Comment rédiger les normes. Conseils aux rédacteurs de normes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment rédiger les normes. Conseils aux rédacteurs de normes"

Transcription

1 standards Comment rédiger les normes Conseils aux rédacteurs de normes

2 standards Comment rédiger les normes Conseils aux rédacteurs de normes Sommaire Pourquoi ce document 1 vous sera utile Un texte clair et simple 1 Titre 2 Sommaire 2 Avant-propos 2 Introduction 2 Domaine d application 3 Références normatives 3 4 Termes et définitions 4 Articles 6 Tableaux et figures 7 Formules mathématiques 7 Annexes 8 Bibliographie 8 Formats de fichiers recommandés 8 Symboles graphiques 9 Copyright

3 Pourquoi ce document vous sera utile Ce document est destiné aux personnes soucieuses de rédiger de manière claire et concise des Normes internationales et autres publications ISO qui soient aisément lisibles. Pour des indications plus précises quant aux règles de présentation et de rédaction, reportez-vous aux Directives ISO/IEC, Partie 2, 2011, Règles de structure et de rédaction des Normes internationales (ci-après DP2). Un texte clair et simple Les Normes internationales doivent être rédigées sans perdre de vue l utilisateur. La clarté de l énoncé est un gage d efficacité pour véhiculer un message et amener le lecteur à suivre la démarche voulue. Clarté, concision et simplicité et non simplisme sont les qualités que devra déployer le rédacteur pour éviter les erreurs d interprétation. La compréhension du texte en sera facilitée et les discusssions menéees lors de l élaboration du document en seront simplifiées. De plus, les délais et les coûts de traduction s en trouveront réduits. Le souci de clarté dans la rédaction n implique ni de raccourcir le message, ni d en modifier le sens, ni d opter pour une formulation trop schématique. N oubliez pas que ces documents s inscrivent dans un contexte technique. Privilégiez la voix active Soyez concis. Utilisez des mots courts et simples. Préférez la forme verbale aux noms Prenez soin de ponctuer votre texte. Utilisez plus de points, moins de virgules et de parenthèses. Utilisez des listes quand vous le pouvez Privilégiez les formulations positives en évitant les négations Accordez une attention particulière à la rédaction du domaine d application du document Dans la mesure du possible, utilisez le langage courant et évitez le jargon Utilisez des formules non discriminatoires Pour résumer, optez pour la simplicité et ne perdez pas de vue que ce qui se conçoit bien s énonce clairement. Quelques conseils : Définissez clairement le message principal à transmettre lisez-le à haute voix Mettez-vous à la place du lecteur Utilisez des phrases courtes avec une idée maîtresse par phrase. Évitez les mots inutiles et les longues énumérations à l intérieur d une même phrase Comment rédiger les normes 1

4 Titre (DP2 Paragraphe 6.1.1) Le titre doit être clair et concis. Il peut comporter les trois éléments suivants : a) Un élément introductif b) Un élément principal c) Un élément complémentaire a) Céréales et légumineuses b) Spécifications et méthodes d essai c) Partie 1 : Riz Sommaire (DP2 Paragraphe 6.1.2) Le sommaire est un élément facultatif. En règle générale, un sommaire est utile dans les documents de plus de 10 pages. Avant-propos (DP2 Paragraphe 6.1.3) L avant-propos des documents ISO est un texte type rédigé par le Bureau de gestion technique de l ISO. Le Secrétariat central de l ISO (ISO/CS) l insère au cours des phases d élaboration et de publication. Introduction (DP2 Paragraphe 6.1.4) L introduction est un élément facultatif que l ISO recommande néanmoins d inclure dans la norme pour décrire le contenu de celle-ci et en expliquer l intérêt. Les utilisateurs pourront ainsi déterminer si le document répond à leurs besoins. Les éventuels avertissements ou déclarations visant à limiter l utilisation de la norme ne doivent pas figurer dans l introduction. Introduction La présente Norme internationale spécifie des techniques fondamentales de radiographie viant à permettre l obtention de résultats satisfaisants et reproductibles de façon économique. Ces techiques reposent sur la théorie fondamentale du sujet et sur la pratique généralement admise. Il convient que les normes traitant d applications spécifiques respectent ces règles de base (ISO 5579:2013). 2 Comment rédiger les normes

5 Domaine d application (DP2 Paragraphe 6.2.1) Le domaine d application est un élément obligatoire qui précise la fonction du document (par exemple, La présente Norme internationale «spécifie», «établit», «donne des lignes directrices pour», «définit les termes»). Cet élément doit être rédigé sous la forme d une énonciation de faits et ne doit pas comprendre pas d exigences. 1 Domaine d application La présente partie de l ISO spécifie les exigences minimales du riz (Oryza sativa L.). Elle est applicable au riz décortiqué, étuvé décortiqué, usiné et étuvé usiné, destinés à la consommation humaine soit directement, soit après usinage. Elle n est pas applicable aux produits cuisinés à base de riz. Références normatives (DP2 Paragraphe 6.2.2) L article des références normatives est un élément facultatif qui dresse la liste des autres documents indispensables à la mise en application de la norme. Les références normatives doivent être datées en cas de renvoi spécifique à un article, un paragraphe, une figure, un tableau, etc. d un autre document. Il est préférable de faire référence à des documents publiés par l ISO ou la IEC. Toutefois, dans certaines conditions, il est possible de citer des documents publiés par d autres organisations. 2 Références normatives Les documents suivants, en totalité ou en partie, sont référencés de manière normative dans le présent document et sont indispensables pour son application. Pour les références datées, seule l édition citée s applique. Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s applique (y compris les éventuels amendements). ISO 712, Céréales et produits céréaliers Détermination de la teneur en eau Méthode de référence pratique ISO 950:1979, Céréales Échantillonnage (des grains) Comment rédiger les normes 3

6 Termes et définitions (DP2 Paragraphe 6.3.1) Cet article facultatif spécifie le sens de certains termes dans le contexte du document. Tous les termes et définitions des publications de l ISO peuvent être librement consultés sur la plateforme de consultation en ligne de l ISO (OBP) (www.iso.org/obp). Vous pouvez vous y reporter pour chercher si d autres comités ont déjà défini des termes utiles pour vos travaux. Une définition est constituée d une seule phrase qui doit pouvoir être utilisée à la place du terme défini. Elle ne doit pas prendre la forme ni d une exigence ni d une recommandation, et ne doit pas en contenir. L exemple ci-dessous montre une série d éléments qui peuvent figurer dans un article terminologique : 3.2 langue de spécialité LSP langue utilisée dans un domaine (3.1.2) et caractérisée par l utilisation de moyens d expression linguistiques particuliers NOTE 1 à l article : Les moyens d expression linguistiques particuliers englobent toujours des termes spécifiques au domaine ou au sujet et d autres formes de désignation et de phraséologie et peuvent également présenter des traits stylistiques ou syntaxiques. Articles (DP2 Paragraphe 6.3.3) Les autres articles et paragraphes forment le corps principal de la norme. C est dans cette section qu est exposée la marche à suivre par les utilisateurs pour mettre en œuvre la norme. Numérotez les articles et les paragraphes pour aider le lecteur à se reporter aux éléments clés de la norme. Les documents ISO comportent des parties normatives et des parties informatives. Les parties normatives contiennent des exigences que vous devez remplir, et les parties informatives des indications pour vous y aider. Dans tous les articles, il est important de bien faire la distinction entre les exigences, les recommandations et toute autre forme d énoncé. Différentes formes verbales sont utilisées pour les différencier : Exigences : doit, ne doit pas Recommandations : il convient de, il convient de ne pas Autorisation : peut, peut ne pas Possibilité et éventualité : peut, ne peut pas Les normes ISO ne doivent pas imposer le recours à des services tels que la réalisation d essais et la certification (fournis par exemple, par une autre société). Rédigez les exigences de sorte que n importe qui puisse les vérifier. Dans les normes ISO, il est recommandé de ne pas faire référence à des marques commerciales ou à des entreprises. En revanche, dans certaines conditions, il peut 4 Comment rédiger les normes

7 être fait référence à des éléments faisant l objet de droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. Si vous avez besoin d informations complémentaires en vue d insérer de tels éléments dans une norme, veuillez vous adresser au secrétaire de votre comité ou à l interlocuteur désigné au Secrétariat central de l ISO. Des notes et des exemples peuvent être ajoutés pour fournir des compléments d information visant à faciliter la compréhension ou l utilisation du document. N intégrez pas d exigences dans ces notes ou exemples. En outre, mieux vaut faire référence à un document particulier plutôt que reproduire de longs extraits de texte (voir exemple ci-dessous) Point d éclair Des informations concernant le point d éclair sont données à l Annexe B. 5 Échantillonnage Voir l ISO 212. Volume minimal de l échantillon pour essai: 30 ml. NOTE Ce volume permet d effectuer au moins une fois chacun des essais spécifiés dans la présente Norme internationale. (ISO 3064:2000). Comment rédiger les normes 5

8 Tableaux (DP2 Paragraphe 6.6.6)et figures (DP2 Paragraphe 6.6.5) Pour les tableaux et les figures, il est recommandé que les titres et les légendes soient présentés comme dans les exemples ci-après. Tableau 1 Fractions massiques maximales autorisées de grains comportant des défauts Fractions massiques maximales autorisées de grains comportant des défauts Défaut w max % riz décortiqué riz usiné (non gluant) riz étuvé décortiqué riz étuvé usiné Matières étrangères : organiques a 1,0 0,5 1,0 0,5 non organiques 0,5 0,5 0,5 0,5 NOTE 1 Seul le riz (cargo) rouge entièrement décortiqué est pris en considération dans le présent tableau. NOTE 2 Certains contrats commerciaux nécessitent des informations complémentaires à celles fournies dans le présent tableau. a Les matières étrangères organiques comprennent les graines étrangères, les coques, le son, les fragments de paille, etc. Les notes insérées dans les tableaux et les figuers répondent aux mêmes règles que celles contenues dans le texte. Légende 1 cuivre/nickel et alliages 2 acier 3 titane et alliages 4 aluminium et alliages U tension du rayonnement X, en kv w épaisseur traversée, en mm Figure 1 Tension de rayonnement maximal, U, de l appareil à rayons X en fonction de l épaisseur traversée, w, et du matériau, jusqu à 1000 kv (ISO 5579:2013) 6 Comment rédiger les normes

9 Formules mathématiques (DP2 Paragraphe ) Utilisez le Système international d unités. Expliquez la signification des symboles utilisés dans la formule sous forme de liste sous chacun d elles. Numérotez les formules dans l ordre d apparition dans le texte comme suit : l V = t (1) où v est la vitesse d un point ; animé d un mouvement uniforme ; l est la distance parcourue ; t est la durée. m ρ = V (2) où r est la masse volumique ; m est la masse ; V est le volume. Annexes Les annexes donnent des indications supplémentaires à l utilisateur de la norme. Elles peuvent être normatives (par exemple, contenir une méthode d essai que l utilisateur doit suivre) ou informatives (fournir des informations supplémentaires destinées à faciliter la compréhension). Les annexes doivent être désignées par des majuscules (A, B, C, etc.). L Annexe A apparaît toujours en premier. Annexe A (normative) Attributs d un management du risque élevé A.1 Généralités Il convient que tous les organismes visent le niveau approprié de performance de leur cadre organisationnel de management du risque, en fonction du caractère critique des décisions à prendre. La liste des attributs ci-dessous représente un niveau de performance élevé dans le domaine du management du risque. Afin d aider les organismes à mesurer leurs propres performances par rapport à ces critères, des indicateurs tangibles sont indiqués pour chaque attribut. A.2 Points principaux A.2.1 L organisme a une compréhension totale, correcte et actualisée de ses risques. A.2.2 Les risques de l organisme entrent dans les limites des critères de risque. A.3 Attributs A.3.1 Amélioration continue L accent est mis sur l amélioration continue. Comment rédiger les normes 7

10 Bibliographie (DP2 Paragraphe 6.4.2) Dressez ici la liste des documents qui constitueront une soure d information pour l utilisateur. Bibliographie [ 1 ] ISO 78-2, Chimie Plans de normes Partie 2 : Méthodes d analyse chimique [ 2 ] Guide ISO/IEC 98-3, Incertitude de mesure Partie 3 : Guide pour l expression de l incertitude de mesure (GUM:1995) [ 3 ] ICC Standard No Determination of the protein content in cereal and cereal products for food and animal feeding stuffs according to the Dumas combustion method (voir Formats de fichiers recommandés L ISO accepte tout document sauvegardé dans un format de fichier correspondant à une quelconque version de MS Word. L ISO préfère recevoir les dessins dans les formats suivants : fichiers DWG ou DXF (formats AutoCAD 2011 ou antérieurs), point AI vectorisé et point EPS vectorisé, mais pratiquement tous les autres formats de dessin peuvent également être acceptés. Symboles graphiques Si votre norme contient un ou plusieurs symboles graphiques, veuillez prendre contact avec l ISO/TC 145, Symboles graphiques et pictogrammes, pour vérification. [ 4 ] Directive européenne 71/347/CEE, Rapprochement des législations des États membres relatives au mesurage de la masse à l hectolitre des céréales, Annexe I, 12 octobre, 1971 [ 5 ] Nitrogen-ammonia-protein modified Kjeldahl method Titanium oxide and copper sulfate catalyst. Official Methods and Recommended Practices of the AOCS (ed. Firestone, D.E.), AOCS Official Method Ba Ai 4-91, 1997, AOCS Press, Champaign, IL [ 6 ] Berner, D.L. et Brown, J. Protein nitrogen combustion method collaborative study I. Comparison with Smalley total Kjeldahl nitrogen and combustion results. J. Amer. Oil Chem. Soc., 71 (11), 1994, pp Comment rédiger les normes

11 Copyright La mention suivante doit figurer sur les projets de travail et les projets de comité. Faire un copier-coller pour l insérer après le Titre du document. ISO [année] Publié en Suisse Tous droits réservés. Sauf indication contraire, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, l affichage sur l internet ou sur un Intranet, sans autorisation écrite préalable. Les demandes d autorisation peuvent être adressées à l ISO à l adresse ci-après ou au comité membre de l ISO dans le pays du demandeur. ISO Copyright office CP 56 CH-1211 Genève 20 Téléphone Fax Site Web ISBN Une mention de droit d auteur abrégée est également à inclure au bas de chaque page, comme suit : ISO [année] Tous droits réservés

12 Organisation internationale de normalisation Secrétariat central de l ISO 1, chemin de la Voie-Creuse Case postale 56 CH 1211 Genève 20 Suisse iso.org ISBN ISO, 2014 All rights reserved

ISO/IEC TR 90006. Première édition 2013-11-01. Numéro de référence ISO/IEC TR 90006:2013(F) ISO/IEC 2013

ISO/IEC TR 90006. Première édition 2013-11-01. Numéro de référence ISO/IEC TR 90006:2013(F) ISO/IEC 2013 RAPPORT TECHNIQUE ISO/IEC TR 90006 Première édition 2013-11-01 Technologies de l information Lignes directrices pour l application de l ISO 9001:2008 pour la gestion des services IT et son intégration

Plus en détail

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27001 Deuxième édition 2013-10-01 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences Information technology

Plus en détail

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27000 Troisième édition 2014-01-15 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Plus en détail

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 19770-1 Deuxième édition 2012-06-15 Technologies de l information Gestion des actifs logiciels Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité Information technology

Plus en détail

ISO/CEI 27005 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information

ISO/CEI 27005 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27005 Deuxième édition 2011-06-01 Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information Information technology Security

Plus en détail

ISO 9001. Comment procéder. pour les PME. Recommandations de l ISO/TC 176

ISO 9001. Comment procéder. pour les PME. Recommandations de l ISO/TC 176 ISO 9001 pour les PME Comment procéder Recommandations de l ISO/TC 176 ISO 9001 pour les PME Comment procéder Recommandations de l ISO/TC 176 Secrétariat central de l ISO 1, chemin de la Voie-Creuse Case

Plus en détail

ISO/CEI 20000-1 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services

ISO/CEI 20000-1 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 20000-1 Deuxième édition 2011-04-15 Technologies de l'information Gestion des services Partie 1: Exigences du système de management des services Information technology Service

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

Modèle de document d'un projet de Norme internationale

Modèle de document d'un projet de Norme internationale Modèle de document d'un projet de Norme internationale Le modèle de document figurant dans les pages suivantes met en évidence l'application de certaines des instructions contenues dans les Directives

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

Le droit d auteur, les normes et l Internet

Le droit d auteur, les normes et l Internet Le droit d auteur, les normes et l Internet En bref L Internet a facilité la possibilité de trouver et d obtenir des Normes internationales ISO et CEI. Cette brochure a pour but d aider les utilisateurs

Plus en détail

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus Ecrire pour le web Un texte web de lecture aisée pour l internaute, l est aussi pour les moteurs de recherche ; l écriture peut ainsi être mise au service du référencement naturel. De façon complémentaire,

Plus en détail

Essais inter-laboratoires. Informations techniques

Essais inter-laboratoires. Informations techniques Essais inter-laboratoires Analyses de riz Informations techniques - Nombre d'essais sur une période de 1 an : 3 échantillons expédiés par courrier, respectivement aux mois de juin, octobre et février.

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

La publicité pour votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001: 2004

La publicité pour votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001: 2004 votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001: 2004 ISO L ISO (Organisation internationale de normalisation) est la source des familles ISO 9000 et ISO 14000 de normes de management de la qualité ou

Plus en détail

La rédaction d un courriel

La rédaction d un courriel La rédaction d un courriel Le courriel est un moyen de communication rapide et efficace pour transmettre des renseignements à des collègues, clients, supérieurs ou amis. Sa simplicité d utilisation permet

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau No d agrément : Z-23.11-1595 INSTITUT ALLEMAND DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement de droit public 10 février 2006 10829 Berlin Kolonenstr. 30 L Tel. (49) 030 78730-332 Fax. (49) 030 78730-320

Plus en détail

Conseils pour rédiger votre curriculum vitae en vue d une validation de vos acquis expérientiels et professionnels (cf. formulaire détaillé du CV)

Conseils pour rédiger votre curriculum vitae en vue d une validation de vos acquis expérientiels et professionnels (cf. formulaire détaillé du CV) Conseils pour rédiger votre curriculum vitae en vue d une validation de vos acquis expérientiels et professionnels (cf. formulaire détaillé du CV) La rédaction du curriculum vitae est une étape importante

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES...

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES... Diffusion de l information dans Internet Guide de création de documents Word accessibles 5 novembre 2009 OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT...

Plus en détail

ISO14 0 01 ENVIRONNEMENTAL. Liste de contrôle à l usage des PME Êtes-vous prêt? SYSTÈMES DE MANAGEMENT

ISO14 0 01 ENVIRONNEMENTAL. Liste de contrôle à l usage des PME Êtes-vous prêt? SYSTÈMES DE MANAGEMENT ISO14 0 01 SYSTÈMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Liste de contrôle à l usage des PME Êtes-vous prêt? ISO14 0 01 SYSTÈMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Liste de contrôle à l usage des PME Êtes-vous prêt?

Plus en détail

ISO/CEI 11172-3 NORME INTERNATIONALE

ISO/CEI 11172-3 NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 11172-3 Première édition 1993-08-01 Technologies de l information - Codage de l image animée et du son associé pour les supports de stockage numérique jusqu à environ Ii5 Mbit/s

Plus en détail

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web?

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Mémo TRAME D'UN ARTICLE : pour vous aider, vous pouvez utiliser le canevas de page web standard TITRE : informatif et accrocheur, avec

Plus en détail

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 21

Plus en détail

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011 SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690 Dernière édition : octobre 2011 Texte mis à jour le 29 janvier 2014 MM. DAUTHIER dauthier@univ-tln.fr 1 Notes

Plus en détail

PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC

PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC BELAC 3-01 Rev 4 2011 PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Juillet 2007 Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Table des matières Préambule...

Plus en détail

QUESTIONS RELATIVES À LA SIGNALISATION DES DANGERS. Étiquetage des très petits emballages

QUESTIONS RELATIVES À LA SIGNALISATION DES DANGERS. Étiquetage des très petits emballages NATIONS UNIES ST Secrétariat Distr. GÉNÉRALE ST/SG/AC.10/C.4/2006/12 25 avril 2006 COMITÉ D EXPERTS DU TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES ET DU SYSTÈME GÉNÉRAL HARMONISÉ DE CLASSIFICATION ET D ÉTIQUETAGE

Plus en détail

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante?

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante? Découvrir ISO 26000 La présente brochure permet de comprendre les grandes lignes de la Norme internationale d application volontaire, ISO 26000:2010, Lignes directrices relatives à la responsabilité. Elle

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Instructions et spécifications pour la transmission en format XML de déclarations par lots. 30 mai 2015 MODULE 1

Instructions et spécifications pour la transmission en format XML de déclarations par lots. 30 mai 2015 MODULE 1 Instructions et spécifications pour la transmission en format XML de déclarations par lots 30 mai 2015 MODULE 1 Table des matières Modifications apportées dans la présente... 3 1 Renseignements généraux...

Plus en détail

Septembre 2014. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés

Septembre 2014. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Septembre 2014 Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Préambule Traduction de la version originale allemande. En cas de divergences, la version allemande fait

Plus en détail

À qui s adresse cet ouvrage?

À qui s adresse cet ouvrage? Introduction Bienvenue dans le Guide de l administrateur de Microsoft Windows Server 2008. En tant qu auteur de plus de 65 livres, j écris des ouvrages professionnels sur la technologie depuis 1994. Au

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 - POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. MISSION DE LA SOCIÉTÉ La Société des établissements de plein air du Québec (ci-après appelée : la «Société» ou la ) est une société

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Comment rédiger correctement le courrier électronique?

Comment rédiger correctement le courrier électronique? Comment rédiger correctement le courrier électronique? Courriel, Mail, Mél Quel terme employer? Si tous ces termes vous sont connus, la commission de Terminologie (qui fixe les termes que l administration

Plus en détail

PRESENTATION DES RECOMMANDATIONS DE VANCOUVER

PRESENTATION DES RECOMMANDATIONS DE VANCOUVER PRESENTATION DES RECOMMANDATIONS DE VANCOUVER Voici une présentation des recommandations de Vancouver. Ces recommandations ont pour objet d uniformiser la présentation des références bibliographiques dans

Plus en détail

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de la norme PCI DSS entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte un

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants

Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants École Santé Social Sud-Est 20, rue de la Claire CP 320 69337 Lyon Cedex 09 Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants OpenOffice Writer 4.0.1 Proposé par le Centre de Ressources Documentaires

Plus en détail

InfraLab. Analyseur de Viande. Production. Assurance Qualité. Laboratoire. Contrôle Qualité. The Measure of Quality

InfraLab. Analyseur de Viande. Production. Assurance Qualité. Laboratoire. Contrôle Qualité. The Measure of Quality TM InfraLab Production Assurance Qualité Laboratoire Analyseur de Viande Contrôle Qualité The Measure of Quality Mesures en process de viandes NDC & l Industrie de la Viande Réalisation de production de

Plus en détail

Guide d application des Normes Mauritaniennes de l Action contre les Mines

Guide d application des Normes Mauritaniennes de l Action contre les Mines NMAM 01.10 Normes Mauritaniennes de l Action contre les Mines Inclus les amendements Guide d application des Normes Mauritaniennes de l Action contre les Mines Coordinateur Programme National de Déminage

Plus en détail

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL CATALOGUE FORMATION EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL NOS FORMATIONS 1. COMMUNICATION ECRITE-PRISE DE NOTE COMPTE RENDU DE REUNION 2. SECRETARIAT ADMINISTRATIF 3. SECRETARIAT COMMERCIAL 4. CREER

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique ---- *** ---- Ecole Supérieure Privée de d Ingénierie, Sciences et Technologies de Sousse (SupTech Sousse) Projet

Plus en détail

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants CONTEXTE 1. La bonne alimentation des nourrissons et des jeunes

Plus en détail

Pour une meilleure lisibilité :

Pour une meilleure lisibilité : Pour une meilleure lisibilité : lignes directrices d accessibilité Des imprimés faciles à lire INCA s est donné pour mandat de façonner un Canada meilleur, un pays exempt d obstacles, au sein duquel tous

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

Comment utiliser WordPress»

Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Table des matières» Table des matières Guide de démarrage rapide»... 2 Tableau de bord de WordPress»... 3 Rédiger un article»... 3 Modifier l article»...

Plus en détail

Demande d emploi. Poste(s) désiré(s) Stagiaire d été ou Stagiaire DESS. Information générale. Ville Province/État Code postal

Demande d emploi. Poste(s) désiré(s) Stagiaire d été ou Stagiaire DESS. Information générale. Ville Province/État Code postal Page 1 de 5 Approuvé par Demande d emploi Roy, Tremblé, Martin & Associés (Note : Faute d orthographe Tremblay) Nom de l établissement d éducation HEC Montréal Nom (s) désiré(s) Stagiaire d été ou Stagiaire

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.1/Add.96/Rev.1/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.1/Add.96/Rev.1/Amend.2

E/ECE/324/Rev.1/Add.96/Rev.1/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.1/Add.96/Rev.1/Amend.2 7 juillet 2011 Accord Concernant l'adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d'être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

C. SCIT 2577 06. Le 9 juillet 2003

C. SCIT 2577 06. Le 9 juillet 2003 C. SCIT 2577 Le 9 juillet 2003 Concerne : Tâche n 24 du programme de travail du Groupe de travail du SCIT sur les normes et la documentation : rapports techniques annuels pour 2002 sur les activités d

Plus en détail

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Dossier de conception 1/21 1. PRESENTATION GENERALE DU MINI PROJET 1.1 Contexte de l étude Situation existante avec un problème. Présentation de l objectif

Plus en détail

Diffuser les documents ISO auprès des comités miroirs nationaux

Diffuser les documents ISO auprès des comités miroirs nationaux Diffuser les documents ISO auprès des comités miroirs nationaux Disseminating ISO Documents to National Mirror Committees L ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Les 162*

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Introduction Ce document est une introduction aux huit principes de management sur lesquels sont fondées les normes relatives au système de management de la série

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE

NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISOKEI 10918-3 Première édition 1997-05-01 Technologies de l information - Compression et codage numériques des images fixes à modelé continu: Extensions Informa thon technology -

Plus en détail

La standardisation dans les actes législatifs de l Union européenne et les bases de terminologie

La standardisation dans les actes législatifs de l Union européenne et les bases de terminologie La standardisation dans les actes législatifs de l Union européenne et les bases de terminologie Pascale Berteloot Les travaux de terminologie ont débuté dans chacune des institutions de l UE de façon

Plus en détail

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation L évaluation d unités académiques à l Université de Genève Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation Programmes de formation de base, approfondie et continue Bureau qualité Guide pour la rédaction

Plus en détail

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr CATALOGUE 2015 1 LE MOT DU DIRECTEUR Fort du succès de nos formations vous avez été plus nombreux à vouloir poursuivre l aventure avec TS CONSULTANT. Aussi pour satisfaire une demande continuellement forte,

Plus en détail

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Sommaire Description du modèle de surveillance Définitions Objectifs de la surveillance des PSDC Présentation

Plus en détail

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé Chapitre 2 Eléments pour comprendre un énoncé Ce chapitre est consacré à la compréhension d un énoncé. Pour démontrer un énoncé donné, il faut se reporter au chapitre suivant. Les tables de vérité données

Plus en détail

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET LES NORMES ET INTERNET Comment profiter de la disponibilité des normes frança ises, européennes, internationales et étrangères sur Internet, sans tomber dans les pièges de la violation du droit d auteur

Plus en détail

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 ISO l Organisation internationale de normalisation L ISO comprend 163* membres qui sont les instituts nationaux de normalisation de pays

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX PLANS D'ENTREPRISE FONDS POUR LES PROJETS PILOTES D'INNOVATION (FPPI) Le Fonds pour les projets pilotes d innovation (FPPI) est un programme régi par le Ministère du Développement

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Introduction Une norme de pratique est une instruction sur le comportement attendu de l actuaire évoluant dans un contexte

Plus en détail

LA MISE EN PAGE ET LA PRÉSENTATION

LA MISE EN PAGE ET LA PRÉSENTATION Protocole de rédaction d un curriculum vitæ Le but d un curriculum vitæ est de décrocher une entrevue. Il est donc préférable de ne pas le surcharger; il faut y mettre juste assez d information pour piquer

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE

NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISO 80601-2-70 Première édition 2015-01-15 Appareils électromédicaux Partie 2-70: Exigences particulières pour la sécurité de base et les performances essentielles du matériel de traitement

Plus en détail

1. Mise au point 2. Pas à pas 3. Mise en page 4.Relecture. Votre plan de recherche est défini.

1. Mise au point 2. Pas à pas 3. Mise en page 4.Relecture. Votre plan de recherche est défini. BIE Carrières de HEC Montréal Le CV 1. Mise au point 2. Pas à pas 3. Mise en page 4.Relecture Votre plan de recherche est défini. Vous avez défini une liste d entreprises cibles, un secteur d activité

Plus en détail

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil)

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil) (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

CNAC. Appel à commentaires. Missions d examen. préparé par le Conseil des normes d audit et de certification

CNAC. Appel à commentaires. Missions d examen. préparé par le Conseil des normes d audit et de certification Appel à commentaires Missions d examen préparé par le Conseil des normes d audit et de certification Date limite de réception des commentaires : le 11 avril 2011 CNAC APPEL À COMMENTAIRES MISSIONS D EXAMEN

Plus en détail

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Note d information à l usage des professionnels En complément de cette note, des informations relatives au contenu des GBPH sont

Plus en détail

COPYRIGHT Danish Standards. NOT FOR COMMERCIAL USE OR REPRODUCTION. DS/EN 61303:1997

COPYRIGHT Danish Standards. NOT FOR COMMERCIAL USE OR REPRODUCTION. DS/EN 61303:1997 COPYRIGHT Danish Standards. NOT FOR COMMERCIAL USE OR REPRODUCTION. DS/EN 61303:1997 COPYRIGHT Danish Standards. NOT FOR COMMERCIAL USE OR REPRODUCTION. DS/EN 61303:1997 COPYRIGHT Danish Standards. NOT

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

Convention du 4 janvier 1960 instituant l Association européenne de Libre-Echange (AELE)

Convention du 4 janvier 1960 instituant l Association européenne de Libre-Echange (AELE) Convention du 4 janvier 1960 instituant l Association européenne de Libre-Echange (AELE) Décision n o 2/2009 du Conseil au sujet de la modification de l art. 53 et de l annexe I de la Convention AELE relatifs

Plus en détail

augmenter votre visibilité sur internet

augmenter votre visibilité sur internet moteurs de recherche: référencement & positionnement augmenter votre visibilité sur internet Un guide écrit par Fabrice Perrin & Nicolas Jan blue-infinity Genève blue-infinity est une société leader dans

Plus en détail

1. Procédure. 2. Les faits

1. Procédure. 2. Les faits Avis relatif à la notification en vue d un contrôle préalable reçue du délégué à la protection des données de la Banque européenne d investissement concernant l enregistrement des conversations téléphoniques

Plus en détail

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence)

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence) Le 27 juillet 2011 Affiché sur le site Web : http://www.ifac.org/ Monsieur David McPeak Directeur technique Conseil des normes internationales de la formation comptable International Accounting Education

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IIIe Chimie 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 1.5 Nombre minimal de devoirs: 4 devoirs par an Langue véhiculaire: Français I. Objectifs généraux Le cours de chimie

Plus en détail

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Jour 3 Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Avant d envoyer un message par courriel, utilise la liste de vérification cidessous pour t assurer de produire la meilleure impression possible.

Plus en détail

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 SOMMAIRE Synthèse et Conclusion... 1 Introduction... 4 1. La description

Plus en détail

La mesure : L'assurance de la qualité trace en filigrane le bien-être du monde. Centre International du Commerce C N U C E D / O M C

La mesure : L'assurance de la qualité trace en filigrane le bien-être du monde. Centre International du Commerce C N U C E D / O M C Centre International du Commerce C N U C E D / O M C Qualité des exportations Bulletin No. 83 Septembre 2007 La mesure : L'assurance de la qualité trace en filigrane le bien-être du monde Sommaire - Normes

Plus en détail

Manuel d Administration

Manuel d Administration Manuel d Administration Manuel d Administration Copyright 2001 Auralog S.A. All rights reserved Sommaire INTRODUCTION...3 CONFIGURATIONS POUR TELL ME MORE PRO...4 CONFIGURATIONS REQUISES...4 INSTALLATION

Plus en détail

Guide d élaboration d un Projet de Fin d études

Guide d élaboration d un Projet de Fin d études Guide d élaboration d un Projet de Fin d études Partie 1 : Guide d orientation pour le choix d un PFE Partie 2 : Guide de rédaction du rapport de PFE Partie 3 : Guide d évaluation d un PFE Département

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE. Dix-septième session Genève, 7 11 mai 2007

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE. Dix-septième session Genève, 7 11 mai 2007 F OMPI SCT/17/5 ORIGINAL : anglais DATE : 23 mars 2007 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODELES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

Procédure de test pour réception câblage LANmark-7

Procédure de test pour réception câblage LANmark-7 Procédure de test pour réception câblage LANmark-7 Document technique Nexans Cabling Solutions Janvier 2012 - Revision 1.34 Table des matières 1 Introduction 3 2 Comment procéder? 4 2.1 Introduction 4

Plus en détail

Manuel des bonnes pratiques avec CATIA V.5

Manuel des bonnes pratiques avec CATIA V.5 2009 Manuel des bonnes pratiques avec CATIA V.5 Pour aller plus loin dans la maîtrise de l outil CAO Ce document a pour objectif de donner des méthodologies et règles de travail qui permettent de mener

Plus en détail

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Plus en détail

NOM ENTREPRISE et son LOGO éventuel

NOM ENTREPRISE et son LOGO éventuel NOM ENTREPRISE et son LOGO éventuel SUJET DU STAGE NOM DE L ENTREPRISE Dates du stage (Proposition de modèle de rapport) Nom du tuteur Qualité : Nom du maître de stage : Qualité : Nom de l étudiant Département

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE

NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISO/CEl 1700 Première édition 1997-06-l 5 Technologies de l information - Interconnexion de systèmes ouverts (OSI) - Protocole de couche réseau ((Fast Byte» Information technology

Plus en détail