Le parti pris des choses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le parti pris des choses"

Transcription

1 DOSSIER PÉDAGOGIQUE Le parti pris des choses (Photo Aude Poirot) Par la Compagnie Le printemps des croque-morts Collectif Petit Travers Lundi 19 mars à 14h30, mardi 20 mars à 10h et 19h30, mercredi 21 mars à 14h30, jeudi 22 mars à 10h, vendredi 23 mars à 10h Durée : 1 heure Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

2 Pièces chorégraphiques alliant jonglage et trapèze. Le Parti pris des choses est un drôle de cirque. Trois personnages atypiques évoluent côte à côte. Leur rencontre relève de la danse, de l expérimentation, de la confrontation. Leurs jonglages sont autant de langages. Quant au trapèze, il devient un moyen de transport des corps! Propulsion, envol, chute vertigineuse, suspension On joue avec les repères de l espace et les déséquilibres. Dans ce monde à la Francis Ponge, «les choses» ont une logique propre, décalée et drôle, créant comme une musique, des attentes, des tensions, des retards. Une invite au parti pris, au plaisir, au jeu et à l ironie. Présentation du collectif...2 Note artistique...3 Le jonglage...3 Le trapèze...4 La ligne esthétique...4 Biographie de Francis Ponge ( )...4 Naissance perpétuelle de la parole : l objeu et l objoie...4 Quelques citations...5 Textes...6 Activités...7 Rapport à l autre, rapport à l espace...7 Chutes et trajectoires...7 Poésie et prose...8 Mots cachés...8 Questionnaire à faire après le spectacle...9 Quelques liens...10 Coproducteurs Production : Collectif Petit Travers En coproduction avec : Dieppe Scène Nationale et Les Subsistance, Lyon. Avec le concours de la Préfecture de Région Midi-Pyrénées, Direction Régionale des Affaires Culturelles, Conseil Régional Midi-Pyrénées, Conseil Général Haute-Garonne, Ville de Toulouse. Avec le soutien du Lido, Centre des Arts du Cirque de Toulouse, des Circuits, scène conventionnée cirque (Auch), scène nationale de Dieppe, Les Subsistances (Lyon), CDN du Nord (Béthune), Espace périphérique La Villette (Paris), La Grainerie (Balma), l Entre-Sort de Furies (Chalons en Champagne), Festival Pisteurs d étoiles (Obernai) Lauréat Jeunes Talents Cirque 2004 Préésseennt taat ti iioonn dduu ccool lll leecct ti iif f Le collectif Petit Travers est une association regroupant différents projets dans les domaines du cirque, de la danse, du théâtre, des arts plastiques et du graphisme. Les gens s accordent à y défendre une certaine idée de la création. Le collectif développe une esthétique matérialiste, hédoniste et donc individualiste. L hédonisme veut la confusion des genres éthiques et esthétiques dans des vies singulières, l impératif du plaisir engendre la production d un style, le contraire de l uniformité. Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

3 Distribution Auteurs et mise en scène Céline Lapeyre François Lebas Nicolas Mathis Regard extérieur et suivi : Brune Campos Création Lumières : Arno Veyrat Régie son et lumières : François Dareys Identité visuelle : Aude Poirot Avec Nicolas Mathis, Céline Lapeyre François Lebas. Noot tee aar rti isst ti iiqquuee Le Parti pris des choses est né d un travail autour du geste, du cirque, de la danse et de leur propension à ouvrir sur de nouvelles formes de théâtralité. Les codes et les formes convenues sont dépassés par un rapport vivant à la matière, riche en couleur, révélatrice de corporalités et de personnalités singulières. Le propos Les trois personnages font face à l effondrement des valeurs et tentent de recréer de l être ensemble, au-delà du désenchantement Les rencontres s organisent, chacun se perdant dans le territoire de l autre expérimente une manière de sortir de lui-même. LLee jjoonnggl j llaaggee Nous proposons un travail autour du jonglage comme point de départ d une exploration scénique ( ) Nous nous appliquons à débarrasser le jonglage de ses «codes» : aller à l essentiel sans passer par une longue et inutile construction. ( ) Il y a là un des traits majeurs de la modernité dans la manière de composer : procéder par rupture, répéter, affirmer plutôt que convaincre, élider, compresser. Chaque instant du discours jonglé existe alors indépendamment du précédent et ne prépare pas de manière logique au suivant. ( ) Notre jonglage se présente sous des formes solistes ou polyphoniques. Le jonglage polyphonique consiste en l écriture de deux voix indépendantes possédant leurs existences propres mais qui prennent en permanence leur sens dans ce rapport de l un à l autre, créant, comme en musique, des attentes, des tensions, des résolutions, des retards, des ruptures. D une manière générale, nous avons essayé de faire découler notre jonglage de principes physiques de base : l inertie, l accélération d une chute, la vitesse nulle d un objet au sommet de sa trajectoire, l énergie cinétique contenue dans un mouvement de rotation autour d un axe, la conservation de l énergie. De là, nous avons défini plusieurs typologies liées : - Au mouvement (en fonction des formes, des axes, de leur aspect continu ou discontinu ) - Au jonglage en soi (toucher de balle, codage rythmique en site swap, symétrie ) - A la prise d espace (rôle des appuis, lancer dans ou en dehors de l espace du corps, directions ) Ces typologies permettent non seulement de créer une musicalité du jonglage, de poser des volontés, des partis pris puis de construire consciemment l objet chorégraphique qui en découle mais aussi de nommer des sensations et donc de les transmettre (ce qui est une nécessité dans le travail à deux). ( ) Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

