à Valliguerville (76) Nous leur offrons tous nos vœux de bonheur. Nous avons appris avec tristesse le décès de notre camarade Pierre LE PASLIER (56 ème promotion) Le 15 Août 2003 Et de Madame Jacqueline FALLY Le 1 er Juillet 2003 Epouse de notre Camarade Jacques FALLY (62 ème promotion) Nous renouvelons toutes nos condoléances.

20 Mots croisés : RIONS UN PEU A B C D E F G H I J Horizontal : 1. Permet de participer à la vie de l AAAEE 2. Job dévêtue 3. Moyen de paiement choisi de façon préférentiel 4. Dieu du soleil - vrai 5. Appareil servant à dérouler 6. Verbe qui ne veut rien dire 7. Moyen de transport on version anglaise 8. Fixe sur une toile Note de musique 9. Moyen de communication 10. Certains meurtres peuvent l être Dieu du vent Vertical : A. Centre Européen de la Céramique Périodes de temps B. Mr Luke est plus rapide qu elle dans C. Travaux Pratiques - Prévenir D. Morceau de terre soi ki malle ipanse E. Fondement de l AAAEE F. Cri de douleur it version française - article G. Chevelure chevaline H. Avantage Docteur célèbre grâce à James Bond I. L un des 5 sens sans le poivre, il n est rien J. Fruit d arbre Celui de l AAAEE est en cours de modification Dans le cadre des actions que nous menons vis-à-vis de nos camarades qui ont quitté l'association, cette lettre, comme toutes celles qui suivront jusqu'à l'a.g. 2004, sera diffusée à l'ensemble des Anciens dont nous connaissons les adresses personnelles ou professionnelles. Si vous connaissez des camarades qui ne sont plus dans l'association, pouvez-vous, soit leur demander de nous faire passer leurs adresses personnelles, soit nous transmettre leurs coordonnées, qu'elles soient personnelles ou professionnelles. Ils ne seront pas inclus dans le fichier jusqu'à leur retour dans l'association que nous espérons nombreux. Pour le Comité, Le Président.

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 11

Indications pédagogiques D2 / 11 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 11 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 1 : Produire un message à l écrit 1 : Produire un message

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport. Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport

Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport. Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport Radisson BLU Hotel, Toulouse Airport Le Radisson Blu Hotel, Toulouse Airport A 10 minutes du centre ville de Toulouse A 10 minutes du centre ville de Toulouse Radisson BLU Hôtel Découvrez un lieu contemporain

Plus en détail

MESSAGES TYPES POUR UNE PRISE DE CONTACT

MESSAGES TYPES POUR UNE PRISE DE CONTACT MESSAGES TYPES POUR UNE PRISE DE CONTACT 1. Les principes à retenir Personnalisez vos messages La solidarité au sein des réseaux est étonnante, mais les membres sont des gens occupés. Personnalisation,

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Lire et Ecrire a changé toute ma vie

Lire et Ecrire a changé toute ma vie Lire et Ecrire a changé toute ma vie Fabienne VANDERMIÈGE Responsable de l association L illettrisme Osons en parler Agente de sensibilisation à Lire et Ecrire Verviers Avant de venir t inscrire à Lire

Plus en détail

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC Horodateur Note générale relative à l'enseignement de Pierre Vélon Supports de cours et travaux dirigés Correction des exercices et des projets personnels Disponibilité de Pierre Vélon en dehors des heures

Plus en détail

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011*

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* La 19me enquête «Insertion des jeunes Diplômés» de la Conférence des Grandes Écoles s intéresse aux conditions d insertion professionnelle

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin.

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser l Assemblée Générale Régionale courant juin. Participeront à cet événement 18 antennes de la région Alsace-Lorraine. C est l opportunité pour chacun de

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts

Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts HOUDEVILLE Gwendoline 3èmeA Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts Jeudi 5 et vendredi 6 décembre 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 INTRODUCTION...3 PRÉSENTATION ET ORGANISATION DE L'ENTREPRISE...4 1. Localisation

Plus en détail

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction.

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction. Objet Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone La date Monsieur, Madame, Mademoiselle Formules d introduction Texte Formules de conclusion signature Objet numéro d abonné, du client votre

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires du Centre de réadaptation de Mulhouse Historique: Issu du milieu industriel, j ai entrepris une reconversion professionnelle en 1998

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE Le réseau communautaire pour les professionnels des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2015 Edito SOMMAIRE Page 3 Edito de Vincent Sigaud, Directeur Général de FoodConnexion

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR 1 Le verbe 6: le passé composé avec avoir Mettez les verbes au passé composé, comme dans l'exemple. exemple: Hier, nous (manger)...chez les Durand. Hier, nous avons mangé

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature Yes Oui Can est un programme d'initiation à l'entrepreneuriat proposé et financé par l'ambassade des États-Unis d'amérique en France et mis en œuvre par l'association Global Potential.

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS SOMMAIRE PROGRAMME GUIDE DE PRÉPARATION AUX RENCONTRES AVEC LES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

La lettre. Sommaire. édito. Contacts. Novembre 2014 Equipes éducatives. Le WO, un outil support pour l'orientation Le WO dans l'académie,

La lettre. Sommaire. édito. Contacts. Novembre 2014 Equipes éducatives. Le WO, un outil support pour l'orientation Le WO dans l'académie, Novembre 2014 Equipes éducatives La lettre édito Tout au long de cette année, votre lettre WO vous accompagnera dans vos usages liés au webclasseur orientation : l utilisation dans l académie, des témoignages,

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

= Assemblée Générale du 27 Avril 2014, à Nancy = =======================

= Assemblée Générale du 27 Avril 2014, à Nancy = ======================= = Assemblée Générale du 27 Avril 2014, à Nancy = ======================= 09h45 : Ouverture de l Assemblée Générale, par Madame la Présidente Marie Lise ROCHOY. Elle souhaite la bienvenue à toute les personnes

Plus en détail

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris.

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris. La communauté AGEFA Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. pour Laurent Bernelas Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

Dossier de Parrainage

Dossier de Parrainage Dossier de Parrainage Professionnel! Vous rêvez d être autonome sans les risques de l indépendant? Optez dès à présent pour le portage salarial Qu est-ce que le portage salarial? Le portage salarial Les

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

TOLEDE PRESTIGE 911. 15, 16 & 17 mai 2015. 1 ère Edition

TOLEDE PRESTIGE 911. 15, 16 & 17 mai 2015. 1 ère Edition TOLEDE PRESTIGE 911 15, 16 & 17 mai 2015 1 ère Edition SOMMAIRE 1. Présentation de l évènement...pages 3 à 6 2. Nos clients Porsche.....page 7 3. Nos formules de partenariats...pages 9 à 11 4. Le Village

Plus en détail

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe

20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe Amélioration de la performance des hommes et des organisations par le management et la motivation 4.0 20 questions de manager-coach pour révéler le meilleur de votre équipe «Faire grandir mon équipe ou

Plus en détail

1. J exerce un métier varié

1. J exerce un métier varié 1. J exerce un métier varié 1 Ma place dans l entreprise I. Trois secrétaires témoignent : Je travaille pour une assez grosse société. Je ne suis pas la seule assistante, nous sommes nombreuses : plusieurs

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Gagner en assurance et en confiance en soi

Gagner en assurance et en confiance en soi D après le site CIDJ.com Durant vos 3 ans de formation de BAC PRO, vous allez devoir effectuer au total 22 semaines de stage, généralement réparties en 6 + 16, c est-à-dire 6 semaines en classe de seconde

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Assistant(e) d assurance. Un excellent tremplin pour les titulaires d une maturité. Quels que soient vos projets, nous sommes

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 16 élèves (sur 27 au total) ont répondu au questionnaire à la fin du stage mathc2+. Voici quelques éléments qui sont ressortis de ce questionnaire (j ai laissé

Plus en détail

RETOUR SUR LE FORUM PARTICIPATIF des Acteurs de la Dynamique des ASL

RETOUR SUR LE FORUM PARTICIPATIF des Acteurs de la Dynamique des ASL RETOUR SUR LE FORUM PARTICIPATIF des Acteurs de la Dynamique des ASL LUNDI 13 OCTOBRE 2014 de 14h à 18h À la MAS, Maison des Associations de Solidarité 10-18 rue des Terres au Curé 75013 Paris Soutenu

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES

LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES LE TRÉSOR DES MOUSQUETAIRES Premier parcours interactif œnotouristique dans l appellation Jurançon DOMAINE DU CINQUAU LE MOT DU PROPRIÉTAIRE Le Domaine du Cinquau est dans ma famille depuis presque 400

Plus en détail

Réponses aux questions fréquemment posées au sujet des candidatures en ligne

Réponses aux questions fréquemment posées au sujet des candidatures en ligne Réponses aux questions fréquemment posées au sujet des candidatures en ligne Comment fonctionne le dossier de candidature en ligne? Lorsque vous cliquez pour la première fois sur le lien : http://candidatures.agroparistech.fr/index_html

Plus en détail

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

La lettre de motivation

La lettre de motivation La lettre de motivation - Elle accompagne votre CV pour renforcer les éléments de votre personnalité qui correspondent à l'offre d'emploi. - Elle vous permet d'expliquer en quoi votre candidature peut

Plus en détail

LE GRAD & PARTENAIRES

LE GRAD & PARTENAIRES BlogueurJOB Découvrez la manière la plus simple d'entreprendre et de gagner assez bien sa vie en animant un BLOG DE QUOI S AGIT-IL EXACTEMENT? "BlogueurJOB" fait parti des programmes Networking de l association

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

N 16 De septembre à décembre 2013 page 5. Association Familles Rurales de St Jean de Liversay!

N 16 De septembre à décembre 2013 page 5. Association Familles Rurales de St Jean de Liversay! FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De septembre à décembre 2013 Bonjour, Edition N 16 Lorsque le numéro vous parviendra la rentrée sera bien établie pour chacun

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Juin 2008 Les échos de la Prépa Quelques temps forts : La fin de l année est proche Mais nos étudiants travaillent toujours avec autant de sérieux. En classe préparatoire, les cours se terminent fin juin

Plus en détail

Les Activités Les Futures Forêts

Les Activités Les Futures Forêts Les Activités Les Futures Forêts MODULE A POURQUOI LES FORÊTS ET LES ARBRES SONT IMPORTANTS Ce module aidera vos jeunes à apprendre pourquoi les arbres et les forêts sont importants pour eux. Il contient

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Lettre motivation. En haut de la page

Lettre motivation. En haut de la page Lettre motivation Vous avez trouvé une offre de stage? Vous voulez envoyer une candidature spontanée? Ne perdez pas de vue que le stage doit représenter un intérêt commun pour les deux parties : l entreprise

Plus en détail

Guide des correspondances

Guide des correspondances Aidons les enfants à rendre le monde meilleur! Guide des correspondances Contact : Service Parrainage Tel. 09 52 50 33 25 Email : parrainage@coeuretconscience.org www.coeuretconscience.org 1 Correspondre

Plus en détail

Qu est-ce que le TCF?

Qu est-ce que le TCF? Qu est-ce que le TCF? Le Test de Connaissance du Français (TCF ) est un test de niveau linguistique en français, conçu à la demande du ministère de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Communiqué de Presse. L ARCHE de RECRUTEMENT. Les Actions Innovantes! LES TERRITOIRES en MOUVEMENT - Evénement

Communiqué de Presse. L ARCHE de RECRUTEMENT. Les Actions Innovantes! LES TERRITOIRES en MOUVEMENT - Evénement Les Actions Innovantes! L ARCHE de RECRUTEMENT Communiqué de Presse INTERLOCUTEURS Intervenant Territorial Interlocuteurs Locaux Jean-Marc TEUTSCH Communiqué de Presse Conseiller à l Emploi / Conseils

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT

Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT 1 Pourquoi cette enquête? Télétravail & Tiers- Lieux Parmi les solutions

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail