Du 1 er octobre 2010 au 31 janvier 2011/ van 1 oktober 2010 tot 31 januari L occupation des médias audiovisuel par le secteur des assurances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du 1 er octobre 2010 au 31 janvier 2011/ van 1 oktober 2010 tot 31 januari 2011. L occupation des médias audiovisuel par le secteur des assurances"

Transcription

1 Banques et assurances: Impact en Radio et TV du 1 er octobre 2010 au 31 janvier 2011 Banken en Verzekeringen: Radio en TV impact tussen 1 oktober 2010 en 31 januari

2 L occupation des médias audiovisuel par le secteur des assurances et des banques se partage entre la radio et la télévision i avec un léger avantage à la télévision. L occupation des médias audiovisuel par les marques du secteur des assurances et des banques est plus équilibré. La télévision consacre plus de 8 heures d antenne au secteur des banques et des assurances entre le 1 er octobre 2010 et le 31 janvier La radio y consacre plus de 6 heures 30. Si on isole les marques de ce secteur, on observe que la télévision leur consacre plus de 2h27 alors que la radio leur consacre plus de 2h20. 2

3 Il existe donc là un véritable potentiel ou danger pour les marques de profiter d une exposition médiatique ou de se voir malmener par les médias. Durant la période analysée, deux beaux cas viennent illustrer l opportunité d utiliser l actualité pour tenter d obtenir une visibilité favorable: les inondations pour les compagnies d assurances qui ont tout intérêt à monter au créneau pour rassurer et donner des explications sur les procédures à suivre. Dans ces cas-là, la compagnie d assurance qui parviendra à se mettre en valeur sur le terrain enrépondant aux journalistes pour donner de l information purement objective récoltera une visibilité médiatique précieuse. La faillite de la Brink s est aussi une belle opportunité pour les banques de profiter de manière détournée du malheur médiatique du convoyeur de fonds. Les banques clientes de la Brink s sont inévitablement touchées par cette grève et la menace de faillite de l entreprise de sécurité et doivent donc pouvoir communiquer sur les risques de ne plus être ravitaillés en billets pour les distributeurs automatiques. Outre les aspects pratiques qui rassurent le client, c est une opportunité unique et originale pour les banques de démontrer leur dynamisme. L exercice reste toutefois délicat. On peut lire en effet dans un article publié le 22 février dans le quotidien Le Soir la difficulté pour BNP Paribas Fortis de régulariser l approvisionnement des distributeurs encore aujourd hui. On observe donc que la banque n a pas encore pu résorber la problématique liée à la faillite de Brink s. On constate dans les résultats que c est en effet BNP Paribas Fortis qui aura été la banque la plus exposée à ce risque: 21% de couverture médiatique sur ce sujet en télévision pour BNP Paribas Fortis et 15% en radio entre le 1 er octobre 2010 et le 31 janvier En revanche, l intérêt que porte les médias aux secteurs banques et assurances peut évidemment aussi provoquer une visibilité défavorable. Citibank en fait les frais quasi à 100% durant la période étudiée. La politique commerciale de Citibank est une nouvelle fois mise en cause à travers sa condamnation à euros d'amende pour la commercialisation des produits Lehman Brothers alors en position précaire. Cela renforce immédiatement une image déjà défavorable en raison de pratiques commerciales peu orthodoxes. Dans ce cas-ci, le risque médiatique peut aussi engendrer une visibilité défavorable pour d autres banques puisque quelques reportages évoquent la jurisprudence que constitue ce jugement en la matière. C est la Deutsche Bank qui est ici visée indirectement puisqu on apprend que le parquet bruxellois attendait le jugement de la Citibank pour décider dans le dossier Deutsche Bank. 3

4 1. 4 mois d actualité bancaire et des assurances récoltent plus de 14h30 d antenne dans les JT et JP belges (en télévision et en radio). Les marques cumulent plus de 4h48 d antenne. 2. En radio comme en télévision, c est la condamnation de Citibank qui retient le plus l attention. 3. Axel Miller intervient longuement sur Radio 1 à la VRT le 4 janvier 2011 et génère à lui seul plus de 7% de la visibilité totale des acteurs du secteur bancaire et des assurances. 4. En télévision, c est Philippe Ledent, Chief Economist d ING, qui s impose à l antenne sur RTL TVI le 12 novembre à propos de la guerre des monnaies en Europe. 5. Le Fortisgate récolte 9,05% de la visibilité des marques en radio contre 6,90% en télévision. 6. La Deutsche Bank subit des dommages collatéraux à la suite de la condamnation de Citibank. Elle-même en procès, le jugement contre Citibank pourrait faire tache d huile. 7. La faillite de la Brink s génère elle aussi une certaine visibilité pour les banques qui ne sont plus alimentées en monnaies et billets: le sujet mobilise 5,48% de la visibilité des marques en radio et 5,38% en télévision. 8. Les agences, victimes d attaques, sont également médiatisées dans les deux médias: 3,40% de visibilité en radio et 3,34% en télévision. Axa, Dexia et Citibank sont concernés pas ces agressions. 9. L expo Ensor sponsorisée par ING occupe 3,13% de l antenne en télé. 10. Une étude réalisée sur le rendement des comptes épargnes dans les banques distribuent les bons et les mauvais points et génère un impact de 4,25% en télévision. 4

5 Impact en TV/TV impact Impact en Radio/Radio impact TV 2:27:48 Radio 2:20:46 18% VTM 7% VRT Radio 2 En télévision, c est RTL TVI qui porte le plus d intérêt aux marques alors qu en Radio, c est La Première qui consacre le plus de temps aux marques dans ce secteur. 21% VRT 2% TV Brussel 1% Télé Bxl 28% RTL TVI 31% VRT Radio 1 2% 43% RTBF Vivacité RTBF La Première 1% Radio Contact 13% RTBF 1% Q Music 15% Canal lz 1% Canal Z 2% Arte 15% Bel RTL TV radio 5

6 Impact en TV/TV impact 16% 12% 10% ING 23% 39% BNP Paribas Fortis Dexia Citibank Delta Lloyd ING se détache nettement mais on constate aussi que c est le secteur bancaire qui est le plus exposé alors que le secteur des assurances s impose médiatiquement moins. Impact en Radio/Radio impact En radio, Axa, acteur du monde des assurances, se hisse dans le top 5 alors que Delta Lloyd, 5 ème en télévision, est relégué à la 10 ème placeenradio.ethiassemaintient en 6 ème position dans les deux médias. BNP Paribas Fortis est deuxième en radio et télévision alors que Dexia prend la place de leader en radio. 16% 16% 13% Dexia 29% 26% BNP Paribas Fortis Citibankib ING Axa 6

7 00:42:25 00:24:34 00:16:42 00:13:17 00:10:39 00:09:51 00:08:41 00:08:02 00:06:11 00:02:06 00:01:26 00:01:10 00:00:58 00:00:40 00:00:40 ING BNP Paribas Fortis Dexia Citibank Delta Lloyd Ethias Axa KBC Banque Degroof Deutsche bank Ageas Argenta Keytrade Bank Bank van de Post CKV Impact en TV entre le 1er octobre 2010 et le 31 janvier 2011/TV impact van 1 oktober 2010 tot 31 januari

8 Janvier/Januari Décembre/December Novembre/November Octobre/Oktober 100% 80% 60% 40% 20% 0% ING BNP Paribas Fortis Dexia Citibank Delta Lloyd Ethias Axa KBC Banque Degroof Deutsche bank Ageas Argenta Keytrade Bank Bank van de Post CKV Impact en TV entre le 1er octobre 2010 et le 31 janvier 2011/TV impact van 1 oktober 2010 tot 31 januari

9 00:30:51 00:27:52 00:17:08 00:16:32 00:14:19 00:07:58 00:06:21 00:06:04 00:04:32 00:03:03 00:01:25 00:01:24 00:01:15 00:01:02 00:01:00 Dexia BNP Paribas Fortis Citibank ING Axa Ethias Fortis KBC Banque Degroof Delta Lloyd Argenta Deutsche bank Rabobank Ageas Banque Triodos Impact en radio entre le 1er octobre 2010 et le 31 janvier 2011/Radio impact van 1 oktober 2010 tot 31 januari

10 Janvier/Januari Décembre/December Novembre/November Octobre/Oktober 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Ageas Argenta Axa Banque Degroof Banque Triodos BNP Paribas Fortis Citibank Delta Lloyd Deutsche bank Dexia Ethias Fortis ING KBC Rabobank Impact en radio entre le 1er octobre 2010 et le 31 janvier 2011/Radio impact van 1 oktober 2010 tot 31 januari

11 Conclusion A la lecture de l intérêt porté par les médias audiovisuels au secteur des banques et des assurances, le temps d antenne disponible n est pas négligeable pour les marques. C est à la fois autant d opportunités d apparaître favorablement à l antenne que de risque de subir des critiques. Et plutôt que d attendre d être exposé et de subir un impact non souhaité, il faut pouvoir anticiper et entretenir une visibilité de croisière en profitant de chaque opportunité. Cela exige d être à l écoute en permanence mais aussi de placer ces résultats d impacts en perspective par rapport aux autres médias, la presse et les médias sociaux. Par ailleurs, il faut également pouvoir le cas échéant contrebalancer d éventuels résultats d impact défavorables par une visibilité neutre ou, mieux, positive. Les résultats de l étude nous indique par exemple que Citibank ne sera pas parvenu en 4 mois de temps à contrebalancer son actualité judiciaire. En radio, seul un sujet sur le braquage d une agence aura été diffusé en plus de son actualité judiciaire. En revanche, des banques comme ING et BNP Paribas Fortis auront bénéficié d une visibilité variée, probablement grâce à une politique de communication plus dynamique. 11

POURQUOI UTILISER LE CODA? Avantages Fiduciaires Avantages Clients / Entreprises

POURQUOI UTILISER LE CODA? Avantages Fiduciaires Avantages Clients / Entreprises CodaBox CODABOX? Plus de 900 fiduciaires clientes Contacts privilégiés avec les banques Compatibilité avec la majorité des programmes comptables Au plus proche des besoins des fiduciaires Award 2013 -

Plus en détail

Etablissements de crédit agréés en Belgique

Etablissements de crédit agréés en Belgique Etablissements de crédit agréés en Belgique 1. Etablissements de crédit de droit belge 1.A. Banques 1.B. Banques d'épargne ou caisses d'épargne Etablissements de crédit appartenant au réseau du Crédit

Plus en détail

Comptes d'épargne internet. Votre épargne

Comptes d'épargne internet. Votre épargne EN COUVERTURE Comptes d'épargne internet Votre épargne fructifie plus Le compte d'épargne est un bon placement à court terme, sans risque. Les taux ont fondu par rapport à 2008, mais il reste des différences

Plus en détail

CEC Centre d'echange et de Compensation asbl Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011. boulevard de Berlaimont 14 1000 Bruxelles

CEC Centre d'echange et de Compensation asbl Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011. boulevard de Berlaimont 14 1000 Bruxelles CEC Centre d'echange et de Compensation asbl Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011 boulevard de Berlaimont 14 1000 Bruxelles Rapport annuel 2009 TABLE DES MATIERES EVOLUTION GENERALE

Plus en détail

CEC Centre d'echange et de Compensation asbl Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011. Rue d Arlon 82 1040 Bruxelles

CEC Centre d'echange et de Compensation asbl Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011. Rue d Arlon 82 1040 Bruxelles CEC Centre d'echange et de Compensation asbl Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011 Rue d Arlon 82 1040 Bruxelles Rapport annuel 2012 TABLE DES MATIERES EVOLUTION GENERALE 5 EVOLUTION

Plus en détail

Chaque Belge ou presque possède

Chaque Belge ou presque possède 8 Budget&Droits 214 - janvier/février 2011 EN COUVERTURE INTERNETBANKING 8 De plus en plus de Belges gèrent leurs comptes en ligne Les banques à de souris Fini les files d attente interminables aux guichets

Plus en détail

Pêchez le EN COUVERTURE COMPTES D ÉPARGNE 9. Une prime de fidélité élevée n est pas un gage de meilleur rendement

Pêchez le EN COUVERTURE COMPTES D ÉPARGNE 9. Une prime de fidélité élevée n est pas un gage de meilleur rendement 8 Budget&Droits 215 - mars/avril 2011 EN COUVERTURE 9 Une prime de fidélité élevée n est pas un gage de meilleur rendement Pêchez le 11 Un mauvais timing peut vous coûter cher Conseils 12 pour épargner

Plus en détail

BNP Paribas Rencontre Actionnaires. Marseille 20 octobre 2009

BNP Paribas Rencontre Actionnaires. Marseille 20 octobre 2009 BNP Paribas Rencontre Actionnaires Marseille 20 octobre 2009 1 Des résultats 2008 robustes malgré une crise financière sans précédent Adaptation au nouvel environnement Atouts structurels Fortis Banque

Plus en détail

conseiller banque en ligne h/f

conseiller banque en ligne h/f FICHES DE POSTES conseiller banque en ligne h/f Conseiller Banque en Ligne H/F Vos missions Accueillir et orienter les clients et les prospects Assurer un appui commercial à la clientèle du réseau d agences

Plus en détail

Les banques en 2010. Données individuelles. les banques en 2010 - données individuelles FEBELFIN

Les banques en 2010. Données individuelles. les banques en 2010 - données individuelles FEBELFIN Les banques en 2010 Données individuelles les banques en 2010 - données individuelles FEBELFIN 1 Toute citation est autorisée moyennant indication de la source. FÉDÉRATION BELGE DU SECTEUR FINANCIER (FEBELFIN),

Plus en détail

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement INVESTIRMONEYTALK DIFFÉRENCES DE TARIFS ENTRE COURTIERS EN LIGNE Investir au meilleur prix Avec la venue des courtiers en ligne, il est devenu plus facile et souvent moins cher d investir en Bourse. Mais

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 1 Cette fiche d information financière décrit les modalités du produit qui sont d application

Plus en détail

Annexe 1 Banques ayant conclu une convention avec FAMIFED

Annexe 1 Banques ayant conclu une convention avec FAMIFED 996/114 annexe 1 Annexe 1 Banques ayant conclu une convention avec FAMIFED NOM du au Code BIC NOM du au Code BIC AXA Bank Europe 700 709 AXAB BE 22 Crelan 103 108 NICA BE BB 750 774 AXAB BE 22 665 665

Plus en détail

ASPECTS ET DOCUMENTS

ASPECTS ET DOCUMENTS ASSOCIATION BELGE DES BANQUES Les banques en 2002 Données individuelles ASPECTS ET DOCUMENTS 220 L ABB est membre de la Fédération Financière Belge 49 50 ASSOCIATION BELGE DES BANQUES aspects et documents

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée AEDIFICA Société anonyme Société immobilière réglementée publique de droit belge Siège social : Avenue Louise 331-333, 1050 Bruxelles Numéro d entreprise : 0877.248.501 (RPM Bruxelles) (la «Société») A

Plus en détail

Soirée d'information sur la crise financière

Soirée d'information sur la crise financière Soirée d'information sur la crise financière 6 ème Sciences Economiques 18 novembre 2008 Questions abordées I. Quelle est l'origine de la crise? II.Comment les subprimes se sont retrouvées dans nos banques

Plus en détail

Tous vos placements auprès d une seule banque

Tous vos placements auprès d une seule banque EN COUVERTURE Tous vos placements auprès d une seule banque Vous cherchez 8 BUDGET& DROITS septembre / octobre 2008 n 200 ) D un point de vue strictement financier, le plus intéressant pour vos placements

Plus en détail

Réserves et Provisions

Réserves et Provisions Cours 7 (STS, J.-M. Schwab) Perte sans provision constituée Réserves et Provisions Afin d illustrer l utilité d une provision, imaginons qu au mois d octobre de l année n l entreprise livre et facture

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée Offre en souscription publique d un maximum de 2.697.777 Actions Nouvelles dans le cadre d une augmentation de capital en espèces avec Droit de Préférence pour un montant maximum de 99.817.749 Demande

Plus en détail

SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ

SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ Et les steaks fous SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ II. CONTEXTE À L ÉPOQUE DE LA CRISE III. LA CRISE DES STEAKS FOUS BUFFALO GRILL IV. RÉACTIONS DE L ENTREPRISE ET COMMUNICATION DE CRISE V.

