Bull-IMAG. Rapport Scientifique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bull-IMAG. Rapport Scientifique"

Transcription

1 Bull-IMAG ERS CNRS 106 Rapport Scientifique septembre 1995 Bull - Centre National de la Recherche Scientifique Institut National Polytechnique de Grenoble - Université Joseph Fourier

2

3 Bull-IMAG ERS CNRS 106 Rapport Scientifique L Unité Mixte Bull-IMAG a été créée pour 4 ans au 1-er janvier 1990 pour mener des recherches sur les systèmes et applications informatiques répartis et transférer les résultats de ces recherches. Le rapport scientifique final, établi en 1994, a résumé les résultats de ces 4 années de travaux. La période de 1994 à mi-1995 a été une période de transition, dans laquelle le Laboratoire Bull-IMAG a reçu le statut d Equipe en restructuration. Durant cette période, trois actions ont été menées en parallèle : Dans Bull, préparation du transfert industriel des résultats du projet Guide (plate-forme pour développement d applications réparties, réalisée à l Unité Mixte Bull-IMAG), sous la forme d un produit appelé OODE (Object Oriented Distributed Environment). Dans le projet Opéra, poursuite des activités sur le traitement de documents structurés, avec un développement important des activités autour du World Wide Web. Après la fin du projet Guide, préparation d un nouveau projet de recherche, qui a effectivement démarré en 1995 sous le nom de Sirac (Systèmes Informatiques Répartis pour Applications Coopératives). Ce projet est mené dans le cadre du nouveau Laboratoire IMAG-LSR (Logiciel, Systèmes et Réseaux), commun au CNRS, à l Institut National Polytechnique de Grenoble, et à l Université Joseph Fourier, créé au 1 er janvier Le projet Sirac est également en cours d examen par les instances d évaluation du CNRS et de l INRIA pour devenir projet commun CNRS-Universités- INRIA. Le présent rapport est donc articulé en trois parties : La première partie est une description synthétique de l historique du transfert entre Guide et OODE (les résultats scientifiques proprement dits ayant été détaillés dans le Rapport final de l Unité Mixte Bull-IMAG), et contient la bibliographie d ensemble du projet. La deuxième partie est une description des résultats et du plan de travail du projet Opéra. La troisième partie est une description des objectifs et du plan de travail du projet Sirac. Des rapports présentant les premiers résultats de ce projet seront disponibles en octobre 1995.

4

5 Bull-IMAG ERS CNRS 106 De Guide à OODE : transfert industriel d une plate-forme à objets pour applications réparties

6

7 De Guide à OODE : transfert industriel d une plate-forme à objets pour applications réparties Historique du projet En octobre 1986, une équipe mixte, associant des chercheurs du Laboratoire de Génie Informatique de l IMAG (IMAG-LGI) et des ingénieurs du Centre de Recherche Bull de Grenoble, lance un projet de conception et de réalisation d un système à objets pour le support d applications réparties sur un réseau local de stations de travail et de serveurs. Ce projet reçoit le nom de Guide (Grenoble Universities Integrated Distributed Environment). Les deux partenaires du projet sont également associés dans le projet ESPRIT Comandos (Construction and MANagement of Distributed Objet Systems), dont l objectif est également de concevoir une plate-forme distribuée pour des applications à base d objets. En novembre 1988, le premier prototype de l environnement Guide est présenté en démonstration publique à l ESPRIT Technical Week à Bruxelles. Ce prototype comporte un noyau de gestion d objets réalisé au-dessus d Unix (sur stations Sun et Bull), et un langage d écriture d applications réparties. En fin 1988, l intérêt potentiel de ces travaux est jugé suffisamment important pour motiver la création d une Unité Mixte associant Bull et les autorités de tutelle de l IMAG (CNRS, Institut National Polytechnique de Grenoble, Université Joseph Fourier). Ce Laboratoire, dénommé Bull-IMAG, est officiellement créé au 1-er janvier 1990, mais fonctionne effectivement dans ses locaux propres à partir de mai A la même époque, l Open Software Foundation (OSF), décide d installer à Grenoble le centre européen de son Institut de Recherche, dans des locaux adjacents à ceux de Bull-IMAG. L objectif de Bull-IMAG, créé pour une durée de 4 ans, est de réaliser un prototype pré-industriel issu du système Guide. Une version Guide-1, portée sur les principales machines Unix (Bull, Sun 3, Sun 4, Sun 386, DecStation), est largement diffusée à partir de 1991, et sert de support à plusieurs applications totalisant plus de lignes de programmes en langage Guide : Un éditeur coopératif, version répartie de l éditeur structuré Grif, réalisé à Bull-IMAG, Un système de circulation de documents, CIDRE, réalisé au SEPT à Caen, dans le cadre du projet Comandos, Un serveur X500, réalisé à Bull-Louveciennes, également dans le cadre de Comandos. Cette dernière application sera à l origine de la première utilisation industrielle de Guide, pour la gestion d une base de données interne au système ISM de Bull. A partir de 1991, une seconde version de Guide (Guide-2) est mise en chantier audessus du micro-noyau Mach. Elle se caractérise par sa modularité (séparation des fonctions de stockage, de gestion d objets et d exécution) et sa généricité (elle supporte les langages Guide et C++). Cette version sert de base au transfert industriel sur Bull DPX-20 et Unix-AIX, lancé en mi A partir de cette date, le personnel Bull de l Unité Mixte Bull-IMAG est progressivement réaffecté au développement de la version industrielle, qui reçoit le nom de OODE (Object-Oriented Distributed Environment). Ce noyau initial est renforcé, courant 1993, par l arrivée de 4 nouveaux ingénieurs de Bull. Au terme du mandat de l Unité Mixte, fin 1993, l objectif fixé est donc atteint. Le bilan du projet est présenté au cours de journées portes ouvertes les 13 et 14 janvier

8 Transfert Guide-OODE La première version de l environnement OODE est livrée à ses clients le 15 octobre Après une année de transition, mise à profit pour la préparation d un nouveau projet de recherche, la partie IMAG de l Unité Mixte rejoint au 1-er janvier 1995 un nouveau laboratoire de l IMAG : Logiciel, Systèmes, Réseaux. Le nouveau projet, appelé Sirac, poursuit l exploration des deux voies ouvertes dans Guide : support système pour objets répartis (avec utilisation des réseaux rapides et des grandes mémoires virtuelles) ; outils et services pour la construction d applications coopératives. La collaboration avec Bull se poursuit dans le cadre d un GIE Bull-INRIA en cours de démarrage (voir plus loin). Le projet Guide a été mené depuis 1986 sous la responsabilité conjointe de Roland Balter (Bull) et Sacha Krakowiak (IMAG). En septembre 1993, Roland Balter a rejoint l Université Joseph Fourier. La direction du groupe systèmes répartis (OSS/DCSBU) de Bull est depuis lors assurée par Gilles Bogo, le responsable du projet OODE étant Serge Lacourte. La liste des personnes participant ou ayant participé aux projets Guide et OODE est donnée in fine. Résumé technique Objectif. L objectif du projet OODE est de fournir un environnement de programmation et d exécution permettant de réduire de manière significative le coût de développement et de maintenance des applications réparties. OODE doit libérer le programmeur du souci de gérer explicitement la persistance des données et la distribution de l exécution. Il doit fournir des outils facilitant la programmation, la mise au point et l administration des applications. Choix techniques. OODE est construit autour d un modèle d objets persistants. La persistance d un objet est automatiquement déterminée par son accessibilité. Tout objet est potentiellement partageable par un nombre quelconque d activités parallèles. L appel d une méthode d un objet obéit à un mécanisme uniforme, que l objet soit local ou distant. Dans OODE, les objets sont désignés par des références internes distribuées et persistantes qui permettent, par inclusion, de construire des structures complexes réparties. Pour une application en cours d exécution, l ensemble des objets qu elle manipule est vu comme faisant partie d une mémoire d objets uniforme. La mise en œuvre de cette mémoire sur un ensemble de sites, et les mouvements d objets depuis ou vers les fichiers (NFS ou DFS), sont gérés automatiquement en respectant une politique particulière de gestion, destinée à améliorer les performances. Les objets susceptibles d être utilisés en même temps sont regroupés en grappes manipulées globalement, toujours dans le but d améliorer les performances. La protection des objets est exprimée au moyen de listes d accès, et mise en œuvre en utilisant un système original de vues qui permet de munir un même objet d interfaces multiples d accès selon les applications qui le manipulent. La synchronisation des objets partagés est réalisée au moyen de classes de base prédéfinies fournies par l environnement. Le modèle d objets de OODE est directement utilisable à partir du langage C++. Un mot-clé supplémentaire suffit pour rendre les exemplaires d une classe persistants et potentiellement partageables. Des outils de visualisation et de mise au point, utilisant directement le modèle d objets, facilitent et accélèrent la construction d applications. Applications. OODE est actuellement utilisé par un client pilote, le consortium PREVISIA, qui réunit la BNP, le CNET, EDF et l INRIA. Par ailleurs, un ensemble d actions ont été initialisées pour promouvoir la technologie OODE au travers de partenariats, soit avec des intégrateurs de systèmes, Bull-IMAG (ERS 106) 2 Rapport final

