I m m o b i l i e n L entreprise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I m m o b i l i e n L entreprise"

Transcription

1 L entreprise

2 L entreprise La Téketo Modular, Lda. est inclinée vers la construction Modulaire en acier par le biais de l application du système MODIKO. Faisant partie du groupe Metalusa l entreprise a profité de synergies résultantes des diverses branches métallo-mécaniques existantes pour développer un concept d habitations innovateur et techniquement évolué MODIKO, votre maison de rêve. Tous les éléments modulaires de la construction sont transportés et montés sur le local du chantier. La Téketo offre la solution «clef en main» avec une grande qualité, assumant la responsabilité totale de l exécution du projet, du permis de construire jusqu à rendre la maison prête à habiter. L entreprise peut intervenir sur deux genres d activités : Sur une construction neuve où elle offre un ensemble de modèles types qui peuvent être ajusté aux besoins de chacun. Il peut se faire aussi que l élaboration du projet soit faite par l entreprise ou développer par un architecte choisi par le client. Sur une rénovation, elle met à disposition des solutions innovatrices qui sont aidées par l utilisation du système MODIKO, très utile en intervention urbaines pour ne pas être nécessaire des barres de fer, de béton, sable ou tuiles Le siège de la Teketo est localisé à Arradas Aveiro où fonctionnent les départements centraux de l entreprise, les aires opérationnelles se trouvant dans les dépendances des «délégation de production» de Ermesinde, Aveiro et Alverca.

3 LE CONCEPT DE MODIKO Le concept de MODIKO est basé d une structure en forme de portique composée de moulure en acier galvanisé mis en forme à froid qui ont été développés et brevetés par la Metalusa, S,A. Ces éléments ont la particularité de permettre la formation de nœuds de liaison tridimensionnels, avec un intervalle de 75 mm sur n importe quelle position de la moulure Le concept modulaire appliqué par le système MODIKO pose ainsi sur un ensemble d élément métallique (poutres et murs) produit en usine et facilement transportable au local de la construction donnant la possibilité à la création de différentes solutions architectoniques. Le système de construction MODIKO est le résultat de l inter-liaison de divers éléments métalliques de technologie avancée, comme les profils métalliques des piliers et des poutres, les murs les linteaux des portes ou les châssis des fenêtres et des portes qui après sont montés directement sur le local du chantier en utilisant des équipements d élévation, légers. Dans ce système de construction les murs extérieurs et intérieurs sont «non structurels» afin de garantir une totale liberté créative à l auteur du projet, facilitant ainsi l adaptation au besoin de chaque client, pendant la construction et au long de toute la vie utile de l habitation. La versatilité évolutive de la construction MODIKO possède l avantage de s adapter à n importe quel type de projet, permettant l évolution de sa typologie soit en termes horizontaux comme verticaux, par l agrégation ou la désagrégation des éléments constructifs, bien comme la possibilité de futures rénovations à l intérieur de la maison. Dans le système MODIKO on n utilise pas de briques, étant utilisé à peine le béton pour les fondations ou les caves ce qui donne un caractère immobile à la maison. Comme il est utilisé des matériaux légers les fondations présentes une réduction de sa charge diminuant ainsi les coûts et évitant les risques d affaissement de l édifice. En plus ayant moins de masse, l habitation à moins de risque lors d un séisme. Ce procédé, en comparant avec la construction traditionnelle, permet de réduire considérablement le temps de construction, et aussi augmenter les indices de qualité sur Aspect du squelette de la structure

4 le produit final par la production en usine, les éléments de constructions types et par conséquent l efficacité du processus de montage et finition. Le poids des matériaux étant bas, la préparation au préalable des éléments de construction en usine, l utilisation des systèmes de fixations mécaniques au lieu du ciment, l application du mortier de séchage rapide pour les retouches extérieures, la facilité de la mise en place des tubes et des conducteurs électriques étant donné que ce n est pas nécessaire l ouverture de trous et encore d autres techniques faciles et rapides utilisées, diminuent considérablement la main d œuvre et par conséquent le temps nécessaire pour la conclusion des travaux. Certaines personnes confondent de genre de maison avec des constructions préfabriquées et imaginent que la qualité est inférieure à la construction dites normales. Toutefois les construction MODIKO peuvent avoir le même aspect aussi bien à l intérieur qu a l extérieur que n importe quelle autre construction plus traditionnelle, le procédés de construction est plus simplifié mais cela n empêche pas que tous les matériaux de construction traditionnel sont utilisés. Ce qui varie c est la structure en acier qui lui confère plus de sécurité plus d isolation thermique et acoustique qui lui garantisse un grand confort a des prix défiant toute concurrence.

5 PHASES PHASE 1 TÂCHES : Préparation du terrain Imperméabilisation et isolation thermique des fondations Coffrage des fondations Application du béton de nettoyage Dessin1 : Montage des panneaux métalliques pour le DESCRIPTION : Le début de la construction est fait par l aplanissement du terrain et la mise en place de coffrage sur toute la périphérie de la dalle sur le terrain. Ensuite on met en place les toiles d imperméabilisation en même temps que la couverture géotextile et une couche de XPS, en y colloquant au-dessus une couche de béton de régularisation. coffrage de la dalle PHASE 2 TÂCHES : Montage de la structure en forme de portique Montage des diagonales DESCRIPTION : Il se suit le montage de tous les éléments structuraux, poutres et piliers, qui sont reliés entre eux à travers de liaison vissées formant des modules qui sont montés à l aide d une plate-forme télescopique. Tous les piliers sont placés sur des socles de nivèlement. Au fur et à mesure que le montage des modules est effectué, on ajoute les diagonales des murs et du toit. Apres la conclusion du montage de tous les modules il est réalisé une inspection de une «checklist» (alignement ; serrement des boulons) Dessin 2 : Montage des éléments structuraux

6 PHASE 3 TÂCHES : Application du coffrage sur les endroits perdus Application de l armature de a dalle et des tubages Bétonnage de la dalle DESCRIPTION : Il est donc mis en place le coffrage sur les endroits perdus et préparé l armure de la dalle en ensemble avec les tubages, étant réalisé le bétonnage de la dalle. Dessin 4 : Détail du cadre Dessin 3 : Conclusion du montage de la structure MODIKO PHASE 4 TÂCHES : Montage des poutres de l étage Application du OSB Application du XPS DESCRIPTION : Après le bétonnage, il est retirés les panneaux de coffrage, et on commence le montage des éléments non structuraux et sont montés les poutres du plafond, qui serviront de support à la structure du faux plafond et la structure du support de la couverture. Sur la partie supérieure sont boulonnées les plaques de OSB de 12mm sur les poutres et sur elle sont posées les plaque d isolation thermique XPS de 30mm. Dessin 5 Montage des poutres d étage, OSB et XPS

7 PHASE 5 TÂCHES : Pose des murs MODIKO Isolation du plafond Installation des entourages des ouvertures DESCRIPTION : Les murs MODIKO peuvent être poses pendant le processus d isolement du plafond de forme graduelle. En même temps que les murs sont posés sont aussi installés les encadrements des ouvertures, revêtus d une couche uniforme de mortier de manière à garantir une surface régulière et apte à supporter la finition. Dessin 6 : Application des murs, des encadrements des ouvertures sur la structure MODIKO PHASE 6 TÂCHES : Mise en place des structures d appui aux poutres principales Mise en place des gouttières Application du revêtement final de la couverture Dessin 7 : Montage des poutres mères, des gouttières et des plaques sandwich DESCRIPTION : Sur les plaques de XPS sont appliquées les structures d appui des poutres mères, gouttières et finalement les panneaux sandwich (on peut aussi construire le toit en tuiles céramique) pendant le processus, la structure va être fermée par la finition des murs. Dessin 8 : Détail de la couverture

8 PHASE 7 TÂCHES : Finition terminale du toit Finition terminale des murs externes DESCRIPTION : Après le montage des panneaux sandwich il est effectué les finitions du toit par la pose des solins, couverture et des crêtes, et aussi avec quelques finitions sur les murs externes, fermeture des espaces entre les panneaux avec des plaques EPS ; collage de filet de nylon ; application de mortiers thermiques. Dessin 9 : Conclusion des murs externes et du toit PHASE 8 TÂCHES : Mise en place des châssis des ouvertures Finitions extérieures DESCRIPTION : Les châssis (portes et fenêtres) sont mis en place après avoir fini le toit et les murs pouvant aussi être effectués les finitions restantes des extérieurs (peinture, Granit, céramiques ect.) Une foi fermée l habitation on peut monter les cloisons mais pour cela il faut en premier monter le faux plafond (en Placoplatre). Le plafond est soutenu par des crochets fixés aux poutres du plafond, en appliquant l isolement (laine de roche) entre le OSB et les plaques de plâtres cartonnes. Après avoir fini de monter le faux plafond sur toute la surface de la structure, on mont les cloisons á l intérieur. Les cloisons sont formées par une structure en acier, de la laine minérale de haute densité et des plaques de Placoplatre. Finalement on termine par la peinture. Dessin 10 : Mise en place des châssis et finitions extérieurs Dessin 11 : montage du faux Dessin 12 : montage plafond des murs intérieurs (en plâtre cartonné)

9 PHASE 9 TÂCHES : Cuisine, installation sanitaires, équipements. Réseau Finition définitive des étages Peintures définitives Menuiseries Installations des extérieurs. Dessin 13 : aspect final d une habitation MODIKO

10 ÉLÉMENTS DE CONSTRUCTIONS Les éléments de construction MODIKO sont construits en accord avec les critères nécessaire pour obtenir un haut niveau d isolation acoustique et thermique, ces structures répondant en ce qui concerne l absence d humidité et d infiltration. NIVEAU DU TERRAIN VENTILÉ La base qui supportera la structure MODIKO, est normalement construite sur le sol avec des trous d air où sont installés les départs pour une structure en profil métallique et l emboiture pour les murs extérieurs. Le système consiste en un ensemble intégré de colloquer sur le terrain/béton de nettoyage en forme d arc qui permet la formation d un creux sur le sol qui forme un trou d air. 30 Finition définitive; 31 Membrane acoustique; 32 Béton armé; 25 Coffrage en les endroits perdus 23 Béton de nettoyage; 19 XPS 20 Bâche de plastique; 24 Géotextile DALLE D ÉTAGE Il a été mis au point un système de dalles propre, qui permet un bon comportement mécanique, avec un bon niveau thermique et acoustique pour un poids réduit. 1 Contreplaqué Maritime 30mm; 2 Toile d isolation Acoustique; 3 Chape de gravier; 4 Plancher

11 COUVERTURE : Les couvertures des édifices MODIKO répondent aux différents niveaux architectoniques pouvant être couvertes, inclinées ou planes, comme couverture non visitable, pouvant y marcher dessus ou couverture avec un jardin. Couverture inclinée avec des tuiles de céramique Couverture inclinée Faite à l aide de panneaux «Sandwich» La construction peut avoir aussi une couverture inclinée faite à l aide de panneaux sandwich de 40mm. Pour pouvoir garantir un meilleur comportement thermique et acoustique, on doit ajouter un panneau composé d OSB de 12 mm et XPS de 30 mm 1 Profil en acier; 2 OSB de 12mm 3 Isolation thermique de XPS 30mm; 4 sous-tuiles 5 Fine planche en PVC; 6 Tuiles Céramique 1 Collerette /Casque; 2 Gouttière 3 Panneau sandwich de 40mm; 4 Poutre maitresse en acier Les couvertures de surfaces planes peuvent avoir différentes fonctions : 5 Isolation Thermique XPS 30mm; 6 OSB de 12mm Keine Übersetzung 1 Polyuréthane Projeté 2 Contreplaqué Maritime 30mm 3 «imprimação Asphaltique» 4 1ère Membrane imperméabilisante 5 2ème Membrane imperméabilisante 6 Bande de finissions 7 Lame de petit béton avec un Filet Acrylique 8 Revêtement du sol

12 Couverture plane avec jardin 1 Polyuréthane Projeté 2 Contreplaqué Maritime 30mm 3 «imprimação Asphaltique» 4 1ère Membrane imperméabilisante 5 2ème Membrane imperméabilisante 6 Bande de finissions 7 Pelouse synthétique Ou encore Couverture Plane sur laquelle on ne peut pas aller 1 Polyuréthane Projeté 2 Contreplaqué Maritime 30mm 3 «imprimação Asphaltique» 4 1ère Membrane imperméabilisante 5 2ème Membrane imperméabilisante 6 Bande de finissions 7 Peinture de protection contre les U.V

13 MURS Murs extérieurs de façade MODIKO 1 Tôle Galvanisée 2 Colle Polyuréthane 3 Polystyrène étendu (EPS) 4 Filet en fibre 5 Mortier de base 6 Revêtement final 7 Structure en acier galvanisé Les murs de façade MODIKO viennent partiellement montées de l usine soit ils viennent avec les profils, la tôle en galvanisé et le polystyrène étendu comme un bloc. Sur le chantier on conclut par le système ETICS (Armature en fibre, mortier de base et revêtement final.) Cloison intérieure du périmètre 1 Placoplatre de 15mm 2 Laine minérale de 40kg/m3 3 Structure de support en acier Pour l intérieur sont posés des murs formés par la structure en acier léger, par laine minérale et placoplatre sont construit afin d être complétement insonorisé autant pour l intérieur comme pour l extérieur. La laine minérale est assez efficace en ce qui concerne le comportement thermique du mur, non seulement par sa structure comme aussi par sa densité, elle est caractérisée par être un faible conducteur de chaleur. L utilisation du placoplatre pour les cloisons de l intérieur contribue à une grande résistance en cas d incendie.

14 L excès d humidité provenant de la respiration des occupants et de l utilisation de l eau chaude, provoque de l humidité sur les murs et les vitres, très souvent arrivant même a couler sur ces surfaces comme résultat de la condensation de la vapeur d eau sur une superficie froide. Dans une maison MODIKO sont employés des matériaux isolant pour éviter cette condensation. Toutes les cloisons intérieures sont revêtues de Placoplatre qui étant poreux, peut absorber l excès d humidité pour après le rendre à l envi- ronnement quand ce sera plus sec. Le fait que l édifice soit revêtu de retouche thermique sur le polystyrène étendu sur les extérieurs (ETICS) et en rajoutant les plaques de laine minérale sur les murs intérieurs font que la condensation est toujours sur les murs extérieurs et non sur les cloisons intérieures comme il arrive dans les construction conventionnelle qui colloque deux couche de maçonnerie en brique et entre lesquelles sont mises les plaques de polystyrène. Mur de l intérieur pour diviser 1 Montant en acier léger de 70mm 2 Placoplatre de 15mm 3 Laine Minérale de 40kg/m3 Les cloisons intérieures pour diviser sont de Placoplatre, étant composés essentiellement d une structure de support intérieur a laquelle sont fixés les placoplatre extérieurs. La structure intérieure est une modulation de barres métalliques de tôle fine en acier galvanisé fait à froid. Est constitué par des barres colloqués à la verticale fixés à deux traverses horizontales fixées au sol et au plafond. Les plaques de placoplatre sont fixées à ces barres avec des boulons appropriés, formant la cloison intérieure. A l intérieur de la structure et appuyer dans les barres verticales passent toute la tuyauterie nécessaire, et en appliquant en plus l isolation acoustique avec la laine minérale.

15 COUPE DES CONSTRUCTIONS Mur de façade + revêtement intérieur 1 Crépis de sable 2 Treillis en fibre 3 EPS 100 (60)mm 4 Colle polyuréthane 5 Tôle en acier p (0,6mm) 6 Moulure MODIKO 7 Laine de Rocha 40kg/m3 (40mm) 8 Placoplatre de 13mm Couverture inclinée constituée par les panneaux «sandwich» 1 XPS (30mm) 2 OSB (12mm) 3 Moulure MODIKO 4 Barreau de soutient du plafond en placoplatre 5 Laine de Roche 40kg/m3 (50mm) 6 Placoplatre (13mm)

16 Niveau du rez-de-chaussé 1 Finition définitive 2 Membrane acoustique 3 Béton armé (80mm) 4 Coffrage en endroits perdus 5 Béton de nettoyage 6 XPS 7 Bâche de plastique 8 Géotextile Dalle de l étage 1 Finition définitive 2 Membrane acoustique 3 Feuille de petit gravier 4 Toile d isolement acoustique 5 Contreplaqué maritime 6 Moulure MODIKO 7 Barreau de soutient du plafond en placoplatre 8 Laine de Roche 40kg/m3 (50mm) 9 Placoplatre (13mm) Murs de division à l intérieur 1 Placoplatre (15mm) 2 Laine de Roche 40kg/m3 3 Montant en acier avec 70mm

17 Les maisons MODIKO rempli un excellent rôle thermique, hygrothermique et acoustique, ainsi d un bon comportement en cas de feu, qui advient, au-delà, du procédé constructif utilisé des matériaux employés et de sa conjugaison. Des essais et des études réalisés en laboratoires et universités externes prouvent l efficacité du système MODIKO dans ce domaine. La caractérisation, du système de construction modulaire MODIKO a suivi les procédés établis par le ETAG 025 «Guideline for European technical of metal frame building kits» de EOTA (European Organisation for Technical Approval). Toutefois les valeurs qui vont être décrites à la suite sont des valeurs sur un modèle de base, pouvant toujours être améliorés si l on veut un meilleurs fonctionnement d quelques paramétres. PROPRIÉTÉS THERMIQUES La résistance thermique et l inertie thermique ont été calculé conformément indiqué sur le point 5.6 «Energie économie et rétention de chaleur» Guide ETAG 025 norme UNE-EN ISO 6946 : 1997, utilisant les conductivités thermiques des différents matériaux du tableau de la norme UNE-EN : La résistance thermique et sa correspondante transmittances thermique U, ont été calculé en conformité avec la Coefficient de transmission Thermique Eléments Constructifs Ucalc,min (W/m2ºC) Umáx (I3) (W/m2ºC) Uref (I3) (W/m2ºC) Murs extérieurs 0,29 1,45 0,5 Couverture* 0,37 0,9 0,4 Rez de chaussée 0,82 1,65 1,2 Dalle de l étage 0, Murs intérieurs 0, * Couverture inclinée sans tenir compte du panneau sandwich Ainsi : Umax (13) coefficients de transmissions thermique superficiels maximum admissibles des éléments opaques pour une zone climatique 13(plus défavorable) sur RCCTE. Uref(13) RCCTE Valeurs de références pour une dispense de vérification détaillée (zone climatique plus défavorable : 13) sur RCCTE Les caractéristiques thermique dynamiques ont été calculées en accord avec ce qui est établi dans le règlement UNE-EN ISO : 2011, pour lequel est nécessaire d utiliser les valeurs de chaleur spécifique et conductivité, du tableau de la norme UNE-EN : 2000.

18 COUVERTURE* FAÇADE Valeur absolue déphasées En heures Période -12h à + 12h Valeur absolue déphasées En heures Période -12h à + 12h Admission Thermique interne,y11 1,06 Wm2K -3,56 0,94 Wm2K 4,20 Admission Thermique externe Y22 0,70 Wm2K 1,89 1,05 Wm2K 4,66 Transmission Thermique périodique Y12 0,37 Wm2K -2,74 0,29 Wm2K -1,83 Capacité thermique de superficie Intérieur, C J/m2K J/m2K Capacité thermique de superficie Extérieur, C J/m2K J/m2K Facteur d amortissement. 0,85 0,96 Propriétés RENCONTRE DE CONDENSATIONS Le risque de condensation est déterminé en accord avec le point 5.3 «Hygiène, Santé et environnement» du guide ETAG025 et l analyse de la rencontre de condensation a été effectuée en accord avec la norme UNE-EN ISO : Les résultats des analyses effectuées démontrent un excellent fonctionnement aussi bien pour les murs de fa- çades que pour la couverture, inclusivement quand les conditions climatiques sont plus adverses et pour les espaces où l on prévoit une haute production d humidité comme les espaces de classe de hygrométrie intérieur 4 (par exemple cantine, WC publics. PROPRIÉTÉ ACOUSTIQUE La protection contre le bruit est évaluée suivant le nº 5.5 «protection contre le bruit» guide ETAG 025 Il a été fait des test de isolement de bruit aérien et isolement de bruits d impact en accord avec les normes suivantes : UNE-EN ISO : 1995 «acoustiques». Mesure de fonctionnement acoustique en édifice et éléments de construction. «3ème partie : Mesure dans le laboratoire de son acoustique des éléments de construction». UNE-EN ISI : 1999 «acoustiques» mesure de fonctionnement acoustique en édifice et éléments de construction.

19 Éléments Constructifs Isolement Acoustique Bruit aérien Bruit d impact RA (db(a)) RA,tr (db(a)) RW (C;Ctr) (db) Ln,w (CI) (db) Mur de façade 49,7 43,2 51 (-2; -8) - Couverture 46,6 39,8 48 (-2; -8) - Dalle d étage 58,1-59 (-2, -7) 52 (1) Mur intérieur Où : RA Indice Global de réduction acoustique pondérant A RA,tr Indice Global de réduction acoustique pondérant A pour le bruit extérieur dominant de automobiles Rw indice pondérant la réduction sonore Ln,w Indice de isolement sonore des sons de percussion Rapport des essais acoustique à propos du mur de façade Mesures acoustiques de panneaux de façades

20 COMPORTEMENT DEVANT UN FEU. Le comportement du système devant un incendie, a été test+e pour vérifier les critères référés au paragraphe 5.2 «sécurité en cas d incendie» guide ETAG 025 Les murs externes ont été soumis à un essai de résistance au feu suivant la norme UNE-EN : 2000 (des éléments non structuraux, partie 1, murs) Deux critères ont été évalués pendant ce test : Isolement thermique qui se définie comme le temps en minutes complet pendant lequel l échantillon continu a maintenir son rôle comme séparateur, sans développer des températures élevés sur le côté qui n est pas exposé. Intégrité qui se définie comme le temps en minutes complet sur lequel n apparait pas de flamme pendant au moins 10 secondes sur le côté opposé, il n existe pas de gaz ou ne se voit pas de fentes. La classification attribuée a été EI 30 Aspect de l échantillon pendant l essai. Photo du certificat d essais.

21

22 11/ 2013 Bloch Fermin Group AG Poolstrasse 12 A CH-4414 Füllinsdorf Tél. +41 (0) Fax +41 (0)

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

ESTIMATION DÉTAILLÉE D'UNE MAISON NOVOCLIMAT DATE : 25 AOÛT 2005

ESTIMATION DÉTAILLÉE D'UNE MAISON NOVOCLIMAT DATE : 25 AOÛT 2005 ESTIMATION DÉTAILLÉE D'UNE DATE : 25 AOÛT 2005 MURS EXT. FABRIQUÉS EN CHANTIER 1 2 DIV. 1 (EXIGENCES GÉNÉRALES) 3 PERMIS DE CONSTRUCTION 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 4 IMPLANTATION,

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES!

LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES! nano et R nano LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES! connecting insulations 1.0 QU EST-CE QUE MARMOX THERMOBLOCK? Marmox THERMOBLOCK est un bloc de construction isolant breveté constitué d un élément

Plus en détail

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M.

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. 15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. Plan de l exposé Confort acoustique des constructions multifamiliales en bois en Belgique : Exigences & évaluation des systèmes Habitations

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME»

ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME» 1 ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME» Construction de maisons passives et basse énergie aux normes 2020. La priorité absolue aujourd hui, est donnée à l économie d énergie. Une excellente isolation

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

BATIMENTS PREFABRIQUES

BATIMENTS PREFABRIQUES BATIMENTS PREFABRIQUES Présentation des bâtiments préfabriqués - Components employés - Equipements principaux - Phases d assemblage - Quelques réalisations SKA spa via Agosta, 3-36066 Sandrigo (VI) - Italy

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

La Villa Modul aire SARL Quartier Soudon 97232 Le LAMENTIN Tél : 0596 74 55 84 Fax : 0596 61 41 26 email : villa.modulaire@yahoo.

La Villa Modul aire SARL Quartier Soudon 97232 Le LAMENTIN Tél : 0596 74 55 84 Fax : 0596 61 41 26 email : villa.modulaire@yahoo. La Villa Modul aire SARL Quartier Soudon 97232 Le LAMENTIN Tél : 0596 74 55 84 Fax : 0596 61 41 26 email : villa.modulaire@yahoo.fr site : www.villa-modulaire.fr Siret : 527 583 488 00020 1 - Le principe

Plus en détail

longe l angle nord-ouest du site.

longe l angle nord-ouest du site. Villa Rotonda Goirle, Pays-Bas Architectes : Bedaux de Brouwer Architecten (Pieter Bedaux, Thomas Bedaux, Koen de Witte, Kees Paulussen, Rien Lagerwerf et Cees de Rooij) Maître d ouvrage : particulier

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CHALET

FICHE TECHNIQUE CHALET Chalet FICHE TECHNIQUE CHALET I- DESCRIPTION ET UTILITE DU PRODUIT : C est une construction préfabriquée modulaire, à multiple usages (Habitation, Bureau, Réfectoire, Sanitaire, ), Cette diversité de modules

Plus en détail

DALLES SICILIA CLIP-IN

DALLES SICILIA CLIP-IN DALLES SICILIA CLIP-IN DESCRIPTION THU à bords biseautés et système de profilés cachés composés de profilés triangulaires, pièces de fixation et/ou raccords en croix (selon le système de montage). Il existe

Plus en détail

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive 1 0,810 0,020 0,025 2 chappe 0,840 0,080 0,095 3 0,026 0,260 10,000 4 béton armé 1,700 0,200 0,118 Somme des résistances thermiques

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

ISOLATION ACOUSTIQUE 7.14-0.5CHF-KT01-KT

ISOLATION ACOUSTIQUE 7.14-0.5CHF-KT01-KT ISOLATION ACOUSTIQUE VUE D ENSEMBLE Fonction Absorption des bruits aériens Isolement aux bruits aériens Absorption des bruits solidiens Isolation contre la chaleur et le froid Champ d application Installations

Plus en détail

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l.