Plus en détail

Journée d étude «New FINHOSTA»

Journée d étude «New FINHOSTA» 1 Journée d étude Nouveautés 2.6 Aperçu du futur de FINHOSTA Etienne Hennuy 2 Nouveautés 2.6 et Futur Objectifs de la collecte de données Un outil adapté Couplage FINHOSTA RHM Les nouveaux éléments par

Plus en détail

Le poids des banques étrangères en Belgique: questions/réponses

Le poids des banques étrangères en Belgique: questions/réponses Visitez notre site web: http://www.pechesbancaires.eu Le poids des banques étrangères en Belgique: questions/réponses Philippe Lamberts, Député européen Ecolo - Date: 22.04.2013 1. Comment le paysage bancaire

Plus en détail

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS CC 433 CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS sur l évaluation du code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire élaboré par Febelfin. Bruxelles, le 5 novembre 2010 RESUME Cet avis concerne l évaluation

Plus en détail

LES BANQUES DANS LA CRISE

LES BANQUES DANS LA CRISE LES BANQUES DANS LA CRISE 8ème Journée d'études sur les faillites - 11 juin 2010 Université Paris 10 Nanterre Mathieu PLANE et Georges PUJALS (OFCE) Plan de la présentation La mécanique de la crise sur

Plus en détail

Liste des sujets de mémoire CSA

Liste des sujets de mémoire CSA Liste des sujets de mémoire CSA Editeurs \Radio Monographies de radio (description d une station de radio, quels en sont les traits les plus particuliers et distinctifs) les programmes de nuit Les «matinales»

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 2 E PARTIE Les banques et la crise financière

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 2 E PARTIE Les banques et la crise financière Les crises bancaires Les risques de l activité bancaire L activité principale des banques s accompagne inévitablement de risques: si un débiteur ne rembourse pas son crédit, la banque doit pouvoir absorber

Plus en détail

Mémoires M60 : lecture dirigée M120 : mémoire classique / mémoire projet

Mémoires M60 : lecture dirigée M120 : mémoire classique / mémoire projet Mémoires M60 : lecture dirigée M120 : mémoire classique / mémoire projet Promoteurs ACADÉMIQUES AU CADRE : Frédéric ANTOINE Gérard DERÈZE Benoît GREVISSE François JONGEN Marc LITS Philippe MARION INVITÉS

Plus en détail

Bonsoir, Olivier SCHRAMECK, je vous en prie PIERRE LESCURE Bonsoir, Monsieur le Président.

Bonsoir, Olivier SCHRAMECK, je vous en prie PIERRE LESCURE Bonsoir, Monsieur le Président. FRANCE 5 C A VOUS Le 17/12/2015 19:03:57 Invité : Olivier SCHRAMECK, président CSA On va accueillir à présent un homme rare à la télévision, même s il y fait la pluie et le beau temps, c est le patron

Plus en détail

AXA en Belgique novembre 2009 - www.axa.be. AXA en Belgique

AXA en Belgique novembre 2009 - www.axa.be. AXA en Belgique AXA en Belgique sommaire 1 que pouvons-nous faire pour vous? 3 2 des réponses sur mesure 6 3 un autre regard sur AXA 16 4 une entreprise responsable 24 Les chiffres de cette présentation datent du 31.12.2008

Plus en détail

ASSURANCE-VIE : QUELS TAUX GARANTIS?

ASSURANCE-VIE : QUELS TAUX GARANTIS? La lettre de Lettre N 111 - mars 2008 ASSURANCE-VIE : QUELS TAUX GARANTIS? Positionnement sur le marché Selon le dernier rapport annuel d Assuralia, l assurance-vie a affiché, en 2007, un encaissement

Plus en détail

LES PARTENAIRES DE L EXPOSITION

LES PARTENAIRES DE L EXPOSITION LES PARTENAIRES DE L EXPOSITION Première mutuelle santé française, la MGEN assure la protection sociale de 3.5 millions de français en majorité professionnels de l Éducation nationale, de la Recherche,

Plus en détail

Sponsoring Equipage «Les Roses Gaz Elles» avec Aurélie et Véronique

Sponsoring Equipage «Les Roses Gaz Elles» avec Aurélie et Véronique DEVENEZ UN ACTEUR DE L'ÉVÉNEMENT À NOS CÔTÉS! Sponsoring Equipage «Les Roses Gaz Elles» Aurélie et Véronique Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc 2012-22 e Edition du 17 au 31 mars 2012 Depuis le début de

Plus en détail

BNP PARIBAS B PENSION BALANCED

BNP PARIBAS B PENSION BALANCED BNP PARIBAS B PENSION BALANCED Prospectus simplifié Dénomination BNP PARIBAS B PENSION BALANCED Date de constitution 1er février 1987 Durée d existence Illimitée Présentation du Fonds commun de placement

Plus en détail

SONUMA : quel avenir pour les archives de la RTBF?

SONUMA : quel avenir pour les archives de la RTBF? SONUMA : quel avenir pour les archives de la RTBF? Thierry Dosimont - SONUMA La SONUMA Société anonyme, créée par la Région wallonne (50%), la RTBF (40%) et la Communauté française (10%) Mission : conserver,

Plus en détail

Etude stratégique. Plurimédia Produits - Attitudes

Etude stratégique. Plurimédia Produits - Attitudes Etude stratégique Plurimédia Produits - Attitudes Questionnaire Télévision 2011-2012 Questionnaire Télévision QUESTION 47 : Dans votre ménage, de combien de postes de télévision en état de marche et branchés

Plus en détail

La présence des femmes dans les éditions d information Photographie au 1 er trimestre 2013. Principaux résultats

La présence des femmes dans les éditions d information Photographie au 1 er trimestre 2013. Principaux résultats La présence des femmes dans les éditions d information Photographie au 1 er trimestre 2013 Principaux résultats Alors que les éditions d information sont en télévision présentées majoritairement par des

Plus en détail

Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter. Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français

Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter. Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français Étude de cas: Les banques françaises sur Twitter Performance des médias sociaux dans le secteur bancaire français L'étude Aujourd'hui, (25 Août 2013), 678 banques opèrent en France. Mais 5 banques dominent

Plus en détail

L argent et les nouvelles technologies : monnaie électronique, e-facturation et services de paiement la banque de demain

L argent et les nouvelles technologies : monnaie électronique, e-facturation et services de paiement la banque de demain L argent et les nouvelles technologies : monnaie électronique, e-facturation et services de paiement la banque de demain Le 24 avril 2009, le Parlement européen a adopté deux propositions de la Commission

Plus en détail

Les responsabilités juridiques liées au recyclage des emballages plastiques destinés au contact alimentaires

Les responsabilités juridiques liées au recyclage des emballages plastiques destinés au contact alimentaires Les responsabilités juridiques liées au recyclage des emballages plastiques destinés au contact alimentaires Sylvain MARTIN Avocat à la Cour d Appel de Paris Les diapositives importantes de cette présentation

Plus en détail

Sur 1 semaine RTL touche 58% de la population du pays

Sur 1 semaine RTL touche 58% de la population du pays RTL Télé lëtzebuerg Sur 1 semaine RTL touche 58% de la population du pays Les atouts Le Média Avec 136 900 téléspectateurs quotidiens (lundi-vendredi), RTL Télé Lëtzebuerg est la chaîne leader dans le

Plus en détail

Conférence de presse 28 janvier 2008. 2008 Encore plus d innovations et de services. dans la stratégie et l offre de. monabanq.

Conférence de presse 28 janvier 2008. 2008 Encore plus d innovations et de services. dans la stratégie et l offre de. monabanq. Conférence de presse 28 janvier 2008 1 Conférence de presse 28 janvier 2008 2008 Encore plus d innovations et de services dans la stratégie et l offre de monabanq. 2 Introduction Thierry Vittu Président

Plus en détail

Délégation académique à l éducation aux médias

Délégation académique à l éducation aux médias Délégation académique à l éducation aux médias 1 5 En cette rentrée de l année 2015/2016, l importance de l Éducation aux médias et à l information dans la mobilisation de l École pour les valeurs de la

Plus en détail

Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint. Actes du Colloque Xerfi

Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint. Actes du Colloque Xerfi Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint Finance emploi relocalisations Actes du Colloque Xerfi Michel Aglietta Eric Bourdais de Charbonnière Jérôme Cazes Louis

Plus en détail

1 Présentation et missions de notre organisation

1 Présentation et missions de notre organisation Projet : Semaine de l investissement socialement responsable Nom de l organisation BELSIF asbl/vzw Téléphone Adresse Vooruitgangstraat 333/7 Rue du progrès, 1030 Bruxelles Email 02/206.11.18 info@belsif.be

Plus en détail

LA GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DE L ORDRE

LA GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DE L ORDRE LA GESTION FINANCIERE ET COMPTABLE DE L ORDRE L ingénierie financière au service des Carpa et des ordres Rapport de Monsieur Pierre VERINE Conseiller en investissement financier Session de formation Meaux

Plus en détail

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS COMMUNICATION DU CONSEIL DE L IBPT DU 10 JANVIER 2007 CONCERNANT LES ADDENDA N 6 ET 7 À L OFFRE D INTERCONNEXION DE RÉFÉRENCE DE BELGACOM IBPT

Plus en détail

Je vis ma vie, AXA Private Management fait vivre mon argent

Je vis ma vie, AXA Private Management fait vivre mon argent Je vis ma vie, AXA Private Management fait vivre mon argent Chez AXA Private Management nous sommes là pour vous permettre d être libre Vous nous confiez votre argent Et nous nous occupons de le faire

Plus en détail

Vendredi 8 mai 2009. Netwerk Vlaanderen vzw

Vendredi 8 mai 2009. Netwerk Vlaanderen vzw Des investisseurs belges dans l'illégalité? La loi interdisant le financement des armes à sous-munitions est toujours bafouée deux ans après son adoption Vendredi 8 mai 2009 Netwerk Vlaanderen vzw En 2007,

Plus en détail

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Premier World. Remise en argent de HSBC PUBLIC

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Premier World. Remise en argent de HSBC PUBLIC Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Premier World Remise en argent de HSBC Versement sur votre prêt hypothécaire de la HSBC Dépôt dans votre compte d épargne personnel de la HSBC Réservez

Plus en détail

Rapport 2014. Réglementation et contrôle prudentiels

Rapport 2014. Réglementation et contrôle prudentiels Rapport 2014 Réglementation et contrôle prudentiels A. Poursuite de la mise en place du nouveau cadre de contrôle Introduction Dans la foulée de la crise, le cadre du contrôle du système financier a fait

Plus en détail

Protégez votre entreprise contre la fraude.

Protégez votre entreprise contre la fraude. Protégez votre entreprise contre la fraude. 1 La fraude aux entreprises Qu est-ce qu il y a dans ce document? 1 La fraude aux entreprises 3 Qu est-ce qu il y a dans ce document? Comment utiliser ce document?

Plus en détail

Organisation d un plan global de communication Les Francofolies de Spa. Marc Radelet Attaché de Presse

Organisation d un plan global de communication Les Francofolies de Spa. Marc Radelet Attaché de Presse Organisation d un plan global de communication Les Francofolies de Spa Marc Radelet Attaché de Presse Organisation d un plan global de communication Les Francofolies de Spa 1 ère partie : les dispositions

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

Crise Financière. Lumière sur l opinion des résidents luxembourgeois. 8 Octobre 2008

Crise Financière. Lumière sur l opinion des résidents luxembourgeois. 8 Octobre 2008 Crise Financière Lumière sur l opinion des résidents luxembourgeois 8 Octobre 2008 La crise financière au cœur de l actualité La crise financière mondiale est au centre des préoccupations de tous. Chacun

Plus en détail

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission.

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission. Fiche n 68 164 Parfois les sapeurs-pompiers, sont amenés pour porter secours à entrer par effraction soit par la fenêtre ou par la porte. Cette action est appelée «ouverture de porte». Textes de référence

Plus en détail

Soyez infidèles! Il y a eu à peine 49 900 transferts de comptes en 10 mois, sur 13 millions de comptes à vue BANQUES

Soyez infidèles! Il y a eu à peine 49 900 transferts de comptes en 10 mois, sur 13 millions de comptes à vue BANQUES 30 Budget&Droits 222 - mai/juin 2012 Soyez infidèles!... à votre banque, s entend. Changer d institution financière peut vous faire économiser des centaines d euros de frais et est facile. Du moins en

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Présentation du festival. Historique et raison d être du festival. Un partenariat et des compétences

Sommaire. Introduction. Présentation du festival. Historique et raison d être du festival. Un partenariat et des compétences Sommaire Introduction Présentation du festival Historique et raison d être du festival Un partenariat et des compétences Bilan du festival - 1ère édition (chiffres & médias) Ambitions 2ème édition Budget

Plus en détail

Restructurations et réductions d emplois dans le secteur bancaire belge

Restructurations et réductions d emplois dans le secteur bancaire belge Restructurations et réductions d emplois dans le secteur bancaire belge Anne Vincent L e secteur bancaire belge vient de connaître des années mouvementées, et les transformations à l œuvre ne sont certainement

Plus en détail

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale conseil organisation management Réussir ensemble Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale Salon e-commerce, Paris, 14 septembre 2011 csa consulting

Plus en détail

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets septembre 2014 Financer vos projets? C est possible grâce au crowdfunding! De plus en plus, le financement participatif

Plus en détail

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital STRATÉGIE P. 2 BNP Paribas - s adresse à l investisseur expérimenté qui souhaite un coupon brut annuel potentiel de 8% même en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 et qui accepte un risque en

Plus en détail

LE PRIX TALENTS W9! 2 ÈME ÉDITION UNE PRODUCTION H.O.M.E ET W9

LE PRIX TALENTS W9! 2 ÈME ÉDITION UNE PRODUCTION H.O.M.E ET W9 LE PRIX TALENTS W9! 2 ÈME ÉDITION UNE PRODUCTION H.O.M.E ET W9 LE PREMIER PRIX QUI OFFRE UNE VISIBILITÉ MÉDIATIQUE AUX TALENTS DE L ANNÉE ! UN PRIX QUI OFFRE UNE VISIBILITÉ MÉDIATIQUE AUX ARTISTES PARTICIPANTS

Plus en détail

AXA B PENSION FUND GROWTH*

AXA B PENSION FUND GROWTH* AXA B PENSION FUND GROWTH* *dénomination commerciale de BNP PARIBAS B PENSION GROWTH Fonds d'épargne-pension de droit belge Fonds commun de placement Rue du Progrès, 55-1210 Bruxelles BNP PARIBAS B PENSION

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

Dix conseils pratiques pour gérer au mieux son compte bancaire

Dix conseils pratiques pour gérer au mieux son compte bancaire Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les fi lières agréées. La certifi cation

Plus en détail

H O. Vérifiez les installations de votre hôtel

H O. Vérifiez les installations de votre hôtel H O TE L La France passe à la télé tout numérique d ici au 30 novembre 2011 Vérifiez les installations de votre hôtel Qu est-ce que le passage au tout numérique? C est l arrêt définitif de la diffusion

Plus en détail

POLITIQUE D EXÉCUTION DES ORDRES DE BPOST BANQUE

POLITIQUE D EXÉCUTION DES ORDRES DE BPOST BANQUE POLITIQUE D EXÉCUTION DES ORDRES DE BPOST BANQUE bpost banque S.A. est un établissement de crédit qui offre certains services d investissement, en ce compris l exécution d ordres ou la transmission d ordres

Plus en détail

1 Considérations pour l investisseur

1 Considérations pour l investisseur RÉSUMÉ DE LA NOTE D OPÉRATION DATÉE DU 28 avril 2010 ET DU DOCUMENT D ENREGISTREMENT DATÉ DU 20 avril 2010 relatifs à l offre en souscription publique en Belgique d obligations (les «Obligations») assorties

Plus en détail

1. Les fréquences des micros sans fil en France, état des lieux en Septembre 2007 :

1. Les fréquences des micros sans fil en France, état des lieux en Septembre 2007 : Paris, le 26 Septembre 2007 Contribution des fabricants de microphones sans fil professionnels et des représentants des utilisateurs professionnels à la consultation publique sur les enjeux liés aux nouvelles

Plus en détail

Ce que nous avons fait pour vous en 2012/2013

Ce que nous avons fait pour vous en 2012/2013 ACTIVITES FEPRABEL Ce que nous avons fait pour vous en 2012/2013 L activité est intense, les dossiers sont nombreux, il est délicat de fixer une hiérarchie ou même une classification car généralement,

Plus en détail

Feu vert pour. Pour beaucoup, le Salon de l auto EN COUVERTURE

Feu vert pour. Pour beaucoup, le Salon de l auto EN COUVERTURE 8 Budget&Droits 220 - janvier/février 2012 9 Ne vous laissez pas aveugler par de faibles mensualités Feu vert pour L achat d une nouvelle voiture représente une dépense considérable et bon nombre de consommateurs

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING

DOSSIER DE SPONSORING DOSSIER DE SPONSORING SOMMAIRE Qui sommes-nous? 1 Notre objectif 1 Nos cibles 1 Notre programme de célébration 2 Sponsors, quels bénéfices? 4 Budget prévisionnel 5 Nos formules de sponsoring 6 Notre plan

Plus en détail

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE

MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE MEDIA TRAINING ET COMMUNICATION DE CRISE Parler devant des micros ou face à une caméra, se retrouver sous les projecteurs d un plateau de télévision représentent des situations peu ordinaires. Surtout,

Plus en détail

EMBARQUEMENT IMMEDIAT!

EMBARQUEMENT IMMEDIAT! EMBARQUEMENT IMMEDIAT! Saison 2009/2010 Edhec Business School Une école de commerce renommée : Cinquième école de commerce française, Première école de commerce française en finance (Le Point n 1900, 19/02/2009)

Plus en détail

N Dénomination Pays d'origine Type de passeport Services / Activités en cours de validité

N Dénomination Pays d'origine Type de passeport Services / Activités en cours de validité Directive MIF Liste des Sociétés de Gestion de Portefeuille Etrangères titulaires du Passeport européen en France et des services / activités 1 1 ACCION H.V. PAYS-BAS Libres Prestations de Services (LPS)

Plus en détail

Sauver les banques, à quel prix?

Sauver les banques, à quel prix? Sauver les banques, à quel prix? 32,6 milliards d'euros alloués depuis 2008 aux banques par l'etat «L État belge a gagné beaucoup d argent en sauvant les grandes banques belges.» Ce discours a parfois

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles I. Questions à traiter 1. Pour quelles raisons le modèle de grande banque universelle est-il aujourd hui contesté? Le modèle de

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 2 ème degré

Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 2 ème degré Enseignant Choisir un compte d épargne III Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales economie Enseignement secondaire 2 ème degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte

Plus en détail

122 RAISONS MINIMUM DE DEVENIR CLIENT DES ASSUCANCES

122 RAISONS MINIMUM DE DEVENIR CLIENT DES ASSUCANCES 122 RAISONS MINIMUM DE DEVENIR CLIENT DES ASSUCANCES 01 J ai des Problèmes de santé mais pas d argent pour me faire consulter par un médecin et acheter des médicaments. 02 J ai des Problèmes de dettes.

Plus en détail

Anniversaire NRJ : 20 ans!

Anniversaire NRJ : 20 ans! En 2014, NRJ fête ses 20 ans en Belgique. NRJ Belgique a vu le jour le 27 juin 1994. Ce matin-là à 6h, Jean-Michel Zecca, Sophie-Charlotte et Luc Matton annoncent en direct que Chérie FM devient officiellement

Plus en détail

Chronique Publicité. La nouvelle recommandation du BVP. Par Amanda Mahabir, Etudiante en Master Droit et Métiers de l Audiovisuel

Chronique Publicité. La nouvelle recommandation du BVP. Par Amanda Mahabir, Etudiante en Master Droit et Métiers de l Audiovisuel Chronique Publicité La nouvelle recommandation du BVP Par Amanda Mahabir, Etudiante en Master Droit et Métiers de l Audiovisuel Le BVP adopte des règles déontologiques pour encadrer les publicités. Au-delà

Plus en détail

Protégez votre entreprise contre la fraude.

Protégez votre entreprise contre la fraude. Protégez votre entreprise contre la fraude. 1 La fraude aux entreprises 1 La fraude aux entreprises 3 Qu est-ce qu il y a dans ce document? Comment utiliser ce document? 2 Social Engineering ou fraude

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 18/01/2011 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 6 janvier 2011 N de pourvoi: 09-70651 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Vincent et

Plus en détail

ET SI ON ARRÊTAIT DE PAYER?

ET SI ON ARRÊTAIT DE PAYER? ET SI ON ARRÊTAIT DE PAYER? La dette publique belge et les alternatives à l austérité 2012 Quelques questions 1. Pourquoi s intéresser à la dette publique? 2. D où ne vient pas la dette publique belge?

Plus en détail

COMPORTEMENT DES BANQUES EUROPEENNES FACE A LA CRISE

COMPORTEMENT DES BANQUES EUROPEENNES FACE A LA CRISE COMPORTEMENT DES BANQUES EUROPEENNES FACE A LA CRISE Virginie TERRAZA Associate professor, CREA Université du Luxembourg Ces dernières années, les établissements bancaires européens ont eu massivement

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Féminisation des banques et performances économiques?

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Féminisation des banques et performances économiques? Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Féminisation des banques et performances économiques? 2012 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu En septembre 2008 «Si Lehman Brothers s était

Plus en détail

LA COMMANDITE DE L ÉVÉNEMENT

LA COMMANDITE DE L ÉVÉNEMENT LA COMMANDITE DE L ÉVÉNEMENT Au bénéfice de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches 21 e ÉDITION : 25 novembre 2015 de 7 h à 9 h30 au Fairmont Le Château Frontenac Mis à jour le 1 er août 2015 1 SOMMAIRE

Plus en détail

BNP Paribas Money Prime Euro SRI

BNP Paribas Money Prime Euro SRI BNP Paribas Money Prime Euro SRI 1 RAPPORT EXTRA-FINANCIER BNP Paribas Money Prime Euro SRI I 29 juin 2012 I Politique d investissement ISR BNP Paribas Money Prime Euro SRI est un fonds monétaire investit

Plus en détail

Campagne Don t Look Away! End Child Prostitution, Child Pornography and Trafficking of Children for Sexual Purposes

Campagne Don t Look Away! End Child Prostitution, Child Pornography and Trafficking of Children for Sexual Purposes Campagne Don t Look Away! Ne détournez pas le regard! VOILÀ OÙ PEUT FINIR UNE COUPE DU MONDE End Child Prostitution, Child Pornography and Trafficking of Children for Sexual Purposes A L ÉTRANGER COMME

Plus en détail

Association de fait ou ASBL? Quels avantages et quels inconvénients?

Association de fait ou ASBL? Quels avantages et quels inconvénients? Association de fait ou ASBL? Quels avantages et quels inconvénients? Dans les grandes lignes Association de fait Groupement de personnes réunies par une passion commune Elle n est régie pas aucune disposition

Plus en détail

Compréhension du sujet

Compréhension du sujet Corrigé du DM sur l arrêté du 8 mars 2005 portant sur l interdiction en France de rémunérer les comptes de dépôt ou à vue. Compréhension du sujet Lecture attentive «Un arrêté du» -> ça c est la situation.

Plus en détail

lct:conseil Présentation et références 2009-2014

lct:conseil Présentation et références 2009-2014 lct:conseil Présentation et références 2009-2014 Notre vocation : - vous aider à formaliser votre vision stratégique et vous accompagner dans vos projets de modernisation et de transformation, - vous aider

Plus en détail

Université Paris I Panthéon-Sorbonne Maison des Sciences économiques. Table-ronde DERPI- EHESE Vendredi 25 octobre 2013

Université Paris I Panthéon-Sorbonne Maison des Sciences économiques. Table-ronde DERPI- EHESE Vendredi 25 octobre 2013 Université Paris I Panthéon-Sorbonne Maison des Sciences économiques Table-ronde DERPI- EHESE Vendredi 25 octobre 2013 Les personnes morales étrangères, comme objet d'une sanction pénale française David

Plus en détail

informer et prévenir

informer et prévenir Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord CONSEIL PRÉVENTION CONCOURS CARRIÈRES EMPLOI HARCÈLEMENT MORAL www.cdg59.fr informer et prévenir Sommaire Avant-propos Première partie : :

Plus en détail

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION ET DE SELECTION DES INTERMEDIAIRES

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION ET DE SELECTION DES INTERMEDIAIRES POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION ET DE SELECTION DES INTERMEDIAIRES Conformément à l article L.533-18 du Code monétaire et financier consécutif à la transposition de la Directive MIF, les prestataires

Plus en détail

Contexte de marché au 30 juin 2010

Contexte de marché au 30 juin 2010 DeriveXperts Spécialiste de la valorisation indépendante des produits structurés Contexte de marché au 30 juin 2010 Le second trimestre 2010 a vu se développer une crise dont le déclenchement a été une

Plus en détail

Cours de gestion financière (M1) Plan de la séance 11. Objectifs pédagogiques. Coûts de faillite

Cours de gestion financière (M1) Plan de la séance 11. Objectifs pédagogiques. Coûts de faillite Cours de gestion financière (M1) Séance 11 du 11 décembre 2015 Analyse économique des droits de propriété des actionnaires et des créanciers Impact de l augmentation du risque sur les choix d investissement

Plus en détail

Le CVG (certificat de valeur garantie) comme actif patrimonial : une étude de cas Professeur Didier MAILLARD Janvier 2003

Le CVG (certificat de valeur garantie) comme actif patrimonial : une étude de cas Professeur Didier MAILLARD Janvier 2003 Conservatoire National des Arts et Métiers Chaire de BANQUE Document de recherche n 4 (GP) Le CVG (certificat de valeur garantie) comme actif patrimonial : une étude de cas Professeur Didier MAILLARD Janvier

Plus en détail

La présente offre de référence est applicable à compter du 7 juin 2013, date de sa publication. 1. Définitions. Abonnés

La présente offre de référence est applicable à compter du 7 juin 2013, date de sa publication. 1. Définitions. Abonnés Offre de référence de mise à disposition, en France Métropolitaine, par la société Multithématiques, des chaînes cinéma éditées par Groupe Canal+, à l exception des Chaînes Canal+, rédigée en application

Plus en détail