Voies de traitement de la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) Action Cancer Ontario Voies de traitement 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Voies de traitement de la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) Action Cancer Ontario Voies de traitement 1"

Transcription

1 Voies de traitement de la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) Action Cancer Ontario Voies de traitement 1

2 Apprendre que l on est atteint de leucémie aiguë myéloblastique (LAM) peut être bouleversant et effrayant LAM est un type de cancer du sang. Si vous apprenez que vous en êtes atteint, vous devez vous informer sur votre maladie et sur les choix de traitement qui s offrent à vous. Vous allez devoir prendre des décisions qui vont changer votre vie. En vous informant davantage sur votre leucémie et vos choix de traitement, vous pourrez surmonter la situation et obtenir le meilleur résultat. Comment utiliser les voies de traitement indiquées dans ce livret? Ce livret vous présente trois différentes voies de traitement que vous pouvez suivre. Les voies de traitement de la LAM sont complexes. Pour bien les comprendre, vous devriez en discuter avec votre équipe de soins. Votre équipe de soins peut vous expliquer en détail les choix de traitement qui s offrent à vous pour lutter contre la LAM. «J ai eu très peur en apprenant que j étais atteinte d un cancer de la moelle osseuse, mais j ai bénéficié de beaucoup de soutien.» Votre équipe de soins est la plus à même de vous renseigner sur votre greffe de cellules souches. Conseillère des patients et des familles, Action Cancer Ontario Action Cancer Ontario Voies de traitement 2

3 Glossaire des termes courants Voici une liste de termes que vous entendrez couramment après avoir reçu un diagnostic de LAM. Plusieurs d entre eux apparaîtront dans ce livret. Leucémie aigüe myéloblastique Allogreffe de cellules souches Moelle osseuse Aspiration et biopsie de la moelle osseuse Cathéter veineux central (voie centrale) Chimiothérapie Essai clinique Thérapie de conditionnement Greffe de sang de cordon ombilical Cytogénétique Donneur Réaction du greffon contre l hôte Cancer du sang et de la moelle osseuse à évolution rapide, responsable de la fabrication de myéloblastes anormaux (type de globules blancs) qui se multiplient et entraînent une diminution des globules rouges et des plaquettes. Greffe consistant à prélever des cellules souches sanguines d un donneur parent ou non apparenté pour les injecter dans votre sang. Tissu spongieux et mou situé à l intérieur des os fabriquant les cellules souches hématopoïétiques. Procédures de collecte et d examen de la moelle issue de l intérieur de vos os. Tube en plastique long et creux inséré dans une veine qui arrive à proximité du cœur, permettant de vous administrer un traitement médicamenteux, comme la chimiothérapie, et de vous injecter des cellules souches au cours de votre greffe. Traitement médicamenteux qui détruit les cellules cancéreuses ou les empêche de se développer. Il est généralement administré par le cathéter veineux central directement dans votre veine. Type de recherches qui évalue l efficacité d un traitement sur des personnes et les effets secondaires possibles. Chimiothérapie et radiothérapie requises pour vous préparer à la greffe des cellules souches. Greffe utilisant les cellules d un donneur prélevées de son sang ombilical à sa naissance. Type d analyses qui s intéresse à la structure des gènes ou des chromosomes à l intérieur des cellules. Personne qui fait don de cellules de sa moelle osseuse ou de son sang. Un donneur parent est un membre de votre famille. Un donneur non apparenté est une personne inscrite au Réseau UniVie. Maladie survenant lorsque le système immunitaire des cellules de votre donneur attaque les cellules normales de votre corps. Elle peut être aiguë ou chronique. Action Cancer Ontario Voies de traitement 3

4 Greffe haplo-identique Antigène leucocytaire humain (antigènes HLA) Typage des antigènes HLA Chimiothérapie d induction Neutrophiles Réseau UniVie Soins palliatifs Chimiothérapie de réinduction Rémission Série de chimiothérapie Cellule souche Greffe utilisant des cellules de donneurs qui ne sont compatibles qu à 50 % avec vous. Les parents et leurs enfants sont à moitié compatibles. Protéine ou marqueur se trouvant dans la plupart des cellules souches de votre organisme. Une moitié de ces marqueurs provient de votre mère et l autre moitié de votre père. Analyse de sang visant à déterminer le type de marqueurs HLA d une personne. Premier traitement pour combattre la leucémie dans lequel on administre des doses élevées d agents de chimiothérapie pour vous permettre d entrer en rémission. Type de globules blancs qui aident votre corps à combattre les infections. Division de la Société canadienne du sang qui gère le registre des donneurs non apparentés. Soins administrés dans le but d améliorer la qualité de vie, de gérer les symptômes de la maladie, les effets secondaires du traitement et les problèmes susceptibles de survenir sur le plan émotionnel. Traitement administré après une rechute pour tenter d assurer votre retour en rémission. Disparition complète ou partielle des signes d une maladie après l administration d un traitement. Peut également être appelé cycle de chimiothérapie. Une série ou un cycle de chimiothérapie constitue un ensemble de traitements administrés sur une période entrecoupée d une période de repos après chaque cycle de traitement. Cellule à partir de laquelle se forment d autres types de cellules. Par exemple, les cellules du sang sont formées à partir de cellules souches hématopoïétiques. Les patients atteints de LAM subiront toujours une allogreffe des cellules souches, c est-à-dire que les cellules proviennent d un donneur. Vous entendrez également les termes «greffe de la moelle osseuse» (GMO) ou «greffe de cellules hématopoïétiques» (GCH). Dans ce livret, nous employons le terme de greffe de cellules souches. Si vous avez des questions sur la signification de certains termes, demandez à votre équipe de soins. Action Cancer Ontario Voies de traitement 4

5 Qu est-ce qu une allogreffe de cellules souches? Quelles sont les étapes d une allogreffe de cellules souches? Vous devez passer par quatre étapes principales pour bénéficier d une allogreffe de cellules souches. À chaque étape, vous devrez subir de nombreuses analyses et procédures. Certains patients atteints de LAM devront subir une allogreffe de cellules souches. Une allogreffe de cellules souches consiste à remplacer vos cellules souches malades par les cellules souches saines d un donneur. Vous passez des analyses de sang particulières (appelées typage d antigènes HLA) pour trouver le donneur le plus compatible pour vous. 1 Préparation de votre corps Vous serez traité par chimiothérapie et, dans certains cas, par radiothérapie. Ces traitements préparent votre corps à accepter les cellules de donneurs et peuvent éliminer certaines cellules leucémiques de votre organisme. Ces traitements sont appelés traitement de conditionnement. 2 Administration de cellules Les cellules souches saines de votre donneur seront directement administrées dans votre sang à l aide d un cathéter veineux central. Cette technique s appelle la perfusion. Les cellules saines se frayent un chemin pour parvenir dans la moelle osseuse. L intervention dure généralement quelques heures. «Le jour de ma greffe, j étais à la fois excitée et effrayée. Excitée que ce jour soit enfin arrivé mais effrayée des effets secondaires que j allais éventuellement endurer.» Conseillère des patients et des familles, Action Cancer Ontario 3 Prise du greffon Votre nouvelle moelle osseuse mettra du temps à se développer et à produire des globules rouges sains. Il s agit de la prise du greffon qui prend généralement jusqu à quatre (4) semaines. Voici une manière simple de vous décrire un traitement médical complexe. Pour en savoir plus sur la greffe de cellules souches, consultez les sites Web indiqués en dernière page. 4 Rétablissement Votre organisme continuera à prendre de plus en plus de force au cours de cette phase. Il continuera à fabriquer de nouvelles cellules de la moelle osseuse et du système immunitaire. Cela peut prendre plusieurs mois. Action Cancer Ontario Voies de traitement 5