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. COUVERTURE METALLIQUE AUTOPORTANTE Les couvertures métalliques autoportantes TOPECAL représentent un système tout à fait nouveau dans le groupe des couvertures traditionnelles existantes. La couverture

Plus en détail

Murs Fiches d Application

Murs Fiches d Application Fiches d Application et Revêtement de Panneau Perforé Panneau Sandwich Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur la page Téléchargements. Autres Fichiers

Plus en détail

Désignation et descriptions des fournitures caractéristiques Techniques des maisons

Désignation et descriptions des fournitures caractéristiques Techniques des maisons Désignation et descriptions des fournitures caractéristiques Techniques des maisons BOIS POUR LA CONSTRUCTION Épicéa raboté 4 faces, taux d humidité 14-18% ISOLATION Standard : Fibre de bois Kronotherm

Plus en détail

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique Page 1 de 5 L isolation acoustique se caractérise par trois types d isolations distincts : - Correction acoustique - Isolation aux bruits aériens - Isolation des bruits de percussion CORRECTION ACOUSTIQUE

Plus en détail

LA GOÉLETTE SPÉCIFICATIONS DES FINIS INCLUS EXTÉRIEUR Garage simple avec clef, porte standard en acier isolée, 11 X 20 6 Entrée de garage en asphalte et trottoir en béton Aménagement paysagé complet Fini

Plus en détail

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200 Chemin de câbles coupe-feu Construire soi-même les éléments I 0 à I 10 E 0 à E 10 5 E 00 Description Le système de chemin de câbles a été testé selon la norme DIN 410 partie 11 et partie 1 par l Institut

Plus en détail

VILLA INDIVIDUELLE. 5 pièces de 140 m 2 habitable. Commune de Saint-Cergue, chemin des Clairvaux / parcelle n 206. Visualisation 3D 760'000.

VILLA INDIVIDUELLE. 5 pièces de 140 m 2 habitable. Commune de Saint-Cergue, chemin des Clairvaux / parcelle n 206. Visualisation 3D 760'000. VILLA INDIVIDUELLE 5 pièces de 140 m 2 habitable Commune de Saint-Cergue, chemin des Clairvaux / parcelle n 206 Visualisation 3D 760'000.- Une villa individuelle, un rêve d indépendance Vous avez désormais

Plus en détail

BATIMENTS PREFABRIQUES

BATIMENTS PREFABRIQUES BATIMENTS PREFABRIQUES - Components employés - Equipements principaux - Phases d assemblage - Quelques réalisations SKA spa via Agosta, 3-36066 Sandrigo (VI) - Italy - Tel. + 39 0444 659700 - Fax + 39

Plus en détail

www.isol-plus-st.com

www.isol-plus-st.com Produits MAXPLUS & MAXFIX Maisons passives et basse consommation d énergie Maisons passives et basse consommation Les systèmes MAXPLUS et MAXFIX sont déjà aux normes de 2020. Aujourd hui, les économies

Plus en détail

Des modules pour vos idées

Des modules pour vos idées Des modules pour vos idées Autres informations Nouvelle construction Nouvelle Pensée Les personnes qui désirent construire et vivre autrement sont plus en plus nombreuses. Elles aspirent à des solides

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 Localisation des composants dans la construction 1. Toiture et étanchéité 2. Parois verticales extérieures 3. Parois verticales

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études

Valorisation de la durabilité des structures en acier. Cas d études Cas d études Juin 2014 Plan 12/10/2014 2 12/10/2014 3 Objectif de l étude Comparer la qualité environnementale de la structure d un bâtiment à bureaux en choisissant différentes solutions structurales:

Plus en détail

Knauf façade isolante A1 Enduits décoratifs et laine de roche, une conception ininflammable

Knauf façade isolante A1 Enduits décoratifs et laine de roche, une conception ininflammable Knauf façade isolante A1 Enduits décoratifs et laine de roche, une conception ininflammable Arch. bur. ADW La façade isolante Knauf A1 est recommandée en nouvelles constructions ou en rénovations, là où

Plus en détail

Plus sûr, sensiblement meilleur Efficacité prouvée

Plus sûr, sensiblement meilleur Efficacité prouvée Le produit Plus sûr, sensiblement meilleur Efficacité prouvée Idéale pour les travaux de rénovation intérieure, cette plaque isolante vous permet de réaliser d importantes économies d énergie. Accessoires

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Cloison Plastbau, une solution aux multiples avantages

Cloison Plastbau, une solution aux multiples avantages Le système Plastbau comprend trois types d éléments : Plastbau-3 (mur), Plastbau hourdis (plancher) et les cloisons Plastbau. Celles-ci viennent ainsi compléter la gamme des produits composant le système

Plus en détail

L isolation FOAMGLAS L efficacité prouvée par le temps! www.foamglas.be www.foamglas.lu

L isolation FOAMGLAS L efficacité prouvée par le temps! www.foamglas.be www.foamglas.lu L isolation FOAMGLAS L efficacité prouvée par le temps! www.foamglas.be www.foamglas.lu Isolation en sol FOAMGLAS FLOOR BOARD FOAMGLAS FLOOR BOARD est utilisé pour les sols (sur sable stabilisé, sous chape

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

LES QUALITES DES ISOLANTS QU APPELLE -T- ON ISOLANT THERMIQUE? LES PRINCIPAUX ISOLANTS THERMIQUES

LES QUALITES DES ISOLANTS QU APPELLE -T- ON ISOLANT THERMIQUE? LES PRINCIPAUX ISOLANTS THERMIQUES LES QUALITES DES ISOLANTS QU APPELLE -T- ON ISOLANT THERMIQUE? LES PRINCIPAUX ISOLANTS THERMIQUES C.F-S.P page 1 Pourquoi l isolation thermique? En 1973 les pays européens subissent le premier choc pétrolier.

Plus en détail

Spécifications Techniques Sprayfiber-Thermique Département de Protection Anti-Incendie (PAI)

Spécifications Techniques Sprayfiber-Thermique Département de Protection Anti-Incendie (PAI) INABENSA INABENSA Spécifications Techniques Sprayfiber-Thermique Département de Protection Anti-Incendie (PAI) Registro Mercantil de Sevilla, Hoja SE-20724, Folio 51, Tomo 2056 de Sociedades CIF.: A-41-694266

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP Plafonds chauffants Novembre 2004 Code : F3830 Le confort thermique par le plafond Plafond chauffant Placowatt PRP Vous voulez : maintenir une température confortable dans une pièce, refaire le système

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Les matériaux absorbants

Les matériaux absorbants L absorption acoustique est le pouvoir qu ont certains matériaux de laisser pénétrer une partie de l énergie sonore qui vient frapper leur surface. Un matériau absorbant posé sur une cloison va diminuer

Plus en détail

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni No 1 Deansgate est le plus haut bâtiment résidentiel construit au Royaume-Uni depuis les années 70. Il s'agit d'une

Plus en détail

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 :

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 : Composition du mur de Façade Mise en œuvre 1. Avant les années 40 : Les murs de façade étaient constitués d éléments maçonnés en contact direct les uns avec les autre et recevaient un enduit extérieur

Plus en détail

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER.

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. Une combinaison intelligente de matériaux. Depuis près de 80 ans, Saint-Gobain ISOVER SA produit des isolants à hautes performances en laine de verre dans

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

Brique coupe-feu CFS-BL

Brique coupe-feu CFS-BL Brique coupe-feu CFS-BL Applications Calfeutrement permanent ou temporaire de câbles ou botte de câbles en dalle ou en voile Câbles, bottes de câbles et chemins de câbles Gaines isolées et groupées Produit

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

Quotation Maison Ossature bois préfabriquée. Description de la villa: 3 Chambres, 1 Salle à manger, 1 Salon, 2 Salles de bain, 1 Cuisine

Quotation Maison Ossature bois préfabriquée. Description de la villa: 3 Chambres, 1 Salle à manger, 1 Salon, 2 Salles de bain, 1 Cuisine S A T E B 25 ans d Expérience à votre service Ossature bois - Maison container - Bungalows S à r l Quotation Maison Ossature bois préfabriquée Espace Habitable: 178 m2 + Terrasse: 10 m2 Description de

Plus en détail

Presentation Modulaire Solutions présente, dans ce catalogue, un ensemble de solutions modulaires préfabriquées aux caractéristiques innovante et

Presentation Modulaire Solutions présente, dans ce catalogue, un ensemble de solutions modulaires préfabriquées aux caractéristiques innovante et Presentation Modulaire Solutions présente, dans ce catalogue, un ensemble de solutions modulaires préfabriquées aux caractéristiques innovante et extrêmement polyvalentes et adaptables à diverses finalités.

Plus en détail

CLAPET COUPE-FEU CIRCULAIRE A FAIBLE PERTE DE CHARgE

CLAPET COUPE-FEU CIRCULAIRE A FAIBLE PERTE DE CHARgE CR120 Les clapets coupe-feu CR120 sont des dispositifs de sécurité autocommandés ou télécommandés, normalement ouvert Résistance au feu jusqu à 120 Composition : 6 1 2 8 CR120 + MFU 7 9 5 4 Utilisation

Plus en détail

CONSTRUCTION RAPIDE LÉGER ET FORT BÂTIMENT MODULAIRE CONFORT ET QUALITÉ LA SOLUTION PARFAITE EN CONSTRUCTION AIRCRETE SYSTÈME DE CONSTRUCTION

CONSTRUCTION RAPIDE LÉGER ET FORT BÂTIMENT MODULAIRE CONFORT ET QUALITÉ LA SOLUTION PARFAITE EN CONSTRUCTION AIRCRETE SYSTÈME DE CONSTRUCTION CONSTRUCTION RAPIDE LÉGER ET FORT BÂTIMENT MODULAIRE CONFORT ET QUALITÉ LA SOLUTION PARFAITE EN CONSTRUCTION AIRCRETE SYSTÈME DE CONSTRUCTION SOLUTION LOGEMENT AIRCRETE Le Béton Cellulaire (aircrete) est

Plus en détail

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Données techniques Isobet l conductivité thermique : 0,085 W/mK (λ Ui ) l résistance à la compression : > 0,3 N/mm 2 l masse volumique

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

www.europa-prefabri.com/export

www.europa-prefabri.com/export (+34) 915 593 625 www.europa-prefabri.com/export CONSTRUCTION MODULAIRE MODULES PRÉFABRIQUÉS ABRIS DE CHANTIER SANITAIRES ET VESTIAIRES CONTENEURS MODULAIRES HANGAR SHELTERS BATIMENTS PREFABRIQUES LOGEMENTS

Plus en détail

AVIS DE PRE-INFORMATION

AVIS DE PRE-INFORMATION AVIS DE PRE-INFORMATION SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR 1.1 : Nom, adresses et point(s) de contact Nom officiel : UNION IMMOBILIERE DES ORGANISMES DE S2CURITE SOCIAL 68 Adresse : 26 avenue Robert Schuman

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION

TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION DATE DE REMISE PAR COURRIEL EN FORMAT WORD Au plus tard le 1 er JUIN 2015 en

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage. La réglementation

Plus en détail

Sol Fiches d Application

Sol Fiches d Application Fiches d Application Virocfloor Virodal s Viroc Brut Revêtement de Viroc Plancher Technique Sons de Chocs Panneau Sandwich Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.8 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

L ingénierie au service de la nature MC

L ingénierie au service de la nature MC L ingénierie au service de la nature MC Concerto, la fenêtre qui est testée pour l étanchéité à l air aussi bien à -30 C qu à température ambiante 20 C. Pourquoi est-il important d évaluer le degré d étanchéité

Plus en détail

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2 www.omnias.be Groupe MODUHOME POURQUOI OMNIAS? Données ou créations Etudes de stabilité Note de calcul Etude d'exécution Commandes Logistique Service du projet et optimisation Normes Officielles Traçage

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une maison du XV ème siècle Localisation : La Maison des

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

Structures métalliques. Willy Naessens 83

Structures métalliques. Willy Naessens 83 Structures métalliques Willy Naessens 83 Les structures métalliques sont - entre autres- utilisées pour les constructions de PME, les constructions agricoles, les complexes de bureaux et les grands complexes

Plus en détail

P30. La sécurité selon votre style

P30. La sécurité selon votre style P30 La sécurité selon votre style P r o t e c t i o n La sécurité selon votre style P 30 est une porte blindée à hautes performances sous tous les aspects, premièrement celui de la sécurité, certifiée

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.5 Les toits inclinés et plats 12.5.1 Le toit incliné posé sur un mur en béton armé 12.5.2 Le toit incliné posé sur un mur en

Plus en détail

Catalogue Murs Antibruit

Catalogue Murs Antibruit Catalogue Murs Antibruit E.C.I.B. 18, rue François Jacob 62800 LIÉVIN Tel. 03 21 13 49 13 Fax. 03 21 42 22 55 Mail: contact@ecib-bruit.com Note d introduction Depuis plus de vingt ans, E.C.I.B met son

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

Les Solutions techniques

Les Solutions techniques L approche acoustique Un problème délicat : identifier la demande, faire l inventaire et qualifier les sources de nuisance des interventions complexes un choix limité de techniques en réhabilitation la

Plus en détail

LES TROUBLES HABITUELS

LES TROUBLES HABITUELS LES TROUBLES HABITUELS Le diagnostic et les solutions d intervention Problèmes majeurs Troubles Opérations habituelles 1. Fondation - drainage -- affaissement, déformation -- joints -- fissures -- pourriture

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.4 Les dalles et planchers 12.4.1 La dalle posée sur un mur en béton armé 12.4.2 La dalle posée sur un mur en maçonnerie traditionnelle

Plus en détail

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes 23-25 janvier de 2013 Couches principaux d une toiture-terrasse traditionnelle

Plus en détail

Les toitures inclinées

Les toitures inclinées Les toitures inclinées 1. Introduction Les toitures inclinées sont aussi appelées : toitures sèches : c'est à dire qu'elles comportent un espace de ventilation toitures froides : c'est à dire qu'elles

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

fermacell Assainissement avec un gain énergétique

fermacell Assainissement avec un gain énergétique fermacell Assainissement avec un gain énergétique Version: mars 2014 Édition Suisse Subventions possibles Vérifiez les subventions possibles pour vos travaux 2 Sommaire 1. Produits utilisés dans l assainissement

Plus en détail

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité Panneau superisolant à haute densité Un produit de l'entreprise Européen des brevets EP 2 111 962 A2 Juin 2011 1680 Romont FR Nouveauté 2011 Résolution jusqu à ce jour: Application d une isolation intérieure

Plus en détail

swisspor Support de planification Plafond et sol Produits et services du groupe swisspor

swisspor Support de planification Plafond et sol Produits et services du groupe swisspor swisspor Support de planification Plafond et sol Produits et services du groupe swisspor Plafond et sol Support de planifications swisspor Table des matières Notions de base Sol de comble sur dalle en

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle plaque Protection incendie de La plaque représente la nouvelle dimension en matière de protection incendie pour la construction sèche.

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN PRÉGY CHRONO RÉNO Le doublage qui révolutionne la rénovation Système isolant autoportant FABRIQUÉ EN FRANCE PRÉGY CHRONO RÉNO Un système complet de mise en œuvre Avec le système PRÉGY CHRONO RÉNO, vous

Plus en détail

LA MEILLEURE ET LA PLUS NATURELLE ISOLATION THERMIQUE AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI

LA MEILLEURE ET LA PLUS NATURELLE ISOLATION THERMIQUE AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE IDEE QUE NOUS N AYONS JAMAIS EUE. CAR N EST-CE PAS LA CHOSE LA PLUS SIMPLE ET LA PLUS NATURELLE QUE DE VOULOIR AVOIR BIEN CHAUD? ON A BESOIN POUR CELA D

Plus en détail