Ressources nécessaires (avec budget)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ressources nécessaires (avec budget)"

Transcription

1 Fiche 11 : La formation des enquêteurs et l administration de l enquête Objectif Former les enquêteurs et procéder à l enquête satisfaction. Principe Répondre aux questions relatives à la formation des enquêteurs, prévoir l annonce à faire au personnel interne et aux clients et conduire l enquête. Préalable Avoir réalisé la rédaction du questionnaire et le pré-test. Ressources nécessaires (avec budget) Matériel : nécessaire au type d enquête envisagé : questionnaire, téléphone, véhicule, local Logiciel : néant. Formation : celle dispensée aux enquêteurs. Modalités d utilisation Former les enquêteurs (si d application): - Les enquêteurs reçoivent le dossier de l enquête et étudient le questionnaire et les instructions. - Briefing entre le chef de projet et les enquêteurs : le questionnaire est examiné question par question. - On peut procéder à un ou plusieurs essais «à blanc» en compagnie du chef de projet ou seul. Présenter officiellement l enquête satisfaction au personnel concerné par les résultats. Procéder à l administration de l enquête satisfaction. Former les enquêteurs et procéder à l enquête satisfaction

2 Points clefs Pour les enquêteurs (si d application): - l enquêteur n est pas là pour pallier les insuffisances d un questionnaire mal rédigé. - L enquêteur doit s abstenir de toute réaction positive ou négative. - Fournir à l enquêteur des instructions concernant la phase de présentation du questionnaire, la liste des problèmes qu il peut éventuellement rencontrer et le système de codification. Présenter officiellement l enquête au personnel concerné par les résultats: - Annoncer que l enquête va avoir lieu. - Sous quelle forme? A quelle date? Qui va être interrogé? - Dans quel but? Pour en tirer quelles avantages? (Attention : l enquête est faite non pour la beauté du geste mais dans un but d amélioration. Il est donc essentiel que les responsables qui seront parties prenantes des actions d amélioration soient informées sinon impliquées dans l élaboration du questionnaire.) - Quelle publicité sera donnée aux résultats de l enquête? Procéder à l administration : - Déterminer le moment adéquat ( pas quelques minutes avant un grand congé ). - Prévoir la lettre ou le message de présentation de l enquête satisfaction aux personnes qui vont être interrogées: les objectifs de l enquête, le déroulement, les bénéfices que les répondants peuvent en tirer, la mention de confidentialité. - Prévoir tous les éléments matériels pour que les répondants se trouvent dans les meilleures conditions (bruit, distraction le diable se met dans les détails!). Piège à éviter Les envers des points clés! Résultat attendu Obtenir des questionnaires sans biais, reflétant le mieux la perception des personnes interrogées. Fiches outils: Néant. Indicateurs Nombre de questionnaires effectivement administrés Fiche 11 : La formation des enquêteurs et l administration de l enquête

3 Fiche 12 : La codification et le dépouillement des résultats Objectif Structurer les données et procéder à l encodage. Principes Principes de saisie : - On entre les réponses dans l ordinateur pour un répondant, question par question. - Pour les questions quantitatives, on entre la valeur de la réponse. - Pour les questions qualitatives, on entre le code correspondant. - Pour les questions échelles, on entre un rang. - Pour les questions ouvertes, on entre le texte. Préalable Avoir administré le questionnaire. Ressources nécessaires (avec budget) Matériel : néant. Logiciel : logiciel de traitement d enquête ou tableur. Formation : formation à l utilisation du logiciel. Modalités d utilisation Traitement manuel ( si très petites enquêtes faites de façon sporadique). Traitement informatique : - Avec un tableur : une colonne par question, une ligne par répondant. Les analyses sont programmées en pied de colonne. Possibilité d éditer des graphiques. Mais le tableur devient vite lourd pour des enquêtes conséquentes, répétitives et nécessitant des analyses poussées (tris croisés ). - Avec un logiciel spécialisé : il existe des logiciels très complets et peu coûteux (ex. Le Sphynx, France) mais qui demandent une petite formation à l utilisation. Structurer les données et procéder à l encodage

4 Points clefs Noter à l encodage le numéro séquentiel sur les documents d enquête afin de pouvoir retrouver et corriger, lors d un contrôle, des données erronées. Compter le temps mis par encodage d un répondant afin de pouvoir planifier plus finement les enquêtes ultérieures. Identifier et ne pas encoder des documents manifestement faux ou sabotés. Ordre et méthode si le travail de saisie est réparti entre plusieurs personnes! Effectuer des sauvegardes régulières de vos données. Tester l analyse des résultats après avoir encodé un petit nombre de réponses afin de vérifier si l on n a pas modifier le questionnaire logiciel après son administration sur le terrain. Piège à éviter Modifier le questionnaire à la dernière minute sans avoir vérifié toutes les implications de cette modification. Résultat attendu Disposer d un fichier de données complet et prêt à être analysé.. Fiches outils: Néant. Indicateurs Taux de récupération: nombre de questionnaires reçus par rapport au nombre de questionnaires expédiés. Taux de validité: nombre de questionnaires exploitables par rapport au nombre de questionnaires récupérés. Fiche 12 : La codification et le dépouillement des résultats

5 Fiche 13 : L analyse des résultats Objectif Etablir des conclusions précises quant au niveau de satisfaction du groupe étudié à partir des données individuelles et confirmer ou infirmer le jeu d hypothèses émises au préalable. Principe Appliquer aux données les outils statistiques appropriés. Préalable Avoir encodé les données de l enquête satisfaction. Ressources nécessaires (avec budget) Matériel : néant. Logiciel : logiciel de traitement statistique. Formation : formation au logiciel de traitement statistique. Modalités d utilisation Analyse des questions numériques La moyenne arithmétique: l outil le plus utilisé! Employé pour estimer une moyenne globale (sur 10 ou sur 20), il doit être accompagné d autres outils pour ne pas donner lieu à de fausses interprétations*. L étendue : valeur minimum et maximum. elle peut donner une indication sur les clients qui ont des opinions extrêmes. Mais attention, ce sont uniquement les deux valeurs extrêmes. La dispersion: écart type. Cela donne une indication sur la manière dont les données «s agglutinent» autour de la moyenne ou sont dispersées autour de la moyenne. Un écart type important indique, dans l étude satisfaction, que les opinions sont très divergentes (il y a beaucoup d insatisfaits et beaucoup de satisfaits). C est donc le complément indispensable de la moyenne. Le nombre de réponses (et inversement le nombre de non-réponses) :les nonréponses permettent de détecter des problèmes de notoriété, d insuffisance d information et peuvent conclure à une non représentativité de la variable concernée. Les tableaux croisés et corrélations: C est un niveau d analyse plus poussé et très intéressant. Ils permettent d étudier les relations entre deux variables. Les tris croisés permettent d identifier des catégories de répondants (âge, sexe, sections ) qui sont plus satisfaits que d autres sur des critères spécifiques. Ils serviront à confirmer ou infrmer les hypothèses. Analyse des questions échelles L analyse des questions échelles ( voir fiche : Elaboration d un système de mesure) se fait en terme de fréquence : tant de % de personnes sont très satisfaites etc Ce n est cependant guère parlant. Pour contourner la difficulté, on peut attribuer des valeurs (barème dans Le Sphynx) aux catégories. Pas du tout satisfait = 1 à Très satisfait = 4. On peut alors éditer des moyennes numériques et des graphiques pour les évaluations d importance et de satisfaction. Statistiquement parlant, il faut veiller à utiliser les mêmes barèmes pour les enquêtes successives. Pour une discussion de cette question, voir Olivier Netter Nigel Hill, Satisfaction client, de la conquête à la fidélisation, Ed. Eska, p 226 ss. Analyse des questions ouvertes La codification des questions ouvertes se fait après l enquête. On crée des catégories au fur et à mesure du dépouillement. Le logiciel Le Sphynx permet d analyser les données textuelles en fonction de leur contexte ou de leur contenu. Présentation des résultats Présenter les résultats de façon à ce que l assimilation en soit rapide et simple. Pour les questions numériques : tableau de notes triées, avec moyennes et éventuellement dispersion. + histogrammes. Présentation de l importance et de la performance sous forme d histogramme comparatif. Pour les questions échelles sémantiques : utilisation de graphiques donnant un profil ou utilisation de «cartes». Points clefs Aller du simple au complexe : commencer par compter le nombre de citations et effectuer des pourcentages. Puis établir des moyennes et des écarts types puis les croisement entre variables. Calculer le score de satisfaction globale puis les scores partiels. Calculer l importance accordée aux critères. Calculer le différentiel importance / satisfaction afin d identifier les actions d amélioration à mener prioritairement. Se demander quelle conclusion l on peut tirer de telle information. Extraire les éléments essentiels de l enquête. Utiliser des graphiques mettant bien en évidence les écarts entre - Des critères de satisfaction. - Des groupes. - L importance versus le degré de satisfaction. Etablir des conclusions et confirmer ou infirmer le jeu d hypothèses émises * Avec 11 gaillards de 18 ans (moyenne = 18 ans), l on peut former une équipe de football efficace ce qui ne serait pas le cas d un rassemblement de 11 personnes dont la moyenne d âge serait de 18 ans mais comprenant un enfant de 4 ans, un homme de 55 ans etc Fiche 13 : L analyse des résultats

6 Identifier là où il faut s améliorer parce que c est le plus important pour le client (les actions à mener prioritairement). Pour cela, on peut tenir compte de : - L écart entre l importance et la satisfaction. - L importance du critère dans la hiérarchie du client. Répondre à la méthodologie stricte de la représentativité statistique. Se référer aux hypothèses qui ont conduit à l élaboration du questionnaire pour mener l analyse. Arriver à confirmer ou infirmer les hypothèses qui ont été posées.. Pièges à éviter Des analyses trop compliquées. Se noyer dans les détails. Produire un volume d informations impressionnant qui n aideront en rien à la compréhension. Faire compliqué. Résultat attendu Une analyse des données pertinente du point de vue de l étude satisfaction. Fiches outils: Voir manuel utilisateur de la partie enquête de satisfaction.. Indicateurs Le nombre d outils statistiques utilisés. Fiche 13 : L analyse des résultats

7 Fiche 14 : Le rapport et sa communication aux parties prenantes Objectif Produire un rapport qui sera le support principal de la communication interne des résultats de l enquête satisfaction. Principe Suivre un canevas pour l écriture du rapport et la présentation des résultats. Préalable Avoir procédé à l analyse des résultats. Ressources nécessaires (avec budget) Matériel : projecteur. Logiciel : traitement de texte ou logiciel spécialisé d analyse d enquête. Formation : néant. Modalités d utilisation Canevas - Introduction : date des premières recherches, date de l enquête, type d enquête. - Population étudiée : groupes étudiés, population totale ou échantillon, méthode d échantillonnage, nombre de personnes contactées. - Méthode appliquée : justification du choix des critères sur lesquels les clients ont été interrogés, les questions d importance et de performance, échelles employées, le nombre et le type de questions posées, les échelles employées, la méthode choisie pour l administration du questionnaire. - Les résultats : tableaux et graphiques accompagnés de courtes explications, analyse des questions ouvertes avec identification des catégories qui en ont été extraites, bien faire ressortir les écarts entre importance et performance, pour des catégories de clients, pour des catégories de services. - Les actions d amélioration à mener prioritairement : tirer les conclusions des résultats en identifiant les domaines où il faut s améliorer. Produire un rapport de l enquête satisfaction

8 Point clef Identifier les actions d amélioration à mener prioritairement. Pièges à éviter Décider parmi les actions d amélioration identifiées, celles qu il faut entreprendre. Proposer des solutions au niveau de l analyse des résultats. Résultats attendus Une vision claire, chez les parties prenantes, des résultats de l enquête satisfaction Une identification des actions à mener prioritairement. Fiches outils: Voir Rapport d'enquête de la partie enquête de satisfaction. Fiche 14 : Le rapport et sa communication aux parties prenantes

9 Fiche 15 : L exploitation des résultats dans le cadre du plan qualité Objectif Décider quelles actions d amélioration seront menées prioritairement et comment elles seront intégrées dans le plan qualité. Principe Entamer, au niveau adéquat, une discussion sur base de la communication des résultats de l enquête satisfaction, prévoir le retour d information aux personnes interrogées et aux personnes des services concernés et intégrer les décisions prises dans le plan qualité. Préalable Avoir pris connaissance des résultats de l enquête. Ressources nécessaires (avec budget) Matériel : néant. Logiciel : néant. Formation : néant. Modalités d utilisation Décider quelles actions d amélioration l on va entreprendre. Cela dépendra des paramètres identifiés par l analyse mais aussi d autres paramètres propres au temps et au lieu. Estimer les gains probables en terme de satisfaction de l amélioration de la qualité par rapport au coût de cette amélioration. Etablir et diffuser au personnel interne un court rapport approprié expliquant les résultats de l enquête, le choix des actions prioritaires, la mise en œuvre des actions prioritaires, le bénéfice à retirer de ces mises en œuvre et le prochain retour d information prévu. Etablir et diffuser aux clients un court rapport approprié expliquant les résultats de l enquête, le choix des actions prioritaires, la mise en œuvre des actions prioritaires, le bénéfice à retirer de ces mises en œuvre et le prochain retour d information prévu. Décider les actions d amélioration à mener prioritairement

10 Prévoir le moment du bilan des actions menées pour évaluer le questionnaire afin de recommencer un nouveau cycle. Points clefs Opter pour la franchise lors de la diffusion des résultats. Les gens ne sont pas idiots et apprécieront plus la franchise que la mascarade. Il peut y avoir une exception à la franchise lorsque les résultats font référence à des données confidentielles. Porter une attention particulière au vocabulaire employé dans les rapports. Sans tomber dans un langage diplomatique il faut éviter de donner prise à des interprétations erronées par maladresse de langage ou en mettant en exergue des appréciations défavorables extrêmes mais isolées. Dans les communications du choix des actions prioritaires, le public doit sentir que l organisation prend les problèmes au sérieux et fait tout pour les résoudre. Au moment de la publication des rapports, des actions urgentes auront peut-être déjà été entreprises. Il faut les mentionner et indiquer celles qui seront entreprises dans le futur en donnant si possible des échéances précises. Piège à éviter Il faut rappeler que l on évolue toujours dans un univers de perception : perception de la qualité ou de la non-qualité. Il se peut que la perception des clients soit en retard sur la réalité parce que vous avez fait des progrès et que vos clients n ont pas encore perçu que vous avez réalisé ces progrès. Il ne faut pas s en offusquer ni engager une lutte avec le client en lui disant qu il est dans l erreur. Il vaut mieux 1. Indiquer que des actions préventives ont été prises pour pallier le problème en question. 2. Indiquer que des investigations seront menées si des plaintes étaient encore signalées concernant le problème en question. 3. Indiquer que des actions correctives seraient immédiatement entreprises si le problème se reproduisait. (Netter et Hill, op.cit.) Résultats attendus Perception améliorée des services et amélioration de la satisfaction chez le personnel interne et chez les clients. Fiches outils: Néant. Fiche 15 : L exploitation des résultats dans le cadre du plan qualité

11 Fiche 16 : Schéma d activité Objectif Identifier les processus essentiels c est-à-dire les activités mises en œuvre au bénéfice des «clients» de l organisation. Ce travail est un préalable à la description détaillée des activités d une organisation (cf. fiche rédaction d une procédure). Principe Présenter les étapes essentielles et leurs interactions. Préalables Néant. Ressources nécessaires (avec budget) Matériel : un grand tableau effaçable facilite la mise au point progressive du schéma. Logiciel : un logiciel de schéma est souhaitable mais le traitement de texte Word dans sa version 2000 suffit. Formation : avoir participé à l exercice sur un cas similaire pour pouvoir animer la réunion. Modalités d utilisation Réalisation par les acteurs concernés de la liste des tâches qu ils effectuent. Identification des types de «services» prestés pour les clients. Organisation d une réunion de travail, avec toutes les fonctions représentées, au cours de laquelle l animateur représente de façon séquentielle et par colonne les activités clefs de l organisation. Identifier les processus essentiels

12 Points clefs N indiquer que des actions globales. Ne pas se focaliser sur les cas particuliers; couvrir l activité courante (80% des cas). Mettre en évidence le service rendu au client. Pièges à éviter Vouloir être trop complet et perdre en lisibilité. Négliger des services rendus même si ceux-ci ne sont pas officiels et/ou contractuels. Résultats attendus Visualisation claire par chacun des activités. Préalable aux réflexions sur l amélioration. Fiches outils: voir annexe - fiche 16 Schéma d activité d un CEFA. Fiche 16 : Schéma d activité

13 Annexe : FICHE SCHEMA D'ACTIVITE D'UN CEFA INFORMER SUR LA FORMATION EN ALTERNANCE ACCUEILLIR ET CONSEILLER L'ELEVE DEFINIR OBJECTIFS SECTIONS INSCRIRE L'ELEVE ETABLIR GRILLE HORAIRE PRESENTER LE CEFA A L'ELEVE PREPARER COURS DONNER DES COURS ORGANISER DES REMEDIATIONS EVALUER LES ACQUIS ACCOMPAGNER L'ELEVE - discipline - administration TROUVER UN STAGE ENTREPRISE EVALUER LE STAGE INSERER L'ELEVE Identifier les processus essentiels

14 Fiche 17 : Rédaction d une procédure Objectifs Préciser la manière dont une activité est mise en œuvre. Mettre en évidence les difficultés de l organisation actuelle. Enrichir les méthodes de travail des bonnes pratiques de chacun. Principe Faire figurer sur un seul document l ensemble des consignes relatives à la mise en œuvre d une activité. Préalable Avoir réalisé le schéma global des activités pour savoir où s insère la procédure à rédiger. Ressources nécessaires (avec budget) Matériel : un grand tableau effaçable facilite la mise au point progressive du schéma. Logiciel : un logiciel de schéma est souhaitable mais le traitement de texte Word dans sa version 2000 suffit. Formation : avoir participé à l exercice sur un cas similaire pour pouvoir animer la réunion. Modalités d utilisation Suivre le canevas proposé. Noter au fur et à mesure les difficultés rencontrées et les idées d amélioration. Intégrer immédiatement les améliorations qui ne nécessitent pas d actions préalables (investissements, redéfinition des responsabilités, ). Mettre au net et faire valider par la hiérarchie. Préciser la manière, mettre en évidence les difficultés, enrichir les méthodes de travail

15 Points clefs Ne pas se focaliser sur les cas particuliers. Veiller à ce que le logigramme reste clair. Reporter les précisions utiles à la bonne mise en œuvre vers la rubrique commentaire. Pièges à éviter Fournir trop de détails et rendre le document peu lisible. Ne pas renseigner les «bonnes pratiques» c est-à-dire les conditions garantissant le succès de chaque action. Résultats attendus Uniformisation des méthodes de travail. Régularisation du niveau de qualité du service fourni. Gain en efficacité par réduction des zones de «flou» de l organisation. Fiches outils: voir annexe - fiche 17 Canevas de procédure intitulé «titre». Exemple de procédure intitulé «insertion de l élève non demandeur». Fiche 17 : Rédaction d une procédure

16 Annexe : FICHE EXEMPLE DE PROCEDURE: INSERTION DE L ELEVE NON-DEMANDEUR I. EXPLICATION 1. OBJECTIF Obtenir, avec la meilleure probabilité, un stage pour l élève dans les meilleurs délais chez un employeur et dans le métier qui lui conviennent en le conseillant au mieux pour les démarches. 2. OUTILS UTILISES *Logigramme. PRÉPOSÉ À L'INSCRIPTION ELÈVE COORDINATEUR ACCOMPAGNATEUR PMS PROF Inscrit l'élève 1 Procédure X X Organise la journée d'acceuil Voit l'élève Documentaires. Techniques. Recherche un stage 2 NON A reçu des demandes d'entreprises? 3. MARCHE A SUIVRE OUI 3.1 Responsabilité globale L accompagnateur désigné. 3.2 Logigramme (voir page suivante)* X Envoie ou accompagne l'élève 3.3 Commentaires Dispositions prises : - briefing préalable des collègues - accompagnement des nouveaux inscripteurs - insistance sur la fiche de recherche de stage Inscription des frontaliers précédée d une constitution de dossier. Un folder de présentation du CEFA et des modalités de collaboration est remis à l élève. Une formation à la présentation est dispensée à l élève. Le tableau de suivi des élèves est mis à jour. NON Stage décroché? OUI Encodage 3 STOP Effectue un bilan avec Prof X 4. DOCUMENTS CONSERVES. 5. INDICATEURS. Nombre d élèves insérés / non insérés % d élèves insérés Nombre de dossiers d insertion terminés % des conventions par type. X Elève a besoin d'aide supplémentaire? Anime atelier recherche Fait passer des tests d'orientation STOP Préciser la manière, mettre en évidence les difficultés, enrichir les méthodes de travail Annexe : FICHE 17

17 CANEVAS DE PROCEDURE AVEC EXPLICATION DU CONTENU DES DIFFERENTES RUBRIQUES 1. OBJECTIFS But poursuivi par la procédure 2. OUTILS UTILISES Documentaires Les documents utilisés pour appliquer la procédure Techniques Les outils et/ou appareils utilisés pour appliquer la procédure 3. MARCHE A SUIVRE 3.1 Responsabilité globale La fonction responsable de la bonne mise en œuvre de l activité 3.2 Logigramme Description schématique de l enchaînement des opérations avec : une colonne par acteur un rectangle par action un losange par décision à prendre entre deux possibilités les références des commentaires et des documents utilisés 3.3 Commentaires Informations complémentaires par rapport au logigramme référencées par rapport à ce dernier 4. DOCUMENTS CONSERVES Les traces de la mise en œuvre de la procédure conservées au terme de la réalisation effective. Annexe : FICHE 17

Le logiciel Ethnos. Ethnos est un logiciel de traitement d enquête conçu pour répondre à des besoins de collecte et de traitement de l information.

Le logiciel Ethnos. Ethnos est un logiciel de traitement d enquête conçu pour répondre à des besoins de collecte et de traitement de l information. Le logiciel Ethnos Ethnos est un logiciel de traitement d enquête conçu pour répondre à des besoins de collecte et de traitement de l information. Pour lancer l exécution du programme, il suffit de cliquer

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

Gestion des Incidents (Incident Management)

Gestion des Incidents (Incident Management) 31/07/2004 Les concepts ITIL-Incidents 1 «Be prepared to overcome : - no visible management ou staff commitment, resulting in non-availability of resources - [ ]» «Soyez prêts a surmonter : - l absence

Plus en détail

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Cahier méthodologique, tableau récapitulatif 2009-2013 et Matrices importance/performance Mars 2014 Service Études et Statistiques Table

Plus en détail

Sommaire. ARIA Languedoc-Roussillon. Atelier Fidélisation clients. développement commercial

Sommaire. ARIA Languedoc-Roussillon. Atelier Fidélisation clients. développement commercial ARIA Languedoc-Roussillon Atelier Fidélisation clients «Savoir conduire Les une nouvelles enquête de satisfaction technologies» UP2, au Patricia service PINGLOT de votre développement commercial - Le 15

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

INTRODUCTION AU LOGICIEL SPHINX

INTRODUCTION AU LOGICIEL SPHINX INTRODUCTION AU LOGICIEL SPHINX Sphinx est un logiciel d'enquête et d'analyse des données. Il permet de vous assister dans chacune des quatre grandes étapes de réalisation d'une enquête : 1. L élaboration

Plus en détail

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE La définition La méthode Le questionnaire Les biais La passation du questionnaire La validité des réponses Les échelles de mesure Les échelles d évaluation Les échelles

Plus en détail

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL 31 août 2004 Plate-Forme Opérationnelle de modélisation INRA ACTA ICTA http://www.modelia.org FICHE DU DOCUMENT 10 mai 04 N.Rousse - : Création : version de

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes Les gens Les partenariats Le savoir Compétences en milieu de travail Compétences essentielles Sondage sur le lieu de travail Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Mesurer l efficacité de la formation

Mesurer l efficacité de la formation Pascaline MALASSINGNE Mesurer l efficacité de la formation Évaluer le résultat et la rentabilité, 2007 ISBN : 978-2-212-53794-9 Chapitre 5 Les trois cartes de l efficacité en formation La démarche finalisée

Plus en détail

Réalisation d une étude épidémiologique

Réalisation d une étude épidémiologique Réalisation d une étude épidémiologique Dr A.TIBICHE, Médecin Epidémiologiste, Service d Epidémiologie et de Médecine Préventive, CHU de Tizi-Ouzou. Introduction La réalisation d une étude épidémiologique

Plus en détail

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L'enquête par questionnaire est un outil d observation qui permet de quantifier et comparer l information. Cette information est

Plus en détail

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences Le bilan de compétences PLATEFORME CONSEIL: 02 99 29 72 48 WWW.FONGECIF-BRETAGNE.ORG Le bilan, qui doit vous aider à dégager des pistes d action, sera réalisé avec l aide d un conseiller appartenant à

Plus en détail

Intelligence Inventive

Intelligence Inventive Outils Communs de Diffusion de l'intelligence Economique Intelligence Inventive Evaluez la capacité d innovation de votre entreprise L intelligence inventive L intelligence inventive est la contribution

Plus en détail

29 janvier 2013 Massiac. Élaborer un outil d évaluation: créer et faire parler un questionnaire

29 janvier 2013 Massiac. Élaborer un outil d évaluation: créer et faire parler un questionnaire 29 janvier 2013 Massiac Élaborer un outil d évaluation: créer et faire parler un questionnaire Introduction Bertrand COIFFARD Dominique VOLLET 29 janvier 2013 Groupe de travail 2 Présentation de la démarche

Plus en détail

FICHE PROFESSSEUR STATISTICIENS EN HERBE PARTIE 1

FICHE PROFESSSEUR STATISTICIENS EN HERBE PARTIE 1 FICHE PROFESSSEUR STATISTICIENS EN HERBE PARTIE 1 Découverte de la démarche statistique Objectifs pédagogiques : o Faire des statistiques avec les élèves en les rendant acteurs lors de plusieurs activités.

Plus en détail

Documentation utilisateur 2. Comment réaliser des analyses complémentaires à partir des données saisies sur le serveur Iteo

Documentation utilisateur 2. Comment réaliser des analyses complémentaires à partir des données saisies sur le serveur Iteo Documentation utilisateur 2 Comment réaliser des analyses complémentaires à partir des données saisies sur le serveur Iteo Version 2 Février 2006 Objet de cette présentation Dans le cadre du label Écoute

Plus en détail

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp D après une initiative de Champ AGJIR Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp www.remplachamp.fr Contacts : Sylvain DURIEZ, Président de Champ AGJIR, president@champagjir.fr Jacques

Plus en détail

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction.

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Etudes et traitements statistiques des données : le cas illustratif de la démarche par sondage INTRODUCTION

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

Manuel étudiant Utilisation des plates-formes de E-learning Université Jean Monnet Saint-Etienne

Manuel étudiant Utilisation des plates-formes de E-learning Université Jean Monnet Saint-Etienne Manuel étudiant Utilisation des plates-formes de E-learning Université Jean Monnet Saint-Etienne Ce manuel présente succinctement les informations relatives à l'utilisation de la plate-forme de e-learning

Plus en détail

Fiche Sphinx 2 Saisie et traitement des réponses.

Fiche Sphinx 2 Saisie et traitement des réponses. Fiche Sphinx 2 Saisie et traitement des réponses. Table des matières 1-Saisie des réponses...1 1.1-Deux modes de saisie possibles :...1 1.2-Consulter, modifier...2 1.3-Fusionner des saisies de réponses

Plus en détail

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne Fiche méthode n 3 Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences 1. Définition d un projet GPEC Une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences est par définition,

Plus en détail

Enquête satisfaction client

Enquête satisfaction client Enquête satisfaction client Cas de l entreprise (X) de nettoyage d entretien et Actions de partenariat Préparée et rédigée par : M.I.CHIKHI SOMMAIRE I/ INTRODUCTION II/ FORMULATION DU PROBLEME III/ RECHERCHE

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO Module 5 Examen critique par les pairs Aperçu Ce module souligne l importance de l examen critique par les pairs de l évaluation et du rapport environnemental intégrés, notamment pour en assurer la crédibilité

Plus en détail

SPHINX Logiciel de dépouillement d enquêtes

SPHINX Logiciel de dépouillement d enquêtes SPHINX Logiciel de dépouillement d enquêtes sphinx50frversion4.doc 1 Les trois stades du SPHINX sont ceux que comporte habituellement toute enquête d opinion: Elaboration du questionnaire (fiche outil

Plus en détail

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC I. Introduction Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Déroulement de l épreuve de CPPC», vous devez produire

Plus en détail

Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples

Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples Aspects pratiques Aspects pédagogiques Conseils de conception 1 Introduction Terminologie spécifique à l IEP

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETE

TECHNIQUES D ENQUETE TECHNIQUES D ENQUETE Le Système d Information Marketing L étude de marché Les différentes sources d informations Méthodologie d enquête BENSGHIR AFAF ESTO 1 Plan d'apprentissage du cours " Méthodologie

Plus en détail

1) LA SAISIE DU QUESTIONNAIRE

1) LA SAISIE DU QUESTIONNAIRE Mercatique - BRITO TP LA DECOUVERTE DE SPHINX Objectifs : Revoir le fonctionnement de Sphinx Analyser les réponses grâce aux tris 1) LA SAISIE DU QUESTIONNAIRE Dans un premier temps, nous allons construire

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra Direction de l Innovation et des Systèmes d Information Systèmes informatiques Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

transformerez le fichier D5_Nom_Prenom en fichier pdf avant de l envoyer à votre enseignant/moniteur.

transformerez le fichier D5_Nom_Prenom en fichier pdf avant de l envoyer à votre enseignant/moniteur. Epreuve pratique du C2i Enoncé de l Activité 5 pour la validation des compétences du domaine D5 du C2i «Travailler en réseau, communiquer et collaborer» CONTEXTE L objectif de cette activité est de vérifier

Plus en détail

L audit de communication interne

L audit de communication interne A faire suivre à : retour à : L audit de Problématique La décision de lancer un audit répond à une volonté politique. Celle-ci s inscrit souvent dans le cadre d une conjoncture spécifique : restructuration

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1 Exemple de sujet n 1 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 1 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

Gestion électronique des procurations

Gestion électronique des procurations Gestion électronique des procurations Table des matières Généralités... 2 1. Approuver des procurations... 4 1.1 Section «Procurations à approuver»... 4 1.2 Section «Signaux»... 6 1.3 Messages particuliers...

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

4.10. Cahier technique. THEME 4 Méthodes de formation. Evaluation de la formation

4.10. Cahier technique. THEME 4 Méthodes de formation. Evaluation de la formation Cahier technique THEME 4 Méthodes de formation 10 Evaluation de la formation 4.10 Les cahiers techniques sont des outils destinés aux agents des services publics responsables de la restructuration du système

Plus en détail

Sondage sur les Produits et Services d Information OCHA Tchad. Rapport d analyse 1. Information Management Unit OCHA Tchad Mai 2012

Sondage sur les Produits et Services d Information OCHA Tchad. Rapport d analyse 1. Information Management Unit OCHA Tchad Mai 2012 Sondage sur les Produits et Services d Information OCHA Tchad Rapport d analyse 1 Information Management Unit - OCHA Tchad Mai 2012 Sommaire I- Déroulement de l enquête... 3 II- Techniques de l enquête

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Collaboration avec statisticien et data manager. Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011

Collaboration avec statisticien et data manager. Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011 Collaboration avec statisticien et data manager Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011 Rôle du statisticien dans une étude clinique Responsable

Plus en détail

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives 1 Domaine et application 1.1 Objectif QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives Fournir une méthode efficace et uniforme d aborder les problèmes, les plaintes, les suggestions et les anomalies concernant

Plus en détail

PROJET DE STAGE I et II

PROJET DE STAGE I et II PROJET DE STAGE I et II Le projet de stage demandé dans le cadre du stage de formation pratique I comprend 10 pages et celui du stage de formation pratique II comprend 12 pages. Ce nombre de page inclut

Plus en détail

Section 8. Analyse des données

Section 8. Analyse des données Section 8 Analyse des données 127 Analyse des données Ne pas retarder l analyse une fois que les données sont disponibles. Un programme de statistique ne remplace pas un statisticien. Ne pas communiquer

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde )

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Introduction Quel constat : Les devoirs à la maison permettent de soutenir les apprentissages des élèves et prennent en compte la diversité des aptitudes des

Plus en détail

Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat

Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat Conseil Qualité - Audit - Formation Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat Formation IFORE 1 er, 2 et 3 avril 2014 DREAL Centre par Audit interne dans un laboratoire

Plus en détail

TRAITEMENT DES DONNÉES ET ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS

TRAITEMENT DES DONNÉES ET ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS 7 TRAITEMENT DES DONNÉES ET ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS INFORMATIONS GÉNÉRALES Une fois les données recueillies, celles-ci sont traitées transmises sur support informatique (saisie ), organisées et nettoyées

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

DOKEOS Evaluation Manuel du formateur

DOKEOS Evaluation Manuel du formateur Retrouvez-nous en ligne sur notre site dokeos.com/fr DOKEOS Evaluation Manuel du formateur 01 Trois raisons de choisir Dokeos EVALUATION Retrouvez-nous en ligne sur Dokeos.com/fr Construire Trois raisons

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

LimeSurvey. Pour obtenir un compte sur le LimeSurvey de l Université de Genève, remplissez le formulaire de demande en ligne.

LimeSurvey. Pour obtenir un compte sur le LimeSurvey de l Université de Genève, remplissez le formulaire de demande en ligne. Guide utilisateur v.1 Janvier 2013 NTICE LimeSurvey LimeSurvey est un logiciel open-source qui vous permet de créer des questionnaires (test, enquêtes, formulaire d inscription, etc.) en ligne. Il vous

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

A - GESTION DU POSTE INFORMATIQUE

A - GESTION DU POSTE INFORMATIQUE GRILLE ACADEMIQUE DES EN INFORMATIQUE A - GESTION DU POSTE INFORMATIQUE 1 * GERER SON POSTE INFORMATIQUE Organiser les ressources du poste de travail sous interface graphique Utiliser, si la configuration

Plus en détail

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES De quoi s agit-il? L examen d un CV, un entretien téléphonique ou en face à face, constituent autant d étapes qui peuvent donner

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

1- Enregistrer le nouveau planning

1- Enregistrer le nouveau planning La planification est un outil indispensable de management de projet, un moyen essentiel de prise de décisions pour le chef de projet : pour définir les travaux à réaliser, fixer des objectifs, coordonner

Plus en détail

Méthode en psychologie du travail

Méthode en psychologie du travail Méthode en psychologie du travail Le questionnaire Etape 1: Définition de l objet d enquête et analyse des moyens matériels 1) Qu est que nous voulons étudier? - On peut partir d une observation spontanée

Plus en détail

Application Stage Gestion des Conventions de Stages et des Offres de stages SOMMAIRE

Application Stage Gestion des Conventions de Stages et des Offres de stages SOMMAIRE Application Stage Gestion des Conventions de Stages et des Offres de stages SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 GESTION de l ESPACE PSTAGE... 2 1. Accueil... 2 2. Gestion des conventions de stage... 2 2.1. Visualiser

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation IPL Cursus de Bachelier en chimie Introduction à la statistique C1110 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits 4 Nombre d heures

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

IUT STID, 1 ère année Découverte de logiciels statistiques Prise en main du logiciel SPAD

IUT STID, 1 ère année Découverte de logiciels statistiques Prise en main du logiciel SPAD Université de Perpignan - IUT de Carcassonne Vivien ROSSI Année 2006/2007 IUT STID, 1 ère année Découverte de logiciels statistiques Prise en main du logiciel SPAD Ce document est tiré du site : http ://www.stat.ucl.ac.be/ispersonnel/lecoutre/stats/spad/

Plus en détail

Cours OMAV L enquête de satisfaction

Cours OMAV L enquête de satisfaction Cours OMAV L enquête de satisfaction Introduction Elle sert à mesurer la satisfaction des clients. L enquête de satisfaction est un outil précieux de prévention de l attrition, bien que la relation entre

Plus en détail

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école.

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. EVALUATIONS NATIONALES Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. Quelques soient les défauts (perfectibles) des outils proposés, les évaluations nationales viennent renforcer

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

CONTENU. MBS Plateforme e-learning de MBS : guide de l apprenant

CONTENU. MBS Plateforme e-learning de MBS : guide de l apprenant PLATEFORME E-LEARNING DE MBS : GUIDE DE L APPRENANT CONTENU Connexion à la plateforme... 2 Après la connexion... 2 Inscription au cours... 5 Page d accueil d un cours... 5 Contenus de cours... 6 Autoévaluation

Plus en détail

Document d orientation sur les allégations issues d essais de non-infériorité

Document d orientation sur les allégations issues d essais de non-infériorité Document d orientation sur les allégations issues d essais de non-infériorité Février 2013 1 Liste de contrôle des essais de non-infériorité N o Liste de contrôle (les clients peuvent se servir de cette

Plus en détail

Module 6 : Le questionnaire

Module 6 : Le questionnaire THEME : LA COMMUNICATION ORALE ET ECRITE AU CABINET MEDICAL Sous thème : La communication écrite au cabinet médical : les écrits professionnels Module 6 : Le questionnaire LE QUESTIONNAIRE Le questionnaire

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

TAUX DE TRANSFORMATION

TAUX DE TRANSFORMATION Table des matières 1 Le choix des produits...2 2 La politique tarifaire...4 Introduction Afin de convertir efficacement vos visiteurs en acheteurs, il faut veiller à ne jamais les décevoir. La cause première

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR FEI 2007-2013 GUIDE DE L UTILISATEUR du logiciel pour l établissement des statistiques sur les projets et leurs utilisateurs à l usage des bénéficiaires finaux (BF) d un cofinancement communautaire au

Plus en détail

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Pourquoi évaluer? L évaluation constitue la dernière étape du service d ingénierie que le conseiller de l AGEFOS PME Bretagne peut apporter à l

Plus en détail

Portail des offres de l'arbeitsamt : Manuel

Portail des offres de l'arbeitsamt : Manuel Portail des offres de l'arbeitsamt : Manuel Bienvenu au portail des offres d'emploi de l'arbeitsamt. Dans les pages suivantes, vous trouvez toutes les informations nécessaires pour l'encodage et la gestion

Plus en détail

L'audit interne. Si vous ne savez pas comment poser la bonne question, vous ne découvrirez rien. Edwards Deming

L'audit interne. Si vous ne savez pas comment poser la bonne question, vous ne découvrirez rien. Edwards Deming L'audit interne Si vous ne savez pas comment poser la bonne question, vous ne découvrirez rien. Edwards Deming Marie-Hélène GENTIL - Maître de Conférences marie-helene.gentil@u-bordeaux.fr Université de

Plus en détail

1. Pour ouvrir l application Documents

1. Pour ouvrir l application Documents L outil Documents 1. Pour ouvrir l application Documents 2. Les principales fonctionnalités de l outils Documents L outil Documents associe en fait une panoplie d outils : Document Texte (pour texteur)

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel. Gestion-Administration

Baccalauréat Professionnel. Gestion-Administration Annexe I Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration Épreuve E2 : Gestion administrative des relations avec le personnel (candidats évalués en CCF étendu) 4 situations d évaluation en CCF étendu

Plus en détail

Manuel d utilisation de Form@Greta

Manuel d utilisation de Form@Greta Manuel d utilisation de Form@Greta Février 2014 Version apprenant Auriane Busson Greta-numerique@ac-caen.fr Sommaire 1. Qu est-ce que Form@Greta?... 2 2. S identifier sur la plateforme... 3 3. Espace d

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

PLAN CONDUITE DE PROJET

PLAN CONDUITE DE PROJET PLAN CONDUITE DE PROJET Ce guide complète le cours, il donne une marche à suivre qui peut être adaptée si vous choisissez une méthode particulière ETUDE PREALABLE ANALYSE FONCTIONNELLE ANALYSE DETAILLEE

Plus en détail

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique Section Technopédagogie Août 2007 1. QU EST CE QUE WSS? «Un site WSS SharePoint est un site Web représentant un espace de collaboration et un lieu de stockage

Plus en détail

CELCAT est un leader mondial de la gestion d emploi du temps et du suivi de l assiduité des étudiants dans l enseignement supérieur.

CELCAT est un leader mondial de la gestion d emploi du temps et du suivi de l assiduité des étudiants dans l enseignement supérieur. CELCAT Timetabler Le gestionnaire interactif d emploi du temps CELCAT est un leader mondial de la gestion d emploi du temps et du suivi de l assiduité des étudiants dans l enseignement supérieur. Notre

Plus en détail

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs LA GESTION DU RENDEMENT Plan Introduction 1.1. Définition 1.2. Gestion du rendement dans une entreprise 1.2.1. Étapes d un processus de gestion du rendement 1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2013

// Enquête de satisfaction. Résultats 2013 // Enquête de satisfaction Résultats 2013 Niveau de recommandation La moitié de nos clients «actifs» ont été interrogés fin 2013 et tout début 2014. Nous tenons à remercier ceux qui nous ont accordé du

Plus en détail

Planifier mon texte narratif

Planifier mon texte narratif Stratégies 1.1.4 Je cherche et je note des idées pour construire mon histoire, l intrigue, les personnages. 1.1.6 Je discute de mon plan avec d autres élèves ou avec mon enseignant. J utilise Padlet pour

Plus en détail

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Rédaction de messages et de courriers professionnels simples, liés à l activité courante de la structure - Identifier l'objet, les destinataires et le contexte

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail