Schéma régional des formations sanitaires et sociales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Schéma régional des formations sanitaires et sociales"

Transcription

1

2 Schéma régional des formations sanitaires et sociales Adopté par l Assemblée Plénière du Conseil Régional du 25 juin 2007 Les travaux du schéma ont été coordonnés par la direction de l enseignement supérieur, de la recherche et du sport de la Région Champagne-Ardenne dans le cadre d un groupe de travail qui a associé la direction des lycées et de l apprentissage, la direction de la formation professionnelle ainsi que le Conseil économique et social régional, la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales, l Agence régionale de l hospitalisation, la Direction régionale et départementale de la jeunesse et des sports, le Rectorat de l Académie de Reims, les quatre conseils généraux et l OPEQ. Les OPCA du secteur sanitaire et social, l Université de Reims Champagne-Ardenne et les établissements de formation sanitaire et sociale ont été consultés. 2

3 Le mot du Président de la Région Champagne-Ardenne «Favoriser l égalité des chances dans l accès à la formation, réduire les inégalités territoriales et les déséquilibres sociaux, anticiper les emplois de demain». Ces orientations fondatrices du Schéma régional de la formation tout au long de la vie, voté le 19 juin 2006 sont aussi celles du présent Schéma régional des formations sanitaires et sociales. Parce que les valeurs que nous portons s appliquent à tous les secteurs et à toutes les voies de formation, parce que des passerelles sont possibles et souhaitables, tout au long de la vie, entre les formations, pour les élèves et les étudiants, les salariés et les demandeurs d emploi. Le chantier des métiers du sanitaire et social est par nature multiple, vaste, évolutif alors que la compétence nouvelle transférée par l Etat à la Région est datée par la loi de Celle-ci ne prend en compte ni les importantes mutations démographiques et sociales en cours, ni la croissance exponentielle des besoins de la population, ni les compétences croisées des différents acteurs en charge du social, l Etat, les départements, les communes, les employeurs privés. Nous devons donc faire face tout à la fois au vieillissement de la population et aux attentes nouvelles des jeunes ménages actifs, des personnes handicapées, au développement des services à la personne, à la demande de soins de proximité et de maintien à domicile des personnes âgées, à la montée en puissance de nouveaux métiers liées à la médiation, à l insertion sociale et professionnelle. L enjeu est à la fois politique afin de répondre aux besoins de nos concitoyens sur l ensemble du territoire régional, et économique car des emplois nouveaux seront mis en place dans un secteur en plein développement. Or notre Région perd des habitants en particulier dans les zones les plus rurales, elle est touchée par de lourdes difficultés sociales et économiques liées à la fermeture d entreprises, elle est confrontée à de fortes disparités territoriales dans l accès aux soins et aux services. Aussi le défi est-il de taille. Nous mettrons en jeu tous nos moyens et notre énergie pour y répondre dans le cadre de nos compétences et en partenariat avec les acteurs publics et privés de la formation : départements, communes, DRASS, DRAF, DRDJS, ARH, branches professionnelles, organismes de formation et le Rectorat. La formation constitue un outil privilégié au service de l égalité des chances et de la promotion sociale. Jean Paul BACHY Président de la Région Champagne-Ardenne 3

4 4

5 AVANT-PROPOS LES TENDANCES D EVOLUTION A COURT ET MOYEN TERME DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Les formations paramédicales Les formations sanitaires de niveau V CAP prothésiste dentaire Diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme d ambulancier Diplôme d Etat d auxiliaire de puériculture Les formations sanitaires de niveau IV Brevet professionnel préparateur en pharmacie Brevet technique des métiers (BTM) de prothésiste dentaire Les formations sanitaires de niveau III BTS diététique BTS opticien-lunetier Diplôme d Etat de manipulateur en électroradiologie médicale Diplôme de puériculture Diplôme d Etat de sage-femme Diplôme d Etat d infirmier anesthésiste (IADE) Diplôme d Etat d infirmier de bloc opératoire (IBODE) Diplôme d Etat d infirmier Les formations sanitaires de niveaux II et I 31 La formation de Cadre de Santé Les formations du secteur sanitaire : bilan Les formations sociales Les formations sociales de niveau V Brevet d Aptitude Professionnelle d assistant animateur technicien (BAPAAT) BEPA service aux personnes CAP assistant technique en milieu familial et collectif CAP petite enfance Diplôme d Etat d aide medico-psychologique (AMP) Certificat de Qualification Professionnel de moniteur d atelier Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale (DEAVS) La formation d assistant de vie aux familles (ADVF) Mention Complémentaire d aide à domicile (MCAD) 5

6 Les formations sociales de niveau IV. 43 Baccalauréat professionnel services à la personne Brevet d Etat d animateur de technicien d éducation populaire (BEATEP) remplacé à terme par le Brevet Professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS) Certificat d Aptitude aux fonctions de moniteur éducateur (CAFME) Diplôme d Etat de technicien de l'intervention sociale et familiale Les formations sociales de niveau III. 46 BTS économie sociale et familiale Diplôme de conseiller en économie sociale et familiale (DCESF) Certificat d Aptitude aux fonctions d éducateur technique spécialisé (CAFETS) Diplôme d Administration et Gestion des entreprises de l'économie sociale (DAGEES) Diplôme d Etat d assistant de service social Diplôme d Etat d éducateur de jeunes enfants (DEEJE) Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Diplôme d Etat relatif aux fonctions d animation (DEFA) Diplôme d Etudes en sciences sociales et éducatives de l Université de Reims (DESSEUR) Les formations sociales de niveaux II et I.. 50 Certificat d Aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale (CAFERUIS) Diplôme d Etat d ingénierie sociale Diplôme d Etat de médiateur familial Licence d Administration économique et sociale (AES) Licence Professionnelle intervention sociale Licence Professionnelle management des organisations Licence sciences sanitaires et sociales Master 2 Professionnel sciences sociales intervention sanitaire et sociale Master 2 recherche sciences sociales Les formations du secteur social : bilan Les formations mixtes La formation mixte de niveau V. 56 Brevet d Etudes Professionnelles (BEP) carrières sanitaires et sociales La formation mixte de niveau IV 59 Bac Sciences médico-sociales (SMS) Les formations mixtes : bilan Evolution des quotas des formations en lien avec la mission régionale d observation des formations et des emplois du secteur sanitaire et social au sein de l OPEQ Les objectifs de cette mission d observation La méthode. 63 6

7 2. LES ORIENTATIONS DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE Mettre en place une politique d information et d orientation adaptée aux enjeux du secteur Conforter la qualité des intervenants et des formateurs Favoriser l harmonisation des frais de scolarité et la gratuité des études d aide-soignant Adapter et optimiser le dispositif régional de Validation des Acquis d Expérience (VAE) Favoriser le maintien en région Champagne-Ardenne des jeunes formés aux métiers du sanitaire et du social Attirer les jeunes vers les formations du secteur sanitaire et social Répondre à la pénurie de spécialistes dans certains territoires champardennais Fidéliser les étudiants en Champagne-Ardenne Inciter les étudiants des régions limitrophes à intégrer les instituts de formation champardennais Le contrat de pré-recrutement : une réponse concrète à la pénurie de professionnels en Champagne-Ardenne 2.6. Créer des antennes des centres de formations sur le territoire régional et modifier la répartition géographique du quota de places Développer les formations et les emplois dans le secteur de l aide à domicile Développer les formations existantes et en créer de nouvelles La révision des quotas de places Les nouvelles formations proposées Une classe préparatoire "régionale publique" pour les IFSI Les propositions dans les métiers du transport sanitaire L institut de formation de masso-kinésithérapie de Champagne-Ardenne Les autres formations susceptibles d être ouvertes ou développées en Champagne- Ardenne 7

8 2.9. Favoriser la concertation avec les organisations représentatives des étudiants PILOTAGE ET SUIVI DU SCHEMA REGIONAL DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Pilotage du schéma régional des formations sanitaires et sociales Suivi du schéma régional des formations sanitaires et sociales...85 ANNEXES 86 ANNEXE I : Cartographie des principales formations du secteur sanitaire et social...86 Secteur sanitaire Secteur social ANNEXE II : Cartographie de certains établissements de formation...88 Les lycées délivrant le BEP carrières sanitaires et sociales Le BEPA Service à la personne La Mention Complémentaire d aide à domicile Les écoles d aides-soignants Les Instituts de formation en soins infirmiers Les lycées délivrant le Bac SMS ANNEXE III : Etat des lieux du patrimoine immobilier.94 ANNEXE IV. : Tableau récapitulatif des quotas de places en région Champagne- Ardenne ANNEXE V. Cahier des charges de la mission d observation du secteur sanitaire et social confiée à l'opeq...96 GLOSSAIRE REPÈRES BIBLIOGRAPHIQUES

9 AVANT-PROPOS La Région a acquis depuis la loi du 13 août 2004 de nouvelles compétences notamment dans le secteur paramédical et social. Il revient à la Région (après avis de l État) d agréer les instituts de formation et de proposer au Ministre de la Santé et des Solidarités le quota de places pour les élèves ou étudiants dans les différents instituts de formation paramédicale et sociale. La Région assure le financement du fonctionnement et des équipements liés à ces formations. Enfin, l attribution d aides aux étudiants sous condition de ressources lui a également été transférée (917 bourses d études pour un coût total de pour l année 2006). Ces nouvelles compétences transférées à la Région constituent un enjeu déterminant de la politique régionale en matière de santé, de formation et d emploi. Les professions sanitaires et sociales constituent un levier pour renforcer la cohésion territoriale et sociale mais également un atout de la lutte contre le chômage. Ce secteur représente un gisement d emplois significatif eu égard au vieillissement général de la population et des professionnels ainsi qu à la précarisation de certaines catégories de personnes. Les emplois mis en place contribuent fortement à la qualité de vie des Champardennais par les services rendus et leur valeur ajoutée en termes de cohésion sociale. Le schéma régional des formations sanitaires et sociales décline les orientations politiques du schéma de la formation tout au long de la vie, voté par l assemblée régionale le 19 juin Il dresse des perspectives pour l évolution du secteur à l horizon Données générales En Champagne-Ardenne, le secteur des emplois occupés par les professionnels des métiers du sanitaire et du social comptait actifs en 1999 (selon l OPEQ), dont 53% pour le sanitaire et 47% pour le social. Or la délimitation entre les deux secteurs demeure très floue puisque certaines professions s exercent aussi bien dans le sanitaire que dans celui du social (c est le cas des aides-soignants où environ 70% exercent dans le domaine sanitaire et 30% dans le social). Au niveau national, le secteur social représentait en 1999, 5,3% de l emploi total, alors que le sanitaire s approchait de 6%. Dans les 10 ans à venir, le vieillissement général de la population et l explosion de la demande d aide à la personne vont soutenir la demande de prestations sanitaires et sociales. Le secteur sanitaire est le plus exposé, avec des taux importants d évaporation des étudiants en cours d études et après l obtention des diplômes, tandis que les Conseils généraux constatent une meilleure stabilité des professionnels de l intervention sociale. Si les professions sanitaires sont bien encadrées en raison notamment de leur caractère réglementé, celles du secteur social sont en revanche plus floues. Elles regroupent notamment les activités d animation sociale (diplômes de la jeunesse et des sports), de l insertion par l activité économique, de médiation, et de développement local. 9

10 Quelques données quantitatives concernant les emplois du secteur Démographie des principaux métiers du secteur paramédical de Champagne-Ardenne en 2005 Professions Nombre de professionnels Infirmiers, dont Infirmiers anesthésistes 160 Infirmiers de bloc opératoire 91 Cadres de santé 230 Puéricultrices 216 Aides-soignants Sages-femmes 367 Ambulanciers 756 Masseurs-kinésithérapeutes 860 Manipulateurs d électroradiologie médicale 545 Sources : DREES DRASS INSEE La population va continuer de vieillir. Entre 2003 et 2010, le nombre de personnes âgées de plus de 85 ans va augmenter de près de 40% et sera multiplié par deux d ici 2020, alors que la population des plus de 75 ans va connaître une progression de 20% entre 2003 et 2010 et de 30% jusqu en Part des 55 ans et plus pour 1000 personnes du personnel soignant du CHU de Reims Part des plus de 50 ans des professionnels du secteur social au 31 décembre 2000 en Champagne-Ardenne Source : "Préconisations pour l élaboration du schéma des formations sanitaires et sociales en Champagne-Ardenne", Rapport adopté le 5 mai 2006, CESR. 10

11 Les travaux du CESR et du CREAHI mettent en évidence le fait que 50% des cadres de santé, 13% des éducateurs spécialisés, 8% des agents de service hospitalier, 7% des aides-soignants, près de 5% des masseurs kinésithérapeutes, ou encore 3% des assistants de service social supplémentaires devront être formés durant les cinq prochaines années en Champagne-Ardenne suite à des départs en retraite et au développement des besoins individualisés des usagers. En 2002, selon l OPEQ, les offres de formation dans le secteur social semblaient être à la hauteur des besoins, exceptés pour les cadres, les aides à domicile, les éducateurs techniques spécialisés et les éducateurs de jeunes enfants. De manière prospective, le CREAHI estime les besoins de formation 1 auxquels il faudrait répondre dans les cinq prochaines années à : La formation Les prospectives d étudiants en formation à venir d ici 5 ans Aides-soignants 449 Aides à domicile 422 Éducateurs spécialisés 282 Agents de service hospitalier 260 Auxiliaires de vie sociale 218 Aides médico psychologiques 186 Chefs de service 128 Moniteurs éducateurs 124 Directeurs 115 Moniteurs d ateliers 109 Source : "L emploi dans le domaine social et médico-social, état des lieux et perspectives", CREAHI, Février Selon les acteurs de l emploi et des formations, les principales difficultés de ces secteurs portent pour l essentiel : sur le manque d attractivité et de valorisation de certaines professions du secteur (assistante sociale ), sur l absence de certaines formations (kinésithérapeute, en cours de création, mais aussi les orthoptistes ou orthophonistes), sur le besoin de qualification de certaines professions, sur l accès aux formations par le biais de la VAE. des personnes expérimentées ne disposant pas d un niveau scolaire suffisant, sur l inégalité des étudiants face au coût de la formation d aide-soignant, sur le manque d accès aux diplômes par la voie de l apprentissage. Enfin, le périmètre du schéma demeure la loi du 13 août 2004, autrement dit l acte II de la décentralisation. Ce schéma fixe les orientations et les objectifs que la Région se donne en matière de formations sanitaires et sociales sur la période Il sera par ailleurs utile de le développer et de le compléter par différentes études dont celle du CREAHI et surtout par la mission d observation des métiers et des formations du secteur sanitaire et social confiée à l OPEQ dès L estimation du CREAHI se voulant être le reflet du besoin de la population champardennaise en travailleurs sociaux sans prise en compte des capacités de recrutement des employeurs. 11

12 12

13 13

14 14

15 15

16 1. Les tendances d évolution à court et moyen terme des formations sanitaires et sociales Ce volet du diagnostic consistera à recenser l ensemble des formations ouvertes, à préciser les effectifs correspondants et leur évolution, à analyser les flux entre filières et entre niveaux, et à prendre la mesure des aspects territoriaux de cette offre de formation. Concernant la "formation continuée" des demandeurs d emploi, le diagnostic prendra la mesure et analysera l impact des effectifs supplémentaires dans les formations précédemment listées. Enfin, il précisera également l impact de la formation continue sur ces formations initiales, et présentera l offre spécifique régionale (hors cursus formation initiale) existant en matière de formation continue sanitaire et sociale 1.1. Les formations paramédicales Les formations sanitaires de niveau V Les formations sanitaires de niveau V sont celles permettant l obtention d un CAP, d un BEP ou encore d un diplôme d auxiliaire de puériculture. En Champagne-Ardenne, on dénombre 3 formations paramédicales délivrant un diplôme de niveau V, le CAP prothésiste dentaire, le Certificat de capacité d ambulancier et la formation d auxiliaire de puériculture. CAP prothésiste dentaire Effectifs Type de Formation Durée Effectif Effectif formation Total en formation entrant sortant CAP prothésiste 3 ans Initiale dentaire Lieu de la formation CFA Santé et Sciences de la Vie de Bétheny Débouchés professionnels Poursuite d études possibles Prothésiste dentaire Le brevet technique des métiers supérieurs de prothésiste dentaire (voir Les formations sanitaires de niveau III), le Brevet professionnel de prothésiste dentaire et le CPES qui sont des formations inexistantes en Champagne-Ardenne. Source : Enquête réalisée auprès du CFA Santé et Sciences de la Vie de Bétheny (51) 16

17 Diplôme professionnel d aide-soignant Les formations publiques Les formations privées Lieu de la formation Quota Effectifs 2006 CH de Charleville-Mézières CH de Troyes CHU de Reims CH d Epernay CH de Chaumont CH de Saint-Dizier Lieu de la formation Quota Effectifs 2006 Croix-Rouge Châlons-en- Champagne Troyes Total 422 Source : Enquête réalisée auprès des différentes écoles d aide-soignant La Région prend à sa charge le coût des formations des demandeurs d emploi, alors que la formation initiale est jusqu à présent en grande partie à la charge des élèves. Plus précisément, le centre de formation équilibre son budget de la formation initiale essentiellement avec les frais de scolarité. S agissant des demandeurs d emploi, la Région a financé 171 formations en 2005 dont 15 situées dans des établissements hors Champagne-Ardenne. En 2006 (plus précisément de juillet 2006 à août 2007), 267 places en formation ont été acquises par la Région. En formation professionnelle, près de 150 professionnels ont été formés, 135 par le secteur public et environ 15 par le secteur privé. Flux d entrée en formation d aide-soignant pour la session de janvier à août 2005 Autres BEP, CAP, 2 nde ou 1 ère Etudes médicales Diplôme d une profession sanitaire Université VAE 130 Cycle d études primaire ou niveau 6 e, 5 e ou 4e Baccalauréat ou équivalence 1 BTS ou DUT 13 BEP Carrières Sanitaires et Sociales Niveau fin de terminale Formation d aide-soignant Source : DRASS Novembre /422 17

18 Flux d'entrée des bacheliers en formation d'aide-soignant en Bac L Bac STI Bac SMS Source : DRASS Novembre bacheliers suivent la formation d aide-soignant, soit 25% des effectifs champardennais. Cette surqualification de la formation engendre un taux d échec plus important des élèves sans qualification à l entrée de l école. Au final, la région dispose de 422 places par an en formation d aides-soignants. A l issue de leur formation, les aides-soignants peuvent s orienter vers deux types d activités, les aides-soignants liés au secteur santé, et les aides-soignants liés au secteur social. L activité paramédicale représente sur le marché du travail environ emplois d aides-soignants issus des écoles de formation. A la formation sont venus s ajouter les candidats ayant déposé un dossier de validation d acquis d expérience. Selon une étude de l UNIFAF, près de 450 aides-soignants devront être formés sur les 5 années à venir soit près de 7% supplémentaire. Parmi ces 5 860, 84% sont des aides-soignants de la fonction publique, soit aides-soignants, 969 font partie du secteur privé. Statut des aides soignants liés à l'activité santé 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 2004 Aides soignantes du secteur privé Aides soignantes du secteur public 18

19 Concernant les aides-soignants liés au secteur médico-social, ceux-ci sont moins nombreux. On en compte en Champagne-Ardenne selon une étude de l INSEE en Soit un nombre total d aides-soignants d environ 8 283, ce qui représente 2,51% du total d aidessoignants en France. L'activité des aides-soignants 29,25% 70,75% Aides soignants liés à une activité paramédicale Aides soignants liés à une activité médico-sociale Le vieillissement de la population aura des effets bénéfiques sur ce métier puisque selon la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS), le maintien des personnes âgées à domicile devrait permettre d absorber tous les professionnels. Actuellement, les quotas pour ce métier semblent satisfaisants mais le statut des contrats d embauche est à surveiller car bien souvent le Contrat à Durée Déterminée est préféré au Contrat Durée Indéterminée. De plus, il faut noter que la pyramide des âges est concentrée sur les populations adultes d âge mûr puisque plus de la moitié a plus de 35 ans. Les remplacements dus aux départs en retraite devront être anticipés. Le vieillissement de la population champardennaise et le remplacement des professionnels sont les principales causes du taux de chômage très faible qui touche la profession (environ 1,8%). A noter que le nombre de demandeurs d emplois issus d une formation d aides-soignants est passé de en 1997 à en 2002 à l échelle nationale. Le quota de places déterminé pour la formation d aide-soignant est soumis à plusieurs facteurs : le taux de chômage (très faible), les départs en retraite (7% d ici ), les créations d emplois, l'attractivité de cette spécialité (la charge de travail semble de plus en plus importante ce qui occasionne des cas d absences pour inaptitude physique et par conséquent une attractivité à la baisse), la VAE (la VAE risque de rendre le recrutement à la sortie de l école plus difficile). Au vu de ces différents facteurs, le quota de places en formation d aide-soignant ne semble pas devoir évoluer à la hausse pour l année Toute évolution éventuelle des quotas découlera de la mission d observation confiée à l OPEQ. 19

20 Diplôme d ambulancier Formation Diplôme d Ambulancier Lieu de la formation Débouchés professionnels Durée Effectifs sessions durant l année ère session 2 ème Total en session formation Type de formation 3 mois Initiale/Continue Total Total Evolution Effectifs Centre d Enseignement de Soins d Urgences du CHU de Reims Ambulancier Source : Enquête réalisée auprès du CESU de Reims Plusieurs propositions concernant des projets de création de nouvelles formations d ambulancier par la voie professionnelle ainsi que par la voie de l apprentissage sont actuellement à l étude dont deux projets sur le site de Troyes. Diplôme d Etat d auxiliaire de puériculture Formation Diplôme d Etat d Auxiliaire de Puériculture Durée 1 an Effectifs Type de Lieu de Quota Effectifs en Effectifs en formation formation formation formation CHU de Reims Centre de formation du Chemin Vert Initiale/Continue Croix-Rouge de Châlons-en Champagne Total du Total Total Evolution quota Effectifs En formation professionnelle Débouchés professionnels La Région Champagne-Ardenne a pris à sa charge 52 formations en 2005 Auxiliaire de puériculture Source : Enquête réalisée auprès des écoles de formation 20

21 Flux d entrée en formation d auxiliaire de puériculture en 2005 Cycle d études primaire ou niveau 6 e, 5 e ou 4e BEP Carrières Sanitaires et Sociales Baccalauréat ou équivalence Etudes médicales 1 Sans réponse Diplôme d une profession sanitaire ou sociale BTS 2 Autres BEP, CAP, 2nde ou 1ère Université Niveau fin de terminale Source : DRASS Novembre 2006 Formation d auxiliaire de puériculture 71/71 Flux d'entrée des bacheliers en formation d'auxiliaire de puériculture en Bac L Bac S Bac STT Bac SMS Equivalence Source : DRASS Novembre Les formations sanitaires de niveau IV Les formations sanitaires de niveau IV sont celles permettant l obtention du baccalauréat général, technologique ou professionnel ainsi que les brevets professionnels. En Champagne-Ardenne, on dénombre deux diplômes relevant du secteur sanitaire, il s agit du Brevet Professionnel préparateur en pharmacie et du brevet technique des métiers (BTM) de prothésiste dentaire. 21

22 Brevet professionnel préparateur en pharmacie Formation Durée Lieu de formation Effectifs Brevet professionnel préparateur en pharmacie Débouchés professionnels 2 ans CFA de la Pharmacie Méridionale de 25 Champagne Méridionale de Troyes CFA Santé et Sciences de la Vie 25 de Bétheny Total Préparateur en pharmacie ou salarié de pharmacie Type de formation Initiale/Continue Brevet technique des métiers (BTM) de prothésiste dentaire Formation Durée Effectifs Brevet technique des métiers de prothésiste dentaire Lieu de la formation Débouchés professionnels Poursuite d études possibles Source : Enquête réalisée auprès des deux centres de formation Type de formation 2 ans 6 Initiale CFA Santé et Sciences de la Vie de Bétheny Responsable d un laboratoire Brevet technique des métiers supérieurs de prothésiste dentaire Source : Enquête réalisée auprès du CFA Santé et Sciences de la Vie de Bétheny Les formations sanitaires de niveau III Les formations sanitaires de niveau III sont les formations de niveau Bac+2 (DUT, BTS, Licence2, ainsi que les formations de niveau bac+2 des écoles de formation du secteur sanitaire et social). En Champagne-Ardenne, on dénombre 8 formations de niveau III qui relèvent du secteur sanitaire. 22

23 BTS diététique Formation Durée Effectifs Devenir des élèves diplômés en situation d emploi Secteur public Secteur privé BTS diététique 2 ans 30 84% 16% Lieu de la formation Débouchés professionnels Poursuite d études possibles CFA Santé et Sciences de la Vie de Bétheny Professionnels de la nutrition collaborant avec les médecins, les chercheurs afin d assurer un équilibre nutritionnel des patients Type de formation Initiale payante (7 000 ) 2 Lorsque les élèves choisissent de poursuivre leurs études, ils se tournent vers la voie universitaire. Source : Enquête réalisée auprès du CFA Santé et Sciences de la Vie de Bétheny Le BTS diététique deviendra dans les années à venir un Diplôme d Etat délivré par le Ministère de la Santé. BTS opticien-lunetier Formation BTS Opticien Lunetier Débouchés professionnels Lieux de Effectifs Durée Type de formation formation CFA Santé et 10 en formation 2 ans Sciences de la Vie 12 initiale et 2 en de Bétheny formation continue Prepa Jean- 22 en formation Jacques Rousseau 31 en 1 ère année 3 initiale et 9 en de Reims formation continue Salariés aptes à la réalisation, à l adaptation et à la vente d articles destinés à corriger les déficiences de la vue dans les secteurs public et privé. Source : Enquête réalisée auprès des établissements de formation Diplôme d Etat de manipulateur en électroradiologie médicale Lieu de la formation Quota CHU de Reims 36 Année de formation Effectif en formation en ère année e année e année Nombre de redoublants pour l année Total Total Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation 2 Tarif indiqué par le CFA Santé et Sciences de la Vie de Bétheny pour les deux années de formation 3 La prépa Jean-Jacques Rousseau de Reims membre de l Ecole Française Supérieure des Opticiens ne dispose que d une seule année de BTS en car cette formation a ouvert ses portes à la rentrée

24 Densité moyenne de manipulateurs en électroradiologie médicale pour 1000hab en ,9 3,8 3,8 3,7 Moyenne nationale Champagne-Ardenne Flux d entrée en formation de manipulateur en électroradiologie médicale pour l année 2005 Baccalauréat ou équivalence BTS Université Formation de manipulateur d électroradiologie médicale 28/36 Source : DRASS Novembre 2006 Flux d'entrée des bacheliers en formations de manipulateur en électroradiologie médicale en Bac S Bac STL Bac SMS Source : DRASS Novembre

25 Diplôme de puériculture Lieu de la formation Quota Nombre d étudiants pour l année Nombre d étudiants pour l année CHRU de Reims Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Répondant actuellement aux besoins des employeurs, le quota de place dans la formation de puériculture devrait augmenter à la suite de la loi aménageant la protection de l enfance. Cette loi publiée au JO le 6 mars 2007 a pour objet de renforcer la prévention en multipliant les points de contact entre l enfant, sa famille et les professionnels afin d anticiper les difficultés possibles. Selon les Conseils généraux, cette nouvelle loi devrait permettre la création d environ 50 emplois dans cette profession, par conséquent, une augmentation du quota est souhaitée afin de satisfaire ces futurs recrutements. Diplôme d Etat de sage-femme Densité moyenne des sages-femmes en 2006 pour 1000 femmes âgées de 15 à 49 ans 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,2 0 Moyenne nationale 1,16 1,19 1,06 1,05 1,29 1,31 Champagne-Ardenne Ardennes Aube Marne Haute-Marne Malgré une densité satisfaisante de sages-femmes en Haute-Marne, le Conseil général note des difficultés de recrutement. 60% des sages-femmes exerçant dans la région y ont été formées. Nombre de sages-femmes exerçant en Champagne-Ardenne : Profession Sagesfemmes Champagne- Ardenne Ardennes Aube Marne Haute-Marne % 19% 50% 14% 25

26 L accès à la formation de sage-femme est conditionné à la validation de l examen classant de fin de 1 ère année du Premier Cycle des Etudes Médicales. Ensuite, les études se poursuivent sur quatre années et comprennent tout au long du cursus des enseignements théoriques, des travaux pratiques, des travaux dirigés et des stages obligatoires. A noter que la totalité des étudiants intégrant l école de formation de sage-femme sont issus d une formation scientifique. Lieu de la formation CHU de Reims Quota Année de formation 25 Pourcentage des étudiants en 4 ème année par rapport au nombre d étudiants de 1 ère année Nombre d étudiants pour l année Nombre d étudiants pour l année ère année 25+1* 24 2 e année e année e année Total 83+1* 87 72% 72% * Etudiant redoublant Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Le quota de 25 places semble actuellement répondre aux besoins des employeurs. Or, la loi votée le 22 février 2007 et publiée au JO le 6 mars 2007 laisse présager d une augmentation sensible de la demande de sages-femmes. Ainsi avec cette loi, un entretien assuré par des sages-femmes sera proposé à toutes les femmes enceintes. Lorsque cet entretien fera apparaître la nécessité d un suivi, celui-ci devra être proposé et assuré par les services de la Protection Maternelle et Infantile. En Champagne-Ardenne, on estime à 25 le nombre de sages-femmes supplémentaires qu il faudrait former avec l application de cette loi. Diplôme d Etat d infirmier anesthésiste (IADE) Lieu de formation CHRU de Reims Durée de la formation Capacité agréé Année de formation Effectifs Effectifs Type de formation 2 années 20 1 ère année Continue 2 e année (la capacité agréée était fixée à 15 en ) Total Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation 26

27 Diplôme d Etat d infirmier de bloc opératoire (IBODE) Lieu de formation CHRU de Reims Durée de la formation Capacité agréé Année de formation Effectifs Effectifs mois 20 1 ère année e année 9 11 Type de formation Continue Total Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Diplôme d Etat d infirmier Nombre d'infirmiers Nombre d'infirmiers exerçant leur fonction en Champagne-Ardenne Années ,32 Densité moyenne d'infirmiers pour 1000hab 5,23 7,74 7,23 Ardennes Aube Marne Haute-Marne Densité moyenne d'infirmiers pour 1000 hab 7,47 7,6 7,4 7,2 7 6,63 6,8 6,6 6,4 6,2 Champagne-Ardenne France Répartition des infirmiers diplomés d'état de Champagne-Ardenne par département au 1er janvier 2005 Haute-Marne 15% Marne 48% Ardennes 20% Aube 17% Selon l étude réalisée par l ONPDS, au 1 er janvier 2005, les flux migratoires à l échelle régionale semblent s annuler puisque 29% des professionnels exerçant en Champagne-Ardenne ont décroché leur Diplôme d Etat en dehors de la région alors que 31% des étudiants ayant suivi leurs études d infirmier dans la région la quittent pour les régions limitrophes. 27

28 Le lieu d'exercice des infirmiers diplômés en Champagne-Ardenne Autres départements 24% Marne 31% Répartition des infirmiers exerçant en Champagne-Ardenne par lieu d'obtention du diplôme d'état* Autres régions 15% Autres pays étrangers 3% Ile de France 25% Belgique 6% Départements limitrophes 7% Haute-Marne 11% Aube 11% Ardennes 16% Nord Pas de Calais 9% Bourgogne 9% Lorraine 14% Picardie 19% Source : ONPDS 2005 *Hors Champagne-Ardenne Source : ONPDS 2005 En 2005, il a été constaté un faible taux d embauche de la part des employeurs importants (les hôpitaux). Les candidats diplômés sont, par conséquent, orientés vers l intérim, ou encore des établissements pour personnes âgées. En revanche, ce faible taux d embauche doit prendre en compte la forte augmentation du nombre d infirmiers exerçant depuis 1982 (+124% d infirmiers en activité). Les employeurs importants tels les centres hospitaliers ont réduit leurs embauches dans cette profession par manque de moyens. Or, les besoins de la population semblent s accroître. En 2006, la Région a autorisé les IFSI à former 632 étudiants en 1 ère année répartis sur 7 instituts de formation. Les six IFSI publics regroupant 1426 étudiants en 2006 Lieu de la formation IFSI de Reims IFSI d Epernay IFSI de Charleville- Mézières IFSI de Chaumont IFSI de Troyes Quota Nombre d années d études Nombre d étudiants pour l année Redoublants pour l année Total Taux de remplissa ge du quota en 1ere année % d élèves en 3 e année par rapport au quota 1 ère année e année e année % 93% Total ère année e année e année % 80% Total ère année e année e année % 89% Total ère année e année e année % 84% Total ère année e année e année % 73% Total

29 IFSI de Saint-Dizier 58 1 ère année e année e année % 75% Total Taux de remplissage moyen du quota dès la 1 ère année et % d élèves en 3 e année par rapport au quota dans le public L IFSI privé de la Croix-Rouge regroupe 346 étudiants en 2006 IFSI de la Croix rouge Lieu de la formation Châlons-en- Champagne Quota 125 Nombre d années d études Nombre d étudiants pour l année Redoublants pour l année Total ère année e année % 82% Taux de rempliss age du quota en 1ere année % d élèves en 3 e année par rapport au quota 3 e année % 71% Total Taux de remplissage moyen du quota dès la 1 ère année et % d élèves en 3 e année par rapport au quota dans le privé 86% 71% Taux de remplissage moyen du quota dès la 1 ère année et % d élèves en 3 e année par rapport au quota dans tous les IFSI champardennais 92% 77% Source : Enquête réalisée auprès des centres de formation En , le quota était tout juste atteint par le nombre d étudiants inscrits en 1 ère année (630). Quant à la rentrée 2005, celle-ci a vu un recul du nombre d étudiants entrant en 1 ère année avec un effectif de 604 étudiants soit 4,4% de moins que le quota, ce qui représente 28 places disponibles. Nombre d'étudiants dans les IFSI de Champagne-Ardenne Reims Châlons-en- Champagne Saint-Diziers Troyes Chaumont Charleville- Mézières Epernay Nombre d'étudiants Nombre d'étudiants

30 Nombre d'étudiants en 1ère année d'ifsi Prise en compte des redoublants Sans les redoublants Quota Effectif en 1ere année Effectif en 1ere année Source : Enquête réalisée auprès des IFSI par la Région L année marque un recul du nombre d entrées dans les IFSI champardennais avec une baisse de près de 6,79% des effectifs en première année par rapport à l année Nous ne disposons pas de suffisamment de recul pour identifier la nature de cette tendance à la baisse des effectifs tout comme de son importance dans le temps. Source : DRASS Novembre 2006 Flux d entrée en formation d infirmier pour l année 2005 Autres BEP, CAP, 2nde ou 1ère Etudes médicales Diplôme d une profession sanitaire ou sociale Université 4 BTS ou DUT Niveau fin de terminale Baccalauréat 41 BEP Carrières Sanitaires et Sociales Formation d infirmier 620/632 30

31 Flux d'entrée des bacheliers en formation d'infirmier en Bac L Bac ES Bac S Bac STI Bac STT 3 52 Bac STL Bac SMS Bac Pro Bac STPA Equivalence Source : DRASS Novembre 2006 Répartition des lieux de diplômes des infirmiers exerçant en Champagne-Ardenne en 2005 Lieu d'obtention du diplôme Ardennes Aube Marne Haute-Marne Ensemble Champagne-Ardenne 79% 68% 69% 73% 71% Hors Champagne-Ardenne 21% 32% 31% 27% 29% Ensemble Source : DREES ADELI 2005 Améliorer le niveau des postulants aux concours d entrée dans les IFSI permettrait d améliorer le taux de réussite au concours d entrée dans les IFSI, c est pourquoi la Région Champagne-Ardenne souhaite proposer la création d une classe préparatoire publique pour les postulants au concours d entrée dans les IFSI Les formations sanitaires de niveaux II et I La formation de Cadre de Santé Lieu de la formation CHRU de Reims Durée de la formation Quota Formule de la formation année 20 En continue Discontinue Total Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation L institut de formation a délivré en certificats de cadre de santé au titre des études promotionnelles financées par l ANFH alors qu aucun établissement privé n en a financé. La formation des cadres de santé par le secteur public a été dispensée à 95% par le CHU de Reims. 31

32 Les formations du secteur sanitaire : Bilan En 1999, le secteur sanitaire représentait 6% de la population active régionale avec près de actifs. Parmi eux, 72% sont présents dans les établissements hospitaliers. Le secteur sanitaire a connu entre 1990 et 2000 une augmentation des effectifs d environ 20%, en raison notamment de la très forte croissance des puéricultrices (+55%) et des sages-femmes (+46%). Cette évolution est également due à la hausse des effectifs des aides-soignants (+25.5%) et des infirmiers (+15%). Activité d'auxiliaire médicale 5,70% Répartition des actifs occupés dans la santé selon l'activité en Champagne-Ardenne Ambulances Soins hors 2,70% cadre réglementaire 0,10% Laboratoire 2,20% Centre de collectes 0,50% Pratique dentaire 4,60% Pratique médicale 12% Activités hospitalières 72,30% Une autre spécialité, celle d ambulancier a augmenté de 16%. L évolution du secteur se fait aujourd hui par le biais d une démarche de qualité. L objectif étant de s assurer que les établissements de santé développent une démarche d amélioration de leurs services liant la qualité et la sécurité des soins. Les formations dispensées en Champagne-Ardenne semblent répondre aux capacités actuelles de notre région à intégrer les jeunes diplômés sur le marché du travail. Par ailleurs, il faudra prendre en compte à moyen terme, la loi visant à moderniser la protection de l enfance. Celle-ci risque d engendrer une augmentation des besoins des employeurs de 50 puéricultrices et de 25 sages-femmes. Les formations du secteur : des formations à adapter Le vieillissement de la population contraint l adaptation des métiers du secteur sanitaire aux personnes vieillissantes. Ainsi, les instituts de formation doivent insister auprès de leurs élèves sur l écoute, le relationnel et l accompagnement du vieillissement. Les causes de la pénurie de professionnels : Le secteur sanitaire comme le secteur social souffre d une pénurie en professionnels. Les causes de cette pénurie sont essentiellement dues à la mauvaise image de ces métiers, au manque de moyens du secteur et la fuite de nos professionnels vers d autres régions selon l OPEQ. Les étudiants sont de moins en moins attirés par ces spécialités dont l image des métiers liée aux conditions de travail peut expliquer le fait que certaines spécialités ne remplissent pas leur quota de places. En particulier pour les activités liées aux personnes âgées qui connaissent une pénurie d infirmiers et d aides-soignants. 32

33 Les employeurs ne disposent pas de suffisamment de moyens financiers pour créer des emplois. Par conséquent, le secteur se retrouve avec moins d étudiants dans les écoles et des employeurs frileux lorsqu il s agit de créer de nouveaux postes. La Champagne-Ardenne souffre de plus en plus de la migration de ses étudiants vers des régions proches (l étude du secteur sanitaire et social confié à l OPEQ permettra d identifier et de quantifier cette migration vers l Ile-de-France, le Nord-Pas-de-Calais ou d autres régions). Enfin, les écoles de formation manquent de terrains de stages (par exemple pour les IADE) et de places disponibles pour élargir leur formation. Les possibilités pour la région Champagne-Ardenne : La Région Champagne-Ardenne doit mettre en place une politique volontariste de communication accrue sur les professions du secteur paramédical afin de pallier l évolution à la baisse des effectifs de ses écoles de formations. Cette communication passera notamment par la mise en place par la Région d une nouvelle politique d information et d orientation adaptée aux enjeux des différents secteurs. La validation des acquis de l expérience a également une part importante à jouer afin de répondre aux difficultés démographiques des professions paramédicales. Adapter et optimiser la VAE permettrait à terme d apporter une réponse à la pénurie de professionnels dans ce secteur même s'il ne faut pas négliger la part des personnes ayant déposé un dossier VAE et qui sont déjà en poste. La fidélisation des étudiants en Champagne-Ardenne. Face au départ des étudiants champardennais dans les régions limitrophes une fois leur formation accomplie, la Champagne- Ardenne a la possibilité de fidéliser ses étudiants dans les structures paramédicales de la région avec un dispositif financier. 33

34 1.2. Les formations sociales Il n existe pas de définition unique du secteur social. En effet, le secteur social est un domaine très vaste qui se définit différemment selon ses missions, ses emplois ou encore son financement. Selon le Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale 4, l Action Sociale peut se définir comme "l ensemble des moyens par lesquels une société agit sur elle-même pour préserver sa cohésion, notamment par des dispositifs législatifs ou réglementaires et par des actions visant à aider les personnes ou les groupes les plus fragiles à mieux vivre, à acquérir ou à préserver leur autonomie et à s adapter au milieu social environnant. Tout en continuant à s adresser à des catégories de population définies, l action sociale vise prioritairement à lutter contre des situations d exclusion caractérisées par des problèmes multiples et complexes". Les formations sociales ont pour objectif de former des personnes pour des fonctions diverses et variées dans des emplois de l éducation, des emplois à domicile, ou encore des emplois de l enfance. En Champagne-Ardenne, au dernier recensement de 1999, le domaine d activité de l action sociale représentait actifs, soit 5,3% de la population active régionale. Utilisation du temps partiel en Champagne- Ardenne Répartition des actifs occupés dans le domaine social par secteur 47% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% 18,10% Toutes professions confondues Professions du secteur social Secteur public 38% Secteur privé 62% Sur l ensemble des professions de l action sociale, le recours au temps partiel apparaît comme une pratique fréquente. Le recours important au temps partiel n est pas homogène pour tous les métiers. A des degrés divers, les assistantes sociales, les conseillers familiaux, les éducateurs spécialisés ou les travailleuses familiales sont des professions où le temps partiel est le plus important

35 Répartition de certains salariés de l'action sociale selon le temps de travail Ensemble de l'action sociale Conseillers familiaux Assistantes sociales Educateurs spécialisés Travailleuses familiales 52,70% 47,30% 71,30% 28,70% 70,10% 29,90% 82,50% 17,50% 45% 55,20% Source : INSEE 0% 20% 40% 60% 80% 100% Temps complet Temps partiel Les formations sociales de niveau V En Champagne-Ardenne, le secteur social regroupe 8 formations de niveau V délivrant différents diplômes tels que le Brevet d aptitude professionnelle d assistant animateur technicien (BAPAAT), le BEPA service aux personnes, le CAP petite enfance, le certificat d aptitude à la fonction d aide médico-psychologique, la formation de moniteur d atelier, le DEAVS, la formation d assistante de vie aux familles, et la Mention complémentaire d aide à domicile (MCAD). Brevet d Aptitude Professionnelle d assistant animateur technicien (BAPAAT) Nombre de BAPAAT délivrés en France Source : Enquête annuelle sur les diplômes délivrés par le MJSVA En Champagne-Ardenne, à ce jour, il n existe pas de formation conduisant au BAPAAT. Toutefois, consécutivement à la mise en œuvre du dispositif Parcours Animation Sport (P.A.S.) par la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports, le souhait a été exprimé de mettre en place une formation BAPAAT ouverte à tout public en 2007 à titre expérimental. La ligue de l enseignement pourrait être désignée opérateur pour cette formation selon la DRDJS. 35

36 BEPA services aux personnes 9 établissements champardennais dispensent cette formation. Répartition des formations BEPA services aux personnes en région Champagne-Ardenne Marne 33% Haute-Marne 22% Ardennes 34% Aube 11% Dans le département de l Aube, le BEPA services aux personnes est dispensé dans le lycée agricole privé des Cordeliers d Arcis-sur-Aube. Les effectifs du BEPA services aux personnes du lycée agricole privé des Cordeliers d'arcis-sur- Aube Dans le département des Ardennes, le BEPA services aux personnes est dispensé dans trois structures différentes : o le lycée privé de Maubert-Fontaine, o le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole de Rethel, o la Maison Familiale Rurale d Education et d Orientation de Lucquy Les effectifs du BEPA du lycée agricole de Maubert-Fontaine Les effectifs du BEPA service aux personnes du CFPPA de Rethel Les effectifs du BEPA services aux personnes de la Maison Familiale Rurale d'education et d'orientation de Lucquy Dans le département de la Marne, le BEPA services aux personnes est dispensé dans trois structures différentes : o le lycée d enseignement général et technologique agricole de Somme-Vesle, o le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole d Avize, o la Maison Familiale Rurale d Education et d Orientation de Vertus. 36

37 Les effectifs du BEPA services aux personnes du LEGTA de Somme-Vesle Les effectifs du BEPA du CFA agricole d'avize Le CFPPA d Avize, en accord avec le LEGT agricole de Somme-Vesle, avait expérimenté le BEPA services aux personnes. Il s est avéré à la suite de deux années d expérimentation que la demande en formation BEPA services aux personnes au CFPPA d Avize ne répondait pas au besoin local. En 2005, l expérimentation a été abandonnée. ZOOM 5 sur les effectifs et le devenir des élèves en BEPA services aux personnes de Vertus Les effectifs du BEPA services aux personnes de la Maison Familiale Rurale d'education et d'orientation de Vertus Répartition du devenir des élèves du BEPA 2 services aux personnes de la MFREO de Vertus en 2003, 2004 et 2005 Sans réponse 25% Situation professionnelle 18% Sans emploi 11% 0 Formation BEPA services aux personnes de la Maison Familiale Rurale d Education et d Orientation de Vertus Durée 2 ans Effectif total % en BTA 20% en BTA 68% Bac Pro 18% en CAP 5% TISF Devenir des élèves diplômés en situation d emploi En emploi En formation 55% 9% 9% en BEPA Bac red SMS 28% 40% Prépa concours 5% BEPA red 59% 16% Prépa concours 9% aide soignant 40% BAFA En formation 46% 6% Aux. de puériculture Sans emploi Sans réponse 10% - 35% 22% 28% 22% 19% - 22% 5 Les zooms sont effectués en fonction des informations à notre disposition lors de l élaboration du schéma. Ces informations sont données à titre indicatif 37

38 Dans le département de la Haute-Marne, le BEPA services aux personnes est dispensé dans deux structures : o la Maison Familiale Rurale d Education et d Orientation de Doulaincourt, o la Maison Familiale Rurale d Education et d Orientation de Saint-Broingt. Les effectifs du BEPA de la Maison familiale rurale d'éducation et d'orientation de Doulaincourt Les effectifs du BEPA de la Maison familiale et rurale d'éducation et d'orientation de Saint-Broingt CAP assistant technique en milieu familial et collectif Formation CAP Assistant Technique en Milieu Familial et Collectif Durée de la 2 années formation Département Ville Lycée 1 ère année 2 ème année Total Lycée Ardennes Charleville- professionnel Mézières Armand Malaise Lycée Ardennes Rethel professionnel Verlaine Ardennes Sedan Lycée professionnel du château Aube Bar-sur-Aube Lycée professionnel Gaston Bachelard Aube Troyes Lycée professionnel Jeanne Mance Haute-Marne Chaumont Lycée professionnel E. Bouchardon Haute-Marne Saint-Dizier Lycée professionnel immaculée conception Haute-Marne Wassy Lycée professionnel Marne Marne Châlons-en- Champagne Epernay Emile Baudot Lycée professionnel Saint-Joseph Lycée professionnel Godart Roger

39 Marne Vitry-le-François Lycée polyvalent François 1er Le titulaire de ce CAP exerce dans les services techniques de structures collectives publiques ou privées (maison de retraite ), chez les particuliers ou par l intermédiaire d un organisme prestataire. Lorsque les titulaires de ce diplôme poursuivent leurs études, ils orientent vers les BEP dont le BEP carrières Sanitaires et Sociales ou vers la MCAD. CAP petite enfance En Champagne-Ardenne, cette formation est dispensée par la voie continue au GRETA des Ardennes, au lycée privé Saint Vincent de Paul de Châlons-en-Champagne et au lycée privé Saint Michel de Reims Les effectifs du CAP Petite enfance du lycée privée Saint Vincent de Paul de Châlons-en- Champagne Les effectifs du CAP petite enfance du lycée Saint Michel de Reims * * en le lycée a ouvert un second groupe. * en le lycée a ouvert un second groupe. Zoom 6 sur le devenir des élèves du CAP petite enfance du lycée Saint-Michel Période d'inactivité de la promotion du CAP petite enfance Emplois occupés par la promotion du CAP petite enfance Sans réponse 6 Période d'inactivité > 4 mois 4 Période d'inactivité < 4 mois 7 Période d'inactivité < 4 mois Période d'inactivité > 4 mois Sans réponse Emplois occupés par la promotion du CAP petite enfance Formation Aide aux personnes 2 MJC 1 Recherche un emploi 5 Agent de service hospitalier 1 Hors secteur 3 Ecoles maternelles(rempla cement) 5 Halte garderie Aide maternelle 3 1 Cantines 1 Ecole d'auxiliaire de puériculture 2 Période d'inactivité > 4 mois 7 Hors secteur Aide à domicile 1 2 Halte garderie Autre 1 formation 1 BAFA 1 Ecole (remplacement) 3 Cantine 2 Période d'inactivité de la promotion du CAP petite enfance Sans réponse 6 Période d'inactivité < 4 mois Période d'inactivité < 4 mois 15 Période d'inactivité > 4 mois Sans réponse 6 Les zooms sont effectués en fonctions des informations à notre disposition lors de l élaboration du schéma. Ces informations sont données à titre indicatif 39

40 Diplôme d Etat d aide medico-psychologique (AMP) Niveau d'études des inscrits en formation d'amp en France en 2005 Bac ou équivalent 31% Bac+2 3% Diplôme < Bac+2 3% BEP, CAP 55% Niv, terminale 8% 45% des effectifs des AMP sont surqualifiés à l entrée en formation. Evolution des effectifs de la formation d'aide médico-psychologique du CREAHI Evolution du nombre de candidats reçus à l'examen d'aide médico-psychologique du CREAHI Comparaison entre le nombre de candidats inscrits en formation et le nombre de candidats diplômés à l'issue de la formation Candidats en formation Candidats reçus à l'examen 40

41 La formation d AMP subit actuellement de profondes modifications afin de permettre l accès en VAE des titulaires du diplôme professionnel d aides-soignants. Certificat de Qualification Professionnel de Moniteur d Atelier Formation Certificat de Qualification Professionnel de Moniteur d Atelier Lieu de formation IRTS de Reims Effectifs Type de formation Continue Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Evolution des effectifs de la formation de Moniteur d'atelier Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) En janvier 2007, 12 centres de formation étaient agréés pour dispenser le DEAVS par la voie de la formation initiale, continue et par la VAE. L organisme formateur Lieu de formation Effectif prévisionnel GRETA des Ardennes Charleville-Mézières 15 stagiaires Maison Familiale Rurale de Lucquy Lucquy 12 à 15 stagiaires Croix-Rouge Française de l Aube Troyes 15 à 18 stagiaires GRETA de l Aube Lycée Edouard Herriot Sainte-Savine 15 stagiaires Lycée Jeanne Mance Troyes 15 stagiaires UFCV Reims 12 à 15 stagiaires GRETA de Reims Reims 15 stagiaires GRETA des Pays Champenois Vitry-le-François 15 stagiaires GRETA Lycée de la Fontaine du Vé Sézanne 15 stagiaires GRETA de Haute- Marne Chaumont 15 stagiaires GRETA Saint-Dizier 15 stagiaires Maison Familiale Rurale Saint Broingt 15 stagiaires Rethel 16 stagiaires Charleville-Mézières 16 stagiaires AFPA Troyes 16 stagiaires Reims 16 stagiaires Saint-Dizier 16 stagiaires Source : DRASS

42 La formation d assistant de vie aux familles (ADVF) Formation Organisme formateur Lieux de formation Type de formation Assistant de vie aux familles Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (A.F.P.A.) Reims et Troyes Initiale et continue Situation des stagiaires 6 mois après leur formation 80% 60% 40% 67% 33% 51% 49% 20% 0% En emploi Sans emploi Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation De janvier à septembre 2005, 142 stagiaires assistants de vie ont été formés par l AFPA dont 96% financés par la Région. Les difficultés liées au placement des stagiaires sont dues à la faible qualification de la spécialité. Mention Complémentaire d aide à domicile (MCAD) En Champagne-Ardenne, 4 lycées délivrent cette formation, un dans les Ardennes à Charleville-Mézières, deux dans la Marne à Reims et Châlons-en-Champagne, et un en Haute-Marne à Saint-Dizier. Lieu de la formation Charleville- Mézières Saint-Dizier Châlons-en- Champagne Reims Formation Etablissement Lycée professionnel Etion Lycée St-Exupéry Lycée technologique et professionnel St-Vincent de Paul Lycée professionnel Europe Sortants en juin 2005 Effectifs Rentrée Taux d échec Taux de réussite A l issue de la MCAD, les diplômés Sans emploi ou sans réponse Poursuivent leurs études En situation d emploi % 100% 20% 20% 60% 15 20% 80% 16,67% 33,33% 50% ,29% 85,71% 25% 0% 75% ,29% 85,71% 8.33% 50% 41,67% Champagne-Ardenne % 87,93% 15,69% 23,53% 7 60,78% 7 Selon le Rectorat de l Académie de Reims, 16,6% des 23,53% seraient sans emploi à l issue de la MCAD 42

43 Parmi les personnes en situation d emploi : Aide à domicile Autres métiers du secteur sanitaire et social Hors secteur sanitaire et social Champagne-Ardenne 45,16% 45,16% 9,68% Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation Par ailleurs, on constate que globalement, les élèves issus de la MCAD restent majoritairement dans le secteur sanitaire et social. En revanche, près de 50% des élèves issus de la MCAD en situation d emploi demeurent dans une situation précaire puisque ces derniers sont en CDD Les formations sociales de niveau IV En Champagne-Ardenne, les formations sociales de niveau IV relèvent du CFPPA de Rethel, de l Institut régional du travail social, du CREPS, de Formation Plus et de l UFCV (le BEATEP, ou le BPJEPS). Baccalauréat professionnel services à la personne Formation Baccalauréat professionnel services à la personne Lieu de la formation Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) de Rethel Effectifs Evolution et répartition du financement des stagiaires inscrits dans la formation "Service aux personnes" Conseil Régional DDTE Nombre de stagiaires Evolution et répartition des stagiaires qui à l'issue de leur formation ont été placés Nombre de stagiaires Stagiaires placés Proportion de stagiaires placés à l'issue de leur formation 50% 40% 40% 40% 30% 20% 27% 10% 0% Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation 43

44 Paradoxalement, la demande sur le marché du travail de ces professionnels s accentue et pourtant le taux de placement demeure très faible. Les raisons semblent multiples : une formation ouverte à tout public qui ne correspond pas à un public jeune, une formation mal adaptée au secteur, ou encore des prévisions de créations de postes qui n ont pas été concrétisées par les associations. Brevet d Etat d animateur de technicien d éducation populaire (BEATEP) remplacé à terme par le Brevet Professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport (BPJEPS) Brevet d Etat d Animateur de technicien d éducation populaire (BEATEP) remplacé Formation progressivement depuis 2005 par le Brevet Professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport (BPJEPS) BEATEP BPJEPS Organismes formateurs IRTS IRTS (en projet) CREPS de Reims UFCV (en cours avec pour spécialité Formation Plus de Troyes Institut des Cordeliers d Arcis sur Aube U.F.C.V. de Reims l animation sociale) CREPS (en cours avec une nouvelle spécialité en septembre 2007) Formation Plus de Troyes (en cours avec pour spécialité le loisir tout public) Type de formation Continue Effectif total en Effectifs du BEATEP de 2000 à 2006 en Champagne-Ardenne

45 Evolution des effectifs de la formation de BEATEP de l'irts En Champagne-Ardenne, l IRTS comptait à la rentrée 2005, 19 étudiants inscrits dans cette formation. Le BPJEPS est délivré au titre d une spécialité disciplinaire, pluridisciplinaire ou liée à un champ particulier. Ainsi les étudiants champardennais se verront remettre le BPJEPS animation sociale spécialisé, soit avec la spécialité maintien de l autonomie à la personne, soit avec celle de l animation et l insertion sociale des jeunes ou animation dans le loisir tout public. Cette dernière spécialité vise plus particulièrement le champ de l animation incluant une démarche sociale. Certificat d Aptitude aux fonctions de moniteur éducateur (CAFME) Formation Lieu de formation Certificat d aptitude aux fonctions de moniteur éducateur Certificat d Aptitude aux Fonctions de Moniteur Educateur (CAFME) IRTS de Reims Quota financé Région Hors quota Durée de la formation Effectifs 2005 financé Région Effectifs 2005 hors quota 1 ère année ème année 32 7 Total Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale Lieu de formation Diplôme Technicien de l intervention sociale et familiale IRTS de Reims Quota financé Région Hors quota 30 2 Année Effectif 2006 financé Région Effectif 2006hors quota 1 ère année ème année 15 1 Contrats pédagogiques 3 0 Total 30 2 Evolution quota de places financées par la Région pour la formation de Technicien d'intervention Sociale et Familiale Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation

46 Les formations sociales de niveau III Les formations sociales de niveau III en Champagne-Ardenne concernent 3 établissements de formation, le lycée Libergier de Reims, l Institut régional du travail social et la faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de l Université de Reims Champagne-Ardenne. BTS économie sociale et familiale Le BTS économie sociale et familiale est une formation dispensée au lycée Libergier de Reims ainsi qu au lycée Jeanne Mance de Troyes. Son objectif est de former des professionnels compétents dans les domaines de la vie quotidienne. Ce BTS participe à l information et à la formation des usagers et des personnels en matière d alimentation, de santé, d hébergement, de budget, ou encore de travail. Lieu de formation Durée de la formation Nombre d étudiants Lieu de formation Durée de la formation Nombre d étudiants 2 années de formation Lycée Libergier de Reims Année Année ère année 2 ème année 1 ère année 2 ème année années de formation Lycée Jeanne Mance de Troyes Année ère année 2 ème année Diplôme de Conseiller en économie sociale et familiale (DCESF) Lieu de formation Durée de la formation Nombre d étudiants Lieu de formation Durée de la formation Lycée Libergier de Reims 1 an à l issue du BTS Economie Sociale Familiale Juin 2003 Juin 2004 Juin 2005 Juin 2006 Rentrée Lycée Jeanne Mance de Troyes 1 an à l issue du BTS Economie Sociale Familiale Nombre d étudiants Rentrée Source : Enquête réalisée auprès des centres de formation La profession de conseiller en économie sociale et familiale a connu un essor important ces dernières années. Or, nous constatons de plus en plus une ambiguïté entre les formations du secteur d intervention sociale (le DCESF, le DETISF et le CAFERUIS). Désormais, les employeurs notent une saturation du marché du travail en CESF. 46

47 Certificat d Aptitude aux fonctions d éducateur technique spécialisé (CAFETS) Formation Organismes formateurs Type de formation Effectif total en 2006 Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Certificat d Aptitude aux fonctions d éducateur technique spécialisé (CAFETS) IRTS Initiale (45%) et Continue 29 places dont 13 places sur le quota Région Evolution des effectifs de la formation d'educateur Technique Spécialisé Quota Hors-quota Diplôme d administration et gestion des entreprises de l économie sociale (DAGEES) Organisateur de la formation Lieu de formation Durée de la formation La faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de l Université de Reims La formation est délocalisée dans chaque département de la Région 18 mois au rythme d une journée par mois Effectifs Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Centre de Saint-Dizier et Vitry-le-François Centre de Sedan et Charleville-Mézières L évolution à la hausse du nombre de participants au DAGEES (+46 entre 2005 et 2006) illustre la prise de conscience de la part des responsables associatifs de leurs responsabilités de plus en plus lourdes. Diplôme d Etat d assistant de service social Lieu de formation IRTS de Reims Durée 3ans Formation Année Quota financé par la Région en 2006 Hors quotas Effectif 2006 Diplôme d Etat de service 1 ère année d assistant social ème année ème année Contrats pédagogiques Total

48 Evolution du nombre d'assistants de service social en Champagne-Ardenne de 1982 à 1999 Effectifs de la formation d'assitant de service social à l'irts de Champagne-Ardenne Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Diplôme d Etat d éducateur de jeunes enfants (DEEJE) Formation Lieu de formation Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE) IRTS de Reims Evolution et projection du quota de places en formation d'éducateur de jeunes enfants Répartition du nombre d'étudiants en formation d'eje par année en 2006 à l'irts de Reims Rentrée Rentrée 2004 Rentrée 1998 Rentrée 1999 Rentrée 2000 Rentrée 2001 Rentrée 2002 Rentrée 2005 Rentrée 2006 Rentrée Rentrée 2008 Rentrée 2009 Rentrée Effectif le la formation d'eje par année Répartition du quota de places financées par la Région Répartition des places horsquotas 1ère année ème année CP EJE Total En 2008, la formation d éducateur de jeunes enfants verra sa durée de formation augmenter. Cette augmentation, prévue par les textes fera passer la durée la formation de 2 à 3 ans, ce qui représente pour la Région le financement d une promotion de 15 élèves supplémentaires, passant ainsi de 30 à 45 élèves. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé Lieu de formation Durée de la formation Formation Certificat d aptitude aux fonctions d éducateurs spécialisés par la voie directe IRTS de Reims 3 années Quota financé Région Hors quota Année Effectif 2005 financé Région Effectif 2005 hors quota 1 ère année ème année ème année 43 0 Total

49 Certificat d aptitude aux fonctions d éducateurs spécialisés en alternance ère année ème année ème année ème année 28 5 Contrats pédagogiques 0 7 Total TOTAL Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Evolution des effectifs de la formation d'éducateur spécialisé par la voie directe Rentrée Rentrée 1995 Rentrée 1996 Rentrée 1997 Rentrée Rentrée Rentrée Rentrée 2001 Rentrée 2002 Rentrée 2004 Rentrée 2005 Parmi ces 178 étudiants financés par la Région, 139 sont formés par la voie directe et 39 autres en alternance en Diplôme d Etat relatif aux fonctions d animation (DEFA) Le DEFA est un Diplôme d Etat créé en 1979 sous la direction de deux ministères. Il est cogéré et co-délivré par le ministère de la jeunesse des sports et de la vie associative et par le ministère des affaires sociales, du travail et de la solidarité. Cependant ce diplôme qui ne figure pas au répertoire national des certifications professionnelles. Le DEFA s obtient à l issue d une formation composée de 5 unités de formation, un stage et une expérience d animation de 18 mois incluant une formation spécifique à la rédaction du mémoire final (formation de 120 heures). L objectif de cette formation est de former des concepteurs/coordinateurs de dispositifs d animation. Lieu de la formation Durée de la formation Formation Diplômés en Champagne- Ardenne Région Grand Est Formation discontinue de 6 ans + 2 ans de dérogation possibles ou Formation continue en centre public ou privé Diplôme d Etat relatif aux Fonctions d Animation (DEFA) 2 à 3 étudiants Cette formation n est pas dispensée en Champagne-Ardenne. En revanche, des champardennais peuvent postuler à ce diplôme car une convention dans le cadre du Grand Est permet aux délégations régionales de procéder à des certifications. Les candidats valident leurs unités de formations en suivant la formation dans une autre région du Grand Est. 49

50 Depuis le mois de novembre 2006, parallèlement au DEFA, le ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative a créé deux diplômes répertoriés, l un de niveau III (le DEJEPS : Diplôme d Etat de la Jeunesse de l Education Populaire et du Sport) et l autre de niveau II (le DESEPE : Diplôme d Etat Supérieur de l Education Populaire et du Sports). Ces nouveaux diplômes sont accessibles par la voie de la VAE, pour les titulaires du DEFA et par des passerelles entre les titulaires d unités de formation du DEFA qui pourraient se voir valider tout ou partie de ces diplômes. A terme, la création du DEJEPS et le DESEPS remplaceront le DEFA. Toutefois ce dernier n est pas encore abrogé. Diplôme d Etudes en sciences sociales et éducatives de l Université de Reims (DESSEUR) Lieu de la formation Durée de la formation Formation Effectif de la formation 2006 Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion 1 an Diplôme d Etudes en sciences sociales et éducatives de l Université de Reims (DESSEUR) 12 étudiants Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Les formations sociales de niveaux II et I Les formations sociales de niveaux II et I sont des formations de second et de troisième cycle universitaire ou les diplômes des grandes écoles. Ces formations sont dispensées majoritairement par la faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de l Université de Reims Champagne-Ardenne et à moindre mesure à l IRTS. Les formations de la faculté des sciences économiques, sociales et de gestion : Licence d administration économique et sociale (LAES) à Reims et Troyes Licence Professionnelle intervention sociale - option aide à l insertion professionnelle (LPISAIP) à Reims Licence Professionnelle intervention sociale - option métiers de l urgence sociale (LPISMUS) à Reims Licence Professionnelle management des organisations (LPMO) à Reims Licence sciences sanitaires et sociales (LSSS) à Reims Master 2 Professionnel sciences sociales-spécialité interventions sanitaires et sociales (M2PSSISS) à Reims Master 2 recherche en sciences sanitaires et sociales (M2RSS) Reims Les formations de l IRTS : Certificat d Aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale (CAFERUIS) Diplôme d Etat de médiateur familial (DEMF) Diplôme d Etat d ingénierie sociale (DEIG) 50

51 Certificat d Aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale (CAFERUIS) Formation Certificat d Aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale (CAFERUIS) Durée de la formation 2 ans se composant de 400 heures de formation théorique et 420 heures de formation pratique Lieu de la formation IRTS de Reims De mars 2005 à Février 2006 De mars 2006 à Février 2007 Effectifs Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Diplôme d Etat d ingénierie sociale Lieu de formation IRTS de Reims Durée de la formation 2 années Ouverture Septembre 2007 Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Diplôme d Etat de médiateur familial Lieu de formation IRTS de Reims Durée de la formation 2 années Ouverture Septembre 2007 Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation L objectif de cette formation est de former des spécialistes qui auront la vocation d intervenir sur tous les conflits familiaux à la suite d un divorce, d une succession ou encore d une mise sous tutelle. Licence d Administration économique et sociale (AES) Formation Licence d Administration Economique et Sociale (AES) Lieux de formation Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de Reims et de Troyes Durée de la formation 3 années Effectifs Licence 1 ère année d administration économique et sociale de Reims 269 Licence 2 ème année d administration économique et sociale de Reims 226 Licence 3 ème année d administration économique et sociale de Reims 231 Total Reims 726 Licence 1 ère année d Administration Economique et Sociale de Troyes 122 Licence 2 ème année d Administration Economique et Sociale de Troyes 47 Licence 3ème année d Administration Economique et Sociale de Troyes 51 Total Troyes 220 Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation 51

52 Licence Professionnelle intervention sociale Formation Licence Professionnelle intervention sociale Lieu de formation Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de Reims Durée de la formation 1 an Type de formation Initiale et continue Effectifs Licence Professionnelle intervention sociale Total 47 Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation En , 47 étudiants ont été admis contre 59 l année précédente. Profil des admis en licence professionnelle Intervention sociale en DESSEUR 19% Autre 2% BTS 27% DEUST 2% VAP 85 12% DUT 12% DEUG 26% Licence Professionnelle management des organisations Formation Licence Professionnelle management des organisations Lieu de formation Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de Reims Durée de la formation 1 an Type de formation Initiale et continue Effectifs Licence Professionnelle Management des Organisations Total 15 Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Profil des admis en licence professionnelle Management des organisations en DUT 12% VAP 85 12% BTS 35% DAGEES 29% DEUG AES 12% 52

53 Licence sciences sanitaires et sociales Formation Licence sciences sanitaires et sociales Lieu de la formation Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de Reims Durée de la formation 3 années Effectifs 2006 Licence 1 ère année de sciences sanitaires et sociales 294 Licence 2 ème année de sciences sanitaires et sociales 126 Licence 3 ème année de sciences sanitaires et sociales 40 Total 460 Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Master 2 Professionnel sciences sociales intervention sanitaire et sociale Formation Master 2 Professionnel sciences sociales intervention sanitaire et sociale Lieu de la formation Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de Reims Durée de la formation 1 an à l issue du Master 1 Type de formation Initiale et continue Variation Effectifs Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation Master 2 Recherche sciences sociales Formation Master 2 sciences sociales recherche Lieu de la formation Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de Reims Durée de la formation 1 an à l issue du Master 1 Type de formation Initiale Variation Effectifs Source : Enquête réalisée auprès du centre de formation 53

54 Les formations du secteur social : bilan Le secteur social est aujourd hui soumis aux difficultés liées à sa diversité, diversité d employeurs, de compétences, de formes d interventions, et de formations. Ainsi, le secteur social comprend des structures aussi bien publiques que privées. Le public concerné par des interventions dans le secteur social paraît être très hétérogène au regard des domaines concernés puisqu il vise aussi bien les enfants, les personnes handicapés, les personnes âgées, les adultes désorientés, ou encore les familles en difficulté. Les principaux établissements formateurs de Champagne-Ardenne se répartissent les différents domaines de l action sociale autour de corps de professions spécifiques. Ainsi, l IRTS forme les étudiants aux professions ayant pour point commun les éducateurs, l Education Nationale aux professions de conseil aux familles, et l Université aux professions concernant l accompagnement et l insertion sociale. Les activités du secteur sont directement rattachées aux besoins à la personne. Ces besoins ont connu ces dernières années une évolution à la hausse liée aux tendances économiques, sociales et démographiques. Par ailleurs, l OPEQ note une volonté des employeurs d'augmenter la qualité du service en professionnalisant de plus en plus ses employés d où la nécessité de permettre aux professionnels de ce secteur d atteindre des niveaux de qualification plus élevés. En parallèle, la professionnalisation du service s exerce également par la mise en place de la Validation des Acquis de l Expérience. A cette professionnalisation s ajoute la médicalisation du secteur. Les professions du secteur social se médicalisent afin de pouvoir pallier les problèmes de santé de leurs patients qui sont de plus en plus âgés. Cela se vérifie également avec l élaboration de la Charte des droits et des libertés de la personne âgée dépendante. Le maintien à domicile : un secteur d avenir L évolution du maintien à domicile semble évoluer de façon importante. A côté des établissements d hébergement collectif se développe une activité alternative, touchant les différents publics, avec une activité s opérant sur le lieu de vie de la personne. D où la nécessité de mettre en place des formations permettant de s adapter à cette nouvelle donne. Parmi ces formations permettant aux étudiants d intervenir dans les établissements ainsi qu à domicile, quatre de ces formations sont dispensées en Champagne-Ardenne, le CAP Assistant technique en milieux familial et collectif, la Mention Complémentaire Aide à domicile (MCAD), le diplôme de technicien en intervention sociale et familiale (TISF) à l IRTS et le Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale (DEAVS). Le DEAVS se présente quant à lui comme le premier niveau de la filière d aide à domicile qui entérine la séparation entre les professions du secteur social dans des établissements collectifs et les professions s exerçant à domicile. Il serait également intéressant de développer de nouvelles formations d aide à domicile qui intègreraient de nouvelles activités comme l informatique, celle-ci étant un moyen de communication en développement chez les personnes âgées. 54

55 L accroissement de l aide à domicile risque d être accentué par le "papy boom". Par ailleurs, l éclatement du noyau familial et l évolution démographique à venir, conduisent à s interroger sur l évolution des professions de ce secteur. L intervention à domicile avec ses emplois de proximité apparait ainsi comme un véritable enjeu pour l avenir. Actuellement, ce secteur souffre d une faible qualification (les non diplômés sont encore fortement représentés dans ces métiers), tandis que les besoins en professionnels s accentuent. La qualification par la VAE devrait permettre de répondre en partie à ces difficultés. Enfin, le personnel actuel est vieillissant alors que son renouvellement demeure faible, ce qui traduit un manque d attractivité de la part des jeunes pour ces métiers d où l intérêt de communiquer sur ces professions. L accompagnement du handicap : un secteur à développer La prise en charge des jeunes adultes ou des adultes handicapés pose aussi des difficultés. Les principales difficultés étant essentiellement dues au vieillissement des professionnels de ce domaine et aux départs en retraite qui y sont liés. Concernant la prise en charge de ce public, l OPEQ estime qu une diversification de l offre en proposant une palette d offres adéquates en fonction du handicap serait préférable à la mise en place de dispositions collectives visant de la même façon toutes les personnes handicapées sans distinction du handicap, ou de l âge de la personne invalide. A cette diversification de l offre de formation s ajouteraient des modifications dans la formation du personnel qui aurait pour objectif de répondre aux besoins des personnes âgées qu elles soient ou non handicapées. Il semble primordial de développer une formation englobant à la fois un volet dépendance et un volet handicap afin d accompagner les personnes handicapées dans le temps. L urgence sociale : un secteur à requalifier Les métiers de l urgence sociale sont également des professions à développer dans notre région notamment les professions liées à l enfance et à l adolescence en difficulté, ou encore à l adulte et aux familles en difficulté. Ces professions souffrent également d une faible qualification et les employeurs éprouvent des difficultés à recruter des professionnels diplômés. Le manque de professionnels lié à un manque de motivation des élèves suivant les formations liées à ce secteur risque d accroître cette sousqualification. L apprentissage, une nouvelle voie de formation à développer En réponse à la demande des employeurs, une autre voie de formation du secteur social pourrait être développée, l apprentissage. Cette voie permet aux jeunes qui se destinent aux métiers du secteur sanitaire et social d appréhender au mieux l étendue de la profession vers laquelle ils s orientent. Des capacités d accueil satisfaisantes La capacité d accueil des formations du secteur social en Champagne-Ardenne semble suffisante pour répondre aux besoins du marché du travail. Ces besoins sont essentiellement dus aux départs en retraite des professionnels et au vieillissement de la population qui doit être accompagné par des professionnels qualifiés. Par ailleurs, les employeurs émettent le souhait de voir se diversifier les terrains de stages et élargir le champ d intervenants de l IRTS en Champagne-Ardenne. 55

56 1.3. Les formations mixtes Les formations dites mixtes, sont les formations où les diplômes et les débouchés ne peuvent permettre la distinction du secteur social par rapport au secteur sanitaire La formation mixte de niveau V Brevet d Etudes Professionnelles (BEP) carrières sanitaires et sociales En Champagne-Ardenne, 15 lycées dispensent cette formation. Répartition des lycées ayant comme filière le BEP carrières sanitaires et sociales par département Haute-Marne 20% Marne 33% Aube 13% Ardennes 34% Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation La répartition des lycées dispensant le BEP carrières sanitaires et sociales est intéressante : à population égale, les Ardennes ont 2,5 fois plus d établissements dispensant le BEP carrières sanitaires et sociales que l Aube. Les BEP carrières sanitaires et sociales dispensés dans les Ardennes : Les flux à l issue du BEP carrières sanitaires et sociales des Ardennes en 2004 BEP Carrières Sanitaires et Sociales 158 élèves sortants en juin Réussite au BEP Carrières Sanitaires et Sociales Echec à l examen Sans réponse Poursuite en mention complémentaire aide à domicile 5 Réorientation 4 66 Poursuite en école d aide soignant ou d auxiliaire de puériculture Poursuite en première d adaptation SMS 7 5 En situation d emploi En recherche d un emploi 22 Autres poursuites: CAP petite enfance, Bac Pro Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation 56

57 Les BEP carrières sanitaires et sociales dispensés dans la Marne : Les flux à l issue du BEP carrières sanitaires et sociales de la Marne en 2004 BEP Carrières sanitaires et sociales 212 élèves sortants en juin Réussite au BEP Carrières Sanitaires et Sociales Echec à l examen Sans réponse Poursuite en mention complémentaire aide à domicile 9 Réorientation 4 Poursuite en école d aide soignant ou d auxiliaire de puériculture 13 En situation d emploi 87 Poursuite en première d adaptation SMS 7 En recherche d un emploi 15 Autres poursuites: CAP petite enfance, Bac Pro Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation Les BEP carrières sanitaires et sociales dispensés dans l Aube : Les flux à l issue du BEP carrières sanitaires et sociales de l Aube en BEP carrières sanitaires et sociales 98 élèves sortants en juin Réussite au BEP carrières sanitaires et sociales Echec à l examen Sans réponse 16 6 Poursuite en école d aide soignant ou d auxiliaire de puériculture 0 Réorientation 14 En situation d emploi 46 Poursuite en première d adaptation SMS 4 En recherche d un emploi 4 Autres poursuites : CAP petite enfance, Bac Pro Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation 57

58 Les BEP carrières sanitaires et sociales dispensés en Haute-Marne : Les flux à l issue du BEP carrières sanitaires et sociales de Haute-Marne en BEP carrières sanitaires et sociales 89 élèves sortants en juin Réussite au BEP carrières sanitaires et sociales Echec à l examen Sans réponse 3 11 Poursuite en mention complémentaire aide à domicile 6 Réorientation 3 Poursuite en école d aide soignant ou d auxiliaire de puériculture 2 1 En situation d emploi En recherche d un emploi 47 Poursuite en première d adaptation SMS 4 Autres poursuites : CAP petite enfance, Bac Pro Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation L évolution à la hausse des effectifs de cette formation est durable alors que cette voie a très peu de débouchés professionnels directs d où l importance de ne pas augmenter les effectifs Evolution des effectifs des BEP carrières sanitaires et sociales champardennais depuis 2000 par département Répartition par département des effectifs de BEP carrières sanitaires et sociales en 2004 Ardennes Aube Marne Haute-Marne Champagne-Ardenne Haute-Marne 16% Ardennes 30% Aube 17% Marne 37% 58

59 Proportionnellement à sa population, les Ardennes semblent avoir une population en BEP carrières sanitaires et sociales trop élevée. En effet, à population égale avec l Aube, les Ardennes ont près de deux fois plus d élèves dans cette formation. Les flux à l issue du BEP carrières sanitaires et sociales en Champagne-Ardenne en BEP carrières sanitaires et sociales 557 élèves sortants en juin Réussite au BEP carrières sanitaires et sociales Echec à l examen Sans réponse Poursuite en mention complémentaire aide à domicile Poursuite en école d aide soignant ou d auxiliaire de puériculture Poursuite en première d adaptation SMS Réorientation En situation d emploi En recherche d un emploi Répartition des élèves à l'issue du BEP Carrières sanitaires et Sociales en Champagne-Ardenne en 2004 Poursuite de la formation 65% Echec au BEP 12% Sans réponse 10% Réorientation 4% Sans emploi 3% En situation d'emploi 6% 42 Autres poursuites : CAP petite enfance, Bac Pro Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation La formation mixte de niveau IV Bac sciences médico-sociales (SMS) Cet enseignement est destiné aux élèves qui ont le goût des contacts humains, que le secteur social attire et qui aiment les sciences (notamment la biologie). La formation à base de matières d'enseignement général et d'enseignement professionnel permet soit d'accéder directement à un emploi, soit de poursuivre des études dans les domaines de la santé et de l'action sociale. Les débouchés professionnels : Après le Bac, les élèves peuvent postuler à des emplois de secrétaire médicale ou médico-sociale, dans le secteur privé ou public après l obtention d un concours administratif. A la suite du Bac : Les lycéens peuvent continuer leurs études, soit on optant pour une école paramédicale ou sociale, soit en intégrant un BTS ou DUT. En Champagne-Ardenne, les bacheliers peuvent ainsi intégrer les écoles d infirmiers, de sagesfemmes, de manipulateurs en radiologie médicale, ainsi que l IRTS avec les formations d assistant social ou d éducateur. Leurs études peuvent également se poursuivre par le biais d un BTS ou DUT en économie sociale et familiale, en secrétariat, en bureautique 59

60 Répartition par département du nombre de lycéens en Bac SMS pour l'année Répartition des lycées délivrant le BAC SMS par département Hauite-Marne 21% Ardennes 11% Aube 11% Haute-Marne 36% Ardennes 9% Aube 9% Marne 57% Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation Marne 46% Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation S agissant de la répartition géographique des élèves du Bac SMS, on note une surreprésentation des départements de la Marne et de la Haute-Marne. Tandis que les Ardennes et l Aube qui représentent environ 44% de la population régionale, ne représentent que 22% des élèves en Bac SMS. Cette sousreprésentation s explique notamment par la sous densité en Bac SMS de ces départements (une formation par département contre 5 dans la marne et 4 en Haute-Marne). En règle générale les effectifs de cette formation sont en augmentation et atteignent pour la rentrée élèves. Demande à l'issue du BAC SMS session 2005 Situation des élèves après l'obtention du BAC SMS session 2005 BTS 29% IUT 0% Ecoles sanitaires et sociales 44% BTS 17% IUT 0% Ecoles sanitaires et sociales 31% Université (hors IUT) 21% Autres formations 6% Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation Université (hors IUT) 35% Source : enquête réalisée auprès des établissements dispensant cette formation Autres formations 17% Les écoles du secteur sanitaire et social accueillent un peu plus d un tiers des bacheliers SMS en Sur les 17% de bacheliers SMS qui poursuivent dans une autre formation, l étude du service académique d information et d orientation du suivi des bacheliers montre que 6,4% préparent un concours qui leur permettrait d accéder à une école paramédicale. Ensuite, on s aperçoit également que l Université draine un certain nombre d élèves à la sortie du Bac SMS. Ces élèves suivent généralement la filière de psychologie, et de plus en plus les filières sociales de la faculté des sciences économiques, sociales et de gestion de l Université de Reims. Concernant les écoles du secteur paramédical, 80% des bacheliers ayant choisi d entrer dans cette filière, ont choisi d intégrer un institut de formation en soins infirmiers de la région. 60

61 Détail de la poursuite des études dans les écoles du secteur sanitaire et social après l'obtention du BAC SMS session 2005 Assistant social 5% Educateur spécialisé 2% Ecoles paramédicales hors région Source : enquête 13% réalisée auprès des établissements dispensant cette formation Ecoles du secteur social hors région 2% IDE 70% Les flux à l issue du Bac SMS en Champagne-Ardenne en 2005 Bac SMS Ecoles paramédicales hors Champagne- Ardenne Secteur sanitaire et social Université Educateur spécialisé Assistant social Ecole d auxiliaire de puériculture 67/70 Formation d aidesoignant 413/422 Formation de manipulateur en électroradiologie médicale 28/36 IFSI 620/632 Autres écoles paramédicales de Champagne- Ardenne 13% des bacheliers 2004 de la région qui choisissent une école du secteur sanitaire et social migrent vers une autre région. Cette émigration régionale peut être due à différents facteurs parmi lesquels : un quota inférieur à la demande dans certaines formations, la mise en place de dispositifs financiers de fidélisation dans les régions limitrophes, des offres de formations inexistantes en Champagne-Ardenne (masseur-kinésithérapeute, orthoptiste ou encore orthophoniste), la réussite à l entrée d un concours dans une autre région. 61

62 Les formations mixtes : Bilan Concernant le BEP carrières sanitaires et sociales : Ce BEP a très peu de débouchés professionnels directs. L'insertion professionnelle directe n étant pas sa finalité, la poursuite d étude demeure être la voie privilégiée. Il est intéressant de voir que le rapport entre le BEP carrières sanitaires et sociales et le Bac SMS semble différent dans les Ardennes par rapport aux autres départements. Concernant le BAC sciences médico-sociales (SMS) : Le fait qu un grand nombre de bacheliers intégrant l école de puériculture ou d aidesoignant soit titulaire du Bac SMS interroge puisqu aucun diplôme n est exigé à l entrée de ces écoles. L orientation à l issue du Bac SMS aurait dû conduire ces bacheliers vers une formation de niveau supérieur comme infirmier plutôt qu une formation de niveau V. Une préparation au concours devrait permettre à ces étudiants d accéder à la formation. 62

63 1.4. Evolution des quotas des formations en lien avec la mission régionale d observation des formations et des emplois du secteur sanitaire et social au sein de l OPEQ Les formations sanitaires et sociales, nouvelle compétence de la région, constituent un enjeu déterminant pour la satisfaction des besoins sociaux de nombreux champardennais confrontés à la précarité, et ces secteurs d activités subissent de profondes transformations. A ce titre, la Région se propose de créer, avec ses partenaires, une mission d observation des emplois et des formations du secteur sanitaire et social au sein de l Observatoire Permanent de l Evolution des Qualifications (OPEQ) situé à la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie Champagne-Ardenne (CRCI). Cette mission d observation intégrée au schéma régional de la formation tout au long de la vie permettra au Conseil régional de Champagne-Ardenne de disposer d une étude prospective de l ensemble du secteur. Ainsi la Région aura la capacité d anticiper les besoins des champardennais dans le secteur sanitaire et social (les emplois, les formations, l insertion professionnelle ou encore les conséquences de la VAE) Les objectifs de cette mission d observation La mission d observation confiée à l OPEQ. permettra à la Région de fixer les quotas de places des écoles de formation au plus près des offres d emploi. Par cette mission, l OPEQ. évaluera l évolution des offres de formations en Champagne-Ardenne, leurs capacités à accueillir des étudiants ainsi que leurs localisations. La validation des acquis de l expérience (VAE) mise en œuvre dans ce secteur sera l un des facteurs de cette étude, l OPEQ. mettra en évidence les conséquences de la VAE. sur le nombre de places ouvertes dans les établissements de formation. La mission d observation comprend également une étude concernant les différents taux d insertion des jeunes diplômés des différents niveaux dans la région. Le résultat de cette évaluation aura pour effet la mise en place de nouveaux parcours de qualification. L OPEQ. aura également la tâche de construire un tableau de bord régional en prenant en compte les spécificités de chaque département La méthode Sous la présidence de la Région, un comité de suivi et de pilotage installé au sein de l OPEQ réunira différents partenaires. 63

64 2. Les orientations de la Région Champagne-Ardenne Les formations professionnalisantes dispensées en Champagne-Ardenne semblent répondre actuellement de manière satisfaisante aux capacités de notre région à intégrer les jeunes diplômés sur le marché du travail. Le secteur paramédical et surtout le secteur social souffrent d une pénurie de professionnels en Champagne-Ardenne. Les causes de cette pénurie sont multiples. Les étudiants sont de moins en moins attirés par certaines spécialités du secteur, les employeurs ne disposent pas suffisamment de moyens financiers pour créer des emplois, on observe la migration des étudiants vers les régions limitrophes. Enfin les écoles de formation manquent de terrains de stages. Dans le secteur social la principale difficulté vient du niveau de qualification insuffisant des personnes recrutées face à des métiers de plus en plus exigeants en terme de compétences diverses, notamment en ce qui concerne l aide à domicile pour personnes âgées. La question centrale ne concerne donc pas une augmentation des quotas mais plutôt un effort mieux coordonné d information sur les métiers, une meilleure répartition sur le territoire des lieux de formation et des quotas. Par ailleurs actuellement certaines formations n existent pas en Champagne Ardenne (masseurs-kinésithérapeutes par exemple) ce qui entraine un départ des étudiants vers les autres régions. Enfin une harmonisation des frais de scolarité devrait permettre de prévenir les inégalités dans l accès aux différentes formations. Les orientations préconisées s appuient sur ces différents constats Mettre en place une politique d information et d orientation adaptée aux enjeux du secteur L état des lieux commandé par la Région sur la politique d information et d orientation exercée actuellement dans la région démontre qu il subsiste jusqu à présent certains manques et certaines zones d ombre dans l offre des services. En effet, l ARIFOR note : une faible coordination territoriale, l information demeure trop homogène pour un public hétérogène, certains publics ne sont pas visés (étudiants salariés), difficulté des publics à appréhender une information complète et adaptée, absence de concertation entre les acteurs. L un des principaux enjeux en matière d information du secteur sanitaire et social consiste à orienter les jeunes à l issue de formations de niveau V comme le BEP Carrières sanitaires et sociales notamment dans les Ardennes. 64

65 La Région innove La Région Champagne-Ardenne innove sur les territoires par la création des Espaces métiers afin de rapprocher l information du public concerné. Les Espaces métiers Il s agit d un lieu d animation et d information de l orientation, le but étant la promotion de la formation. Ainsi, les espaces métiers permettront d assurer une permanence, un lieu de conseil et de promotion des métiers déficitaires. L originalité de ces structures, c est la concentration en un seul lieu de toutes les informations concernant le marché du travail (ANPE), les formations à suivre en lien avec les métiers qui recrutent (ARIFOR, CIO ), s adressant à tous les publics (aussi bien les demandeurs d emploi, les étudiants ou encore les salariés qui font le souhait de la formation tout au long de la vie), avec des plateformes animées par des conférences d informations et de promotion par secteur et par métier (CIO, AFPA ) et des entretiens individuels-conseils pour la VAE et sur la création-reprise d entreprises. Pour ces Espaces métiers, ce sont les collectivités locales qui mettent à disposition des locaux. La Région fédère les acteurs de l information et de l orientation autour d un projet territorial commun. La Région aura à sa charge le financement des outils d informations et le coût d un salarié à temps plein ou partiel en tant que coordinateur de l Espace métiers. La Champagne-Ardenne souhaite se doter de 12 Espaces métiers. 5 ouvriront cette année, dans un premier temps à Reims, Epernay et Bar-sur-Aube et ensuite à Sedan et Charleville. Dans l attente de l ouverture et de la mise en place de tous les Espaces métiers sur l ensemble du territoire, une semaine des métiers et des formations sera organisée sur tous les bassins d emploi. L objectif de ce dispositif étant de coordonner les portes ouvertes de tous les établissements et centres de formation et de renforcer la promotion des métiers. La semaine des métiers et des formations permettra au jeune public de découvrir les métiers porteurs d avenir par des visites d entreprises, des conférences et des témoignages. Suite à l appel à projet lancé par l ARIFOR en décembre 2006, on a constaté le peu de mobilisation du secteur sanitaire et social autour de cette manifestation. Un travail est donc indispensable afin d encourager la coordination de l animation dans ce secteur en profitant de l ouverture des Espaces métiers Conforter la qualité des intervenants et des formateurs Une formation de qualité nécessite de professionnaliser des formateurs en permettant l acquisition à la fois d un niveau de technicité et de compétences pédagogiques adaptées. Cet effort de qualification permettrait de limiter le nombre de personnels faisant-fonction dans les centres de formation. La Région s engagera dans la mise en œuvre de ce processus de qualification en lien avec l ARIFOR, les OPCA et les centres de formations actuels. L Université Reims Champagne-Ardenne pourrait également être associée à cette démarche pour la mise en place d un cursus de qualité permettant également de multiplier les passerelles entre les formations. 65

66 2.3. Favoriser l harmonisation des frais de scolarité et la gratuité des études d aidesoignant A la suite du transfert à la Région, par la loi du 13 août 2004, des compétences relatives au financement des actions de formations sanitaires et sociales, un axe de réflexion porte à la fois sur l harmonisation des coûts de formation pour le budget de la Région et sur la gratuité des frais de scolarité des aides-soignants financés par la Région. Ainsi, en Champagne-Ardenne, comme dans l'ensemble du pays, le besoin en aides-soignants diplômés est important (près de 422 personnes formées par an). Cependant, cette formation à un coût important, en moyenne pour 10 mois de formation, les élèves en formation initiale ayant à leur charge en moyenne. La disparité des coûts unitaires des formations AS CH de Charleville-Mézières CH de Troyes CHU de Reims CH d'epernay CH de Chaumont Croix-Rouge de l'aube Croix-Rouge de Châlons CH de Haute-M arne Source : Audit KPMG 2007 Le coût de l'inscription et de la scolarité à la charge de l'élève en formation intiale CH de Haute-Marne Croix-Rouge de Châlons Croix-Rouge de l'aube Ch de Chaumont CH d'epernay CHU de Reims CH de Troyes CH de Charleville-Mézières Le coût actuel à la charge des élèves Source : Audit KPMG Coût proposé à la charge de l'élève La Région, proposera en partenariat avec les établissements de formation, l harmonisation des coûts de formation. Ainsi, une convention établie entre la Région et les établissements de formation devra préciser le mode de calcul de chaque subvention accordée. Par ailleurs, afin de prévenir les inégalités et donner un accès à tous, la Région proposera à la fois la gratuité des frais de scolarité aux étudiants et demandeurs d emploi en formation d aide-soignant, et l harmonisation de leurs frais d inscription avec ceux pratiqués à l Université. 66

67 2.4. Adapter et optimiser le dispositif régional de Validation des Acquis de l'expérience (VAE) Etat des lieux de la VAE dans le secteur sanitaire et social La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) apparait de plus en plus comme étant l outil essentiel à la formation tout au long de la vie. L égalité d accès à la VAE requiert le développement de l information, de l orientation, du conseil et de l accompagnement. Du fait de la complexité du secteur, de la dispersion des moyens de l Etat, les demandeurs d emplois ne sont pas suffisamment informés sur la VAE, ni même les établissements employeurs, les écoles et instituts de formation du secteur sanitaire et social. La VAE illustre le décloisonnement voulu par la Région entre les diplômes. Il s agit de mettre en place des passerelles afin d établir de façon pérenne la formation tout au long de la vie. Dans le secteur sanitaire et social, la VAE souffre encore de difficultés liées au manque d information, à l insuffisance des outils méthodologiques d accompagnement et à une forte réticence des salariés qui craignent d être confrontés à l échec. Enfin, autre difficulté pour la VAE de ce secteur, un stage de 70h est obligatoire pour les personnes souhaitant valider leurs acquis de l expérience (aide-soignant, auxiliaire de puériculture et préparateur en pharmacie). Le coût de ce stage demeure à la charge de l employeur et des fonds d assurance formation (FAF). Ce stage semble être la cause principale de la déperdition importante entre la demande de VAE et la validation du dossier. Face à ces difficultés, la Région Champagne-Ardenne innove en proposant, en partenariat avec l Assedic, la création du Passeport VAE, et en ouvrant au public 21 Points Relais Conseil VAE sur tout le territoire champardennais. Les diplômes éligibles par la voie de la VAE 8 : Diplômes sanitaires Diplômes du travail social Diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale Diplôme professionnel d auxiliaire Diplôme d Etat d assistant de service social de puériculture Préparateur en pharmacie Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale Diplôme d Etat d éducateur de jeunes enfants Diplôme d Etat de technicien de l intervention sociale et familiale Diplôme d Etat d aide médico-psychologique Diplôme d Etat de médiateur familial Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé CAP petite enfance Brevet d Etat d animateur technicien d éducation populaire devenant le Brevet Professionnel de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport 8 (liste des diplômes éligibles à la VAE en date du 23 février 2007) 67

68 Diplôme d Etat d ingénierie sociale Les diplômes d IBODE, d IADE et d IDE seront bientôt accessibles par la VAE, ce qui permettra de répondre en partie à la pénurie d IBODE et d IADE. Quelques données quantitatives : Sur le nombre de dossiers VAE traités en Champagne-Ardenne: Diplômes Jeunesses et Sports Diplômes de la DRASS Dossiers traités par le jury Validation totale Validation partielle Dossiers non validés % % % % Sur les diplômes du secteur sanitaire et social recueillant le plus de demandes au titre de la VAE proposés dans le cadre du passeport VAE en 2006 : Nombre de diplômes visés en 2006 par la VAE CAP petite enfance 26 Diplôme professionnel d aide-soignant 3 Les innovations régionales Le Passeport VAE : Le Passeport VAE s adresse à tous les demandeurs d emploi qui cherchent à valider un premier niveau de qualification, aux demandeurs d emploi allocataires Assedic qui préparent un diplôme sur des métiers en tension et aux salariés souhaitant préparer un premier niveau de qualification. Ce passeport VAE apporte toute l aide méthodologique nécessaire d une durée de 10 à 20 heures afin d élaborer le dossier VAE du demandeur. Cet outil méthodologique de suivi comprend un entretien de confirmation, 70 heures de formation obligatoires pour les demandeurs visant un diplôme d aide-soignant et un entretien complémentaire en cas de validation partielle du dossier. Ce passeport VAE constitue un moyen supplémentaire de disposer de promotion et de mobilité sociale, d accéder à la formation tout au long de la vie sans avoir à réapprendre les compétences déjà acquises. Cet outil répond aux difficultés connues à ce stade dans la mise en place de la VAE sanitaire et sociale en encadrant le demandeur et en le soutenant dans sa démarche de formation tout au long de la vie. Le Passeport VAE devient l un des principaux outils de décloisonnement des formations sanitaires et sociales en Champagne-Ardenne. 68

69 Les 21 Points Relais Conseil VAE : Le Conseil régional de Champagne-Ardenne a repris dans le cadre de la décentralisation le financement en totalité du réseau d information et du conseil en validation des acquis, les points Relais Conseil VAE. Il est structuré au niveau régional par le GIP ARIFOR avec la Cellule régionale interservices VAE. Il s agit de produire une information adaptée au niveau régional et de la diffuser, notamment, à travers un réseau de Points Relais Conseil VAE. Ces points relais conseil VAE complétés par l offre des "Espaces métiers" mettront en place des entretiens individuels et des animations qui permettront d informer et d orienter les personnes. L objectif étant de décloisonner les diplômes et ainsi de permettre à l expérience acquise de se concrétiser par un diplôme. 69

70 2.5. Favoriser le maintien en Champagne-Ardenne des jeunes formés aux métiers du sanitaire et du social Le schéma régional de la formation tout au long de la vie doit conduire la Région et ses partenaires à mettre en place un dispositif visant à lutter contre la pénurie de professionnels du secteur sanitaire et social. Elle se traduit par des difficultés dans le maillage territorial des professionnels de santé, et par la pénurie de professionnels dans certaines spécialités. La mise en place dans des régions limitrophes (Bourgogne) d un dispositif financier de fidélisation semble permettre de répondre à ces difficultés. Un dispositif de fidélisation dans la région pourrait avoir des effets positifs pour les étudiants, pour les formations sanitaires et sociales et pour les professions qui y sont liées. Ce dispositif financier de fidélisation semble avoir la capacité : d attirer les jeunes vers les formations du secteur sanitaire et social, de répondre à la pénurie de spécialistes dans certains territoires champardennais, d inciter les étudiants des formations sanitaires et sociales de Champagne-Ardenne à exercer leur profession dans la région, d inciter les étudiants des régions limitrophes à intégrer les instituts de formation de Champagne- Ardenne Attirer les jeunes vers les formations du secteur sanitaire et social Le rythme et la pénibilité du travail, liés à une pénurie de professionnels, le cadre de travail, les horaires, le salaire ou encore l implication personnelle notamment dans les professions sociales, n incitent pas les jeunes à rejoindre ces professions et accentuent ainsi l image de plus en plus négative de ces professions. Le rythme de travail accentué par un sous-effectif grandissant depuis la refonte des horaires dans le cadre des 35 heures avec peu d embauches a contraint les professionnels à effectuer leurs tâches sur un temps de travail plus court. Cette évolution a eu pour effet d inciter les spécialistes à effectuer des heures de travail supplémentaires au détriment de leur vie familiale (80% des sages-femmes exerçant dans des établissements de santé déclarent avoir été contraintes de faire des heures supplémentaires en 2003). Enfin, les salaires peu élevés et une charge de travail de plus en plus administrative, n incitent pas les jeunes à intégrer les emplois du secteur sanitaire et social. Ce constat, à l image de certaines spécialités comme les infirmiers ou les sages-femmes, accentue la faible démographie de ces professions, d où l importance de communiquer sur ces professions. La Région, pour sa part, a déjà mis en place un certain nombre d aides relevant du plan Studéo (transport, caution, prêt à 0%, aides de mobilité internationale et aide à l acquisition d un ordinateur portable pour les étudiants de 3 ème année). 70

71 Enfin, la Région, consciente de l impact de la qualité des locaux sur l attractivité des établissements, a prévu de mettre en œuvre dans le cadre d un Programme Prévisionnel d Investissement (PPI) des travaux d amélioration des locaux. Ainsi elle financera les investissements à venir par des subventions d investissement et non pas la simple prise en compte des amortissements. Cette procédure s applique déjà au dossier de reconstruction de l IRF de Reims dont le coût est estimé à 20,8M (voir ANNEXE III : Etat des lieux du patrimoine immobilier) Répondre à la pénurie de spécialistes dans certains territoires champardennais Au 1 er janvier 2005, des territoires champardennais tels que les Ardennes ou encore l Aube souffraient d une densité moyenne d infirmiers bien inférieure à la moyenne régionale et nationale. Cet exemple des infirmiers caractérise la plupart des professions sanitaires et sociales de Champagne-Ardenne. On observe chez les infirmiers diplômés d Etat une disparité flagrante de densité entre les quatre départements qui composent la région. La Marne compte la densité d infirmiers la plus élevée avec 7,74 infirmiers pour habitants, puis suivent la Haute-Marne avec 7,23 infirmiers, les Ardennes avec 6,32 et enfin l Aube avec 5,23. Densité moyenne d'infirmiers pour 1000hab Densité moyenne des infirmières libérales pour 1000hab ,32 5,23 7,74 7,23 1 0,8 0,6 0,85 0,56 0,53 0, Ardennes Aube Marne Haute-Marne 0,4 0,2 0 Ardennes Aube Marne Haute-Marne Source : DRASS estimation DRESS au 1 er janvier 2005 Source : DRASS estimation DRESS au 1 er janvier 2005 La mise en place d un dispositif financier par des contrats de pré-recrutement permettrait aux territoires pénalisés par la pénurie de professionnels d attirer de jeunes spécialistes dans ces territoires Fidéliser les étudiants en Champagne-Ardenne Entre 1999 et 2005, la région Champagne-Ardenne a perdu 0,11% de sa population, parmi lesquels de nombreux jeunes diplômés y compris dans le secteur sanitaire et social. A titre d exemple, on peut observer que 31% des étudiants formés dans les IFSI champardennais, ou encore 34% des jeunes diplômés en médecine générale exercent leur profession dans un établissement de santé hors région ou dans une région limitrophe. Cette observation doit cependant être nuancée par l arrivée de professionnels formés en dehors de la région Champagne-Ardenne. Cet exode des professionnels formés en Champagne-Ardenne pose des difficultés pour fixer les quotas à l entrée des écoles de formation. 71

72 Les différents quotas de places définis par la Région doivent répondre aux besoins de la population en inscrivant un nombre d étudiants suffisant pour répondre aux besoins de chaque profession. Or, la migration de la population étudiante diplômée vers les régions limitrophes du sud engendre une incohérence entre les places ouvertes à l entrée des formations et les véritables besoins de professionnels dans la région. Une réponse pourrait être recherchée à cette pénurie de professionnels et à leur départ vers d autres régions, au travers de la mise en place d un dispositif financier de fidélisation dont l objectif serait de maintenir les jeunes salariés en Champagne-Ardenne. Ce dispositif pourrait prendre la forme d un contrat dit de pré-recrutement qui semblerait avoir l avantage de maintenir les étudiants champardennais dans la région, mais également de les inciter à aller dans un territoire plutôt qu un autre Inciter les étudiants des régions limitrophes à intégrer les instituts de formation champardennais Face à la pénurie de professionnels qui touche certaines professions sanitaires et sociales, et face au flux migratoire négatif de la région, une action ambitieuse de la Région doit être mise en place afin d inverser la tendance démographique. Une action pourrait être conduite dans des secteurs où des formations n existent pas dans les régions limitrophes mais sont présentes sur notre territoire afin d attirer les étudiants de ces régions limitrophes. Le contrat de pré-recrutement permettrait à la région de conserver ces étudiants au moins durant leur contrat et ainsi répondre à la pénurie qui touche le secteur sanitaire et social Le contrat de pré-recrutement : une réponse concrète à la pénurie de professionnels en Champagne-Ardenne Le contrat de pré-recrutement peut constituer une réponse. D'autres régions l ont expérimenté, mais à l heure actuelle aucune évaluation n a encore été réalisée sur l impact d une telle initiative. Néanmoins, on peut estimer que ce genre de dispositif financier bénéficiera aux établissements situés dans des territoires déficitaires et permettra à court terme de limiter la migration des étudiants vers les régions limitrophes. Ce dispositif financier sous forme d un contrat dit de pré-recrutement n est en réalité que le socle d un dispositif plus large prenant en compte les conditions de travail, le salaire ou tout simplement l environnement matériel (habitation, moyens de transport etc). Le principe de ce contrat est simple, il s agit pour un étudiant de bénéficier d une allocation d étude en contrepartie de la signature d un contrat avec un établissement de santé ou médico-social de la région. Par ce contrat, l étudiant s engage à exercer sa profession pour une durée déterminée dans un établissement de la région, des critères financiers permettant d attirer les étudiants dans les territoires où la pénurie semble la plus importante. L utilisation de ce type de contrat semble intéressante notamment lorsqu il s agit de répondre à la pénurie d un territoire champardennais. Les maisons de retraite et les petits établissements en pénurie de professionnels pourraient ainsi conclure un contrat avec un étudiant de dernière année lui indiquant qu en contrepartie d une indemnité mensuelle, il aurait l obligation de travailler un certain temps dans cet établissement après ses études. 72

73 Le contrat dit "de pré-recrutement" permettra également de fidéliser les étudiants dans la région lorsqu ils entreront dans la vie active. La période de forte mobilité des jeunes diplômés étant celle de la recherche du premier emploi, ce type de contrat permettra à l étudiant de se voir offrir son premier emploi dès la fin de sa formation d où la fidélisation des étudiants en Champagne-Ardenne. En Champagne-Ardenne, ce type de dispositif pourrait être utilisé notamment afin de répondre à la pénurie d infirmiers qui touche certains territoires. Ainsi, l incitation financière semble être un moyen de convaincre les jeunes diplômés d exercer leur activité professionnelle dans l Aube qui connait une densité moyenne nettement inférieure aux moyennes régionale et nationale. Les modalités de mise en place de ce genre de dispositif divergent selon les structures, les territoires et le public visé. Dans certains cas, c est la Région qui aura la charge de mettre en place ce dispositif avec une allocation directement versée aux étudiants. Le versement de l allocation aux étudiants pourrait être direct ou indirect. La Région Bourgogne effectue un versement direct, la Région Picardie un versement indirect délivré par les établissements hospitaliers qui ont reçu, au préalable, la subvention du Conseil régional. Deux façons de mettre en place cette allocation pour un même objectif : inciter les jeunes diplômés à rester dans leur région formatrice. Généralement le coût de ce dispositif se répartit entre le Conseil régional, l ARH et l employeur, comme c est le cas en Région Bourgogne. Par ailleurs, l aide financière délivrée aux étudiants n est pas homogène d une structure à une autre. Ce type de dispositif financier avec une aide mensuelle supérieure aux aides délivrées dans les régions limitrophes semble pouvoir influer sur les flux d étudiants entrants en Champagne Ardenne. Toutefois, le risque serait d entrainer une course à l allocation la plus élevée entre les Régions. L aide peut également être modulable selon le lieu de pré-recrutement choisi par l étudiant, à savoir qu un étudiant choisissant un établissement placé dans une zone dite déficitaire (préalablement déterminée) recevra une aide financière plus importante. Enfin, les étudiants en première année ne devront pas pouvoir prétendre à contracter ce type d engagement puisqu à l issue de la première année, le taux d abandon est plus élevé que lors des deux années suivantes. En Champagne-Ardenne, le contrat de pré-recrutement pourrait être mis en place afin de répondre à 3 objectifs : - répondre à la pénurie de professionnels de certaines spécialités, - répondre au maillage territorial des professionnels de santé en Champagne-Ardenne, - répondre au flux migratoire négatif des étudiants du secteur sanitaire et social en les fidélisant au territoire champardennais. 73

74 Répondre à la pénurie de professionnels de certaines spécialités Les sages-femmes La profession de sage-femme est une profession qui souffre en général d une pénurie de professionnels, leur densité est d ailleurs très faible bien qu en Champagne-Ardenne celle-ci demeure légèrement supérieure à la moyenne nationale. La région a une densité moyenne de sages-femmes de 1,19 pour femmes âgées de 15 à 49 ans tandis que la densité moyenne nationale est de 1,16. En outre, selon les observateurs le flux migratoire des jeunes diplômés à la sortie de l école de sagesfemmes semble relativement important. La mission d observation confiée à l OPEQ devrait identifier précisément la migration vers d autres régions des sages-femmes en formation. Face aux difficultés de cette profession, le contrat de pré-recrutement semble avoir la capacité de répondre à la pénurie de professionnels. Allouer une allocation d études aux étudiantes sages-femmes en contrepartie de la signature d un contrat dans un établissement champardennais permettrait au moins de conserver les étudiants champardennais durant le temps de leur contrat. Ce dispositif permettrait à la Région de répondre au mieux à l évolution des besoins par territoire à la suite de l application de la loi protection de l enfance publiée au JO le 6 mars Répondre au maillage territorial des professionnels du secteur paramédical en Champagne- Ardenne : Les infirmiers Malgré une densité moyenne de 6,63 pour habitants, la profession d infirmier en Champagne-Ardenne n a actuellement pas le potentiel pour former plus d étudiants dans les IFSI actuels. La densité des professionnels IDE n est pas uniforme sur tous les territoires de la région. En effet, les départements de l Aube et des Ardennes sont particulièrement mal desservis puisque leur densité moyenne est de 5,23 pour l Aube et de 6,32 pour les Ardennes. Afin de rééquilibrer la densité territoriale de la Champagne-Ardenne, le contrat de pré-recrutement semble être une solution. Ainsi les étudiants acceptant de signer un contrat de pré-recrutement avec un établissement hospitalier de l Aube ou des Ardennes se verraient attribuer une allocation mensuelle. Les étudiants éligibles à cette allocation seraient les étudiants en IFSI de 2 ème et de 3 ème année. Selon l année durant laquelle les étudiants choisiraient de contracter avec un établissement hospitalier, la période d exercice dans cet établissement serait plus ou moins longue : 24 mois pour un étudiant ayant contracté en 3 ème année et 36 mois pour celui ayant contracté dès sa 2ème année. Le montant de l allocation reste à être déterminé. 74

75 Répondre au flux migratoire négatif des étudiants du secteur sanitaire et social en les fidélisant au territoire champardennais Les manipulateurs d électroradiologie médicale Actuellement 36 places sont ouvertes chaque année à l entrée de l école de formation de manipulateurs d électroradiologie médicale. Le risque de pénurie de cette profession existe malgré un taux de remplissage avoisinant les 78%. En effet, les établissements de radiologie de la région subissent déjà les effets de cette pénurie de spécialistes puisque certains jeunes spécialistes issus de la formation rémoise contractualisent avec des hôpitaux hors Champagne-Ardenne. Afin de lutter contre cet exode vers des établissements de santé situés hors région, et afin de pallier le nombre peu élevé d étudiants inscrits dans cette spécialité, il semble important de conserver en Champagne-Ardenne les étudiants formés à Reims. Le contrat de pré-recrutement pourrait y contribuer. Le contrat de pré-recrutement de ces étudiants pourrait donner lieu à une allocation d études à partir de la 3 ème année. Cette allocation devrait être versée en contrepartie de la signature d un contrat avec un établissement champardennais pratiquant cette spécialisation pour une durée d au moins 24 mois. Ainsi, la Champagne-Ardenne conserverait ses étudiants en manipulateur d électroradiologie médicale au moins le temps du contrat. A noter que cette allocation s ajouterait aux bourses destinées aux stagiaires pour les étudiants y ayant droit mais également aux indemnités de stage. Les masseurs-kinésithérapeutes Les étudiants du nouvel institut de formation de masseurs-kinésithérapeutes risquent de subir un important lobbying de la part des régions limitrophes à la vue de la sous-densité de la profession. La mise en place d un dispositif de fidélisation pourrait permettre à la Champagne-Ardenne de faire face à cet éventuel exode des étudiants. 75

76 2.6. Créer des antennes des centres de formations sur le territoire régional et modifier la répartition géographique du quota de places La situation géographique ne doit pas être un facteur d exclusion pour les populations dans l accès à la formation, qu il s agisse de jeunes en formation initiale ou de publics plus âgés en formation professionnelle. La Région Champagne-Ardenne envisage, en cohérence avec les quotas de places de formation ouverts sur la région et en fonction des orientations de cohésion territoriale du schéma régional de la formation tout au long de la vie, la création dans des sites de formation existants, d antennes des centres de formation afin de favoriser le recrutement dans le secteur sanitaire et social. Ces créations d antennes sur le territoire régional permettraient de répartir les lieux de formation en lien avec les orientations de cohésion territoriale de la Région et ainsi donner l accès à des formations aux étudiants dont la mobilité géographique semble réduite, tels les étudiants souhaitant suivre la formation d aide-soignant. Ainsi, il pourrait être envisagé une antenne de formation d aide-soignant à Sainte-Ménehould. La Région Champagne-Ardenne envisage également d utiliser les quotas de places comme outils face à la désertification de professionnels. L objectif est d augmenter le nombre de places dans les formations de certains territoires sans modifier le quota global afin d augmenter le nombre de professionnels sur ces territoires par la suite. Ainsi, là où la Région estime qu il y a pénurie de professionnels, le quota sera augmenté, et là où l école de formation peine à remplir son quota, celui-ci sera réduit d autant Développer les formations et les emplois dans le secteur de l aide à domicile Dans le cadre du schéma régional de la formation tout au long de la vie dont l un des objectifs est d aider les salariés et les demandeurs d emploi à élever leur niveau de qualification, le schéma régional des formations sanitaires et sociales, dans son état des lieux a mis l accent sur le faible niveau de qualification des formations liées à l aide à domicile, la précarité dont souffrent les salariés du secteur, et sur le fait que les formations ne répondaient pas tout à fait à la demande des employeurs. C est pourquoi le Conseil régional de Champagne-Ardenne propose : d augmenter le niveau des qualifications en favorisant les parcours diplômants par le biais de la VAE et de compléter l offre de formation, notamment pour un public demandeur d emploi, de développer la VAE pour ajuster le niveau de qualification aux métiers du secteur en s appuyant sur les Espaces métiers, de favoriser les groupements d employeurs permettant ainsi d offrir aux salariés du secteur un volume de travail plus conséquent, d augmenter la formation continue des salariés en lien avec l Etat (ADEC) et les OPCA du secteur. 76

77 2.8. Développer les formations existantes et en créer de nouvelles Les besoins repérés dans des secteurs en développement ou dans des spécialités qui n existent pas en région conduisent aux propositions suivantes : La révision des quotas de places La Région en charge de fixer les quotas avant le 15 juin de l année en cours pour la rentrée de l année n+1 doit se servir de ces quotas de places afin de répondre au mieux aux besoins de la population mais également aux possibilités d embauches des employeurs. Les quotas dans leur grande majorité devraient rester inchangés pour la rentrée Pour les rentrées suivantes, la mission d observation de l OPEQ aura un rôle déterminant pour fixer les quotas en s appuyant sur l évolution des métiers et des formations qui s y attachent. Cependant, des évolutions dès la rentrée 2008 demeurent souhaitables, de deux façons. D une part la Région devrait modifier la répartition géographique du quota des IFSI, et d autre part, la Région devrait réévaluer les quotas de places pour les formations d aide-soignant et de puéricultrices. La modification de la répartition géographique permettrait de délocaliser une partie du quota de places d un IFSI où celui-ci affiche un taux de remplissage très faible dans un autre territoire demandeur. L IFSI de la Croix-Rouge de Châlons-en-Champagne dont le taux de remplissage avoisine 86% pourrait envisager de délocaliser 20 places sur un autre territoire comme Sainte-Ménehould où la Région dispose de locaux. En Champagne-Ardenne, selon les conseils généraux, on estime à 25 le nombre de sages-femmes supplémentaires qu il faudrait former avec l application de cette loi et à environ 50 puéricultrices. Par conséquent, la Région proposera de doubler exceptionnellement pour la rentrée 2008 le quota de sages-femmes passant ainsi de 25 à 50 places, et d augmenter de 10 places le quota de puéricultrices passant ainsi de 20 à 30 places Les nouvelles formations proposées Une classe préparatoire "régionale publique" pour les IFSI Afin de garantir au mieux le niveau des postulants aux concours d entrée dans les IFSI de la Région et pour remplir dans sa totalité le quota de places disponibles dans les IFSI, une "classe préparatoire publique" pour les concours d entrée dans les IFSI pourrait être créée en collaboration avec le Rectorat. Pour mémoire, le taux de remplissage du quota en 1 ère année est environ de 92%. Une "classe préparatoire publique" permettrait ainsi de préparer gratuitement les postulants au concours d entrée de l IFSI. A noter qu il existe actuellement trois classes préparatoires privées au concours d entrée dans les IFSI en Champagne-Ardenne qui ne peuvent accueillir l ensemble des postulants aux concours. Les propositions dans les métiers du transport sanitaire La Champagne-Ardenne compte actuellement une seule école d ambulancier située à Reims. Dans le courant du premier semestre 2007, dans le but de compléter l offre actuelle de formations, de nouveaux centres de formation se sont proposés pour dispenser cette formation. Les deux projets actuellement à l étude concernent le site de Troyes. 77

78 Suite au décret du 23 décembre 2006 qui impose aux assurés de fortes restrictions en matière de remboursement des frais de transport, un impact est prévisible sur le marché. Ce décret peut entraîner à terme des conséquences sur le nombre de professionnels et donc sur les besoins en formation. Une étude est donc en cours afin d évaluer l opportunité d agréer une nouvelle formation d ambulancier en Champagne-Ardenne. L institut de formation de masso-kinésithérapie de Champagne- Ardenne La France comptait masseurs-kinésithérapeutes au 1 er janvier 2004 tandis que la Région Champagne-Ardenne disposait à cette même date de 833 professionnels en activité (860 au 1 er janvier 2005). Proportion du nombre de Masseurskinésithérapeutes champardennais en France 1% France Champagne-Ardenne 99% La répartition entre les départements champardennais est très inégale notamment au profit de la Marne qui concentre quasiment 50% des masseurs-kinésithérapeutes sur son territoire. Au 1 er janvier 2005, la Champagne-Ardenne comptait 860 masseurs-kinésithérapeutes dont 675 libéraux et 185 salariés. Répartition des masseurs kinésithérapeutes par statut Répartition des Masseurs-kinésithérapeutes en Champagne-Ardenne au 01/01/ % 78% Masseurs kinésithérapeutes libéraux Masseurs kinésithérapeutes salariés Haute-Marne 11% Marne 46% Ardennes 24% Aube 19% Répartition des masseurs-kinésithérapeutes dans les Ardennes selon leur statut Répartition des masseurs-kinésithérapeutes de l'aube selon leur statut Salariés 28% Salariés 15% Libéraux 72% Libéraux 85% 78

79 Répartition des masseurs-kinésithérapeutes de la Marne selon leur statut Répartition des masseurs-kinésithérapeutes de Haute-Marne selon leur statut Salariés 20% Salariés 24% Libéraux 80% Libéraux 76% Plus de 50% des installations des trois dernières années en Champagne-Ardenne est le fait de professionnels ayant suivi une formation en Belgique. La densité moyenne régionale de masseurs-kinésithérapeute est très faible par rapport à la densité nationale. Cette carence de la région Champagne-Ardenne dans cette formation engendre des difficultés de recrutement pour les établissements de santé de la région. Cela se vérifie lorsque l on compare la densité de kinésithérapeutes exerçant en Champagne-Ardenne et la densité moyenne à l échelle nationale. A noter que la Champagne-Ardenne apparait comme étant la région où la densité de masseurs-kinésithérapeute est la plus faible de France. Les densités moyennes de masseurskinésithérapeutes pour 1000 habitants Densité moyenne de masseurs-kinésithérapeutes pour 1000 habitants en , ,71 6,97 1,4 2, ,1 0 Masseurs kinésithérapeutes libéraux Masseurs kinésithérapeutes salariés 2 0 Champagne-Ardenne France Densité régionale Densité nationale Jusqu à présent, la formation de masso-kinésithérapie la plus proche et la plus accessible pour les champardennnais était celle située à Amiens, en Belgique et dans le Nord. La région Champagne-Ardenne restant jusqu à cette année la seule région française de métropole à ne pas disposer de cette formation. Par conséquent, les champardennais qui souhaitaient intégrer cette formation se rendaient à Amiens où la Région Champagne-Ardenne avait réservé 12 places à des étudiants champardennais dans le cadre d une convention passée avec l institut d Amiens. Par ailleurs, les étudiants qui le souhaitaient pouvaient passer le concours d entrée pour les instituts de masso-kinésithérapeute d autres régions. 79

80 Picardie 2% Bourgogne 3% Lieux de formation des masseurs kinésithérapeutes exerçant en Champagne-Ardenne Alsace 2% Autres 6% Lorraine 10% Nord Pas de Calais 14% Ile de France 48% Belgique 15% Dans l optique de répondre à cette faible densité de professionnels et à cette carence en formation dans la région, la Région Champagne-Ardenne et ses partenaires ont pris la décision de créer un Institut de formation de masso-kinésithérapie public. La volonté de la Région était de répondre à la baisse des quotas d étudiants étrangers dans les écoles de formations belges, de donner aux champardennais la possibilité de se spécialiser dans notre région, et surtout, de répondre aux difficultés de recrutement de la profession. L institut de masso-kinésithérapie, une création en cours En septembre 2005, le Président du Conseil régional a fait une demande au Ministre de la santé et des solidarités afin d ouvrir un institut de masso-kinésithérapie de 20 places dès la première année. La réponse favorable du Ministre début 2006 permet à la Région de mettre en place des entretiens bilatéraux avec les différents partenaires ainsi qu un comité de pilotage placé sous sa direction. Quelques mois plus tard, en juin 2006, la commission médicale, le comité technique et le conseil d administration du CHU donnent leur avis favorable à l unanimité. En fédérant tous ses partenaires (la profession, l URCA, le CHU, la DRASS), la Région a su mobiliser les forces en présence en vue de créer cet institut qui a une importance considérable pour le secteur et pour la profession. Les modalités d accès Le diplôme de masso-kinésithérapie est un diplôme de niveau III dont la voie d accès légale est le concours sauf dérogation. La Région Champagne-Ardenne, dans le but de fidéliser les champardennais dans la région, a fait une demande au Ministère de la santé et des solidarités dans le but de déroger au concours et ainsi intégrer 10 élèves de PCEM1 de Reims et 10 étudiants de STAPS de Reims. En date du présent schéma, la dérogation a été retenue en partie pour les 10 places réservées au PCEM1 de Reims. La première promotion fera sa rentrée en septembre

81 Le lieu de la formation L institut de masso-kinésithérapie de Champagne-Ardenne sera adossé au CHU de Reims et plus précisément, provisoirement dans les locaux de la faculté d odontologie jusqu à la rénovation-reconstruction de l Institut régional de formation (IRF) regroupant l ensemble des formations paramédicales. Les besoins en personnels Les besoins en personnels administratifs et enseignants ont été évalués à : 1 directeur, 1 adjoint des cadres, 1 adjoint administratif, 3,5 cadres moniteurs, Le directeur de l institut a été recruté par le CHU en février Les autres formations susceptibles d être ouvertes ou développées en Champagne- Ardenne Dans le cadre de la mission confiée à l OPEQ et en collaboration avec le Rectorat, il pourrait être envisagé d examiner la mise en place de nouvelles formations en Champagne-Ardenne dès lors que le besoin est constaté dans la région. Ces formations ayant pour objet d offrir de nouveaux débouchés aux personnes titulaires du BAC SMS. Vers une formation d orthoptistes L orthoptie est une profession paramédicale exercée par un auxiliaire médical, l orthoptiste. Sa vocation est le dépistage, la rééducation, la réadaptation et l exploration fonctionnelle des troubles de la vision. Les médecins ophtalmologistes s inquiètent des perspectives démographiques de leur profession et de l augmentation à venir des pathologies oculaires. Leur solution, du moins partielle, serait l augmentation de leur collaboration avec les orthoptistes qui signifierait une augmentation conséquente de leur nombre. Les orthoptistes ayant de plus de plus de compétences en matière de troubles de la vision. Selon la DRESS, les orthoptistes en activité en France au 1 er janvier 2002 étaient Ce nombre est le plus élevé au monde (ex : en Allemagne, 135 au Canada ). Or, il s avère que la disparité régionale est importante. La disparité départementale et intra régionale est très importante, ainsi en Midi-Pyrénées le département de la Haute-Garonne a une densité de 11/ alors que dans le Lot la densité est de 2/ En Champagne-Ardenne, la densité est de 1,77/ avec seulement 22 professionnels pour environ d habitants. 81

82 Densité moyenne d'orthoptistes pour habitants 3,5 3 2,5 2 1,5 1 0,5 0 2,07 1,71 1,24 2,86 1,77 Ardennes Aube Marne Haute-Marne Champagne- Ardenne La densité moyenne régionale des orthoptistes est, quant à elle, en moyenne de l ordre de 4/ avec un minimum de 1 à 2 pour pour la Champagne-Ardenne, la Bourgogne, le Pas-de-Calais, la Haute et Basse-Normandie ou encore la Picardie) et un maximum de 7/ en Midi-Pyrénées. La similitude rencontrée entre les régions ne disposant pas d une école de formation d orthoptie et les régions à faible densité en orthoptistes est flagrante. La Champagne-Ardenne, la Bourgogne, la Picardie, la Haute et Basse Normandie font partie des régions ne disposant pas d école, les autres régions étant la Franche Comté, le Limousin, le Poitou et les Pays de la Loire. Par ailleurs, sachant que les départs en retraite seront importants dans les 10 années à venir (environ 20%), sachant que les besoins en formation sont estimés à environ dans les 10 ans à venir, le doublement du nombre de personnes formées permettra de répondre à la faible densité de la spécialité tout en apportant un remplacement aux départs en retraite. Enfin, il apparait que la profession est très peu attractive du fait du faible salaire. Une augmentation du revenu liée à l attribution de nouvelles compétences devrait permettre de répondre à cette difficulté. La création de ce type de formation en Champagne-Ardenne ou dans le cadre du Grand Est permettrait d augmenter le nombre d orthoptistes comme semble l indiquer la corrélation entre la présence d une école en région et la densité de la région en orthoptistes. La formation de ces spécialistes est d une durée de 3 ans. Actuellement, environ 164 étudiants en 1 ère année suivent cette formation. Or l évolution des tâches dévolues aux orthoptistes devrait accentuer l augmentation du nombre de places en école. En vertu d un nouveau décret et de la demande des ophtalmologistes, le nombre de places devrait doubler dans les prochaines années. Vers une formation d orthophonistes Une école d orthophonistes aurait la charge de former des professionnels de santé qui assume la responsabilité de la prévention, de l évaluation, du traitement et de l étude scientifique des déficiences et des troubles de la communication humaine et des troubles associés. Dans ce contexte, l orthophonie concerne toutes les fonctions associées à la compréhension, à la réalisation et à l expression du langage oral et écrit, ainsi que toutes les autres formes de communication non-verbale. 82

83 Densité moyenne d'orthophonistes pour habitants ,5 Champagne-Ardenne France 22,02 La profession d orthophonistes s exerce soit en libéral pour 79,46% d entre eux, soit en tant que salarié pour 20,54% sur un total national de orthophonistes. En Champagne-Ardenne, la densité moyenne de professionnels est inférieure de près de 5 points à la densité moyenne nationale. Cette faible densité peut-être mise en corrélation avec le fait que la région ne dispose pas d école de formation d orthophoniste. De plus, on s aperçoit que certains territoires champardennais sont touchés plus que d autres par la pénurie de professionnels puisque les Ardennes disposaient en 2004 de 23 orthophonistes pour habitants contre 13 en Haute-Marne Source : répertoire ADELI Densité moyenne d'orthoptistes pour habitants ,5 Ardennes Aube Marne Haute-Marne Champagne- Ardenne Malgré la faible densité du nombre d orthophonistes en Champagne-Ardenne, la création d une école n est pas nécessairement la réponse la plus appropriée. En l état actuel, l école la plus proche est située à Nancy. Un partenariat dans le cadre du Grand Est réservant des places à la Région Champagne-Ardenne devrait pouvoir faciliter l accès à cette formation aux champardennais. 83

84 2.9. Favoriser la concertation avec les organisations représentatives des étudiants La Région Champagne-Ardenne s engage à organiser une concertation avec les organisations représentatives étudiantes au sujet de l intégration de certaines formations du secteur sanitaire et social comme la formation d IDE dans le système universitaire LMD. Ainsi ils verraient leur diplôme reconnu en Bac+3 et non en Bac+2 comme c est le cas actuellement. 84

85 3. Pilotage et suivi du schéma régional des formations sanitaires et sociales 3.1. Pilotage du schéma régional des formations sanitaires et sociales La Région mettra en place les instances de veille et de concertation transverses du schéma régional des formations sanitaires et sociales. C est pourquoi une instance qui examinera annuellement, au cours du 4 ème trimestre de l année civile les cartes des formations, permettra d anticiper les tensions sur les formations initiales au cours des prochaines années, d assurer la cohérence des différentes voies de formation et de proposer des réorientations éventuelles. Ce dispositif de pilotage et de suivi du schéma associera autour de la Région les principaux partenaires (CESR, ARH, DRASS, Rectorat, OPCA ) et sera installé dès le vote du schéma Suivi du schéma régional des formations sanitaires et sociales Une instance permettant d examiner annuellement l application de schéma régional des formations sanitaires et sociales sera mise en place. Par ailleurs, afin d alimenter le suivi de ce schéma, une commission sanitaire et sociale sera créée au sein du CCREFP et une mission d observation régionale des formations et des métiers du secteur sanitaire et social sera mise en place au sein de l OPEQ. Ainsi, cette mission d observation permettra de disposer plus systématiquement des données de placement à l issue des formations, d anticiper les tensions sur les différentes formations au cours des prochaines années et d assurer la cohérence des différentes voies de formation. Un bilan annuel relatif aux différents quotas de places sera effectué afin de les réévaluer selon les besoins du secteur. 85

86 ANNEXES ANNEXE I : Cartographie des principales formations du secteur sanitaire et social Secteur sanitaire Niv. II et I Cadre de santé Secteur Sanitaire Formation continue Formation initiale Niv. III Ecole de puériculture IADE IBODE CAFES DEASS BTS Diététique BTS Opticien Lunetier Autres BTS ou DUT du secteur Ecole de sagesfemmes PCEM1 IFSI Ecole de manipulateurs en électroradiologie médicale Autres formations BP préparateur en pharmacie CAFME Bac SMS et autres BTM Prothésiste dentaire Niv. V 1 ère adaptation Ecole d aide-soignant MCAD* Auxiliaire de puériculture Certificat de capacité d ambulancier Secteur Social BEP Carrières Sanitaire et Sociale BEPA Service à la personne CAP prothésiste dentaire et autres MCAD* : La mention complémentaire d aide à domicile peut être effectuée sous une forme initiale mais également sous forme continue lorsque l établissement dispose d un agrément spécifique. 1 er degré du 2 ème cycle d études (Collège) 86

87 Secteur social Niv. II et I L3PASAIP L3PMUS L3PAGEES L3PMO Master2 SSR Master2 Pro SSISS Secteur Social MasterSS Formation continue Formation initiale DE-DPAD CAFERUIS L3AES L3SSS Niv. III DCESF BTS Economie Sociale et Familiale DEFA DEASS DEES L2 L1 DESSEUR CAFTES DAGEES Ecoles paramédicales Niv. IV Autres diplômes de niveau IV DEES Bac SMS et autres BEES BEATEP/BPJEPS TISF CAFME Niv. V Autres diplômes de niveau V BAPAAT Ecole d aide-soignant 1 ère adaptation MCAD* AMP Certificat de qualification de moniteur d atelier DEAVS ADVS Secteur Sanitaire BEP Carrières Sanitaire et Sociale BEPA Service à la personne 1 er degré du 2 ème cycle d études (Collège) CAP petite enfance CAP Assistant technique en milieu familial et collectif Aide à la personne MCAD* : La mention complémentaire d aide à domicile peut être effectuée sous une forme initiale mais également sous forme continue lorsque l établissement dispose d un agrément spécifique. 87

88 ANNEXE II : Cartographie de certains établissements de formation : Les lycées délivrant le BEP carrières sanitaire et social 88

89 Le BEPA Service à la personne 89

90 La Mention complémentaire d aide à domicile 90

91 Les écoles d aides-soignants 91

92 Les Instituts de formation en soins infirmiers 92

93 Les lycées délivrant le Bac SMS 93

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL (Document réalisé par la CIO Paramédical Février 2014 www.cioparamedical.com) Les références des textes législatifs figurant dans

Plus en détail

3 150 diplômes de professions de santé

3 150 diplômes de professions de santé N 1 - Mai 005 3 150 diplômes de professions de santé délivrés en 003 dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur En 003, onze formations aux professions de santé sont proposées en région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations de base en Île de France 5. Ambulancier 12. Infirmier 19. Sage femme 26. Masseur kinésithérapeute 33

Sommaire. Introduction 1. Ensemble des formations de base en Île de France 5. Ambulancier 12. Infirmier 19. Sage femme 26. Masseur kinésithérapeute 33 La formation aux professions de santé en Île-de-France Exploitation statistique de l enquête 2013 Août 2015 Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations de base en Île de

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions de santé en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Classificatio n Niveau V Paramédical - Aide-soignant - Auxiliaire de puériculture - Ambulancier

Plus en détail

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o

Plus en détail

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2 d auxiliaire de vie d aide-soignant d auxiliaire de puériculture Certains titres ou diplômes permettent des exemptions à des épreuves de sélection pour l entrée en formation dans le secteur sanitaire et

Plus en détail

Les dispenses et allègements

Les dispenses et allègements Le guide des carrières sanitaires et sociales Les dispenses et allègements Certains titres ou diplômes permettent des exemptions à des épreuves de sélection pour l entrée en formation dans le secteur sanitaire

Plus en détail

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique Les aides médico-psychologiques En région Centre La profession en quelques mots «L aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il

Plus en détail

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Méthodologie La direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (DREES) mène annuellement une enquête auprès

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes.

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes. F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

LE MÉTIER D INFIRMIER

LE MÉTIER D INFIRMIER LE MÉTIER D INFIRMIER L infirmier est un maillon essentiel de l équipe médicale, au sein de l hôpital. Il doit être capable d apporter son concours à l élaboration d un diagnostic et procéder aux soins

Plus en détail

Délégation interministérielle à la famille

Délégation interministérielle à la famille Délégation interministérielle à la famille Circulaire Interministérielle DIF/DGAS/DGS/DGESCO/ DGER/DGEFP No 2006-556 du 22 décembre 2006 relative à la mise en place de plates-formes de formation aux métiers

Plus en détail

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS!

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! CHOISISSEZ VOTRE MÉTIER Aide à la personne Petite enfance Personnes dépendantes Secteur sanitaire et social Animation et loisirs Développement local et tourisme

Plus en détail

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS!

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! CHOISISSEZ VOTRE MÉTIER Aide à la personne Petite enfance Personnes dépendantes Secteur sanitaire et social Animation et loisirs Développement local et tourisme

Plus en détail

Diagnostic sanitaire et social du Lot

Diagnostic sanitaire et social du Lot Diagnostic sanitaire et social du Lot Présentation du diagnostic territorial 2014 Ce document est un support de présentation, pour des informations plus complètes, vous pouvez vous référer au diagnostic

Plus en détail

Éducateur spécialisé. Les métiers et les formations du travail social

Éducateur spécialisé. Les métiers et les formations du travail social Les métiers et les formations du travail social Éducateur spécialisé L éducateur spécialisé concourt à l éducation d enfants et d adolescents ou au soutien d adultes présentant un handicap, des troubles

Plus en détail

Educateur spécialisé. Le Métier d Educateur spécialisé. Le Concours. Concours Prépa Santé

Educateur spécialisé. Le Métier d Educateur spécialisé. Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Educateur spécialisé Le Métier d Educateur spécialisé Qu il travaille auprès de jeunes souffrant de problèmes (familiaux,

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Présents à l hôpital dans tous les services, les infirmiers et les infirmières dispensent

Plus en détail

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel BULLETIN DU SANITAIRE ET SOCIAL EN PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR n 4 Décembre 211 Tableau de bord Formation En ligne Sanitaire et Social en Provence Alpes Côte d'azur Pour cette troisième édition, le tableau

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Santé. 365 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Santé. 365 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Santé 365 Profil du domaine professionnel Santé Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en six grands groupes de professions. Les principaux

Plus en détail

Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire

Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «L auxiliaire de puériculture exerce sous la responsabilité de l infirmier ou de la puéricultrice. Il réalise

Plus en détail

Diagnostic sanitaire et social de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges)

Diagnostic sanitaire et social de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges) Diagnostic sanitaire et social de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges) Présentation du diagnostic territorial 2014 Ce document est un support de présentation, pour des informations plus complètes,

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e)

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Qu il travaille en

Plus en détail

Préparateurs en pharmacie

Préparateurs en pharmacie Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Préparateurs en pharmacie Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o i En 2010, le

Plus en détail

Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales (SRFSS)

Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales (SRFSS) LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales (SRFSS) dossier de presse 26 SeptembRe 2014 SéminaiRe RegaRdS croisés Sommaire 3 Les formations du

Plus en détail

Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF

Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF Pour le public : SALARIE Pour la région : TOUTES LES REGIONS Pour les branches : Sanitaire Sociale

Plus en détail

ʼ 24 octobre 2011 Madame Sylvie FAUCHEUX Monsieur Rémi CHAINTRON - Les Conseils généraux - Les Conseils généraux - Les Conseils généraux - Les Conseils généraux - Les Conseils généraux - Les

Plus en détail

Les métiers du social. Neufchâteau-Mirecourt FEVRIER 2015

Les métiers du social. Neufchâteau-Mirecourt FEVRIER 2015 Les métiers du social Neufchâteau-Mirecourt FEVRIER 2015 5 POINTS: Introduction : le social c est quoi? Etes-vous fait pour le social? Les métiers du social: un secteur qui recrute, des métiers variés

Plus en détail

SCHEMAS REGIONAUX DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES. Travaux préparatoires Schémas 2013/2017 RECUEIL DE DONNEES EMPLOI FORMATION

SCHEMAS REGIONAUX DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES. Travaux préparatoires Schémas 2013/2017 RECUEIL DE DONNEES EMPLOI FORMATION SCHEMAS REGIONAUX DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Travaux préparatoires Schémas 2013/2017 RECUEIL DE DONNEES EMPLOI FORMATION Document de travail Novembre 2012 RRA / DRJSCS / ARS Novembre 2012 Page

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS 1. Objectif La Région propose aux ligériens chaque année 30 000 places de stage dans le cadre de son Offre de Formation Territorialisée,

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) L aide-soignant accueille les personnes malades à l hôpital. Tout au long de

Plus en détail

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 350 h/an Access : 225 h/an de septembre à mai Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Sous la responsabilité de l infirmier, l aide-soignant s occupe de l hygiène

Plus en détail

L'INFO STATISTIQUE. L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011

L'INFO STATISTIQUE. L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011 N 18 / Juin 2013 L'INFO STATISTIQUE L'INFO Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l accompagnement des personnes en perte d autonomie en Bretagne en 2011 En 2011, près de 2.300 étudiants sont

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 168» (préqualification, qualification, dynamique insertion)

«Extrait du cahier de l OPEQ n 168» (préqualification, qualification, dynamique insertion) «Extrait du cahier de l OPEQ n 168» L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES DU PRF 2008-2009 (préqualification, qualification, dynamique insertion) LA FILIÈRE INFORMATIQUE-GESTION-BUREAUTIQUE

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE «Extrait du cahier de l OPEQ n 214» Filière Industrie L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES 2010-2011 (confirmation de projet, pré-qualification, qualification) LA FILIERE INFORMATIQUE-GESTION

Plus en détail

FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE

FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE ANNEXE III - 1 FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE SECTEUR SOCIAL CADRES D EMPLOIS DE DETACHEMENT CONDITIONS A REMPLIR PIECES A FOURNIR CONSEILLER SOCIO-EDUCATIF Peuvent être détachés dans le cadre d emplois

Plus en détail

JE SUIS AIDE-SOIGNANT. Elections CTE/CAP. Auxiliaire de Puériculture Aide médico-psychologique

JE SUIS AIDE-SOIGNANT. Elections CTE/CAP. Auxiliaire de Puériculture Aide médico-psychologique JE SUIS AIDE-SOIGNANT Auxiliaire de Puériculture Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux personnels Aide-Soignant, Auxiliaire de Puériculture et Chacun connait le contexte actuel difficile, conséquence

Plus en détail

GRANDE CONFERENCE DE SANTE

GRANDE CONFERENCE DE SANTE GRANDE CONFERENCE DE SANTE Contribution de L Association Nationale des Puéricultrices(teurs) Diplômé(e)s et des Etudiants (ANPDE) Et du Comité d Entente des Ecoles Préparant aux Métiers de l Enfance (CEEPAME)

Plus en détail

- Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon

- Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon Journée PRISME Les Métiers des Services A la Personne - Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon Interventions de : Catherine CHÂTEAU Attachée d administration (UT 61 de la DIRECCTE) Tél. : 02

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 5 : Adéquation emploi/formation de l hospitalisation publique et privée Dijon, le mercredi 3 avril 2013 Personnes

Plus en détail

Les formations aux professions de la Santé. LA RéUNION / MAYOTTE. Enquête Ecole 2011. N 25 Nov. 2013

Les formations aux professions de la Santé. LA RéUNION / MAYOTTE. Enquête Ecole 2011. N 25 Nov. 2013 N 25 Nov. 2013 L enquête école 2011 auprès des écoles de formation aux professions de la santé couvre la métropole et les DOM. L analyse des résultats issus de cette enquête traitée ciaprès, concerne la

Plus en détail

Educateur de Jeunes. Le Métier d Educateur de Jeunes. Le Concours. Concours Prépa Santé

Educateur de Jeunes. Le Métier d Educateur de Jeunes. Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Educateur de Jeunes Le Métier d Educateur de Jeunes L éducateur de jeunes enfants favorise le développement et l épanouissement

Plus en détail

Les métiers du médico-social

Les métiers du médico-social Les métiers du médico-social A d m i n i s t r a t i f - L o g i s t i q u e M é d i c a l - P a r a m é d i c a l É d u c a t i f A d m i n i s t r a t i f - L o g i s t i q u e Secrétaire ou technicienne

Plus en détail

Les métiers du paramédical Février 2015

Les métiers du paramédical Février 2015 Les métiers du paramédical Février 2015 Une information générale pour Appréhender le secteur paramédical dans son ensemble Découvrir la variété des métiers du secteur Retrouver facilement l information

Plus en détail

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique 4 e - 3 e * À l issu d une 5 e ou 4 e du collège * Avoir 14 ans avant la fin de l année civile de l inscription * Après entretien avec le jeune et sa famille * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle

Plus en détail

Assistant(e) Social(e)

Assistant(e) Social(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Assistant(e) Social(e) Le Métier d Assistant(e) Social(e) L assistant de service social, qui est parfois spécialisé (drogue,

Plus en détail

Educateur spécialisé

Educateur spécialisé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Le Métier d L éducateur spécialisé vient en aide à des publics ciblés comme les enfants handicapés, les enfants ou adultes

Plus en détail

LISTE DES FORMATIONS PRIORITAIRES RETENUES PAR LA CPNE-FP

LISTE DES FORMATIONS PRIORITAIRES RETENUES PAR LA CPNE-FP Préambule : L article 1-1 de l accord de Branche 2010-01 précise le rôle et les missions de la Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la en matière de formation professionnelle, d emploi, d études

Plus en détail

Tableau récapitulatif des diplômes requis pour occuper les métiers visés par la recommandation patronale du 04 septembre 2012

Tableau récapitulatif des diplômes requis pour occuper les métiers visés par la recommandation patronale du 04 septembre 2012 Tableau récapitulatif des diplômes requis pour occuper les métiers visés par la recommandation patronale du 04 septembre 2012 A noter : dans le secteur paramédical, le dispositif d autorisation d exercice

Plus en détail

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014 II Annexes 132 133 1 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 2 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 3 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 4 Filière : Logistique Cadres - Regroupement

Plus en détail

inésithérapeutes En région Centre

inésithérapeutes En région Centre Les masseur asseurs-kinésithérapeute inésithérapeutes En région Centre La profession en quelques mots «La profession de masseur-kinésithérapeute consiste à pratiquer habituellement le massage et la gymnastique

Plus en détail

Les éducateurs spécialisés En région Centre

Les éducateurs spécialisés En région Centre Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement

Plus en détail

Les équivalences entre les diplômes du MAAF du secteur des services aux personnes et les diplômes des autres ministères certificateurs du secteur

Les équivalences entre les diplômes du MAAF du secteur des services aux personnes et les diplômes des autres ministères certificateurs du secteur Les équivalences entre les diplômes du MAAF du secteur des services aux personnes et les diplômes des autres ministères certificateurs du secteur Le secteur des services aux personnes est un secteur partagé

Plus en détail

Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire

Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «Le conseiller en économie sociale familiale (CESF) est un travailleur social qualifié dont

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux BEP Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP) BEP Carrières sanitaires et sociales BEPA Services aux personnes CAP Assistant technique

Plus en détail

Les éducateurs de jeunes enfants En région Centre

Les éducateurs de jeunes enfants En région Centre Les éducateurs de jeunes enfants En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes enfants et de leurs familles dans les différents

Plus en détail

être inscrit en classe terminale (inscription subordonnée à l obtention du baccalauréat)

être inscrit en classe terminale (inscription subordonnée à l obtention du baccalauréat) CONCOURS D ENTREE I.F.S.I Conditions d admission Être âgé de 17 ans au moins au 31 décembre de l année des épreuves de sélection et posséder un des titres suivants : être titulaire du baccalauréat français

Plus en détail

soignants En région Centre

soignants En région Centre Les aides-soignants soignants En région Centre La profession en quelques mots «L aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmier, dans le cadre du rôle qui relève de l initiative

Plus en détail

Secteur public Fonction publique d'état Fonction publique hospitalière Fonction publique territoriale. Associations

Secteur public Fonction publique d'état Fonction publique hospitalière Fonction publique territoriale. Associations Secteur public Fonction publique d'état Fonction publique hospitalière Fonction publique territoriale Secteurs d intervention du titulaire du bac pro S.P.V.L. : Associations Secteur privé Entreprises sociales

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS 1. Objectif La Région propose aux ligériens chaque année 20 000 places de stage dans le cadre de son Offre de Formation Territorialisée,

Plus en détail

Petit guide des filières avant le Bac

Petit guide des filières avant le Bac Petit guide des filières avant le Bac Filière générale Séries Spécificités (en plus des cours communs *) Pour quelles études supérieures? Série L (Littérature) - 2h de littérature française - 2h de littérature

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

REUNION REGIONALE DES DELEGUES ETUDIANTS DES INSTITUTS DE FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIAUX MARDI 12 FEVRIER 2013

REUNION REGIONALE DES DELEGUES ETUDIANTS DES INSTITUTS DE FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIAUX MARDI 12 FEVRIER 2013 REUNION REGIONALE DES DELEGUES ETUDIANTS DES INSTITUTS DE FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIAUX MARDI 12 FEVRIER 2013 ORDRE DU JOUR Rapide présentation des missions de la Région, l ARS, la DRJSCS et de l Université

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011

Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011 LA PROFESSION D AIDE-SOIGNANT EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011 OPEQ Chambre de Commerce et d'industrie de région Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 6 Territorialisation des formations sanitaires et sociales Dijon, le 15 mars 2013

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE Président : Christophe GIRARDIN Séance plénière du 13 juin 2014 Rapporteur : Damien COLLARD Avis adopté à l unanimité ----------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Tableau de bord Emploi Formation

Tableau de bord Emploi Formation CARIF-OREF Réunion - Tableau de bord Tableau de bord Emploi Formation du secteur sanitaire, social et médico-social Juin 2012Juin 2012 SOMMAIRE LA FORMATION... 2 Offre de formation et formation réalisée

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives NOTE DE CADRAGE Commission : Santé, solidarité et affaires sociales Président : Micheline BERNARD-HARLAUT Rapporteurs : Jean-Pierre BURNIER et Gauthier DOT Arrêtée par la commission le : 14 octobre 2014

Plus en détail

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP Septembre 2015 Social - Se former aux métiers du social à l URCA - Qui recrute dans le secteur social? - Exemples d offres d emploi dans le secteur social - Quelques métiers du Social - L Economie Sociale

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e)

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le métier d infirmier

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Sommaire Contexte de création Voie générale et technologique ou voie

Plus en détail

Contexte de la mise en place du schéma des Formations sanitaires et sociale (FSS)

Contexte de la mise en place du schéma des Formations sanitaires et sociale (FSS) Contexte de la mise en place du schéma des Formations sanitaires et sociale (FSS) Loi du 13 Aout 2004 Schéma régional FSS COT des métiers du social Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation

Plus en détail

Quelles sont les poursuites d études des élèves bacheliers du Lycée Saint-Denis à Annonay entre 2008 et 2010?

Quelles sont les poursuites d études des élèves bacheliers du Lycée Saint-Denis à Annonay entre 2008 et 2010? Série Littéraire (L) Dotés d une bonne culture générale, amateurs de Littérature, de Philosophie, d Histoire, de Langues ou d Arts.les bacheliers L s inscrivent majoritairement à l Université. D autres,

Plus en détail

Janvier 2015. Pour les autres formations de niveau V (ambulancier et auxiliaires de puériculture,), il n y a pas de convention spécifique.

Janvier 2015. Pour les autres formations de niveau V (ambulancier et auxiliaires de puériculture,), il n y a pas de convention spécifique. Janvier 2015 MODALITÉS D INTERVENTION EN MATIÈRE DE PRISE EN CHARGE DES COÛTS DE FORMATION DES ÉLÈVES EN FORMATIONS SANITAIRES DE NIVEAU V (AIDE-SOIGNANT, AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE, AMBULANCIER) PAR LA

Plus en détail

QUI SONT LES APPRENANTS DES DISPOSITIFS DE «FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE» EN 2012 EN PACA? > CARACTÉRISTIQUES DES ENTRANTS EN FORMATION

QUI SONT LES APPRENANTS DES DISPOSITIFS DE «FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE» EN 2012 EN PACA? > CARACTÉRISTIQUES DES ENTRANTS EN FORMATION QUI SONT LES APPRENANTS DES DISPOSITIFS DE «FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE» EN 2012 EN PACA? > CARACTÉRISTIQUES DES ENTRANTS EN FORMATION En bref En 2012, plus de 12 000 personnes étaient inscrites en

Plus en détail

Journée des cadres de santé diététiciens. AFDN Paris 20 janvier 2012

Journée des cadres de santé diététiciens. AFDN Paris 20 janvier 2012 Journée des cadres de santé diététiciens AFDN Paris 20 janvier 2012 Journée des cadres de santé diététiciens du 20 janvier 2012 La réforme des études paramédicales et des cadres de santé ORGANISATION &

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS Objectif La Région propose aux ligériens chaque année 30 000 places de stage dans le cadre de son Offre de Formation Territorialisée,

Plus en détail

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Institut Régional de management en santé de l Océan Indien DOSSIER DE PRESSE 8 DÉCEMBRE 2014 OUVERTURE DE L IRMS-OI EN 2015 Sommaire 3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Plus en détail

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile Les Métiers de l Aide et des Soins à Domicile Le secteur du domicile vit de multiples changements et doit faire face à une évolution importante. Les besoins de la population française augmentent en terme

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Préparation au concours d aide-soignant

Préparation au concours d aide-soignant Préparation au concours d aide-soignant Le métier Il contribue à une prise en charge globale des personnes en liaison avec les autres intervenants au sein d une équipe pluridisciplinaire, en milieu hospitalier

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne»

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» B. Rougier - IEN SBSSA académie de Versailles - Janvier 2011 Sommaire Contexte de création Voie générale et technologique ou

Plus en détail

Fiche de poste Infirmier

Fiche de poste Infirmier Fiche de poste Infirmier Description du métier 1 Activités principales Pratiquer des soins infirmiers en direction des personnes âgées dépendantes pour maintenir un état de santé satisfaisant et prévenir

Plus en détail

L HISTOIRE DE LA MFR

L HISTOIRE DE LA MFR L HISTOIRE DE LA MFR Créée en 1956, l association de parents d élèves est devenue Maison familiale en 1962. Elle forme les jeunes aux métiers du bois puis se spécialise dans la formation agricole. En 1987,

Plus en détail

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle?

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? Ma future formation 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? 3. Qu est-ce que la Validation des acquis de l expérience (VAE)? 4. Comment se passent les stages?

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

!! "!! # "$ * +, *-. * *./**.0* /*01 ) $ 222$$$ * %! % 3222$$$ 4 $ % # "#$ $ ) 5 #

!! !! # $ * +, *-. * *./**.0* /*01 ) $ 222$$$ * %! % 3222$$$ 4 $ % # #$ $ ) 5 # !! "!! # " %& #'"# ( ) +, -../.0 /01 ) 222 %! % 222! 4 % # "# ) 5 # #% % ( & 6! '7! 222 ) /0 6 8 8. 7!222 9 " / 10 !" # # %& ' (!" # # %# )&!+!#,-.",,#+/.0,%-.",,#+/.0,-.1",,%2!"#"#!%%&'!!!( 4 5%%6%% %%

Plus en détail

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA)

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Historique : d abord il y eut la conférence régionale de santé Conférences Régionales de Santé (CRS) installées par les ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. n 7 Janvier 2013. L essentiel

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. n 7 Janvier 2013. L essentiel En ligne Tableau de bord Formation Sanitaire et Social en Provence Alpes Côte d'azur n 7 Janvier 2013 Voici le tableau de bord formation du secteur sanitaire et social de la région Provence Alpes Côte

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

BAC PRO ASSP * Terminale BAC PRO. certification intermédiaire BEP ASSP. 2nde Bac Pro ASSP. L élève choisit:

BAC PRO ASSP * Terminale BAC PRO. certification intermédiaire BEP ASSP. 2nde Bac Pro ASSP. L élève choisit: Les activités sont tournées vers la vie quotidienne à domicile BAC PRO ASSP * Terminale BAC PRO certification intermédiaire BEP ASSP Les activités sont tournées vers les soins aux personnes dépendantes

Plus en détail

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE?

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? PUERICULTRICE QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? L infirmière puéricultrice ou l infirmier puériculteur est un infirmier spécialisé qui exerce des activités de soin et d éducation dans les établissements

Plus en détail

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L Ecole d Auxiliaires de Puériculture de la Fondation LENVAL à Nice assure la formation des auxiliaires de puériculture depuis 2010. A cette

Plus en détail

Sciences et Technologies de la Santé et du Social ST2S

Sciences et Technologies de la Santé et du Social ST2S Sciences et Technologies de la Santé et du Social ST2S Plan Seconde Première et Terminale Grille horaire Enseignements spécifiques STSS BPH Activités interdisciplinaires Projet technologique Débouchés

Plus en détail