Directives relatives à l exécution de contrôles du dopage dans le cadre de manifestations de tir de la FST

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Directives relatives à l exécution de contrôles du dopage dans le cadre de manifestations de tir de la FST"

Transcription

1 Directives relatives à l exécution de contrôles du dopage dans le cadre de manifestations de tir de la FST Edition Page 1 Doc.-N o f Conformément aux articles 29 et 41 de ses Statuts, la Fédération sportive suisse de tir (FST) édicte les Directives suivantes relatives à l exécution de contrôles du dopage. 1. Bases 1.1 Remarques préliminaires Au sujet des cas de dopage, il y a lieu de se référer aux documents actuels y ayant trait. Ils peuvent être consultés sur le site (> Formation > Prévention > Dopage) ou téléchargés à partir du site Toutes autres règles divergentes de l ISSF et/ou de la Confédération Européenne de Tir (CET) dans le domaine de la lutte contre le dopage restent réservées. 1.2 Règlements et dispositions applicables L exécution des contrôles du dopage se fait conformément aux dispositions du Statut sur le dopage de Swiss Olympic et aux dispositions d exécution s y rapportant, de l Agence suisse antidopage (Antidoping Suisse). Le respect des normes de l Agence Mondiale Antidopage (AMA) est assuré. 1.3 Liste des références - Statut sur le dopage de la Swiss Olympic Association (Swiss Olympic) du Dispositions d exécution (DE) d Antidoping Suisse relatives au Statut sur le dopage - Règles ISSF - Statuts de la FST (Doc.-N o f) - Règles du tir sportif (RTSp, Doc.-N o > art. 96) - Règlementation Doc.-N o «Directives sur la lutte contre le dopage». Si pour une raison pratique de lisibilité, seule la forme masculine est utilisée dans ce document, il va sans dire que les femmes sont bien évidemment aussi concernées

2 Doc.-N o f Edition page 2 2. Responsabilité La FST applique les procédures de Swiss Olympic et d Antidoping Suisse dans le domaine de la prévention et de la lutte contre le dopage (voir art. 41 des Statuts FST). La FST peut ordonner des contrôles de dopage lors de toutes les manifestations de tir selon l article 4 des RTSp (organe de contact: Antidoping Suisse, case postale 606, 3000 Berne 22). Selon le Statut sur le dopage de Swiss Olympic, Antidoping Suisse peut effectuer en tout temps des contrôles de dopage dans le cadre de manifestations mises sur pied par la FST ou l un de ses membres. 3. Responsabilité fondamentale Les organisateurs de manifestations de la FST assument la responsabilité d être informés au sujet de l exécution de contrôles de dopage, d en respecter les dispositions correspondantes et de faire en sorte que tout soit prêt pour l exécution des contrôles. 4. Organisation de contrôles du dopage lors de manifestations de la FST 4.1 Responsabilité de l organisateur L organisateur est responsable de: - la mise à disposition des locaux (se référer au chiffre 4.4 «Exigences relatives aux locaux» de ces directives); - la fourniture des autorisations d accès (accréditation) pour les contrôleurs; - la fourniture de boissons pour les athlètes (bouteilles avec obturation d origine); - l envoi du programme de la manifestation; - le respect des Directives sur la lutte antidopage (Doc.-N o ). 4.2 Responsabilité de Antidoping Suisse Antidoping Suisse est responsable de : - l envoi de contrôleurs; - l exécution des contrôle de dopage selon la règlementation actuelle mentionnée sous chiffre 1.3; - la mise à disposition du matériel servant au contrôle du dopage; - l envoi des échantillons d urine à l un des laboratoires agréés par l AMA; - le règlement des indemnités à verser aux contrôleurs. 4.3 Désignation d escortes - L organisateur désigne des personnes devant accompagner les athlètes (escortes qui accompagnent les personnes devant se soumettre au contrôle jusqu à ce qu elles se trouvent dans la station de contrôle). Ces personnes doivent être majeures et du même sexe que l athlète devant être contrôlé. - La désignation de personnes devant accompagner les athlètes (escortes qui accompagnent les personnes devant se soumettre au contrôle jusqu à ce qu elles se trouvent dans la station de contrôle) n est pas du ressort de l organisateur mais d Antidoping

3 Edition page 3 Doc.-N o f Suisse, si cela a été convenu ainsi par écrit dans un contrat passé entre les parties concernées avant la compétition. 4.4 Exigences relatives aux locaux - Les locaux doivent être conformes aux exigences formulées dans les Dispositions d exécution du Statut sur le dopage de Swiss Olympic. Des exemples se trouvent dans l annexe à ces directives - Il y a lieu de veiller à ce que tant le local de contrôle que les toilettes ne soient pas utilisés par d autres personnes que par les athlètes 5. Coûts Celui qui ordonne le contrôle de dopage prend en charge les frais inhérents, soit - Antidoping Suisse, s il a ordonné le contrôle. - la FST, si elle a chargé Antidoping Suisse du contrôle. 6. Informations Les informations sur le dopage doivent être tirées des bases réglementaires mentionnées sous chiffre 1.2 /1.3. En outre, il y a lieu de consulter le site Internet d Antidoping Suisse. 7. Dispositions d exécution Le Centre de compétence Formation/Promotion de la relève peut émettre des dispositions d exécution dans le but de préciser les présentes Directives. 8. Dispositions finales Les présentes Directives - abrogent toutes les dispositions contraires de la FST dans le domaine des contrôles du dopage; - ont été approuvées par le Comité de la FST le 14 juin 2012; - entrent en vigueur le 15 juin FEDERATION SPORTIVE SUISSE DE TIR La présidente Le responsable FST du domaine du dopage D. Andres U. Werthmüller Annexe Exemples de locaux de contrôle du dopage

4 Doc.-N o f Edition page 4 Va à - Centre de compétence Sport populaire (Chef, préposés et responsables des concours) - Centre de compétence Formation/Promotion de la relève (secrétariat et tous les entraîneurs PdR) - Centre de compétence du Sport d Elite (secrétariat SpE et tous les entraîneurs SpE inclus) - Services du Secrétariat général - Membres du Comité FST (pour autant qu ils ne soient pas directement concernés) - Centre de compétence Organe de publication de la Fédération - Organisateurs de Concours de la Fédération

5 Edition page 5 Doc.-N o f Annexe : exemples de locaux de contrôle

6 Doc.-N o f Edition page 6

Règlement des Championnats suisses de groupes au pistolet 10/25/50m (CSGP-10/25/50 et CSGP-10 pour Adolescents/Juniors)

Règlement des Championnats suisses de groupes au pistolet 10/25/50m (CSGP-10/25/50 et CSGP-10 pour Adolescents/Juniors) Règlement des Championnats suisses de groupes au pistolet 10/25/50m (CSGP-10/25/50 et CSGP-10 pour Adolescents/Juniors) Edition 2014 - Page 1 Doc.-N o 4.41.01 f Vu l article 36 de ses statuts, la Fédération

Plus en détail

Dispositions d exécution pour le Championnat suisse de sections fusil 300m et pistolet 25/50m

Dispositions d exécution pour le Championnat suisse de sections fusil 300m et pistolet 25/50m Dispositions d exécution pour le Championnat suisse de sections fusil 300m et pistolet 25/50m Edition 2015 - Page 1 La Division fusil 300m édicte pour le Championnat suisse de sections fusil 300m et pistolet

Plus en détail

Dispositions d exécution pour le Championnat suisse d équipes carabine 10m, Adolescents/Juniors et Elite (CSE C-10)

Dispositions d exécution pour le Championnat suisse d équipes carabine 10m, Adolescents/Juniors et Elite (CSE C-10) Dispositions d exécution pour le Championnat suisse d équipes carabine 10m, Adolescents/Juniors et Elite (CSE C-10) Edition 2014/2015 - Page 1 Doc.-N o 5.14.02 f La Division carabine 10/50m édicte pour

Plus en détail

Directives pour les contributions à des. événements sportifs internationaux en Suisse

Directives pour les contributions à des. événements sportifs internationaux en Suisse Swiss Olympic Case postale 606 CH-3000 Berne 22 Tél +41 31 359 71 11 Fax +41 31 359 71 71 info@swissolympic.ch www.swissolympic.ch Siège Maison du Sport Talgutzentrum 27 CH-3063 Ittigen près de Berne 1.

Plus en détail

Dispositions d exécution sur les licences

Dispositions d exécution sur les licences Dispositions d exécution sur les licences Edition 2011 - Page 1 (ancien 9.7.1) Doc.-N o 9.31.00 f Vu l article 44 des Statuts et les articles 73-78 des Règles du tir sportif (RTSp), le Service Finances

Plus en détail

Dispositions d exécution pour le tour de qualification et les tours principaux des Championnats suisses de groupes au pistolet 10/25/50m

Dispositions d exécution pour le tour de qualification et les tours principaux des Championnats suisses de groupes au pistolet 10/25/50m Dispositions d exécution pour le tour de qualification et les tours principaux des Championnats suisses de groupes au pistolet 10/25/50m Edition 2014 page 1 Doc.-N o 4.41.02 f La Division pistolet édicte

Plus en détail

Lutte contre le dopage Faits importants et extraits du Guide du sportif de l AMA. En un clin d'oeil

Lutte contre le dopage Faits importants et extraits du Guide du sportif de l AMA. En un clin d'oeil Lutte contre le dopage Faits importants et extraits du Guide du sportif de l AMA En un clin d'oeil Qu est-ce que l AMA? L Agence mondiale antidopage (AMA) est une organisation internationale indépendante

Plus en détail

Stratégie 2013 2016. Vision. Valeurs. But. Indépendance: nous travaillons de façon impartiale et objective, sans idées préconçues.

Stratégie 2013 2016. Vision. Valeurs. But. Indépendance: nous travaillons de façon impartiale et objective, sans idées préconçues. Stratégie 2013 2016 Stratégie 2013 2016 Vision Les athlètes peuvent pratiquer leur sport dans un environnement sans dopage. But La fondation Antidoping Suisse apporte une contribution décisive à la lutte

Plus en détail

Antidoping Schweiz 2014 1

Antidoping Schweiz 2014 1 Forum Sport de performance Morat, le 14 mai 2014 Dr. phil. nat. Matthias Kamber, Direktor Contrôle d`éthique / dopage en élément Agenda Antidoping Suisse, chiffres et faits Code mondial antidopage 2015:

Plus en détail

Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne

Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne Commission suisse des examens de la formation commerciale de base

Plus en détail

Loi fédérale sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport*

Loi fédérale sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport* Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport* (LSIS) du 17 juin 2011 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Edité par la Fédération sportive suisse de tir Ce modèle de statuts peut servir de guide aux sociétés de tir sportif pour l élaboration et la révision

Plus en détail

Annexe 4 du ROI : Règlement Dopage de la FéMA

Annexe 4 du ROI : Règlement Dopage de la FéMA Dans le présent règlement il faut entendre par: 1 la CD: la Commission Dopage Annexe 4 du ROI : Règlement Dopage de la FéMA 2 Sportif: Tout sportif affilié à une fédération sportive ayant transféré son

Plus en détail

Mesures individuelles/projets en psychologie du. sport et en nutrition sportive 2014-2016

Mesures individuelles/projets en psychologie du. sport et en nutrition sportive 2014-2016 Swiss Olympic Maison du Sport Talgut-Zentrum 27 CH-3063 Ittigen près de Berne Tél. : +41 (0)31 359 71 11 Fax : +41 (0)31 359 71 71 info@swissolympic.ch www.swissolympic.ch Règlement Mesures individuelles/projets

Plus en détail

STATUTS Edition juillet 2013

STATUTS Edition juillet 2013 STATUTS Edition juillet 2013 1 ModificationsAdaptations par l Assemblée des délégués 30.02015 : Ch. 9 des définitions ; art. 3 ch. 3 (nouveau) ; art. 51 ch. 1 al. 3 ; art. 65 ch. 4 lettreslit. i et k ;

Plus en détail

Ordonnance sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport

Ordonnance sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport Ordonnance sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport (OSIS) 415.11 du 5 septembre 2012 (Etat le 1 er octobre 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 57q de la loi du

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ

LIGNES DIRECTRICES POUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ Programme mondial antidopage LIGNES DIRECTRICES POUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ Version 1.0 Révisées le 26 mai 2008 STANDARDS ET HARMONISATION DE l AMA LIGNES DIRECTRICES POUR LE DÉPISTAGE

Plus en détail

INFORMATION. Tel. : 02 54 49 74 48 - Fax : 02 54 49 85 80

INFORMATION. Tel. : 02 54 49 74 48 - Fax : 02 54 49 85 80 INFORMATION L option Rugby n est pas un club mais une structure d enseignement et d entraînement sportif. Cependant, elle est mise en place en relation avec le club de rugby d Issoudun. Les élèves de l

Plus en détail

Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel

Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel Préambule La Convention Collective Nationale du Sport applicable depuis le 25 novembre 2006 comprend un chapitre 12 relatif au sport professionnel. Bien que sur

Plus en détail

Manuel des utilisateurs extranat Haut niveau

Manuel des utilisateurs extranat Haut niveau Manuel des utilisateurs extranat Haut niveau À l attention des sportifs inscrits sur Liste de Haut Niveau Gestion du document N de version du document Date N de version de l'application Remarques Version

Plus en détail

Organisation du monde sportif

Organisation du monde sportif Organisation du monde sportif Pratique sportive au cours de l année Les Sportifs licenciés Français Organisation du sport en France Problèmes de compétences ETAT Mouvement (para)olympique Fédérations

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012»

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Objectifs Aider les athlètes d élites désignés par leurs CNO respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXème Olympiade à Londres 2012,

Plus en détail

Statut concernant le dopage 2015

Statut concernant le dopage 2015 Statut concernant le dopage 2015 Adopté le 28. novembre 2014 Contenu Préambule... 3 Organes... 3 Compétences... 3 Article 1 Définition du dopage... 4 Article 2 Violations des règles antidopage... 4 Article

Plus en détail

Annonce. 2014/2015 Championnat de France Juniors

Annonce. 2014/2015 Championnat de France Juniors Annonce 2014/2015 Championnat de France Juniors Compétition Nationale de Danse sur Glace Ouverte aux Clubs affiliés à la Fédération Française des Sports de Glace Organisée par le «Lyon Glace Patinage»

Plus en détail

CODE MONDIAL ANTIDOPAGE STANDARD INTERNATIONAL POUR LES CONTRÔLES ET LES ENQUÊTES

CODE MONDIAL ANTIDOPAGE STANDARD INTERNATIONAL POUR LES CONTRÔLES ET LES ENQUÊTES CODE MONDIAL ANTIDOPAGE STANDARD INTERNATIONAL POUR LES CONTRÔLES ET LES ENQUÊTES JANVIER 2015 Standard international pour les contrôles et les enquêtes Le Standard international pour les contrôles et

Plus en détail

Autorisation d usage à des fins thérapeutiques (AUT) Aide-mémoire et formulaire de demande

Autorisation d usage à des fins thérapeutiques (AUT) Aide-mémoire et formulaire de demande Autorisation d usage à des fins thérapeutiques (AUT) Aide-mémoire et formulaire de demande Diabète de type 1 Avant de remplir un formulaire de demande d AUT, assurez-vous de lire les informations se rapportant

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées)

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées) PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées) Loi sur le sport du Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 3 alinéa chiffre et 42 alinéa de la Constitution cantonale ;

Plus en détail

Question: Un entraîneur ou un médecin aidant ou encourageant un sportif à prendre des substances interdites peut

Question: Un entraîneur ou un médecin aidant ou encourageant un sportif à prendre des substances interdites peut Français 1 Question: Je suis responsable en dernier recours de ce que j avale, de ce que je m injecte et de ce que j applique à mon corps. Réponse: Vrai Tous les athlètes doivent être proactifs en posant

Plus en détail

L ASSURANCE FÉDÉRALE

L ASSURANCE FÉDÉRALE L ASSURANCE FÉDÉRALE SOMMAIRE I. L assurance en responsabilité civile II. Les garanties protection pénale et recours III. L assurance accidents corporels I. L ASSURANCE EN RESPONSABILITÉ CIVILE LE CADRE

Plus en détail

Atelier : Plates-formes d apprentissage électronique. Réunion des écoles avec label Swiss Olympic, le 11 septembre 2013

Atelier : Plates-formes d apprentissage électronique. Réunion des écoles avec label Swiss Olympic, le 11 septembre 2013 Atelier : Plates-formes d apprentissage électronique Réunion des écoles avec label Swiss Olympic, le 11 septembre 2013 Aperçu Cours en ligne Clean Winner Jeu pour appareils mobiles Jeu pour appareils mobiles

Plus en détail

DIRECTIVES ET REGLEMENT CRITERES D HOMOLOGATION DES SALLES, TERRAINS DE JEU ET INSTALLATIONS SPORTIVES

DIRECTIVES ET REGLEMENT CRITERES D HOMOLOGATION DES SALLES, TERRAINS DE JEU ET INSTALLATIONS SPORTIVES DIRECTIVES ET REGLEMENT CRITERES D HOMOLOGATION DES SALLES, TERRAINS DE JEU ET INSTALLATIONS SPORTIVES Champ d application Article 1 Le présent règlement constitue la référence principale en ce qui concerne

Plus en détail

Annonce. 2011/2012 Championnats de France Junior

Annonce. 2011/2012 Championnats de France Junior Annonce 2011/2012 Championnats de France Junior Compétition Nationale de Danse sur Glace Ouverte aux Clubs affiliés à la Fédération Française des Sports de Glace Organisée par «Brive Patinage Club» Du

Plus en détail

Règles du tir sportif

Règles du tir sportif Fédération sportive suisse de tir Règles du tir sportif Partie B. Règles techniques Fusil 300m Edition 2013 - page 1 Article 1 I. Règles de sécurité Règles particulières pour les armes de sport Avant de

Plus en détail

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT :

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT : 1 Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. ENTRE ET - LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE Domicilié à l Hôtel du Département 77010 MELUN

Plus en détail

Swiss Baseball and Softball Federation

Swiss Baseball and Softball Federation Règlement des frais Swiss Baseball and Softball Federation Approuvé par l'ag le: 28 novembre 2015 Entrée en vigueur: 1er novembre 2015 Seite 1 von 6 Table des matières 1. Généralités 3 1.1 Champ d'application

Plus en détail

Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage

Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage Pourquoi une Convention contre le dopage sous l égide du Conseil de l Europe? Pour le Conseil de l Europe, le sport est une force d intégration

Plus en détail

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15,

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15, Délibération n 54 rectifiée des 12 juillet 2007 et 18 octobre 2007 Portant modalités de transmission et de gestion des informations de localisation des sportifs faisant l objet de contrôles individualisés

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISMES RÉALISANT LA CERTIFICATION DE SYSTÈMES DE QUALITÉ POUR LES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DU DOPAGE

LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISMES RÉALISANT LA CERTIFICATION DE SYSTÈMES DE QUALITÉ POUR LES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DU DOPAGE PROGRAMME MONDIAL ANTIDOPAGE LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISATIONS ANTIDOPAGE DÉVELOPPANT DES BONNES PRATIQUES POUR LES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DU DOPAGE LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISMES

Plus en détail

L Office fédéral du sport

L Office fédéral du sport L Office fédéral du sport OFSPO 2532 Macolin Office fédéral du sport OFSPO L Office fédéral du sport Formation, sciences et prestations au service du sport suisse nationale en conséquence. Ses activités

Plus en détail

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE Adopté lors de la session d'avril 1999 ENTRE l Etat la Collectivité territoriale L Association (club ou fédération) représenté par M. le Centre

Plus en détail

Expertise Comptable. Audit. Social. Juridique. Conseils. Droits et devoirs du club vis-à-vis de. l URSSAF

Expertise Comptable. Audit. Social. Juridique. Conseils. Droits et devoirs du club vis-à-vis de. l URSSAF Expertise Comptable Audit Social Juridique Conseils Droits et devoirs du club vis-à-vis de l URSSAF Contexte Qu est ce qu un salarié un bénévole? 1. Un salarié - Un contrat de travail écrit - Une rémunération

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-118

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-118 PARIS, le 01/12/2006 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2006-118 OBJET : Statut des arbitres et juges - Affiliation au régime général - Assiette des

Plus en détail

Contrôle du dopage Une activité en extension. Hela Kouki Chaouachi

Contrôle du dopage Une activité en extension. Hela Kouki Chaouachi Contrôle du dopage Une activité en extension Hela Kouki Chaouachi Missions de l ANAD Prévention Education Sensibilisation Législation PN Recherche Coopération Contrôle 2009 : Début des activités de contrôle

Plus en détail

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle (https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/droit-federal/feuille-federale.html) fait foi. Directives du Conseil

Plus en détail

Prescriptions de concours Championnats suisses d aérobic 2015

Prescriptions de concours Championnats suisses d aérobic 2015 Division du sport de masse Secteur aérobic Prescriptions de concours Championnats suisses d aérobic 2015 Table des matières 1 Sens et but 2 2 Compétence 2 3 Genre de compétition 2 4 Déroulement 2 5 Conditions

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

Statuts de l'association Suisse de Golf

Statuts de l'association Suisse de Golf Statuts de l'association Suisse de Golf TITRE I : NOM - BUT - MEMBRES Article 1: Nom et Siège Il existe sous le nom "ASG" ASSOCIATION SUISSE DE GOLF SCHWEIZERISCHER GOLFVERBAND ASSOCIAZIONE SVIZZERA DI

Plus en détail

CHAMPIONNAT DU MONDE EN SALLE 2016 DE L IAAF CRITÈRES DE SÉLECTION

CHAMPIONNAT DU MONDE EN SALLE 2016 DE L IAAF CRITÈRES DE SÉLECTION 1. INFORMATION GÉNÉRALE 1.1. Site de l événement Portland, USA CHAMPIONNAT DU MONDE EN SALLE 2016 DE L IAAF CRITÈRES DE SÉLECTION 1.2. Dates importantes et obligations de voyage des membres de l équipe

Plus en détail

1. ATHLÈTES EXCELLENCE

1. ATHLÈTES EXCELLENCE CRITÈRES D IDENTIFICATION DES ATHLÈTES DE L ÉQUIPE DU QUÉBEC POUR LA SÉLÉCTION 2014 Le Gouvernement québécois demande aux Fédérations sportives d identifier les athlètes susceptibles d accéder à des performances

Plus en détail

Entraîneur A Swiss Tennis

Entraîneur A Swiss Tennis Annonce 2015/2016 Entraîneur de sport de performance avec brevet fédéral (diplôme SEFRI) recognized by En 2011, l'itf (International Tennis Federation) a évalué le contenu et les structures de la formation

Plus en détail

sur les bourses et les prêts d études (LBPE)

sur les bourses et les prêts d études (LBPE) Loi du 14 février 2008 Entrée en vigueur :... sur les bourses et les prêts d études (LBPE) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu l article 65 al. 4 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai

Plus en détail

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent:

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent: Convention intercantonale sur la surveillance, l autorisation et la répartition du bénéfice de loteries et paris exploités sur le plan intercantonal ou sur l ensemble de la Suisse adoptée par la Conférence

Plus en détail

Guide pour la réalisation d offres J+S Lutte suisse avec des enfants et des jeunes

Guide pour la réalisation d offres J+S Lutte suisse avec des enfants et des jeunes Guide pour la réalisation d offres J+S Lutte suisse avec des enfants et des jeunes A partir du 1er octobre 2012, la nouvelle loi fédérale sur l encouragement du sport et de l activité physique du 17 juin

Plus en détail

2 ème TOURNOI KATA CADETS JUNIORS France, Tours

2 ème TOURNOI KATA CADETS JUNIORS France, Tours Judo Club de Touraine 2 ème TOURNOI KATA CADETS JUNIORS France, Tours Samedi 19 Avril 2014 I. INFORMATIONS TECHNIQUES 1.1 LIEU FRANCE, Tours (37) COMPLEXE SPORTIF MONCONSEIL 75 Rue de la Chapelle - 37100

Plus en détail

PARCOURS de l EXCELLENCE SPORTIVE (PES) HAUT NIVEAU Les Pôles

PARCOURS de l EXCELLENCE SPORTIVE (PES) HAUT NIVEAU Les Pôles PARCOURS de l EXCELLENCE SPORTIVE (PES) HAUT NIVEAU Les Pôles 1/13 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PES : STRATEGIE DE PREPARATION AUX FINALES ET AUX PODIUMS DES COMPETITIONS DE REFERENCE... 3 1. Les structures

Plus en détail

NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles

NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles Notice explicative de protection incendie de l Assurance immobilière Berne (AIB) Édition 09/2012 1 Champ d application 1 Les

Plus en détail

ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES

ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES 1- LA COMMISSION SPORTIVE Article 1.1 Rôle La Commission Sportive veille à la bonne mise en œuvre de la politique sportive du projet fédéral. A ce titre, elle est chargée

Plus en détail

STATUTS. Affilié à la Fédération Suisse de Natation. 1110 Morges 1

STATUTS. Affilié à la Fédération Suisse de Natation. 1110 Morges 1 STATUTS Affilié à la Fédération Suisse de Natation Secrétariat : Case postale 1110 Morges 1 2 STATUTS MORGES-NATATION I. NOM ET BUT Article 1 : Nom et siège MORGES-NATATION est une association selon les

Plus en détail

Informations aux participants

Informations aux participants Septième édition Dimanche 27 janvier 2013 * Évènement sanctionné par la Fédération de Cheerleading du Québec* Informations aux participants Centre des Congrès de Québec 1000, Boul. René-Lévesque Est Québec,

Plus en détail

Ordonnance sur le système d information relatif au service VIP

Ordonnance sur le système d information relatif au service VIP Ordonnance sur le système d information relatif au service VIP (Ordonnance SIVIP) du 18 novembre 2015 Le Conseil fédéral suisse, vu la loi du 21 mars 1997 sur l organisation du gouvernement et de l administration

Plus en détail

Bourses olympiques pour entraîneurs

Bourses olympiques pour entraîneurs Objectifs L objectif de ce programme est de permettre aux entraîneurs officiellement reconnus et actifs dans leur sport, de bénéficier d une formation continue de haut niveau, une expérience et un savoir

Plus en détail

2. Eligibilité, exclusion et incompatibilités

2. Eligibilité, exclusion et incompatibilités Règlement de la Direction générale Règlement régissant les rapports de travail des membres de la Direction générale de la Banque nationale suisse et de leurs suppléants (Règlement de la direction générale,

Plus en détail

Statuts du Club Sportif Hauteville

Statuts du Club Sportif Hauteville 1. NOM ET BUT Art- 1 Sous le nom Club Sportif Hauteville, il est constitué une association au sens de l art. 60 du CCS. Le Club sportif Hauteville (dorénavant appelé CSH) est une association à but sportif

Plus en détail

Règlement du Sport Poney (RSP)

Règlement du Sport Poney (RSP) (RSP) Edition 2011 Etat 01.01.2015 Modifications ordinaires au 01.01.2015 en rouge Table des matières Contenu 1 Généralités... 4 1.1 Bases et champ d application... 4 1.2 Caractère obligatoire et subordination...

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE

REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE REGLEMENT TECHNIQUE DES JEUX DES PETITS ETATS D EUROPE Article 1 DISPOSITIONS GENERALES Conformément à l article 11 des Statuts, les Jeux des Petits Etats d Europe sont célébrés tous les deux ans, à partir

Plus en détail

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Formation commerciale de base - Commission des examens pour toute

Plus en détail

Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées

Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées (Ordonnance sur les hautes écoles spécialisées, OHES) Modification du 24 avril 2002 Le Conseil fédéral suisse arrête: I

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011 ÉDITION JANVIER 2011 Annexes Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2011 Indemnité de restauration sur le lieu

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE COMITÉ ORGANISATEUR LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE D ATHLÉTISME

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE COMITÉ ORGANISATEUR LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE D ATHLÉTISME PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE COMITÉ ORGANISATEUR ET LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE D ATHLÉTISME DANS LE CADRE DE L ORGANISATION DES CHAMPIONNATS PROVINCIAUX DE LA FQA 1 PRÉAMBULE La Fédération Québécoise d Athlétisme

Plus en détail

Règles du tir sportif

Règles du tir sportif Fédération sportive suisse de tir Règles du tir sportif Partie B. Règles techniques Pistolet 10/25/50m Edition 2014 - page 1 Article 1 I. Règles de sécurité Maniement et manipulation de l arme de sport