4 LLee trt raappèèzzee Nous utilisons cet agrès traditionnel du cirque comme un outil de développement chorégraphique. Il devient un moyen de transport des corps amenant une nouvelle dimension à notre danse, un investissement aérien de l espace. Propulsion, envol, chute vertigineuse, suspension, prolongement et renversement des corps, il permet de modifier les repères de l espace quotidien et de jouer avec la perception. Dans la relation à l autre, sans cesse mise à l épreuve il est source de démesure, de décalage, de plaisir et de jeu. LLaa lli liiggnnee eesst thhéét ti iqquuee Nous avons choisi de créer cette pièce en référence à l œuvre de Francis Ponge, reprenant le titre de l un de ses recueils Le parti pris des choses, et en nous inspirant d une citation : «On devrait pouvoir donner à tout poème ce titre : raison de vivre heureux». Dans le titre, l expression parti pris renvoie à l idée de volonté individuelle, d affirmation de soi à travers l art ; quant aux choses, elles soulignent l importance attachée à la matière, à ce qui existe, à la réalité comprise comme ce qui se manifeste à travers notre expérience sensible en opposition au concept, à l idée. La citation, nous invite à un parti pris résolument hédoniste tournée vers le jeu, l ironie, le plaisir. Bi iiooggr raapphhi iiee ddee FFr raanncci iiss PPoonnggee ( ( ) ) Poète français qui dans sa poésie tenta d'abolir la distinction entre le mot et la chose qu'il désigne. Né le 27 mars 1899 dans une famille protestante aisée de Montpellier, Francis Ponge passe pour avoir eu une enfance facile. Après un double échec à la licence de philosophie et à l'école normale supérieure, il adhéra au communisme. Il commença à écrire, mais se tint à l'écart du monde littéraire. En 1931, il entra comme employé aux messageries Hachette, et il dut dès lors se discipliner pour préserver un temps quotidien consacré à l'écriture. Délégué syndical, militant communiste, il perdit son emploi lors des grèves de 1936, et, en 1940, quitta Paris pour s'engager dans la Résistance. La publication, en 1942, du Parti pris des choses le fit reconnaître comme un écrivain de grande valeur. De retour à Paris après la guerre, Ponge se mit à enseigner tout en poursuivant son œuvre poétique (Proêmes, 1948, la Rage de l'expression, 1952, le Grand Recueil, 1961, Nouveau Recueil, 1967, Le Savon, 1967). Il écrivit également des essais qui éclairent sa pratique poétique : Pour un Malherbe (1965), Entretiens avec Philippe Sollers (1970), Méthodes (1971), la Fabrique du pré (1971), Comment une figue de paroles et pourquoi (1977). Salué par Jean-Paul Sartre, puis par Philippe Sollers et le groupe de Tel Quel, qui voyait en lui un des auteurs majeurs de la poésie contemporaine, Ponge, longtemps lu par un groupe restreint d'initiés, fut consacré, tardivement, par le grand prix de poésie de l'académie française en Il mourut au Mas-des-vergers, à Bar-sur-Loup, le 6 août 1988, à 89 ans. Naai iissssaannccee ppeerrppéét tuueel lll lee ddee llaa l ppaar rool llee : ll l oobbj jjeeuu eet t ll l oobbj jjooi iiee Après les formes concises des poèmes du Partis pris des choses, Ponge s'interroge sur la génèse même de l'écriture au point de recommencer plusieurs fois ses poèmes comme par exemple celui autour de la figue (dans "Comment une figue de parole et pourquoi"). Il s'agit pour lui d'explorer la naissance perpétuelle de la parole, comme objeu (contraction d'objet et jeu). Ce concept est illustré dans la Rage de l'expression, la parole est comme une "obsession", les répétitions et les variantes se lisent comme la preuve du mouvement perpétuel, d'éternel recommencement tendant à l'infini de l'écriture, montrant ainsi que la création a pour corollaire indispensable le non-achèvement. Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

5 En même temps, il y a une certaine jouissance de la parole et de l'écriture dans ce système de la répétition. Dans le Savon, Ponge parle de ce contact de l'homme, du lecteur ou du poète, avec les choses et le monde à travers le texte poétique qui permet de «concevoir son identité personnelle, de la dégager de ce qui n'est pas elle, de la décrasser, décalaminer, de se signifier de s'éterniser enfin, dans l'objoie» et de conclure en disant «c'est bien ainsi qu'il faut concevoir l'écriture : non comme la transcrition, selon un code conventionnel, de quelque idée mais à la vérité comme un orgasme». Le matériau poétique apparaît donc comme objet de jouissance pour le poète lui-même en train d'écrire. A sa mort, on célèbre en lui un des poètes majeurs du siècle, le contemporain solitaire des surréalistes, qui loin des modes s'acharna à «donner la parole au monde muet». Les textes s'apparentent à des fables : après une «définition description», énonçant les qualités caractéristiques de cette chose, ses qualités physiques, le poète tire, de la rencontre entre l'objet et les mots de l'objet, une «morale» qui est aussi une leçon rhétorique. Ponge recourt volontiers au vocabulaire technique des sciences expérimentales. Il insiste d ailleurs sur la parenté entre son travail et la recherche scientifique. Son autre préoccupation est liée aux qualités linguistiques du mot désignant l'objet, en particulier l'étymologie, mais aussi le choix et l'ordre des lettres qui composent le mot. Le Parti pris des choses célèbre avec humour le monde muet auquel il «rend la parole». Mais les «choses» de Francis Ponge sont aussi bien des objets naturels ou «ordinaires», et délibérément «anti-poétiques», comme la Mousse, la Cigarette, le Cageot, que des phénomènes physiques (le Cycle des saisons) ou des êtres humains figés en stéréotypes (la Jeune Mère, le Gymnaste). Tout ce qui est mis en regard du sujet est «objet», ou «chose». Car les «choses»; du Parti pris sont en trompe-l'oeil : elles sont autant le texte lui-même que l'objet réel qui lui sert de «prétexte». D'ailleurs Ponge ne se fait pas d'illusion sur la possibilité d'atteindre ce dernier ; il s'agit seulement de «faire quelque chose», un objet verbal qui ait, dans le monde des paroles, la même densité, la même «manière d'être» que la chose dans le monde physique. Quueel lqquueess cci iit taat ti iioonnss «Le langage ne se refuse qu'à une chose, c'est à faire aussi peu de bruit que le silence.» «L'amour-propre et la prétention sont les premières vertus. A leurs limites, se définit la personne.» «Je : cette apparition mince et floue, qui figure en tête de la plupart de nos phrases.» «C'est par sa mort parfois qu'un homme montre qu'il était digne de vivre.» «L'histoire, ce petit cloaque où l'esprit de l'homme aime patauger.» Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

6 TTeexxt teess Le cageot A mi-chemin de la cage au cachot la langue française a cageot, simple caissette à claire-voie vouée au transport de ces fruits qui de la moindre suffocation font à coup sûr une maladie. Agencé de façon qu'au terme de son usage il puisse être brisé sans effort, il ne sert pas deux fois. Ainsi dure-t-il moins encore que les denrées fondantes ou nuageuses qu'il enferme. A tous les coins de rues qui aboutissent aux halles, il luit alors de l'éclat sans vanité du bois blanc. Tout neuf encore, et légèrement ahuri d'être dans une pose maladroite à la voirie jeté sans retour, cet objet est en somme des plus sympathiques - sur le sort duquel il convient toutefois de ne s'appesantir longuement. (Francis Ponge, Le Parti pris des choses, 1942) L'huître L'huître, de la grosseur d'un galet moyen, est d'une apparence plus rugueuse, d'une couleur moins unie, brillamment blanchâtre. C'est un monde opiniâtrement clos. Pourtant on peut l'ouvrir : il faut alors la tenir au creux d'un torchon, se servir d'un couteau ébréché et peu franc, s'y reprendre à plusieurs fois. Les doigts curieux s'y coupent, s'y cassent les ongles : c'est un travail grossier. Les coups qu'on lui porte marquent son enveloppe de ronds blancs, d'une sorte de halos. A l'intérieur l'on trouve tout un monde, à boire et à manger : sous un firmament (à proprement parler) de nacre, les cieux d'en dessus s'affaissent sur les cieux d'en dessous, pour ne plus former qu'une mare, un sachet visqueux et verdâtre, qui flue et reflue à l'odeur et à la vue, frangé d'une dentelle noirâtre sur les bords. Parfois très rare une formule perle à leur gosier de nacre, d'où l'on trouve aussitôt à s'orner. (Francis Ponge, Le Parti pris des choses, 1942) La Bougie La nuit parfois ravive une plante singulière dont la lueur décompose les chambres meublées en massifs d'ombre. Sa feuille d'or tient impassible au creux d'une colonnette d'albâtre par un pédoncule très noir. Les papillons miteux l'assaillent de préférence à la lune trop haute, qui vaporise les bois. Mais brûlés aussitôt ou vannés dans la bagarre, tous frémissent aux bords d'une frénésie voisine de la stupeur. Cependant la bougie, par le vacillement des clartés sur le livre au brusque dégagement des fumées originales encourage le lecteur, - puis s'incline sur son assiette et se noie dans son aliment. (Francis Ponge, Le parti pris des choses, 1942) Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

7 Acct ti iivvi itééss Raappppoor rtt àà ll l aauut trree,, raappppoor r rtt àà ll l eessppaaccee Expression des sentiments. Dessins. Mots. Expressions physiques. Par le visage : grimaces. Par le corps : attitudes. Imitations. Jeu des mimes, avec ou sans parole. Quand on décide de mimer un proverbe, on peut convenir que la personne qui mime montrera d'abord combien de mots il y a, puis mimera le numéro du mot à chercher. Pour les plus jeunes, il est plus facile de mimer un métier ou un animal. Jeu du métier Les joueurs s'assoient en cercle sauf un qui quitte la salle. Pendant son absence, les joueurs décident qui il sera, par exemple un policier. Le joueur absent est rappelé et il commence à demander aux joueurs du cercle ce qu'il doit acheter pour trouver qui il est, dans le cas présent du policier, un joueur dira des bottes noires, l'autre un sifflet, ou encore une lampe de poche et ainsi de suite. À partir de ces éléments, le joueur essaie de deviner qui il est. S'il ne réussit pas, il s'absente de nouveau et on recommence avec une nouvelle identité Jeu du chef d orchestre Une personne sort de la pièce; elle sera le détective. Les autres personnes sont assises en cercle et choisissent une personne qui sera le chef d'orchestre. Le chef d'orchestre fera des gestes qui seront imités par les autres (par ex.: se gratter le nez, taper sur les cuisses, tambouriner à terre, se croiser les bars, grimacer, etc.). On rappelle le détective et il se place au centre du cercle. Son but est de deviner qui est le chef d'orchestre. Celui-ci profite du moment où le détective lui tourne le dos pour changer de geste, qui sera imité le plus rapidement possible par tous les autres. Quand le détective a deviné qui est le chef d'orchestre, il prend la place de celui-ci, qui sort, et le jeu recommence. On peut laisser deux ou trois chances au détective. Déplacements chorégraphiés, danse. Déplacements dans un espace restreint sans se toucher. Déplacements aléatoires en marche avant, en marche arrière, toujours sans se percuter puis en lignes droites, chacun ayant la sienne. Chhuut teess eet t trraaj t jeecct tooi iirreess Déplacements marchés, glissés, courus. Prise de conscience de la notion d espace, de rencontre, d évitement. Jeux de balles. Tirs de précision. Tirs rythmés. Tirs ordonnés : Jonglage. Seul puis en groupe. Approche des arts du cirque : Jeux d équilibre, chutes retenues. Prise de conscience de sa jambe d appel, maîtrise de la force physique Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

8 Pooééssi iee eet t ppr roossee Jeux musicaux. Sens du rythme. Taper dans ses mains, claquer des doigts en imitant une phrase musicale. Rythme et musicalité d un texte. Lectures à haute voix. Jeux de mots. Jeux de sonorités. Exemple cage cachot cageot Quelques homonymes aile / elle eau / ho / haut/ os bal / balle bon / bond cinq / saint / sain / sein sang / sans / cent clac / claque cour / courre / cours / court dans / dent je / jeu paume / pomme saut / seau / sot ver / verre / vers / vert Le découpages des mots l école les colles l écorce les Corses l effort les forts l égout les goûts l époux les poux l étalon les talons l été les thés l attention la tension l avenue la venue Moot tss ccaacchhééss A C R O B A T I E R H B R A S R U S T O A I E O A A P I C L O W N P E A S I L E N C E S C T D E I P U Z C E E J O N G L E R S S L U M I E R E S Tous ces mots figurent dans la grille, placés à l horizontal, à la verticale ou en diagonal. Certaines lettres peuvent être utiles dans des mots différents. acrobatie artistes - balle bras - choc - clown espaces - jongler lumières nuée pas - pied ri - rôle - scène - seau -silences son - trapèze Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

9 Quueesst ti ioonnnnaai iir ree àà faai f iiree aappr rèèss llee l ssppeecct taaccl lee Est-ce que ce spectacle vous a paru drôle? Pourquoi? Avez-vous remarqué des éléments de mise en scène et de décors qui font penser au cirque? Qu apporte la musique? Qu apporte l éclairage? Combien y a-t-il de personnages? Quels sont leurs principaux traits de caractère? S entendent-ils bien? En quoi peut-on dire que ce spectacle est «décalé»? Quelles sont les disciplines, les spécialités, les mouvements que vous avez reconnus sur scène? Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

10 Quueel lqquueess lli lieennss La rubrique jeune public du théâtre La Coupole est votre tribune Si vous souhaitez partager vos impressions, envoyez nous des textes ou des dessins, ils seront mis en ligne! Ce dossier téléchargeable en version pdf sur le, rubrique Jeune Public. Théâtre La Coupole, 2 Croisée des Lys, SAINT-LOUIS, Tél , Fax:

le Parti pris des choses Création cirque 2005 par la Cie Le printemps des croque-morts Collectif Petit Travers

le Parti pris des choses Création cirque 2005 par la Cie Le printemps des croque-morts Collectif Petit Travers le Parti pris des choses Création cirque 2005 par la Cie Le printemps des croque-morts Collectif Petit Travers Acolytes Christelle Jung, Julien Ollié-Ruiz, Cécile Bellan La Grainerie - 61, rue Saint Jean

Plus en détail

Entrer en poésie. Compétences du socle commun Objectif spécifique : Cours Moyen. Matériel

Entrer en poésie. Compétences du socle commun Objectif spécifique : Cours Moyen. Matériel Cours Moyen Entrer en poésie ittérature Compétences du socle commun Objectif spécifique : o S exprimer à l oral comme à l écrit dans un vocabulaire approprié et précis o ire avec aisance (à haute voix

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

Programme de l école maternelle

Programme de l école maternelle Programme de l école maternelle Document d aide pour la mise en œuvre DSDEN 91 - Mission Ecole maternelle Attendus par domaine et sous-domaine d apprentissage DSDEN 91- Mission Ecole maternelle- Page 1

Plus en détail

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments Mon cirque Théâtre des Tarabates Marionnettes, musique et boniments DOSSIER PÉDAGOGIQUE ÉDITO Pourquoi un dossier pédagogique? C'est un outil que nous mettons à votre disposition pour vous donner les éléments

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

DÉBUTER LA MUSIQUE : ÉVEIL, INITIATION ET 1 er CYCLE

DÉBUTER LA MUSIQUE : ÉVEIL, INITIATION ET 1 er CYCLE Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A1 DÉBUTER LA MUSIQUE : ÉVEIL, INITIATION ET 1 er CYCLE Sommaire Introduction I L éveil musical Phase de développement des perceptions

Plus en détail

OMBRES ET LUMIÈRES. Références aux instructions officielles : CYCLE 1

OMBRES ET LUMIÈRES. Références aux instructions officielles : CYCLE 1 OMBRES ET LUMIÈRES Ecole primaire «LES MURIERS», Alignan du Vent GS - CP période 5 - DDM vendredi après-midi du 27/04 au 01/06 Références aux instructions officielles : CYCLE 1 Enjeux d apprentissage :

Plus en détail

UNE SEMAINE AU CIRQUE

UNE SEMAINE AU CIRQUE Pour tous vos Établissements scolaires, Centres de Loisirs regroupements pédagogiques, Centres Aérés, M.J.C... Vous propose de vivre UNE SEMAINE AU CIRQUE UNE SEMAINE COMPLETE EN CONTACT AVEC LA VIE DU

Plus en détail

D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons

D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons Jonglage, acrobatie, piano tournant. Un spectacle sans mots... Vendredi 6 janvier 14h30 (représentation scolaire) & 20H La Luna MAUBEUGE Durée : 1h Le Manège Rue de

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Fiche pour apprendre les dictées

Fiche pour apprendre les dictées Fiche pour apprendre les dictées Les dictées font partie des exercices incontournables en raison de leurs vertus pédagogiques. En effet, elles sont l'un des moyens de faire apprendre l'orthographe, des

Plus en détail

École de cirque et de créativité WWW.cherche-trouve.com

École de cirque et de créativité WWW.cherche-trouve.com PROJET PEDAGOGIQUE Ateliers en milieu scolaire (cycle 1, 2 et 3) École de cirque et de créativité 1 2 Sommaire Projet et Valeurs éducatives de l école Cherche-trouve... 4 1) Principes généraux... 4 2)

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Un module d apprentissage ACROSPORT en CM2 à l école Jacques Prévert

Un module d apprentissage ACROSPORT en CM2 à l école Jacques Prévert Un module d apprentissage ACROSPORT en CM2 à l école Jacques Prévert Une expérience pédagogique à Boissy Saint-Léger (année 2007/2008) Collavet Isabelle CPD EPS - Inspection Académique du Val-de-Marne

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Le cahier de découverte

Le cahier de découverte Le cahier de découverte A quoi sert ce cahier? donner aux enfants des repères sur les découvertes et les apprentissages menés en classe afin de les aider à mieux consolider leurs connaissances ; permettre

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Thibaut Le Bolloch (Personne Ressource en EPS DDEC/UGSEL 22) Février 2013 Introduction : Déroulement d une séance : Mise en train (prise en main +

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE DE L ASSOCIATION PAR HAZ ART

PROJET PÉDAGOGIQUE DE L ASSOCIATION PAR HAZ ART PROJET PÉDAGOGIQUE DE L ASSOCIATION PAR HAZ ART Par Haz Art est une association loi 1901 à but non-lucrative, créée le 5.Mai 2000. Son objet social est de développer et de promouvoir les arts populaires

Plus en détail

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Théâtre, danse, conte et jonglage seront aux rendez vous de cette semaine. Tous les ans, le Dix (Maison de quartier de la Butte Sainte Anne) accueille

Plus en détail

Collectif Malunés. Sens Dessus Dessous. Présente. Spectacle de cirque de 40 minutes. Pour tout public. Contact : info@collectifmalunes.

Collectif Malunés. Sens Dessus Dessous. Présente. Spectacle de cirque de 40 minutes. Pour tout public. Contact : info@collectifmalunes. Collectif Malunés Présente Sens Dessus Dessous Spectacle de cirque de 40 minutes Pour tout public Contact : info@collectifmalunes.be 0032 (0) 494.14.58.86 0033 (0) 664.15.71.74 1 Le Collectif Qui sommes-nous?

Plus en détail

Ecole Maternelle. Livret d évaluation. Prénom :.. Date de naissance :

Ecole Maternelle. Livret d évaluation. Prénom :.. Date de naissance : Ecole Maternelle Livret d évaluation Nom :. Prénom :.. Date de naissance : Toute Petite section Petite section Moyenne section Grande section Année :. /. Année :. /. Année :. /. Année :. /. Barème retenu

Plus en détail

DOCUMENT PEDAGOGIQUE

DOCUMENT PEDAGOGIQUE Musée national Marc Chagall Avenue Docteur Ménard 06000 Nice www.musee-chagall.fr Direction du développement culturel Service des visites-conférences Dossier suivi par : Cédric Scherer Tel.04 93 53 87

Plus en détail

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble Suite au succès de la première édition (38 numéros différents proposés, plus de 900 spectateurs sur 4 soirées, et un bonheur chaque fois renouvelé pour les clowns se produisant, ainsi que pour tous nos

Plus en détail

PRINCIPES DE BASE ORDRES SERRES «Application militaire sans armes» Fiches instructeurs

PRINCIPES DE BASE ORDRES SERRES «Application militaire sans armes» Fiches instructeurs PRINCIPES DE BASE ORDRES SERRES «Application militaire sans armes» FORMATION JSP 1 ère et 2 ème année Fiches instructeurs PREAMBULE : 1. Historique de l'ordre serré: Historiquement, l'ordre serré désigne

Plus en détail

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Le cahier de vie Fonctions et apprentissages Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Plan de l animation I Les origines du cahier de vie II Les fonctions III Les apprentissages IV Le cahier

Plus en détail

Jeu d'osselet. Gravure du XIX siècle, par H. Roux.

Jeu d'osselet. Gravure du XIX siècle, par H. Roux. Jeu d'osselet Gravure du XIX siècle, par H. Roux. Nombre de joueurs : de 1 à 6 maximum Matériel : 5 Osselets Déroulement du jeu : Ce jeu remonte à la plus haute antiquité. Il se compose de petits os tirés

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

PROJET MUS'ARTS : CERCLES ET CARRES PETITES SECTIONS A ET B ECOLE ALOYS KOBES

PROJET MUS'ARTS : CERCLES ET CARRES PETITES SECTIONS A ET B ECOLE ALOYS KOBES PROJET MUS'ARTS : CERCLES ET CARRES PETITES SECTIONS A ET B ECOLE ALOYS KOBES PROJET ARTS VISUELS ET FORMES GEOMETRIQUES MUS'ARTS : CERCLES ET CARRES Le projet interdisciplinaire Cercles et carrés permettra

Plus en détail

Analyser une planche de Bande Dessinée

Analyser une planche de Bande Dessinée Analyser une planche de Bande Dessinée Document réalisé par Corinne Bourdenet, enseignante en arts plastiques Pour cette analyse, vous choisirez une planche particulière que vous analyserez plastiquement

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième Capacité A : Travailler en équipe (coopérer, adhérer, participer) Travailler en équipe repose sur un désir de collaborer avec les autres élèves de la classe ou d autres personnes impliquées dans une activité

Plus en détail

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente Le Collectif blop (Interjection) présente 2est-il un chiffre bleu? J avale une gorgée d eau et j entends ma voix commencer : «trois virgule un quatre un cinq neuf deux six cinq trois cinq huit neuf sept

Plus en détail

La Maison Courants d Air. Cirque Musical dès 4 ans. Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015

La Maison Courants d Air. Cirque Musical dès 4 ans. Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015 La Maison Courants d Air Cirque Musical dès 4 ans Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015 Proposition artistique Nous vous présentons le spectacle «La Maison Courants d Air», qui propose la rencontre

Plus en détail

JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE

JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE RENCONTRE AVEC JEAN PAUL BERNARD LE 3 DECEMBRE 2003 AU MANEGE DE REIMS «L emploi de la percussion aura été le signe de la musique

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Si j'étais à ta place

Si j'étais à ta place Si j'étais à ta place Les fiches-consignes avec le début de la phrase sont distribuées par l'enseignant ou tirées au sort. Chaque élève doit compléter sa phrase. Puis il se concerte avec son partenaire

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

MS 1/9. Bilan périodique T1 T2 T3. S approprier le langage. Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente.

MS 1/9. Bilan périodique T1 T2 T3. S approprier le langage. Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente. MS 1/9 Bilan périodique S approprier le langage Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente. Savoir participer à une conversation. Savoir répondre à des questions. Utiliser des mots courants.

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Le Développement Psychomoteur de Bébé

Le Développement Psychomoteur de Bébé 0 à 18 mois Le Développement Psychomoteur de Bébé de la naissance à la marche. Sommaire Introduction Développement de la motricité Bébé est couché...p. 6-7 Bébé est assis...p. 8-9 Bébé est à quatre pattes...p.10-11

Plus en détail

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne)

Dossier de presse HOTEL PARADISO. par Familie Flöz (Allemagne) Dossier de presse HOTEL PARADISO par Familie Flöz (Allemagne) Les artistes seront présents sur le territoire du 25 juin au 14 juillet 2014 2 HOTEL PARADISO Comédie masquée, à partir de 7 ans Durée : 1h30

Plus en détail

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture 3- Vocabulaire 4- Grammaire 5- Orthographe Compétence 1 : La maîtrise

Plus en détail

La Compagnie le CirkʻOblique

La Compagnie le CirkʻOblique La Compagnie le CirkʻOblique présente Brève de vie tragi-comique pour une femme et un trapèze Tout public, à partir de 12 ans Durée 25 minutes Salle, rue et chapiteau Spectacle comportant du texte parlé

Plus en détail

L Opéra Théâtre remercie l ensemble de ses partenaires pour leur confiance et leur fidélité

L Opéra Théâtre remercie l ensemble de ses partenaires pour leur confiance et leur fidélité C ie Arcosm danse établissement de la Ville de Saint-étienne, l Opéra Théâtre bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction Régionale des Affaires Culturelles ), du

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 1

Progression en éducation musicale au cycle 1 Progression en éducation musicale au cycle 1 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin de l'école maternelle, l'enfant est capable de: Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines... Ecouter

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

Livret scolaire. Cours moyen 2

Livret scolaire. Cours moyen 2 Inspection de l Éducation nationale 21 ème circonscription 24 avenue Jeanne d'arc 92160 Antony Livret scolaire Cours moyen 2 Prénom : Nom : Date de naissance : Année scolaire Classe Enseignant(s) Ce livret

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Tableau des présences (1 ère étape)

Tableau des présences (1 ère étape) Langage Tableau des présences (1 ère étape) Objectifs Prendre conscience de son appartenance au groupe classe Compter dénombrer Utiliser et lire un tableau Matériel Classe rassemblée devant le panneau

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Les activités rythmiques (1-6)

Les activités rythmiques (1-6) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 123 1 ère année 2e année 3e année 1. Exécuter des habiletés motrices au son de la musique. (RAG 1) 1. Exécuter des habiletés motrices au

Plus en détail

Livret d'observations

Livret d'observations Livret d'observations Fin du cycle I - apprentissages premiers Nom : Prénom : Date de naissance : Entré(e) au Jardin d'enfants le : 21 rue Vauban- 67000 Strasbourg- tel/fax : 03.88.61.75.25 1 / 15 Présentation

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

M entends-tu? Qui me parle?

M entends-tu? Qui me parle? M entends-tu? Qui me parle? 3 :20 à 5 :56 M entends-tu? Qui me parle? A. La voix là : 4 :41 Procédé narratif consistant à faire commenter l'action d'un film par un narrateur, qui peut être ou non l'un

Plus en détail

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy XTRA LARGE Junior! COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 27 ancienne Route de Malmedy - 4700

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

1 re secondaire BIENVENUE A L ECOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 SECONDAIRE DES PATRIOTES ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014

1 re secondaire BIENVENUE A L ECOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 SECONDAIRE DES PATRIOTES ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 BIENVENUE A L ECOLE SECONDAIRE DES PATRIOTES GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 1 re année du 1 er cycle du secondaire ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 1 re secondaire Informations École secondaire des Patriotes

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

Des livres et moi! Écriture, jeu et mise en scène Brice Pomès. Spectacle de conte à partir de 5 ans. Durée 45 minutes. Production Cie Rends Toi Conte

Des livres et moi! Écriture, jeu et mise en scène Brice Pomès. Spectacle de conte à partir de 5 ans. Durée 45 minutes. Production Cie Rends Toi Conte Des livres et moi! Écriture, jeu et mise en scène Brice Pomès Spectacle de conte à partir de 5 ans Durée 45 minutes Production Cie Rends Toi Conte L HISTOIRE Plume adore les livres et ils le lui rendent

Plus en détail

de et avec Emilie Trasente,

de et avec Emilie Trasente, de et avec Emilie Trasente, Aide à la mise en scène : Laure Meurisse Création sonore et musicale : Massimo Trasente Spectacle de clown et marionnette A partir de 4 ans / Durée 40 minutes Production Contact

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

FICHE D'INSCRIPTION STAGES JUILLET 2015 (Adhérents)

FICHE D'INSCRIPTION STAGES JUILLET 2015 (Adhérents) FICHE D'INSCRIPTION STAGES JUILLET 2015 (Adhérents) Découvrir les arts du cirque en amateur Mouvement. tous est un des buts majeurs du Centre International des Arts en Les arts du cirque sont multiples,

Plus en détail

A la découverte de l air au cycle 1

A la découverte de l air au cycle 1 A la découverte de l air au cycle 1 Dans ce cahier nous vous proposons quelques séquences à mettre en œuvre pour emmener vos élèves de cycle 1 à la découverte de l air. Il serait judicieux que chaque groupe

Plus en détail

NIVEAU 1 COURSE DE VITESSE ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE ET SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

NIVEAU 1 COURSE DE VITESSE ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE ET SITUATIONS D'APPRENTISSAGE C a p a c i t é s Motrices Méthodologiques Connaissances Attitudes NIVEAU 1 COURSE DE VITESSE ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE ET SITUATIONS D'APPRENTISSAGE Éléments de la compétence du niveau 1 Réagir vite à

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal Compagnie CREA PACOTILLE Création : Aude Maréchal PACOTILLE Avec : Aude Maréchal Georges Jouanne Spectacle jeune et tout public (dès 5 ans) Durée : 45 minutes Ce spectacle a été présenté dans plusieurs

Plus en détail

PARABOLE DOSSIER DE CRÉATION SOLO DE GUILHAUME LAPASSET-W EDDIGEN, DANSE HIP HOP ET CIRQUE,

PARABOLE DOSSIER DE CRÉATION SOLO DE GUILHAUME LAPASSET-W EDDIGEN, DANSE HIP HOP ET CIRQUE, PARABOLE DOSSIER DE CRÉATION SOLO DE GUILHAUME LAPASSET-W EDDIGEN, DANSE HIP HOP ET CIRQUE, COMPAGNIE DU SUBTERFUGE CHORÉGRAPHE LAURELINE GELAS COMPAGNIE SUBTERFUGE, 28 rue Denfert-Rochereau 69004 Lyon

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

VALISE RESSOURCE «ECOLE ET CINEMA» OU EST LA MAISON DE MON AMI?:

VALISE RESSOURCE «ECOLE ET CINEMA» OU EST LA MAISON DE MON AMI?: VALISE RESSOURCE «ECOLE ET CINEMA» OU EST LA MAISON DE MON AMI?: 1 CONNAISSANCES CAPACITÉS ATTITUDES :...2 2 PISTES D ACTIVITÉS POSSIBLES EN CLASSE :...4 2.1 Avant la projection du film :... 4 2.2 Après

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

Le spectacle... Tout public à partir de 7 ans, durée 55 mn

Le spectacle... Tout public à partir de 7 ans, durée 55 mn Le spectacle... Tout public à partir de 7 ans, durée 55 mn Théâtre de corps et d'objets, XL se passe dans un huis-clos. Un personnage bourru nous fait partager un quotidien qui sort de la normalité. Ce

Plus en détail

Rens. au 01.60.14.29.32 www.mjcpalaiseau.org. du 18 octobre au 9 novembre 2010 à Palaiseau. Expositions. Spectacles Conférences

Rens. au 01.60.14.29.32 www.mjcpalaiseau.org. du 18 octobre au 9 novembre 2010 à Palaiseau. Expositions. Spectacles Conférences du 18 octobre au 9 novembre 2010 à Palaiseau 6 e rencontres de l enfance Expositions Rencontres Ateliers parents / enfants Spectacles Conférences Rens. au 01.60.14.29.32 www.mjcpalaiseau.org Manifestation

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 143 Mai-Juin 2012 RUBRIQUE - Les genres musicaux DOMAINES D ACTIVITÉS - Éducation musicale et histoire des arts OBJECTIFS ET COMPÉTENCES Objectifs : En privilégiant le recours

Plus en détail

CONTRE-COURANTS # 2 NE PARLE PAS AUX INCONNUS

CONTRE-COURANTS # 2 NE PARLE PAS AUX INCONNUS CONTRE-COURANTS # 2 NE PARLE PAS AUX INCONNUS LE SAMEDI 25 AVRIL à 19H LE DIMANCHE 26 AVRIL à 15H +12H00 / Brunch conçu et animé par Pascal Didier avec les journalistes Caroline Gillet et Amélie Fontaine

Plus en détail

ELEMENTAIRES. Vidéo-clip/Vidéo-danse. Objectif :

ELEMENTAIRES. Vidéo-clip/Vidéo-danse. Objectif : ELEMENTAIRES Vidéo-clip/Vidéo-danse Objectif : - Réaliser un clip vidéo chorégraphié à partir de thèmes prédéfinis ou d exemples de scènes cinématographiques choisis par les intervenants. - Apporter aux

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Petit guide orientant pour les parents : Comment aider et accompagner son enfant à mieux se connaître

Petit guide orientant pour les parents : Comment aider et accompagner son enfant à mieux se connaître Petit guide orientant pour les parents : Comment aider et accompagner son enfant à mieux se connaître Semaine de l orientation: du 7 au 13 novembre 2010 Doccuumeennt t rrééaal lli iisséé paarr Maannonn

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Objectifs: Activités corporelles et instrumentales : - Différenciation entre la régularité (pulsation)

Plus en détail

Projet d animation : «L Arbre d automne»

Projet d animation : «L Arbre d automne» Projet d animation : «L Arbre d automne» Nous proposons aux enfants de créer un arbre avec leurs pieds, leurs mains et leurs doigts en servant de la peinture ; de créer le ciel avec des éponges et de créer

Plus en détail

En lien avec les outils de référence du développement des enfants «À Tout Petits Pas» (0-18 mois) et «À Petits Pas» (18-48 mois) de CASIOPE

En lien avec les outils de référence du développement des enfants «À Tout Petits Pas» (0-18 mois) et «À Petits Pas» (18-48 mois) de CASIOPE Journal de bord «À Petits Pas» Outil de communication quotidienne entre parents et éducatrices Nom de l enfant : Milieu : En lien avec les outils de référence du développement des enfants «À Tout Petits

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Du cirque traditionnel au cirque contemporain : vers une démarche artistique de création. Les arts du cirque c est quoi?

Du cirque traditionnel au cirque contemporain : vers une démarche artistique de création. Les arts du cirque c est quoi? Du cirque traditionnel au cirque contemporain : vers une démarche artistique de création. Les arts du cirque c est quoi? Les arts du cirque c est quoi? Une pratique culturelle, sociale, ancrée dans l histoire.

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

REALISER DES ACTIONS A VISEE ARTISTIQUE, ESTHETIQUE OU EXPRESSIVE

REALISER DES ACTIONS A VISEE ARTISTIQUE, ESTHETIQUE OU EXPRESSIVE Compétences spécifiques : - exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états. - Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions. - S exprimer de façon libre ou en suivant

Plus en détail

Le passeur B fait une passe à terre au tireur A, qui court, et enchaîne réception + tir.

Le passeur B fait une passe à terre au tireur A, qui court, et enchaîne réception + tir. Exercice 1 : Perfectionner la visée en présence d'opposition Consignes : 2 colonnes de joueurs dont une avec ballon. A part en dribble, trois dribbles maximum ; Le défenseur B démarre sur le premier dribble

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION Activités 147 148 Étudier le projet de l émission 1.1.S informer et discuter du projet de l émission S informer auprès du producteur de ses intentions Faire préciser

Plus en détail

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin ANNEXE - INNOVATIONS» processus, nom masculin sens 1 - Suite d'opérations ou d'événements. Synonyme : évolution sens 2 - Ensemble d'actions ayant un but précis. NOS ACCESSOIRES INTELLIGENTS DONNER VIE

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Jeux coopératifs. Cycle 1

Jeux coopératifs. Cycle 1 Jeux coopératifs Cycle 1 Introduction Approche coopérative comme principe: Le jeu coopératif ne valorise pas uniquement la victoire comme le font certains sports mais surtout l atteinte d objectifs communs

Plus en détail

Les parcours de motricité à l école maternelle

Les parcours de motricité à l école maternelle Les parcours de motricité à l école maternelle Pour commencer, quelques idées reçues : 1) «Le parcours de motricité, pratiqué tous les jours, suffit pour couvrir la programmation EPS» NON, car : Il manque

Plus en détail

Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section

Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section 1- L oral et l écrit La langue Orale La langue Ecrite Produire un texte 2- Agir dans le monde 3- Découvrir le monde Le monde des objets Le monde

Plus en détail

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE SOMMAIRE Le propos page 2 Situation Contextes Intention La démarche du point de vue de l enseignant..page 4 -le cadre de la démarche..p.5

Plus en détail