Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) Règlement de prévoyance. En vigueur depuis le 1 er janvier 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) Règlement de prévoyance. En vigueur depuis le 1 er janvier 2014"

Transcription

1 Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) Règlement de prévoyance En vigueur depuis le 1 er janvier 2014

2 Définitions Caisse de pension Employeurs Indépendants Employés Assurés Cas de prévoyance Partenaires enregistrés AVS LPGA LPP OPP2 LFLP AI LAM LAA OELP Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) les employeurs indépendants ainsi que les sociétés d avocats remplissant les conditions de la Fédération Suisse des Avocats (FSA) les indépendants membres de la Fédération Suisse des avocats (FSA) ainsi que les indépendants de professions apparentées, notamment les notaires les personnes employées par les employeurs affiliés et étant assurées par la Caisse de pension les employés et les indépendants assujettis à la Caisse de pension les événements assurés vieillesse, invalidité et décès les partenaires vivant sous le régime du «partenariat enregistré» d après la Loi fédérale sur le partenariat enregistré des personnes de même sexe (Loi sur le partenariat, LPart) l assurance-vieillesse et survivants fédérale la Loi fédérale sur la partie générale du droit des assurances sociales la Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité l Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité la Loi fédérale sur le libre passage dans la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité l assurance-invalidité fédérale la Loi fédérale sur l assurance militaire la Loi fédérale sur l assurance-accidents l Ordonnance sur l encouragement à la propriété du logement Aux fins d une meilleure lisibilité, le présent règlement utilise la forme masculine ; elle s entend tant pour les femmes que pour les hommes. En cas de litige quant à l interprétation du présent document, seul le texte allemand fera foi.

3 Sommaire I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES ET NOTIONS 3 Art. 1 / Nom, but de la fondation 3 Art. 2 / Salaire annuel 3 Art. 3 / Salaire imputable 4 Art. 4 / Âge 5 Art. 5 / Âge de la retraite 5 Art. 5a / Maintien de la prévoyance au niveau du dernier salaire annuel 5 Art. 6 / Bonifications de vieillesse et avoir de vieillesse 5 II. BASES DE L ASSURANCE 6 Art. 7 / Affiliation à la Caisse de pension 6 Art. 8 / Début et fin de l assurance 7 Art. 9 / Examen de santé et réserves 8 Art. 10 / Interruption temporaire de l activité lucrative 8 III. FINANCEMENT DE LA CAISSE DE PENSION 9 Art. 11 / Obligation de cotiser 9 Art. 12 / Exonération de l obligation de cotiser 10 Art. 13 / Montants des cotisations 10 Art. 14 / Rachat d années de cotisation 10 Art. 15 / Préfinancement de la retraite anticipée 11 IV. PRESTATIONS DE LA CAISSE DE PENSION 12 Art. 16 / Aperçu des prestations 12 Art. 17 / Rente de vieillesse 12 Art. 18 / Capital de vieillesse 13 Art. 19 / Rente de transition AVS 13 Art. 20 / Rente d enfant de retraité 14 Art. 21 / Rente d invalidité 14 Art. 22 / Rente d enfant d invalide 15 Art. 23 / Rente de partenaire 15 Art. 24 / Rente de conjoint divorcé (rente de partenaire consécutive à la dissolution d un partenariat enregistré) 16 Art. 25 / Rente d orphelin 17 Art. 26 / Capital en cas de décès 17 Art. 27 / Prestations de tiers 18 Art. 28 / Garantie des prestations, prestations provisoires 19 Art. 29 / Modalités de versement 19 Art. 30 / Adaptation au renchérissement des rentes en cours 20

4 V. DIVORCE, DISSOLUTION JUDICIAIRE D UN PARTENARIAT ENREGISTRE ET FINANCEMENT DE L ACCES A LA PROPRIETE DU LOGEMENT 20 Art. 31 / Divorce et dissolution judiciaire d un partenariat enregistré 20 Art. 32 / Financement de la propriété du logement 20 VI. SORTIE DE LA CAISSE DE PENSION 22 Art. 33 / Fin des rapports de travail ou cessation de l activité professionnelle indépendante 22 Art. 34 / Prestation de sortie 22 Art. 35 / Utilisation de la prestation de sortie 22 Art. 36 / Liquidation partielle 23 VII. AUTRES DISPOSITIONS 23 Art. 37 / Information de l assuré 23 Art. 38 / Devoir de l assuré d aviser et de renseigner 23 Art. 39 / Equilibre financier, découvert 24 Art. 40 / Fonds libres 25 VIII. DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET DISPOSITIONS FINALES 25 Art. 41 / Participation aux frais pour prestations particulières 25 Art. 42 / Dispositions transitoires 25 Art. 43 / Application et modification du règlement 25 Art. 44 / Litiges 25 Art. 45 / Entrée en vigueur, modifications 26

5 3 I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES ET NOTIONS Art. 1 / Nom, but de la fondation 1. La Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats est une fondation au sens des art. 80 ss. du Code civil suisse, des art. 331 ss. du Code des obligations suisse et de l art. 48 de la Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP); son siège se trouve à Berne. 2. Dans les limites du présent règlement, la fondation a pour but d assurer la prévoyance professionnelle, d après la LPP et ses dispositions d application, des avocats indépendants membres de la Fédération Suisse des Avocats (FSA) et des indépendants d autres professions apparentées, notamment les notaires, ainsi que de leurs employés et de leurs survivants. Les sociétés d avocats remplissant les conditions de la Fédération Suisse des Avocats peuvent également s affilier. 3. La fondation garantit les prestations minimales obligatoires d après la LPP ; elle est inscrite dans le registre de la prévoyance professionnelle conformément à l art. 48 LPP. Elle est soumise à la surveillance de l'autorité bernoise de surveillance des institutions de prévoyance et des fondations (ABSPF). 4. Dans le cadre de la Caisse de pension, la fondation accumule les avoirs de vieillesse et couvre, entièrement ou partiellement, les risques décès et invalidité par le biais d une assurance collective. 5. La fondation est affiliée au fonds de garantie LPP. 6. Les avenants 1 à 7 font partie intégrante du présent règlement. Ils reflètent le plan de prévoyance choisi par l employeur. Art. 2 / Salaire annuel 1. A l avance, l employeur annonce à la fondation le salaire annuel au 1 er janvier respectivement lors de l entrée en fonction. 2. En général, le salaire annuel de l employé assuré correspond au salaire AVS de l année écoulée en tenant compte des modifications déjà convenues pour la nouvelle année civile. Lorsque l employé est assujetti en cours d année, son salaire annuel correspond à celui convenu avec son employeur. Sous réserve de l art. 5a. 3. Le salaire annuel de l indépendant correspond au revenu annuel annoncé qui ne saurait toutefois excéder le salaire annuel AVS probable. Si, lors de l affiliation à la Caisse de pension, le salaire annuel AVS probable ne peut être suffisamment déterminé, un forfait basé sur le salaire annuel moyen de la catégorie professionnelle en question peut être admis pour la première année. En dérogation à l al. 5 et sauf convention contraire avec la fondation, l indépendant peut également assurer ses revenus annexes, tels indemnités versées aux membres de conseils d administration ou revenus provenant d une activité parlementaire, pour autant qu aucune double assurance n en résulte. Sous réserve de l art. 5a. 4. Les modifications de salaire d un indépendant sont prises en compte au plus tôt au premier jour du mois où la Caisse de pension a reçu cette déclaration. Les modifications rétroactives de salaire pour les indépendants sont exclues. 5. Les modifications de salaire intervenant en cours d année sont prises en compte dans la mesure où la modification excède 10 %, mais au moins CHF 5' A défaut, le réajustement a lieu au 1 er janvier de l année suivante.

6 4 6. Sauf convention contraire stipulée entre la fondation et l employeur, le calcul du salaire annuel ne prend pas en compte : les parts de salaire perçues auprès d autres employeurs ; les indemnités et parts de salaire occasionnelles, soit : o les allocations temporaires et les indemnités accessoires t.q. allocations pour enfants, allocations familiales, indemnités pour heures supplémentaires ou pour travail supplémentaire, primes au mérite, gratifications, bonus et éventuelles allocations spéciales suite à un travail particulier (p.ex. travail du dimanche, travail de nuit, trajet de voyage) ; o ainsi que les frais professionnels en tout genre. 7. Pour autant que le contrat d affiliation le prévoie expressément, les bonus et gratifications de l année précédente peuvent être pris en compte par collectif d assurance (art. 1c OPP2) pour le calcul du salaire assuré de l année suivante. Si ces montants ne peuvent être définis d ici au 31 janvier de l année suivante, les bonus et gratifications dernièrement versés seront pris en compte. Art. 3 / Salaire imputable 1. Les prestations assurées et les cotisations se calculent en fonction du salaire imputable. 2. Le salaire imputable équivaut au salaire annuel dont un éventuel montant de coordination est déduit. Si le plan de prévoyance prévoit une déduction de coordination, celle-ci correspond à 7/8 de la rente de vieillesse AVS maximale lorsque le degré d occupation se monte à 100 % (comp. avenant 1). 3. Si le degré d occupation est inférieur à 100 %, le montant de coordination n est en général pas réduit. Cependant, lorsqu une diminution a été convenue par l employeur pour tous les assurés, la déduction de coordination est fixée proportionnellement au degré d occupation, la réduction maximale conduisant au 40 % du montant intégral de coordination. En cas d invalidité partielle, la déduction de coordination est fixée proportionnellement à la rente d invalidité (en fractions de la rente entière). 4. L avenant 1 définit le salaire imputable minimum ainsi que le salaire imputable maximum. Le salaire imputable maximal des assurés partiellement invalides est également fixé en fonction de la rente d invalidité (en fractions de la rente entière). En cas de retraites partielles selon l art. 17 al. 7, les salaires imputables minimum et maximum (comp. avenant 1) sont fixés en fonction du degré de pension. 5. Si le salaire annuel d un employé assuré diminue passagèrement pour cause de maladie, d accident, de maternité, de chômage ou pour un autre motif semblable, le salaire imputable reste en vigueur jusqu à la fin de l obligation de l employeur de verser le salaire, respectivement jusqu à la fin du congé maternité. L employé peut cependant exiger une diminution de son salaire imputable. 6. Après survenance d un décès ou d une incapacité de travail invalidante, le calcul des prestations en découlant s effectue indépendamment de toute modification du salaire imputable.

