BNC - Régime de la déclaration contrôlée - Obligations déclaratives

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BNC - Régime de la déclaration contrôlée - Obligations déclaratives"

Transcription

1 Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BNC-DECLA DGFIP BNC - Régime de la déclaration contrôlée - Obligations déclaratives Positionnement du document dans le plan : BNC - Bénéfices non commerciaux Régimes d'imposition et obligations déclaratives Titre 1 : Régime de la déclaration contrôlée Chapitre 3 : Obligations déclaratives Sommaire : I. Personne tenue de souscrire la déclaration A. Règles générales 1. Le titulaire des revenus est une personne physique 2. Le titulaire des revenus est une personne morale B. Cas particuliers 1. Agents généraux et sous-agents d'assurances 2. Écrivains et compositeurs 3. Contribuables ayant opté pour la détermination de leur bénéfice non commercial en faisant état des créances acquises et des dépenses engagées II. Contenu de la déclaration spéciale et des annexes A. Déclaration spéciale n 2035-SD et annexes n 2035-A-SD et n 2035-B SD B. Annexe n 2035-AS-SD C. Distribution des formulaires de déclaration et des annexes D. État des créances et des dettes 1. Obligations spécifiques à l'année de l'option 2. Obligations concernant chacune des années couvertes par l'option (y compris la première) a. État actualisé des créances et des dettes b. Détail des corrections opérées 3. Sanctions du non-respect des obligations déclaratives E. Délai et lieu de production de la déclaration spéciale et des annexes F. Défaut ou retard de production de la déclaration spéciale et des annexes 1 Page 1/9 Exporté le : 22/02/2017

2 Les contribuables imposés d'après le régime de la déclaration contrôlée doivent produire la déclaration spéciale afférente aux bénéfices non commerciaux. Conformément aux dispositions combinées de l'article 97 du code général des impôts (CGI), l'article 172 du CGI et l'article 175 du CGI, les contribuables soumis au régime de la déclaration contrôlée à titre obligatoire ou sur option (BOI-BNC-DECLA au I-A 1 à 130), doivent, indépendamment de la déclaration d'ensemble de leurs revenus, produire chaque année (cf. II-A 150 à 160), une déclaration de bénéfices non commerciaux n 2035-SD (CERFA n 11176), disponible en ligne sur le site dont le contenu est fixé par décret. 10 Par ailleurs, les sociétés et groupements visés au I-A-2 60 à 80 placés sous le régime de la déclaration contrôlée, doivent souscrire une annexe n 2035-AS-SD (CERFA n 10299), disponible en ligne sur le site à la déclaration de bénéfices non commerciaux n 2035-SD, destinée à faire apparaître la répartition des résultats entre les associés. 20 La déclaration de bénéfices non commerciaux n 2035-SD et les annexes n 2035-A-SD (CERFA n 11177), n 2035-B SD (CERFA n 11178) et 2035-AS-SD, disponibles en ligne sur le site doivent être télétransmises (pour plus de précisions sur ces procédures, il convient de se reporter au BOI-BIC-DECLA-30-60). I. Personne tenue de souscrire la déclaration 30 A. Règles générales 1. Le titulaire des revenus est une personne physique La déclaration de bénéfices non commerciaux n 2035-SD (CERFA n 11176) et les annexes n 2035-A-SD (CERFA n 11177) et n 2035-B SD (CERFA n 11178), disponibles en ligne sur le site est souscrite par le titulaire de revenus non commerciaux. Il s'ensuit que : 40 - dans le cas de contribuables mariés, la déclaration est souscrite par celui des époux qui exerce effectivement l'activité non commerciale ; - les personnes considérées à charge au sens de l'article 196 A bis du CGI souscrivent ellesmêmes la déclaration n 2035-SD (et les annexes n 2035-A-SD et n 2035-B SD). En ce qui concerne les enfants considérés comme étant à la charge du contribuable au sens de l'article 196 du CGI, la déclaration est souscrite par le père ou la mère -si les deux parents sont mariés- ou dans le cas contraire par celui d'entre eux qui en a la charge effective et exclusive. L'administration a cependant admis que la déclaration spéciale soit remplie et signée par l'enfant qui exerce effectivement l'activité Remarque : Lorsque, au sein d'une même famille, plusieurs personnes -faisant l'objet d'une imposition unique au sein du foyer fiscal- exercent séparément une profession non commerciale, une déclaration spéciale distincte doit être souscrite pour chacune de ces personnes. 2. Le titulaire des revenus est une personne morale Les sociétés et groupements, non soumis à l'impôt sur les sociétés, doivent produire la même déclaration que les contribuables exerçant à titre individuel. C'est notamment le cas pour les Page 2/9 Exporté le : 22/02/2017

3 groupements de membres d'une profession médicale ou paramédicale ayant conclu une convention d'exercice conjoint. 70 Cette déclaration doit être souscrite au nom de la société par le représentant légal de celle-ci et non par chacun de ses membres (BOI-BNC-DECLA au II 240 et suiv.), bien que l'imposition des résultats soit établie au nom de ceux-ci, chacun pour sa quote-part. 80 Cette déclaration doit être accompagnée de l annexe n 2035-AS-SD (CERFA n 10299), disponible en ligne sur le site 90 B. Cas particuliers 1. Agents généraux et sous-agents d'assurances Les agents généraux et sous-agents d'assurances, ayant opté pour le régime d'imposition de leurs revenus prévu au 1 ter de l'article 93 du CGI, n'ont pas à souscrire de déclaration spéciale. Il leur suffit de porter le montant brut de leurs commissions -dans la rubrique des traitements et salaires- sur la déclaration de revenus n 2042 (CERFA n 10330), disponible en ligne sur le site Ils doivent, cependant, joindre à leur déclaration annuelle un état donnant la ventilation des sommes reçues suivant les parties versantes (CGI, art. 93, 1 ter-dernier alinéa). 100 En principe, ils demeurent tenus de souscrire une déclaration spéciale à raison des plus-values et moins-values provenant de la réalisation d'éléments d'actif affectés à l'exercice de leur profession. Toutefois, il a paru possible d'admettre -dans un souci de simplification- que la déclaration de ces plus-values et moins-values fasse seulement l'objet d'une note jointe à l'état détaillé de recettes et comportant toutes les précisions nécessaires à leur détermination. 110 Par ailleurs, ils doivent produire une déclaration spéciale de bénéfices industriels et commerciaux pour les courtages et rémunérations accessoires qu'ils perçoivent (BOI-BNC-SECT au II-A et suiv.) Écrivains et compositeurs Les écrivains et compositeurs, soumis au régime spécial d'imposition prévu au 1 quater de l'article 93 du CGI, n'ont pas à souscrire de déclaration n 2035-SD (CERFA n 11176) pour l'établissement de leur bénéfice professionnel. Ils doivent seulement indiquer, dans le cadre de la déclaration de revenus n 2042 (CERFA n 10330) réservé à la catégorie des traitements et salaires, le montant de leurs droits d'auteur, diminué du montant des cotisations de sécurité sociale, en joignant à leur déclaration une note fournissant le détail de ces cotisations. Les imprimés n 2035-SD et n 2042 sont disponibles en ligne sur le site Lorsque les écrivains et compositeurs perçoivent d'autres revenus, non soumis au régime spécial, taxables selon les règles applicables en matière de bénéfices non commerciaux, ils sont, en tout état de cause, tenus de se conformer pour ces revenus aux obligations qui leur incombent à ce titre et de souscrire la déclaration spéciale destinée à permettre le contrôle du bénéfice correspondant (BOI- BNC-SECT ). Page 3/9 Exporté le : 22/02/2017

4 Contribuables ayant opté pour la détermination de leur bénéfice non commercial en faisant état des créances acquises et des dépenses engagées Ces contribuables qui ont opté pour la détermination de leur bénéfice non commercial en faisant état des créances acquises et des dépenses engagées (CGI, art. 93 A) sont soumis à des obligations spécifiques et doivent fournir chaque année un état de leurs créances et de leurs dettes (cf. II-D 230 à 265). II. Contenu de la déclaration spéciale et des annexes 150 A. Déclaration spéciale n 2035-SD et annexes n 2035-A-SD et n 2035-B SD Outre leurs noms, prénoms, date et lieu de naissance, lieu d'exercice de la profession ou du principal établissement, les contribuables soumis au régime de la déclaration contrôlée doivent, conformément aux dispositions de l'article 40 A de l'annexe III au CGI, produire une déclaration indiquant : la nature de l'activité qu'ils exercent ; - le cas échéant, la dénomination et l'adresse de la société (ou du groupement) au sein de laquelle ils exercent leur activité, ainsi que la société civile de moyens dont ils font partie ; - la nature et le montant des services assurés de façon régulière et rémunérés par des salaires ; - le nombre total des salariés qu'ils emploient et le montant des salaires versés, sous déduction des rémunérations payées à des apprentis ou handicapés ; - le nom et l'adresse du comptable ou du conseil dont ils utilisent éventuellement les services ; - le montant des plus-values nettes ; - le tableau des immobilisations affectées à l'exercice de la profession et des amortissements correspondants (ce document doit faire apparaître l'ensemble des éléments affectés par nature à l'activité professionnelle ainsi que des autres éléments utilisés dans la cadre de la profession et que le contribuable entend comprendre dans son patrimoine professionnel [BOI-BNC- BASE-10-20]) ; - la nature et le montant des recettes concourant à la détermination du résultat ; - la nature et le montant de leurs dépenses professionnelles ; - le montant du bénéfice imposable ou du déficit ; - le montant de la TVA incluse dans les recettes ; - en ce qui concerne les adhérents à une association agréée : le nom et l'adresse de l'association ; - la valeur ajoutée définie à l article 1647 B sexies du CGI, à l aide d un tableau dont le modèle est établi par l administration. Par ailleurs, les personnes morales doivent également joindre : - le formulaires n 2035-F-SD "composition du capital social" (CERFA n 11701), disponible en ligne sur le site comprenant la liste des personnes détenant au moins 10 % de leur capital, en précisant pour chacune d entre elles le nombre de parts ou d actions et le taux de détention et, pour les personnes morales, leur dénomination, adresse et numéro Page 4/9 Exporté le : 22/02/2017

5 170 d identification au répertoire national des établissements (numéro SIRET), pour les personnes physiques leurs nom, prénoms, adresse, date et lieu de naissance ; - le formulaire n 2035-G-SD "filiales et participations" (CERFA n 11703), disponible en ligne sur le site comprenant la liste de leurs filiales et de leur participations, en précisant pour chacune d entre elles le taux de détention et son numéro d identification au répertoire national des établissements (numéro SIRET). B. Annexe n 2035-AS-SD Les sociétés et groupements visés au II-B à 460 du BOI-BNC-DECLA-10-10, doivent fournir, en même temps que la déclaration annuelle de résultats, les renseignements relatifs à l'identité des associés et à la part des bénéfices correspondant aux droits de chacun d'eux (le montant des bénéfices distribués aux commanditaires, dans les sociétés en commandite simple, doit être également indiqué distinctement). 180 La part de chaque associé dans les résultats sociaux doit être indiquée à la fois en pourcentage et pour son montant chiffré. Par ailleurs, la répartition doit être faite, d'une part, pour le résultat fiscal proprement dit et, d'autre part, pour le montant net des plus-values à long terme, éventuellement dégagées. L annexe n 2035-AS-SD (CERFA n 10299) est disponible en ligne sur le site C. Distribution des formulaires de déclaration et des annexes (190 à 220) 230 D. État des créances et des dettes 1. Obligations spécifiques à l'année de l'option La première année au titre de laquelle le bénéfice est déterminé en application de l'article 93 A du CGI, les contribuables sont tenus de fournir en annexe à la déclaration de leurs bénéfices n SD (CERFA n 11176), disponible en ligne sur le site un état des créances et des dettes au 31 décembre de l'année qui précède celle au titre de laquelle l'option est exercée. Ce document est établi conformément à un modèle fixé par l'administration (BOI-FORM ) Obligations concernant chacune des années couvertes par l'option (y compris la première) a. État actualisé des créances et des dettes Tant qu'ils n'ont pas dénoncé leur option, les contribuables sont tenus de fournir chaque année en annexe à la déclaration de leurs bénéfices n 2035-SD un état actualisé au 31 décembre de l année d imposition des créances et des dettes nées antérieurement à la première année couverte par l'option. Ce document est établi conformément à un modèle fixé par l'administration (BOI- FORM ). 243 Page 5/9 Exporté le : 22/02/2017

6 Cet état fait apparaître les créances et les dettes nées antérieurement à la première année couverte par l'option et qui ne sont pas éteintes au 31 décembre de l'année d'imposition. Les sommes qui doivent figurer sur cet état s'entendent du montant résiduel des créances et des dettes, c'est-à-dire sous déduction des recouvrements et des paiements qui s'y rapportent. 247 Cet état conserve son utilité jusqu'à extinction totale de ces créances et de ces dettes. Dans certains cas exceptionnels, les contribuables pourront donc être amenés à le servir au titre d'exercices postérieurs à celui de la dénonciation de l'option. 250 b. Détail des corrections opérées L'état actualisé des créances et des dettes doit être accompagné, lorsqu'il y a lieu, d'une note établie sur papier libre comportant le détail des corrections opérées pour la détermination du bénéfice de l'année de l'option ou de la dénonciation de l'option et, le cas échéant, des années suivantes. 255 Cette note doit mentionner le nom et l'adresse des débiteurs ou des créanciers concernés, la date de l'opération qui avait entraîné la constatation de la créance ou de la dette, son montant ainsi que le montant sur lequel porte chacune des corrections. 260 Remarque : La première année au titre de laquelle il renonce à l'option et le cas échéant les années suivantes, le contribuable doit être en mesure de justifier des corrections opérées pour la détermination de ses résultats en application des règles définies au I-A-3-b 280 à 310 du BOI-BNC-BASE À titre de règle pratique, cette obligation pourra être satisfaite par la production, en même temps que la déclaration de ses bénéfices, d'une note établie sur papier libre comportant le détail des corrections opérées. 3. Sanctions du non-respect des obligations déclaratives Le non-respect des obligations déclaratives prévues au II-D à 255 ne constitue pas une cause de déchéance de l'option prévue à l article 93 A du CGI lorsque celle-ci a été exercée dans les conditions prévues au I-A-1-b-1 20 à 50 du BOI-BNC-BASE En cas de non production des états mentionnés au II-D-2-a 240 à 247 ou de la note mentionnée au II-D-2-b 250 à 255, ou lorsqu'une omission ou inexactitude est relevée dans les renseignements que doivent comporter ces documents, les sanctions prévues à l'article 1729 B du CGI sont applicables. 270 E. Délai et lieu de production de la déclaration spéciale et des annexes En vertu des dispositions de l'article 97 du CGI, les contribuables soumis au régime de la déclaration contrôlée doivent souscrire, chaque année, dans les conditions et délais prévus à l'article 172 du CGI et à l'article 175 du CGI la déclaration de bénéfices non commerciaux n 2035-SD (CERFA n 11176) et ses annexes n 2035-A-SD (CERFA n 11177), n 2035-B SD (CERFA n 11178) et n 2035-AS- SD (CERFA n 10299), disponibles en ligne sur le site Cette déclaration doit parvenir à l'administration au plus tard le 2 ème jour ouvré suivant le 1 er mai (CGI, art. 175). Un délai supplémentaire par rapport aux délais légaux est accordé aux utilisateurs des téléprocédures pour réaliser la télétransmission de leurs déclarations de résultats. Ce délai est fixé à 15 jours calendaires au-delà de la date limite de dépôt des déclarations. Il s'applique à toute entreprise réalisant une télétransmission de sa déclaration de résultats en ligne (via la procédure EFI-RP / Page 6/9 Exporté le : 22/02/2017

7 échange de formulaires informatisé - résultats professionnels) ou par transmission de fichiers (EDI - TDFC / échange de données informatisé - transfert des données fiscales et comptables) [BOI-BIC- DECLA et BOI-BIC-DECLA ]. Ce délai supplémentaire ne s'applique pas aux déclarations dont la date de dépôt est déterminée par rapport à la date de dépôt de la déclaration de résultats, à l'exception de la déclaration n CVAE-SD (CERFA n 14030), disponible en ligne sur le site et la déclaration des loyers DECLOYER. (280) 285 Les entreprises ou exploitants qui relèvent de la compétence de la direction des grandes entreprises doivent souscrire leurs déclarations de résultats auprès de ce service, obligatoirement par voie électronique (BOI-BIC-DECLA au I-A-4 50 à 55) et acquitter les impositions correspondantes auprès du comptable de cette direction. Concernant la déclaration d ensemble des revenus, les dispositions sont les mêmes qu'en matière de bénéfices industriels et commerciaux (BOI-BIC-DECLA au II-B 35). Les règles spécifiques à ces entreprises sont détaillées au BOI-IS-DECLA En cas de cession ou cessation d'activité, ou du décès de l'exploitant, il convient de se reporter au BOI-BNC-CHAMP. 300 F. Défaut ou retard de production de la déclaration spéciale et des annexes Conformément aux dispositions du 2 de l'article L. 73 du livre des procédures fiscales, le bénéfice imposable de tout contribuable qui, percevant des revenus non commerciaux, n'a pas souscrit, dans les délais légaux, la déclaration prévue à l article 97 du CGI est évalué d'office, si la situation n'a pas été régularisée dans les trente jours de la notification d'une première mise en demeure, sauf possibilité de réclamation après établissement du rôle (BOI-BNC-PROCD). De plus, l'intéressé est passible de sanctions fiscales (BOI-BNC-PROCD). Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Parent, directeur général des finances publiques N ISSN : Page 7/9 Exporté le : 22/02/2017

8 Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-FORM Date de publication : 07/10/2013 DGFIP formulaire FORMULAIRE - BNC - Etat pour l'option de détermination du bénéfice selon les créances acquises et les dépenses engagées - Années couvertes par l'option (y compris la première) État actualisé au 31 décembre des créances et des dettes nées antérieurement à la première année couverte par l'option CADRE A ÉTAT DES CRÉANCES Montant brut Clients douteux ou litigieux Autres créances clients Personnel et comptes rattachés Sécurité sociale et autres organismes sociaux États et autres collectivité publiques Débiteurs divers Charges constatées d'avance Taxe sur la valeur ajoutée Autres impôts, taxes et versements assimilés Divers Créances rattachées à des opérations financières TOTAL CADRE B ÉTAT DES DETTES Montant brut Emprunts et dettes financières Fournisseurs et comptes rattachés Personnel et comptes rattachés Sécurité sociale et autres organismes sociaux Page 8/9 Exporté le : 22/02/2017

9 Identifiant juridique : BOI-FORM Date de publication : 07/10/2013 État et autres collectivités publiques Produits constatés d'avance Taxe sur la valeur ajoutée Autres impôts, taxes et versements assimilés TOTAL Commentaire(s) renvoyant à ce document : BNC - Régime de la déclaration contrôlée - Obligations déclaratives Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts Directeur de publication : Bruno Bézard, directeur général des finances publiques N ISSN : Page 9/9 Exporté le : 22/02/2017

Sociétés civiles de moyens

Sociétés civiles de moyens S O M M A I R E n de n de RÈGLES GÉNÉRALES D IMPOSITION DES SCM...910 SOCIÉTÉS TENUES DE SOUSCRIRE UNE DÉCLARATION N 2036...910 Sociétés bénéficiant de l exonération de TVA des remboursements de frais

Plus en détail

SI PEUPLEMENT FORESTIER, PRÉCISER / / / /

SI PEUPLEMENT FORESTIER, PRÉCISER / / / / cerfa N 12359*12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2014 N 2048-IMM-SD @internet-dgfip Formulaire à utiliser pour les cessions d immeubles ou de droits immobiliers autres que des terrains

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE Modèle n ADP010F-14E DR/DIP/DP de : Subdivision :... Secteur : IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL Du Au IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE Nom et Prénom(s) :. Adresse actuelle du domicile fiscal

Plus en détail

Formulaire à utiliser pour les cessions de terrains à bâtir intervenues à compter du 1 er septembre 2014

Formulaire à utiliser pour les cessions de terrains à bâtir intervenues à compter du 1 er septembre 2014 cerfa N 14968*02 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ANNÉE 2014 N 2048-TAB-SD @internet-dgfip Formulaire à utiliser pour les cessions de terrains à bâtir intervenues à compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033 A-SD 2016

BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033 A-SD 2016 N 0956 8 Formulaire obligatoire (article 302 septies Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 2033 A-SD 206 SIREN Durée de l exercice en nombre de mois * Durée de l exercice

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 E-4-01 N 45 du 5 MARS 2001 5 FP. / 34 E 64 INSTRUCTION DU 20 FEVRIER 2001 BENEFICES AGRICOLES. ELEVEURS ENTRAINEURS DE CHEVAUX DE COURSE (C.G.I.,

Plus en détail

1- En ce qui concerne la détermination des bénéfices provenant des opérations de réinvestissement

1- En ce qui concerne la détermination des bénéfices provenant des opérations de réinvestissement 1- En ce qui concerne la détermination des bénéfices provenant des opérations de réinvestissement En cas de réalisation par une société de plusieurs opérations de réinvestissement au sein d elle-même (extension,

Plus en détail

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes

Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes Direction Générale des Finances Publiques 2041 DRBF 13834*01 Déclaration d imputation d une créance fiscale née du droit à restitution des impositions directes L article 38 de la loi de finances pour 2009

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 A-9-06 N 105 du 23 JUIN 2006 TVA. REDEVABLE. OPERATIONS REALISEES PAR UN ASSUJETTI NON ETABLI EN FRANCE. (CGI, art. 283-1) NOR : BUD F 06 30023J

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-5-05 N 21 du 1 er FEVRIER 2005 IMPOT SUR LE REVENU. DEDUCTION SUR LE REVENU GLOBAL DES CHARGES AFFERENTES AUX IMMEUBLES QUI FONT PARTIE DU

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 3 A-4-08 N 63 du 13 JUIN 2008 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE. ACTIVITES D ENSEIGNEMENT, DE FORMATION ET DE RECHERCHE. (C.G.I., art. 256,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-11-01 N 46 du 6 MARS 2001 5 F.P. / 33 INSTRUCTION DU 23 FEVRIER 2001 IMPOT SUR LE REVENU. REDUCTION D IMPOT AU TITRE DES DONS AUX ŒUVRES VERSES

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE

NOTE JURIDIQUE - FISCALITE Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - FISCALITE - OBJET : La redevance audiovisuelle Base juridique Art.41 de la loi de finances pour 2005 Loi

Plus en détail

IMPÔT SUR LE REVENU Bénéfices industriels et commerciaux

IMPÔT SUR LE REVENU Bénéfices industriels et commerciaux DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES AGREMENT DGFIP C5111.16 Formulaire obligatoire (art. 53 A ou 302 septies A bis du Code général des impôts) Les dispositions des articles 39 et 40 de la loi n 78-17

Plus en détail

AGREMENT DGFIP N : C5113.30035 N 2035 - NOT IMPÔT SUR LE REVENU REVENUS NON COMMERCIAUX REGIME DE LA DECLARATION CONTROLEE

AGREMENT DGFIP N : C5113.30035 N 2035 - NOT IMPÔT SUR LE REVENU REVENUS NON COMMERCIAUX REGIME DE LA DECLARATION CONTROLEE AGREMENT DGFIP N : C5113.30035 IMPÔT SUR LE REVENU N 2035 - NOT REVENUS NON COMMERCIAUX REGIME DE LA DECLARATION CONTROLEE NOTICE Nouveautés : Dans le cadre du plan d abaissement de seuil consistant à

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Lot n 1 : Risques statutaires des agents titulaires du CCAS (y compris des CROCUS) de la commune d Orsay

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Lot n 1 : Risques statutaires des agents titulaires du CCAS (y compris des CROCUS) de la commune d Orsay AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Centre communal d action sociale d Orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Président du CCAS Adresse : 2 place du général

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE. Ce document est à conserver :

DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE. Ce document est à conserver : N 50449 # 11 DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS N o 3310 NOT-CA3 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3310 CA3 ET SES ANNEXES Ce document est à conserver : Il

Plus en détail

Régime micro-entreprise

Régime micro-entreprise 1 sur 5 22/11/2010 08:47 Régime micro-entreprise Ce document ne présente que les principes du régime fiscal de la micro-entreprise que peuvent choisir les entrepreneurs individuels. D'un point de vue social,

Plus en détail

Le régime fiscal des associations loi 1901

Le régime fiscal des associations loi 1901 Le régime fiscal des associations loi 1901 1 Sommaire I) Le principe de la fiscalité associative II) Comment déterminer son statut fiscal III) Les impôts IV) Les exonérations possibles V) Les factures

Plus en détail

Mise à jour : novembre 2011

Mise à jour : novembre 2011 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié à la CNRACL Agents stagiaires et titulaires effectuant une durée hebdomadaire de service égale ou supérieure à 28/35 èmes Mise à jour : novembre 2011 Centre de

Plus en détail

Lettre de Consultation

Lettre de Consultation Diagnostic amiante et état parasitaire avant démolition du Village Médiéval de La HUME Lettre de Consultation Date et heure limites de réception des offres : 22 février 2010 à 12h00. N de marché 1. Organisme

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine N 4 Réduction ISF 2014 - Note fiscale

FCPI Idinvest Patrimoine N 4 Réduction ISF 2014 - Note fiscale FCPI Idinvest Patrimoine N 4 Réduction ISF 2014 - Note fiscale La présente note fiscale (la Note Fiscale ) doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds Commun de Placement dans l Innovation

Plus en détail

FLASH INFOTOURISME N 97 1 er sept 2015 Décret Taxe de séjour

FLASH INFOTOURISME N 97 1 er sept 2015 Décret Taxe de séjour FLASH INFOTOURISME N 97 1 er sept 2015 Décret Taxe de séjour DÉCRET TAXE DE SÉJOUR : TAXATION D OFFICE OBLIGATIONS DES COLLECTIVITÉS, HÉBERGEURS ET PLATEFORMES DE RÉSERVATION EN LIGNE Décret n 2015-970

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

bnc express EDI-TDFC

bnc express EDI-TDFC trèfle rouge bnc express EDI-TDFC (revenus 2010) Procédure de dématérialisation de la déclaration 2035, des tableaux OG et de la balance générale Attestation EDIFICAS n 2008.03.0200 Notice d'utilisation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1371 du 17 novembre 2014 relatif à la déclaration sociale nominative NOR : FCPS1419336D Publics

Plus en détail

Déclaration de l Impôt Sur le Revenu Des Personnes Physiques

Déclaration de l Impôt Sur le Revenu Des Personnes Physiques REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Déclaration de l Impôt Sur le Revenu Des Personnes Physiques Code acte (1) Revenu de l'exercice N du registre de commerce N CIN

Plus en détail

Guide des obligations et recommandations. - de l'expert en début, milieu et fin d'activité, - des ayants droits après son décès.

Guide des obligations et recommandations. - de l'expert en début, milieu et fin d'activité, - des ayants droits après son décès. Guide des obligations et recommandations - de l'expert en début, milieu et fin d'activité, - des ayants droits après son décès. 1. DES L'INSCRIPTION SUR UNE LISTE D'EXPERTS 1.1. FORMALITES DE DECLARATION

Plus en détail

Abattement sur les bénéfices dans les zones franches d activité

Abattement sur les bénéfices dans les zones franches d activité Abattement sur les bénéfices dans les zones franches d activité Art. 44 quaterdecies du CGI Art. 49 ZA de l annexe III au CGI Art. 49 ZB de l annexe III au CGI Art. 49 ZC de l annexe III au CGI Art. 51

Plus en détail

Sage EDI Fiscal i7 / Etats Comptables et Fiscaux i7

Sage EDI Fiscal i7 / Etats Comptables et Fiscaux i7 Sage EDI Fiscal i7 / Etats Comptables et Fiscaux i7 Programme d Amélioration Produits Vous avez la possibilité de participer à l amélioration des applications Sage en adhérant au Programme d Amélioration

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette Page 1 Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette Marché Public à Procédure Adaptée Conditions particulières et générales Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette

Plus en détail

Agenda fiscal et social. Janvier 2013

Agenda fiscal et social. Janvier 2013 Agenda fiscal et social Janvier 2013 Samedi 5 janvier Employeurs occupant au moins 50 salariés Cotisations de sécurité sociale, de chômage et d'assurance des créances des salariés, CSG, CRDS, versement

Plus en détail

COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES

COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES COMITE REGIONAL d'equitation RHONE ALPES PARC DU CHEVAL LE LUIZARD 01150 CHAZEY SUR AIN COMPTES ANNUELS ARRÊTÉ AU 31/08/2015 NINET-FAURE Catherine Page 1 SOMMAIRE Pages Sommaire 2 Attestation 3 Règles

Plus en détail

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement)

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) 1 L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) L agrément d association de protection de l environnement permet d être appelé

Plus en détail

NOTICE PERMETTANT DE COMPLETER L ANNEXE FINANCIERE INNOVATION LORS DU DEPOT DE LA DEMANDE DE SUBVENTION ET DU PAIEMENT

NOTICE PERMETTANT DE COMPLETER L ANNEXE FINANCIERE INNOVATION LORS DU DEPOT DE LA DEMANDE DE SUBVENTION ET DU PAIEMENT NOTICE PERMETTANT DE COMPLETER L ANNEXE FINANCIERE INNOVATION LORS DU DEPOT DE LA DEMANDE DE SUBVENTION ET DU PAIEMENT Références réglementaires : RÈGLEMENT (CE) No 800/2008 DE LA COMMISSION du 6 août

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2016

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2016 DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2016 Le formulaire est à retourner impérativement complété des pièces justificatives avant le 15 octobre 2015 - Soit par courrier à l adresse

Plus en détail

RÈGLEMENT. Note de présentation

RÈGLEMENT. Note de présentation AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2015-02 du 2 avril 2015 Relatif aux documents comptables des comités d entreprise, des comités centraux d entreprises et des comités interentreprises relevant

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION (C.N.S.C.G.)

COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION (C.N.S.C.G.) COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION (C.N.S.C.G.) Issy les Moulineaux, le 12 janvier 2015, A l attention de tous les Président(e)s des groupements sportifs (association ou société sportive

Plus en détail

Zone Franche. Pays de Gex

Zone Franche. Pays de Gex Agence de Développement Economique du Pays de Gex et du Bassin Bellegardien Zone Franche du Pays de Gex 130, rue Gustave Eiffel, Technoparc, F- 0160 Saint Genis-Pouilly -Tel. : +33 (0)4 50 42 65 20 - Fax

Plus en détail

DECES DELARATION DE SUCCESSION ET FISCALITE CAS PARTICULIER : COMMUNAUTE LEGALE

DECES DELARATION DE SUCCESSION ET FISCALITE CAS PARTICULIER : COMMUNAUTE LEGALE DECES DELARATION DE SUCCESSION ET FISCALITE CAS PARTICULIER : COMMUNAUTE LEGALE Au décès d'une personne, ses biens sont répartis selon les règles de la «dévolution légale» (s'il n'a pas fait de testament)

Plus en détail

DOCUMENTATION A L USAGE DES COMMISSIONS INTERCOMMUNALES DES IMPOTS DIRECTS (CIID) 1-PRESENTATION 2-ROLE, MISSIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA CIID

DOCUMENTATION A L USAGE DES COMMISSIONS INTERCOMMUNALES DES IMPOTS DIRECTS (CIID) 1-PRESENTATION 2-ROLE, MISSIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA CIID Annexe 2e DOCUMENTATION A L USAGE DES COMMISSIONS INTERCOMMUNALES DES IMPOTS DIRECTS (CIID) 1-PRESENTATION 2-ROLE, MISSIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA CIID 3-PRESENTATION DE LA LISTE 41 BATI 4-LES LOCAUX

Plus en détail

FOCUS : IMPÔT SUR LES DIVIDENDES : CE QUI A CHANGÉ DEPUIS LE 1 ER JANVIER 2015

FOCUS : IMPÔT SUR LES DIVIDENDES : CE QUI A CHANGÉ DEPUIS LE 1 ER JANVIER 2015 FOCUS : IMPÔT SUR LES DIVIDENDES : CE QUI A CHANGÉ DEPUIS LE 1 ER JANVIER 2015 A partir du 1 er janvier 2015 et en application des dispositions de l article 19 de la loi n 2013-54 du 30 décembre 2013,

Plus en détail

Notice Pour renseigner la liasse fiscale à annexer aux déclarations fiscales séries G n 4 et G n 11

Notice Pour renseigner la liasse fiscale à annexer aux déclarations fiscales séries G n 4 et G n 11 الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Finances Direction Générale des Impôts Régime du bénéfice réel Impôt sur le Revenu Global (Bénéfices

Plus en détail

CF - Organisation du contrôle fiscal - Services chargés du contrôle de l'impôt

CF - Organisation du contrôle fiscal - Services chargés du contrôle de l'impôt Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-CF-DG-20-20131018 DGFIP CF - Organisation du contrôle fiscal - Services

Plus en détail

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/14/qe/81439 14ème legislature Question N : 81439 De Mme Marie-Christine Dalloz ( Les Républicains - Jura ) Question

Plus en détail

Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers TABLE DES MATIÈRES

Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers TABLE DES MATIÈRES PPB-2007-7-CPB-1 2 Annexe à la circulaire PPB-2007-7-CPB concernant l administration d instruments financiers Table des matières 0. Base légale et énumération des principes TABLE DES MATIÈRES 1. Responsabilité

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-15-02 N 120 du 9 JUILLET 2002 IMPOT SUR LE REVENU. CHARGES DEDUCTIBLES. PENSIONS ALIMENTAIRES VERSEES POUR L ENTRETIEN DES ENFANTS EN CAS

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2008 au 31/12/2008

COMPTES ANNUELS du 01/01/2008 au 31/12/2008 HOTEL DE VILLE BP 667 COMPTES ANNUELS du 01/01/2008 au 31/12/2008 Page Compte rendu de mission 1 Bilan actifpassif 2 et 3 Soldes intermédiaires de gestion 4 Compte de résultat 5 et 6 Détail des comptes

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009

MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009 MARCHES PUBLICS DE SERVICES Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009 SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA VILLE DE MASSEUBE Acte d Engagement

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008 Vos contacts Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires sur ces garanties, n hésitez pas à prendre contact pour tous renseignements ou questions relatives : aux prestations d incapacité

Plus en détail

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée.

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. MENESR 22 Mai 2006 Document n 5 Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. Les réseaux thématiques

Plus en détail

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972)

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat 972) PREMIÈRE PARTIE : LETTRE DE CANDIDATURE ET HABILITATION

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie EXONERATION DE PLUS-VALUES ET DEPART A LA RETRAITE

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie EXONERATION DE PLUS-VALUES ET DEPART A LA RETRAITE Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie FISCAL Date : 22/04/2009 N : 14.09 EXONERATION DE PLUS-VALUES ET DEPART A LA RETRAITE Pour rappel *** Depuis 2006, les exploitants de petites entreprises

Plus en détail

MEMENTO FISCAL BURKINA FASO. (en français simplifié et avec commentaires) à jour de la loi de finances 2012. présenté par.

MEMENTO FISCAL BURKINA FASO. (en français simplifié et avec commentaires) à jour de la loi de finances 2012. présenté par. MEMENTO FISCAL du BURKINA FASO (en français simplifié et avec commentaires) à jour de la loi de finances 2012 présenté par Pierre ABADIE Expert-comptable Conseil Juridique Pierre ABADIE (e-mail : pierre@abadie.bf)

Plus en détail

Recueil des circulaires fiscales de la loi de finances complémentaire pour 2001

Recueil des circulaires fiscales de la loi de finances complémentaire pour 2001 Recueil des circulaires fiscales de la loi de finances complémentaire pour 2001 CIRCULAIRE N 01 MF/DGI/DLF/LF/LFC 01 A Messieurs les Directeurs des Impôts de Wilaya En communication à: Messieurs les Directeurs

Plus en détail

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP)

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP) Circulaire C.d.G. - DOC n 301 du 25 novembre 2004 Date d effet : 1 er janvier 2005 La présente circulaire annule et remplace la circulaire C.d.G. DOC n 290 du 25 août 2004 LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE

Plus en détail

ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE

ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE Pays Allemagne Belgique Espagne France Italie Royaume- Uni Suisse Bund (fédération) Régime général des OSBL Impôt sur le revenu Impôt sur les sociétés Impôt

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 A-1-02 N 24 du 4 FEVRIER 2002 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE. REDEVABLE DE LA TAXE. SUPPRESSION DE LA REPRESENTATION FISCALE POUR LES ASSUJETTIS

Plus en détail

Comptes annuels 30/06/2012. 5 Rue des Colonnes du Trône 75012 PARIS

Comptes annuels 30/06/2012. 5 Rue des Colonnes du Trône 75012 PARIS Comptes annuels 30/06/2012 5 Rue des Colonnes du Trône 75012 PARIS SIRET : 78445325000036 NAF : 9499Z Bilan Actif FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CARDIOLOGIE RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 30/06/2012

Plus en détail

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES N 111 - SOCIAL n 30 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES Le dispositif du chèque-vacances

Plus en détail

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20 Section 3 Registre national des crédits aux particuliers Article 20 Le code de la consommation est ainsi modifié : 1. - La section 1 du chapitre III du titre III du livre III est intitulée : «dispositions

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI ADOPTÉ AVEC MODIFICATION PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE. relatif au contrat d'assurance et aux opérations de capitalisation.

SENAT PROJET DE LOI ADOPTÉ AVEC MODIFICATION PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE. relatif au contrat d'assurance et aux opérations de capitalisation. PROJET DE LOI adopté le 29 octobre 1980 N 16 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1980-1981 PROJET DE LOI ADOPTÉ AVEC MODIFICATION PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE relatif au contrat d'assurance et aux

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1 Avis du 8 septembre 2010 I. Introduction a. Absence de cadre conceptuel

Plus en détail

Analyse du Comité CSI sur le nouveau droit comptable. Actualisée le 26.11.2014

Analyse du Comité CSI sur le nouveau droit comptable. Actualisée le 26.11.2014 Comité / Vorstand Union des autorités fiscales suisses Vereinigung der schweiz. Steuerbehörden Associazione delle autorità fiscali svizzere Analyse du Comité CSI sur le nouveau droit comptable Décision

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 37

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 37 Le 3 janvier 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 37 ARRETE Arrêté du 30 décembre 2010 relatif aux conditions d application de dispositions concernant les prêts ne portant pas intérêt consentis

Plus en détail

Pour les montants soumis à la retenue à la source au taux de 15% :

Pour les montants soumis à la retenue à la source au taux de 15% : Pour les montants soumis à la retenue à la source au taux de 15% : - des commissions prélevées par les émetteurs des tickets restaurant, - des commissions prélevées par les agences de voyages, - des commissions

Plus en détail

Gabon. Convention fiscale avec la France

Gabon. Convention fiscale avec la France Convention fiscale avec la France Signée le 20 septembre 1995 Entrée en vigueur le 1 er mars 2008 Art.1.- Personnes concernées La présente Convention s applique : a) en ce qui concerne les impôts sur le

Plus en détail

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours)

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Définition des revenus fonciers... 4 Les revenus imposables... 4 Les revenus exonérés...

Plus en détail

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20152 Location de matériel lumière, son et vidéo

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20152 Location de matériel lumière, son et vidéo Opéra de Dijon Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20152 Location de matériel lumière, son et vidéo 1 4 Article 1 Objet et décomposition du marché 4 Article 2 Durée du Marché 5

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Ordonnance n o 2015-1630 du 10 décembre 2015 complétant et précisant les règles financières et

Plus en détail

TAXE ADDITIONNELLE À LA TAXE SUR LES SURFACES COMMERCIALES (Art. 302 bis ZA du code général des impôts) NOTICE EXPLICATIVE

TAXE ADDITIONNELLE À LA TAXE SUR LES SURFACES COMMERCIALES (Art. 302 bis ZA du code général des impôts) NOTICE EXPLICATIVE DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LES SURFACES COMMERCIALES (TASCOM) (Loi n 72-657 du 13 juillet 1972 modifiée par l article 77 de la loi n 2009-1673 de finances pour 2010 et par l article

Plus en détail

DÉDUCTION EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT PRODUCTIF

DÉDUCTION EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT PRODUCTIF DÉDUCTION EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT PRODUCTIF I. RAPPEL : OBJECTIF DE LA DÉDUCTION EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT PRODUCTIF Pour encourager l'investissement privé, le Gouvernement

Plus en détail

Position AMF n 2006-23 Questions-réponses relatives au régime applicable aux conseillers en investissements financiers

Position AMF n 2006-23 Questions-réponses relatives au régime applicable aux conseillers en investissements financiers Position AMF n 2006-23 Questions-réponses relatives au régime applicable aux conseillers en investissements financiers Textes de référence : article L. 541-1 du code monétaire et financier et articles

Plus en détail

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) *

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Annexes RPO (2.8) RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Article 1er - Objet Le présent règlement définit les garanties prévues par l'article 1-26 de la Convention Collective Nationale

Plus en détail

MARCHE PUBLICS DE TRAVAUX MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE PUBLICS DE TRAVAUX MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Commune de CASTELLAR MARCHE PUBLICS DE TRAVAUX MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (En application des articles 26 et 28, alinéas 1 et 2 du Code des Marchés Publics) TRAVAUX D ENTRETIEN DE LA VOIRIE ET DES TERRAINS

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Politique : - Ressources humaines Programme : Opération : EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 Objet : Frais de déplacement

Plus en détail

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 6. Leçon n 6 : l imputation rationnelle

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 6. Leçon n 6 : l imputation rationnelle Leçon n 6 : l imputation rationnelle PLAN DE LA LEÇON : 1! L imputation rationnelle des charges fixes : principes et fondements... 1! 1.1! Fondements théoriques et techniques de l imputation rationnelle...

Plus en détail

DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales

DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales Septembre 2008 BC 14-01 MESURES RELATIVES A L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES DANS LE CADRE DU SCHEMA DIRECTEUR IMMOBILIER D ILE DE FRANCE La

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES Sur procédure adaptée Passé en application de l'article 28 I et II du Code des Marchés Publics

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES Sur procédure adaptée Passé en application de l'article 28 I et II du Code des Marchés Publics MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES Sur procédure adaptée Passé en application de l'article 28 I et II du Code des Marchés Publics A IDENTIFIANTS 1. Identification de la personne morale de droit public

Plus en détail

LA TVA DANS LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE APPLICATION DANS LES ÉTATS MEMBRES, ÉLÉMENTS D'INFORMATION DESTINÉS AUX ADMINISTRATIONS, AUX OPÉRATEURS

LA TVA DANS LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE APPLICATION DANS LES ÉTATS MEMBRES, ÉLÉMENTS D'INFORMATION DESTINÉS AUX ADMINISTRATIONS, AUX OPÉRATEURS LA TVA DANS LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE APPLICATION DANS LES ÉTATS MEMBRES, ÉLÉMENTS D'INFORMATION DESTINÉS AUX ADMINISTRATIONS, AUX OPÉRATEURS AUX RÉSEAUX D'INFORMATION, ETC. Remarque Le présent document

Plus en détail

MODIFICATION EN BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE

MODIFICATION EN BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE MODIFICATION EN BANQUE CARREFOUR DES ENTREPRISES ENTREPRISE COMMERCIALE 1. INFORMATIONS GENERALES TYPE DE SOCIETE: PERSONNE PHYSIQUE PERSONNE MORALE 2. COORDONNEES DU CLIENT NUMERO D ENTREPRISE :... PERSONNE

Plus en détail

Royaume du Maroc 19 décembre 2005 Ministère des Finances et de la Privatisation Direction des Entreprises Publique et de la Privatisation n 2.62.26 DE/SPC Arrêté du Ministre des Finances et de la Privatisation

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNEES : L association.., Située, Variante 1 : Représentée par M.., Agissant en qualité de Président de l association, Variante 2 :

ENTRE LES SOUSSIGNEES : L association.., Située, Variante 1 : Représentée par M.., Agissant en qualité de Président de l association, Variante 2 : FORFAIT ANNUEL EN JOURS REPRESENTANTS SECTION SYNDICALE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE FIXANT LES CONDITIONS DE RECOURS AU FORFAIT EN JOURS SUR L ANNEE (Conclusion avec un ou plusieurs Représentants de

Plus en détail

Objet du marché : REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Objet du marché : REGLEMENT DE LA CONSULTATION REPUBLIQUE FRANÇAISE VILLE D ECULLY Objet du marché : ACQUISITION D UN VÉHICULE UTILITAIRE ÉLECTRIQUE LÉGER ÉQUIPÉ D UN NETTOYEUR HAUTE PRESSION ET CUVE REGLEMENT DE LA CONSULTATION M a r c h é à p r o

Plus en détail

DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC

DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC Actualisé au 24/01/2011 DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC Mode opératoire à l attention des maîtres d ouvrage Préambule L Assemblée régionale a validé lors

Plus en détail

COMPTABILITE et FISCALITE :

COMPTABILITE et FISCALITE : 1 COMPTABILITE et FISCALITE : DES LIAISONS DANGEREUSES? 29 novembre 2011 ISEC Gilbert CAULET Jacques SAUREL 2 Illustration de la lettre X des Liaisons Dangereuses (1782 Pierre Choderlos de Laclos) 3 Ordonnance

Plus en détail

Service juridique juin 2013. La sécurisation du PASS-FONCIER sous forme de bail à construction et de prêt

Service juridique juin 2013. La sécurisation du PASS-FONCIER sous forme de bail à construction et de prêt La sécurisation du PASS-FONCIER sous forme de bail à construction et de prêt Le dispositif de sécurisation est précisé notamment par l arrêté du 10 août 2009 fixant les conditions des garanties de rachat

Plus en détail

L'ouverture du compte épargne temps prend effet au premier jour du mois civil suivant la date de la demande du salarié.

L'ouverture du compte épargne temps prend effet au premier jour du mois civil suivant la date de la demande du salarié. PROJET D'ACCORD RELATIF AU COMPTE ÉPARGNE TEMPS DANS LES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE PRÉAMBULE Le protocole d accord du 1 er mars 2004 constitue un cadre fondateur du compte épargne temps au sein du

Plus en détail

Sénégal. Code des investissements

Sénégal. Code des investissements Code des investissements Loi n 2004-06 du 6 février 2004 [NB - Loi n 2004-06 du 6 février 2004 portant Code des investissements Modifiée par la loi n 2012-32 du 31 décembre 2012] Titre 1 - Définitions

Plus en détail

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens FONDATION ifrap STATUTS I - But de la fondation Article 1 er - Objet et siège L'établissement dit «Fondation ifrap» a pour but d'effectuer des études et des recherches scientifiques sur l'efficacité des

Plus en détail

L EXPERIENCE DU SENEGAL EN MATIERE DE CONVENTION VISANT A EVITER LA DOUBLE IMPOSITION

L EXPERIENCE DU SENEGAL EN MATIERE DE CONVENTION VISANT A EVITER LA DOUBLE IMPOSITION REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS ET DES DOMAINES L EXPERIENCE DU SENEGAL EN MATIERE DE CONVENTION VISANT A EVITER

Plus en détail

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès )

Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Contrat d accès au réseau de distribution d électricité (dénommé ci-après Contrat d accès ) Référence du contrat : Entre : Code EAN-GLN : Siège social : Numéro d entreprise : Numéro de TVA : Représenté

Plus en détail

Filière administrative

Filière administrative Filière administrative LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Notice d information Mise à jour le : 11/04/2016 de Rédacteur Territorial Textes de référence : - Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012 portant statut

Plus en détail

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE 17/11/2014 La société par actions simplifiée - SAS a été initialement conçue (par la loi n 94-1 du 3 janvier 1994) afin de fournir aux grandes entreprises françaises un instrument

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

DECLARATION 29/06/2016. AU 37 Traitements des données de santé par messagerie sécurisée

DECLARATION 29/06/2016. AU 37 Traitements des données de santé par messagerie sécurisée DECLARATION 29/06/2016 AU 37 Traitements des données de santé par messagerie sécurisée TRAITEMENTS DES DONNÉES DE SANTÉ PAR MESSAGERIE SÉCURISÉE (Déclaration N 37 ) L'autorisation unique AU-037 encadre

Plus en détail

T.V.A 75017 PARIS IMPRIMERIE. Dans les industries graphiques, les taux de TVA varient selon la nature des produits et les opérations en cause.

T.V.A 75017 PARIS IMPRIMERIE. Dans les industries graphiques, les taux de TVA varient selon la nature des produits et les opérations en cause. SICOGIF 48, Bd des Batignolles T.V.A 75017 PARIS IMPRIMERIE Doc F 708 du 21 octobre 2004 (Cette Doc remplace la Doc F 586 du 4/02/2002) Dans les industries graphiques, les taux de TVA varient selon la

Plus en détail

TVA FACTURATION ET CONTROLE FISCAL DES FACTURES (LFR

TVA FACTURATION ET CONTROLE FISCAL DES FACTURES (LFR NOTE THÉMATIQUE TVA Mesures nouvelles, notamment Sur la facturation électronique et le contrôle fiscal Le 3janvier 2013 Fiscalité/TVA Source : La Direction des affaires fiscales La troisième loi de finances

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Janvier 2016 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise France métropolitaine, Départements et Régions d Outre-Mer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS

Plus en détail