LES POILS ET LES CHEVEUX SONT-ILS PAREILS?

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES POILS ET LES CHEVEUX SONT-ILS PAREILS?"

Transcription

1 ACTIVITÉ 3 LES POILS ET LES CHEVEUX SONT-ILS PAREILS? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves d explorer les différents aspects des poils et des cheveux. ASSUREZ-VOUS D AVOIR DES GANTS ET DES MASQUES DISPONIBLES POUR LES ÉLÈVES ALLERGIQUES AU POIL D ANIMAL. SAVOIRS ESSENTIELS Anatomie externe de l être humain MATÉRIEL SUGGÉRÉ Équipement scientifique: Loupes Loupes binoculaires Microscopes Matériel non scientifique périssable: Gants et masques (en cas d allergies) Matériel de la maison: Miroirs Pinces à épiler Poils d animaux (chat, chien, etc.) Cheveux Fournitures scolaires: Feuilles blanches Grandes feuilles Colle Crayons-feutres de couleur Règles MISE EN CONTEXTE: SITUATION-PROBLÈME OU QUESTION DE DÉCOUVERTE Avez-vous remarqué que de nombreux animaux étaient recouverts de poils? Les poils qui sont sur la tête des animaux sont-ils comme des cheveux? Et vous, avez-vous des poils sur le corps? Sont-ils différents des poils d animaux? Vos poils ou vos cheveux sont-ils identiques à ceux de vos camarades? GUIDE ÉCLAIRS DE SCIENCES 1

2 PROPOSITIONS D ACTIVITÉS DE PRÉPARATION (FONCTIONNELLES) L enseignante ou l enseignant pourrait proposer aux élèves de trouver ou d apprendre des expressions comiques reliées au cheveu et au poil (voir références bibliographiques: Expressions et dictons sur le poil). IDÉES INITIALES ET HYPOTHÈSES Voici quelques exemples d hypothèses que les élèves pourraient formuler en fonction de leurs idées initiales: Exemple 1 Je prédis que si j observe la couleur des cheveux d une personne, je pourrai savoir de quelle couleur sont ses poils. Je le pense parce que mes cheveux et mes poils sont de la même couleur. Exemple 2 Je prédis que si je prends des poils sur différentes parties de mon corps, ils auront les mêmes caractéristiques. Je le pense parce que seulement les cheveux sont différents des poils. Exemple 3 Je prédis que si une ou un élève a les cheveux frisés, ses poils seront frisés aussi. Je le pense parce que les cheveux et les poils sont pareils, mais comme les poils sont plus courts, on ne peut pas voir s ils frisent aussi. Exemple 4 Je prédis que si je compare mes poils avec ceux de mon chat ou de mon chien, je verrai des différences. Je le pense parce que mon animal a des poils longs et noirs, alors que moi, je suis roux et mes poils sont courts. PLAN DE TRAVAIL ET EXPÉRIMENTATION Voici quelques exemples d expériences que les élèves pourraient réaliser afin de vérifier leurs hypothèses: Exemple A Les élèves observent (à l œil nu, à l aide d un miroir, d une loupe, d un binoculaire ou d un microscope) leurs cheveux et leurs poils de bras. Ils les décrivent, les comparent avec ceux de leurs camarades et établissent les différences ou les ressemblances (couleur, longueur, épaisseur, texture, résistance). NOTEZ TOUTES VOS IDÉES ET OBSERVATIONS DANS VOTRE CAHIER D EXPÉRIENCES 2 GUIDE ÉCLAIRS DE SCIENCES

3 Exemple B Les élèves prélèvent sur leur corps un poil de bras, un poil de jambe ou un cil afin de les observer, puis les représentent sur une feuille blanche. Ils les comparent pour déterminer s ils se ressemblent. Note: Si les élèves désirent observer un poil de sourcil, il est recommandé que ce soit une personne adulte qui le prélève à l aide d une pince à épiler. Certaines personnes trouvent facile d arracher un cil ou un poil de sourcil directement avec leurs doigts. Exemple C Les élèves observent et comparent les cheveux et les poils d une ou d un élève qui a les cheveux très frisés avec ceux d une ou d un élève aux cheveux raides. Exemple D Les élèves observent et comparent leurs poils ou leurs cheveux avec les poils de divers animaux. QUELQUES FACTEURS EXPÉRIMENTAUX Afin de respecter la rigueur scientifique, les élèves évaluent les facteurs expérimentaux qui pourraient influer le résultat de leur expérience. Subjectivité de la perception BILAN: PROPOSITIONS D ACTIVITÉS D INTÉGRATION (DE STRUCTURATION) La mise en commun des résultats permettra aux élèves de mieux répondre à la question de départ: Est-ce que les élèves ont pu vérifier leur hypothèse? Ils doivent justifier leurs réponses à l aide des résultats obtenus. Est-ce qu ils ont pu trouver une explication au fait qu il existe des cheveux qui restent droits et d autres qui frisent? Les élèves pourraient coller sur de grandes feuilles les poils et cheveux utilisés dans les expériences, en notant pour chacun d eux le nom de l élève et en indiquant les caractéristiques observées. PROPOSITIONS D ACTIVITÉS DE RÉINVESTISSEMENT (DE TRANSFERT) Il serait amusant de faire venir une coiffeuse ou un coiffeur en classe, ou encore d aller visiter un salon de coiffure près de l école afin d obtenir des renseignements, par exemple, sur les méthodes utilisées pour soigner les cheveux (coloration, permanentes, etc.). GUIDE ÉCLAIRS DE SCIENCES 3

4 CONTENU NOTIONNEL SCIENTIFIQUE «J aime beaucoup ta nouvelle coupe de poils». Par définition, un cheveu est un poil qui recouvre le crâne de l être humain. Si la langue française fait clairement la distinction entre la «chevelure» et la «pilosité» pour l humain, ce n est pas le cas pour l anglais hair et l allemand haar. Structure du poil Il est formé d une partie non visible, la racine, qui se trouve à environ 4 mm sous la peau, et d une partie visible, la tige (de longueur variable), qui sort de la peau par un orifice appelé «pore». Sous la peau, le poil se termine par un renflement nommé «bulbe», qui présente à sa base un petit creux, la papille, où pénètrent les vaisseaux sanguins qui apportent les éléments nutritifs nécessaires à la croissance du poil. Rôle du poil Le poil a plusieurs fonctions encore mal comprises. Il sert de barrière protectrice dans le nez et les oreilles, par exemple. Les poils sous les aisselles ainsi que ceux autour des organes génitaux pourraient contribuer à l évaporation de la sueur et à la diffusion de phéromones. Chez l animal, le poil joue un rôle essentiel pour le protéger du froid ou de la chaleur. La teneur en plomb, en mercure et en arsenic des poils indiquerait une fonction de détoxication de notre organisme. Brun, noir, blond ou roux La racine et la tige sont formées de trois cylindres concentriques: la moelle au centre, entourée de l écorce riche en mélanine et en kératine, entourée elle-même de la cuticule, riche en kératine. La mélanine est un pigment responsable de la couleur, tandis que la kératine est une protéine qui permet de durcir les cellules mortes aplaties qui constituent l écorce et la cuticule des poils et des cheveux. Des poils différents selon l origine ethnique Une coupe transversale presque ronde correspond à un cheveu raide (fréquent chez les Asiatiques), une coupe plus ou moins ovale à un cheveu plus ou moins ondulé (fréquent chez les Européens), une coupe «en haricot» à un cheveu crépu (fréquent chez les Africains). Plus de C est le nombre moyen de cheveux sur notre tête (qui peut en compter jusqu à ), pour une surface totale de chevelure de 6m 2 et un poids variant de 5 à 200g! Un cheveu (50 à 100 µm de diamètre) pousse à une vitesse 0,3 mm par jour, soit 1 cm par mois ou 12 cm par année. En collant bout à bout tous nos cheveux qui ont poussé durant l année, nous atteindrions une longueur de 13 km! 4 GUIDE ÉCLAIRS DE SCIENCES

5 Pousse et perte de poils La croissance du poil se fait à partir de cellules qui se divisent rapidement dans le bulbe pour former un nouveau poil. Celui-ci pousse sur le précédent, maintenant constitué de cellules mortes, jusqu à sa chute. La durée moyenne de la croissance d un cheveu est de trois ans. Chaque jour, nous perdons entre 50 à 100 cheveux. Contrairement aux animaux, le rythme de pousse des poils chez l humain n est pas synchrone, il y a donc toujours des poils ou des cheveux qui poussent pendant que d autres tombent. C est la raison pour laquelle nous ne remarquons pas en général que nous perdons nos poils. L hérédité, la saison, le métabolisme (manque de vitamines, de minéraux), certains traitements médicaux et les hormones sont des facteurs qui ont une effet sur la pousse des poils et des cheveux. Avoir la chair de poule Tendu entre le bulbe et l épiderme (surface de la peau) se trouve un petit muscle horripilateur qui peut se contracter, faire redresser le poil et nous donner la chair de poule. REPÈRES CULTURELS Histoire Les cheveux ont toujours eu une très grande importance pour l être humain. Chez les anciens Égyptiens, le type de perruque portée indiquait le rang social. Dans la l Antiquité, la chevelure était le symbole de la séduction chez la femme (ex.: Aphrodite était «habillée» par sa chevelure) et de la force chez l homme (ex.: Samson, un héros israélite d une force surhumaine). Les cheveux servaient aussi d offrandes aux dieux. Les cheveux longs étaient un symbole de virilité et de liberté pour les Gaulois alors que pour certains amérindiens le scalp était considéré comme un trophée de guerre. Louis XIII aurait aussi lancé la mode de la perruque longue et bouclée en France. Après la Première Guerre mondiale, les féministes ont lancé la première «coupe garçonne» afin de revendiquer l égalité des sexes. Dans la société occidentale actuelle, les cheveux sont devenus l expression des convictions personnelles de chaque individu. POUR D AUTRES REPÈRES, VISITEZ LE SITE INTERNET ÉCLAIRS DE SCIENCES : GUIDE ÉCLAIRS DE SCIENCES 5

6 RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES Barrilé, Albert Le corps humain. Paris: Hachette jeunesse, 226 p. École Petite Bourgogne. [s.d.]. «Expressions et dictons sur le poil: Mots, expressions et proverbes se rapportant au corps humain». In Commission scolaire de Montréal. En ligne. Consulté le 15 août L Oréal «Les cheveux: un poil?». In L Oréal Hair Science. En ligne. sehair-fur&cur=hair-fur. Consulté le 15 août Centre national de la recherche scientifique. [s.d.]. «Jusqu au bout des cheveux et des ongles». In Dossiers Scientifiques! Sagascience. Chimie Beauté. En ligne. Consulté le 15 août Cité des sciences et de l industrie «Exposition: Le cheveu se décode». In Cité des sciences et de l industrie. En ligne. Consulté le 15 août Conception L île du savoir (CRÉ de Montréal) Un projet de Une réalisation du Principaux partenaires financiers 6 GUIDE ÉCLAIRS DE SCIENCES

7 démarche de découverte active (démarche générale d'apprentissage en science et technologie au primaire) Planification et réalisation Contexte lié à la vie quotidienne Bilan Idées initiales et hypothèses Situation-problème ou Question de découverte ou Besoin à combler Question liée au fonctionnement d'un objet (comment ça marche?) Mes idées initiales : Je partage mes idées personnelles Mon hypothèse : Je prédis que je le pense parce que J'imagine mon prototype Je crois que ça fonctionne comme Mon matériel : J'observe et je manipule le matériel. En quoi ce matériel peut-il m'être utile? Je choisis mon matériel et mes matériaux. Le déroulement de ma démarche : Quelles seront les étapes? Quelles précautions devrais-je prendre? Mes actions : Je réalise les étapes de ma démarche. Je note ou je dessine ce que j'observe, ce que je fais et ce que je découvre. Mes résultats : Quelle est ma réponse au problème, à la question ou au besoin? Mon bilan : Mes réalisations confirment-elles mon hypothèse? Mes réalisations sont-elles semblables à celles des autres équipes? Les réalisations des autres équipes peuvent-elles m'aider à trouver des réponses à mon problème, à ma question ou à mon besoin de départ? Que pourrais-je communiquer à propos de mes découvertes? Nouvelle question? Mes apprentissages : Qu'est-ce que je retiens de cette activité? Que pourrais-je communiquer à propos de mes réalisations ou de mes découvertes? 2011 /REV0203

MON CORPS RESSEMBLE-T-IL À CELUI DES AUTRES?

MON CORPS RESSEMBLE-T-IL À CELUI DES AUTRES? ACTIVITÉ 2 MON CORPS RESSEMBLE-T-IL À CELUI DES AUTRES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de constater qu il n est pas nécessaire d être issu de la même famille

Plus en détail

QUELS MATÉRIAUX ABSORBENT LE MIEUX LES LIQUIDES?

QUELS MATÉRIAUX ABSORBENT LE MIEUX LES LIQUIDES? ACTIVITÉ 4 QUELS MATÉRIAUX ABSORBENT LE MIEUX LES LIQUIDES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de découvrir qu il est possible d absorber un liquide en utilisant

Plus en détail

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES?

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? ACTIVITÉ 1 QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de réaliser que certains produits ont un effet sur la

Plus en détail

Le visage. Objectif: Découvrir les différentes parties du visage. Observer l autre et verbaliser. Apprendre du vocabulaire spécifique.

Le visage. Objectif: Découvrir les différentes parties du visage. Observer l autre et verbaliser. Apprendre du vocabulaire spécifique. Le visage Objectif: Découvrir les différentes parties du visage. Observer l autre et verbaliser. Apprendre du vocabulaire spécifique. Travail par groupes de deux élèves placés face à face. Chaque enfant

Plus en détail

Chapitre 1 : proches mais différents

Chapitre 1 : proches mais différents Chapitre 1 : proches mais différents Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Je découvre le diagramme de Venn

Je découvre le diagramme de Venn Activité 8 Je découvre le diagramme de Venn Au cours de cette activité, l élève découvre le diagramme de Venn et se familiarise avec lui. Pistes d observation L élève : reconnaît les éléments du diagramme

Plus en détail

Le Guide de l Epilation Définitive Totalement Naturelle Pour Elle & Lui

Le Guide de l Epilation Définitive Totalement Naturelle Pour Elle & Lui Le Guide de l Epilation Définitive Totalement Naturelle Pour Elle & Lui Cet ouvrage de référence a été écrit par : M-C Duchemin Une exclusivité des Editions Ebooks. Pour un usage privé exclusivement. Cet

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH)

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Volet Soutien de l emploi du POSPH : Comment se préparer à travailler, trouver un emploi et Le volet Soutien de l emploi du POSPH peut vous

Plus en détail

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances http://elagone.fr Une déco réussie... Une décoration d intérieur réussie, c est une décoration avec un mixte de matériaux, de matières différentes et d associations de couleurs. Mais surtout n oublions

Plus en détail

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Introduction. Comment actualiser des montants d argent? Pour en savoir. Pour quitter. Introduction. La mécanique des intérêts

Introduction. Comment actualiser des montants d argent? Pour en savoir. Pour quitter. Introduction. La mécanique des intérêts Comment Est ce que ça pourrait vouloir dire par exemple que je serais capable de planifier l achat d une voiture? Objectifs Connaître l impact des intérêts dans le temps Savoir trouver la valeur actuelle

Plus en détail

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com COACH Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 Lobby&com 68 rue AMELOT 75011 PARIS tel : 01 42 73 18 36/ 06 79 64 01 15 www.lobbycom.fr Note d intention

Plus en détail

Le stress : Comment le gérer étape par étape

Le stress : Comment le gérer étape par étape Le stress : Comment le gérer étape par étape Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 8.3 évaluer la relation qui existe entre la gestion

Plus en détail

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU classe :3ème durée : 1h 30 la situation-problème. Mickaël vient d apprendre que son cousin de 28 ans, avec qui, il s entend si bien, a un caryotype

Plus en détail

Donnez moi un point d appui : je soulèverai le monde

Donnez moi un point d appui : je soulèverai le monde Séance 3 Séance 4 Séance 1 Séance 2 http://laclassedestef.eklablog.com/ Donnez moi un point d appui : je soulèverai le monde Fiche de séquence Objectif Organisation Matériel Durée Faire émerger les hypothèses

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015 2015 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 km et 2 km pendant plus de 30 heures consécutives, en reliant

Plus en détail

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Les stages de prérentrée

Les stages de prérentrée Les stages de prérentrée Cogit UP vous propose deux types de stage. Ces stages en petit groupe permettent de travailler en confiance avec des étudiants motivés : très vite, vous ferez connaissance et vous

Plus en détail

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie?

Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Seance 8 : Bilan carbone : consommons-nous trop d énergie? Durée Matériel Objectifs Compétenc es Lexique 1 heure Pour chaque groupe : - un ordinateur connecté à Internet (si cela n est pas possible, distribuer

Plus en détail

DECOUVRIR LE MONDE: Logique et propriétés Novembre

DECOUVRIR LE MONDE: Logique et propriétés Novembre Jeu des nains Compétences visées : DECOUVRIR LE MONDE: Logique et propriétés Novembre 1/7 Identifie des propriétés Nomme les propriétés (couleurs, vêtements) pédagogique : 5 élèves autonomie groupes de

Plus en détail

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Activité d intégration Les produits nettoyants Sciences physiques 416-430 Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et

Plus en détail

Emanant d un individu ou d un groupe d individus

Emanant d un individu ou d un groupe d individus Emanant d un individu ou d un groupe d individus A sa présentation elle doit dégager de l enthousiasme Même si celle-ci semble utopique, elle a le mérite d exister Elle fédèrera tous vos adhérents sur

Plus en détail

Nom : Groupe : Date :

Nom : Groupe : Date : OPTIQUE Note aux enseignants ou aux TTP : voir à la fin de ce laboratoire. LABO 12 Les images formées dans les lentilles minces TYPE DE LABO : Observation BOITE A OUTILS : Une méthode pour trouver d une

Plus en détail

Droit de transformation de votre assurance collective

Droit de transformation de votre assurance collective Droit de transformation de votre assurance collective ASSURANCE COLLECTIVE Votre assurance vie collective pourrait être résiliée ou réduite lors de la cessation de votre emploi, à votre retraite ou lorsque

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères.

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Certains caractères sont communs à tous les individus de notre espèce et permettent de nous distinguer des

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

NOS DENTS. ------------------------------------------------------------------------------ Destination des activités:

NOS DENTS. ------------------------------------------------------------------------------ Destination des activités: NOS DENTS Prénom: ROSA Noms: ALIGUÉ CAPSADA Email adresse: rosaaligue@hotmail.com Institution: Universitat Autònoma de Barcelona Destination des activités: Premier cycle de l école Primaire Sujet : Sciences

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Energie, les nouveaux rêves...

Energie, les nouveaux rêves... Energie, les nouveaux rêves... Les aventuriers Carnet de missions Editions du Pass Page 02 I Énergie, les nouveaux rêves Ce carnet de missions appartient à Prénom Prénom Prénom Prénom Prénom Prénom Nom

Plus en détail

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences?

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences? Chez l espèce humaine, comme chez toute espèce, il existe des ressemblances et des différences entre les individus, y compris à l intérieur d une même famille. Comment expliquer nos ressemblances et nos

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client?

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client? Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE MODULE RÊVER SON PROJET (Modèle économique) COMPRENDRE LA MAQUETTE DU PROJET Les objectifs de la maquette Les éléments constitutifs de la maquette PENSER SON PROJET A LONG TERME La maquette projet, fixée

Plus en détail

La magie de disparaître. Comment se cacher en forêt?

La magie de disparaître. Comment se cacher en forêt? La magie de disparaître. Comment se cacher en forêt? L outil de survie du soldat : le camouflage. Lorsqu un homme ou une femme se retrouve en territoire ennemi, que ce soit seul ou avec un groupe, la personne

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Les arbres en hiver. Compétences visées. 1ère séance. 2ème séance

Les arbres en hiver. Compétences visées. 1ère séance. 2ème séance Les arbres en hiver. Compétences visées Avoir compris et retenu : Les arbres ont une croissance qui se poursuit toute leur vie ; elle peut être discontinue, saisonnière dans les zones à saisons marquées.

Plus en détail

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques Nos mondes imaginaires Mon personnage : mes caractéristiques physiques Objectifs : Tu vas apprendre à parler des caractéristiques physiques pour décrire le physique de ton personnage du monde imaginaire

Plus en détail

Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse

Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse Et que vous ne devriez donc plus poser! (et que nous ne devrions plus entendre ) Toutes ces informations sont disponibles : Dans les documents

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 2014 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 à 2 km pendant environ 30 heures, sur une distance totalisant

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

Fête des Pères. Un astucieux et original marque-page pour papa!

Fête des Pères. Un astucieux et original marque-page pour papa! Fête des Pères Un astucieux et original marque-page pour papa! Vous allez le voir, sous des airs de «banal marque-page» cette réalisation à permis à nos petits élèves en situation de handicap de travailler

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE 1- Cohérence de l élaboration du projet Activité 1.6 VISÉES ET INTENTIONS ÉDUCATIVES DU COURS Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation connaissance de ses talents, de ses qualités,

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler)

Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler) Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler) Mesdames et messieurs, Il me revient de conclure cette journée

Plus en détail

Découverte de L accompagnement éducatif

Découverte de L accompagnement éducatif Découverte de L accompagnement éducatif Présentation du dispositif Qu est ce que l accompagnement éducatif? Initié par le ministère de l éducation nationale, l accompagnement éducatif est proposé gratuitement

Plus en détail

Thème 4 : Les éléments naturels. Thème : Pré-requis CP1.

Thème 4 : Les éléments naturels. Thème : Pré-requis CP1. Mathématiques Guide du Maître Thème : Les éléments naturels. Thème : Pré-requis CP. Cours : L eau dans la nature et chez les êtres Cours : Bilan des nombres de 0 à. vivants. Présentation du Guide du Maître

Plus en détail

OÙ VA LE SOLEIL QUAND IL SE COUCHE?

OÙ VA LE SOLEIL QUAND IL SE COUCHE? ACTIVITÉ 6 OÙ VA LE SOLEIL QUAND IL SE COUCHE? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION L activité a pour objectif de faire comprendre aux élèves l alternance du jour et de la nuit et le mouvement apparent

Plus en détail

Testez votre compréhension

Testez votre compréhension French Voices, Episode 11 Being a Primary School Teacher in Rural France Testez votre compréhension [06 min 37 sec] Part 1 Question 1: a. Avant, la profession d Elodie s appelait : b. Maintenant, elle

Plus en détail

- CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS

- CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS CHAPITRE 20 - CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Les points de référence de performance 4 étapes pour transformer les enquêtes

Plus en détail

Fabrication de sapin.

