LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE"

Transcription

1 PREMIER MINISTRE Le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE OBJET: Agrément des contrôleurs techniques et des installations de contrôle de véhicules légers et de véhicules lourds. L'objet de la présente circulaire est de clarifier les dispositions concernant la gestion des agréments délivrés aux contrôleurs techniques, aux centres de contrôle et aux installations auxiliaires pour le contrôle technique périodique des véhicules légers et des véhicules lourd en application : - Du Code de la Route notamment ses articles L311-1, L323-1, R323-1 à R ; - De l arrêté du 18 juin 1991 modifié relatif à la mise en place et à l organisation du contrôle technique des véhicules dont le poids n excède pas 3,5 tonnes ; - De l arrêté du 27 juillet 2004 relatif au contrôle technique des véhicules lourds. La présente circulaire annule et remplace : - Les titres II à V et les annexes 0 à 7-L de la circulaire n du 10 octobre 1991 portant application à l arrêté du 18 juin 1991 relatif à la mise en place et à l organisation du contrôle technique des véhicules dont le poids n excède pas 3,5 tonnes ; - La circulaire du 20 août 1992 relative aux agréments des installations auxiliaires ; - La circulaire du 11 février 1994 relative au contrôle technique des véhicules légers, à l exception des articles I-2 à I-5 ; - La note du 20 mars 2001 relative aux agréments des contrôleurs des centres de contrôle technique automobile ; - La note du 25/03/2002 relative à l agrément des contrôleurs techniques automobiles. Fait à Paris, le 28 janvier 2005 Le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière Rémy HEITZ 1/38

2 SOMMAIRE CHAPITRE 1 - REGISTRE NATIONAL DES INSTALLATIONS DE CONTROLE ET DES CONTROLEURS... 3 CHAPITRE 2 - AGREMENT DES CONTROLEURS TECHNIQUES GENERALITES RAPPELS REGLEMENTAIRES PROCESSUS D AGREMENT OU DE MODIFICATION DE CENTRE DE RATTACHEMENT D UN CONTROLEUR 4 4. PROCESSUS D ANNULATION D UN NUMERO D AGREMENT CONTROLEUR Demande d annulation transmise par le contrôleur et son centre de rattachement et son réseau éventuel Demande d annulation transmise par le centre ou le réseau de rattachement, sans information du contrôleur PROCESSUS DE SUSPENSION OU DE RETRAIT D AGREMENT D UN CONTROLEUR Mise en œuvre de la procédure de suspension ou de retrait d agrément d un contrôleur Procédure de suspension ou de retrait d agrément d un contrôleur... 8 a) Convocation... 8 b) Réunion contradictoire... 8 c) Décision SUSPENSION A TITRE CONSERVATOIRE DE L AGREMENT D UN CONTROLEUR HABILITATION D UN CONTROLEUR POUR LE CONTROLE TECHNIQUE PERIODIQUE DES VEHICULES LOURDS SOUMIS À REGLEMENTATION SPCECIFIQUE... 9 CHAPITRE 3 - AGREMENT DES CENTRES DE CONTROLE GENERALITES RAPPELS REGLEMENTAIRES PROCESSUS D AGREMENT OU DE MODIFICATION D AGREMENT D UN CENTRE DE CONTROLE PROCESSUS D ANNULATION DU NUMERO D AGREMENT DE CENTRE DE CONTROLE Demande d annulation transmise par le centre de contrôle et son réseau éventuel Information de la préfecture préalablement à la modification PROCESSUS DE SUSPENSION OU DE RETRAIT D AGREMENT D UN CENTRE DE CONTROLE Mise en œuvre de la procédure de suspension ou de retrait d agrément d un centre de contrôle Procédure de suspension ou de retrait d agrément d un centre de contrôle a) Convocation b) Réunion contradictoire c) Décision SUSPENSION A TITRE CONSERVATOIRE DE L AGREMENT D UN CENTRE DE CONTROLE CHAPITRE 4 - AGREMENT DES INSTALLATIONS AUXILIAIRES GENERALITES RAPPELS REGLEMENTAIRES PROCESSUS D AGREMENT OU DE MODIFICATION D AGREMENT D UNE INSTALLATION AUXILIAIRE PROCESSUS DE RENOUVELLEMENT DE L AGREMENT D UNE INSTALLATION AUXILIAIRE POUR LE CONTROLE TECHNIQUE DES VEHICULES LOURDS PROCESSUS D ANNULATION D UN NUMERO D AGREMENT D UNE INSTALLATION AUXILIAIRE PROCESSUS DE SUSPENSION OU DE RETRAIT D AGREMENT D UNE INSTALLATION AUXILIAIRE Mise en œuvre de la procédure de suspension ou de retrait d agrément d une installation auxiliaire Procédure de suspension ou de retrait d agrément d une installation auxiliaire a) Convocation b) Réunion contradictoire c) Décision SUSPENSION A TITRE CONSERVATOIRE DE L AGREMENT D UNE INSTALLATION AUXILIAIRE /38

3 CHAPITRE 1 - REGISTRE NATIONAL DES INSTALLATIONS DE CONTROLE ET DES CONTROLEURS En application des III des articles R et R du code de la route, les agréments des installations de contrôle et contrôleurs, ainsi que toutes les mesures affectant leur validité, sont inscrits dans un registre national qui est élaboré et tenu à jour dans les conditions prévues par la loi nº du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés. L OTC est chargée de mettre en place les moyens destinés à centraliser et mettre à jour ces informations. CHAPITRE 2 - AGREMENT DES CONTROLEURS TECHNIQUES 1. GENERALITES L article R indique au paragraphe I que : - L agrément du contrôleur est délivré par le préfet du département où est implanté le centre de rattachement auquel il est rattaché. - Cet agrément permet d exercer sur tout le territoire national dans le respect des dispositions du code du travail. - Un même contrôleur pourra être titulaire d un numéro d agrément pour le contrôle des véhicules légers et d un numéro d agrément pour le contrôle technique des véhicules lourds. Pour exercer dans des installations affiliées à un autre réseau que celui du centre de rattachement (mentionné sur la notification préfectorale d agrément) ou exploitées par une autre personne morale ou physique (titulaire de l agrément) dans le cas d un centre non rattaché, le réseau de contrôle ou le titulaire de l agrément du centre non rattaché concerné doit vérifier que ledit contrôleur maîtrise le système qualité du centre et le logiciel de contrôle. Cette vérification doit être formalisée par la délivrance d un document (exemple : attestation) que le contrôleur et le centre, où sont effectués les contrôles, doivent être en mesure de présenter à toute réquisition. L article R indique au paragraphe IV qu un contrôleur ayant fait l objet d un retrait d agrément ne peut demander un nouvel agrément pendant une durée de cinq ans à compter du retrait. Toutefois si le contrôleur a fait l objet d un retrait d agrément suite à l inscription d une condamnation sur le casier judiciaire B2 et que ladite condamnation est effacée, le critère des cinq ans ne doit pas être appliqué. 2. RAPPELS REGLEMENTAIRES Le numéro d agrément du contrôleur présent dans les archivages doit être celui mentionné sur la notification d agrément (8 caractères). Il est rappelé qu un contrôleur technique ne peut exercer son activité que s il est en mesure de présenter sa décision préfectorale d agrément à toute réquisition. Ceci exclut donc tout début d activité en l absence de ce document. Aucun numéro d agrément provisoire ne peut être délivré. 3/38

4 3. PROCESSUS D AGREMENT OU DE MODIFICATION DE CENTRE DE RATTACHEMENT D UN CONTROLEUR 4/38

5 Commentaires associés au logigramme ci-dessus (1) Réception du dossier d agrément contrôleur Pour une demande d agrément ou de modification d agrément en qualité de contrôleur rattaché à un centre non rattaché, le dossier doit être déposé en trois exemplaires : - 1 original préfecture ; - 2 copies pour la DRIRE et l OTC. Pour une demande d agrément ou de modification d agrément en qualité de contrôleur rattaché à un réseau, le dossier doit être déposé en 1 exemplaire : - 1 original préfecture. En application de l article 47 de l arrêté du 27 juillet 2004, les contrôleurs, ayant réalisé au moins 500 contrôles techniques dans le cadre de l arrêté du 15 novembre 1954 relatif aux visites techniques des véhicules de transport de marchandises au cours des 12 derniers mois écoulés, sont réputés disposer du niveau de qualification Q1 (Véhicules lourds). Dans ce cas, la fiche récapitulative relative à la qualification et à l expérience du dossier de demande d agrément du contrôleur : doit mentionner au niveau de la qualification initiale «Equivalence Q1 en application de l article 47 de l arrêté du 27 juillet 2004» ; doit être complétée par une attestation délivrée par la DRIRE mentionnant le nombre de contrôles réalisés. Motifs de demande de modification Demande de changement de centre de rattachement à l intérieur du département Demande de changement de centre de rattachement avec changement de département Pièces à fournir Contrôle Technique Véhicules Légers Arrêté du 18 juin 1991 modifié - La notification de changement de centre (annexe I-E de la circulaire). - La notification de changement de centre (annexe I-E de la circulaire) ; - La copie de la notification d agrément en vigueur ; - La copie de la lettre d information transmise à la préfecture de département qui a délivré la notification d agrément en cours de validité ; - La demande d agrément (point 1 du chapitre I de l annexe VII de l arrêté) ; - La copie d une pièce permettant de justifier de l identité (point 3 du chapitre I de l annexe VII de l arrêté) ; - L attestation de domicile (point 4 du chapitre I de l annexe VII de l arrêté) ; - La déclaration sur l honneur (point 8 du chapitre I de l annexe VII de l arrêté). Contrôle Technique Véhicules Lourds Arrêté du 27 juillet La notification de changement de centre (Appendice 4 de l annexe VII de l arrêté). - La notification de changement de centre (Appendice 4 de l annexe VII de l arrêté) ; - La copie de la notification d agrément en vigueur ; - La copie de la lettre d information transmise à la préfecture de département qui a délivré la notification d agrément en cours de validité ; - La demande d agrément (point 1 du chapitre I de l annexe VII de l arrêté) ; - La copie d une pièce permettant de justifier de l identité (point 2 du chapitre I de l annexe VII de l arrêté) ; - L attestation de domicile (point 3 du chapitre I de l annexe VII de l arrêté) ; - La déclaration sur l honneur (point 5 du chapitre I de l annexe VII de l arrêté). 5/38

6 Motifs de demande de modification Changement d exploitant (titulaire de l agrément du centre) du centre de rattachement* du contrôleur Pièces à fournir Contrôle Technique Véhicules Légers Arrêté du 18 juin 1991 modifié - La lettre, visée par le centre de rattachement et le contrôleur, notifiant le changement d exploitant du centre de rattachement et la date d effet. Contrôle Technique Véhicules Lourds Arrêté du 27 juillet La lettre, visée par le centre de rattachement et le contrôleur, notifiant le changement d exploitant du centre de rattachement et la date d effet ; - La déclaration sur l honneur visée par le contrôleur et le nouvel exploitant du centre de rattachement (point 5 du chapitre I de l annexe VII de l arrêté). Changement de rattachement du centre** Changement de localisation* du centre de rattachement du contrôleur La lettre, visée par le centre de rattachement, le nouveau réseau de rattachement éventuel, et le contrôleur, notifiant la demande de rattachement sur le nouveau centre. La lettre, visée par le centre de rattachement et le contrôleur, notifiant la demande de rattachement sur le nouveau centre. Se reporter au motif «Changement d exploitant» La lettre, visée par le centre de rattachement et le contrôleur, notifiant la demande de rattachement sur le nouveau centre. * Le changement d exploitant ou de localisation d un centre entraîne un changement de numéro d agrément du centre. ** Ce cas couvre pour un centre : le changement de réseau, la transformation d un centre rattaché à un réseau en centre non rattaché, la transformation d un centre non rattaché en centre rattaché à un réseau. Nota : l établissement de la notification de changement de centre de rattachement (annexe I-E de la circulaire) ne concerne que la procédure à suivre pour la modification de l agrément réglementaire et ne saurait exonérer les centres de contrôle et contrôleurs de leurs obligations liées au code du travail. Obligations qu il ne vous appartient pas au demeurant d examiner. (2) Vérification du bulletin n 2 du casier judiciaire Cette demande de vérification est effectuée soit par Minitel soit par Internet. Pour les ressortissants de l Union Européenne, cette vérification s effectue sur un document équivalent. Nota : Vous pouvez, à la demande d un futur candidat contrôleur, et préalablement à toute dépose de dossier, effectuer un contrôle du casier judiciaire. (3) Mise à jour du registre et établissement de la décision préfectorale d agrément du contrôleur sans changement du numéro contrôleur La préfecture enregistre les modifications en complétant : - la date de fin de rattachement au niveau de l ancien numéro du centre rattachement ; - le numéro d agrément du nouveau centre de rattachement. Après la saisie des informations, la préfecture imprime à partir de l application la notification de la décision de modification d agrément du contrôleur (annexe I-B). 6/38

7 (4) Examen du dossier par l OTC pour avis et mise à jour registre L avis de l OTC n est pas requis pour une demande d agrément d un contrôleur qui a réalisé au moins 500 contrôles techniques dans le cadre de l arrêté du 15 novembre 1954 relatif aux visites techniques des véhicules de transport de marchandises au cours des 12 derniers mois écoulés et qui dispose d une attestation délivrée par la DRIRE mentionnant le nombre de contrôles réalisés par le contrôleur. (5) Réception de l avis OTC par la préfecture L OTC ne transmet pas d avis à la préfecture pour les contrôleurs visés au commentaire (5) cidessus. (6) Décision de la préfecture La préfecture décide de la suite à donner (favorable ou défavorable) à la demande d agrément en fonction : - de l avis OTC pour les contrôleurs non rattachés (à l exception des contrôleurs concernés par le commentaire 4 ci-dessus) ; - du résultat de la vérification du casier judiciaire B2 (absence de condamnation) ; - de la vérification de l absence de retrait d agrément dans les cinq ans qui précédent la demande d agrément*. *Si le retrait a été motivé suite à l inscription d une condamnation sur le casier judiciaire B2 et que le dernier extrait du casier judiciaire B2 ne fait plus apparaître de condamnation, le délai de cinq ans ne doit pas être appliqué. (7) Mise à jour du registre et impression de la décision préfectorale d agrément du contrôleur La préfecture enregistre : - sa décision ; - le numéro d agrément du centre de rattachement et la date de début de rattachement ; - la date d effet de l agrément. Après la saisie des informations, la préfecture imprime à partir de l application la notification de la décision d agrément du contrôleur (annexe I-A). 4. PROCESSUS D ANNULATION D UN NUMERO D AGREMENT CONTROLEUR 4.1. Demande d annulation transmise par le contrôleur et son centre de rattachement et son réseau éventuel Ce processus doit être mis en œuvre en cas de cessation d activité. 7/38

8 4.2. Demande d annulation transmise par le centre ou le réseau de rattachement, sans information du contrôleur A réception de l information relative à la cessation d activité du contrôleur transmise par le centre ou le réseau de rattachement, la préfecture engage une procédure de suspension ou de retrait d agrément (paragraphe 4 de la présente circulaire) en application des dispositions du IV de l article R du code de la route. 5. PROCESSUS DE SUSPENSION OU DE RETRAIT D AGREMENT D UN CONTROLEUR 5.1. Mise en œuvre de la procédure de suspension ou de retrait d agrément d un contrôleur L agrément d un contrôleur peut être retiré ou suspendu pour tout ou partie des catégories de contrôles techniques qu il concerne si les conditions posées lors de la délivrance de l agrément ne sont plus respectées ou s il est constaté un manquement aux règles fixant l exercice de l activité de contrôleur. La procédure de suspension ou de retrait d agrément du contrôleur peut être engagée par vos services : - à la demande des services de l Etat, notamment ceux chargés de la surveillance des installations et contrôleurs, dans le cas : de la modification des conditions posées lors de la délivrance de l agrément ; de manquements aux règles fixant l exercice de l activité de contrôleur ; - à la demande du contrôleur et/ou du centre de rattachement dans le cas de la modification des conditions posées lors de la délivrance de l agrément ; - en l absence de maintien de qualification. Les modalités à retenir pour la mise en œuvre de ces sanctions administratives feront l objet d une instruction séparée Procédure de suspension ou de retrait d agrément d un contrôleur a) Convocation Vous devez informer par écrit en recommandé avec accusé de réception, le contrôleur concerné, de votre intention du suspendre ou de retirer l agrément, ainsi que : - son centre de rattachement et son réseau dans le cas d un centre rattaché; - le centre de contrôle où les faits ont été constatés et son réseau dans le cas d un centre rattaché. Vous devez également communiquer au contrôleur, au(x) centre(s) de contrôle et au réseau éventuel de rattachement, le dossier sur la base duquel la procédure est initiée. Dans le cas d un contrôleur disposant d un agrément pour le contrôle technique des véhicules légers et d un agrément pour le contrôle technique des véhicules lourds, vous devez informer, le centre de rattachement pour l autre catégorie de contrôles et son réseau éventuel, de votre intention du suspendre ou de retirer l agrément du contrôleur. L ensemble du dossier doit être transmis à la DRIRE pour information. b) Réunion contradictoire Les intéressés (contrôleur, centres et réseaux éventuels) disposent d un délai d un mois à compter de la présentation du courrier pour être entendus et faire part de leurs observations. 8/38

9 Cette réunion contradictoire doit être réalisée en présence de la DRIRE et faire l objet d un procès-verbal diffusé aux participants pour observations éventuelles. Dans le cas où cette réunion n a pu être réalisée du fait que les intéressés n ont pas donné suite à la convocation, vous devez le notifier sur votre décision. c) Décision Vous devez notifier votre décision de suspension ou de retrait (modèle annexe I-C) : - au contrôleur ; - à son centre de rattachement et à son réseau éventuel ; - au centre de contrôle où les faits ont été constatés et à son réseau éventuel ; - à la DRIRE ; - à l Organisme Technique Central ; - à la préfecture qui a notifié l agrément en cours de validité si ce n est pas vous qui l avez délivré. Votre décision peut porter sur tout ou partie des catégories de contrôles (Véhicules Légers et/ou Véhicules Lourds) pour lesquels le contrôleur est agréé. Vous devrez enregistrer la sanction sur le registre national des contrôleurs. 6. SUSPENSION A TITRE CONSERVATOIRE DE L AGREMENT D UN CONTROLEUR En cas d urgence, vous pouvez suspendre à titre conservatoire, et avec effet immédiat, l agrément d un contrôleur pour une durée maximale de deux mois. Cette suspension est prise dans l attente de votre décision qui interviendra à l issue de la procédure de suspension ou de retrait d agrément décrite au paragraphe 5 ci-dessus. Votre décision de suspension à titre conservatoire (modèle annexe I-D) sera notifiée : - au contrôleur ; - à son centre de rattachement et à son éventuel ; - au centre de contrôle où les faits ont été constatés et à son réseau éventuel ; - à la DRIRE ; - à l Organisme Technique Central. - à la préfecture qui a notifié l agrément en cours de validité si ce n est pas vous qui l avez délivré. Votre décision peut porter sur tout ou partie des catégories de contrôles (Véhicules Légers et/ou Véhicules Lourds) pour lesquels le contrôleur est agréé. Vous devrez enregistrer la sanction à titre conservatoire sur le registre national des contrôleurs. 7. HABILITATION D UN CONTROLEUR POUR LE CONTROLE TECHNIQUE PERIODIQUE DES VEHICULES LOURDS SOUMIS À REGLEMENTATION SPECIFIQUE Pour réaliser les contrôles techniques sur les véhicules lourds soumis à réglementation spécifique suivants : - Véhicule de transport en commun de personnes (Q2); - Véhicule de transport de matières dangereuses (Q3) ; le contrôleur agréé doit disposer d une habilitation délivrée par le réseau ou le centre non rattaché. Les conditions d habilitation et maintien de cette habilitation sont définies à l article 17 et à la section II de l annexe IV de l arrêté du 27 juillet 2004 visé ci-dessus. 9/38

10 Les contrôleurs ayant réalisé des contrôles techniques dans le cadre de l arrêté du 15 novembre 1954 relatif aux visites techniques des véhicules de transport de marchandises seront réputés satisfaire aux critères fixés pour l habilitation s ils ont réalisé au minimum, au cours des 12 derniers mois écoulés : Niveau de qualification Q2 : 25 contrôles techniques pour la catégorie considérée ; Niveau de qualification Q3 : 25 contrôles techniques pour la catégorie considérée. Le réseau ou le centre non rattaché devra disposer de l attestation délivrée par la DRIRE mentionnant le nombre de contrôles techniques réalisés par le contrôleur. CHAPITRE 3 - AGREMENT DES CENTRES DE CONTROLE 1. GENERALITES L activité d un centre de contrôle doit s exercer dans des locaux spécifiques n abritant aucune activité de réparation et/ou de commerce automobile. Pour le contrôle technique des véhicules lourds, un centre de contrôle est exploité : - soit par un réseau de contrôle agréé pour le contrôle technique des véhicules lourds ; - soit par une personne physique ou morale, dans le cas d un centre non rattaché. Pour le contrôle technique des véhicules légers, un centre de contrôle est exploité : - soit par un centre rattaché à un réseau de contrôle agréé pour le contrôle technique des véhicules légers ; - soit par une personne physique ou morale, dans le cas d un centre non rattaché. La réglementation n interdit pas au responsable juridique d un centre de contrôle (non exploité en direct par un réseau de contrôle) ou à ses proches, du moment qu ils ne sont pas contrôleurs agréés, d exercer des activités de commerce ou de réparation automobile dans des locaux séparés. Les statuts de l exploitant ne doivent pas mentionner d activité de réparation et/ou de commerce automobile L agrément d un centre de contrôle est délivré par le préfet du département d implantation du centre : - soit à une personne physique dans le cas d une entreprise individuelle (Installation en nom propre) ; - soit à une société commerciale. Les principales formes juridiques des sociétés commerciales sont : - EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ; - SARL (Société Anonyme à Responsabilité Limitée) ; - SA (Société Anonyme) ; - SNC (Société en Nom Collectif) ; - SAS (Société par Actions Simplifiées). Un centre de contrôle ne peut être rattaché qu à un seul réseau agréé. Un même centre de contrôle pourra être titulaire d un numéro d agrément pour le contrôle des véhicules légers et d un numéro d agrément pour le contrôle technique des véhicules lourds, sous réserve qu il respecte les exigences réglementaires définies : - par l arrêté du 18 juin 1991 modifié pour le contrôle technique des véhicules légers ; - par l arrêté du 27 juillet 2004 pour le contrôle technique des véhicules lourds. 2. RAPPELS REGLEMENTAIRES Le numéro d agrément du centre de contrôle présent dans les archivages doit être celui mentionné sur la notification d agrément (8 caractères). 10/38

11 Il est rappelé qu un centre de contrôle technique ne peut exercer son activité que si sa décision préfectorale d agrément peut être présentée à toute réquisition. Ceci exclut donc tout début d activité en l absence de ce document. Aucun numéro d agrément provisoire ne peut être délivré. 3. PROCESSUS D AGREMENT OU DE MODIFICATION D AGREMENT D UN CENTRE DE CONTROLE 11/38

12 Commentaires associés au logigramme ci-dessus (1) Réception du dossier d agrément centre Pour une demande d agrément ou de modification d agrément d un centre non rattaché, le dossier doit être déposé en trois exemplaires (Pour les pièces à fournir, se reporter au tableau cidessous) : - 1 original préfecture ; - 2 copies pour la DRIRE et l OTC. Pour une demande d agrément ou de modification d agrément en qualité de centre rattaché à un réseau, le dossier doit être déposé en 2 exemplaires (Pour les pièces à fournir, se reporter au tableau ci-dessous) : - 1 original préfecture ; - 1 copie pour la DRIRE. Motifs de demande ou de modification Demande d agrément centre rattaché à un réseau Demande d agrément centre rattaché à un réseau après annulation du n d agrément Demande d agrément centre non rattaché à un réseau Demande d agrément centre non rattaché à un réseau après annulation du n d agrément * Changement de dénomination sociale d un centre rattaché à un réseau * Changement de dénomination sociale d un centre non rattaché à un réseau Pièces à fournir Contrôle Technique Véhicules Légers Arrêté du 18 juin 1991 modifié Dossier conforme au Chapitre II 1 de l arrêté Dossier conforme au Chapitre II 1 de l arrêté Dossier conforme au Chapitre III 1 de l arrêté Dossier conforme au Chapitre III 1 de l arrêté - La demande d agrément (1 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - Un justificatif d existence l égale de la personne morale (2 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - L engagement du demandeur (5.b du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté). - La demande d agrément (1 du I chapitre III de l annexe VII de l arrêté) ; - Un justificatif d existence l égale de la personne morale (2 du I chapitre III de l annexe VII de l arrêté) ; - L engagement du demandeur (5.b du I chapitre III de l annexe VII de l arrêté). Contrôle Technique Véhicules Lourds Arrêté du 27 juillet 2004 Dossier conforme au Chapitre II 1 de l arrêté Dossier conforme au Chapitre II 1 de l arrêté Dossier conforme au Chapitre II 1 de l arrêté Dossier conforme au Chapitre II 1 de l arrêté - La demande d agrément (1 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - La copie de la notification d agrément du réseau à jour (4 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - L engagement du demandeur (3.a du I chapitre II de l annexe VII l arrêté). - La demande d agrément (1 du I chapitre III de l annexe VII ; - Un justificatif d existence l égale de la personne morale pour le centre non rattaché (2 du I chapitre III de l annexe VII l arrêté) ; - L engagement du demandeur (4.a du I chapitre III de l annexe VII de l arrêté). 12/38

13 Motifs de demande ou de modification Aménagement des locaux sans changement de localisation pour un centre rattaché à un réseau Aménagement des locaux sans changement de localisation pour un centre non rattaché à un réseau Changement de représentant légal d une société commerciale titulaire de l agrément d un centre de contrôle rattaché à un réseau Changement de représentant légal d une société commerciale titulaire de l agrément d un centre de contrôle non rattaché à un réseau Pièces à fournir Contrôle Technique Véhicules Légers Arrêté du 18 juin 1991 modifié - Attestation d audit favorable (4 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - Plans, description de l organisation et des moyens (5 a du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté). - Rapport d audit favorable (3 du I chapitre III de l annexe VIII de l arrêté) ; - Plans, description de l organisation et des moyens (5 a du I chapitre III de l annexe VII de l arrêté). - Justificatif d existence légal de moins de trois mois (2 du I du chapitre II de l annexe VII de l arrêté) - Justificatif d existence légal de moins de trois mois (2 du I du chapitre II de l annexe VII de l arrêté) Contrôle Technique Véhicules Lourds Arrêté du 27 juillet Attestation d audit favorable (2 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - Plans, description de l organisation et des moyens (3 a du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté). - Rapport d audit favorable (6 du I chapitre III de l annexe VIII de l arrêté) ; - Plans, description de l organisation et des moyens (4 a du I chapitre III de l annexe VII de l arrêté). - Lettre d information du réseau exploitant indiquant l identité du représentant légal. - Justificatif d existence légal de moins de trois mois (2 du I du chapitre III de l annexe VII de l arrêté) * Ce cas couvre le changement de la dénomination (ou raison sociale) sans changement d exploitant. C est à dire la modification du nom de l entreprise sans modification de la forme juridique (il n y a pas de modification du n d identification au registre de commerce et des sociétés sur le KBIS). (2) Décision de la préfecture La préfecture décide de la suite à donner (favorable ou défavorable) à la demande d agrément en fonction, notamment : - de l avis OTC pour les centres non rattachés ; - de l avis de la DRIRE. Des vérifications ou des documents complémentaires peuvent être demandés en vue de s assurer de la conformité du centre aux dispositions législatives et réglementaires. Ces compléments d informations peuvent concerner les installations, l exploitant (personne morale ou physique) ou le représentant légal. Cas des centres de contrôle technique de véhicules lourds utilisés antérieurement par les DRIRE L article 45 de l arrêté du 27 juillet 2004 relatif au contrôle technique des véhicules lourds prévoit la possibilité d accorder des dérogations aux dispositions des paragraphes 1 et 3 de l annexe III de cet arrêté relative aux équipements de contrôle. Les dérogations au 1 «équipements mécaniques» devront être accordées à l organisme agréé pour les équipements suivants : freinomètre, plaques à jeux et réglophare. Ces dérogations seront limitées, comme le prévoit l article 45, au 1 er janvier /38

14 L article 45 de l arrêté du 27 juillet 2004 ne fixe pas de limite dans le temps pour les dérogations au 3 «bâtiment». En conséquence, elles sont accordées et reconduites lors du renouvellement de l agrément du centre dans le cadre d un éventuel transfert à un autre exploitant. (3) Mise à jour du registre et impression de la décision préfectorale d agrément du centre La préfecture enregistre sa décision favorable, détermine une date d effet de la notification et imprime à partir de l application la notification de la décision de d agrément du centre (annexe II-A). (4) Impact sur le numéro d agrément du centre La préfecture vérifie l impact de la modification vis-à-vis de l agrément conformément au tableau ci-après et si les exigences relatives à une demande d annulation éventuelle ont été respectées : Types de modification Motifs Suites données Changement d exploitant du - Changement de personne morale ou physique centre de contrôle consécutif à la cession du fond de commerce ; Changement de rattachement Changement de localisation du centre de contrôle Changement de dénomination commerciale Aménagement des locaux sans changement de localisation Changement de représentant légal d une société commerciale titulaire de l agrément - Changement de forme juridique de la personne morale (ex : SARL en SA) ou physique exploitante (changement d identité) ; - Mise en location gérance du fonds de commerce d un centre de contrôle d une société au profit d une autre société ; - Absorption d une société par une autre société. - Transformation d un centre rattaché à un réseau en centre non rattaché ; - Transformation d un centre non rattaché à un réseau en centre rattaché à un réseau ; - Changement de réseau de rattachement. Changement de locaux** avec ou sans changement d adresse. Changement de nom de la société sans changement du numéro d identification RCS du KBIS. Adaptation de locaux du centre ; Modification de l implantation des équipements (freinomètre à rouleaux, appareils de levage, fosse) Changement de gérant pour les SARL, EURL et SNC Changement de président pour les SA et SAS Annulation de l agrément en cours. Nouvelle demande d agrément à réaliser Annulation de l agrément en cours. Nouvelle demande d agrément à réaliser Annulation de l agrément en cours Nouvelle demande d agrément à réaliser Notification de modification sans annulation Pas de notification à établir Pas de mise à jour registre Pas de notification à établir. Mise à jour du registre au niveau du représentant légal ** Cela concerne également le changement de local à l intérieur d un bâtiment regroupant plusieurs locaux. (5) Mise à jour du registre et impression de la décision de modification d agrément du centre sans changement du numéro La préfecture enregistre la modification et la date d effet de la modification. Après la saisie des informations, la préfecture imprime à partir de l application la notification de la décision d agrément du centre (annexe II-B). 14/38

15 4. PROCESSUS D ANNULATION DU NUMERO D AGREMENT DE CENTRE DE CONTROLE 4.1. Demande d annulation transmise par le centre de contrôle et son réseau éventuel Ce processus doit être mis en œuvre en cas de : - Cessation d activité ; - Changement d exploitant (se reporter 4 - tableau du commentaire 4) ; - Changement de rattachement (se reporter 4 - tableau du commentaire 4) ; - Changement de localisation (se reporter 4 - tableau du commentaire 4) Information de la préfecture préalablement à la modification Toute modification entraînant une annulation d agrément doit faire l objet d une information préalable de la préfecture, dans un délai raisonnable. 5. PROCESSUS DE SUSPENSION OU DE RETRAIT D AGREMENT D UN CENTRE DE CONTROLE 5.1. Mise en œuvre de la procédure de suspension ou de retrait d agrément d un centre de contrôle L agrément d un centre de contrôle peut être retiré ou suspendu pour tout ou partie des catégories de contrôles techniques qu il concerne si les conditions de bon fonctionnement des installations ou si les prescriptions qui leur sont imposées ne sont plus respectées. La procédure de suspension ou de retrait d agrément du centre de contrôle peut être engagée par vos services : - à la demande des services de l Etat, notamment ceux chargés de la surveillance des installations et contrôleurs, dans le cas : 15/38

16 du non-respect des prescriptions qui lui sont imposées ; de manquements aux conditions de bon fonctionnement - après que l exploitant du centre de contrôle vous ait informé de modifications des conditions de bon fonctionnement de l installation ou du non-respect des prescriptions qui lui sont imposées. Les modalités à retenir pour la mise en œuvre de ces sanctions administratives feront l objet d une instruction séparée Procédure de suspension ou de retrait d agrément d un centre de contrôle a) Convocation Vous devez informer par écrit, en recommandé avec accusé de réception, le centre de contrôle, ainsi que le réseau dans le cas d un centre rattaché, de votre intention de suspendre ou de retirer l agrément. Vous devez également leur communiquer, en même temps, le dossier sur la base duquel la procédure est initiée. L ensemble du dossier doit être transmis à la DRIRE pour information. b) Réunion contradictoire Le centre de contrôle et son réseau éventuel disposent d un délai d un mois, à compter de la présentation du courrier, pour être entendu et faire part de leurs observations. Cette réunion contradictoire doit être réalisée en présence de la DRIRE et faire l objet d un procès-verbal diffusé aux participants pour observations éventuelles. Dans le cas où cette réunion n a pu être réalisée du fait que le centre et le réseau éventuel n ont pas donné suite à la convocation, vous devez le notifier sur votre décision. c) Décision Vous devez notifier votre décision de suspension ou de retrait (annexe II-C) : - au centre de contrôle : - à son réseau de rattachement éventuel : - à l Organisme Technique Central ; - à la DRIRE. Votre décision peut porter sur tout ou partie des catégories de contrôles (Véhicules Légers et/ou Véhicules Lourds) pour lesquels le centre de contrôle est agréé. Vous devrez enregistrer la sanction sur le registre national des installations de contrôle. 6. SUSPENSION A TITRE CONSERVATOIRE DE L AGREMENT D UN CENTRE DE CONTROLE En cas d urgence, vous pouvez suspendre à titre conservatoire (IV de l article R du code de la route), et avec effet immédiat, l agrément d un centre de contrôle pour une durée maximale de deux mois. Cette suspension est prise dans l attente de votre décision qui interviendra à l issue de la procédure de suspension ou de retrait d agrément décrite au paragraphe 5 ci-dessus. Vous devez notifier votre décision de suspension provisoire (Modèle défini à l annexe II-D): - Au centre de contrôle ; - A son réseau éventuel ; - A l Organisme Technique Central ; - A la DRIRE. 16/38

17 Vous veillerez particulièrement à ce que la ou les catégories de contrôles (Véhicules Légers et/ou Véhicules lourds) concernées par la sanction à titre conservatoire soient clairement identifiées. Vous devrez enregistrer la sanction à titre conservatoire sur le registre national des installations de contrôle. CHAPITRE 4 - AGREMENT DES INSTALLATIONS AUXILIAIRES 1. GENERALITES Un réseau de contrôle technique agréé peut utiliser des installations auxiliaires situées dans des locaux abritant des activités de réparation et/ou de commerce automobile. Une convention de mise à disposition à titre onéreux doit être passée entre le réseau exploitant et l entreprise de commerce et/ou de réparation automobile abritant l installation auxiliaire. Les particularités pour l agrément d une installation auxiliaire par rapport à un centre de contrôle sont que l installation doit : - assurer une meilleure couverture géographique ; - répondre aux besoins des usagers ; - permettre la réduction des déplacements des véhicules lourds ; - faire l objet d un avis favorable de l OTC. L agrément d une installation auxiliaire ne peut être délivré qu au réseau de contrôle exploitant agréé à titre provisoire ou définitif. Une même installation auxiliaire : - ne peut être rattaché qu à un seul réseau agréé ; - pourra être disposée d un numéro d agrément pour le contrôle des véhicules légers et d un numéro d agrément pour le contrôle technique des véhicules lourds, sous réserve qu elle respecte les exigences réglementaires définies : par le II de l article R du code de la route ; par l arrêté du 18 juin 1991 modifié pour le contrôle technique des véhicules légers ; par l arrêté du 27 juillet 2004 pour le contrôle technique des véhicules lourds. 2. RAPPELS REGLEMENTAIRES Le numéro d agrément de l installation auxiliaire présent dans les archivages doit être celui mentionné sur la notification d agrément (8 caractères). Il est rappelé qu une installation auxiliaire ne peut être exploitée que si sa décision préfectorale d agrément peut être présentée à toute réquisition. Ceci exclut donc tout début d activité en l absence de ce document. Aucun numéro d agrément provisoire ne peut être délivré. L agrément d une installation auxiliaire pour le contrôle technique des véhicules lourds est délivré pour une durée de 4 ans renouvelable 17/38

18 3. PROCESSUS D AGREMENT OU DE MODIFICATION D AGREMENT D UNE INSTALLATION AUXILIAIRE 18/38

19 Commentaires associés au logigramme ci-dessus (1) Réception du dossier d agrément installation auxiliaire Pour une demande d agrément ou de modification d agrément d une installation auxiliaire, le dossier doit être déposé en trois exemplaires (Pour les pièces à fournir, se reporter au tableau cidessous) : - 1 original préfecture ; - 2 copies pour la DRIRE et l OTC. Motifs de demande ou de modification Demande d agrément Demande d agrément après annulation du n d agrément * Changement de dénomination sociale de l établissement abritant l installation auxiliaire Aménagement des locaux sans changement de localisation Changement de représentant légal de l établissement qui abrite l installation auxiliaire Pièces à fournir Contrôle Technique Véhicules Légers Arrêté du 18 juin 1991 modifié Dossier conforme au Chapitre IV 1 de l arrêté Dossier conforme au Chapitre IV 1 de l arrêté - La demande d agrément (1 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - Un justificatif d existence l égale de la personne morale (2 du I chapitre IV de l annexe VII de l arrêté) ; - La copie de la convention de mise à disposition (3 du I chapitre IV de l annexe VII de l arrêté). - Attestation d audit favorable (4 du I chapitre IV de l annexe VII de l arrêté) ; - Plans, description de l organisation et des moyens (5 du I chapitre IV de l annexe VII de l arrêté). - Justificatif d existence légal de moins de trois mois (2 du I du chapitre IV de l annexe VII de l arrêté) Contrôle Technique Véhicules Lourds Arrêté du 27 juillet 2004 Dossier conforme au Chapitre IV 1 de l arrêté Dossier conforme au Chapitre IV 1 de l arrêté - La demande d agrément (1 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - La copie de la notification d agrément du réseau à jour (4 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - L engagement du demandeur (3.a du I chapitre II de l annexe VII l arrêté). - Attestation d audit favorable (2 du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté) ; - Plans, description de l organisation et des moyens (3 a du I chapitre II de l annexe VII de l arrêté). - Lettre d information du réseau exploitant indiquant l identité du représentant légal. * Ce cas couvre le changement de la dénomination (ou raison sociale) sans changement d exploitant. C est à dire la modification du nom de l entreprise sans modification de la forme juridique (il n y a pas de modification du n d identification au registre de commerce et des sociétés sur le KBIS). (2) Examen du dossier par l OTC pour avis et mise à jour registre L avis de l Organisme Technique Central porte sur la constitution du dossier de demande d agrément. En outre, l Organisme Technique Central fournit à la préfecture pour chaque demande d avis : - les coordonnées des installations de contrôle de véhicules agréés sur votre département et sur les départements limitrophes ; - l activité annuelle de chaque installation et son activité moyenne / jour d ouverture ; - un comparatif de l activité moyenne mensuelle et par jour d ouverture des centres de du département par rapport aux moyennes régionales et nationales. 19/38

20 (3) Décision de la préfecture La préfecture décide de la suite à donner (favorable ou défavorable) à la demande d agrément en fonction, notamment : - de l avis OTC ; - de l avis de la DRIRE ; - des informations en sa possession, concernant d éventuelles mesures administratives prises à l encontre de l installation auxiliaire, au titre de son activité dans le contrôle technique ; - des informations fournies par l Organisme Technique Central au niveau de l activité des installations de contrôle du département par rapport aux moyennes régionales et nationales Des vérifications ou des documents complémentaires peuvent être demandés en vue de s assurer de la conformité de l installation aux dispositions législatives et réglementaires. Nota 1 : Le II de l article R du code de la route précise que l agrément ne peut être délivré que si l avis de l OTC est favorable. Nota 2 : La préfecture n a pas à étudier la valeur réglementaire des pièces à caractère technique qui sont présentées. Ceci est essentiellement de la responsabilité du réseau qui a effectué l audit initial de l installation auxiliaire. Elle dispose en la matière de l avis de la DRIRE et de l Organisme Technique Central. (4) Mise à jour du registre et impression de la décision préfectorale d agrément de l installation La préfecture enregistre sa décision favorable, détermine une date d effet de la notification et imprime à partir de l application la notification de la décision de d agrément de l installation auxiliaire (modèle annexe III-A). (5) Impact sur le numéro d agrément de l installation La préfecture vérifie l impact de la modification vis-à-vis de l agrément conformément au tableau ci-après et si les exigences relatives à une demande d annulation éventuelle ont été respectées : Types de modification Motifs Suites données Changement de rattachement Changement de réseau** Annulation de l agrément en cours. Nouvelle demande d agrément à réaliser Changement de localisation de l installation à l intérieur du même département Changement de dénomination commerciale Changement de locaux avec changement d adresse. Changement de nom de la société exploitant l établissement abritant sans changement du numéro d identification RCS du KBIS. Annulation de l agrément en cours Nouvelle demande d agrément à réaliser Notification de modification sans annulation 20/38

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES Transports INSTRUCTION TECHNIQUE A 1/12 SOMMAIRE 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION... 1 2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES... 1 3. DEFINITIONS ET ABREVIATIONS... 2 4. DOCUMENTS A PRESENTER... 2

Plus en détail

ARRETE NOR: EQUS0100026A. Version consolidée au 27 mars 2015

ARRETE NOR: EQUS0100026A. Version consolidée au 27 mars 2015 ARRETE Arrêté du 8 janvier 2001 relatif à l exploitation des établissements d enseignement, à titre onéreux, de la conduite des véhicules à moteur et de la sécurité routière. NOR: EQUS0100026A Version

Plus en détail

1. Décret exécutif n 09-18 du 20 Janvier 2009, modifié et complété, fixant la réglementation relative à l'exercice de la profession d'agent

1. Décret exécutif n 09-18 du 20 Janvier 2009, modifié et complété, fixant la réglementation relative à l'exercice de la profession d'agent Ministère de l Habitat et de l Urbanisme Direction Générale de l Habitat et de la Construction Direction de la Gestion Immobilière Sous Direction de la Préservation du Patrimoine Immobilier Synthèse des

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «Expert en automobile indépendant» (convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par M. Jean-Benoît ALBERTINI, Préfet

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de Seine-et-Marne - Le Professionnel

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION Projet de décret pris pour l'application de la loi n 62-12 relative à l'organisation de la profession de conseiller agricole Le projet de ce présent décret s inscrit dans le cadre

Plus en détail

Demande d inscription au registre des : (1)

Demande d inscription au registre des : (1) MINISTÈRE CHARGÉ DES TRANSPORTS Demande d inscription au registre des : (1) Type d activité exercée par l entreprise I - Transporteurs publics routiers de marchandises et/ou de loueurs de véhicules industriels

Plus en détail

D E C R E T S. 28 Moharram 1430 25 janvier 2009 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 06

D E C R E T S. 28 Moharram 1430 25 janvier 2009 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 06 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 06 D E C R E T S Décret exécutif n 09-18 du 23 Moharram 1430 correspondant au 20 janvier 2009 fixant la réglementation relative à l exercice de la profession

Plus en détail

NOR: DEVT0769851A. Le ministre d Etat, ministre de l écologie, du développement et de l aménagement durables,

NOR: DEVT0769851A. Le ministre d Etat, ministre de l écologie, du développement et de l aménagement durables, Arrêté du 21 décembre 2007 relatif à l agrément des experts ou organismes qualifiés pour évaluer la conception et la réalisation de systèmes ou sous-systèmes ferroviaires nouveaux ou substantiellement

Plus en détail

La profession d assistant maternel

La profession d assistant maternel 26/03/09 11:45 Page 1 La profession d assistant maternel Pour en savoir plus : Conseil général d Eure-et-Loir Direction enfance et famille Service de protection maternelle et infantile 1, place Châtelet

Plus en détail

Immatriculation d une société commerciale au RCS

Immatriculation d une société commerciale au RCS Immatriculation d une société commerciale au RCS Imprimé MO SARL ou MO autres sociétés complété lisiblement et signé en original (Vous pouvez télécharger ces formulaires et leurs notices sur ce lien :

Plus en détail

O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L

O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H E R Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H E R Y C E D E X CONTRÔLE TECHNIQUE PERIODIQUE

Plus en détail

DEMANDES D'AUTORISATION / D'AGREMENT DES SOCIETES / DIRIGEANTS QUI EXERCENT DEJA DES ACTIVITES DE SECURITE PRIVEE

DEMANDES D'AUTORISATION / D'AGREMENT DES SOCIETES / DIRIGEANTS QUI EXERCENT DEJA DES ACTIVITES DE SECURITE PRIVEE DEMANDES D'AUTORISATION / D'AGREMENT DES SOCIETES / DIRIGEANTS QUI EXERCENT DEJA DES ACTIVITES DE SECURITE PRIVEE Consulter le site : www.interieur.gouv.fr QUOI? La loi n 2011-267 du 14 mars 2011 d orientation

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D ÉDUCATION POPULAIRE

DEMANDE D AGRÉMENT D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D ÉDUCATION POPULAIRE - 1 - - 1 - - 1 - DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHÉSION SOCIALE DE LA DRÔME DEMANDE D AGRÉMENT D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D ÉDUCATION POPULAIRE Dossier à transmettre, avec les pièces jointes, par

Plus en détail

10 Dhou El Kaada 1425 22 Décembre 2004 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 82 17

10 Dhou El Kaada 1425 22 Décembre 2004 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 82 17 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 82 17 Décret exécutif n 04-415 du 8 Dhou El Kaada 1425 correspondant au 20 décembre 2004 fixant les conditions de délivrance des autorisations d exercice

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Créance civile Gage des stocks Gage sans dépossession Circulaire de la DSJ n 2007-24 du 30 mars 2007 relative aux modalités de mise en œuvre de la publicité des gages sans dépossession et des gages des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de la Santé Publique La Sous Direction de la Réglementation et du Contrôle des Professions de Santé Tél : 71 561 032 CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession

Plus en détail

Ventes en liquidations, ventes au déballage, soldes, et ventes en magasins d usine

Ventes en liquidations, ventes au déballage, soldes, et ventes en magasins d usine Ventes en liquidations, ventes au déballage, soldes, et ventes en magasins d usine PARTIE LÉGISLATIVE LIVRE III ARTICLES L. 310-1 À L. 330-3 DU CODE DE COMMERCE (Ordonnance n 2000-912 du 18-09-2000, J.O.

Plus en détail

Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier

Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier Page 1 sur 8 Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier à retourner à CESI Certification 30 Rue Cambronne 75015 Paris Nom :.. Prénom :.... Domaines de certification demandés : Certificats

Plus en détail

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 8 avril 2011 N 1001/ANSSI/SR NOR : PRM D 1 2 0 1 2 9

Plus en détail

ANNEXE 5 AGENTS SPORTIFS PREAMBULE... 2. Article 1 Domaine d application... 2

ANNEXE 5 AGENTS SPORTIFS PREAMBULE... 2. Article 1 Domaine d application... 2 Sommaire PREAMBULE... 2 Article 1 Domaine d application... 2 CHAPITRE I - ORGANES COMPETENTS... 2 A. COMMISSION NATIONALE ET DELEGUE AUX AGENTS SPORTIFS... 2 Article 2 Définition et règles communes...

Plus en détail

AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC

AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC 1. LA BASE LEGALE En application de la Directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 8 janvier 2001 relatif à l autorisation d enseigner, à titre onéreux, la conduite des véhicules à moteur et la sécurité routière.

ARRETE Arrêté du 8 janvier 2001 relatif à l autorisation d enseigner, à titre onéreux, la conduite des véhicules à moteur et la sécurité routière. Le 25 juillet 2013 ARRETE Arrêté du 8 janvier 2001 relatif à l autorisation d enseigner, à titre onéreux, la conduite des véhicules à moteur et la sécurité routière. NOR: EQUS0100017A Le ministre de l

Plus en détail

PREFET D'ILLE-ET-VILAINE ARRETE D'AUTORISATION

PREFET D'ILLE-ET-VILAINE ARRETE D'AUTORISATION DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Service Eau et Biodiversité PREFET D'ILLE-ET-VILAINE ARRETE D'AUTORISATION Agrément n 35-2011-00121 portant agrément d'une entreprise réalisant des

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 8-4 et 125 (alinéa 2);

Vu la Constitution, notamment ses articles 8-4 et 125 (alinéa 2); Décret exécutif n 97-154 du 3 Moharram 1418 correspondant au 10 mai 1997 relatif à l'administration des biens immobiliers. p.13 Le Chef du Gouvernement, Sur le rapport du ministre de l'habitat; Vu la Constitution,

Plus en détail

PROCEDURE APPELS ET RECLAMATIONS

PROCEDURE APPELS ET RECLAMATIONS PROCEDURE APPELS ET RECLAMATIONS ENREGISTREMENT DES EVOLUTIONS Version N des pages Origine de l évolution et commentaires Date modifiées d application 1 Toutes Original Janvier 07 2 Toutes Suite à l audit

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Décret n o 2008-321 du 4 avril 2008 relatif à l examen des caractéristiques génétiques

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics ACTE D ENGAGEMENT

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics ACTE D ENGAGEMENT PREFET DU HAUT-RHIN MARCHE PUBLIC DE SERVICES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DE LA FLOTTE AUTOMOBILE DE LA PREFECTURE

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de Préambule - Raison sociale

Plus en détail

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin,

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin, 1 Direction départementale des Territoires du Bas-Rhin PREFET DU BAS-RHIN Service Environnement et Gestion des Espaces 14, rue du Maréchal Juin BP 61003 67070 STRASBOURG CEDEX ARRETE PREFECTORAL portant

Plus en détail

REGLEMENT DE LA COMMISSION «AGENTS SPORTIFS» de la FEDERATION FRANCAISE DE BOXE

REGLEMENT DE LA COMMISSION «AGENTS SPORTIFS» de la FEDERATION FRANCAISE DE BOXE REGLEMENT DE LA COMMISSION «AGENTS SPORTIFS» de la FEDERATION FRANCAISE DE BOXE 1 DISPOSITIONS PRELIMINAIRES... 3 2 INCOMPATIBILITES ET INCAPACITES... 3 3 DISPOSITIONS TRANSITOIRES... 5 4 EXERCICE DE L

Plus en détail

REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE QUALITE TOURISME

REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE QUALITE TOURISME REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE QUALITE TOURISME Version du 17/04/2014 Approuvée par le comité de pilotage de la Marque QUALITE TOURISME Déposée à l'inpi le 07/07/2014 et publiée au BOPI n 2014-32

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Mannequin MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Direction générale du travail Sous-direction des relations individuelles du travail

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 26 octobre 2010 relatif au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux

Plus en détail

Agrément des associations de protection de l environnement

Agrément des associations de protection de l environnement 1 Agrément des associations de protection de l environnement (Articles L 141-1 et R 141-1 à R 141-20 du code de l environnement). Le cadre général Les conditions pour qu une association soit agréée Le

Plus en détail

CIRCULAIRE DERF/SDC/C2001-3024 Date : 24 AOUT 2001

CIRCULAIRE DERF/SDC/C2001-3024 Date : 24 AOUT 2001 Direction : de l espace rural et de la forêt Sous-direction : du cheval Bureau : des courses et du pari mutuel Adresse : 3, rue Barbet-de-Jouy 75349 Paris 07 SP Suivi par : Pascal SARTRE CIRCULAIRE DERF/SDC/C2001-3024

Plus en détail

1. Identification de l entreprise

1. Identification de l entreprise Ministère chargé des transports Demande de modification d autorisation d exercer ou d inscription au registre (1) : arrêté du 28 décembre 2011 (JO du 30 décembre 2011) Transporteur public routier de marchandises,

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INTERMEDIAIRES D ASSURANCES ET DE REASSURANCES

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INTERMEDIAIRES D ASSURANCES ET DE REASSURANCES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3013 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 188 2 décembre 2005 S o m m a i r e INTERMEDIAIRES D ASSURANCES ET

Plus en détail

DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT DE TAXI (ADS)

DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT DE TAXI (ADS) Préfecture Secrétariat général Direction de la Réglementation Et des Libertés Publiques Bureau de la Réglementation Et des Elections PREFET DE L OISE DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT

Plus en détail

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008 Direction des prestations familiales Circulaire n 2008-002 Paris, le 16 janvier 2008 Mesdames et Messieurs les Directeurs et Agents Comptables des Caf Certi Cnedi Mesdames et Messieurs les Conseillers

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration

Plus en détail

II. IDENTIFICATION DU CANDIDAT INDIVIDUEL OU DU MEMBRE DU GROUPEMENT (à compléter par lui)

II. IDENTIFICATION DU CANDIDAT INDIVIDUEL OU DU MEMBRE DU GROUPEMENT (à compléter par lui) DECLARATION DU CANDIDAT INDIVIDUEL OU DU MEMBRE DU GROUPEMENT En cas de candidatures groupées, ou de sous-traitance déclarée à l'offre, remplir une déclaration de candidat par membre du groupement et par

Plus en détail

LE 12 SEPTEMBRE 2011 16H00

LE 12 SEPTEMBRE 2011 16H00 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES Mission Régionale Achats 1 place Saint Etienne 31038 TOULOUSE Cedex 9 05.34.45.33.03. MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES MISE A DISPOSITION DE BERCEAUX DANS DES

Plus en détail

Le P résident de la République, décrète :

Le P résident de la République, décrète : Décret n 2005/031 du 02 février 2005 portant application de la loi n 97/021 du 10 septembre 1997 relative aux activités privées de gardiennage Le P résident de la République, décrète : CHAPITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

LOI N 99/014 DU 22 DECEMBRE 1999 REGISSANT LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES

LOI N 99/014 DU 22 DECEMBRE 1999 REGISSANT LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES LOI N 99/014 DU 22 DECEMBRE 1999 REGISSANT LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES L assemblée nationale a délibéré et adopté, le président de la république promulgue la loi dont la teneur suit : CHAPITRE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Décret n o 2010-736 du 30 juin 2010 relatif aux micro-organismes et toxines NOR : SASP1005190D Le Premier ministre, Sur

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICE REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : VERIFICATIONS PERIODIQUES PAR UN BUREAU

Plus en détail

Comores Décret relatif aux marques

Comores Décret relatif aux marques Comores Décret relatif aux marques Décret n 65-621 du 27 juillet 1965 [NB - Décret n 65-621 du 27 juillet 1965 portant application de la loi du 31 décembre 1964 sur les marques de fabrique, de commerce

Plus en détail

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE Entre les soussignées, La CAISSE D'ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE AU TRAVAIL MIDI-PYRENEES ci-dessous dénommée la «Caisse», dont le siège est actuellement

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION SOCIETE DE COURTAGE D ASSURANCE OU DE REASSURANCE

DEMANDE D INSCRIPTION SOCIETE DE COURTAGE D ASSURANCE OU DE REASSURANCE DEMANDE D INSCRIPTION SOCIETE DE COURTAGE D ASSURANCE OU DE REASSURANCE Numéro d immatriculation La société de courtage est-elle déjà immatriculée au Registre des intermédiaires en assurance au titre d

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 11 H-1-01 N 167 du 18 SEPTEMBRE 2001 11 CAD / 1 NOTE DU 10 SEPTEMBRE 2001 QUESTIONS DIVERSES D ADMINISTRATION GENERALE AGREMENTS POUR L EXECUTION

Plus en détail

CERTIFICATION CERTIPHYTO

CERTIFICATION CERTIPHYTO CONDITIONS GENERALES DE CERTIFICATION MONOSITE Indice 2 Page 1/12 «Distribution de produits phytopharmaceutiques, Application en prestation de service de produits phytopharmaceutiques, Conseil à l utilisation

Plus en détail

Conditions Générales

Conditions Générales ADHESION AUX SYSTEMES DE PAIEMENT PAR CARTES BANCAIRES Conditions Générales BANQUE DE SAVOIE SOMMAIRE : ADHESION AU SYSTEME RESEAU CB A AUTOMATE Chapitre A-1 : Condition Générales d adhésion au système

Plus en détail

Cahier des charges. LOCATION de WC CHIMIQUE AUTONOME

Cahier des charges. LOCATION de WC CHIMIQUE AUTONOME Cahier des charges LOCATION de WC CHIMIQUE AUTONOME MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE VILLE DE NICE DIRECTION DE L EVENEMENTIEL DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES Voir l avis de l appel public à la concurrence

Plus en détail

CRITERES PEDAGOGIQUES

CRITERES PEDAGOGIQUES CRITERES DE PRISE EN CHARGE DES ACTIONS DE FORMATION Pour les dossiers reçus à partir de janvier 2011 Vous trouverez ci-après les critères pédagogiques et financiers ainsi que des informations complémentaires

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

Formations obligatoires

Formations obligatoires Formations obligatoires des conducteurs routiers de personnes et de marchandises Direction régionale de l équipement Rhône-Alpes La réglementation change vous y êtes peut-être soumis! La directive n 2003/59/CE

Plus en détail

JORF n 139 du 17 juin 1994

JORF n 139 du 17 juin 1994 JORF n 139 du 17 juin 1994 DECRET Décret no 94-490 du 15 juin 1994 pris en application de l article 31 de la loi no 92-645 du 13 juillet 1992 fixant les conditions d exercice des activités relatives à

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation Procédure d habilitation Version 1.1 Page 1/12 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.0 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de

Plus en détail

Telle est, Monsieur le Président de la République, l économie du présent projet de décret que j ai l honneur de soumettre à votre signature.

Telle est, Monsieur le Président de la République, l économie du présent projet de décret que j ai l honneur de soumettre à votre signature. REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un but - Une Foi ----------------- DECRET N 83-423 du 21 AVRIL 1983 RELATIF AUX ACTIVITES DE TRANSACTION ET DE GESTION IMMOBILIERES RAPPORT DE PRESENTATION La loi n 82-07

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, INNOVATION ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2014-329 du 12 mars 2014 relative à l

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES SPORTS Décret n o 2011-58 du 13 janvier 2011 relatif aux sanctions disciplinaires en matière de lutte contre le dopage NOR : SPOV1017568D Le

Plus en détail

Formulaire d inscription aux registres :

Formulaire d inscription aux registres : Formulaire d inscription aux registres : I - Des transporteurs publics routiers de marchandises et des loueurs de véhicules industriels avec conducteur II - Des transporteurs publics routiers de personnes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 31 juillet 2013 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 13 sur 122 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Décret n o 2013-690 du 30 juillet 2013 relatif au transport de personnes avec conducteur NOR : INTA1311124D

Plus en détail

Entretien du patrimoine, électricité générale MARCHES DE TRAVAUX. NOISY-LE-SEC-HABITAT 9 RUE SAINT-JUST 93 130 NOISY LE - SEC LOT N 2

Entretien du patrimoine, électricité générale MARCHES DE TRAVAUX. NOISY-LE-SEC-HABITAT 9 RUE SAINT-JUST 93 130 NOISY LE - SEC LOT N 2 MARCHES DE TRAVAUX. NOISY-LE-SEC-HABITAT 9 RUE SAINT-JUST 93 130 NOISY LE - SEC LOT N 2 MARCHE DE TRAVAUX ENTRETIEN DU PATRIMOINE ET REPARATION LOCATIVE, ELECTRICITE. MARCHE À BON DE COMMANDE Acte d Engagement

Plus en détail

PROCEDURE DE DECLARATION D OUVERTURE D UN ETABLISSMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PRIVE

PROCEDURE DE DECLARATION D OUVERTURE D UN ETABLISSMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PRIVE Rectorat de Grenoble Division de l enseignement privé DEP Gestion des établissements hors contrat Enseignement supérieur PROCEDURE DE DECLARATION D OUVERTURE D UN ETABLISSMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

La médaille de la famille

La médaille de la famille La médaille de la famille La médaille de la famille est une distinction honorifique décernée aux personnes qui élèvent ou qui ont élevé dignement de nombreux enfants, afin de rendre hommage à leurs mérites,

Plus en détail

ANNEXE V. Modalités d agrément des auditeurs

ANNEXE V. Modalités d agrément des auditeurs ANNEXE V Modalités d agrément des auditeurs Modalités d agrément des auditeurs A 1 : 1. Toute personne physique porteuse d'un diplôme d ingénieur dans les spécialités ci-après : génie mécanique, énergétique,

Plus en détail

R E G L E M E N T D E S B O U Q U I N I S T E S D E S Q U A I S D E L A S E I N E - - - - - - - - - - - - -

R E G L E M E N T D E S B O U Q U I N I S T E S D E S Q U A I S D E L A S E I N E - - - - - - - - - - - - - Direction du Développement Economique, de l Emploi et de l Enseignement Supérieur Sous-Direction du Développement Economique Bureau du Commerce et du Tourisme 8, rue de Cîteaux 75012 Paris Mail : bouquinistesddee@paris.fr

Plus en détail

(version coordonnée au 27 août 2013) SOMMAIRE

(version coordonnée au 27 août 2013) SOMMAIRE Règlement grand-ducal modifié du 24 novembre 2005 concernant les modalités d agrément et d exercice des intermédiaires d assurances et de réassurances (version coordonnée au 27 août 2013) SOMMAIRE Relevé

Plus en détail

* * * Loi n 27-06 relative aux activités de gardiennage et de transport de fonds. Chapitre premier Champ d application

* * * Loi n 27-06 relative aux activités de gardiennage et de transport de fonds. Chapitre premier Champ d application Extrait du Bulletin Officiel du Maroc n 5584 25 Kaada 1428 (6.12.2007) version française Dahir n 1-07-155 du 19 kaada 1428 (30 novembre 200 7) portant promulgation de la loi n 27-06 relative aux activités

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Le Professionnel (raison

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de l'aube Préambule - Le Professionnel de l automobile

Plus en détail

COMMENT OBTENIR LA CARTE DE COMMERÇANT ÉTRANGER?

COMMENT OBTENIR LA CARTE DE COMMERÇANT ÉTRANGER? COMMENT OBTENIR LA CARTE DE COMMERÇANT ÉTRANGER? Sauf dérogation, les étrangers qui désirent exercer une activité industrielle, commerciale ou artisanale en France doivent être titulaires d une carte d

Plus en détail

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE 1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE Références juridiques : La promotion immobilière est régie par la loi n 90-17 du 26 février 1990, portant refonte de la législation

Plus en détail

Mémento FTR Sécurité

Mémento FTR Sécurité Mémento FTR Sécurité 1 Ordonnance n 2012-351 du 12 mars 2012 relative à la partie législative du code de la sécurité intérieure 2 TITRE Ier : ACTIVITÉS PRIVÉES DE SURVEILLANCE ET DE GARDIENNAGE, DE TRANSPORT

Plus en détail

Art. 5. - L'agrément du courtier d'assurance est subordonné aux conditions suivantes: a) Pour les personnes physiques:

Art. 5. - L'agrément du courtier d'assurance est subordonné aux conditions suivantes: a) Pour les personnes physiques: Décret exécutif n 95-340 du 6 Joumada Ethania 1416 correspondant au 30 octobre 1995 fixant les condition d'octroi et de retrait d'agrément, de capacités professionnelles, rétributions et de contrôle des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 12 janvier 2012 fixant les conditions de reconnaissance

Plus en détail

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE PRÉFET DES ARDENNES Direction départementale des territoires Service Sécurité et bâtiment durable Accessibilité ddt-accessibilite@ardennes.gouv.fr NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Arrêté du 25 juin 2015 relatif à l agrément d expert en matière de géothermie de minime importance

Plus en détail

ARRETE N 01/0096/MINESUP

ARRETE N 01/0096/MINESUP ARRETE N 01/0096/MINESUP du 07 décembre 2001 fixant les conditions de création et de fonctionnement des institutions privées d enseignement supérieur. LES MINISTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. VU la Constitution

Plus en détail

Délibération n 2008-187 du 3 juillet 2008

Délibération n 2008-187 du 3 juillet 2008 Accueil > Approfondir > Décisions de la CNIL > Délibération n 2008-187 du 3 juillet 2008 Délibération n 2008-187 du 3 juillet 2008 03 Juillet 2008 - Thème(s) : Commerce DÉLIBÉRATION N 2008-187 DU 3 JUILLET

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES COMITÉ DEPARTEMENTAL DU RHONE / METROPOLE DE LYON

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES COMITÉ DEPARTEMENTAL DU RHONE / METROPOLE DE LYON REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES COMITÉ DEPARTEMENTAL DU RHONE / METROPOLE DE LYON TITRE 1 : ORGANES CENTRAUX DU COMITÉ DEPARTEMENTAL CHAPITRE 1 : L ASSEMBLEE

Plus en détail

PREFECTURE DE L'INDRE

PREFECTURE DE L'INDRE PREFECTURE DE L'INDRE Recueil n Spécial du 11 février 2010 "Peut être consulté en intégralité au bureau d'accueil de la préfecture et des souspréfectures" - consultation possible des recueils et des actes

Plus en détail

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Marché et accord-cadre cadre Déclaration du candidat Le présent document de 9 pages (page de garde incluse) répond aux exigences des articles 8 et 38

Plus en détail

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction 11 rue Francis de Pressensé - 93751 La Plaine Saint-Denis Cedex - France -T. +33 (0)1 41 62 80 11 - F : +33 (0)1

Plus en détail

Proposition technique et commerciale

Proposition technique et commerciale Proposition technique et commerciale Partie 2/5 DEMANDEUR : POLE RISQUES Nom : Téléphone : Prénom : Mail : Adresse : Bat Henri Poincaré, Domaine du Pt Arbois, av Louis Philibert, 13857 Aix en Provence

Plus en détail

ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur.

ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur. ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur. LE MINISTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, VU la Constitution

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES ENTRE LES SOUSSIGNES

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES ENTRE LES SOUSSIGNES CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES ENTRE LES SOUSSIGNES La société «HCD centres d affaires», Eurl au capital de 1000 Euros, inscrite au RCS Marseille sous le numéro 520280397,

Plus en détail