Directives relatives à l exécution de contrôles du dopage dans le cadre de manifestations de tir de la FST

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Directives relatives à l exécution de contrôles du dopage dans le cadre de manifestations de tir de la FST"

Transcription

1 Directives relatives à l exécution de contrôles du dopage dans le cadre de manifestations de tir de la FST Edition Page 1 Doc.-N o f Conformément aux articles 29 et 41 de ses Statuts, la Fédération sportive suisse de tir (FST) édicte les Directives suivantes relatives à l exécution de contrôles du dopage. 1. Bases 1.1 Remarques préliminaires Au sujet des cas de dopage, il y a lieu de se référer aux documents actuels y ayant trait. Ils peuvent être consultés sur le site (> Formation > Prévention > Dopage) ou téléchargés à partir du site Toutes autres règles divergentes de l ISSF et/ou de la Confédération Européenne de Tir (CET) dans le domaine de la lutte contre le dopage restent réservées. 1.2 Règlements et dispositions applicables L exécution des contrôles du dopage se fait conformément aux dispositions du Statut sur le dopage de Swiss Olympic et aux dispositions d exécution s y rapportant, de l Agence suisse antidopage (Antidoping Suisse). Le respect des normes de l Agence Mondiale Antidopage (AMA) est assuré. 1.3 Liste des références - Statut sur le dopage de la Swiss Olympic Association (Swiss Olympic) du Dispositions d exécution (DE) d Antidoping Suisse relatives au Statut sur le dopage - Règles ISSF - Statuts de la FST (Doc.-N o f) - Règles du tir sportif (RTSp, Doc.-N o > art. 96) - Règlementation Doc.-N o «Directives sur la lutte contre le dopage». Si pour une raison pratique de lisibilité, seule la forme masculine est utilisée dans ce document, il va sans dire que les femmes sont bien évidemment aussi concernées

2 Doc.-N o f Edition page 2 2. Responsabilité La FST applique les procédures de Swiss Olympic et d Antidoping Suisse dans le domaine de la prévention et de la lutte contre le dopage (voir art. 41 des Statuts FST). La FST peut ordonner des contrôles de dopage lors de toutes les manifestations de tir selon l article 4 des RTSp (organe de contact: Antidoping Suisse, case postale 606, 3000 Berne 22). Selon le Statut sur le dopage de Swiss Olympic, Antidoping Suisse peut effectuer en tout temps des contrôles de dopage dans le cadre de manifestations mises sur pied par la FST ou l un de ses membres. 3. Responsabilité fondamentale Les organisateurs de manifestations de la FST assument la responsabilité d être informés au sujet de l exécution de contrôles de dopage, d en respecter les dispositions correspondantes et de faire en sorte que tout soit prêt pour l exécution des contrôles. 4. Organisation de contrôles du dopage lors de manifestations de la FST 4.1 Responsabilité de l organisateur L organisateur est responsable de: - la mise à disposition des locaux (se référer au chiffre 4.4 «Exigences relatives aux locaux» de ces directives); - la fourniture des autorisations d accès (accréditation) pour les contrôleurs; - la fourniture de boissons pour les athlètes (bouteilles avec obturation d origine); - l envoi du programme de la manifestation; - le respect des Directives sur la lutte antidopage (Doc.-N o ). 4.2 Responsabilité de Antidoping Suisse Antidoping Suisse est responsable de : - l envoi de contrôleurs; - l exécution des contrôle de dopage selon la règlementation actuelle mentionnée sous chiffre 1.3; - la mise à disposition du matériel servant au contrôle du dopage; - l envoi des échantillons d urine à l un des laboratoires agréés par l AMA; - le règlement des indemnités à verser aux contrôleurs. 4.3 Désignation d escortes - L organisateur désigne des personnes devant accompagner les athlètes (escortes qui accompagnent les personnes devant se soumettre au contrôle jusqu à ce qu elles se trouvent dans la station de contrôle). Ces personnes doivent être majeures et du même sexe que l athlète devant être contrôlé. - La désignation de personnes devant accompagner les athlètes (escortes qui accompagnent les personnes devant se soumettre au contrôle jusqu à ce qu elles se trouvent dans la station de contrôle) n est pas du ressort de l organisateur mais d Antidoping

3 Edition page 3 Doc.-N o f Suisse, si cela a été convenu ainsi par écrit dans un contrat passé entre les parties concernées avant la compétition. 4.4 Exigences relatives aux locaux - Les locaux doivent être conformes aux exigences formulées dans les Dispositions d exécution du Statut sur le dopage de Swiss Olympic. Des exemples se trouvent dans l annexe à ces directives - Il y a lieu de veiller à ce que tant le local de contrôle que les toilettes ne soient pas utilisés par d autres personnes que par les athlètes 5. Coûts Celui qui ordonne le contrôle de dopage prend en charge les frais inhérents, soit - Antidoping Suisse, s il a ordonné le contrôle. - la FST, si elle a chargé Antidoping Suisse du contrôle. 6. Informations Les informations sur le dopage doivent être tirées des bases réglementaires mentionnées sous chiffre 1.2 /1.3. En outre, il y a lieu de consulter le site Internet d Antidoping Suisse. 7. Dispositions d exécution Le Centre de compétence Formation/Promotion de la relève peut émettre des dispositions d exécution dans le but de préciser les présentes Directives. 8. Dispositions finales Les présentes Directives - abrogent toutes les dispositions contraires de la FST dans le domaine des contrôles du dopage; - ont été approuvées par le Comité de la FST le 14 juin 2012; - entrent en vigueur le 15 juin FEDERATION SPORTIVE SUISSE DE TIR La présidente Le responsable FST du domaine du dopage D. Andres U. Werthmüller Annexe Exemples de locaux de contrôle du dopage

4 Doc.-N o f Edition page 4 Va à - Centre de compétence Sport populaire (Chef, préposés et responsables des concours) - Centre de compétence Formation/Promotion de la relève (secrétariat et tous les entraîneurs PdR) - Centre de compétence du Sport d Elite (secrétariat SpE et tous les entraîneurs SpE inclus) - Services du Secrétariat général - Membres du Comité FST (pour autant qu ils ne soient pas directement concernés) - Centre de compétence Organe de publication de la Fédération - Organisateurs de Concours de la Fédération

5 Edition page 5 Doc.-N o f Annexe : exemples de locaux de contrôle

6 Doc.-N o f Edition page 6

Règlement des Championnats suisses de groupes au pistolet 10/25/50m (CSGP-10/25/50 et CSGP-10 pour Adolescents/Juniors)

Règlement des Championnats suisses de groupes au pistolet 10/25/50m (CSGP-10/25/50 et CSGP-10 pour Adolescents/Juniors) Règlement des Championnats suisses de groupes au pistolet 10/25/50m (CSGP-10/25/50 et CSGP-10 pour Adolescents/Juniors) Edition 2014 - Page 1 Doc.-N o 4.41.01 f Vu l article 36 de ses statuts, la Fédération

Plus en détail

Dispositions d exécution pour le Championnat suisse de sections fusil 300m et pistolet 25/50m

Dispositions d exécution pour le Championnat suisse de sections fusil 300m et pistolet 25/50m Dispositions d exécution pour le Championnat suisse de sections fusil 300m et pistolet 25/50m Edition 2015 - Page 1 La Division fusil 300m édicte pour le Championnat suisse de sections fusil 300m et pistolet

Plus en détail

Dispositions d exécution pour le Championnat suisse d équipes carabine 10m, Adolescents/Juniors et Elite (CSE C-10)

Dispositions d exécution pour le Championnat suisse d équipes carabine 10m, Adolescents/Juniors et Elite (CSE C-10) Dispositions d exécution pour le Championnat suisse d équipes carabine 10m, Adolescents/Juniors et Elite (CSE C-10) Edition 2014/2015 - Page 1 Doc.-N o 5.14.02 f La Division carabine 10/50m édicte pour

Plus en détail

Directives pour les contributions à des. événements sportifs internationaux en Suisse

Directives pour les contributions à des. événements sportifs internationaux en Suisse Swiss Olympic Case postale 606 CH-3000 Berne 22 Tél +41 31 359 71 11 Fax +41 31 359 71 71 info@swissolympic.ch www.swissolympic.ch Siège Maison du Sport Talgutzentrum 27 CH-3063 Ittigen près de Berne 1.

Plus en détail

Stratégie 2013 2016. Vision. Valeurs. But. Indépendance: nous travaillons de façon impartiale et objective, sans idées préconçues.

Stratégie 2013 2016. Vision. Valeurs. But. Indépendance: nous travaillons de façon impartiale et objective, sans idées préconçues. Stratégie 2013 2016 Stratégie 2013 2016 Vision Les athlètes peuvent pratiquer leur sport dans un environnement sans dopage. But La fondation Antidoping Suisse apporte une contribution décisive à la lutte

Plus en détail

Dispositions d exécution sur les licences

Dispositions d exécution sur les licences Dispositions d exécution sur les licences Edition 2011 - Page 1 (ancien 9.7.1) Doc.-N o 9.31.00 f Vu l article 44 des Statuts et les articles 73-78 des Règles du tir sportif (RTSp), le Service Finances

Plus en détail

Antidoping Schweiz 2014 1

Antidoping Schweiz 2014 1 Forum Sport de performance Morat, le 14 mai 2014 Dr. phil. nat. Matthias Kamber, Direktor Contrôle d`éthique / dopage en élément Agenda Antidoping Suisse, chiffres et faits Code mondial antidopage 2015:

Plus en détail

Lutte contre le dopage Faits importants et extraits du Guide du sportif de l AMA. En un clin d'oeil

Lutte contre le dopage Faits importants et extraits du Guide du sportif de l AMA. En un clin d'oeil Lutte contre le dopage Faits importants et extraits du Guide du sportif de l AMA En un clin d'oeil Qu est-ce que l AMA? L Agence mondiale antidopage (AMA) est une organisation internationale indépendante

Plus en détail

Atelier : Plates-formes d apprentissage électronique. Réunion des écoles avec label Swiss Olympic, le 11 septembre 2013

Atelier : Plates-formes d apprentissage électronique. Réunion des écoles avec label Swiss Olympic, le 11 septembre 2013 Atelier : Plates-formes d apprentissage électronique Réunion des écoles avec label Swiss Olympic, le 11 septembre 2013 Aperçu Cours en ligne Clean Winner Jeu pour appareils mobiles Jeu pour appareils mobiles

Plus en détail

Statut concernant le dopage 2015

Statut concernant le dopage 2015 Statut concernant le dopage 2015 Adopté le 28. novembre 2014 Contenu Préambule... 3 Organes... 3 Compétences... 3 Article 1 Définition du dopage... 4 Article 2 Violations des règles antidopage... 4 Article

Plus en détail

STATUTS Edition juillet 2013

STATUTS Edition juillet 2013 STATUTS Edition juillet 2013 1 ModificationsAdaptations par l Assemblée des délégués 30.02015 : Ch. 9 des définitions ; art. 3 ch. 3 (nouveau) ; art. 51 ch. 1 al. 3 ; art. 65 ch. 4 lettreslit. i et k ;

Plus en détail

Saison 2007. Checklist / Mode d emploi. Merci de ne pas joindre de photo. > A vérifier avant l envoi

Saison 2007. Checklist / Mode d emploi. Merci de ne pas joindre de photo. > A vérifier avant l envoi Saison 2007 Checklist / Mode d emploi Chers Amis du Cyclisme, Nous avons le plaisir de vous adresser en annexe les documents nécessaires à l obtention de la licence 2007. Avant de fermer votre enveloppe

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ

LIGNES DIRECTRICES POUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ Programme mondial antidopage LIGNES DIRECTRICES POUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ Version 1.0 Révisées le 26 mai 2008 STANDARDS ET HARMONISATION DE l AMA LIGNES DIRECTRICES POUR LE DÉPISTAGE

Plus en détail

Question: Un entraîneur ou un médecin aidant ou encourageant un sportif à prendre des substances interdites peut

Question: Un entraîneur ou un médecin aidant ou encourageant un sportif à prendre des substances interdites peut Français 1 Question: Je suis responsable en dernier recours de ce que j avale, de ce que je m injecte et de ce que j applique à mon corps. Réponse: Vrai Tous les athlètes doivent être proactifs en posant

Plus en détail

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

INFORMATION. Tel. : 02 54 49 74 48 - Fax : 02 54 49 85 80

INFORMATION. Tel. : 02 54 49 74 48 - Fax : 02 54 49 85 80 INFORMATION L option Rugby n est pas un club mais une structure d enseignement et d entraînement sportif. Cependant, elle est mise en place en relation avec le club de rugby d Issoudun. Les élèves de l

Plus en détail

Annexe 4 du ROI : Règlement Dopage de la FéMA

Annexe 4 du ROI : Règlement Dopage de la FéMA Dans le présent règlement il faut entendre par: 1 la CD: la Commission Dopage Annexe 4 du ROI : Règlement Dopage de la FéMA 2 Sportif: Tout sportif affilié à une fédération sportive ayant transféré son

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE Article 1 DISPOSITIONS GENERALES Conformément à l article 11 des Statuts, les Jeux des Petits Etats d Europe sont célébrés tous les deux ans, à partir

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012»

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Objectifs Aider les athlètes d élites désignés par leurs CNO respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXème Olympiade à Londres 2012,

Plus en détail

Dopage? Aucune excuse valable! Tu es responsable de tes actes

Dopage? Aucune excuse valable! Tu es responsable de tes actes Dopage? Aucune excuse valable! Tu es responsable de tes actes L essentiel en quelques lignes Cette brochure est destinée aux jeunes sportifs qui souhaitent s informer sur les règles en matière de dopage.

Plus en détail

Prescriptions de concours Championnats suisses de gymnastique de sociétés

Prescriptions de concours Championnats suisses de gymnastique de sociétés Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica Division du sport de masse 2015 Prescriptions de concours Championnats suisses de gymnastique de sociétés

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION SECTION SPORTIVE UNIVERSITAIRE D ORLEANS BADMINTON ANNEE UNIVERSITAIRE 2015 2016 Coller une photo FICHE INDIVIDUELLE DE CANDIDATURE A L ENTREE EN SECTION SPORTIVE UNIVERSITAIRE BADMINTON

Plus en détail

Statuts. Édition du 23.11.2013: Reproduction interdite sans l autorisation de Swiss Volley

Statuts. Édition du 23.11.2013: Reproduction interdite sans l autorisation de Swiss Volley Statuts Édition du..0: Reproduction interdite sans l autorisation de Swiss Volley Statuts Suisse Volley 0.4 SOMMAIRE SOMMAIRE... ABREVIATIONS... STATUTS... 4 Chapitre I Généralités... 4 Art. Nom... 4 Art.

Plus en détail

Autorisation d usage à des fins thérapeutiques (AUT) Aide-mémoire et formulaire de demande

Autorisation d usage à des fins thérapeutiques (AUT) Aide-mémoire et formulaire de demande Autorisation d usage à des fins thérapeutiques (AUT) Aide-mémoire et formulaire de demande Diabète de type 1 Avant de remplir un formulaire de demande d AUT, assurez-vous de lire les informations se rapportant

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ

LIGNES DIRECTRICES SUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ SICE LIGNES DIRECTRICES SUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ Version 2.0 Octobre 2014 Table des matières 1.0 Introduction... 4 1.1 Portée... 4 1.2 Références... 4 1.2.1 Termes définis... 4 1.2.2

Plus en détail

Contrôle du dopage Une activité en extension. Hela Kouki Chaouachi

Contrôle du dopage Une activité en extension. Hela Kouki Chaouachi Contrôle du dopage Une activité en extension Hela Kouki Chaouachi Missions de l ANAD Prévention Education Sensibilisation Législation PN Recherche Coopération Contrôle 2009 : Début des activités de contrôle

Plus en détail

Entraîneur A Swiss Tennis

Entraîneur A Swiss Tennis Annonce 2015/2016 Entraîneur de sport de performance avec brevet fédéral (diplôme SEFRI) recognized by En 2011, l'itf (International Tennis Federation) a évalué le contenu et les structures de la formation

Plus en détail

Ordonnance sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport

Ordonnance sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport Ordonnance sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport (OSIS) 415.11 du 5 septembre 2012 (Etat le 1 er octobre 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 57q de la loi du

Plus en détail

Règles du tir sportif

Règles du tir sportif Fédération sportive suisse de tir Règles du tir sportif Partie B. Règles techniques Pistolet 10/25/50m Edition 2014 - page 1 Article 1 I. Règles de sécurité Maniement et manipulation de l arme de sport

Plus en détail

Comment devenir entraîneur chez Swiss-Ski

Comment devenir entraîneur chez Swiss-Ski Comment devenir entraîneur chez Table des matières 1. La formation en général 3 1.1 Objectifs de la formation 3 1.2 Offres de formation des institutions participantes 4 2. Comment devenir 5 2.1 Entraîneur

Plus en détail

Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne

Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne Commission suisse des examens de la formation commerciale de base

Plus en détail

Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage

Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage Pourquoi une Convention contre le dopage sous l égide du Conseil de l Europe? Pour le Conseil de l Europe, le sport est une force d intégration

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE SPORTIFS SUR LE CODE MONDIAL ANTIDOPAGE 2015 POUR LES. Commencer

GUIDE DE RÉFÉRENCE SPORTIFS SUR LE CODE MONDIAL ANTIDOPAGE 2015 POUR LES. Commencer GUIDE DE RÉFÉRENCE SUR LE CODE MONDIAL ANTIDOPAGE 2015 POUR LES SPORTIFS Commencer TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 LE GUIDE, UN OUTIL D INFORMATION... P. 3 PARTIE 2 LE CODE... P. 3 PARTIE 3 APPLICATION DU

Plus en détail

CODE MONDIAL ANTIDOPAGE STANDARD INTERNATIONAL POUR LES CONTRÔLES ET LES ENQUÊTES

CODE MONDIAL ANTIDOPAGE STANDARD INTERNATIONAL POUR LES CONTRÔLES ET LES ENQUÊTES CODE MONDIAL ANTIDOPAGE STANDARD INTERNATIONAL POUR LES CONTRÔLES ET LES ENQUÊTES JANVIER 2015 Standard international pour les contrôles et les enquêtes Le Standard international pour les contrôles et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Ordonnance n o 2010-379 du 14 avril 2010 relative à la santé des sportifs et à la mise en conformité du code du sport avec

Plus en détail

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Edité par la Fédération sportive suisse de tir Ce modèle de statuts peut servir de guide aux sociétés de tir sportif pour l élaboration et la révision

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

Prescriptions de concours Championnats suisses d aérobic 2015

Prescriptions de concours Championnats suisses d aérobic 2015 Division du sport de masse Secteur aérobic Prescriptions de concours Championnats suisses d aérobic 2015 Table des matières 1 Sens et but 2 2 Compétence 2 3 Genre de compétition 2 4 Déroulement 2 5 Conditions

Plus en détail

Jeux olympiques d été 2016 Rio de Janeiro, Brésil. Procédure de mise en candidature interne du Canada

Jeux olympiques d été 2016 Rio de Janeiro, Brésil. Procédure de mise en candidature interne du Canada Jeux olympiques d été 2016 Rio de Janeiro, Brésil Procédure de mise en candidature interne du Canada 1.0 PRÉAMBULE Le but de ce document est de définir le processus et les critères qui seront utilisés

Plus en détail

Loi fédérale sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport*

Loi fédérale sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport* Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport* (LSIS) du 17 juin 2011 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15,

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15, Délibération n 54 rectifiée des 12 juillet 2007 et 18 octobre 2007 Portant modalités de transmission et de gestion des informations de localisation des sportifs faisant l objet de contrôles individualisés

Plus en détail

Annonce. 2014/2015 Championnat de France Juniors

Annonce. 2014/2015 Championnat de France Juniors Annonce 2014/2015 Championnat de France Juniors Compétition Nationale de Danse sur Glace Ouverte aux Clubs affiliés à la Fédération Française des Sports de Glace Organisée par le «Lyon Glace Patinage»

Plus en détail

Arbitrage N TAS OG 12/09 DÉCISION. M. Nour-Eddine Gezzar (France)... (le "Demandeur") Fédération Française d Athlétisme (FFA)... (la "Défenderesse")

Arbitrage N TAS OG 12/09 DÉCISION. M. Nour-Eddine Gezzar (France)... (le Demandeur) Fédération Française d Athlétisme (FFA)... (la Défenderesse) COURT OF ARBITRATION FOR SPORT (CAS) TRIBUNAL ARBITRAL DU SPORT (TAS) Ad hoc Division Games of the XXX Olympiad in London Chambre Ad Hoc Jeux de la XXX ème Olympiade à Londres Arbitrage N TAS OG 12/09

Plus en détail

NOR: MJSK0670293A. Version consolidée au 8 février 2012

NOR: MJSK0670293A. Version consolidée au 8 février 2012 ARRETE Arrêté du 15 décembre 2006 portant création de la mention rugby à XV du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité perfectionnement sportif. NOR: MJSK0670293A

Plus en détail

Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation potentielle des règles antidopage Guide de consultation rapide

Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation potentielle des règles antidopage Guide de consultation rapide Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation potentielle des règles antidopage Guide de consultation rapide Octobre 2011 Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation

Plus en détail

Jeux de la Francophonie, Beyrouth, LIBAN 27 septembre au 6 octobre 2009

Jeux de la Francophonie, Beyrouth, LIBAN 27 septembre au 6 octobre 2009 Jeux de la Francophonie, Beyrouth, LIBAN 27 septembre au 6 octobre 2009 Rapport final de l équipe des Observateurs Indépendants mandatés par l Agence mondiale antidopage VI èmes 1. INTRODUCTION 1.1 La

Plus en détail

Règles du tir sportif

Règles du tir sportif Fédération sportive suisse de tir Règles du tir sportif Partie B. Règles techniques Fusil 300m Edition 2013 - page 1 Article 1 I. Règles de sécurité Règles particulières pour les armes de sport Avant de

Plus en détail

LUTTE CONTRE LE DOPAGE ET PROMOTION DE LA SANTÉ MISE À JOUR JANVIER 2010

LUTTE CONTRE LE DOPAGE ET PROMOTION DE LA SANTÉ MISE À JOUR JANVIER 2010 LUTTE CONTRE LE DOPAGE ET PROMOTION DE LA SANTÉ MISE À JOUR JANVIER 2010 1. LUTTE CONTRE LE DOPAGE La lutte contre le dopage est une priorité du CIO. Il s agit d une question d éthique et de santé, en

Plus en détail

MANUEL QUALITE DE L ANAD

MANUEL QUALITE DE L ANAD Version 01-1 - MANUEL QUALITE DE L ANAD 1. Présentation de l ANAD 2. Présentation du système de management de la qualité 3. Gestion du manuel 3.1 Objet 3.2 Domaine d application et exclusion 3.3 Rédaction

Plus en détail

STATUTS. Affilié à la Fédération Suisse de Natation. 1110 Morges 1

STATUTS. Affilié à la Fédération Suisse de Natation. 1110 Morges 1 STATUTS Affilié à la Fédération Suisse de Natation Secrétariat : Case postale 1110 Morges 1 2 STATUTS MORGES-NATATION I. NOM ET BUT Article 1 : Nom et siège MORGES-NATATION est une association selon les

Plus en détail

LABORATOIRES JANVIER 2015

LABORATOIRES JANVIER 2015 CODE MONDIAL ANTIDOPAGE STANDARD INTERNATIONAL LABORATOIRES JANVIER 2015 Standard international pour les laboratoires Le Standard international pour les Laboratoires (SIL) est un Standard international

Plus en détail

Annonce. 2011/2012 Championnats de France Junior

Annonce. 2011/2012 Championnats de France Junior Annonce 2011/2012 Championnats de France Junior Compétition Nationale de Danse sur Glace Ouverte aux Clubs affiliés à la Fédération Française des Sports de Glace Organisée par «Brive Patinage Club» Du

Plus en détail

APPRENTISSAGE DE «SPORTIF PROFESSIONNEL / SPORTIVE PROFESSIONNELLE» Informations sur la planification de carrière

APPRENTISSAGE DE «SPORTIF PROFESSIONNEL / SPORTIVE PROFESSIONNELLE» Informations sur la planification de carrière APPRENTISSAGE DE «SPORTIF PROFESSIONNEL / SPORTIVE PROFESSIONNELLE» Informations sur la planification de carrière Adresses de référence Ligue suisse de hockey sur glace Association suisse de football Res

Plus en détail

Documents de base 2015 pour le Sport d élite Rio 2016

Documents de base 2015 pour le Sport d élite Rio 2016 Documents de base 2015 pour le Sport d élite Rio 2016 Édition 01.10.2014 1. Dispositions d exécution Formation des cadres 2. Dispositions d exécutions Sélections 3. Dispositions d exécution sur les indemnités

Plus en détail

Expertise Comptable. Audit. Social. Juridique. Conseils. Droits et devoirs du club vis-à-vis de. l URSSAF

Expertise Comptable. Audit. Social. Juridique. Conseils. Droits et devoirs du club vis-à-vis de. l URSSAF Expertise Comptable Audit Social Juridique Conseils Droits et devoirs du club vis-à-vis de l URSSAF Contexte Qu est ce qu un salarié un bénévole? 1. Un salarié - Un contrat de travail écrit - Une rémunération

Plus en détail

Organisation du monde sportif

Organisation du monde sportif Organisation du monde sportif Pratique sportive au cours de l année Les Sportifs licenciés Français Organisation du sport en France Problèmes de compétences ETAT Mouvement (para)olympique Fédérations

Plus en détail

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 Novembre 2012 : Audrey Eggertswyler (KC Cobra Fribourg) Championne Suisse Kumite Filles U12-37kg Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 En 2014, les athlètes fribourgeois ont

Plus en détail

REGLEMENTS TECHNIQUES JUDO

REGLEMENTS TECHNIQUES JUDO REGLEMENTS TECHNIQUES JUDO La Réunion : 1 er au 08 août 2015 1.0 DATE ET LIEU Les compétitions de Judo des 9èmes Jeux des Iles de l Océan Indien se dérouleront du 1 er au 08 aout 2015 à la Réunion. 2.0

Plus en détail

Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel

Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel Préambule La Convention Collective Nationale du Sport applicable depuis le 25 novembre 2006 comprend un chapitre 12 relatif au sport professionnel. Bien que sur

Plus en détail

Statuts de l Association des communes fribourgeoises*

Statuts de l Association des communes fribourgeoises* Statuts de l Association des communes fribourgeoises* NOM ET SIEGE Article Sous la dénomination de «Association des communes fribourgeoises», il est constitué une association ayant la personnalité juridique

Plus en détail

8 èmes JEUX DES ILES DE L OCEAN INDIEN REGLEMENTS TECHNIQUES JUDO SEYCHELLES 5-14 AOUT 2011. 1 P a g e

8 èmes JEUX DES ILES DE L OCEAN INDIEN REGLEMENTS TECHNIQUES JUDO SEYCHELLES 5-14 AOUT 2011. 1 P a g e 8 èmes JEUX DES ILES DE L OCEAN INDIEN REGLEMENTS TECHNIQUES JUDO SEYCHELLES 5-14 AOUT 2011 1 P a g e 1.0 DATE ET LIEU Les compétitions de Judo des 8 èmes Jeux des Iles de l Océan Indien se dérouleront

Plus en détail

Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007

Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007 Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007 PREAMBULE L article L. 231-5 du code du sport rappelle que les fédérations sportives veillent à la santé

Plus en détail

A. DENOMINATION B. BUT DU CLUB

A. DENOMINATION B. BUT DU CLUB STATUTS A. DENOMINATION Article 1 Il existe sous le nom de Genève Volley une association conformément aux dispositions des articles 60 et suivants du code civil suisse, précédemment dénommée Genève-Elite

Plus en détail

Directives des licences

Directives des licences Chapitre 1: Dispositions générales Art. 1 Définition Les présentes directives sont le complément du règlement des licences. Elles règlent toutes les modalités en rapport avec l obtention et la validité

Plus en détail

Statuts de l'association Suisse de Golf

Statuts de l'association Suisse de Golf Statuts de l'association Suisse de Golf TITRE I : NOM - BUT - MEMBRES Article 1: Nom et Siège Il existe sous le nom "ASG" ASSOCIATION SUISSE DE GOLF SCHWEIZERISCHER GOLFVERBAND ASSOCIAZIONE SVIZZERA DI

Plus en détail

PROJET SPORTKIDS VALAIS...ET QUE ÇA BOUGE!

PROJET SPORTKIDS VALAIS...ET QUE ÇA BOUGE! PROJET SPORTKIDS VALAIS...ET QUE ÇA BOUGE! POUR DES COMMUNES EN MOUVEMENT! Favoriser l accès au sport et le plaisir de bouger auprès des enfants peu actifs! Voilà le défi que s est lancé le Centre Alimentation

Plus en détail

Notifications et autorisations. Champ d application. Frais de dédommagements. Composition des équipes

Notifications et autorisations. Champ d application. Frais de dédommagements. Composition des équipes Member of Swiss Olympic Association Schweizerischer Schwimmverband Fédération Suisse de Natation Federazione Svizzera di Nuoto Règlement 5.1 (f) Règlement de compétition de waterpolo (RC-WP) TABLE DES

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISMES RÉALISANT LA CERTIFICATION DE SYSTÈMES DE QUALITÉ POUR LES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DU DOPAGE

LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISMES RÉALISANT LA CERTIFICATION DE SYSTÈMES DE QUALITÉ POUR LES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DU DOPAGE PROGRAMME MONDIAL ANTIDOPAGE LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISATIONS ANTIDOPAGE DÉVELOPPANT DES BONNES PRATIQUES POUR LES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DU DOPAGE LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISMES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES SPORTS Décret n o 2011-58 du 13 janvier 2011 relatif aux sanctions disciplinaires en matière de lutte contre le dopage NOR : SPOV1017568D Le

Plus en détail

Manuel des utilisateurs extranat Haut niveau

Manuel des utilisateurs extranat Haut niveau Manuel des utilisateurs extranat Haut niveau À l attention des sportifs inscrits sur Liste de Haut Niveau Gestion du document N de version du document Date N de version de l'application Remarques Version

Plus en détail

PARCOURS de l EXCELLENCE SPORTIVE (PES) HAUT NIVEAU Les Pôles

PARCOURS de l EXCELLENCE SPORTIVE (PES) HAUT NIVEAU Les Pôles PARCOURS de l EXCELLENCE SPORTIVE (PES) HAUT NIVEAU Les Pôles 1/13 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PES : STRATEGIE DE PREPARATION AUX FINALES ET AUX PODIUMS DES COMPETITIONS DE REFERENCE... 3 1. Les structures

Plus en détail

La surveillance médicale des compétitions de Course d Orientation Edition 2013 1/11

La surveillance médicale des compétitions de Course d Orientation Edition 2013 1/11 LA SURVEILLANCE MEDICALE DES COMPETITIONS DE COURSE D ORIENTATION 1/11 SOMMAIRE EXIGENCES MÉDICALES...3 CAHIER DES CHARGES...4 1 Pour une course du groupe national...4 2 Mesures particulières pour les

Plus en détail

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE 1 AU SERVICE DU SPORT SUISSE En sa qualité de promoteur n 1 du sport suisse, la Société du Sport-Toto (SST) assume une précieuse mission du point de vue économique et social

Plus en détail

Aide aux manifestations sportives

Aide aux manifestations sportives Conseil général du Lot Aide aux manifestations sportives Demande de subvention 2012-2013 Le Conseil général partenaire du sport INFORMATIONS PRATIQUES L aide du Département à l organisation de manifestations

Plus en détail

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE Adopté lors de la session d'avril 1999 ENTRE l Etat la Collectivité territoriale L Association (club ou fédération) représenté par M. le Centre

Plus en détail

AQUASYNCHRO Genève DOSSIER DE SPONSORING. Nos nageuses ont besoin de votre soutien...

AQUASYNCHRO Genève DOSSIER DE SPONSORING. Nos nageuses ont besoin de votre soutien... AQUASYNCHRO Genève DOSSIER DE SPONSORING Nos nageuses ont besoin de votre soutien... 1 Le club... Aquasynchro Genève c est : le club officiel de la Ville de Genève le club de natation synchronisée genevoise

Plus en détail

Entraîneur régional Swiss-Ski... 18. Entraîneur national Swiss-Ski... 19. Etapes de la formation d entraîneur physique... 20

Entraîneur régional Swiss-Ski... 18. Entraîneur national Swiss-Ski... 19. Etapes de la formation d entraîneur physique... 20 Table des matières La formation d entraîneur Swiss-Ski... 3 Objectifs de la formation... 3 Structure de formation... 4 Les modules d entraîneur de club... 6 Modules spécifiques à la discipline... 7 Modules

Plus en détail

Extrait de la planification du sport d Elite et de la Relève Saison 2014/2015. Rappel des points importants concernant la relève

Extrait de la planification du sport d Elite et de la Relève Saison 2014/2015. Rappel des points importants concernant la relève Extrait de la planification du sport d Elite et de la Relève Saison 2014/2015 Rappel des points importants concernant la relève Entraînements CEPE : la liste des différents CEPE et des participants ainsi

Plus en détail

En savoir plus sur les tests Action- Types

En savoir plus sur les tests Action- Types En savoir plus sur les tests Action- Types Petit historique Action-Types est né dans le monde du sport de Haut Niveau, dans les années 90, du travail empirique de deux entraîneurs soucieux d'améliorer

Plus en détail

CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING

CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING Page 1 sur 10 TABLE DES MATIERES 1. Analyse SWOT du basket suisse p.3 2. Lignes directrices tirées des principaux outils de gestion p.4 3. Principes marketing au sein de

Plus en détail

De l administration à la gouvernance olympiques

De l administration à la gouvernance olympiques De l administration à la gouvernance olympiques Jean-Loup Chappelet Swiss Graduate School of Public Administration IDHEAP, Université de Lausanne > Understanding the forthcoming key challenges, the dynamics

Plus en détail

L ASSURANCE FÉDÉRALE

L ASSURANCE FÉDÉRALE L ASSURANCE FÉDÉRALE SOMMAIRE I. L assurance en responsabilité civile II. Les garanties protection pénale et recours III. L assurance accidents corporels I. L ASSURANCE EN RESPONSABILITÉ CIVILE LE CADRE

Plus en détail

Trainerbildung Schweiz. OCP Sotchi 2014. 26. Juin 2014, Magglingen. Othmar Buholzer, Andreas Schwaller

Trainerbildung Schweiz. OCP Sotchi 2014. 26. Juin 2014, Magglingen. Othmar Buholzer, Andreas Schwaller OCP Sotchi 2014 26. Juin 2014, Magglingen Othmar Buholzer, Andreas Schwaller Choix de thèmes Input du groupe OCP Maîtrise de Social Media pendant les Jeux - Facebook - Twitter - Journal intime - Comportement

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE (Sportif)

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE (Sportif) FONDS DU DÉVELOPPEMENT DES JEUNES TALENTS DE MIRABEL FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE (Sportif) SECTION «A» RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Pour être considérée, votre demande doit être dactylographiée ou en lettres

Plus en détail

CENTRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS SPORTIFS DU CANADA (CRDSC)

CENTRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS SPORTIFS DU CANADA (CRDSC) NOTE IMPORTANTE : cette version est une traduction de la version originale anglaise. CENTRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS SPORTIFS DU CANADA (CRDSC) AFFAIRE INTÉRESSANT LE PROGRAMME ANTIDOPAGE DE L UNION

Plus en détail

ESTB Handball Entraînements 2015-2016

ESTB Handball Entraînements 2015-2016 ESTB Handball Entraînements 2015-2016 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI G M ISM O ISM ERA ISM O ISM G M ISM G ISM 17:30 9:00 18:00 Baby Hand 9:30 SAMEDI Baby Hand 18:30-13F -15F -11F -13F -18F 10:00-15G

Plus en détail

Guide pour les contrats de sponsoring individuels avec des sportifs

Guide pour les contrats de sponsoring individuels avec des sportifs Guide pour les contrats de sponsoring individuels avec des sportifs A Questions à éclaircir au préalable Bon nombre de sportifs n ont pas pleinement conscience des restrictions qui découlent de leur appartenance

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

INFORMATIONS PRATIQUES

INFORMATIONS PRATIQUES INFORMATIONS PRATIQUES L aide du Département à l organisation de manifestations sportives Ce dossier type de demande de subvention est un formulaire simplifié destiné aux associations désireuses d obtenir

Plus en détail

CHARTE POUR L ACCUEIL DES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

CHARTE POUR L ACCUEIL DES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CHARTE POUR L ACCUEIL DES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU A L UNIVERSITE DE SAVOIE Soumis au C.E.V.U. réuni le mardi 30 octobre 2001 Préambule du contrat 1999-2002 de développement de l Université de Savoie, en

Plus en détail

Statuts du Club Sportif Hauteville

Statuts du Club Sportif Hauteville 1. NOM ET BUT Art- 1 Sous le nom Club Sportif Hauteville, il est constitué une association au sens de l art. 60 du CCS. Le Club sportif Hauteville (dorénavant appelé CSH) est une association à but sportif

Plus en détail

La CONFEJES en 10QUESTIONS REPONSES

La CONFEJES en 10QUESTIONS REPONSES La CONFEJES en 10QUESTIONS REPONSES Qu est-ce que la CONFEJES? Créée le 4 décembre 1969, la CONFEJES est une institution intergouvernementale qui œuvre pour la promotion de la Jeunesse, du Sport et des

Plus en détail

Conférence Matthias Remund

Conférence Matthias Remund Conférence Matthias Remund Directeur de l'office Fédéral du Sport Directeur de l Office Fédéral du Sport (OFSPO) Le rôle des collectivités publiques dans la promotion du sport Dix thèses sur l encouragement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SAISON SPORTIVE 2015-2016

REGLEMENT INTERIEUR SAISON SPORTIVE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR SAISON SPORTIVE 2015-2016 Article 1. Engagements Le fait d adhérer à l association Tennis de Table Saint- Jeannais (TTSJ) conduit chaque membre à adhérer pleinement et entièrement au

Plus en détail

Branche Sport de performance

Branche Sport de performance Branche Sport de performance Programme 14h30-14h50 14h50-16h00 16h00-16h15 16h15-16h45 16h45-17h25 17h25-17h30 Dès 17h30 Concept de promotion du sport de performance Visite du centre de performance de

Plus en détail

Charte réglementaire du Marathon Vert

Charte réglementaire du Marathon Vert Charte réglementaire du Marathon Vert Le Marathon Vert rassemble un public nombreux sur un espace délimité, ayant par la force des choses un impact non négligeable sur l environnement : émissions de gaz

Plus en détail

4. CONDITIONS D'INSCRIPTION ET CERTIFICAT MÉDICAL

4. CONDITIONS D'INSCRIPTION ET CERTIFICAT MÉDICAL RÈGLEMENT 2015 1. ORGANISATION Le BelforTrail est une épreuve organisée par l association sportive Territoire Sport Nature (TSN), association déclarée en Préfecture sous le numéro W901001484 et affiliée

Plus en détail

LES FÉDÉRATIONS SPORTIVES FACE AU DOPAGE. Elles assument et sont amenées à assumer de plus en plus d obligations en la matière.

LES FÉDÉRATIONS SPORTIVES FACE AU DOPAGE. Elles assument et sont amenées à assumer de plus en plus d obligations en la matière. LES FÉDÉRATIONS SPORTIVES FACE AU DOPAGE RÉSUMÉ Les fédérations sportives sont, que ce soit en matière préventive ou répressive, des acteurs majeurs de la lutte contre le dopage. Elles assument et sont

Plus en détail

CHAMPIONNATS DU MONDE D ESCRIME SENIORS. INFORMAtioNs

CHAMPIONNATS DU MONDE D ESCRIME SENIORS. INFORMAtioNs CHAMPIONNATS DU MONDE D ESCRIME SENIORS MOSCou 2015 INFORMAtioNs pour les délégations I - PROGRAMME DE LA COMPÉTITION Le programme officiel détaillé de chaque journée sera publié la veille à 16h00 A partir

Plus en détail