6 Risques à connaître Pour bon nombre de patients, la greffe de cellules souches représente le meilleur espoir de vivre plus longtemps. Ce traitement peut sauver la vie des patients, mais comporte des risques. Votre équipe médicale responsable de la greffe vous aidera à gérer les risques encourus de toutes les manières possibles. Voici trois principales raisons pour lesquelles une greffe de cellules souches peut s avérer dangereuse : 1 La radiothérapie et la chimiothérapie peuvent affaiblir vos intestins, vos reins, votre foie, vos poumons et votre cœur. En règle générale, ces effets ne durent pas longtemps, mais ils peuvent être graves voire mortels. 2 Au cours des premiers mois suivant votre greffe, votre nouveau système immunitaire ne fonctionnera pas très bien. Par conséquent, vous serez affaibli et plus sujet aux infections. Une infection après une greffe de cellules souches peut s avérer dangereuse voire mortelle. 3 Le système immunitaire de vos nouvelles cellules souches sait qu il se trouve dans un nouveau corps et peut essayer de l attaquer. C est ce qu on appelle la réaction du greffon contre l hôte ou GVH. Autres éléments à retenir Plusieurs aspects de votre vie peuvent être bouleversés par votre greffe. Voici certains éléments à prendre en considération et dont vous devez parler avec votre famille, vos amis et votre équipe de soins : Votre fertilité et votre désir d enfants à l avenir. Votre système de soutien pour vous aider à relever les défis d une greffe de cellules souches. Votre sentiment au sujet de la greffe de cellules souches. La manière dont vous allez faire face aux effets secondaires de votre traitement. Des problèmes pratiques, comme l argent, la garde des enfants et votre emploi. Votre équipe de soins vous informera des risques et des avantages possibles d une greffe de cellules souches. «Même si la greffe de cellules souches comportait des risques très importants, NE PAS la subir semblaient d autant plus risqué à mes yeux!» Conseiller des patients et des familles, Action Cancer Canada Action Cancer Ontario Voies de traitement 6

7 Se préparer à une greffe de cellules souches Points importants Vous devrez passer immédiatement des analyses pour déterminer le typage des antigènes d'histocompatibilité (HLA). Une recherche de donneurs sera tout de suite lancée. La plupart des patients trouvent un donneur compatible. Diagnostic Si vous avez reçu un diagnostic de LAM, vous risquez d avoir besoin de subir une greffe de cellules souches. Déterminer votre typage d antigènes HLA Votre équipe de soins vous fera passer des analyses de sang pour déterminer votre typage d antigènes HLA (antigène leucocytaire humain). L antigène HLA est une protéine, ou un marqueur, dans vos cellules. Vous devrez présenter un typage d antigènes HLA similaire à celui de votre donneur. Déterminer le typage d antigènes HLA de vos frères et sœurs Vos frères et sœurs ont le plus de chance d être compatibles avec votre typage d antigène HLA. Il faudrait déterminer si vos frères et sœurs sont compatibles. Pour le savoir, ils devront généralement passer une analyse de sang. Recherche d un donneur non apparenté bénévole ou d un donneur de sang de cordon ombilical La recherche s effectue par le biais du Réseau UniVie de la Société canadienne du sang. Ce réseau permet de trouver des donneurs possibles dans le monde entier. Il n existe pas toujours un donneur compatible pour chaque patient. Si vous ne trouvez pas de donneur suffisamment compatible, vous pouvez : Attendre de trouver un donneur compatible. Chaque jour, de nouvelles personnes s inscrivent au registre de donneurs. Pour rester en rémission, il vous faudra peut-être subir une série de chimiothérapie en attendant de trouver un donneur compatible. Terminer votre chimiothérapie et vous faire contrôler régulièrement par votre équipe de soins pour vous assurer que votre leucémie ne réapparait pas. Discuter avec votre équipe de soins des essais cliniques à réaliser. Recherche d un donneur haplo-identique Donneur haplo-identique ou donneur à moitié compatible. Si vous n êtes pas compatible avec vos frères et sœurs ou que vous ne trouvez aucun donneur par le biais du Réseau UniVie, votre équipe de soins peut vous suggérer d avoir recours à un donneur à moitié compatible. Action Cancer Ontario Voies de traitement 7

8 Voies de traitement de la LAM Après votre chimiothérapie d induction, vous commencerez à suivre l une des voies de traitement. La voie qu il vous faudra suivre dépendra de la manière dont votre LAM réagit à la chimiothérapie. Chimiothérapie d induction Il s agit de la première chimiothérapie que vous recevrez. Vous séjournerez probablement à l hôpital au cours de votre chimiothérapie d induction. A Rémission Si votre LAM présente un risque accru, vous devrez subir une allogreffe de cellules souches. B Rémission si votre LAM présente un risque plus faible, vous ne devrez pas subir d allogreffe de cellules souche. Points importants Nous vous expliquons plus en détail les trois voies aux pages suivantes. Suivez les flèches pour mieux comprendre la voie thérapeutique à suivre. En fonction de votre santé générale et d autres problèmes médicaux, la chimiothérapie d induction peut ne pas vous convenir. Vous aurez sans doute besoin d un autre cycle de chimiothérapie si vous devez attendre de trouver un donneur compatible et si votre greffe est prévue. Traitement de consolidation jusqu à 3 séries de chimiothérapie en trois mois Surveillance Allogreffe de cellules souches Suivi à long terme Rechute La LAM revient Pour obtenir davantage de renseignements sur : la voie de traitement A, rendez-vous à la page 9 la voie de traitement B, rendez-vous à la page 10 la voie de traitement C, rendez-vous à la page 11 C Pas de rémission Chimiothérapie de réinduction Pas de rémission Rémission Essais cliniques ou soins palliatifs Greffe de cellules souches Action Cancer Ontario Voies de traitement 8

9 Voie de traitement A Cette voie décrit ce qui pourrait se produire si vous devez subir une greffe de cellules souches après votre chimiothérapie d induction. Points importants Si votre leucémie présente un risque accru, vous devrez subir une greffe de cellules souches dans le cadre de votre premier programme de traitement. Votre équipe de soins vous indiquera le type de leucémie que vous avez. Il est possible que votre leucémie revienne après une greffe de cellules souches. Renseignez-vous sur ce risque auprès de votre équipe de soins. 1 Chimiothérapie d induction La première phase de votre traitement s appelle la chimiothérapie d induction. Vous recevrez une chimiothérapie pour tenter d assurer votre rémission. La plupart des patients entreront en phase de rémission après la chimiothérapie d induction. 2 Greffe de cellules souches Les analyses peuvent révéler que votre leucémie risque de revenir rapidement. Vous devrez subir une greffe de cellules souches pour tenter d assurer votre rémission. Action Cancer Ontario Voies de traitement 9

10 Voie de traitement B Cette voie décrit ce qui pourrait se produire si vous n avez pas besoin de subir tout de suite une greffe de cellules souches. Points importants Si votre leucémie présente un faible risque, vous n avez pas besoin de subir tout de suite une greffe des cellules souches. L espoir que vous êtes en rémission à long terme ou complète. Si votre leucémie réapparait, vous recevrez un autre traitement ou subirez éventuellement une greffe des cellules souches. 1 Chimiothérapie d induction 2 Thérapie de consolidation Contrôle 3 Suivi à long terme 4 La première phase de votre traitement s appelle la chimiothérapie d induction ou thérapie de première intention. Vous recevrez une chimiothérapie pour tenter d assurer votre rémission. En fonction du type de LAM que vous avez, la chimiothérapie peut être le seul traitement adéquat pour vous. Vous recevrez une deuxième phase de chimiothérapie appelée thérapie de consolidation. Ce deuxième traitement vous aidera à rester en rémission. Vous continuerez de réaliser des analyses après la fin de votre traitement. Ces analyses servent à contrôler la réapparition de votre leucémie dans votre sang ou votre moelle osseuse. Votre équipe de soins vous indiquera la fréquence de ces analyses à réaliser. Le risque de rechute diminue avec le temps. Attendez-vous à recevoir jusqu à trois séries de chimiothérapie en trois mois. Rechute Une rechute signifie que votre leucémie est réapparue après une période de rémission. Vous pouvez rechuter à tout moment mais le risque diminue avec le temps. En cas de rechute, il vous faudra certainement subir une autre chimiothérapie. Il s agit de la thérapie de réinduction. Votre équipe de soins déterminera si ce traitement vous convient. À la page consacrée à la voie de traitement C, consultez la partie 2 Chimiothérapie de réinduction pour en savoir plus sur le traitement administré après une rechute. Action Cancer Ontario Voies de traitement 10

11 Voie de traitement Cette voie décrit ce qui pourrait se produire en cas de greffe de cellules souches si vous n êtes pas entré en phase de rémission après la chimiothérapie d induction ou si votre leucémie est réapparue. C Points importants Vous aurez certainement besoin d une greffe de cellules souches si : vous devez recevoir deux séries de chimiothérapie (induction et réinduction) pour entrer en phase de rémission. votre LAM est réapparue. Greffe de cellules souches 1 Chimiothérapie d induction La première phase de votre traitement s appelle la chimiothérapie d induction ou thérapie de première intention. Vous recevrez une chimiothérapie pour tenter d assurer votre rémission. 2 Thérapie de réinduction Vous recevrez une autre série de chimiothérapie appelée chimiothérapie de réinduction si : Vous n êtes pas entré en phase de rémission après la chimiothérapie de réinduction. Vous avez rechuté (ou votre leucémie est réapparue après la phase de rémission). 3 Si la chimiothérapie de réinduction est efficace, vous entrerez en phase de rémission. Dans le cas contraire, si votre leucémie ne répond pas de suite au traitement, ou réapparait, votre médecin vous recommandera sans doute une greffe de cellules souches. Essai clinique ou soins palliatifs Si la chimiothérapie de réinduction s avère inefficace, les études montrent qu aucune autre option thérapeutique standard n existe pour continuer de lutter contre votre leucémie. Votre équipe de soins vous proposera de participer à un essai clinique ou de bénéficier de soins palliatifs. Ces options peuvent prolonger votre espérance de vie ou vous offrir une meilleure qualité de vie. Dans certains cas, votre équipe de soins peut vous recommander une greffe de cellules souches si vous n êtes pas en complète rémission. Renseignez-vous sur cette option auprès de votre équipe de soins. Action Cancer Ontario Voies de traitement 11

12 Vous pouvez ne pas suivre les voies indiquées dans ce livret. Les patients ne devront pas tous suivre ces voies de traitement. Votre médecin peut vous recommander de subir une greffe de cellules souches même si elle ne fait partie de votre voie de traitement car : De nouveaux éléments montrent qu une greffe de cellules souches vous serait certainement bénéfique. Vous êtes presque en phase de rémission et votre médecin pense qu une greffe de cellules souches sera encore efficace. Survivante du cancer Brandy et son mari, Kendall Votre médecin peut ne pas recommander une greffe de cellules souches même si elle fait partie de votre voie de traitement car : La leucémie et les traitements administrés affaiblissent votre corps, et votre médecin ne pense pas qu une greffe de cellules souches ne comporte aucun risque pour vous. De nouveaux éléments peuvent montrer qu une autre option thérapeutique vous convient mieux Action Cancer Ontario Voies de traitement 12

13 Où obtenir davantage d information? Ce livret vous indique les différents cas dans lesquels vous subirez une allogreffe de cellules souches. Voici certaines sources d information fiables pour en savoir plus sur votre allogreffe de cellules souches. Donneur compatible (en anglais uniquement) : Réseau Univie et Société canadienne du sang : Société canadienne du cancer : Essais canadiens sur le cancer : aspx?lang=fr Société de leucémie et lymphome du Canada (SLLC) : Action Cancer Ontario Voies de traitement 13

14 Ce guide à l intention des patients a été créé par Action Cancer Ontario pour renseigner les patients sur les voies de traitement pour combattre la leucémie aiguë myéloblastique (LAM). Il ne doit être utilisé qu à titre informatif et ne doit remplacer en aucun cas un avis médical. Ce guide ne comprend pas tous les renseignements existants sur les voies de traitement de la LAM. En cas de questions ou de préoccupations, demandez toujours à votre équipe de soins. L information contenue dans ce guide n établit pas une relation de patient et de médecin entre Action Cancer Ontario et vous. Besoin de cette information dans un format accessible? Tél. : Téléc. : Courriel :

Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe autologue

Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe autologue Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe autologue Introduction Cette brochure vise à vous familiariser avec la greffe de cellules hématopoïétiques (GCH). Elle présente en quelques pages

Plus en détail

Les cellules souches. Guide à l intention du donneur

Les cellules souches. Guide à l intention du donneur Les cellules souches Guide à l intention du donneur Introduction Bonjour, Vous avez été choisi comme donneur de cellules souches en raison d une compatibilité entre vous et le receveur. Prochainement,

Plus en détail

PRISES EN CHARGE HÉMATOLOGIQUES PÉDIATRIQUES À DOMICILE. HAD IHOPe. Marie Cervos Véronique Veyet Anna Marcault-Derouard

PRISES EN CHARGE HÉMATOLOGIQUES PÉDIATRIQUES À DOMICILE. HAD IHOPe. Marie Cervos Véronique Veyet Anna Marcault-Derouard PRISES EN CHARGE HÉMATOLOGIQUES PÉDIATRIQUES À DOMICILE HAD IHOPe Marie Cervos Véronique Veyet Anna Marcault-Derouard PATHOLOGIES HÉMATOLOGIQUES EN PÉDIATRIE GÉNÉRALITÉS SUR LES LEUCÉMIES Les leucémies

Plus en détail

A quoi correspond une myélodysplasie?

A quoi correspond une myélodysplasie? Je comprends ce que sont les myélodysplasies ou syndromes myélodysplasiques La moelle osseuse produit les cellules du sang (globules rouges, globules blancs et plaquettes) à partir de cellules progénitrices

Plus en détail

BIOTECHNOLOGIE Glossaire CELLULES SOUCHES

BIOTECHNOLOGIE Glossaire CELLULES SOUCHES Page 1/5 - GLOSSAIRE allogreffe de cellules souches : type de greffe de cellules souches selon lequel les cellules souches d un donneur compatible sont greffées chez un patient. antigène d histocompatibilité

Plus en détail

Je m'informe sur les leucémies aiguës

Je m'informe sur les leucémies aiguës Je m'informe sur les leucémies aiguës Le cabinet du Docteur Jean-Marie CHOQUET Adresse du site : www.docvadis.fr/jean-marie-choquet Validé par le Comité Scientifique Hématologie Les leucémies aigües sont

Plus en détail

Lymphomes non hodgkiniens indolents, à faible malignité : ce que je dois savoir

Lymphomes non hodgkiniens indolents, à faible malignité : ce que je dois savoir Lymphomes non hodgkiniens indolents, à faible malignité : ce que je dois savoir Docteur Ludovic Cardon-Fréville Adresse du site : www.docvadis.fr/ludovic.cardon-freville Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

agressifs, à forte malignité : ce que je dois savoir

agressifs, à forte malignité : ce que je dois savoir Lymphomes non hodgkiniens agressifs, à forte malignité : ce que je dois savoir Les lymphomes sont des maladies du sang et des ganglions. Les lymphomes non hodgkiniens représentent 80% d entre eux. Avec

Plus en détail

LE DON DE CELLULES SOUCHES HÉMATOPOÏÉTIQUES (CSH) : UN ESPOIR POUR LA VIE

LE DON DE CELLULES SOUCHES HÉMATOPOÏÉTIQUES (CSH) : UN ESPOIR POUR LA VIE PRÈS DE CHEZ VOUS VOUS? LE DON DE CELLULES SOUCHES HÉMATOPOÏÉTIQUES (CSH) : UN ESPOIR POUR LA VIE ET VOUS, ÊTES-VOUS COMPATIBLE? QUI PEUT ÊTRE INSCRIT COMME DONNEUR POTENTIEL? Toute personne âgée de 18

Plus en détail

L'avenir, c'est maintenant. La greffe de cellules souches de sang et de moelle osseuse

L'avenir, c'est maintenant. La greffe de cellules souches de sang et de moelle osseuse L'avenir, c'est maintenant La greffe de cellules souches de sang et de moelle osseuse Révisé en 2013 Table des matières 2 Introduction 2 Nous sommes là pour vous aider 4 Vue d ensemble et types de greffes

Plus en détail

LE DON D ORGANES LA GREFFE

LE DON D ORGANES LA GREFFE LE DON D ORGANES LA GREFFE ET Quelques dates clés : 1951 : 1 ère greffe rénale en France 1959 : Mise en évidence de la mort encéphalique 1968 : 1 ère greffe du cœur en France 1972 : 1 ère greffe hépatique

Plus en détail

Présentation. Le don de moelle osseuse. Le contexte. Quels donneurs? Quelles étapes pour s inscrire? Pour quels malades?

Présentation. Le don de moelle osseuse. Le contexte. Quels donneurs? Quelles étapes pour s inscrire? Pour quels malades? Présentation Le contexte Quels donneurs? Le don de moelle osseuse Quelles étapes pour s inscrire? Pour quels malades? Le don : comment s effectue t-il? Après le prélèvement 01/04/2014 Union Nationale des

Plus en détail

Autorisation avec conditions pour AVASTIN (bevacizumab)

Autorisation avec conditions pour AVASTIN (bevacizumab) Autorisation avec conditions pour AVASTIN (bevacizumab) POUR LE TRAITEMENT DES PERSONNES AYANT REÇU UN DIAGNOSTIC D UN TYPE PARTICULIER DE CANCER DU CERVEAU [GLIOBLASTOME] Feuillet d information Qu est-ce

Plus en détail

Déjeuner-débat, JNMG 2009, samedi 10 octobre, Paris. Journée Mondiale du Lymphome 2009

Déjeuner-débat, JNMG 2009, samedi 10 octobre, Paris. Journée Mondiale du Lymphome 2009 Initiation du diagnostic des cancers Rôle du MG, exemple du lymphome Déjeuner-débat, JNMG 2009, samedi 10 octobre, Paris Journée Mondiale du Lymphome 2009 Le Lymphome, une pathologie complexe Pr Pierre

Plus en détail

Leucémie. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir

Leucémie. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir Leucémie Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca LEUCÉMIE Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours, vous pouvez

Plus en détail

Invitation au don de sang de cordon. de sang de cordon

Invitation au don de sang de cordon. de sang de cordon le don Invitation au don de sang de cordon de sang de cordon Pourquoi le don de sang de cordon? Chaque année en France, plus de 2.000 patients développent une maladie grave de la moelle osseuse (leucémie,

Plus en détail

L anémie et l insuffisance rénale chronique

L anémie et l insuffisance rénale chronique L anémie et l insuffisance rénale chronique L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 L anémie et l insuffisance rénale chronique Qu est-ce que l anémie? Une anémie est une diminution du

Plus en détail

Contrôle de l apprentissage - niveau 3

Contrôle de l apprentissage - niveau 3 Niveau 3 Contrôle de l apprentissage Information pour l enseignant 1/7 Sujet Cahier de travail dans son intégralité Devoir Les élèves répondent au test. Matériel Fiche de travail Type de travail Travail

Plus en détail

Cancer : je vais avoir une chimiothérapie

Cancer : je vais avoir une chimiothérapie Cancer : je vais avoir une chimiothérapie Le site du Docteur Patrick DORFFER Adresse du site : www.docvadis.fr/patrick-dorffer Validé par le Comité Scientifique Oncologie Une chimiothérapie vous a été

Plus en détail

Allogreffe. de moelle osseuse ou de cellules souches hématopoïétiques. Glossaire à l usage du patient. Greffe de Moelle. et de thérapie cellulaire

Allogreffe. de moelle osseuse ou de cellules souches hématopoïétiques. Glossaire à l usage du patient. Greffe de Moelle. et de thérapie cellulaire Allogreffe de moelle osseuse ou de cellules souches hématopoïétiques Glossaire à l usage du patient Société Française de Greffe de Moelle et de thérapie cellulaire Hémato-transplant éditorial Madame, Mademoiselle,

Plus en détail

Leucémies aiguës. Leucémies aiguës. Signes cliniques possibles 03/10/2013

Leucémies aiguës. Leucémies aiguës. Signes cliniques possibles 03/10/2013 Leucémies aiguës Leucémies aiguës = expansion clonale dans la moelle osseuse de précurseurs des cellules sanguines : les Blastes Leucémies aiguës Lymphoblastiques : enfants ++ Leucémies aiguës Myéloblastiques

Plus en détail

Fais ta loi! La question des bébés-médicaments Guide de l élève

Fais ta loi! La question des bébés-médicaments Guide de l élève Fais ta loi! La question des bébés-médicaments Guide de l élève Table des matières Guide de l élève Qu est-ce qu un «bébé-médicament»?...p.4 C est un bébé conçu pour guérir une personne malade...p.4 Fais

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des réponses à vos questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des réponses à vos questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions DES RÉPONSES À VOS QUESTIONS La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits du sang

Plus en détail

Leucémies aiguës. = expansion clonale dans la moelle osseuse de précurseurs des cellules sanguines : les Blastes

Leucémies aiguës. = expansion clonale dans la moelle osseuse de précurseurs des cellules sanguines : les Blastes Leucémies aiguës Leucémies aiguës = expansion clonale dans la moelle osseuse de précurseurs des cellules sanguines : les Blastes Leucémies aiguës Lymphoblastiques : enfants ++ Leucémies aiguës Myéloblastiques

Plus en détail

Le Dossier Commun Communicant de Cancérologie (DCC)

Le Dossier Commun Communicant de Cancérologie (DCC) Le Dossier Commun Communicant de Cancérologie (DCC) Avenir dans la nouvelle région Plan Personnalisé de Soins : PPS Dr L Remenieras, responsable du 3 C Régional d Hématologie Vendredi 20 Mai 2016 DCC:

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION DESTINEE AU DONNEUR POTENTIEL

LETTRE D'INFORMATION DESTINEE AU DONNEUR POTENTIEL LETTRE D'INFORMATION DESTINEE AU DONNEUR POTENTIEL QU EST-CE QUE LA MOELLE OSSEUSE ET CELLULES SOUCHES? La moelle osseuse est une substance semblable au sang, située dans les os du bassin, du sternum,

Plus en détail

LMC : Un guide à l intention des patients et des aidants naturels

LMC : Un guide à l intention des patients et des aidants naturels LMC : Un guide à l intention des patients et des aidants naturels LEUCÉMIE MYÉLOÏDE CHRONIQUE LEUCÉMIE LYMPHOME MYÉLOME Introduction Chaque année, environ 397 Canadiens apprennent qu ils sont atteints

Plus en détail

LA GREFFE DE MOELLE OSSEUSE

LA GREFFE DE MOELLE OSSEUSE LA GREFFE DE MOELLE OSSEUSE Table des matières 1 - Qu'est-ce que le cancer? 2 - Qu'est-ce que la moelle osseuse? 3 - Qu'est-ce que la greffe de moelle? 4 - L'allogreffe de moelle osseuse 5 - L'autogreffe

Plus en détail

de cellules souches pour mon Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille

de cellules souches pour mon Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille Guide de Mobilisation de cellules souches pour mon Autogreffe Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille AVEC LE SOUTIEN DE 2 En savoir plus sur l autogreffe Vous allez bientôt recevoir

Plus en détail

I Présentation de l insuffisance cardiaque.

I Présentation de l insuffisance cardiaque. I Présentation de l insuffisance cardiaque. Définition : L'insuffisance cardiaque est une pathologie, un ensemble de symptômes qui font que le cœur n'assure pas le débit sanguin nécessaire aux besoins

Plus en détail

Préface des auteurs. Chère lectrice, cher lecteur,

Préface des auteurs. Chère lectrice, cher lecteur, Le myélome multiple Préface des auteurs Chère lectrice, cher lecteur, Nous avons appris dans de nombreux entretiens qu il est souvent difficile pour les malades et leurs proches de se faire une idée bien

Plus en détail

Plan de soins : Accouchement après une césarienne

Plan de soins : Accouchement après une césarienne Plan de soins : Accouchement après une césarienne Avertissement Ce document présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d un professionnel qualifié. Consultez un professionnel

Plus en détail

Devrais-je subir un test de dépistage du cancer de la prostate? Ce que vous devez savoir au sujet du test de l APS

Devrais-je subir un test de dépistage du cancer de la prostate? Ce que vous devez savoir au sujet du test de l APS Devrais-je subir un test de dépistage du cancer de la prostate? Ce que vous devez savoir au sujet du test de l APS Devrais-je subir un test de dépistage du cancer de la prostate? Ce que vous devez savoir

Plus en détail

Au Canada, on estime à le nombre de personnes atteintes ou en rémission d une leucémie, d un lymphome ou d un myélome.

Au Canada, on estime à le nombre de personnes atteintes ou en rémission d une leucémie, d un lymphome ou d un myélome. CONCERNANT LES CANCERS DU SANG La leucémie, le lymphome hodgkinien ou maladie de Hodgkin (LH), le lymphome non hodgkinien (LNH), le myélome, les syndromes myélodisplasiques (SMD) et la néoplasie myéloproliférative

Plus en détail

métastases combattre les collection comprendre et agir

métastases combattre les collection comprendre et agir Vous souhaitez mieux comprendre ce que sont les métastases. Nous vous proposons de faire un état des connaissances : comment et pourquoi se développent-elles? Quelles sont les armes actuelles et à venir

Plus en détail

LE DON DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES Donneur volontaire non apparenté

LE DON DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES Donneur volontaire non apparenté EFS (Etablissement Français du Sang) RA LE DON DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES Donneur volontaire non apparenté Les cellules souches hématopoïétiques (CSH) Les cellules souches hématopoïétiques (CSH)

Plus en détail

Ordonnance sur l attribution d organes destinés à une transplantation

Ordonnance sur l attribution d organes destinés à une transplantation Ordonnance sur l attribution d organes destinés à une transplantation (Ordonnance sur l attribution d organes) du 16 mars 2007 Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 16, al. 2, 18, al. 3, 19, al. 4, 21,

Plus en détail

Le dépistage du gène responsable de la fibrose kystique

Le dépistage du gène responsable de la fibrose kystique Fibrose kystique Canada Le dépistage du gène responsable de la fibrose kystique Qui devrait subir un test de dépistage? Le test de dépistage de la fibrose kystique (FK) est recommandé pour toutes les personnes

Plus en détail

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Ou: Bureau principal 804-2 Lansing Square Toronto (Ontario) M2J 4P8 Centre d information et de ressources au 1-800-955-4572 (interprètes disponibles

Plus en détail

Parkinson: Les faits

Parkinson: Les faits Parkinson: Les faits Un appui aujourd hui, une réponse demain Vous, ou quelqu un que vous connaissez, venez tout juste d apprendre que Vous avez la maladie de Parkinson. Qu est-ce que la maladie de Parkinson?

Plus en détail

Hématologie et sujet âgé : les enjeux

Hématologie et sujet âgé : les enjeux Hématologie et sujet âgé : les enjeux DIU 2016 Sujet âgé? Point de vue des gériatres: Caractéristiques sujet âgé * Modifications physiologiques liées au vieillissement -état de base / stress * Polypathologie;

Plus en détail

LISTE DE QUESTIONS À POSER À VOTRE ÉQUIPE SOIGNANTE

LISTE DE QUESTIONS À POSER À VOTRE ÉQUIPE SOIGNANTE LISTE DE QUESTIONS À POSER À VOTRE ÉQUIPE SOIGNANTE SOMMAIRE 3 LE DIAGNOSTIC 4 LE CHOIX DE SON TRAITEMENT LA CHIRURGIE LA CHIMIOTHÉRAPIE LA RADIOTHÉRAPIE 8 LA PRISE DE MÉDICAMENTS 9 SYMPTÔMES PHYSIQUES

Plus en détail

Scintigraphie aux globules blancs

Scintigraphie aux globules blancs Scintigraphie aux globules blancs Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un professionnel de la santé qualifié. Veuillez consulter

Plus en détail

Guide général pour l administration de Nplate à domicile

Guide général pour l administration de Nplate à domicile Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Nplate de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

LE DON DE SANG DE CORDON. est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies.

LE DON DE SANG DE CORDON. est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. LE DON DE SANG DE CORDON est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Qu est ce que le sang de cordon? Le sang de cordon (ou sang placentaire) est le sang qui reste dans le placenta

Plus en détail

LE DON D ORGANES. «Info Don d organes 26/07» avec l association. Références issues des données de l Agence de la Biomédecine

LE DON D ORGANES. «Info Don d organes 26/07» avec l association. Références issues des données de l Agence de la Biomédecine LE DON D ORGANES avec l association «Info Don d organes 26/07» Références issues des données de l Agence de la Biomédecine Année 2015 Repères historiques 1959 1ère transplantation de rein réalisée avec

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Approfondir ses connaissances en hémato-oncologie et en greffe de cellules souches. Préparé par :

PLAN DE FORMATION Approfondir ses connaissances en hémato-oncologie et en greffe de cellules souches. Préparé par : PLAN DE FORMATION Approfondir ses connaissances en hémato-oncologie et en greffe de cellules souches Préparé par : Ann Longchamps, AIC hémato-oncologie HEJ, CSIO (C) ann.longchamps.cha@ssss.gouv.qc.ca

Plus en détail

VOLET 1/4. Les différents types de leucémies. Il existe quatre grands types de leucémies répartis en deux groupes :

VOLET 1/4. Les différents types de leucémies. Il existe quatre grands types de leucémies répartis en deux groupes : Les leucémies VOLET 1/4 Souvent, nous parlons de leucémie au singulier. Pourtant, cette affection hématologique est bien plurielle. Les leucémies sont communément appelées cancers du sang. Elles se caractérisent

Plus en détail

Le don de moelle osseuse : se décider. aujourd hui, s engager. pour longtemps.

Le don de moelle osseuse : se décider. aujourd hui, s engager. pour longtemps. Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps. La moelle osseuse et sa greffe Qu est-ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse, qui n a rien à voir avec la moelle épinière

Plus en détail

Questions et réponses sur le cancer du sein. Guide 7 : Traitement aux médicaments anticancéreux du cancer du sein sans envahissement ganglionnaire

Questions et réponses sur le cancer du sein. Guide 7 : Traitement aux médicaments anticancéreux du cancer du sein sans envahissement ganglionnaire Questions et réponses sur le cancer du sein Guide 7 : Traitement aux médicaments anticancéreux du cancer du sein sans envahissement ganglionnaire Qu'est-ce qu'un cancer du sein sans envahissement ganglionnaire?

Plus en détail

Votre kit de communication pour la Journée Mondiale des Donneurs de Sang 2013

Votre kit de communication pour la Journée Mondiale des Donneurs de Sang 2013 Votre kit de communication pour la Journée Mondiale des Donneurs de Sang 2013 Ce kit vous permet de relayer de l information pédagogique sur l événement incontournable de notre établissement : La Journée

Plus en détail

Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA GLOBULES ROUGES GLOBULES BLANCS PLAQUETTES

Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA GLOBULES ROUGES GLOBULES BLANCS PLAQUETTES Faits sur Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA (55% du sang) La partie liquide, jaunâtre du sang qui contient des électrolytes, nutriments et vitamines, hormones, facteurs de coagulation, et des

Plus en détail

Test de dépistage du sida

Test de dépistage du sida Test de dépistage du sida À qui s adresse ce fascicule? Ce fascicule s adresse aux personnes (ou à leurs aidants) à qui on a proposé ou recommandé d effectuer un test de dépistage du sida. Quel est le

Plus en détail

Le prélèvement de cellules souches. périphériques. Agence relevant du ministère de la santé

Le prélèvement de cellules souches. périphériques. Agence relevant du ministère de la santé Le prélèvement Agence relevant du ministère de la santé Vous êtes compatible avec un patient qui a besoin d une greffe 1 Avant le prélèvement La date du prélèvement La date du prélèvement vous est proposée

Plus en détail

CONSERVATION DU SANG DE CORDON OMBILICAL. Guide à l usage des parents

CONSERVATION DU SANG DE CORDON OMBILICAL. Guide à l usage des parents CONSERVATION DU SANG DE CORDON OMBILICAL Guide à l usage des parents 2e Edition 2016 Ce guide a été élaboré par le Comité européen sur la transplantation d organes du Conseil de l Europe (CD-P-TO). Pour

Plus en détail

Fonds de recherche et d enseignement en hémato-oncologie

Fonds de recherche et d enseignement en hémato-oncologie Je donne pour la vie Fonds de recherche et d enseignement en hémato-oncologie Au Canada, les cancers du sang et de la moelle osseuse font partie des cancers les plus fréquemment diagnostiqués. Encore aujourd

Plus en détail

La santé de vos seins

La santé de vos seins La santé de vos seins Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca LA SANTÉ DE VOS SEINS Ce que vous pouvez faire Prenez votre santé en main Vous pouvez jouer un

Plus en détail

Immunologie de la transplantation et des greffes

Immunologie de la transplantation et des greffes DELAMARE Chloé G.Thibault NORMAND Amélie Immunologie le 22/03/11 Immunologie de la transplantation et des greffes I-Introduction Les premières greffes et transplantations (années 40-50) nécessitaient une

Plus en détail

Visualisation hépatobiliaire

Visualisation hépatobiliaire Visualisation hépatobiliaire Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un professionnel de la santé qualifié. Veuillez consulter

Plus en détail

LE dépistage du cancer de la prostate. Mon avis compte!

LE dépistage du cancer de la prostate. Mon avis compte! LE dépistage du cancer de la prostate Mon avis compte! Table des matières LE DÉPISTAGE : VOUS AVEZ LE CHOIX 3 Qu est ce que le cancer de la prostate? 4 Qu est ce que le dépistage du cancer de la prostate?

Plus en détail

Marrow Donor Program Belgium Registry Motstraat Mechelen Tel: (+32) Fax: (+32)

Marrow Donor Program Belgium Registry Motstraat Mechelen Tel: (+32) Fax: (+32) Marrow Donor Program Belgium Registry Motstraat 42 2800 Mechelen Tel: (+32) - 15 44 33 96 Fax: (+32) - 15 42 17 07 Email : MDPB-registry@rodekruis.be DON DE CELLULES SOUCHES DU SANG, DE MOELLE OU DE LYMPHOCYTES

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 4 janvier 24 BUSILVEX 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion Boîte de 8 ampoules Pierre Fabre Médicament busulfan Liste I Réservé

Plus en détail

NOUVELLES POSSIBILITES DE TRAITEMENT : LES ANTICORPS MONOCLONAUX

NOUVELLES POSSIBILITES DE TRAITEMENT : LES ANTICORPS MONOCLONAUX NOUVELLES POSSIBILITES DE TRAITEMENT : LES ANTICORPS MONOCLONAUX Qu est-ce que les anticorps? Les anticorps sont en quelque sorte les sentinelles de l organisme. Ils circulent dans le sang à la recherche

Plus en détail

Directives anticipées CRS

Directives anticipées CRS Prénom: Nom: Veuillez vous aider de la notice pour remplir vos directives anticipées CRS. Vous pouvez compléter le document de deux façons différentes: Indications minimales (partie obligatoire) Données

Plus en détail

Aide-mémoire personnel

Aide-mémoire personnel Aide-mémoire personnel L Aide-mémoire personnel sert d accompagnement au Guide de référence pour les patients et les familles, conçu pour les personnes aux prises avec le cancer du rein et leur famille.

Plus en détail

QUI DONNE SON SANG A DU CŒUR.

QUI DONNE SON SANG A DU CŒUR. Tel. e Fax don de Tel. e Fax don de Tel. e Fax don de Tel. e Fax don de Le sang et ses composants. Le sang est un tissu fluide qui circule dans les vaisseaux sanguins, il représente 8% du poids corporel

Plus en détail

LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE

LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE La Clinique Mutualiste de l Estuaire est reconnue comme acteur majeur en cancérologie pour le territoire de

Plus en détail

transplantation d organes

transplantation d organes Communiqué de presse, le 6 avril 2011 25 ans de transplantation d organes 8 avril 2011 Hôtel de Ville de Tours - Salle des Mariages à TOURS Le 8 avril prochain, les équipes impliquées dans les greffes

Plus en détail

BIEN VIVRE AVEC LE VIH

BIEN VIVRE AVEC LE VIH BIEN VIVRE AVEC LE VIH 1 BIEN VIVRE AVEC LE VIH Cette brochure est adressée à vous qui avez récemment appris votre contamination par le VIH. Elle vous fournit quelques informations sur la vie en Finlande

Plus en détail

QUELLES SONT VOS OPTIONS DE TRAITEMENT?

QUELLES SONT VOS OPTIONS DE TRAITEMENT? QUELLES SONT VOS OPTIONS DE TRAITEMENT? 11 CONSEIL UTILE Vous devez tenir compte de plusieurs facteurs lorsque vous discutez des meilleures options de traitement avec votre équipe soignante, notamment

Plus en détail

Progrès médicaux relatifs à la maladie de Pompe

Progrès médicaux relatifs à la maladie de Pompe Progrès médicaux relatifs à la maladie de Pompe En 1932, J.C. Pompe, un pathologiste néerlandais, a décrit le cas d un bébé de 7 mois atteint d une importante cardiomégalie. Le bébé est décédé après son

Plus en détail

DOCUMENT INFORMATIF : NOTED INFORMATION : LA GREFFE ALLOGENIQUE DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES

DOCUMENT INFORMATIF : NOTED INFORMATION : LA GREFFE ALLOGENIQUE DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES DOCUMENT INFORMATIF : NOTED INFORMATION : LA GREFFE ALLOGENIQUE DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES 7120-DI-OPC- PRG-066 POLE DE CANCEROLOGIE Processus : Prise en charge du patient Planification - Programmation

Plus en détail

Aplasie Medullaire Une petite histoire

Aplasie Medullaire Une petite histoire Aplasie Medullaire Une petite histoire Maladie initalement décrite par le Dr Paul Erhlich en 1888 Le cas décrit était celui d une jeune femme décédée abruptement de saignement, d anémie et de fièvre ;

Plus en détail

Les groupes sanguins

Les groupes sanguins TOUT SAVOIR SUR LE SANG Chaque année, plus de trois millions de dons de sang sont effectués en France, ils permettent de soigner un million de malades par an. Les produits sanguins sont utilisés pour répondre

Plus en détail

métastase au cours du cancer

métastase au cours du cancer Je comprends ce qu'est une métastase au cours du cancer Un cancer peut, dans certains cas, se compliquer par l apparition de métastases. Une métastase correspond à la dissémination de cellules cancéreuses

Plus en détail

Greffes de cellules souches hématopoïétiques : généralités. Pr Jacques-Olivier BAY Service de Thérapie Cellulaire et Hématologie Clinique Adultes

Greffes de cellules souches hématopoïétiques : généralités. Pr Jacques-Olivier BAY Service de Thérapie Cellulaire et Hématologie Clinique Adultes Greffes de cellules souches hématopoïétiques : généralités Pr Jacques-Olivier BAY Service de Thérapie Cellulaire et Hématologie Clinique Adultes 1 Conception théorique des traitements GREFFE DE CSH nombre

Plus en détail

LE DeVOILEMENT DU VIH

LE DeVOILEMENT DU VIH LE DeVOILEMENT DU VIH Si votre partenaire vous dit qu il/elle a le VIH Cette brochure a comme objectif d aider les personnes dont le/la partenaire vient de leur annoncer qu il/elle a le VIH. Creee par

Plus en détail

Identification des échantillons et des requêtes d analyses de laboratoire 1. Objectifs. 2. Définitions. 3. Cadre d application

Identification des échantillons et des requêtes d analyses de laboratoire 1. Objectifs. 2. Définitions. 3. Cadre d application POLITIQUE Hôpital Maisonneuve-Rosemont Programme de biologie médicale Identification des échantillons et des requêtes d analyses de laboratoire 1. Objectifs Statut : V Dans une optique de prestation sécuritaire

Plus en détail

Allogreffe de CSH géno-identiques chez des patients de moins de 18 ans présentant une leucémie aiguë myéloblastique (LAM)

Allogreffe de CSH géno-identiques chez des patients de moins de 18 ans présentant une leucémie aiguë myéloblastique (LAM) Allogreffe de CSH géno-identiques chez des patients de moins de 18 ans présentant une leucémie aiguë myéloblastique (LAM) M. Benakli, R. Ahmed Nacer, A. Talbi, M.Baazizi, N. Rahmoune, R. Belhadj, F. Mehdid,

Plus en détail

Chapitre 5 : lutter contre l infection

Chapitre 5 : lutter contre l infection Chapitre 5 : lutter contre l infection Comment notre corps peut-il lutter contre l infection? I/ Les micro-organismes sont généralement rapidement digérés par des phagocytes. Voir activités du livre p.

Plus en détail

Programme de bien-être au-delà du cancer

Programme de bien-être au-delà du cancer Programme de bien-être au-delà du cancer La fl eur de poirier : symbole de la santé et de l espoir Soutien et conseils après la fi n des traitements contre le cancer. Avertissement Ces renseignements ont

Plus en détail

APPEL POUR RECRUTEMENT DE VOLONTAIRES SAINS

APPEL POUR RECRUTEMENT DE VOLONTAIRES SAINS APPEL POUR RECRUTEMENT DE VOLONTAIRES SAINS Laboratoire de Thérapie Cellulaire (LTCG) Personne de contact Mlle L. Lambert Mme A. Briquet 04/366 8390 laura.lambert@chu.ulg.ac.be alexandra.briquet@chu.ulg.ac.be

Plus en détail

Pneumonie communautaire

Pneumonie communautaire I nformation à l intention des p atients Pneumonie communautaire THE OTTAWA HOSPITAL CP 20 B (REV 09/2008) (12/2002) Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent

Plus en détail

LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes)

LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes) LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes) Cellule du sang des mammifères contenant un noyau, appelée également leucocyte et jouant essentiellement un rôle dans la défense de l'organisme contre les agents étrangers.

Plus en détail

Dans le cas du myélome multiple, un cancer d'un type de globules blancs appelés cellules de plasma, Revlimid est utilisé:

Dans le cas du myélome multiple, un cancer d'un type de globules blancs appelés cellules de plasma, Revlimid est utilisé: EMA/112959/2016 EMEA/H/C/000717 Résumé EPAR à l'intention du public lénalidomide Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Je comprends ce qu est un

Je comprends ce qu est un Je comprends ce qu est un purpura thrombopénique immunologique chez l adulte Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer

Plus en détail

Le myélome : Un guide à l intention des patients et des aidants naturels

Le myélome : Un guide à l intention des patients et des aidants naturels Le myélome : Un guide à l intention des patients et des aidants naturels L E U C É M I E L Y M P H O M E M Y É L O M E Le myélome est un type de cancer. Le myélome est une maladie incurable. Néanmoins,

Plus en détail

Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Brochure d information destinée aux patients

Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Brochure d information destinée aux patients Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament KEYTRUDA de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

TUMEURS CANCÉREUSES SOLIDES

TUMEURS CANCÉREUSES SOLIDES TUMEURS CANCÉREUSES SOLIDES EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR LES TUMEURS CANCÉREUSES SOLIDES? Oui. Les greffes de cellules souches hématopoïétiques à partir de la moelle osseuse

Plus en détail

HEMATOLOGIE ONCOLOGIE PEDIATRIQUE Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL

HEMATOLOGIE ONCOLOGIE PEDIATRIQUE Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL HEMATOLOGIE ONCOLOGIE PEDIATRIQUE Dispositif d annonce du diagnostic ENTRETIEN MEDICAL Date : Nom du médecin qui annonce le diagnostic :. Nom du médecin responsable du patient : non encore défini L annonce

Plus en détail

RECHERCHES MEDICALES ET LA GENETIQUE. Groupe de réflexion éthique Le 9 juin 2011 par J. Massion

RECHERCHES MEDICALES ET LA GENETIQUE. Groupe de réflexion éthique Le 9 juin 2011 par J. Massion RECHERCHES MEDICALES ET LA GENETIQUE Groupe de réflexion éthique Le 9 juin 2011 par J. Massion P L A N L expérimentation humaine Quatre exemples de biotechnologie grâce aux cellules souches - les embryons

Plus en détail

VOTRE IMPACT. Emma MacLean, Kanata

VOTRE IMPACT. Emma MacLean, Kanata VOTRE IMPACT contre le cancer «Les progrès de la recherche rendus possibles grâce aux généreux donateurs de la Société canadienne du cancer m ont sauvé la vie. Je leur suis très reconnaissante. Quand j

Plus en détail

Comment se passe un don de sang?

Comment se passe un don de sang? Comment se passe un don de sang? Où que vous donniez, les différentes étapes pour donner votre sang sont identiques. De votre arrivée à votre départ, cela prendra environ 45 minutes. 1ère étape : l inscription

Plus en détail

Je sais pourquoi je donne mon sang

Je sais pourquoi je donne mon sang Je sais pourquoi je donne mon sang Le site du Docteur Olivier HENOCH Adresse du site : www.docvadis.fr/olivier-henoch Validé par le Comité Scientifique Médecine générale Le don du sang est un geste qui

Plus en détail

Travail de groupe: Test génétique sur l embryon. Instruction

Travail de groupe: Test génétique sur l embryon. Instruction Travail de groupe: Test génétique sur l embryon Instruction Cet exercice est bien approprié au travail de groupe. Chaque groupe choisit un texte, y travaille et finalement présente ses résultats à toute

Plus en détail

Carnet patient. Oncologie. Oncologie POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE TRAITEMENT PAR. FACTEUR DE CROISSANCE GRANULOCYTAIRE G-CSF

Carnet patient. Oncologie. Oncologie POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE TRAITEMENT PAR. FACTEUR DE CROISSANCE GRANULOCYTAIRE G-CSF Carnet patient Ce carnet vous a été remis par votre médecin. Il a été conçu pour vous accompagner au quotidien. Nom................................................... Prénom................................................

Plus en détail

Subir une tomographie par émission de positrons (TEP)

Subir une tomographie par émission de positrons (TEP) Guide à l intention des patients et des familles 2016 Subir une tomographie par émission de positrons (TEP) www.nshealth.ca Subir une tomographie par émission de positrons (TEP) Utilisation de la tomographie

Plus en détail

!!! !!! Généralités sur les hémopathies malignes. UE10 Tissus sanguins Dr. AGAPE. I. Oncogenèse. Classification onco-hématologique

!!! !!! Généralités sur les hémopathies malignes. UE10 Tissus sanguins Dr. AGAPE. I. Oncogenèse. Classification onco-hématologique Date : 23/03/2015 Promo : PCEM2 2014-2015 Ronéistes : PATEL Aimane GERBANDIER Estelle UE10 Tissus sanguins Dr. AGAPE Plage horaire : 16h - 18h Enseignant : Dr. AGAPE Généralités sur les hémopathies malignes

Plus en détail

Transfusion CRS Suisse

Transfusion CRS Suisse Transfusion CRS Suisse Cellules souches du sang Que sont les cellules souches du sang? Les cellules souches du sang (cellules souches hématopoïétiques) sont responsables de la formation des cellules sanguines,

Plus en détail