LES DÉLIRES SOLIDAIRES DE DESPENTES, FRÉDÉRIQUE CHEVILLOT DE BAISE-MOI À KING KONG THÉORIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES DÉLIRES SOLIDAIRES DE DESPENTES, FRÉDÉRIQUE CHEVILLOT DE BAISE-MOI À KING KONG THÉORIE"

Transcription

1 LES DÉLIRES SOLIDAIRES DE DESPENTES, DE BAISE-MOI À KING KONG THÉORIE FRÉDÉRIQUE CHEVILLOT pour Hava par délirante solidarité Virginie Despentes déboule sur la scène littéraire en 1994 avec Baise-moi, texte dérangeant, provocateur, violent, se plaçant largement au-delà du sexuellement explicite. Or, c est dans son essai, King Kong Théorie, que la romancière explicite la teneur de son écriture: J écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf. 1 Ce manifeste pour un nouveau féminisme, comme l annonce la quatrième de couverture, présente une poétique violente et crue pourtant touchante. On peut dès lors envisager Baise-moi comme le roman annonciateur des thèmes de solidarité et de compassion humaines qui trouveront leur plein aboutissement dans les textes plus tardifs de la romancière. C est d ailleurs le contraste entre les agissements aussi odieux que criminels, et les rares expressions de réelle empathie menées par les protagonistes, qui rend le texte original et saisissant. Dans ce chapitre, nous proposons de surprendre, au cœur de la violence d écriture de la première publication de Despentes, les prolégomènes de convictions humanistes et féministes fondées sur les pratiques de la compassion et du souci de l autre discutées par l auteure, de façon plus théorique quoique dans une langue tout aussi crue, dans King Kong Théorie. Virginie Despentes déboule sur la scène littéraire en 1994 avec Baise-moi, texte dérangeant, provocateur, violent et sexuellement explicite. 2 On se demande à l époque à quelles intentions littéraires ou protoféministes la jeune romancière Despentes n a alors que vingt-quatre ans pourrait bien prétendre. Suivent Les Chiennes savantes (1995) et Les Jolies choses (1998) l on n ose à peine dire romans de même acabit, tant les textes se font iconoclastes. 3 En 1999, bien qu encore très violent dans ses intrigues, et plus pornographique qu érotique, un recueil de nouvelles, au titre énigmatiquement accrocheur de Mordre au travers, offre une nouvelle tonalité qui ressemblerait à de l indulgence pour le sordide réservé à notre humanité. 4 En effet, si les onze nouvelles réunies dans le recueil restent graphiques et destructrices, elles concernent des êtres ordinairement malheureux, maltraités, mal équipés pour la vie et qui font trop souvent de fort mauvais choix. Derrière la brutalité de la langue et des scènes tristement pornographiques, lecteurs et lectrices se sentent touché-e-s par cette manière peu orthodoxe de représenter le désir, la colère, l humiliation et le désespoir des protagonistes des deux sexes. À partir de Teen Spirit (2002), et de nouveau avec Bye Bye Blondie (2004), si Despentes ne se sépare pas du milieu jeune punk, prolo, junkie, loubard ou loser, sa langue se libère de son côté agressif, vitriolé et violeur pour laisser de nouveau paraître ce même souci d indulgence, mêlé de mansuétude, mais si singulièrement exprimé. 5 L écriture de Despentes a vraiment du mal à se faire douce. Couronné par le Prix Renaudot en 2010 et par le Prix des Lecteurs en 2012, Apocalypse bébé (2010) marque, chez cette auteure controversée, la rencontre réussie entre un profond désir de dénoncer les injustices sociales et sexuelles subies par les femmes et la découverte d une langue bien à elle, d un style taillant et lacérant qui s affranchit progressivement de sa vulgarité viscérale pour atteindre à une poétique de la compassion et du 1 Virginie Despentes, King Kong Théorie (Paris: Grasset & Fasquelle, 2006), p Virginie Despentes, Baise-moi (Paris: Florent Massot, 1994; Grasset & Fasquelle, 1999); désormais BM suivi du numéro de page. 3 Virginie Despentes, Les Chiennes savantes (Paris: Florent Massot, 1996); Les Jolies choses (Paris: Grasset & Fasquelle, 1998). 4 Virginie Despentes, Mordre au travers (Paris: EJL, 1999). 5 Virginie Despentes, Teen spirit (Paris: Grasset & Fasquelle, 2002); Bye bye Blondie (Paris: Grasset & Fasquelle, 2004).

2 souci d autrui. 6 C est avec son essai, King Kong Théorie (2006), que l auteure sort en quelque sorte de son placard empathique; l incipit annonce sans crier gare la tonalité du pamphlet, dans une langue aussi populaire et imagée que non apologétique: J écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf. Et je commence par là pour que les choses soient bien claires: je ne m excuse de rien, je ne viens pas me plaindre. Je n échangerais ma place contre aucune autre, parce qu être Virginie Despentes me semble être une affaire plus intéressante à mener que n importe quelle autre affaire. 7 Ce manifeste pour un nouveau féminisme, comme l annonce la quatrième de couverture, présente une poétique violente et crue pourtant touchante. On peut dès lors envisager Baise-moi comme le roman annonciateur des thèmes de solidarité et de compassion humaines qui trouveront leur plein aboutissement dans les textes plus tardifs de la romancière. C est d ailleurs le fort contraste entre les agissements aussi odieux que criminels, et les rares expressions de réelle empathie menées par les protagonistes, qui rend le texte original et saisissant. Dans ce chapitre, nous proposons de surprendre, au cœur de la violence d écriture de la première publication de Despentes, les prolégomènes de convictions humanistes et féministes fondées sur les pratiques de la compassion et du souci de l autre discutées par l auteure de façon plus théorique, quoique dans une langue tout aussi crue, dans King Kong Théorie. Délires solidaires, donc, plutôt que l alternative phonétique tentante de plaisirs solitaires car tel n est simplement pas notre propos. Notre objectif est ici de mettre en relief l intention profonde existentielle de non-conformité des héroïnes dans la déviance anti-héroïnes dans la normativité de Virginie Despentes, leur refus de soumission au sillon creusé, à la voie tracée. Ce sera également leur connivence, leur entente dans la plus pure folie libératrice, à l encontre de diktats sociétaux normatifs, décidément en opposition avec les espoirs de la grande majorité des femmes, mais encore plus de celles qui résistent et refusent de se soumettre. Délibérément solidaires l une de l autre, les deux jeunes femmes, principales protagonistes du premier roman de Despentes, sont aussi éperdument délirantes. Baise-moi (1994) Le récit s ouvre de façon intentionnellement provocatrice sur une scène de visionnage d un film pornographique par Nadine, la première des deux protagonistes à faire son apparition dans le chapitre d ouverture du roman. Dès la troisième phrase, l écriture est impudique et l image suggérée violente, abjecte somme toute, passablement désagréable à lire: À l écran, une grosse blonde est ligotée à une roue, tête en bas. Gros plan sur son visage congestionné, elle transpire abondamment sous le fond de teint. Un mec à lunettes la branle énergiquement avec le manche de son martinet. Il la traite de grosse chienne lubrique, elle glousse. (BM 5) Si l ouverture d un roman anticipe souvent sur la suite du récit, l on proposera ici que l ensemble du texte qui la suit sera en directe opposition, comme une manière de vengeance coup rendu pour coup donné contre un système social qui autorise et promeut de tels rapports de désir et d abus entre hommes et femmes. Sous prétexte d excitation visuelle de la libido, la vidéo présente une femme en position de prisonnière (ligotée, congestionnée), torturée (la roue, le martinet), traitée comme un animal. En ouverture de Baise-moi, la femme est loin d avoir le beau rôle puisque c est justement Nadine, une jeune fille d à peine vingt ans, qui semble apprécier l abjecte vidéo. Loin de s ouvrir sur une scène d amour, ni même d appel du sexe, le récit commence sur ce qui se présente comme l exact opposé: une scène d abjection et de violence sexualisée sans amour et sans désir. Dans un article intitulé, Dans le mauvais goût pour le mauvais goût? Pornographie, violence et sexualité féminine dans la fiction de Virginie Despentes, Shirley Jordan pose la question de la valeur progressiste pour les revendications féministes de la représentation d héroïnes qui s approprient en les subvertissant des pratiques de violence historiquement infligées aux femmes par les hommes. 8 Selon Jordan, si Despentes force son lectorat à reconsidérer l univers de la 6 Virginie Despentes, Apocalypse bébé (Paris: Grasset & Fasquelle, 2010). 7 Despentes, King Kong Théorie, op. cit., p. 9. Désormais KKT suivi du numéro de page. 8 Shirley Jordan, Dans le mauvais goût pour le mauvais goût? Pornographie, violence et sexualité féminine dans la fiction de Virginie Despentes, in Catherine Rodgers et Nathalie Morello (eds), Nouvelles écrivaines: nouvelles voix (Bern: Peter Lang, 2004), pp (p. 121).

3 pornographie comme pouvant être toutes proportions gardées valorisant pour une sexualité féminine libérée, sinon débridée, elle n offre pas de solution viable quant à l éradication de la violence masculine à l encontre des femmes. Il faudra chercher au-delà de ce mauvais goût excessif la forme d une rédemption à caractère féministe. Par ailleurs, dans l essai Le Féminisme de Virginie Despentes à l étude dans le roman Baise-moi, Hélène Sicard-Cowan propose de lire le texte fondateur de l écriture despentienne comme un commentaire sur la constitution d un sujet féminin cohérent. 9 Pour ce faire, elle s appuie sur la pensée de Judith Butler, 10 selon laquelle la constitution d un sujet ne peut se faire que dans la violence d une logique de répudiation et d abjection. 11 Or, la critique montre, d une part, combien Manu et Nadine, les protagonistes de Baise-moi, sont porteuses d identités différentes 12 et, d autre part, qu ayant également subi des formes de violence divergentes, elles revendiquent séparément des parcours identitaires contradictoires. Sicard- Cowan en conclut que: [ ] l écriture féministe de Virginie Despentes témoigne d une attention marquée à l impact potentiellement dévastateur du refoulement de certaines formes de féminité sur la perception de soi par le sujet féminin, sur ses identifications identitaires et sur la solidarisation des femmes en général. 13 Se plaçant au-delà des recherches menées sur la représentation des violences sexuelles pratiquées contre et par les héroïnes de Despentes, Sicard-Cowan met en valeur la complexité des choix identitaires des personnages féminins d un roman perturbant, qui pourraient simplement passer pour des femmes fictives bêtes et méchantes, et dès lors non performantes de leurs choix d identité. En d autres termes, lecteurs et lectrices se trouvent dans l obligation de percevoir, au-delà d une simple représentation fictive, une performance identitaire vécue à travers l écriture dans une logique de répudiation et d abjection, pour reprendre les termes de Butler. C est, selon nous, à travers des démonstrations de compassion et de souci de l autre qu émergera paradoxalement la cohérence d un sujet féminin aussi solidaire que délirant. Qui sont Nadine et Manu? La perspective de Nadine sur les choses de la vie de même que sur celles du sexe ainsi que le langage dont elle se sert pour l exprimer, lui sont idiosyncratiques: elle vit ontologiquement ce qu elle exprime. Le texte ne nous dit pas grand-chose de son passé, de sorte que lectrices et lecteurs doivent imaginer que la jeune femme n a eu ni le temps ni le loisir de raffiner sa philosophie de la vie; elle vient d un milieu peu favorisé et a sans doute quitté le collège dès ses seize ans, comme la loi française l y autorise. Nadine voudrait entrer dans l industrie du film pornographique pour plus vite gagner de l argent; pour le moment, elle se prostitue pour quelques clients privés. Pour le reste, la baise fait mieux passer les affres du quotidien au même titre que la drogue ou l alcool. Souvenons-nous du mot d ordre de Nadine à l attention de son acolyte, Manu: Plus tu baises dur, moins tu cogites et mieux tu dors (BM 104). Le deuxième chapitre de Baise-moi introduit la seconde protagoniste: Manu n a pas l âme d une héroïne. Elle s est habituée à avoir la vie terne, le ventre plein de merde et à fermer sa gueule (BM 14). Pour Manu, la vie n est ni plus ni moins quelque chose dont on cherche à se soulager quotidiennement. Il est certain que ce n est pas en rencontrant Nadine qu elle aura l occasion de changer de point de vue, bien au contraire, et c est d ailleurs ce qui fera l intrigue de Baise-moi: une solidarité tendre et cruelle entre deux jeunes femmes en cavale et en opposition marquée à une société qui les rejette. Nous ne reviendrons pas sur l intrigue de Baise-moi qui peut se résumer à une série de braquages dans diverses boutiques en quête d un argent rendant possible l achat d un peu de nourriture, de beaucoup d alcool et autres substances, et à se planquer d une chambre d hôtel anonyme à une autre pour gagner un peu de temps sur la police. Au hasard de ces diverses activités, les deux copines se rendent coupables d un grand nombre de meurtres, tous plus gratuits les uns que les autres. Non seulement Baise-moi n est pas un roman d amour, il n est pas non plus un texte érotique, bien que de nombreux et sordides épisodes sexuels y soient racontés; il s agit tout juste d un récit de stupeur, de haine et de survie. Or, il arrive de temps à autre que l on tombe sur de 9 Hélène Sicard-Cowan, Le Féminisme de Virginie Despentes à l étude dans le roman Baise-moi, Women in French Studies, 16 (2008), (p. 65). 10 Judith Butler, Bodies That Matter (New York & London: Routledge, 1993). 11 Sicard-Cowan, op. cit., pp Ibid., p Ibid., p. 70.

4 surprenantes scènes au cours desquelles surgit une forme de compassion humaine. Ainsi, par exemple, lorsque Manu a une pensée fugace pour sa mère accro aux antidépresseurs: Manu a un éclair de tendresse triste (BM 82), ou lorsque Nadine teignant maternellement les cheveux de sa copine, veille à être douce, la mass[ant] précautionneusement. Elle voudrait bien lui faire du bien (BM 113). De telles scènes d expression d affection et de solidarité entre femmes sont d autant plus remarquables qu elles sont rares. Il est certain que l intention première de Despentes n est pas de revendiquer la compassion humaine comme moteur de son récit. Baise-moi est un texte qui a pour but de déranger les convictions d une société contemporaine hypocrite qui croit pouvoir défendre l idée que des manifestations sociétales comme la pauvreté, le crime, la prostitution, le recel de drogues, l alcoolisme, l absence d éducation, le racisme, le sexisme, l homophobie, bref les conséquences de l injustice sociale en général, seraient seulement le sort de personnes mentalement atteintes, malfaisantes et pleines de haine pour autrui. Tel n est pourtant pas le cas. Délires solidaires et scènes de compassion au cœur du désastre Délire agitation; ivresse; divagation; confusion; égarement; folie; exaltation; frénésie; ardeur; feu sacré; fièvre; euphorie; orgie; luxe; débordement; transe; transport; fureur; hallucination; vision; élucubration; extravagance [ ]. 14 Délire, en effet, que celui de la langue française pour un terme auquel Le Petit Robert donne comme première définition celle de l état d une personne caractérisé par une perte du rapport normal [sic] au réel et un verbalisme qui en est le symptôme, pouvant être provoqué par une cause physiologique [ ]. Le verbe délirer vient de plus du latin delirare, un terme du champ sémantique agricole, signifiant à l origine sortir du sillon, telle la mauvaise graine. Délirants et sortant du sillon tracé sont en effet les vagabondages de l apparente mauvaise graine humaine que sont Nadine et Manu. Solidaire lié-e; rattaché-e; relié-e; uni-e; commun-e; groupé-e; associé-e; complémentaire; conciliatoire; en accord; consensuel-le; fraternel-le [mais pas sororal-e]; complice; de connivence; de mèche; du même bord [ ]. 15 Même si elle reste foncièrement misogyne, la langue française est riche en nuances. Solidaire vient du latin juridique in solidum signifiant pour le tout. Nous voudrions entendre l écho du mot solidité même si aucune étymologie ne peut cautionner un tel rapprochement. En droit moderne, in solidum signifie [c]ommun à plusieurs personnes, de manière que chacune réponde de tout. 16 De même que les performances de genre des anti-héroïnes despentiennes s écartent sauvagement des sentiers tracés pour les femmes par les normes sociétales, leurs égarements s inscrivent dans une indubitable solidarité de type féministe. Solidaires les unes des autres, les femmes fictives de Despentes font bloc et pratiquent ainsi une forme de compassion qui, même dans l amoralité, n en demeure pas moins humainement authentique. Despentes ne raconte pas de jolies histoires rassurantes qui expliqueraient en termes propres ou politiquement corrects la sale saleté de la vie des exclu-e-s, abandonné-e-s à leur sort, faute d éducation, d un véritable soutien affectif, social et économique. Nous voudrions proposer de lire Baise-moi comme si le titre abrasif du roman n osait tout simplement pas dire Aime-moi. En effet ce que Despentes réussit à représenter, c est qu en dépit de circonstances abjectes et dévastatrices, ses personnages parviennent encore à faire preuve de compassion et de solidarité. Nous en mettrons en avant plusieurs manifestations. À première vue, un texte tel que Baise-moi ne se fonde pas sur ce qui pourrait ressembler à de la compassion humaine. Il s agit en effet d un exercice de style, 17 d un texte de colère et de violence à travers lequel la romancière vise à établir, comme nous l avons vu plus haut, une inversion parodique des rôles socio-sexués de ce qui serait un fort mauvais polar, dans une perspective féministe percutante: meurtres (d hommes et de femmes par des hommes et par des femmes), viols (de femmes par des hommes tout autant que d hommes par des femmes), monde de la prostitution, du porno, du recel de drogues. Le dalaï-lama tibétain, qui ne fonde sa vie que sur la compassion humaine, en donne une définition qui ressemble à celle de l amour. Dans un de ses nombreux entretiens avec le XIV e dalaï-lama, Tenzin Gyatso, 14 Daniel Pécoin (ed.), Thésaurus (Paris: Larousse, 1992). 15 Ibid. Nous avons ajouté la féminisation des mots de cette liste. 16 Le Nouveau Petit Robert (Paris: Dictionnaires Le Robert, 2007) p Jordan, op. cit., p. 129.

5 Rajiv Mehrotra posait au sage homme la question suivante: Vous utilisez très souvent les mots amour et compassion. Quelle différence y a-t-il entre les deux?. 18 Le dalaï-lama répondait ainsi: J ignore quelle est la différence exacte entre amour et compassion. [ ] La compassion authentique ne dépend pas de l opinion positive ou négative que j ai de l autre: elle se fonde sur la conscience et l acceptation du fait que lui [ou elle] aussi est quelqu un d important, que lui [ou elle] aussi a le droit d être heureux [ou heureuse] et d échapper à la souffrance, et ce, quelle que soit son attitude envers moi. Même un[e] ennemi[e] qui me fait du mal est quelqu un d important, et qui a tout à fait le droit d échapper à la souffrance et d accéder au bonheur. 19 Nous retiendrons de la définition du dalaï-lama, d une part, le fait qu un acte de compassion ne dépend pas de l opinion positive ou négative que l on puisse avoir de l autre et, d autre part, que celui-ci se fonde sur la conscience et l acceptation de l importance de l autre, en tant qu être humain ayant le droit de ne pas souffrir; l acte de compassion n est donc ni un jugement moral ou culturel ni un acte de piété: il est un don de reconnaissance et de respect de l autre quel-le qu il/elle soit et quelles que soient les circonstances de sa situation d humain dans le monde. Le premier épisode de compassion et de solidarité que nous relèverons dans le texte de Despentes se situe au début du roman alors que Manu vient juste de faire son entrée dans le récit. Camel, un pote à Manu a été retrouvé suicidé, sans aucun doute avec l aide de la police. C est de fait ce qu elle apprend de celui qu elle appelle l enfant, un jeune gauchiste un peu naïf, petit-fils de missionnaire sans doute blanc (BM 17), qui cherche à créer la révolution à coups de mobilisation et d émeutes. Manu n aime pas les ruses [que l enfant] déploie pour l associer à son indignation, ni qu il cherche à s approprier cette mort pour servir ses convictions (BM 15). Pourtant, elle ne lui en veut pas et c est ce qu elle exprime à sa manière fleurie, à travers le discours indirect libre manœuvré par la romancière, au moment où le jeune révolutionnaire, récupérateur du malheur de l autre, prend congé d elle: Manu lui dit gentiment au revoir. Le pire, avec les cons, c est qu ils ne sont strictement antipathiques que dans les films. Dans la vraie vie, il y a toujours quelque chose qui traîne de chaleureux, d aimable (BM 18). Bien que ténu, nous voyons ici un acte de compassion de la part de Manu qui, pourtant, tirera à bout portant sur n importe qui pour moins que ça au cours du reste du récit. Ce qui rend la situation différente ici, c est que, bien que maladroit et irrespectueux malgré lui de la position identitaire de l autre, le jeune gauchiste tente de mener un combat pour la justice sociale et Manu le sent-sait, écrirait Cixous, et elle le respecte à sa façon. Nous pensons également que Despentes s immisce dans sa propre écriture pour livrer un discret commentaire méta-textuel: ici, ce n est pas un film, c est un roman souvent écrit à la manière d un film 20 et que, au-delà de la fiction, la compassion peut se pratiquer dans les situations de vie les plus négatives qui soient, justement là où il y a toujours quelque chose qui traîne de chaleureux, d aimable (BM 18). Le but de la fiction despentienne n est pas de célébrer la timide pratique de compassion et de solidarité par ses personnages de papier, mais d inviter subtilement ses lecteurs et lectrices à tenter de le faire au-delà du texte. En nous offrant, à l intérieur de la fiction cette remarque, diégétiquement irrationnelle de la part de Manu, Despentes lance à son lectorat l injonction d en faire quelque chose pardelà de l écriture, dans nos vies respectives, peut-être. Un autre épisode que nous soulignerons se trouve dans la deuxième partie du roman alors que Nadine et Manu roulent dans une voiture volée en direction d une illusoire côte bretonne. Elles ont laissé derrière elles une série de meurtres sordides: leur signalement n a pas manqué d être donné. En rase campagne, elles aperçoivent au loin une camionnette de police: Familière sensation du coup au cœur. Avec le temps on y prend goût (BM 165). Manu annonce en toute solidarité avec sa partenaire en crime: Dès que ça déconne, tu fonces. Moi, je tire. Tout ce qui bouge. T oublies [sic] pas qu on est une équipe hors pair. On essaie de passer. Au moins on leur fout un bordel sans précédent. Mais on se rend pas (BM 165). Au moment où elles parviennent à la hauteur de la camionnette, la voix narratrice omnisciente décrit la scène au style indirect libre, mettant en relief le dialecte affectif propre à ses protagonistes: [Nadine] prend [la] main [de Manu] dans la sienne, elle a honte de son geste en même temps qu elle le fait. Sauf que Manu mélange tout de suite ses doigts aux siens, et tient sa paume serrée à en faire péter les 18 Rajiv Mehrotra et Sa Sainteté le dalaï-lama, Les Clés du bonheur se nomment amour, altruisme et compassion (Paris: Presses du Châtelet, 2010), p Ibid., p Jordan, op. cit., p. 128.

6 articulations. Nouées, crispées l une dans l autre. Invincibles, même si elles n ont pas une seule chance. (BM 165) Ici, Nadine et Manu manifestent pour la première fois, l une à l égard de l autre, des sentiments qui ressemblent à de l amour et de la compassion, ainsi que des émotions de crainte enfouie et de honte refoulée, tout autant que de délirante solidarité: elles sont une équipe hors pair (BM 165), convaincues d être [i]nvincibles, même si elles n ont pas une seule chance (BM 165) de s en sortir. Le troisième épisode de Baise-moi que nous commenterons se situe vers les deux-tiers du récit, au moment où Manu et Nadine se retrouvent avec Fatima et son frère, Tarek, dans leur grande maison isolée. Plusieurs critiques ont mis en évidence les rapports privilégiés que Manu et Nadine, héroïnassassines, entretiennent avec la communauté franco-maghrébine. 21 Fatima raconte aux deux délinquantes comment son père est mort en prison, incarcéré pour inceste, et comment elle a été forcée d avorter contre son gré. Fatima raconte l événement avec ses propres mots, mais c est le commentaire de Despentes, par narratrice omnisciente interposée, qui donne toute son importance au récit de la jeune fille abusée par son propre père et pourtant éprise de son papa: [Fatima] parle bas, le débit est extrêmement calme et régulier. Monocorde et grave, intimiste et pudique. Cela atténue la brutalité du propos sans l édulcorer. Il y a comme du métal perceptible juste derrière ce ton monocorde et grave. Quand elle parle, elle garde les yeux baissés la majeure partie du temps, puis relève la tête et plonge son regard dans celui de son interlocutrice. Elle est attentive comme habile à lire l âme de l autre, capable d y déceler la moindre grimace de dégoût ou la ruse la plus vile. Sans juger, sans s en étonner. Prête à tout voir chez ses semblables. Elle ressemble à une souveraine particulièrement éprouvée mais qui n aurait retiré de la douleur qu une immense sagesse en même temps qu une implacable force. Une majestueuse résignation, sans trace d aigreur. Elle se confie avec assurance. Montrant par là qu elle choisit de leur faire confiance. Et aussi qu elle n a rien à craindre. (BM ) Il s agit bien ici d un passage qui se trouve dans Baise-moi de Virginie Despentes; insolite, en effet, cette pureté d écriture au milieu du chaos gore auquel la lectrice, tout autant que le lecteur, ont fini par s habituer. Ce passage ressemble à une oasis affective où, bien que le propos soit doublement violent il s agit du récit d un inceste et d un avortement forcé le ton reste grave, intimiste et pudique (BM 181). À travers une description qui n est plus en style indirect libre puisque Manu et Nadine sont tout à fait incapables d articuler une telle scène en ces mots-là, Despentes nous donne à lire l écoute hypnotique et quasi-mystique des deux sociopathes. Elle met également en relief la compassion que Fatima ressent à l égard de son père incestueux et l admiration des deux interlocutrices pour la jeune femme, même si ou parce que celles-ci ne savent pas exprimer ce qu elles ressentent enfoui au plus profond d elles-mêmes. À travers un style extraordinairement inattendu, Despentes fait partager à ses lecteurs et lectrices la compassion inarticulable, mais pleinement vécue, par ses deux meurtrières de papier. Le charme ne dure d ailleurs pas; alors que Nadine reste interdite, Manu accuse le coup à sa manière braillarde et débraillée: Ben au moins, quand tu causes, tu fais pas semblant (BM 182). Le dernier épisode que nous évoquerons se situe quelque temps avant la chute libre diégétique qu est le dénouement de Baise-moi. Les deux partenaires en crime contrôlent toutefois encore l action. Elles sont assises au bar d une brasserie chic à l affût de quelque antagonisme gratuit. Elles finissent par se retrouver dans une chambre d hôtel avec un pauvre type bedonnant et moitié chauve en costard bleu (BM 199) qui croit candidement être tombé sur le three-some de sa vie. Au moment où le monsieur attire Manu contre lui, enfonce son gros visage dans son ventre, la lèche avec ardeur en l appelant ma petite fleur (BM 203), la romancière écrit: Pendant un moment, [Manu] le regarde de loin, caresse sa tête pensivement. Comme surprise de le découvrir là et désolée d être incapable d aimer ça. Et, à cet instant, elle ne lui veut pas de mal, elle ne le méprise pas (BM 204). Ces trois phrases ne jouent aucun rôle au niveau dramatique: elles n ajoutent rien à l action. Elles sembleraient même tout à fait arbitraires si ce n était qu elles mettent en avant un insolite sentiment de compassion de la part de Manu à l égard de ce pauvre homme qu elle finira par liquider tout aussi gratuitement mettant singulièrement fin à sa souffrance humaine. Le personnage de Manu est d ailleurs surpris par la situation: car ce n est pas Manu qui fait preuve d une telle empathie, mais bien Despentes qui, à travers une voix narratrice off, invite son lectorat à faire de Manu un être capable de compassion humaine et de solidarité dans la souffrance par-delà la fiction. 21 Sicard-Cowan, op. cit., p. 69.

7 Manu et Nadine, Nadine et Manu, hydre à deux têtes, les jeunes délinquantes détraquées n ont de cesse de passer l une pour l autre. Même au niveau de notre expérience de lecture, il est facile de les confondre. Cela est particulièrement vrai dans la première partie du roman alors que les deux héroïnes ne se sont pas encore rencontrées; bien que Despentes veille à faire alterner les chapitres consacrés à l une et à l autre, on croit lire le destin de l une alors qu on lit celui de l autre. Délire solidaire, solidarité délirante, mais pourquoi au cœur de tant de violence? Nous dirons que c est parce qu en écriture littéraire, la violence, dont tant de femmes sont victimes, est restée, jusqu aux trente dernières années, sous total silence. Qui écrit sur les vraiment moches, paumées, perdantes et abandonnées sans tomber dans le documentaire ou le témoignage social? C est là le défi que Despentes se propose de relever. Comment écrire une littérature sur la précarité sans tomber ni dans la culpabilité misérabiliste ni dans la litote poétique? Comment dire le vrai du sordide de la vie des femmes sans en faire un discours strictement moralisateur, dans un sens comme dans l autre? Les histoires que raconte Despentes font sans doute exception dans le paysage littéraire contemporain. 22 Toutefois, le fait de revendiquer pour des personnages féminins de sexe, de violence et de meurtre, une plateforme qui a toutes les apparences de l écriture littéraire, donne à ses récits une disposition humaniste que la société occidentale socialo-démocratique, amoureuse des arts et des lettres, n a pas l habitude de leur octroyer. Ce faisant, l auteure nous force à envisager le féminin sous toutes ses formes, même les plus inédites, même les plus délirantes, au nom d une solidarité qui lie toutes les femmes entre elles. Compassion et souci de l autre dans King Kong Théorie Bien que les héroïnes despentiennes se veuillent sans foi ni loi, une forme de compassion humaine qui ressemble à ce que Carol Gilligan a nommé an ethics of care 23 ce souci de l autre et des relations que nous entretenons avec autrui, surgit entre les lignes des textes déjantés de l auteure. Dans la récente réédition d un collectif intitulé, Le Souci des autres: Ethique et politique du care, Patricia Paperman et Sandra Laugier ont donné à Carol Gilligan la possibilité de porter [u]n regard prospectif à partir du passé 24 c est le titre que Gilligan donne à son texte d introduction au volume. Son propos articule avec élégance ce que l écriture de Despentes suggère: Dans une société et une culture démocratiques, fondées sur l égalité des voix et le débat ouvert, le care est une éthique féministe: une éthique conduisant à une démocratie libérée du patriarcat et des maux qui lui sont associés, le racisme, le sexisme, l homophobie, et d autres formes d intolérance et d absence de care. Une éthique féministe du care est une voix différente parce que c est une voix qui ne véhicule pas les normes et les valeurs du patriarcat; c est une voix qui n est pas gouvernée par la dualité et la hiérarchie du genre, mais qui articule les normes et les valeurs démocratiques [ ]. 25 Dans King Kong Théorie, Despentes pourrait sembler ne pas écrire au nom de toutes les femmes; elle écrirait seulement de chez les plus maltraitées, les trop souvent abandonnées, les mieux vilipendées par les membres de tous bords hommes et femmes d une société contemporaine française faussement progressiste fondée sur l exploitation mutuelle des deux sexes. Ils et elles seul-e-s s y reconnaîtraient. Mais la rhétorique d ouverture de Despentes est perverse au sens étymologique le plus honorable du terme de renverser et de retourner. Quelle femme voudrait être associée aux exclues du grand marché à la bonne meuf (KKT 9)? Aucune, bien entendu. Au-delà la vulgarité conventionnelle du langage grossier, salace, obscène de ses héroïnes de prédilection, Despentes donne à son écriture une force d énergie rhétorique positive. C est cette même langue qui fonctionne dans les fictions de l auteure: perverse, elle renverse, retourne, reprend à son compte les insultes subies par les plus abusées de toutes les femmes. L invective prend alors l apparence d une figure de style: l antiparastase dont l effet est de retourner le contenu infamant d une insulte. 26 L antiparastase est ici la force de frappe théorique de Virginie Despentes: celle-ci écrit bien au nom de toutes les femmes pour leur donner une voix qui ne véhicule pas les normes et les 22 Comme le font également les textes de Chloé Delaume. 23 Carol Gilligan, In a Different Voice (Cambridge: Harvard UP, 1982), p Patricia Paperman et Sandra Laugier, Le Souci des autres: Éthique et politique du care (Paris: Éditions de l école des hautes études en sciences sociales, 2011), p Ibid., p Elsa Dorlin, Sexe, genre et sexualités (Paris: Presses Universitaires de France, 2008), p. 110.

8 valeurs du patriarcat; [ ] une voix qui n est pas gouvernée par la dualité et la hiérarchie du genre. 27 Toutefois, c est a contrario et à travers l absurde violence de ses textes que la romancière articule les normes et les valeurs démocratiques prônées par Gilligan. À peine trois pages dans le corps du texte de King Kong Théorie, Despentes se fait encore plus précise que dans l incipit et d autant plus convaincante: la longue citation doit se lire d un seul tenant et dans un même souffle: J écris donc d ici, de chez les invendues, les tordues, celles qui ont le crâne rasé, celles qui ne savent pas s habiller, celles qui ont peur de puer, celles qui ont les chicots pourris, celles qui ne savent pas s y prendre, celles à qui les hommes ne font pas de cadeau, celles qui baiseraient avec n importe qui voulant bien d elles, les grosses putes, les petites salopes, les femmes à chatte toujours sèche, celles qui ont des gros bides, celles qui voudraient être des hommes, celles qui se prennent pour des hommes, celles qui rêvent de faire hardeuses, celles qui n en ont rien à foutre des mecs mais que leurs copines intéressent, celles qui ont un gros cul, celles qui ont les poils drus et bien noirs et qui ne vont pas se faire épiler, les femmes brutales, bruyantes, celles qui cassent tout sur leur passage, celles qui n aiment pas les parfumeries, celles qui se mettent du rouge trop rouge, celles qui sont trop mal foutues pour pouvoir se saper comme des chaudasses mais qui en crèvent d envie, celles qui veulent porter des fringues d hommes et la barbe dans la rue, celles qui veulent tout montrer, celles qui sont pudiques par complexe, celles qui ne savent pas dire non, celles qu on enferme pour les mater, celles qui font peur, celles qui font pitié, celles qui ne font pas envie, celles qui ont la peau flasque, des rides plein la face, celles qui rêvent de se faire lifter, liposucer, péter le nez pour le refaire mais qui n ont pas l argent pour le faire, celles qui ne ressemblent plus à rien, celles qui ne comptent que sur elles-mêmes pour se protéger, celles qui ne savent pas être rassurantes, celles qui s en foutent de leurs enfants, celles qui aiment boire jusqu à se vautrer par terre dans les bars, celles qui ne savent pas se tenir (KKT 11-13) Despentes ne fait pas dans la dentelle théorique féministe. Sa visibilité médiatique depuis le scandale de la version cinématographique (2000) de Baise-moi a fait que son nom est mieux connu du grand public que ceux des grandes théoriciennes féministes françaises d ailleurs surtout lues en-dehors de l hexagone. Si Kristeva, Irigaray et Wittig ont fait évoluer la théorie féministe dans les cercles académiques et intellectuels, elles ont peu fait pour le mouvement populaire sinon populiste 28 de libération des femmes et encore moins de celui des hommes. Que le commentaire théorique violemment subtil d une des écrivaines contemporaines les plus dérangeantes et controversées puisse inviter lectrices et lecteurs à pratiquer la compassion et la solidarité entre femmes une forme de l éthique du care à l égard de personnages de papier cruels, obscènes et abjects, est de notre part une position critique sans doute extrême. Toutefois, Despentes n a pas pris le risque de publier Baise-moi pour le seul plaisir d inverser les rôles socio-sexués traditionnels, dans le monde de la précarité, à la seule fin d affoler une mythique bourgeoisie bien-pensante. En un hurlement violent d espoir qui rappelle le rire hystérique au sens le plus noblement étymologique du terme de la méduse cixousienne, Despentes lance un appel à un engagement féministe et humaniste à travers l ouverture à une compassion solidaire et une délirante éthique du care, avec et pour les êtres les plus démunis de nos sociétés occidentales dites démocratiques. C est ce qu elle confirme en dialecte despentien dans le paragraphe de clôture de King Kong Théorie: Le féminisme est une révolution, pas un réaménagement des consignes marketing, pas une vague promotion de la fellation ou de l échangisme, il n est pas seulement question d améliorer les salaires d appoint. Le féminisme est une aventure collective, pour les femmes, pour les hommes, et pour les autres. Une révolution, bien en marche. Une vision du monde, un choix. Il ne s agit pas d opposer les petits avantages des femmes aux petits acquis des hommes, mais bien de tout foutre en l air. (KKT ) En attirant notre attention sur le monde de la prostitution, du peep-show et du cinéma pornographique, monde moralement marginalisé par la culture dominante, tout autant que sur celui de la précarité affective, sociale, économique et éducative, Despentes nous lance, à tous et à toutes, le défi d envisager la compassion humaine là où il serait plus tranquillisant d imaginer qu elle ne puisse pas exister. C est en appelant au délire que serait une solidarité authentique et à la mise en pratique d une éthique du care entre les femmes et avec les hommes que l écriture de Despentes se fait incontestablement révolutionnaire. 27 Gilligan, op. cit., p Michèle Schaal, Virginie Despentes or a French Third Wave Feminism?, in Erika Fülop and Adrienne Angelo (eds.), Cherchez la femme: Women and Values in the Francophone World (Newcastle upon Tyne: Cambridge Scholars Publishing, 2011), pp (p. 39).

9 Bibliographie Butler, Judith, Bodies That Matter (New York & London: Routledge, 1993) Despentes, Virginie, Apocalypse bébé (Paris: Grasset & Fasquelle, 2010). King Kong Théorie (Paris: Grasset & Fasquelle, 2006). Bye bye Blondie (Paris: Grasset & Fasquelle, 2004). Teen Spirit (Paris: Grasset & Fasquelle, 2002). Mordre au travers (Paris: EJL, 1999). Les Jolies choses (Paris: Grasset & Fasquelle, 1998). Les Chiennes savantes (Paris: Florent Massot, 1996). Baise-moi (Paris: Florent Massot, 1994; Grasset & Fasquelle, 1999) Dorlin, Elsa, Sexe, genre et sexualités (Paris: Presses Universitaires de France, 2008) Gilligan, Carol, In a Different Voice (Cambridge: Harvard UP, 1982) Jordan, Shirley, Dans le mauvais goût pour le mauvais goût? Pornographie, violence et sexualité féminine dans la fiction de Virginie Despentes, in Catherine Rodgers et Nathalie Morello (eds.), Nouvelles écrivaines: nouvelles voix, (Bern: Peter Lang, 2004), pp Mehrotra, Rajiv et Sa Sainteté le dalaï-lama, Les Clés du bonheur se nomment amour, altruisme et compassion (Paris: Presses du Châtelet, 2010) Paperman, Patricia et Sandra Laugier, Le Souci des autres: Éthique et politique du care (Paris: Éditions de l école des hautes études en sciences sociales, 2011) Pécoin, Daniel (ed.), Thésaurus (Paris: Larousse, 1992) Schaal, Michèle, Virginie Despentes or a French Third Wave Feminism?, in Erika Fülop et Adrienne Angelo (eds.), Cherchez la femme: Women and Values in the Francophone World, (Newcastle upon Tyne: Cambridge Scholars Publishing, 2011), pp Sicard-Cowan, Hélène, Le Féminisme de Virginie Despentes à l étude dans le roman Baise-moi, Women in French Studies, 16 (2008), 64-72

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains permet d acquérir des connaissances concernant les droits humains, mais aussi de développer des habiletés et

Plus en détail

A. Le rôle de l avocat

A. Le rôle de l avocat Le harcèlement moral vise avant tout à détruire la victime et à lui ôter toute capacité de réaction. Isolée, discréditée, elle n aura souvent plus la capacité d agir. Emprisonnée dans un mécanisme de culpabilisation,

Plus en détail

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert Mise en route PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Découvrir l autisme Classe : CE-CM Niveau : cycles 2 & 3 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Descriptif du projet coopératif

Plus en détail

VIVE LE MARXISME-LÉNINISME-MAOÏSME! VIVE LA GUERRE POPULAIRE!

VIVE LE MARXISME-LÉNINISME-MAOÏSME! VIVE LA GUERRE POPULAIRE! VIVE LE MARXISME-LÉNINISME-MAOÏSME! VIVE LA GUERRE POPULAIRE! Young Lords Party Position sur les femmes 1973 Les femmes portoricaines, les femmes noires, et en général les femmes du Tiers monde (les femmes

Plus en détail

Collège Via Domitia JE 58

Collège Via Domitia JE 58 Collège Via Domitia JE 58 Le 2 mai 2007 Salut, J ai appris des choses sur ta situation au repas de famille où je pensais te trouver. Je suis un peu inquiet de ce qui t arrive mais je suis persuadé que

Plus en détail

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE N 17. (8.008 signes)

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE N 17. (8.008 signes) Dans le cadre du décret Education Permanente La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE N 17 (8.008 signes) La reconnaissance du volontariat Quelles responsabilités pour le volontaire

Plus en détail

Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école

Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école Le «Quoi de Neuf?» est un des outils de la vie coopérative de la classe qui permet la construction d une histoire commune au «groupe de vie».

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre? Pour qui? Des difficultés à gérer la classe une question d intelligence?

Introduction. Pourquoi ce livre? Pour qui? Des difficultés à gérer la classe une question d intelligence? Pourquoi ce livre? Pour qui? Des difficultés à gérer la classe une question d intelligence? Je reprends ce que disait Coluche : «Il nous vendait de l intelligence et n avait pas un échantillon sur lui!».

Plus en détail

L AP3 Présente. En collaboration avec. LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl. L enquête Grundtvig Belgique

L AP3 Présente. En collaboration avec. LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl. L enquête Grundtvig Belgique L AP3 Présente En collaboration avec LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl L enquête Grundtvig Belgique Association de Parents et de Professionnels autour de la Personne Polyhandicapée

Plus en détail

FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée

FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée Jean-Charles Bousquet, académie de Toulouse Niveau et thème du programme Seconde, Première. Autres niveaux et thèmes de programme possibles Quatrième,

Plus en détail

Païvi ALASALMI. Des gens heureux. Roman traduit du finnois par Marjatta CROUZET OFFICE FRANCO-NORVÉGIEN UNIVERSITÉ DE CAEN

Païvi ALASALMI. Des gens heureux. Roman traduit du finnois par Marjatta CROUZET OFFICE FRANCO-NORVÉGIEN UNIVERSITÉ DE CAEN Païvi ALASALMI Des gens heureux Roman traduit du finnois par Marjatta CROUZET OFFICE FRANCO-NORVÉGIEN UNIVERSITÉ DE CAEN Couverture : Photo Bénédicte HÉBERT. Maquette de René TIEN. Cet ouvrage a été publié

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Ah! La mode

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Ah! La mode ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B Ah! La mode Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain, Christian

Plus en détail

Points de suspension

Points de suspension DE ŒIL SUSPENSION (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Indices typographiques Points de suspension Théorie À quoi servent les points de suspension? Il s agit toujours de trois points

Plus en détail

Entente mutuelle. Chapitre 12

Entente mutuelle. Chapitre 12 Chapitre 12 Entente mutuelle S adapter l un à l autre Dans bien des familles on ne trouve pas cette politesse chrétienne, cette vraie courtoisie, cette déférence et ce respect mutuels qui contribuent à

Plus en détail

Belote Contrée - Le réglement officiel...

Belote Contrée - Le réglement officiel... Belote Contrée - Le réglement officiel... Des mêmes auteurs REGLES ELEMENTAIRES DU JEU DE BELOTE TRADITIONNELLE A 4 JOUEURS Le jeu est composé de 32 cartes de 4 couleurs (Pique, Trèfle, Cœur, Carreau),

Plus en détail

Titre de la séquence : Lancer loin. Déroulement : phases de la démarche et consignes Forme de travail Durée Matériel Bilan/différenciation.

Titre de la séquence : Lancer loin. Déroulement : phases de la démarche et consignes Forme de travail Durée Matériel Bilan/différenciation. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1 Champ disciplinaire : Athlétisme Education Physique et Sportive Titre de la séquence : Lancer loin Compétences disciplinaires pour la séquence : lancer loin à 1 main des objets

Plus en détail

Rapport de la Médiatrice 2006. Bureau international du Travail Genève

Rapport de la Médiatrice 2006. Bureau international du Travail Genève Rapport de la Médiatrice 2006 Bureau international du Travail Genève Rapport de la médiatrice (1 er janvier 31 décembre 2006) L actuelle médiatrice a d abord été nommée à titre intérimaire (pour la période

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

Oser aimer à nouveau ou comment balayer les restes du passé.

Oser aimer à nouveau ou comment balayer les restes du passé. Oser aimer à nouveau ou comment balayer les restes du passé. Par Jean Rochette Dernièrement, j ai reçu un message privé d une dame via Facebook. Voici sa question : «Dans ce monde ou le divorce est normal,

Plus en détail

René Son. Prends soin de toi

René Son. Prends soin de toi René Son Prends soin de toi 1. Au Canada, on a coutume d écrire à la fin d un texte lorsque l on écrit à un ou à une amie : «prends soin de toi.» 2. Pour un européen la formule de politesse surprend un

Plus en détail

Positionnement des villes CH

Positionnement des villes CH Positionnement des villes CH De l échange d expériences à la plate-forme urbaine Situation de départ Thèses sur l avenir des villes Mesures pour une politique de développement urbain Une contribution des

Plus en détail

Le genre : une fiction appartenant au mouvement néo-réaliste

Le genre : une fiction appartenant au mouvement néo-réaliste Le voleur de Bicyclette Vittorio De Sica Italie 1948 «Plus d acteurs, plus d histoire, plus de mise en scène, c'est-à-dire enfin dans l illusion esthétique parfaite de la réalité : plus de cinéma.» André

Plus en détail

La première rencontre avec les parents, une étape cruciale

La première rencontre avec les parents, une étape cruciale La première rencontre avec les parents, une étape cruciale L intégration d un nouvel enfant dans votre milieu de garde passe d abord et avant tout par les premiers contacts que vous créez avec les parents.

Plus en détail

Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français

Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français Sondage Ifop pour la Fondation Pileje Contacts Ifop : Damien Philippot / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01

Plus en détail

People First : notre priorité!

People First : notre priorité! People First : notre priorité! Notre mission est d apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Un sourire venant du cœur des collaborateurs Bel qui se réalisent

Plus en détail

La gestion du stationnement dans les communes Politique de stationnement: outils et mise en oeuvre Patrick Carles - Mars 2003

La gestion du stationnement dans les communes Politique de stationnement: outils et mise en oeuvre Patrick Carles - Mars 2003 La gestion du stationnement dans les communes Politique de stationnement: outils et mise en oeuvre Patrick Carles - Mars 2003 Avant de traiter de la mise en œuvre d une politique de stationnement, il s

Plus en détail

La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives.

La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives. 1 COMMENT FAIRE POUR BIEN FAIRE? - 2 rencontre - La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives. Axe de réflexion: dans la vie sociale,

Plus en détail

Première Étape. «Nous avons admis que nous étions impuissants devant l alcool que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.»

Première Étape. «Nous avons admis que nous étions impuissants devant l alcool que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.» Première Étape «Nous avons admis que nous étions impuissants devant l alcool que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.» Qui veut s avouer totalement vaincu? Presque personne évidemment. Tous nos

Plus en détail

L influence est un risque

L influence est un risque L influence est un risque Postface de Bruno Latour, Sciences Po, Paris Pour un livre collectif Claire Tollis, Laurence Créton-Cazenave, and Benoit Aublet. L'effet Latour. Ses modes d'existence dans les

Plus en détail

Comment rédiger une introduction et une conclusion pour un devoir argumenté

Comment rédiger une introduction et une conclusion pour un devoir argumenté Comment rédiger une introduction et une conclusion pour un devoir argumenté Une fois le plan établi, vous devez introduire votre discours et formuler une conclusion qui est l aboutissement logique de votre

Plus en détail

L INFINIE DIALECTIQUE OU L AVOCAT DU DIABLE ET LA SURVIE DE L ESPÈCE

L INFINIE DIALECTIQUE OU L AVOCAT DU DIABLE ET LA SURVIE DE L ESPÈCE Manifeste L INFINIE DIALECTIQUE OU L AVOCAT DU DIABLE ET LA SURVIE DE L ESPÈCE Anne-Lise Marie Sainte OUVRAGES PARUS DANS LA COLLECTION «MANIFESTE» L infinie dialectique ou l avocat du diable et la survie

Plus en détail

Phobie sociale et hypnothérapie. H y p n o t h é r a p i e. Article de Jean Touati, hypnothérapeute

Phobie sociale et hypnothérapie. H y p n o t h é r a p i e. Article de Jean Touati, hypnothérapeute Phobie sociale et hypnothérapie Article de Jean Touati, hypnothérapeute Août 2007 Compte tenu des règles déontologiques de respect du secret professionnel et de réserve vis-à-vis des patients, les prénoms

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble invalidant de la santé à l'école primaire Article 4 Le directeur de l école coordonne, dans l école,

Plus en détail

Document de référence. La gestion des conflits

Document de référence. La gestion des conflits Document de référence La gestion des conflits Table des matières Introduction 2 Les types de conflit 2 Les phases d un conflit 2 Les raisons sous-jacentes aux conflits 3 Les 5 stratégies de gestion directe

Plus en détail

Le divorce en Islam...

Le divorce en Islam... Le divorce en Islam... Question : Comment le divorce est-il perçu en Islam? Réponse : Avant tout, il convient de rappeler que le mariage est un acte très important de la vie humaine. La protection du lien

Plus en détail

DEMANDE D'AGREMENT DE STAGE PRATIQUE B.E.A.T.E.P.J. Option : multimédia

DEMANDE D'AGREMENT DE STAGE PRATIQUE B.E.A.T.E.P.J. Option : multimédia DEMANDE D'AGREMENT DE STAGE PRATIQUE B.E.A.T.E.P.J. Option : multimédia Utiliser l ordinateur pour fabriquer et créer ensemble plutôt que s isoler dans sa bulle devant des jeux vidéo. La création, c'est

Plus en détail

Petit guide du stage de 3 ème. à usage des parents. Pourquoi un stage?

Petit guide du stage de 3 ème. à usage des parents. Pourquoi un stage? 1 Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Pourquoi un stage? Sensibiliser les élèves au monde du travail : Aimer le monde du travail. Souvent, nos enfants n ont qu une idée très partielle de

Plus en détail

«Vers un nouvel équilibre des relations dans la sous-traitance industrielle» Petit-déjeuner débat Mercredi 23 mai 2012

«Vers un nouvel équilibre des relations dans la sous-traitance industrielle» Petit-déjeuner débat Mercredi 23 mai 2012 «Vers un nouvel équilibre des relations dans la sous-traitance industrielle» Petit-déjeuner débat Mercredi 23 mai 2012 2 Interventions FTPA La traduction juridique de la recherche d une relation équilibrée

Plus en détail

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Les difficultés relatives à la gestion de l organisation citées par les enseignants

Plus en détail

Ouvrage co-signé par Isabelle Mounier-Kuhn et Jerry Knock, deux associés du cabinet Oasys.

Ouvrage co-signé par Isabelle Mounier-Kuhn et Jerry Knock, deux associés du cabinet Oasys. Positionnement professionnel et réseaux Une dynamique vertueuse pour réussir sa carrière Ouvrage co-signé par Isabelle Mounier-Kuhn et Jerry Knock, deux associés du cabinet Oasys. PREFACE DE RICHARD DESCOINGS

Plus en détail

D autres objectifs peuvent aussi être établis en fonction des particularités du milieu.

D autres objectifs peuvent aussi être établis en fonction des particularités du milieu. Définition Cercle littéraire ou club de lecture «Il s agit d un groupe de personnes qui partagent une même expérience dans le cadre d une activité animée d une façon régulière» 1. Bref, les gens se rencontrent

Plus en détail

UNE ACTION «MATHS À MODELER» AU CIES DE GRENOBLE

UNE ACTION «MATHS À MODELER» AU CIES DE GRENOBLE N 267 DUCHENE Eric UNE ACTION «MATHS À MODELER» AU CIES DE GRENOBLE L atelier de monitorat «maths à modeler» s inscrit dans la perspective plus vaste des travaux de l Equipe Recherche Technologie éducation

Plus en détail

Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=-

Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=- Rapport du président du jury Concours d entrée au cycle de formation des élèves-attachés d administration hospitalière Année 2011 -=-=-=-=-=- I- STATISTIQUES DU CONCOURS : 1-1 Nombre de postes, de candidats

Plus en détail

CIRCONSTANCE SPECIFIQUE EIFFAGE ENERGIE EN FRANCE 11 juin 2014 Communiqué du Point de contact national français

CIRCONSTANCE SPECIFIQUE EIFFAGE ENERGIE EN FRANCE 11 juin 2014 Communiqué du Point de contact national français CIRCONSTANCE SPECIFIQUE EIFFAGE ENERGIE EN FRANCE 11 juin 2014 Communiqué du Point de contact national français Le Point de contact national (PCN) pour la mise en œuvre des Principes directeurs de l OCDE

Plus en détail

Les équations du premier degré

Les équations du premier degré TABLE DES MATIÈRES 1 Les équations du premier degré Paul Milan LMA Seconde le 10 septembre 2010 Table des matières 1 Définition 1 2 Résolution d une équation du premier degré 2 2.1 Règles de base................................

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

La presse. Le pouvoir de la presse

La presse. Le pouvoir de la presse La presse Le pouvoir de la presse Monsieur Smith au Sénat de Frank Capra est avant tout un film qui dénonce le pouvoir de la presse et de ceux qui la contrôlent. Mêlant hommes d affaires véreux, corruption

Plus en détail

Plantu dessine les femmes

Plantu dessine les femmes Plantu dessine les femmes Le site Terriennes Un portail dédié aux femmes : leurs parcours, leurs combats, les idées reçues les concernant à travers des entretiens, des articles, des reportages, une frise

Plus en détail

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com pour Baromètre sur la perception des discriminations au travail Synthèse du focus «Egalité

Plus en détail

Le baiser et les Français : une histoire d'amour... pas forcément avec un grand A!

Le baiser et les Français : une histoire d'amour... pas forcément avec un grand A! Le baiser et les Français : une histoire d'amour... pas forcément avec un grand A! A l occasion de la prochaine Journée internationale du baiser, mercredi 6 juillet, le site de sorties et de rencontres

Plus en détail

LE DOCTEUR-TRACEUR EN HOSPITALISATION TEMPS PLEIN CLINIQUE BELLE-RIVE - VILLENEUVE-LES-AVIGNON

LE DOCTEUR-TRACEUR EN HOSPITALISATION TEMPS PLEIN CLINIQUE BELLE-RIVE - VILLENEUVE-LES-AVIGNON LE DOCTEUR-TRACEUR EN HOSPITALISATION TEMPS PLEIN CLINIQUE BELLE-RIVE - VILLENEUVE-LES-AVIGNON TOULOUSE Mme Isabelle BORDAT Dr Emmanuel GRANIER Quelle expérience? 2 Depuis 2012, Un projet d établissement

Plus en détail

LAÏCITE, SERVICE PUBLIC ET PETITE ENFANCE.

LAÏCITE, SERVICE PUBLIC ET PETITE ENFANCE. LAÏCITE, SERVICE PUBLIC ET PETITE ENFANCE. Jean Claude BOUAL Secrétaire général adjoint EGALE Les deux concepts de laïcité et de service public ont été forgés à la même époque, la fin du 19ème siècle et

Plus en détail

Vincent Gaston Nicole Pierre. L oral. L oral. haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t

Vincent Gaston Nicole Pierre. L oral. L oral. haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t Vincent Gaston Nicole Pierre L oral L oral haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com Le code de la propriété

Plus en détail

LES FEMMES, L INDUSTRIE, LA TECHNOLOGIE ET L INNOVATION

LES FEMMES, L INDUSTRIE, LA TECHNOLOGIE ET L INNOVATION LES FEMMES, L INDUSTRIE, LA TECHNOLOGIE ET L INNOVATION MÉTHODOLOGIE MODE DE RECUEIL DATES DE TERRAIN CIBLES INTERROGÉES Questionnaire auto-administré en ligne Cette enquête n est pas un sondage représentatif

Plus en détail

Internationale lettriste

Internationale lettriste Archives lettriste / debord / 1952-1957 Internationale lettriste Numéro 2 [Paris, février 1953] Manifeste LA PROVOCATION LETTRISTE sert toujours à passer le temps. La pensée révolutionnaire n est pas ailleurs.

Plus en détail

Evaluation du Pacte des Générations à la loupe : En tout petit, il est bien écrit «On vous prend pour des c»

Evaluation du Pacte des Générations à la loupe : En tout petit, il est bien écrit «On vous prend pour des c» BRUXELLES, 19 OCTOBRE 2011 DOSSIER DE PRESSE Evaluation du Pacte des Générations à la loupe : En tout petit, il est bien écrit «On vous prend pour des c» 1. Ce qu il s est passé en 2005 Le Conseil National

Plus en détail

LA DÉFINITION DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE

LA DÉFINITION DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE Module 1 Mieux comprendre LA DÉFINITION DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE D é m a r c h e p e r s o n n e l l e Objectifs du module S approprier la définition de la construction identitaire telle qu elle

Plus en détail

Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence.

Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence. Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence. Mise en route / Activité 1. - Anticiper le sujet du reportage, parler de ses habitudes de sommeil, découvrir quel type de dormeur on est. Durée : 15-25

Plus en détail

- Le code de la famille (loi n 84 11 du 9 juin 1984, modifiée et complétée, portant code de la famille)

- Le code de la famille (loi n 84 11 du 9 juin 1984, modifiée et complétée, portant code de la famille) Réponses de la Commission Nationale Consultative de Promotion et de Protection des Droits de l Homme Algérie au rapport du secrétaire général de l Assemblée générale des Nations Unies concernant «le suivi

Plus en détail

C o r e S t r a t e g i e s

C o r e S t r a t e g i e s Ville d Ottawa Examen de la réglementation et des services de taxi et de limousine Expérience client 14 octobre 2015 C o r e S t r a t e g i e s Table des matières Examen de la réglementation et des services

Plus en détail

Paroles de Nuit La petite histoire...

Paroles de Nuit La petite histoire... Dossier de presse Paroles de Nuit La petite histoire... Depuis cinq ans, le parvis du château accueille des conteurs de tous les horizons. Conte, théâtre, chanson, musique, invitent à la rêverie un public

Plus en détail

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL LE CONSEILLER SYNDICAL COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B LE CONSEIL SYNDICAL 2 Exposé La loi du 10 juillet 1965 et son décret

Plus en détail

Caroline Prud homme, Le Discours sur le voyage chez les écrivains de la fin du Moyen Âge Paris, Honoré Champion, 2012, 290 p.

Caroline Prud homme, Le Discours sur le voyage chez les écrivains de la fin du Moyen Âge Paris, Honoré Champion, 2012, 290 p. Caroline Prud homme, Le Discours sur le voyage chez les écrivains de la fin du Moyen Âge Paris, Honoré Champion, 2012, 290 p. Christine Gadrat-Ouerfelli Université d Aix-Marseille Caroline Prud homme a

Plus en détail

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015

Chiffres clés en Provence-Alpes-Côte d Azur. PACA, une région où il fait bon vivre. Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Communiqué de presse Marseille, le 21 octobre 2015 Malakoff Médéric analyse les déterminants de la santé et du bien-être des salariés en Provence-Alpes-Côte d Azur et évalue leur impact sur la performance

Plus en détail

Quelle gestion des tâches complexes pour quels apprentissages?

Quelle gestion des tâches complexes pour quels apprentissages? Quelle gestion des tâches complexes pour quels apprentissages? Fabrice Vandebrouck Université Paris Diderot IREM de Paris Laboratoire de Didactique André Revuz Travail en collaboration avec Aline Robert

Plus en détail

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet Salariés - 13 mai 2011 Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 La conciliation entre vie

Plus en détail

LA MEDIATION. Approche systémique Programme. 25 au 30 août. Crissay sur Manse. J.A. Malarewicz Conseil Conseil, Formation, Supervision, Coaching

LA MEDIATION. Approche systémique Programme. 25 au 30 août. Crissay sur Manse. J.A. Malarewicz Conseil Conseil, Formation, Supervision, Coaching J.A. Malarewicz Conseil Conseil, Formation, Supervision, Coaching S.A.S. au capital de 8OOO TVA : FR 3647845047 SIRET : 478 450471 00014 N formateur 11921445592 Région IdF 11 rue du Professeur Leroux 92290

Plus en détail

Une mission humanitaire à Madagascar

Une mission humanitaire à Madagascar Une mission humanitaire à Madagascar Interview d un jeune étudiant parti en mission à Madagascar A l occasion de la course contre la faim, nous avons correspondu avec un jeune homme de 23 ans qui a accepté

Plus en détail

Promotion de la lecture

Promotion de la lecture Groupe scolaire communal fondamental de Douvrain Projet pédagogique Promotion de la lecture INTRODUCTION Le projet pédagogique est conçu dans le respect des valeurs prônées et développées par le projet

Plus en détail

Théâtre Management &COmmunication

Théâtre Management &COmmunication Théâtre Management &COmmunication Le théâtre au service de l entreprise conception scenarisation mise en scène interprétation TM& co Conseil, Accompagnement et Formation en entreprise par le théâtre Contact

Plus en détail

HSH et relations sexuelles monnayées : un portrait des répondants ayant déclaré des partenaires sexuels occasionnels tarifés

HSH et relations sexuelles monnayées : un portrait des répondants ayant déclaré des partenaires sexuels occasionnels tarifés HSH et relations sexuelles monnayées : un portrait des répondants ayant déclaré des partenaires sexuels occasionnels tarifés Objet : L enquête en ligne «Net Gay Baromètre» dresse, tous les deux ans, un

Plus en détail

Licence professionnelle Activités Sportives

Licence professionnelle Activités Sportives Licence professionnelle Activités Sportives Comment renforcer l impact de votre communication orale La communication s adresse d abord aux affects Rationnel Affects Ce que j'ai à dire 100% Ce que je pense

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4 MATHÉMATIQUES ORGANISATION ET GESTION DE DONNÉES, FONCTIONS

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4 MATHÉMATIQUES ORGANISATION ET GESTION DE DONNÉES, FONCTIONS Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 MATHÉMATIQUES ORGANISATION ET GESTION DE DONNÉES, FONCTIONS Comprendre et utiliser des notions élémentaires de probabilités Questions

Plus en détail

LES JEUX TRADITIONNELS

LES JEUX TRADITIONNELS LES JEUX TRADITIONNELS Dossier EPS Commission UGSEL de la Mayenne 1 er degré 2009 Sommaire La thèque mini handball p 3 1) Travail en ateliers p 4 Atelier 1 : Lancer avec précision sur des cibles verticales

Plus en détail

La bataille la réussite. Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage

La bataille la réussite. Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage La bataille la réussite Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage Analyse de : La bataille / La réussite Connaissances et compétences visées Obstacles potentiels (du point de vue

Plus en détail

Pourcentage d élèves de troisième ayant un an de retard ou plus, en %. (Source : INSEE) 1

Pourcentage d élèves de troisième ayant un an de retard ou plus, en %. (Source : INSEE) 1 L éducation différenciée a-t-elle un sens? Parmi les fondamentaux pédagogiques d Hautefeuille figure le point essentiel de la non-mixité, appelée aussi éducation différenciée. La non-mixité a été voulue

Plus en détail

POURQUOI CO-INVESTIR DANS UNE PME RÉGIONALE?

POURQUOI CO-INVESTIR DANS UNE PME RÉGIONALE? PAGE 1 POURQUOI CO-INVESTIR DANS UNE PME RÉGIONALE? Le particulier, séduit par l idée, le savoir-faire et le sérieux d une entreprise, ne trouve généralement pas un cadre structuré assurant, d une part,

Plus en détail

EXPOSITION «PORTRAITS DE CHANTIER» à la Maison du projet des Bassins à flot LES COLLABORATIONS ARTISTIQUES

EXPOSITION «PORTRAITS DE CHANTIER» à la Maison du projet des Bassins à flot LES COLLABORATIONS ARTISTIQUES LES COLLABORATIONS ARTISTIQUES EXPOSITION «PORTRAITS DE CHANTIER» à la Maison du projet des Bassins à flot Un autre regard sur le projet urbain par l association Act Image David Helman SOMMAIRE Un autre

Plus en détail

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles Des fausses élections dans ton école : L avenir nous appartient! 1 Table des matières 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? a. Si tu ne t'occupes pas de la politique, la politique

Plus en détail

Activités d expression orale. Les jeux de rôles

Activités d expression orale. Les jeux de rôles Activités d expression orale Les jeux de rôles Description Les jeux de rôles sont de courtes mises en scène où l élève se met dans la peau d un personnage. Ces activités d expression axées sur l interprétation

Plus en détail

Potions et poisons «Action» «Méthode» Contact : Ingestion : Inhalation : Inhalation (Rayon) : «Effet»

Potions et poisons «Action» «Méthode» Contact : Ingestion : Inhalation : Inhalation (Rayon) : «Effet» Potions et poisons Les potions ainsi que les poisons sont de puissants ajouts à l arsenal de tous les personnages. Des effets les plus simples aux plus violents, certaines de ces recettes provoquent des

Plus en détail

Si vous êtes mariés, vous pouvez opter entre la séparation de fait, la séparation de corps ou le divorce.

Si vous êtes mariés, vous pouvez opter entre la séparation de fait, la séparation de corps ou le divorce. LA RUPTURE À L AMIABLE La RUPTURE à l amiable Décider de mettre fin à une union n est jamais facile. Souvent, le choix final ne s impose qu après une longue période de déchirement, de remise en question

Plus en détail

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir.

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir. LA PROBLEMATIQUE En ce qui concerne le rôle du leader d une équipe et leurs rapports de travail qui se déroulent dans une entreprise, on peut envisager s ils pouvaient apparaître des différents problèmes

Plus en détail

Livret. médiateur élève

Livret. médiateur élève Livret du médiateur élève En début d année, suite à une session de sensibilisation à la médiation par les pairs animée par la médiatrice sociale de votre école/collège, vous vous êtes portés candidat pour

Plus en détail

Document réalisé pour les besoins des travaux dirigés de M. Nicolas PRADEL ATER à l Université de Toulon, doctorant à l Université d Aix-Marseille

Document réalisé pour les besoins des travaux dirigés de M. Nicolas PRADEL ATER à l Université de Toulon, doctorant à l Université d Aix-Marseille FICHES DE MÉTHODE Vous trouverez ci-dessous des fiches de méthode afin de vous aider à préparer les épreuves du commentaire de texte, du commentaire d arrêt, de la dissertation juridique et du cas pratique.

Plus en détail

Initiation à l algorithmique... et à la programmation

Initiation à l algorithmique... et à la programmation IREM Clermont-Ferrand Année 2009-2010 Journée d information Malika More sur les nouveaux programmes de Seconde Initiation à l algorithmique... et à la programmation Contenu de l atelier Des algorithmes

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

Manager la qualité. pour la première. fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION. Jean Margerand. Florence Gillet-Goinard

Manager la qualité. pour la première. fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION. Jean Margerand. Florence Gillet-Goinard ean Margerand Florence Gillet-Goinard Manager la qualité pour la première fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION Manager la qualité pour la première fois Si vous êtes appelé à manager la qualité

Plus en détail

Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar

Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar Table des matières Présentation de l'association... 3 A propos du partenaire... 3 Missions... 4 Projet : enfance/ jeunes... 4 Informations sur le projet... 4

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI

Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI L école : des règlements, une administration Cf. guide de législation délivré

Plus en détail

Annick Alpérovitch Directeur de recherche émérite, UPMC-Inserm-U708 Neuroépidémiologie

Annick Alpérovitch Directeur de recherche émérite, UPMC-Inserm-U708 Neuroépidémiologie Recherche épidémiologique sur la maladie d'alzheimer : quelques questions d'éthique Annick Alpérovitch Directeur de recherche émérite, UPMC-Inserm-U708 Neuroépidémiologie P. 1 Les études cas-témoin L un

Plus en détail

Une approche confortable pour rencontrer et intéresser une femme

Une approche confortable pour rencontrer et intéresser une femme Une approche confortable pour rencontrer et intéresser une femme Sommaire Avant-propos Pourquoi croire qu'un homme doit plaire à une femme? Qu'est-ce qui intéresse une femme dans une relation? Quel est

Plus en détail

Réformes du marché du travail et négociations entre partenaires sociaux.

Réformes du marché du travail et négociations entre partenaires sociaux. Réformes du marché du travail et négociations entre partenaires sociaux. Olivier Blanchard, 24 août 2007. Pourquoi faut-il profondément réformer le marché du travail en France? Pour trois raisons: Un taux

Plus en détail

«Nous ne voyons pas les choses telles quelles sont, nous voyons les choses telles que nous sommes» Anais Nin

«Nous ne voyons pas les choses telles quelles sont, nous voyons les choses telles que nous sommes» Anais Nin «Nous ne voyons pas les choses telles quelles sont, nous voyons les choses telles que nous sommes» Anais Nin Introduction «La souffrance n est pas uniquement définie par la douleur physique, ni même par

Plus en détail

I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle

I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle Nouveaux programmes de Quatrième Histoire I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle Thème 4 : Les difficultés de la monarchie sous Louis XVI Laurence PIERRE Collège Jean Lartaut, Jarnac Thème 4 : Les difficultés

Plus en détail

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne)

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne) Directiondelajeunesse, del éducationpopulaireetdelavieassociative Missiond animation dufondsd expérimentationspourlajeunesse NOTED ETAPESURL EVALUATIONAU31DECEMBRE2010 REDIGEEPARLELERFAS DOSSIER:AP1_n

Plus en détail

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Version brève du rapport comparatif national Mars 2014, version 1.0 Résumé du rapport comparatif national, mesure 2012 Sommaire 1. Contexte... 3

Plus en détail

«GARANTIR LE DROIT À UNE ALPHABÉTISATION DE QUALITÉ POUR TOUS»

«GARANTIR LE DROIT À UNE ALPHABÉTISATION DE QUALITÉ POUR TOUS» «GARANTIR LE DROIT À UNE ALPHABÉTISATION DE QUALITÉ POUR TOUS» POLITIQUES D ALPHABÉTISATION ET DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME EN COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE BELGIQUE Politiques d alphabétisation Catherine STERCQ

Plus en détail

Critères proposés pour établir et évaluer le caractère patrimonial des noms de lieux *

Critères proposés pour établir et évaluer le caractère patrimonial des noms de lieux * Groupe d experts des Nations Unies WORKING PAPER Pour les noms géographiques NO. 56 Vingt-sixième session Vienne, 2-6 mai 2011 French Point 17 de l ordre du jour provisoire Noms géographiques et patrimoine

Plus en détail