du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement"

Transcription

1

2 INVESTIRMONEYTALK DIFFÉRENCES DE TARIFS ENTRE COURTIERS EN LIGNE Investir au meilleur prix Avec la venue des courtiers en ligne, il est devenu plus facile et souvent moins cher d investir en Bourse. Mais attention, ces formules s accompagnent parfois d un certain flou quant aux risques réellement encourus par le client. MoneyTalk vous aide à comparer les offres des courtiers. MATHIAS NUTTIN ET JOHAN STEENACKERS 95 POUR CENT L écart de coût maximal observé entre le moins cher et le plus cher des courtiers en ligne. Ces dix dernières années, la situation du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement baissé. Toutefois, cet élargissement de l offre s accompagne d un certain flou, car les structures de coûts ne sont pas faciles à comparer entre elles. Comme chaque année désormais, MoneyTalk apporte, par des simulations et des enquêtes, un peu de clarté sur le marché des courtiers en ligne en Belgique. Grandes banques et spécialistes Avant d entrer dans le détail, voici déjà quelques conclusions importantes. Les quatre grandes banques Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC restent très chères pour l investisseur, malgré une baisse des coûts. Elles offrent en outre d importantes réductions (jusqu à 40%) sur les ordres de Bourse passés sur la banque en ligne. Nos simulations en tiennent compte. En matière de coûts, seule KBC se distingue grâce au courtier en ligne Bolero. L argument classique des grandes banques reste immuable: nous ne sommes pas des courtiers en ligne mais des institutions bancaires qui proposent un ensemble complet de services financiers. Il est vrai que les courtiers comme Binck- Bank, Saxo Bank, Lynx, Leleux et Traders Only n ont ni comptes d épargne, ni crédits, ni assurances (voir tableau). Toutefois, Keytrade Bank, Deutsche Bank, Argenta et Fortuneo offrent des comptes d épargne à haut rendement. En fait, rien n empêche les investisseurs de prendre leur crédit hypothécaire auprès d une grande banque et d effectuer leurs transactions boursières chez un acteur de moindre envergure. Coûts de transaction et de garde Qui est le moins cher? Tout dépend de la taille du portefeuille et du nombre de transactions par an. Tous les détails des simulations 28 JUIN

3 MONEYTALKINVESTIR ÉCARTS DE COÛTS ENTRE GRANDES BANQUES ET COURTIERS EN LIGNE Grandes banques Courtiers en ligne KBC ING Belfius BNPP Keytrade Fortuneo Argenta Fortis LOW FREQUENCY TRADER (5 TRANSACTIONS PAR AN) Petit portefeuille ( euros) Coût de garde 60,50 69,58 100,00 68,98 0,00 0,00 0,00 Coût de transaction Euronext 80,00 80,00 80,00 60,00 30,00 23,80 23,80 New York 30,00 30,00 30,00 30,00 23,96 11,00 20,00 Coût total 170,50 179,58 210,00 158,98 53,96 34,80 43,80 Portefeuille moyen ( euros) Coût de garde 121,00 130,08 100,00 129,48 0,00 0,00 0,00 Coût de transaction Euronext 127,50 100,00 80,00 120,00 59,80 38,00 40,00 New York 45,00 37,50 30,00 36,00 23,96 12,50 30,00 Coût total 293,50 267,58 210,00 285,48 83,76 50,50 70,00 Grand portefeuille ( euros) Coût de garde 605,00 614,08 100,00 613,48 0,00 0,00 0,00 Coût de transaction Euronext 562,50 500,00 400,00 510,00 99,80 54,00 200,00 New York 206,25 187,50 150,00 180,00 23,96 16,50 150,00 Coût total 1373,7 1301,58 650, ,48 123,76 70,50 350,00 HIGH FREQUENCY TRADER (24 TRANSACTIONS PAR AN) Petit portefeuille ( euros) Coût de garde 60,50 69,58 100,00 68,98 0,00 0,00 0,00 Coût de transaction Euronext 320,00 320,00 320,00 240,00 120,00 95,20 95,20 New York 240,00 240,00 240,00 240,00 191,68 88,00 160,00 Coût total 620,50 629,58 660,00 548,98 311,68 183,20 255,20 Portefeuille moyen ( euros) Coût de garde 121,00 130,08 100,00 129,48 0,00 0,00 0,00 Coût de transaction Euronext 510,00 400,00 320,00 480,00 239,20 152,00 160,00 New York 360,00 300,00 240,00 288,00 191,68 100,00 240,00 Coût total 991,00 830,08 660,00 897,48 430,88 252,00 400,00 Grand portefeuille ( euros) Coût de garde 605,00 614,08 100,00 613,48 0,00 0,00 0,00 Coût de transaction Euronext 2250, , , ,00 399,20 216,00 800,00 New York 1650, , , ,00 191,68 132, ,00 Coût total 4505, , , ,48 590,88 348, ,00 Des écarts de coûts impressionnants Comme l enquête l a montré, dans le choix des courtiers en ligne, les coûts sont l une des principales motivations. Pour illustrer les écarts de coûts, nous présentons un tableau qui synthétise six simulations. Nous avons calculé les frais de portefeuilles de , et euros, respectivement. A chaque portefeuille, nous avons associé deux profils d investisseur: low frequency trader (peu de transactions) en high frequency trader (transactions régulières). Le low frequency trader n effectue que cinq transactions par an, quatre sur Euronext Brussels et une sur la Bourse de New York. Le high frequency trader effectue une moyenne de deux transactions par mois. Sur l année, il effectue ainsi seize transactions à Bruxelles et huit à New York. En valeur, ces transactions représentent chacune 10% du portefeuille. Comme nos portefeuilles simulés se composent tous de dix positions en actions d égale valeur, chaque transaction correspond à l achat ou à la vente d une action pesant 10% du portefeuille. Attention, chez Saxo Bank, Lynx, Today s Brokers et Traders Only, les frais de transaction dépendent de leur nombre. Pour en tenir compte dans la simulation, on a supposé que chaque action achetée ou vendue valait 25 euros. Les résultats montrent d importants écarts de coûts. Pas seulement entre grandes banques et courtiers en ligne, mais aussi entre courtiers eux-mêmes. Pour le low frequency trader, les frais du «petit» portefeuille varient ( euros) entre 28 euros et 179,58 euros une différence de 151,58 euros, JUIN 2012

4 DB Binck Saxo Lynx Today's Leleux Traders KBC Bank Brokers Only Bolero 80,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 37,50 24,00 29,00 40,00 24,00 24,00 130,00 24,00 30,00 14,50 12,75 12,00 4,00 4,00 52,50 4,00 16,00 118,50 41,75 52,00 28,00 28,00 182,50 28,00 83,50 80,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 75,00 32,00 39,00 40,00 24,00 24,00 230,00 24,00 60,00 14,50 12,75 12,00 4,00 4,00 77,50 4,00 25,00 126,50 51,75 52,00 28,00 28,00 307,50 28,00 160,00 80,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 375,00 64,00 55,00 100,00 90,00 90, ,00 90,00 180,00 19,50 16,75 16,00 8,00 8,00 277,50 8,00 125,00 163,50 71,75 116,00 98,00 98, ,50 98,00 680,00 80,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 37,50 96,00 116,00 160,00 96,00 96,00 520,00 96,00 120,00 116,00 102,00 96,00 32,00 32,00 420,00 32,00 128,00 292,00 218,00 256,00 128,00 128,00 940,00 128,00 285,50 80,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 75,00 128,00 156,00 160,00 96,00 96,00 920,00 96,00 240,00 116,00 102,00 96,00 32,00 32,00 620,00 32,00 200,00 324,00 258,00 256,00 128,00 128, ,00 128,00 515,00 80,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 375,00 256,00 220,00 400,00 360,00 360, ,00 360,00 720,00 156,00 134,00 128,00 64,00 64, ,00 64, ,00 492,00 354,00 528,00 424,00 424, ,00 424, ,00 soit 84%. Pour le portefeuille moyen ( euros), cette différence est de 265,50 euros. Elle atteint même 1303,25 euros pour le grand portefeuille ( euros). Pour le high frequency trader, les différences sont encore plus nettes: 812 euros pour le petit portefeuille; 1412 euros pour le moyen; 5992 euros pour le grand (excusez du peu). Les écarts de coûts peuvent grimper à 95%. Même si les (Coûts annuels. Montants en euros TVA incl., EUR/USD=1,25, Tarifs en vigueur le 15/06/2012) courtiers en ligne sont clairement meilleur marché, on constate d emblée que, pour les investisseurs qui achètent et vendent souvent, les coûts des transactions chiffrent vite. Dans notre simulation, la personne qui a placé euros pour vingtquatre transactions (16 sur Euronext et 8 sur New York) auprès du courtier en ligne le plus avantageux a malgré tout décaissé 128 euros. sont commentés dans l encadré «Ecarts de coûts». Pour ce dossier, nous avons également mené une enquête en ligne auprès de nos lecteurs. Il ressort de ce travail, auquel trois cents lecteurs ont participé, que 85% d entre eux suivaient la situation des marchés financiers au jour le jour et que pratiquement 65% vérifiaient leur portefeuille chaque jour. On notera également le nombre de transactions que passent nos lecteurs. Chaque mois, 23% d entre eux effectuent plus de six transactions et 60%, une à cinq transactions. Nous avons tenu compte de ce résultat dans nos simulations en comptant 24 transactions annuelles pour le profil high frequency trader. L enquête montre enfin que près de 60% estiment que l une des caractéristiques essentielles du courtier en ligne est le faible coût de transaction et de garde. La sécurité et la convivialité de la plate-forme en ligne sont d autres éléments importants. Attention danger L apparition des courtiers en ligne dans le paysage belge de l investissement a provoqué une forte baisse des coûts. Certes, mais la médaille a son revers. Le choix de l investisseur belge ne se limite plus aux actions, obligations ou fonds. L offre croissante de formules d investissement (options, turbos, futures, FOREX...) présente de grands risques pour l investisseur inexpérimenté. Sur certains produits, les leviers sont élevés, et les positions peuvent céder du jour au lendemain. Un levier de x signifie que lorsque l actif sous-jacent par exemple un indice boursier augmente de 1%, le produit financier grimpe de x%. Ce mécanisme fonctionne également en sens inverse, ce qui fait que les pertes peuvent rapidement s alourdir. Il est également possible d emprunter de l argent pour investir (négoce de titres à découvert). La combinaison d un emprunt de fonds et d un effet de levier dégage un potentiel de gains importants, mais aussi de lourdes pertes. Cette diversité de choix peut également inciter à faire des «paris» sur de nombreuses 28 JUIN

5 MONEYTALKINVESTIR Taxe sur les opérations boursières : une concurrence déloyale? Si vous achetez ou vendez des actions par l entremise d un courtier en ligne, vous devez également tenir compte de la taxe sur les opérations boursières (TOB). Dans sa recherche de nouvelles économies, le gouvernement Di Rupo a augmenté la TOB deux fois depuis le début de l année. Depuis le 1 er mai 2012, vous payez une taxe boursière de 0,25% avec un maximum de 740 euros sur vos opérations en actions. Cette taxe est en principe retenue par le courtier en ligne et reversée au Trésor. Toutefois, certains courtiers ne la retiennent pas. Il s agit notamment de TradersOnly et de Today s Brokers. Ils tirent argument de l imprécision de la législation en la matière, plus particulièrement des articles 120 et suivants du code des taxes et droits divers. On y lit que la TOB est due sur chaque transaction financière conclue ou effectuée en Belgique et ayant pour objet des fonds publics belges ou étrangers. Les courtiers en ligne qui ne retiennent pas de TOB affirment ne pas devoir le faire parce qu ils n ouvrent pas de comptes étrangers pour leurs clients. C est un point de vue. En tout cas, le client n est pas tenu de mentionner ce compte bancaire étranger dans sa déclaration à l impôt belge sur les personnes physiques. Par ailleurs, le risque est grand de voir le courtier en ligne contraint de retenir la TOB avec effet rétroactif si le fisc belge obtient gain de cause, le cas échéant devant les tribunaux. Pour la comparaison des tarifs des courtiers en ligne, il vaut donc mieux tenir compte de la TOB même si le courtier en line (étranger) ne le mentionne pas dans son tarif. z Johan Steenackers ÉLIO DI RUPO Le gouvernement a augmenté la TOB deux fois depuis le début de l année. petites positions. Ces positions souvent limitées à mille euros ont, chacune, trop peu d impact pour orienter le portefeuille global dans une direction donnée. Un gain important sur une position est trop souvent contrebalancé par de nombreuses petites pertes sur d autres. Le seul à s enrichir est alors l intermédiaire. Reste que le nombre des transactions fait rapidement exploser les coûts (voir tableau «Ecarts de coûts»). C est ainsi qu une étude américaine de 2001, qui a suivi les performances de portefeuilles de placement entre 1991 et 1997, a montré que la négociation répétée des actions avait entraîné des performances annuelles de 2,65%*. A cela s ajoute encore la taxe boursière (TOB), qui a renchéri le placement (lire l encadré ci-contre). z * «Boys Will Be Boys: Gender, Overconfidence, and Common Stock Investment», B.M. Barber & T. Odean, The Quarterly Journal of Economics, février L OFFRE DE SERVICES DES GRANDES BANQUES ET COURTIERS EN LIGNE Grandes banques Courtiers en ligne KBC ING(1) Belfius BNPP Keytrade Fortuneo Argenta DB Binck Saxo Lynx Today's Leleux Traders KBC Fortis Bank Brokers Only Bolero Compte à vue Compte d épargne Compte à terme Produits d assurance Crédits Obligations Actions Fonds - Architecture ouverte? Produits dérivés Achat de titres à crédit Données fondamentales Analyse technique Cours en temps réel - Gratuité? (6) (6) (6) (6) (2) (3) (4) (4) (3) (5) (1) ING n était pas disposé à participer à l enquête (2) Gratuit à partir de minimum 2 transactions par mois (3) Partiel (4) Gratuit à partir de minimum 5 transactions par mois (5) Gratuit à partir de minimum 12 transactions par trimestre (6) Pas d application JUIN 2012

6

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les Warrants Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper.

Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper. Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper. Vous recherchez à la fois le rendement et la sécurité pour vos investissements, sans

Plus en détail

MiFID Markets in Financial Instruments Directive

MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Les principales dispositions de la directive Les objectifs de la Directive MiFID L objectif de l Union européenne en matière de services financiers

Plus en détail

LA DIRECTIVE EUROPÉENNE SUR LES MARCHÉS D INSTRUMENTS FINANCIERS (MIFID)

LA DIRECTIVE EUROPÉENNE SUR LES MARCHÉS D INSTRUMENTS FINANCIERS (MIFID) LA DIRECTIVE EUROPÉENNE SUR LES MARCHÉS D INSTRUMENTS FINANCIERS (MIFID) POUR UNE MEILLEURE PROTECTION DE L INVESTISSEUR SOMMAIRE DES SERVICES FINANCIERS PLUS TRANSPARENTS 3 LES PRINCIPAUX THÈMES VISÉS

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les obligations Ce document pédagogique ne constitue pas une incitation à investir et n est pas un conseil en investissement. Le Client qui souhaite un conseil en investissement avant

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les Turbos Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011 Résultats du premier semestre 2011 Paris - 21 juillet 2011 Données de gestion et indicateurs d activité Zoom sur le 1 er semestre 2011 Compte d exploitation Indicateurs de marché Croissance organique Bilan

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur les indices CAC 40 ou DAX Même dans un contexte

Plus en détail

Financement auto en 5 étapes

Financement auto en 5 étapes Argent & Auto Le marché du financement auto est vaste et, très vite, le consommateur risque de s y perdre. avec notre plan en 5 étapes, nous vous aidons à faire le meilleur choix. Financement auto en 5

Plus en détail

Préparez votre pension avec l épargne-pension

Préparez votre pension avec l épargne-pension VIVIUM Epargne-Pension Le produit Les risques Les coûts Le rendement Préparez votre pension avec l épargne-pension Une fois pensionné(e), vous voudrez faire les choses que vous n avez jamais eu le temps

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance

Plus en détail

ING LIFELONG INCOME. Vivre longtemps, c est bien. Vivre bien et longtemps, c est mieux! ing.be/personalbanking

ING LIFELONG INCOME. Vivre longtemps, c est bien. Vivre bien et longtemps, c est mieux! ing.be/personalbanking ING LIFELONG INCOME Vivre longtemps, c est bien. Vivre bien et longtemps, c est mieux! ing.be/personalbanking Avez-vous déjà songé à la destination que vous réservez à votre épargne et à vos revenus d

Plus en détail

Les prestations spécifiques aux contrats d assurance vie et de capitalisation Les autres prestations spécifiques

Les prestations spécifiques aux contrats d assurance vie et de capitalisation Les autres prestations spécifiques BNP Paribas - Martinique SOMMAIRE LA CONVENTION PATRIMONIALE Les services de la convention patrimoniale La tarification de la convention patrimoniale LA CONSERVATION DU PORTEFEUILLE TITRES Les droits de

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31 SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 1. Le rôle de la Bourse 11 2. Les acteurs de la Bourse 13 La société Euronext 14 L Autorité des marchés financiers (AMF) 14 3. L organisation

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur l indice CAC 40 Même dans un contexte de

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les Futures Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 2 : FONCTIONNEMENT D UNE BOURSE : ORGANISATION DES ÉCHANGES PAR LA COSUMAF

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 2 : FONCTIONNEMENT D UNE BOURSE : ORGANISATION DES ÉCHANGES PAR LA COSUMAF FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 2 : FONCTIONNEMENT D UNE BOURSE : ORGANISATION DES ÉCHANGES PAR LA COSUMAF SOMMAIRE DU THEME 2 I LES DIFFÉRENTS ORDRES DE BOURSE 1. Les caractéristiques d un ordre de bourse

Plus en détail

Soyez paré à une hausse éventuelle des taux.

Soyez paré à une hausse éventuelle des taux. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa) Anticipation Bond 06 II STRATÉGIE p. Pendant une durée de 6 ans, Crédit Agricole CIB Anticipation Bond 06 II vous permettra de profiter d une éventuelle remontée des taux

Plus en détail

Préparez votre pension en épargnant à long terme

Préparez votre pension en épargnant à long terme VIVIUM Epargne à long terme Le produit Les risques Les coûts Le rendement Préparez votre pension en épargnant à long terme Une fois pensionné(e), vous voudrez faire les choses que vous n avez jamais eu

Plus en détail

Un placement adapté pour les investisseurs cherchant...

Un placement adapté pour les investisseurs cherchant... Eurostoxx Autocall 0 stratégie P. Si les Bourses européennes montent à court ou moyen terme, vous pourrez tabler sur cet élément via ce nouvel investissement. si, après an, l indice Eurostoxx50 a augmenté

Plus en détail

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO Guide de trading de devises XForex vous a préparé un condensé du E- book, son manuel électronique sur le trading de devises. Le Mini E-book a été conçu

Plus en détail

Vous pensez à l épargne-pension.

Vous pensez à l épargne-pension. Vous pensez à l épargne-pension. Quelle formule vous convient le mieux? 1. Épargne-pension 3 1.1 Comment vous constituer une belle pension? 3 1.2 Les trois piliers d une pension solide 3 1.3 Pourquoi l

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Les effets des regroupements dans le secteur bancaire sur l allocation du capital de risque et la liquidité des marchés*

Les effets des regroupements dans le secteur bancaire sur l allocation du capital de risque et la liquidité des marchés* Les effets des regroupements dans le secteur bancaire sur l allocation du capital de risque et la liquidité des marchés* Chris D Souza et Alexandra Lai Jusqu à récemment, la réglementation en vigueur au

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

QU EST CE QUE LE TRADING?

QU EST CE QUE LE TRADING? QU EST CE QUE LE TRADING? www.tradafrique.com 1 1) Définition du trading 2) Définition du trader 3) Quoi trader? 4) Ou trader? 5) Comment trader? www.tradafrique.com 2 Définition du trading Le trading

Plus en détail

S informer sur. L investissement en OPCVM : SICAV et FCP

S informer sur. L investissement en OPCVM : SICAV et FCP S informer sur L investissement en OPCVM : SICAV et FCP Septembre 2011 Autorité des marchés financiers L investissement en OPCVM : SICAV et FCP Sommaire Quels sont les avantages d un placement en OPCVM?

Plus en détail

Optimisez votre succession

Optimisez votre succession COMMENT PLANIFIER LE TRANSFERT DE VOTRE PATRIMOINE À LA GÉNÉRATION SUIVANTE? votre succession La Région flamande envisage de réduire les droits de donation immobilière. Mais il existe des techniques plus

Plus en détail

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres»

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» Direction Marketing crédit 2011 Plan de l intervention Le financement de l accession, perspectives 2012 Présentation de la Banque Postale L offre crédit

Plus en détail

Tarifs des principales opérations sur titres

Tarifs des principales opérations sur titres Deutsche Bank Tarifs des principales opérations sur titres Tarifs d application à partir du 01/07/2015 06764 Cette brochure livre un aperçu des tarifs d application pour les opérations les plus courantes

Plus en détail

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers LES SECRETS DE L'OR Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers AVERTISSEMENT INVESTISSEMENT À HAUT RISQUE : Le trading de forex et de contrats de différence (CFDs)

Plus en détail

Comment réussir vos investissements en bourse?

Comment réussir vos investissements en bourse? Comment réussir vos investissements en bourse? Les 3 règles d or indispensables - 1 - Introduction L investissement dans les marchés financiers est souvent vu d un mauvais œil. La forte volatilité de ces

Plus en détail

«Expat Investors» L offre de Gestion de Patrimoine dédiée aux expatriés. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest

«Expat Investors» L offre de Gestion de Patrimoine dédiée aux expatriés. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest «Expat Investors» L offre de Gestion de Patrimoine dédiée aux expatriés A new way to invest bnpparibas-personalinvestors.lu Une expérience et une expertise au service des expatriés Chaque expatrié a sa

Plus en détail

Paiements, épargne, placements et prévoyance

Paiements, épargne, placements et prévoyance Paiements, épargne, placements et prévoyance Cherchez-vous un produit taillé à votre mesure? Aperçu de nos comptes et de nos cartes. PAIEMENTS Compte privé Compte privé avec E-Set Clientèle concernée Impôt

Plus en détail

En quoi consiste la taxe sur la spéculation? Questions/Réponses

En quoi consiste la taxe sur la spéculation? Questions/Réponses En quoi consiste la taxe sur la spéculation? Questions/Réponses Vous aurez probablement appris que le gouvernement va introduire à partir du 1er janvier 2016 ce que l'on appelle la «taxe sur la spéculation».

Plus en détail

Prêt hypothécaire. Programme de financement intégré Caméléon. Financez vos projets à la valeur de votre propriété

Prêt hypothécaire. Programme de financement intégré Caméléon. Financez vos projets à la valeur de votre propriété Prêt hypothécaire Programme de financement intégré Caméléon Financez vos projets à la valeur de votre propriété 2 Programme de financement intégré Caméléon Profiter de la valeur nette accumulée de votre

Plus en détail

S informer sur. L investissement en OPC : SICAV et FCP

S informer sur. L investissement en OPC : SICAV et FCP S informer sur L investissement en OPC : SICAV et FCP Autorité des marchés financiers L investissement en OPC : SICAV et FCP Sommaire Quels sont les avantages d un placement en OPC? 03 Comment choisir

Plus en détail

Certificats BONUS CAPPÉS

Certificats BONUS CAPPÉS Certificats BONUS CAPPÉS Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! Produits non garantis en capital, non éligibles au PEA www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

LE FOREX ou marché des changes

LE FOREX ou marché des changes LE FOREX ou marché des changes L essentiel sur $ Le risque est au bout du clic En partenariat avec Qu est-ce que c est? Le Forex est le marché des changes (FOReign EXchange en anglais, marché des devises).

Plus en détail

LE FOREX. www.tradafrique.com 1

LE FOREX. www.tradafrique.com 1 LE FOREX www.tradafrique.com 1 I) La définition du forex Le Forex, est un terme désignant le Marché des Changes, un marché sur lequel sont échangées les devises internationales. En raison de son volume

Plus en détail

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX Définition du FOREX : FOREX est l abréviation de Foreign Exchange market et désigne le marché sur lequel sont échangées les devises l une contre l autre. C est un des marchés les plus liquides qui soient.

Plus en détail

Home Invest Plan EpargnEr Et placer

Home Invest Plan EpargnEr Et placer Home Invest Plan Epargner et placer Home Invest Plan fiscalement avantageux Une préparation fiscalement avantageuse de votre futur crédit habitation. Nous avons tous une brique dans le ventre. Et avoir

Plus en détail

Deutsche Bank Dossier spécial

Deutsche Bank Dossier spécial Deutsche Bank Dossier spécial Tout ce que vous devez savoir sur la réforme du livret d épargne Sommaire La réforme des comptes d épargne réglementés en 9 points Introduction...3 1. Plus de conditions pour

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr Dossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 SOMMAIRE Qu est-ce qu une banque en ligne? 3 Les avantages

Plus en détail

VITA INVEST DYNAMIC - FONDS INVEST.2 - SAFE PLAN. Perspective de rendements attractifs et risques maîtrisés DES SOLUTIONS A LA HAUTEUR DE VOS ATTENTES

VITA INVEST DYNAMIC - FONDS INVEST.2 - SAFE PLAN. Perspective de rendements attractifs et risques maîtrisés DES SOLUTIONS A LA HAUTEUR DE VOS ATTENTES DES SOLUTIONS A LA HAUTEUR DE VOS ATTENTES VITA INVEST DYNAMIC - FONDS INVEST.2 - SAFE PLAN Perspective de rendements attractifs et risques maîtrisés 30.30.023/00 06/15 VITA INVEST DYNAMIC - FONDS INVEST.2

Plus en détail

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Introduction 3 2. ETF physiques 4 3. ETF synthétiques 5 Avantages et inconvénients

Plus en détail

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1 AG Protect+ Select Observation 1 Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1 Obtenez le meilleur du potentiel des actions européennes 2! Les actions européennes

Plus en détail

Mise en œuvre du regroupement d actions de Dexia SA Q&A

Mise en œuvre du regroupement d actions de Dexia SA Q&A Mise en œuvre du regroupement d actions de Dexia SA Q&A QUESTIONS En quoi consiste une opération de regroupement d actions? Un regroupement d actions consiste à remplacer, par échange, plusieurs actions

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER?

POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER? Retraite Épargne Prévoyance Transmission Fiscalité Aréas Immobilier Une nouvelle façon d investir AFFRANCHIR AU TARIF EN VIGUEUR POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER? Aréas Immobilier 49 rue de Miromesnil

Plus en détail

Crédit hypothécaire : 2010, l'année record

Crédit hypothécaire : 2010, l'année record Union Professionnelle du Crédit Communiqué de presse Crédit hypothécaire : 2010, l'année record Bruxelles, le 9 février 2011 L Union professionnelle du Crédit (UPC), membre de Febelfin, la Fédération belge

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

Les coûts et les frais selon Vanguard

Les coûts et les frais selon Vanguard Les coûts et les frais selon Vanguard Nous pensons que vous devez savoir exactement ce que vous payez, raison pour laquelle nous sommes complètement transparents sur les frais que nous facturons. Cela

Plus en détail

Tax Shelter. Un scénario gagnant pour les investisseurs

Tax Shelter. Un scénario gagnant pour les investisseurs Tax Shelter Un scénario gagnant pour les investisseurs Le Tax Shelter en quelques mots «Le Tax Shelter est un incitant fiscal destiné à encourager la production d œuvres audiovisuelles et cinématographiques

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les WARRANTS. Octobre 2007

Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les WARRANTS. Octobre 2007 Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les WARRANTS Octobre 2007 15/11/2007 1 Résultats 1. Profil des investisseurs Warrants interrogés page 5 Sexe, âge, région des investisseurs Warrants

Plus en détail

Flash. Belfius Plan (Low, Medium, High) : Belfius Plan (Low, Medium, High) un seul investissement, plusieurs atouts

Flash. Belfius Plan (Low, Medium, High) : Belfius Plan (Low, Medium, High) un seul investissement, plusieurs atouts Flash Belfius Plan (Low, Medium, High) Juin 2014 Belfius Plan (Low, Medium, High) : un seul investissement, plusieurs atouts Investissez en obligations et en actions comme un véritable professionnel -

Plus en détail

Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23

Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23 Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23 Securex Life Select One 1 Type d assurance-vie Assurance-vie dont le rendement est lié au fonds d investissement de la branche 23 «Securex

Plus en détail

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Frais bancaires Troisième rapport annuel 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Aperçu Cette année, le rapport annuel porte sur : 1. L attitude des Canadiens à l égard des frais bancaires

Plus en détail

Vous avez perdu quelqu un de proche. Quelles démarches entreprendre?

Vous avez perdu quelqu un de proche. Quelles démarches entreprendre? Vous avez perdu quelqu un de proche. Quelles démarches entreprendre? Vous venez de perdre quelqu un de proche. Toutes nos condoléances. Il s agit d une période difficile durant laquelle de nombreuses

Plus en détail

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 13 - Janvier 2011 Fini les comptes à vue trop chers Post-Multifix SIMPLISSIMO Comprendre avant d investir Virement européen : mode d emploi Simple, sûre

Plus en détail

L he b d o Finan c e de la

L he b d o Finan c e de la - DU 24 Novembre AU 1 Décembre 2007 - Numéro 17 Dossier : Dossier : LES CO U R S Simulation d un prêt immobilier Titrisation p1-3 p-3-4 p-5-7 L he b d o Finan c e de la M A C S Ce bulletin d informations

Plus en détail

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES Introduction Qu est ce qu une Commission Interbancaire de Paiement (CIP)? Lorsqu une transaction est réglée par carte bancaire de paiement, la banque du consommateur

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Laissez votre société épargner à votre place avec un engagement individuel de pension.

Laissez votre société épargner à votre place avec un engagement individuel de pension. VIVIUM Top-Hat Plus Plan Le produit Les risques Les coûts Le rendement Laissez votre société épargner à votre place avec un engagement individuel de pension. Vous connaissez l importance d épargner pour

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014 CMC MARKETS UK PLC et CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation Decembre 2014 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société autorisée et réglementée par la Financial

Plus en détail

3. Quelle est, fiscalement, la formule de crédit la plus intéressante?

3. Quelle est, fiscalement, la formule de crédit la plus intéressante? 3. Quelle est, fiscalement, la formule de crédit la plus intéressante? À cette question, il n y a malheureusement pas de réponse très claire et précise étant donné que les divers types de crédit sont fondamentalement

Plus en détail

14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère?

14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère? 14-18 La grande e-guerre L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère? 14-18: la grande e-guerre Les webshops belges souffrent d un lourd handicap concurrentiel par rapport aux acteurs étrangers

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Département Évaluation des Politiques Sociales Garanties et services : les attentes des et des entreprises Mars 2014 Synthèse des résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour

Plus en détail

BOURSE OFFRES & TARIFS T.T.C.

BOURSE OFFRES & TARIFS T.T.C. bourse.qxd:9528 bpca 2 offre bourse modifie 26/11/12 15:09 Page1 BOURSE OFFRES & TARIFS T.T.C. AU 01/01/2013 CÔTE D'AZUR bourse.qxd:9528 bpca 2 offre bourse modifie 26/11/12 15:09 Page2 NOTRE OFFRE Pour

Plus en détail

Résultats du 2 ème trimestre 2011

Résultats du 2 ème trimestre 2011 Résultats du 2 ème trimestre 2011 Des résultats en croissance, soutenus par l activité bancaire RNPG T2 2011 : 11,7 M, +21 % RNPG S1 2011 : 22,8 M, +27 % Produit net bancaire 52,9 55,4 5 % 100,8 112,2

Plus en détail

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT CHAPITRE 05 : LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT A. Définition La facture est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

Financez le projet de vos rêves grâce à votre compte-titres DB Investment Loan

Financez le projet de vos rêves grâce à votre compte-titres DB Investment Loan Deutsche Bank Financez le projet de vos rêves grâce à votre compte-titres Loan Loan : une solution de crédit flexible pour les clients DB Personal & Private Banking. Pourquoi Deutsche Bank propose-t-elle

Plus en détail

Résultats du 1 er trimestre 2012

Résultats du 1 er trimestre 2012 Résultats du 1 er trimestre 2012 Bonne performance de l offre 100 % en ligne Poursuite de la conquête bancaire en France 17 000 nouveaux comptes courants 13 400 nouveaux comptes d épargne bancaire Forte

Plus en détail

OUTIL DU MRCC2 : INDICES DE RÉFÉRENCE DU RENDEMENT ET COMMENT LES UTILISER

OUTIL DU MRCC2 : INDICES DE RÉFÉRENCE DU RENDEMENT ET COMMENT LES UTILISER OUTIL DU MRCC2 : INDICES DE RÉFÉRENCE DU RENDEMENT ET COMMENT LES UTILISER Texte modèle pour le document d information sur la relation, l addenda au document d information sur la relation, le bref aperçu

Plus en détail

nouveau produit Tax Shelter :

nouveau produit Tax Shelter : PREMIUM FILMS FOR FAST & SECURE RETURNS nouveau produit Tax Shelter : le meilleur scénario pour vos investissements. Avertissement L attention des Investisseurs est particulièrement attirée sur les points

Plus en détail

Etre actionnaire au nominatif pur

Etre actionnaire au nominatif pur Etre actionnaire au nominatif pur -1- Quels sont les différents modes de détention des titres? Au nominatif pur. Vos titres et votre identité sont nommément inscrits chez la Société Générale ce qui lui

Plus en détail

Dérivés Financiers Contrats à terme

Dérivés Financiers Contrats à terme Dérivés Financiers Contrats à terme Mécanique des marchés à terme 1) Supposons que vous prenez une position courte sur un contrat à terme, pour vendre de l argent en juillet à 10,20 par once, sur le New

Plus en détail

Règlement de gestion du fonds Post Optima "STABILITY" Exposition à 100% de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis

Règlement de gestion du fonds Post Optima STABILITY Exposition à 100% de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis Règlement de gestion du fonds Post Optima "STABILITY" Exposition à 100% de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis Ce règlement de gestion est applicable au fonds Post Optima

Plus en détail

Financement auto CRÉDITS. En route vers la voiture de vos rêves

Financement auto CRÉDITS. En route vers la voiture de vos rêves Financement auto CRÉDITS En route vers la voiture de vos rêves Financement auto Simple et efficace 2 Crédits Le plus court chemin vers la voiture de vos rêves Vous envisagez l achat d une nouvelle voiture?

Plus en détail

FORMULAIRE OUVERTURE DE COMPTE

FORMULAIRE OUVERTURE DE COMPTE FORMULAIRE OUVERTURE DE COMPTE INSTRUCTIONS POUR REMPLIR CE FORMULAIRE Avant de remplir ce formulaire, lisez attentivement et assurez-vous d avoir compris toutes les informations concernant votre compte

Plus en détail

reverse exchangeable notes Guide Explicatif

reverse exchangeable notes Guide Explicatif reverse exchangeable notes Guide Explicatif www.warrants.commerzbank.com Un coupon attrayant? De plus en plus d investisseurs découvrent les avantages des Reverse Exchangeable Notes (REN) avec un coupon

Plus en détail

ELARGISSEZ VOTRE CHAMP D ACTION FONDS D INVESTISSEMENT BOURSE ACTIONS DÉRIVÉS

ELARGISSEZ VOTRE CHAMP D ACTION FONDS D INVESTISSEMENT BOURSE ACTIONS DÉRIVÉS ELARGISSEZ VOTRE CHAMP D ACTION FONDS D INVESTISSEMENT BOURSE ACTIONS DÉRIVÉS VOUS SOUHAITEZ BINCK VOUS PROPOSE Trader en bourse en toute liberté avec des outils professionnels Une plateforme performante

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

Tarif. Placements et conseils financiers

Tarif. Placements et conseils financiers Tarif Placements et conseils financiers Tables des matières 4/5 Mandat de conseil «BCVs Supervision» 6/7 Mandat de gestion «BCVs Star Select» 8/9 Mandat de gestion «BCVs Active Portfolio» 10 Mandat de

Plus en détail

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 1 2 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services Contenu 1.

Plus en détail

Types d ordres BASIC. Société du Groupe KBC

Types d ordres BASIC. Société du Groupe KBC Types d ordres BASIC Société du Groupe KBC Types d ordre BASIC p. 2 1. Introduction 3 2. Ordre au marché 4 3. Ordre limité 6 4. Ordre stop 7 5. Ordre stop-loss 8 6. Ordre stop-limit 9 Types d ordre BASIC

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail