Du 1 er octobre 2010 au 31 janvier 2011/ van 1 oktober 2010 tot 31 januari L occupation des médias audiovisuel par le secteur des assurances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du 1 er octobre 2010 au 31 janvier 2011/ van 1 oktober 2010 tot 31 januari 2011. L occupation des médias audiovisuel par le secteur des assurances"

Transcription

1 Banques et assurances: Impact en Radio et TV du 1 er octobre 2010 au 31 janvier 2011 Banken en Verzekeringen: Radio en TV impact tussen 1 oktober 2010 en 31 januari

2 L occupation des médias audiovisuel par le secteur des assurances et des banques se partage entre la radio et la télévision i avec un léger avantage à la télévision. L occupation des médias audiovisuel par les marques du secteur des assurances et des banques est plus équilibré. La télévision consacre plus de 8 heures d antenne au secteur des banques et des assurances entre le 1 er octobre 2010 et le 31 janvier La radio y consacre plus de 6 heures 30. Si on isole les marques de ce secteur, on observe que la télévision leur consacre plus de 2h27 alors que la radio leur consacre plus de 2h20. 2

3 Il existe donc là un véritable potentiel ou danger pour les marques de profiter d une exposition médiatique ou de se voir malmener par les médias. Durant la période analysée, deux beaux cas viennent illustrer l opportunité d utiliser l actualité pour tenter d obtenir une visibilité favorable: les inondations pour les compagnies d assurances qui ont tout intérêt à monter au créneau pour rassurer et donner des explications sur les procédures à suivre. Dans ces cas-là, la compagnie d assurance qui parviendra à se mettre en valeur sur le terrain enrépondant aux journalistes pour donner de l information purement objective récoltera une visibilité médiatique précieuse. La faillite de la Brink s est aussi une belle opportunité pour les banques de profiter de manière détournée du malheur médiatique du convoyeur de fonds. Les banques clientes de la Brink s sont inévitablement touchées par cette grève et la menace de faillite de l entreprise de sécurité et doivent donc pouvoir communiquer sur les risques de ne plus être ravitaillés en billets pour les distributeurs automatiques. Outre les aspects pratiques qui rassurent le client, c est une opportunité unique et originale pour les banques de démontrer leur dynamisme. L exercice reste toutefois délicat. On peut lire en effet dans un article publié le 22 février dans le quotidien Le Soir la difficulté pour BNP Paribas Fortis de régulariser l approvisionnement des distributeurs encore aujourd hui. On observe donc que la banque n a pas encore pu résorber la problématique liée à la faillite de Brink s. On constate dans les résultats que c est en effet BNP Paribas Fortis qui aura été la banque la plus exposée à ce risque: 21% de couverture médiatique sur ce sujet en télévision pour BNP Paribas Fortis et 15% en radio entre le 1 er octobre 2010 et le 31 janvier En revanche, l intérêt que porte les médias aux secteurs banques et assurances peut évidemment aussi provoquer une visibilité défavorable. Citibank en fait les frais quasi à 100% durant la période étudiée. La politique commerciale de Citibank est une nouvelle fois mise en cause à travers sa condamnation à euros d'amende pour la commercialisation des produits Lehman Brothers alors en position précaire. Cela renforce immédiatement une image déjà défavorable en raison de pratiques commerciales peu orthodoxes. Dans ce cas-ci, le risque médiatique peut aussi engendrer une visibilité défavorable pour d autres banques puisque quelques reportages évoquent la jurisprudence que constitue ce jugement en la matière. C est la Deutsche Bank qui est ici visée indirectement puisqu on apprend que le parquet bruxellois attendait le jugement de la Citibank pour décider dans le dossier Deutsche Bank. 3

4 1. 4 mois d actualité bancaire et des assurances récoltent plus de 14h30 d antenne dans les JT et JP belges (en télévision et en radio). Les marques cumulent plus de 4h48 d antenne. 2. En radio comme en télévision, c est la condamnation de Citibank qui retient le plus l attention. 3. Axel Miller intervient longuement sur Radio 1 à la VRT le 4 janvier 2011 et génère à lui seul plus de 7% de la visibilité totale des acteurs du secteur bancaire et des assurances. 4. En télévision, c est Philippe Ledent, Chief Economist d ING, qui s impose à l antenne sur RTL TVI le 12 novembre à propos de la guerre des monnaies en Europe. 5. Le Fortisgate récolte 9,05% de la visibilité des marques en radio contre 6,90% en télévision. 6. La Deutsche Bank subit des dommages collatéraux à la suite de la condamnation de Citibank. Elle-même en procès, le jugement contre Citibank pourrait faire tache d huile. 7. La faillite de la Brink s génère elle aussi une certaine visibilité pour les banques qui ne sont plus alimentées en monnaies et billets: le sujet mobilise 5,48% de la visibilité des marques en radio et 5,38% en télévision. 8. Les agences, victimes d attaques, sont également médiatisées dans les deux médias: 3,40% de visibilité en radio et 3,34% en télévision. Axa, Dexia et Citibank sont concernés pas ces agressions. 9. L expo Ensor sponsorisée par ING occupe 3,13% de l antenne en télé. 10. Une étude réalisée sur le rendement des comptes épargnes dans les banques distribuent les bons et les mauvais points et génère un impact de 4,25% en télévision. 4

5 Impact en TV/TV impact Impact en Radio/Radio impact TV 2:27:48 Radio 2:20:46 18% VTM 7% VRT Radio 2 En télévision, c est RTL TVI qui porte le plus d intérêt aux marques alors qu en Radio, c est La Première qui consacre le plus de temps aux marques dans ce secteur. 21% VRT 2% TV Brussel 1% Télé Bxl 28% RTL TVI 31% VRT Radio 1 2% 43% RTBF Vivacité RTBF La Première 1% Radio Contact 13% RTBF 1% Q Music 15% Canal lz 1% Canal Z 2% Arte 15% Bel RTL TV radio 5

6 Impact en TV/TV impact 16% 12% 10% ING 23% 39% BNP Paribas Fortis Dexia Citibank Delta Lloyd ING se détache nettement mais on constate aussi que c est le secteur bancaire qui est le plus exposé alors que le secteur des assurances s impose médiatiquement moins. Impact en Radio/Radio impact En radio, Axa, acteur du monde des assurances, se hisse dans le top 5 alors que Delta Lloyd, 5 ème en télévision, est relégué à la 10 ème placeenradio.ethiassemaintient en 6 ème position dans les deux médias. BNP Paribas Fortis est deuxième en radio et télévision alors que Dexia prend la place de leader en radio. 16% 16% 13% Dexia 29% 26% BNP Paribas Fortis Citibankib ING Axa 6

7 00:42:25 00:24:34 00:16:42 00:13:17 00:10:39 00:09:51 00:08:41 00:08:02 00:06:11 00:02:06 00:01:26 00:01:10 00:00:58 00:00:40 00:00:40 ING BNP Paribas Fortis Dexia Citibank Delta Lloyd Ethias Axa KBC Banque Degroof Deutsche bank Ageas Argenta Keytrade Bank Bank van de Post CKV Impact en TV entre le 1er octobre 2010 et le 31 janvier 2011/TV impact van 1 oktober 2010 tot 31 januari

8 Janvier/Januari Décembre/December Novembre/November Octobre/Oktober 100% 80% 60% 40% 20% 0% ING BNP Paribas Fortis Dexia Citibank Delta Lloyd Ethias Axa KBC Banque Degroof Deutsche bank Ageas Argenta Keytrade Bank Bank van de Post CKV Impact en TV entre le 1er octobre 2010 et le 31 janvier 2011/TV impact van 1 oktober 2010 tot 31 januari

9 00:30:51 00:27:52 00:17:08 00:16:32 00:14:19 00:07:58 00:06:21 00:06:04 00:04:32 00:03:03 00:01:25 00:01:24 00:01:15 00:01:02 00:01:00 Dexia BNP Paribas Fortis Citibank ING Axa Ethias Fortis KBC Banque Degroof Delta Lloyd Argenta Deutsche bank Rabobank Ageas Banque Triodos Impact en radio entre le 1er octobre 2010 et le 31 janvier 2011/Radio impact van 1 oktober 2010 tot 31 januari

10 Janvier/Januari Décembre/December Novembre/November Octobre/Oktober 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Ageas Argenta Axa Banque Degroof Banque Triodos BNP Paribas Fortis Citibank Delta Lloyd Deutsche bank Dexia Ethias Fortis ING KBC Rabobank Impact en radio entre le 1er octobre 2010 et le 31 janvier 2011/Radio impact van 1 oktober 2010 tot 31 januari

11 Conclusion A la lecture de l intérêt porté par les médias audiovisuels au secteur des banques et des assurances, le temps d antenne disponible n est pas négligeable pour les marques. C est à la fois autant d opportunités d apparaître favorablement à l antenne que de risque de subir des critiques. Et plutôt que d attendre d être exposé et de subir un impact non souhaité, il faut pouvoir anticiper et entretenir une visibilité de croisière en profitant de chaque opportunité. Cela exige d être à l écoute en permanence mais aussi de placer ces résultats d impacts en perspective par rapport aux autres médias, la presse et les médias sociaux. Par ailleurs, il faut également pouvoir le cas échéant contrebalancer d éventuels résultats d impact défavorables par une visibilité neutre ou, mieux, positive. Les résultats de l étude nous indique par exemple que Citibank ne sera pas parvenu en 4 mois de temps à contrebalancer son actualité judiciaire. En radio, seul un sujet sur le braquage d une agence aura été diffusé en plus de son actualité judiciaire. En revanche, des banques comme ING et BNP Paribas Fortis auront bénéficié d une visibilité variée, probablement grâce à une politique de communication plus dynamique. 11

Chaque Belge ou presque possède

Chaque Belge ou presque possède 8 Budget&Droits 214 - janvier/février 2011 EN COUVERTURE INTERNETBANKING 8 De plus en plus de Belges gèrent leurs comptes en ligne Les banques à de souris Fini les files d attente interminables aux guichets

Plus en détail

Comptes d'épargne internet. Votre épargne

Comptes d'épargne internet. Votre épargne EN COUVERTURE Comptes d'épargne internet Votre épargne fructifie plus Le compte d'épargne est un bon placement à court terme, sans risque. Les taux ont fondu par rapport à 2008, mais il reste des différences

Plus en détail

Pêchez le EN COUVERTURE COMPTES D ÉPARGNE 9. Une prime de fidélité élevée n est pas un gage de meilleur rendement

Pêchez le EN COUVERTURE COMPTES D ÉPARGNE 9. Une prime de fidélité élevée n est pas un gage de meilleur rendement 8 Budget&Droits 215 - mars/avril 2011 EN COUVERTURE 9 Une prime de fidélité élevée n est pas un gage de meilleur rendement Pêchez le 11 Un mauvais timing peut vous coûter cher Conseils 12 pour épargner

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 1 Cette fiche d information financière décrit les modalités du produit qui sont d application

Plus en détail

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement INVESTIRMONEYTALK DIFFÉRENCES DE TARIFS ENTRE COURTIERS EN LIGNE Investir au meilleur prix Avec la venue des courtiers en ligne, il est devenu plus facile et souvent moins cher d investir en Bourse. Mais

Plus en détail

Tous vos placements auprès d une seule banque

Tous vos placements auprès d une seule banque EN COUVERTURE Tous vos placements auprès d une seule banque Vous cherchez 8 BUDGET& DROITS septembre / octobre 2008 n 200 ) D un point de vue strictement financier, le plus intéressant pour vos placements

Plus en détail

conseiller banque en ligne h/f

conseiller banque en ligne h/f FICHES DE POSTES conseiller banque en ligne h/f Conseiller Banque en Ligne H/F Vos missions Accueillir et orienter les clients et les prospects Assurer un appui commercial à la clientèle du réseau d agences

Plus en détail

Le poids des banques étrangères en Belgique: questions/réponses

Le poids des banques étrangères en Belgique: questions/réponses Visitez notre site web: http://www.pechesbancaires.eu Le poids des banques étrangères en Belgique: questions/réponses Philippe Lamberts, Député européen Ecolo - Date: 22.04.2013 1. Comment le paysage bancaire

Plus en détail

Soirée d'information sur la crise financière

Soirée d'information sur la crise financière Soirée d'information sur la crise financière 6 ème Sciences Economiques 18 novembre 2008 Questions abordées I. Quelle est l'origine de la crise? II.Comment les subprimes se sont retrouvées dans nos banques

Plus en détail

Annexe 1 Banques ayant conclu une convention avec FAMIFED

Annexe 1 Banques ayant conclu une convention avec FAMIFED 996/114 annexe 1 Annexe 1 Banques ayant conclu une convention avec FAMIFED NOM du au Code BIC NOM du au Code BIC AXA Bank Europe 700 709 AXAB BE 22 Crelan 103 108 NICA BE BB 750 774 AXAB BE 22 665 665

Plus en détail

BNP PARIBAS B PENSION BALANCED

BNP PARIBAS B PENSION BALANCED BNP PARIBAS B PENSION BALANCED Prospectus simplifié Dénomination BNP PARIBAS B PENSION BALANCED Date de constitution 1er février 1987 Durée d existence Illimitée Présentation du Fonds commun de placement

Plus en détail

LES PARTENAIRES DE L EXPOSITION

LES PARTENAIRES DE L EXPOSITION LES PARTENAIRES DE L EXPOSITION Première mutuelle santé française, la MGEN assure la protection sociale de 3.5 millions de français en majorité professionnels de l Éducation nationale, de la Recherche,

Plus en détail

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Premier World. Remise en argent de HSBC PUBLIC

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Premier World. Remise en argent de HSBC PUBLIC Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Premier World Remise en argent de HSBC Versement sur votre prêt hypothécaire de la HSBC Dépôt dans votre compte d épargne personnel de la HSBC Réservez

Plus en détail

SONUMA : quel avenir pour les archives de la RTBF?

SONUMA : quel avenir pour les archives de la RTBF? SONUMA : quel avenir pour les archives de la RTBF? Thierry Dosimont - SONUMA La SONUMA Société anonyme, créée par la Région wallonne (50%), la RTBF (40%) et la Communauté française (10%) Mission : conserver,

Plus en détail

Restructurations et réductions d emplois dans le secteur bancaire belge

Restructurations et réductions d emplois dans le secteur bancaire belge Restructurations et réductions d emplois dans le secteur bancaire belge Anne Vincent L e secteur bancaire belge vient de connaître des années mouvementées, et les transformations à l œuvre ne sont certainement

Plus en détail

Liste des sujets de mémoire CSA

Liste des sujets de mémoire CSA Liste des sujets de mémoire CSA Editeurs \Radio Monographies de radio (description d une station de radio, quels en sont les traits les plus particuliers et distinctifs) les programmes de nuit Les «matinales»

Plus en détail

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission.

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission. Fiche n 68 164 Parfois les sapeurs-pompiers, sont amenés pour porter secours à entrer par effraction soit par la fenêtre ou par la porte. Cette action est appelée «ouverture de porte». Textes de référence

Plus en détail

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets septembre 2014 Financer vos projets? C est possible grâce au crowdfunding! De plus en plus, le financement participatif

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 2 E PARTIE Les banques et la crise financière

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 2 E PARTIE Les banques et la crise financière Les crises bancaires Les risques de l activité bancaire L activité principale des banques s accompagne inévitablement de risques: si un débiteur ne rembourse pas son crédit, la banque doit pouvoir absorber

Plus en détail

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale conseil organisation management Réussir ensemble Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale Salon e-commerce, Paris, 14 septembre 2011 csa consulting

Plus en détail

Conférence de presse 28 janvier 2008. 2008 Encore plus d innovations et de services. dans la stratégie et l offre de. monabanq.

Conférence de presse 28 janvier 2008. 2008 Encore plus d innovations et de services. dans la stratégie et l offre de. monabanq. Conférence de presse 28 janvier 2008 1 Conférence de presse 28 janvier 2008 2008 Encore plus d innovations et de services dans la stratégie et l offre de monabanq. 2 Introduction Thierry Vittu Président

Plus en détail

Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter. Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français

Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter. Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français L'étude Aujourd'hui, (25 Août 2013), 678 banques opèrent en France. Mais 5 banques dominent

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prospectus d émission Octobre 2012 Threadneedle Investment Funds ICVC Société d'investissement à capital variable et à responsabilité limitée conforme à la Directive 2009/65/CE (la «Société»)

Plus en détail

L argent et les nouvelles technologies : monnaie électronique, e-facturation et services de paiement la banque de demain

L argent et les nouvelles technologies : monnaie électronique, e-facturation et services de paiement la banque de demain L argent et les nouvelles technologies : monnaie électronique, e-facturation et services de paiement la banque de demain Le 24 avril 2009, le Parlement européen a adopté deux propositions de la Commission

Plus en détail

Memorandum des Télés locales

Memorandum des Télés locales 22 mai 2014 1 Memorandum des Télés locales 2 Télés locales : une offre télévisuelle de proximité Ensemble, les douze télés locales assurent une couverture totale de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elles

Plus en détail

AXA en Belgique novembre 2009 - www.axa.be. AXA en Belgique

AXA en Belgique novembre 2009 - www.axa.be. AXA en Belgique AXA en Belgique sommaire 1 que pouvons-nous faire pour vous? 3 2 des réponses sur mesure 6 3 un autre regard sur AXA 16 4 une entreprise responsable 24 Les chiffres de cette présentation datent du 31.12.2008

Plus en détail

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital STRATÉGIE P. 2 BNP Paribas - s adresse à l investisseur expérimenté qui souhaite un coupon brut annuel potentiel de 8% même en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 et qui accepte un risque en

Plus en détail

N Dénomination Pays d'origine Type de passeport Services / Activités en cours de validité

N Dénomination Pays d'origine Type de passeport Services / Activités en cours de validité Directive MIF Liste des Sociétés de Gestion de Portefeuille Etrangères titulaires du Passeport européen en France et des services / activités 1 1 ACCION H.V. PAYS-BAS Libres Prestations de Services (LPS)

Plus en détail

Association de fait ou ASBL? Quels avantages et quels inconvénients?

Association de fait ou ASBL? Quels avantages et quels inconvénients? Association de fait ou ASBL? Quels avantages et quels inconvénients? Dans les grandes lignes Association de fait Groupement de personnes réunies par une passion commune Elle n est régie pas aucune disposition

Plus en détail

POLITIQUE D EXÉCUTION DES ORDRES DE BPOST BANQUE

POLITIQUE D EXÉCUTION DES ORDRES DE BPOST BANQUE POLITIQUE D EXÉCUTION DES ORDRES DE BPOST BANQUE bpost banque S.A. est un établissement de crédit qui offre certains services d investissement, en ce compris l exécution d ordres ou la transmission d ordres

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 18/01/2011 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 6 janvier 2011 N de pourvoi: 09-70651 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Vincent et

Plus en détail

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées Microfinance à l international et les banques : Engagement sociétal ou pur Business? Evènement co-organisé par le Groupe Solidarité d HEC Alumni et le Club Microfinance Paris Rappel du thème : L Engagement

Plus en détail

CONCOURS Un été tout en beauté Règlement de participation

CONCOURS Un été tout en beauté Règlement de participation CONCOURS Un été tout en beauté Règlement de participation 1. Le concours «Un été tout en beauté» est tenu par le Réseau FADOQ (ci-après : les «organisateurs du concours»). Il se déroule au Québec, du 20

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

Dix conseils pratiques pour gérer au mieux son compte bancaire

Dix conseils pratiques pour gérer au mieux son compte bancaire Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les fi lières agréées. La certifi cation

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

Le Musée de la Banque nationale de Belgique

Le Musée de la Banque nationale de Belgique Chapitre Le Musée de la Banque nationale de Belgique Le Musée se veut ouvert au plus grand nombre. Il s intègre dans la politique de communication de la Banque nationale, tournée vers le grand public et

Plus en détail

Banque Negara Malaisie (BNM)

Banque Negara Malaisie (BNM) Le système bancaire de Labuan comprend la Banque centrale de Malaisie (Bank Negara Malaysia), les banques (banques commerciales, sociétés financières, banques commerciales et les banques islamiques) et

Plus en détail

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE Parler devant des micros ou face à une caméra, se retrouver sous les projecteurs d un plateau de télévision représentent des situations peu ordinaires. Surtout,

Plus en détail

LA CRISE GAGNE LES CÔTES FRANÇAISES

LA CRISE GAGNE LES CÔTES FRANÇAISES Acte II LA CRISE GAGNE LES CÔTES FRANÇAISES Scène 1 Les Français craignent pour leur épargne Je ne compte plus les personnes qui, depuis la fin du mois de septembre, m ont demandé si elles devaient retirer

Plus en détail

Emakina Group : chiffre d affaires en progression de 3% sur l année 2013

Emakina Group : chiffre d affaires en progression de 3% sur l année 2013 Information règlementée (communiqué de presse) Emakina Group : chiffre d affaires en progression de 3% sur l année 2013 BRUXELLES, 14 MARS 2014 (EMBARGO 17H30) Emakina Group (Alternext Bruxelles : ALEMK)

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prospectus d émission Octobre 2012 Threadneedle Specialist Investment Funds ICVC Société d'investissement à capital variable et à responsabilité limitée conforme à la Directive 2009/65/CEE

Plus en détail

Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010)

Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010) Etude comparative des frais bancaires usuels (mai 2010) En novembre 2008, l ULC avait réalisé une étude destinée à comparer les frais bancaires usuels appliqués par six banques luxembourgeoises. Le même

Plus en détail

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Advance

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Advance Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Advance Remise en argent de HSBC Versement sur votre prêt hypothécaire de la HSBC Dépôt dans votre compte d épargne personnel de la HSBC Réservez vous-même

Plus en détail

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION ET DE SELECTION DES INTERMEDIAIRES

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION ET DE SELECTION DES INTERMEDIAIRES POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION ET DE SELECTION DES INTERMEDIAIRES Conformément à l article L.533-18 du Code monétaire et financier consécutif à la transposition de la Directive MIF, les prestataires

Plus en détail

Atouts Parc, une réponse globale pour vos besoins auto

Atouts Parc, une réponse globale pour vos besoins auto Solutions pour les Entreprises Atouts Parc, une réponse globale pour vos besoins auto D es garanties Responsabilité et Dommages complètes Une Protection Juridique Des garanties d Assistance Des services

Plus en détail

Les courtiers auront de plus en plus

Les courtiers auront de plus en plus GÉRARD BÉRUBÉ Au cours de la dernière décennie, les transformations qui ont façonné le réseau de distribution en assurance n ont donné d autre choix que d examiner ce volet du marché et de se questionner

Plus en détail

Emakina Group : croissance des activités de 12% et rentabilité opérationnelle en progression de 33% en 2014

Emakina Group : croissance des activités de 12% et rentabilité opérationnelle en progression de 33% en 2014 Information règlementée (communiqué de presse) Emakina Group : croissance des activités de 12% et rentabilité opérationnelle en progression de 33% en 2014 BRUXELLES, 20 MARS 2015 (EMBARGO à 17H30) Emakina

Plus en détail

Secure Advantage Revenus Garantis

Secure Advantage Revenus Garantis GUIDE QUESTIONS / REPONSES DOCUMENT NON CONTRACTUEL RÉSERVÉ À L USAGE EXCLUSIF DES CONSEILLERS FINANCIERS Avril 2015 Secure Advantage Revenus Garantis Pour envisager l avenir en toute sérénité, assurez-vous

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr Dossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 SOMMAIRE Qu est-ce qu une banque en ligne? 3 Les avantages

Plus en détail

Point de vue sur le Prime Brokerage

Point de vue sur le Prime Brokerage Point de vue sur le Prime Brokerage Quels sont les nouveaux drivers et quel est le nouvel environnement concurrentiel des Prime Brokers après la crise des subprimes? Romuald HAJERI Vice - President Michel

Plus en détail

TESSENDERLO CHEMIE société anonyme 1050 Bruxelles, rue du Trône 130 Numéro d entreprise: 0412.101.728 Registre des Personnes Morales Bruxelles

TESSENDERLO CHEMIE société anonyme 1050 Bruxelles, rue du Trône 130 Numéro d entreprise: 0412.101.728 Registre des Personnes Morales Bruxelles TESSENDERLO CHEMIE société anonyme 1050 Bruxelles, rue du Trône 130 Numéro d entreprise: 0412.101.728 Registre des Personnes Morales Bruxelles Le conseil d administration a l honneur d inviter les actionnaires

Plus en détail

CEC Centre d'echange et de Compensation ASBL Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011. boulevard de Berlaimont 14 1000 Bruxelles

CEC Centre d'echange et de Compensation ASBL Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011. boulevard de Berlaimont 14 1000 Bruxelles CEC Centre d'echange et de Compensation ASBL Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011 boulevard de Berlaimont 14 1000 Bruxelles Rapport annuel 2004 TABLE DES MATIERES EVOLUTION GENERALE

Plus en détail

À quoi sert une banque?

À quoi sert une banque? À quoi sert une banque? Trois fonctions clés La banque remplit trois fonctions essentielles. Elle collecte, gère vos dépôts, et vous fournit des moyens de paiement (chéquier, carte bancaire, ordre de virement

Plus en détail

Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1

Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1 Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Appel au public au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux (Appel

Plus en détail

Monétique et services financiers

Monétique et services financiers Janvier 2014 Le magazine de l innovation Monétique et services financiers «Crowdfunding, technologies sans contact, cloud L année 2014 débarque avec ses promesses» C O N S E I L E T E X P E R T I S E E

Plus en détail

La demande en ISR des institutions publiques

La demande en ISR des institutions publiques La demande en ISR des institutions publiques Le Réseau Financement Alternatif a mené une enquête, auprès de promoteurs belges de fonds socialement responsables pour recueillir des informations sur la demande

Plus en détail

Fiche info financière pour assurance vie fiscale

Fiche info financière pour assurance vie fiscale Fiche info financière pour assurance vie fiscale Valable à partir du 24/3/2015 DL Strategy Type d assurance vie Assurance vie à taux d intérêt garanti par la compagnie d assurances (Branche 21). Garanties

Plus en détail

REGLEMENT CONCOURS RTBF. Concours

REGLEMENT CONCOURS RTBF. Concours REGLEMENT CONCOURS RTBF Concours Article 1 Le fait de participer à un concours implique l adhésion au présent règlement. A l exception des demandes portant sur la communication du présent règlement, il

Plus en détail

du 28 mai 2003 (Dernière modification: 29 août 2007)

du 28 mai 2003 (Dernière modification: 29 août 2007) Circ.-CFB 03/1 Appel au public / Placements collectifs Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Appel au public au sens de la législation sur les placements collectifs de capitaux (Appel

Plus en détail

La parole aux assurés

La parole aux assurés 30 Budget&Droits 229 - juillet/août 2013 La parole aux assurés Nous étudions régulièrement la qualité des contrats d assurance. Cette fois, nous laissons la parole aux assurés, en particulier à ceux qui

Plus en détail

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 13 - Janvier 2011 Fini les comptes à vue trop chers Post-Multifix SIMPLISSIMO Comprendre avant d investir Virement européen : mode d emploi Simple, sûre

Plus en détail

ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE

ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE Pour défendre et faire valoir vos droits Imaginez un seul instant Vous avez été mordu par un chien Le mobilier que vous avez commandé n est pas conforme à la demande Votre

Plus en détail

8 Budget&Droits 231 - novembre/décembre 2013. EN couverture. Des "apps" bancaires spécifiques pour 10 smartphones ou tablettes. m-banking.

8 Budget&Droits 231 - novembre/décembre 2013. EN couverture. Des apps bancaires spécifiques pour 10 smartphones ou tablettes. m-banking. 8 Budget&Droits 231 - novembre/décembre 2013 EN couverture m-banking Des "apps" bancaires spécifiques pour 10 smartphones ou tablettes Payer avec ou 11 Paiement de mobile à mobile, par SMS, code QR ou

Plus en détail

Le recouvrement de créances

Le recouvrement de créances Le recouvrement de créances 008 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement vulgarisés

Plus en détail

Florence BARETTI Tel. +33 (0)6 14 66 72 28 Tél/Fax : +33 (0)1 45 44 51 64 Florence.Baretti@BF3C.fr

Florence BARETTI Tel. +33 (0)6 14 66 72 28 Tél/Fax : +33 (0)1 45 44 51 64 Florence.Baretti@BF3C.fr La Force des mots LES MOTS POUR CONVAINCRE ET MOBILISER UN PUBLIC LES MOTS POUR VALORISER UNE INSTITUTION, UNE ASSOCIATION, UNE ENTREPRISE LES MOTS POUR DEFENDRE ET RECONSTRUIRE UNE IMAGE Cabinet Conseil

Plus en détail

Archives numériques de Presse et Droit à l oubli

Archives numériques de Presse et Droit à l oubli Archives numériques de Presse et Droit à l oubli Les Etats généraux des médias d information Atelier 3 "Liberté d'expression" Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles Philippe NOTHOMB Conseiller juridique

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Introduction Une obligation structurée, également connue sous la dénomination de Structured Note, a les caractéristiques principales d une obligation : un émetteur, une durée déterminée,

Plus en détail

20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management

20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management 45, Avenue George V - 75008 PARIS - 01 42 56 66 06 - www.pegasepartners.com 20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management Nos principales références sont : UCB CARNEGI KLERIM

Plus en détail

Décision n 10-DCC-128 du 30 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Sodelem par le CIC

Décision n 10-DCC-128 du 30 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Sodelem par le CIC RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-128 du 30 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Sodelem par le CIC L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé complet

Plus en détail

Dix conseils pratiques pour gérer au mieux son compte bancaire

Dix conseils pratiques pour gérer au mieux son compte bancaire Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

REGULATION DES CONTENUS ET DES CONTENANTS A L ERE DE LA TELEVISION PAR SATELLITE, CABLE, MOBILE ET INTERNET

REGULATION DES CONTENUS ET DES CONTENANTS A L ERE DE LA TELEVISION PAR SATELLITE, CABLE, MOBILE ET INTERNET 25/03/2015 Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste 1 REGULATION DES CONTENUS ET DES CONTENANTS A L ERE DE LA TELEVISION PAR SATELLITE, CABLE, MOBILE ET INTERNET Salou Abdou DORO ARTP

Plus en détail

L Agence Marketing 365

L Agence Marketing 365 L Agence Marketing 365 L agence marketing Le 365 exprime la complexité de la communication actuelle : Les moyens d action sont nombreux et leur mise en œuvre conjointe est délicate! L esprit de notre agence

Plus en détail

LE TAX SHELTER 2.0. Un produit sécurisé et accessible aux petites comme aux grandes entreprises

LE TAX SHELTER 2.0. Un produit sécurisé et accessible aux petites comme aux grandes entreprises LE TAX SHELTER 2.0 Un produit sécurisé et accessible aux petites comme aux grandes entreprises Intervenants Jean-Paul Philippot Casa Kafka Pictures, Administrateur-délégué Dirk Gyselinck Belfius, Membre

Plus en détail

ASSURANCE RC MANDATAIRES SOCIAUX Questions/Réponses. Questions relatives à l objet des garanties :

ASSURANCE RC MANDATAIRES SOCIAUX Questions/Réponses. Questions relatives à l objet des garanties : ASSURANCE RC MANDATAIRES SOCIAUX Questions/Réponses Cette synthèse a pour objet de répondre aux questions les plus fréquemment posées relatives au contrat d assurance RC MANDATAIRES SOCIAUX Questions relatives

Plus en détail

Mainteneur Industriel. Parce que la production n attend pas!

Mainteneur Industriel. Parce que la production n attend pas! Mainteneur Industriel Parce que la production n attend pas! Que recherchez vous? Gagner en productivité Produire et traiter au meilleur coût Banques, établissements financiers, prestataires de services

Plus en détail

Fintro Emerging Invest

Fintro Emerging Invest Fintro Emerging Invest Émetteur : BNP Paribas Fortis Funding, filiale de Fortis Banque SA Garant : Fortis Banque SA (Moody s : A1 / S&P : AA / Fitch : A+) Générez du rendement potentiel tout en ayant droit

Plus en détail

ETUDE SALARIALE SECTEUR FINANCIER 2015

ETUDE SALARIALE SECTEUR FINANCIER 2015 ETUDE SALARIALE SECTEUR FINANCIER 2015 16 e EDITION POUR PLUS D INFORMATIONS, CONTACTEZ-NOUS +32 9 242 54 44 be.hudson.com EXPERTS EN REMUNERATION INFORMATION GENERALE Le talent, le dévouement et la loyauté

Plus en détail

Concours «Tournoi NHL 16» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours «Tournoi NHL 16» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «Tournoi NHL 16» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours Tournoi NHL 16 (ci-après le «Concours») est organisé par Le SuperClub Vidéotron ltée au bénéfice de Le SuperClub Vidéotron ltée au nom

Plus en détail

Comment évaluer une banque?

Comment évaluer une banque? Comment évaluer une banque? L évaluation d une banque est basée sur les mêmes principes généraux que n importe quelle autre entreprise : une banque vaut les flux qu elle est susceptible de rapporter dans

Plus en détail

Analyse de la médiatisation

Analyse de la médiatisation Chiffres clés Périmètre de l'étude France Nombre d'articles 1 236 Nombre de supports analysés 253 Vs 1S07 Vs 2S07 Moyenne / article SIM 375 162 949 303 530 EAE (en euros) 4 283 843 3 466 La présence dans

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Best Profile 05/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Best Profile 05/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Best Profile 05/2018 1 1 Cette fiche d information financière décrit les modalités du produit qui sont d application

Plus en détail

FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION

FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION Une agence propose à la location un de ses appartements en commettant une erreur en sa défaveur sur le prix (le catalogue comportant également la même erreur).

Plus en détail

B E L G I A N R E D C R O S S

B E L G I A N R E D C R O S S Rue de Stalle 96 1180 Bruxelles Tél: 02/371.31.11 www.croix-rouge.be Jean-Pierre Boulanger IBR - IRE Directeur Administratif et Financier 17 Octobre 2008 Croix-Rouge de Belgique, Communauté Francophone

Plus en détail

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo Le journal télévisé Thèmes Actualité, information, météo Concept L'information est le fil conducteur de la programmation de TV5 avec 17 rendez-vous par 24 heures. TV5 offre cinq heures d'information chaque

Plus en détail

L expertise ISR de la Banque Triodos doublement primée en Belgique :...

L expertise ISR de la Banque Triodos doublement primée en Belgique :... 1 sur 5 6/04/2011 12:00 Rechercher Flux RSS Lettre d'informations Twitter FaceBook Livret Epargne Solidaire Assurance Vie Solidaire Fonds ISR Avantages fiscaux Accueil du site > Actualités de l épargne

Plus en détail

TRAVAILLER À L ETRANGER EST PLUS FACILE QUE JAMAIS.

TRAVAILLER À L ETRANGER EST PLUS FACILE QUE JAMAIS. DANS UN MONDE QUI CHANGE, TRAVAILLER À L ETRANGER EST PLUS FACILE QUE JAMAIS. EXPATS, SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE EN BELGIQUE. bnpparibasfortis.be/expatinbelgium La banque d un monde qui change Bienvenue en

Plus en détail

SBMNET: conditions de l accord. 1. Définitions

SBMNET: conditions de l accord. 1. Définitions SBMNET: conditions de l accord 1. Définitions Compte signifie un compte bancaire détenu par un client dans une branche, département ou filiale de la State Bank of Mauritius Limited dans la République de

Plus en détail

Avec l application mobile KIX, payez sans contact! Édition juin 2013 GUIDE KIX

Avec l application mobile KIX, payez sans contact! Édition juin 2013 GUIDE KIX Avec l application mobile KIX, payez sans contact! Édition juin 2013 KIX GUIDE SoMMAIRE Vous avez souscrit KIX (1) et nous vous remercions de votre confiance. Nous vous invitons à découvrir dans ce guide

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012 N 15 Juin 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les banques en ligne et les services bancaires

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

Présentation de la GUINEE au séminaire régional de l'afritac OUEST sur le thème "Gestion des Crises Bancaires et Politiques de Restructuration"

Présentation de la GUINEE au séminaire régional de l'afritac OUEST sur le thème Gestion des Crises Bancaires et Politiques de Restructuration 1 SOMMAIRE 1. Crise bancaire : contexte sociopolitique 2. Résolution des crises 3. Situation du système bancaire 4. Vulnérabilités 2 I. CRISES BANCAIRES : CONTEXTE SOCIOPOLITIQUES A l accession de la Guinée

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

NRJ 106.1 CONCOURS «Air Trip NRJ» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

NRJ 106.1 CONCOURS «Air Trip NRJ» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION NRJ 106.1 CONCOURS «Air Trip NRJ» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION Le concours «Air Trip NRJ» (ci-après le «concours») est organisé par Bell Média, (ci-après les «Organisateurs du concours»). Il se déroule

Plus en détail

2013 Monitoring Report

2013 Monitoring Report 2013 Monitoring Report Executive summary Monitoring 2013 TV advertsing Sites Internet Ecoles primaires Conclusion 2013 Monitoring Report Executive summary & Key findings I Attitude publicitaire et marketing

Plus en détail

Le vol à l étalage 1

Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage, c est du vol tout court Définition ; Le vol consiste à prendre sans en avoir la permission quelque chose, si petit que soit-il, qui appartient à autrui, à un magasin

Plus en détail

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)?

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 2. Afin de fournir un service d investissement à ses clients, Delta Lloyd Bank est tenue de catégoriser ses clients 3. L un des fondements

Plus en détail

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois?

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois? Deutsche Bank AG (DE) (A+/Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? Deutsche Bank AG (DE) est émis en dollars américains (USD) par Deutsche Bank AG et vous fait bénéficier d une hausse éventuelle des taux d intérêt à

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail