Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie"

Transcription

1 Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même principe. Ils commencent par une présentation qui permet au lecteur de situer l étape traitée dans le plan de l étude statistique et d en comprendre les finalités. Les notions essentielles sont ensuite développées et elles sont illustrées par des exemples dans la section suivante. Une partie «Approfondissements» donne quelques compléments théoriques et un QCM, en fin de chapitre, permet de vérifier les acquis. En fin de première partie, un cas d étude complet «LoisirCréa» illustre chaque étape de l analyse d une série statistique descriptive univariée. 1. Qu est-ce qu une série statistique descriptive univariée? Lorsque l on réalise une étude statistique, on parle de population, de caractère, de série statistique. Population. On appelle population, population statistique ou univers, un ensemble d éléments disposant de certaines caractéristiques plus ou moins communes et constituant l objet de l étude statistique. Il peut s agir de mesures, d observations qualitatives, d individus réels ou de tout autre ensemble d éléments possibles. Comme en théorie des ensembles, une population peut se définir en extension (de manière explicite) ou en compréhension (de manière implicite). Exemple 1. Définition en extension : l ensemble des ouvrages {ouvrage-1, ouvrage-2, ouvrage-i, ouvrage-n} de la bibliothèque. Exemple 2. Définition en compréhension : l ensemble des habitants de la ville de Nice. Les définitions précédentes sont encore insuffisantes. Voici une version plus complète : Exemple 1bis. L ensemble des ouvrages {ouvrage-1, ouvrage-2, ouvrage-i, ouvrage-n} dûment répertoriés de la bibliothèque de l organisme Untel, à la date du 12 avril 2013.

2 2 Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) Exemple 2bis. L ensemble des habitants inscrits sur les listes électorales de la ville de Nice à la date du 27 janvier À noter que, dans ce cas, il est possible de donner une définition en extension en fournissant une copie des listes électorales. Taille de la population statistique. On appelle taille ou effectif le nombre total d éléments de la population. On note usuellement l effectif total par N. Individu statistique. On appelle individu, individu statistique ou unité statistique, chacun des éléments constituant la population statistique. Ces éléments sont indicés par i avec i entier variant de 1 à N, et souvent notés par I. Alors, I i est la i-ième unité statistique observée. Exemple. L ouvrage «ouvrage-3», l électeur «727». Caractère. On appelle caractère le phénomène observé c est-à-dire étudié sur la population statistique. On désigne généralement les caractères par les lettres X, Y ou Z, éventuellement X 1, X 2, etc. Pour chaque individu, une valeur de caractère sera observée et éventuellement mesurée. Si l on étudie un caractère X sur une population de N individus notés I i avec i variant de 1 à N, alors le résultat de l observation de l individu I i sera noté x i. On classe les caractères selon leur type, dont les deux principaux sont le type quantitatif et le type qualitatif selon qu ils sont mesurables ou non (voir Étape 2. Formalisation). Série statistique ou distribution statistique. Soit P une population de taille N et X un caractère observé sur cette population. On appelle série statistique descriptive ou distribution statistique sur P un ensemble de couples (individu ; observation) = (I i ; x i ) avec i variant de 1 à N inclus dans l ensemble des entiers naturels. Cette série est dite descriptive d une part pour exprimer le fait que la statistique descriptive est quelque peu différente de la statistique mathématique et, d autre part, parce qu elle porte sur des observations qui ont été effectivement réalisées dans le passé et qui sont supposées avoir été menées exhaustivement sur la population observée, c est-à-dire qu une observation existe pour chaque individu statistique. La série statistique des observations est dite univariée, si l on étudie un seul caractère, bivariée, s il y a deux caractères, et multivariée, s il y en a plus de deux. SSDU s entend pour série statistique descriptive univariée. C est donc un ensemble d observations rendant compte de l étude d un certain caractère sur une population d individus statistiques. Une SSDU donne lieu à une formulation explicite précise, qui résulte des entretiens préliminaires essentiels avec l entreprise pour définir et délimiter la problématique du cas d étude, et qui servira de point de départ obligé pour mener l étude.