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. But. pour des requêtes concernant

GUIDE PRATIQUE. But. pour des requêtes concernant GUIDE PRATIQUE pour des requêtes concernant l autorisation d une banque dépositaire (Partie I) les modifications au sein de la banque dépositaire (Partie II) le changement de banque dépositaire (Partie

Plus en détail

La classification suisse des hôtels

La classification suisse des hôtels La classification suisse des hôtels Règlement sur la classification suisse des hôtels et l utilisation des marques de garantie afférentes Le présent règlement a été adopté par l Assemblée des délégués

Plus en détail

Jeux olympiques d été 2016 Rio de Janeiro, Brésil. Procédure de mise en candidature interne du Canada

Jeux olympiques d été 2016 Rio de Janeiro, Brésil. Procédure de mise en candidature interne du Canada Jeux olympiques d été 2016 Rio de Janeiro, Brésil Procédure de mise en candidature interne du Canada 1.0 PRÉAMBULE Le but de ce document est de définir le processus et les critères qui seront utilisés

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Ordonnance n o 2010-379 du 14 avril 2010 relative à la santé des sportifs et à la mise en conformité du code du sport avec

Plus en détail

Saison 2007. Checklist / Mode d emploi. Merci de ne pas joindre de photo. > A vérifier avant l envoi

Saison 2007. Checklist / Mode d emploi. Merci de ne pas joindre de photo. > A vérifier avant l envoi Saison 2007 Checklist / Mode d emploi Chers Amis du Cyclisme, Nous avons le plaisir de vous adresser en annexe les documents nécessaires à l obtention de la licence 2007. Avant de fermer votre enveloppe

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ

LIGNES DIRECTRICES SUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ SICE LIGNES DIRECTRICES SUR LE DÉPISTAGE DE L ALCOOL DANS L AIR EXPIRÉ Version 2.0 Octobre 2014 Table des matières 1.0 Introduction... 4 1.1 Portée... 4 1.2 Références... 4 1.2.1 Termes définis... 4 1.2.2

Plus en détail

La CONFEJES en 10QUESTIONS REPONSES

La CONFEJES en 10QUESTIONS REPONSES La CONFEJES en 10QUESTIONS REPONSES Qu est-ce que la CONFEJES? Créée le 4 décembre 1969, la CONFEJES est une institution intergouvernementale qui œuvre pour la promotion de la Jeunesse, du Sport et des

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES Zone d Activité de la Lande - Saint-Pair-sur-Mer CS 50219 50402 Granville Cedex Tel : 02 33 91 33 91 fax : 02 33 50 63 11 courriel : secretariat@granville.cci.fr MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES

Plus en détail

Politiques et procédures des Jeux

Politiques et procédures des Jeux Canada Games Council Inspiring Dreams and Building Champions Conseil des Jeux du Canada Du rêve au champion Conseil des Jeux du Canada Politiques et procédures des Jeux NUMÉRO DE POLITIQUE : NOM : Politique

Plus en détail

16 ème TIR DE LA COLLINE 2014 STAND DE DUILLIER. Les 5-6 et 12-13 septembre 2014 PLAN DE TIR. Concours des Société ( CSOC )

16 ème TIR DE LA COLLINE 2014 STAND DE DUILLIER. Les 5-6 et 12-13 septembre 2014 PLAN DE TIR. Concours des Société ( CSOC ) 16 ème TIR DE LA COLLINE 2014 STAND DE DUILLIER Les 5-6 et 12-13 septembre 2014 PLAN DE TIR Concours des Société ( CSOC ) Organisation : Société de tir Duillier - Prangins 300 m Site internet : www.tir-dp.ch

Plus en détail

CONFEDERATION IVOIRIENNE DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES (CISSU)

CONFEDERATION IVOIRIENNE DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES (CISSU) MINISTERE DE LA PROMOTION DE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DES LOISIRS Union-Discipline-Travail --------------------- ------------ OFFICE IVOIRIEN DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES

Plus en détail

Programme de bourses d études de la FISU 2014

Programme de bourses d études de la FISU 2014 Programme de bourses d études de la FISU 2014 Héritage de l Universiade d été 2003 à Daegu & de la ville métropolitaine de Daegu Page 1sur6 Table des matières I. Conditions générales pour la candidature

Plus en détail

MANUEL QUALITE DE L ANAD

MANUEL QUALITE DE L ANAD Version 01-1 - MANUEL QUALITE DE L ANAD 1. Présentation de l ANAD 2. Présentation du système de management de la qualité 3. Gestion du manuel 3.1 Objet 3.2 Domaine d application et exclusion 3.3 Rédaction

Plus en détail

CONVENTION AMBASSADEUR DU SPORT CHALONNAIS

CONVENTION AMBASSADEUR DU SPORT CHALONNAIS CONVENTION AMBASSADEUR DU SPORT CHALONNAIS Entre : La Ville de Châlons-en-Champagne, représentée par Monsieur Bruno BOURG-BROC, Maire de Châlons-en-Champagne, Chevalier de la Légion d'honneur, autorisé

Plus en détail

Verband Schweizerischer Artillerievereine Association Suisse des sociétés d artillerie. Règlement Tir en stand à 300 / 50 / 25 m

Verband Schweizerischer Artillerievereine Association Suisse des sociétés d artillerie. Règlement Tir en stand à 300 / 50 / 25 m Verband Schweizerischer Artillerievereine Association Suisse des sociétés d artillerie Règlement Tir en stand à 300 / 50 / 25 m Table des matières 1 Dispositions générales... 2 2 Tir de l Association (Tir

Plus en détail

BOURSES OLYMPIQUES POUR ATHLÈTES "RIO 2016"

BOURSES OLYMPIQUES POUR ATHLÈTES RIO 2016 BOURSES OLYMPIQUES POUR ATHLÈTES "RIO 2016" OBJECTIF Aider les athlètes d'élite sélectionnés et présentés par leurs Comités Nationaux Olympiques (CNO) respectifs dans leur préparation et leur qualification

Plus en détail

LABORATOIRES JANVIER 2015

LABORATOIRES JANVIER 2015 CODE MONDIAL ANTIDOPAGE STANDARD INTERNATIONAL LABORATOIRES JANVIER 2015 Standard international pour les laboratoires Le Standard international pour les Laboratoires (SIL) est un Standard international

Plus en détail

NOR: MJSK0670293A. Version consolidée au 8 février 2012

NOR: MJSK0670293A. Version consolidée au 8 février 2012 ARRETE Arrêté du 15 décembre 2006 portant création de la mention rugby à XV du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité perfectionnement sportif. NOR: MJSK0670293A

Plus en détail

Règlement interne de la Commission suisse pour le développement

Règlement interne de la Commission suisse pour le développement Règlement interne de la Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité de la formation d assistante socioéducative/assistant socio-éducatif CFC I Base Art. 1 Le présent règlement de

Plus en détail

ISF VOLLEYBALL 2008 MONDIAL SCOLAIRE CAGLIARI / ITALIE 10 18 MAI 2008

ISF VOLLEYBALL 2008 MONDIAL SCOLAIRE CAGLIARI / ITALIE 10 18 MAI 2008 ISF VOLLEYBALL 2008 MONDIAL SCOLAIRE CAGLIARI / ITALIE 10 18 MAI 2008 BULLETIN 1 Selon la décision du Comité Exécutif (CE) de l ISF, le Mondial scolaire de Volley-ball (garçons et filles) aura lieu en

Plus en détail

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 Novembre 2012 : Audrey Eggertswyler (KC Cobra Fribourg) Championne Suisse Kumite Filles U12-37kg Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 En 2014, les athlètes fribourgeois ont

Plus en détail

1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES

1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES 1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES 100 TITRES HONORIFIQUES Le titre de Président d Honneur, Vice-Président d Honneur ou Membre d'honneur est décerné par le Comité Directeur de la Fédération aux personnes

Plus en détail

Dispositions d exécution relatives au Championnat suisse de groupes carabine 50m, Juniors et Elite (CSG C-50) 1

Dispositions d exécution relatives au Championnat suisse de groupes carabine 50m, Juniors et Elite (CSG C-50) 1 Dispositions d exécution relatives au Championnat suisse de groupes carabine 50m, Juniors et Elite (CSG C-50) 1 Edition 2017 - Page 1 La Division carabine 10/50 édicte pour le Championnat suisse de groupes

Plus en détail

Directives sur les aspects techniques des installations du sport de tir (DIT)

Directives sur les aspects techniques des installations du sport de tir (DIT) Directives sur les aspects techniques des installations du sport de tir (DIT) Edition 2007 page 1 Doc.-N 5.60.01 f Vu l article 33 de ses statuts et après avoir consulté l Assurance accidents des sociétés

Plus en détail

Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation potentielle des règles antidopage Guide de consultation rapide

Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation potentielle des règles antidopage Guide de consultation rapide Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation potentielle des règles antidopage Guide de consultation rapide Octobre 2011 Mon résultat est positif? Ce qu il faut faire en cas de violation

Plus en détail

occupent en Suisse des travailleurs à domicile.

occupent en Suisse des travailleurs à domicile. Loi fédérale sur le travail à domicile (Loi sur le travail à domicile, LTrD) 1 822.31 du 20 mars 1981 (Etat le 1 er janvier 2009) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 34 ter et

Plus en détail

Directives des licences

Directives des licences Chapitre 1: Dispositions générales Art. 1 Définition Les présentes directives sont le complément du règlement des licences. Elles règlent toutes les modalités en rapport avec l obtention et la validité

Plus en détail