07-24 Physics, Atomic, Molecular, and Wuclear

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "07-24 Physics, Atomic, Molecular, and Wuclear"

Transcription

1 07-24 Physics, Atomic, Molecular, and Wuclear r fniropie, Nnv.-Unc. IBU'I. n..hi 311. It ink Study (if n thiirin:if MiiitiiiMiliii lurnm rnii-ii'dliy n pnl-.iid "Inchon llttiillt tft Hli»lil««umillttl fi»l'll«l( IidfjMittfill. jlti'ilimlj, mill ntfl'ilrrll molecules which are resolved by time-ut liiyhl. I lie uxuted bjibi.ies are detected by secondary electron emission from a metal surface. HI?S) Mloms IIMVII Imnn I II I:I:IIM limn liydin( i>n, water, ammonia, and several hydrocarbons. Excited lr;mmenl!; lioin tho halo'iens ftitvc hnnn resolved. Values o( kinetic nncryy and estimates of threshold i<nm(jinn m«ifi )iirtbd. laiilhoi) A // DEVELOPMENT AND STUDY OF A CESIUM JET (REALISA- TION RT RTUIJfi D'UN JIT HI" CHIIIIM). Ch. Millnt and J. Millet (Aix-Miii«'illi>, Univni'ilii. Mainnllln. I iiiiici'1. (SYMPOSIUM INTERNATIONAL SUR LES JETS MOLEi;nt Aini'n t)f HAITI i n nr wirivrmni' PNFnniF, PND, C'.ANNCH. ("HANOI:, JULY I <l, I mill, I'll! u:i I I ilnilm, i /I'.' hit.) Entropie, Nov.-Dec. 19G9, p rets. In Fiench. (For abstract see issue 19, page 3376, Accession No. A ) A // CHARACTERIZATION OF MULTICHANNEL SOURCES AND THEIR UTILIZATION IN MOLECULAR BEAM SYSTEMS. D. R. Olander and R. H. Jones (California, University, Berkeley, Calif.). (SYMPOSIUM INTERNATIONAL SUR LES JETS MOLE- CULAIRES DE HAUTE ET DE MOYENNE ENERGIE, 2ND, CANNES, FRANCE, JULY 1-4, PROCEEDINGS, p ) Entropie, Nov.-Dec. 1969, p refs. (For abstract see issue 19, page 3376, Accession no. A ) A I! A 4 TO 200 ev NEUTRAL MOLECULAR BEAM. R. 0. Doughty (Gnnnrjil Dynamics Corp., Fort Worth, Tex.) and W. J. Schaetzle (Alabama, University, fuso-mousa, Alii.). (SYMPOSIUM INTERNATIONAL SUR LES JETS MOLE- CULAIRES OF HAUVF ET DE MOYC-NNE ENERGIE, 2ND, CANNES. FRANCE, JULY 1-4, I!)IH). PROCEEDINGS. >. B1-G7.) Entropie, Nov.-Dec. 1969, p rets. (For abstract see issue 19. paqe 337G, Accession no. A ) A i! DEVELOPMENT OF APPARATUS FOR OBTAINING MOLEC- ULAR BEAMS IN THE ENERGY RANGE FROM 2 TO 200 nv (REALISATION D'UN APPAREIL PERMETTANT D'OBTENIH DES JETS MOLECULAIRES D'ENERGIE COMPRISE ENTRE 2e ET200eV). F. M. Devienne, J. C. Roustan, A. Roustan, and R. Clapier (Laboratoire de Physique Moleculaire des Hautes Energies, Peymeinarie. Alpes-Maritimes, France). (Symposium International sur les Jets Moleculairos do Haute ot do Moyenne Energie, 2nd, Cannes, France, July 1-4, Entropie, Nov.-Dec. 1969, p In French. In this paper, wo discuss aboul the formation nnd detection of molecular bearns, obtained by charge exchange from an ion-source ol low energy. After the measurement ot tne dispersion in energy of the ion-source, we have study the problems concerning the detection of neutral beams. Different methods have been used, and, specially, the secondary electronic emissivity of a metallic surface; the ioniz;i!ioi> of a gas target having a low ionisation voltage. By the use of a tubular electron multiplier and a lock in amplifier, we have measure the intensities of neutral beams, as low as 10 ev. (Author) A // HIGH ENERGY ATOMIC BEAMS, OBTAINED BY MEANS OF CATHODE SPUTTERING. V. K. Koshkin, lu. A. Ryzhov. and B. A. Shvedov (Moskovskii Aviatsionnyi Institut, Moscow. USSR). (Symposium inrcrnatinnaf sur fas Jr;ts M(ttdcutaircs df! Haute et fit: Moyenne Energie, 2nd, Cannes, France, July 1-4, 1969.) Entropie, Nov.-Dec p. 58, 59. Discussion of a method for obtaining high energy atomic beams by the sputtering of solids by ions with'energies from 1000 to ev. A sketch of the device used is presented and the measurement of lln< imii'iinlly nl UK' liumn Hi «iiilliiliul iiliiini h.llni'lhm'll A nni" nl Ilitihl uilmlinti disk mipninlin w.-n used In nlitnlll the A7D // REFLECTION OF CONDENSED MOLECULAR BEAMS OF HELIUM A'l SOLID SUIII : ACnS. E. W. Bcckci, J. G-.paim (Karlsruhe. Technisclie Univomlfli K.'Ml'.iiili'j, W'.'M i M'tiD.-'iiy). and 0. Kiieif (Karlsruhe, Kornfnrschung*' /minimi, KinNiiiliH, Wi"ii (iniiiiiiny). (Symposium Intvru.'iliitual sur tus Juts Moltfculiiiins tin Haute at do MnyrniiK Encrgin, 2nd. Cannes. France, July 1-4, 1969.) I mm/in.', Nnv -dec. IfKifl, p. (if) Ot. Mi'nqlllf'ltli'lll nl Ml" if'llw.'lilhh'l f.'i'tlllr'llfjllll lll'lll'f'mlrll llrtflmllfl' helium at polisln.'d sl.-iinless stc'ol using liine-ol-llii lil inelbuils. Al en fim le ol incidence nl R5 (let), measured from the surface normal. Ihiii HIM iiiiu"! IHIIII 'till In Kill K i;midnd Ihp ilirpr.linn nl the idftected (in,mi in shut from li'j In tt'j il«u diiyiu nl it>llui:nnn, ihninh» increasing the maximum reflected flux from 1 to 11 per cent of the incident flux. The velocity of the reflected clusters was always higher. limn Ihiii nl Hie incident onfis, the litclnr heinp, 1.12 at 310 K and 1.02 at 130 K tiiiyut tumpuioturo. Si/.es ol bulh incitlutil itnd reflected clusters were found to be of the order of 100,000 atoms/cluster. (Author) ' A !! * ON THE INTERACTION OF HYPERTHERMAL POTASSIUM ". ATOMS WITH A TUNGSTEN SURFACE. C. A. Visser, J. Wolleswinkel, and J. Los (Stichting voor Fundsmenteel Onderroek der Materie, Instituut voor Atoonv en' Mf)lecuulfysica, Amslerdam, Netherlands). {Symposium International sur les Jets Moleculaires de Haute et df'-! Moyenne Energie, 2nd, Cannes, France, July 1-4, 1969.)» EntropiB. Nov.-Dec. 1969, p refs. Iteseaich suppmied!>y the Nodeilandse OrganiScitie voor Zuiver- Th(; anrjular dislributinn and the energy distribution of ' ;nnn<ienei( eltc neulr.'il alkali beam, scatteind from and ioni/edbyan,' uiienled monociysliilline metal suiface, are measured as a function:'' of the energy of the beam particles, ranging (rom 1 to 50 ev and the ; anfjle ol incidence (tho. J inn.lo (wlween direction of motion and nniiniil at llie suiiacfi). Even at these relalively low enuiiiios llw observed phenomena can almost fully be accounted lor byi; two-pat tide infraction. (AuthoiJ*; A // / ATOM BEAM STUDIES OF HIGH TEMPERATURE ATOM B -' ACTION PROBABILITIES WITH SURFACES. -.<«R. J. Madix, G. Melin, and A. Susu (Stanford University, StanfortLj'.J Calif.). (SYMPOSIUM INTERNATIONAL SUR LES JETS MOLP, CULAIRES DE HAUTE ET DE MOYENNE ENERGIE, 2NB.U CANNES. FRANCE, JULY 1-4, PROCEEDINGS, p. 91-9JJJJ Entrapin. Nov. Dei:. 1969, p refs. _' (. (F ; or abstract sue issue 19, page 3377, Accession no. A ) s4$ A ,v APPLICATION OF AN IMPROVED MODEL OF THE BOUNDARY CONDITION TO MOLECULAR BEAM SCATTB^ ING FROM A SOLID SURFACE. Melvin Epstein (Aerospace Corp., Aerodynamics and Research Laboratory, El Seyundo, Calif.). (SYMPOSIUM INTERNATIONAL SUR LES JETS MOU$*J CULAIRES DE HAUTE ET DE MOYENNE ENERGIE, CANNES, FRANCE, JULY 1-4, 1969, PROCEEDINGS, p Entropie, Nov.-Dec. 1969, p refs. (For abstract see issue 19, page 3377, Accession no. A O A II THEORETICAL STUDY OF THE INTERACTION BETWEEN*! RAREFIED GAS AND THE SURFACE OF A SOLID BODY-«j TERPRETATION OF THE INTENSITY DISTRIBUTION Off MOLECULAR JETS.REFLECTED FROM AN ELEMENT^ CRYSTAL CELL (RECHERCHES THEORIQUES SUR AOI If IN lihni SOLIDE-INll *SES JF.IR M I INI A. NikuiadsH lonenlorschunn. ISyni/ins/iini /< ; Mnyonne /iw,-,v. fntropio, Nov. I Study /il ii. those of a M.:.I elementary cell i intensity distrii. ill (HI flit I It ll,m! "wnlaiy colls!. stnlisticnl CODM/I Bnltritimm «mi. I'UiVb lb dull,,.. distribution is i:. A , ELASTIC SCA I! A. Nikuradse,! lonenforschunji. f (Symposium lin, Moyenne Enenji,: Entropie, Nov.-Di The reflec!:. mechanically. A- single surface ait. the Dirac-wave-. intensities for &, scattering from. motion. Then «Battering froii! ; lattices of gold in n A STUDY OF THE i SURFACE ON (ETUDES SUR, FACE SOLID Sin. Peter Bark and / : -lonenforschun;) i (SYMPOSIUM', CULAIRES DE CANNES, FRANC (ntropie, Nov. -Dr.. (For abstract see : A / p- INTERPRETATID [^,'UOLECULAR 0! CESSES (SUR ; O'INTENSITE Dl?j. U.Graf, D. Jaeg' g% boenforschung, M "l Symposium In tin Hoyenne Energi,. ie, Nov.-Dw We show, hoiof therm;., boundary layer Lr ^"* lag betweei! ^.-...Jfeeration of den > ': ;«<thermal equiu,,.'.a // -»:i.'.'»fluence OF ' Vi'BOOY UPON THI pi>-.molecular BE D 1342 International Aerospace Abstracts

2 wellian distribution of velocities within the beam begins to decompose. This,is because the high-energy ions with Iherma) velocities>directed out of the beam are lost to the surrounding \acuum>even after the focusing process, in which the velocity vectors of mass motion are convergent, some molecules are\lost from the beam as a result of random motions.\thus a continual loss of thermally energetic ions'and molecules occurs throughout the entire travel of\the beam, resulting in a net cooling effect on the beanvas showi in figure 5. Another, and more important, consequencexof this "thermal expansion" of the beam is the develop, ment of a monodirectional behavior of the molecules within the final skimmed beam. As the temperature of the emerging ions increases, the divergence ofyfne beam will, of course, increase. Thus the outer portion of the beam, consisting of molecules with outwarddirected thermal velocities, is effectively removed from the final beam, providing a monodirectional test beam. Since the original distribution within/the ionization chamber is Maxwellian, what essentially happens is the removal of a central core along the beam axis. The original distribution of velocities along the beam axis remains intact as a resulyof the relatively long free path length within the beam itself. This implies that the momentum and energy within the beam may be calculated based on ^a one-dimensional treatment, simplifying the analysis considerably. REFERENCES (J l] STERN. O.. Untersuchen zur Molekular Sirahlenmethode, Zeitschrifi fur Physik. Vol ( ). [2] BICKER, E.W., and HtNKtsfW., Geschwindigkeitsanalyse von Laval-Strahlen, Zriist'hrift fur Phvsik, Vol. 146 (1956) / [3] CANN. G. L., TEEM/). M., BDHLER, R. D., and BRANSON, L.K., Magnetogasdynamic Accelerator Techniques, Technical Documentary Report AFDC-TOR , Arnold EngineeringyDevelopmenl Center, July [4] READER, SfD., The Operation of an Electron-Bombardment Ion Sou/fe with Various Cases, NASA TM X-52006, [5] KlSERf R.W., Introduction to Mass Spectrometry and its Applications, (Prentice-Hall, Englewood Cliffs, N.J., 1965). [6] KAUFMAN, H.R., An Ion Rockei with an Electron-Bombardment Ion Source, NASA TN D-585, January, ] KAUFMAN, H.R., One-Dimensional Analysis of Ion Rockets, NASA TN D-261, March [8] MICHELSON, W.R., and KAUFMAN, H.R., Status of Electro- Astatic Thrusters for Space Propulsion, NASA TN D-2172, May ;9] KING, H. J., and KOHLBERG, 1., Lou- Density Arc ton Engine Development, Interim Report No. ], Contract NAS8-1684, 'Goodrich-High Voltage Astronautics, Inc., June [10] D^UGHITY, R.O., The Accomodation of Molecular Momentum\t aosurface in High Speed Flow, Ph. D. Dissertation, Unive'rsnVof Alabama, [II] SCHAETZLE\ W.J., An Experimental Study of Molecular Surface Interactions -at Velocities up to and Exceeding Space Probe Escape\Vflocities, Final Report, Contract NAS8-5326, Bureau of Engineering Research, University of Alabama, 15 June "\ [12] Morr, N.F., and MASSEY, H.S.W., The Theory of Atomic Collisions, (Oxford University Press, London, 1965), 504. [13] VON ENGEL, A., Ionized Cases (Oxford University Press, London, 1955). \ [14] CRAVATH, A. M., The Rate at which Ions Lose Energy in Elastic Collisions, Physical Retieic, vol. 36 (July 1930) 248. [15) UTTERBACK, N.G., and MILLER, G.H., Rev. Sci. Intr., Vol. 32(1961), Realisation d'un appareil permettant d'obtenir des jets moleculaires d'energie comprise entre 2 e et 200 ev P.M. DEVIENNE, J.C. ROUSTAN, A. ROUSTAN et R. CLAPIER Laboratoire de Physique Mol6culaire des Hautes Energies, Peymeinade. 06, France MAR 4 '(S8b Le present exposed traite de la formation et de la detection des jets moleculaires oblenus par ^change de charge a partir d'une source d'ions de basse energie. Apres avoir mesure la dispersion en energie de la source, en particulier par une melhode de polentiel retardateur, jusqu'a 1 ev, ont tit ttudie les problemes poses par la detection des faisceaux de neutres. Plusieurs mtthodes ont tie utilisees, en particulier, remission tlectronique secondaire d'une surface mttallique, 1'ionisation d'une cible gazeuse ayant tin faible potentiel d'ionisaiion. L'utilisation d'un multiplicateur lubulaire et d un dispositif d'amplification synchrone a permis de mesurer les intensites de jets de neutres jusqu'a 10 ev. In this paper, we discuss about the formation and detection of molecular beams, obtained by charge exchange from an ion-source of lou' energy. After the measurement of the dispersion in energy of the ion-source, ve have study the problems concerning the detection of neutral beams. Different methods have been used, and, specially, the secundary electronic emissicity of a metallic surface; the ionization of a gas target having a loir ionisation collage. By the use of a tubular electron multiplier and a lock in amplifier, tee have measure the intensities of neutral beams, as lou as 10 ev Les sources d'ions du type Haute Frequence ne peuvent produire des faisceaux d'ions d'energie inferieure a 40 ev, car au niveau de 1'electrode d'extraction, le plasma form par le champ Haute Frequence se maintient a un potentiel de 1'ordre de quelques dizaines de volts. Ce potentiel est variable en fonction de la puissance HF necessaire au fonctionnement de la source; si la puissance augmente, le potentiel du plasma par rapport a celui de 1'electrode d'extraction croit et peut atteindre une centaine de volts. La source utilisee (fig. 1) pour operer a moyenne N T K 0 P I N 30 3f. Novembre-Dicembre

3 e'nergie est de"riv6e de celle utilised par Unerback, Miller [I] et Prince [2]. L'ionisation du plasma est produite par I'impact d'un faisceau d'electrons e"mis par un filament de tungstene chauffe' (diametre du filament $ = 0,6 mm). A la sortie de la source, les ions sont localises par une lentille /., portee a un potentiel n^gatif variable en fonction de la tension d'acceleration des ions;^.!le est r gl e de facon & obtenir le maximum de couravit ionique. Fig. I Source d'ions basse energie 1 Support isolant 2 Filament 3 Extraction 4 Corps de la source (acier inoxydable) 5 Arrivee de gaz 6 Lentille de focalisation Fig. 2 Dispositif experimental 1 Chambre d'essais auxiliaire 2 Cible 3 D tecteur 4 Multiplicateur a dynodes 5 Plaques de deflection des ions 6 Boite d'echange de charges 7 Diaphragme 8 Diaphragme 9 Diaphragme 10 lectro-aimant 11 Lentille de focalisation 12 Arrive'e de gaz 13 Extraction 14 Filament 15 Source d'ions (acier inoxydable) La figure 2 repre'sente le schema du dispositif experimental. Apres avoir e"te" focalise"s, les ions sont analyse* par un electro-aimant; cette analyse magnetique permet en particulier, de pouvoir travailler sur un type d'ions bien determine, tels que les ions d'hydrogene triatomique HS. Une partie des ions sortant de I Mlectro-aimant est neutralisee en molecules neutres par echange de charges; les ions non neutralises sent deflectes electrostatiquement. 54 f N T ft 0 P I 3O Movtmbrt-Dicimbrt 1369

4 1- Mesure de la dispersion en energie des faisceaux.d'ions sortant de la source. Deux methodes ont die" utilisees pour mesurer la dispersion en dnergie des faisceaux d'ions. 1.1 Methode du potentiel relardateur. Le faisceau d'ions est envoyd dans un ddtecteur constitud par une cible mdtallique associde a un mul'iplicateur d'electrons, (ce ddtecteur sera ddcrit plus en detail dans 1'dtude de la detection des neutres). Devant le detecteur, nous avons placd une grille dont le potentiel variable par rapport a la masse, permet de bloquer le faisceau d'ions. Par cette mdthode, 1'dtude de la variation du courant ionique, en fonction du potentiel retardateur appliqud a la grille a pu etre appliqude a des faisceaux d'ions jusqu'a 1 ev. Avec des jets d'dnergie dgale ou supdrieure a 2 ev, la dispersion en Energie est faible, mais elle augmente en-dessous de cette dnergie. de 3,5 Volts. A partir de la courbe prdcddente, nous avons, sur la figure 4, trad la courbe reprdsentant la dispersion en dnergie du faisceau; son dnergie moyenne esl de 3,6 ev, avec une dispersion a mi-hauteur de±0,lev. 1.2 Methode par analyse magnetique. Cette met hode ne permet pas de connaitre 1'dnergie exacte du faisceau, car 1'etalonnage du champ magnetique est tres delicat, mais elle permet de verifier que la dispersion en dnergie du faisceau est faible; en effet, comme le montre la figure 5, la separation obtenue a 3,5 ev, entre les faisceaux H{, Hj et Hj est totale. 07* * Fig. 3 Variation de I en fonction du potentiel retardateur, servant a mesurer I'inergie des ions ions ARGON f'.cc = 3,5 Volts La figure 3 represente la variation du courant ionique en fonction du potentiel retardateur; la tension d'acceleration appliqude a la source dtant voisine Fig. 5 Analyse par ilectroaimant, des ions hydrogene 4mis par la source d'ions Energie des ions : 3,5 ev 2 Detection des faisceaux de neutres. Le probleme de la detection des faisceaux de neutres a basse energie est tres delicat a rdsoudre. En utilisant diverses methodes, nous avons pu jusqu'a 8 ev, detecter des jets moleculaires et enregistrer en fonction du champ magndtique, les pics des jets moleculaires tels que H?, H, H formds a partir des faisceaux d'ions H, H^ et H^. Deux mdthodes principales ont dtd utilisdes : 2.1 Remission tlectronique secondaire etune surface meiallique. Lorsqu'une surface mdtallique est heunee par une molecule animee d'une vitesse elevee, elle dmet un certain nombre d'dlectrons secondaires; nous ddfinissons par y le nombre d'electrons dmis par moldcule arrivant : Fig. 4 Dispersion en fnergie du faisceau d'ions argon VKC = 3,5 VoltS Avec des jets de haute energie vers ev, le y est de 1'ordre de 1, mais au fur et a mesure que 1'dnergie diminue, le y decroit, pour devenir pratiquement nul avec des jets d'energie voisine de 15 ev. Nous avons mesure sur differents types de surface, les valeurs du y et essaye" en particulier, de voir sur des N T H 0 P I E N" 30 Novembie-Dtcembre

5 monocristaux si nous n'obtenions pas des valeurs superieures a celles obtenues sur le platine chaufte ou sur 1'aluminium. Les mono-cristaux utilises sont les suivants : Ga As 100 type P; Ge 111 type «; Si 110 type n; Si 111 type n. Les valeurs du y obtenues sur ces mono-cristaux sont tres proches, elles sont superieures, mais du meme ordre de grandeur que celles obtenues sur le platine chauffe'. En particulier, pour un jet d'helium a ev, Ton trouve : y (GaAs) 7 (Pt chaud) = 4 et pour 1'Argon, a la meme Energie : y(gaas) = 6^ y(pt chaud) Nous avons mesurs sur une surface de platine chaufte", bombardee par un jet d'argon, les valeurs du y, jusqu'a 100 ev. Nous avons trouve pour y, les valeurs suivantes: Energie 350 ev 250 ev 200 ev 100 ev y 0,035 0,022 0,014 0,008 En-dessous de looev, cette methode n'est plus appliquable, car le faisceau d'ions se defocalise au contact de la cible gazeuse contenue dans la boite d'echange de charges. Le nombre d'electrons emis par une surface metallique etant tres faible, pour augmenter la sensibiliti du de"tecteur, les electrons 6mis par la surface sont focalise's et envoyes soit sur la premiere dynode d'un multiplicateur a dynodes, soit sur l'entr e d'un muhiplicateur tubulaire. La sortie du multiplicateur est reliee a un picoamperemetre; avec ce dispositif, il a etc possible de d&ecter des faisceaux de neutres jusqu'a 15eV. 2.2 lonisation (Tune cible gazeuse. La methode consiste (fig. 6), a ioniser dans une boite de collisions, une cible gazeuse ayant un tres faible potentiel d'ionisation; nous avons utilise" plusieurs types de cible gazeuse, mais les meilleurs resultats ont et6 obtenus avec une cible de Toluene, (potentiel d'ionisation : 8,5 ev). Les ions toluene sont formes dans la boite de collisions polarised a Volts. Ces ions sont extraits, focalise's et envoyes dans le detecteur constitue par une cible metallique associee a un multiplicateur d'electrons. La cible a 1'interieur du detecteur etant a Volts, les ions toluene la heurtant, ont une energie proche de ev; le facteur y f est tres eleve par rapport au y des molecules que Ton doit detecter. Plusieurs problemes limitent cette methode : a) La pression dans la boite de collisions doit etre faible si Ton veut eviter que les molecules de toluene qui eftusent de la boite, n'absorbent pas le jet moleculaire; b) Le nombre d'ions toluene formes reste faible, car l'6nergie du faisceau de neutres est peu levee. ) II II JU. A si <N 1 -\ V H900V +1000V Oi v2/ -1970V i \ L-! v \' V -2500V _^ ^" t _... i -24OOV Fig. 6 Schema d'une bode de collision et systime de detection 0 D6tecteur i ruban de platine plus multiplicateur 0 6 mm pour tous les trous. (5) Diaphragme. Collecteur. Pico-amperemetre. Jauge Pirani. (?) Arrive* de gaz. ( ) Boite de collisions. (?) Electrodes de focalisation. Cette methode, d'une part, nous a per mis de gagner en sensibilite, par rapport a la me'thode precedente, par exemple, a 20 ev le gain est de 20, et d'autre part, nous avons pu ddtecter des faisceaux de neutres jusqu'a 10 ev. 3 Amelioration da systeme de detection. Cette amelioration peut etre appliquee soit a la methode utilisant remission electronique secondaire d'une surface, soit a la methode de 1'ionisation d'une cible gazeuse; la figure 7 represente le schema bloc du dispositif utilise. La m&hode consiste a faire fonctionner la source, non plus en regime continu, mais en regime pulse, et a faire une detection avec un amplificateur selectif a 1 KHz. Sur la source, nous envoyons des impulsions rectangulaires ayant une hauteur reglable entre 0 et 35 Volts. A la sortie du multiplicateur d'electrons, les 56 N T O P / f Hovtmbri Oicambre 1969

6 impulsions de courant sont amplifies par un amplificateur se"iectif place" sous vide pres du de"tecteur. Un diviseur de tension par 100 permel de diminuer le gain s : le courant d bite par le tubulaire devient trop important. A I'extirieur de 1'appareil, un amplificateur ope'rationnel de gain variable est suivi d'un redresseur et d'un inte*grateur de facon a de"livrer en sortie une tension pouvant varier entre 0 et 10 Volts. La constante de temps de rinte"grateur est variable entre 0,3 el 10 secondes, ce qui permet d'e'liminer les fluctuations ateatoires et brutales qui peuvent survenir durant les mesures. Fig. 7 Detection fun jet mouculaire d basse inergie Arriv^e de gaz. Chauffage i filament de 26 A. (D Amplificateur de puissance. Gdn^rateur d'impulsions. Tubulaire a extr6m'n6 fermec. Jet moleculaire vers la cible. (7) Amplificateur s^lectif. ( ) Amplificateur oplrationnel. RC de 0,3 a 10 Enregistreur XY Ceract^ristiques de la source d'ions pulses Panic exlerieufe II est a noter qu'une augmentation importante de la sensibilit6 du ddtecteur a 6te obtenue dans le cas de remission e"lectronique secondaire d'une surface, en envoyant directement le jet de neutres sur I'entr^e du detecteur tubulaire. Ce dispositif de d^tecteur est encore actuellement a 1'essai, mais il nous a deja permis de tracer comme nous le montre la figure 8, a une e"nergie de 35 ev, sur un enregistreur XY, en fonction du champ magne"tique, les pics H, H et H des jets moleculaires obtenus en neutralisant par exchange de charges, les pics H, H 2 et H 3. Avec ce dernier dispositif, nous avons enregistri ces picsjusqu'a 10eV, et des mises au point de nouvelles mdthodes actuellement en cours de de"ve1oppement, devraient dans un proche avenir, permettrede descendre a des Energies beaucoup plus faibles. REFERENCES Fig. 8 Analyse par ilectroaimant des moucules H?, HJ, H, formies d parlir des ions HJ, HJ, HJ nergie des molecules : 35 ev [1] Fast Molecular Nitrogen Beam, Rev. ofsci. Jnsi., vol. 32, 10, October [2] A Low Energy Nitrogen Ion Beam, Ulias Tech. Note, No. 80, May N T R 0 P I f N" 30 Jf. Novembre-Dtcembre

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

sur le réseau de distribution

sur le réseau de distribution EDF-R&D Département MIRE et Département EFESE 1, avenue du Général de Gaulle 92141 Clamart Impact qualité du site photovoltaïque "Association Soleil Marguerite" sur le réseau de distribution Responsable

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Réalisation d un dispositif de mesure de la conductibilité thermique des solides à basses températures

Réalisation d un dispositif de mesure de la conductibilité thermique des solides à basses températures Réalisation d un dispositif de mesure de la conductibilité thermique des solides à basses températures P.L. Vuillermoz, P. Pinard, F. Davoine To cite this version: P.L. Vuillermoz, P. Pinard, F. Davoine.

Plus en détail

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board 1 L élaboration de la norme IPSAS 32 Objectif : traitement comptable des «service concession arrangements»

Plus en détail

Détection de fuite hélium Aspect Mesure

Détection de fuite hélium Aspect Mesure Détection de fuite hélium Aspect Mesure Préparé par : F.Rouveyre Date : 24 Octobre 2012 La détection de fuite La détection de fuite par spectrométrie de masse à gaz traceur a plus de 50 ans. Même si cette

Plus en détail

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013 Dossier / File P128500 - Document DE/1 - Page 1/6 Ce rapport constitue une extension du rapport de classement n M091439-DE/4 This report is an extension of the classification report n M091439-DE/4 CLASSEMENT

Plus en détail

Impact on revenue requirements no Description (000$)

Impact on revenue requirements no Description (000$) IMPACT OF THE CHANGE IN COST OF GAS ON THE REVENUE REQUIREMENT RESULTING FROM THE 2010 VOLUMES COMPONENTS: Transportation, load balancing and commodity 2010 RATE CASE Impact on revenue Line requirements

Plus en détail

Procédés plasmas à faisceau d ions. P.Y. Tessier

Procédés plasmas à faisceau d ions. P.Y. Tessier Procédés plasmas à faisceau d ions P.Y. Tessier Institut des Matériaux Jean Rouxel, CNRS Groupe des plasmas et des couches minces Université de Nantes Plan Introduction Gravure par faisceau d ions Dépôt

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

Analysis of Water Transport in Polymer Electrolyte Fuel Cells using Neutron Imaging

Analysis of Water Transport in Polymer Electrolyte Fuel Cells using Neutron Imaging DISS. ETH NO. 20548 Analysis of Water Transport in Polymer Electrolyte Fuel Cells using Neutron Imaging A dissertation submitted to ETH ZURICH for the degree of Doctor of Sciences presented by Pierre Oberholzer

Plus en détail

Problèmes posés par l'accès OV aux données multidimensionnelles théoriques non-spatiales. H. Wozniak Centre de Recherche Astronomique de Lyon

Problèmes posés par l'accès OV aux données multidimensionnelles théoriques non-spatiales. H. Wozniak Centre de Recherche Astronomique de Lyon Problèmes posés par l'accès OV aux données multidimensionnelles théoriques non-spatiales H. Wozniak Centre de Recherche Astronomique de Lyon Produits théoriques Quelles types de produits théoriques sont

Plus en détail

TD : Oscillateur harmonique

TD : Oscillateur harmonique TD : Oscillateur harmonique Observation du chromosome X par microscopie à force atomique. À gauche : nanoparticules observées par microscopie à force atomique (AFM, SP1-P2). Image du Dr. K. Raghuraman

Plus en détail

Transferts thermiques en plasmas thermiques

Transferts thermiques en plasmas thermiques Arc Electrique et Procédés Plasmas Thermiques Transferts thermiques en plasmas thermiques P. Freton, M. Masquère, J.J. Gonzalez LAPLACE : «Arc électrique et procédés plasmas thermiques» Les enjeux de la

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules THÈSE N O 4034 (2008) PRÉSENTÉE le 30 mai 2008 À LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

Assembly Instructions Stratton Premier Combo Plus Instructions Pour Assembler Collection Stratton Premier Combo Plus

Assembly Instructions Stratton Premier Combo Plus Instructions Pour Assembler Collection Stratton Premier Combo Plus W westwood design Assembly Instructions Stratton Premier Combo Plus Instructions Pour Assembler Collection Stratton Premier Combo Plus ! WARNING: FALL HAZARD TO PREVENT DEATH OR SERIOUS INJURY, ALWAYS

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Fabricant. 2 terminals

Fabricant. 2 terminals Specifications Fabricant Nominal torque (Nm) 65 Minimal torque (Nm) 0,63 Coil resistance - 20 C (ohms) 20 Rated current DC (A) 1 Rotor inertia (kg.m 2 ) 2.10-3 Weight (kg) 7,20 Heat dissipation continuous

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

HYTEM http://www.hytem.net GENERATEUR SYNTHETISE GSM / DCS / PCS / UMTS / LTE / WIFI / WLAN

HYTEM http://www.hytem.net GENERATEUR SYNTHETISE GSM / DCS / PCS / UMTS / LTE / WIFI / WLAN http://www.hytem.net GENERATEUR SYNTHETISE GSM / DCS / PCS / UMTS / LTE / WIFI / WLAN CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET UTILISATION MAN 08-02-23 GARANTIE WARRANTY! La maintenance de cet appareil doit être

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STAN DARD. Telecontrol equipment and systems

This is a preview - click here to buy the full publication NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STAN DARD. Telecontrol equipment and systems NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STAN DARD CEI IEC 870-3 Première édition First edition 1989-03 Matériels et systèmes de téléconduite Troisième partie: Interfaces (caractéristiques électriques) Telecontrol

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Joints de grains : couplage entre modélisation et microscopie électronique haute résolution

Joints de grains : couplage entre modélisation et microscopie électronique haute résolution Joints de grains : couplage entre modélisation et microscopie électronique haute résolution Frédéric Lançon, Damien Caliste, Jean Luc Rouvière Lab. de simulation atomistique (L_Sim), Inac/SP2M, CEA, Grenoble,

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS Introduction Ce supplément vous informe de l utilisation de la fonction USB qui a été installée sur votre table de mixage. Disponible avec 2 ports USB

Plus en détail

Force and Torque Sensor with inboard Electronics

Force and Torque Sensor with inboard Electronics Force and Torque Sensor with inboard Electronics The force and torque sensors of the KMS series are high-capacity measuring systems. The KMS sensors enable 6 axis measurements in 3-dimensional space. The

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Josef KAISER - Jean LACROIX

Josef KAISER - Jean LACROIX SERVICES D'ELECTRONIQUE DE SACLAY Section d'assistance Electronique Générale (SES/SEG/R-75-35) Nomenclature Programme : 0140 Y Saclay, le 26 mai 1975 2 Ispra nuclear electronics symposium. Stresa (italy),