3 A Introduction 3 2. Plan statistique d analyse d une SSDU La méthodologie proposée dans ce livre présente l avantage fondamental d utiliser un plan d étude statistique qui détaille pas à pas les huit étapes à franchir, les paramètres à calculer, comment les interpréter et évaluer leur représentativité. Chaque résultat sera replacé dans la problématique de l entreprise. Le suivi rigoureux des étapes associé à la traçabilité des données est un gage de réussite pour mener à bien l étude, de manière efficace et pertinente. Les étapes du plan statistique sont détaillées ci-après. Étape 1. Définition du problème Objectif. Savoir dégager à partir d un problème les questions précises à traiter et les formuler en termes statistiques. Technique. Définition informelle du problème et définition statistique. Étape 2. Formalisation Objectif. Savoir décrire formellement la série statistique à traiter. Technique. Définition des éléments nécessaires à l étude : population, individu, caractère/variable, type de caractère, valeur/modalité, unité de mesure, taille. Étape 3. Collecte Objectif. Connaître les différentes sources de collecte de données et informer sur les dates et protocoles relatifs à cette collecte. Technique. Détermination du type de la source : interne, externe (INSEE, ANPE, sondage, etc.), de la date des données (pérennité de l étude) et de la date de récupération de ces données (validité/intégrité). Étape 4. Dépouillement et tris Objectif. Savoir dépouiller et trier les données, positionner des étiquettes pour la traçabilité des données. Technique. Génération des tableaux de données. Étape 5. Regroupements Objectif. Savoir regrouper l information (séries condensées, séries classées) et calculer les fréquences. Technique. Sélection et détermination des classes, des tableaux de distribution, et calcul des différents types de fréquence. Étape 6. Représentation graphique Objectif. Savoir représenter graphiquement les données regroupées en fonction du type de caractère et des fréquences à présenter. Technique. Élaboration de secteurs circulaires, tuyaux d orgue, diagrammes en bâtons, histogrammes ou autres représentations graphiques pertinentes.

4 4 Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) Étape 7. Résumé de l information par les caractéristiques de position, de dispersion et de concentration Objectif. Savoir résumer l information : connaître, choisir et calculer les différentes caractéristiques et interpréter les résultats. Technique. Détermination des caractéristiques de position : moyennes, médiane, mode, valeur minimale, valeur maximale, quantiles ; des caractéristiques de dispersion : étendue, intervalle interquantilles, variance, écart type ; des caractéristiques de concentration : courbe de concentration et calcul de l indice de Gini. Interprétation des résultats par rapport au caractère et à la population. Analyse de leur pertinence : représentativité de la moyenne, approche probabiliste, etc. Étape 8. Conclusion Objectif. Savoir conclure pertinemment sur les questions dégagées dans l étape 1 de définition du problème, avec éventuellement des solutions proposées et une prise de décision. Technique. Rédaction de la conclusion statistique (réponse à la définition statistique) et de la conclusion informelle (réponse à la définition informelle cette conclusion s adresse davantage à un non-statisticien) et proposition d ouverture sur une prise de décision, sur des améliorations de l existant, sur des projets d études.

5 B Les étapes de traitement d une SSDU Étape 1. Définition du problème Pour mener une étude statistique, il est essentiel de la définir exactement. Par exemple, lors d une étude sur le marché du travail, il est impératif de caractériser précisément la population étudiée. Lorsque l on parle de «population active», on considère à la fois les personnes ayant un emploi et celles qui en cherchent un («les chômeurs»). Les chômeurs ne regroupent pas tous les gens en âge de travailler et sans emploi mais ceux qui sont effectivement en recherche d emploi. Et à l intérieur même de la population ayant un emploi (dite «population occupée»), certains ne sont occupés qu à temps partiel alors qu ils recherchent un emploi à temps plein : on parle alors de «sous-emploi». Lorsqu une étude est menée sur la structure de l emploi en France, les résultats diffèrent selon que l on considère la population active, les chômeurs, la population occupée ou la population sous-employée. Dans un autre domaine, en 2009, la Fédération française de canoë-kayak a délivré licences pour le canoë-kayak et autres types de licence à des adhérents ne pratiquant pas le canoë-kayak. Alors combien y a-t-il de Français qui «rament» vraiment? 1. Présentation L étape 1 consiste à poser le problème avec précision et à définir les deux paramètres principaux : la population étudiée et ce que l on étudie dessus. Généralement, les approches statistiques possibles en réponse à une question posée sont multiples. Il n est pas de pire situation que celle qui consiste à faire une étude rigoureuse mais qui, finalement, ne répond pas aux attentes du donneur d ordre, faute d avoir pris le temps de définir clairement son besoin. Lorsqu on cherche à définir une problématique afin d y apporter des réponses, il est essentiel de prendre le temps et le recul nécessaires pour énoncer clairement les questions. Il est préférable de mener cette étape avec la personne qui commande l étude sans pour autant utiliser un quelconque langage statistique. L étape 1 comprend deux sous-étapes : la définition informelle et la définition statistique Définition informelle Cette définition consiste à exprimer, en langage courant et aussi précisément que possible, la problématique du donneur d ordre. Plusieurs entretiens avec ce dernier sont

6 6 Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) souvent nécessaires pour aboutir à un texte clair. L objet de l étude (la population) devra être nettement identifié, ainsi que ses différents éléments (les individus) et leur nombre (la taille de la population). De même, les enseignements attendus devront être précisés. Il est également important que les limites de l étude soient fixées explicitement : étude sur la population entière ou sur un échantillon, étude préliminaire ou non, délais, précisions des observations, etc. Par exemple, nous étudions la satisfaction clients sur la livraison des produits achetés via notre site d e-commerce. L étude porte sur la population entière des clients livrés au cours des six derniers mois. Les clients devront indiquer leur degré de satisfaction sur une échelle de 1 (pas du tout satisfait) à 5 (très satisfait), ce qui apporte la précision nécessaire à l étude Définition statistique Elle consiste à traduire, en langage statistique, la définition informelle. Elle se présente généralement sous la forme d une simple phrase structurée toujours de la même façon : «Étude de la distribution de (population) par rapport à (caractère) à l aide d une SSDU.» 2. Exemples Pour éclairer cette étape de la «définition», nous allons nous appuyer sur un exemple. L énoncé du problème est le suivant : Une pizzeria demande une étude sur 256 pizzas livrées au travers de 212 ventes du 1 er août au 15 septembre. Comme souvent dans la réalité, cet énoncé n est pas très précis. Plusieurs études différentes sont imaginables : Première possibilité Définition informelle : étude des différents types de pizzas. Définition statistique : étude de la distribution des pizzas livrées (population) par rapport au type de pizza (caractère) par une série statistique descriptive univariée (type de série). Deuxième possibilité Définition informelle : étude du nombre de pizzas par vente. Définition statistique : étude de la distribution des ventes de pizzas (population) par rapport au nombre de pizzas (caractère) par une série statistique descriptive univariée (type de série). Troisième possibilité Définition informelle : étude du chiffre d affaires par vente. Définition statistique : étude de la distribution des ventes de pizzas (population) par rapport au chiffre d affaires (caractère) à l aide d une SSDU (type de série).

7 B Les étapes de traitement d une SSDU Étape 1. Définition du problème 7 3. Approfondissements De nombreux points seraient à aborder concernant la manière de gérer les relations entre les différentes parties prenantes : donneurs d ordre, exécutants, responsables de l étude, ingénieurs, analystes, statisticiens, chargés des relations avec les commanditaires. Ils relèvent essentiellement des relations humaines et de disciplines comme la psychologie, les relations intra- et intergroupes, les techniques de gestion et de management des entretiens et des interviews et sortent largement du cadre de cet ouvrage. Il semble souhaitable, cependant, d insister sur quelques aspects importants : La clarification des objectifs, termes et limites de l étude, objet de la phase «Définition informelle», peut demander du temps et de nombreux allers-retours pour converger vers une formulation adéquate. Il est parfois utile de construire un glossaire précisant le sens des mots et des termes techniques employés par les donneurs d ordre, aussi bien que par les responsables de l étude. Ce glossaire servira de référence commune officielle et pourra même être annexé au rapport d analyse. Le phénomène de mondialisation fait que les parties prenantes impliquées dans l étude peuvent venir d horizons, voire de cultures, très différents. La phase de définition clarification des termes utilisés, traduction éventuelle afin de minimiser les risques de biais d interprétation et de faciliter la mise en œuvre du plan méthodologique type devient alors d autant plus nécessaire. Les protocoles de contrôle du bon déroulement de l étude réunions intermédiaires, points de rendez-vous, réunion de réception de l étude définitive pouvant être variables d une culture à une autre, il faudra également les préciser dans le cadre d un document écrit. 4. QCM 1. Que signifie le sigle SSDU que l on utilise dans la définition statistique? a. Suite Standard Descriptive Uniforme b. Série Standardisée, Décrite et Uniformisée c. Suite Statistique Descriptive Univariée d. Série Statistique Descriptive Univariée 2. Quel est le plan SSDU correct et le plus complet (étapes et ordre des étapes)? a. Définition, formalisation, collecte, dépouillement et tris, regroupement, graphique, résumé b. Définition, formalisation, dépouillement et tris, collecte, résumé, regroupement, graphique c. Définition, formalisation, collecte, dépouillement et tris, résumé, regroupement, graphique, conclusion

8 8 Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) d. Définition, formalisation, sélection, dépouillement et tris, regroupement, graphique, résumé, conclusion e. Définition, formalisation, collecte, dépouillement et tris, regroupement, graphique, résumé, conclusion 3. Dans une SSDU, on étudie la distribution : a. Du type de caractère b. De la population c. Du caractère d. D une entité statistique 4. Dans une SSDU, la distribution se fait par rapport à : a. Plusieurs caractères b. La population c. Un individu d. Un caractère 5. Quelle est la bonne définition statistique d une étude portant sur l analyse des chiffres d affaires correspondant à un ensemble de commandes? a. Étude de l ensemble des chiffres d affaires par rapport aux commandes b. Étude de la répartition des chiffres d affaires par rapport aux commandes par une SSDU c. Étude de la distribution d un ensemble de commandes par rapport à leur chiffre d affaires à l aide d une SSDU d. Étude de l ensemble des commandes par rapport aux chiffres d affaires par une SSDU 6. Quelle est la bonne définition statistique d une étude portant sur l analyse du nombre de commandes en ligne dont fait l objet chacun des produits du catalogue d un site d e-commerce? a. Étude de l ensemble des produits par rapport au nombre de commandes en ligne b. Étude de la distribution des produits par rapport au nombre de commandes en ligne à l aide d une SSDU c. Étude de l ensemble des nombres de commandes en ligne par rapport aux produits d. Étude de l ensemble des nombres de commandes en ligne par rapport aux produits par une SSDU

Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU)... 1

Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU)... 1 Table des matières Préface Avant-propos Pourquoi un tel ouvrage?... À propos de l ouvrage... À propos de la statistique................................................................ Remerciements....

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETE

TECHNIQUES D ENQUETE TECHNIQUES D ENQUETE Le Système d Information Marketing L étude de marché Les différentes sources d informations Méthodologie d enquête BENSGHIR AFAF ESTO 1 Plan d'apprentissage du cours " Méthodologie

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles

Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles Quantiles En statistique, pour toute série numérique de données à valeurs dans un intervalle I, on définit la fonction quantile Q, de [,1] dans

Plus en détail

Cours de statistique descriptive

Cours de statistique descriptive Cours de statistique descriptive Séance 1 : Les caractères et la mise en forme des données Lætitia Perrier Bruslé Cours de statistique descriptive Les statistiques et la géographie La géographie est une

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Ch6 : Statistiques descriptives - analyse des données

Ch6 : Statistiques descriptives - analyse des données Ch6 : Statistiques descriptives - analyse des données 1. Caractéristiques de position : moyenne, médiane 2. Caractéristiques de dispersion : étendue, écart et intervalle inter-quartile 3. Utilisation de

Plus en détail

Statistique Descriptive I (M1102)

Statistique Descriptive I (M1102) Illustration du cours de Statistique Descriptive I (M1102) Année scolaire 2013/2014 Université de Perpignan Via Domitia, IUT STatistique et Informatique Décisionnelle (STID) Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Séries Statistiques Simples

Séries Statistiques Simples 1. Collecte et Représentation de l Information 1.1 Définitions 1.2 Tableaux statistiques 1.3 Graphiques 2. Séries statistiques simples 2.1 Moyenne arithmétique 2.2 Mode & Classe modale 2.3 Effectifs &

Plus en détail

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Activité d intégration Les produits nettoyants Sciences physiques 416-430 Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et

Plus en détail

La nouvelle planification de l échantillonnage

La nouvelle planification de l échantillonnage La nouvelle planification de l échantillonnage Pierre-Arnaud Pendoli Division Sondages Plan de la présentation Rappel sur le Recensement de la population (RP) en continu Description de la base de sondage

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

ATELIER "STATISTIQUES "

ATELIER STATISTIQUES ATELIER "STATISTIQUES " Médiane et quartiles Se référer au document d'accompagnement des programmes de premières des séries générales, annexe "boîtes et quantiles". Médiane Me La définition à adopter est

Plus en détail

29 janvier 2013 Massiac. Élaborer un outil d évaluation: créer et faire parler un questionnaire

29 janvier 2013 Massiac. Élaborer un outil d évaluation: créer et faire parler un questionnaire 29 janvier 2013 Massiac Élaborer un outil d évaluation: créer et faire parler un questionnaire Introduction Bertrand COIFFARD Dominique VOLLET 29 janvier 2013 Groupe de travail 2 Présentation de la démarche

Plus en détail

SCI03 - Analyse de données expérimentales

SCI03 - Analyse de données expérimentales SCI03 - Analyse de données expérimentales Introduction à la statistique Thierry Denœux 1 1 Université de Technologie de Compiègne tél : 44 96 tdenoeux@hds.utc.fr Automne 2014 Qu est ce que la statistique?

Plus en détail

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?»

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» VOLUME 11, NO 1 AUTOMNE 2012 Cégep de Rimouski Développement pédagogique Annexe 2 du Pédagotrucs no 40 Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» Voici un guide qui t aidera

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction.

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Etudes et traitements statistiques des données : le cas illustratif de la démarche par sondage INTRODUCTION

Plus en détail

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC 1. RECOMMANDATIONS pour l épreuve E4 en CCF II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC E4 : Négociation technico-commerciale (coef 4) SITUATION 1 SITUATION 2 Compétences C111

Plus en détail

Structure typique d un protocole de recherche. Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV

Structure typique d un protocole de recherche. Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV Structure typique d un protocole de recherche Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV Introduction Planification et développement d une proposition de recherche Étape

Plus en détail

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS Méthode de tests MODE D EMPLOI Cette première partie est destinée à ceux qui débutent en tests et permet une approche progressive et simple de la méthodologie des tests. L introduction vous aura permis

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

Analyse Statistique pour Le Traitement d Enquêtes

Analyse Statistique pour Le Traitement d Enquêtes DAT 104, année 2004-2005 p. 1/90 Analyse Statistique pour Le Traitement d Enquêtes Mastère Développement Agricole Tropical Stéphanie Laffont & Vivien ROSSI UMR ENSAM-INRA Analyse des systèmes et Biométrie

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

11. Tests d hypothèses (partie 1/2)

11. Tests d hypothèses (partie 1/2) 11. Tests d hypothèses (partie 1/2) MTH2302D S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2015 (v1) MTH2302D: tests d hypothèses 1/30 Plan 1. Introduction 2. Hypothèses et erreurs 3. Tests d hypothèses

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : 1 ème année Master TC Groupes : 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7 Date : 21/05/2012 Module : Recherche Marketing Durée : 2h CORRIGE TYPE DE L EXAMEN Correction 1 ère Partie

Plus en détail

Rédiger un rapport technique

Rédiger un rapport technique Rédiger un rapport technique Prof. N. Fatemi Plan Introduction Présentation écrite Programmation du travail Rédaction Conseils génériques Références 2 Introduction Objectifs du cours Savoir étudier un

Plus en détail

CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2007 CONCOURS EXTERNE. Cinquième épreuve d admissibilité STATISTIQUE. (durée : cinq heures)

CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2007 CONCOURS EXTERNE. Cinquième épreuve d admissibilité STATISTIQUE. (durée : cinq heures) CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2007 CONCOURS EXTERNE Cinquième épreuve d admissibilité STATISTIQUE (durée : cinq heures) Une composition portant sur la statistique. SUJET Cette épreuve est composée d un

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

Statistiques à une variable

Statistiques à une variable Statistiques à une variable Objectif : connaissances des termes et formules statistiques Acquis : Programme de seconde professionnelle. 1/ Généralités : Exploitation d une base de données. Vie économique

Plus en détail

Statistiques. Objectifs du chapitre. Énigme du chapitre.

Statistiques. Objectifs du chapitre. Énigme du chapitre. Statistiques C H A P I T R E 2 Énigme du chapitre. Objectifs du chapitre. Proposer, si possible, une série de 9 valeurs telle que sa moyenne est égale à son premier quartile et son étendue soit égale à

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

David LUCAS 15/01/10 Ludovic HUET Sébastien LE NECHET Jason JAMOT. Projet BO

David LUCAS 15/01/10 Ludovic HUET Sébastien LE NECHET Jason JAMOT. Projet BO David LUCAS 15/01/10 Ludovic HUET Sébastien LE NECHET Jason JAMOT Projet BO Table des matières I / Présentation de l équipe... 3 II/ Présentation générale du projet... 4 III/ Création des vues... 5 IV/Création

Plus en détail

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines 18. Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines KARILA LAURENT - APPRENTISSAGE DE L EXERCICE MÉDICAL + Objectifs

Plus en détail

Module 2 29 Décembre 2009 Intervenant: Dhuin STATISTIQUES

Module 2 29 Décembre 2009 Intervenant: Dhuin STATISTIQUES STATISTIQUES I. Séries statistiques simples... 1 A. Définitions... 1 1. Population... 1 2. Caractère statistique... 1 B. Séries classées / représentations graphiques.... 2 1. Séries classées... 2 2. Représentations

Plus en détail

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT LES INDISPENSABLES VUIBERT Analyse financière 2 e ÉDITION Emmanuelle Plot-Vicard Madeleine Deck-Michon L essentiel + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés Sommaire Mode

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 Direction

Plus en détail

EPREUVE COMPOSÉE 1. MOBILISATION DES CONNAISSANCES 2. ETUDE D UN DOCUMENT 3. RAISONNEMENT SUR UN DOSSIER DOCUMENTAIRE. dimanche 7 octobre 12

EPREUVE COMPOSÉE 1. MOBILISATION DES CONNAISSANCES 2. ETUDE D UN DOCUMENT 3. RAISONNEMENT SUR UN DOSSIER DOCUMENTAIRE. dimanche 7 octobre 12 EPREUVE COMPOSÉE 1. MOBILISATION DES CONNAISSANCES 2. ETUDE D UN DOCUMENT 3. RAISONNEMENT SUR UN DOSSIER DOCUMENTAIRE MOBILISATION DES CONNAISSANCES VIDEO 1 VIDEO 2 MOBILISATION DES CONNAISSANCES Exercice

Plus en détail

Note de cours de Méthodes Quantitatives 360-300-RE. Éric Brunelle et Josée Riverin

Note de cours de Méthodes Quantitatives 360-300-RE. Éric Brunelle et Josée Riverin Note de cours de Méthodes Quantitatives 360-300-RE Éric Brunelle et Josée Riverin Table des matières Chapitre 1. Méthodes scientifiques en sciences humaines 1 1. Introduction 1 2. La méthode scientifique

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Toucher juste. Mars 2012

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Toucher juste. Mars 2012 Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 RequIREments EngINEERINg Toucher juste TouchER juste L ingénierie des exigences: les bases

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

SERIE 1 Statistique descriptive - Graphiques

SERIE 1 Statistique descriptive - Graphiques Exercices de math ECG J.P. 2 ème A & B SERIE Statistique descriptive - Graphiques Collecte de l'information, dépouillement de l'information et vocabulaire La collecte de l information peut être : directe:

Plus en détail

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde )

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Introduction Quel constat : Les devoirs à la maison permettent de soutenir les apprentissages des élèves et prennent en compte la diversité des aptitudes des

Plus en détail

LE RÔLE DE LA STATISTIQUE DANS UN PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION

LE RÔLE DE LA STATISTIQUE DANS UN PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION LE RÔLE DE LA STATISTIQUE DANS UN PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION Sylvie Gervais Service des enseignements généraux École de technologie supérieure (sylvie.gervais@etsmtl.ca) Le laboratoire des condensateurs

Plus en détail

Document d orientation sur les allégations issues d essais de non-infériorité

Document d orientation sur les allégations issues d essais de non-infériorité Document d orientation sur les allégations issues d essais de non-infériorité Février 2013 1 Liste de contrôle des essais de non-infériorité N o Liste de contrôle (les clients peuvent se servir de cette

Plus en détail

Expertise immobilière

Expertise immobilière Expertise immobilière Guide pratique Bernard de Polignac Jean-Pierre Monceau Troisième édition Groupe Eyrolles 2000, 2002, 2005 ISBN 2-212-11665-9 LA PRATIQUE DE L EXPERTISE IMMOBILIÈRE 34 LE DÉROULEMENT

Plus en détail

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL CEANS-WP/5 15/4/08 CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 15 20 septembre 2008 Point 1

Plus en détail

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé Chapitre 2 Eléments pour comprendre un énoncé Ce chapitre est consacré à la compréhension d un énoncé. Pour démontrer un énoncé donné, il faut se reporter au chapitre suivant. Les tables de vérité données

Plus en détail

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Formulation du problème Cueillette et analyse de données Conception

Plus en détail

Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta

Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta Ce document présente les mises à jour qui ont été faites au document d appui Indicateurs de rendement

Plus en détail

AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS

AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS «Validation méthodologique de l élaboration de scores composites de performance hospitalière» 1.

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Plan de cours. Programme : Sciences de la nature 200.B0 2-2-2. 2 2/3 unités. Automne 2010

Plan de cours. Programme : Sciences de la nature 200.B0 2-2-2. 2 2/3 unités. Automne 2010 Plan de cours Programme : Sciences de la nature 00.B0 Département : Titre du cours : Code du cours : Mathématiques Probabilités et Statistiques 01-GHC-04 -- /3 unités Automne 010 Éric Brunelle A-10 450-347-5301

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

Les principes et les thèmes PRINCE2

Les principes et les thèmes PRINCE2 31 Chapitre 3 Les principes et les thèmes PRINCE2 1. Les principes de la méthode PRINCE2 Les principes et les thèmes PRINCE2 Les principes de la méthode PRINCE2 définissent un cadre de bonnes pratiques

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES . CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES «GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES G.P.E.C.» Procédure adaptée (article 28 du Code des Marchés publics) Émetteurs : la Chambre de Métiers

Plus en détail

Politique DE CLASSEMENT DES CLIENTS

Politique DE CLASSEMENT DES CLIENTS Politique DE CLASSEMENT DES CLIENTS Principaux textes de référence : La politique de classement des clients mise en place au sein de HMG Finance s appuie sur les articles L533-16, L533-20, D533-11 et D533-12

Plus en détail

Support di cours disponible à l adresse suivante http://sspsd.u-strasbg.fr/mdem22e-statistiques-cours-td.html

Support di cours disponible à l adresse suivante http://sspsd.u-strasbg.fr/mdem22e-statistiques-cours-td.html MDEM22E - Cours et TD de statistiques descriptives à partir de données d enquête Support di cours disponible à l adresse suivante http://sspsd.u-strasbg.fr/mdem22e-statistiques-cours-td.html Objectif du

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Le contrat de management

Le contrat de management Le contrat de management Check-list pour la négociation d un contrat de management AVERTISSEMENT : Nos check-lists ont pour but de vous aider à formuler certaines questions à se poser lorsque vous négociez

Plus en détail

«Il utilise les statistiques comme l ivrogne, les lampadaires pour s appuyer plutôt que pour s éclairer.» Andrew Lang PLAN DE COURS

«Il utilise les statistiques comme l ivrogne, les lampadaires pour s appuyer plutôt que pour s éclairer.» Andrew Lang PLAN DE COURS ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines GEP 111 (GR1) LES STATISTIQUES EN SCIENCES POLITIQUES HIVER 2015 Professeur : Khalid Adnane Disponibilité : jeudi avant-midi Bureau

Plus en détail

Heidi WECHTLER. Octobre 2005

Heidi WECHTLER. Octobre 2005 Heidi WECHTLER Le support aux analyses de données Séminaire GREGOR Octobre 2005 Support aux analyse de données du GREGOR Le poste Chargée d étude statistiques au GREGOR, bureau B126 (wechtler.iae@univ-paris1.fr)

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

Bac terminale SVT - écrit

Bac terminale SVT - écrit Bac terminale SVT - écrit Texte officiel Durée : 3 h 30 Notée sur 16 points «Cette épreuve a pour objectif de valider la maîtrise des compétences acquises dans le cadre du programme de la classe de terminale.

Plus en détail

STATISTIQUES À UNE VARIABLE

STATISTIQUES À UNE VARIABLE STATISTIQUES À UNE VARIABLE Table des matières I Méthodes de représentation 2 I.1 Vocabulaire.............................................. 2 I.2 Tableaux...............................................

Plus en détail

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité Chambre de Commerce et d industrie de Lyon Novacité [LE BUSINESS PLAN] Le Centre Européen d'entreprise et d'innovation Novacité (CEEI Novacité) est une structure animée par la Chambre de Commerce et d'industrie

Plus en détail

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Journée de l inspection 15 avril 2011 - Lycée F. BUISSON 18 avril 2011 - Lycée J. ALGOUD 21 avril 2011 - Lycée L. ARMAND Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Déroulement de la journée

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

COMPTE RENDU DE REUNION

COMPTE RENDU DE REUNION COMPTE RENDU DE REUNION LE COMPTE RENDU DE REUNION DEFINITION Le compte rendu est un texte informatif et rigoureux dont le but est de préciser et notifier des questions, débats, événements qui se sont

Plus en détail

LA MESURE DE LA PERFORMANCE

LA MESURE DE LA PERFORMANCE LA MESURE DE LA PERFORMANCE Pour tout projet commercial, le manageur doit prévoir, dès la conception, un suivi des actions commerciales mises en œuvre. Un des rôles du manageur est en effet de contrôler,

Plus en détail

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des Session L élaboration de la vision, de la mission et du plan d action Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Qui nous sommes Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Aperçu général À l aide de données démographiques,

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

Chap 6. Le marché : la demande globale

Chap 6. Le marché : la demande globale Chap 6 Le marché : la demande globale L entreprise commerciale doit adopter son offre aux attentes des consommateurs. Pour cela, elle doit parfaitement les connaître et s adapter à leurs spécificités.

Plus en détail

Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données

Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données Catherine Raux (interne Santé Publique) et Benoît Lepage (AHU), Service d Epidémiologie du CHU de Toulouse Version 1.1 Avril 2012

Plus en détail

Comme la moyenne au devoir est plutôt faible, le professeur propose deux possibilités pour augmenter cette moyenne :

Comme la moyenne au devoir est plutôt faible, le professeur propose deux possibilités pour augmenter cette moyenne : Chapitre 6 : Statistiques I Premières définitions - Etablir une statistique, c est relever pour tous les individus d une population les valeurs d une grandeur X, appelée caractère ou variable statistique.

Plus en détail

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé en vue de l obtention du titre de "Conseiller ère diplômé e en orientation professionnelle, universitaire et de carrière" par la validation

Plus en détail

Pourquoi étudier les statistiques? Et comment les enseigner?

Pourquoi étudier les statistiques? Et comment les enseigner? Pourquoi étudier les statistiques? Et comment les enseigner? Etape 1 Les statistiques Où les rencontre-t-on? A quoi servent-elles? Pour résumer des données (sous forme de tableau) Pour décrire des données

Plus en détail

Terminale S-SI Probabilités conditionnelles

Terminale S-SI Probabilités conditionnelles robabilités conditionnelles Table des matières 1 Introduction 2 2 Définitions 2 3 Formule des probabilités totales 3 4 Indépendance et principe du produit 5 5 Exercices 5 1 1 Introduction Lorsque 7 élèves

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

STA108 Enquêtes et sondages. Sondages àplusieurs degrés et par grappes

STA108 Enquêtes et sondages. Sondages àplusieurs degrés et par grappes STA108 Enquêtes et sondages Sondages àplusieurs degrés et par grappes Philippe Périé, novembre 2011 Sondages àplusieurs degrés et par grappes Introduction Sondages à plusieurs degrés Tirage des unités

Plus en détail

Cours et applications

Cours et applications MANAGEMENT SUP Cours et applications 3 e édition Farouk Hémici Mira Bounab Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058279-2 Table des matières Introduction 1 1 Les techniques de prévision : ajustements linéaires

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

Diagnostics RePèreS. WellScan ID RePèreS Orientation ID RePèreS Action. Présentation générale. Finalités. Livrables. Page 1

Diagnostics RePèreS. WellScan ID RePèreS Orientation ID RePèreS Action. Présentation générale. Finalités. Livrables. Page 1 Diagnostics RePèreS WellScan Présentation générale Finalités Livrables Baromètre du stress en ligne A l échelle individuelle, il est destiné à : mieux comprendre son état de stress prendre conscience de

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs 1 re secondaire 2 e secondaire Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I MAT-1005-2 2 3 MAT-2008-2 2 3 (+, -, x, ) dans l ensemble des entiers Z. Ce premier cours portant

Plus en détail