BALLON AERIEN D OBSERVATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BALLON AERIEN D OBSERVATION"

Transcription

1 BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE BALLON AERIEN D OBSERVATION CAHIER DES CHARGES Session 2012 / 2013 Lycée Jacques PREVERT Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 1/14

2 1. PRESENTATION GENERALE DU PROJET Contexte général du produit et énoncé du besoin Le ballon captif moderne a été adopté par quelques photographes pour réaliser des vues aériennes. A la fois non polluant et silencieux cela permet de réaliser des vidéos ou photos à moindre coût par rapport aux autres techniques de vol motorisé. La photographie aérienne par ballon captif doit être réalisée par temps calme (moins de 25 km/h de vent) et permet le survol à basse altitude de zones urbaines. Le ballon captif permet de réaliser des prises de vue entre 10m et 100m pour différents domaines tels que le tourisme, l'industrie, l'immobilier, l'aménagement du territoire. Les retombés économiques de cette activité sont pour l'instant essentiellement limitées à la publicité immobilière, et à diverses recherches expérimentales (agronomie, géologie, archéologie, etc.). Il est intéressant de développer ce produit pour ouvrir d autres horizons au ballon d observation aérienne, davantage grand public. Pouvoir photographier ou faire photographier son village, sa propriété à moindre cout. Permettre la surveillance de manifestations culturelles, permettre l observation en forêt de la canopée, etc. 2. L ENONCE DU BESOIN (Utilisation de la méthode APTE) L objectif de l analyse du besoin est de valider l émergence du besoin né d idées, de perceptions du marché ou d insatisfactions client, en passant par les phases d expression et de validation Expression du besoin A qui (à quoi) le produit rend-il service? Sur qui (sur quoi) le produit agit-il? Utilisateur Produit Niveau d information BALLON AERIEN D OBSERVATION Observer des images aériennes transmises au sol sur un PC portable et pouvoir les acquérir avec une carte d acquisition Dans quel but? Dans quel but le produit existe-t-il? Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 2/14

3 2.2. Validation du besoin Il s agit d un questionnaire destiné à valider l existence du besoin : - en exprimant le but et les raisons qui lui ont donné naissance, - en recherchant les cas d évolution ou de disparition susceptibles de rendre le besoin obsolète. Pourquoi ce besoin existe-t-il? (causes, origines, ) - Ce besoin existe car la photographie d images aériennes pour le grand public ou l observation d images aérienne lors de manifestations sont de plus en plus fréquentes. Pour quoi ce besoin existe-t-il? (dans quel but, finalités, ) - Pour observer des images aériennes. - Parce qu il est nécessaire de concevoir un ballon permettant d observer des images à moindre cout. - Qu est ce qui pourrait faire évoluer ou disparaître ce besoin? - Ce besoin peut disparaître si un autre principe d observation est inventé, visualisation satellite avec une grande précision et accessible au grand public. - (1) Une nouvelle norme anti-pollution demandant un recyclage total des produits. - es serrures à clés traditionnelles au profit Quelle est la probabilité de l évolution ou de la disparition du besoin? - (1) Ceci n est pas d actualité mais une tendance se profile vers l utilisation d énergie propre. ( - Ceci n est pas d actualité. - Pas d évolution a court terme. - Pas de disparition du besoin.es à clés traditionnels. Conclusion sur la validité du besoin? Le besoin est validé à moyen terme. - Le besoin est validé à moyen terme. Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 3/14

4 3. EXPRESSION FONCTIONNELLE DU BESOIN 3.1. Identification des fonctions de service Définition de la liste exhaustive des éléments (personnes, équipements, matières, etc) et contraintes qui constituent l environnement du produit au cours de sa vie en situation d agir sur lui ou de subir ses actions. Ballon Utilisateur Fin de vie FC1 FC10 FC3 FC5 FC2 FP1 FC4 Observer des images aériennes transmises au sol sur un PC portable FC3 Energie Normes et réglementation s FC9 FC8 FC7 Maintenance Environnement 3.2. Classification par importance FP1 Fonctions principales Observer des images aériennes transmises au sol sur un PC portable Fonctions complémentaires et de contraintes FC1 : Pouvoir voler FC2 : Pouvoir supporter la nacelle technique FC3 : Utiliser l énergie autonome FC4 : Commander le déplacement de la caméra FC5 : Transmettre une image de qualité au PC FC6 : Faciliter le montage des pièces FC7 : Faciliter la maintenance FC8 : Résister au milieu environnant FC9 : Être aux normes en vigueur FC10 : Être recyclable Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 4/14

