PROJET D ETUDE LANCEMENT D'UNE FORMATION DE TECHNICO-COMMERCIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET D ETUDE LANCEMENT D'UNE FORMATION DE TECHNICO-COMMERCIAL"

Transcription

1 PROJET D ETUDE LANCEMENT D'UNE FORMATION DE TECHNICO-COMMERCIAL PROFILS TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES «PRODUITS ET SERVICES DE HAUTES TECHNOLOGIES» 11 décembre

2 SOMMAIRE OBJET DE L ETUDE Page 3 LES ENTERPRISES PARTICIPANTES : QUI SONT-ELLES? Page 4 LE TECHNICO-COMMERCIAL : REPRESENTATIVITES PERCEPTIONS PARCOURS DE FORMATION Page 10 PREVISIONS DE RECRUTEMENT DES ENTREPRISES & PROSPECTIVE Page 21 RELATIONS-ECOLES : OU EN SOMMES- NOUS? Page 26 SYNTHESE Page 29 L AVENIR DES ENTREPRISES & DU PARTENARIAT RELATIONS ECOLES Page 35 2

3 OBJET DE L ETUDE Définir précisément les besoins des entreprises en termes de formation et/ou recrutement (niveau de formation recherché, matières enseignées nécessaires, parcours de formation initial requis, compétences recherchées, missions et activités confiées ) pour le profil de technico-commercial. Permettre le recueil des besoins des entreprises de technico-commerciaux pour les produits et services de hautes technologies. Inclure un état des lieux de l existant pour cette fonction dans les entreprises. Un groupe de travail de PME du réseau sera mobilisé sur cette thématique et/ou ayant des besoins de formation ou recrutement à court et moyen terme afin : - d affiner les besoins détectés, de définir les contours de la (des) formation(s) nécessaire(s) - de cibler les établissements dispensateurs potentiels, suite à l analyse de l enquête et validée par le groupe de travail. Vérifier si les conditions nécessaires et suffisantes pour le lancement de cette formation sont remplies. 3

4 ETUDE FORMATION TECHNICO-COMMERCIAL LES ENTREPRISES PARTICIPANTES : QUI SONT-ELLES? 4

5 PROFIL DES REPONDANTS Une trentaine d entreprises du réseau Opticsvalley ont répondu au questionnaire. Ces entreprises sont situées en Ile-De-France. La passation du questionnaire s est déroulée entre le 1 er juillet 2012 et le 30 novembre 2012 et a été réalisée par l ensemble des membres de l équipe projet du réseau. Il s agit en majorité de PDG (45%), de représentants de fonctions commerciales et marketing (45%), issus en majorité de TPE/PME, représentant 90% des entreprises du panel. La fonction RH est peu représentée dans le panel. CHIFFRE D AFFAIRES 55% des TPE/PME du réseau ont réalisé entre 1M et 10M de CA pour l année 2011 et 42% d entreprises un CA proche du million d euros. ANCIENNETE Les entreprises innovantes du réseau passent la barrière des 3 ans, puisque 35% d entre elles ont une ancienneté supérieure à 5 ans et 42% ont plus de 10 ans d ancienneté. 5

6 SAVOIR-FAIRE METIER DES ENTREPRISES Les domaines de compétences techniques les plus représentés (soit 80% des répondants) : Composants optiques (composants passifs, actifs, fibres optiques, câbles) Instruments (tests et mesures, lasers) Services et prestations d'ingénierie (conception, intégration, test et validation) Sous-ensembles matériels (connecteurs, circuits imprimés, cartes équipées, boîtiers / packaging Liste de domaines de compétences proposés aux répondants : Composants électroniques (Composants passifs, actifs, Circuits intégrés, électronique de puissance, Mems, Tubes) Composants et sous-ensembles logiciels (Algorithmique / traitement de signal, communication, interface homme / système, sécurité) Composants optiques (Composants passifs, actifs, fibres optiques, câbles) Edition d'outils logiciels génériques (CAO, GPAO, CRM) Instruments (Tests et mesures, Lasers) Logiciels Libres Matériaux (Matériaux optiques et/ou électroniques) Services et prestations d'ingénierie (Conception, Intégration, Test et validation) Sous-ensembles fonctionnels (Capteurs, Alimentations, Affichage / visualisation, Calculateurs) Sous-ensembles matériels (Connecteurs, Circuits imprimés, Cartes équipées, Boîtiers / packaging) Systèmes complexes (Simulation / Intégration, Interface homme / système / Système de systèmes) Systèmes embarqués (Architecture système, intégration...) Technologies logicielles de base (Systèmes d'exploitation, Langages, Bases de données) 6

7 REPARTITION DE L EFFECTIF PAR POPULATION NON SALARIEE & GENRE EFFECTIF De part leur taille (0 à 50 salariés), 77% des entreprises participantes à cette étude sont des TPE et des PME. 16% d entre elles, représentent des PME (51 à 250 salariés). EFFECTIF PAR CATEGORIE Apprentis/Stagiaires et Femmes/Hommes : répartition pour l ensemble des 31 entreprises participantes à l étude, représentant un effectif total de 582 salariés Appentis Stagiaires Femmes Hommes 7

8 REPARTITION DE L EFFECTIF PAR AGE Les entreprises du panel ont un effectif relativement jeune. Les tranches d âge de ans et de ans, représentent plus de 30% de l effectif total des 31 entreprises participantes à l'étude, soit 582 salariés de 25 ans ans ans ans ans + de 50 ans 8

9 REPARTITION DE L EFFECTIF PAR GRANDE FAMILLE METIER La fonction R&D reste sans conteste le noyau dur des entreprises innovantes soit un volume de 113 collaborateurs, suivie de très près par la fonction commerciale, et les autres fonctions supports, soit 110 collaborateurs sur Nouveaux recrutés depuis 3 ans Dernier trimestre Production R&D - Conception Commercial Support Technique & Maintenance Autres fonctions supports : Finance, RH, Marketing, Achat, Qualité, Management 9

10 ETUDE FORMATION TECHNICO-COMMERCIAL LE TECHNICO-COMMERCIAL : REPRESENTATIVITES PERCEPTIONS PARCOURS DE FORMATION 10

11 LE TECHNICO-COMMERCIAL DANS L ENTREPRISE L'emploi technico-commercial est-il représenté dans votre entreprise? 3% oui non Si oui, quels sont les libellés d'emplois utilisés? 32% 39% Technico-Commercial 97% Ingénieur Technico-Commercial Chargé d'affaire 14% 18% 11% 18% Ingénieur d'affaire Commercial Autre Resp. Cial, Ingénieur Cial, Field Sales, missions tenues par le PDG 11

12 VISION DU METIER Quelle est votre définition d'un technico-commercial et quelles sont vos attentes vis-à-vis de ce métier? : «Une préférence pour le terme de Chargé d'affaires. Le Technico-commercial va limiter son action à des missions de vente, le Chargé d'affaires prend en charge la phase amont (prospection, spécification des besoins,...), jusqu'au suivi aval (suivi client, renforcé d une formation interne si nécessaire...). Le métier est vu ici sous l'angle du conseil-partenariat. Les compétences technologiques et l expérience sont des indispensables et un gage de crédibilité. La notoriété de l'entreprise est acquise par le bouche à oreille. Le client n est pas séduit par un Technico-commercial junior. Ce profil de Technico-commercial est plus adapté pour des missions de prospection. 12

13 ATTENTES VIS-A-VIS DU METIER SUR LE ROLE Prospection Marketing Vente Suivi des comptes Développer des argumentaires Renforcer la prospection à l export Détecter des partenaires Identifier et connaître les concurrents Promouvoir l'image de l entreprise Participer à des salons professionnels Définir le besoin client Elaborer le pricing Développer le chiffre d affaires Savoir rendre accessible un devis à des interlocuteurs non techniciens (acheteurs par exemple) Animer un réseau revendeur à l'international Contribuer à l augmentation du CA Suivre les prises de commande et garantir le suivi client Réaliser un suivi administratif Transmettre les remontées clients Détecter les nouveaux besoins clients Assurer un suivi administratif tout en étant un support technique 13

14 ATTENTES VIS A VIS DU METIER SUR LES COMPETENCES-PROFILS SAVOIRS SAVOIR-FAIRE SAVOIR-ETRE PROFILS & SUGGESTIONS Formation Bac+5 (cursus ingénieur commercial) Compréhension des marchés à dominante technologique, industrielle et scientifique pour asseoir crédibilité/image de l'entreprise Maîtrise du processus de vente : du ciblage et la prospection à la signature du contrat. Connaissances approfondies en commerce international. Anglais courant/seconde langue appréciée. Savoir prospecter et aller chercher les clients. Savoir qualifier une affaire Gérer un portefeuille commercial. Définir des produits spécifiques Comprendre les demandes de ses interlocuteurs et aller au devant de leurs attentes. Faire exprimer au client ses besoins et lui donner envie de travailler avec la société. Ecoute Empathie client Bon relationnel Sens commercial Capacité de création de réseau (acteurs de la chaine de valeur) Art de la négociation Persévérance Fibre internationale Dynamisme Autonomie Sens de l'initiative Expérience commerciale sur les systèmes industriels complexes et dans un contexte international. Avoir une expertise technique pour la définition de produit spécifique. Maximiser la compréhension technique/besoin client pour évoluer dans sa posture. Connaissance du droit des affaires/droit des contrats. Esprit analytique Polyvalence Bonnes rédactionnelles. capacités Réactivité, proactivité Volonté de vendre Maîtrise du Pack Office. Capacité de rebondir 14

15 ACQUISITION DE LA DOUBLE COMPETENCE Par quel bais vos Technico-commerciaux ont-ils acquis leur double compétence?* La formation initiale 40% La formation continue 0% L'alternance 17% Formation qualifiante 3% L expérience professionnelle 67% La formation Interne 10% *Les utilisateurs peuvent cocher plusieurs cases, donc les pourcentages peuvent être supérieurs à 100 %. 15

16 ECOLES & UNIVERSITES Les écoles et Universités de vos Technico-commerciaux? (Formations Bac+2 à Bac+5) 16

17 Quel est l intitulé des formations suivies? FORMATIONS SUIVIES BTS Diplôme d Ingénieur Master BTS métiers de l'eau Formation qualifiante «Responsable Commercial et Marketing» Licence professionnelle MCI Formation DGAC : Direction et Gestion de l Action Commerciale 3 ème cycle EM Lyon Formation «Ventes à l'export» de niveau 3 Diplôme d'ingénieur : en réseau, sans spécialité, «Filière innovation et entreprenariat» Master : Management, Management du commerce international, Management de la technologie et de l'innovation Ecole d'ingénieur complétée d un 3ème cycle BTS Technique de commercialisation, complété d un BTS électrotechnique 17

18 L DOUBLE COMPETENCE MAITRISEE PAR LE TECHNICO-COMMERCIAL Quelle est la double compétence maitrisée par vos «technico-commerciaux"? 13% 10% 10% 10% 48% Optique/Photonique Mesures physiques Electronique Electrotechnique Logiciel 19% 23% Mécanique Autre : automatisme, bâtiments 18

19 LE TECHNICO-COMMERCIAL : ECART DES BESOINS EN COMPETENCES ENTREPRISES/MARCHE Avez-vous des besoins actuels en compétences techniques ou scientifiques, non maitrisées par vos «technico-commerciaux" en poste? Oui Si oui, indiquez les compétences techniques et scientifiques non maitrisées et recherchées : Non 29% Optique/Photonique 22% Mesures physiques 71% Electronique 67% 33% Electrotechnique Logiciel 11% 11% Mécanique Autre : Thermique, leadership, management, communication, posture relation client 19

20 LE TECHNICO-COMMERCIAL : ECART DES BESOINS EN COMPETENCES Mettez-vous en œuvre des solutions alternatives pour pallier le manque de compétences commerciales et/ou scientifiques disponibles sur le marché? oui non 16% Si oui, quelles sont vos solutions alternatives : * Formation interne 83% Auto-entrepreneur 0% Portage salarial 0% 84% Dispositif VAE 0% Management de transition 0% Stage 0% Apprentissage 17% Autre 33% *Les utilisateurs peuvent cocher plusieurs cases, donc les pourcentages peuvent être supérieurs à 100 %. 20

21 ETUDE FORMATION TECHNICO-COMMERCIAL PREVISIONS DE RECRUTEMENT DES ENTREPRISES & PROSPECTIVE 21

22 RECRUTEMENT : PREVISIONS D EMBAUCHE Envisagez-vous de recruter à court et/ou terme moyen? oui non Si oui, quels sont les profils recherchés (niveau d expérience)? : 42% 58% 45% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% Jeune diplômé avec moins d'un an d'expérience 26% 13% 13% Jeune cadre de 1 an à 5 ans d'expérience Cadre confirmé avec plus de 5 ans d'expérience 3% Senior 45% Non réponse 22

23 RECRUTEMENT : PREVISIONS D EMBAUCHE Sous quel statut?* 39% 42% CDI CDD Apprenti A quelle échéance?* Stagiaire 0% 6% 13% Non réponse 6% 10% Dans moins de 2 mois 3 mois à 6 mois 13% 7 mois à 12 mois Entre 12 et 24 mois 71% *Les utilisateurs peuvent cocher plusieurs cases, donc les pourcentages peuvent être supérieurs à 100 %. 23

24 RECRUTEMENT : PREVISIONS D EMBAUCHE oui non Lors de vos recrutements, passés ou actuels, les candidats(es) disponibles sur le marché correspondaient(ent)-ils à ce que vous recherchiez(ez)? 42% 58% Si non, pourquoi? - Métier trop spécifique - Jeunes diplômé(e)s ou candidat(es) avec une expérience de 3-5 ans mais faible maturité professionnelle et pro activité. - Peu ou pas de recul sur le monde de l entreprise et sur le métier de la vente. - Préjugé des ingénieurs sur l aisance du métier de la vente par rapport à la R&D - Absence de spécificités de la vente technique B2B - Absence de candidat(es) expérimenté(es) avec la compétence métier de l'eau - Profil recherché très précis : Bac+2 (Formation commerciale en apprentissage). - Rareté des candidats ayant évolué dans le secteur des hautes technologies (compréhension des problématiques liées à des produits et marchés scientifiques/techniques) -Bonne base technique, complétée d une formation vente d excellence, correspond t-il à 5% des vendeurs? -Recours au cabinet de recrutement (profils rares). 24

25 PROSPECTIVE A 2 ANS Comment percevez-vous l'évolution du métier de Technico-Commercial Produits et Services de Hautes Technologies d'ici 2 ans? Evolution vers un rôle d apport stratégique et lié à la vente des prestations R&D Un positionnement plus international Une fonction toujours positionnée sur des niches donc avec de forts impacts techniques renforcés par la mondialisation. Il faut savoir/pouvoir se maintenir à niveau Importance de l anglais et de l appréhension de différentes cultures Absence de modification du modèle D-FI Accentuation vers le marché Bio Un métier qui restera technique avant tout, avec une forte culture d intelligence économique, au delà du simple rôle commercial Augmentation de la vente produits standards Développement et vente de solutions Internet 25

26 ETUDE FORMATION TECHNICO-COMMERCIAL RELATIONS-ECOLES : OU EN SOMMES- NOUS? 26

27 PARTENARIATS RELATIONS ECOLES Développez-vous des partenariats de recrutement avec les écoles d'ingénieurs, les écoles de commerce ou les universités, pour adapter les enseignements aux besoins de compétences de votre entreprise? Si oui, avec qui et comment? 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% oui 6% non 94% Partenaires : Universités Paris 6 & Lille. Forme des partenariats : -Présentation du projet pour la constitution d'une équipe technique - Relation avec la Licence pro Biophotonique de Paris 7 pour l'alternance -Aujourd'hui la relation se base sur les besoins en production/r&d, pourquoi ne pas envisager la même formation pour les Technico-commerciaux? - Interventions en cours - Maquettes de démonstration 27

28 PARTENARIATS RELATIONS ECOLES La formation en alternance des écoles pour les Bac +2 à Bac +5, est-elle une solution adaptée pour pallier vos difficultés de recrutement en matière de compétences techniques ou scientifiques? Si oui, pour quel niveau de formation? Bac + 2 3% Bac % Bac % Non réponse 52% oui non 42% 58% Si non, pourquoi? -Engagement long, peu adapté avec le fonctionnement d une jeune entreprise ou avec un besoin en compétence continu - L apprenti peut être recruté pour une mission et peut ne plus correspondre au profil nécessaire pour la suite (ex: formation lancement de produit) -Difficulté à conserver les jeunes qui envisagent une carrière «grand groupe» - Pas compatible avec les missions des ITC (prospection, suivi de clients, salons) et l organisation interne - Absence d'expérience professionnelle préalable ou suffisante (Maturité, d'investissement personnel, appropriation du poste ) -Le stage est plus facile à manager que l alternance 28

29 ETUDE FORMATION TECHNICO-COMMERCIAL SYNTHESE 29

30 L ETUDE EN 10 CHIFFRES CLES % des répondants sont des PDG et des représentants des fonctions commerciales et marketing. L effectif total des entreprises participantes à l étude représente 582 salariés dont 13 apprentis. 30% de l effectif total des 31 entreprises participantes, se situe dans les tranches d'âges de 25 ans à 40 ans. 67% des Technico-Commerciaux ont acquis leur double compétence par l expérience professionnelle. La formation interne est la réponse au renfort de compétences commerciales pour 87% des répondants. 48% de la population de Technico-Commerciale maitrise la compétence optique/optronique. 67% des entreprises recherchent ou ont besoin de renforcer les compétences transversales de leur population Technico- Commerciale (Leadership, management, relation client, ). 58% des entreprises envisagent de recruter, en CDI 42% d entre elles et en CDD pour 39%. 8 71% des entreprises planifient de recruter 1 ou plusieurs collaborateurs d ici 12 à 24 mois. 9 Le partenariat relations-écoles est mis en œuvre au sein de 6% des entreprises du panel. 10 Malgré ses contraintes, l alternance reste une solution adaptée aux difficultés de recrutement pour 58% des entreprises participantes à l'étude. 71% des répondants souhaitent rejoindre le groupe de travail Opticsvalley pour faire évoluer l offre de formation TC. 30

31 COMPETENCES RECHERCHEES PAR LES ENTREPRISES DU RESEAU Les entreprises du réseau Opticsvalley évoluent dans un système de ventes complexes et/ou internationales. Elles ont besoin de profils de haut niveau technique et commercial pour leur «business development». Le métier de Technico-commercial, d Ingénieur technico-commercial ou d Ingénieur d affaires à l origine de l étude, se situe dans la fonction commerciale depuis la phase amont de la prospection client jusqu à la négociation et la conclusion de l affaire. Le processus d ingénierie commerciale d affaires se décompose en 4 phases : AVANT-VENTE Stratégie & Prospection Analyse du besoin client Négociation & Vente Suivi & Support BO TO B EN NATIONAL ET/OU INTERNATIONAL 31

32 RAPPEL DE L ARTICULATION DE LA DOUBLE COMPETENCE EN FORMATION INITIALE ECOLE D INGÉNIEUR Référentiel du CTI (Commission des Titres d Ingénieur) cadre le diplôme. Formation composée de 70% à 80% d enseignement technique et de 20% à 30% d enseignement transversal, en initial ou en apprentissage «Majeure et modules transversaux» en 3 ème, 4 ème ou en 5 ème année, selon les écoles. Les modules sont à l appréciation de l étudiant, selon son projet professionnel UNIVERSITE Très présente en L3 en apprentissage ou en contrat de professionnalisation : Licence Métiers du commerce industriel Commercialisation des services & produits industriels Management de la relation client AUTRES FORMATIONS Masters en Ingénierie technicocommerciale, d affaires, IAE, commerce international et management de projet, pour les diplômés de formation initiale : d un diplôme d ingénieur d un master scientifique ou technique d une université. Renforcer l insertion professionnelle et l employabilité d un profil scientifique/technique, à un poste d Ingénieur d affaires ou d Ingénieur technicocommercial 32

33 CONSTAT GENERAL MOTIVATION & FIDÉLISATION Ne parvient pas à détecter les candidats à potentiel ayant un projet professionnel en cohérence avec le projet d entreprise. Malgré des efforts pour assurer pleinement son rôle de tuteur, le Dirigeant a du mal à stabiliser le taux de turn over, après la fin de la formation TECHNIQUES DE RECRUTEMENT & MANAGEMENT Manque de temps et de ressources en interne, pour gérer la charge liée au lancement et pilotage d un recrutement via les annonces, les réseaux sociaux, les écoles, les salons et forums. Intégrer et encadrer un salarié non permanent, est nouveau pour l entreprise. Ne sait pas comment développer une communication de recrutement «séduisante» pour se positionner face à la concurrence des grandes entreprises. GESTION DES RH Doutes sur la contribution concrète d un jeune recruté, au plan de développement et à la compétitivité de l entreprise (maturité professionnelle, valeurs fondamentales, compréhension des enjeux de l entreprise, ) Des difficultés à définir les bonnes compétences et à identifier les bons diplômes ou qualifications, dans l offre régionale ou nationale de formation dispensée par le marché public et privé. 33

34 CONSTAT GENERAL Pourquoi les TPME sont elles importantes pour l école et ses élèves? Les PME sont clefs pour l avenir de la France et de l Europe : - 95% des emplois ; 54% de la valeur ajoutée créée au niveau européen - Premiers moteurs de la prospérité et de la croissance économique - Rôle clé dans l innovation, la recherche et le développement Les liens entre les élèves, anciens élèves et PME sont croissants : - Un grand nombre d anciens étudiants de grandes écoles et universités, sont dirigeant(es), créateurs ou repreneurs de TPME - Intérêt croissant des élèves pour des petites structures, perçues comme plus humaines et offrant plus vite des fonctions de responsabilité - Les PME sollicitent de plus en plus les écoles et universités En revanche, élèves et PME ne se connaissent pas bien : Beaucoup d idées préconçues : «les PME n offrent pas d opportunités de carrière»; «un étudiant d une grande école ne s adaptera pas à mon entreprise : trop théorique, trop ambitieux, trop cher». 34

35 ETUDE FORMATION TECHNICO-COMMERCIAL L AVENIR DES ENTREPRISES & DU PARTENARIAT RELATIONS-ECOLES 35

36 ETUDE PROJET FORMATION TECHNICO-COMMERCIAL PARTENAIRES POTENTIELS Bien qu appréciés par les entreprises, l étude montre que les apprentis manquent d expérience et de maturité professionnelle pour répondre aux exigences de la fonction ITC ou IA. Sachant que 71% des entreprises envisagent de recruter dans les 12 à 24 mois en CDI (42%) d entre elles et en CDD pour 39% : 1.Quelle offre de formation construire pour proposer des Ingénieurs Technico Commerciaux Produits et Services de Hautes-Technologies opérationnels et répondants aux besoins des entreprises à court, moyen et long terme? 2. Quels sont les savoirs, savoir-faire et savoir-être transmissibles par la voie de l enseignement ou de la formation externe /interne et les compétences qui s acquièrent uniquement par l expérience (limites de l offre de formation)? 36

37 FORMATIONS : PISTES D ACTION Profils titulaires d un Bac+4/5 Profil titulaire d un Bac+3/4 Embauche en CDI Embauche en CDD/VIE : mois Embauche en alternance ou stage Cursus Formation longue : 12 à 24 mois, de type M2 IA ou MBA executive pour renforcer les compétences transversales et techniques. Modules Rythme - Posture conseil-client -Intelligence économique -Négociation, vente - Management de projet de projet, -Leadership -Techniques de communication (PNL pour commerciaux) - Méthodologie rédactionnelle du cahier des charges, anglais des affaires -TOEIC/GMAT), 2 ème langue européenne. 2/3 soir par semaine + weekend ou 2 à 4 jours par mois. Parcours qualifiant de formation à la carte ou maintien de la formation dans un parcours d intégration : 1.Renfort de compétences techniques 2.Renfort de compétences transversales 3.Renfort de la double-compétence - Posture conseil-client -Intelligence économique -Négociation, vente - Management de projet de projet - Leadership -Techniques de communication (PNL pour commerciaux) - Méthodologie rédactionnelle du cahier des charges, anglais des affaires -TOEIC/GMAT), 2 ème langue européenne. Nombre de jours à déterminer selon les domaines de compétences selon le parcours défini et la durée du CDD. Proposer une à deux spécialités du savoir-faire technique des entreprises du réseau Opticsvalley, comme majeure en 4 ème et 5 ème de l Ecole d Ingénieure, l Ecole de commerce ou l Université partenaire, complétées de modules en option choisis par l étudiant et/ou l entreprise. Ateliers challenges (Ex : The Apprentice de Donald Trump), des business case correspondant à des projets internes à court/moyen/long terme que les entreprises souhaitent mettre en œuvre, trophée du meilleur apprenti avec une embauche pour le lauréat. Options : - Posture conseil-client -Intelligence économique - Négociation, vente - Management de projet de projet, Leadership, -Techniques de communication (PNL pour commerciaux) - Méthodologie rédactionnelle du cahier des charges, anglais des affaires -TOEIC/GMAT), 2 ème langue européenne. Volume horaire de cours à déterminer selon l objectif pédagogique de la majeure, le niveau d autonomie défini par l école et attendu par les entreprises 37 pour un niveau de 4 ème année et de 5 ème année.

38 PARTENARIATS & DETECTION DE CANDIDATS Utiliser le vivier de candidats des écoles pour des besoins en recrutement et missions d études : Ex: IFAG a créé un partenariat avec de grandes enseignes et PME/PMI afin de travailler avec un tissu économique local. Concevoir des chaires d entreprises afin de développer la recherche et l'enseignement dans des domaines précis avec les écoles : Ex : Caisse d épargne collabore avec l ESC Dijon sur la responsabilité sociale de l entreprise. Mécénat, fondations, bourses: soutien matériel, attribution de bourse (mérite, excellence) S assurer une visibilité auprès des étudiants BONNES PRATIQUES DE PARTENARIATS Etre membre du jury des concours d entrée, parrainer une promotion Participer aux projets tutorés, assister aux jurys, aux soutenances Participer aux forums entreprises de l école Organiser des forums et conférences thématiques ou d actualités, au cours desquels les entreprises présentent leurs métiers et leurs activités S impliquer dans la construction pédagogique des enseignements Co-construire des contenus de missions pour les périodes stage, en lien avec les enseignements de la formation Organiser des visites de sites industriels, d usines, de salles des marchés, Mettre en œuvre des challenges entreprises et des business games Organiser des soirées festives thématiques, participation des représentants du monde économique lors des entretiens de sélection. 38

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion, mention Economie-Finance, spécialité Banque Autorité responsable de la certification

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

MASTER CHIMIE PARCOURS INGENIERIE COMMERCIALE

MASTER CHIMIE PARCOURS INGENIERIE COMMERCIALE MASTER CHIMIE PARCOURS INGENIERIE COMMERCIALE Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 2 Présentation

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière

Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

MASTER CHIMIE PARCOURS INGENIERIE TECHNICO- COMMERCIALE EN SOLUTIONS GLOBALES SCIENTIFIQUES

MASTER CHIMIE PARCOURS INGENIERIE TECHNICO- COMMERCIALE EN SOLUTIONS GLOBALES SCIENTIFIQUES MASTER CHIMIE PARCOURS INGENIERIE TECHNICO- COMMERCIALE EN SOLUTIONS GLOBALES SCIENTIFIQUES Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Nature de la formation : Diplôme national de

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Coordinateur-trice du personnel de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Étude réalisée par : la CGPME Paris Ile de France Échantillons: Dirigeants d Entreprises Échantillon de

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

Programme détaillé DIPLÔME SPECIALISE MARKETING DES PRODUITS INDUSTRIELS. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé DIPLÔME SPECIALISE MARKETING DES PRODUITS INDUSTRIELS. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Programme détaillé Objectifs de la formation Le diplôme spécialisé en Marketing des Produits Industriels est une formation de niveau BAC +5. Il valide votre qualification professionnelle et votre aptitude

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques

Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques Université de Bordeaux Campagne

Plus en détail

Licence professionnelle Transactions et gestion immobilière

Licence professionnelle Transactions et gestion immobilière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Transactions et gestion immobilière Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

La formation: un atout majeur pour le froid de demain. C.Marvillet, directeur de l IFFI, Professeur du Cnam

La formation: un atout majeur pour le froid de demain. C.Marvillet, directeur de l IFFI, Professeur du Cnam La formation: un atout majeur pour le froid de demain C.Marvillet, directeur de l IFFI, Professeur du Cnam Faire face à : LES ENJEUX - Evolutions des entreprises et du tissu professionnel - Evolution des

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle commerce spécialité commerce B to B en milieu industriel Autorité responsable de la certification

Plus en détail

Palmarès 2012 des formations RH

Palmarès 2012 des formations RH Palmarès 2012 des formations RH Etude Andrh Inergie pour Liaisons Sociales Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH initiale et continue Septembre 2012 Contacts

Plus en détail

Commercialisation de solutions informatiques, numériques et web

Commercialisation de solutions informatiques, numériques et web LICENCE PRO Commercialisation de solutions informatiques, numériques et web Définition de la discipline Le commercial en informatique intervient dans les problématiques commerciales des entreprises du

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine :

LICENCE PROFESSIONNELLE. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : LICENCE PROFESSIONNELLE 2011-2012 Management des Organisations Spécialité Management de l Aide à la Personne 1. Editorial du responsable Les services à la personne sont, selon la définition officielle

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) DUT Génie électrique et informatique industrielle (GEII) 3 Parcours possibles : Automatismes et Réseaux Locaux Energies

Plus en détail

Relations entreprises Groupe Efrei

Relations entreprises Groupe Efrei Relations entreprises Groupe Efrei 78 ans d innovation au service des entreprises Groupe Efrei 1500 élèves, 10000 anciens 2 écoles d ingénieurs Cti 8 majeurs et 2 cursus en Alternance 1 laboratoire de

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commerce inter entreprises, commerce de gros et commerce international de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie

Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE ACCORD

Plus en détail

Référentiel des métiers de l optique

Référentiel des métiers de l optique Référentiel des métiers de l optique 1 2 Sommaire Sommaire... 3 Méthodologie... 5 Cartographie... 7 R&D/CONCEPTION... 9 RESPONSABLE R&D... 12 CHEF DE PROJET... 14 INGENIEUR R&D OPTIQUE... 16 PRODUCTION...

Plus en détail

Licence professionnelle Conseiller de clientèle particuliers

Licence professionnelle Conseiller de clientèle particuliers Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Conseiller de clientèle particuliers Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

Intitulé du DU : Diplôme d Établissement d Étudiant Entrepreneur

Intitulé du DU : Diplôme d Établissement d Étudiant Entrepreneur Intitulé du DU : Diplôme d Établissement d Étudiant Entrepreneur Fiche d'identité : Intitulé du DU : Diplôme d Établissement Étudiant Entrepreneur Domaine LMD: DEG Secteur disciplinaire SISE : 72000 (gestion)

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des flux internationaux des PME/PMI - Achats, vente, négociation internationale de l Université du Littoral

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant ressources humaines

Licence professionnelle Assistant ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant ressources humaines Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Intitulé de la filière : Génie Electrique & Télécommunication (GET) Options : Génie Electrique & Contrôle Industriel Génie Electronique & Télécommunication OBJECTIFS DE LA FORMATION Les objectifs de la

Plus en détail

L apprentissage à L IUT de Sceaux

L apprentissage à L IUT de Sceaux L apprentissage à L IUT de Sceaux Sommaire 1. Présentation de l Institut Universitaire de Technologie de Sceaux 2. Présentation de l apprentissage 3. Présentation succincte des formations en apprentissage

Plus en détail

DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION

DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Droit, Economie, Gestion Nature de la formation : Mention Niveau d'étude visé : BAC +2 Composante : Institut universitaire

Plus en détail

Notre vision. 6 clés d un programme de professionnalisation efficace & réussi. La formation sur mesure : un levier de la performance de l entreprise

Notre vision. 6 clés d un programme de professionnalisation efficace & réussi. La formation sur mesure : un levier de la performance de l entreprise objectif professionnalisation # La formation sur mesure : un levier de la performance de l entreprise Notre vision Les besoins en formation au sein des entreprises sont croissants et pleinement justifiés.

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Intitulé de la filière : Génie Electrique & Télécommunication (GET) Options : Génie Electrique & Contrôle Industriel Génie des Systèmes Electroniques & Télécommunications OBJECTIFS DE LA FORMATION Les

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage Cadres dirigeants d entreprise de production agricole Mise à jour : 2 décembre 2014 Les 4 organismes pilotant la formation Ingénieur par apprentissage

Plus en détail

Licence professionnelle Management de la relation commerciale

Licence professionnelle Management de la relation commerciale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management de la relation commerciale Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l État de niveau II Arrêté du 19/11/2013 publié au JO du 29/11/2013 BIENVENUE DANS LE MONDE DES

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

Sommaire. Une équipe vivante P3. Un point sur les licences professionnelles.. P4. Une formation qualifiante pour l'emploi.. P4

Sommaire. Une équipe vivante P3. Un point sur les licences professionnelles.. P4. Une formation qualifiante pour l'emploi.. P4 Sommaire Une équipe vivante P3 Un point sur les licences professionnelles.. P4 Une formation qualifiante pour l'emploi.. P4 Une large palette de métiers dans tous les secteurs professionnels P4 La Grande

Plus en détail

"Sous réserve de validation des modifications"

Sous réserve de validation des modifications "Sous réserve de validation des modifications" Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : CONTROLE DE GESTION 120 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

Licence Professionnelle Management des Organisations spécialité Eco-Management des Produits et des Services. http://www.lp-eco-management.

Licence Professionnelle Management des Organisations spécialité Eco-Management des Produits et des Services. http://www.lp-eco-management. EcoM Licence Professionnelle Management des Organisations spécialité Eco-Management des Produits et des Services http://www.lp-eco-management.fr/ Important : cette formation est suivie en alternance avec

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management hôtelier de l Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

l alternance OBSERVATOIRE

l alternance OBSERVATOIRE Rapport bonnes pratiques de sur les l alternance au sein de la branche professionnelle de la fabrication et du commerce des produits à usage pharmaceutique, parapharmaceutique et vétérinaire OBSERVATOIRE

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion QHSE Un développement constant De 1992 à 2012, l IFA de Rambouillet a connu une croissance forte et ininterrompue. Aujourd hui,

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II Sommaire 1.Les Tourelles en quelques mots... 2 2. Le CNAM en quelques mots... 3 3. Objectifs de la formation... 4 4. Poursuites

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers du commerce industriel de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant comptable et financier de PME-PMI

Licence professionnelle Assistant comptable et financier de PME-PMI Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant comptable et financier de PME-PMI Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

Résultats enquêtes de satisfaction entreprises 2014-2015

Résultats enquêtes de satisfaction entreprises 2014-2015 Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Année 2014-2015 Page 2 L enquête présentée sous la forme d un formulaire Google drive a été diffusée aux entreprises partenaires par

Plus en détail

et/ou se spécialiser dans le domaine de leur choix grâce à un suivi régulier de leur projet personnel et professionnel.

et/ou se spécialiser dans le domaine de leur choix grâce à un suivi régulier de leur projet personnel et professionnel. DUT GACO Gestion Administrative et Commerciale Les organisations recherchent des collaborateurs qui s adaptent à leur environnement et qui prennent des initiatives. Le DUT GACO répond à cette demande par

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie de l'efficacité énergétique des bâtiments de l Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines -

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en produits industriels de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Ingénierie de Formation : des besoins aux compétences Claude Vasamillet 17 juin 2014 Projet EBESM 2 1. THEMES TRAITES

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Assurance, banque, finance spécialité Commercialisation de produits et de services financiers

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Management des relations commerciales / Lieux Lieux de formation de formation : Aurillac, : Clermont-Ferrand et et Brioude Vichy Objectifs

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de la mesure, de l'instrumentation et du contrôle de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018

Plus en détail

Résumé du référentiel d emploi et éléments de compétences acquis. Intitulé. Niveau et/ou domaine d activité

Résumé du référentiel d emploi et éléments de compétences acquis. Intitulé. Niveau et/ou domaine d activité Intitulé Ingénieur diplômé de l Institut supérieur des sciences agronomiques, s, horticoles et du paysage (AGROCAMPUS OUEST) spécialité Autorité responsable de la certification Ministère chargé de l'agriculture

Plus en détail

Préambule. Les Partenaires

Préambule. Les Partenaires Préambule Les caractéristiques de l environnement économique et les conditions d accès au marché de l emploi imposent aux jeunes diplômés de disposer de compétences particulières pour mener à bien leur

Plus en détail

LES ENSEIGNANTS DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL : PERTINENCE D UNE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

LES ENSEIGNANTS DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL : PERTINENCE D UNE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N 296 CHASSAGNE Jean-Marie, CASTELLAN Joëlle [Équipe PATRE, ENFA LES ENSEIGNANTS DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL : PERTINENCE D UNE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Cette communication se situe dans le

Plus en détail

LICENCE PRO. Management logistique et transport

LICENCE PRO. Management logistique et transport LICENCE PRO Management logistique et transport Définition de la discipline La logistique constitue une fonction globale assurant la gestion des flux des matières et des produits des fournisseurs jusqu

Plus en détail

[Tapez un texte] Document non contractuel sous réserve de modifications en cours d année.

[Tapez un texte] Document non contractuel sous réserve de modifications en cours d année. [Tapez un texte] QUALIFICATION VISEE Titre Responsable d Affaires Agroalimentaires, niveau I (JO du 22/07/2010) OBJECTIF PRINCIPAL DE LA FORMATION PUBLIC ET CONDITIONS D'ACCES Former des cadres de haut

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II Sommaire 1.Les Tourelles en quelques mots... 2 2. Le CNAM en quelques mots... 3 3. Objectifs de la formation... 4 4. Poursuites

Plus en détail

MASTER PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT. www.univ-littoral.

MASTER PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT. www.univ-littoral. MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Cette formation

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

Gestion de projets innovants

Gestion de projets innovants Licence pro Gestion de projets innovants Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention Gestion de la production industrielle Spécialité Gestion de projets innovants Conditions

Plus en détail

RNCP Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification

RNCP Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Intitulé RNCP Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Master à finalité professionnelle et recherche Mention Finance, comptabilité, contrôle de gestion

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS. Spécialité. Direction et Gestion de PME PRESENTATION DE LA FORMATION

LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS. Spécialité. Direction et Gestion de PME PRESENTATION DE LA FORMATION U.F.R. DES SCIENCES JURIDIQUES ET ECONOMIQUES DE LA GUADELOUPE LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Spécialité Direction et Gestion de PME PRESENTATION DE LA FORMATION Année universitaire

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Développement durable de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Intitulé Master Droit, Economie, Gestion Mention «Management des Ressources Humaines» finalité recherche et

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées.

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. BTS - DUT Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. Les DUT permettent plus facilement la poursuite en école de commerce.. Travail soutenu avec 35

Plus en détail

Licence professionnelle Conception assistée par ordinateur

Licence professionnelle Conception assistée par ordinateur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Conception assistée par ordinateur Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce interentreprises en milieu industriel

Licence professionnelle Commerce interentreprises en milieu industriel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce interentreprises en milieu industriel Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School 2 Bienvenue à l Iteem! Vous êtes curieux, dynamique, ingénieux? Vous avez

Plus en détail

(Paris - France) (Abidjan - Côte d Ivoire) CCAP : Cycle Certifiant de l Acheteur Professionnel Performant (Abidjan, Côte d Ivoire)

(Paris - France) (Abidjan - Côte d Ivoire) CCAP : Cycle Certifiant de l Acheteur Professionnel Performant (Abidjan, Côte d Ivoire) (Paris - France) (Abidjan - Côte d Ivoire) CCAP : Cycle Certifiant de l Acheteur Professionnel Performant (Abidjan, Côte d Ivoire) Cycle Certifiant de l Acheteur Professionnel Performant (CCAP) EDITO :

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Vins et commerce de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

DUT. Techniques de commercialisation

DUT. Techniques de commercialisation DUT Techniques de commercialisation Objectifs de la formation Cette formation permet d aborder toutes les notions commerciales, mercatiques et managériales guidant les décisions stratégiques des organisations

Plus en détail

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Dossier de presse Remise de diplômes EGC Réunion et Ecole d Ingénieurs BTP Vendredi 28 novembre 2014, Pôle Formation Nord de la CCI Réunion Les

Plus en détail

CYCLE MASTÈRE* Manager de la Stratégie et de la Politique Commerciale (NIVEAU NIVEAU BAC+5)

CYCLE MASTÈRE* Manager de la Stratégie et de la Politique Commerciale (NIVEAU NIVEAU BAC+5) CYCLE MASTÈRE* Manager de la Stratégie et de la Politique Commerciale (NIVEAU NIVEAU BAC+5) Titre de niveau I, enregistré au RNCP par arrêté du 17/06/11 publié au JO du 10/08/11 code NSF 312, titre délivré

Plus en détail

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Promotion / Site : ClermontFerrand Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Objectif de ce master : Former des cadres commerciaux, maîtrisant les divers aspects de la banque et de l'assurance

Plus en détail

Site Web : www.adiaconseil.fr

Site Web : www.adiaconseil.fr NOS PRESTATIONS ECOLES FACILITER LE MOUVEMENT DES COMPETENCES 11 rue de la République 69001 LYON Tél : 04.72.98.04.20 Site Web : www.adiaconseil.fr DE L EXPERIENCE A L EXPERTISE Plus de 50 Grandes Ecoles,

Plus en détail

Chargé de recherche donateurs

Chargé de recherche donateurs N 6 - CHARGÉ DE RECHERCHE DONATEURS CHARGÉ DE RECHERCHE, PROSPECT RESEARCHER, DOCUMENTALISTE, CHARGÉ DE VEILLE Le chargé de recherche identifie des cibles de donateurs potentiels et les qualifie en s appuyant

Plus en détail