Fabrication de sapin. Fabrication de sapin. Jean-Claude Menchior va vous présenter une des façons de construire des sapins en série et à moindre coût. C est une technique très simple, qui demande un peu de matériel et qui vous

Plus en détail

Faire du publipostage par mails (mass-mailing) avec VTigerCRM

Faire du publipostage par mails (mass-mailing) avec VTigerCRM Faire du publipostage par mails (mass-mailing) avec VTigerCRM Créé le 11 août 2008 par Louis Volant. Tags : Vtiger, CRM, PGI Pour faire du publipostage ou de l emailing, il faut d abord et avant tout que

Plus en détail

Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir. Le blog du MLM

Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir. Le blog du MLM Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir Cette formation est essentiellement basée sur le livre de Richard Bliss Brooke La Carrière de Quatre Ans - Comment réaliser vos rêves de divertissement et

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Changement de serveur mail

Changement de serveur mail Changement de serveur mail Comme annoncé lors de la réunion du personnel, nous sommes dans l obligation de changer de serveur mail. Ce changement aura lieu le entre les 11 et 12 Février 2014. Nous avons

Plus en détail

Atelier 7 : Le secret du dentifrice Guide de l enseignant et corrigé

Atelier 7 : Le secret du dentifrice Guide de l enseignant et corrigé Atelier 7 : Le secret du dentifrice Guide de l enseignant et corrigé Mon nom: Le nom de mon coéquipier ou de ma coéquipière : INTRODUCTION : Lire la page 45 du manuel d atelier BUTS : Réaliser que certains

Plus en détail

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Séance 1 : Représentations premières Compétences: Commencer à élaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier,

Plus en détail

La machine à laver des fractions impropres

La machine à laver des fractions impropres La machine à laver des fractions impropres Résultat d apprentissage Description 6 e année, Le nombre, nº 4 Établir un lien entre des fractions impropres et des nombres fractionnaires, ainsi qu entre des

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre de

Plus en détail

Description de l outil tabac : Bouquet de bourgeons, Espace Santé.

Description de l outil tabac : Bouquet de bourgeons, Espace Santé. Description de l outil tabac : Bouquet de bourgeons, Espace Santé. Objectif(s) visé avec l'outil Les objectifs visés par l outil sont : - de montrer aux patients que l équipe est présente et à leur côté

Plus en détail

La diversité du monde

La diversité du monde Pistes pour l éducation en vue d un développement durable (EDD) Poster «1024 Regards» La diversité du monde Thème : Une EDD captivante en classe! Niveau : Cycle 1 (1-4 HarmoS) «1024 Regards» La diversité

Plus en détail

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae 29 janvier 2013 p 1 Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Ayez le bon réflexe. Consultez votre médecin généraliste ou votre dermatologue. Trop jeune pour perdre vos cheveux

Ayez le bon réflexe. Consultez votre médecin généraliste ou votre dermatologue. Trop jeune pour perdre vos cheveux Ayez le bon réflexe Consultez votre médecin généraliste ou votre dermatologue Trop jeune pour perdre vos cheveux La chute de cheveux un mal masculin! Chez l homme, 90% des cas de chutes de cheveux sont

Plus en détail

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard

Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Votre enfant et les tests standardisés Comprendre le score standard Au cours de ses études en école primaire, votre enfant sera soumis à des tests standardisés en lecture de l anglais et en mathématiques.

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Coordonné par l Institut europeén de la santé des femmes www.eurohealth.ie Cancer et Génétique Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez

Plus en détail

Une vue plus synthétique pour une meilleure qualité de soins. Une meilleure cohérence.

Une vue plus synthétique pour une meilleure qualité de soins. Une meilleure cohérence. Une vue plus synthétique pour une meilleure qualité de soins. Le dossier médical virtuel unifié permet aux professionnels de santé d accéder à vos données médicales. Une meilleure cohérence. Le dossier

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2

Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2 Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2 Séance 1 : l écart constant entre deux droites parallèles donner une définition fonctionnelle du parallélisme de deux droites ; exhiber un procédé de

Plus en détail

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010.

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Qu est-ce qu un danger? La signification du mot danger peut porter à confusion puisque les définitions combinent souvent le danger

Plus en détail

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander. 2007 Janfi67@planete-citroen

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander. 2007 Janfi67@planete-citroen Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles d affichage du RT3 sans jamais oser le demander 2007 Janfi67@planete-citroen Comme il est difficile de comprendre comment se comporte

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1 Je teste mes connaissances A. Vrai ou faux? a. Le milieu de respiration est toujours le milieu de vie. b. Les poumons permettent la respiration dans l air. c. Les branchies sont des organes qui permettent

Plus en détail

FICHE DE PRÉPARATION. Niveau de classe : Cycle 2

FICHE DE PRÉPARATION. Niveau de classe : Cycle 2 FICHE DE PRÉPARATION Niveau de classe : Cycle 2 Domaine : Découverte du monde La matière Séquence de 5 séances Compétence(s) : - Être capable de réaliser un circuit électrique simple (lampe, pile, interrupteur,

Plus en détail

Devenez intuitif DEVENEZ INTUITIF. Un guide pratique pour réveiller Votre intuition et les capacités de votre Esprit CHRISTOPHER NOGALA ~ 1 ~

Devenez intuitif DEVENEZ INTUITIF. Un guide pratique pour réveiller Votre intuition et les capacités de votre Esprit CHRISTOPHER NOGALA ~ 1 ~ DEVENEZ INTUITIF Un guide pratique pour réveiller Votre intuition et les capacités de votre Esprit CHRISTOPHER NOGALA ~ 1 ~ Extraits du livre «Devenez Intuitif» ~ 2 ~ Table des matières Introduction...

Plus en détail

SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF. Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable

SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF. Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable dans le cadre de la Réforme des rythmes scolaires de l enseignement primaire LE PROJET ÉDUCATIF «SOULÈVE

Plus en détail

Le FICP Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers

Le FICP Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 17 Le FICP Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers Ce mini-guide a été conçu par le Centre d Information Bancaire 18 rue La Fayette

Plus en détail

Le dessin technique. Le dessin technique doit être compris par tous. Pour cela, il doit y quelques règles de présentation.

Le dessin technique. Le dessin technique doit être compris par tous. Pour cela, il doit y quelques règles de présentation. 1/5 Le dessin technique ou dessin industriel est un élément essentiel de la communication technique. Il s agit d un ensemble de conventions de représentation des objets qui assurent que l objet produit

Plus en détail

ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT

ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT TABLE DES MATIERES 1. OBJECTIF DE L ATELIER ENCADREMENT 1 2. LE MATERIEL NECESSAIRE 1 3. REALISATION ET MONTAGE DU PASSE-PARTOUT 3 3.1 LE CHOIX DE LA COULEUR

Plus en détail

Santé. Les analyses sanguines et votre animal

Santé. Les analyses sanguines et votre animal Santé Les analyses sanguines et votre animal Les analyses de sang, c est important! Les analyses sanguines permettent fréquemment de détecter des maladies avant que votre chien ou votre chat ne montre

Plus en détail

Tous pour un... un pour tous!

Tous pour un... un pour tous! Tous pour un... un pour tous! Activités de développement de la solidarité Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité. Portfolio professionnel F.A.Q.

Programme d assurance de la qualité. Portfolio professionnel F.A.Q. Programme d assurance de la qualité Portfolio professionnel F.A.Q. Problèmes identifiés au niveau de la soumission L information est incomplète. Vous présumez que nous savons ce que vous faites ou que

Plus en détail

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Les verres Introduction: TP: Nous avons choisi de faire un tp sur les notes que peuvent produire différents verres avec des quantités différentes d eau. Car nous voulions

Plus en détail

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Qu est-ce que les ateliers du coaching? L ambition des ateliers du coaching est de faciliter l émergence d un leadership réticulaire pour accompagner

Plus en détail

DÉCOUVREZ SON FONCTIONNEMENT EN 10 CLICS!

DÉCOUVREZ SON FONCTIONNEMENT EN 10 CLICS! DÉCOUVREZ SON FONCTIONNEMENT EN 10 CLICS! 1 POUR FAIRE VOS PREMIERS PAS : LA PAGE D ACCUEIL POUR TOUS Sur la page d accueil de la Fabrique à menus : Grâce au menu déroulant, sélectionnez le nombre de jours

Plus en détail