7 5 Art. 4 / Âge L âge déterminant pour l assujettissement ainsi que pour le calcul du montant des cotisations correspond à la différence entre l année civile en cours et l année de naissance. Art. 5 / Âge de la retraite 1. L âge de la retraite ordinaire correspond à l âge de la retraite ordinaire AVS. 2. Une retraite anticipée est possible dès l âge de 58 ans. 3. Si l activité lucrative est poursuivie au-delà de l âge ordinaire de la retraite, la personne assurée peut demander la prolongation de la prévoyance vieillesse jusqu à la cessation de l activité lucrative, mais au maximum jusqu à l âge de 70 ans révolus. Art. 5a / Maintien de la prévoyance au niveau du dernier salaire annuel 1. Il est possible de demander le maintien de la prévoyance total ou partiel au niveau du dernier salaire assuré pour les assurés ayant atteint l âge de 58 ans et dont le salaire diminue de la moitié au plus. 2. La prévoyance peut être maintenue au niveau du dernier salaire assuré au plus tard jusqu à l âge réglementaire ordinaire de la retraite. 3. Une éventuelle participation financière de l employeur pour le maintien de la prévoyance peut avoir lieu en application à l accord additionnel à la convention d affiliation. Art. 6 / Bonifications de vieillesse et avoir de vieillesse 1. Un compte individuel de vieillesse est constitué pour chaque assuré ; il indique l avoir de vieillesse. 2. L avoir de vieillesse de l assuré se compose : des bonifications annuelles de vieillesse, y compris l intérêt ; des prestations de libre passage apportées, y compris l intérêt ; des éventuels rachats, y compris l intérêt ; des éventuelles bonifications que le Conseil de fondation aurait décidé de verser au moyen des fonds libres ; des intérêts. 3. Le compte de vieillesse de chaque assuré âgé de 25 ans au moins est crédité d une bonification chaque année civile jusqu à sa sortie de la Caisse de pension ou à la survenance d une éventualité assurée, et ce, au plus jusqu à l âge de la retraite ordinaire. L avenant 2 détaille le montant des bonifications annuelles de vieillesse. 4. Les intérêts sont soumis aux règles suivantes : a) Les intérêts sont calculés sur la base de l avoir de vieillesse à la fin de l année précédente puis crédités au compte de vieillesse à la fin de chaque année civile. Les bonifications de vieillesse de l année en cours ne portent pas intérêt. b) Une prestation de libre passage apportée ou un rachat porte intérêt au pro rata temporis de l année de versement.

8 6 c) Les intérêts se calculent au pro rata temporis si un risque assuré se réalise ou que l assuré quitte la Caisse de pension en cours d année. d) Après chaque exercice comptable, le Conseil de fondation fixe le taux d intérêt sur la base de la situation financière. En tenant compte du taux d intérêt minimal légal, il peut déterminer soit un taux d intérêt pour l ensemble du compte de vieillesse, soit des taux d intérêt différents pour l avoir de vieillesse LPP et pour l avoir de vieillesse surobligatoire. 5. En cas d invalidité complète, la gestion de l avoir de vieillesse est poursuivie pour toute la durée de l invalidité jusqu à l âge ordinaire de la retraite. L avoir de vieillesse de l assuré invalide est composé de l avoir de vieillesse accumulé lors de la survenance de l invalidité d après l al. 2 avec les intérêts, ainsi que des bonifications annuelles de vieillesse d après l al. 3 avec les intérêts. Le salaire imputable lors de la survenance de l incapacité de travail détermine les bonifications de vieillesse. 6. En cas d invalidité partielle, la Caisse de pension répartit l avoir de vieillesse en fonction de la rente d invalidité (en fractions de la rente entière). L avoir de vieillesse correspondant à la partie invalidité continue à être géré comme en cas d invalidité totale, alors que celui afférent à la partie active est traité comme celui d un assuré actif. II. BASES DE L ASSURANCE Art. 7 / Affiliation à la Caisse de pension 1. Sous réserve de l al. 2 ci-après, les employés soumis l obligation de cotiser à l AVS ainsi que les indépendants sont admis dans la Caisse de pension. 2. Ne seront pas affiliés à la Caisse de pension : les personnes n ayant pas encore atteint le 1 er janvier de l année suivant leur 17 ème anniversaire ; les employés dont le contrat de travail est limité à 3 mois au maximum (sous réserve de l art. 8 al. 2) ; les employés ayant atteint ou dépassé l âge ordinaire de la retraite (art. 5 al. 1) ; les personnes dont le salaire annuel d après l art. 2 est inférieur au salaire minimum LPP (cf. avenant 1) ; ce dernier est fixé proportionnellement au droit à la rente d invalidité (en fractions de la rente entière) pour les assurés partiellement invalides ; les personnes exerçant une activité lucrative secondaire, dans la mesure où elles sont déjà obligatoirement assurées ailleurs pour leur activité lucrative principale ou qu elles exercent une activité lucrative principale indépendante ; les employés ayant droit à une rente d invalidité entière aux termes de la LPP ou qui restent provisoirement assuré selon l art. 26a LPP ; les personnes qui ne sont pas employées en Suisse, ou qui ne le sont probablement qu à titre temporaire, si elles prouvent être suffisamment assurées à l étranger et qu elles demandent à être exemptées de l assujettissement à la Caisse de pension.

9 7 Art. 8 / Début et fin de l assurance 1. L assurance d un employé débute en même temps que ses rapports de travail. Lorsque ces derniers étaient limités à 3 mois avant de se voir prolongés, l assurance débute lorsque la prolongation est convenue. 2. L assurance d un employé avec plusieurs engagements successifs de durée limitée auprès d un même employeur, d une durée totale supérieure à trois mois et sans interruption de plus de trois mois, commence dès le début du quatrième mois de travail ; lorsqu il a été convenu, avant le début du travail, que le salarié est engagé pour une durée totale supérieure à trois mois, l assujettissement commence en même temps que les rapports de travail. 3. En général, l indépendant est assuré depuis le jour stipulé sur l annonce, mais au plus tôt au premier jour du mois où la Caisse de pension a reçu cette déclaration. 4. Avant le 1 er janvier suivant son 24ème anniversaire, l assuré bénéficie d une couverture contre les risques invalidité et décès; après ce moment, les prestations de vieillesse sont assurées. 5. L affiliation définitive dépend du résultat de l examen de santé selon l art. 9, la Caisse de pension la communique à la personne assurée. La couverture d assurance demeure provisoire jusqu à communication du résultat de l examen de santé, mais au plus durant 4 mois après réception de ce dernier examen ou durant l année suivant le début des rapports de travail (le délai se concrétisant en premier est déterminant). Cela signifie qu en cas d invalidité ou de décès pendant l affiliation provisoire, la Caisse de pension ne verse pas de prestations plus étendues que celles de son assurance collective. La Caisse de pension peut refuser la couverture d'assurance d'un indépendant et annuler rétroactivement le contrat d'affiliation voire refuser la conclusion du contrat d'affiliation sur la base de l examen médical (manquant) décrété par le médecin-conseil. Pour l'employé, les prestations minimales selon la LPP sont réservées. 6. L assurance prend fin lorsqu un assuré quitte la Caisse de pension (cf. art. 33) ; l assuré reste assujetti pour les risques invalidité et décès jusqu à son affiliation à une nouvelle institution de prévoyance mais au plus durant un mois après la dissolution du rapport de prévoyance. 7. La Caisse de pension peut suspendre la couverture d assurance d un indépendant avec effet immédiat, si les contributions impayées se montent à plus de 6 mois de cotisations ou que la convention de paiement n est pas respectée. 8. Aux conditions décrites par le présent règlement, la Caisse de pension est tenue de servir des prestations lorsque les événements assurés âge, invalidité ou décès surviennent durant l assujettissement. Pour les prestations d invalidité, il est essentiel de déterminer si l assuré était affilié à la Caisse de pension lors de la survenance de l incapacité de travail considérable ayant causé l invalidité. Pour les prestations en cas de décès, l assuré décédé doit avoir été assujetti à la Caisse de pension au moment de son décès ou au moment de la survenance de l incapacité de travail considérable ayant causé le décès. En présence d autres états de fait donnant droit à des prestations de la Caisse de pension, celles-ci se limitent aux prestations minimales LPP.

10 8 Art. 9 / Examen de santé et réserves 1. Lors de son admission à la Caisse de pension, chaque assuré remet une déclaration écrite portant sur son état de santé en confirmant son accord de se soumettre à un examen de santé auprès d un médecin-conseil désigné par la Caisse de pension. 2. Seules les prestations minimales selon la LPP sont assurées pour les assurés ne remettant pas de déclaration écrite relative à leur état de santé ou pour ceux qui refusent de se soumettre à l examen médical décrété par le médecin-conseil. Concernant les indépendants, cf. également à l'art. 8 al Si la Caisse de pension constate ultérieurement que ladite annonce écrite contient des déclarations fausses ou incomplètes (réticence), elle peut n assurer que les seules prestations minimales selon la LPP avec effet immédiat et pour toute la durée du versement des prestations. Disposant d un délai maximal de 2 mois après avoir eu connaissance de la réticence, la Caisse de pension communique cette réduction de prestations à l assuré ; à défaut, son droit de réduire les prestations prend fin. 4. Lors de l entrée de l assuré dans la Caisse de pension, cette dernière peut formuler une réserve de santé n excédant pas 5 ans, limitant ainsi l assurance des risques décès et invalidité aux prestations minimales selon la LPP. La Caisse de pension peut reprendre une éventuelle réserve de santé stipulée par l ancienne institution de prévoyance de l assuré et qui ne serait pas encore échue, prorogeant ainsi cette réserve pour une durée totale maximale de 5 ans. Au plus tard dans les 4 mois dès connaissance du rapport du médecin-conseil ou dans l année suivant le début des rapports de travail (le délai se concrétisant en premier sera considéré comme étant déterminant), la Caisse de pension informe l assuré par écrit du genre et de la durée de la réserve ainsi que de ses conséquences ; passé ledit délai, aucune réserve ne pourra être émise. 5. Lorsque survient un risque pour lequel une réserve en cours a été émise, la Caisse de pension réduit durablement ses prestations aux prestations minimales selon la LPP et à celles calculées de façon analogue à la LPP du fait de la prestation de libre passage apportée. 6. Lors d une augmentation ultérieure des prestations assurées, la Caisse de pension peut demander une déclaration de santé, décréter un examen médical et émettre une réserve. Les alinéas 2 à 5 ci-avant s appliquent par analogie. Art. 10 / Interruption temporaire de l activité lucrative 1. D un commun accord avec l employeur, l assuré souhaitant suspendre son activité lucrative pour 6 mois au maximum pour d autres motifs que la maladie ou l accident (p.ex. congé non payé) peut choisir de : préserver sans modification sa couverture d assurance auprès de la Caisse de pension. Avant le début de son congé non payé, l assuré verse à la Caisse de pension tant ses propres cotisations que celles de l employeur ; s assurer auprès de la Caisse de pension contre les risques décès et invalidité pour toute la durée de la suspension de son congé non payé. L assuré assume entièrement la prime de risque selon l avenant 2. L assurance vieillesse est suspendue depuis le début effectif du congé non payé pour toute la durée prévue de ce dernier.

11 9 Si l assuré choisit une de deux possibilités ci-dessus, il devra prouver qu il a conclu une assurance par convention LAA d une durée maximum possible. 2. L employeur encaisse les cotisations prévues à l al. 1 auprès des assurés avant de les créditer à la Caisse de pension. 3. Si, avant d interrompre son activité lucrative, l assuré n effectue pas le choix décrit ci-dessus, l assurance de tous les risques vieillesse, décès et invalidité se voit suspendue depuis le début effectif de ce congé non payé et durant toute la durée prévue de ce dernier. III. FINANCEMENT DE LA CAISSE DE PENSION Art. 11 / Obligation de cotiser 1. Tant pour l assuré que pour l employeur, l obligation de verser des cotisations commence le premier jour du mois où la personne assurée est admise dans la Caisse de pension. Si l admission débute le 16 d un mois ou après, l obligation de verser des cotisations prend effet le premier du mois suivant. L obligation de cotiser cesse : à l âge ordinaire de la retraite; à la dissolution des rapports de travail respectivement de la relation de prévoyance ; lorsque le salaire minimal selon la LPP (cf. avenant 1) n est plus atteint ; au décès de l assuré. L exonération des primes d après l art. 12 est réservée. 2. Les cotisations se composent : des bonifications de vieillesse d après l art. 6 ; des cotisations pour la couverture des risques décès et invalidité, des frais administratifs, des contributions au fonds de garantie LPP et à l adaptation au renchérissement d après l art. 36 LPP (rassemblés sous le terme «cotisations risque»). 3. L employeur déduit les cotisations des employés de leur salaire ou de la compensation de leur salaire avant de les verser à la Caisse de pension avec ses propres cotisations. 4. L employeur finance ses propres cotisations au moyen de ses fonds propres ou de la réserve de cotisations constituée au préalable à cet effet et qui figure à part dans les comptes de la Caisse de pension. 5. Si la personne assurée maintient sa prévoyance selon l art. 5a, alors que son salaire déterminant diminue, elle doit, sous réserve d un accord additionnel à la convention d affiliation, verser tant ses propres cotisations que celles de l employeur pour le maintien de la prévoyance au niveau du dernier salaire assuré.

12 10 Art. 12 / Exonération de l obligation de cotiser En cas d incapacité de travail, l assuré et l employeur sont dispensés du versement des cotisations après un délai d attente de 3 mois, mais au plus tôt lorsque cesse le versement du paiement entier. L exonération est accordée aussi longtemps que dure l incapacité de travail respectivement l invalidité, mais au plus tard jusqu à l âge ordinaire de la retraite. L exonération accordée à un assuré partiellement invalide est proportionnelle à son droit à une rente d invalidité d après l art. 21 (en fractions de la rente entière). Art. 13 / Montants des cotisations 1. L avenant 2 détaille le montant des cotisations totales. La part de l assuré s élève au maximum à la moitié du taux de la cotisation totale. Pour favoriser le collectif de ses employés, l employeur peut assumer une plus grande partie des cotisations. A défaut de convention spéciale avec l employeur, les cotisations se répartissent d après l avenant Pour les indépendants assurés seuls, la moitié de la cotisation totale est réputée constituer la part à charge des assurés; sinon, la part à charge des employés est réputée être la part à charge des assurés pour l indépendant également. Art. 14 / Rachat d années de cotisation 1. Toutes les prestations de libre passage issues de rapports de prévoyance antérieurs (y.c. comptes et polices de libre passage) doivent être versées au moment de l entrée dans la Caisse de pension. Les prestations de libre passage apportées sont bonifiées au compte individuel de vieillesse ; elles portent intérêt dès qu elles sont créditées. 2. Afin d améliorer ses prestations de vieillesse, l assuré peut verser des sommes de rachat supplémentaires sur son compte de vieillesse ; il peut y procéder lors de son entrée dans la Caisse de pension ou ultérieurement durant son assujettissement, mais en tout cas avant le début d une incapacité de travail conduisant à l invalidité ou au décès. Les rachats ne sont possibles qu après remboursement des éventuels versements anticipés pour l accès à la propriété du logement. 3. Le rachat maximal possible correspond à la différence entre l avoir de vieillesse effectivement accumulé et son plafond possible (cf. avenant 3), calculé sur la base du salaire imputable au moment du rachat. De plus, les apports suivants sont à prendre porter en diminution du montant maximal de rachat de la personne assurée : a) Rente de vieillesse capitalisée versée par cette Caisse de pension ou par toute autre Caisse de pension (L avenant 3 en décrit les détails). b) l avoir de vieillesse, qui a été versée à la personne assurée à l âge ordinaire de la retraite ou lors d un départ à la retraite avancé ou ajourné. c) un éventuel avoir du pilier 3a, dans la mesure où il dépasse la limite stipulée à l art. 60a al. 2 OPP2. 4. Pendant 3 ans à compter du rachat, les prestations ainsi financées ne peuvent être versées sous forme de capital (comp. art. 18 al. 2). D autres limitations des possibilités de rachat qui émaneraient de la LPP ou de prescriptions fiscales demeurent réservées.

13 11 5. Dans le cadre des dispositions légales, l employeur peut procéder à des rachats au bénéfice de l assuré. Les al. 2 et 3 s appliquent par analogie. 6. Si la personne assurée a une possibilité de rachat au moment de l âge ordinaire de la retraite, elle pourra aussi combler ces lacunes durant la période de maintien de la prévoyance selon l art. 5 al. 3, si et dans la mesure où cette lacune n a pas encore été comblée au moment du rachat, en tenant compte des autres cotisations, respectivement des bonifications, des rendements crédités durant la période de maintien de la prévoyance, etc. Art. 15 / Préfinancement de la retraite anticipée 1. Lorsqu un assuré a procédé à un rachat complet d après l art. 14, il peut, avant le début d une incapacité de travail conduisant à l invalidité ou au décès, financer entièrement ou partiellement une rente de transition AVS. Ainsi, il peut éviter la réduction entière ou partielle de la rente de vieillesse consécutive à une retraite anticipée dès l âge de 58 ans. Pour ce faire, l assuré peut procéder à des rachats destinés à augmenter son avoir de vieillesse. La somme maximale du rachat ressort de l avenant La rente de vieillesse maximale possible à l âge ordinaire de la retraite est calculée d après l art. 14 al. 2 et l art 17 al. 5, lorsqu un assuré décide de travailler audelà de l âge de la retraite déterminant pour le calcul alors qu il a en partie ou intégralement non seulement préfinancé la rente de transition AVS en vue d une retraite anticipée, mais aussi racheté une partie ou la totalité de la réduction de la rente de vieillesse. Fondées sur l avoir de vieillesse accumulé, les bonifications de vieillesse de l assuré sont adaptées respectivement suspendues tant qu elles ne sont plus nécessaires au financement de la rente de vieillesse maximale possible à l âge ordinaire de la retraite. La rente en découlant ne doit pas dépasser de plus de 5 % la rente ordinaire. Une éventuelle part qui dépasse les 5 % de la rente ordinaire revient à la Caisse de pension (clause des 105 %). 3. L avoir du compte pour le financement de la retraite anticipée est versé au moment de la retraite effective sous forme de capital ou est utilisé pour une augmentation de la rente. En cas d invalidité ou de décès avant le départ à l âge ordinaire de la retraite, un capital est versé à la personne assurée ou aux bénéficiaires selon l art. 26, en plus des prestations dues selon ce règlement pour les cas d invalidité et de décès. Une prestation de sortie correspondante est versée lors de la dissolution des rapports de travail. (art. 34, al. 1)

14 12 IV. PRESTATIONS DE LA CAISSE DE PENSION Art. 16 / Aperçu des prestations 1. La Caisse de pension sert les prestations suivantes : rente de vieillesse et capital de vieillesse (art. 17 resp. 18) rente de transition AVS (art. 19) rente d enfant de retraité (art. 20) rente d invalidité (art. 21) rente d enfant d invalide (art. 22) rente de partenaire (art. 23) rente de conjoint divorcé (rente de partenaire consécutive à la dissolution d un partenariat enregistré) (art. 24) rente d orphelin (art. 25) capital en cas de décès (art. 26) 2. Elle garantit dans tous les cas les prestations selon la LPP. Art. 17 / Rente de vieillesse 1. L assuré a droit à une rente ordinaire de vieillesse au premier jour du mois après avoir atteint l âge ordinaire de la retraite. 2. Une retraite anticipée peut être demandée lorsqu un assuré met fin aux rapports de travail à un âge où une retraite anticipée est possible (art. 5 al. 2) ou lorsqu un indépendant cesse d exercer une activité indépendante à ce même âge. A défaut de demande de retraite anticipée, il a droit à une prestation de libre passage au sens des art. 33 ss. 3. Si, après avoir atteint ou dépassé l âge ordinaire de la retraite, l assuré ou l employeur indépendant assuré continue à travailler, il peut repousser le versement de la rente de vieillesse jusqu à ce qu il prenne vraiment sa retraite mais au plus tard jusqu à l âge de 70 ans (cf. art. 5). Un changement de plan dans le plan Senior a impérativement lieu. Lorsque la retraite est repoussée, il ne peut y avoir droit à une rente d invalidité. Dès qu il a atteint l âge ordinaire de la retraite, l assuré est assimilé à un bénéficiaire de rente de vieillesse pour tout calcul des prestations de survivants. 4. Le droit à une rente de vieillesse prend fin à la fin du mois durant lequel l assuré décède. 5. La rente de vieillesse correspond à l avoir de vieillesse accumulé lors de la retraite multiplié par le taux de conversion valable à ce moment. Le Conseil de fondation détermine le taux de conversion (cf. avenant 5). 6. La rente d invalidité d un assuré invalide est convertie en une rente de vieillesse lorsqu il atteint l âge ordinaire de la retraite. La rente de vieillesse correspond à l avoir de vieillesse accumulé lors de la retraite d après les art. 6 al. 5 et 6 multiplié par le taux de conversion valable à ce moment selon l avenant 5. La rente de vieillesse s élève au moins au montant de la rente d invalidité selon la LPP. 7. L assuré (salarié ou indépendant) a la possibilité de prendre une retraite partielle lorsqu il réduit son taux d occupation ou son activité indépendante et que les conditions de limite d âge selon les al. 2 et 3 sont remplies. L avoir de vieillesse

15 13 correspondant à la retraite partielle est déterminant pour la fixation de la rente partielle selon l al. 5 ou du capital de vieillesse partiel selon l art. 18. Une retraite partielle s effectue au maximum en 3 étapes, pour autant que les rapports de travail ou l activité indépendante soit réduite d au minimum 20 % durant au moins une année. Les rapports de travail restants ou l activité indépendante encore exercée ne doit pas faire moins de 20 % des rapports de travail initiaux ou de l activité indépendante avant retraite partielle. Une augmentation ultérieure du taux d occupation est exclue. Art. 18 / Capital de vieillesse 1. Selon l art. 17 al. 1-3, l assuré peut prétendre en vue de sa retraite au versement de l entier ou d une partie librement déterminée de son avoir de vieillesse, en lieu et place de sa rente de vieillesse. 2. Si des rachats ont été effectués dans les 3 ans précédant la retraite, les prestations en résultant ne peuvent être perçues sous forme de capital. 3. L assuré est tenu de formuler sa demande écrite au moins un an avant la naissance de son droit à une rente de vieillesse. Jusqu à ce moment, il peut révoquer par écrit toute demande formulée antérieurement. 4. A défaut de demande écrite, l assuré mis à la retraite anticipée suite à son licenciement se voit verser la prestation en capital s il en fait la demande dans les 30 jours dès réception de l avis de licenciement. 5. La demande d un assuré marié ou vivant au sein d un partenariat enregistré n est valable que si elle est contresignée par son conjoint ou son partenaire enregistré. La Caisse de pension exige une authentification de la signature. 6. Toutes les prétentions réglementaires deviennent caduques dès lors que le capital de vieillesse accumulé est perçu. 7. Lorsque seule une partie de l avoir de vieillesse est versée sous forme de capital et que l assuré perçoit une rente de vieillesse pour le reste, la rente de vieillesse réduite détermine les expectatives de prestations. La rente de partenaire est réduite dès le jour du décès. Art. 19 / Rente de transition AVS 1. Le bénéficiaire d une rente de vieillesse n ayant pas encore atteint l âge ordinaire de la retraite peut toucher une rente de transition AVS. 2. La rente de transition AVS cesse d être servie à la fin du mois au cours duquel l assuré décède, mais au plus tard lorsque naît le droit à une rente de vieillesse AVS ordinaire. 3. De façon unique, l assuré détermine lui-même le montant de la rente de transition AVS. La rente transitoire AVS ne peut cependant excéder la rente de vieillesse AVS maximale. 4. Lorsque l assuré perçoit une rente de transition AVS, l avoir de vieillesse accumulé au moment de la retraite anticipée diminue du montant de la valeur en capital de la rente transitoire AVS. Le barème de l avenant 6 sert de base au calcul. 5. La rente de vieillesse réduite détermine les expectatives de prestations. La rente de partenaire se voit réduite dès le jour du décès. 6. L assuré touchant un versement en capital en lieu et place de la rente de vieillesse ne peut prétendre à une rente de transition AVS

16 14 Art. 20 / Rente d enfant de retraité 1. Lorsqu il atteint l âge ordinaire de la retraite, le bénéficiaire d une rente de vieillesse a droit à une rente d enfant de retraité pour chaque enfant qui, à son décès, aurait droit à une rente d orphelin selon l art Le droit à une rente d enfant de retraité prend fin lorsque la rente de vieillesse n est plus servie, mais au plus tard lorsque le droit à une rente d orphelin prendrait fin. 3. La rente annuelle d enfant de retraité correspond dans tous les plans de prévoyance à la rente d enfant de retraité minimale LPP. Art. 21 / Rente d invalidité 1. Par invalidité, on entend l invalidité selon la LPGA d un assuré par suite de maladie ou de lésion corporelle non intentionnelle (accident). En général, l assuré reconnu invalide par l AI le sera aussi par la Caisse de pension à la même date et dans les mêmes proportions. 2. Un degré d invalidité inférieur à 40 % ne donne pas droit à des prestations. Lorsque le taux d invalidité est de 40 % au moins, un quart de rente est octroyé, lorsque le taux d invalidité est de 50 % au moins, une demi-rente est octroyée et lorsque le taux d invalidité est de 60 % au moins, un trois quarts de rente est octroyé. Un taux d invalidité de 70 % ou plus donne droit à une rente entière. 3. A l écoulement du délai d attente, la rente d invalidité est versée dès le début de l incapacité de travail. Ce versement est cependant différé tant que la personne invalide a droit au versement du salaire ou qu elle perçoit des indemnités journalières d un assureur maladie ou accidents, à condition que celles-ci s élèvent à 80 % du salaire perdu au moins et que l employeur a financé pour moitié au moins l assurance indemnité journalière. La rente d invalidité est versée au plus tôt lorsque l AI accorde le droit à une rente d invalidité. Le délai d attente dépend du plan de prévoyance (12 ou 24 mois). Pour le calcul du délai d attente, les périodes d incapacité de gain sont cumulées si elles ne sont pas antérieures de plus de 12 mois à une période de capacité de gain entière. Sans nouveau délai d attente, l assuré a droit à une rente d invalidité s il avait déjà auparavant droit à une telle rente et que sa capacité de gain n était pas entière durant plus de 12 mois dans l intervalle. 4. Le droit à la rente d invalidité s éteint si le degré d invalidité tombe au-dessous de 40 %, si l assuré décède ou s il atteint l âge ordinaire de la retraite. Sous réserve de l art. 26a LPP. Dans cette dernière hypothèse, la rente d invalidité est remplacée par une rente de vieillesse d après l art. 17 al La diminution ou l augmentation du degré d invalidité conduit à une adaptation de la rente d invalidité. Sous réserve des prestations minimales selon la LPP, les prestations de la Caisse de pension n excèdent en aucun cas celles de l assurance collective. 6. Le montant de la rente annuelle d invalidité est déterminé d après l avenant 7.

17 15 Art. 22 / Rente d enfant d invalide 1. L assuré ayant droit à une rente d invalidité a droit à une rente d enfant d invalide pour chaque enfant qui, à son décès, aurait droit à une rente d orphelin d après l art La rente d enfant d invalide est versée depuis le même moment que la rente d invalidité. Le droit à une rente d enfant d invalide prend fin lorsque la rente d invalidité n est plus servie, mais au plus tard lorsque le droit à une rente d orphelin prendrait fin. 3. Lorsque l assuré a droit à une rente partielle d invalidité, la rente d enfant d invalide est calculée en pourcentage de la rente d invalidité complète en fonction du degré d invalidité (en fractions de la rente entière) d après l art. 21 al Le montant de la rente annuelle d enfant d invalide est déterminé conformément à l avenant 7. Art. 23 / Rente de partenaire 1. Au décès de l assuré, son conjoint survivant a droit à une rente de partenaire survivant. 2. Le droit à la rente de partenaire débute au premier jour du mois suivant le décès de l assuré, mais au plus tôt lorsque le salaire cesse d être versé. Il prend fin lorsque le conjoint survivant se remarie ou conclut un partenariat enregistré avant l âge de 45 ans révolus ; le cas échéant, une indemnité unique s élevant au triple de la rente annuelle de partenaire lui est versée. Le droit à une rente de partenaire prend fin au plus tard au décès du conjoint ayant droit à une rente. 3. La rente de partenaire est réduite lorsque le conjoint survivant est de 10 ans plus jeune que l assuré décédé. La réduction s élève à 1 % de la rente entière de partenaire survivant par année entière ou fraction d année excédant les 10 ans. Les prestations ne peuvent être inférieures à celles prévues par la LPP. 4. Le montant de la rente annuelle de partenaire découle de l avenant Le conjoint survivant peut demander à ce que la rente lui soit versée sous forme de capital par la Caisse de pension. Ce capital correspond à la réserve mathématique. Si le conjoint survivant est âgé de moins de 45 ans, le capital est réduit de 3 % par année d âge manquante entière ou entamée. Le capital d un assuré actif s élève au moins à l avoir de vieillesse accumulé lors du décès ou, s il est moins élevé, à au moins 3 rentes annuelles non réduites selon les principes de cet alinéa. 6. Toute demande de versement sous forme de capital doit parvenir par écrit au Conseil de fondation avant le paiement de la première rente ; à défaut, le droit de demander ce versement s éteint. 7. Sous réserve des rentes d orphelin de l art. 25, tout droit à des prestations réglementaires cesse lorsque le montant est perçu sous forme de capital. 8. Le partenariat enregistré est assimilé au mariage ; les alinéas 1 à 7 ci-avant s y appliquent par analogie. 9. Une communauté de vie (également valable pour les personnes de même sexe) pour laquelle ne s applique pas l al. 8, est assimilée au mariage à condition que tous les points cités ci-dessous soient cumulativement remplis : o les 2 partenaires ne doivent pas être mariés et il n existe aucun empêchement à un mariage entre eux,

18 16 o o o au moment du décès de la personne assurée, il faudra prouver que la communauté de vie avec ménage commun existe depuis au moins 5 ans sans interruption, la personne assurée n a pas encore atteint l âge ordinaire de la retraite et le décès intervient avant le droit aux prestations de vieillesse ; la personne assurée a déposé de son vivant à la Caisse de pension, la demande dûment signée par les deux partenaires. La Caisse de pension accuse réception de la demande. Elle vérifie, lors de la survenance d un cas de prévoyance, si les conditions sont remplies selon la demande reçue. Le droit à une rente de partenaire en cas de communauté de vie prend fin lorsque : a) le bénéficiaire de la rente décède, b) le bénéficiaire de la rente survivant se remarie ou conclut un partenariat enregistré avant l âge de 45 ans révolus, ou c) le bénéficiaire de la rente survivant commence une nouvelle communauté de vie avant l âge de 45 ans révolus. Dans les autres cas, les alinéas 1-7 de cet article sont à appliquer par analogie pour les prétentions du partenaire vivant en communauté de vie. Art. 24 / Rente de conjoint divorcé (rente de partenaire consécutive à la dissolution d un partenariat enregistré) 1. Au décès d un assuré, son conjoint divorcé peut prétendre à une rente aux mêmes conditions que le conjoint survivant, pour autant que le mariage ait duré 10 ans au moins et que le jugement de divorce lui ait attribué une rente viagère ou une indemnité en capital en lieu et place d une rente viagère. 2. La rente de conjoint divorcé correspond à la prestation minimale d après la LPP. Elle est toutefois diminuée du montant qui, lorsqu elle est cumulée avec les prestations des autres assurances (notamment celles de l AVS et de l AI), excèderait le droit issu du jugement de divorce. 3. La rente du conjoint divorcé prend fin lorsqu il se remarie, contracte un partenariat enregistré ou décède. 4. La dissolution judiciaire d un partenariat enregistré est assimilée à un divorce. Les alinéas 1 à 3 de cet article s appliquent par analogie aux prétentions du partenaire enregistré auparavant.

19 17 Art. 25 / Rente d orphelin 1. Chaque enfant d un assuré décédé a droit à une rente d orphelin ; ses beauxenfants ainsi que les enfants en nourrice n y ont cependant droit que si l assuré devait subvenir à leur entretien. 2. Le droit à la rente d orphelin débute au premier jour du mois suivant le décès de l assuré, mais au plus tôt lorsque cesse le versement du salaire. Le droit à la rente d orphelin prend fin au décès de l orphelin ou lorsque celui-ci atteint l âge de 18 ans. 3. La rente d orphelin est versée au-delà de l âge de 18 ans, mais au plus tard jusqu à l âge de 25 ans, tant que l orphelin poursuit une formation ; l orphelin invalide à 70 % au moins à l âge de 18 ans ne recouvre pas sa capacité de gain. 4. Le montant de la rente annuelle d orphelin découle de l avenant 7. Art. 26 / Capital en cas de décès 1. Un capital en cas de décès arrive à échéance lorsque l assuré décède avant sa retraite. Il correspond à l avoir de vieillesse accumulé lors du décès, sous déduction de la réserve mathématique afférente aux éventuelles prétentions à une rente d après les art. 23 à Si la personne assurée décède avant l âge ordinaire de la retraite, un capitaldécès complémentaire est exigible seulement si ce dernier est prévu dans le plan de prévoyance. L avenant 8 détaille le montant du capital-décès complémentaire. 3. Indépendamment du droit successoral, le capital en cas de décès est versé : a. au conjoint survivant respectivement au partenaire enregistré, à défaut b. aux enfants de l assuré qui ont droit à une rente d orphelin de la Caisse de pension, à défaut c. à la personne qui doit subvenir à l entretien d un ou de plusieurs enfants communs ou que l assuré soutenait de façon importante lors de son décès, à condition cependant qu elle ne perçoive pas de rente de partenaire ; à défaut d. aux autres enfants, aux parents ou aux frères et soeurs. A défaut d ayants droit selon l al. 3 lit. a à d, le capital échoit à la Caisse de pension. 4. L assuré peut disposer au plus de la moitié de son capital en cas de décès selon l al. 1. Pour ce faire, il communique par écrit à la Caisse de pension les bénéficiaires du capital en cas de décès ainsi que les montants partiels auxquels ils ont droit ; son choix s effectue entre les bénéficiaires mentionnés aux alinéas a et b ou, à défaut de telles personnes, entre ceux de l alinéa c ou, à défaut de telles personnes, entre ceux de l alinéa d. Cette déclaration doit parvenir à la Caisse de pension du vivant de l assuré ; ce dernier peut la révoquer en tout temps par écrit ou dans son testament. 5. A défaut de déclaration écrite de l assuré portant sur la répartition du capital en cas de décès, celui-ci est réparti par parts égales entre les bénéficiaires d un même groupe de personnes. 6. L ayant droit doit faire valoir son droit et en apporter la preuve. A défaut, la Caisse de pension est habilitée à verser le capital aux bénéficiaires qui lui sont connus douze mois après le décès de l assuré.

20 18 Art. 27 / Prestations de tiers 1. Si les prestations d invalidité et celles en cas de décès de la Caisse de pension, additionnées aux prestations de même nature et de même but, t.q. celles de l AVS/AI, de l assurance accidents obligatoire, de l assurance militaire, des assurances sociales étrangères, d une assurance pour laquelle l employeur ou, à sa place, la Caisse de pension a versé des primes, d autres institutions de prévoyance ou de libre passage, d un tiers responsable, cumulées avec un éventuel revenu effectivement réalisé ou que l assuré pourrait encore raisonnablement réaliser, des versements d un tiers au titre de sa responsabilité civile ainsi qu avec d éventuelles prestations de l assurance chômage du bénéficiaire d une rente d invalidité, conduisent à un revenu brut de plus de 100 % du dernier salaire imputable perçu avant le début de l incapacité de travail, les prestations de la Caisse de pension seront réduites de la part dépassant ce pourcentage. Les prestations minimales selon la LPP ne peuvent être réduites que lorsque le revenu, prestations imputables comprises, dépasse 90 % du salaire présumé perdu. La Caisse de pension peut en outre réduire les prestations d invalidité selon les dispositions de l art. 26, al. 3 LPP. 2. Après l âge ordinaire de la retraite, les prestations de vieillesse provenant d assurances sociales et d institutions de prévoyance suisses ou étrangères sont également considérées comme des revenus à prendre en compte, à l exception des allocations pour impotents, des indemnités pour atteinte à l intégrité et de toutes autres prestations semblables. Les prestations peuvent être réduites dans la mesure où, ajoutées aux autres revenus à prendre en compte, elles dépassent 90 % du gain annuel dont on peut présumer que l intéressé était privé immédiatement avant l âge de la retraite. Ce montant doit être adapté au renchérissement intervenu entre l âge de la retraite et le moment du calcul. 3. Les allocations pour impotents, les montants perçus à titre de tort moral ainsi que les rentes de conjoint et d orphelin d après l art. 54 LAM versées en cas de prestations de prévoyance insuffisantes ne sont pas pris en compte. Les revenus du conjoint survivant respectivement ceux du partenaire enregistré et des orphelins sont additionnés. En cas de réduction des prestations, toutes les prestations sont réduites dans les mêmes proportions. 4. Les éventuelles prestations en capital imputables sont converties en rentes équivalentes conformément aux bases actuarielles de la Caisse de pension. 5. Les prestations imputables selon l al. 1 ci-dessus font l objet d un contrôle périodique par la Caisse de pension. 6. La Caisse de pension peut réduire ses prestations lorsque l assuré ou l ayant droit, par sa faute grossière, a provoqué le décès ou l invalidité de l assuré ou lorsque l assuré s oppose fautivement aux mesures de réinsertion de l AI. Les prestations légales minimales selon la LPP ne peuvent être refusées ou réduites que lorsque l AVS/AI refuse, supprime ou réduit une prestation. 7. La Caisse de pension ne compense pas un refus ou une diminution de prestations de l assurance accident obligatoire ou de l assurance militaire si ces der-

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex Caisse de pensions ASMPP/SSPC (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT 2013 Première partie: plan de prévoyance BB-flex Le présent plan de prévoyance entre en vigueur au 1 er

Plus en détail

Plan de prévoyance 170

Plan de prévoyance 170 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 170 Etat de Vaud Validité Ce plan de prévoyance est valable dès le 01.01.2015 pour les personnes assurées, selon convention d adhésion séparée, auprès

Plus en détail

Fondation de prévoyance de l ASG

Fondation de prévoyance de l ASG Fondation de prévoyance de l ASG RÈGLEMENT 2014 Première partie: plan de prévoyance S Le présent plan de prévoyance entre en vigueur le 1 er janvier 2014 pour toutes les personnes assurées dans les plans

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents

PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents RÈGLEMENT, 1 re partie Valable dès le 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009. Le présent plan de prévoyance

Plus en détail

Avenant au règlement. pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) Fondation de prévoyance edifondo

Avenant au règlement. pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) Fondation de prévoyance edifondo Fondation de prévoyance edifondo Avenant au règlement pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) valable à partir du 1.1.2015 Dans un souci de simplification, seule la

Plus en détail

Règlement relatif à l assurance complémentaire

Règlement relatif à l assurance complémentaire Règlement relatif à l assurance complémentaire Fondation de prévoyance Swiss Life Assurance complémentaire Service externe valable à compter du 1 er janvier 2011 Sommaire A Introduction 3 1 Principe 3

Plus en détail

Avenant au règlement. pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) Fondation de prévoyance edifondo

Avenant au règlement. pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) Fondation de prévoyance edifondo Fondation de prévoyance edifondo Avenant au règlement pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) valable à partir du 1.1.2015 Dans un souci de simplification, seule la forme

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Plan de prévoyance WO (maintien de la prévoyance vieillesse sans prestations Valable à partir du 01.01.2014 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Vorsorgereglement

Plus en détail

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance?

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance? PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich Comment interpréter mon certificat d assurance? En-tête Certificat d assurance au xx.xx.xxxx indique à partir de quelle date

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Edition janvier 2012 Votre sécurité nous tient à cœur. 2 Règlement de prévoyance Sommaire I. Généralités

Plus en détail

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle.

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance contient de nombreuses informations intéressantes concernant la couverture

Plus en détail

Règlement sur la prévoyance professionnelle Primauté mixte

Règlement sur la prévoyance professionnelle Primauté mixte com Plan Règlement sur la prévoyance professionnelle Primauté mixte Valable à partir du 1 er janvier 2015 Ce règlement est également disponible en allemand, italien et anglais. Sommaire 4 Nom et objet

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Édition de janvier 2015 Votre sécurité nous tient à cœur. Sommaire I. Généralités 1. Bases 3 2.

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Conditions Complémentaires d Assurance Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Table des matières I. Preneur de prévoyance et personne assurée... 2 II. Bénéficiaires (OPP3, art. 2)...

Plus en détail

Votre prévoyance chez PUBLICA

Votre prévoyance chez PUBLICA Votre prévoyance chez PUBLICA Version abrégée du règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de la Confédération Cette brochure vous offre

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE Etat 2011 Contenu Le 2e pilier 3 La CPAT 3 A. Le plan LPP 4 1. BASE DE CALCUL 4 2. COTISATIONS 5 3. PRESTATIONS D ASSURANCE 5 3.1 Prestations

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ASSURANCE

RÈGLEMENT D'ASSURANCE RÈGLEMENT D'ASSURANCE Edition 2012 Règlement d'assurance Sommaire Page R E G L E M E N T D'A S S U R A N C E 1 1. Caisse de pensions Swatch Group et la LPP 1 2. Conditions d assurance 2 2.1. Affiliation

Plus en détail

Description du certificat de prévoyance

Description du certificat de prévoyance Description du certificat de prévoyance 1a 1b 2 3 4 5 6 7 8 2 1 er janvier 2015 Description du certificat de prévoyance de la caisse de pension PKG La liste ci-après décrit les différentes rubriques du

Plus en détail

Caisse de pension upc cablecom. Règlement de prévoyance de la caisse de pension 1 er janvier 2015

Caisse de pension upc cablecom. Règlement de prévoyance de la caisse de pension 1 er janvier 2015 Règlement de prévoyance de la caisse de pension er janvier 05 Aperçu succinct du règlement Caisse de pension upc cablecom Aperçu des prestations et du financement Salaire annuel assuré Art. 6 Salaire annuel

Plus en détail

Caisse de pension Mikron Règlement complémentaire. 1 er janvier 2014

Caisse de pension Mikron Règlement complémentaire. 1 er janvier 2014 Caisse de pension Mikron Règlement complémentaire 1 er janvier 2014 Sommaire 1. Désignations 1 2. Préambule 2 3. Affiliation à la Caisse 2 Art. 1 Principe 2 Art. 2 Début 2 Art. 3 Informations lors de

Plus en détail

Règlement cadre. GEMINI Fondation collective

Règlement cadre. GEMINI Fondation collective Règlement cadre GEMINI Fondation collective En vigueur à compter du 1 er janvier 2016 La version originale en langue allemande fait foi dans tous les cas. Table des matières A Fondements et structure 5

Plus en détail

Règlement de la caisse de pensions de Tamedia SA

Règlement de la caisse de pensions de Tamedia SA Règlement de la caisse de pensions de Tamedia SA Valable dès le 1 er janvier 2014 VUE D ENSEMBLE DES PRESTATIONS ET DU FINANCEMENT Salaire soumis à cotisations, salaire assuré Art. 3 Financement Cotisations

Plus en détail

Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions

Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions (OCFP 2) du 25 avril 2001 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 20 de la loi du 23 juin 2000 régissant la

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage Département fédéral de l'économie DFE EDITION 2009 716.201 f Complément d'information à l Info-Service Etre au chômage Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage

Plus en détail

prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta

prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta Un aperçu des prestations et cotisations des à la Caisse de pensions Syngenta Vue d ensemble des prestations de prévoyance professionnelle pour les salarié(e)s suisses Le rôle de la Caisse de pensions

Plus en détail

DISPOSITIONS LÉGALES CONCERNANT LE PLAN DE PRÉVOYANCE

DISPOSITIONS LÉGALES CONCERNANT LE PLAN DE PRÉVOYANCE 01.2016 DISPOSITIONS LÉGALES CONCERNANT LE PLAN DE PRÉVOYANCE Pax, Fondation collective LPP INDEX Dispositions réglementaires générales Edition 01.2016 Acte de fondation Edition 01.2011 Règlement d organisation

Plus en détail

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1)

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Conditions Générales RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Table des matières : I. Définitions et abréviations II. III. IV. Principes 1 Règles d application et tarifs 2 Création de la police

Plus en détail

Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes

Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes reconnues de prévoyance (OPP 3) 831.461.3 du 13 novembre 1985 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil fédéral

Plus en détail

Règlement de l œuvre de prévoyance Indépendant

Règlement de l œuvre de prévoyance Indépendant Règlement de l œuvre de prévoyance Indépendant Terminologie AVS Ayant droit LPGA Institution supplétive LPP OPP2 LFLP OLP AI LAM CO Âge de la retraite CPR Jour fixé LAA Personne assurée Rapport de prévoyance

Plus en détail

Règlement de prévoyance

Règlement de prévoyance FONDATION ABENDROT La caisse de pension durable Case postale 4002 Bâle Güterstrasse 133 Tél. 061 269 90 20 Fax 061 269 90 29 www.abendrot.ch stiftung@abendrot.ch Règlement de prévoyance Etat au 1 er janvier

Plus en détail

Plan de base II de la Caisse de pensions Poste

Plan de base II de la Caisse de pensions Poste Plan de base II de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2016 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan de base II le règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste,

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Dispositions générales (DG) Valable à partir du 0.0.0 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Vorsorgereglement AB - Ausgabe 000 - SR 00 - F Page de 0

Plus en détail

Notice relative aux polices de prévoyance liées (pilier 3a), valable à partir du 1er janvier 2008

Notice relative aux polices de prévoyance liées (pilier 3a), valable à partir du 1er janvier 2008 Notice relative aux polices de prévoyance liées (pilier 3a), valable à partir du 1er janvier 2008 1. Attribution bénéficiaire Dans les contrats d assurance du pilier 3a, un bénéficiaire ou plusieurs bénéficiaires

Plus en détail

Fondation collective Symova. Règlement de prévoyance

Fondation collective Symova. Règlement de prévoyance Fondation collective Symova Règlement de prévoyance Abréviations LAVS LPGA LPP OPP 2 LFLP Loi fédérale du 20 décembre 1946 sur l assurance vieillesse et survivants, RS 831.10 Loi fédérale du 6 octobre

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Édition de janvier 2015 Votre sécurité nous tient à cœur. Sommaire I. Généralités 1. Bases 3 2.

Plus en détail

Table des matières. adopté par l'organe paritaire le 19. novembre 2007 - Etat au 1 er janvier 2015

Table des matières. adopté par l'organe paritaire le 19. novembre 2007 - Etat au 1 er janvier 2015 Règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de l'institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (RP-IPI) adopté par l'organe paritaire

Plus en détail

table des matières Fondation BCV deuxième pilier Chapitre I Définitions 5

table des matières Fondation BCV deuxième pilier Chapitre I Définitions 5 règlement de prévoyance état au 1 er janvier 2013 2 Fondation BCV deuxième pilier table des matières Chapitre I Définitions 5 Chapitre II Dispositions générales 6 Article 1 Statut de la Fondation 6 Article

Plus en détail

Règlement de prévoyance

Règlement de prévoyance Règlement de prévoyance Valable dès le 1er novembre 2013 A. Table des matières A. Table des matières 2,3 B. Bases et structure 4 Art. 1 Nom et siège 4 Art. 2 But 4 Art. 3 Structure de la prévoyance 4 Art.

Plus en détail

CAISSE DE PENSION FREELANCE

CAISSE DE PENSION FREELANCE Caisse de pension Freelance CAISSE DE PENSION FREELANCE du syndicat des médias comedia RÉSUMÉ DU RÈGLEMENT 2007 Valable dès le 01.01.2007 Caisse de pension Freelance 1/6 RESUME DES DISPOSITIONS LES PLUS

Plus en détail

sur le régime de pensions de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (RRP) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat

sur le régime de pensions de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (RRP) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat Etat au 0.0.05 Règlement du septembre 0 sur le régime de pensions de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (RRP) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat Vu la loi du mai 0

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de prévoyance de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de prévoyance de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 Sommaire I. Généralités 3 1. Bases 3 2. Obligation de renseigner et d annoncer, information

Plus en détail

Règlement cadre de la Caisse de prévoyance Ramoneur

Règlement cadre de la Caisse de prévoyance Ramoneur Règlement cadre de la Caisse de Ramoneur 1. Dispositions générales Art.1 Organisation de la CPR Responsable de la professionnelle 1 Sous le nom de «Caisse de Ramoneur» (CPR) une fondation a été constituée

Plus en détail

Approuvé le 07.06.2013. En vigueur dès le 01.01.2014

Approuvé le 07.06.2013. En vigueur dès le 01.01.2014 Approuvé le 07.06.2013 En vigueur dès le 01.01.2014 Règlement d assurance 2014 Table des matières 1 I Définitions et abréviations 3 II Généralités 5 Art. 1 Dénomination et but 5 Art. 2 Rapport avec la

Plus en détail

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC)

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) Annexe Ia Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) du janvier 0 (Etat le er janvier 05) Chapitre Dispositions générales Art. Objet

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009 123456 Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation Règlement de prévoyance Valable à partir du 1.1.2009 TABLE DES MATIÈRES Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation...

Plus en détail

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur 1. Dispositions générales Art.1 Organisation de la CPR Responsable de la professionnelle 1 Sous le nom de «Caisse de pension Ramoneur» (CPR) une fondation

Plus en détail

Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028. Salaire annuel brut CHF 78'000.00. Salaire annuel assuré CHF 53'325.00

Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028. Salaire annuel brut CHF 78'000.00. Salaire annuel assuré CHF 53'325.00 nest Certificat de prévoyance au 15.01.2015 Caisse de pensions écologique et éthique Monsieur Felix Muster Employeur Muster GmbH Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028 1. Données personnelles Nom, prénom Muster

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste

Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste valable dès le er août 0 Caisse de pensions Poste Viktoriastrasse 7 Case postale 58 000 Berne 5 téléphone 058 8 56 66 courriel pkpost@pkpost.ch www.pkpost.ch

Plus en détail

Caisse de prévoyance de l Etat du Valais

Caisse de prévoyance de l Etat du Valais Règlement de base er janvier 0 Table des matières A. Dispositions générales - 5 - Art. Dispositions générales - 5 - Art. Affiliation à la Caisse - 6 - Art. Examen de santé, réserves - 8 - Art. 4 Catégories

Plus en détail

Votre certificat de prévoyance

Votre certificat de prévoyance www.allianz.ch Votre certificat de prévoyance Mars 2014 Notice pour la personnes assurée Un certificat de prévoyance est établi chaque année à votre intention et vous donne des informations importantes

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite Société fiduciaire Lausanne Flexibilisation de l âge de la retraite Bases légales AVS Age ordinaire de la retraite selon la Loi fédérale sur l'assurance-vieillesse et survivants (Art 21 al. 1 LAVS) : 65

Plus en détail

Prévoyance professionnelle

Prévoyance professionnelle 2 e pilier, LPP Prévoyance professionnelle Élément essentiel du 2 e pilier, la prévoyance professionnelle garantit le maintien du niveau de vie. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève R A M B Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève 2004 1 FONDATION POUR LA RETRAITE ANTICIPEE DE LA METALLURGIE DU BATIMENT (FONDATION RAMB) REGLEMENT En application des

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

RÈGLEMENT DE L ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE LPP DE LA CAISSE DE PENSION DU GROUPE BURKHALTER

RÈGLEMENT DE L ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE LPP DE LA CAISSE DE PENSION DU GROUPE BURKHALTER RÈGLEMENT DE L ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE LPP DE LA CAISSE DE PENSION DU GROUPE BURKHALTER Valable dès le 1 er janvier 2006 Révisé au 1 er janvier 2012 Table des matières Page A DISPOSITION GÉNÉRALES 3 Art.

Plus en détail

Règlement de la caisse de prévoyance Ramoneur

Règlement de la caisse de prévoyance Ramoneur Règlement de la caisse de prévoyance Ramoneur Terminologie AVS Ayant droit Employeur Employé LPGA Institution supplétive LPP Âge-LPP Loi fédérale du 20 décembre 1946 sur l assurance-vieillesse et survivants

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2013

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2013 Caisse de pensions PANVICA (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2013 Première partie: plan de prévoyance BBF1 Le présent règlement de prévoyance entre en vigueur

Plus en détail

Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC

Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC 1 Caisse de pensions de l État de Vaud Créée par la loi du 12.12.1951 Nouvelle loi le 01.01.1985 Mise à jour le 01.01.1996 (LFLP

Plus en détail

Garantir le minimum vital

Garantir le minimum vital 1 er pilier, AVS/AI Garantir le minimum vital Par le biais de l AVS/AI, la prévoyance étatique couvre les besoins vitaux de toute la population. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

règlement de prévoyance

règlement de prévoyance règlement de prévoyance en vigueur dès le 1 er janvier 2015 table des matières I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES 6 Article 1 - But 6 Article 2 - Enregistrement 6 Article 3 - Employeurs 6 Article 4 - Affiliation

Plus en détail

Votre prévoyance chez PUBLICA

Votre prévoyance chez PUBLICA Votre prévoyance chez PUBLICA Version abrégée des règlements de prévoyance de la Caisse de prévoyance du domaine des EPF pour le personnel du domaine des EPF (RP-EPF 1) et pour les professeurs des EPF

Plus en détail

Règlement. fpig. fpig c/o agrapi, case postale, 3000 Berne 6. www.fpig.ch. di previdenza. dell industria. Fondazione. grafica

Règlement. fpig. fpig c/o agrapi, case postale, 3000 Berne 6. www.fpig.ch. di previdenza. dell industria. Fondazione. grafica fpig c/o agrapi, case postale, 000 Berne 6 www.fpig.ch Personalvorsorgestiftung der graphischen Industrie Fondation de prévoyance de l industrie graphique Fondazione di previdenza dell industria grafica

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Règlement de prévoyance Pens3a

Règlement de prévoyance Pens3a Règlement de prévoyance Pens3a A) Dispositions générales Pour faciliter la lecture, les termes désignant des personnes sont utilisés au masculin et se rapportent à la fois aux hommes et aux femmes. 1.

Plus en détail

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation TR NS P R E NT SAMMELS T I F T U NG FÜR B E RUFLIC H E V O R S O RGE Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation Montants limites et valeurs actuarielles, valables à partir du 1 er janvier 2015

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES DISPOSITIONS PARTICULIERES SUR LE TRAITEMENT ET LES INDEMNITES DES MEMBRES DE LA MUNICIPALITE

COMMUNE D AVENCHES DISPOSITIONS PARTICULIERES SUR LE TRAITEMENT ET LES INDEMNITES DES MEMBRES DE LA MUNICIPALITE COMMUNE D AVENCHES DISPOSITIONS PARTICULIERES SUR LE TRAITEMENT ET LES INDEMNITES DES MEMBRES DE LA MUNICIPALITE Article Traitement Le Syndic touche un traitement fixe de Fr. 0'000.- et les Municipaux

Plus en détail

LPP. Les dispositions les plus importantes de la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

LPP. Les dispositions les plus importantes de la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Les dispositions les plus importantes de la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Etat janvier 2007 4Base et objectif de la prévoyance professionnelle La prévoyance professionnelle

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal)

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal) Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal) Édition du 1.7.2005 www.egk.ch Conditions Complémentaires d Assurance indemnités

Plus en détail

Règlement Uno. Prévoyance professionnelle selon la CCNT 2015

Règlement Uno. Prévoyance professionnelle selon la CCNT 2015 Règlement Uno Prévoyance professionnelle selon la CCNT 2015 Sommaire Dispositions préliminaires Article 1 But 2 Article 2 Administration 2 Dispositions générales et définitions Article 3 Personnes devant

Plus en détail

Votre prévoyance en bref

Votre prévoyance en bref Votre prévoyance en bref 2 Version synthétique du règlement de prévoyance (état au 01.01.2015) pour les personnes assurées auprès de l ASMAC Fondation pour indépendants. Cette brochure vous offre un aperçu

Plus en détail

Règlement concernant la liquidation partielle ettotale des caisses de prévoyance

Règlement concernant la liquidation partielle ettotale des caisses de prévoyance Règlement concernant la liquidation partielle ettotale des caisses de prévoyance Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle extra-obligatoire Edition décembre 2009 2 Règlement Sommaire

Plus en détail

3.03 Prestations de l AVS Rentes de survivants de l AVS

3.03 Prestations de l AVS Rentes de survivants de l AVS 3.03 Prestations de l AVS Rentes de survivants de l AVS Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La rente de survivants est là pour empêcher que le décès du conjoint ou d un des parents ne mette financièrement

Plus en détail

Règlement de prévoyance Janvier 2016

Règlement de prévoyance Janvier 2016 Règlement de prévoyance Janvier 2016 En cas de divergences entre le texte original et sa traduction, seule la version allemande fera foi. Copyright by Profond Institution de prévoyance. 8800 Thalwil (ZH).

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Règlement de prévoyance Janvier 2014

Règlement de prévoyance Janvier 2014 Institution de prévoyance Règlement de prévoyance Janvier 2014 En cas de divergences entre le texte original et sa traduction, seule la version allemande fera foi. Copyright by Profond Institution de prévoyance.

Plus en détail

Avoir de vieillesse (assurance épargne 15 0 9044. Cotisations annuelles totales 57 2 4 6. Prestation de libre passage 469

Avoir de vieillesse (assurance épargne 15 0 9044. Cotisations annuelles totales 57 2 4 6. Prestation de libre passage 469 5 1 1 27 5925 5925 2 Avoir de vieillesse (assurance épargne 5 15 0 9044 15 0 33641 3 Cotisations annuelles totales 57 2 4 6 14 4 4 4 1 8 7 65 598 49 4 Prestation de libre passage 5 469 9215 5 6 Prestations

Plus en détail

Modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l'etat de Fribourg

Modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l'etat de Fribourg Pensionskasse des Staatspersonals PKSPF Rue St-Pierre 1, 1701 Fribourg T +41 026 305 32 62, F +41 026 305 32 69 www.cppef.ch Modification de la loi sur la Caisse de prévoyance du personnel de l'etat de

Plus en détail

RÈGLEMENT UNO 2016. Prévoyance professionnelle selon la CCNT

RÈGLEMENT UNO 2016. Prévoyance professionnelle selon la CCNT RÈGLEMENT UNO 2016 Prévoyance professionnelle selon la CCNT 1 Sommaire Dispositions préliminaires Art. 1 But 2 Art. 2 Administration 2 Dispositions générales et définitions Art. 3 Personnes devant être

Plus en détail

HOTELA Fonds de prévoyance. Règlement de prévoyance

HOTELA Fonds de prévoyance. Règlement de prévoyance 05.0 HOTELA Fonds de prévoyance Règlement de prévoyance Valable dès le er juillet 009 ère révision le er janvier 0 ème révision le mai 0 Rue de la Gare 8, Case postale 5, 80 Montreux, Tél. 0 96 49 49,

Plus en détail

Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire

Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt Règlement, édition 2015 Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire A better world begins with you La version originale en langue

Plus en détail

Description du produit BusinessComposit. Prévoyance professionnelle modulaire pour les petites et moyennes entreprises

Description du produit BusinessComposit. Prévoyance professionnelle modulaire pour les petites et moyennes entreprises Description du produit BusinessComposit Prévoyance professionnelle modulaire pour les petites et moyennes entreprises 1 Conforme au marché et aux courtiers Les courtiers veulent des solutions de prévoyance

Plus en détail

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS 3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Lorsque vous atteignez l âge ordinaire de la retraite, vous avez droit à une rente

Plus en détail

Allocations familiales

Allocations familiales Office des assurances sociales et de la surveillance des fondations Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Amt für Sozialversicherung und Stiftungsaufsicht

Plus en détail

du Groupe Burkhalter, Zurich www.burkhalter-pk.ch Certificat de prévoyance, valable le 01.01.2014 Tous les montants en CHF

du Groupe Burkhalter, Zurich www.burkhalter-pk.ch Certificat de prévoyance, valable le 01.01.2014 Tous les montants en CHF Caisse de pension du Groupe Burkhalter, Zurich www.burkhalter-pk.ch Certificat de prévoyance, valable le 01.01.2014 Tous les montants en CHF CH/UGG-TIAN / U1111 Personnel / confidentiel Madame Felicia

Plus en détail

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP Copie pour la fondation de libre passage Freizügigkeitsstiftung der Migros Bank Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP L ouverture du compte sera effectuée après entrée de la prestation

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

05.5 Assurance travail par équipes. Assurance travail par équipes

05.5 Assurance travail par équipes. Assurance travail par équipes 05.5 Assurance travail par équipes Assurance travail par équipes Caisse de pensions Novartis Règlement Assurance travail par équipes Règlement entrant en vigueur au 1 er janvier 2005 Pour toute difficulté

Plus en détail

Règlement de prévoyance

Règlement de prévoyance Règlement de prévoyance Valable dès le..06 Vorsorgestiftung des Schweizerischen Gemeindeverbandes Fondation de prévoyance de l Association des Communes Suisses Fondazione di previdenza dell Associazione

Plus en détail

Guide des assurances sociales destiné aux salariés. Edition 2015

Guide des assurances sociales destiné aux salariés. Edition 2015 Guide des assurances sociales destiné aux salariés Edition 2015 Contenu Introduction...3 Changement d emploi...4 Chômage...6 Congés non payés, formation, séjours linguistiques, etc...8 Prise d une activité

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Adrian Moll Controlling Suisse Règlement de prévoyance. Caisse de pension de Helvetia Assurances. Quels que soient vos projets,

Plus en détail

Règlement. FIP - Indépendants

Règlement. FIP - Indépendants Règlement FIP - Indépendants Table des matières Dispositions générales 1-3 Cercle des assurés 4-9 Financement 10-12 Comptes des assurés 13-14 Prestations : dispositions générales 15-16 Prestations de vieillesse

Plus en détail

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2016 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan complémentaire I le règlement de prévoyance de la Caisse de

Plus en détail

Annexe au règlement d assurance Valable dès 2011

Annexe au règlement d assurance Valable dès 2011 Annexe au règlement d assurance Valable dès 211 A. Tableaux 5 1. Plans de cotisations de la Caisse de pension 5 2. Montant des cotisations de risque 5 3. Montant du taux de conversion 51 4. Valeur de compensation

Plus en détail

entre la Fondation SSO-Services et Helsana Assurances SA

entre la Fondation SSO-Services et Helsana Assurances SA Édition juin 2013 Notice Contrat-cadre Assurance indemnités journalières Helsana Business Salary entre la Fondation SSO-Services et Helsana Assurances SA HEL-00810-fr-0613-0003-21971 Fondations de la SSO

Plus en détail

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG 2.03 Cotisations Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI)

Plus en détail

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Certificat d assurance Pour votre sécurité sociale Lire correctement son certificat d assurance Un certificat d assurance peut constituer une véritable énigme. Cet aide-mémoire de la SVE vous

Plus en détail