Schéma régional des formations sanitaires et sociales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Schéma régional des formations sanitaires et sociales"

Transcription

1 Schéma régional des formations sanitaires et sociales aquitaine.fr/formation

2 vail Schéma régional Éditorial Alain Rousset Président du Conseil Régional Depuis bientôt huit ans la Région a la responsabilité des formations sanitaires et sociales dont elle assure le financement. C est-à-dire qu un pan entier de la politique de la santé en Aquitaine qui lui incombe, ne fera que croître. Je le souhaite sincèrement, après le vote des lois nouvelles sur la décentralisation. Cette responsabilité accrue arrive à un moment où, sur fond de crise économique et sociale, nous sommes confrontés à trois défis majeurs. Défi sanitaire avec la hausse inexorable des maladies chroniques en Aquitaine. Notre système de santé doit apprendre à les gérer dans la durée. Il s agit d un véritable défi démographique lié au vieillissement de la population. Enfin, c est également un défi territorial et social avec une répartition du corps médical inégalitaire selon les territoires. Le remplacement des médecins généralistes qui partent à la retraite s avère très difficile. Partir de ces enjeux clairement identifiés pour s adapter, anticiper les besoins, c était la tâche du groupe de travail constitué pour la rédaction du Schéma régional des formations sanitaires et sociales. Le document ouvre des pistes pour un pilotage fin, au plus près des besoins sanitaires et sociaux. Pour ce faire il préconise d utiliser la formation comme outil pour décloisonner le sanitaire et le social ; et s appuyer davantage sur les technologies de l information et de la communication pour former le personnel soignant de demain ; de privilégier un développement durable de la santé ; d améliorer les conditions de vie des étudiants qui se destinent aux métiers sanitaires et sociaux Un fait s impose à la lecture du document : les Régions seront appelées, de concert avec les autres collectivités, à jouer un rôle accru dans le système de santé. C est une responsabilité à laquelle nous sommes prêts. document de travail 2 ocum

3 3 Sommaire Éditorial 1. D une évaluation rétrospective à une démarche prospective p Présentation du schéma 1.2 Méthodologie d élaboration du schéma Bilan du schéma transitoire Une offre de formation diversifiée porteuse d atouts pour l avenir p État des lieux des formations sanitaires 2.2 État des lieux des formations sociales 2.3 État des lieux des métiers et des emplois 3. Un schéma régional qui participe à la dynamique des territoires p Cinq enjeux stratégiques 3.2 Quatre grands domaines de progrès 3.3 Quatorze objectifs opérationnels 3.4 Fiches actions 4. Un mode de gouvernance renouvelée p Le pilotage stratégique et opérationnel 4.2 Le suivi et l évaluation Annexes p. 73 Les chiffres clés des formations sanitaires et sociales en Aquitaine p. 96 Remerciements p. 97 Contacts p. 99

4 4 1. D une évaluation rétrospective à une démarche prospective SOMMAIRE Présentation du schéma Méthodologie d élaboration du schéma Concevoir une méthode en réponse à une ambition régionale Adopter un processus collaboratif et partenarial piloté de bout en bout Construire un processus de réflexion autour d une démarche prospective S appuyer sur des temps forts de concertation Aboutir à un schéma structurant et adaptable dans le temps Bilan du schéma transitoire Évaluation du degré de réalisation des axes stratégiques du schéma Évolution des formation sanitaires et sociales Les formations sanitaires Les formations sociales

5 5 1.1 Présentation du schéma des formations sanitaires et sociales La vision d anticipation du Président Alain ROUSSET sur les mutations économiques et sociales de demain, nous a incité vers une démarche prospective et collaborative, en s appuyant sur : 1) Une étude prospective sur l évolution en santé et organisations sociales, réalisée par Roland MICHEL. Nous avons auditionné quarante personnalités ou grands experts nationaux. 2) Un comité de pilotage, réunissant nos partenaires et institutions des formations sanitaires et sociales, ayant des compétences légales complémentaires. Il s est réunit sept fois de mars 2012, à mars ) Cinq séances plénières réunissant plus de cent professionnels pour aborder les grands enjeux, et éclairer notre production. Sous l effet conjugué de quatre ruptures - économique, démographique, épidémiologique et territoriale - nous concluons à la transition du système de santé à l image de la transition énergétique, et à la nécessité d adopter une vision intégrée et proactive de la santé et de la cohésion sociale. De l université, à la formation professionnelle, en passant par les écoles d infirmières, ou les instituts en travail social, la diversité des parcours est une richesse pour l Aquitaine, aux débouchés importants. Ainsi, ont été identifiés : - Cinq grands enjeux : démographiques, économiques et sociaux, de cohésion sociale, de santé et de formation. - Quatre domaines stratégiques en autant d axes de progrès à cinq ans : l emploi et les métiers sanitaires et sociaux, l appareil de formation, l offre de formation dans les territoires, les conditions d accueil et de vie des étudiants. Vous découvrirez les quatorze objectifs opérationnels, qui se déclineront en actions concertées. Souple pour être dans l action la plus adaptée, ce schéma tire sa force de son élaboration collaborative. Chaque année, ce comité de pilotage évaluera et examinera les actions pour répondre à la complexité des enjeux de développement durable, économiques et des changements règlementaires. A chaque scénario, nous prévoyons d interroger de manière différenciée les impacts sur : - Les débouchés professionnels, - Le contenu des formations, - Le décloisonnement des acteurs sanitaires et sociaux, - Les possibilités d expérimentations régionales. Outil adapté au changement de paradigme, son ambition est de faire émerger les talents de nos élèves et étudiants, et de les épanouir dans l emploi et le territoire de leur choix. Solange Menival Vice-Présidente en charge de la santé et des formations sanitaires et sociales

6 6 1.2 Méthodologie d élaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Concevoir une méthode en réponse à une ambition régionale En application de la Loi du 13 août 2004, le Conseil régional Aquitaine s est vu transférer, à partir du 1er janvier 2005, la responsabilité des formations sanitaires et sociales. Après un premier Schéma transitoire , le Schéma régional des Formations Sanitaires et Sociales constitue le premier projet stratégique régional dans ce domaine, élaboré et mis en œuvre pour cinq ans. Son ambition, définie par le Président Alain ROUSSET, est d être en mesure de : «Répondre aux défis de demain, en apportant aux Aquitains les orientations d une politique de développement des formations sanitaires et sociales prenant en compte les importantes mutations sociales, économiques et démographiques à venir». Pour répondre à cet enjeu, la Région Aquitaine, avec l appui d un cabinet de conseil, a choisi d adopter un processus collaboratif et partenarial, associant les principaux acteurs institutionnels impliqués par le schéma, à la fois dans sa conception, mais également dans le pilotage de sa mise en œuvre, sur les cinq années de sa réalisation. Elle a aussi pris comme option de s appuyer sur une démarche prospective envisageant à la fois l évolution du contexte des besoins sanitaires et sociaux de la population et des organisations à même de les prendre en charge, en vue d anticiper leur impact sur les métiers et les emplois. Elle a également considéré qu elle devait s accorder le temps d une large concertation avec les acteurs de terrain à l occasion de plusieurs journées plénières à caractère thématique. Elle a ouvert un dialogue avec les Conseils Généraux, en vue du développement d un processus de concertation sur l évolution des formations sanitaires et sociales. Elle a enfin souhaité un schéma à la fois constant dans le choix de ses domaines stratégiques et de ses axes de progrès, mais également concret et adaptable dans la formalisation et la réalisation de ses objectifs opérationnels Adopter un processus collaboratif et partenarial piloté de bout en bout Le Comité de pilotage a tenu sa première réunion le 23 mars Au cours de cette dernière ses membres ont échangé, puis se sont accordés sur l ensemble des dispositions structurant leur organisation et leur programme de travail : Composition et missions du Comité de pilotage Démarche d élaboration et de formalisation du schéma Note d orientation générale Cadrage de l étude prospective Calendrier prévisionnel de réalisation Le Comité de pilotage s est ensuite réuni à rythme régulier, avec la participation active et assidue de l ensemble des représentants des institutions qui le composent. Sur la base d ordres du jour et de comptes-rendus systématiques de ses travaux, il a préparé puis évalué la réalisation de chaque étape de formalisation du schéma, avec une grande liberté d expression, mais aussi d écoute de la part de chacun. Il a été à la base de la définition et de l écriture des domaines stratégiques, des axes de progrès et des objectifs opérationnels du schéma La dernière réunion du Comité de pilotage, relative à d élaboration du schéma, s est tenu le 26 mars 2013 pour valider la formalisation finale de ce dernier ; soit un an, quasiment jour pour jour, après le lancement des travaux de son élaboration.

7 7 Composition du Comité de pilotage du Schéma CRA Conseil Régional Aquitaine Solange MENIVAL Vice-Présidente en charge de la santé et des formations sanitaires et sociales Alain de BRUGIERE Directeur Général adjoint, en charge de la formation professionnelle et de l apprentissage photo en attente Josette LATOURNERIE Directrice de l apprentissage et des formations sanitaires et sociales Sébastien FOIX SAURET Chef du service développement des formations sanitaires et sociales ARS Agence Régionale de Santé photo en attente Patrice RICHARD Directeur de l offre de soins Pascale SULEYMAN Conseillère pédagogique régionale DRJSCS Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion sociale Bertrand ABIVEN Inspecteur Hors Classe Chef de la mission régionale d Inspection et de Contrôle Line GILLON Conseillère technique régionale en travail social Thierry DESERT Responsable Formation sanitaires et Sociales CESER Conseil Economique Social et Environnemental Régional Luc CADILLON Conseiller Vice-Président du Bureau du CESER CEFIEC Comité d Entente des Formations Infirmières Et Cadres Christine NOE Directeur des soins Présidente régionale du CEFIEC UNAFORIS François VINAS Président de l IRTS Union Nationale des Associations de Formation et de Recherche en Intervention Sociale Université de Bordeaux Segalen Professeur René DAUMAN Dans sa phase d élaboration du schéma régional des formations sanitaires et sociales de la Région Aquitaine, l animation du comité de pilotage a été assurée par Roland MICHEL, consultant en politique et systèmes de santé.

8 Construire un processus de réflexion autour d une démarche prospective Le choix de réaliser une étude prospective pour éclairer les orientations du futur schéma est né d une interrogation stratégique simple : comment imaginer de définir des orientations pour les formation sanitaires et sociales, à l horizon 2018, si nous n anticipons pas les changements susceptibles de s opérer dans les organisations sanitaires et sociales au cours des prochaines années et leurs conséquences en métiers, effectifs et compétences, concernant les professionnels dont la Région Aquitaine aura besoin demain? C est ainsi que la réalisation d une étude prospective s est imposée et a été inscrite dans le cahier des charges du marché d accompagnement de l élaboration du nouveau schéma. Sa commande a visé à éclairer la réflexion sur les orientations à donner au schéma régional, à partir de l énoncé de différents scénarii d évolution potentielle de l organisation des soins et de l action sociale, au cours des 10 à 15 prochaines années (Horizon 2020/2025), afin de pouvoir anticiper leur impact sur les formations aux métiers sanitaires et sociaux et les débouchés professionnels. La réalisation de l étude a été engagée en avril 2012 et a fait l objet d un suivi régulier de son avancement par le comité de pilotage, ainsi que de présentations et d échanges à l occasion de différentes journées plénières. Elle a été publiée et mise en ligne sur le site du Conseil régional en décembre Elle figure en annexe du schéma S appuyer sur des temps forts de concertation Malgré de nombreux rapports, aucun ne donne une perspective nette qui permette d éclairer les régions, en termes qualitatif et quantitatif, sur les professionnels du sanitaire et du social qui doivent être formés pour la décennie à venir. Face à la réduction de la démographie médicale, devonsnous par exemple former plus d infirmières, alors qu en Aquitaine, on en forme déjà deux fois plus qu il n en part à la retraite? Quelles perspectives pour les métiers du social qui prennent de plein fouet les conséquences de la crise économique, à la fois pour les publics qu ils sont amenés à suivre et les budgets permettant de les prendre en charge? Dans quel sens faire évoluer les formations? De quels masters aurons-nous besoin? Comment répondre à l exigence de compétences acquises par la pratique? Le principe de l organisation de temps forts, constituant autant de lieux d échanges et de débats autour de l élaboration du schéma, a conduit le Comité de pilotage à organiser cinq journées plénières thématiques, largement ouvertes aux représentants institutionnels des établissements de formation ; responsables, enseignants, étudiants ; mais également employeurs publics et privés, ainsi que représentants des autres acteurs impliqués dans le dispositif de formation et d emploi du secteur sanitaire et du secteur social. Réunissant plus d une centaine de participants à chaque fois, leur succès ne s est jamais démenti et a permis d inscrire l élaboration du schéma dans une logique de co-construction, s appuyant sur un processus d échanges continus entre les logiques et orientations institutionnelles et les préoccupations des acteurs de terrain. Une approche collective nouvelle s est opérée à partir de la prise en compte des apports, des temps de réflexions thématiques, des interventions d experts et des table-rondes, favorisant une meilleure compréhension de la problématique des uns et des autres et un décloisonnement des approches entre domaine sanitaire et domaine social.

9 9 Thèmes des cinq journées plénières organisées autour de d élaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales mai 2012 Lancement de la démarche : Bilan du schéma transitoire et premières réflexions sur les évolutions à conduire dans le nouveau schéma juin 2012 Perspective d évolutions des métiers et des compétences du secteur sanitaire et du secteur social, au regard des premières conclusions de l étude prospective octobre 2012 Etat des lieux des formations sanitaires et sociales, réflexion sur les perspectives de développement de la santé primaire et déclinaison des orientations du schéma décembre 2012 Un nouveau schéma pour cinq ans : Evolution des métiers et des emplois dans les territoires avril 2013 Un schéma des formations sanitaires et sociales à l horizon 2018 : des attentes des jeunes aux défis du vieillissement Aboutir à un schéma structurant et adaptable dans le temps Le choix du Comité de pilotage a été de donner au schéma une grande lisibilité, sans tomber dans le piège d une programmation à cinq ans, condamnée inévitablement à être remise en cause du fait des incertitudes du contexte actuel et des changements anticipés par l étude prospective, sans qu il soit possible d en prévoir, de façon certaine, ni la nature, ni l amplitude. Partant de ces options, le schéma a été construit autour de quatre grands domaines stratégiques qui constituent autant d éléments constants d attention et de préoccupations, à l horizon 2018, pour l orientation et la définition des formations sanitaires et sociales : les métiers et les emplois, l offre de formation, l appareil de formation et les conditions d accueil et de vie des étudiants. Des thèmes transversaux ont été identifiés liés aux évolutions de la prise en charge de la santé et des conditions sociales dans les territoires, ainsi que de la mise en œuvre de nouvelles technologies, qui viendront impacter, de façon probable, les orientations d évolution et d orientation des différents domaines stratégiques. Leur déclinaison en douze axes de progrès se traduit, à ce jour, par quatorze objectifs opérationnels. Si les axes ont par nature une dimension pérenne, les objectifs sont, quant à eux, adaptables et révisables, à la fois au regard des résultats de leur mise en œuvre, mais également des données nouvelles découlant des évolutions du contexte, tout autant institutionnel, qu économique et social.

10 10

11 Bilan du schéma transitoire Évaluation du degré de réalisation des axes stratégiques du schéma Le Schéma Régional Aquitain des Formations Sanitaires et Sociales a défini cinq axes opérationnels pour mieux répondre aux enjeux et évolutions des secteurs social, médico-social et sanitaire : AXE 1 - Développer et Piloter une fonction d observation sur l emploi et la formation AXE 2 - Adapter le dispositif de formations aux besoins économiques, sociaux et territoriaux AXE 3 - Améliorer les conditions d accès et de suivi des formations AXE 4 - Diversifier les voies d accès à la qualification AXE 5 - Développer une politique de collaboration suivie de partenariat et d échanges Ce bilan vise à évaluer le degré de réalisation de chacun d eux, à identifier les succès, mais aussi les difficultés rencontrées et à en tirer profit pour la mise en œuvre du nouveau schéma. AXE 1 Développer et piloter une fonction d observation sur l emploi et la formation Les travaux de Aquitaine Cap Métiers ont porté sur 22 métiers du secteur et un focus particulier a été réalisé sur 7 métiers considérés comme prioritaires (aide-soignant, infirmier, infirmière de puériculture, auxiliaire de puériculture, aide médico-psychologique, assistant de service social et éducateur spécialisé). Les travaux de collecte des données se sont révélés difficiles notamment concernant l emploi des établissements publics et privés qui sont lacunaires tant dans le secteur de la santé que du social. Ainsi l exercice d observation des métiers de ces secteurs est complexe et il semble que les initiatives dans les autres Régions rencontrent les mêmes difficultés qu en Aquitaine. Afin de donner sa pleine mesure à cet outil, Aquitaine Cap Métiers a constitué des groupes de réflexion pour analyser les données prospectives. Ces travaux ont été complétés par deux enquêtes : l une auprès des EHPAD (Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées) d Aquitaine sur les métiers d AMP (Aide Médico- Psychologique), aide-soignant, infirmier, auxiliaire de vie sociale l autre sur les perspectives d emplois pour sept métiers du champ sanitaire et social en Aquitaine Tous ces travaux d analyse sont disponibles sur le site La Région a confié à Aquitaine Cap Métiers (Oref) la mise en place d un observatoire des formations sanitaires et sociales en vue de mutualiser des informations quantitatives et qualitatives sur ce champ. Missions de l Observatoire Recueil, traitement de données régionales (métier, emploi, marché du travail, formation professionnelle) Constitution d un système d information statistique dédié au secteur sanitaire et social Capitalisation, mutualisation des sources d informations, connaissances et expériences Démarche prospective à 5 ans Animation d un réseau régional d acteurs Information sur les métiers, les formations disponibles et les voies d accès (y compris VAE, Validations des Acquis et de l Expérience)

12 12 AXE 2 Adapter le dispositif de formations aux besoins économiques, sociaux et territoriaux Le principe de primauté des besoins pour déterminer les flux de formation s applique aux formations sanitaires et sociales et demeure la règle. Le système emploi-formation est de plus en plus ouvert, les mobilités professionnelles sont plus élevées que par le passé et les données existantes ne permettent pas toujours d anticiper les flux. AXE 3 Améliorer les conditions d accès et de suivi des formations La Région dispose désormais d outils d information sur les métiers et les formations sanitaires et sociales notamment à travers Aquitaine Cap Métiers : Une plate-forme téléphonique régionale d information sur la formation Un Observatoire des métiers du secteur sanitaire et social Un portail Web dédié à l information sur la formation, l éducation, l orientation et les métiers en Aquitaine Un Extranet Sanitaire et social pour simuler et demander des bourses d études, et consulter l offre de formation de ce secteur Un meilleur chaînage est à trouver entre les formations professionnelles sanitaires et sociales et la voie scolaire. Il a donc été nécessaire d adopter une approche progressive d adaptation aux besoins qui prenne en compte : Les tensions actuellement observables sur le marché du travail Les évolutions prévisibles à moyen terme Les capacités effectives de l appareil de formation à augmenter son effort Les contraintes budgétaires Les enjeux territoriaux et le souci d offrir aux Aquitains la possibilité de se former en proximité La Région a apporté dans un premier temps une solution quantitative par des augmentations d effectifs. Il s agit maintenant de répondre à des déficits de professionnels sur certains territoires et dans certains types d établissements en attirant les jeunes professionnels. De même les employeurs ont une responsabilité et un rôle à jouer pour rendre plus attractifs les emplois. Enfin le secteur sanitaire et social étant en constante évolution, les diagnostics et les travaux de l observatoire ne peuvent se suffirent à euxmêmes et nécessitent une actualisation régulière. Se pose la question de l accompagnement et de la préparation aux concours d accès aux formations professionnelles pour les jeunes diplômés des sections sanitaires et sociales de la voie scolaire. La lisibilité de ces formations est extrêmement difficile compte tenu de la mise en place récente du Baccalauréat Professionnel «accompagnement soins et services à la personne». Qu en sera-t-il des équivalences et des passerelles qu offrira ce Baccalauréat avec certains diplômes d Etat du secteur sanitaire et social? Les taux de réussite aux diplômes sont globalement bons (de l ordre de 85 %) mais doivent demeurer sous observation, plus particulièrement avec la mise en place du dispositif LMD 1. L étude sur les taux et les causes d abandons s est avérée difficilement exploitable. En effet ces données actuellement collationnées dans le cadre des enquêtes écoles réalisées par la direction de la recherche des études et des évaluations statistiques (DREES) ne sont pas déclinées par Région. Pour pallier cette difficulté Aquitaine Cap Métiers a été missionné pour établir un partenariat conventionnel avec la DREES afin d obtenir des éléments beaucoup plus détaillés. 1. Licence Master Doctorat, architecture européenne des diplômes.

13 13 AXE 4 Diversifier les voies d accès à la qualification Les différentes voies d accès à la qualification qui existent aujourd hui (formation initiale, formation professionnelle, alternance par contrat de professionnalisation et apprentissage, V.A.E, parcours partiels...) sont montées en puissance afin de répondre à la fois aux besoins des différents publics, mais aussi aux besoins en emplois qualifiés dans les territoires, sans pour autant entrer en concurrence avec la voie initiale. Il est donc nécessaire de poursuivre et d articuler ces différentes voies d accès à la qualification afin de rendre l outil de formation cohérent et efficient sur l ensemble du territoire aquitain. Actions à poursuivre : Susciter le développement d une offre de formation répondant aux parcours diversifiés Renforcer le travail de concertation avec les Organismes de Formation, Éducation Nationale et branches professionnelles afin de déterminer un nombre de places pour les parcours partiels et ne pas déséquilibrer l ensemble du dispositif. Développer l apprentissage pour l ensemble des formations sanitaires et sociales La création de l Association de Développement de l Apprentissage des Professions Sanitaires et Sociales en Aquitaine et de Centres de Formation des Apprentis vont dans ce sens. Accompagner le développement de la VAE La mise en place d outils spécifiques d accompagnement à la VAE doit être poursuivie. AXE 5 Développer une politique de collaboration suivie de partenariat et d échanges L Etat garde des compétences importantes dans le domaine du contrôle pédagogique des organismes de formation et de l évolution des diplômes. Les Conseils Généraux sont en responsabilité de l essentiel des politiques sociales en tant qu employeurs directs (travailleurs sociaux) ou indirects (financeurs de structures qui emploient des travailleurs sociaux). Les employeurs Publics / Privés, branches professionnelles et Organisme Paritaire collecteur Agréé financent une part importante de la formation professionnelle. Pôle emploi qui finance une partie des formations des demandeurs d emploi. L Éducation Nationale dispense des formations du secteur. Les autres partenaires : Aquitaine Cap Métier, Missions Locales, Centre d Information et d Orientation dispensent des informations et des conseils sur l orientation. Les organisations étudiantes représentent les étudiants de chaque filière. Seule la mobilisation concertée de l ensemble de ces acteurs a pu permettre la mise en œuvre des orientations du schéma Évolution des formations sanitaires et sociales Les formations sanitaires Les formations suivantes ne sont pas dispensées à ce jour en Aquitaine : Audioprothésiste Prothésiste et Orthésiste pour l appareillage des personnes handicapées

14 14 Ces formations ne sont pas évoquées dans le schéma et n ont pas été étudiées dans le cadre de notre observatoire. Néanmoins des offres de formation existent sur le territoire national (ex : 5 écoles d audioprothésiste, Paris, Rennes, Lyon, Montpellier, Nancy). En aquitaine, 128 audioprothésistes exercent sur notre territoire (117 en Midi-Pyrénées, 122 en Pays de Loire), ce qui nous offre une densité de professionnels légèrement supérieure à la moyenne nationale. Formations ouvertes en Aquitaine sans financement Régional : Technicien de laboratoire médical Technicien supérieur en imagerie médicale Opticien Lunetier Diététicien Psychomotricien 1 Orthoptiste Orthophoniste 1 Ces formations sont dispensées par l Université, par l Education nationale ou au sein d établissements privés. Le quota annuel de psychomotricien a été augmenté et porté à 60 étudiants depuis l écriture du précédent schéma (impact du plan Alzheimer). Celui de la formation d Orthophoniste reste stable à 30 étudiants. Il n y a pas à ce jour d étude particulière en cours sur ces formations. Formations bénéficiant d un financement du Conseil régional d Aquitaine INFIRMIER (ère) Une association de développement de l apprentissage pour les professions sanitaires et sociales en Aquitaine a été créée afin de promouvoir et développer cette voie de formation dans ce secteur. L ouverture par la voie de l apprentissage préconisée par le schéma a été réalisée : CFA hospitalisation privée en Aquitaine : 19 (2 promotions ouvertes en 2012 soit 38 contrats) CFA Croix Rouge : 1 apprenti en 2012 Les taux de réussite au diplôme d état sont bons (de l ordre de 85 %) mais doivent demeurer sous observation plus particulièrement avec la mise en place du dispositif LMD. L étude sur les taux d abandons s est avérée difficile à mettre en oeuvre. En effet ces données, actuellement collationnées dans le cadre des enquêtes écoles réalisées par la Direction de la recherche des études et des évaluations statistiques (DREES), ne sont pas déclinées par région. Ainsi, nous avons demandé à Aquitaine Cap Métiers en charge de notre observatoire d établir un partenariat conventionnel avec la DREES afin d obtenir des données beaucoup plus détaillées au sein de notre territoire (en cours). Malgré une offre de formation qui semble suffisante pour honorer les emplois vacants (départs à la retraite et créations de postes), cette profession doit être observée. Plusieurs éléments contribuent à cette tension dans l emploi : la demande croissante de soins, la faible attractivité de certains territoires (zones rurales), les secteurs de la gériatrie et du handicap ainsi que le manque de mobilité géographique. MASSEUR KINESITHERAPEUTE Les quotas annuels ont été augmentés de 45 à 80, pendant la période de référence (création d un centre de formation de la Croix Rouge à Bègles avec 35 places ouvertes au concours d entrée). Depuis, la création d un nouvel institut au sein du centre hospitalier de Dax augmente le quota de 30 places supplémentaires et le porte ainsi à 110. Le contrat d allocation d études (CAE) visant à améliorer l attractivité du secteur public est peu utilisé. Il pose des difficultés réglementaires pour cette profession. Ainsi, un groupe de travail a été mis en place au sein de l institut de Bègles afin de mener une réflexion sur la fidélisation des étudiants masseurskinésithérapeutes dans des postes de salariés. Les premières pistes nous font penser qu il faut inciter les Centres Hospitaliers à proposer des allocations d études. Par ailleurs, le contrat d apprentissage pourrait être développé puisqu il garantit une assise juridique plus confortable que le CAE et peut être 1. Avis du Conseil régional sur le quota d entrée en formation

15 15 un bon outil de fidélisation pour l hôpital. Enfin, les employeurs devraient étudier la possibilité d offrir des emplois moins conventionnels qui pourraient permettre à leurs salariés d exercer en libéral une partie de leur temps tout en bénéficiant du plateau technique offert par l établissement. Ergothérapeute La formation est assurée par l Institut de Formation en Ergothérapie (IFE) de Bordeaux qui couvre l ensemble des besoins en formation d Aquitaine, mais rayonne également sur les régions limitrophes qui ne disposent pas d institut de formation (seule une dizaine d écoles existe en France métropolitaine). Il représente la seule offre de formation publique et hospitalière sur le territoire national. L IFE est autorisé à admettre en première année des études d ergothérapie 30 étudiants par an. Le quota n a pas évolué pendant la période, et les étudiants admis, sont sélectionnés par classement au concours «option ergothérapie» organisé par l Université Bordeaux Segalen à l issue de l année préparatoire d accession aux formations paramédicales. Depuis cette période, et dans le prolongement du Plan Alzheimer et maladies apparentées qui visait à accroître le nombre de professionnels formés, le Président du Conseil Régional d Aquitaine a augmenté la capacité d accueil de l IFE de Bordeaux de 15 étudiants soit 45 par an. Pédicure-podologue L Institut de Formation en Pédicurie Podologie (IFPP) de Bordeaux est le seul à dispenser cette formation en Aquitaine mais a également une vocation inter-régionale. Une dizaine d écoles existe en France métropolitaine et seulement deux sont publiques et hospitalières, respectivement à Bordeaux et Toulouse. L IFPP est autorisé à admettre en première année des études d ergothérapie 30 étudiants par an et le quota n a pas évolué pendant la période. Depuis 2012, et à l instar des admissions en formation d ergothérapie, de manipulateur en électroradiologie médicale et de massokinésithérapie, les étudiants sont sélectionnés par classement au concours «option pédicuriepodologie» organisé par l Université Bordeaux Segalen dans le cadre de l année préparatoire d accession aux formations paramédicales. SAGE - FEMME La loi HPST du 21 juillet 2009 permet l organisation au sein de l Université de la formation des sagesfemmes. Il est envisagé son rattachement à l Université sous réserve de l accord du conseil régional qui arrêtera les modalités financières de ce transfert. Cette intégration souhaitée par la communauté des sages femmes peine à se mettre en place. Les effectifs en Aquitaine n ont pas été modifiés et il n y a pas de demande en faveur de leur augmentation le conseil régional d aquitaine finance la formation à hauteur de FORMATIONS SPÉCIALISÉES : Infirmier (ère) anesthésiste Infirmière puéricultrice Infirmier (ère) bloc opératoire CADRE DE SANTÉ Il s agit essentiellement de formations de salariés financièrement pris en charge par les OPCA. Les effectifs de ces formations n ont pas évolué et pour certaines écoles, les capacités d accueil ne sont pas honorées. Comme le mentionnait le schéma , le facteur limitant est celui du financement des formations par les OPCA. Ces derniers sont de plus en plus sollicités dans le cadre de la formation

16 16 tout au long de la vie et voient leurs enveloppes budgétaires contraintes. Le Conseil régional d Aquitaine intervient néanmoins financièrement en assurant la charge du fonctionnement et de l équipement de ces instituts. Il assure également la prise en charge du coût pédagogique de la formation d infirmière puéricultrice lorsqu elle se déroule en continuum du DE infirmier. Le recrutement d infirmière de Bloc et d infirmière puéricultrice semble difficile en particulier dans les départements du Lot et Garonne et Dordogne. MANIPULATEUR D ELECTRORADIOLOGIE MEDICALE Cette formation est en cours de refonte dans le cadre du dispositif LMD et devrait aboutir à une uniformisation des deux diplômes (DE manipulateur ERM et DTS imagerie médicale). La Région finance le DE manipulateur ERM (Ministère de la Santé ) proposé dans un seul institut en Aquitaine situé à Bordeaux (quotas de 45 par an) et l Education Nationale offre et finance 24 places de DTS imagerie médicale par an au sein d un lycée de Périgueux. Malgré les préconisations du précédent schéma l offre de formation n a pas été augmentée au regard du petit volume d offres d emploi pendant la période. La densité de professionnels d Aquitaine en 2011 est dans la moyenne nationale. Il ne semble toujours pas nécessaire d augmenter le flux de sortants. AIDE SOIGNANT Comme préconisé par le schéma, le développement des voies alternatives de formation a été mis en place. Ainsi la Région finance 100 parcours partiels de formation d aide-soignant par an dont peuvent bénéficier des candidats au titre de la VAE ou de dispenses de formation prévus par la réglementation. Ces parcours partiels se rajoutent aux capacités d accueil des instituts et permettent d augmenter le nombre de diplômés aides-soignants. Une expérimentation a été ouverte par l apprentissage au CFA de l Association pour le Développement de l Apprentissage dans les Professions Sanitaires et Sociales en Aquitaine (ADAPSSA). Le nombre de diplômés est stable voire en légère hausse (augmentation des parcours partiels). Toutefois, les besoins sont croissants avec, en Aquitaine, la conjugaison du vieillissement de la population régionale et de celui des aidessoignants. Des difficultés de recrutement sont fréquentes, dans le privé comme dans le public, et sont essentiellement concentrées dans les établissements du secteur gériatrique et/ou en zone rurale. Avant d envisager une éventuelle augmentation des capacités d accueil des instituts, il conviendra d observer l évolution du nombre de formés d aides-soignants en parcours partiels et son impact en matière d offre de stages AUXILIAIRE DE PUERICULTURE L augmentation de la capacité d accueil préconisée a été réalisée (30 à 80) avec l ouverture de 3 Instituts de formation d Auxiliaire de Puériculture ( IFAP), respectivement à Agen (20), Bayonne (15) et Sauveterre de Béarn (15). La fonction d auxiliaire de puériculture est attractive et l augmentation de l offre de formation devrait faciliter le recrutement de ces professionnels par les employeurs AMBULANCIER La formation est assurée par 2 établissements privés en Aquitaine (Ordre de Malte et Association des Cours Professionnels d Ambulanciers en Aquitaine, tous les deux situés à Bordeaux). Les quotas n ont pas évolué pendant la période. Les voies d accès à ce diplôme peuvent se réaliser, soit sous la forme de contrat de professionnalisation à l ACPAA avec 2 jours/semaine en centre et le reste

17 17 en entreprise, soit par la voie scolaire (35 h par semaine) à l Ordre de Malte. Par ailleurs, le Conseil régional finance 40 parcours par an au titre de son plan régional de formation (PRF). Cette commande réalisée tous les deux ans par marché public est destinée aux demandeurs d emploi. L offre semble suffisante mais reste pénalisée par une centralisation sur Bordeaux des organismes de formations. Un projet d ouverture en Formation initiale dans le sud aquitaine est envisagé. PRÉPARATEUR EN PHARMACIE HOSPITALIÈRE L effectif actuel est de 40 dont 20 apprentis. Les quotas n ont pas évolué pendant la période. L accès à ce diplôme ne peut se faire qu après obtention du Brevet Professionnel de préparateur en pharmacie. Cette formation est actuellement accessible par la formation continue et l apprentissage. Dans le cadre de la diversification des voies d accès, le Conseil régional va financer, dès 2012, 5 parcours de préparateurs en pharmacie hospitalière au titre de la formation initiale par la voie scolaire. D après la Fonction Publique Hospitalière les volumes formés semblent suffisants. Les formations sociales PROBLÈMATIQUE GÉNÉRALE Ces formations requièrent une déclaration préalable à leur mise en œuvre qui doit être enregistrée par les services de l Etat (DRJSCS) au vu d un contrôle de conformité aux dispositions réglementaires et d une vérification des capacités d accueil et pédagogiques des établissements de formations en travail social. La Région quant à elle agrée les établissements à dispenser les formations par la voie initiale et en assure la charge financière. L offre globale de formation est donc encadrée par l Etat, mais non régulée et diffère parfois très sensiblement des effectifs agréés par les Régions. Globalement, le nombre total de formés est légèrement supérieur à l effectif pris en charge par la Région qui correspond exclusivement à la formation initiale. La différence correspond à la formation continue qui mobilise des financements d OPCA ou personnels. La DRJSCS demeure la ressource incontournable pour une vision politique efficiente de ces formations. Les échanges d informations entre l Etat et la Région autour des déclarations préalables et des agréments ont été mis en place pendant la période conformément aux préconisations. AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE (DEAVS) Ce diplôme est le seul titre du secteur de l aide à domicile inscrit au code de l action sociale et des familles, mais d autres certifications existent dans ce domaine : la mention complémentaire «aide à domicile» du BEP carrières sanitaires et sociales est reconnue comme équivalent au DEAVS, ce qui n est pas le cas du titre professionnel délivré par la FEPEM. Compte tenu des dispenses de formation liées à sa détention, il favorise l accès à la formation d aidesoignant. Aujourd hui, l évolution est de 40 à 50 places en formation initiale financées par le Conseil Régional auxquelles il faut ajouter 22 apprentis et 190 parcours de formation continue au PRF. L offre de formation globale est de 852 places par an, mais ne génère qu environ 300 élèves en formation par an. Le nombre de diplômés annuel est d environ 450 dont 200 en Validation des Acquis et de l Expérience. L impact de la création du Bac Pro «accompagnement soins et services à la personne» sur l évolution des professions de niveau V devra être considéré avec attention. ASSISTANT FAMILIAL (DEAF) L obligation de formation introduite par la loi du 27 juin 2005 a généré une demande importante tournée également vers la certification bien que la détention du titre ne soit pas une obligation. L offre de formation a connu une croissance rapide qui a pu accompagner cette demande puisque le potentiel correspondant à la somme des déclarations préalables enregistrées s établit à 515 places. AIDE MEDICO PSYCHOLOGIQUE (DEAMP) Sur 1116 places de formation ouvertes, 112 sont prises en charge par la Région dans le cadre du PRF Formation Continue et 4 apprentis inscrits. Le reste relève des OPCA. Avec 543 diplômés en Le nombre de diplômés

18 18 a presque doublé ces dernières années (la Région et les OPCA ont maintenu un financement stable sur la période). En dépit de la forte croissance tant de l offre de formation que nombre de diplômés, la tension demeure forte en particulier auprès des personnes âgées dépendantes. L augmentation du niveau de qualification des personnels des EHPAD liée au conventionnement ne s est pas toujours accompagnée d une articulation claire entre les missions des différents professionnels, notamment entre les aides-médico-psychologiques et les aides-soignants ; a fortiori lorsque les premiers sont recrutés sur des postes non pourvus par les seconds. MONITEUR EDUCATEUR (DEME) A ce jour, 170 places en formation initiale par an sont prises en charge par le Conseil régional et 30 sont formés par la voie de l apprentissage. Le maintien préconisé de l existant est assuré. Environ 180 diplômés par an, et il n existe pas de tension sur le marché de l emploi. septembre 2010 et juillet 2011 préconisent une stabilité des formations existantes au niveau des éducateurs spécialisés et des assistants de service social. Entre 2009 et 2011, les effectifs ont légèrement évolué comme suit : Assistant de service social : 110 /an soit maintien à 330 sur 3 ans. Educateur de jeunes enfants : légère augmentation de 35 à 47 dont 5 par apprentissage. Educateur spécialisé : légère augmentation de 211 à 234 dont 76 apprentis. Educateur Technique Spécialisé : augmentation de 11 à 21. TECHNICIEN EN EDUCATION SOCIALE ET FAMILIALE (DETISF) Le maintien préconisé à 38 formés par an est assuré. Formation assez récente qui peine à se développer faute d emploi. L offre de formation globale est de 76 par an mais pour seulement une trentaine de diplômés par an. CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE (DCESF) Au-delà des 20 formations prises en charge par la Région, il convient de rajouter 18 places en statut scolaire au lycée Bel Orme de Bordeaux et 27 en apprentissage. L offre de formation globale est de 127 par an mais pour seulement une quarantaine de diplômés par an. AUTRES FORMATIONS DE NIVEAU III Elles concernent les formations suivantes : Assistant du service social (DEASS) Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Educateur Spécialisé (DEES) Educateur Technique Spécialisé (DEETS) Les travaux conduits par l observatoire entre Il est à noter que ces formations de niveau III, malgré 3 années post baccalauréat, sont impactées par les accords de Bologne qui définissent le système européen basé sur des crédits capitalisables et transférables (ECTS). Cette organisation de formation en semestres devra être opérationnelle dès la rentrée 2013 et permettra la délivrance de 180 ECTS pour les diplômes cités ci-dessus. La stabilité des quotas pendant cette période devrait s imposer. Parallèlement, mais également en lien avec cette réforme, la Direction Général de Cohésion Sociale travaille à la refonte globale de la formation en travail social. En effet elle veut tendre vers ce que proposent les autres pays européens en la matière pour arriver à quatre ou cinq diplômes en travail social au lieu des 14 existants.

19 19 RESPONSABLE D UNITE D INTERVENTION SOCIALE (CAFERUIS) Actuellement, le Conseil régional ne finance pas cette formation (niv II) qui est réalisée dans le cadre de la formation continue dont les financements proviennent en grande partie des OPCA. Néanmoins, ce diplôme est réglementairement accessible en continuum de formation d un diplôme en travail social de niveau III et mériterait, à notre avis, une analyse plus approfondie. Les flux sont cependant limités puisque les employeurs, souvent sous contrainte budgétaire, auraient tendance à recruter sur un poste d encadrement un travailleur social de niveau III faisant fonction de CAFERUIS. MÉDIATEUR FAMILIAL (DEMF) La Région ne finance aucun parcours de formation attribuant ce diplôme d Etat qui n a pas fait l objet d étude lors du précédent schéma. L offre est restreinte, 30 places ouvertes dont 16 à l Université Bordeaux Montesquieu. Cette formation est accessible exclusivement par la formation continue puisqu il faut détenir préalablement un diplôme de niveau III du secteur sanitaire ou social avec expérience professionnelle. DIRECTEUR D ETABLISSEMENT SOCIAL ET DIPLOME D INGENIERIE SOCIALE (CAFDES) ET (DEIS) Ces deux formations de niveau I sont accessibles exclusivement par la formation continue puisqu il faut détenir préalablement un diplôme de niveau II du secteur sanitaire ou social et justifier d expérience professionnelle dans le secteur de l intervention sociale. Conclusion Globalement, le bilan de ce schéma transitoire montre qu il a permis de répondre aux enjeux tels qu ils avaient été définis en Ceux-ci se révèlent toujours pertinents en 2012, sans nul doute grâce à la démarche participative qui a présidé à l élaboration du schéma.

20 20 2. Une offre de formation diversifiée porteuse d atouts pour l avenir SOMMAIRE État des lieux des formations sanitaires Introduction L offre de formation Délivrance des diplômes Questionnement État des lieux des formations sociales Les diplômes des professions sociales Les voies d accès Une offre encadrée par le Code de l Action Sociale et Familiale Chiffres clés État des lieux des métiers et des emplois Chiffres clés des métiers de la santé par département Chiffres clés des caractéristiques individuelles des actifs occupés dans les métiers du social en Aquitaine et par département Les éléments de caractérisation des métiers de la santé et du social selon différents critères

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL (Document réalisé par la CIO Paramédical Février 2014 www.cioparamedical.com) Les références des textes législatifs figurant dans

Plus en détail

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2

Niveau 4 Certification niveau Bac. Niveau 2 Certification niveau Bac + 3 et 4 : licence, master 1 Niveau 1 Certification niveau Bac + 5 : master 2 d auxiliaire de vie d aide-soignant d auxiliaire de puériculture Certains titres ou diplômes permettent des exemptions à des épreuves de sélection pour l entrée en formation dans le secteur sanitaire et

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS REGLEMENT D INTERVENTION DE L AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION DES LIGERIENS Objectif La Région propose aux ligériens chaque année 30 000 places de stage dans le cadre de son Offre de Formation Territorialisée,

Plus en détail

3 150 diplômes de professions de santé

3 150 diplômes de professions de santé N 1 - Mai 005 3 150 diplômes de professions de santé délivrés en 003 dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur En 003, onze formations aux professions de santé sont proposées en région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions de santé en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

Document à consulter sur : www.onisep.fr/strasbourg

Document à consulter sur : www.onisep.fr/strasbourg Décembre 2013 CAP SUR LA SANTE EN ALSACE Partie I / Les concours paramédicaux Document à consulter sur : www.onisep.fr/strasbourg LE CALENDRIER DES CONCOURS Des renseignements utiles sur les concours pour

Plus en détail

LISTE DES FORMATIONS PRIORITAIRES RETENUES PAR LA CPNE-FP

LISTE DES FORMATIONS PRIORITAIRES RETENUES PAR LA CPNE-FP Préambule : L article 1-1 de l accord de Branche 2010-01 précise le rôle et les missions de la Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la en matière de formation professionnelle, d emploi, d études

Plus en détail

LE MÉTIER D INFIRMIER

LE MÉTIER D INFIRMIER LE MÉTIER D INFIRMIER L infirmier est un maillon essentiel de l équipe médicale, au sein de l hôpital. Il doit être capable d apporter son concours à l élaboration d un diagnostic et procéder aux soins

Plus en détail

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA PARAMEDICAL Métiers et formations Centre d information et d orientation de NOUMEA Santé et paramédical Soins médicaux médecin, chirurgien dentaire, pharmacien, sage-femme Soins paramédicaux infirmier,

Plus en détail

Octobre 2009. Médecine Paramédical social

Octobre 2009. Médecine Paramédical social Octobre 2009 Médecine Paramédical social MEDECINE ODONTOLOGIE SAGE PHARMACIE FEMME D.E. MEDECINE GENERALE 3 e année 2 e année D.E. MEDECINE SPECIALISEE 5 e année DCEM4 DCEM3 DCEM2 DCEM1 PCEM2 4 e année

Plus en détail

Une exposition : «Les services à la personne»

Une exposition : «Les services à la personne» Une exposition : «Les services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 4 panneaux (100 x 40 cm) disponible gratuitement. Un aperçu des activités,

Plus en détail

Ensemble dénommés «Les Parties»

Ensemble dénommés «Les Parties» Convention de partenariat relative à l organisation des formations conduisant à la délivrance du diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute et à la reconnaissance du grade de licence + 60 ECTS Entre :

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2012 2015

PROJET D ECOLE 2012 2015 PROJET D ECOLE 2012 2015 Former les futurs professionnels à l excellence des pratiques de soins Rédaction : P. Lombardo, Directeur des Soins en charge de l IFSI d Annecy IFSI Annecy Projet d Ecole 2012-2015

Plus en détail

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Réunion d information UDAF du Gard 23 mars 2015 Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Créée : MAJ : 24/06/2014 19/03/15 Sommaire 1 : UNIFAF 2 :

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Diagnostic territorial des Hautes-Pyrénées. Domaine du Sanitaire et du Social SYNTHESE

Diagnostic territorial des Hautes-Pyrénées. Domaine du Sanitaire et du Social SYNTHESE Diagnostic territorial des Hautes-Pyrénées Domaine du Sanitaire et du Social SYNTHESE Conseil Régional Midi-Pyrénées Service des Formations Sanitaires et Sociales Décembre 2009 STRATER Le village 31110

Plus en détail

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux BEP Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP) BEP Carrières sanitaires et sociales BEPA Services aux personnes CAP Assistant technique

Plus en détail

Formation professionnelle continue

Formation professionnelle continue Formation professionnelle continue La formation professionnelle continue comprend deux types d actions : - les actions figurant dans le plan de formation de l établissement ; - les actions choisies par

Plus en détail

Les formations aux professions de la Santé. LA RéUNION / MAYOTTE. Enquête Ecole 2011. N 25 Nov. 2013

Les formations aux professions de la Santé. LA RéUNION / MAYOTTE. Enquête Ecole 2011. N 25 Nov. 2013 N 25 Nov. 2013 L enquête école 2011 auprès des écoles de formation aux professions de la santé couvre la métropole et les DOM. L analyse des résultats issus de cette enquête traitée ciaprès, concerne la

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

adopté par la Commission Permanente du Conseil Régional du 16 décembre 2010 et applicable à compter de la rentrée de septembre 2011

adopté par la Commission Permanente du Conseil Régional du 16 décembre 2010 et applicable à compter de la rentrée de septembre 2011 Règlement régional des bourses paramédicales et en travail social accordées sur critères sociaux aux étudiants poursuivant des formations dans les écoles et instituts de formation de Midi-Pyrénées adopté

Plus en détail

Code emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux

Code emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux Rubriques S40.G10.08.002.004 / S40.G10.10.002.004 / S40.G10.25.002.004 Table incluant les codes fournis par la Direction

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Bourse «Avenir Recherche & Soins»

CAHIER DES CHARGES Bourse «Avenir Recherche & Soins» CAHIER DES CHARGES Bourse «Avenir Recherche & Soins» La Bourse Mutualiste pour la Recherche Infirmière et Paramédicale LE CONTEXTE GÉNÉRAL La recherche infirmière et paramédicale - c est-à-dire l étude

Plus en détail

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Mise à jour le : 20/01/2015 Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Cher B.P 2001 18026

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES REGIONALES EN FAVEUR DES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATIONS SOCIALES, PARAMEDICALES ET DE SANTE

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES REGIONALES EN FAVEUR DES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATIONS SOCIALES, PARAMEDICALES ET DE SANTE CP 13/09/13 REGLEMENT RELATIF AUX AIDES REGIONALES EN FAVEUR DES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATIONS SOCIALES, PARAMEDICALES ET DE SANTE VU le Code Général des Collectivités Territoriales, VU la délibération

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES 2012-2016 Région Midi-Pyrénées

SCHEMA REGIONAL DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES 2012-2016 Région Midi-Pyrénées DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES 2012-2016 SCHEMA REGIONAL SCHEMA REGIONAL DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES 2012-2016 Région Midi-Pyrénées Adopté en Assemblée plénière lors de la séance du 22

Plus en détail

LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière

LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière LES GRILLES DE SALAIRES 2014 des agents dans la Fonction Publique Hospitalière Site Internet : http:/// Copyright infosdroits 2014 Tout droit réservé Ne pas reproduire ou diffuser sans notre autorisation

Plus en détail

Centre de Formation des Professionnels de Santé

Centre de Formation des Professionnels de Santé Centre de Formation des Professionnels de Santé Hôpital de la Cavale Blanche 29609 BREST Cedex CATALOGUE DES FORMATIONS 2014 SOMMAIRE FORMATIONS CONTINUES Responsabilité, législation :...p.3 - Obligations

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION CLASSE DE SECONDE GT MARS 2011 SANTÉ ET SOCIAL. Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations

ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION CLASSE DE SECONDE GT MARS 2011 SANTÉ ET SOCIAL. Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION CLASSE DE SECONDE GT MARS 2011 SANTÉ ET SOCIAL Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations «Les enseignements d'exploration permettent de développer

Plus en détail

Diagnostic territorial de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges) Domaine du Sanitaire et social

Diagnostic territorial de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges) Domaine du Sanitaire et social Diagnostic territorial de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges) Domaine du Sanitaire et social Conseil Régional Midi-Pyrénées Service des formations sanitaires et sociales Septembre 2014 GESTE

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE IMF Edition mai 2014 DEIS 1/6 Métier FICHE FORMATION DEIS Les titulaires du DEIS ont la capacité de repérer, d expliciter et d organiser des réponses à partir d une expertise technique à visée sociale.

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

CONDITIONS D'ADMISSION A L'IFMK

CONDITIONS D'ADMISSION A L'IFMK CONDITIONS D'ADMISSION A L'IFMK TEXTES DE REFERENCE : - Décret du 29 mars 1963 modifié relatif aux études préparatoires et aux épreuves du diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute, - Arrêté du 23 décembre

Plus en détail

Dernière mise à jour le 11/09/15 1

Dernière mise à jour le 11/09/15 1 Libellé de l UE Libellé de l EC CM Résumés Intervenants SEMESTRE 3 UE 1 : Les politiques publiques sociales (6c) Politiques sociales (3c) Evaluation des politiques publiques des secteurs 18 h Par ce cours,

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

JE SUIS AIDE-SOIGNANT. Elections CTE/CAP. Auxiliaire de Puériculture Aide médico-psychologique

JE SUIS AIDE-SOIGNANT. Elections CTE/CAP. Auxiliaire de Puériculture Aide médico-psychologique JE SUIS AIDE-SOIGNANT Auxiliaire de Puériculture Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux personnels Aide-Soignant, Auxiliaire de Puériculture et Chacun connait le contexte actuel difficile, conséquence

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé Accord Cadre Du Relatif à L exercice médical à l hôpital Au cœur du système de santé, l hôpital en assure la continuité et la permanence. Avec son fonctionnement

Plus en détail

Schéma régional des formations sanitaires et sociales

Schéma régional des formations sanitaires et sociales Schéma régional des formations sanitaires et sociales Adopté par l Assemblée Plénière du Conseil Régional du 25 juin 2007 Les travaux du schéma ont été coordonnés par la direction de l enseignement supérieur,

Plus en détail

applicable à compter de la rentrée de septembre 2014 Vu les articles L451-3 et D451-7 du code de l action sociale et des familles,

applicable à compter de la rentrée de septembre 2014 Vu les articles L451-3 et D451-7 du code de l action sociale et des familles, Règlement régional des bourses paramédicales et en travail social accordées sur critères sociaux aux étudiants poursuivant des formations dans les écoles et instituts de formation de Midi-Pyrénées applicable

Plus en détail

www.lesindustriespapierscartons.org/site/espace-jeunes Télécharger directement le Petit Guide Métiers des Industries des Papiers et Cartons

www.lesindustriespapierscartons.org/site/espace-jeunes Télécharger directement le Petit Guide Métiers des Industries des Papiers et Cartons Espace Jeunes de l Observatoire prospectif des métiers et qualifications L histoire du papier - Les métiers - Les formations - Petit Guide Métiers des Industries des Papiers et Cartons www.lesindustriespapierscartons.org/site/espace-jeunes

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations initiales (RH1) SANTÉ ÉTABLISSEMENTS

Plus en détail

apparentés), titulaires d un diplôme ou d un titre paramédical européen, souhaitant exercer en région Nord Pasde-Calais et délivrées par les DRJSCS*

apparentés), titulaires d un diplôme ou d un titre paramédical européen, souhaitant exercer en région Nord Pasde-Calais et délivrées par les DRJSCS* L équivalence Les autorisations des diplômes d exercice étrangers en France dans le pour les ressortissants secteur du paramédical européens (ou apparentés), titulaires d un diplôme ou d un titre paramédical

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE UNE FORMATION, UN MÉTIER SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER www.ecolems.com Apprenez un métier et boostez votre carrière! ECOLEMS,

Plus en détail

INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des Soins d Urgence

INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des Soins d Urgence Centre Hospitalier Universitaire Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur R. Debré - 30009 Nîmes cedex 9-04 66 68 68 68 www.chu-nimes.fr INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

Publication des liens

Publication des liens Le Leem vous informe Publication des liens entre professionnels de santé et entreprises du médicament Vous êtes médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme, pharmacien, professionnel paramédical ou tout autre

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE POLE RESSOURCES - FORMATION CHU DE GRENOBLE

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE POLE RESSOURCES - FORMATION CHU DE GRENOBLE INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE POLE RESSOURCES - FORMATION CHU DE GRENOBLE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE GRENOBLE CS 10217-38043 Grenoble Cedex 9 I.F.C.S - 04.76.76.50.70 - Fax : 04.76.76.88.79

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION POUR LE CONCOURS D ENTREE EN FORMATION AIDE-SOIGNANTE 2015

DOSSIER D INSCRIPTION POUR LE CONCOURS D ENTREE EN FORMATION AIDE-SOIGNANTE 2015 INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS HOPITAUX DU LEMAN B.P. 526 74203 Thonon-les-Bains Cedex Tél : 04.50.83.22.50 Fax : 04.50.83.22.68 Mail : ifsi-sec@ch-hopitauxduleman.fr DOSSIER D INSCRIPTION POUR

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

ations sanitaires et sociales épertoire des form Conseil régional d Île-de-France www.iledefrance.fr

ations sanitaires et sociales épertoire des form Conseil régional d Île-de-France www.iledefrance.fr www.iledefrance.fr «Vous aider à faire le meilleur des choix possibles dans un secteur professionnel en évolution constante» Choisir sa formation professionnelle n est pas un exercice simple tant sont

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : GESTION DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX www.managementpublic.univ-cezanne.fr Aix-en-Provence : 21,

Plus en détail

ANNEXE 1 DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS

ANNEXE 1 DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS ANNEXE 1 DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS DEFINITIONS DES NIVEAUX DE QUALIFICATION DES EMPLOIS Employés et cadres Contenu des activités (en terme de technicité, animation, gestion-communication,

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2 1 - Objectifs de la formation La formation MOSSS vise à former les cadres managers, au sein d établissements privés ou publics des secteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux ou d organismes d insertion

Plus en détail

Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics

Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics Délégation régionale Aquitaine /2015 Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics CALENDRIER PREVISIONNEL 1 CNFPT - DELEGATION AQUITAINE LES PREPARATIONS AUX CONCOURS ET

Plus en détail

Semaine du sanitaire, du social et du médico-social

Semaine du sanitaire, du social et du médico-social Dossier de presse Du 7 au 11 octobre 2013 Semaine du sanitaire, du social et du médico-social Des formations et des métiers pour répondre aux évolutions de la Bretagne Donner un coup de projecteur aux

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Les infirmiers anesthésistes ont les plus hauts salaires, les préparateurs en pharmacie, ceux qui progressent le plus

Les infirmiers anesthésistes ont les plus hauts salaires, les préparateurs en pharmacie, ceux qui progressent le plus Communiqué de presse 2 ème édition du Baromètre Appel Médical des salaires de la santé Les infirmiers anesthésistes ont les plus hauts salaires, les préparateurs en pharmacie, ceux qui progressent le plus

Plus en détail

Formations 2014/2015

Formations 2014/2015 Institut de Formation en Soins Infirmiers Paris Saint-Joseph Département de formation continue Formations 2014/2015 «Apprendre tout au long de la vie» Notre enjeu : vous guider dans la réalisation de votre

Plus en détail

Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins?

Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins? Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins? Laurent QUENEC HDU Descriptif : Le métier de cadre de santé est en constante évolution : le cadre est aujourd

Plus en détail

Rapport relatif aux métiers en santé de niveau intermédiaire

Rapport relatif aux métiers en santé de niveau intermédiaire Rapport remis à Monsieur Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l Emploi et de la Santé Madame Valérie Pécresse, Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche Madame Nora Berra, Secrétaire

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ

MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Santé Présentation Les parcours du Master Management du social et de la santé s'efforcent

Plus en détail

FILIERE ADMINISTRATIVE

FILIERE ADMINISTRATIVE FILIERE ADMINISTRATIVE Au 9 avril 2015 1 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse 80 rue Marcel Demonque AGROPARC CS 60508, 84908 AVIGNON CEDEX 9 - Tel : 04.32.44.89.30 / Fax

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Septembre 2008 1 Direction Générale Adjointe Solidarités Formations tout au long de la vie Direction des Solidarités

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION PATIENT INTERVENANT 2015

DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION PATIENT INTERVENANT 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION PATIENT INTERVENANT 2015 A retourner à l adresse suivante : CARSAT Nord-Picardie - CERFEP 11 Allée Vauban 59662 VILLENEUVE D ASCQ Cedex 2 photos d identité obligatoires

Plus en détail

GIP Ecole Supérieure Montsouris

GIP Ecole Supérieure Montsouris > - ouverture et excellence GIP Ecole Supérieure Montsouris En 1988, la faculté de médecine de Créteil crée la première Maîtrise Sciences et Techniques (MST) Santé Mentale - Editorial - GIP Ecole Supérieure

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations initiales (RH1) La Ministre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

CoordinationNationaleInfirmière

CoordinationNationaleInfirmière CoordinationNationaleInfirmière Direction générale de l action sociale Sous-direction des institutions, des affaires juridiques et financières Bureau de la réglementation financière et comptable (5B) Circulaire

Plus en détail

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé Tours Débat régional du 13 février 2014 Chantier n 1 du programme Gaspar : développer les conventionnements tiers payant

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE DEVENIR ENSEIGNANT : LES NOUVEAUTÉS ENQUÊTE : LES FRANÇAIS ET LE MÉTIER D ENSEIGNANT CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011

Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011 LA PROFESSION D AIDE-SOIGNANT EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011 OPEQ Chambre de Commerce et d'industrie de région Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité

Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité Dans le champ de l action sociale, médico-sociale et de la santé, le secteur associatif représente environ

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Diplôme d Etat d Aide-Soignant

Diplôme d Etat d Aide-Soignant Diplôme d Etat d Aide-Soignant I) Lieux et dates de formation : *Site de Sauveterre (64 390) : Centre de Formation - Rue Léon Bérard - Sauveterre 33 places * Site d Arzacq (64 410): Maison de la Formation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSH1506148A Intitulé du texte : Arrêté relatif à l admission dans les instituts préparant au diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute Ministère à l

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Table des matières Note de cadrage Groupe 1 : Dépendance et aide à domicile Propos liminaires : l élaboration

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail