Bull-IMAG. Rapport Scientifique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bull-IMAG. Rapport Scientifique"

Transcription

1 Bull-IMAG ERS CNRS 106 Rapport Scientifique septembre 1995 Bull - Centre National de la Recherche Scientifique Institut National Polytechnique de Grenoble - Université Joseph Fourier

2

3 Bull-IMAG ERS CNRS 106 Rapport Scientifique L Unité Mixte Bull-IMAG a été créée pour 4 ans au 1-er janvier 1990 pour mener des recherches sur les systèmes et applications informatiques répartis et transférer les résultats de ces recherches. Le rapport scientifique final, établi en 1994, a résumé les résultats de ces 4 années de travaux. La période de 1994 à mi-1995 a été une période de transition, dans laquelle le Laboratoire Bull-IMAG a reçu le statut d Equipe en restructuration. Durant cette période, trois actions ont été menées en parallèle : Dans Bull, préparation du transfert industriel des résultats du projet Guide (plate-forme pour développement d applications réparties, réalisée à l Unité Mixte Bull-IMAG), sous la forme d un produit appelé OODE (Object Oriented Distributed Environment). Dans le projet Opéra, poursuite des activités sur le traitement de documents structurés, avec un développement important des activités autour du World Wide Web. Après la fin du projet Guide, préparation d un nouveau projet de recherche, qui a effectivement démarré en 1995 sous le nom de Sirac (Systèmes Informatiques Répartis pour Applications Coopératives). Ce projet est mené dans le cadre du nouveau Laboratoire IMAG-LSR (Logiciel, Systèmes et Réseaux), commun au CNRS, à l Institut National Polytechnique de Grenoble, et à l Université Joseph Fourier, créé au 1 er janvier Le projet Sirac est également en cours d examen par les instances d évaluation du CNRS et de l INRIA pour devenir projet commun CNRS-Universités- INRIA. Le présent rapport est donc articulé en trois parties : La première partie est une description synthétique de l historique du transfert entre Guide et OODE (les résultats scientifiques proprement dits ayant été détaillés dans le Rapport final de l Unité Mixte Bull-IMAG), et contient la bibliographie d ensemble du projet. La deuxième partie est une description des résultats et du plan de travail du projet Opéra. La troisième partie est une description des objectifs et du plan de travail du projet Sirac. Des rapports présentant les premiers résultats de ce projet seront disponibles en octobre 1995.

4

5 Bull-IMAG ERS CNRS 106 De Guide à OODE : transfert industriel d une plate-forme à objets pour applications réparties

6

7 De Guide à OODE : transfert industriel d une plate-forme à objets pour applications réparties Historique du projet En octobre 1986, une équipe mixte, associant des chercheurs du Laboratoire de Génie Informatique de l IMAG (IMAG-LGI) et des ingénieurs du Centre de Recherche Bull de Grenoble, lance un projet de conception et de réalisation d un système à objets pour le support d applications réparties sur un réseau local de stations de travail et de serveurs. Ce projet reçoit le nom de Guide (Grenoble Universities Integrated Distributed Environment). Les deux partenaires du projet sont également associés dans le projet ESPRIT Comandos (Construction and MANagement of Distributed Objet Systems), dont l objectif est également de concevoir une plate-forme distribuée pour des applications à base d objets. En novembre 1988, le premier prototype de l environnement Guide est présenté en démonstration publique à l ESPRIT Technical Week à Bruxelles. Ce prototype comporte un noyau de gestion d objets réalisé au-dessus d Unix (sur stations Sun et Bull), et un langage d écriture d applications réparties. En fin 1988, l intérêt potentiel de ces travaux est jugé suffisamment important pour motiver la création d une Unité Mixte associant Bull et les autorités de tutelle de l IMAG (CNRS, Institut National Polytechnique de Grenoble, Université Joseph Fourier). Ce Laboratoire, dénommé Bull-IMAG, est officiellement créé au 1-er janvier 1990, mais fonctionne effectivement dans ses locaux propres à partir de mai A la même époque, l Open Software Foundation (OSF), décide d installer à Grenoble le centre européen de son Institut de Recherche, dans des locaux adjacents à ceux de Bull-IMAG. L objectif de Bull-IMAG, créé pour une durée de 4 ans, est de réaliser un prototype pré-industriel issu du système Guide. Une version Guide-1, portée sur les principales machines Unix (Bull, Sun 3, Sun 4, Sun 386, DecStation), est largement diffusée à partir de 1991, et sert de support à plusieurs applications totalisant plus de lignes de programmes en langage Guide : Un éditeur coopératif, version répartie de l éditeur structuré Grif, réalisé à Bull-IMAG, Un système de circulation de documents, CIDRE, réalisé au SEPT à Caen, dans le cadre du projet Comandos, Un serveur X500, réalisé à Bull-Louveciennes, également dans le cadre de Comandos. Cette dernière application sera à l origine de la première utilisation industrielle de Guide, pour la gestion d une base de données interne au système ISM de Bull. A partir de 1991, une seconde version de Guide (Guide-2) est mise en chantier audessus du micro-noyau Mach. Elle se caractérise par sa modularité (séparation des fonctions de stockage, de gestion d objets et d exécution) et sa généricité (elle supporte les langages Guide et C++). Cette version sert de base au transfert industriel sur Bull DPX-20 et Unix-AIX, lancé en mi A partir de cette date, le personnel Bull de l Unité Mixte Bull-IMAG est progressivement réaffecté au développement de la version industrielle, qui reçoit le nom de OODE (Object-Oriented Distributed Environment). Ce noyau initial est renforcé, courant 1993, par l arrivée de 4 nouveaux ingénieurs de Bull. Au terme du mandat de l Unité Mixte, fin 1993, l objectif fixé est donc atteint. Le bilan du projet est présenté au cours de journées portes ouvertes les 13 et 14 janvier

8 Transfert Guide-OODE La première version de l environnement OODE est livrée à ses clients le 15 octobre Après une année de transition, mise à profit pour la préparation d un nouveau projet de recherche, la partie IMAG de l Unité Mixte rejoint au 1-er janvier 1995 un nouveau laboratoire de l IMAG : Logiciel, Systèmes, Réseaux. Le nouveau projet, appelé Sirac, poursuit l exploration des deux voies ouvertes dans Guide : support système pour objets répartis (avec utilisation des réseaux rapides et des grandes mémoires virtuelles) ; outils et services pour la construction d applications coopératives. La collaboration avec Bull se poursuit dans le cadre d un GIE Bull-INRIA en cours de démarrage (voir plus loin). Le projet Guide a été mené depuis 1986 sous la responsabilité conjointe de Roland Balter (Bull) et Sacha Krakowiak (IMAG). En septembre 1993, Roland Balter a rejoint l Université Joseph Fourier. La direction du groupe systèmes répartis (OSS/DCSBU) de Bull est depuis lors assurée par Gilles Bogo, le responsable du projet OODE étant Serge Lacourte. La liste des personnes participant ou ayant participé aux projets Guide et OODE est donnée in fine. Résumé technique Objectif. L objectif du projet OODE est de fournir un environnement de programmation et d exécution permettant de réduire de manière significative le coût de développement et de maintenance des applications réparties. OODE doit libérer le programmeur du souci de gérer explicitement la persistance des données et la distribution de l exécution. Il doit fournir des outils facilitant la programmation, la mise au point et l administration des applications. Choix techniques. OODE est construit autour d un modèle d objets persistants. La persistance d un objet est automatiquement déterminée par son accessibilité. Tout objet est potentiellement partageable par un nombre quelconque d activités parallèles. L appel d une méthode d un objet obéit à un mécanisme uniforme, que l objet soit local ou distant. Dans OODE, les objets sont désignés par des références internes distribuées et persistantes qui permettent, par inclusion, de construire des structures complexes réparties. Pour une application en cours d exécution, l ensemble des objets qu elle manipule est vu comme faisant partie d une mémoire d objets uniforme. La mise en œuvre de cette mémoire sur un ensemble de sites, et les mouvements d objets depuis ou vers les fichiers (NFS ou DFS), sont gérés automatiquement en respectant une politique particulière de gestion, destinée à améliorer les performances. Les objets susceptibles d être utilisés en même temps sont regroupés en grappes manipulées globalement, toujours dans le but d améliorer les performances. La protection des objets est exprimée au moyen de listes d accès, et mise en œuvre en utilisant un système original de vues qui permet de munir un même objet d interfaces multiples d accès selon les applications qui le manipulent. La synchronisation des objets partagés est réalisée au moyen de classes de base prédéfinies fournies par l environnement. Le modèle d objets de OODE est directement utilisable à partir du langage C++. Un mot-clé supplémentaire suffit pour rendre les exemplaires d une classe persistants et potentiellement partageables. Des outils de visualisation et de mise au point, utilisant directement le modèle d objets, facilitent et accélèrent la construction d applications. Applications. OODE est actuellement utilisé par un client pilote, le consortium PREVISIA, qui réunit la BNP, le CNET, EDF et l INRIA. Par ailleurs, un ensemble d actions ont été initialisées pour promouvoir la technologie OODE au travers de partenariats, soit avec des intégrateurs de systèmes, Bull-IMAG (ERS 106) 2 Rapport final

9 Transfert Guide-OODE soit des utilisateurs. Les contacts les plus avancés concernent l hôpital (gestion coordonnées de ressources hospitalières) et les industries automobiles et aéronautiques (plate-forme d intégration d outils de conception assistée et de contrôle de production). Plans de développement Les développements futurs de OODE seront menés dans le cadre d un GIE associant Bull et l INRIA, à partir de janvier Il est prévu que OODE serve de banc d essai pour des travaux de recherche et de pré-développementdont le résultat sera progressivement intégré aux produits. Les aspects couverts sont les suivants : Outils de construction d applications par assemblage de composants. Outils de configuration d applications réparties Outils de coordination, combinant événements et objets partagés, pour applications coopératives. Outils d administration et de mise au point d applications réparties. Ces outils auront comme base le langage d interface IDL-CORBA, auquel seront apportées les extensions nécessaires, sous forme d annotations pour respecter la compatibilité ascendante. Environnement de base OODE est réalisé au-dessus d Unix. La version actuelle fonctionne sur Bull DPX-20, en utilisant AIX et DCE. Une version Sun-Solaris sera livrée au 1-er semestre Un accès depuis PC-Windows est prévu ultérieurement (1996), ainsi que l intégration de OODE à un environnement CORBA. Parallèlement, des applications pilotes seront réalisées avec des utilisateurs extérieurs. Conclusion Les principales caractéristiques qui font l originalité du projet OODE sont, à notre avis, les suivantes : L environnement OODE est techniquement innovant : il combine dans un environnement unique les avantages d un modèle à objets, la gestion automatique de la persistance, la transparence vis-à-vis de la distribution, et la disponibilité d outils de développement. Les solutions adoptées se situent à la pointe de l état de l art actuel. L environnement OODE fournit un support commode et efficace de développement pour une gamme étendue d applications. Toute application répartie fondée sur le partage d objets, et notamment toute application coopérative, peut bénéficier des services de OODE. L environnement OODE est ouvert et entièrement compatible avec les standards actuels. Le principal langage supporté est un C++ pourvu d extensions permettant de gérer des objets persistants et répartis. Il est alors possible d étendre un programme Unix préexistant écrit en C ou C++, et de lui faire exploiter les possibilités de OODE. Les applications réalisées sur OODE pourront directement interagir avec toute application extérieure en respectant les interfaces définies par le standard CORBA de l OMG. L environnement OODE est le résultat d une réelle coopération Recherche- Industrie. Il est issu d un système prototype conçu et réalisé par une équipe mixte, dans laquelle la participation de Bull et de l IMAG a été équilibrée. Le prototype a été largement diffusé et utilisé à l extérieur. Le passage du prototype au produit, en revanche, a été de la seule responsabilité de l industriel. L environnement OODE constitue une base d expérimentation pour des avancées futures. Les travaux prévus dans le cadre du GIE Bull-INRIA, notamment, Bull-IMAG (ERS 106) 3 Rapport final

10 Transfert Guide-OODE doivent permettre d étendre et de renforcer la gamme d outils disponibles pour le développement, la mise au point, et l administration d applications réparties. Participants aux projets Guide et OODE Projet Guide ( ) Roland Balter, Jacques Bernadat, Fabienne Boyer, Jacques Cayuela, Annie Chabert, Pierre-Yves Chevalier, Adriana Danes, Dominique Decouchant, Andrzej Duda, François Exertier, André Freyssinet, Daniel Hagimont, Hervé Jamrozik, Sacha Krakowiak, Patrick Le Dot, Serge Lacourte, Emmanuel Lenormand, Marie Meysembourg, Jacques Mossière, Véronique Normand, Hiep Nguyen Van, Eric Paire, Rémy Prud homme, Michel Riveill, Cécile Roisin, Xavier Rousset de Pina, Miguel Santana, Frédéric Saunier, Rodrigo Scioville, Gérard Vandôme, Jean-Yves Vion-Dury. N ont pas été comptés les étudiants et stagiaires ayant travaillé dans le projet pendant une durée inférieure à un an. Projet OODE ( ) Roland Balter (jusqu en 1993), Jacques Cayuela, Philippe Coq, Philippe Durieux, André Freyssinet, Marc Herrmann, Serge Lacourte, Miguel Santana, Gérard Vandôme. Bull-IMAG (ERS 106) 4 Rapport final

11 Transfert Guide-OODE Bibliographie du projet Guide ( ) LIVRES, REVUES [Balter 91a] R. Balter, J. Bernadat, D. Decouchant, A. Duda, A. Freyssinet, S. Krakowiak, M. Meysembourg, P. Le Dot, H. Nguyen Van, E. Paire, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, R. Scioville, G. Vandôme, Architecture and Implementation of Guide, an Object-Oriented Distributed System, Computing Systems, vol. 4, 1, pp [Balter 91b] R. Balter, J.-P. Banâtre, S. Krakowiak (éditeurs) Construction des systèmes d exploitation répartis, Collection Didactique de l INRIA, juin 1991 Chapitre 2 : S. Krakowiak, Systèmes de communication et machines parallèles Chapitre 4 : S. Krakowiak, Principes et mécanismes de base de la répartition Chapitre 8 : R. Balter, Gestion répartie des transactions [Balter 94] R. Balter, S. Lacourte, M. Riveill, The Guide Language: Design and Experience, The Computer Journal, Dec [Cahill 93] The Comandos Distributed Application Platform, V. Cahill, R. Balter, N. Harris, and X. Rousset de Pina (editors), Springer-Verlag, 1993 [Krakowiak 90] S. Krakowiak, M. Meysembourg, H. Nguyen Van, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, Design and Implementation of an Object-Oriented, Strongly Typed Language for Distributed Applications, Journal of Object-Oriented Programming, 3,3, Sept.-Oct. 1990, pp [Riveill 94] Guide, un langage à objets pour la programmation concurrente, Calculateurs Parallèles, 6, 2, 1994 CONGRES A COMITE DE LECTURE AVEC ACTES PUBLIES [Balter 93] R. Balter, P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Lacourte, X. Rousset de Pina, Is the Microkernel Technology Well-suited for the Support of Objects-Oriented Operating Systems? The Guide Experience,Usenix Workshop on Microkernels and Other Kernel Architectures, Sept [Boyer 91a] F. Boyer, J. Cayuela, P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, Supporting an Object- Oriented Distributed System: Experience with Unix, Chorus and Mach, Proc. Symposium on Experience with Distributed and Multiprocessor Systems, Atlanta, March 1991 [Boyer 91b] F. Boyer, A Causal Distributed Shared Memory Based on External Pagers, Proc. Mach Symposium, Monterrey, Dec [Chevalier 92b] P. Y. Chevalier, A Replicated Object Server for a Distributed Object-Oriented System, 11th Symposium on Reliable Distributed Systems, IEEE, October 1992 [Chevalier 93] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Krakowiak, S. Lacourte, X. Rousset de Pina, Experience with Shared Object Support in the Guide System, Fourth Symposium on Experiences with Distributed and Multiprocessor Systems (SEDMS), Sept Bull-IMAG (ERS 106) 5 Rapport final

12 Transfert Guide-OODE [Chevalier 94a] P. Y. Chevalier, M. Riveill, F. Saunier, Towards a Generic Support System for Co-operative Applications, Proc WET-ICE 94, avril 1994 [Chevalier 94b] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Krakowiak, S. Lacourte, J. Mossière, X. Rousset de Pina, Persistent Shared Object Support in the Guide System: Evaluation and Related Work, Proc. Conf. on Object-Oriented Programming Systems, Languages, and Applications (OOPSLA), Portland, Oct [Danès 93] A. Danès, F. Exertier, S. Haj Houssain, Interoperability between a Distributed System and a Database System, 4th International Conf. on Database and Expert Systems Applications (DEXA 93), Prague, 6-8 Sept [Decouchant 90] D. Decouchant, A. Duda, Remote Execution and Communication in Guide, a Distributed Object-Oriented System, IEEE Workshop on Experimental Distributed Systems, Huntsville, Oct [Decouchant 91a] D. Decouchant, P. Le Dot, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, A Synchronization Mechanism for Typed Objects in a Distributed System, Proc. 11th International Conf. on Distributed Systems (ICDCS), Arlington, Tx, May 1991 [Decouchant 91b] D. Decouchant, V. Normand, G. Vandôme, Application Design Using the Comandos Distributed Object-Oriented System, HCI 91, sept [Duda 93a] A. Duda, Analysis of Multicast-based Object Replication Strategies in Distributed Systems, Proc. 13th International Conf. on Distributed Systems (ICDCS), Pittsburgh, May 1993 [Duda 93b] A. Duda, J. Cayuela, System Management in the Guide Distributed System, First International Workshop on System Management, 1993 [Freyssinet 91a] A. Freyssinet, S. Krakowiak, S. Lacourte, A Generic Object-Oriented Virtual Machine, Proc. Second Int. Workshop on Object Orientation in Operating Systems, Palo Alto, Oct [Hagimont 92] D. Hagimont, S. Krakowiak, X. Rousset de Pina, Protection in an Object-Oriented Distributed Virtual Machine, 3rd Internat.Workshop on Object Orientation in Operating Systems, Paris, Sept [Hagimont 94] D. Hagimont, Protection in the Guide Object-Oriented Distributed System, Proc. ECOOP 94 (European Conf. on Object-Oriented Programming, Bologna, 4-8 July 1994 [Jamrozik 91] H. Jamrozik, M. Santana, C. Roisin, A Graphical Debugger for Object-Oriented Distributed Programs, TOOLS-USA 91, Santa Barbara, July 1991 [Krakowiak 93] S. Krakowiak, Issues in Object-Oriented Distributed Systems (invited paper), International Conf. on Decentralized and Distributed Systems, IFIP WG 10.3, Palma de Mallorca, Sept (Proceedings to be published by North Holland) [Lacourte 91a] S. Lacourte, Exceptions in Guide, an Object-Oriented Language for Distributed Applications, Proc. ECOOP 91 (European Conf. on Object-Oriented Programming), Genève, July 1991 Bull-IMAG (ERS 106) 6 Rapport final

13 Transfert Guide-OODE [Lacourte 92] S. Lacourte, M. Riveill, Generic System Support for Shared Objects Synchronization, 2nd Internat.Workshop on Object Orientation in Operating Systems, IEEE, Dourdan, Sept [Normand 90] V. Normand, A Practical Framework for Interactive Applications in Guide, an Object- Oriented Distributed System, Proc. Conf. TOOLS 90 (Technology of Object-Oriented Languages and Systems), Paris, June 1990 [Normand 92] V. Normand, J. Coutaz, Unifying the Design and Implementation of User Interfaces through the Object Paradigm, Proc. ECOOP 92 (European Conf. on Object-Oriented Programming, Utrecht, July 1992 [Vion-Dury 94] J.-Y. Vion-Dury, M. Santana, Virtual Images: Interactive Visualisation of Distributed Object- Oriented Systems, Proc. Conf. on Object-Oriented Programming Systems, Languages, and Applications (OOPSLA), Portland, oct COLLOQUES A COMITE DE LECTURE [Chevalier 92a ] P. Y. Chevalier, D. Hagimont, S. Krakowiak, X. Rousset de Pina, System Support for Shared Objects, 5th ACM European SIGOPS Workshop, Le Mont-Saint-Michel, Sept [Chevalier 93] P. Y. Chevalier, D. Hagimont, Apport de la technologie micro-noyau à la construction d un système réparti à objets, Journées des Jeunes Chercheurs en Systèmes Répartis, Grenoble, avril 1993 [Decouchant 92] D. Decouchant, V. Quint, I. Vatton. L édition coopérative de documents avec Griffon. Colloque IHM 92, Paris, décembre [Krakowiak 90] S. Krakowiak, X. Rousset de Pina, Fault-tolerant Execution in the Guide system, ACM European SIGOPS Workshop on Operating Systems, Bologne, Sept [Riveill 92a] M. Riveill, X. Rousset de Pina, Reusable Synchronized Objects, Workshop on Object-Oriented Concurrent Programming, ECOOP 92, Utrecht, July 1992 [Riveill 92b] M. Riveill, An Overview of the Guide Language, Second Workshop on Objects in Large Distributed Applications (OLDA), Vancouver, oct [Riveill 93b] M. Riveill, Appels interlangages - Application aux langages Guide et C++, AFUU, Paris, mars 1993 [Veillard 93] D. Veillard, Communication Support for a Replicated Object Service, 5th European Workshop on Dependable Computing, Lisbonne, feb AUTRES PUBLICATIONS [Krakowiak 90b] S. Krakowiak, L architecture des systèmes informatiques répartis, TELECOM, 83, printemps 1990, pp [Krakowiak 93] Bull-IMAG (ERS 106) 7 Rapport final

14 Transfert Guide-OODE S. Krakowiak, Les systèmes d exploitation, Le Courrier du CNRS, 80, février 1993 HABILITATIONS A DIRIGER DES RECHERCHES [Riveill 93a] M. Riveill, Langages et systèmes pour applications réparties, Habilitation à diriger des recherches, Institut National Polytechnique de Grenoble, janvier 1993 [Rousset de Pina 93] X. Rousset de Pina, Conception et construction de noyaux de systèmes opératoires, Habilitation à diriger des recherches, Université Joseph Fourier, Grenoble, janvier 1993 [Duda 94] A. Duda, Modélisation, conception et réalisation de systèmes répartis, Habilitation à diriger des recherches, Université Joseph Fourier, Grenoble, décembre 1994 THESES [Nguyen Van 91] H. Nguyen Van, Compilation et environnement d exécution d un langage à base d objets, Thèse de Doctorat en Informatique, Institut National Polytechnique de Grenoble (février 1991) [Lacourte 91b] S. Lacourte, Traitement des exceptions dans un langage à objets, Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (juillet 1991) [Freyssinet 91b] A. Freyssinet, Conception et réalisation d un système réparti à objets, Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (juillet 1991) [Exertier 91] F. Exertier, Extension orientée objet d un SGBD relationnel, Thèse de Doctorat en Informatique (travail commun avec le groupe Base de Données), Université Joseph Fourier, Grenoble (décembre 1991) [Normand 92] V. Normand, Le modèle Siroco : de la spécification conceptuelle des interfaces utilisateur à leur réalisation, Thèse de Doctorat en Informatique (travail commun avec le groupe Interface Homme-Machine du LGI), Université Joseph Fourier, Grenoble (avril 1992) [Jamrozik 93] H. Jamrozik, Aide à la mise au point des applications parallèles et réparties à base d objets persistants, Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (mai 1993) [Hagimont 93] D. Hagimont, Adressage et protection dans un système réparti, Thèse de Doctorat en Informatique, Institut National Polytechnique de Grenoble (octobre 1993) [Boyer 94] F. Boyer, Coordination entre outils dans un environnement intégré de développement de logiciel, Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (février 1994) [Chevalier 94] P.-Y. Chevalier, Persistance et disponibilité dans les systèmes répartis : applications à Guide. Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (octobre 1994) RAPPORTS DE L UNITE MIXTE BULL-IMAG Bull-IMAG (ERS 106) 8 Rapport final

15 Transfert Guide-OODE [Bull-IMAG 1-90] R. Balter, J. Bernadat, D. Decouchant, A. Duda, A. Freyssinet, S. Krakowiak, M. Meysembourg, P. Le Dot, H. Nguyen Van, E. Paire, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, R. Scioville, G. Vandôme, Architecture and implementation of Guide, an object-oriented distributed system [Bull-IMAG 2-90] S. Krakowiak, M. Meysembourg, H. Nguyen Van, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, Design and implementation of an object-oriented, strongly typed language for distributed applications [Bull-IMAG 3-90] H. Nguyen Van, M. Riveill, C. Roisin, Manuel du langage Guide, V1.5 [Bull-IMAG 3-90bis] H. Nguyen Van, M. Riveill, C. Roisin, Guide Language Manual, V1.5 [version anglaise de 3-90] [Bull-IMAG 4-90] M. Riveill, C. Roisin, Exemples de programmes en langage Guide [Bull-IMAG 5-90] S. Lacourte, Exceptions in Guide, an object-oriented language for distributed applications [Bull-IMAG 6-90] V. Normand, A practical framework for interactive applications in Guide, an object-oriented distributed system [Bull-IMAG 7-90] F. Boyer, J. Cayuela, P.-Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, Supporting an object-oriented distributed system: experience with Unix, Mach and Chorus [Bull-IMAG 8-91] C. Roisin, M. Santana, The Observer: A tool for observing Object-Oriented Distributed Applications [Bull-IMAG 9-91] D. Decouchant, P. Le Dot, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, A synchronization mechanism for typed objects in a distributed system [Bull-IMAG 10-91] D. Decouchant, V. Quint, I. Vatton, Griffon, l application documents de Guide [Bull-IMAG 11-91] V. Normand, Modélisation et génération des interfaces utilisateur dans un environnement à objets [Bull-IMAG 12-92] S. Krakowiak, Spécifications d objectifs et orientations générales pour le système Guide-2 [Bull-IMAG 13-92] S. Krakowiak, X. Rousset de Pina, Architecture du système Guide-2 choix de conception [Bull-IMAG 14-92] J. Cayuela, P.-Y. Chevalier, A. Duda, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Lacourte, P. Le Dot, M. Riveill, X. Rousset de Pina, Spécifications et principes de réalisation de la machine Guide-2 [Bull-IMAG 15-92] L. Koneva, M. Riveill, M. Santana, Extending C++ with persistence and distribution let s do it reasonably [Bull-IMAG 16-92] F. Boyer, A causal distributed shared memory based on external pagers [Bull-IMAG 17-92] P.-Y. Chevalier, A replicated storage server for a distributed system [Bull-IMAG18-92] V. Normand, J. Coutaz, Unifying the design and implementation of user interfaces through the object paradigm [Bull-IMAG 19-92] (également R.R. INRIA 1734) V. Quint, I. Vatton, Hypertext aspects of the Grif structured editor: design and applications [Bull-IMAG 20-93] D. Decouchant, V. Quint, R. Riveill, I. Vatton, Griffon: a Cooperative, Structured, Distributed Document Editor. [Bull-IMAG 21-93] R. Balter, S. Lacourte, M. Riveill, The Guide language: Design and Experience [Bull-IMAG 22-93] M. Riveill, Synchronized Objects: Language and Systems Issues [Bull-IMAG 23-93] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Krakowiak, S. Lacourte, X. Rousset de Pina, Experience with Shared Object Support in the Guide System [Bull-IMAG 24-93] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Lacourte, X. Rousset de Pina, Is the Microkernel Technology Well-suited for the Support of Objects-Oriented Operating Systems? The Guide Experience Bull-IMAG (ERS 106) 9 Rapport final

16 Transfert Guide-OODE [Bull-IMAG 25-93] A. Duda, Analysis of Multicast-based Object Replication Strategies in Distributed Systems [Bull-IMAG 26-94] J.-Y. Vion-Dury, M. Santana, Virtual Images: Interactive Visualisation of Distributed Object-Oriented Systems [Bull-IMAG 27-94] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Krakowiak, S. Lacourte, J. Mossière, X. Rousset de Pina, Persistent Shared Object Support in the Guide System: Evaluation and Related Work [Bull-IMAG 29-94] D. Hagimont, Protection in the Guide Object-Oriented Distributed System [Bull-IMAG 30-94] F. Boyer, Coordinating Software Development Tools with Indra [Bull-IMAG 31-94] F. Boyer, Environnements intégrés de développement de logiciel [Bull-IMAG 32-94] G. Coulouris, J. Dollimore, A Security Model for Cooperative Work DOCUMENTS SUR LE PROJET OODE OODE (Document Bull) Équipe OODE, OODE : une plate-forme objet pour les applications coopératives, La répartition et le parallélisme dans les systèmes d information, Journées AFCET, Paris, novembre 1994 M. Riveill, G. Vandôme, A step beyond the Client-Server Model: the OODE Approach, CODATA 94, 14th Int. Conf. Data and Knowledge in a Changing World, Chambéry, September 1994 Bull-IMAG (ERS 106) 10 Rapport final

17 Bull-IMAG ERS CNRS 106 Activité scientifique et plan de travail du projet Opéra

18

19 Activité scientifique et plan de travail du projet Opéra 1 Composition de l équipe Responsable scientifique Vincent Quint, DR1 Inria Personnel permanent Dominique Decouchant, CR1 CNRS Irène Vatton, IR2 CNRS Cécile Roisin, MdC université Pierre Mendès France Ingénieur contractuel Christian Lenne, ingénieur-expert Inria Chercheurs doctorants Nabil Layaïda, boursier Inria Manuel Romero, boursier étranger Stagiaires de longue durée Philippe Claves, stagiaire CNAM, jusqu en novembre Présentation du projet Le projet Opéra s intéresse aux documents électroniques : documents structurés, hypertextes, multimédia. Il étudie des modèles de documents qui rendent compte à la fois de leur organisation logique ou abstraite, de leur présentation graphique, de leur contenu et de leur aspect temporel (cas des documents multimédia). Il met également au point des techniques d édition qui s appuient sur ces modèles. À long terme l objectif est la conception d un environnement pour le développement de documentations complexes multimédia. Opéra est un projet commun avec l Inria ; à ce titre, il comporte une équipe à l Irisa, dont l activité n est pas présentée dans ce rapport. Objectifs scientifiques L approche retenue pour la manipulation des documents est comparable à celle utilisée en génie logiciel pour l édition des programmes : un document est d abord considéré comme une structure abstraite construite selon le modèle d une structure générique (d une grammaire, dans le cas des programmes). Il en est de même pour les objets de tout type contenus dans le document et qui s intègrent à sa structure globale : formules mathématiques, tableaux, schémas, tables d index, etc. Cette représentation abstraite des documents a été choisie pour permettre des traitements variés et puissants, qui vont bien au-delà de la simple restitution à l identique sur une imprimante ou un écran. Mais en même temps qu on cherche à représenter les documents selon un modèle abstrait, on prête une grande attention aux problèmes de présentation graphique, et particulièrement à la typographie. Le but des travaux menés dans le projet est de dégager les concepts et de définir les outils à mettre en œuvre pour construire des systèmes de production de documents

20 Activités du projet Opéra (documents conventionnels, mais aussi multimédia) qui allient la puissance d expression et de traitement due à une forte structure et le confort d utilisation que permet un haut degré d interactivité, sans compromettre pour autant la qualité graphique du résultat final. Les principaux domaines d application considérés sont la documentation scientifique et technique, l édition professionnelle et les applications multimédia. 3 Activités de recherche Les actions de recherche s appuient en grande partie sur le développement de Grif qui est un système général et paramétrable pour l édition interactive de documents et d objets structurés. Au cours de la période , les travaux ont été menés dans plusieurs domaines : transformations de structures, outils d édition, applications pour le World-Wide Web, mise en page et présentation des documents, applications coopératives basées sur les documents, documents multimédia. 3.1 Transformations de structures Participants : Philippe Claves, Cécile Roisin. La structure logique d un document peut évoluer au cours du temps. En particulier, certaines parties peuvent être amenées à changer de structure lorsqu elles sont copiées dans un contexte différent, ou lorsque la structure générique est modifiée, ou encore lorsqu on structure a posteriori un texte saisi sans structure. Une étude a été menée depuis quelques années pour recenser l ensemble des problèmes de transformation de type (ou de structure) qui se posent dans des documents structurés logiquement selon un modèle générique. Un modèle de type spécifiquement adapté aux documents a été développé (thèse de E. Akpotsui, fin 1993). Il s appuie sur une représentation fonctionnelle des caractéristiques des types permettant d identifier les différences élémentaires entre types ainsi que leurs différences structurales. Ce modèle s applique aussi bien aux documents produits et traités par le système Grif qu aux documents conformes à la norme SGML. Cette étude théorique a été suivie de réalisations pratiques. Des outils de transformation statique ont d abord été développés pour transformer automatiquement la structure logique des documents lorsque des modifications ont été effectuées sur les structures génériques, ou lorsqu on veut faire passer un document d un modèle de structure à un autre. Nous avons ensuite abordé le problème des transformations dynamiques. Il s agit principalement de transformer la structure d une partie de document lorsqu elle est copiée ou déplacée d un document à un autre ou à l intérieur du même document. Le problème est alors que la structure de la partie de document concernée n est pas, en général, conforme à la structure générique qui définit l emplacement où on veut l insérer. Il faut donc la restructurer en fonction de cette structure générique. Un des résultats pratiques est qu il est maintenant possible d effectuer dans l éditeur Grif des commandes couper/coller avec moins de contraintes. 3.2 Outils d édition Participants : Vincent Quint, Irène Vatton. Une approche structurée des documents et la notion de structure générique offrent de nombreuses possibilités qui n ont pas encore été explorées très largement. On connaît les éditeurs structurés, dont Grif est un exemple, les bases de documents (bases SGML le plus souvent) ou encore les formateurs structurés (comme LaTeX). Mais de nombreux types d applications sont encore à venir. Pour en faciliter l émergence, des Bull-IMAG (ERS 106) 14 Rapport final

21 Activités du projet Opéra outils génériques sont nécessaires ; ils permettent de construire rapidement de nouvelles applications. Le premier outil que nous avons construit est dérivé de l éditeur Grif. Il s agit d une bibliothèque qui rassemble toutes les fonctions d édition internes de l éditeur Grif. Ces fonctions peuvent être réutilisées par de nouvelles applications. Grâce au modèle de document structuré, il s agit de fonctions de haut niveau qui prennent en charge les tâches les plus complexes pour les applications interactives de traitement de documents. Les applications traitent les documents en manipulant seulement leur structure et leur contenu, et l affichage et le formatage sont effectués de façon incrémentale par les fonctions de la bibliothèque. Ces fonctions sont accessibles à travers une API (application program interface). Un deuxième outil, le mécanisme d appel externe (ECF : external call facility), complète la bibliothèque d édition et permet de construire des applications sur le concept de document actif. Un document actif est un document électronique qui, lorsque certaines commandes d édition lui sont appliquées par un utilisateur, se transforme lui-même ou agit sur l environnement informatique dans lequel il est traité. Le mécanisme ECF fait partie de l éditeur Grif et permet d étendre l éditeur avec des procédures de traitement particulières à une application, appelées actions, qui sont exécutées lorsque certaines commandes d édition sont effectuées par l utilisateur. Les actions qui constituent l application peuvent utiliser l API, et donc les fonctions d édition, pour agir sur les documents en cours de traitement. Les structures génériques jouent un rôle important dans l ECF, puisque c est en fonction du type d un élément de document, ou en fonction de ses attributs logiques, que les actions de l application peuvent être appelées. Cela donne beaucoup de souplesse dans la conception des applications. Ces deux mécanismes ont été utilisés dans le projet pour développer plusieurs applications centrées sur les documents : comparateur de documents fondé sur la structure, outil de restructuration de tableaux, éditeur pour le World-Wide Web (voir section 3.3). Ils ont aussi été utilisés par plusieurs autres équipes, dans différents types d applications : éditeur coopératif Coopscan (projet Sirac), éditeurs syntaxiques pour les langages Argos (projet Spectre, Inria/Imag), ou pour le langage de base de données Peplom (projet Aristote, Imag), application d hypertexte (projet Chloé, Inria), outil pour les bases de connaissances (projet Acacia, Inria). 3.3 Edition de documents sur le World-Wide Web Participant : Nabil Layaïda, Vincent Quint, Irène Vatton. Le World-Wide Web est un formidable outil de diffusion d informations. Les «browsers» comme Mosaic, Netscape Navigator ou Arena permettent d accéder d une façon très simple aux informations publiées sur le Web. Mais il reste un problème important, celui de la création et de la mise à jour de ces informations. C est à ce problème que le projet s attaque, en développant un outil d édition pour et sur le Web. Les documents publiés sur le Web se caractérisent par leur structuration, qui doit suivre le format HTML, leur répartition : des documents, même sémantiquement proches, peuvent se trouver sur des serveurs différents, les liens hypertextes qui les relient d un serveur à l autre. Un bon outil d édition pour le Web doit donc aider à structurer correctement les documents. Il doit aussi pouvoir accéder à des documents résidant sur un serveur distant et il doit permettre de manipuler simplement les liens inter-documents. Ce sont les objectifs d un travail entrepris en octobre 1994 pour réaliser un client WWW qui combine les fonctions d un «browser» à celles d un éditeur. Ce client est construit sur la base des outils d édition présentés plus haut. Il intègre la bibliothèque WWW pour l accès aux serveurs Web et un analyseur spécifique du langage HTML, qui construit une représentation structurée des documents venant des serveurs. Un prototype a été Bull-IMAG (ERS 106) 15 Rapport final

22 Activités du projet Opéra présenté à la conférence WWW, en avril Les développements se poursuivent pour suivre les évolutions des protocoles WWW, principalement HTML 3 et les feuilles de style. 3.4 Présentation des documents structurés Participant : Cécile Roisin C est à partir de la structure logique d un document qu on construit sa structure graphique, mais d autres paramètres, indépendants de la structure logique, entrent également en jeu, comme la dimension des pages, le nombre de colonnes par page, la taille des hauts de page, la présence de notes de bas de page ou le corps des caractères. De ce fait, la structure graphique peut être très différente de la structure logique ; en particulier le découpage en pages et en colonnes est largement indépendant du découpage en chapitres, sections et paragraphes. Dans un système interactif qui doit maintenir à la fois la structure logique du document et sa structure graphique, cette indépendance pose de nombreux problèmes. Le problème de base est de maintenir la cohérence entre deux structures différentes qui partagent la même information (le contenu du document). L étude de ce problème, menée en 1993, a débouché sur une mise en œuvre dans Grif. L approche adoptée rejoint les propositions de la norme DSSSL (Document Style Semantics and Specification Language). Les résultats obtenus permettent de gérer des structures de pages complexes dans Grif, tout en maintenant la structure logique des documents. Pratiquement, l utilisateur peut obtenir des mises en pages multi-colonnes, tout en travaillant directement au niveau logique, le système prenant en charge toute la complexité graphique. 3.5 Édition coopérative Participants : Dominique Decouchant, Manuel Romero, Irène Vatton. Un éditeur tel que Grif ne résout qu une partie du problème plus général du traitement des documents, surtout lorsqu il s agit de documents complexes, comme ceux de la documentation technique. Un problème important est celui du développement d une grosse documentation par plusieurs rédacteurs travaillant ensemble. C est pour étudier ce problème que nous travaillons sur une application appelée Alliance. Cette application permet à plusieurs utilisateurs, sur des stations de travail reliées par un réseau, d éditer simultanément et de façon coordonnée un ensemble de documents. C est typiquement une application de travail coopératif adaptée à l édition des documents dans un atelier éditorial. Une première expérience a été menée sur un réseau local. Depuis le début de 1995 le champ de l étude a été élargi aux applications coopératives fondées sur les documents. Cette étude donne maintenant lieu à une nouvelle version d Alliance, utilisable à travers l Internet. Il s agit d étendre le travail coopératif sur les documents à d autre contextes d utilisation et à une plus grande communauté d utilisateurs. Les utilisateurs (ou les groupes d utilisateurs) possèdent des rôles différents sur les différentes parties d un document : gestionnaire, rédacteur, lecteur, rôle nul. Ces rôles sont attribués par un des utilisateurs ayant le rôle de gestionnaire. C est à partir de ces rôles que le système divise le document en fragments tels que chaque utilisateur ait un rôle uniforme sur tout le fragment. Alliance s appuie sur cette division en fragments pour assurer le contrôle de la concurrence d accès et pour répartir le document sur différents sites. L application gère la cohérence du document, la protection et la confidentialité lors de l accès aux parties du document. Elle gère aussi la diffusion des contributions de chaque utilisateur : dès qu elles sont validées, les modifications faites par un rédacteur Bull-IMAG (ERS 106) 16 Rapport final

23 Activités du projet Opéra sont reflétées sur les écrans des autres utilisateurs qui le souhaitent. Sur chaque site, les fonctions d édition locale sont assurées par les outils présentés plus haut. La structuration forte des documents manipulés par Alliance facilite le partage qui peut s exprimer sur des fragments de taille très variable, sur lesquels les rôles d intervention des utilisateurs peuvent être modifiés dynamiquement. Au cours des derniers mois, une étude a été menée pour utiliser les mécanismes de base et les protocoles du World-Wide Web. La réalisation de cette extension est en cours. Elle permet de stocker les fragments d un document sur différents serveurs Web et utilise le protocole HTTP pour l échange des fragments de documents entre les sites. 3.6 Édition multimédia Participants : Nabil Layaïda. Au cours des années précédentes, le projet avait travaillé principalement sur les structures logiques, physiques (ou graphiques) et «sémantiques» (les liens hypertextes entre éléments de documents). L étude d un quatrième type de structure, les structures temporelles, a commencé en L objectif est de permettre la modélisation des documents multimédia, dans lesquels la dimension temporelle joue un rôle particulièrement important. On recherche donc un formalisme qui permette d exprimer les relations temporelles (durée d affichage relative, date de démarrage dans un intervalle de temps, synchronisation, etc.) entre les objets multimédia qui interviennent dans un même document ou une même présentation. Ce formalisme doit permettre des calculs, pour vérifier la cohérence des contraintes temporelles. Il doit aussi s adapter à des événements externes, venant de l utilisateur, et qui modifient le cours prévu de l exécution. Les trois premières structures (logique, physique, sémantique) sont maintenant traitées simultanément par les outils présentés plus haut. Cela permet de combiner dans chaque application les fonctions de traitement du contenu, de la structure logique, du formatage et des relations hypertexte. En ajoutant les structures temporelles, les applications pourront bénéficier en plus de fonctions de type multimédia. 4 Activités industrielles Grif SA La technologie d édition structurée et le prototype Grif mis au point dans le projet ont été à la base de la création de la société Grif SA qui commercialise des produits SGML et HTML pour la documentation technique normalisée et la construction d applications centrées sur les documents. Projet Symposia Les travaux présentés dans la section 3.3, menés en collaboration avec la société Grif SA ont donné lieu au produit Symposia, développé par Grif SA, dont une version est disponible par ftp. Projet Géodoc Le projet Opéra a participé avec les sociétés O2 Technology et Grif SA à une étude pour France-Télécom, en vue de réaliser un atelier d édition et de consultation coopératives utilisant le standard SGML. Programme Génie Le projet collabore avec Dassault-Aviation dans le cadre du programme Génie du MESR (Sciences de l information et ingénierie concourante) et Bull-IMAG (ERS 106) 17 Rapport final

24 Activités du projet Opéra contribue plus spécifiquement sur le thème «documentation structurée et interactive». 5 Activités nationales et internationales 5.1 Actions nationales Participation au PRC-CNRS communication homme-machine, groupe collecticiel et systèmes coopératifs (D. Decouchant, M. Romero). Participation aux travaux du SGML Users Group France (V. Quint, I. Vatton). Participation de D. Decouchant aux comités de programme des sixièmes journées sur l ingénierie des interfaces homme-machine (IHM 94, Lille, décembre 1994) et de la conférence IHM 95 (Toulouse, octobre 1995). V. Quint est membre du comité des publications et de la communication scientifique du MESR. 5.2 Actions internationales Participation au comité de rédaction de la revue Electronic Publishing (V. Quint). En particulier, préparation des numéros : vol. 6 n 4 : Electronic Publishing, vol. 7 n 3 : Active Documents. Participation aux comités de programme des conférences et workshops : EP 94, conference on Electronic Publishing and document manipulation, ECHT 94, ACM European Conference on Hypermedia Technology, PODP 94, Principles Of Document Processing, IWHD 95, International Workshop on Hypertext Design. Séjour de I. Vatton à l université du Rio Grande du Sud, Porto Allegre, Brésil, mai Diffusion des résultats 6.1 Enseignement Cours de C. Roisin et I. Vatton à l ESSI, Sophia-Antipolis, janvier et octobre 1994, janvier École romande d informatique, cours de V. Quint, Anzère, Suisse, mars École d été SGML, cours de V. Quint, Talloires, 27 juin-1er juillet École Inria Le traitement électronique du document, cours de V. Quint, Aix-en- Provence, 3-7 octobre Cours postgrade d informatique, École Polytechnique Fédérale de Lausanne, cours de V. Quint, octobre École sur la Gestion des documents électroniques, Hammamet, Tunisie, novembre Participation à des conférences et séminaires Séminaire Adira, Grenoble, 10 février V. Quint, I. Vatton, «Grif : un éditeur de documents structurés». Bull-IMAG (ERS 106) 18 Rapport final

25 Activités du projet Opéra Séminaire alpin en informatique et linguistique, Archamps, 24 février V. Quint, «Les documents structurés», I. Vatton, «Vers un atelier éditorial». Workshop on Human Interaction for Symbolic Computation, Amsterdam, mars V. Quint, «Active Structured Documents as User Interfaces». Workshop PODP 94 (Principles Of Document Processing), Darmstadt, avril C. Roisin «Implementing the Cut and Paste Operation in a Structured Editing System». Exposés et démonstrations à la conférence EP 94, Darmstadt, avril Workshop on Software Engineering and Human-Computer Interaction : Joint Research Issues, ICSE 16, Sorrento, Italie, mai V. Quint, I. Vatton «Active Documents as a Paradigm for Human-Computer Interaction». Journée thématique du GRCE sur la gestion électronique des documents, Paris, 22 novembre V. Quint, «Normalisation et langages de structuration des documents». World-Wide Web Working Group Workshop, Amsterdam, 29 novembre-1er décembre V. Quint, «Should WWW documents be structured?». Séminaire GUTenberg Diffusion des documents électroniques, Nanterre, 19 janvier 1995, V. Quint, «l édition structurée et le World-Wide Web». ERCIM/W4G International Workshop on WWW Authoring and Integration Tools, Paris, 8-10 février 1995, V. Quint, I. Vatton Séminaire du groupe GT-Scoop, Sophia-Antipolis, 10 février 1995, D. Decouchant, M. Romero. Participation au workshop Electronic Publishing in Physics, Paris, 2-3 mars 1995, V. Quint, «SGML and Electronic Publishing». Third International World-Wide Web Conference, Darmstadt, avril 1995, N. Layaïda, V. Quint, M. Romero, I. Vatton. Participation aux démonstrations Inria du CeBIT 95, Hannovre, 8-15 mars 1995, N. Layaïda. World-Wide Web for the Enterprise Workshop, OSF Research Institute / Inria, Grenoble, juin 1995, V. Quint, «Authoring tools for the Web». Conférence HCI, Yokohama, Japon, 8-13 juillet D. Decouchant, N. Layaïda. Séminaire «Concepts of structured editing, Grif, Symposia and Alliance» Rank Xerox Research Center, V. Quint, I. Vatton, Meylan, 7 juillet W3C Workshop on WWW and Collaboration, Cambridge, MA, USA, septembre 1995, V. Quint. Dagstuhl Seminar on Document Processing, Saarbrücken, RFA, octobre 1995, V. Quint, I. Vatton. Conférence IHM 95, Toulouse, octobre 1995, D. Decouchant. Workshop Effective abstractions in multimedia layout presentation and interaction, conférence ACM Multimedia 95, San Francisco, CA, USA, 4-9 novembre 1995, N. Layaïda. 6.3 Organisation de colloques ou de cours V. Quint était chairman de la conférence EP 94 (Darmstadt, avril 1994). V. Quint participe au comité d organisation du Dagstuhl Seminar on Document Processing, octobre V. Quint fait partie du comité scientifique de l école CNI-INRIA sur la gestion de documents électronique, Hammamet, Tunisie, novembre Bull-IMAG (ERS 106) 19 Rapport final

Domaines Réutilisables Dirigés par les Modèles

Domaines Réutilisables Dirigés par les Modèles Publié à IDM05, Paris, les 30 Juin et 1 er Juillet 2005. Domaines Réutilisables Dirigés par les Modèles Anca Daniela Ionita, Jacky Estublier, German Vega LSR-IMAG, Grenoble, France Résumé Pour faciliter

Plus en détail

Yahya SLIMANI. Dept Informatique Faculté des Sciences de Tunis Systèmes et Réseaux 1

Yahya SLIMANI. Dept Informatique Faculté des Sciences de Tunis Systèmes et Réseaux 1 Cours de Système et Réseaux Maîtrise Informatique 4 ème année Partie II : Programmation d Applications Réparties Yahya SLIMANI Dept Informatique Faculté des Sciences de Tunis Yahya.slimani@fst.rnu.tn Y.

Plus en détail

Vues et transformations de programmes pour la modularité des évolutions

Vues et transformations de programmes pour la modularité des évolutions LABORATOIRE D INFORMATIQUE DE NANTES-ATLANTIQUE UMR 6241 ÉCOLE DOCTORALE STIM, N. 503 «Sciences et technologies de l information et des mathématiques» Sujet de thèse pour 2010 Vues et transformations de

Plus en détail

Génération automatique des adaptateurs pour BUT4Reuse

Génération automatique des adaptateurs pour BUT4Reuse Génération automatique des adaptateurs pour BUT4Reuse Encadrants : Tewfik ZIADI (UPMC & LIP6) Jabier Martinez (UPMC & Université de Luxembourg) Contexte : les lignes de produits logiciels L ingénierie

Plus en détail

Gestion de fichiers. Les données sont stockées dans des fichiers

Gestion de fichiers. Les données sont stockées dans des fichiers Révision Générale L approche bases de données Définitions Objectifs et fonctions Architecture Modèle Relationnel SQL Mis-à-jour, contraintes et triggers Gestion de Vues Gestion de transactions et concurrence

Plus en détail

Pratique d un SGBD relationnel

Pratique d un SGBD relationnel Pratique d un SGBD relationnel 1. Introduction aux différentes architectures des SI Trois tâches importantes le stockage des données, la logique applicative, la présentation. Parties indépendantes les

Plus en détail

Systèmes Distribués :

Systèmes Distribués : Systèmes Distribués : Introduction à DCE Avril 2000 René J. Chevance Pourquoi un système distribué? Besoins en matière de système distribué Caractéristiques communes des systèmes distribués Composants

Plus en détail

Systèmes d exploitation et Programmation Concurrente. L équipe «SEPC» L organisation de l année 09/09/16

Systèmes d exploitation et Programmation Concurrente. L équipe «SEPC» L organisation de l année 09/09/16 Systèmes d exploitation et Programmation Concurrente Yves Denneulin Yves.Denneulin@imag.fr Jacques Mossière Sebastien Viardot Le cours L équipe «SEPC» Yves Denneulin : IF, ISSC, ISI et SLE Les TD/TP Oum-El-Kheir

Plus en détail

Intégration des middlewares dans la conception logicielle. Sujets spéciaux en génie logiciel

Intégration des middlewares dans la conception logicielle. Sujets spéciaux en génie logiciel Intégration des middlewares dans la conception logicielle Sujets spéciaux en génie logiciel Intégration des middlewares dans la conception logicielle Introduction UML Approche orientée composant Approche

Plus en détail

Dossier de presse Produits numériques

Dossier de presse Produits numériques Dossier de presse Produits numériques SOMMAIRE un positionnement original le livre électronique au format epub le livre électronique associé à des services web hozoom, le feuilletage en ligne contact 2

Plus en détail

PROGRAMMATION VISUELLE ET NAVIGATION HYPERMEDIA POUR L ENSEIGNEMENT DU TRAITEMENT D IMAGE. Patrick HORAIN

PROGRAMMATION VISUELLE ET NAVIGATION HYPERMEDIA POUR L ENSEIGNEMENT DU TRAITEMENT D IMAGE. Patrick HORAIN PROGRAMMATION VISUELLE ET NAVIGATION HYPERMEDIA POUR L ENSEIGNEMENT DU TRAITEMENT D IMAGE Patrick HORAIN Département Images École Nationale Supérieure des Télécommunications 46, rue Barrault, 75634 Paris

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Enseignement commun - 4.1 Solutions informatiques SI1 - Support système des accès utilisateurs Ce module permet de construire les savoirs et savoir-faire liés au support et au maintien en condition opérationnelle

Plus en détail

Systèmes d'exploitation. Responsable du cours: Sana BACCAR

Systèmes d'exploitation. Responsable du cours: Sana BACCAR Systèmes d'exploitation Responsable du cours: Sana BACCAR Plan du cours Introduction au Systèmes d Exploitation Les processus L ordonnancement des processus Gestion des fichiers Gestion de la mémoire Gestion

Plus en détail

Advanced PHP Programming

Advanced PHP Programming Advanced PHP Programming A pratical guide to developing large-scale web sites and applications with PHP 5 George Schlossnagle (traduit par Vladimir Souchet) Page1 - Traduction Vladimir Souchet La programmation

Plus en détail

Produit de matrices Strassen, Winograd et parallélisme mixte en récursif?!

Produit de matrices Strassen, Winograd et parallélisme mixte en récursif?! Produit de matrices Strassen, Winograd et parallélisme mixte en récursif?! Frédéric SUTER Projet ReMaP Laboratoire de l Informatique du Parallélisme UMR CNRS-INRIA-ENS Lyon 5668 Lyon, France Plan de l

Plus en détail

CMS : Content Management System

CMS : Content Management System CMS : Content Management System Louis-Claude CANON louis-claude.canon@loria.fr 15 septembre 2009 CANON CMS 15 septembre 2009 1 / 36 Plan Contexte introductif 1 Contexte introductif 2 Contenu numérique

Plus en détail

Concours externe du Capet et Cafep - Capet. Section sciences industrielles de l'ingénieur

Concours externe du Capet et Cafep - Capet. Section sciences industrielles de l'ingénieur Le programme du Capet externe sciences industrielles de l'ingénieur s'appuie sur les compétences décrites dans les programmes en vigueur le 1er janvier de l'année du concours : - de technologie du collège

Plus en détail

121. Geography and Map Libraries, Science and Technology Libraries and Division of Special Libraries

121. Geography and Map Libraries, Science and Technology Libraries and Division of Special Libraries Date submitted: 19/08/2009 CartoMundi Site web pour la valorisation du patrimoine cartographique Jean-Luc Arnaud CNRS Maison Méditerranéenne des Sciences de l Homme Aix-en-Provence, France Traduction par

Plus en détail

Architecture et Systèmes

Architecture et Systèmes Architecture et Systèmes Stefan Schwoon Cours L3, 2016/17, ENS Cachan Système d exploitation Caractérisation selon Tanenbaum: Software consists of two categories: the system programs, which enable the

Plus en détail

Base de données réparties D après J. Akoka - I. Wattiau

Base de données réparties D après J. Akoka - I. Wattiau NFE113 Administration et configuration des bases de données 2011 Base de données réparties D après J. Akoka - I. Wattiau 1 Eric Boniface Contexte Technologique Des solutions de communication efficace entre

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES B D Objectif du cours Former les étudiants à l utilisation et à la conception Bases de Données au sein d un système d information 1 Compétences acquises Savoir concevoir

Plus en détail

13/02/2013. Introduction Modélisation avec UML

13/02/2013. Introduction Modélisation avec UML Introduction Modélisation avec UML 1 Evolution des langages de programmation Langage assembleur = abstraction de la machine Langage impératifs (C, Fortran, ) = abstraction du langage assembleur Langage

Plus en détail

Urbanisation et architecture des systèmes d information

Urbanisation et architecture des systèmes d information Urbanisation et architecture des systèmes d information Flux techniques David Eudeline eudeline.david@free.fr Techniques de dialogue Protocoles de types questions/réponses Assemblage/Désassemblage Appel

Plus en détail

Appel de procédures distantes : principes des RPC

Appel de procédures distantes : principes des RPC Appel de procédures distantes : principes des RPC Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master EEAMI informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : RPC EEAMI Informatique

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes Partie 1: Introduction Jalil BOUKHOBZA UBO / Lab-STICC Email : boukhobza@univ-brest.fr Partie 1 : Introduction 1 PLAN DU COURS 1. Introduction aux systèmes 2. Les processus 1.

Plus en détail

Comme tous les services Windows, ils peuvent être gérés de façon centrale au niveau du serveur Windows.

Comme tous les services Windows, ils peuvent être gérés de façon centrale au niveau du serveur Windows. La configuration Avant de mettre en service le serveur SQL, en le rendant accessible par tous les utilisateurs, il est important de réaliser un certain nombre d opérations de configuration du serveur et

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD en vue d une approche coordonnée, au niveau national, pour l archivage ouvert de la production scientifique.

PROTOCOLE D ACCORD en vue d une approche coordonnée, au niveau national, pour l archivage ouvert de la production scientifique. PROTOCOLE D ACCORD en vue d une approche coordonnée, au niveau national, pour l archivage ouvert de la production scientifique. Considérant que, - Depuis quelques années se constituent, dans le monde,

Plus en détail

Vous avez dit Navigateurs?

Vous avez dit Navigateurs? «Bonnes» Pratiques Nous avons tous une idée, plus ou moins précise de ce qu'est un Navigateur, Browser Microsoft Windows nous donnait accès à l'internet au moyen d'internet Explorer plus connu sous le

Plus en détail

7 ans d'expérience du Model-Based Testing pour le test de Conformité aux standards GlobalPlatform

7 ans d'expérience du Model-Based Testing pour le test de Conformité aux standards GlobalPlatform TM 7 ans d'expérience du Model-Based Testing pour le test de Conformité aux standards GlobalPlatform Auteurs Gil Bernabeu (GlobalPlatform - Directeur Technique) Nicolas Lavabre (Consultant pour GlobalPlatform)

Plus en détail

Ajax. Asynchronous Javascript and XML. lt La Salle Avignon BTS IRIS

Ajax. Asynchronous Javascript and XML. <tv>lt La Salle Avignon BTS IRIS</tv> Ajax Asynchronous Javascript and XML Le terme Ajax a été introduit par Jesse James Garrett (informaticien américain), le 18 février 2005, dans un article sur le site Web Adaptive Path (http://www.scriptol.fr/ajax/ajax-garrett.php)

Plus en détail

Bases d un système informatique

Bases d un système informatique Bases d un système informatique Rémi Gilleron Université Lille & INRIA Lille & Cristal UMR CNRS Rémi Gilleron (Univ. Lille) Bases Syst. Info. 1 / 23 Plan 1 Introduction 2 Les machines et le modèle de calcul

Plus en détail

ACCESS 2010 MICROSOFT D R Y A O K. P A T R I C K

ACCESS 2010 MICROSOFT D R Y A O K. P A T R I C K ACCESS 2010 MICROSOFT D R Y A O K. P A T R I C K MISE EN ROUTE DE ACCESS 2010 1) Définitions - Composition d une base de données Access Table : une table regroupe des données de même nature. Requête :

Plus en détail

Projet RICM4 Polytech Grenoble Université Joseph Fourrier. Extension OpenHAB Thibault SAUSSAC Sébastien TOUSSAINT

Projet RICM4 Polytech Grenoble Université Joseph Fourrier. Extension OpenHAB Thibault SAUSSAC Sébastien TOUSSAINT Projet RICM4 Polytech Grenoble Université Joseph Fourrier Extension OpenHAB Table des matières REMERCIEMENTS... 3 PRESENTATION GENERALE... 4 CONTEXTE ET DESCRIPTION... 4 FONCTIONS PRODUIT... 4 ÉVOLUTION

Plus en détail

Systèmes centralisés. Philippe Quéinnec. 18 mai 2017

Systèmes centralisés. Philippe Quéinnec. 18 mai 2017 Systèmes centralisés Philippe Quéinnec 18 mai 2017 Déroulement de l enseignement Introduction, rappel des concepts (Philippe Quéinnec) L API système en C (Patrick Amestoy) L API système en ligne de commande

Plus en détail

16/10/2014. I. Introduction aux Méthodes de Conception OO. Introduction. Conception Orientée Objet

16/10/2014. I. Introduction aux Méthodes de Conception OO. Introduction. Conception Orientée Objet Conception Orientée Objet I. Introduction aux Méthodes de Conception OO Rafik BOUAZIZ -- Faïez GARGOURI FSEG Sfax ISIM Sfax Introduction I.1. Systèmes d information et Méthodes de Conception Système d'information

Plus en détail

ADMO. Solution de gestion de la maintenance pour les systèmes de protection

ADMO. Solution de gestion de la maintenance pour les systèmes de protection ADMO Solution de gestion de la maintenance pour les systèmes de protection Assurer le suivi avec ADMO L enjeu Le bon fonctionnement du système de protection et de tous ses composants individuels a des

Plus en détail

Génie Logiciel Avancé M1 II TD 1 : Analyse et spécification des charges

Génie Logiciel Avancé M1 II TD 1 : Analyse et spécification des charges Génie Logiciel Avancé M1 II TD 1 : Analyse et spécification des charges L analyse des charges (ou besoins ou en anglais requirements) et leur spécification constituent la première étape du processus de

Plus en détail

2.3 Le framework OdefiX : Définir et explorer des modèles environnementaux

2.3 Le framework OdefiX : Définir et explorer des modèles environnementaux 2.3 Le framework OdefiX : Définir et explorer des modèles environnementaux Ce chapitre détaille le cadre proposé afin de développer divers systèmes d aide à la gestion de l eau et plus généralement d aide

Plus en détail

Dialogue avec la base de données

Dialogue avec la base de données 633-2.2 Dialogue avec la base de données 1. Architecture client serveur Cedric.Baudet@he-arc.ch Slide 1 Références Filière Bachelor of Science en informatique de gestion Domaine Technologies informatiques

Plus en détail

Rahma BOUAZIZ. Curriculum Vitae. Renseignements Personnels. Formations et diplômes

Rahma BOUAZIZ. Curriculum Vitae. Renseignements Personnels. Formations et diplômes Rahma BOUAZIZ Curriculum Vitae Renseignements Personnels { Date et lieu de naissance: 08 Avril 1987 à Sfax, { Nationnalité: nne { Etat civil: Mariée { Adresse: Laboratoire de recherche ReDCAD, Département

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes Partie 1: Introduction Jalil BOUKHOBZA UBO / Lab-STICC Email : boukhobza@univ-brest.fr Partie 1 : Introduction 1 PLAN DU COURS 1. Introduction aux systèmes 2. Les processus 1.

Plus en détail

La chaîne éditoriale des Presses universitaires de Caen

La chaîne éditoriale des Presses universitaires de Caen La chaîne éditoriale des Presses universitaires de Caen Centre régional des lettres Commission Économie du livre Pierre-Yves Buard Presses universitaires de Caen, Université de Caen Basse-Normandie 14

Plus en détail

Méthodologies pour «L Architecture d Entreprise» L'initiative CEISAR

Méthodologies pour «L Architecture d Entreprise» L'initiative CEISAR Méthodologies pour «L Architecture d Entreprise» L'initiative CEISAR Métadonnées L initiative CEISAR Center of Excellence in Enterprise Architecture Sponsorisée par Air France, Axa, BNP Paribas, Michelin

Plus en détail

OMU350 - Operations Manager 9.x on UNIX/Linux Advanced Administration

OMU350 - Operations Manager 9.x on UNIX/Linux Advanced Administration OMU350 - Operations Manager 9.x on UNIX/Linux Advanced Administration Formation avec instructeur Pour versions 9.0, 9.01 et 9.10 PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cette formation de cinq jours (avec instructeur) décrit

Plus en détail

Architectures distribuées P2P

Architectures distribuées P2P Architectures distribuées PP Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M Plan Architectures pair-à-pair Caractéristiques Classification Exemples de systèmes Architectures non structurées

Plus en détail

INSPECTEUR DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS «SPECIALITE TRAITEMENT AUTOMATISE DE L'INFORMATION PROGRAMMEUR SYSTEME D'INFORMATION (PSE)» INTERNE

INSPECTEUR DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS «SPECIALITE TRAITEMENT AUTOMATISE DE L'INFORMATION PROGRAMMEUR SYSTEME D'INFORMATION (PSE)» INTERNE INSPECTEUR DES DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS «SPECIALITE TRAITEMENT AUTOMATISE DE L'INFORMATION PROGRAMMEUR SYSTEME D'INFORMATION (PSE)» INTERNE I Épreuves écrites d admissibilité PROGRAMME DES EPREUVES

Plus en détail

Téléinformatique ASR2 Réseau Semestre 2

Téléinformatique ASR2 Réseau Semestre 2 Téléinformatique ASR2 Réseau Semestre 2 Janvier 2009 Patrick Félix Colette Jonnen Stéphanie Moreaud felix@labri.fr IUT Département Informatique Bordeaux 1 Plan prévisionnel 1. COURS: Introduction - Modèle

Plus en détail

Ordonnance relative au système d information ARAMIS sur les projets de recherche et développement de la Confédération

Ordonnance relative au système d information ARAMIS sur les projets de recherche et développement de la Confédération Ordonnance relative au système d information ARAMIS sur les projets de recherche et développement de la Confédération (Ordonnance ARAMIS) 420.31 du 14 avril 1999 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil

Plus en détail

OSTINATO a les compétences pour fournir l intégralité de ces documents au format BIM IFC.

OSTINATO a les compétences pour fournir l intégralité de ces documents au format BIM IFC. NOTE BIM Le déroulement des études s établira suivant des processus établis. APPROCHE DE PRE-PROJET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC 1. F.2.0. NOTICE BIM (BUILDING INFORMATION MODEL) Le BIM (Building Information

Plus en détail

Avantages et inconvénients de l'imprimé en formation 1. Exigences et implications

Avantages et inconvénients de l'imprimé en formation 1. Exigences et implications Bureau de soutien à l enseignement Médias et APTIC en pédagogie Les médias Au sens pédagogique, un média est un moyen de diffusion d informations qu un enseignant peut utiliser pour rejoindre un étudiant.

Plus en détail

SQL Server 2016 Apprendre à administrer une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio

SQL Server 2016 Apprendre à administrer une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio Présentation 1. Introduction 15 2. Présentation de SQL Server 16 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 16 2.2 Mode de fonctionnement client/serveur 18 2.3 Les plates-formes possibles 19 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

Résumé du sous-ensemble de la notation UML 2 utilisé dans ce livre

Résumé du sous-ensemble de la notation UML 2 utilisé dans ce livre Résumé du sous-ensemble de la notation UML 2 utilisé dans ce livre annexe A Diagramme de cas d utilisation Diagramme de séquence Diagramme de classes Diagramme de packages Diagramme d états Cahier du programmeur

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative :

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Démence des Maladies Neurologiques et Mentales DN2M sous tutelle des établissements et organismes : Université Lille 2 -

Plus en détail

Le conseil pédagogique au SUPTICE à l Université Rennes 1

Le conseil pédagogique au SUPTICE à l Université Rennes 1 Le conseil pédagogique au SUPTICE à l Université Rennes 1 Actions et formes du conseil pédagogique Le conseil pédagogique consiste à accompagner et conseiller des enseignants et équipes d enseignants désireux

Plus en détail

Liste de publications et communications

Liste de publications et communications Liste de publications et communications (disponibles en ligne : http://imtr.ircam.fr/imtr/arnaud_dessein) Arnaud Dessein 5 juillet 2013 Chapitres d ouvrages [1] Arnaud Dessein, Arshia Cont, and Guillaume

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE 2.10.2. ASSISTANT/ASSISTANTE DE MAINTENANCE P.C. RESEAUX

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE 2.10.2. ASSISTANT/ASSISTANTE DE MAINTENANCE P.C. RESEAUX CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE 2.10.2. ASSISTANT/ASSISTANTE DE MAINTENANCE P.C.

Plus en détail

NFP Architecture des ordinateurs

NFP Architecture des ordinateurs NFP 136 - Architecture des ordinateurs Amélie Lambert 2015-2016 Amélie Lambert 2015-2016 1 / 35 Plan du cours 1 Rôle d un ordinateur 2 Les composants de l ordinateurs 3 Principe d exécution des instructions

Plus en détail

outil pour la conception d IHM approche «bus logiciel d échanges de messages»

outil pour la conception d IHM approche «bus logiciel d échanges de messages» outil pour la conception d IHM approche «bus logiciel d échanges de messages» http://www.irit.fr/~philippe.truillet v.3.0 septembre 2016 une architecture répartie? les systèmes informatiques deviennent

Plus en détail

LA SCIENCE DE L INFORMATION

LA SCIENCE DE L INFORMATION LA SCIENCE DE L INFORMATION LE COADIC Yves-François, La science de l information, Paris : Presses Universitaires de France, «Que sais-je?», 2004, 3 e édition. FONCTIONS DE L AUTEUR Yves-François le Coadic

Plus en détail

Introduction. A qui s adresse cet ouvrage? Les encadrés

Introduction. A qui s adresse cet ouvrage? Les encadrés Introduction I Cet ouvrage propose une approche pédagogique du langage C. Il s appuie sur des exemples et des exercices corrigés. L expérience de l enseignement montre qu un exemple bien choisi est toujours

Plus en détail

Plan. Gestion mémoire et protection dans les noyaux de systèmes d exploitation. Rappels sur les processus. Rappels sur les processus

Plan. Gestion mémoire et protection dans les noyaux de systèmes d exploitation. Rappels sur les processus. Rappels sur les processus Christophe Rippert Université des Sciences et Technologies de Lille Christophe.Rippert@lifl.fr http://www.lifl.fr/~rippert/ Gestion mémoire et protection dans les noyaux de systèmes d exploitation Module

Plus en détail

Critères pour l évaluation, le recrutement, la promotion des chercheurs

Critères pour l évaluation, le recrutement, la promotion des chercheurs Critères pour l évaluation, le recrutement, la promotion des chercheurs Section 6 du comité national du CNRS 12 décembre 2016 1 Présentation Nous présentons d abord ici, de manière générale, les critères

Plus en détail

Environnements informatiques

Environnements informatiques Environnements informatiques Comparaison de Windows et Linux 23 septembre 2008 blansche@dpt-info.u-strasbg.fr 1 /24 Logiciels libres et logiciels propriétaires Éléments d un système d exploitation Système

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel. Pierre.Paradinas / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE)

Cours A7 : Temps Réel. Pierre.Paradinas / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) 2005 Motivations Du jour : Exemples de STR Comprendre les mécanismes systèmes mis en oeuvre dans un

Plus en détail

M2 - MICRO - Architecture interne des microprocesseurs

M2 - MICRO - Architecture interne des microprocesseurs M2 - MICRO - Architecture interne des microprocesseurs 2005-2006 François Anceau, CNAM / ASIM - LIP6 Nathalie Drach-Temam, UPMC / ASIM - LIP6 Advanced Architecture and Compiler for High-Performance Embedded

Plus en détail

RTSP - Introduction (1/2)

RTSP - Introduction (1/2) RTSP - Introduction (1/2) Protocol suite: TCP/IP. Type: Application layer protocol. Working group: mmusic, Multiparty Multimedia, Session Control RFC 2326: «RTSP is an application-level protocol for control

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 7 Introduction aux Systèmes d Exploitation 3ème année Introduction SE = 1 ère couche logicielle d un ordinateur logiciels d application Couche

Plus en détail

Atelier de génie logiciel

Atelier de génie logiciel Atelier de génie logiciel Plan du cours I. Introduction II. III. IV. Principes de génie logiciel Modèles, processus AGL (windev) 1 I- introduction: 1- activité: Programme Logiciel I- introduction: 1- activité:

Plus en détail

Société Intrasec Proposition de Stages 2009

Société Intrasec Proposition de Stages 2009 SOMMAIRE DESCRIPTIF FONCTIONNEL DU LOGICIEL PLANTSUITE SERVER... 2 STAGE 1 PLANTSUITE SERVER... 3 STAGE 2 PLANTSUITE SERVER... 4 STAGE PLANTSUITE SERVER WEB... 5 CONTACTER... 6 Page 1 Descriptif fonctionnel

Plus en détail

Cahiers de la Praf Normes de publication

Cahiers de la Praf Normes de publication Cahiers de la Praf Normes de publication 1. Principes et objectifs Les Cahiers de la PRAF est une revue pluridisciplinaire publiée sur Internet. Elle vise plusieurs objectifs. Tout d abord, elle ambitionne

Plus en détail

Projet SEARRCH. Sustainability Engineering Assessment Research for Recycled Composites with High value

Projet SEARRCH. Sustainability Engineering Assessment Research for Recycled Composites with High value Projet SEARRCH Sustainability Engineering Assessment Research for Recycled Composites with High value Contexte et enjeux De plus en plus de composites organiques et une filière de recyclage qui commence

Plus en détail

TEI et édition. Dominique Roux et Pierre-Yves Buard Presses universitaires de Caen, Université de Caen Basse-Normandie

TEI et édition. Dominique Roux et Pierre-Yves Buard Presses universitaires de Caen, Université de Caen Basse-Normandie TEI et édition Dominique Roux et Pierre-Yves Buard Presses universitaires de Caen, Université de Caen Basse-Normandie 11 juin 2010 La TEI en France : pratiques et perspectives MutEC Contexte éditorial

Plus en détail

Exemple d outil de modélisation

Exemple d outil de modélisation CHAPITRE 18 Exemple d outil de modélisation Introduction à la programmation orientée objets 145 18.1 A quoi sert l outil? Un outil de modélisation n est, dans sa plus simple expression, qu un éditeur graphique

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Commercial Référentiel Métiers de la branche

Plus en détail

PRM prmc. Un langage de programmation et un compilateur

PRM prmc. Un langage de programmation et un compilateur PRM, prmc Un langage de programmation et un compilateur LIRMM Informatique Doctiss 06 Journée des doctorants de l I2S 13 avril 2006 1 Introduction 2 Le langage PRM Programmation, Raffinement, Modules 3

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties Chapître 1 - Introduction aux systèmes répartis Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com http://litis.univ-lehavre.fr/

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS RÉPARTIES

DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS RÉPARTIES DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS RÉPARTIES Amen Ben Hadj Ali amenbha@hotmail.com ISI-L3SIL 2011-2012 Chapitre 0 - Présentation du cours 2 Objectifs du cours Etudier les caractéristiques des systèmes répartis

Plus en détail

CHAPITRE 1: PAQUETS MATLAB, SIMULINK ET POWER SYSTEM BLOCKSET CHAPITRE 1 A

CHAPITRE 1: PAQUETS MATLAB, SIMULINK ET POWER SYSTEM BLOCKSET CHAPITRE 1 A CHAPITRE 1: PAQUETS MATLAB, SIMULINK ET POWER SYSTEM BLOCKSET CHAPITRE 1 A 1.1. Introduction MATLAB est un produit de la firme The Mathworks Inc. La première version de ce logiciel a été élaborée il y

Plus en détail

Enseignements du MAP-MAACC / DPEA

Enseignements du MAP-MAACC / DPEA Enseignements du MAP-MAACC / DPEA www.maacc.archi.fr Le MAP-Maacc est un laboratoire de recherche qui vise la production de modélisations scientifiques et/ou informatiques par lesquelles connaître et/ou

Plus en détail

Une approche interdisciplinaire de la bioinformatique à l Institut Pasteur : conception participative et programmation par l utilisateur

Une approche interdisciplinaire de la bioinformatique à l Institut Pasteur : conception participative et programmation par l utilisateur Une approche interdisciplinaire de la bioinformatique à l Institut Pasteur : conception participative et programmation par l utilisateur Catherine Letondal letondal@pasteur.fr Institut Pasteur 4èmes Rencontres

Plus en détail

Structuration de données, recherche et édition

Structuration de données, recherche et édition Structuration de données, recherche et édition École d été Biblissima Pierre-Yves Buard Pôle Document Numérique, MRSH Caen Université de Caen Normandie 2 septembre 2016 Avranches Contexte éditorial Convergence

Plus en détail

CQP DEVELOPPEUR NOUVELLES TECHNOLOGIES (DNT)

CQP DEVELOPPEUR NOUVELLES TECHNOLOGIES (DNT) ORGANISME ASTON REFERENCE STAGE FAFIEC : 26573 47/49 Avenue Edouard Vaillant 92100 BOULOGNE BILLANCOURT CONTACT Couverture géographique : Contact : Sophie LANGLAIS Tél. : 01 45 36 15 20 06 18 47 19 05

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Laboratoire de Mathématiques et de leurs Applications-Pau LMAP sous tutelle des établissements et organismes : Université de Pau et des Pays de l

Plus en détail

Java M2 TTT Valérie Gautard

Java M2 TTT Valérie Gautard Java M2 TTT Valérie Gautard 1. De la programmation séquentielle à la programmation orientée objet Chacun veut que ses programmes soient rapides, fiables, ergonomiques, lisibles Comment faire? La POO tente

Plus en détail

Sommaire. 1 Créer un premier site Élaborer un contenu...69

Sommaire. 1 Créer un premier site Élaborer un contenu...69 Partie 1 Votre site web personnel...25 1 Créer un premier site...27 1.1 Installer le serveur web personnel de Microsoft...29 1.2 Créer un nouveau site web...31 1.3 Découvrir et personnaliser l environnement

Plus en détail

Les Documents diplomatiques suisses

Les Documents diplomatiques suisses Les Documents diplomatiques suisses Antoine Fleury 1 1. Responsabilité de collection Une commission nationale pour la publication des Documents diplomatiques suisses (DDS) a été créée en 1975. Placée sous

Plus en détail

Virtualisation des SI : Hyperviseurs / Serveurs - CITRIX

Virtualisation des SI : Hyperviseurs / Serveurs - CITRIX Virtualisation des SI : Hyperviseurs / Serveurs - CITRIX Citrix Administration IB Florence Moulin : florence.moulin@ib.cegos.fr 1 place de la Pyramide Tour Atlantique - La Défense 9 92911 Paris La Défense

Plus en détail

Programmation orientée objet Langage Java

Programmation orientée objet Langage Java Support de cours Programmation orientée objet Langage Java Réalisé par:, Maitre-assistant à ESEN, Université de Manouba Avant Propos Ce document présente le support de cours du module «Programmation orientée

Plus en détail

CSI PRINCIPES DU WEB Ch 1 PRINCIPES DU WEB. Michel EMERY 10/11/2007 1

CSI PRINCIPES DU WEB Ch 1 PRINCIPES DU WEB. Michel EMERY 10/11/2007 1 1 PRINCIPES DU WEB 10/11/2007 1 HISTORIQUE Le Web (toile) est apparu au CERN de GENEVE ( Centre Européen de Recherche Nucléaire ) en 1990 pour permettre aux physiciens de partager facilement leurs connaissances.

Plus en détail

Outils logiciels des Systèmes Multi-Agents. Joël Quinqueton LIRMM Montpellier, France

Outils logiciels des Systèmes Multi-Agents. Joël Quinqueton LIRMM Montpellier, France Outils logiciels des Systèmes Multi-Agents Joël Quinqueton LIRMM Montpellier, France Rappels des cours précédents 1. Motivations: distribution 2. Origines 1. Tableaux Noirs 2. Acteur 3. Problématique:

Plus en détail

Consignes aux auteurs

Consignes aux auteurs Consignes aux auteurs Conférence RJC-EIAH'2006 (1 ères Rencontres Jeunes Chercheurs sur les Environnements Informatiques pour l Apprentissage Humain) Denis Bouhineau*, Cyrille Desmoulins** * LEIBNIZ-IMAG

Plus en détail

Règlement de nomination de professeur associé à professeur ordinaire LEX 4.2.2

Règlement de nomination de professeur associé à professeur ordinaire LEX 4.2.2 LEX 4.. 4 mai 004, état au er janvier 07 La Direction de l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu les articles 7 et de l'ordonnance sur le corps professoral des EPF (RS 7.0.3.40) arrête : Article

Plus en détail

Journées RNTL Octobre Projet MORSE. interopérables Embarqués critiques

Journées RNTL Octobre Projet MORSE. interopérables Embarqués critiques Journées RNTL 4-55 Octobre 2004 Projet MORSE Méthodes et Outils pour la Réalisation et la vérification formelle de Systèmes interopérables Embarqués critiques VELU Jean-Pierre Direction Technique et Scientifique

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES LANGUE ET LITTERATURE ITALIENNES

PLAN D ÉTUDES LANGUE ET LITTERATURE ITALIENNES SECTION DES LANGUES ET DES LITTERATURES VIVANTES Département des langues et des littératures romanes PLAN D ÉTUDES DE LANGUE ET LITTERATURE ITALIENNES Baccalauréat universitaire (Bachelor of Arts BA) Maîtrise

Plus en détail

La nouvelle ère du calcul scientifique

La nouvelle ère du calcul scientifique La nouvelle ère du calcul scientifique Venez explorer la nouvelle ère du calcul numérique et formel avec Mathematica 6! Vous découvrirez les approches interactives de simulation, visualisation et de résolution

Plus en détail

MODELISATION DE LA RESILIENCE : NECESSITE D UNE APPROCHE COMPUTATIONNELLE

MODELISATION DE LA RESILIENCE : NECESSITE D UNE APPROCHE COMPUTATIONNELLE MODELISATION DE LA RESILIENCE : NECESSITE D UNE APPROCHE COMPUTATIONNELLE Odilon Yapo M, ACHIEPO Ingénieur Statisticien-Economiste Doctorant en Informatique Consultant Expert, Data Scientist Programme

Plus en détail

(51) Int Cl.: G06F 9/44 (2006.01) G06F 17/50 (2006.01) (54) Structure de données et procedé de création d une documentation de logiciel

(51) Int Cl.: G06F 9/44 (2006.01) G06F 17/50 (2006.01) (54) Structure de données et procedé de création d une documentation de logiciel (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 764 684 A1 (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12 (1) Int Cl.: G06F 9/44 (2006.01) G06F 17/0 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 0300708.4 (22)

Plus en détail

Une architecture pour intégrer des composants de contrôle de la coopération dans un atelier distribué Manuel MUNIER

Une architecture pour intégrer des composants de contrôle de la coopération dans un atelier distribué Manuel MUNIER Une architecture pour intégrer des composants de contrôle de la coopération dans un atelier distribué Manuel MUNIER Manuel MUNIER LORIA - équipe ECOO Plan Introduction Problématique Modèle de Transactions

Plus en détail

Objectifs du cours. Modèles et Approches Formels pour les Systèmes Distribués. I/ Introduction aux systèmes distribués

Objectifs du cours. Modèles et Approches Formels pour les Systèmes Distribués. I/ Introduction aux systèmes distribués Modèles et Approches Formels pour les Systèmes Distribués M. Mosbah mosbah@labri.fr www.labri.fr/visidia/ Objectifs du cours Connaître les caractéristiques d un système distribué (SD) Comprendre les concepts

Plus en détail