Plus en détail

DÉTERMINATION DES TEMPÉRATURES ET DENSITÉS ÉLECTRONIQUES DANS UNE COLONNE POSITIVE D ARGON

DÉTERMINATION DES TEMPÉRATURES ET DENSITÉS ÉLECTRONIQUES DANS UNE COLONNE POSITIVE D ARGON DÉTERMINATION DES TEMPÉRATURES ET DENSITÉS ÉLECTRONIQUES DANS UNE COLONNE POSITIVE D ARGON J. Mazzaschi, J. Rocard To cite this version: J. Mazzaschi, J. Rocard. DÉTERMINATION DES TEMPÉRATURES ET DENSITÉS

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

^OmWj. \k Mai 1991. Ingenieur chimiste dipl. EPFL. originaire d'ormont-dessus (VD) ELECTROSTAHQUE SUR LE FONCTIONNEMENT. accepte sur proposition du

^OmWj. \k Mai 1991. Ingenieur chimiste dipl. EPFL. originaire d'ormont-dessus (VD) ELECTROSTAHQUE SUR LE FONCTIONNEMENT. accepte sur proposition du \k Mai 1991 '^s. ETI These EPFZ No 9281 INFLUENCE DE LA COALESCENCE ELECTROSTAHQUE SUR LE FONCTIONNEMENT D'UNE COLONNE AGITEE EN EXTRACTION LIQUIDE-LIQUIDE These presentee ä L'ECOLE POLYTECHNIQUE FEDERALE

Plus en détail

Certificate of conformity of the factory production control 1148-CPR-20110614. Victor Buyck Steel Construction n.v. Pokmoere 4 9900 Eeklo - Belgium

Certificate of conformity of the factory production control 1148-CPR-20110614. Victor Buyck Steel Construction n.v. Pokmoere 4 9900 Eeklo - Belgium Boulevard de l'impératrice Keizerinlaan 66, B-1000 BRUSSELS Certificate of conformity of the factory production control 1148-CPR-20110614 In compliance with Regulation 305/2011/EU of the European Parliament

Plus en détail

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Société en commandite Gaz Métro CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Taux de la contribution au Fonds vert au 1 er janvier 2009 Description Volume Coûts Taux 10³m³ 000 $ /m³ (1) (2)

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

McGILL UNIVERSITY MARTLET CLASSIC UNIVERSITE McGILL CLASSIQUE MARTLET

McGILL UNIVERSITY MARTLET CLASSIC UNIVERSITE McGILL CLASSIQUE MARTLET McGILL UNIVERSITY MARTLET CLASSIC UNIVERSITE McGILL CLASSIQUE MARTLET DATE DATE Sunday, November 30, 2014 Dimanche 30 Novembre 2014 TIME HEURE 9:30-5:00 9h30-17h00 TRACK PISTE 200m banked Mondo 6 couloirs

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

numéro de téléphone Mobil: +40749928501 E-mail Irimiciuc_s@yahoo.com; stefan.irimiciuc@yahoo.com

numéro de téléphone Mobil: +40749928501 E-mail Irimiciuc_s@yahoo.com; stefan.irimiciuc@yahoo.com Curriculum vitae Informations personnelles Nom / Prénom Irimiciuc Ştefan-Andrei adresse Strada Colonel Victor Tomoroveanu nr 4, sc C, ap 18, etaj 4, Botoşani, Roumanie numéro de téléphone Mobil: +40749928501

Plus en détail

Physical Properties and Interactions of Biomolecules: an Atomic Force Microscopy Study

Physical Properties and Interactions of Biomolecules: an Atomic Force Microscopy Study Physical Properties and Interactions of Biomolecules: an Atomic Force Microscopy Study THÈSE N O 4101 (2008) PRÉSENTÉE le 13 juin 2008 À LA FACULTE SCIENCES DE BASE LABORATOIRE DE PHYSIQUE DE LA MATIÈRE

Plus en détail

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB Paxton ins-20605 Net2 desktop reader USB 1 3 2 4 1 2 Desktop Reader The desktop reader is designed to sit next to the PC. It is used for adding tokens to a Net2 system and also for identifying lost cards.

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014)

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014) C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28 THE CONSUMER PROTECTION AMENDMENT ACT (CONTRACTS FOR DISTANCE COMMUNICATION SERVICES) LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (CONTRATS DE SERVICES DE

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DE LA BIOLOGIE DE SYNTHESE SYNTHETIC BIOLOGY OBSERVATORY

L OBSERVATOIRE DE LA BIOLOGIE DE SYNTHESE SYNTHETIC BIOLOGY OBSERVATORY L OBSERVATOIRE DE LA BIOLOGIE DE SYNTHESE Un outil au service du dialogue entre sciences et société SYNTHETIC BIOLOGY OBSERVATORY A resource to foster dialogue between sciences and society Solène Margerit,

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013 Cube de textes et opérateur d'agrégation basé sur un modèle vectoriel adapté Text Cube Model and aggregation operator based on an adapted vector space model Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb,

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ LISTE DE VERIFICATION Pour éviter tous retards dans le traitement de votre application pour l ouverture d un compte avec Oxford Markets ( OM, l Entreprise ) Veuillez suivre

Plus en détail

ASSEMBLY INSTRUCTIONS DIRECTIVES POUR L'ASSEMBLAGE ombre pendant lamp lampe suspendue à tons dégradés, chocolat

ASSEMBLY INSTRUCTIONS DIRECTIVES POUR L'ASSEMBLAGE ombre pendant lamp lampe suspendue à tons dégradés, chocolat ASSEMBLY INSTRUCTIONS DIRECTIVES POUR L'ASSEMBLAGE ombre pendant lamp lampe suspendue à tons dégradés, chocolat SKU 2728089 INSTRUCTIONAL MANUAL MANUEL D'INSTRUCTIONS 270/2707 COMPONENT LIST LISTE DES

Plus en détail

TP de chimie. Chemistry tutorial. Agitation moléculaire Molecular agitation. Réf : 253 042. Français p 1. English p 4.

TP de chimie. Chemistry tutorial. Agitation moléculaire Molecular agitation. Réf : 253 042. Français p 1. English p 4. TP de chimie Chemistry tutorial Réf : 253 042 Français p 1 English p 4 Agitation moléculaire Molecular agitation Version : 1104 TP de chimie Agitation moléculaire Réf : 253 042 1 Principe - description

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

L. Obert, T. Lascar, A. Adam

L. Obert, T. Lascar, A. Adam Améliorer la consolidation des tubérosités grâce au système OMS (Offset Modular System) et l autogreffe Improving tuberosity consolidation using the OMS system (Offset Modular System) L. Obert, T. Lascar,

Plus en détail

Notice Technique / Technical Manual

Notice Technique / Technical Manual Contrôle d accès Access control Encodeur USB Mifare ENCOD-USB-AI Notice Technique / Technical Manual SOMMAIRE p.2/10 Sommaire Remerciements... 3 Informations et recommandations... 4 Caractéristiques techniques...

Plus en détail

SERVATHIN : Des solutions personnalisées. Caractéristiques techniques. Technical Data VEINE D'AIR AIRFLOW CIRCUIT

SERVATHIN : Des solutions personnalisées. Caractéristiques techniques. Technical Data VEINE D'AIR AIRFLOW CIRCUIT Application Moyens d essais climatiques Banc de caractérisation de face avant véhicule Branche Industrie automobile Industrie de sous-traitance automobile Application L installation est composée d une

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE SHOPDECORATION MODULE PRESTASHOP CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 Installation automatique... 2 Installation manuelle... 2 Résolution des

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 Technical Service Bulletin FILE CONTROL CREATED DATE MODIFIED DATE FOLDER INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007 662-02-27011B Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 English version follows. Objet du

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Chapitre II. Étude de risques spécifiques. Risques optiques

Chapitre II. Étude de risques spécifiques. Risques optiques Chapitre II Étude de risques spécifiques Risques optiques L exposition maximale permise (E.M.P.) est le niveau maximal auquel l œil peut être exposé sans subir de dommage immédiat ou à long terme. Cette

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE, D INSTALLATION & DE RACCORDEMENT DU DISPOSITIF DE LOCALISATION D ALARME

NOTICE TECHNIQUE, D INSTALLATION & DE RACCORDEMENT DU DISPOSITIF DE LOCALISATION D ALARME TEL : 0238345494 FAX : 0238300054 Date : 16/06/09 Page : 1 NOTICE TECHNIQUE, D INSTALLATION & DE RACCORDEMENT DU DISPOSITIF DE LOCALISATION D ALARME Dernière révision : Indice C : Associé à nouveau détecteur

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes :

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes : CORPORATE EVENT NOTICE: Suspension de cotation Multiple issuers PLACE: Paris AVIS N : PAR_20141002_07393_EUR DATE: 02/10/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS La cotation des fonds mentionnés ci-dessous sera suspendue

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000 03/2013 Mod: WOKI-60IP/TR Production code: DTWIC 6000 ENCASTRABLE INDUCTION DROP IN INDUCTION 11/2011 TECHNICAL FEATURES DOCUMENTATION S.A.V. Notice d utilisation : FX00326-A Guide d intervention : ---

Plus en détail

ASSEMBLY INSTRUCTIONS DIRECTIVES POUR L'ASSEMBLAGE luster chandelier lamp chandelier à trois branches en verre lustré

ASSEMBLY INSTRUCTIONS DIRECTIVES POUR L'ASSEMBLAGE luster chandelier lamp chandelier à trois branches en verre lustré ASSEMBLY INSTRUCTIONS DIRECTIVES POUR L'ASSEMBLAGE luster chandelier lamp chandelier à trois branches en verre lustré SKU 2711592 INSTRUCTIONAL MANUAL MANUEL D'INSTRUCTIONS 270/2707 COMPONENT LIST LISTE

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

GASKET FOR TONER COLLECTION BOTTLE

GASKET FOR TONER COLLECTION BOTTLE Technical Service Bulletin PRODUCT CREATED DATE MODIFIED DATE FILE ALL PRINTERS 08/07/2011 201108 REV A GASKET FOR TONER COLLECTION BOTTLE Voir version française dans la section suivante. Due to a manufacturing

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications ANNEX III/ANNEXE III PROPOSALS FOR CHANGES TO THE NINTH EDITION OF THE NICE CLASSIFICATION CONCERNING AMUSEMENT APPARATUS OR APPARATUS FOR GAMES/ PROPOSITIONS DE CHANGEMENTS À APPORTER À LA NEUVIÈME ÉDITION

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE

Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE Cédric ALINOT Tél. bureau (514) 396-8800 poste 7736 e-mail : cedric.alinot@etsmtl.ca FORMATION UNIVERSITAIRE 1998-2002 - DOCTORAT en Génie, Montréal Québec «Analyse aérodynamique des parcs éoliens immergés

Plus en détail

NEW Fin Fan / Air cooled condenser cleaning

NEW Fin Fan / Air cooled condenser cleaning Air cooled Condensers ( ACC ) Cleaning Air Cooled heat exchangers ( Finfan) Cleaning Cleaning Services Permanente installation NEW Fin Fan / Air cooled condenser cleaning New and revolutionnary high pressure

Plus en détail

APPAREIL ŒDOMÉTRIQUE INSTRUMENTÉ POUR L ÉTUDE DES SOLS NON SATURÉS

APPAREIL ŒDOMÉTRIQUE INSTRUMENTÉ POUR L ÉTUDE DES SOLS NON SATURÉS PPREIL ŒOMÉTRIQUE INSTRUMENTÉ POUR L ÉTUE ES SOLS NON STURÉS INSTRUMENTE OEOMETER PPRTUS TO STUY UNSTURTE SOILS Bernardo IEO, Juan arlos ULLO, Julián TRISTNHO 1 Universidad de Los ndes, Bogotá.. olombie

Plus en détail

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter?

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? François GEORGES (LabSET ULg) Séminaire Be-ODL 18 novembre 2013 1 Plan La qualité

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail