Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite"

Transcription

1 Nom Prénom :.. Classe : 1S- Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Exercice 1 (5 points) : Ne pas se fier à la couleur On dispose d un poivron et d un poivron. On réalise les expériences suivantes : Expérience 1 : on éclaire les poivrons avec une source de lumière blanche. Expérience 2 : on intercale un filtre entre la source blanche et les poivrons. Expérience 3 : on remplace le filtre par un filtre. Expérience 4 : on éclaire maintenant les poivrons avec une lampe à vapeur de Sodium dont la seule raie visible suffisamment intense se situe à 589 nm. Ces lampes sont utilisées en Belgique pour éclairer les autoroutes. On considérera que la lumière blanche n est composée que de 3 couleurs primaires. Compléter le tableau ci-dessous et justifier vos réponses pour le poivron dans l expérience 2 : Couleur(s) absorbées par le filtre Couleur(s) absorbées par le poivron Couleur perçue du poivron Expérience 1 Expérience 2 Expérience 3 Expérience 4

2 Exercice 2 (5 points) : Éclairage d un aquarium En aquariophilie, on utilise comme éclairage des tubes fluorescents. Ce type de tube contient de la vapeur de mercure à basse pression dans laquelle on déclenche une décharge électrique. Le rayonnement ultraviolet émis par le mercure est transformé en lumière visible par une poudre fluorescente qui tapisse la paroi intérieure du tube. Le spectre d émission du tube dépend de la nature de la poudre fluorescente utilisée. Il existe une grande variété de tubes fluorescents parmi lesquels on trouve des tubes avec la mention «plein spectre» (lumière du jour). La figure 1 présente le spectre d émission d un de ces tubes. Figure 1. Spectre d émission d un tube fluorescent «plein spectre» Données : Longueurs d onde des principales raies d émission du mercure dans le visible : 405 nm, 436 nm, 546 nm, 577 nm, 579 nm, 615 nm. Constante de Planck : h = 6, J.s Célérité de la lumière dans le vide : c = 3, m.s 1. 1 ev = 1,60 x J. Couleurs Violet Bleu Vert Jaune Orange Rouge λ(nm) Situer le domaine des longueurs d onde des ultra-violets par rapport au domaine des longueurs d onde des radiations visibles. 2. À propos du spectre du tube fluorescent 2.1. Justifier l appellation «plein spectre» de ce type de tube À partir du texte, indiquer le rôle du mercure dans le tube fluorescent. 3. À propos du mercure utilisé dans le tube fluorescent La figure 2 ci-dessous représente le diagramme simplifié des niveaux d énergie de l atome de mercure Quel nom donne-t-on au niveau d énergie E 0? Comment appelle-t-on les niveaux d énergie E 1 à E 4?

3 3.2. L une des radiations visibles émises par la vapeur de mercure correspond à une transition faisant intervenir les niveaux d énergie E 1 et E 3 du diagramme représenté sur la figure 2 ci-dessous. Préciser le sens de cette transition. Justifier Calculer la valeur de la longueur d onde du photon émis lors de la transition. La valeur trouvée est-elle cohérente avec les données de l énoncé? Figure 2. Diagramme simplifié des niveaux d énergie de l atome de mercure Exercice 3 (5 points) : mesure de l avancement Dans cet exercice, vous justifierez entièrement vos réponses en développant une argumentation logique cohérente (les points ne seront accordés que si le raisonnement est posé dans son intégralité) : a) donner les éléments de raisonnement et les grandeurs pertinentes ; b) rappeler les définitions utiles et les théorèmes à mobiliser, poser éventuellement les calculs sans faire l application numérique ; c) faire si besoin les calculs en respectant les règles de l écriture scientifique, et surtout conclure pour répondre à la question posée. Soignez l écriture, tracez les tableaux à la règle. Les ions iodure I - (aq) réagissent lentement et totalement avec les ions peroxodisulfate S 2 (aq) pour former du diiode I 2 (aq) et des ions SO 4 (aq) selon l équation : 2 I - (aq) + S 2 (aq) I 2 (aq) + 2 SO 4 (aq) Le spectre d absorption d une solution de diiode est le suivant :

4 Dans un bécher, on dispose de 50,0 ml de solution de peroxodisulfate de potassium de concentration 0,10 mol.l -1. On prélève par ailleurs 50 ml d une solution de iodure de potassium de concentration 0,50 mol.l -1, qui est ajoutée à l instant initial dans le bécher. 1. La seule espèce colorée est le diiode. Indiquer la couleur d une solution issue du mélange des deux réactifs mentionnés. 2. À quelle longueur d onde faut-il régler le spectrophotomètre pour mesurer l absorbance d une solution de diiode avec la meilleure précision? 3. Calculer les quantités initiales des réactifs. 4. Établir le tableau d avancement de la réaction. 5. Calculer les quantités de matière à l état final. Exercice 4 (5 points) : géométrie des molécules Soit la molécule semi-développée de méthoxyéthène : 1. Ecrire la formule brute du méthoxyéthène. 2. Donner la formule électronique ou représenter la structure électronique des atomes H, C et O. On donne les numéros atomiques : Z(H) = 1, Z(C) = 6 et Z(O) = Donner la représentation de Lewis de la molécule. 4. Préciser la géométrie de la molécule de méthoxyéthène en expliquant pour les atomes de carbone et d oxygène. 5. Cette molécule présente-t-elle une isomérie de type Z/E? Pourquoi?

5 CORRECTION-BARÈME Exercice 1 (5 points) 0,2 pt / réponse Couleur(s) absorbées par le filtre Couleur(s) absorbées par le poivron Couleur perçue du poivron Expérience 1 rouge + bleu bleu Expérience 2 rouge + bleu rouge + bleu aucune Expérience 3 aucune bleu Expérience 4 noir aucune 0,5 pt par justification Exercice 2 (5 points) 1. Les longueurs d onde du domaine ultra-violet sont inférieures à celles du domaine visible. (λ < 400 nm ) (0,5 pt) 2.1. La figure 1 montre un spectre contenant toutes les radiations du domaine visible ce qui justifie l appellation «plein spectre». (0,5 pt) 2.2. Le rayonnement UV émis par le gaz de mercure est absorbé par une matière fluorescente qui réémet à des longueurs d onde différentes, principalement dans le domaine visible comme le montre la figure 1. (0,25 pt + 0,25 pt : 0,25 pour l'émission UV et 0,25 pour l'émission dans le visible) 3.1. Le niveau d énergie E 0 est appelé niveau fondamental. (0,25 pt)

6 Les niveaux d énergie E 1 à E 4 sont appelés états excités. (0,25 pt) 3.2. L atome perd de l énergie en émettant un photon : il passe donc du niveau d énergie E 3 à E 1. (0,25 + 0,5 pt) 3.3. E 3 E 1 = h.c/λ, donc : λ = A.N. : λ = h c E E 3 1 6,63e 34 3,00e8 ( 2,72 ( 5,00)) 1,60e 19 Js ms 1 ev J ev 1 - Formules correctement posées : 0,5 - Application numérique : 0,25 - Conversion en J : 0,25 - Résultat : 0,25 - Unité résultat :0,25 - Chiffres significatifs : 0,25 = 5, m = m = 545 nm Cette valeur correspond à un nanomètre près à la raie annoncée à 546 nm dans l énoncé. Cette valeur est donc cohérente avec les données de l énoncé. (0,5 pt) Exercice 3 (5 points) 1. La seule espèce colorée étant le diiode, les autres espèces n absorbent aucune composante spectrale de la lumière incidente. Dans le visible, le diiode absorbe les bleus ( nm). La lumière transmise contiendra donc des composantes es et rouges ( nm), dont la superposition donne une teinte perçue. - Explication construite et complète : 0,5 - Réponse correcte : 0,5 2. Pour augmenter la précision, étant donnée la résolution de la mesure, il s agit de se placer là où l absorbance est la plus grande, c est-à-dire sur le pic d absorbance. On appelle λ max la longueur d onde correspondant à ce pic. On relève sur le document λ max =420nm. - Rappels de cours : 0,5 - Réponse correcte à +/- 10nm : 0,5 3. Calculer les quantités initiales des réactifs. n 0 (I - )=c(i - )V(I - ) et n 0 (S 2 )=c(s 2 )V(S 2 ) A.N. : n 0 (I - ) = 0,50 mol.l -1 x 50 ml = 5,0e-1 x 5,0e-2 mol.l -1 L = 2,5e-2 mol n 0 (S 2 ) = 0,10 mol.l -1 x 50,0 ml = 1,0e-1 x 5,00e-2 mol.l -1 L = 5,0e-3 mol - Formules correctement posées : 0,5 ; 0,25 si directement l A.N. - Valeurs numériques justes : 0,25 - Unités et chiffres significatifs : 0,25 4. Tableau d avancement de la réaction : 1 (-0,25 par erreur) Equation chimique 2 I - (aq) + S 2 (aq) I 2 (aq) + 2 SO 4 (aq) Etat du système Avancement n(i - ) n(s 2 ) n(i 2 ) n(so 4 ) Etat initial 0 n 0 (I - ) n 0 (S 2 ) n 0 (I 2 )=0 n 0 (SO 4 )=0 Etat intermédiaire x n 0 (I - )-2x n 0 (S 2 )-x x 2x Etat final x max n 0 (I - )-2x max n 0 (S 2 )-x max x max 2x max 5. A l état final, l une des espèces est le réactif limitant : il faut prendre le plus petit x max tel que n 0 (I - )-2x max =0 ou n 0 (S 2 )-x max =0.

7 Cas 1 : x max = n 0 (I - )/2 = 1,2e-2 mol Cas 2 : x max = n 0 (S 2 ) = 5,0e-3 mol Le réactif limitant est donc le peroxodisulfate : cas 2. Donc : Etat final x max (mol) 1,5e-2 0 5,0e-3 1,0e-2 -Explication : 0,25 -Calcul du réactif limitant : 0,25 -Calcul de l état final : 0,5 (-0,25 par erreur) Exercice 4 (5 points) 1. (1 pt) C 3 H 6 O 2. Au choix le schéma ou la notation : - Formule électronique: - 0,5 pour la mention des couches K et L - 0,5 pour le respect des règles de remplissage 3. Formule de Lewis de la molécule. - Formule développée : 0,5 - Doublets non-liants positionnés correctement : 0,5 4. Sol 1: (0,25 par géométrie correcte sur les C et le O) - carbone 1 : géométrie triangulaire plan; - carbone 2 : géométrie triangulaire plan; - oxygène : géométrie coudée; - carbone 3 : géométrie tétraédrique. Sol 2 :(1 pt)

8 Les valeurs des angles sont approximatives : 5. La molécule contient bien une liaison double. Or, comme il y a deux atomes d hydrogène liés au carbone n 1 en plus de la liaison double, il y a donc symétrie d un côté de la liaison double, d où il ne peut pas y avoir d isomérie Z/E. - Justification : 0,5 - Réponse correcte : 0,5

CH2 CH 3 CH 3 CH 2 CH 3 CH CH 2. 1S DM Nom Prénom : Je connais mon cours : (Cou) 7 J applique mon cours : (App) 6 A P P L.

CH2 CH 3 CH 3 CH 2 CH 3 CH CH 2. 1S DM Nom Prénom : Je connais mon cours : (Cou) 7 J applique mon cours : (App) 6 A P P L. 1S DM Nom Prénom : Note : /20 Je connais mon cours : (ou) 7 J applique mon cours : (pp) 6 Je raisonne : (Rai) 4 Je communique (om) 0 O U R P P L R I S Exercice 1 : 1) Qu'est ce que la règle de l'octet?

Plus en détail

Correction stage de février : Exercices

Correction stage de février : Exercices Correction stage de février : Exercices Exercice / Tracer l image de AB A B Exercice 2 / Ecrire la relation de conjugaison. 2 / Ecrire la relation de grandissement. 3 / Si OA = 3 cm, OA' = 6 cm, calculer

Plus en détail

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques AS: 009/010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx SERIE D EXERCICES Objet : : Les spectres atomiques ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique Page 1 sur 5 TS Chimie Cinétique Enoncé On veut étudier la cinétique de l oxydation des ions iodure I par le peroxyde d hydrogène (eau oxygénée) H 2 O 2. Cette réaction est lente et totale. A. Etude de

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION Terminale S / Chimie A. La transformation d un système chimique est-elle toujours rapide? TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION OBJECTIF : Déterminer

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S Chimie Chapitre 2 TP 2b SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance du milieu réactionnel

Plus en détail

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm DS 1S THÈME OBSERVER MATIÈRES ORGANIQUES COLORÉES- SOLUTIONS COLORÉES- AVANCEMENT NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... DS A Page 1 / Toutes les réponses doivent être clairement justifiées. Traiter

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB Partie : Vision et image - Un œil peut être modélisé par : A. Une lentille convergente, un diaphragme et un écran B. Une lentille divergente, un diaphragme et un écran C. Une source lumineuse, une lentille

Plus en détail

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière CH03 CH04 Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 5 3 Lumière et ondes électromagnétiques

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme Bac S Pondichéry 2012 EXERCICE II Spectrophotométrie (5,5 points) La lumière est un «outil» précieux en chimie analytique. En effet, toute espèce chimique est susceptible d interagir avec des radiations

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée 2 novembre 2012 Sources de lumière colorée Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 4 3 Lumière et ondes électromagnétiques 5 4 Couleur des corps

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I Accompagnement 1 ère S Séance de révision 1 Chapitre 1 Détermination par utilisation des relations de conjugaison À travers une vitrine, Alex regarde des badges sur la sauvegarde de l environnement et

Plus en détail

Mouvement d un doublet d électrons

Mouvement d un doublet d électrons Mouvement d un doublet d électrons La description microscopique des transformations chimiques nécessite l utilisation de modèles permettant de représenter les doublets d électrons et leur mouvement Étude

Plus en détail

Jeudi 14/11/2013 DEVOIR SURVEILLE N 2 1 ère S /1 /8 /5 /1 /15 /20

Jeudi 14/11/2013 DEVOIR SURVEILLE N 2 1 ère S /1 /8 /5 /1 /15 /20 Jeudi 4//203 DEVOIR SURVEILLE N 2 ère S Chaque réponse devra être rédigée. On déterminera d'abord les relations littérales et on fera ensuite les applications numériques (aucun point ne sera attribué pour

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé / L0 Santé - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1 Données générales : é é é è..,.. é :,. ;,. exercice 1 : a) Calculer,

Plus en détail

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure Chapitre 3 : Sources de lumières colorées I. Différentes sortes de sources sources chaudes : étoile, lampe à filament, feu sources froides : laser, lampe à économie d'énergie, tube fluorescent rappel :

Plus en détail

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire Chapitre 3 Matière microscopique : une description quantique est nécessaire I Spectres d absorption et d émission (observation de la lumière émise ou absorbée par une espèce chimique donnée) 1) xpériences,

Plus en détail

Note totale : /20. Exercice I : Optique

Note totale : /20. Exercice I : Optique Lycée Gérard-de-Nerval de Luzarches Filière scientifique Classe de première Baccalauréat blanc Épreuve de physique et de chimie Session de janvier 204 Note totale : /20 Consignes générales : - Chaque feuille

Plus en détail

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique DM n o TS1 011 Suivi cinétique par spectrophotométrie Les ions iodure I (aq) réagissent avec les ions peroxodisulfate S O 8 (aq). L équation associée à cette réaction s écrit : I (aq) S O 8 (aq) I (aq)

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

2 monovalent tétravalent trivalent. divalent DNL Dans la représentation de Lewis, tous les doublets liants ou non liants sont représentés.

2 monovalent tétravalent trivalent. divalent DNL Dans la représentation de Lewis, tous les doublets liants ou non liants sont représentés. Accompagnement 1 ère S Chapitres 5 6 Substances colorées et molécules I Contenu des chapitres 5 et 6 1) La chimie organique La chimie organique est la chimie des composés naturels et synthétiques contenant

Plus en détail

Observer. I t. Cuve contenant la solution

Observer. I t. Cuve contenant la solution 1S TP.7 (B) : Analyse de pigments et de colorants par spectrophotométrie Citation de Goethe :

Plus en détail

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A Accompagnement Modèle de Bohr TS Table des matières 3 4 Objectifs Savoir que l'énergie de l'atome est quantifiée Connaître et exploiter la relation entre énergie et fréquence, connaître la signification

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH. Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES

Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH. Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH Classes : EME SC-MATH-TEC année : 00/0 Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES I) Spectre de l atome d hydrogène ) Expérience Gaz

Plus en détail

DST n 3 de Physique chimie

DST n 3 de Physique chimie DST n 3 de Physique chimie DST n 3 Page 1 DST n 3 Exercice n 1 Exercice n 2 Exercice n 3... Total = Données pour l exercice n 3 : - M(H) = 1,0 g.mol -1 - M(O) = 16,0 g.mol -1 - M(C) = 12,0 g.mol -1 - M(Ca)

Plus en détail

REVISION BAC 2015 Lycée Jules SAGNA de Thiès

REVISION BAC 2015 Lycée Jules SAGNA de Thiès Première partie : chimie EXERCICE 1 : PREPARATION DE DEUX AMIDES ISOMERES (Les parties A et B sont indépendantes.) Un chimiste réalise deux séries d'expériences aboutissant chacune à la formation d'un

Plus en détail

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable?

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable? Un petit verre de nitrates? Que l on soit adepte de l eau du robinet ou fidèle à son eau embouteillée, des résidus chimiques sont présents dans l eau que nous buvons En analysant l eau du robinet, on a

Plus en détail

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption.

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption. FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE Type d'activité Activité-cours. Notions et contenus Interaction lumière-matière : émission et absorption. Quantification des

Plus en détail

EPREUVE COMMUNE DE PHYSIQUE CHIMIE PREMIERE S AVRIL 2016 INVESTIGATION POLICIERE ET REPRESSION DES FRAUDES

EPREUVE COMMUNE DE PHYSIQUE CHIMIE PREMIERE S AVRIL 2016 INVESTIGATION POLICIERE ET REPRESSION DES FRAUDES EPREUVE COMMUNE DE PHYSIQUE CHIMIE PREMIERE S AVRIL 2016 INVESTIGATION POLICIERE ET REPRESSION DES FRAUDES Durée de l épreuve : 2 heures. Le sujet comporte 5 pages. L annexe page 5 est à rendre avec la

Plus en détail

Partie 1 1. Dans un cristal de chlorure de sodium NaCl, deux plus proches ions Na + et Cl - sont séparés par une distance d = 282 pm.

Partie 1 1. Dans un cristal de chlorure de sodium NaCl, deux plus proches ions Na + et Cl - sont séparés par une distance d = 282 pm. EPREUVE COMMUNE DE SCIENCES PHYSIQUES 1S 03 avril 2014 Exercice 1 Cohésion et dissolution de solides ioniques Partie 1 1. Dans un cristal de chlorure de sodium NaCl, deux plus proches ions Na + et Cl -

Plus en détail

«L éclairage dans l habitat»

«L éclairage dans l habitat» 1STL-TC Date : «L éclairage dans l habitat» Thème du programme : Habitat Type d activités : Point cours Extrait BOEN : Sources lumineuses. Flux lumineux ; longueur d onde ; couleur et spectre. Sous-thème

Plus en détail

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min.

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Sioufi Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Chimie Attention! L usage d une calculatrice NON PROGRAMMABLE est autorisé La présentation est de rigueur La composition

Plus en détail

Nature de la lumie re

Nature de la lumie re Sciences Physiques Unité : Optique Chapitre: Chapitre 3 Lumière et Matière Fiche de Cours S. Zayyani Nature de la lumie re On vient de voir, dans le chapitre précédent, qu une couleur peut être spectrale.

Plus en détail

- CALCULATRICE AUTORISÉE -

- CALCULATRICE AUTORISÉE - Sciences-Physiques Examen Blanc 1 - Toutes vos réponses devront être rédigées avec le plus grand soin - - Attention aux unités et aux chiffres significatifs - - Respectez la notation imposée par l'énonce

Plus en détail

II. Analyse d'une lumière complexe : le spectromètre à prisme

II. Analyse d'une lumière complexe : le spectromètre à prisme La lumière, une onde électromagnétique (4 points) I. L'onde lumineuse et ses caractéristiques On rappelle que, dans le vide, toutes les ondes électromagnétiques ont la même célérité c = 3,00 10 8 m s 1.

Plus en détail

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme Document élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : L Univers SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Objectifs : Utiliser un système dispersif pour visualiser des spectres d émission

Plus en détail

Spécialité TS EVALUATION N 3 (1h)

Spécialité TS EVALUATION N 3 (1h) Spécialité TS EVALUATION N 3 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Ne pas rester bloquer, demander de l aide au professeur. Les panneaux vitrés sont très utilisés dans l architecture

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Les méthodes de spectroscopie sont très utilisées en analyse chimique, car elles sont non destructives. L échantillon n est pas dégradé par une réaction

Plus en détail

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS]

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS] DEVOIR COMMUN DE PHYSIQUE-CHIMIE, ÈRE S, MAI 203 CORRECTION PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [0 POINTS] 4 "" = point A. Qu'est-ce que l'eau? 2 A.. H : (Z = ) : K ; O : (Z = 8) : K 2 L 6 A..2

Plus en détail

/40 Commentaires et conseils :

/40 Commentaires et conseils : Nom et prénom : Devoir commun de physique-chimie. 1èreS Ampère 2015 /40 Commentaires et conseils : I Interaction de la matière avec le rayonnement / 12,5 Données pour les deux parties de l exercice 1 :

Plus en détail

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR 1. Spectroscopie moléculaire d absorption 1.1 Aspect théorique a) Energie d une molécule La spectroscopie est une technique d analyse des molécules

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

Exercice : Formule semi-développée et écriture topologique : 5 points environ 10 minutes. Formule brute Formule semi-développée Ecriture topologique

Exercice : Formule semi-développée et écriture topologique : 5 points environ 10 minutes. Formule brute Formule semi-développée Ecriture topologique Quelques exercices que j ai donnés dans des devoirs les autres années. Vous pouvez chercher ces exercices pour vous entrainer au DS. Je vous joints la correction et le barème afin que vous puissiez vous

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions.

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions. 052/2014 TS2 Devoir surveillé : Physique chimie La qualité de rédaction et de présentation sera prise en compte dans l'évaluation. Une attention particulière doit être portée sur l'écriture des résultats

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points)

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points) Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2 Autour du platine Partie physique (12 points) La production de certains catalyseurs nécessite de déposer un métal noble comme le platine sur un

Plus en détail

SPECTROSCOPIE UV-Visible

SPECTROSCOPIE UV-Visible SPECTROSCOPIE UV-Visible 1. Spectre de la lumière blanche La lumière blanche est une lumière polychromatique composée de toutes les radiations lumineuses visibles, c'est-à-dire celles dont la longueur

Plus en détail

TP Spectrophotométrie

TP Spectrophotométrie TP Spectrophotométrie dosage par étalonnage Suivi cinétique d une réaction d oxydoreduction 1. Objectifs Se familiariser avec l utilisation d un spectrophotomètre Retrouver la loi de Beer. Utiliser la

Plus en détail

On considère une lentille convergente de distance focale f =5,00 cm. Son centre optique est noté O.

On considère une lentille convergente de distance focale f =5,00 cm. Son centre optique est noté O. DEVOIR SURVEILLE N 2 PHYSIQUE-CHIMIE Première Scientifique DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h00 L usage d'une calculatrice EST autorisé CH01 vision et image CH03 sources de lumière colorée CH04 interaction lumière-matière

Plus en détail

Devoir Surveillé Epreuve de CHIMIE DOSE1002

Devoir Surveillé Epreuve de CHIMIE DOSE1002 Devoir Surveillé Epreuve de CHIMIE DOSE1002 Séries 1A, 1B, 1C, 1D, 1E, Agen Mercredi 23 Novembre 2011 (11h 12h30) Documents non autorisés Les différents exercices sont indépendants Lire attentivement l

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Exercice 8 p.244 A 20 C A 35 C

Exercice 8 p.244 A 20 C A 35 C Exercice 8 p.244 1. D après l énoncé, Δt Δt Δt Or, d après la ligne du tableau correspondant à l expérience 1 : 1 2 3. n I n I n I Δt1 2 Δt2 2 Δt3 2 Ce qui signifie que plus la réaction avance, et moins

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS1. Partie Physique (10 points)

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS1. Partie Physique (10 points) Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS1 Partie Physique (10 points) Cet exercice a pour objectifs de déterminer, dans la partie A, quelques grandeurs caractéristiques des ultrasons puis,

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

CQFR physique 3 : Les couleurs

CQFR physique 3 : Les couleurs CQFR physique 3 : Les couleurs 1) La est une polychromatique, c est à dire une constituée de la superposition d une infinité de rayons lumineux colorés appelés radiations monochromatiques. 2) Une radiation

Plus en détail

Transformation et réaction chimique, bilan de matière, avancement d'une réaction chimique.

Transformation et réaction chimique, bilan de matière, avancement d'une réaction chimique. CH 5 : TP COURS Transformation et réaction chimique, bilan de matière, avancement d'une réaction chimique. 1. Expériences préliminaires : On dispose de deux solutions : - Solution 1 : solution de diiode

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

Couleur et quantité de matière

Couleur et quantité de matière Couleur et quantité de matière " La matière, c est ce qui ne dure pas. " Emmanuel Berl, journaliste, historien et essayiste français du XX e siècle Prérequis : La lumière blanche est constitué d un spectre

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3 de Physique-Chimie

Devoir Surveillé n 3 de Physique-Chimie Devoir Surveillé n 3 de Physique-Chimie Toute réponse devra, dans la mesure du possible, être justifiée par un calcul ou un raisonnement rédigé. Le soin apporté à la copie et aux schémas sera pris en compte

Plus en détail

Cours n 16 : Physique quantique

Cours n 16 : Physique quantique Cours n 16 : Physique quantique 1) Nature corpusculaire de la lumière La lumière peut être vue sous deux aspects : ondulatoire et corpusculaire. Dans ce chapitre nous allons étudier l aspect corpusculaire.

Plus en détail

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple :

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles Physique Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : (voir livre p. 26 Document 1) Qu observe-t-on? Les raies de Fraunhofer

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN Correction du devoir de Physique-Chimie Terminale S I. Cinétique de réactions avec le diode I 2. 2 points. Partie A : Cinétique d une réaction du diode I 2 avec une espèce chimique inorganique.. Suivi

Plus en détail

Devoir de physique-chimie commun aux classes de première S

Devoir de physique-chimie commun aux classes de première S Lycée Gérard-de-Nerval de Luzarches (Val-d'Oise) Année scolaire 2012-2013 Devoir de physique-chimie commun aux classes de première S Consignes générales : L'usage de la calculatrice est autorisé. Chaque

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

Cours sur le module O3 : Observer - Matières colorées

Cours sur le module O3 : Observer - Matières colorées Notions et contenus Objectifs Synthèse soustractive. Interpréter la couleur d un mélange obtenu à partir de matières colorées. Colorants, pigments ; extraction et synthèse. Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

Épreuve Commune de Physique-Chimie

Épreuve Commune de Physique-Chimie Lycée du Noordover Mardi 21 Février 2012 14 h 00-16 h 00 Épreuve Commune de Physique-Chimie Première S Calculatrice autorisée Le sujet est à conserver par le candidat La feuille contenant les documents

Plus en détail

A/ Un peu de cours. Nom, Prénom, Classe : Terminale S : Interrogation n 4 (1/2h)

A/ Un peu de cours. Nom, Prénom, Classe : Terminale S : Interrogation n 4 (1/2h) Nom, Prénom, Classe : Terminale S : Interrogation n 4 (1/2h) A/ Un peu de cours Q1. Spectroscopie UV-visible (doc 1.) A quelles conditions peut-on étudier une molécule par spectroscopie UV-Visible?........

Plus en détail

1S 4. Les lampes au quotidien. Notions et contenus. Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc.

1S 4. Les lampes au quotidien. Notions et contenus. Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 4 Les lampes au quotidien. Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL,

Plus en détail

Refaire des exercices et les devoirs de l année, vérifier ou mettre au point ses compétences ; en caractères gras, sont notés les mots clés.

Refaire des exercices et les devoirs de l année, vérifier ou mettre au point ses compétences ; en caractères gras, sont notés les mots clés. Pour aborder au mieux la terminale S, après de bonnes vacances et avant la rentrée: Refaire des exercices et les devoirs de l année, vérifier ou mettre au point ses compétences ; en caractères gras, sont

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption...

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu...

Plus en détail

Caractérisation de sources lumineuses

Caractérisation de sources lumineuses Caractérisation de sources lumineuses 1 BUT DE LA MANIPULATION Le but de cette manipulation est de déterminer : les longueurs d onde d une lumière émise par une lampe spectrale, par utilisation d un spectroscope,

Plus en détail

Exercices de révisions : Physique-chimie

Exercices de révisions : Physique-chimie Exercices de révisions : Physique-chimie Afin de préparer au mieux votre rentrée, il est fortement conseillé de faire ces exercices la deuxième quinzaine du mois d août. Bon courage! Partie A : La chimie

Plus en détail

Jeudi 12/12/2013 DEVOIR SURVEILLE N 3 1 ère S

Jeudi 12/12/2013 DEVOIR SURVEILLE N 3 1 ère S Jeudi 2/2/203 DEVOIR SURVEILLE N 3 ère S Nom et Prénom : Chaque réponse devra être rédigée. On déterminera d'abord les relations littérales et on fera ensuite les applications numériques (aucun point ne

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 3

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 3 Durée 3h 12-05-2014 4 éme Math SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 3 PR : RIDHA BEN YAHMED Chaque résultat doit être souligné ou encadré. La clarté, la précision de l explication rentrent en compte

Plus en détail

TP Chimie Constante d acidité d un couple acide- base TS

TP Chimie Constante d acidité d un couple acide- base TS I. Le BBT un indicateur coloré acido- basiques Une solution contenant un indicateur coloré prend une couleur différente selon le ph du milieu dans lequel est introduite. Le bleu de bromothymol (BBT) est

Plus en détail

Physique-Chimie DEVOIR SUR TABLE N 3

Physique-Chimie DEVOIR SUR TABLE N 3 CLASSE DE TERMINALE S Physique-Chimie Le : 12 décembre 2012 Durée : 3 h 30 DEVOIR SUR TABLE N 3 TOUT DOCUMENT INTERDIT. L usage de calculatrices scientifiques à mémoire est autorisé. Les résultats numériques

Plus en détail

CH3 UNE ORIGINE AU CŒUR DE LA MATIERE

CH3 UNE ORIGINE AU CŒUR DE LA MATIERE CH3 UNE ORIGINE AU CŒUR DE LA MATIERE «La lumière donne la couleur et l éclat à toutes les productions de la nature et de l art ; elle multiplie l Univers en le peignant dans les yeux de tout ce qui respire.»

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document 1. 581g, 1ère exoplanète potentiellement habitable?

Plus en détail

Thème : Molécules organiques colorées

Thème : Molécules organiques colorées Thème : Molécules organiques colorées Questions types Rétinal Durée prévue : 15 minutes Note sur : 6 points Isomérisation photochimique Isomérie Z/E Les molécules colorées contiennent un grand nombre de

Plus en détail

TP 2de Spectre démission et d absorption

TP 2de Spectre démission et d absorption TP 2de Spectre démission et d absorption EXPERIENCE 1 : SPECTRE DE LA LUMIERE BLANCHE La plage colorée observée sur l écran est appelée : ---------------------------------------------------------- Définition

Plus en détail

I LE TRANSFERT D ENERGIE PAR RESONANCE (RET, RESONANCE ENERGY TRANSFER)

I LE TRANSFERT D ENERGIE PAR RESONANCE (RET, RESONANCE ENERGY TRANSFER) Page : 4/ 77 I LE TRANSFERT D ENERGIE PAR RESONANCE (RET, RESONANCE ENERGY TRANSFER) La luminescence peut se définir comme une émission de lumière (photons) par une molécule luminescente (fluorophore,

Plus en détail

CHIMIE : (7 points) Exercice n 1: (4 points)

CHIMIE : (7 points) Exercice n 1: (4 points) Prof : Barhoumi Ezzedine Classe : 4 ème Math Lycée De Cebbala - Sidi Bouzid - Tunisie DEVOIR DE SYNTHESE N 3 BAC BLANC 215 Durée : 3 heures Coefficient : 4 CHIMIE : (7 points) Exercice n 1: (4 points)

Plus en détail

SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE

SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE Chapitre 3 SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE A. Le programme Notions et contenus Domaines des ondes électromagnétiques. Couleur des corps chauffés. Loi de Wien. Interaction lumière-matière : émission et absorption.

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : - Revoir l utilisation du spectrophotomètre Red Tide et son logiciel Quantum. - Déterminer graphiquement un temps de

Plus en détail

Nom : Prénom : Classe : 1 ère S Date :... (/20)

Nom : Prénom : Classe : 1 ère S Date :... (/20) Nom : Prénom : Classe : 1 ère S Date :... (/20) UNE LED BLANCHE Doc 1 : Une des manières de créer des diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) blanches consiste à utiliser un matériau phosphorescent

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV ACTIVITÉS 1 LE SPECTRE ÉLECTROMAGNÉTIQUE 2 ASPECT ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE 3 ASPECT CORPUSCULAIRE DE LA LUMIÈRE 1 Activité 1 OBJECTIF

Plus en détail