LA BANQUE DE MEMBRES JAK

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA BANQUE DE MEMBRES JAK"

Transcription

1 LA BANQUE DE MEMBRES JAK UN SYSTEME DE PRETS ET D EPARGNE SANS TAUX D INTÉRÊT JAK pratique depuis 1970 un système de prêts et d épargne sans taux d intérêt. La licence bancaire a été obtenue en Formellement JAK est une banque coopérative. Actuellement elle a membres et la croissance des membres est de 7% par an. Les prêts sont financés par les dépôts des membres JAK. Jusqu en 2006 la totalité des membres ont économisé la somme de 87 millions, et ont emprunté la somme de 76 millions (en 2006). L administration et les coûts de développement sont couverts par les cotisations d adhésion annuelle et les frais des prêts (environ 2.5% du tarif effectif d intérêt). En combinaison avec le compte d épargne sans taux d intérêt, nous avons deux produits les deux sont sans taux d intérêt: 1. le prêt-épargne équilibré (original) - plus favorable pour les particuliers. 2. l instrument de prêt et de soutien à l épargne (nouveau) plutôt destiné aux associations et aux sociétés. Note : cette version en francais est une version raccourcie pour votre information seulement. Le texte en suédois est la version officielle et complète. POURQUOI SANS TAUX D INTÉRÊT? Nous considérons qu il est légitime de payer pour un travail fait ou pour une prise de risques, mais pas de gagner de l argent seulement avec de l argent. A notre point de vue il n est pas moral de donner des prêts contre des taux intérêt où il n y a ni travail, ni risque impliqué. L usage des intérêts entraîne également des effets négatifs dans la société. Ceux-ci grèvent les prix des services et des marchandises lorsque les producteurs les ajoutent aux prix de vente pour couvrir les frais d intérêt de leurs emprunts. Dans une économie basée sur l intérêt, l argent est transféré de ceux qui en ont le moins à ceux qui en ont le plus, et de cette facon les actifs se concentrent aux mains de quelques-uns. Finalement, depuis que notre système monétaire moderne se base sur des dettes et que pratiquement tout l argent est en forme de dettes qui doivent être remboursées avec des intérêt, nous avons un systeme d argent qui croît exponentiellement. Tout ce qui croît exponentiellement va forcément un jour atteindre son point de rupture. Aujourd hui nous avons un accroîssement exponentiel aussi bien dans les actifs réels que dans les actifs financiers, y compris l argent. Pour ces raisons, le but majeur de JAK est une économie sans taux d intérêt. A cette fin nous proposons : - des services bancaires basés sur un système de prêts et d épargne sans taux d intérêt - un soutien au dialogue de la Communauté JAK.

2 LE DIALOGUE DE LA COMMUNAUTÉ JAK Une relation avec de l argent impliqué est toujours une question de confiance. Les connaissances de notre idée «sans taux d intérêt» et de nos activités, se diffusent mieux de bouche à oreille et entre personnes et leurs connaissances. Pour cette raison notre marketing se fait sur la base de dialogues entre les membres et d autres personnes, sur les thèmes économie et intérêt. Nous sommes organisés pour soutenir tous les membres dans ce dialogue. Le nombre de membres augmente constamment. En 1991 nous étions et actuellement (en 2007) nous sommes L augmentation de ces derniers 12 mois a été de 7%. Il y a 600 membres qui font la promotion du modèle JAK de facon plus active. La majorité fait partie de petites succursales. Ces succursales ne sont pas impliquées dans nos activités bancaires, seulement dans l information de nos produits. La majorité fait partie du dialogue de la société civile en ce qui concerne nos systèmes bancaires et monétaires. Notre magazine Grus & Guld (Gravier & Or) soutient les dialogues et séminaires de tous les membres. Les membres actifs recoivent un appui financier par leurs succursales et leurs activités locales. Nous faisons une formation sur les principes JAK et nous organisons des réunions pour étayer le dialogue interne, très important pour ceux qui désirent propager les idées JAK autour d eux. EVIDEMMENT NOUS AVONS UNE BANQUE! Nous avions besoin d une banque et nous voulions l utiliser selon nos normes éthiques. Nous ne voulions pas être exploîtés. C est pourquoi nous avons crée notre propre banque. NOUS VOULONS UN AUTRE MONDE JUSTE ET EQUITABLE JAK est une association qui a une part active du système économique de notre société. Notre banque est un exemple pratique d une économie juste et équitable qui montre qu un autre monde est possible. JAK est différerente parce qu elle est sans taux d intérêt. Les autres banques gagnent sur ceux qui empruntent en leur chargeant des frais. Le paiement d intérêts constitue une grande partie des frais totaux de la plupart des gens. N oubliez pas que vous payez des intérêts non seulement à la banque les intérêts font aussi partie du prix intégral du prix que vous payez pour les marchandises et les services. Les producteurs, les transporteurs, les grossistes et les détaillants, tous ceux qui forment la chaîne de production, payent tous des intérêts. Naturellement ils l ajoutent à leurs prix pour couvrir leurs intérêts. En fin de compte c est le consommateur qui paye la plupart des coûts d intérêt accumulés tout au long de la chaine de production. Jusqu à la moitié du prix de vente dans une boutique peut équivaloir à la couverture des taux d intérêts. Dans le secteur du logement le montant peut atteindre jusqu à 70%. UNE VRAIE BANQUE SANS TAUX D INTÉRÊT Connue simplement comme JAK, la Banque de Membres JAK est la première banque en Suède, peut-être dans le monde, où les membres partagent les bénéfices

3 d un système bancaire viable, sans taux d intérêt. Les membres mêmes en sont responsables. JAK a été fondée comme une association d épargne et de prêts coopératifs en 1965 et a été nommé banque officiellement en décembre 1997 par le Gouvernement de Suède, sur recommendation de l Authorité des Contrôles de Finances de l Etat Suédois. Dû au fait que JAK est officiellement reconnue comme banque, les épargnes des membres sont couvertes par la garantie de dépôt du système bancaires suédois. La reconnaissance officielle confirme que JAK a la structure et la gestion accréditée et ainsi se présente comme une alternative intéressante et digne de confiance comparée à d autres banques. La fonction plus importante de JAK est d assurer des prêts et épargnes sans taux d intérêt aux membres. UNE COUVERTURE NATIONALE, MAIS... Nous acceptons des dépôts et nous faisons des prêts en couronnes suédoises, SEK. Nous faisons des prêts hypothéquaires ou des prêts sur garantie personnelle, mais la propriété du bénéficiaire doit être suédoise. Pour cette raison il y a peu d étrangers parmi nos membres. Il y a une demande croissante d information sur le système JAK et nous participons à des débats internationaux sur les banques sans taux d intérêt. Nous ne cherchons pas de partenaires pour une expansion internationale de JAK, mais nous voulons faire notre possible, avec nos ressources limitées, pour partager nos connaissances et nos expériences avec d autres personnes intéressés par des systèmes similaires dans leurs pays. Le prêt-épargne équilibré (original) Ceci est le produit d origine que nous avons pratiqué depuis Il a été étudié pour les personnes voulant économiser pour ensuite emprunter, pour eux-mêmes, leurs proches ou leurs amis. Tous ces prêts devront être équilibrés par le montant de l épargne. Un montant de prêt, mensuellement calculé, doit donc être équilibré par le même montant d épargne. Cette épargne pourra se faire avant de solliciter le prêt et pendant la période de remboursement-épargne. Toutefois il y aura un accord avec la banque sur la date finale de remboursement et d épargne. Parfois il faudra attendre trois mois excédant la date finale pour pouvoir retirer la somme épargnée. Un exemple: Pour un prêt de SEK pour une période de 10 ans, les paiements mensuels seront de SEK (paiement 833, frais du prêt 108 et dépôt d épargne 833). Si celui qui emprunte économise SEK pendant les 48 mois qui précèdent le prêt, ses paiements mensuels diminueront de SEK (paiement 833, frais 108 et épargne 590). Une fois le prêt remboursé, l emprunteur pourra retirer SEK dans le cas d une pré-épargne, et SEK dans l autre.

4 L instrument de prêt et appui à l épargne (nouveau) Ceci est le nouvel instrument que nous avons présenté en l an Il est étudié en vue des petites sociétés et associations qui assurent le remboursement des frais et des paiements, mais pas plus. Ces prêts devront être balancés par une épargne, comme les prêts-épargne ordinaires. Le problème se résoud si un acteur de plus se joint pour participer à l épargne. Quand un prêt s avère nécessaire pour le financement d un projet important, il y a généralement des participants qui se préparent en économisant au préalable. Le premier pas sera d obtenir UN COMPTE EN VUE D ÉPARGNE dans la banque JAK. Ensuite les acteurs de soutien pourront ouvrir un COMPTE D ÉPARGNE ET DE SOUTIEN. C est à ces comptes qu ils devront faire leurs dépôts comme soutien au projet. Ceux qui soutiennent les projets ne seront pas nécessairement membres de JAK, et ils sont libres de retirer leur argent s ils le désirent. La banque JAK réagira néanmoins si le Fonds de Prêts et d Épargne diminue au niveau en-dessous du montant du prêt actuel, et demandera au groupe d épargneurs d augmenter le fonds. Si le fonds ne se complétait pas, JAK exigerait le remboursement total du prêt dans le délai d un an. Une petite société ou association peut solliciter un Compte d obtention de soutien pour ses projets. La Banque fera l évaluation du caractère de la demande avant d accorder un tel compte. Le prêt sera maximisé pour équivaloir à la somme déposée au Compte d Epargne et de soutien en étayant le bénéficiaire de soutien. L ECONOMIE LOCALE L urbanisation de la société et des grandes cités surpeuplées est un problème sans solutions. Le secteur financier fait partie d un système d économie globale qui vide économiquement les zones rurales pour investir ensuite dans les grandes villes et les villes universitaires. Les banques grandissent par moyen de fusions d entreprises commerciales et la rationalisation, la réduction du personnel et la liquidation des agences locales. Le résultat est que l accès aux services financiers des petites entreprises diminue. La réduction des accès signifie aussi une réduction de l offre des capitaux de prêt. L accès aux capitaux à risques n a jamais existé pour les petites entreprises. AGENCES LOCALES- POUR UNE ECONOMIE JUSTE ET EQUITABLE Le contact avec les membres se maintient à travers les représentants et les agences locales. Les activités dans les agences locales ne font pas partie du système bancaire. Ici, les membres s entraident en faisant des plans d épargne et de prêt. Il y a également un travail d information qui se fait par des groupes d étude et des expositions. Il existe aussi un magazine en langue suédoise destiné aux membres, qui se nomme Grus&Guld (Gravier&Or). On y trouve des reportages sur les activités dans les agences locales, et il sert comme forum pour la discussion ouverte et active entre les membres et la direction de JAK. On y trouve des articles approfondis sur les thèmes concernant les finances personnelles et la vision de JAK d une économie soutenue, juste et équitable pour tous. De plus il existe le site d internet JAK est favorable à une économie juste et équitable. Cela signifie une économie juste qui prend en compte tous les coûts de l environnement et qui réussit à augmenter la prospérité de chacun à long terme.

5 JAK travaille activement pour la promotion d une économie qui n exploîte ni les personnes ni la nature. Ceci se fait moyennant ses programmes de prêt et d épargne et en informant sur les mauvais effets de l intérêt sur l argent. Adresse : LA BANQUE DES MEMBRES JAK Vasagatan SKÖVDE SUÈDE Téléphone : +46 (0) Fax +46 (0) Courriel :

6 På franska : Le Forum JAK Bienvenus sur le Forum JAK Le forum est un système de conférence First Class. Ci-dessous vous pouvez participer à cette conférence sur les prêts-épargne et les prêts sans taux d intérêt. La conférence est administrée par le réseau international de JAK. Ce forum est ouvert à tous, et nous espérons que les personnes intéressées, suédoises ou autres, y échangeront leurs idées et leurs expériences sur une économie sans taux d intérêt. Pour participer à la conférence Entrer comme visiteur. Si vous n êtes pas membre, vous pouvez participer comme visiteur à la conférence. Ecrivez guest dans le carré nom. Entrer comme usager. Si vous êtes déjà membre de JAK, enregistrez-vous comme usager. Ce processus requiert un ou deux jours puisqu il se fait manuellement. Inscrivez votre numéro de membre dans le carré commentaires. Vous pouvez suivre la conférence de deux manières: a) par le browser d internet b) par le tremplin de First Class (meilleure alternative) Si vous utilisez le First Class Client, indiquez comme serveur dans la fenêtre de connection First Class fc.jak.se. Traduction francaise faite par Elena Rossi Johansson, Husum, en juin 2007

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime»)

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») Type de régime : Régime de bourses d études individuel Gestionnaire d investissement du fonds : Les actifs de croissance Global

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Laissez le REER travailler pour votre retraite

Laissez le REER travailler pour votre retraite Fonds de placement garanti RBC Laissez le REER travailler pour votre retraite Get an RRSP working for your retirement La retraite est une perspective agréable pour nombre d entre nous, mais il est difficile

Plus en détail

Utilisez-les dès aujourd hui! BanqueTel, BanqueNet et les services bancaires sans fil. Petit guide d utilisation

Utilisez-les dès aujourd hui! BanqueTel, BanqueNet et les services bancaires sans fil. Petit guide d utilisation Utilisez-les dès aujourd hui! BanqueTel, BanqueNet et les services bancaires sans fil Petit guide d utilisation 1 Profitez dès aujourd hui de ces services! a Services télébancaires BanqueTel...............2

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL D UN PARTI ENREGISTRÉ (EC 20211)

RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL D UN PARTI ENREGISTRÉ (EC 20211) RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL D UN PARTI ENREGISTRÉ (EC 20211) Introduction L agent principal d un parti politique enregistré doit produire un Rapport financier trimestriel d un parti enregistré (EC 20211)

Plus en détail

Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi

Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi Filmen Ny i Sverige/Ny på Arbetsförmedlingen Franska A propos du film Bienvenue dans notre guide pour les détenteurs de carte de séjours en Suède

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT Aide-mémoire 1 Solutions de la Banque Manuvie pour des contrats d assurance permanente donnés en garantie

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Essent souhaitait automatiser entièrement la facturation de ses clients industriels. Etablir des

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52 et 53)

Plus en détail

A l aide de votre e-mail vous pouvez visiter un site web!

A l aide de votre e-mail vous pouvez visiter un site web! A l aide de votre e-mail vous pouvez visiter un site web! par Ueli Scheuermeier, LBL Êtes vous parmi ces agents de terrain qui ont la possibilité de se servir de l e-mail? Mais vous arrivez pas à naviguer

Plus en détail

Comparer l intérêt simple et l intérêt composé

Comparer l intérêt simple et l intérêt composé Comparer l intérêt simple et l intérêt composé Niveau 11 Dans la présente leçon, les élèves compareront divers instruments d épargne et de placement en calculant l intérêt simple et l intérêt composé.

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Guide au remboursement anticipé du prêt hypothécaire

Guide au remboursement anticipé du prêt hypothécaire Guide au remboursement anticipé du prêt Ce guide vous aidera à prendre connaissance des options de remboursement anticipé qui s offrent à vous et à choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins. Comprendre

Plus en détail

Fidélité Type 3 Carte de points et cartes cadeaux avec

Fidélité Type 3 Carte de points et cartes cadeaux avec Fidélité Type 3 Carte de points et cartes cadeaux avec Le but de cette fonction est de permettre à un commerçant d offrir à ses clients des cartes de points, leur permettant d accumuler des points et de

Plus en détail

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir 10 Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir Il existe plusieurs façons d épargner pour les études des enfants : épargne personnelle, compte de fiducie, régime enregistré d épargne-études

Plus en détail

Manuel d utilisation du logiciel

Manuel d utilisation du logiciel S e r v i c e s I n f o r m a t i q u e s Manuel d utilisation du logiciel Table des matières: 2 Installation initiale 3 Généralités 4 Menu principal 5 Recherche d un membre 6 Gestion des membres 7 Transaction

Plus en détail

Formulaire d inscription Compte FRR fonds communs de placement

Formulaire d inscription Compte FRR fonds communs de placement Important : 1. Remplir tous les champs du Formulaire d inscription au. 2. Signer, dater et retourner le formulaire dûment rempli à : Fonds d investissement Tangerine Limitée, 3389, av Steeles E, Toronto,

Plus en détail

Étude de cas : création d une section nationale de GOPAC

Étude de cas : création d une section nationale de GOPAC Étude de cas : création d une section nationale de GOPAC www.gopacnetwork.org Note du Secrétariat mondial de GOPAC Le document suivant se veut un point de départ dans l engagement d autres parlementaires

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Manuel des Politiques du Programme de Garanties Partielles du Risque de Crédit (post-séisme)

Manuel des Politiques du Programme de Garanties Partielles du Risque de Crédit (post-séisme) 1 Manuel des Politiques du Programme de Garanties Partielles du Risque de Crédit (post-séisme) Novembre 2010 2 Table des matières Introduction... 3 Politique générale de garantie de crédit... 5 Les grandes

Plus en détail

Options de 10, 15 et 20 ans

Options de 10, 15 et 20 ans Options de 10, 15 et 20 ans Simplifiez-vous la vie. Planifiez votre avenir avec des garanties. A s s u r a n c e V i e u n i v e r s e l l e d e l a G r e at- W e s t Coût de l assurance à versements déter

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

ReThink:Tax. Mobiliser l épargne pour l investissement productif. ReThink:Tax

ReThink:Tax. Mobiliser l épargne pour l investissement productif. ReThink:Tax Mobiliser l épargne pour l investissement productif Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle Bruxelles, 18 juin 2014 2 Une cellule de réflexion composée d experts

Plus en détail

À quoi sert une banque?

À quoi sert une banque? À quoi sert une banque? Trois fonctions clés La banque remplit trois fonctions essentielles. Elle collecte, gère vos dépôts, et vous fournit des moyens de paiement (chéquier, carte bancaire, ordre de virement

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Comparaison des marchés des prêts hypothécaires à risque et de rechange du Canada et des États-Unis

Comparaison des marchés des prêts hypothécaires à risque et de rechange du Canada et des États-Unis Comparaison des marchés des prêts hypothécaires à risque et de rechange du Canada et des États-Unis Pourquoi le fléchissement des prêts hypothécaires à risque aux États-Unis est un phénomène américain

Plus en détail

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs.

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. Soyez prudent! De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. vol et fraude d identité fraude par carte de débit fraude par carte de crédit hameçonnage et hameçonnage verbal

Plus en détail

L assurance emprunteur en crédit immobilier

L assurance emprunteur en crédit immobilier Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

Êtes-vous prêt à prendre votre retraite?

Êtes-vous prêt à prendre votre retraite? Êtes-vous prêt à prendre votre retraite? VOTRE PLANIFICATION DE LA RETRAITE GUIDE SUR L AVENIR QUE VOUS SOUHAITEZ Vous pensez à la retraite depuis un bon moment déjà. En attendant ce moment, le présent

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Manuvie Un La majorité des Canadiens gèrent leurs finances comme suit : 1. Ils déposent leur revenu et autres actifs

Plus en détail

À l intention exclusive des membres de la Fédération canadienne de l entreprise indépendante

À l intention exclusive des membres de la Fédération canadienne de l entreprise indépendante À l intention exclusive des membres de la Fédération canadienne de l entreprise indépendante Ce que vous trouverez à l intérieur : Services bancaires courants pour entreprise 3 Comptes d opérations courantes

Plus en détail

4795-00F-MAR15. Brochure de produit

4795-00F-MAR15. Brochure de produit 4795-00F-MAR15 Brochure de produit ParPlus et ParPlus Junior Assomption Vie, une des rares compagnies mutuelles d assurance vie au Canada, est fière d offrir ses plus récents produits d assurance vie entière

Plus en détail

L importance de l épargne et des investissements hors ferme pour favoriser le transfert des entreprises agricoles

L importance de l épargne et des investissements hors ferme pour favoriser le transfert des entreprises agricoles Colloque gestion et établissement Succombez à la tentation de gérer! 2 et 3 novembre 2009 L importance de l épargne et des investissements hors ferme pour favoriser le transfert des entreprises agricoles

Plus en détail

service caution Concrétisez votre projet immobilier avec la MNT

service caution Concrétisez votre projet immobilier avec la MNT service caution Concrétisez votre projet immobilier avec la MNT Les solutions de la MNT pour votre projet immobilier. Vous souhaitez financer votre opération immobilière au moyen d un prêt souscrit auprès

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE CFA Institute est à l avant-garde du comportement éthique dans les marchés d investissement et une source de connaissances respectée au sein de la communauté financière

Plus en détail

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Advance

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Advance Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Advance Remise en argent de HSBC Versement sur votre prêt hypothécaire de la HSBC Dépôt dans votre compte d épargne personnel de la HSBC Réservez vous-même

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mai 2013 PRÉAMBULE... 3 1. DISTRIBUER LA BONIFICATION DE 25M$... 4 2. OPTIMISER L AFE... 5 3. AMÉLIORER LA SENSIBILISATION DES

Plus en détail

IV Forum des Assurances d Alger Réforme dans les assurances : plus de rigueur au service de la société

IV Forum des Assurances d Alger Réforme dans les assurances : plus de rigueur au service de la société IV Forum des Assurances d Alger Réforme dans les assurances : plus de rigueur au service de la société L assurance vie : une composante épargne et une composante risque, L impact des nouveaux produits

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières Table des matières 1 Intérêt simple 1 1.1 Exercices........................................ 1 2 Intérêt composé 2 2.1 Taux nominal, taux périodique, taux réel.......................

Plus en détail

Plus de un propriétaire canadien sur trois du groupe d âge des 30 à 39 ans ne sait pas que les taux d intérêt n ont presque jamais été aussi bas.

Plus de un propriétaire canadien sur trois du groupe d âge des 30 à 39 ans ne sait pas que les taux d intérêt n ont presque jamais été aussi bas. Pour publication immédiate Le 12 septembre 2011 Connaissances limitées en matière de finances : un obstacle au remboursement des dettes Selon un sondage sur l endettement mené pour la Banque Manuvie du

Plus en détail

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence Synthèse SYNTHESE L incertitude est une donnée intrinsèque à la vie de toute organisation. Aussi l un des principaux défis pour la direction

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

1 - LE COMPTE EPARGNE-TEMPS... 2

1 - LE COMPTE EPARGNE-TEMPS... 2 Fiche d information Page 1 sur 12 OBJET Le présent document a pour objet de vous présenter les grands principes du compte épargne-temps (CET) mis en place au sein de notre ministère depuis 2003. Il aborde

Plus en détail

EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015]

EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015] EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015] DEUXIÈME CONCOURS INTERNATIONAL D IDÉES POUR LE DÉVELOPPEMENT DU PROGRAMME CULTUREL DU PAVILLON

Plus en détail

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Table des matières Le don planifié : Une contribution durable à l éducation de nos jeunes 3 Qu est-ce qu un

Plus en détail

Le réseau et les tables virtuelles Synapse

Le réseau et les tables virtuelles Synapse Le réseau et les tables virtuelles Synapse 1. Les tables virtuelles Synapse...2 1.1 L organisation réseau Synapse et la campagne Cap sur l indépendance...2 1.2 Les tables virtuelles de travail...3 1.3

Plus en détail

PRESENTATION DE VOTRE ASSOCIATION

PRESENTATION DE VOTRE ASSOCIATION Nom de l'association DEMANDE DE SUBVENTION 2015 BILAN ANNEE 2014 PRESENTATION DE VOTRE ASSOCIATION Fédération(s) d'affiliation Sigle de votre association Adresse de son siège social (N + rue ou voie )

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Demande d aide financière Fonds d affectation spéciale des Nations Unies devant aider les États en développement, en particulier les pays les moins avancés et les petits insulaires en développement, à

Plus en détail

www.bd.com/fr IMPORTANT Bienvenue

www.bd.com/fr IMPORTANT Bienvenue www.bd.com/fr IMPORTANT Bienvenue Bienvenue sur www.bd.com/fr (ci-après «le Site»). Ce Site est administré par Becton Dickinson France, une filiale à 100 % de Becton Dickinson and Company (ci-après collectivement

Plus en détail

Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études

Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Programme canadien pour l épargne-études Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études LC_012-10-09F Vous pouvez obtenir cette

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN PROGRAMME GERMANO CAMEROUNAIS DE SANTE / SIDA (PGCSS) VOLET MICRO ASSURANCE ET MUTUELLES DE SANTE (MAMS) B.P. 7814 / YAOUNDE / CAMEROUN / TEL. ( 00237 ) 2221 18 17 / 221 91 18 / FAX ( 00237 ) 2221 91 18

Plus en détail

DESCRIPTION ET EXEMPLES DE COLLECTEUR DE FONDS EN LIGNE ET HORS LIGNE

DESCRIPTION ET EXEMPLES DE COLLECTEUR DE FONDS EN LIGNE ET HORS LIGNE DESCRIPTION ET EXEMPLES DE COLLECTEUR DE FONDS EN LIGNE ET HORS LIGNE PARTICIPANT EN LIGNE Vous êtes considéré comme un participant en ligne si vous vous inscrivez à la Course à la vie sur le site Web

Plus en détail

Conditions d utilisation de la Carte Scotia MD SCÈNE MD*

Conditions d utilisation de la Carte Scotia MD SCÈNE MD* Conditions d utilisation de la Carte Scotia MD SCÈNE MD* Aperçu du programme de récompenses SCÈNE Le programme de récompenses SCÈNE est administré par Scene Limited Partnership, une société en commandite

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

Recommandation sur le traitement des réclamations

Recommandation sur le traitement des réclamations Recommandation sur le traitement des réclamations 1. Contexte 2015-R-03 du 26 février 2015 L information du client sur les modalités d examen des réclamations ainsi que le traitement de ces dernières font

Plus en détail

VOTRE GUIDE HYPOTHÉCAIRE DE PLANIFICATION. Stéphane Bruyère

VOTRE GUIDE HYPOTHÉCAIRE DE PLANIFICATION. Stéphane Bruyère VOTRE GUIDE DE PLANIFICATION HYPOTHÉCAIRE GracieusetÉ DE Stéphane Bruyère VOTRE GUIDE DE PLANIFICATION HYPOTHÉCAIRE TABLE DES MATIÈRES LE PRÉSENT GUIDE DE PLANIFICATION HYPOTHÉCAIRE EXPLIQUE QUATRE ÉTAPES

Plus en détail

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures Bourse de recherche Jeff Thompson Politique et procédures Table des matières Objet et contexte... 2 Financement... 2 Candidats admissibles... 3 Processus de sélection et d attribution de la bourse... 4

Plus en détail

Régime d épargne collectif de 2001 1

Régime d épargne collectif de 2001 1 SOMMAIRE DU PLAN Régime d épargne collectif de 2001 Type de plan : Plan de bourses d études collectif Gestionnaire de fonds d investissement : Consultants C.S.T. inc. Le 25 mai 2015 Ce sommaire contient

Plus en détail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES Suites géométriques, fonction exponentielle Copyright c 2004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence L objectif de cet exercice

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

LE TRAITEMENT DES PRÊTS AUX ÉTUDIANTS SELON LA LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ

LE TRAITEMENT DES PRÊTS AUX ÉTUDIANTS SELON LA LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ PRB 01-26F LE TRAITEMENT DES PRÊTS AUX ÉTUDIANTS SELON LA LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ Margaret Smith Division du droit et du gouvernement Le 18 mars 2002 PARLIAMENTARY RESEARCH BRANCH DIRECTION

Plus en détail

SPI4 L outil d estimation du taux effectif global (TEG)

SPI4 L outil d estimation du taux effectif global (TEG) SPI4 L outil d estimation du taux effectif global (TEG) Microfinance Transparency: «Le prix réel d un prêt n inclut pas seulement les intérêts mais également les autres frais demandés par les prêteurs,

Plus en détail

Séparation, rupture. Séparation, rupture de la vie commune. Comment. ma? mapeut-elle. Bon à savoir

Séparation, rupture. Séparation, rupture de la vie commune. Comment. ma? mapeut-elle. Bon à savoir ? Séparation, rupture Séparation, rupture de la vie commune? Comment ma? mapeut-elle banque m accompagner?? Bon à savoir 2 NOTES Édito Chère cliente, cher client, Nous nous connaissons peut-être depuis

Plus en détail

L UNION BANCAIRE 1. LE MÉCANISME DE SURVEILLANCE UNIQUE (MSU) 1.1. PRÉPARATION

L UNION BANCAIRE 1. LE MÉCANISME DE SURVEILLANCE UNIQUE (MSU) 1.1. PRÉPARATION 1. L UNION BANCAIRE Dans la zone euro, l extension de la crise à certains marchés de dettes souveraines a illustré qu une union monétaire réclame, outre une coordination renforcée des politiques budgétaires

Plus en détail

Les Rencontres Atelier 2 : Tirer parti des réseaux sociaux

Les Rencontres Atelier 2 : Tirer parti des réseaux sociaux Les Rencontres Atelier 2 : Tirer parti des réseaux sociaux Joël Gayet CoManaging Un marketing centré sur la création de lien et la communauté Autour de la marque, la communauté et les ambassadeurs sont

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ. M a n u v i e u n

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ. M a n u v i e u n Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ M a n u v i e u n Aperçu du compte Manuvie un La plupart des Canadiens gèrent leurs finances en faisant les deux choses suivantes :

Plus en détail

Crédit : Comment vous êtes coté

Crédit : Comment vous êtes coté Crédit : Comment vous êtes coté Comprendre et gérer votre situation à l égard du crédit à titre de consommateur et d entreprise D-IN0440F-0201 Introduction Nous vivons dans un monde en évolution constante

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

FMB Forum 2012 sur le financement de l agriculture (Du 28 au 30 mars 2012) Kampala - Ouganda

FMB Forum 2012 sur le financement de l agriculture (Du 28 au 30 mars 2012) Kampala - Ouganda FMB Forum 2012 sur le financement de l agriculture (Du 28 au 30 mars 2012) Kampala - Ouganda Plan 1. À propos de la FMB 2. Évolution de la FMB 3. Présentation et caractéristiques des produits 4. Facteurs

Plus en détail

Êtes-vous prêt à prendre votre retraite?

Êtes-vous prêt à prendre votre retraite? TD Waterhouse Êtes-vous prêt à prendre votre retraite? Votre guide sur l avenir que vous souhaitez Vous pensez à la retraite depuis un bon moment déjà. En attendant ce moment, le présent guide peut vous

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil Retour au sommaire Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil BIM n 05-12 février 2002 Karin BARLET ; Bonnie BRUSKY Nous vous présentions en novembre dernier les outils d étude de marché

Plus en détail

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées 22 Solut!ons pour planifier vos finances Des stratégies éprouvées pour améliorer vos finances L avenir que vous bâtissez aujourd hui est celui dont vous profiterez demain Seriez-vous rassuré de savoir

Plus en détail

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ Les prêts hypothécaires BCJ Ma banque Simple et avantageux, les prêts hypothécaires BCJ. Vous pensez qu il est plus avantageux d acheter son logement que de continuer à payer un loyer à fonds perdus?

Plus en détail

SIGAFINANCE. Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015)

SIGAFINANCE. Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015) SIGAFINANCE Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015) NOUVEAUTÉS. Entrée des écritures : ajout dans la fonction «Exporter et Importer des écritures quotidiennes» : si des auxiliaires

Plus en détail

Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant les activités d'alterfin.

Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant les activités d'alterfin. Extra Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant les activités d'alterfin. Participez à l'action de Nouvel An d'alterfin! Alterfin est à la recherche de personnes qui souhaitent

Plus en détail

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC Selon les critères de la GSVC établis par la Haas School of Business de Berkeley, à la différence d un business plan classique, un business plan social

Plus en détail

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs»

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» Conseil National de la Consommation 12 mai 2015 Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» N NOR : EINC1511480V Trouver un produit, comparer

Plus en détail

Qu est-ce qu une boîte mail

Qu est-ce qu une boîte mail Qu est-ce qu une boîte mail Sur Internet, la messagerie électronique (ou e-mail en anglais) demeure l application la plus utilisée. La messagerie permet à un utilisateur d envoyer des messages à d autres

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

Selon les prévisions actuelles,

Selon les prévisions actuelles, Qui épargne pour la retraite? Karen Maser Selon les prévisions actuelles, près de 23 % de la population aura 65 ans ou plus en 2031, ce qui représente une nette progression par rapport au pourcentage de

Plus en détail

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Introduction L assurance vie cédée en garantie d un prêt est une stratégie de planification financière qui utilise la valeur de

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Convertir son Profil en Page

Convertir son Profil en Page X165 Dans cette Formation 21 Le Profil et la Page Pourquoi convertir son Profil en Page Conséquences de la conversion Avant la conversion vous devez Convertir son Comment convertir votre Profil en Page

Plus en détail

Margill 3.3 Guide de démarrage rapide

Margill 3.3 Guide de démarrage rapide Margill 3.3 Guide de démarrage rapide Installation de Margill Contenu Paramètres par défaut et sélection des tables d intérêts Guide de l utilisateur complet et exemples Calculs avec Margill Calculs les

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Séparation, rupture de la vie commune

Séparation, rupture de la vie commune Séparation, rupture de la vie commune ÊTRE ACCOMPAGNÉ PAR SA BANQUE À CHAQUE ÉTAPE DE SA VIE. 2 SOMMAIRE QUELLES DÉMARCHES POUR... Que notre relation soit ancienne ou plus récente, nous nous engageons

Plus en détail