Architecture des SGBD Architecture centralisée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Architecture des SGBD Architecture centralisée"

Transcription

1 Chapitre 1 Université du Havre MASTER MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE-Option SIRES 2013/20134 COURS BASES DE DONNEES REPARTIES Nakechbandi M., LITIS, 1. Introduction : Notion de Bases de 2. Définition : BD Répartie 3. Architecture des SGBD 4. Conception des bases réparties 5. Evaluation de requêtes réparties 6. Notion de Transaction Répartie 7. Les produits industriels des SGBDR gestion de Introduction : Rappel - Bases de conception et modélisation Gestion de : Qu'est-ce qu'une BD? Collection de structurées reliées par des relations Interrogeable et modifiable par des langages de haut niveau Modélisation des Eliminer la redondance de Centraliser et organiser correctement les Outils de conception Logiciel «Système de Gestion de Bases de Données» Interrogation, cohérence, partage, gestion de pannes, etc Administration facilitées des système(logiciel) 1.2 Architecture des SGBD Architecture centralisée Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. BD centralisée Terminaux passifs BD client/serveur BD client/multi-serveurs réseau BD répartie BD hétérogène BD mobile BD parallèle Appli 1 Appli 2 Appli n SGBD Mainframe

2 Architecture client-serveur Architecture Client-Multiserveurs Clients intelligents Appli 1 Appli 2 Appli n Appli 1 réseau SQL SQL ODBC ODBC serveur SQL SQL SGBD SGB SGB Architecture répartie Architecture mobile Clients intelligents mobiles Appli 1 Appli 2 Appli n Données répliquées et/ou personnelles Réseau sans fil serveur SGB SGB SGBD

3 BD parallèle 2. Définition : BD Répartie BD parallèle = Techniques des bases de + Parallélisme et architecture parallèle Cette option permet d exécuter certains ordres SQL en parallèle BD Répartie Ensemble de bases localisées sur différents sites, perçues par l'utilisateur comme une base unique Il faut bien entendu avoir une machine multiprocesseur pour en tirer avantage. Chaque base possède son schéma local ORACLE PARALLEL CREATE TABLE tablename (...) PARALLEL 4; 4 spécifie le nombre de processus qui peuvent parcourir la table en parallèle Le schéma de la base répartie constitue le schéma global Les sont accédées via des vues intégrées assurent la transparence à la localisation permettent des recompositions de tables par union/jointure Exemple Une application gère une coopérative vinicole dont le schéma conceptuel est le suivant : Producteurs Si on suppose que cette base de est gérée par 3 sites : localisés à, Bordeaux, et Dijon, on peut envisager une gestion par un schéma relationnel comme suit : commande Buveurs vins produit Une implémentation centralisée de ce schéma donne le schéma relationnel suivant : Buveurs (nb, nom, prénom, ville) Commandes (nb, nv, date, ) Vins (nv, cru, année, degré) Producteurs (np, nom, région) Produit (nv, np, ) PARIS Buveurs commandes Bordeaux Dijon Vins vins producteurs producteurs produit produit

4 Quelques définitions complémentaires Exemples (Multibase, BD fédérée) BD interpérables : BD capable d échanger des en comprenant mutuellement ce qu elles représentes Exemple : La création d une table dynamique d Access liée à une table Oracle via ODBC Multibase : Plusieurs bd hétérogènes capable d interopérer avec une application via un langage (ou interface) commun (sans modèle commun) Exemple : Exercice 1 td1 BD fédérée : Plusieurs bd hétérogènes accédées comme une seule via une vue commune (avec modèle commun). Exemple : Commentaires Système légataire : stocke les de gestion de l'entreprise, Bases de techniques : Cette base décrit les produits fabriqués et leurs composants, base de textuelles : contient par exemple les manuels d'opérations. bases de géographiques : Cette BD décrit la localisation des usines et des clients Système de GBD réparti (SGBDR) Evaluation de l'approche BDR SGBDR avantages Extensibilité SGBD1 SGBD2 partage des hétérogènes et réparties performances avec le parallélisme (d accès) Disponibilité des à sur plusieurs sites (avec la réplication) DEFINITION : UN SGBD REPARTI ASSURE LA GESTION D'UNE BD REPARTIE Objectifs : Rend la répartition (ou distribution) transparente Définition des réparties : Cohérence des ---> dictionnaire des réparties traitement des requêtes réparties ---> Requête distribuée : Requête émise par un client dont l exécution nécessite l exécution de n sous requêtes sur n serveur (n > 1) gestion de transactions réparties gestion de la cohérence et de la sécurité Autonomie locale des sites Support de l hétérogénéité 1.15 inconvénients administration complexe distribution du contrôle surcharge (l échange de messages augmente le temps de calcul) 1.16

5 3. Architecture de schémas Schéma global Deux approches : Schéma global Schéma fédéré schéma conceptuel global donne la description globale et unifiée de toutes les de la BDR (e.g., des relations globales) indépendance à la répartition application 1 application 2 Schéma global schéma de placement règles de correspondance avec les locales indépendance à la localisation, la fragmentation et la duplication Schéma local 1 Schéma local 2 Schéma local 3 Le schéma global fait partie du dictionnaire de la BDR et peut être conçu comme une BDR (dupliqué ou fragmenté) Exemple de schéma global Architecture fédérée Schéma conceptuel global Client Cde (nclient, nom, ville) (ncde, nclient, produit, ) application 1 application 2 Schéma de placement Schéma fédéré 1 Schéma fédéré 2 Client = Site1 U Site2 Cde = Site3 Schéma local 1 Schéma local 2 Schéma local

6 Exemple de schéma fédéré On considère deux bases de : La première est la BD préfecture composée de 3 tables : (Installée sur le site 1) PERSONNE (NOM, PRÉNOM, ADRESSE,...) VOITURE (N-VEH, MARQUE, TYPE,... ) CONDUCTEUR (N-PERS, N-VEH, NBACC,...) La deuxieme est la BD SAMU composée de 2 tables (Installée sur le site 2) ACCIDENT (N-ACC, DATE, DEPT, N-VEH, N-PERS,...) BLESSÉ (N-ACC, N-PERS, GRAVITÉ,...) Une application a besoin de la requête suivante : On souhaite trouver la Liste des blessés graves dans une R18 dans la préfecture du site 1 Solution : Pour migration vers une BDR la question qui se pose ici est comment répartir les et comment on peut les reintégrer : - Décomposition en BD locales - Intégration logique des BDs locales existantes décomposition BDR intégration BD1 BD2 BD n Méthode de conception d une BD répartie METHODE DESCENDANTE : Conception par décomposition METHODE DESCENDANTE -> Schéma conceptuel global de la base Table globale -> Fragmentation des relations -> Allocation des fragments fragmentation METHODE ASCENDANTE -> N schémas conceptuels locaux allocation -> Intégration des n vues locales afin d'obtenir un unique schéma conceptuel global -> Modification éventuelle de la fragmentation et de la réplication Site 1 Site

7 Exemple Objectifs de la décomposition Fragmentation trois types : horizontale, verticale, mixte performances en favorisant les accès locaux équilibrer la charge de travail entre les sites (parallélisme) Duplication (ou réplication) favoriser les accès locaux augmenter la disponibilité des Fragmentation horizontale Fragmentation horizontale dérivée Fragments définis par sélection Client Client1 = Client where ville = "" Client2 = Client where ville "" nclient nom ville C 3 Dupont Smith Lyon Lille Fragments définis par jointure Cde1 = Cde where Cde.nclient = Client1.nclient Cde2 = Cde where Cde.nclient = Client2.nclient Cde ncde nclient produit P 1 P 2 P 3 P Client1 nclient nom ville Reconstruction Cde = Cde1 U Cde2 Reconstruction Client =Client1 U Client2 C 3 Client2 Dupont nclient nom ville Smith Lyon Lille Cde1 ncde nclient produit P 1 P 2 20 Cde2 ncde nclient produit P 3 P

8 Fragmentation verticale Allocation des fragments aux sites Fragments définis par projection Cde1 = Cde (ncde, nclient) Cde2 = Cde (ncde, produit, ) Reconstruction Cde = [ncde, nclient, produit, ] where Cde1.ncde = Cde2.ncde Utile si forte affinité d'attributs Cde ncde nclient produit P 1 P 2 P 3 P Non-dupliquée partitionnée : chaque fragment réside sur un seul site Dupliquée chaque fragment sur un ou plusieurs sites maintien de la cohérence des copies multiples Règle intuitive: si le ratio est [lectures/màj] > 1, la duplication est avantageuse Cde1 ncde nclient Cde2 ncde produit P 1 P 2 P 3 P Exemple d'allocation de fragments METHODE ASCENDANTE : Création d'un schéma unique partant de plusieurs schémas Conception BDR par intégration Client1 nclient nom ville C 3 Dupont Client2 nclient nom ville Smith Lyon Lille Traduction de schémas BD1 BD2 BD3 Traducteur 1 Traducteur 2 Traducteur 3 Cde1 ncde client produit P 1 P 2 20 Cde2 ncde client produit P 3 P 4 5 S local Intégration de schémas 1 S local 2 Intégrateur S local 3 Site 1 Site 2 Schéma Global

9 Les étapes 5. Requêtes réparties La création d'un schéma unique passe par les quatre étapes suivantes : 1. pré-intégration identification des éléments reliés (e.g. domaines équivalents) et établissement des règles de conversion (e.g. 1 inch = 2,54 cm) Pbs : hétérogénéité des modèles de, des puissances d expression, des modélisations 2. comparaison identification des conflits de noms (synonymes, homonymes) et des conflits structurels (types, clés, dépendances) 3. conformance résolution des conflits de noms (renommage) et des conflits structurels (changements de clés, tables d'équivalence) Définition de règles de traduction entre le schéma intégré et les schémas initiaux. 4. fusion et restructuration fusion des schémas intermédiaires et restructuration pour créer un schéma intégré optimal. Exemple : Exercice 1 de TD1 Requête sur tables globales Fragmentation Requête sur fragments Optimisation Plan d'exécution réparti Schéma de fragmentation Schéma d'allocation Exemple : On considère le schéma relationnel suivant : - Produit(NP, Designation, PrixUnit,...) - Client(NCL, Nom, Ville) - Commande(NP, NCL, Date, Qte,...) On cherche à exécuter la requête : On sait que les commandes concernent les produits qui sont enregistrer dans le site3 et le site 4 (produit1). L exécution de cette requête peut se faire par le schéma : select NCL,Nom,Date, Sum(Qte*PrixUnit) from (Cmd join Client using (NCL)) join Produit using (NP) group by NCL,Nom,Date; L implementation de la BD repartie est comme suite :

10 La fragmentation de l arbre d exécution donne : Allocation des fragments de l arbre Plan d exécution d une requête repartie 6. Notion de Transaction Répartie (un chapitre concernant cette partie est assurée par B. Sadeg) ensemble des Sous-Requêtes sur les schémas locaux et des opérations de transferts des résultats intermédiaires. L objectif est de recherche un plan d exécution de coût minimal Coût = f ( temps de réponse, $ ) est une fonction sur l espace des plans d exécution Coût = a*coût CPU + b*coût ES + d*coût Comm Begin Read Write Abort Commit application Gérant de Transactions Globales résultats En WAN, le coût de communication est majoritaire d*coût Comm >> a*coût CPU + b*coût ES STrans. Gérant de Transactions Locales STrans. Gérant de Transactions Locales

11 7. Les produits industriels des SGBDR Oracle/Star Sur pc SQL Server 2000, Sybase (Mode réparti, Two-phase commit, Triggers, Librairie de fonctions enrichie, Intégrité des ) Informix(Consultation multiserveur) Ingres(Mode réparti avec : Ingres Star, 2 phases commit). MS ACCESS SGBD Oracle gestion du dictionnaire de la BDR SQL*Net transparence au réseau connexion client-serveur, login à distance automatique évaluation de requêtes réparties validation en deux étapes et réplication SQL*Connect : passerelle vers les bases non-oracle Sur mainframe DB2 : Transaction distribuée, Définition de global gestion d intégrité des externes, Données externe (non DB2) Oracle Database link (sous oracle) Lien à une table dans une BD distante Syntaxe : SQL> CREATE [PUBLIC] DATABASE LINK <nom de lien de base de > [CONNECT TO <utilisateur oracle> IDENTIFIED BY <mot de passe utilisateur oracle distant>] USING '<chaîne de connection>' ; 'chaîne de connection' est une chaîne de connexion SQL*NET définie dans le fichier (tnsnames.ora). Exemple : la chaîne de connection 'db2' peut être définie comme suite : db2=(description= (ADDRESS_LIST = (ADDRESS=(PROTOCOL=TCP) (HOST= )(PORT= 1521))) (CONNECT_DATA= (SID=distante_db))) Exemple de creation de lien : CREATE [PUBLIC] DATABASE LINK nomdb CONNECT TO scott IDENTIFIED BY tiger USING 'db2' ; select * from Synonyme: pseudo table locale = table distante Exemple : create synonym Emp_db2 for select * from Emp_db2 Autres requêtes et exemple relatives à Database link SQL> decribe dba_db_links; SQL> select owner, db_link, username from dba_db_links; Exemple SQL> CREATE DATABASE LINK compta_bordeaux CONNECT TO compta IDENTIFIED BY xyz USING 'la_base_de_bordeaux' ; SQL> SELECT * FROM ; -- on peut le rendre transparent grace aux synonymes SQL> CREATE SYNONYM balance FOR ; SQL> SELECT * FROM balance ; Références G. Gardarin, O. Gardarin, Le Client-Serveur, Eyrolles, 2e édition, 1996 G. Gardarin et L. Bouganim, Bases de : Introduction et Objectifs, support de cours, G. Gardarin, P.Valduriez, SGBD avancés, BD objets, déductives, réparties, Eyrolles,, S. Miranda, A. Ruols, Client-Serveur, Moteurs SQL, middleware, et architectures parallèles Eyrolles, 2e édition, M.T.Ozsu, P.Valduriez, Principles of Distributed DataBase Systems Prentice-Hall, Englewood Cliffs, New Jersey, D. DONSEZ Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs, polycopié, IMAG, Université Grenoble. 1.43

Chapitre 1. 1. Introduction : Notion de Bases de données. 2. Définition : BD Répartie. 3. Architecture des SGBD. 4. Conception des bases réparties

Chapitre 1. 1. Introduction : Notion de Bases de données. 2. Définition : BD Répartie. 3. Architecture des SGBD. 4. Conception des bases réparties Université du Havre MASTER MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE-Option SIRES 2010/2011 COURS BASES DE DONNEES REPARTIES Nakechbandi M., LITIS, Email : nakech@free.fr Chapitre 1 1. Introduction : Notion de Bases

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique (SAR)

Module BDR Master d Informatique (SAR) Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 6- Bases de données réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Bases de Données Réparties Définition Conception Décomposition Fragmentation horizontale et

Plus en détail

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer Bases de Données Réparties Définition Architectures Outils d interface SGBD Réplication SGBD répartis hétérogènes BD réparties Principe : BD locales, accès locaux rapides accès aux autres SGBD du réseau

Plus en détail

Systèmes d informations nouvelles générations. Répartition, Parallèlisation, hétérogénéité dans les SGBD. Exemple d application d un futur proche

Systèmes d informations nouvelles générations. Répartition, Parallèlisation, hétérogénéité dans les SGBD. Exemple d application d un futur proche Répartition, Parallèlisation, hétérogénéité dans les SGBD AI Mouaddib Département Informatique Université de Caen Systèmes d informations nouvelles générations! Constat :! Utilisation de nouveaux support

Plus en détail

Conception de BDR et requêtes. Migration vers une BDR. Conception d'une BDR par Décomposition. Objectifs de la Décomposition

Conception de BDR et requêtes. Migration vers une BDR. Conception d'une BDR par Décomposition. Objectifs de la Décomposition Conception de BDR et requêtes Migration vers une BDR Approche décomposition Fragmentation Allocation des fragments Fragmentation de requêtes Optimisation de requêtes Décomposition en BD locales BD BD1

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Module BDWEB Master Informatique Spécialité IAD

Module BDWEB Master Informatique Spécialité IAD Module BDWEB Master Informatique Spécialité IAD Cours 4 Répartition des données Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Architectures Réparties Définition et motivation Conception Fragmentation Réplication Traitement

Plus en détail

1. Introduction. Bases de données Réparties, Fédérées et Réplication. Plan. Bibliographie du cours

1. Introduction. Bases de données Réparties, Fédérées et Réplication. Plan. Bibliographie du cours Bases de données Réparties, Fédérées et Réplication Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille Avril 2013 1. Répartition & Fédération 2.

Plus en détail

Bases de données réparties

Bases de données réparties Bases de données réparties J. Akoka - I. Wattiau 1 Contexte Technologique : des solutions de communication efficace entre les machines des SGBD assurent la transparence des données réparties standardisation

Plus en détail

Bases de Données Hétérogènes

Bases de Données Hétérogènes Bases de Données Hétérogènes Didier DONSEZ Université Joseph Fourier IMA IMAG/LSR/ADELE #LPDJIU 2 Plan Introduction Architecture de SGBD-D Hétérogènes Distribution - Hétérogénéité - Autonomie Problèmes

Plus en détail

10/04/2011. Serveur de données. Serveur de données. Client. Programme d'application Logiciel intermédiaire Pilote de télécommunication.

10/04/2011. Serveur de données. Serveur de données. Client. Programme d'application Logiciel intermédiaire Pilote de télécommunication. 1 BD locale BD locale Programme d'application Logiciel intermédiaire Client SGBD réparti Logiciel intermédiaire données SGBD réparti Logiciel intermédiaire données 2 Bénéfices potentiels Performance Fiabilité

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique

Module BDR Master d Informatique Module BDR Master d Informatique Cours 7- Interrogation de bases de données réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Interrogation de Bases de Données réparties Transparence des requêtes Evaluation

Plus en détail

Chapitre 2 : Conception de BD Réparties

Chapitre 2 : Conception de BD Réparties 2/22 Chapitre 2 : Conception de BD Réparties 2/22 Introduction Une BDR diffère d'une BD centralisée avec certains concepts nouveaux qui sont particuliers à la répartition des données.. Méthode de conception

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr Bases de données Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr 1 Système d information et bases de données Une formation sur 3 ans! Système d information Analyse, conception Bases de données structuration,

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

TP Bases de données réparties

TP Bases de données réparties page 1 TP Bases de données réparties requêtes réparties Version corrigée Auteur : Hubert Naacke, révision 5 mars 2003 Mots-clés: bases de données réparties, fragmentation, schéma de placement, lien, jointure

Plus en détail

Indépendance données / applications

Indépendance données / applications Vues 1/27 Indépendance données / applications Les 3 niveaux d abstraction: Plusieurs vues, un seul schéma conceptuel (logique) et schéma physique. Les vues décrivent comment certains utilisateurs/groupes

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu

Plus en détail

Bases de données réparties et fédérées

Bases de données réparties et fédérées Bases de données réparties et fédérées Février 2002 René J. Chevance Contenu Définitions Exemple de BD répartie Répartition des données Répartition - Fédération Fédération de BD Quelques cas de conflits

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr Plan du cours Architecture SPARC-ANSI 1 Architecture

Plus en détail

Module IUP3 Bases de Données Avancées. Esther Pacitti

Module IUP3 Bases de Données Avancées. Esther Pacitti Module IUP3 Bases de Données Avancées Esther Pacitti Objectifs générales du Module Réviser les principales concepts de BD relationnelle et la langage algébrique et SQL (interrogation et màj) Comprendre

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions Cours de Bases de Données Chapitre 1 Polytech Paris-Sud Sarah Cohen-Boulakia LRI, Bât 490, Université Paris-Sud 11, Orsay cohen @ lri. fr 01 69 15 32 16 Introduction aux Bases de Données 1 2 Chapitre 1

Plus en détail

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Moi Je suis étranger J'ai un accent Je me trompe beaucoup en français (et en info, et en math, et...)

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données?

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données? Qu est-ce qu une base de données? Utilisez-vous des bases de données? Introduction aux Bases de Données Relationnelles explicitement? implicitement? Qui n utilise jamais de base de données? Département

Plus en détail

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL Jean-Marie Pécatte jean-marie.pecatte@iut-tlse3.fr 16 novembre 2006 ISIS - Jean-Marie PECATTE 1 Valeur de clé

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

Bases de Données Réparties Examen du 15 mai 2007

Bases de Données Réparties Examen du 15 mai 2007 Nom : Prénom : page 1 Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 - UFR 922 - Master d'informatique (SAR) Bases de Données Réparties Examen du 15 mai 2007 Elements de correction Les documents ne sont pas

Plus en détail

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition)

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition) Avant-propos 1. Les objectifs de ce livre 13 2. Les principaux sujets qu'aborde ce livre 13 3. À qui s adresse ce livre? 14 4. Les pré-requis 14 Introduction à MySQL 1. Introduction aux bases de données

Plus en détail

Gestion de données réparties. Cours 1

Gestion de données réparties. Cours 1 Gestion de données réparties Cours 1 SGBD distribué Rend la distribution (ou répartition) des BD locales transparente catalogue des BD traitement des requêtes distribuées gestion de transactions distribuées

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau G212 Aile des Sciences de l Ingénieur Mise-à-jour

Plus en détail

10 Intégration de données sur le web

10 Intégration de données sur le web 10 Intégration de données sur le web 240 Requête utilisateur : Où est-ce que je peux voir les films qui ont participé au dernier Festival de Cannes? Je voudrais les résumés et critiques des films de Pedro

Plus en détail

Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP)

Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP) Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP) Définition (G. Gardarin) Entrepôt : ensemble de données historisées variant

Plus en détail

Bases de données et SGBDR

Bases de données et SGBDR Bases de données et SGBDR A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Bibliographie Bases de données relationnelles (Les systèmes et leurs langages). G. Gardarin Eyrolles Bases de données et systèmes relationnels. C.

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION Distribution de données avec Oracle G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 1 Plan 12. Distribution de données 12.1 Génération des architectures C/S et Oracle

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Notre dernier cours Moi :) Vous :( 2 Récapitulatif Les SGBD Relationnelles Objectifs et histoire Conception d'une base de

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Licence Pro Réseaux Télécom Systèmes Internet et Intranet pour l entreprise Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau

Plus en détail

INSTALLATION DE L APPLICATION DU CONTEXTE ITASTE

INSTALLATION DE L APPLICATION DU CONTEXTE ITASTE INSTALLATION DE L APPLICATION DU CONTEXTE ITASTE Le responsable de la société Itaste utilise une application installée sur son poste : elle est programmée en VBA sous Microsoft Access et pourvue d une

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1 Pratique d un : MySQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? Finalement, qu est-ce qu un? Modèle relationnel Algèbre relationnelle Conclusion SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs

Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs http://www-adele.imag.fr/users/didier.donsez/cours Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les Didier DONSEZ Université Joseph Fourier IMA IMAG/LSR/ADELE Didier.Donsez@imag.fr Didier.Donsez@ieee.org

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos)

SQL Server 2012 - Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio (édition enrichie de vidéos) Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 14 2.2 Mode de fonctionnement Client/Serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 17 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio

SQL Server 2014 Administration d'une base de données transactionnelle avec SQL Server Management Studio Présentation 1. Introduction 13 2. Présentation de SQL Server 14 2.1 Qu'est-ce qu'un SGBDR? 15 2.2 Mode de fonctionnement client/serveur 16 2.3 Les plates-formes possibles 18 2.4 Les composants de SQL

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES Équipe Bases de Données LRI-Université Paris XI, Orsay Université Paris Sud Année 2003 2004 1 SGBD : Fonctionnalités et Principes Qu est qu une base de données? Un Système

Plus en détail

Exercices d entraînement UE NSY107 Intégration des Systèmes Client/serveur. 1. Exercice de dimensionnement Analyse opérationnelle : noté sur 6 points

Exercices d entraînement UE NSY107 Intégration des Systèmes Client/serveur. 1. Exercice de dimensionnement Analyse opérationnelle : noté sur 6 points Exercices d entraînement UE NSY107 Intégration des Systèmes Client/serveur Exercices à rendre jusqu au 12/1/2010 (date limite) sur copie libre en mentionnant votre identité. 1. Exercice de dimensionnement

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

Bases de données distribuées et fédérées

Bases de données distribuées et fédérées Bases de données distribuées et fédérées Mars 2003 René J. Chevance Contenu! Définitions! Exemple de BD distribuée! Distribution des données! Distribution - Fédération! Fédération de BD " Quelques cas

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog. Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.com INTRODUCTION Il y a une évolution majeure des systèmes d'information,

Plus en détail

SQL pour. Oracle 10g. Razvan Bizoï. Tsoft, Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12055-9, ISBN 13 : 978-2-212-12055-4

SQL pour. Oracle 10g. Razvan Bizoï. Tsoft, Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12055-9, ISBN 13 : 978-2-212-12055-4 SQL pour Oracle 10g Razvan Bizoï Tsoft, Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-12055-9, ISBN 13 : 978-2-212-12055-4 Table des matières PRÉAMBULE... MODULE 1 : PRÉSENTATION DE L ENVIRONNEMENT... 1-1 Qu'est-ce

Plus en détail

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr IT203 : Systèmes de gestion de bases de données A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Informations pratiques Intervenants : Cours : (A. Zemmari zemmari@labri.fr) TDs, TPs : S. Lombardy et A. Zemmari Organisation

Plus en détail

OPTIMISATION DE QUESTIONS

OPTIMISATION DE QUESTIONS OPTIMISATION DE QUESTIONS Luc Bouganim Luc.Bouganim@prism.uvsq.fr Page 2 Architecture en couche d un SGBD Gestion de Mémoire Interface Analyseur sémantique Optimiseur Moteur d exécution Opérations relationnelles

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES PLAN DU COURS Rappel sur SGBD : définitions, modèles Fondements théoriques du modèle relationnel Concepts pour la définition et l intégrité des données langage SQL Concepts pour la manipulation des données

Plus en détail

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données Le modèle relationnel 1. Introduction 9 2. Rappels sur le stockage des données 9 2.1 Les différentes catégories de données 10 2.1.1 Les données de base 10 2.1.2 Les données de mouvement 10 2.1.3 Les données

Plus en détail

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES BASES DE DONNÉES CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98 J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES III. LES SYSTÈMES RÉSEAU IV. LES SYSTÈMES RELATIONNELS V. LE LANGAGE

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

Architecture serveur de pages (2) Bilan architecture serveur de pages. Architecture multi-serveur. Pertes de mise à jour

Architecture serveur de pages (2) Bilan architecture serveur de pages. Architecture multi-serveur. Pertes de mise à jour Introduction Chapitre 5. Implémentation des SGBDO 1 architectures client/serveur 2 concurrence, pannes 3 Quelques SGBDRO 4 Quelques SGBDOO années 80 : serveur : BD client : applications et langages appel

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Najib TOUNSI Cours à l'usage des premières années informatique Najib TOUNSI - 1 - SOMMAIRE Concepts de Bases Base de Données Système Gestion de Bases de Données Niveau

Plus en détail

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Olivier Aubert 1/24 Sources http://www.info.uqam.ca/~obaid/inf4481/a01/plan.htm 2/24 Historique architecture centralisée terminaux passifs (un seul OS, systèmes propriétaires)

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

Réplication E-maj Foreign Data Wrapper PostGIS PostgreSQL-f

Réplication E-maj Foreign Data Wrapper PostGIS PostgreSQL-f PGDay Réplication E-maj Foreign Data Wrapper PostGIS PostgreSQL-f Réplication Réplications, disponibilités, durabilités Evolution dans la base de données : Postgres 8.2 : warm standby Postgres 9.0 : hot

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL

Vulnérabilités logicielles Injection SQL MGR850 Hiver 2014 Vulnérabilités logicielles Injection SQL Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan SQL Injection SQL Injections

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données 1/73 Introduction aux bases de données Formation continue Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr École Supérieure d Électricité Département Informatique Gif sur Yvette 2012/2013 2/73 Plan 1 Introduction

Plus en détail

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données Chapitre 10 Architectures des systèmes de gestion de bases de données Introduction Les technologies des dernières années ont amené la notion d environnement distribué (dispersions des données). Pour reliér

Plus en détail

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL I Gestion des utilisateurs et de leurs privilèges I.1 Gestion

Plus en détail

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Réunion du groupe PIN (Pérennisation des Informations Numériques) La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Anne Jean Antoine 17 janvier 2002 Le stockage est crucial... Á Les entreprises ont

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

BD parallèles et réparties

BD parallèles et réparties LOG660 - Bases de données de haute performance BD parallèles et réparties Département de génie logiciel et des TI BD parallèles vs réparties BD réparties Les données se trouvent sur plusieurs sites (noeuds)

Plus en détail

Bases de données relationnelles : Introduction

Bases de données relationnelles : Introduction Bases de données relationnelles : Introduction historique et principes V. Benzaken Département d informatique LRI UMR 8623 CNRS Université Paris Sud veronique.benzaken@u-psud.fr https://www.lri.fr/ benzaken/

Plus en détail

TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS

TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS OBJECTIFS : Familiarisation avec SGBD et son environnement de travail SQL*Plus d Oracle) Ecriture des requêtes SQL simples sur une BD préétablie HR d Oracle) Partie

Plus en détail

Qu est ce qu un Système d Information

Qu est ce qu un Système d Information Introduction Qu est ce qu un Système d Information Système = ensemble auto-réglable et interagissant avec l environnement qui fonctionne en vue d un objectif précis environnement entrées sorties régulation

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES BASE DE DONNEES La plupart des entreprises possèdent des bases de données informatiques contenant des informations essentielles à leur fonctionnement. Ces informations concernent ses clients, ses produits,

Plus en détail

Solutions informatiques (SI) Semestre 1

Solutions informatiques (SI) Semestre 1 Solutions informatiques (SI) Cette unité vise l acquisition de compétences générales à partir desquelles sont construites les compétences propres aux parcours de spécialisation. Elle comprend, d une part,

Plus en détail

Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs

Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs Didier DONSEZ Université Joseph Fourier IMA IMAG/LSR/ADELE Didier.Donsez@imag.fr 2 Les Développements Technologiques Amélioration des communications

Plus en détail

Système de base de données

Système de base de données Système de base de données 1. INTRODUCTION Un système de base de données est un système informatique dont le but est de maintenir les informations et de les rendre disponibles à la demande. Les informations

Plus en détail

WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués

WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués Thèse de Doctorat de l'université P & M Curie WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués Didier Donsez Université Pierre et Marie Curie Paris VI Laboratoire de Méthodologie et

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Langage de Requêtes. talel@infres.enst.fr

Langage de Requêtes. talel@infres.enst.fr Langage de Requêtes talel@infres.enst.fr Supports de cours : (1) Database Management Systems, R. Ramakrishnan and J. Gehrke, ed. McGrawHill, 2000. (2) Bases de Données, G. Gardarin, ed. Eyrolles, 2001.

Plus en détail

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données JDBC L3 Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay Université Paris Sud le mode programme JDBC JDBC : qu'est ce que c'est? Avantages? devant

Plus en détail

Les injections SQL. J. Hennecart. Lundi 23 février 2015. Serval-Concept. Les bases de données Les injections SQL Comment se protéger Conclusion

Les injections SQL. J. Hennecart. Lundi 23 février 2015. Serval-Concept. Les bases de données Les injections SQL Comment se protéger Conclusion J. Hennecart Serval-Concept Lundi 23 février 2015 J. Hennecart des injections SQL sont des vulnérabilités permettant de faire exécuter des commandes, non prévues initialement, à une base de données. La

Plus en détail

Solution d archivage des données relationnelles. 1 2009 IBM Corporation

Solution d archivage des données relationnelles. 1 2009 IBM Corporation Solution d archivage des données relationnelles 1 2009 IBM Corporation Agenda Introduction à la solution OPTIM La solution d archivage des données relationnelles 2 2009 IBM Corporation Introduction à la

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données IFT3030 Base de données Chapitre 2 Architecture d une base de données Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées

Plus en détail

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS Bases de Données Stella MARC-ZWECKER Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS stella@unistra.u-strasbg.fr 1 Plan du cours 1. Introduction aux BD et aux SGBD Objectifs, fonctionnalités et évolutions

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 9 Concepts avancés. Plan du cours

IFT3030 Base de données. Chapitre 9 Concepts avancés. Plan du cours IFT3030 Base de données Chapitre 9 Concepts avancés Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées Concepts avancés

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Compte rendu d activité Fiche n 1

Compte rendu d activité Fiche n 1 Compte rendu d activité Fiche n 1 Alexandre K. (http://ploufix.free.fr) Nature de l activité Création d une base de connaissances avec PostgreSQL Contexte : Le responsable technique souhaite la mise en

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

Mise en œuvre du PGI dans les enseignements tertiaires

Mise en œuvre du PGI dans les enseignements tertiaires Stage académique Mise en œuvre du PGI dans les enseignements tertiaires Nord Franche-Comté Lycée du Grand Chênois - 24 mars / 6 avril 2011 pascal.parisot@ac-besancon.fr Le PGI dans les enseignements tertiaires

Plus en détail