5 3.3. Caractérisation des fonctions de service Ci-dessous est présentée sous forme de tableau la caractérisation des fonctions de services : critères, niveaux et flexibilité, restreint aux composants de limites d acceptation et classe de flexibilité. Fonctions de service Critères d appréciations Niveaux d appréciations Flexibilité Limite Classe d acceptation Caméra CCD de bonne résolution délivrant une information analogique Caméra couleur 500 x500 pixels FP1 : Observer des images aériennes transmises au sol sur un PC portable Transmission hertzienne HF avec émetteur et récepteur 100 m Maxi F1 Transformation de l information analogique en information numérique Conversion FC1 : Pouvoir voler FC2 : Pouvoir supporter la nacelle technique - Soulever la nacelle avec ses composants techniques - Poids mini - Fixation aisée Poids à définir Maxi F0 Maxi Maxi F2 FC3 : Utiliser l énergie autonome Alimentation par batterie Durée d un vol 1H Maxi F2 FC4: Commander le déplacement de la caméra FC5 : Transmettre une image de qualité au PC Télécommande radio 4 voies Transmission analogique HF 100 m Mini 50 m F1 Maxi Maxi F2 FC6 : Faciliter le montage des pièces - Standardisation des éléments - Faciliter de démontage Maxi Maxi F2 Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 5/14

6 Fonctions de service Critères d appréciations Niveaux d appréciations Limite d acceptation Classe FC7 : Faciliter la maintenance Maxi F1 FC8 : Résister au milieu environnant - Contre les projections d eau - Température - Magnétisme IP 54 Voir norme IEC Maxi F1 FC9 : Être aux normes en vigueur - Indices de protection - Normes électriques IP 54 Voir norme IEC Maxi F1 FC10 : Être recyclable - Taux de recyclage - Ecoconception 60 /o de la masse 50 /o mini F1 Critères d appréciations : caractère retenu pour apprécier la manière dont une fonction est remplie ou une contrainte respectée Niveaux d appréciations : grandeur repérée sur une échelle adoptée pour un critère d'appréciation d'une fonction Flexibilité : ensemble d'indications exprimées par le demandeur sur les possibilités de moduler leniveau recherché pour un critère d'appréciation ; Classe de flexibilité : indication littérale placée auprès d'un niveau d'un critère d'appréciation, permettant de préciser son degré de négociabilité ou d'impérativité ; Limites d'acceptation : niveau de critère d'appréciation au-delà duquel le besoin est jugé non satisfait. Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 6/14

7 4. DESCRIPTION DU PRODUIT Organisation fonctionnelle du produit FAST de description du produit à compléter FP1 Observer des images aériennes transmises au sol sur un PC portable FT1 Acquérir l information image Note : Choisir une caméra adaptée avec une bonne résolution compatible avec le système de transmission. empreintdigitale FT2 Emettre l information image Note : Choisir une solution électronique permettant de transmettre l information à distance (Emetteur) FT3 Recevoir l information image Note : Choisir une solution électronique permettant de recevoir l information à distance (Récepteur) FT4 Alimenter en énergie la nacelle Note : Choisir une alimentation permettant l alimentation autonome de la nacelle (caméra, récepteur, moteurs) FT5 Adapter l image Note : Choisir la solution électronique pour adapter l image analogique en image numérique FT6 Visualiser l image Note : Installer et configurer un logiciel permettant d exploiter l information numérique transmise au PC par l USB FT7 Alimenter en énergie la partie transmission au sol solcommande de la tourelle Note : Choisir la batterie assurant l alimentation du récepteur image et de l émetteur tourelle FT8 Acquérir l information pour piloter la tourelle Note : Choisir une solution pour envoyer l information de pilotage aux moteurs de la nacelle FT9 Emettre l information de commande à la tourelle Note : Choisir une solution pour transmettre l information de commande des moteurs à la nacelle FT10 Recevoir l information au niveau de la tourelle Note : Choisir une solution électronique qui permet de recevoir l information transmise aux moteurs Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 7/14

8 FT11 Communiquer l information tourelle Note : Choisir une solution électronique permettant de communiquer l info aux préactionneurs FT12 Distribuer l énergie vers les actionneurs tourelle Note : Choisir une solution électronique pour alimenter en énergie les moteurs (pont en H à transistor ou relais) empreintdigitale FT13 Convertir l énergie pour assurer le mvt tourelle Note : Choisir les actionneurs pour le mouvement transversal et azimut de la caméra FT14 Transmettre l énergie pour le mvt tourelle Note : Choisir une solution cinématique permettant d entrainer la caméra dans les deux mouvements empreintdigitale Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 8/14

9 FP1 Observer des images aériennes transmises au sol sur un PC FC1 Pouvoir voler Note : Choisir le gaz approprié pour que le ballon puisse soulever la nacelle en altitude FC2 Pouvoir supporter la nacelle technique Note : Choisir et dessiner une nacelle permettant de supporter le système mécatronique FC3 Utiliser l énergie autonome Note : Choisir la batterie permettant l alimentation autonome de la nacelle du ballon FC4 Commander le déplacement de la caméra Note : Choisir le mode de transmission de l information vers les actionneurs déplaçant la caméra de la nacelle FC5 Transmettre une image de qualité au PC Note : Choisir la solution technique appropriée pour transmettre l image de qualité sans interférence FC6 Faciliter le montage des pièces Note : Choisir les solutions pour le montage des composants sur la nacelle FC7 Faciliter la maintenance Note : Choisir les pièces adaptées à la maintenance (cinématique simplifiée) FC8 Résister au milieu environnant Note : Choisir des solutions technologiques permettant de tenir compte des contraintes du milieu ambiant FC9 Être aux normes en vigueur Note : Veille technologique pour s informer sur les normes et en tenir compte FC10 Etre recyclable Note : Choisir les matériaux adaptés Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 9/14

10 AGIR CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 5. CHAINE D INFORMATION et CHAINE D ACTION de la partie image Grandeur physique à acquérir Energie d entrée Chaîne d information ACQUERIR EMETTRE RECEVOIR Ordres de pilotage Serrure au repos Energie d entrée ALIMENTER ADAPTER Chaîne d énergie et d action VISUALISER Serrure actionnée La chaîne d information permet : - D'acquérir des informations. C est le rôle de la caméra - D émettre ces informations. C est le rôle de la carte électronique de l émetteur HF qui permet de transmettre l image provenant de la caméra - De recevoir les informations. C est le rôle du circuit électronique du récepteur HF La chaîne d action permet : - L alimentation de la caméra et de l émetteur HF. - L adaptation du signal par un digitaliseur qui convertit le signal analogique en un signal numérique. - La visualisation du signal en numérique par l écran du Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 10/14

11 AGIR CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL CHAINE D INFORMATION et CHAINE D ACTION du déplacement transversal et azimut de la caméra Grandeur physique à acquérir Energie d entrée Chaîne d information ACQUERIR EMETTRE RECEVOIR Ordres de pilotage COMMUNIQUER Serrure au repos Energie d entrée ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR Chaîne d énergie et d action TRANSMETTRE Serrure actionnée La chaîne d information permet : - D'alimenter l émetteur - D'acquérir des informations. C est le rôle des boutons qui permettent la commande transversale ou azimut du moteur - D émettre ces informations. C est le rôle de la carte électronique de l émetteur qui permet de transmettre l information au récepteur situé dans la nacelle - De recevoir les informations. C est le rôle du circuit récepteur qui va transmettre les informations aux préactionneurs. La chaîne d action permet : - L alimentation du récepteur, des préactionneurs et actionneurs. - De distribuer l énergie vers les préactionneurs (relais) - De convertir l énergie électrique en énergie mécanique (moteur à courant continu) - De transmettre l énergie donc d adapter la vitesse et le couple (réducteur) Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 11/14

12 6. DESCRIPTION DU PRODUIT ATTENDU Le dispositif doit se composer d un ballon de diamètre et de forme variable, gonflé à l hélium et équipé d une nacelle sur laquelle repose une caméra haute résolution. La caméra d observation est dirigée du sol à l aide d une télécommande radio et un écran de visualisation ( PC portable) permet à l utilisateur de visualiser les images. Le ballon est relié au sol par une corde, ce qui permet de faire évoluer le ballon (contrôle de l altitude et de la rotation. La nacelle doit être équipée d une alimentation autonome, d une caméra et d un système de transmission HF vers le sol, permettant une prévisualisation d'image en direct, sur un PC portable. La réalisation d une vidéo pendant l observation, permettra ensuite l acquisition de certaines images (photographies). Transportée gonflée à l aide d une remorque, cette unité mobile, doit être facile à déployer, extrêmement maniable, et parfaitement adaptée aux situations les plus exigeantes. Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 12/14

13 6. INDICE DE PROTECTION Indice de protection (degré de protection), c est le degré de protection qui caractérise l aptitude d un matériel à supporter les deux influence externes suivantes : pénétration de corps solides et protection des personnes pénétration de l eau L IP comporte 2 chiffres relatifs respectivement à ces deux influences externes. Il est attribué au matériel à la suite d une série d essais définis par la norme NF EN Le degré de protection IP doit toujours être lu et compris chiffre par chiffre et non globalement. Au plan français, un troisième chiffre, facultatif, peut être mentionné par le fabricant (Norme NF C ) Une lettre optionnelle peut compléter les deux chiffres de l IP. Elle indique l aptitude de l enveloppe à protéger les personnes contre l accès aux parties dangereuses. Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 13/14

14 Code IK : protection contre les chocs mécaniques (NF EN ) Lettre additionnelle, (option) protection des personnes contre les accès aux parties dangereuses. Lettre supplémentaire (option) information spécifique. 7. NORME ELECTRIQUE Les matériels ou appareils électriques doivent être conformes à la Norme internationale IEC international standard et aux normes particulières qui les concernent. Il est rappelé que les marques ou certificats de conformité constituent des présomptions de conformité à la réglementation. la Norme internationale IEC ( CEI ) international standard Commission Electrotechnique Internationale International Electrotechnical Commission Le système IEC est constitué d une norme générique et de normes filles par secteur d activité. Exemples extraits de la norme : IEC : Luminaires portatifs pour enfants IEC : Modules photovoltaïques pour application terrestre IEC : Câbles d'énergie à isolation extrudée IEC : Matériel équipement électrique IEC : Connecteurs Dossier cahier des charges ballon aérien d observation page 14/14

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous Nous savons qu'un système d'alarme permet de protéger une habitation en détectant et en signalant une ouverture de porte, de fenêtre ou un mouvement dans une pièce. Mais comment détecter et existe il un

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Le cahier des charges

Le cahier des charges Préparation Prenez une nouvelle double page dans votre cahier et notez le titre de l'activité : CI1-S1-A2 - Le cahier des charges Prenons l'exemple d'un produit Hi-Tech : La brosse à dents électrique!

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE LYCEE JACQUES PREVERT ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE PRESENTATION La structure ci-dessous représente la structure fonctionnelle générale

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé :

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé : VOITURE ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Centre d intérêt : FORMES ET CARACTERISTIQUES DE L ENERGIE, AMELIORATION DE L EFFICACITE ENERGETIQUE Connaissances visées AGENCEMENT DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

Analyse Fonctionnelle

Analyse Fonctionnelle Analyse Externe Analyse Fonctionnelle Nécessité de l Analyse du Besoin Analyse du Besoin Verbalisation du Besoin Caractérisation du Besoin Validation du Besoin CdC des Prestations Objet de l Analyse Fonctionnelle

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : Ces dernières années, sont apparues plusieurs avancées technologiques relatives à la pédagogie et au transfert des connaissances : Les outils

Plus en détail

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système.

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système. Sciences de l Ingénieur TP n 1-Analyse d un système automatisé Capsuleuse de Bocaux Compétences attendues lors du TP: Analyser o Identifier le besoin et les exigences => Fonction globale o Définir les

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur CAHIER DES CHARGES Caractéristiques électriques Tension nominale moteur courant continu 12 V Tension d utilisation 10-16 V Courant

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR Boîtier de commande extractible Batterie 24V SOMMAIRE 1. PRESENTATION GENERALE... 3 1.1. Mise en situation... 3 1.2. Fonctionnement de la partie opérative... 4 1.3. Photographies

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : Un bon brossage de dents doit durer deux minutes minimum. Les enfants perdent la notion du temps et il est très difficile pour eux de contrôler

Plus en détail

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Descriptif du support technologique Le drone Hexacopter est un appareil

Plus en détail

TOUT PILOTER AVEC UNE TELECOMMANDE

TOUT PILOTER AVEC UNE TELECOMMANDE Connaissance(s) : Représentation fonctionnelle. Adaptation aux besoins et à la société. Transport du signal : - lumière, infrarouge ; - ondes : hertziennes, ultrasons ;- électrique Capacité(s) : (1) Décrire

Plus en détail

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge?

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge? Comment réaliser une maquette de montecharge? Situation problème: Je veux réaliser la montée et la descente d'une charge de 200 grammes sur une hauteur de 20cm en tournant une manivelle dans un sens pour

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DÉFINITION DES AXES Le robot Ericc 3 est un robot ayant 5 axes de rotation. Ce robot anthropomorphe est utilisé en entreprise pour

Plus en détail

CANNE DE RANDONNEE ECLAIRANTE AUTORECHARGEABLE

CANNE DE RANDONNEE ECLAIRANTE AUTORECHARGEABLE BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE CANNE DE RANDONNEE ECLAIRANTE AUTORECHARGEABLE CAHIER DES CHARGES Session 2013 / 2014 Lycée Jacques PREVERT Dossier cahier

Plus en détail

VIGIPARK. Présentation Générale

VIGIPARK. Présentation Générale 1/10 (Mécanisme de réservation d emplacement de parking) Présentation Générale Réalisé par MM LARONDE Jean Yves 1, ROY Frédéric 2, BETTIG Bruno 2 1 Professeur agrégé de génie électrique 2 Professeurs agrégés

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

CLE USB Page CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1 1. CONTEXTE CLÉ USB 1.1. ENONCE DU BESOIN. 17 octobre 2007 PROJET. Projet : Clé USB Henri Brisson

CLE USB Page CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1 1. CONTEXTE CLÉ USB 1.1. ENONCE DU BESOIN. 17 octobre 2007 PROJET. Projet : Clé USB Henri Brisson CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL 1 Projet : Clé USB Henri Brisson Responsable du projet : Mme Muriel FALIBARON, Proviseure du lycée Henri Brisson Date du projet : 02102007 Description du projet : Concevoir

Plus en détail

1/10 guide_utilisateur_carte_mermoz_v1.8

1/10 guide_utilisateur_carte_mermoz_v1.8 1/10 guide_utilisateur_carte_mermoz_v1.8 Fonctions La carte Mermoz est un système électronique qui se charge d enregistrer et de dater des mesures de tension. Elle peut être utilisée pour une large variété

Plus en détail

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles.

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles. MBR225 Module de surveillance des chaînes cinématiques Le module est dédié à la surveillance du fonctionnement de machines dont la chaîne cinématique constitue un facteur important de sécurité : treuil,

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION PRODUIT

DOSSIER DE PRÉSENTATION PRODUIT DOSSIER DE PRÉSENTATION PRODUIT 1. Présentation générale du système : Le système étudié est un destructeur de document de marque Rexel. Il fait parti d une gamme de destructeurs pour le bureau à domicile.

Plus en détail

Boite aux lettres communicante

Boite aux lettres communicante Classe concernée : Terminale S Science de l ingénieur Nombre total d élèves : 3 Nombre de s pour ce projet :2 Boite aux lettres communicante On se propose d'équiper une boite aux lettres normalisée d'un

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE CH : 3 EVOLUTION DES SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE 3.1 Systèmes de vidéosurveillance classique CCTV : 3.2 Systèmes de vidéosurveillance analogique avec magnétoscopes traditionnels

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne OctoCopter Descriptif technique Drone 8 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : A quoi servent les pneus? Les pneus sont des éléments qui relient la voiture à la route. Ils doivent donc être en parfait état pour remplir leurs

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia Matière : Science de l Ingénieur - P.E - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies

Plus en détail

SOMMAIRE A - DOSSIER TECHNIQUE. 1 - SOLUTION CLÉ A PUCE. Description. 2 - LE MARCHÉ POTENTIEL 3 - L ENTREPRISE 4 - LA SERRURE ÉLECTRONIQUE

SOMMAIRE A - DOSSIER TECHNIQUE. 1 - SOLUTION CLÉ A PUCE. Description. 2 - LE MARCHÉ POTENTIEL 3 - L ENTREPRISE 4 - LA SERRURE ÉLECTRONIQUE MODÈLE 45000 SOMMAIRE A - DOSSIER TECHNIQUE 1 - SOLUTION CLÉ A PUCE. Description. 2 - LE MARCHÉ POTENTIEL 3 - L ENTREPRISE 3-1 Présentation 3-2 Les produits de l entreprise 3-3 La concurrence 4 - LA SERRURE

Plus en détail

CTP 3.0 Logiciel de pesage orienté réseau

CTP 3.0 Logiciel de pesage orienté réseau CTP 3.0 est un logiciel de pesage permettant l acquisition, le traitement et l exportation de données de pesage. Orienté réseau TCP/IP, la souplesse de notre logiciel permet son intégration dans la plupart

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

1-DECOUVERTE DU PRODUIT

1-DECOUVERTE DU PRODUIT AALYSE FOCTIOELLE Compétences techniques mises en œuvre : CI 1 (AF1 AF2 AF3) - configurer, faire fonctionner le produit - identifier et définir le besoin auquel répond le produit et ses fonctions de service

Plus en détail

LOT N 2 MICRO-DRONES GRAND PUBLIC

LOT N 2 MICRO-DRONES GRAND PUBLIC MINISTERE DE L INTERIEUR Service de l achat, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure Sous-direction des achats bureau des Marchés Publics Place Beauvau 75 800 PARIS CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : Le golf est un sport qui nécessite un comptage des points spécifique : La formule de jeu la plus jouée (Stroke Play), comme dans les tournois

Plus en détail

CEATION D UN KIT DE VIDEOSURVEILLANCE

CEATION D UN KIT DE VIDEOSURVEILLANCE CEATION D UN KIT DE VIDEOSURVEILLANCE «Grand Public» CAHIER DES CHARGES 1 ANALYSE DES BESOINS analyse des besoins du système CdCF Exploitation / Optimisation validation du SAP CdR test test Réalisation

Plus en détail

Projet Drone. BTS SE épreuve E6.2 Lycée Fourcade 13120 Gardanne CFA du Lycée Vauvenargues 13100 Aix en Provence

Projet Drone. BTS SE épreuve E6.2 Lycée Fourcade 13120 Gardanne CFA du Lycée Vauvenargues 13100 Aix en Provence Projet Drone BTS SE épreuve E6.2 Lycée Fourcade 13120 Gardanne CFA du Lycée Vauvenargues 13100 Aix en Provence Notre partenaire Drone-Concept : http://www.drone-concept.fr/ Drone-Concept -Située à Aix

Plus en détail

Panneau solaire ALDEN

Panneau solaire ALDEN SOMMAIRE 1. Présentation... 1.1. Mise en situation... 1.2. Analyse du besoin... 4 1.. Problématique... 4 1.4. Expression du besoin... 5 1.5. Validation du besoin... 5 2. Analyse fonctionnelle... 2.1. Définition

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur I. Introduction FONCTION DISTRIBUER : PREACTIONNEUR ELECTRIQUE Les préactionneurs font partie de la chaîne d'action d'un système automatisé. Les préactionneurs sont les interfaces entre la Partie Commande

Plus en détail

Certificat d examen de type n F-06-J-1423 du 23/10/2006

Certificat d examen de type n F-06-J-1423 du 23/10/2006 Certificat d examen de type n F-06-J-1423 du 23/10/2006 Accréditation n 5-0012 Organisme désigné par le Ministère chargé de l Industrie par arrêté du 22 août 2001 DDC/22/D090970-D58 Cinémomètre Sagem DS

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

DEMARCHE TECHNOLOGIQUE DE DEVELOPPEMENT DE PROJET

DEMARCHE TECHNOLOGIQUE DE DEVELOPPEMENT DE PROJET 1) Les catégories de drones Le tableau ci-dessous montre 3 catégories de drones. Pour chaque catégorie, indiques le rôle des drones et cites 2 exemples d utilisation illustrés chacun par une photo du drone

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100

CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 SYSTÈMES D IDENTIFICATION CYLINDRE ET BÉQUILLE ÉLECTRONIQUES À BADGE Aperio E100 & C100 CONTRÔLE D ACCÈS SANS FIL RFID Contrôle des portes en temps réel. Fonctionnalités Aperio : le chaînon manquant grâce

Plus en détail

Notice d utilisation. EASY Sender 5.8. Avec relais de télécommande

Notice d utilisation. EASY Sender 5.8. Avec relais de télécommande EASY Sender 5.8 Avec relais de télécommande Notice d utilisation Référence document : NS_511058_1002 Pour une installation correcte et rapide, nous insistons sur l utilisation de cette notice. 2 Certificat

Plus en détail

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème Ce dossier vous présente les éléments techniques et pédagogiques du «Jardin des sciences».vous y trouverez la documentation nécessaire à la préparation de

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques

Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne QuadCopter Descriptif technique Drone 4 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance.

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. PSI Révision sur les circuits pneumatiques et hydrauliques 1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. Dans la chaîne d information où l énergie utilisée doit être faible (flux d information)

Plus en détail

Communicateur téléphonique IP/RTC

Communicateur téléphonique IP/RTC Alarmes sans fil Espace Daitem Transmission Espace 485-21X Communicateur téléphonique IP/RTC Le communicateur alerte à distance via le réseau ADSL (connexion à une box d accès Internet) ou via RTC une

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 3 Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Préconisé par : 2 Domaine d

Plus en détail

TP2 ACTIVITE ITEC. Centre d intérêt : AUBE D UN MIRAGE 2000 COMPORTEMENT D UNE PIECE. Documents : Sujet Projet Dossier technique - Document réponse.

TP2 ACTIVITE ITEC. Centre d intérêt : AUBE D UN MIRAGE 2000 COMPORTEMENT D UNE PIECE. Documents : Sujet Projet Dossier technique - Document réponse. ACTIVITE ITEC TP2 Durée : 2H Centre d intérêt : COMPORTEMENT D UNE PIECE AUBE D UN MIRAGE 2000 BA133 COMPETENCES TERMINALES ATTENDUES NIVEAU D ACQUISITION 1 2 3 * * Rendre compte de son travail par écrit.

Plus en détail

Télégestion d une éolienne

Télégestion d une éolienne Télégestion d une éolienne Le support de ce projet est le banc d essai d une éolienne ci-dessous. L ensemble des commandes et des mesures sont à effectuer à l aide de générateurs et d appareils de mesure

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-3420 Désignation Caméra Internet sans fil à vision diurne et nocturne Clientèle cible Entreprises Secteur public Secteur de la surveillance Accroche marketing En

Plus en détail

Evolution Evolution historique :

Evolution Evolution historique : Evolution Evolution historique : Manuel Mécanique Automatismes-Informatisé Non mécanisé : L utilisateur apporte l énergie Automatisé : Système mécanisé dont la gestion est commandée par le système lui-même

Plus en détail

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER A / ENONCER LE BESOIN B / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS A SATISFAIRE C / LE RESPECT DES FONCTIONS DE SERVICE et LES CONTRAINTES ECONOMIQUES D / LE CAHIER DES CHARGES ET L ORGANISATION DU TRAVAIL et

Plus en détail

Dispositif d essuie-glace de la Renault Scenic II

Dispositif d essuie-glace de la Renault Scenic II S si Dispositif d essuie-glace de la Renault Scenic II TD 1. Présentation du dispositif Introduction Les essuie-glaces sont des raclettes en caoutchouc, montées sur des bras actionnés par un moteur électrique,

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U

Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U La nouvelle gamme Socamont PLATINE RESEAUX Socamont solutions Onduleurs Online Double Conversion Rack-Tour 19-2U ou 3U Mode Tour. Nos onduleurs Platine Réseaux Online Rack-Tour fournissent une alimentation

Plus en détail

NET ZEPPELIN Aéro-Photographie WiFi par ballon captif

NET ZEPPELIN Aéro-Photographie WiFi par ballon captif NET ZEPPELIN Aéro-Photographie WiFi par ballon captif M. Fleury, gérant de la société COM AIR M. Laporte et M. Ponsard, professeurs M. Bacque, M. Chevet, M. Leroux, M.Toneatti, étudiants en STS IRIS (Section

Plus en détail

Système de Vidéosurveillance

Système de Vidéosurveillance Système de Vidéosurveillance Systèmes Electroniques Numériques Lycée Professionnel Louis Lumière Contenu Mise en situation... 2 Cahier des charges... 2 Appropriation du matériel... 3 Caméra vidéo... 3

Plus en détail

LES CAPTEURS. 1 Définition :

LES CAPTEURS. 1 Définition : LES CAPTEURS 1 Définition : Un capteur est un organe de prélèvement d'informations qui élabore, à partir d'une grandeur physique, une autre grandeur physique de nature différente (généralement électrique)

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : La sécurité par l utilisation des systèmes de surveillance vidéo Adoptée : En vigueur : 8 novembre 2011 (CC-2011-450) 9 novembre 2011 Amendement : Dans ce document, le genre masculin est utilisé dans son

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE TP1 : Etude fonctionnelle du «convoyeur scotcheur de colis»

ANALYSE FONCTIONNELLE TP1 : Etude fonctionnelle du «convoyeur scotcheur de colis» Page 1/8 1 - Recherche de la fonction globale du système convoyeur de colis 1.1 - Identifier les éléments transformés par le système, énoncer la fonction globale Placer sur le modèle ci-dessous, les éléments

Plus en détail

[MANUEL D UTILISATION MINI TOURELLE CAMERA SANS FIL]

[MANUEL D UTILISATION MINI TOURELLE CAMERA SANS FIL] 2010 Droïds Company Manuel d utilisation Mini Tourelle Caméra sans fil référence MICA-SF-CCTV-HR-360-12-V-1012 [MANUEL D UTILISATION MINI TOURELLE CAMERA SANS FIL] V1.0 Pour télécharger la dernière version

Plus en détail

Manuel d utilisation de PointWrite

Manuel d utilisation de PointWrite Manuel d utilisation de PointWrite Table des matières Contenu de l emballage... 3 Fixer le PointWrite au projecteur... 4 Connecter le PointWrite au PC... 5 Action du stylet... 5 Remplacer la pointe du

Plus en détail

TERRATEC Home Cinema Manuel du logiciel

TERRATEC Home Cinema Manuel du logiciel TV Software TERRATEC Home Cinema Manuel du logiciel Nederlands Italiano Deutsch English Française Version 6.1-03/2011 37 Manuel TERRATEC Home Cinema 38 Table des matières TERRATEC Home Cinema: Introduction...

Plus en détail

Localisation des objets facilement égarés

Localisation des objets facilement égarés Priorité : Date de dépôt : 29.0.12 Demandeur(s) : GIRAUD SANDRA--FR et MERLETBILLON MARYVONNE-- FR et MOULIN JENNIFER--FR et WU HUAN--FR demande : Date de mise à disposition du public de la Inventeur(s)

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2011 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 3. Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 3 Distribution TV sur tous câblages structurés VDI des sites tertiaires Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Préconisé par : Domaine d application

Plus en détail

Régulateur Elfatherm E6

Régulateur Elfatherm E6 Régulateur Elfatherm E6 10.1.2.14 Edition 9.97 F Consigne température [ C] 28 26 24 22 20 18 Régulateur Elfatherm E6 Régulateur en fonction des conditions extérieures pour 3 circuits : circuit chaudière,

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES FONCTION GLOBALE. Matière d œuvre INFORMATIONNELLE. Tâches élémentaires :

ETUDE DES SYSTEMES FONCTION GLOBALE. Matière d œuvre INFORMATIONNELLE. Tâches élémentaires : I. Présentation générale des systèmes I.1. Système technique - produit ETUDE DES SYSTEMES Une étude de marché faite auprès d une population d utilisateurs permet de recenser un certain nombre de besoins

Plus en détail

LOGICIEL DE VIDEOSURVEILLANCE IPRECORD-MX4

LOGICIEL DE VIDEOSURVEILLANCE IPRECORD-MX4 LOGICIEL DE VIDEOSURVEILLANCE IPRECORD-MX4 ARCLAN' System Réf : DC2012/12-01 Date : décembre 2012 Page 1/11 Tel.04.42.97.70.75 Siège Social Fax.04.42.97.71.99 ZI Les Milles Actimart II Lot 9 1140 Rue Ampère

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Étude des Systèmes Techniques Industriels SYSTÈME DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BOISSONS CHAUDES ES 7600 NECTA-WITTENBORG.

Plus en détail

COMMUNICATION ET LA GESTION DE L INFORMATION CE QUE JE DOIS RETENIR

COMMUNICATION ET LA GESTION DE L INFORMATION CE QUE JE DOIS RETENIR 6 - Les en TECHNOLOGIE 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 1/5 CONNAISSANCES : Serveurs. Postes de travail. Terminaux mobiles. Périphériques. Logiciels. Acquisition et restitution des données. Stockage

Plus en détail

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie PAGE 1 Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie Consignes de travail : Sur une feuille de classeur correctement présentée, a) noter : - le titre de l'activité - ton nom - la date b) Consulter le

Plus en détail

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Dossier de conception 1/21 1. PRESENTATION GENERALE DU MINI PROJET 1.1 Contexte de l étude Situation existante avec un problème. Présentation de l objectif

Plus en détail

iris 5 Une longueur d avance en matière de vidéoscopie Comment obtenir de grandes images dans des endroits difficiles d accès?

iris 5 Une longueur d avance en matière de vidéoscopie Comment obtenir de grandes images dans des endroits difficiles d accès? SINCE 1992 iris 5 Une longueur d avance en matière de vidéoscopie Comment obtenir de grandes images dans des endroits difficiles d accès? En suivant tous les chemins de façon flexibles. Champ de vision

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

Organisation d un système

Organisation d un système Organisation d un système référence à la page 45 du document d accompagnement Approche système : Les échanges de flux entre le système et son environnement -Flux d information -Flux d énergie -Flux de

Plus en détail

A.MILLIET et J-C ROLIN

A.MILLIET et J-C ROLIN ANALYSE FONCTIONNELLE Analyse fonctionnelle - Analyse fonctionnelle externe : Expression du besoin (Bête à cornes), Identification des fonctions de service (Diagramme Pieuvre). - Analyse fonctionnelle

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Tableaux de distribution d énergie basse tension SIVACON S4

Tableaux de distribution d énergie basse tension SIVACON S4 Tableaux de distribution d énergie basse tension SIVACON S4 / Introduction /3 Généralités /6 Caractéristiques techniques /7 Déclaration de conformité 009 010 Introduction Vue d ensemble SIVACON S4 est

Plus en détail

NOTE D INFORMATIONS & tableau «A qui devez-vous déclarer?» Page 2. I - PRESENTATION des documents du dossier PREFECTURE Page 3 à 14

NOTE D INFORMATIONS & tableau «A qui devez-vous déclarer?» Page 2. I - PRESENTATION des documents du dossier PREFECTURE Page 3 à 14 Dossier de préfecture & CNIL Solution VisioMobile SOMMAIRE NOTE D INFORMATIONS & tableau «A qui devez-vous déclarer?» Page 2 I - PRESENTATION des documents du dossier PREFECTURE Page 3 à 14 CERFA 13806

Plus en détail

USB RX Speed. Instructions for use Betriebsanleitung Mode d emploi Instrucciones para el uso Istruzioni per l uso

USB RX Speed. Instructions for use Betriebsanleitung Mode d emploi Instrucciones para el uso Istruzioni per l uso USB RX Speed 19348 Instructions for use Betriebsanleitung Mode d emploi Instrucciones para el uso Istruzioni per l uso E L S U S B R X S p e e d M a n u a l 0 2. 0 2. 2 0 1 0 / / 7 3 3 2 4 EL- Skyport

Plus en détail

PORTIER VIDEO SANS FIL

PORTIER VIDEO SANS FIL PRELIMINARY PORTIER VIDEO SANS FIL Multipostes Alimentation piles Fonction portier Contrôle d accès optionnel Micro USB Confort, Portier Vidéo SANS FIL performant. ivision+ vous permet de voir et de communiquer

Plus en détail

Table des matières :

Table des matières : Visioconférence Polycom Vsx 5000 Table des matières : 1. Présentation du système VSX 5000... 3 2. La télécommande... 3 3. Branchements... 4 4. Ajouter une source vidéo... 5 5. Position du microphone lors

Plus en détail

Autres solutions de contrôle à distance d utilisation gratuite

Autres solutions de contrôle à distance d utilisation gratuite Autres solutions de contrôle à distance d utilisation gratuite TeamViewer Teamviewer peut être chargé depuis le site www.teamviewer.com et utilisé gratuitement pour une utilisation non commerciale : Les

Plus en détail

LA DEMARCHE DE PROJET INDUSTRIEL

LA DEMARCHE DE PROJET INDUSTRIEL LA DEMARCHE DE PROJET INDUSTRIEL Qu'est ce que la démarche de projet industriel (D.P.I.)? Afin de bien comprendre la notion de DPI, il est nécessaire de rappeler celle de cycle de vie d'un produit. D'une

Plus en détail

Raccordements bus Système DDL DDL-X-Tool. Caractéristiques techniques

Raccordements bus Système DDL DDL-X-Tool. Caractéristiques techniques Raccordements bus Système DDL Caractéristiques techniques 2 Raccordements bus Système DDL Forme V, Outil optionnel simplifiant la mise en service de composants DDL 3 Raccordements bus Système DDL 3 Forme

Plus en détail