Gestion de données réparties. Cours 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion de données réparties. Cours 1"

Transcription

1 Gestion de données réparties Cours 1

2 SGBD distribué Rend la distribution (ou répartition) des BD locales transparente catalogue des BD traitement des requêtes distribuées gestion de transactions distribuées cohérence, sécurité, réplication, etc. SGBD1 SGBDR SGBD2

3 Evaluation Avantages extensibilité partage des données hétérogènes et réparties performances avec le parallélisme disponibilité (tolérance aux pannes) avec la réplication Difficultés administration complexe distribution du contrôle difficulté de migration

4 Migration vers une BDR Décomposition physique en BD locales BD BD1 BD2 BD3 Intégration logique des BD locales existantes BD BD1 BD2 BD3

5 Architecture de schémas application 1 application 2 Schéma global Schéma local 1 Schéma local 2 Schéma local 3 Avantage: indépendance applications/bdr Inconvénient : schéma global à gérer

6 Architecture Processeur de requêtes décomposition de la requête schéma local sous-requêtes Adaptateur1 Source1 Requêtes Résultats Schéma global composition du résultat schéma local schéma local Catalogue global des sources interfaces identiques Adaptateur2 Adaptateur3 Source2 Source3 interfaces différentes

7 Schéma global schéma conceptuel global donne la description globale et unifiée de toutes les sources de données (e.g., des relations globales) ex. Offres (emploi, ville, date), Demandes (nom, emploi) schéma de placement règles de correspondance avec les données locales Offres = Demandes =

8 Fonctions d un adaptateur Adaptateur Table virtuelle JDBC Extraction Structuration Filtrage et fusion Transformation Source

9 Exemple d adaptateur Offres 1 EMPLOI VILLE DATE MECANO TECHNIC MECANO MECANO TECHNIC MECANO MECANO TECHNIC MECANO MECANO TECHNIC MECANO LYON LYON GRENOBLE ANNECY LYON GRENOBLE ANNECY ANNECY LYON GRENOBLE ANNECY LYON 09/99 12/99 03/98 05/98 09/99 12/99 03/98 05/98 09/99 12/99 03/98 05/98 SQL Adaptateur Offres 1 H T T P emploi ville date select * from Annonces 1 where (emploi=mécano or emploi=technicien) and région=rhône-alpes Extraction Structuration Transformation Filtrage Serveur Web pages HTML/XML

10 Offres d adaptateurs Fournisseurs indépendants extracteurs indépendants entre les données sources et les outils cibles Information Builders Inc. (IBI), Evolutionary Technology Inc. (ETI), Prism, Carleton, etc. Editeurs de SGBD passerelles entre le SGBD et les données sources interface standard : ODBC, JDBC, OLE/DB, ADO Oracle, DB2, Microsoft, Sybase, etc.

11 Intégration de bases de données N modèles SD 1 SD 2 SD n nnn Traduction de schémas Traducteur 1 Traducteur 2 Traducteur n Le même modèle Schéma local 1 Schéma local 2 Schéma local n Intégration de schémas Intégrateur Schéma Global

12 Modèles d intégration Modèle relationnel structures de données simples et régulières Modèle objet structures de données complexes et régulières Modèle semi-structuré (XML) structures de données complexes et irrégulières pas de schéma obligatoire

13 Intégration de schémas 1. pré-intégration identification des éléments reliés et établissement des règles de conversion (e.g. 1 pouce = 2,54 cm) 2. comparaison identification des conflits de noms (synonymes et homonymes) et des conflits structurels (types, clés) 3. mise en conformité résolution des conflits de noms et des conflits structurels (changements de types, de clés) 4. fusion et restructuration fusion des schémas intermédiaires pour créer le schéma intégré

14 Intégration en relationnel Emp = U prenom nom ville tel. null Anne null Jean P. Dupont Martin A. Martin Smith Paris Nantes Nantes Lille null 0235 null nom ville tel. prenom nomf ville P. Dupont A. Martin Paris Nantes Anne Jean Martin Smith Nantes Lille Problèmes: renommage et introduction de valeurs nulles

15 Interrogation en relationnel (SQL) select prenom, nom, tel. from Emp where ville = "Nantes" prenom nom ville null Anne null Jean P. Dupont Martin A. Martin Smith Paris Nantes Nantes Lille tel null 0235 null prenom Anne null nom Martin A. Martin tel. null 0235

16 Intégration en objet Emp nom ville tel. : null tel. nom: (prenom, nomf) A. Martin, Nantes, (Anne, Martin), Nantes Problème: redéfinition d attribut

17 Interrogation en objet (SQL3) select nom, tel. from Emp where ville = "Nantes" A. Martin, 0235 (Anne, Martin), null

18 Traitement de requête distribuée Requête Processeur de requête Reformuler sur les schémas locaux Identifier les opérations exécutables par les adaptateurs Produire un plan d exéc. distribué Système d exécution Intégrer les résultats call call résultat Adaptateur Adaptateur résultat

19 Exemple de traitement de requête simple Select A from R where B = b Fragmentation R = R1 U R2 Select A from R1 where B =b union Select A from R2 where B = b Optimisation R1 = Site1 R2 = Site2 R2 = Site3 Select A from Site1 where B = b union Select A from Site3 where B = b

20 SGBD distribués SGBD relationnels Oracle, Ingres, Sybase, DB2, Informix DataJoiner (IBM) basésur DB2 VirtualDB (Enterworks) basé sur GemStone, vue objet des tables Open Database Exchange (B2Systems)

21 Oracle et la distribution des données Admin. Requête SGBD Oracle Net8 OCI Net8 SQL*Connect SQL Server OCI Net8 SQL*Connect DB2 SGBD Oracle gestion du catalogue de la BDR SQL*Net connexion client-serveur, login à distance automatique requêtes distribuées, transactions distribuées, réplication SQL*Connect : passerelle vers les bases non-oracle

22 Database link Lien à une table dans une BD distante specifié par : nom de lien nom de l'utilisateur et password chaîne de connexion Net8 (protocole réseau, nom de Exemple site, options, etc ) CREATE DATABASE LINK empparis CONNECT TO patrick IDENTIFIEDBY monpw USING Paris.emp

23 Le problème d intégration d information Prolifération des sources de données distribuées publiques et privées (payantes) très nombreuses autonomes (contrôle local) incohérentes (redondance) hétérogènes Famine d information difficile d extraire l information pertinente filtrage manuel coût élevé

24 Les problèmes en client-serveur Appli1 Appli2 Appli3 Source1 Source2 Source3 Source4 Chaque application doit gérer les communications la manipulation de données les performances Ne passe pas à l échelle

25 Entrepôt de données utilisateur requête réponse Entrepôt (BD relationnelle) Intégrateur Extraction et nettoyage de données Schéma local Schéma local Schéma local Source 1 Source 2 Source 3

26 Entrepôts de données Fonctions Regroupement et récupération de données existantes Référencer les données de manière uniforme Stockage des données et de l historique des données Mise à disposition des données pour analyse Bilan Bonnes performances Données pas toujours fraîches Nettoyage et filtrage des données

27 Médiateur utilisateur requête réponse Schéma global Médiateur adaptateur adaptateur adaptateur Schéma local Source 1 Schéma local Source 2 Schéma local Source 3

28 Fonctions Médiateurs d information catalogue global des données intégration de schémas génération d adaptateurs requêtes distribuées Bilan point d accès unique et uniforme indépendance application/sources => évolution les données sont toujours fraîches traitement de requêtes peut être coûteux performances

29 Réseaux Pair-à-pair Réseau d ordinateurs, où chaque nœud est à la fois client et serveur : met à disposition des ressources, et accède à des données se trouvant sur d autres nœuds. Pas de vision centralisée du système Pas de coordination centralisée Pas de schéma Principe de propagation des requêtes Grande autonomie des nœuds Accès à des fichiers

30 Comparaison Modèle Requêtes Admin. Hétérog énité Autono mie Nb de sources SGBD répartis Relationnel Requêtes complexes, transactions Globale Faible Faible dizaines Entrepôts Relationnel Complexes, lecture Globale Faible Forte dizaines Médiateurs Relationnel, objet, semistructuré Simples, textuelles Locale Forte Forte centaines P2P Fichiers Simples Locale Forte Forte milliers

31 Quelques systèmes Systèmes utilisant une approche GAV TSIMMIS (Stanford) : modèle semi-structuré HERMES (Maryland) : relationnel YAT : semi-structuré AGORA : relationnel XMLMedia : semi-structuré Systèmes utilisant une approche LAV Information Manifold (AT&T) : relationnel (+ quelques concepts objet) Tukwila (U.Washington) Xyleme : semi-structuré Produits commerciaux : Les constructeurs ont maintenant des produits (IBM Information Integrator, Microsoft : OLE-DB-NET ) Nombreuses startups

32 Bibliographie A. Halevy, Answering queries using views : a survey, VLDB Journal, S. Chawathe, H. Garcia-Molina, J. Hammer, K. Ireland, Y. Papakonstantinou, J.D.Ullman, J. Widom : The TSIMMIS Project: Integration of heterogeneous information sources, in 16th Meeting of the Information Processing Society of Japan, Tokyo, I. Manolescu, D. Florescu, D. Kossman : Answering XML queries over heterogeneous data sources, BDA G. Wiederhold: Mediators in the architecture of future information systems, Computer, 25(3):38-49, G. Wiederhold: Mediation in information systems. ACM Computing Surveys, 27(2), 1995.

33 Transactions réparties

34 Concept de transaction Une transaction est une collection d'actions qui transforment la BD (ou des fichiers) depuis un état cohérent en un autre état cohérent BD cohérente (garantie par le système) transaction cohérente (garantie par le programmeur) BD dans un état cohérent exécution de la transaction Begin BD dans un état cohérent End

35 Problèmes liés à la répartition Les mises à jour sont effectuées sur TOUS les sites, ou sur AUCUN => nécessité de coordonner. Items locaux (physique) et items globaux (logique). Transaction globale et transaction locale : le système doit garantir la sérialisabilité globale. Verrouillage centralisé vs décentralisé verrous logiques et verrous physiques verrous mortels intersites

36 Isolation par verrouillage 2 Phases verrous T temps Les verrous en lecture sont partageables; ceux en écriture sont exclusifs Règle 1 avant d'accèder à un granule x, une transaction doit acquérir un verrou sur x. Si x est déjà verrouillé de façon exclusive, la transaction attend Règle 2 dès qu'une transaction relâche un verrou, elle ne peut plus acquérir de nouveau verrou 2phases strict : tous les verrous sont libérés à la fin de la transaction. Plus contraignant. Utilisé dans les SGBD répartis pour minimiser le nombre de messages.

37 Performances L'objectif est de réduire: les blocages une transaction attend qu'une autre transaction relâche ses verrous les inter-blocages un ensemble de transactions attend que l'une d'entre elles relâche ses verrous

38 Gestion de transactions réparties Begin Read Write Abort Commit application résultats Gérant de Transactions Globales STrans. STrans. Gérant de Transactions Locales Gérant de Transactions Locales

39 Protocole de validation en deux étapes (2PhaseCommit) Objectif : Exécuter COMMIT pour une transaction répartie Phase 1 Préparer à écrire les résultats des mises à jour dans la BD Phase 2 Ecrire ces résultats dans la BD Coordinateur composant système d un site qui applique le protocole (lance la transaction, la découpe en sous-transactions à exécuter sur les différents sites, coordonne la terminaison de la transaction) Participant composant système d un autre site qui participe dans l'exécution de la transaction

40 Actions du protocole Coordinator Participant INITIAL PREPARE INITIAL write begin_commit in log VOTE-ABORT write abort in log No Ready to Commit? Yes WAIT VOTE-COMMIT write ready in log Any No? Yes write abort in log GLOBAL-ABORT READY No GLOBAL-COMMIT write commit in log COMMIT ABORT ACK write abort in log Abort Type of msg? Commit ACK write commit in log write end_of_transaction in log ABORT COMMIT

41 Validation normale P1 Coordinateur P2 préparer préparer prêt prêt valider valider fini fini

42 Panne d'un participant avant d'être prêt P1 Coordinateur P2 préparer prêt abandon fini préparer timeout abandon fini } reprise panne

43 Panne d'un participant après s'être déclaré prêt P1 Coordinateur P2 préparer préparer prêt prêt valider fini valider prêt } panne reprise valider fait

44 Panne du coordinateur P1 Coordinateur P2 préparer prêt préparer prêt valider fini préparer prêt préparer prêt valider fini

45 Protocoles de verrouillages répartis Traduire le verrouillage logique en verrouillages physiques. 1. Pas de réplication : - gestionnaire de verrous local sur chaque site + facile à implémenter + peu de messages (2 pour verrouiller, 1 pour libérer) - gestion des verrous mortels complexe 2. Avec réplication : - plusieurs méthodes, dont le coût (nb de messages) dépend du nombre de copies, du rapport lectures/écritures, de la concurrence (verrous refusés)

46 Détection des verrous mortels 1. Timeout Pb : bien déterminer le délai + pas de messages - risque d annulation de plusieurs transactions au lieu d une seule 2. Graphe d attente Les nœuds sont les transactions. On a un arc de Ti ->Tj si Ti attend un verrou tenu par Tj. On construit des graphes locaux, mais les cycles doivent être détectés sur le graphe global (union des graphes locaux). T1 T2 T1 T2 T1 T2 Site 1 Site 2 Graphe global

47 Détection des verrous mortels Estampilles même principe qu en centralisé. Les transactions s exécutent sur n importe quel site, et laissent une estampille pour la copie en question. En cas d écriture, la transaction écrit sur tous les sites où se trouvent des copies. Comparaison des estampilles wait-die et wound-wait Pb. Étendre la notion d estampille au réparti, harmoniser les horloges.

Module BDR Master d Informatique (SAR)

Module BDR Master d Informatique (SAR) Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 6- Bases de données réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Bases de Données Réparties Définition Conception Décomposition Fragmentation horizontale et

Plus en détail

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer Bases de Données Réparties Définition Architectures Outils d interface SGBD Réplication SGBD répartis hétérogènes BD réparties Principe : BD locales, accès locaux rapides accès aux autres SGBD du réseau

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique (SAR)

Module BDR Master d Informatique (SAR) Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 9- Transactions réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Transactions réparties Gestion de transactions Transactions dans un système réparti Protocoles de

Plus en détail

Architecture des SGBD Architecture centralisée

Architecture des SGBD Architecture centralisée Chapitre 1 Université du Havre MASTER MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE-Option SIRES 2013/20134 COURS BASES DE DONNEES REPARTIES Nakechbandi M., LITIS, Email : nakech@free.fr 1. Introduction : Notion de Bases

Plus en détail

Chapitre 1. 1. Introduction : Notion de Bases de données. 2. Définition : BD Répartie. 3. Architecture des SGBD. 4. Conception des bases réparties

Chapitre 1. 1. Introduction : Notion de Bases de données. 2. Définition : BD Répartie. 3. Architecture des SGBD. 4. Conception des bases réparties Université du Havre MASTER MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE-Option SIRES 2010/2011 COURS BASES DE DONNEES REPARTIES Nakechbandi M., LITIS, Email : nakech@free.fr Chapitre 1 1. Introduction : Notion de Bases

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

Systèmes d informations nouvelles générations. Répartition, Parallèlisation, hétérogénéité dans les SGBD. Exemple d application d un futur proche

Systèmes d informations nouvelles générations. Répartition, Parallèlisation, hétérogénéité dans les SGBD. Exemple d application d un futur proche Répartition, Parallèlisation, hétérogénéité dans les SGBD AI Mouaddib Département Informatique Université de Caen Systèmes d informations nouvelles générations! Constat :! Utilisation de nouveaux support

Plus en détail

1. Introduction. Bases de données Réparties, Fédérées et Réplication. Plan. Bibliographie du cours

1. Introduction. Bases de données Réparties, Fédérées et Réplication. Plan. Bibliographie du cours Bases de données Réparties, Fédérées et Réplication Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille Avril 2013 1. Répartition & Fédération 2.

Plus en détail

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr

Intégration de données hétérogènes et réparties. Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Intégration de données hétérogènes et réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Plan Intégration de données Architectures d intégration Approche matérialisée Approche virtuelle Médiateurs Conception

Plus en détail

Implémentation des SGBD

Implémentation des SGBD Implémentation des SGBD Structure générale des applications Application utilisateur accédant à des données d'une base Les programmes sous-jacents contiennent du code SQL Exécution : pendant l'exécution

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr http://www-bd.lip6.fr/ens/li345-2013/index.php/lescours 1 Contenu Transactions en pratique Modèle relationnel-objet

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

BD parallèles et réparties

BD parallèles et réparties LOG660 - Bases de données de haute performance BD parallèles et réparties Département de génie logiciel et des TI BD parallèles vs réparties BD réparties Les données se trouvent sur plusieurs sites (noeuds)

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Bases de données réparties

Bases de données réparties Bases de données réparties J. Akoka - I. Wattiau 1 Contexte Technologique : des solutions de communication efficace entre les machines des SGBD assurent la transparence des données réparties standardisation

Plus en détail

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION Distribution de données avec Oracle G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 1 Plan 12. Distribution de données 12.1 Génération des architectures C/S et Oracle

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

Architectures d'intégration de données

Architectures d'intégration de données Architectures d'intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-ontoise Master Informatique M1 Cours IED lan Intégration de données Objectifs, principes, caractéristiques Architectures type d'intégration

Plus en détail

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Moi Je suis étranger J'ai un accent Je me trompe beaucoup en français (et en info, et en math, et...)

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES Équipe Bases de Données LRI-Université Paris XI, Orsay Université Paris Sud Année 2003 2004 1 SGBD : Fonctionnalités et Principes Qu est qu une base de données? Un Système

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Bases de données réparties et fédérées

Bases de données réparties et fédérées Bases de données réparties et fédérées Février 2002 René J. Chevance Contenu Définitions Exemple de BD répartie Répartition des données Répartition - Fédération Fédération de BD Quelques cas de conflits

Plus en détail

10 Intégration de données sur le web

10 Intégration de données sur le web 10 Intégration de données sur le web 240 Requête utilisateur : Où est-ce que je peux voir les films qui ont participé au dernier Festival de Cannes? Je voudrais les résumés et critiques des films de Pedro

Plus en détail

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS Bases de Données Stella MARC-ZWECKER Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS stella@unistra.u-strasbg.fr 1 Plan du cours 1. Introduction aux BD et aux SGBD Objectifs, fonctionnalités et évolutions

Plus en détail

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu une

Plus en détail

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE 07/04/2014 Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES CHAPITRE 1 ARCHITECTURE RESPONSABLE DR K. BOUKHALFA

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu

Plus en détail

Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles

Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille Fev.

Plus en détail

Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs

Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs http://www-adele.imag.fr/users/didier.donsez/cours Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les Didier DONSEZ Université Joseph Fourier IMA IMAG/LSR/ADELE Didier.Donsez@imag.fr Didier.Donsez@ieee.org

Plus en détail

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Loïc Paulevé, Nassim Hadj-Rabia (2009), Pierre Levasseur (2008) Licence professionnelle SIL de Nantes, 2009, version 1 Ces notes ont été élaborées

Plus en détail

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES BASE DE DONNEES La plupart des entreprises possèdent des bases de données informatiques contenant des informations essentielles à leur fonctionnement. Ces informations concernent ses clients, ses produits,

Plus en détail

Données Réparties. Thibault BERNARD. thibault.bernard@univ-reims.fr

Données Réparties. Thibault BERNARD. thibault.bernard@univ-reims.fr Données Réparties Thibault BERNARD thibault.bernard@univ-reims.fr Sommaire Introduction Gestion de la concurrence Reprise après panne Gestion des données dupliquées Sommaire Introduction Gestion de la

Plus en détail

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données

Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Le Web sémantique, une infrastructure d'intégration de sources de données Chantal Reynaud Université Paris X & LRI (Université Paris-Sud & CNRS), UR INRIA Futurs Plan de l'exposé 1. Importance du point

Plus en détail

Transactionnel et transactionnel réparti. Source R.CHEVANCE G.Gardarin

Transactionnel et transactionnel réparti. Source R.CHEVANCE G.Gardarin 1 Transactionnel et transactionnel réparti Source R.CHEVANCE G.Gardarin Plan Concept de transaction - Propriétés ACID Transactionnel réparti Moniteur transactionnel Modèle X/Open Exemple de moniteur transactionnel:

Plus en détail

Bases de données réparties. Chapitre I : Introduction. Bases de données distribuées : Définitions (fin) QUOI distribuer?

Bases de données réparties. Chapitre I : Introduction. Bases de données distribuées : Définitions (fin) QUOI distribuer? Bases de données réparties Université de Lorraine, FST/MIAE, Dept. Informatique& ESIAL 1/136 Bases de données réparties Université de Lorraine, FST/MIAE, Dept. Informatique& ESIAL 2/136 Bases de données

Plus en détail

Module BD et sites WEB

Module BD et sites WEB Module BD et sites WEB Cours 8 Bases de données et Web Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Le Web Architecture Architectures Web Client/serveur 3-tiers Serveurs d applications Web et BD Couplage HTML-BD

Plus en détail

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery Les membres du projet SemWeb Contexte et objectifs Le projet SemWeb s inscrit dans les efforts de recherche et de développement actuels pour construire

Plus en détail

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Olivier Aubert 1/24 Sources http://www.info.uqam.ca/~obaid/inf4481/a01/plan.htm 2/24 Historique architecture centralisée terminaux passifs (un seul OS, systèmes propriétaires)

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 12 : Concurrence d accès Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Accès concurrents Définitions Verrous Collisions Niveaux de cohérence Blocage

Plus en détail

Réplication des données

Réplication des données Réplication des données Christelle Pierkot FMIN 306 : Gestion de données distribuées Année 2009-2010 Echange d information distribuée Grâce à un serveur central Une seule copie cohérente Accès à distance

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

INSTALLATION DE L APPLICATION DU CONTEXTE ITASTE

INSTALLATION DE L APPLICATION DU CONTEXTE ITASTE INSTALLATION DE L APPLICATION DU CONTEXTE ITASTE Le responsable de la société Itaste utilise une application installée sur son poste : elle est programmée en VBA sous Microsoft Access et pourvue d une

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions 1/46 2/46 Pourquoi? Anne-Cécile Caron Master MAGE - SGBD 1er trimestre 2014-2015 Le concept de transaction va permettre de définir des processus garantissant que l état de la base est toujours cohérent

Plus en détail

Les transactions 1/40. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions

Les transactions 1/40. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions 1/40 2/40 Pourquoi? Anne-Cécile Caron Master MAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 Le concept de transaction va permettre de définir des processus garantissant que l état de la base est toujours cohérent

Plus en détail

Bases de données distribuées et fédérées

Bases de données distribuées et fédérées Bases de données distribuées et fédérées Mars 2003 René J. Chevance Contenu! Définitions! Exemple de BD distribuée! Distribution des données! Distribution - Fédération! Fédération de BD " Quelques cas

Plus en détail

et les Systèmes Multidimensionnels

et les Systèmes Multidimensionnels Le Data Warehouse et les Systèmes Multidimensionnels 1 1. Définition d un Datawarehouse (DW) Le Datawarehouse est une collection de données orientées sujet, intégrées, non volatiles et historisées, organisées

Plus en détail

Bases de données relationnelles : Introduction

Bases de données relationnelles : Introduction Bases de données relationnelles : Introduction historique et principes V. Benzaken Département d informatique LRI UMR 8623 CNRS Université Paris Sud veronique.benzaken@u-psud.fr https://www.lri.fr/ benzaken/

Plus en détail

Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs

Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs Répartition, Réplication, Nomadisme, Hétérogénéité dans les SGBDs Didier DONSEZ Université Joseph Fourier IMA IMAG/LSR/ADELE Didier.Donsez@imag.fr 2 Les Développements Technologiques Amélioration des communications

Plus en détail

Java et les bases de données

Java et les bases de données Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour CENTRE UNIVERSITAIRE D INFORMATIQUE UNIVERSITE DE GENEVE Plan Introduction JDBC: API SQL pour Java - JDBC, Java, ODBC, SQL - Architecture, interfaces, exemples

Plus en détail

TP Bases de données réparties

TP Bases de données réparties page 1 TP Bases de données réparties requêtes réparties Version corrigée Auteur : Hubert Naacke, révision 5 mars 2003 Mots-clés: bases de données réparties, fragmentation, schéma de placement, lien, jointure

Plus en détail

Cours de Base de Données Cours n.12

Cours de Base de Données Cours n.12 Cours de Base de Données Cours n.12 Gestion des transactions : contrôle de concurrence Elisabetta De Maria - http://www.i3s.unice.fr/ edemaria/ UFR Sciences et Laboratoire I3S, CNRS 2013-2014 Université

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1 Pratique d un : MySQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? Finalement, qu est-ce qu un? Modèle relationnel Algèbre relationnelle Conclusion SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

Bases de données et sites WEB

Bases de données et sites WEB Bases de données et sites WEB Cours2 : Sécurité et contrôles d accès Anne Doucet 1 Authentification Autorisation Privilèges Rôles Profils Limitations de ressources Plan Audit Contrôle d accès via les vues

Plus en détail

Introduction aux bases de données NoSQL

Introduction aux bases de données NoSQL Introduction aux bases de données NoSQL Khaled Tannir ets@khaledtannir.net Montréal - 23 Juillet 2015 Qui suis-je? Khaled TANNIR Big Data Architect Lead 20 ans d expérience ets@khaledtannir.net @khaled_tannir

Plus en détail

Quel SGBDR pour VFP?

Quel SGBDR pour VFP? D. Peralta le 4 mars 2008 Rencontres AtoutFox 2007/2008 Quel SGBDR pour VFP? Lors des précédentes rencontres, nous avons écrit des articles sur l utilisation des SGBDR avec VFP. Nous avons vu les différentes

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Année Universitaire 2009/2010 Session 2 de Printemps

Année Universitaire 2009/2010 Session 2 de Printemps Année Universitaire 2009/2010 Session 2 de Printemps DISVE Licence PARCOURS : CSB4 & CSB6 UE : INF 159, Bases de données Épreuve : INF 159 EX Date : Mardi 22 juin 2010 Heure : 8 heures 30 Durée : 1 heure

Plus en détail

Le Network File System de Sun (NFS)

Le Network File System de Sun (NFS) 1 sur 5 Le Network File System de Sun (NFS) Le Network File System de Sun (NFS) Architecture Protocoles Mounting Automounting vs Static mounting Directory et accès aux fichiers Problèmes Implémentation

Plus en détail

Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP)

Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP) Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP) Définition (G. Gardarin) Entrepôt : ensemble de données historisées variant

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données IFT3030 Base de données Chapitre 2 Architecture d une base de données Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées

Plus en détail

Le Langage SQL version Oracle

Le Langage SQL version Oracle Université de Manouba École Supérieure d Économie Numérique Département des Technologies des Systèmes d Information Le Langage SQL version Oracle Document version 1.1 Mohamed Anis BACH TOBJI anis.bach@isg.rnu.tn

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/26 Bases de Données Avancées DataWareHouse Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin,

Plus en détail

Bases de données avancées Concurrence d'accès et reprise

Bases de données avancées Concurrence d'accès et reprise Bases de données avancées Concurrence d'accès et reprise Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan La notion de transaction Les problèmes de la concurrence Problèmes

Plus en détail

XML et les bases de données

XML et les bases de données XML et les bases de données Mihaela JUGANARU-MATHIEU mathieu@emse.fr École Nationale Supérieure des Mines de St Etienne février 2012 XML - un format de représentation de l information XML ou autre langage

Plus en détail

Les Entrepôts de Données

Les Entrepôts de Données Les Entrepôts de Données Grégory Bonnet Abdel-Illah Mouaddib GREYC Dépt Dépt informatique :: GREYC Dépt Dépt informatique :: Cours Cours SIR SIR Systèmes d information décisionnels Nouvelles générations

Plus en détail

Performances. Gestion des serveurs (2/2) Clustering. Grid Computing

Performances. Gestion des serveurs (2/2) Clustering. Grid Computing Présentation d Oracle 10g Chapitre VII Présentation d ORACLE 10g 7.1 Nouvelles fonctionnalités 7.2 Architecture d Oracle 10g 7.3 Outils annexes 7.4 Conclusions 7.1 Nouvelles fonctionnalités Gestion des

Plus en détail

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES BASES DE DONNÉES CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98 J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES III. LES SYSTÈMES RÉSEAU IV. LES SYSTÈMES RELATIONNELS V. LE LANGAGE

Plus en détail

2 Serveurs OLAP et introduction au Data Mining

2 Serveurs OLAP et introduction au Data Mining 2-1 2 Serveurs OLAP et introduction au Data Mining 2-2 Création et consultation des cubes en mode client-serveur Serveur OLAP Clients OLAP Clients OLAP 2-3 Intérêt Systèmes serveurs et clients Fonctionnalité

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Bases de données réparties: Fragmentation et allocation

Bases de données réparties: Fragmentation et allocation Pourquoi une base de données distribuée? Bibliographie Patrick Valduriez, S. Ceri, Guiseppe Delagatti Bases de données réparties: Fragmentation et allocation 1 - Introduction inventés à la fin des années

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Références bibliographiques Jeff Ullman,Jennifer Widom, «A First Course in Database systems», Prentice-Hall, 3rd Edition, 2008 Hector Garcia-Molina, Jeff Ullman, Jennifer

Plus en détail

Systèmes de Gestion de Bases de Données (SGBD) relationnels Maude Manouvrier

Systèmes de Gestion de Bases de Données (SGBD) relationnels Maude Manouvrier ENSTA Mastère Spécialisé en Architecture des Systèmes d Information Cours C1-3 Systèmes de Gestion de Bases de Données (SGBD) relationnels Maude Manouvrier Partie II : les SGBD vus du coté Administrateur

Plus en détail

Architectures web/bases de données

Architectures web/bases de données Architectures web/bases de données I - Page web simple : HTML statique Le code HTML est le langage de base pour concevoir des pages destinées à être publiées sur le réseau Internet ou intranet. Ce n'est

Plus en détail

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données Chapitre 10 Architectures des systèmes de gestion de bases de données Introduction Les technologies des dernières années ont amené la notion d environnement distribué (dispersions des données). Pour reliér

Plus en détail

ORACLE DATA INTEGRATOR ENTERPRISE EDITION - ODI EE

ORACLE DATA INTEGRATOR ENTERPRISE EDITION - ODI EE ORACLE DATA INTEGRATOR ENTERPRISE EDITION - ODI EE ORACLE DATA INTEGRATOR ENTERPRISE EDITION offre de nombreux avantages : performances de pointe, productivité et souplesse accrues pour un coût total de

Plus en détail

Introduction à ADO.NET

Introduction à ADO.NET 1 Introduction à ADO.NET Introduction à ADO.NET Sommaire Introduction à ADO.NET... 1 1 Introduction... 2 1.1 Qu est ce que l ADO.NET?... 2 1.2 Les nouveautés d ADO.NET... 2 1.3 Les avantages d ADO.NET...

Plus en détail

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr IT203 : Systèmes de gestion de bases de données A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Informations pratiques Intervenants : Cours : (A. Zemmari zemmari@labri.fr) TDs, TPs : S. Lombardy et A. Zemmari Organisation

Plus en détail

SQL Serveur 2012+ Programme de formation. France Belgique Suisse - Canada. Formez vos salariés pour optimiser la productivité de votre entreprise

SQL Serveur 2012+ Programme de formation. France Belgique Suisse - Canada. Formez vos salariés pour optimiser la productivité de votre entreprise SQL Serveur 2012+ Programme de formation France Belgique Suisse - Canada Microsoft Partner Formez vos salariés pour optimiser la productivité de votre entreprise Dernière mise à jour le : Avril 2014 Des

Plus en détail

PHP 4 PARTIE : BASE DE DONNEES

PHP 4 PARTIE : BASE DE DONNEES PHP 4 PARTIE : BASE DE DONNEES 1. Introduction 2. Présentation de MySQL 3. Principe 4. Connexion 5. Interrogation 6. Extraction des données 7. Fonctions de services 8. Traitement des erreurs 9. Travaux

Plus en détail

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Copyright 1996-2009 OroLogic Inc. http://www.orologic.com Révision 4.01 Table des matières I Table des matières Introduction à

Plus en détail

Java DataBaseConnectivity

Java DataBaseConnectivity Java DataBaseConnectivity JDBC JDBC est une API Java (ensemble de classes et d interfaces défini par SUN et les acteurs du domaine des SGBD) permettant d accéder aux bases de données à l aide du langage

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux bases de données

CHAPITRE 1. Introduction aux bases de données CHAPITRE 1 Contenu du chapitre 1 Pourquoi utiliser une bases de? Définitions et objectifs d'un SGBD Niveaux d'abstraction des Méthodes de modélisation d une BD Modèles de structuration des Structure globale

Plus en détail

Bases de données - Modèle relationnel

Bases de données - Modèle relationnel Bases de données - Modèle relationnel Introduction SITE :http://www.univ-orleans.fr/lifo/members/mirian.halfeld/ BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Les bases de données - Bibliographie Ullman and Widom,

Plus en détail

Bases de Données Réparties Concepts et Techniques. Matthieu Exbrayat ULP Strasbourg - Décembre 2007

Bases de Données Réparties Concepts et Techniques. Matthieu Exbrayat ULP Strasbourg - Décembre 2007 Bases de Données Réparties Concepts et Techniques Matthieu Exbrayat ULP Strasbourg - Décembre 2007 1 Définition Une base de données répartie (distribuée) est une base de données logique dont les données

Plus en détail

Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW. Alexandre STANURSKI National Instruments France

Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW. Alexandre STANURSKI National Instruments France Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW Alexandre STANURSKI National Instruments France Quelles sont les possibilités? Publication de données Génération de rapports et de documents

Plus en détail

Annuaire LDAP ou SGBD : quelles solutions pour un référentiel unique?

Annuaire LDAP ou SGBD : quelles solutions pour un référentiel unique? Annuaire LDAP ou SGBD : quelles solutions pour un référentiel unique? J. Eudes, Jacques.Eudes@ujf-grenoble.fr G. Forestier, Gerard.Forestier@imag.fr E. Payan, Eric.Payan@univ-lyon1.fr 1. Introduction La

Plus en détail

Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger. par Amina GACEM. Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales

Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger. par Amina GACEM. Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Évolution des SGBDs par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Evolution des SGBDs Pour toute remarque, question, commentaire

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

PROJET 1 : BASE DE DONNÉES REPARTIES

PROJET 1 : BASE DE DONNÉES REPARTIES PROJET 1 : BASE DE DONNÉES REPARTIES GESTION D UNE BANQUE Elèves : David Bréchet Frédéric Jacot Charles Secrétan DONNÉES DU PROJET SSC - Bases de Données II Laboratoire de Bases de Données BD réparties

Plus en détail