Milieux et Habitats. 1. Le rayonnement solaire 2. Les gaz 3. L eau. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Milieux et Habitats. 1. Le rayonnement solaire 2. Les gaz 3. L eau. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T."

Transcription

1 Milieux et Habitats 1. Le rayonnement solaire 2. Les gaz 3. L eau Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 1

2 La lumière et la biosphère Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 2

3 Qu est ce que la lumière? La lumière blanche est composée d une superposition d ondes électromagnétiques monochromatiques. Caractéristiques d une radiation: Science Media Group -Fréquence ν (s -1 ) -Longueur d onde λ (m) -Énergie d un photon E = h ν (J) - Intensité I (puissance rayonnée /nombre de photons) Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 3

4 Le rayonnement solaire Composantes chromatiques d un rayonnement : Longueur d onde (λ) 1 mm 700 nm 380 nm Énergie 10 nm Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 4

5 Le rayonnement solaire Le spectre du rayonnement solaire : Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 5

6 La couleur Mécanisme de vision des couleurs : La couleur d un objet dépend des propriétés : Source Observateur de la source de lumière Rayon incident Réflexion de l objet De l observateur Absorption Objet Pigment La lumière réfléchie renvoie une image à l observateur. Elle correspond à la lumière de la source qui n a pas été absorbée par l objet. Transmission (si non opaque) Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 6

7 Couleurs pigmentaires Ipomea purpurea Spinus tristis Castilleja sp. Piranga olivacea Dendrobates leucomelas Caprimulgus europeaus Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 7 Wikimedia Commons

8 Couleurs structurelles Principe physique, la diffraction : Faisceau incident Rayons réfléchis Réseau de diffraction Structure des ailes de Morpho rhetenor, R. H. Siddique Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 8

9 Couleurs structurelles Pavo cristatus Maratus speciosus Cyanistes caeruleus Mandrillus sphinx Jurgen Otto Chrysolina fastuosa Gary Martin Pollia condensata P. J. Rudall Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel Robert Jensen Johann Brüning

10 Absorption par l atmosphère L eau (H 2 O) et le CO 2 absorbent surtout dans le rouge et l infra-rouge. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 10

11 Rayonnement solaire incident 100 W m -2 (30%, réfléchis) Albédo 340 W m -2 Bilan radiatif global (IR + visible + UV) 80 W m -2 (25%, absorbés par l atmosphère) 160 W m -2 (45%) Atteignent le sol -Échauffement -Photosynthèse -Convection -Évaporation La lumière solaire est d autant plus réfléchie que la nébulosité est importante Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 11

12 Absorption par l eau L absorption de la lumière par l eau varie avec la longueur d onde : Eau liquide pure Loi de Beer-Lambert : - I Intensité lumineuse - k coefficient d absorption - C concentration en absorbant - L trajet optique L eau absorbe surtout dans le rouge et l infra-rouge. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 12

13 Absorption par l eau Seule la lumière bleue pénètre profondément dans l océan : 1 m 10 m 100 m 1 km Profondeur Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 13

14 Absorption par l eau Bilan radiatif dans les océans : % de l énergie reçue I / I 0 (en échelle log) 40 Loi de Beer-Lambert : I Intensité lumineuse - k coefficient d absorption - C concentration en absorbant - L trajet optique Profondeur L (m) (d après Margaleff, 1980) La lumière solaire pénètre d autant moins profondément que l eau est turbide. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 14

15 Absorption par les végétaux Rayonnement solaire et photosynthèse : Chlorophyll a Chlorophyll b Les plantes absorbent le rouge et le bleu. Elle apparaissent donc vertes. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 15

16 Absorption par les végétaux Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 16

17 Bilan radiatif dans un écosystème herbacé 100 % albédo 20 % Évapotranspiration Biomasse 70 % Sol 10 % Près de 70 % de la lumière reçue est absorbée par le couvert végétal. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 17

18 Bilan radiatif dans un écosystème forestier Énergie incidente 80 % 40 m 100 % albédo 15 % Évapotranspiration espèces héliophiles 35 % 30 m 12 % 20 m 85 % 8 % 10 m espèces sciaphiles 1 % 0 m Sol < 1 % Presque toute l énergie reçue est absorbée par le couvert forestier. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 18

19 Albédo pour différents écosystèmes Surface Albédo Neige fraîche Désert Eau Sol Champ cultivé Prairie Forêts de feuillus Forêts de conifères Fine art america Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 19

20 Absorption par l atmosphère L eau (H 2 O) et le CO 2 absorbent surtout dans le rouge et l infra-rouge. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 20

21 Effet de serre 100 W m -2 Albédo Dans l espace, 340 W m -2 reçus = ( ) W m -2 émis 340 W m W m W m -2 UV, visible L atmosphère chaude réchauffe la Terre IR 80 W m -2 absorbés Atmosphère 360 W m -2 absorbés 160 W m -2 Échauffement 100 W m -2 Convection Évaporation 400 W m -2 Au sol, ( ) W m -2 reçus = ( ) W m -2 émis 340 W m -2 Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 21

22 Effet de serre L effet de serre diminue par temps clair et sec L albédo diminue mais les IR réchauffent peu la Terre Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 22

23 Effet de serre L effet de serre augmente par temps couvert et humide L albédo augmente mais les IR réchauffent fortement la Terre Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 23

24 Effet de serre L effet de serre s effondre avec une couche d aérosol à haute altitude C est l hiver nucléaire, volcanique, d impact Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 24

25 Effet de serre Principaux gaz à effet de serre et leurs caractéristiques dans l atmosphère : Gaz Concentration (ppm) PRP à 100 ans Contribut ion (%) Vapeur d eau H 2 O 3000 ns 60 Gaz carbonique CO Méthane CH Oxyde nitreux N 2 O Ozone O Dichlorodifluoromethane CFC D après le Rapport du GIEC 2007 Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 25

26 Effet de serre Moyenne mensuelle de la concentration en CO 2 à Mauna Loa (Hawaii) de 1958 à aujourd hui : Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 26

27 Effet de serre Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 27

28 Albédo pour différents écosystèmes Surface Albédo Neige fraîche Désert Eau Sol Champ cultivé Prairie Forêts de feuillus Forêts de conifères Fine art america Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 28

29 Rayonnement UV Les UV sont nocifs pour la plupart des êtres vivants. Ils dégradent les molécules d ADN et sont à l origine de mutations et de cancers. (d après Sweet et al., 2012) Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 29

30 Rayonnement UV Spectres d absorption de l ozone et du dioxygène : Le dioxygène absorbe les UV C et se transforme partiellement en ozone. L ozone absorbe les UV B et se transforme partiellement en dioxygène Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 30

31 Rayonnement UV Formation de l ozone : UV C O 2 O + O O + O 2 O 3 UV, visible Cycle ozone-dioxygène : UV B O 3 O 2 + O O + O 2 O 3 + IR Destruction de l ozone : UV B O 3 O 2 + O O + O 3 2 O 2 Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 31

32 Rayonnement UV Profil de l ozone dans l atmosphère : Les UV C sont complètement détruits par leur réaction avec O 2 dans la stratosphère. C B A Les UV B sont presque complètement détruits par leur réaction avec O 3 dans la stratosphère. Leurs résidus sont à l origine des coups de soleil. Les UV A sont peu ou pas filtrés par l atmosphère. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 32

33 Rayonnement UV Cycles catalytiques de destruction de l ozone : O 3 + Cl O 2 + ClO O + ClO O 2 + Cl O 3 + NO O 2 + NO 2 O + NO 2 O 2 + NO Les atomes de Cl sont relâchés lors de la dégradation par les UV des Chlorofluorocarbures (CFC) atteignant la stratosphère. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 33

34 Rayonnement UV Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 34

35 Rayonnement UV Extension du trou dans la couche d ozone : Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 35

36 Rayonnement UV Actualité, au 10 septembre 2014 : Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 36

37 Mardi 30 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 37

Bilan énergétique effet de serre couche d ozone

Bilan énergétique effet de serre couche d ozone Bilan énergétique effet de serre couche d ozone Energie incidente au sommet de l atmosphère Selon la théorie du corps noir, tout objet dont la température est supérieure au 0 absolu (0K) rayonne. Le flux

Plus en détail

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère).

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère). Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE L ATMOSPHÈRE L air est un mélange homogène. Ce mélange est constitué de 78% de diazote (N 2 ), 21% de dioxygène (O 2 ) et les autres gaz 1% (Argon, Dioxyde

Plus en détail

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère Chap1 : structure thermique de l'atmosphère I - Température de surface des planètes du système solaire II - Profil vertical moyen de l'atmosphère terrestre III - Equilibre radiatif de la Terre généralités

Plus en détail

Thème 1: Atmosphère, hydrosphère, climats: Du passé à l avenir. Chapitre 3 : De l évolution récente du climat au climat de demain

Thème 1: Atmosphère, hydrosphère, climats: Du passé à l avenir. Chapitre 3 : De l évolution récente du climat au climat de demain Thème 1: Atmosphère, hydrosphère, climats: Du passé à l avenir. Chapitre 3 : De l évolution récente du climat au climat de demain Thème 1: Atmosphère, hydrosphère, climats: Du passé à l avenir. Chapitre

Plus en détail

Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 5 : Spectres UV-Visible

Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 5 : Spectres UV-Visible 1 Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 5 : Spectres UV-Visible I. Spectroscopie d absorption. 1. Principe de la spectroscopie d absorption. La spectroscopie est fondée sur l étude des

Plus en détail

La radiation électromagnétique

La radiation électromagnétique La radiation électromagnétique Caractéristiques du champ radiatif Flux radiatif Irradiance et radiance (de bande et spectrale) Lois fondamentales du rayonnement thermique Émissivité versus absorbance Table

Plus en détail

Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 04 > Bases physiques (II)

Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 04 > Bases physiques (II) L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique Cours n 04 > Bases physiques (II) Brises soleils coulissants (Architecte Bruno Burlat) Nicolas.Tixier@grenoble.archi.fr! Les illustrations de ces cours

Plus en détail

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Les méthodes de spectroscopie sont très utilisées en analyse chimique, car elles sont non destructives. L échantillon n est pas dégradé par une réaction

Plus en détail

Composition de l'atmosphère

Composition de l'atmosphère Composition de l'atmosphère Mécanismes Fiche détaillée Niveau (A partir de la 4ème) I. Introduction Les constituants majeurs de l atmosphère sont l azote (~ 78 %) et l oxygène (~ 21 % par rapport à l air

Plus en détail

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015 DS DE PHYSQUE-CHME DU 19 NOVEMBRE 2015 Rendre l énoncé avec la copie. Documents interdits. Calculatrice autorisée. Soigner la présentation. Numéroter correctement les questions. EXERCCE 1 : LES RAYONS

Plus en détail

Chapitre 1: La dynamique des conditions météorologiques

Chapitre 1: La dynamique des conditions météorologiques Chapitre 1: La dynamique des conditions météorologiques Situation: Tu es à la plage, installé sur une serviette de bain et tu décides d aller te baigner. Résultat? En marchant sur le sable, celui-ci brûle

Plus en détail

Astro-club ORION 2015/10/12. L atmosphère terrestre et celles des autres planètes

Astro-club ORION 2015/10/12. L atmosphère terrestre et celles des autres planètes Astro-club ORION 2015/10/12 L atmosphère terrestre et celles des autres planètes Atmosphères planétaires dans le système solaire La peau d un melon est plus épaisse par rapport au melon que notre atmosphère

Plus en détail

Pollution atmosphérique

Pollution atmosphérique Pollution atmosphérique Quelques éléments de transfert radiatif Bruno Sportisse, sportiss@cerea.enpc.fr CEREA, Joint Laboratory Ecole des Ponts/EDF R&D INRIA/ENPC CLIME project 2007 B. Sportisse Pollution

Plus en détail

Couleur et quantité de matière

Couleur et quantité de matière Couleur et quantité de matière " La matière, c est ce qui ne dure pas. " Emmanuel Berl, journaliste, historien et essayiste français du XX e siècle Prérequis : La lumière blanche est constitué d un spectre

Plus en détail

MECANISMES DE DESTRUCTION DE LA COUCHE D OZONE

MECANISMES DE DESTRUCTION DE LA COUCHE D OZONE MECANISMES DE DESTRUCTION DE LA COUCHE D OZONE I. Organisation de l atmosphère L atmosphère terrestre est subdivisée en plusieurs couches dont le passage de l une à l autre est caractérisé par une inversion

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT ① LUMIÈRE ET LONGUEUR D ONDE ② LES DIFFERENTS SPECTRES ③ SPECTRE D UNE ÉTOILE OBJECTIFS DES ACTIVITÉS Connaître les couleurs du spectre

Plus en détail

SCA Introduction à la météorologie Exemple Examen I

SCA Introduction à la météorologie Exemple Examen I SCA 2611- Introduction à la météorologie Exemple Examen I Partie A: 20 questions à choix de réponses Partie B: 1 question à développement Partie A 2 0 222-22 Les questions 1, 2 et 3 se réfèrent à la station

Plus en détail

Contribution totale (naturelle et anthropique) à l'effet de serre H 2 O CO 2 O 3 CH 4 + N 2 O 60 % 26 % 8 % 6 % L'effet de serre global estimé ici est

Contribution totale (naturelle et anthropique) à l'effet de serre H 2 O CO 2 O 3 CH 4 + N 2 O 60 % 26 % 8 % 6 % L'effet de serre global estimé ici est Contribution totale (naturelle et anthropique) à l'effet de serre H 2 O CO 2 O 3 CH 4 + N 2 O 60 % 26 % 8 % 6 % L'effet de serre global estimé ici est la différence entre l'énergie rayonnée par la surface

Plus en détail

Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique

Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique Géographie 5 ème Fiches savoir Page 18 Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique Sans atmosphère : pas d effet de serre ex. sur la lune ou sur Mercure Avec atmosphère : effet de serre ex.

Plus en détail

Activité 1 : Instruments d astronomie

Activité 1 : Instruments d astronomie Chapitre II : Rayonnement dans l univers Activité 1 : Instruments d astronomie Tous les objets célestes émettent des rayonnements dans divers domaines. Qu est-ce qu un rayonnement?.... Quels types de rayonnement

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE SOMMAIRE 1 Qu est-ce que l effet de serre? 2 Qu est-ce que les gaz à effet de serre? Quels sont-ils? Quels sont leurs effets? 3 Quel

Plus en détail

L EFFET DE SERRE II. DEFINITION ET PRINCIPE GENERALE

L EFFET DE SERRE II. DEFINITION ET PRINCIPE GENERALE L EFFET DE SERRE I. INTRODUCTION L effet de serre est un phénomène naturel, il a un impact important sur les conditions de vie sur Terre. Le réchauffement global actuellement observé est seulement une

Plus en détail

1.1 L atmosphère et le transfert d énergie

1.1 L atmosphère et le transfert d énergie 1.1 L atmosphère et le transfert d énergie Météorologie L étude de l atmosphere terrestre et des conditions atmosphériqes La biosphère Quand l énergie du Soleil atteint la Terre, elle interagit avec une

Plus en détail

ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES

ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Session 2008 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES MEDICO-SOCIALES ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 2 Le sujet comporte 4 pages numérotées de 1/4 à 4/4 L usage de

Plus en détail

Microscopie photonique

Microscopie photonique Plan Lumière et interactions avec la matière Formation de l image Microscopies en fond clair / fond noir Microscopies de phase et interférentielle Microscopie de fluorescence Microscopie confocale Capteurs

Plus en détail

I. Les spectres d émissions

I. Les spectres d émissions CHAPITRE N 6 2 nde DE QUOI SONT CONSTITUEES LES ETOILES? Introduction : Nous allons chercher à comprendre comment l analyse de la lumière des étoiles nous renseigne sur la température de l étoile et sur

Plus en détail

CHAPITRE 1 : ENERGIE SOLAIRE ET HABITAT

CHAPITRE 1 : ENERGIE SOLAIRE ET HABITAT CHAPITRE 1 : ENERGIE SOLAIRE ET HABITAT 1 Conversion thermique de l énergie solaire L énergie solaire reçue par rayonnement peut être convertie en énergie thermique. Cette conversion est mise en œuvre,

Plus en détail

SCA2626 Météorologie générale HIVER Examen #1

SCA2626 Météorologie générale HIVER Examen #1 Examen #1 Durée : h. Pondération : Questions de 1 à 0 : points chaque (total 40 points) Exercices : 0 points chaque (total 60 points) Questions 1. à 17 : Choisissez la bonne réponse Questions 18 à 0 :

Plus en détail

Sujet 3 Radiation terrestre; l'effet de serre

Sujet 3 Radiation terrestre; l'effet de serre Radiation terrestre (infrarouge éloigné) Sujet 3 Radiation terrestre; l'effet de serre La Terre absorbe de l'énergie solaire, de courtes longueurs d'onde et se réchauffe. La température du sol est, en

Plus en détail

OZONE FORMATION ET TAUX DANS L AIR Juillet

OZONE FORMATION ET TAUX DANS L AIR Juillet OZONE FORMATION ET TAUX DANS L AIR 2014 Juillet Résumé l ozone a une origine naturelle ou humaine l ozone est stratosphérique ou troposphérique l ozone troposphérique se forme plutôt loin des sources de

Plus en détail

Océan : Pompe biologique

Océan : Pompe biologique Océan : Pompe biologique Juin-Juillet-Aout L ensemble de la biosphè biosphère terrestre Décembre-Janvier-Février Septembre-Octobre-Novembre Mars-April-Mai Production primaire océanique (4 saisons) (Phytoplancton,

Plus en détail

Les instruments d'observation en Astronomie

Les instruments d'observation en Astronomie Les instruments d'observation en Astronomie Les problèmes liés à l'atmosphère terrestre Caractéristiques optiques des télescopes L'instrumentation en Astronomie Les problèmes liés à l'atmosphère terrestre

Plus en détail

L ozone. Laurent Borrel (ENM/RP), Yann Esnault (SaE)

L ozone. Laurent Borrel (ENM/RP), Yann Esnault (SaE) L ozone Laurent Borrel (ENM/RP), Yann Esnault (SaE) L ozone, molécule bénéfique ou nocive? Depuis les années 1990, les scientifiques soulignent la fragilité de la couche d ozone et son importance pour

Plus en détail

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS 2009-2010 Jean-Marc Frigerio UPMC Introduction - L optique instrumentale intervient dans des applications ou l observateur humain n est plus directement

Plus en détail

Methodes de télédétection spaciales. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 4ème)

Methodes de télédétection spaciales. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 4ème) Methodes de télédétection spaciales + Complément Fiche détaillée Niveau (A partir de la 4ème) ' Fig. 2 : spectre de transmission des principaux composé dans le domaine UV et visible (crédits : P. Dubuisson,

Plus en détail

Spectroscopie et sources lumineuses

Spectroscopie et sources lumineuses Chapitre 3 Spectroscopie et sources lumineuses 3.1 Spectre de différentes sources de lumière 3.1.1 Domaine spectral proche du visible La lumière est une onde électromagnétique, c est à dire une perturbation

Plus en détail

PHYSIQUE. (Révisions vacances d hiver 2013)

PHYSIQUE. (Révisions vacances d hiver 2013) PHYSIQUE (Révisions vacances d hiver 2013) Séance 3 ONDES : RAYONNEMENT DANS L UNIVERS CARACTERISTIQUES DES ONDES MECANIQUES PROPRIETES DES ONDES PERIODIQUES-DIFFRACTION Exercice Type 1 : Ondes progressives

Plus en détail

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le rayonnement infrarouge L infrarouge sur les images satellites La température d équilibre de

Plus en détail

ADEIMA STORES REFLEX SOL ETUDES PHYSIQUES & ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE

ADEIMA STORES REFLEX SOL ETUDES PHYSIQUES & ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE ADEIMA STORES REFLEX SOL ETUDES PHYSIQUES & ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE Plan de l intervention : 1. Phénomènes et grandeurs physiques Rayonnement et longueur d onde Propriétés spectrophotométriques Effet

Plus en détail

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES LS SOURCS D LUMIR T LS SPCTRS 1. Les spectres d émission Un spectre d émission est un spectre produit par la lumière directement émise par une source (lampe à incandescence, corps chauffé, lampe à vapeur

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

Test n 4 : Transferts thermiques par convection et par rayonnement

Test n 4 : Transferts thermiques par convection et par rayonnement Université de Cergy-Pontoise Phénomènes de transport S3-CUPGE / MP / MSI C. Pinettes Test n 4 : Transferts thermiques par convection et par rayonnement 1. Qu est-ce que la convection? La convection naturelle?

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

L air que nous respirons

L air que nous respirons L air que nous respirons L atmosphère terrestre vue depuis la station spatiale internationale (ISS) Jean Cassanet TIA, 11 décembre 2013 Atmosphère : «couche gazeuse constituant l enveloppe externe des

Plus en détail

CH2 CH 3 CH 3 CH 2 CH 3 CH CH 2. 1S DM Nom Prénom : Je connais mon cours : (Cou) 7 J applique mon cours : (App) 6 A P P L.

CH2 CH 3 CH 3 CH 2 CH 3 CH CH 2. 1S DM Nom Prénom : Je connais mon cours : (Cou) 7 J applique mon cours : (App) 6 A P P L. 1S DM Nom Prénom : Note : /20 Je connais mon cours : (ou) 7 J applique mon cours : (pp) 6 Je raisonne : (Rai) 4 Je communique (om) 0 O U R P P L R I S Exercice 1 : 1) Qu'est ce que la règle de l'octet?

Plus en détail

CQFR physique 3 : Les couleurs

CQFR physique 3 : Les couleurs CQFR physique 3 : Les couleurs 1) La est une polychromatique, c est à dire une constituée de la superposition d une infinité de rayons lumineux colorés appelés radiations monochromatiques. 2) Une radiation

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

PROPRIÉTÉS OPTIQUES DES SOLUTIONS

PROPRIÉTÉS OPTIQUES DES SOLUTIONS PROPRIÉTÉS OPTIQUES DES SOLUTIONS M me Allouache. H LA NATURE D UN RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTIQUE L étude des rayonnement électromagnétique utilise deux modèle complémentaire qui permettent de les décrire

Plus en détail

SPECTROSCOPIE UV-Visible

SPECTROSCOPIE UV-Visible SPECTROSCOPIE UV-Visible 1. Spectre de la lumière blanche La lumière blanche est une lumière polychromatique composée de toutes les radiations lumineuses visibles, c'est-à-dire celles dont la longueur

Plus en détail

L'effet de serre et les conséquences de ses variations

L'effet de serre et les conséquences de ses variations L'effet de serre et les conséquences de ses variations Jean Louis Dufresne Institut Pierre Simon Laplace Laboratoire de Météorologie Dynamique CNRS/ENS/X/UPMC Plan 1.Découverte et physique de l'effet de

Plus en détail

CORRIGÉ Science-tech au secondaire Chapitre 10

CORRIGÉ Science-tech au secondaire Chapitre 10 LE FLUX D ÉNERGIE ÉMIS PAR LE SOLEIL 1. Donnez le flux d énergie émis par les éléments suivants : a) La glace sèche (CO2 solide), à 80 C ; 79 W/m 2. b) La surface du sol en hiver, à 10 C ; 271 W/m 2. c)

Plus en détail

SPECTROPHOTOMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV-VISIBLE

SPECTROPHOTOMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV-VISIBLE SPECTROPHOTOMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV-VISIBLE 1 Principe 1.1 Rappels sur le rayonnement UV-Visible : 1.2 Principe de l absorption UV-visible : 2 Aspect qualitatif 2.1 Transitions électroniques

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

Données : constante de Planck : h=6, J.s ; 1eV correspond à 1, J ; c=3, m.s -1 ; Loi de Wien : avec en C et max en nm.

Données : constante de Planck : h=6, J.s ; 1eV correspond à 1, J ; c=3, m.s -1 ; Loi de Wien : avec en C et max en nm. Données : constante de Planck : h=6,63.0-34 J.s ; ev correspond à,60.0-9 J ; c=3,00.0 8 m.s - ; Loi de Wien : avec en C et max en nm. Exercice (6 points) Rayonnements UV et IR. Les ondes lumineuses visibles

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5.

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5. Rayonnement terrestre et atmosphérique 1 La température d équilibre 2 L effet de serre 3 L effet de serre additionnel 4 Conclusion 5 Exercices 6 addi3onnel Le rayonnement infrarouge - le rayonnement terrestre

Plus en détail

Exercices d introduction à la physique quantique

Exercices d introduction à la physique quantique Constante de Planck : h = 6,626.10 34 J.s. Charge élecrique élémentaire : e = 1,602.10 19 C. Célérité de la lumière dans le vide : c = 3,00.10 8 m s 1. 1 Vrai ou faux 1. La force d interaction électrique

Plus en détail

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB Partie : Vision et image - Un œil peut être modélisé par : A. Une lentille convergente, un diaphragme et un écran B. Une lentille divergente, un diaphragme et un écran C. Une source lumineuse, une lentille

Plus en détail

Spectroscopie & spectrométrie optique

Spectroscopie & spectrométrie optique Tutorat Santé Lyon Sud UE3 Spectroscopie & spectrométrie optique Cours du Professeur C.HOUZARD L ensemble des cours du Professeur C.HOUZARD fait habituellement l objet de X QCMs au concours. Le présent

Plus en détail

Chap n o : Optique. Première partie. 1 Caractéristiques d une onde électromagnétique. 1.2 Période temporelle. 1.3 Fréquence

Chap n o : Optique. Première partie. 1 Caractéristiques d une onde électromagnétique. 1.2 Période temporelle. 1.3 Fréquence Chap n o : ptique Première partie La lumière La lumière est une Les ondes électromagnétiques peuvent se propager, contrairement aux ondes mécaniques qui nécessitent la présence d un Dans un milieu la lumière

Plus en détail

LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE

LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE ISO 91:28 n 16977 LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE Auteur : Pierre FREYERMUTH Contact : pfreyermuth@efs.fr Principe La spectrophotométrie d absorption UV-Visible consiste à déterminer la concentration

Plus en détail

UE LSV.3.10 Spectroscopie et biophysique moléculaire I

UE LSV.3.10 Spectroscopie et biophysique moléculaire I UE LSV.3.0 Spectroscopie et biophysique moléculaire I Programme - contenu de UE I. Spectroscopie des Macromolécules : (CM : 9h ; TD : 6h) Introduction aux méthodes spectroscopiques, spectroscopies de vibration

Plus en détail

Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145

Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145 Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145 Trame du chapitre I. Lumière monochromatique et lumière polychromatique. Activité documentaire n 12:

Plus en détail

lame vibrante piston fines tranche d air

lame vibrante piston fines tranche d air 3 Ondes et signaux 3.1 Ondes mécaniques 3.1.1 Onde mécanique progressive On appelle onde mécanique le phénomène de propagation d une perturbation dans un milieu matériel. Exemples lame vibrante piston

Plus en détail

La photosynthèse. Diaporama adapté de S.Delvaux

La photosynthèse. Diaporama adapté de S.Delvaux La photosynthèse Diaporama adapté de S.Delvaux Photosynthèse et respiration cellulaire chloroplaste mitochondrie ATP CO 2 + H 2 0 Molécules organiques + O 2 Photosynthèse Conversion de l énergie lumineuse

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère... Couches de l atmosphère essentiellement définies par le profil vertical de température Le volcan Pinatubo Eruption le 12 Juin 1991

Plus en détail

Chapitre 5 : Spectres UV, Visible,IR. Sciensass

Chapitre 5 : Spectres UV, Visible,IR. Sciensass I. Couleurs. I. Couleurs. 1) Couleur spectrale. I. Couleurs. 1) Couleur spectrale. Une lumière monochromatique du domaine visible est une couleur spectrale : elle ne contient que celle-là. L œil voit donc

Plus en détail

IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien.

IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien. IMAGERIE MÉDICALE I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien. I Quelques techniques d imagerie médicale. Activité documentaire : Citer

Plus en détail

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation :

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation : Couleurs et images Physique LE PHOTON I- Lumière et énergie 1- Préalable La lumière transporte de l : Une lampe de poche de la lumière grâce à l énergie fournie par les piles qui s usent. La matière récupère

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

La terre chauffe! Scenarii des conséquences

La terre chauffe! Scenarii des conséquences La terre chauffe! Scenarii des conséquences Bilan du 4 ème rapport du GIEC Jean-Francois Soussana Directeur de Recherche INRA, UR Ecosystème Prairial Clermont-Ferrand Expertise scientifique internationale

Plus en détail

Le réchauffement climatique : les solutions C. CORONA, 19/06/2008

Le réchauffement climatique : les solutions C. CORONA, 19/06/2008 Le réchauffement climatique : les solutions C. CORONA, 19/06/2008 1. Introduction Introduction Un peu de sémantique : le climat, ce n est pas la météo La météo, c est le temps qu il fait «tout de suite»,

Plus en détail

Chapitre 5. Matière colorée

Chapitre 5. Matière colorée Chapitre 5 Matière colorée I. Qu est-ce qui colore la matière? Il y a 2 catégories de molécules colorées en fonction de leur solubilité dans le milieu qu elles colorent : Les colorants : espèces solubles

Plus en détail

Initiation à la spectrophotométrie d absorption moléculaire. Partie théorique

Initiation à la spectrophotométrie d absorption moléculaire. Partie théorique Initiation à la spectrophotométrie d absorption moléculaire Partie théorique Objectifs pédagogiques: A la fin de la formation le stagiaire doit être capable de: Énoncer le phénomène d absorption moléculaire

Plus en détail

Chapitre 4 : Les sources de lumière

Chapitre 4 : Les sources de lumière Chapitre 4 : Les sources de lumière mercredi 6 novembre 2013 1. Différentes sources de lumière. Voir TP 5 Il existe de nombreux moyen de produire et d émettre de la lumière. Quelles sont leurs différences?

Plus en détail

Epreuve de l unité LASER

Epreuve de l unité LASER Université Mustapha Stambouli-Mascara- Année universitaire : 2017-2018 Faculté des sciences exactes Date : 08-05-2018 Département de Physique Durée : 1H45 min 3 eme année Licence Physique fondamentale

Plus en détail

CHAPITRE 2. Les messages de la lumière. Analyse de la lumière blanche. I.1 Le phénomène de dispersion chromatique. I.2 Notion de radiation

CHAPITRE 2. Les messages de la lumière. Analyse de la lumière blanche. I.1 Le phénomène de dispersion chromatique. I.2 Notion de radiation CHAPITRE 2 Les messages de la lumière L observation de la lumière des étoiles nous permis (C.f. TP1) d obtenir des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite l utilisation

Plus en détail

Le verre et le rayonnement solaire

Le verre et le rayonnement solaire Rayonnement Composition du rayonnement Le rayonnement qui atteint la terre est composé d environ 3% d ultraviolets (UV), 55% d infrarouges (IR) et 42% de lumière visible. Ces trois parties du rayonnement

Plus en détail

Thème : Couleur. Chap 1 : LA LUMIERE

Thème : Couleur. Chap 1 : LA LUMIERE Thème : Couleur Chap 1 : LA LUMIERE 1) Introduction : - Exemples de sources naturelles de lumière : soleil (les étoiles), ver luisant, certains champignons et poissons, flamme d un corps en combustion

Plus en détail

Bernard SEGUIN INRA Avignon

Bernard SEGUIN INRA Avignon L EFFET DE SERRE ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Bernard SEGUIN INRA Avignon La planète terre Rayonnement solaire visible et proche IR Rayonnement infra-rouge Le bilan radiatif de la Terre Rayonnement infra-rouge

Plus en détail

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière CH03 CH04 Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 5 3 Lumière et ondes électromagnétiques

Plus en détail

Les mécanismes de l'effet de serre

Les mécanismes de l'effet de serre Les mécanismes de l'effet de serre Jean-Louis Dufresne Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) dufresne@lmd.jussieu.fr www.lmd.jussieu.fr/~jldufres Température

Plus en détail

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Nom Prénom :.. Classe : 1S- Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Exercice 1 (5 points) : Ne pas se fier à la couleur On dispose d un poivron et d un poivron. On réalise les

Plus en détail

Les variations climatiques et le rôle des activités humaines

Les variations climatiques et le rôle des activités humaines Les variations climatiques et le rôle des activités humaines Jean Louis Dufresne Pôle de modélisation de l'institut Pierre Simon Laplace (IPSL) Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) dufresne@lmd.jussieu.fr

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. Plus une molécule a de doubles liaisons, plus les radiations absorbées ont une grande longueur d'onde.

ANALYSE SPECTRALE. Plus une molécule a de doubles liaisons, plus les radiations absorbées ont une grande longueur d'onde. ANALYSE SPECTRALE I. SPECTROSCOPIE UV - VISIBLE Rappels de première Une molécule qui possèdent au moins sept doubles liaisons est colorée: elle absorbe dans le visible. Plus une molécule a de doubles liaisons,

Plus en détail

I L ozone. Mesurer - Surveiller - Informer

I L ozone. Mesurer - Surveiller - Informer 03 I L ozone Polluant atmosphérique surveillé en nouvelle-calédonie : origines, impacts et surveillance Mesurer - Surveiller - Informer Origines Il n existe pas de bon ou de mauvais ozone. Il y a l ozone

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Devoir surveillé n 4 :

Devoir surveillé n 4 : Devoir surveillé n 4 : Durée : 4h. Ce sujet comporte 3 problèmes indépendants. Calculette autorisée. Mécanique : Modèle de l électron élastiquement lié et couleur du ciel Document n 1 : Le modèle de l

Plus en détail

Le capteur héliothermique

Le capteur héliothermique Le capteur héliothermique Un capteur héliothermique est un appareil qui permet de transformer l énergie du rayonnement solaire en énergie calorifique ( chaleur ). 1. Le rayonnement solaire Le soleil est

Plus en détail

Les verbes en -ier, -uer,-ouer : Les nuages et les volcans in Système Terre, Ichtiaque Rasool (Flammarion, 1993) pp

Les verbes en -ier, -uer,-ouer : Les nuages et les volcans in Système Terre, Ichtiaque Rasool (Flammarion, 1993) pp Les verbes en -ier, -uer,-ouer : Les nuages et les volcans in Système Terre, Ichtiaque Rasool (Flammarion, 1993) pp. 47-65 2 écrivez, lorsque cela est indiqué, l infinitif de chaque verbe en caractères

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère Chap1 : structure thermique de l'atmosphère I - Température de surface des planètes du système solaire 0 structure générale du S.S 1 comment mesurer la température des planètes du S.S? 2 impact de l'atmosphère

Plus en détail

Applications. En 1917, A. Einstein montra que cette désexcitation peut se faire de manière spontanée (aléatoire) ou stimulée.

Applications. En 1917, A. Einstein montra que cette désexcitation peut se faire de manière spontanée (aléatoire) ou stimulée. Applications Laser Base du laser R p : distance noyau / électron quantifiée E p : énergie de l électron sur la couche p quantifiée En 1917, A. Einstein montra que cette désexcitation peut se faire de manière

Plus en détail

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 DOC1 : Quelques données numériques Couleur violet bleu vert jaune orange rouge λ (nm) 400-435 435-500 500-570 570-600 600-625 625-700 1 ev = 1,6.10-19 J c =

Plus en détail

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001).

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001). 1 L ATMOSPHERE 1.1 CONSTITUTION DE L ATMOSPHERE L enveloppe gazeuse de la terre, environnement dans lequel la vie subsiste, correspond à la sphère la plus dynamique et instable de cette planète. Ce milieu

Plus en détail

T S / PHYSIQUE-CHIMIE

T S / PHYSIQUE-CHIMIE T S / PHYSIQUE-CHIMIE Spectres UV, visibles, IR - T S - coursdesciences.free.fr Jérémy Tellier THEME Chapitre 6 : Spectres UV, visibles, IR I. Familles de molécules Pensez à reprendre le chapitre de 1ère

Plus en détail

Cours n 13 : Vision, couleurs et sources de lumière colorée

Cours n 13 : Vision, couleurs et sources de lumière colorée Cours n 13 : Vision, couleurs et sources de lumière colorée 1) Perception des couleurs par l œil 1.1) Cellules photosensibles de la rétine L image d un objet observé par l œil se forme sur la rétine. Sur

Plus en détail