9 Transfert Guide-OODE soit des utilisateurs. Les contacts les plus avancés concernent l hôpital (gestion coordonnées de ressources hospitalières) et les industries automobiles et aéronautiques (plate-forme d intégration d outils de conception assistée et de contrôle de production). Plans de développement Les développements futurs de OODE seront menés dans le cadre d un GIE associant Bull et l INRIA, à partir de janvier Il est prévu que OODE serve de banc d essai pour des travaux de recherche et de pré-développementdont le résultat sera progressivement intégré aux produits. Les aspects couverts sont les suivants : Outils de construction d applications par assemblage de composants. Outils de configuration d applications réparties Outils de coordination, combinant événements et objets partagés, pour applications coopératives. Outils d administration et de mise au point d applications réparties. Ces outils auront comme base le langage d interface IDL-CORBA, auquel seront apportées les extensions nécessaires, sous forme d annotations pour respecter la compatibilité ascendante. Environnement de base OODE est réalisé au-dessus d Unix. La version actuelle fonctionne sur Bull DPX-20, en utilisant AIX et DCE. Une version Sun-Solaris sera livrée au 1-er semestre Un accès depuis PC-Windows est prévu ultérieurement (1996), ainsi que l intégration de OODE à un environnement CORBA. Parallèlement, des applications pilotes seront réalisées avec des utilisateurs extérieurs. Conclusion Les principales caractéristiques qui font l originalité du projet OODE sont, à notre avis, les suivantes : L environnement OODE est techniquement innovant : il combine dans un environnement unique les avantages d un modèle à objets, la gestion automatique de la persistance, la transparence vis-à-vis de la distribution, et la disponibilité d outils de développement. Les solutions adoptées se situent à la pointe de l état de l art actuel. L environnement OODE fournit un support commode et efficace de développement pour une gamme étendue d applications. Toute application répartie fondée sur le partage d objets, et notamment toute application coopérative, peut bénéficier des services de OODE. L environnement OODE est ouvert et entièrement compatible avec les standards actuels. Le principal langage supporté est un C++ pourvu d extensions permettant de gérer des objets persistants et répartis. Il est alors possible d étendre un programme Unix préexistant écrit en C ou C++, et de lui faire exploiter les possibilités de OODE. Les applications réalisées sur OODE pourront directement interagir avec toute application extérieure en respectant les interfaces définies par le standard CORBA de l OMG. L environnement OODE est le résultat d une réelle coopération Recherche- Industrie. Il est issu d un système prototype conçu et réalisé par une équipe mixte, dans laquelle la participation de Bull et de l IMAG a été équilibrée. Le prototype a été largement diffusé et utilisé à l extérieur. Le passage du prototype au produit, en revanche, a été de la seule responsabilité de l industriel. L environnement OODE constitue une base d expérimentation pour des avancées futures. Les travaux prévus dans le cadre du GIE Bull-INRIA, notamment, Bull-IMAG (ERS 106) 3 Rapport final

10 Transfert Guide-OODE doivent permettre d étendre et de renforcer la gamme d outils disponibles pour le développement, la mise au point, et l administration d applications réparties. Participants aux projets Guide et OODE Projet Guide ( ) Roland Balter, Jacques Bernadat, Fabienne Boyer, Jacques Cayuela, Annie Chabert, Pierre-Yves Chevalier, Adriana Danes, Dominique Decouchant, Andrzej Duda, François Exertier, André Freyssinet, Daniel Hagimont, Hervé Jamrozik, Sacha Krakowiak, Patrick Le Dot, Serge Lacourte, Emmanuel Lenormand, Marie Meysembourg, Jacques Mossière, Véronique Normand, Hiep Nguyen Van, Eric Paire, Rémy Prud homme, Michel Riveill, Cécile Roisin, Xavier Rousset de Pina, Miguel Santana, Frédéric Saunier, Rodrigo Scioville, Gérard Vandôme, Jean-Yves Vion-Dury. N ont pas été comptés les étudiants et stagiaires ayant travaillé dans le projet pendant une durée inférieure à un an. Projet OODE ( ) Roland Balter (jusqu en 1993), Jacques Cayuela, Philippe Coq, Philippe Durieux, André Freyssinet, Marc Herrmann, Serge Lacourte, Miguel Santana, Gérard Vandôme. Bull-IMAG (ERS 106) 4 Rapport final

11 Transfert Guide-OODE Bibliographie du projet Guide ( ) LIVRES, REVUES [Balter 91a] R. Balter, J. Bernadat, D. Decouchant, A. Duda, A. Freyssinet, S. Krakowiak, M. Meysembourg, P. Le Dot, H. Nguyen Van, E. Paire, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, R. Scioville, G. Vandôme, Architecture and Implementation of Guide, an Object-Oriented Distributed System, Computing Systems, vol. 4, 1, pp [Balter 91b] R. Balter, J.-P. Banâtre, S. Krakowiak (éditeurs) Construction des systèmes d exploitation répartis, Collection Didactique de l INRIA, juin 1991 Chapitre 2 : S. Krakowiak, Systèmes de communication et machines parallèles Chapitre 4 : S. Krakowiak, Principes et mécanismes de base de la répartition Chapitre 8 : R. Balter, Gestion répartie des transactions [Balter 94] R. Balter, S. Lacourte, M. Riveill, The Guide Language: Design and Experience, The Computer Journal, Dec [Cahill 93] The Comandos Distributed Application Platform, V. Cahill, R. Balter, N. Harris, and X. Rousset de Pina (editors), Springer-Verlag, 1993 [Krakowiak 90] S. Krakowiak, M. Meysembourg, H. Nguyen Van, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, Design and Implementation of an Object-Oriented, Strongly Typed Language for Distributed Applications, Journal of Object-Oriented Programming, 3,3, Sept.-Oct. 1990, pp [Riveill 94] Guide, un langage à objets pour la programmation concurrente, Calculateurs Parallèles, 6, 2, 1994 CONGRES A COMITE DE LECTURE AVEC ACTES PUBLIES [Balter 93] R. Balter, P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Lacourte, X. Rousset de Pina, Is the Microkernel Technology Well-suited for the Support of Objects-Oriented Operating Systems? The Guide Experience,Usenix Workshop on Microkernels and Other Kernel Architectures, Sept [Boyer 91a] F. Boyer, J. Cayuela, P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, Supporting an Object- Oriented Distributed System: Experience with Unix, Chorus and Mach, Proc. Symposium on Experience with Distributed and Multiprocessor Systems, Atlanta, March 1991 [Boyer 91b] F. Boyer, A Causal Distributed Shared Memory Based on External Pagers, Proc. Mach Symposium, Monterrey, Dec [Chevalier 92b] P. Y. Chevalier, A Replicated Object Server for a Distributed Object-Oriented System, 11th Symposium on Reliable Distributed Systems, IEEE, October 1992 [Chevalier 93] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Krakowiak, S. Lacourte, X. Rousset de Pina, Experience with Shared Object Support in the Guide System, Fourth Symposium on Experiences with Distributed and Multiprocessor Systems (SEDMS), Sept Bull-IMAG (ERS 106) 5 Rapport final

12 Transfert Guide-OODE [Chevalier 94a] P. Y. Chevalier, M. Riveill, F. Saunier, Towards a Generic Support System for Co-operative Applications, Proc WET-ICE 94, avril 1994 [Chevalier 94b] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Krakowiak, S. Lacourte, J. Mossière, X. Rousset de Pina, Persistent Shared Object Support in the Guide System: Evaluation and Related Work, Proc. Conf. on Object-Oriented Programming Systems, Languages, and Applications (OOPSLA), Portland, Oct [Danès 93] A. Danès, F. Exertier, S. Haj Houssain, Interoperability between a Distributed System and a Database System, 4th International Conf. on Database and Expert Systems Applications (DEXA 93), Prague, 6-8 Sept [Decouchant 90] D. Decouchant, A. Duda, Remote Execution and Communication in Guide, a Distributed Object-Oriented System, IEEE Workshop on Experimental Distributed Systems, Huntsville, Oct [Decouchant 91a] D. Decouchant, P. Le Dot, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, A Synchronization Mechanism for Typed Objects in a Distributed System, Proc. 11th International Conf. on Distributed Systems (ICDCS), Arlington, Tx, May 1991 [Decouchant 91b] D. Decouchant, V. Normand, G. Vandôme, Application Design Using the Comandos Distributed Object-Oriented System, HCI 91, sept [Duda 93a] A. Duda, Analysis of Multicast-based Object Replication Strategies in Distributed Systems, Proc. 13th International Conf. on Distributed Systems (ICDCS), Pittsburgh, May 1993 [Duda 93b] A. Duda, J. Cayuela, System Management in the Guide Distributed System, First International Workshop on System Management, 1993 [Freyssinet 91a] A. Freyssinet, S. Krakowiak, S. Lacourte, A Generic Object-Oriented Virtual Machine, Proc. Second Int. Workshop on Object Orientation in Operating Systems, Palo Alto, Oct [Hagimont 92] D. Hagimont, S. Krakowiak, X. Rousset de Pina, Protection in an Object-Oriented Distributed Virtual Machine, 3rd Internat.Workshop on Object Orientation in Operating Systems, Paris, Sept [Hagimont 94] D. Hagimont, Protection in the Guide Object-Oriented Distributed System, Proc. ECOOP 94 (European Conf. on Object-Oriented Programming, Bologna, 4-8 July 1994 [Jamrozik 91] H. Jamrozik, M. Santana, C. Roisin, A Graphical Debugger for Object-Oriented Distributed Programs, TOOLS-USA 91, Santa Barbara, July 1991 [Krakowiak 93] S. Krakowiak, Issues in Object-Oriented Distributed Systems (invited paper), International Conf. on Decentralized and Distributed Systems, IFIP WG 10.3, Palma de Mallorca, Sept (Proceedings to be published by North Holland) [Lacourte 91a] S. Lacourte, Exceptions in Guide, an Object-Oriented Language for Distributed Applications, Proc. ECOOP 91 (European Conf. on Object-Oriented Programming), Genève, July 1991 Bull-IMAG (ERS 106) 6 Rapport final

13 Transfert Guide-OODE [Lacourte 92] S. Lacourte, M. Riveill, Generic System Support for Shared Objects Synchronization, 2nd Internat.Workshop on Object Orientation in Operating Systems, IEEE, Dourdan, Sept [Normand 90] V. Normand, A Practical Framework for Interactive Applications in Guide, an Object- Oriented Distributed System, Proc. Conf. TOOLS 90 (Technology of Object-Oriented Languages and Systems), Paris, June 1990 [Normand 92] V. Normand, J. Coutaz, Unifying the Design and Implementation of User Interfaces through the Object Paradigm, Proc. ECOOP 92 (European Conf. on Object-Oriented Programming, Utrecht, July 1992 [Vion-Dury 94] J.-Y. Vion-Dury, M. Santana, Virtual Images: Interactive Visualisation of Distributed Object- Oriented Systems, Proc. Conf. on Object-Oriented Programming Systems, Languages, and Applications (OOPSLA), Portland, oct COLLOQUES A COMITE DE LECTURE [Chevalier 92a ] P. Y. Chevalier, D. Hagimont, S. Krakowiak, X. Rousset de Pina, System Support for Shared Objects, 5th ACM European SIGOPS Workshop, Le Mont-Saint-Michel, Sept [Chevalier 93] P. Y. Chevalier, D. Hagimont, Apport de la technologie micro-noyau à la construction d un système réparti à objets, Journées des Jeunes Chercheurs en Systèmes Répartis, Grenoble, avril 1993 [Decouchant 92] D. Decouchant, V. Quint, I. Vatton. L édition coopérative de documents avec Griffon. Colloque IHM 92, Paris, décembre [Krakowiak 90] S. Krakowiak, X. Rousset de Pina, Fault-tolerant Execution in the Guide system, ACM European SIGOPS Workshop on Operating Systems, Bologne, Sept [Riveill 92a] M. Riveill, X. Rousset de Pina, Reusable Synchronized Objects, Workshop on Object-Oriented Concurrent Programming, ECOOP 92, Utrecht, July 1992 [Riveill 92b] M. Riveill, An Overview of the Guide Language, Second Workshop on Objects in Large Distributed Applications (OLDA), Vancouver, oct [Riveill 93b] M. Riveill, Appels interlangages - Application aux langages Guide et C++, AFUU, Paris, mars 1993 [Veillard 93] D. Veillard, Communication Support for a Replicated Object Service, 5th European Workshop on Dependable Computing, Lisbonne, feb AUTRES PUBLICATIONS [Krakowiak 90b] S. Krakowiak, L architecture des systèmes informatiques répartis, TELECOM, 83, printemps 1990, pp [Krakowiak 93] Bull-IMAG (ERS 106) 7 Rapport final

14 Transfert Guide-OODE S. Krakowiak, Les systèmes d exploitation, Le Courrier du CNRS, 80, février 1993 HABILITATIONS A DIRIGER DES RECHERCHES [Riveill 93a] M. Riveill, Langages et systèmes pour applications réparties, Habilitation à diriger des recherches, Institut National Polytechnique de Grenoble, janvier 1993 [Rousset de Pina 93] X. Rousset de Pina, Conception et construction de noyaux de systèmes opératoires, Habilitation à diriger des recherches, Université Joseph Fourier, Grenoble, janvier 1993 [Duda 94] A. Duda, Modélisation, conception et réalisation de systèmes répartis, Habilitation à diriger des recherches, Université Joseph Fourier, Grenoble, décembre 1994 THESES [Nguyen Van 91] H. Nguyen Van, Compilation et environnement d exécution d un langage à base d objets, Thèse de Doctorat en Informatique, Institut National Polytechnique de Grenoble (février 1991) [Lacourte 91b] S. Lacourte, Traitement des exceptions dans un langage à objets, Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (juillet 1991) [Freyssinet 91b] A. Freyssinet, Conception et réalisation d un système réparti à objets, Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (juillet 1991) [Exertier 91] F. Exertier, Extension orientée objet d un SGBD relationnel, Thèse de Doctorat en Informatique (travail commun avec le groupe Base de Données), Université Joseph Fourier, Grenoble (décembre 1991) [Normand 92] V. Normand, Le modèle Siroco : de la spécification conceptuelle des interfaces utilisateur à leur réalisation, Thèse de Doctorat en Informatique (travail commun avec le groupe Interface Homme-Machine du LGI), Université Joseph Fourier, Grenoble (avril 1992) [Jamrozik 93] H. Jamrozik, Aide à la mise au point des applications parallèles et réparties à base d objets persistants, Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (mai 1993) [Hagimont 93] D. Hagimont, Adressage et protection dans un système réparti, Thèse de Doctorat en Informatique, Institut National Polytechnique de Grenoble (octobre 1993) [Boyer 94] F. Boyer, Coordination entre outils dans un environnement intégré de développement de logiciel, Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (février 1994) [Chevalier 94] P.-Y. Chevalier, Persistance et disponibilité dans les systèmes répartis : applications à Guide. Thèse de Doctorat en Informatique, Université Joseph Fourier, Grenoble (octobre 1994) RAPPORTS DE L UNITE MIXTE BULL-IMAG Bull-IMAG (ERS 106) 8 Rapport final

15 Transfert Guide-OODE [Bull-IMAG 1-90] R. Balter, J. Bernadat, D. Decouchant, A. Duda, A. Freyssinet, S. Krakowiak, M. Meysembourg, P. Le Dot, H. Nguyen Van, E. Paire, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, R. Scioville, G. Vandôme, Architecture and implementation of Guide, an object-oriented distributed system [Bull-IMAG 2-90] S. Krakowiak, M. Meysembourg, H. Nguyen Van, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, Design and implementation of an object-oriented, strongly typed language for distributed applications [Bull-IMAG 3-90] H. Nguyen Van, M. Riveill, C. Roisin, Manuel du langage Guide, V1.5 [Bull-IMAG 3-90bis] H. Nguyen Van, M. Riveill, C. Roisin, Guide Language Manual, V1.5 [version anglaise de 3-90] [Bull-IMAG 4-90] M. Riveill, C. Roisin, Exemples de programmes en langage Guide [Bull-IMAG 5-90] S. Lacourte, Exceptions in Guide, an object-oriented language for distributed applications [Bull-IMAG 6-90] V. Normand, A practical framework for interactive applications in Guide, an object-oriented distributed system [Bull-IMAG 7-90] F. Boyer, J. Cayuela, P.-Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, Supporting an object-oriented distributed system: experience with Unix, Mach and Chorus [Bull-IMAG 8-91] C. Roisin, M. Santana, The Observer: A tool for observing Object-Oriented Distributed Applications [Bull-IMAG 9-91] D. Decouchant, P. Le Dot, M. Riveill, C. Roisin, X. Rousset de Pina, A synchronization mechanism for typed objects in a distributed system [Bull-IMAG 10-91] D. Decouchant, V. Quint, I. Vatton, Griffon, l application documents de Guide [Bull-IMAG 11-91] V. Normand, Modélisation et génération des interfaces utilisateur dans un environnement à objets [Bull-IMAG 12-92] S. Krakowiak, Spécifications d objectifs et orientations générales pour le système Guide-2 [Bull-IMAG 13-92] S. Krakowiak, X. Rousset de Pina, Architecture du système Guide-2 choix de conception [Bull-IMAG 14-92] J. Cayuela, P.-Y. Chevalier, A. Duda, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Lacourte, P. Le Dot, M. Riveill, X. Rousset de Pina, Spécifications et principes de réalisation de la machine Guide-2 [Bull-IMAG 15-92] L. Koneva, M. Riveill, M. Santana, Extending C++ with persistence and distribution let s do it reasonably [Bull-IMAG 16-92] F. Boyer, A causal distributed shared memory based on external pagers [Bull-IMAG 17-92] P.-Y. Chevalier, A replicated storage server for a distributed system [Bull-IMAG18-92] V. Normand, J. Coutaz, Unifying the design and implementation of user interfaces through the object paradigm [Bull-IMAG 19-92] (également R.R. INRIA 1734) V. Quint, I. Vatton, Hypertext aspects of the Grif structured editor: design and applications [Bull-IMAG 20-93] D. Decouchant, V. Quint, R. Riveill, I. Vatton, Griffon: a Cooperative, Structured, Distributed Document Editor. [Bull-IMAG 21-93] R. Balter, S. Lacourte, M. Riveill, The Guide language: Design and Experience [Bull-IMAG 22-93] M. Riveill, Synchronized Objects: Language and Systems Issues [Bull-IMAG 23-93] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Krakowiak, S. Lacourte, X. Rousset de Pina, Experience with Shared Object Support in the Guide System [Bull-IMAG 24-93] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Lacourte, X. Rousset de Pina, Is the Microkernel Technology Well-suited for the Support of Objects-Oriented Operating Systems? The Guide Experience Bull-IMAG (ERS 106) 9 Rapport final

16 Transfert Guide-OODE [Bull-IMAG 25-93] A. Duda, Analysis of Multicast-based Object Replication Strategies in Distributed Systems [Bull-IMAG 26-94] J.-Y. Vion-Dury, M. Santana, Virtual Images: Interactive Visualisation of Distributed Object-Oriented Systems [Bull-IMAG 27-94] P. Y. Chevalier, A. Freyssinet, D. Hagimont, S. Krakowiak, S. Lacourte, J. Mossière, X. Rousset de Pina, Persistent Shared Object Support in the Guide System: Evaluation and Related Work [Bull-IMAG 29-94] D. Hagimont, Protection in the Guide Object-Oriented Distributed System [Bull-IMAG 30-94] F. Boyer, Coordinating Software Development Tools with Indra [Bull-IMAG 31-94] F. Boyer, Environnements intégrés de développement de logiciel [Bull-IMAG 32-94] G. Coulouris, J. Dollimore, A Security Model for Cooperative Work DOCUMENTS SUR LE PROJET OODE OODE (Document Bull) Équipe OODE, OODE : une plate-forme objet pour les applications coopératives, La répartition et le parallélisme dans les systèmes d information, Journées AFCET, Paris, novembre 1994 M. Riveill, G. Vandôme, A step beyond the Client-Server Model: the OODE Approach, CODATA 94, 14th Int. Conf. Data and Knowledge in a Changing World, Chambéry, September 1994 Bull-IMAG (ERS 106) 10 Rapport final

17 Bull-IMAG ERS CNRS 106 Activité scientifique et plan de travail du projet Opéra

18

19 Activité scientifique et plan de travail du projet Opéra 1 Composition de l équipe Responsable scientifique Vincent Quint, DR1 Inria Personnel permanent Dominique Decouchant, CR1 CNRS Irène Vatton, IR2 CNRS Cécile Roisin, MdC université Pierre Mendès France Ingénieur contractuel Christian Lenne, ingénieur-expert Inria Chercheurs doctorants Nabil Layaïda, boursier Inria Manuel Romero, boursier étranger Stagiaires de longue durée Philippe Claves, stagiaire CNAM, jusqu en novembre Présentation du projet Le projet Opéra s intéresse aux documents électroniques : documents structurés, hypertextes, multimédia. Il étudie des modèles de documents qui rendent compte à la fois de leur organisation logique ou abstraite, de leur présentation graphique, de leur contenu et de leur aspect temporel (cas des documents multimédia). Il met également au point des techniques d édition qui s appuient sur ces modèles. À long terme l objectif est la conception d un environnement pour le développement de documentations complexes multimédia. Opéra est un projet commun avec l Inria ; à ce titre, il comporte une équipe à l Irisa, dont l activité n est pas présentée dans ce rapport. Objectifs scientifiques L approche retenue pour la manipulation des documents est comparable à celle utilisée en génie logiciel pour l édition des programmes : un document est d abord considéré comme une structure abstraite construite selon le modèle d une structure générique (d une grammaire, dans le cas des programmes). Il en est de même pour les objets de tout type contenus dans le document et qui s intègrent à sa structure globale : formules mathématiques, tableaux, schémas, tables d index, etc. Cette représentation abstraite des documents a été choisie pour permettre des traitements variés et puissants, qui vont bien au-delà de la simple restitution à l identique sur une imprimante ou un écran. Mais en même temps qu on cherche à représenter les documents selon un modèle abstrait, on prête une grande attention aux problèmes de présentation graphique, et particulièrement à la typographie. Le but des travaux menés dans le projet est de dégager les concepts et de définir les outils à mettre en œuvre pour construire des systèmes de production de documents

20 Activités du projet Opéra (documents conventionnels, mais aussi multimédia) qui allient la puissance d expression et de traitement due à une forte structure et le confort d utilisation que permet un haut degré d interactivité, sans compromettre pour autant la qualité graphique du résultat final. Les principaux domaines d application considérés sont la documentation scientifique et technique, l édition professionnelle et les applications multimédia. 3 Activités de recherche Les actions de recherche s appuient en grande partie sur le développement de Grif qui est un système général et paramétrable pour l édition interactive de documents et d objets structurés. Au cours de la période , les travaux ont été menés dans plusieurs domaines : transformations de structures, outils d édition, applications pour le World-Wide Web, mise en page et présentation des documents, applications coopératives basées sur les documents, documents multimédia. 3.1 Transformations de structures Participants : Philippe Claves, Cécile Roisin. La structure logique d un document peut évoluer au cours du temps. En particulier, certaines parties peuvent être amenées à changer de structure lorsqu elles sont copiées dans un contexte différent, ou lorsque la structure générique est modifiée, ou encore lorsqu on structure a posteriori un texte saisi sans structure. Une étude a été menée depuis quelques années pour recenser l ensemble des problèmes de transformation de type (ou de structure) qui se posent dans des documents structurés logiquement selon un modèle générique. Un modèle de type spécifiquement adapté aux documents a été développé (thèse de E. Akpotsui, fin 1993). Il s appuie sur une représentation fonctionnelle des caractéristiques des types permettant d identifier les différences élémentaires entre types ainsi que leurs différences structurales. Ce modèle s applique aussi bien aux documents produits et traités par le système Grif qu aux documents conformes à la norme SGML. Cette étude théorique a été suivie de réalisations pratiques. Des outils de transformation statique ont d abord été développés pour transformer automatiquement la structure logique des documents lorsque des modifications ont été effectuées sur les structures génériques, ou lorsqu on veut faire passer un document d un modèle de structure à un autre. Nous avons ensuite abordé le problème des transformations dynamiques. Il s agit principalement de transformer la structure d une partie de document lorsqu elle est copiée ou déplacée d un document à un autre ou à l intérieur du même document. Le problème est alors que la structure de la partie de document concernée n est pas, en général, conforme à la structure générique qui définit l emplacement où on veut l insérer. Il faut donc la restructurer en fonction de cette structure générique. Un des résultats pratiques est qu il est maintenant possible d effectuer dans l éditeur Grif des commandes couper/coller avec moins de contraintes. 3.2 Outils d édition Participants : Vincent Quint, Irène Vatton. Une approche structurée des documents et la notion de structure générique offrent de nombreuses possibilités qui n ont pas encore été explorées très largement. On connaît les éditeurs structurés, dont Grif est un exemple, les bases de documents (bases SGML le plus souvent) ou encore les formateurs structurés (comme LaTeX). Mais de nombreux types d applications sont encore à venir. Pour en faciliter l émergence, des Bull-IMAG (ERS 106) 14 Rapport final

21 Activités du projet Opéra outils génériques sont nécessaires ; ils permettent de construire rapidement de nouvelles applications. Le premier outil que nous avons construit est dérivé de l éditeur Grif. Il s agit d une bibliothèque qui rassemble toutes les fonctions d édition internes de l éditeur Grif. Ces fonctions peuvent être réutilisées par de nouvelles applications. Grâce au modèle de document structuré, il s agit de fonctions de haut niveau qui prennent en charge les tâches les plus complexes pour les applications interactives de traitement de documents. Les applications traitent les documents en manipulant seulement leur structure et leur contenu, et l affichage et le formatage sont effectués de façon incrémentale par les fonctions de la bibliothèque. Ces fonctions sont accessibles à travers une API (application program interface). Un deuxième outil, le mécanisme d appel externe (ECF : external call facility), complète la bibliothèque d édition et permet de construire des applications sur le concept de document actif. Un document actif est un document électronique qui, lorsque certaines commandes d édition lui sont appliquées par un utilisateur, se transforme lui-même ou agit sur l environnement informatique dans lequel il est traité. Le mécanisme ECF fait partie de l éditeur Grif et permet d étendre l éditeur avec des procédures de traitement particulières à une application, appelées actions, qui sont exécutées lorsque certaines commandes d édition sont effectuées par l utilisateur. Les actions qui constituent l application peuvent utiliser l API, et donc les fonctions d édition, pour agir sur les documents en cours de traitement. Les structures génériques jouent un rôle important dans l ECF, puisque c est en fonction du type d un élément de document, ou en fonction de ses attributs logiques, que les actions de l application peuvent être appelées. Cela donne beaucoup de souplesse dans la conception des applications. Ces deux mécanismes ont été utilisés dans le projet pour développer plusieurs applications centrées sur les documents : comparateur de documents fondé sur la structure, outil de restructuration de tableaux, éditeur pour le World-Wide Web (voir section 3.3). Ils ont aussi été utilisés par plusieurs autres équipes, dans différents types d applications : éditeur coopératif Coopscan (projet Sirac), éditeurs syntaxiques pour les langages Argos (projet Spectre, Inria/Imag), ou pour le langage de base de données Peplom (projet Aristote, Imag), application d hypertexte (projet Chloé, Inria), outil pour les bases de connaissances (projet Acacia, Inria). 3.3 Edition de documents sur le World-Wide Web Participant : Nabil Layaïda, Vincent Quint, Irène Vatton. Le World-Wide Web est un formidable outil de diffusion d informations. Les «browsers» comme Mosaic, Netscape Navigator ou Arena permettent d accéder d une façon très simple aux informations publiées sur le Web. Mais il reste un problème important, celui de la création et de la mise à jour de ces informations. C est à ce problème que le projet s attaque, en développant un outil d édition pour et sur le Web. Les documents publiés sur le Web se caractérisent par leur structuration, qui doit suivre le format HTML, leur répartition : des documents, même sémantiquement proches, peuvent se trouver sur des serveurs différents, les liens hypertextes qui les relient d un serveur à l autre. Un bon outil d édition pour le Web doit donc aider à structurer correctement les documents. Il doit aussi pouvoir accéder à des documents résidant sur un serveur distant et il doit permettre de manipuler simplement les liens inter-documents. Ce sont les objectifs d un travail entrepris en octobre 1994 pour réaliser un client WWW qui combine les fonctions d un «browser» à celles d un éditeur. Ce client est construit sur la base des outils d édition présentés plus haut. Il intègre la bibliothèque WWW pour l accès aux serveurs Web et un analyseur spécifique du langage HTML, qui construit une représentation structurée des documents venant des serveurs. Un prototype a été Bull-IMAG (ERS 106) 15 Rapport final

22 Activités du projet Opéra présenté à la conférence WWW, en avril Les développements se poursuivent pour suivre les évolutions des protocoles WWW, principalement HTML 3 et les feuilles de style. 3.4 Présentation des documents structurés Participant : Cécile Roisin C est à partir de la structure logique d un document qu on construit sa structure graphique, mais d autres paramètres, indépendants de la structure logique, entrent également en jeu, comme la dimension des pages, le nombre de colonnes par page, la taille des hauts de page, la présence de notes de bas de page ou le corps des caractères. De ce fait, la structure graphique peut être très différente de la structure logique ; en particulier le découpage en pages et en colonnes est largement indépendant du découpage en chapitres, sections et paragraphes. Dans un système interactif qui doit maintenir à la fois la structure logique du document et sa structure graphique, cette indépendance pose de nombreux problèmes. Le problème de base est de maintenir la cohérence entre deux structures différentes qui partagent la même information (le contenu du document). L étude de ce problème, menée en 1993, a débouché sur une mise en œuvre dans Grif. L approche adoptée rejoint les propositions de la norme DSSSL (Document Style Semantics and Specification Language). Les résultats obtenus permettent de gérer des structures de pages complexes dans Grif, tout en maintenant la structure logique des documents. Pratiquement, l utilisateur peut obtenir des mises en pages multi-colonnes, tout en travaillant directement au niveau logique, le système prenant en charge toute la complexité graphique. 3.5 Édition coopérative Participants : Dominique Decouchant, Manuel Romero, Irène Vatton. Un éditeur tel que Grif ne résout qu une partie du problème plus général du traitement des documents, surtout lorsqu il s agit de documents complexes, comme ceux de la documentation technique. Un problème important est celui du développement d une grosse documentation par plusieurs rédacteurs travaillant ensemble. C est pour étudier ce problème que nous travaillons sur une application appelée Alliance. Cette application permet à plusieurs utilisateurs, sur des stations de travail reliées par un réseau, d éditer simultanément et de façon coordonnée un ensemble de documents. C est typiquement une application de travail coopératif adaptée à l édition des documents dans un atelier éditorial. Une première expérience a été menée sur un réseau local. Depuis le début de 1995 le champ de l étude a été élargi aux applications coopératives fondées sur les documents. Cette étude donne maintenant lieu à une nouvelle version d Alliance, utilisable à travers l Internet. Il s agit d étendre le travail coopératif sur les documents à d autre contextes d utilisation et à une plus grande communauté d utilisateurs. Les utilisateurs (ou les groupes d utilisateurs) possèdent des rôles différents sur les différentes parties d un document : gestionnaire, rédacteur, lecteur, rôle nul. Ces rôles sont attribués par un des utilisateurs ayant le rôle de gestionnaire. C est à partir de ces rôles que le système divise le document en fragments tels que chaque utilisateur ait un rôle uniforme sur tout le fragment. Alliance s appuie sur cette division en fragments pour assurer le contrôle de la concurrence d accès et pour répartir le document sur différents sites. L application gère la cohérence du document, la protection et la confidentialité lors de l accès aux parties du document. Elle gère aussi la diffusion des contributions de chaque utilisateur : dès qu elles sont validées, les modifications faites par un rédacteur Bull-IMAG (ERS 106) 16 Rapport final

23 Activités du projet Opéra sont reflétées sur les écrans des autres utilisateurs qui le souhaitent. Sur chaque site, les fonctions d édition locale sont assurées par les outils présentés plus haut. La structuration forte des documents manipulés par Alliance facilite le partage qui peut s exprimer sur des fragments de taille très variable, sur lesquels les rôles d intervention des utilisateurs peuvent être modifiés dynamiquement. Au cours des derniers mois, une étude a été menée pour utiliser les mécanismes de base et les protocoles du World-Wide Web. La réalisation de cette extension est en cours. Elle permet de stocker les fragments d un document sur différents serveurs Web et utilise le protocole HTTP pour l échange des fragments de documents entre les sites. 3.6 Édition multimédia Participants : Nabil Layaïda. Au cours des années précédentes, le projet avait travaillé principalement sur les structures logiques, physiques (ou graphiques) et «sémantiques» (les liens hypertextes entre éléments de documents). L étude d un quatrième type de structure, les structures temporelles, a commencé en L objectif est de permettre la modélisation des documents multimédia, dans lesquels la dimension temporelle joue un rôle particulièrement important. On recherche donc un formalisme qui permette d exprimer les relations temporelles (durée d affichage relative, date de démarrage dans un intervalle de temps, synchronisation, etc.) entre les objets multimédia qui interviennent dans un même document ou une même présentation. Ce formalisme doit permettre des calculs, pour vérifier la cohérence des contraintes temporelles. Il doit aussi s adapter à des événements externes, venant de l utilisateur, et qui modifient le cours prévu de l exécution. Les trois premières structures (logique, physique, sémantique) sont maintenant traitées simultanément par les outils présentés plus haut. Cela permet de combiner dans chaque application les fonctions de traitement du contenu, de la structure logique, du formatage et des relations hypertexte. En ajoutant les structures temporelles, les applications pourront bénéficier en plus de fonctions de type multimédia. 4 Activités industrielles Grif SA La technologie d édition structurée et le prototype Grif mis au point dans le projet ont été à la base de la création de la société Grif SA qui commercialise des produits SGML et HTML pour la documentation technique normalisée et la construction d applications centrées sur les documents. Projet Symposia Les travaux présentés dans la section 3.3, menés en collaboration avec la société Grif SA ont donné lieu au produit Symposia, développé par Grif SA, dont une version est disponible par ftp. Projet Géodoc Le projet Opéra a participé avec les sociétés O2 Technology et Grif SA à une étude pour France-Télécom, en vue de réaliser un atelier d édition et de consultation coopératives utilisant le standard SGML. Programme Génie Le projet collabore avec Dassault-Aviation dans le cadre du programme Génie du MESR (Sciences de l information et ingénierie concourante) et Bull-IMAG (ERS 106) 17 Rapport final

24 Activités du projet Opéra contribue plus spécifiquement sur le thème «documentation structurée et interactive». 5 Activités nationales et internationales 5.1 Actions nationales Participation au PRC-CNRS communication homme-machine, groupe collecticiel et systèmes coopératifs (D. Decouchant, M. Romero). Participation aux travaux du SGML Users Group France (V. Quint, I. Vatton). Participation de D. Decouchant aux comités de programme des sixièmes journées sur l ingénierie des interfaces homme-machine (IHM 94, Lille, décembre 1994) et de la conférence IHM 95 (Toulouse, octobre 1995). V. Quint est membre du comité des publications et de la communication scientifique du MESR. 5.2 Actions internationales Participation au comité de rédaction de la revue Electronic Publishing (V. Quint). En particulier, préparation des numéros : vol. 6 n 4 : Electronic Publishing, vol. 7 n 3 : Active Documents. Participation aux comités de programme des conférences et workshops : EP 94, conference on Electronic Publishing and document manipulation, ECHT 94, ACM European Conference on Hypermedia Technology, PODP 94, Principles Of Document Processing, IWHD 95, International Workshop on Hypertext Design. Séjour de I. Vatton à l université du Rio Grande du Sud, Porto Allegre, Brésil, mai Diffusion des résultats 6.1 Enseignement Cours de C. Roisin et I. Vatton à l ESSI, Sophia-Antipolis, janvier et octobre 1994, janvier École romande d informatique, cours de V. Quint, Anzère, Suisse, mars École d été SGML, cours de V. Quint, Talloires, 27 juin-1er juillet École Inria Le traitement électronique du document, cours de V. Quint, Aix-en- Provence, 3-7 octobre Cours postgrade d informatique, École Polytechnique Fédérale de Lausanne, cours de V. Quint, octobre École sur la Gestion des documents électroniques, Hammamet, Tunisie, novembre Participation à des conférences et séminaires Séminaire Adira, Grenoble, 10 février V. Quint, I. Vatton, «Grif : un éditeur de documents structurés». Bull-IMAG (ERS 106) 18 Rapport final

25 Activités du projet Opéra Séminaire alpin en informatique et linguistique, Archamps, 24 février V. Quint, «Les documents structurés», I. Vatton, «Vers un atelier éditorial». Workshop on Human Interaction for Symbolic Computation, Amsterdam, mars V. Quint, «Active Structured Documents as User Interfaces». Workshop PODP 94 (Principles Of Document Processing), Darmstadt, avril C. Roisin «Implementing the Cut and Paste Operation in a Structured Editing System». Exposés et démonstrations à la conférence EP 94, Darmstadt, avril Workshop on Software Engineering and Human-Computer Interaction : Joint Research Issues, ICSE 16, Sorrento, Italie, mai V. Quint, I. Vatton «Active Documents as a Paradigm for Human-Computer Interaction». Journée thématique du GRCE sur la gestion électronique des documents, Paris, 22 novembre V. Quint, «Normalisation et langages de structuration des documents». World-Wide Web Working Group Workshop, Amsterdam, 29 novembre-1er décembre V. Quint, «Should WWW documents be structured?». Séminaire GUTenberg Diffusion des documents électroniques, Nanterre, 19 janvier 1995, V. Quint, «l édition structurée et le World-Wide Web». ERCIM/W4G International Workshop on WWW Authoring and Integration Tools, Paris, 8-10 février 1995, V. Quint, I. Vatton Séminaire du groupe GT-Scoop, Sophia-Antipolis, 10 février 1995, D. Decouchant, M. Romero. Participation au workshop Electronic Publishing in Physics, Paris, 2-3 mars 1995, V. Quint, «SGML and Electronic Publishing». Third International World-Wide Web Conference, Darmstadt, avril 1995, N. Layaïda, V. Quint, M. Romero, I. Vatton. Participation aux démonstrations Inria du CeBIT 95, Hannovre, 8-15 mars 1995, N. Layaïda. World-Wide Web for the Enterprise Workshop, OSF Research Institute / Inria, Grenoble, juin 1995, V. Quint, «Authoring tools for the Web». Conférence HCI, Yokohama, Japon, 8-13 juillet D. Decouchant, N. Layaïda. Séminaire «Concepts of structured editing, Grif, Symposia and Alliance» Rank Xerox Research Center, V. Quint, I. Vatton, Meylan, 7 juillet W3C Workshop on WWW and Collaboration, Cambridge, MA, USA, septembre 1995, V. Quint. Dagstuhl Seminar on Document Processing, Saarbrücken, RFA, octobre 1995, V. Quint, I. Vatton. Conférence IHM 95, Toulouse, octobre 1995, D. Decouchant. Workshop Effective abstractions in multimedia layout presentation and interaction, conférence ACM Multimedia 95, San Francisco, CA, USA, 4-9 novembre 1995, N. Layaïda. 6.3 Organisation de colloques ou de cours V. Quint était chairman de la conférence EP 94 (Darmstadt, avril 1994). V. Quint participe au comité d organisation du Dagstuhl Seminar on Document Processing, octobre V. Quint fait partie du comité scientifique de l école CNI-INRIA sur la gestion de documents électronique, Hammamet, Tunisie, novembre Bull-IMAG (ERS 106) 19 Rapport final

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Résultats des projets CARROLL Bilan et perspectives Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Serge Salicki, THALES Workshop CARROLL 23 septembre 2005 THALES et le MDE Le MDE est dans la strategie de THALES

Plus en détail

état et perspectives

état et perspectives La Normalisation de l informatique en Nuage «Cloud Computing» état et perspectives Séminaire Aristote: L'interopérabilit rabilité dans le Cloud Ecole Polytechnique 23/03/2011 Jamil CHAWKI Orange Labs Networks

Plus en détail

Service de réconciliation pour la synchronisation de copies

Service de réconciliation pour la synchronisation de copies Service de réconciliation pour la synchronisation de copies L. Chateigner, S. Chabridon, N. Sabri et G. Bernard CNRS UMR SAMOVAR 01-03 juin 2004 Plan Service de réconciliation pour la synchronisation de

Plus en détail

Outil SANTE: Détection d erreurs par analyse statique et test structurel des programmes C

Outil SANTE: Détection d erreurs par analyse statique et test structurel des programmes C Outil SANTE: Détection d erreurs par analyse statique et test structurel des programmes C Omar Chebaro LIFC, Université de Franche-Comté, 25030 Besançon France CEA, LIST, Laboratoire Sûreté des Logiciels,

Plus en détail

Adaptation dynamique de services

Adaptation dynamique de services Adaptation dynamique de services Marcel CREMENE Univ. de Cluj Napoca Michel RIVEILL Univ. de Nice Sophia Antipolis Christian MARTEL Univ. de Savoie Objectif : Nous souhaitons pouvoir modifier l architecture

Plus en détail

Interaction Homme/Machine Part. III

Interaction Homme/Machine Part. III Interaction Homme/Machine Part. III Notion d Interaction 3D multi-utilisateurs en RV et RA Samir OTMANE (PR UEVE), Frédéric DAVESNE (IGR UEVE) samir.otmane@ibisc.univ-evry.fr, frederic.davesne@ibisc.univ-evry.fr

Plus en détail

Des solutions J2EE open source professionnelles adaptées à votre système d information d entreprise

Des solutions J2EE open source professionnelles adaptées à votre système d information d entreprise Des solutions J2EE open source professionnelles adaptées à votre système d information d entreprise Vendredi 26 Novembre 2004 9h.00 Espace Batignolles 18 rue de la Condamine 75017 Paris www.espace-batignolles.com

Plus en détail

Plan de cours ADM 992C Page 1. École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal

Plan de cours ADM 992C Page 1. École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal Plan de cours ADM 992C Page 1 École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal ADM-992C LES TECHNOLOGIES D'AIDE À LA PRISE DE DÉCISION DANS LES

Plus en détail

Catalogue de Pattern pour le CSCW

Catalogue de Pattern pour le CSCW Catalogue de Pattern pour le CSCW La création d application dans le cadre du CSCW (Computer Supported Cooperative Work), ou TCAO en français (Travail collaboratif assisté par ordinateur) a donné lieu à

Plus en détail

Adaptation sémantique de documents SMIL

Adaptation sémantique de documents SMIL Adaptation sémantique de documents SMIL Sébastien Laborie Jérôme Euzenat Nabil Layaïda INRIA Rhône-Alpes - 655 Avenue de l Europe - 38334 St Ismier Cedex {Sebastien.Laborie;Jerome.Euzenat;Nabil.Layaida}@inrialpes.fr

Plus en détail

Annexe : La Programmation Informatique

Annexe : La Programmation Informatique GLOSSAIRE Table des matières La Programmation...2 Les langages de programmation...2 Java...2 La programmation orientée objet...2 Classe et Objet...3 API et Bibliothèque Logicielle...3 Environnement de

Plus en détail

MODÉLISATION ET MANIPULATION DES DOCUMENTS STRUCTURÉS: UNE APPROCHE MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIVE

MODÉLISATION ET MANIPULATION DES DOCUMENTS STRUCTURÉS: UNE APPROCHE MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIVE MODÉLISATION ET MANIPULATION DES DOCUMENTS STRUCTURÉS: UNE APPROCHE MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIVE ÉCOLE POLmECHNlQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE POUR L'OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR ÈS SCIENCES PAR Yassin

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 46 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 2 - Les appels de procédure distants (Partie 1) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

Gestion de copies multiples en environnement mobile

Gestion de copies multiples en environnement mobile Gestion de copies multiples en environnement mobile Lydialle Chateigner, Sophie Chabridon et Guy Bernard CNRS UMR Samovar 5157 13 septembre 2004 Plan Gestion de copies multiples en environnement mobile

Plus en détail

Solution A La Gestion Des Objets Java Pour Des Systèmes Embarqués

Solution A La Gestion Des Objets Java Pour Des Systèmes Embarqués International Journal of Engineering Research and Development e-issn: 2278-067X, p-issn: 2278-800X, www.ijerd.com Volume 7, Issue 5 (June 2013), PP.99-103 Solution A La Gestion Des Objets Java Pour Des

Plus en détail

AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales

AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales Daniel Wallach, Jean-Pierre RELLIER To cite this version: Daniel Wallach, Jean-Pierre RELLIER. AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales.

Plus en détail

Conception et Développement d un Système Automatique d Ecriture Amazighe: Etat d Avancement et Perspectives

Conception et Développement d un Système Automatique d Ecriture Amazighe: Etat d Avancement et Perspectives Conception et Développement d un Système Automatique d Ecriture Amazighe: Etat d Avancement et Perspectives Y. Es Saady, B. Bakkass, A. Rachidi, M. El Yassa, D. Mammass Laboratoire IRF-SIC, Université

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles CURRICULUM VITAE Informations Personnelles NOM: BOURAS PRENOM : Zine-Eddine STRUCTURE DE RATTACHEMENT: Département de Mathématiques et d Informatique Ecole Préparatoire aux Sciences et Techniques Annaba

Plus en détail

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303-4900 USA 650 960-1300 Fax 650 969-9131 Part No. 806-3729-10 March 2000, Revision

Plus en détail

Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming

Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming THÈSE N O 5007 (2011) PRÉSENTÉE le 20 mai 2011 À LA FACULTÉ INFORMATIQUE ET COMMUNICATIONS LABORATOIRE DE MÉTHODES DE PROGRAMMATION

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Vers une infrastructure pour l'intégration des espaces institutionnels et personnels pour l'apprentissage

Vers une infrastructure pour l'intégration des espaces institutionnels et personnels pour l'apprentissage Vers une infrastructure pour l'intégration des espaces institutionnels et personnels pour l'apprentissage Yvan Peter USTL, LIFL, F-59655 Villeneuve d'ascq, France Yvan.Peter@univ-lille1.fr Sabine Leroy

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Adaptation d'applications à de nouveaux contextes d'utilisation: le projet SECAS. Tarak Chaari

Adaptation d'applications à de nouveaux contextes d'utilisation: le projet SECAS. Tarak Chaari FRE 2672 Adaptation d'applications à de nouveaux contextes d'utilisation: le projet SECAS Tarak Chaari INSA de Lyon Encadreurs: André Flory & Frédérique Laforest Laboratoire d'informatique en Image et

Plus en détail

Le Distributed Computing Environment de OSF

Le Distributed Computing Environment de OSF 1 sur 6 Le Distributed Computing Environment de OSF Définition L'architecture de DCE L'organisation en cellules Comment former une cellule Les RPC sous DCE Le "stub" client Le RPCRuntime Le "stub" serveur

Plus en détail

MODÉLISATION ET RÉALISATION D UN GÉNÉRATEUR D EXERCICES HYPERMÉDIAS

MODÉLISATION ET RÉALISATION D UN GÉNÉRATEUR D EXERCICES HYPERMÉDIAS Troisièmes journées hypermédias et apprentissages 139 MODÉLISATION ET RÉALISATION D UN GÉNÉRATEUR D EXERCICES HYPERMÉDIAS Jean-Pierre David et Annick Dutel Laboratoire CLIPS IMAG et CAFIM Université Joseph

Plus en détail

Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation

Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation Concepts et langages du cadre RM-ODP de l'iso pour analyser et articuler les pratiques de projets libres de système de formation Système de formation fédérant trois projets du logiciel libre (Moodle, OpenGLM

Plus en détail

Module IUP3 Bases de Données Avancées. Esther Pacitti

Module IUP3 Bases de Données Avancées. Esther Pacitti Module IUP3 Bases de Données Avancées Esther Pacitti Objectifs générales du Module Réviser les principales concepts de BD relationnelle et la langage algébrique et SQL (interrogation et màj) Comprendre

Plus en détail

Écriture de pages Web

Écriture de pages Web Écriture de pages Web Le langage HTML / XHTML Laurent Tichit Janvier 2011 Laurent Tichit 2005-2010 1 Comment fonctionne le Web? C'est un mécanisme client-serveur. Logiciel serveur : programme qui a pour

Plus en détail

ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente

ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente Gauthier Picard*, Carole Bernon*, Valérie Camps**, Marie- Pierre Gleizes* * Institut de Recherche en Informatique de Toulouse Université

Plus en détail

CoLab : Co-Navigation sur le Web

CoLab : Co-Navigation sur le Web CoLab : Co-Navigation sur le Web Guillermo de Jesús Hoyos Rivera*,** Roberta Lima- Gomes*, *** Roberto Willrich*, **** Jean Pierre Courtiat* ghoyos@uv.mx {rgomes, willrich, courtiat}@laas.fr * Laboratoire

Plus en détail

Programmation paresseuse et causale des architectures orientées services

Programmation paresseuse et causale des architectures orientées services LABORATOIRE D INFORMATIQUE DE NANTES-ATLANTIQUE UMR 6241 ÉCOLE DOCTORALE STIM, N. 503 «Sciences et technologies de l information et des mathématiques» Sujet de thèse pour 2016 Programmation paresseuse

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

Java et les bases de données

Java et les bases de données Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour CENTRE UNIVERSITAIRE D INFORMATIQUE UNIVERSITE DE GENEVE Plan Introduction JDBC: API SQL pour Java - JDBC, Java, ODBC, SQL - Architecture, interfaces, exemples

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr Remerciements Michel Riveill 1

Plus en détail

Initiation aux serveurs Web. Patrick Cégielski cegielski@u-pec.fr

Initiation aux serveurs Web. Patrick Cégielski cegielski@u-pec.fr Initiation aux serveurs Web Patrick Cégielski cegielski@u-pec.fr Janvier 2012 Pour Irène et Marie Legal Notice Copyright c 2012 Patrick Cégielski Université Paris Est Créteil - IUT Route forestière Hurtault

Plus en détail

DANIEL LE COGUIC Directeur Général BULL

DANIEL LE COGUIC Directeur Général BULL DANIEL LE COGUIC Directeur Général BULL CHIFFRES CLÉS ET OBJECTIFS CHIFFRES 2012 Chiffre d affaires 1 285 millions EBIT +16,2% à 50,7 millions Prises de commandes +7,7% Employés 9 300 ACTIONNARIAT Crescendo

Plus en détail

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Soufiene Lajmi * Chirine Ghedira ** Khaled Ghedira * * Laboratoire SOIE (ENSI) University of Manouba, Manouba 2010, Tunisia Soufiene.lajmi@ensi.rnu.tn,

Plus en détail

Pour des architectures logicielles ouvertes et adaptables. La réflexion : pourquoi et comment?

Pour des architectures logicielles ouvertes et adaptables. La réflexion : pourquoi et comment? Pour des architectures logicielles ouvertes et adaptables. La réflexion : pourquoi et comment? P. Cointe et T. Ledoux pour l'équipe OCM (Objets, Composants, Modèles) de l'emn Contexte Aujourd'hui, la complexité

Plus en détail

Historique et éléments du WEB.

Historique et éléments du WEB. Historique et éléments du WEB...1 1. Internet...2 1.1. Adresse IP...2 1.2. DNS...2 1.3. Approche client-serveur...3 2. Web...3 2.1. CERN (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire)...3 2.2. URL : Uniform

Plus en détail

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)*

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* La démarche MDA Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 1.1-5 Date : Mai 2002 * : Les partenaires du projet ACCORD sont CNAM,

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE

Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE Dossier Spécial DE NOUVELLES PERSPECTIVES POUR UNE BUSINESS INTELLIGENCE AGILE L es utilisateurs du décisionnel réclament plus de souplesse. Les approches mixtes, classiques et liées aux Big Data, répondent

Plus en détail

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS I. Présentation II. SAS/ACCESS to ODBC III. Driver ODBC SAS IV. Driver ODBC SAS Universel V. Version 8 VI. Références I. Présentation Introduction ODBC, qui signifie

Plus en détail

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services 69 Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services M. Bakhouya, J. Gaber et A. Koukam Laboratoire Systèmes et Transports SeT Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

Le Web Sémantique Une Vue d Ensemble

Le Web Sémantique Une Vue d Ensemble Le Web Sémantique Une Vue d Ensemble Serge Linckels Université du Luxembourg, FSTC, 25 octobre 2004 Un Week-End à Paris Je cherche un hôtel à Paris. Les chambres doivent être équipées d un poste de télévision

Plus en détail

Ergonomie des Interfaces Homme-Machine

Ergonomie des Interfaces Homme-Machine Master SIAD 2 année Ergonomie des Interfaces Homme-Machine Jean-Yves Antoine http://www.sir.blois.univ-tours.fr/~antoine/ Master Informatique Ergonomie des Interfaces Homme-Machine Chapitre 1 Introduction

Plus en détail

Influence De La Taille Du Jeton Sur Les Performances De L algorithme D'exclusion Mutuelle De Ricart - Agrawala

Influence De La Taille Du Jeton Sur Les Performances De L algorithme D'exclusion Mutuelle De Ricart - Agrawala Influence De La Taille Du Jeton Sur Les Performances De L algorithme D'exclusion Mutuelle De Ricart - Agrawala Sarah Benkouider, Souhila Labgaa 2, Mohamed Yagoubi 3 Université Amar Telidji Département

Plus en détail

Autour du web. Une introduction technique Première partie : HTML. Georges-André SILBER Centre de recherche en informatique MINES ParisTech

Autour du web. Une introduction technique Première partie : HTML. Georges-André SILBER Centre de recherche en informatique MINES ParisTech Autour du web Une introduction technique Première partie : HTML Georges-André SILBER Centre de recherche en informatique MINES ParisTech silber@cri.ensmp.fr http://www.cri.ensmp.fr/people/silber/cours/2010/web

Plus en détail

J2EE : Services Web. Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique. 13 Juin 2002. 2002 Jahia Ltd. All rights reserved.

J2EE : Services Web. Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique. 13 Juin 2002. 2002 Jahia Ltd. All rights reserved. J2EE : Services Web Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique 13 Juin 2002 Aperçu Interopérabilité en XML/HTTP SOAP ebxml Outils d EAI JXTA Normes d interopérabilité XML SOAP/UDDI Inventé

Plus en détail

Systèmes distribués Introduction

Systèmes distribués Introduction Systèmes distribués Introduction Nabil Abdennadher nabil.abdennadher@hesge.ch http://lsds.hesge.ch/distributed-systems/ 2015/2016 Semestre d Automne 1 Aujourd hui les réseaux et les SDI sont partout! Réseaux

Plus en détail

Département Informatique 5ème année 2008-2009. Cahier des Charges

Département Informatique 5ème année 2008-2009. Cahier des Charges École Polytechnique de l Université de Tours 64, Avenue Jean Portalis 37200 TOURS, FRANCE Tél. +33 (0)2 47 36 14 14 Fax +33 (0)2 47 36 14 22 www.polytech.univ-tours.fr Département Informatique 5ème année

Plus en détail

Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial

Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial Sun Microsystems, Inc. 4150 Network Circle Santa Clara, CA 95054 U.S.A. Part No: 819 4709 Copyright 2005 Sun Microsystems, Inc. 4150

Plus en détail

PRotocole d'echange STandard Ouvert

PRotocole d'echange STandard Ouvert PRotocole d'echange STandard Ouvert 28 février 2007 Frédéric Law-Dune Direction Générale de la modernisation de l'etat 1 Contexte L administration électronique monte en puissance De nombreux services sont

Plus en détail

Curriculum Vitae 1 er février 2008

Curriculum Vitae 1 er février 2008 Curriculum Vitae 1 er février 2008 Informations générales Cédric MEUTER Nationalité belge Né à La Louvière, le 16 novembre 1979 Adresse personnelle : Adresse professionnelle : Ave Général Bernheim, 57

Plus en détail

Capture et modélisation de l activité utilisateur pour l évaluation d applications d analyse visuelle de données

Capture et modélisation de l activité utilisateur pour l évaluation d applications d analyse visuelle de données Capture et modélisation de l activité utilisateur pour l évaluation d applications d analyse visuelle de données Romain Vuillemot Université de Lyon, CNRS INSA-Lyon, LIRIS, UMR5205 F-69621, France romain.vuillemot@insa-lyon.fr

Plus en détail

Ingénierie et gestion des connaissances

Ingénierie et gestion des connaissances Master Web Intelligence ICM Option Informatique Ingénierie et gestion des connaissances Philippe BEAUNE Philippe.Beaune@emse.fr 18 novembre 2008 Passer en revue quelques idées fondatrices de l ingénierie

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Schlumberger recrute un(e) stagiaire ingénieur en modélisation 3D pour la plate-forme Petrel. Vous serez intégré(e) au sein d une équipe innovante, Petrel

Plus en détail

Actions 2008-2009. Rencontres Paris 2009. B. Iooss (CEA), F. Mangeant (EADS) C. Prieur (Univ. Joseph Fourier)

Actions 2008-2009. Rencontres Paris 2009. B. Iooss (CEA), F. Mangeant (EADS) C. Prieur (Univ. Joseph Fourier) Actions 2008-2009 Rencontres Paris 2009 B. Iooss (CEA), F. Mangeant (EADS) C. Prieur (Univ. Joseph Fourier) Aspects administratifs Dossier CNRS accepté en 2008 pour une durée de 4 ans renouvelable. Le

Plus en détail

Services sur réseaux. Trois services à la loupe. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Services sur réseaux. Trois services à la loupe. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Trois services à la loupe Services sur réseaux Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Plan du cours : 1. Services de messagerie Architecture Fonctionnement Configuration/paramétrage

Plus en détail

La participation d'un éditeur à l'intégration des données pour la communauté des astrophysiciens

La participation d'un éditeur à l'intégration des données pour la communauté des astrophysiciens L éditeur partenaire des communautés scientifiques La participation d'un éditeur à l'intégration des données pour la communauté des astrophysiciens Paris, Gfii, 12 février 2014 Jean-Marc Quilbé P-DG Présentation

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan Extensions à la formation Diagramme de timing FinEpreuve SautBarrière CourseAvantBarrière SautMur {>2 et 10 et 2 et 10 et

Plus en détail

Séminaire INTERNET. Nom de votre société. Séminaire Votre entreprise et INTERNET 1

Séminaire INTERNET. Nom de votre société. Séminaire Votre entreprise et INTERNET 1 Séminaire INTERNET Nom de votre société Séminaire Votre entreprise et INTERNET 1 Présentation du séminaire Introduction Historique Définitions Quelques chiffres Présentation d INTERNET Les composantes

Plus en détail

Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes

Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes 303 Schedae, 2007 Prépublication n 46 Fascicule n 2 Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes Samya Sagar, Mohamed Ben Ahmed Laboratoire

Plus en détail

Auto-explication des Chorégraphies de Services

Auto-explication des Chorégraphies de Services Mario Cortes Cornax Sophie Dupuy-Chessa Dominique Rieu Université de Grenoble, LIG Auto-explication des Chorégraphies de Services 1 Problématique Chorégraphie de services Vision globale des processus distribués

Plus en détail

La technologie Java Card TM

La technologie Java Card TM Présentation interne au CESTI La technologie Java Card TM sauveron@labri.u-bordeaux.fr http://dept-info.labri.u-bordeaux.fr/~sauveron 8 novembre 2002 Plan Qu est ce que Java Card? Historique Les avantages

Plus en détail

sont appliquées à des fonds documentaires, sont destinées à fournir des informations pertinentes sur la structure globale plutôt que sur le contenu.

sont appliquées à des fonds documentaires, sont destinées à fournir des informations pertinentes sur la structure globale plutôt que sur le contenu. Introduction Les techniques informatiques permettent de stocker et d accéder à des quantités sans cesse croissantes de données, disponibles en ligne ou via des centres documentaires fermés. Cette profusion

Plus en détail

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com RPC Remote Procedure Call Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com Objectifs Le rôle de RPC comme middleware Positionner RPC dans le modèle OSI Développement d application

Plus en détail

Solutions Exploitation de contenus

Solutions Exploitation de contenus Solutions Exploitation de contenus Company profile Start in 2006 : 5 engineers + experimented business angels 5 years of profitable double digit growth Listed on Euronext in Nov 2009 (MLMGL FR0010827741)

Plus en détail

ISTIA INNOVATION. 62, Ave ND du Lac F 49000 Angers www.istia.univ-angers.fr

ISTIA INNOVATION. 62, Ave ND du Lac F 49000 Angers www.istia.univ-angers.fr ISTIA INNOVATION 62, Ave ND du Lac F 49000 Angers www.istia.univ-angers.fr DESS ITIHM RV 02/03 Geoffrey SUBILEAU Ecole des Mines de Nantes Projet européen «REPOSIT» Développement d un environnement virtuel

Plus en détail

Logiciels pour l analyse d incertitude et l analyse de sensibilité. David Makowski, Hervé Monod, Hervé Richard

Logiciels pour l analyse d incertitude et l analyse de sensibilité. David Makowski, Hervé Monod, Hervé Richard Logiciels pour l analyse d incertitude et l analyse de sensibilité David Makowski, Hervé Monod, Hervé Richard PLAN Exemple sous tableur : Crystal Ball Panorama des logiciels disponibles Modules de tableurs

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

Architecture d un Système Distribué pour l Annotation Assistée de Corpus Vidéo

Architecture d un Système Distribué pour l Annotation Assistée de Corpus Vidéo TALS 2010, Montréal, 23 juillet 2010 Architecture d un Système Distribué pour l Annotation Assistée de Corpus Vidéo Christophe COLLET, Matilde GONZALEZ, Fabien MILACHON IRIT (UPS - CNRS UMR 5505) Université

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

Extension orientée objet d un SGBD relationnel

Extension orientée objet d un SGBD relationnel Extension orientée objet d un SGBD relationnel François Exertier To cite this version: François Exertier Extension orientée objet d un SGBD relationnel Other Université Joseph- Fourier - Grenoble I, 1991

Plus en détail

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal COLLABORATIONS INTERNATIONALES EN RECHERCHE Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal 1 ADARUQ - Novembre 2013 «Pour maintenir la présence internationale du Québec

Plus en détail

SITE WEB. Définition. Ensemble de fichiers reliés entre eux et déposés sur un serveur internet. Ordinateur connecté au réseau

SITE WEB. Définition. Ensemble de fichiers reliés entre eux et déposés sur un serveur internet. Ordinateur connecté au réseau SITE WEB Définition Ensemble de fichiers reliés entre eux et déposés sur un serveur internet. Ordinateur connecté au réseau Comment mon site est sur internet Je crée mon site sur mon ordinateur, en local.

Plus en détail

Assises de l Embarqué Projet ITEA2 Smart-Urban Spaces 28 Octobre 2013. Serge Chaumette, LaBRI, U. Bordeaux Jean-Pierre Tual, Gemalto

Assises de l Embarqué Projet ITEA2 Smart-Urban Spaces 28 Octobre 2013. Serge Chaumette, LaBRI, U. Bordeaux Jean-Pierre Tual, Gemalto Assises de l Embarqué Projet ITEA2 Smart-Urban Spaces 28 Octobre 2013 Serge Chaumette, LaBRI, U. Bordeaux Jean-Pierre Tual, Gemalto Objectifs et résultats Fournir un ensemble cohérent de composants logiciels

Plus en détail

AVATAR. Un profil SysML temps réel outillé

AVATAR. Un profil SysML temps réel outillé AVATAR Un profil SysML temps réel outillé Ludovic Apvrille, Pierre de Saqui-Sannes ludovic.apvrille@telecom-paristech.fr pdss@isae.fr SysML France, 6 décembre 2010 Agenda De TURTLE à AVATAR Le langage

Plus en détail

Présentation Internet

Présentation Internet Présentation Internet 09/01/2003 1 Sommaire sières 1. Qu est-ce que l Internet?... 3 2. Accéder à l Internet... 3 2.1. La station... 3 2.2. La connection... 3 2.3. Identification de la station sur Internet...

Plus en détail

RTDS G3. Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com

RTDS G3. Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com RTDS G3 Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com PragmaDev Dédiée au développement d un AGL pour le développement des applications temps réel et embarquées. Réseau de partenaires: Formations, Service,

Plus en détail

Langages du Web. Que savez vous???

Langages du Web. Que savez vous??? Langages du Web Que savez vous??? Le WEB World Wide Web ouwww ouweb Toile d'araignée mondiale ou la toile Le Web utilise le réseau Internet pour relier des serveurs qui, grâce aux protocoles HTTP, HTTPS,

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Valorisez vos actifs logiciels avec Rational Asset Manager. Jean-Michel Athané, Certified IT Specialist IBM Rational Software

Valorisez vos actifs logiciels avec Rational Asset Manager. Jean-Michel Athané, Certified IT Specialist IBM Rational Software Valorisez vos actifs logiciels avec Rational Asset Manager Jean-Michel Athané, Certified IT Specialist IBM Rational Software 13 Qu est-ce qu un actif logiciel (Software Asset)? Un asset est une collection

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

Centre d Excellence en Technologies de l Information et de la Communication - Le partenaire de recherche appliquée en ICT au service des entreprises

Centre d Excellence en Technologies de l Information et de la Communication - Le partenaire de recherche appliquée en ICT au service des entreprises M-Forum 8/06/2011 Vision stratégique CETIC Damien Hubaux Présentation Centre d Excellence en Technologies de l Information et de la Communication - Le partenaire de recherche appliquée en ICT au service

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

Les Parcours Distribués de Réseaux: un outil pour la conception de protocoles

Les Parcours Distribués de Réseaux: un outil pour la conception de protocoles Les Parcours Distribués de Réseaux: un outil pour la conception de protocoles Jean-Michel HELARY Michel RAYNAL IRISA Campus de Beaulieu F-35042 Rennes cédex E.mail: raynal@irisa.fr Abstract Un certain

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations OpenPaaS Le réseau social d entreprise Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations Propriétés du Document Source du Document Titre du Document FSN OpenPaaS

Plus en détail

Le Cloud Computing avec Amazon Web Services

Le Cloud Computing avec Amazon Web Services Le Cloud Computing avec Amazon Web Services Jeff Barr Traduit par Isabelle Hurbain-Palatin, avec la contribution technique de Dominique Colombani Pearson Education France a apporté le plus grand soin à

Plus en détail

Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) sous Débian 6

Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) sous Débian 6 Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) sous Débian 6 1 BERNIER François http://astronomie-astrophotographie.fr Table des matières Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer

Plus en détail

Le recrutement CSI/LRDE

Le recrutement CSI/LRDE Le recrutement CSI/LRDE Otto Laboratoire de Recherche et Développement de l EPITA (LRDE) 10 déc 2007 (rév. 489) Otto (LRDE) CSI 10 déc 2007 1 / 32 Le recrutement CSI/LRDE 1 L option CSI 2 3 Otto (LRDE)

Plus en détail

IPv6: from experimentation to services

IPv6: from experimentation to services IPv6: from experimentation to services - Dominique Delisle France Telecom R&D Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son

Plus en détail

Un environnement de déploiement automatique pour les applications à base de composants

Un environnement de déploiement automatique pour les applications à base de composants ICSSEA 2002-7 Lestideau Un environnement de déploiement automatique pour les applications à base de composants Vincent Lestideau Adele Team Bat C LSR-IMAG, 220 rue de la chimie Domaine Universitaire, BP

Plus en détail

Java c est quoi? Java. Java. Java : Principe de fonctionnement 31/01/2012. 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme Java

Java c est quoi? Java. Java. Java : Principe de fonctionnement 31/01/2012. 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme Java 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme 1 2 c est quoi? Technologie développée par SUN Microsystems lancée en 1995 Dans un des premiers papiers* sur le langage JAVA, SUN le décrit

Plus en détail