Guide concernant les formulaires Annonce préalable de besoin et Formulation de besoin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide concernant les formulaires Annonce préalable de besoin et Formulation de besoin"

Transcription

1 Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier keine Klassifikation Etat au Guide concernant les formulaires Annonce préalable de besoin et Formulation de besoin 1 But du document Le présent guide contient des informations complémentaires et des indications sur la manière de remplir les deux formulaires Annonce préalable de besoin et Formulation de besoin dans le processus AM1. Les indications se réfèrent en règle générale à la manière de remplir le formulaire plus complet Formulation de besoin. Elles s'appliquent par analogie également pour le formulaire plus simple Annonce préalable de besoin. 2 Principes Les principes suivants s'appliquent dans tous les cas pour l'élaboration de la formulation du besoin : aisément compréhensible ; aussi bref que possible, aussi long que nécessaire ; le besoin doit être formulé de manière mesurable pour les quantités, le standard, la qualité et les délais ; pour améliorer la compréhensibilité et l'obtention de la vue d'ensemble, le besoin doit être structuré de manière appropriée ( par exemple une structure par domaines fonctionnels, comme les cantonnements, la subsistance, la logistique, etc. ) ; dans la mesure du possible, les textes doivent être complétés au moyen de graphiques ( par exemple des diagrammes fonctionnels avec les déroulements de l'exploitation, pour le chapitre des «exigences fonctionnelles» ). 2.1 Annonce préalable du besoin et formulation du besoin Une formulation du besoin doit dans tous les cas être établie! Elle constitue la base des étapes de processus suivantes ( processus OP1 et suivants ). Une annonce préalable de besoin est obligatoire pour les projets de plus de 3 millions de francs, en vue de l'introduction dans la planification des investissements. Pour les projets de moins de 3 millions de francs aussi, les priorités sont généralement fixées ( planification grossière ) sur la base d'une annonce préalable de besoin. Il peut être renoncé à une annonce préalable du besoin si un projet de moins de 3 millions de francs doit être réalisé immédiatement. Pour les besoins de moins de 3 millions de francs, il suffit de remplir la page de couverture de l'annonce préalable de besoin et d'apposer les signatures conformément aux dispositions réglant les droits de signature. Pour les besoins de plus de 3 millions de francs, il est obligatoire de remplir intégralement une annonce préalable de besoin. 1/7

2 3 Indications concrètes pour remplir les formulaires Dans les différents chapitres de la formulation du besoin, des textes indicatifs de couleur bleue contiennent des informations au sujet des contenus requis. 3.1 Page de couverture La page de couverture contient les principales indications concernant le projet. Elle est signée conformément aux dispositions régissant les droits de signature. Toutes les données sont saisies dans les systèmes SAP d'armasuisse Immobilier et s'affichent dans le plan d'investissements ainsi que dans les listes et analyses. Par conséquent, ces indications méritent une attention toute particulière. Désignation du champ Projet n ( SAP PS ) Pour les besoins déjà saisis dans le système, le numéro de projet ( DNA-A / XXXX ) doit être indiqué. Il figure dans la confirmation de réception de l'annonce préalable de besoin ainsi que dans le plan d'investissements. Pour les nouveaux besoins ( sans annonce préalable de besoin ), le champ reste vide et le numéro est annoncé par le point de contact d'armasuisse Immobilier avec la confirmation de réception de la formulation du besoin. Mandat n o ( ISIM ) Comme le n o de projet ( SAP PS ) Genre de projet Région PFM Le genre de projet doit être indiqué conformément à la sélection proposée : Les besoins des locataires sont des projets déclenchés par le locataire opérationnel. Tous les besoins comportant des améliorations au bénéfice du locataire opérationnel sont fondamentalement des besoins du locataire. Les mesures de sécurité découlant de concepts intégraux de sécurité de la SIO doivent également être soumises comme besoins du locataire. Les besoins de remise en état sont des projets déclenchés par le Facility Management d'armasuisse Immobilier. Les besoins de remise en état de plus de 3 millions de francs doivent être soumis au moyen de la formule Formulation de besoin et être signés par le locataire opérationnel et le locataire stratégique conformément aux dispositions régissant les droits de signature. La région du portefeuille doit être indiquée conformément à la sélection proposée. Pour les besoins concernant l'ensemble du territoire suisse, il faut utiliser l'indication «projets au niveau national». La répartition des régions de gestion des portefeuilles est indiquée dans les cartes des régions du domaine spécialisé Gestion du portefeuille. 2/7

3 Désignation du champ Unité de gestion Objet principal Titre du besoin Description succincte du besoin Coûts finaux prévisionnels Loyer annuel brut Le numéro de l'unité de gestion, l'indication de l'utilisation / de l'affectation ainsi que la désignation géographique de l'unité de gestion doivent être indiqués. L'unité de gestion est indiquée dans le plan d'investissements ainsi que dans toutes les listes et analyses. Par conséquent, les indications y relatives méritent une attention toute particulière. Attention à ne pas confondre l'unité de gestion ( BWE ) et l'unité économique ( WE )! L'objet le plus important en relation avec un besoin doit être indiqué pour permettre l'identification simple du projet. Les points suivants doivent être respectés : Si plusieurs objets sont concernés, l'objet nécessitant les mesures plus importantes doit être indiqué ou, éventuellement, on indiquera l'objet le plus connu. Si un besoin concerne l'ensemble d'un site, on optera généralement pour les environs de l'objet ( par exemple «Environs généraux d objet» ). Pour les objets concernant l'ensemble de la Suisse, on optera pour l'objet «9000 / CH, projets au niveau national '». L'objet le plus important est indiqué dans le plan d'investissements ainsi que dans toutes les listes et analyses. Par conséquent, l'indication de l'objet le plus important mérite une attention toute particulière. Le titre du besoin doit être explicite sans indication supplémentaire et, dans la mesure du possible, être indicatif de l'ensemble du besoin. Il faut renoncer à utiliser des abréviations peu usuelles. La longueur du titre est limitée à 40 frappes ( en vue de l'introduction dans les systèmes et pour l'utilisation dans les listes et analyses ). La description succincte du besoin est une indication brève de ce dernier. La teneur de ce texte doit indiquer le besoin dont la couverture est prévue avec le projet qu'il est proposé de réaliser ( sans les motivations ). La longueur de la description succincte du besoin est limitée à 400 frappes au maximum. Cette description succincte est automatiquement imprimée dans le plan d'investissements et dans d'autres documents. Les coûts finaux prévisionnels doivent être évalués en âme et conscience. Des indications supplémentaires à ce sujet figurent au chapitre 3.3. L'augmentation du loyer annuel brut doit être évaluée en âme et conscience. Des indications supplémentaires à ce sujet figurent au chapitre /7

4 Désignation du champ Proposition de financement Dépendance ( par exemple de projets d'armement ). Durée minimale de location Timbres et signatures Le locataire opérationnel peut faire une proposition concernant le financement du projet ( par exemple : financement par le crédit-cadre 2015 ). Cette proposition sert de base à la saisie initiale du projet dans le plan d'investissements ( aussi pour les petits projets ). L'année effective de financement est fixée dans le cadre de la priorisation périodique de la planification des investissements. Les interdépendances et interfaces importants avec d'autres projets doivent être mentionnés ici. Il faut indiquer pour quelle durée le besoin dont la couverture est demandée est certain. La durée prévisionnelle d'utilisation est une donnée fondamentale pour une couverture économique du besoin ( par exemple utilisation transitoire pendant les 10 prochaines années ). Les formulations de besoins doivent être validées / approuvées conformément au manuel pour l'immobilier ( chapitre 5.5, Droits de signature ). 3.2 Indications concernant les unités de gestion Les indications relatives aux unités de gestion sont à disposition comme suit dans SAP RE- FX : 4/7

5 Etape SAP RE-FX ( RE80, RE-Navigator ) 1. Introduire l'identification de l'objet 2. Onglet Relations 3. Double clic sur l'«ident. AO» de l'unité de gestion Onglet 'Général' 5. Indications recherchées : - numéro de l'unité de gestion - désignation géographique de l'unité de gestion - désignation de l'affectation / utilisation de l'unité de gestion Pronostic des coûts finaux ( détermination des charges d'investissements ) Pour l'introduction dans la planification des investissements, il est nécessaire d'évaluer les coûts des investissements. On sait, par expérience, que les gens se souviennent longtemps du premier montant mentionné, c'est pourquoi l'évaluation des coûts des investissements doit être aussi réaliste que possible. Bases : Valeurs empiriques découlant de la réalisation de projets comparables ( réalisés ), comme l'assainissement total d'une halle polyvalente. Indicateurs découlant de la réalisation de projets comparables ( réalisés ), comme les coûts de construction par m 2 pour un nouveau bâtiment administratif. Si disponibles : estimations grossières du Facility Manager concernant les remises en état faites dans le cadre de la planification de la maintenance. Dans des cas exceptionnels : estimation concrète des coûts approximatifs ( la fourniture de prestations de planification est généralement nécessaire à cet effet ). La liste des prix figurant au chapitre 9.2 du manuel pour l'immobilier fournit des indications suffisantes en matière de prix pour les principaux types d'objets et de surfaces en vue de la détermination des coûts de construction ( CFC 1 5 ). Pour la détermination des coûts de construction portant sur de nouveaux besoins ou sur des réaffectations incluant un assainissement total, il faut utiliser la valeur maximale de la fourchette. Si la couverture du besoin ne nécessite que la réalisation de mesures de construction de faible ampleur, l'évaluation grossière des coûts de construction peut être réduite en utilisant un facteur déterminé sur la base du niveau d'intervention ( par exemple hypothèse de 30% pour des adaptations des aménagements intérieurs ). Le chapitre 9.2 contient des informations plus détaillées au sujet de l'utilisation de la liste de prix. 5/7

6 3.4 Loyer annuel brut Le loyer de la construction existante est une composante de la convention d'affectation en vigueur. Par conséquent, la formulation du besoin doit indiquer séparément, à titre approximatif, l'augmentation du loyer brut découlant des investissements prévus. En cas de retour en provenance du parc à disposition ou lors d'un changement interne de locataire ( transfert ), il faut indiquer la totalité du loyer brut ( construction existante plus augmentation découlant des investissements ). Pour l'augmentation du loyer brut, on utilise la formule suivante pour une approximation Augmentation des coûts bruts de location ( du loyer brut ) = coûts finaux prévisionnels x part d'accroissement de la valeur x 10% La part d'accroissement de la valeur correspond à la répartition approximative suivante : Part d'accroissement de la valeur Description 100% Investissements dans des constructions nouvelles ou de substitution. 70% Investissements comportant une part prépondérante d'accroissement de la valeur servant à couvrir des besoins du locataire, par exemple la réaffectation d'un bâtiment avec remise en état partielle. 40% Investissements comportant une part prépondérante de mesures de conservation de la valeur et une part mineure servant à couvrir des besoins du locataire, par exemple l'assainissement total d'une caserne avec adaptation simultanée aux standards actuels de besoin. La convention d'affectation qui doit être établie ultérieurement porte et établit dès lors une obligation contractuelle sur le montant total du loyer brut pour l'objet en question ( augmentation découlant des investissements + substance construite existante ). Par conséquent, les indications figurant dans la formulation du besoin ne correspondent pas à la teneur de la future convention d'affectation. 3.5 Chapitre 2.8 «objets concernés» ( dans la mesure où ils sont connus ) Chaque objet concerné par le besoin doit figurer dans l'énumération. Cela est important notamment aussi pour les projets et les programmes portant sur plusieurs sites ( par exemple durcissement de noeuds du réseau, X sites ). 3.6 Chapitre 4.2 «potentiel d'économies et d'optimalisation» Les potentiels d'économies sont une donnée élémentaire de la détermination de l'économicité de projets de constructions. Les économies potentielles et les possibilités de transferts internes doivent être indiquées dans la matrice mise à disposition. Il s'agit en priorité de montrer quelles optimalisations peuvent être réalisées par les mesures proposées. Ainsi, il est par exemple possible de procéder au transfert interne de six emplois à plein temps pour combler les lacunes de personnel dans le domaine de l'instruction en regroupant quatre cuisines dans un nouveau centre de subsistance. Les besoins dont la réalisation induit une optimalisation notable des charges de personnel et d'exploitation récurrentes sont réalisés en priorité. 6/7

7 4 Collaboration La direction de l'élaboration de la formulation du besoin est attribuée en fonction du genre de projet : Genre de projet Besoin des locataires Besoin de remise en état Autres cas spéciaux, par exemple la densification du portefeuille découlant du concept d'affectation Direction de la formulation du besoin Généralement : le locataire opérationnel Généralement : le Facility Manager d'armasuisse armasuisse Immobilier, gestion du portefeuille et de l'environnement ( généralement : SIP ) Les titulaires de rôles de la gestion immobilière du DDPS fournissent leur contribution à l'élaboration de la formulation des besoins ( par exemple le Facility Manager d'armasuisse pour les indications concernant le chapitre «carences de l'état actuel du point de vue du représentant du propriétaire et de l'exploitant» et le chapitre 2.6 «état visé du point de vue du représentant du propriétaire et de l'exploitant». 5 Informations et renseignements Pour toute question concernant les formules et / ou en cas de dysfonctionnement, veuillez vous adresser au point de contact d'armasuisse Immobilier : Renseignements : Mme Carole Trösch Téléphone : /7

4.4 Fiches d input et d output du domaine Immobilier du DDPS

4.4 Fiches d input et d output du domaine Immobilier du DDPS Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Manuel pour l immobilier au DDPS Registre 4 Processus dans la gestion immobilière 4.4 Fiches d input et d output

Plus en détail

NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance

NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance NC 30 Les charges techniques dans les entreprises d assurance et / ou de réassurance Objectif 01. L'activité d'assurance et/ou de réassurance se caractérise par l'inversion du cycle de la production et

Plus en détail

7.6_Manuel Concept de communication_1.0.doc

7.6_Manuel Concept de communication_1.0.doc Département fédéral la défense, la protection la population et s sports DDPS Manuel pour l'immobilier au DDPS Registre 7 Réglementation s interfaces 7.6 Manuel Concept unication VERSION Version 1.0 AUTEUR

Plus en détail

LC 21 531. Le parc immobilier de la Ville de Genève comprend des logements à caractère social et, en raison

LC 21 531. Le parc immobilier de la Ville de Genève comprend des logements à caractère social et, en raison Règlement fixant les conditions de location des logements à caractère social de la Ville de Genève LC Adopté par le Conseil municipal le 8 février 009 Entrée en vigueur le 8 avril 009 Le Conseil municipal

Plus en détail

NC 06 Norme comptable relative aux Immobilisations incorporelles

NC 06 Norme comptable relative aux Immobilisations incorporelles NC 06 Norme comptable relative aux Immobilisations incorporelles Objectif 01. Une entreprise peut acquérir des éléments incorporels ou peut elle-même les développer. Ces éléments peuvent constituer des

Plus en détail

Répartition intercantonale des bénéfices des compagnies d'assurance

Répartition intercantonale des bénéfices des compagnies d'assurance Répartition intercantonale des bénéfices des compagnies d'assurance Circulaire du Comité du 23 juin 1999 1. Remarque préliminaire La présente circulaire remplace les circulaires 2.33 (du 14 août 1973),

Plus en détail

Mise à jour Stable Gestion des talents juin 2014 Mise à jour de la version stable St. Gallen 02.06.2014

Mise à jour Stable Gestion des talents juin 2014 Mise à jour de la version stable St. Gallen 02.06.2014 Mise à jour Stable Gestion des talents juin 2014 Mise à jour de la version stable St. Gallen Explication des icones Dans chaque communication de mise à jour, les icones utilisés ont la signification suivante:

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 Assainissement du bruit routier sur la Commune d'ecublens/vd Demande d'un crédit d'étude AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

RÈGLES ET PRATIQUES EN COMPTABILITÉ DE GESTION FACTURATION INTERNE Août 2000

RÈGLES ET PRATIQUES EN COMPTABILITÉ DE GESTION FACTURATION INTERNE Août 2000 A Hydro-Québec Requête R-3401-98 RÈGLES ET PRATIQUES EN COMPTABILITÉ DE GESTION FACTURATION INTERNE Original : 2000-11-21 HQT-13, Document 1.1.2 (En liasse) 1 1. PRINCIPES ET RÈGLES DE FACTURATION INTERNE

Plus en détail

p.2 p.6 ... Exposé des motifs Texte du projet de règlement grand-ducal Commentaire des articles Fiche financière Fiche d'évaluation d'impact p.

p.2 p.6 ... Exposé des motifs Texte du projet de règlement grand-ducal Commentaire des articles Fiche financière Fiche d'évaluation d'impact p. ... LE GOUVERNEMENT Projet de règlement grand-ducal déterminant les conditions d'accès du public et des administrations aux informations conservées par la Centrale des bilans et le tarif applicable. 1.

Plus en détail

Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés

Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés (Loi sur le logement, LOG) 842 du 21 mars 2003 (Etat le 13 juin 2006) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 108 de la

Plus en détail

Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation. Horizon 2020. Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020

Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation. Horizon 2020. Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020 Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation Horizon 2020 Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020 Version 1.0 11 décembre 2013 Titre original : Guidelines on Data

Plus en détail

Points d'audit SCI-E : contrôles englobant toute l'entreprise et cadre du SCI

Points d'audit SCI-E : contrôles englobant toute l'entreprise et cadre du SCI Société d assurance Type d'agrément Société d'audit Auditeur responsable Année d'exercice 2015 Version du modèle 28.04.2015 Division Assurances Page 1 / 1 Audit base_points d'audit_sci-e_version 2015_FR.xlsx

Plus en détail

Infrastructure de recharge >22kW

Infrastructure de recharge >22kW Directives EVite Directives EVite Infrastructure de recharge >22kW Version 2 1. Le principe EVite... 2 2. Principe... 2 3. Procédure de réalisation d'une station de recharge EVite... 2 3.1. Inscription

Plus en détail

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003 Gestion de projets avec Microsoft Office PROJECT 2003 Décembre 2006 1 Sommaire 1. Présentation de MS Office Project 2003 2. Aperçu général de l interface 3. Elaboration d un plan de projet 4. Gestion des

Plus en détail

Modèle de calcul des paramètres économiques

Modèle de calcul des paramètres économiques Modèle de calcul des paramètres économiques selon norme SIA 480 Calcul de rentabilité pour les investissements dans le bâtiment Version 3.2 1. Introduction 1.1 Version Excel Le modèle de calcul a été développé

Plus en détail

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements

Loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements Dahir n 1-09-22 du 22 safar 1430 portant promulgat ion de la loi n 41-08 portant création de l'agence marocaine de développement des investissements. B.O. n 5714 du 5 mars 2009 Vu la Constitution, notamment

Plus en détail

Systèmes de transport public guidés urbains de personnes

Systèmes de transport public guidés urbains de personnes service technique des Remontées mécaniques et des Transports guidés Systèmes de transport public guidés urbains de personnes Principe «GAME» (Globalement Au Moins Équivalent) Méthodologie de démonstration

Plus en détail

Dans le cadre de la formation initiale en entreprise, le DFP à l école n est pas défini de manière plus précise.

Dans le cadre de la formation initiale en entreprise, le DFP à l école n est pas défini de manière plus précise. Dossier de formation et des prestations des employés de commerce CFC de la branche «Services et administration» dans le cadre de la formation initiale en école (écoles de commerce de droit public EC) Contexte

Plus en détail

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage MEGA ITSM Accelerator Guide de Démarrage MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

Contrôle de gestion des participations de la ville de Lucerne

Contrôle de gestion des participations de la ville de Lucerne Contrôle de gestion des participations de la ville de Lucerne Exposé à la conférence spécialisée AFCP du 11 avril 2008 à Berne Bruno Schmidiger, licencié en économie HSG Collaborateur en économie d entreprise

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Département fédéral de l intérieur (DFI) Office Fédéral de la Statistique OFS Etat-major Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

510.211.2 Ordonnance concernant l'informatique au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports 1

510.211.2 Ordonnance concernant l'informatique au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports 1 50.. Ordonnance concernant l'informatique au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (Ordonnance INF DDPS) du 5 septembre 997 (Etat le 8 octobre 997) Le Département

Plus en détail

Décret sur les traitements du personnel de l'etat

Décret sur les traitements du personnel de l'etat Décret sur les traitements du personnel de l'etat du 7 novembre 0 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu l'article 44 de la loi du septembre 00 sur le personnel de l'etat

Plus en détail

LA COMMISSION DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LA COMMISSION DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission ~ UEMOA RÈGLEMENT D'EXECUTION N~(t..~.:.~.9.1 RELATIF AUX REGLES PRUDENTIELLES PORTANT SUR LES RISQUES COURTS, AUX MECANISMES DE GARANTIE ET

Plus en détail

Feuille d'information: Utilisation de l'espace de nommage.swiss

Feuille d'information: Utilisation de l'espace de nommage.swiss Qui dit Suisse, dit.swiss Feuille d'information: Utilisation de l'espace de nommage.swiss.swiss la plus-value Le domaine de premier niveau.swiss apporte une plus-value: Il désigne clairement l'origine

Plus en détail

Gestion des contrats sur SAP

Gestion des contrats sur SAP Gestion des contrats sur SAP la solution complète pour la gestion professionnelle de vos contrats! Vos avantages principaux : Vue d ensemble exhaustive de toutes les données contractuelles (Management

Plus en détail

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer 531.44 du 14 juin 2002 (Etat le 1 er juillet 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 22, al. 1, et 52 de la

Plus en détail

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA MISE À JOUR PERMANENTE DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA DECLARATION DES LOYERS Quand déclarer? Comment déclarer? Que déclarer?

Plus en détail

CCNT Hôtellerie & Restauration

CCNT Hôtellerie & Restauration CCNT Hôtellerie & Restauration Expertise succincte concernant l application de la CCNT Hôtellerie & Restauration dans les institutions membres d INSOS Suisse Cette expertise a été réalisée et mise à disposition

Plus en détail

Instruments de financement

Instruments de financement Aide-mémoire No 13f de la série publications Instruments de financement Coopératives d'habitation Suisse fédération des maîtres d'ouvrage d'utilité publique (ci-après dénommée fédération) gère un fonds

Plus en détail

Etude et valorisation

Etude et valorisation MAJ 02/01/2010 : 026 332 026 GSM : 0497 301 007 e-mail : info@newdeal-immo.be Photo1 Photo 2 Photo 3 Photo 4 Adresse :.1420 Braine-l'Alleud - A l'attention de Monsieur xxxxxxxxxx Etude et valorisation

Plus en détail

DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION La Région a inscrit dans ses priorités le soutien aux associations de Provence-Alpes-Côte d'azur. Les différents volets d'interventions

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Mercatique 1 Les bases de la mercatique - la démarche mercatique - le marché des produits et services 2 La relation commerciale - son contexte

Plus en détail

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Juillet 2007 Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Table des matières Préambule...

Plus en détail

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Cette politique regroupe et remplace la Politique du CCPA

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

Vivaqua Adresse postale: boulevard de l'impératrice 17-19 Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1000. sd@vivaqua.be Fax: +32 25188210

Vivaqua Adresse postale: boulevard de l'impératrice 17-19 Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1000. sd@vivaqua.be Fax: +32 25188210 1/ 8 BE001 25/4/2012 - Numéro BDA: 2012-508930 Formulaire standard 5 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Critères de qualité des projets

Critères de qualité des projets s de qualité des projets Pour pouvoir mener une réfleion systématique sur la qualité des projets, on a besoin de critères. Les critères présentés ici s'appliquent à des projets d'intervention en promotion

Plus en détail

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Introduction Le relevé des coûts pour les cours interentreprises (CIE) est effectué par profession et par année civile. La personne

Plus en détail

Rapport du Conseil synodal sur la gestion du parc immobilier

Rapport du Conseil synodal sur la gestion du parc immobilier 158 e session du Synode, 10 juin 2009 Annexe 4 Rapport du Conseil synodal sur la gestion du parc immobilier Gestion du parc immobilier, en bref : Il y a plus d'un quart de siècle que le Synode s'interroge

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération

Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration fédérale et le portefeuille informatique de la Confédération Directives du Conseil fédéral concernant les projets informatiques de l administration du 1 er juillet 2015 Le Conseil fédéral suisse édicte les directives suivantes: 1 Dispositions générales 1.1 Objet

Plus en détail

Orientations sur la solvabilité du groupe

Orientations sur la solvabilité du groupe EIOPA-BoS-14/181 FR Orientations sur la solvabilité du groupe EIOPA Westhafen Tower, Westhafenplatz 1-60327 Frankfurt Germany - Tel. + 49 69-951119-20; Fax. + 49 69-951119-19; email: info@eiopa.europa.eu

Plus en détail

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011 Conditions Particulières de Maintenance Ref : Table des matières 1 CONDITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX CONTRATS DE MAINTENANCE...2 1.1 Préambule...2 1.2 Obligations d'atreal et services rendus...2

Plus en détail

C'est : C'est : un fichier, analogue à une feuille de calcul Excel, contenant les informations.

C'est : C'est : un fichier, analogue à une feuille de calcul Excel, contenant les informations. C'est : un ensemble de fichiers contenant toutes les informations nécessaires à une application + un logiciel de Gestion de ces informations appelé SGBD (Système de Gestion de Base de Données). C'est :

Plus en détail

S inscrire dans l application.

S inscrire dans l application. Table of Contents S inscrire dans l application.... 2 Introduire une demande d'autorisation... 3 A. Informations générales... 7 B. Type de véhicule... 10 C. Toutes les caractéristiques du véhicule complet....

Plus en détail

Situation financière Capacité d'investissement 2009-2013

Situation financière Capacité d'investissement 2009-2013 Amt für Gemeinden GemA Rue de Zaehringen 1, 1701 Fribourg T +41 26 305 22 42, F +41 26 305 22 44 scom@fr.ch, www.fr.ch/scom Situation financière Capacité d'investissement 2009-2013 1. Comptes de fonctionnement

Plus en détail

STATUTS. Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique. I. Nom, but, siège et durée de l'association.

STATUTS. Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique. I. Nom, but, siège et durée de l'association. STATUTS du 25 juin 2003 Fondée le 9 juillet 1869 Siège social: Wallisellen Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique I. Nom, but, siège et durée de l'association Art. 1 Siège social,

Plus en détail

1. Contexte général page 2. 2. Le compte auprès de la BCGE...page 2 2.1 La procuration 2.2 Les accès e-banking 2.3 Le bon de retrait 2.

1. Contexte général page 2. 2. Le compte auprès de la BCGE...page 2 2.1 La procuration 2.2 Les accès e-banking 2.3 Le bon de retrait 2. 1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement primaire Direction générale MANUEL POUR LA TENUE DES COMPTES ÉCOLES COMPTES BCGE - TIERS UNIQUE

Plus en détail

Politique en matière de dons: procédures de mise en œuvre

Politique en matière de dons: procédures de mise en œuvre Cote du document: EB 2015/114/INF.5 Date: 10 avril 2015 Distribution: Publique Original: Anglais F Politique en matière de dons: procédures de mise en œuvre Note pour les représentants au Conseil d administration

Plus en détail

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS 1 sur 9 COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS (L'article intégral est paru dans Gestions Hospitalières n 357 de juin-juillet 1996) Pour plus d'informations concernant

Plus en détail

ICT-Manager. avec diplôme fédéral

ICT-Manager. avec diplôme fédéral ICT-Manager avec diplôme fédéral Introduction L examen du diplôme fédéral d ICT-Manager fait partie de la formation professionnelle supérieure et permet d acquérir des qualifications en vue d exercer des

Plus en détail

INSTRUCTIONS RELATIVES

INSTRUCTIONS RELATIVES INSTRUCTIONS RELATIVES AUX TABLEAUX SUR LES SINISTRES ET INDICES DE PERTE Les Tableaux sur les sinistres et indices de perte sont exigés afin de pouvoir constituer une base de données et une présentation

Plus en détail

vmae@cpasstgilles.irisnet.be Fax: +32 26005467 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

vmae@cpasstgilles.irisnet.be Fax: +32 26005467 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 11 BE001 31/10/2014 - Numéro BDA: 2014-525281 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D

swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de topographie swisstopo swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D Le modèle

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit McAfee Enterprise Mobility Management 9.7 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification Schéma canadien

Plus en détail

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS

1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00090679 1 EXTRAIT DU REGLEMENT INTERNE APPLIQUE PAR L'ADMINISTRATION DANS L'ATTRIBUTION DES MARCHES DU CERN 1 EVALUATION DES OFFRES ET NEGOCIATIONS 1.0 Ouverture et évaluation

Plus en détail

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Unité de stratégie informatique de la Confédération USIC Friedheimweg 14, 3003 Berne Téléphone 031 32 245

Plus en détail

CLX.SwissMoney - your cash manager

CLX.SwissMoney - your cash manager Manuel CLX.SwissMoney - your cash manager Ce document décrit le fonctionnement du produit CLX.SwissMoney. Les questions les plus fréquemment posées (FAQ) sont également énumérées. Date Juin 2012 Version

Plus en détail

REMPLISSAGE DE L'ENQUÊTE SUR LA STRUCTURE ET LA RÉPARTITION DES SALAIRES AU MOYEN DU FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE

REMPLISSAGE DE L'ENQUÊTE SUR LA STRUCTURE ET LA RÉPARTITION DES SALAIRES AU MOYEN DU FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE Direction générale Statistique REMPLISSAGE DE L'ENQUÊTE SUR LA STRUCTURE ET LA RÉPARTITION DES SALAIRES AU MOYEN DU FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE Année de référence 2014 1.0. L information reprise dans ce manuel

Plus en détail

Partie 1 : Introduction

Partie 1 : Introduction Objectifs de la formation L'intérêt des organisations informatiques pour les meilleures pratiques ITIL est maintenant prouvé au niveau mondial. Outre l'accent mis sur l'alignement de l'informatique sur

Plus en détail

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL 31 août 2004 Plate-Forme Opérationnelle de modélisation INRA ACTA ICTA http://www.modelia.org FICHE DU DOCUMENT 10 mai 04 N.Rousse - : Création : version de

Plus en détail

Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29

Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29 Norme comptable relative aux provisions techniques dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC 29 Objectif de la norme 01 L activité d assurance et/ou de réassurance se caractérise par : une

Plus en détail

Mise à jour Bêta Gestion des talents février 2014 Mise à jour de la version bêta St. Gallen 01.02.2014

Mise à jour Bêta Gestion des talents février 2014 Mise à jour de la version bêta St. Gallen 01.02.2014 Mise à jour Bêta Gestion des talents février 2014 Mise à jour de la version bêta St. Gallen Explication des icones Dans chaque communication de mise à jour, les icones utilisés ont la signification suivante:

Plus en détail

BOC/PP 31 juillet 2006 Nº17 texte 11

BOC/PP 31 juillet 2006 Nº17 texte 11 texte 11 CONTRÔLE GÉNÉRAL DES ARMÉES. NOTE-CIRCULAIRE N 1993/DEF/CGA/CRM relative au cahier des clauses administratives particulières communes relatives au traitement d une non conformité, à l émission

Plus en détail

Titrisation de l'actif par les succursales de banques étrangères autorisées

Titrisation de l'actif par les succursales de banques étrangères autorisées Bureau du surintendant des Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255 Albert Street 255, rue Albert Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2 Ligne directrice Objet :

Plus en détail

1/ 12 BE001 24/2/2012 - Numéro BDA: 2012-503999 Formulaire standard 2 - FR Scope: High Performance Computing with efficient storage solution

1/ 12 BE001 24/2/2012 - Numéro BDA: 2012-503999 Formulaire standard 2 - FR Scope: High Performance Computing with efficient storage solution 1/ 12 BE001 24/2/2012 - Numéro BDA: 2012-503999 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Assurance de garantie de construction

Assurance de garantie de construction Assurance de garantie de construction Informations client selon la LCA et conditions générales d assurance (CGA) Table des matières Page Informations client selon LCA Edition 11/2008 2 Conditions Générales

Plus en détail

Conditions d'utilisation du portail client «yourdkv» Sommaire

Conditions d'utilisation du portail client «yourdkv» Sommaire Conditions d'utilisation du portail client «yourdkv» Sommaire Article 1 - Informations générales... 2 Article 2 - Acceptation des conditions d'utilisation... 2 Article 3 - Modifications... 2 Article 4

Plus en détail

GESTION BUDGETAIRE DES INVESTISSEMENTS LE PLAN DE FINANCEMENT

GESTION BUDGETAIRE DES INVESTISSEMENTS LE PLAN DE FINANCEMENT GESTION BUDGETAIRE DES INVESTISSEMENTS LE PLAN DE FINANCEMENT 1- Présentation. Le budget des investissements est concerné par deux catégories de projets : Les projets importants dont les effets financiers

Plus en détail

Textes de référence : articles 314-44, 314-60 et 314-66 IV du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 314-44, 314-60 et 314-66 IV du règlement général de l AMF Position recommandation AMF n 2007-21 Les obligations professionnelles à l égard des clients non professionnels en matière de gestion de portefeuille pour le compte de tiers Textes de référence : articles

Plus en détail

Fax: Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

Fax: Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 13 BE001 1/10/2014 - Numéro BDA: 2014-522212 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux (OBLF) 221.213.11 du 9 mai 1990 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 253a, al. 3, du

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DU DOCUMENT DE PROGRAMMATION DU BUDGET OPERATIONNEL DE PROGRAMME (BOP)

NOTICE D UTILISATION DU DOCUMENT DE PROGRAMMATION DU BUDGET OPERATIONNEL DE PROGRAMME (BOP) NOTICE D UTILISATION DU DOCUMENT DE PROGRAMMATION DU BUDGET OPERATIONNEL DE PROGRAMME (BOP) Rappel des textes : - Articles 64, 66, 71, 104 et 105 du décret relatif à la gestion budgétaire et comptable

Plus en détail

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Introduction Le relevé des coûts pour les cours interentreprises (CIE) est effectué par profession et par année civile. La personne

Plus en détail

MISE EN CONFORMITÉ DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE DU VILLAGE D'ENGOLLON

MISE EN CONFORMITÉ DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE DU VILLAGE D'ENGOLLON Commune de Val-de-Ruz Conseil communal MISE EN CONFORMITÉ DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE DU VILLAGE D'ENGOLLON d engagement de CHF 160'000 Version : 1.0 TH 143498 Date : 08.09.2014.2014 Page 1/ Révisions

Plus en détail

MEDIAplus elearning. version 6.6

MEDIAplus elearning. version 6.6 MEDIAplus elearning version 6.6 L'interface d administration MEDIAplus Sommaire 1. L'interface d administration MEDIAplus... 5 2. Principes de l administration MEDIAplus... 8 2.1. Organisations et administrateurs...

Plus en détail

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA MISE À JOUR PERMANENTE DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA DECLARATION DES LOYERS Quand déclarer? Comment déclarer? Que déclarer?

Plus en détail

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation professionnelle Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L

Plus en détail

pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire

pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire GUIDE PRATIQUE pour la soumission de demandes d approbation d adaptations tarifaires en assurance-maladie complémentaire Edition du 18 juin 2015 But Le présent guide pratique est un simple instrument de

Plus en détail

Conditions générales de vente des produits et prestations d'études de meteolien sur www.meteolien.eu

Conditions générales de vente des produits et prestations d'études de meteolien sur www.meteolien.eu Conditions générales de vente des produits et prestations d'études de meteolien sur www.meteolien.eu 1er Octobre 2011 Les présentes conditions générales s'appliquent à la vente ou à la fourniture, par

Plus en détail

PLAN DE COURS. Session 1: Présentation de l'étude de cas Microsoft Dynamics Sure Step

PLAN DE COURS. Session 1: Présentation de l'étude de cas Microsoft Dynamics Sure Step GERER un projet pour implémenter Dynamics CRM avec Sure Step Ref : 80278 Durée : 2 jours A propos de ce cours : Ce cours de 2 jours est un atelier de formation avancée centré sur les fonctionnalités de

Plus en détail

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Délégation de tâches par la direction et la SICAV

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Délégation de tâches par la direction et la SICAV Circ.-CFB 07/3 Délégation par la direction et la SICAV Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Délégation de tâches par la direction et la SICAV (Délégation par la direction et la SICAV)

Plus en détail

- Le Diagramme de Gantt. - Le Diagramme de Pert - La Méthode QQCQCCP - La Méthode MOSI - Cahier des charges fonctionnel

- Le Diagramme de Gantt. - Le Diagramme de Pert - La Méthode QQCQCCP - La Méthode MOSI - Cahier des charges fonctionnel Planifier le projet > Identifier les étapes > Organiser le projet > Identifier les étapes - Le Diagramme de Gantt > Organiser le projet - Le Diagramme de Pert - La Méthode QQCQCCP - La Méthode MOSI - Cahier

Plus en détail

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement.

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

1 ) La prévision dans l'entreprise

1 ) La prévision dans l'entreprise R Cordier LA GESTION BUDGETAIRE Malgré les critiques dont elle fait l objet, la gestion budgétaire constitue toujours la méthode de contrôle de gestion la plus utilisée par les entreprises. Mais si presque

Plus en détail

Direction Informatique & Télécommunications. Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

Direction Informatique & Télécommunications. Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 19 BE001 18/4/2013 - Numéro BDA: 2013-508028 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle (https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/droit-federal/feuille-federale.html) fait foi. Directives du Conseil

Plus en détail

VIREMENT DE CRÉDITS DE TITRE À TITRE N V/AB-08/T/15

VIREMENT DE CRÉDITS DE TITRE À TITRE N V/AB-08/T/15 BUDGET GÉNÉRAL - EXERCICE 2015 SECTION V - COUR DES COMPTES Luxembourg, le 04/09/2015 VIREMENT DE CRÉDITS DE TITRE À TITRE N V/AB-08/T/15 En vertu de l'article 25, paragraphe 1, du règlement financier,

Plus en détail

Conditions générales d utilisation

Conditions générales d utilisation Bourse de l immobilier d entreprise Conditions générales d utilisation Convention entre l Utilisateur et la CCI de l Ariège Préambule Dans le cadre de sa mission d appui au développement économique, la

Plus en détail

Genève, le 1 er février 2011. Information N 1/2011. Déductibilité des frais d'entretien des immeubles privés. Table des matières

Genève, le 1 er février 2011. Information N 1/2011. Déductibilité des frais d'entretien des immeubles privés. Table des matières REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des finances Administration fiscale cantonale AFC Direction générale Case postale 3937 1211 Genève 3 N/réf. : DHL/YG/SL Genève, le 1 er février 2011 Information

Plus en détail

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Instructions aux Candidats Les présentes Lignes directrices sont fournies à titre indicatif pour l'élaboration et la soumission

Plus en détail

Version en date du 01 avril 2010

Version en date du 01 avril 2010 O V H S E N E G A L CONDITIONS PARTICULIERES D'HÉBERGEMENT MUTUALISÉ Version en date du 01 avril 2010 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières ont pour objet de définir les conditions techniques

Plus en détail

SIX Swiss Exchange SA

SIX Swiss Exchange SA SIX Swiss Exchange SA Règlement de l'instance pour les déclarations concernant l'accomplissement des obligations légales de déclarer par les négociants en valeurs mobilières du 3.03.04 Entrée en vigueur:

Plus en détail

Institut Bruxellois pour la Gestion de l'environnement. Localité/Ville: Bruxelles (Woluwe-Saint-Lambert) Code postal: 1200

Institut Bruxellois pour la Gestion de l'environnement. Localité/Ville: Bruxelles (Woluwe-Saint-Lambert) Code postal: 1200 1/ 14 BE001 28/5/2014 - Numéro BDA: 2014-511987 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

utilisez votre bon résultat pour la publicité!

utilisez votre bon résultat pour la publicité! Graphiques et analyses de PGI en pratique 2014/2015: utilisez votre bon résultat pour la publicité! Éditeurs de logiciels Profitez des analyses et graphiques de l'étude Trovarit «Les PGI en pratique: satisfaction

Plus en détail

Valoriser et agencer les lieux d'habitation et les pôles d'activités de manière différenciée

Valoriser et agencer les lieux d'habitation et les pôles d'activités de manière différenciée Stratégies: chapitre D 1 D D1 Valoriser et agencer les lieux d'habitation et les pôles d'activités de manière différenciée Plans d'aménagement local Presque toutes les communes bernoises se sont dotées

Plus en détail

Règles et étapes du processus de certification des métiers. Logo de Certification

Règles et étapes du processus de certification des métiers. Logo de Certification Règles et étapes du processus de certification des métiers Logo de Certification Résumé: Ce document décrit les règles et les mesures à appliquer pour la certification des nouveaux métiers. Conformément

Plus en détail